FORUM ROSE D'AUTOMNE

L'ART DE VIVRE ET DE VIEILLIR SELON DIEU !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Forum pour quatre sites que je vous invite à visiter : La vie chrétienne: Gouttes de rosée : http://www.rosee.org/rosee - L’art de vieillir: Rose d’automne : http://www.rosee.org/rosedautomne - Vie communautaire: La roseraie: http://www.rosee.org/roseraie - Famille, Ecologie: http://www.rosee.org/famillebiblique - Bienvenue à tous ! Le but de ce forum est d'être une petite oasis pour chacun de ceux qui le visite... et Je prie le Seigneur de nous permettre de nous encourager, nous édifier et de le voir glorifié dans le partage de sa Parole, que chaque visite sur ce forum soit pour chacun de nous une bénédiction de plus dans notre vie. N’hésitons pas non plus à partager nos sujets de prières afin que plusieurs puissent intercéder avec nous… L'expression des dons de chacun est bienvenue....

Partagez | 
 

 Exhortations journalières - Mais je vous dis, à vous qui m'écoutez:

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4295
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Ensablés   Aujourd'hui à 6:23


Ensablés

Il y a seulement quelques siècles, la ville d'Aigues-Mortes était un port méditerranéen. Le roi Saint Louis, partant pour une croisade, s'y embarqua en 1248. Par l'accumulation d'alluvions sablonneuses, elle est maintenant à six kilomètres de la mer.

Chrétiens, gardons-nous de ressembler à la ville ensablée ! Ne laissons pas le monde gagner du terrain dans nos coeurs. D'un mois à l'autre on ne voit pas les progrès de cet « ensablement », mais au bout d'une année, quel travail déjà accompli ! On a cédé sur un point, et par la brèche ouverte le courant envahisseur a passé. Tout doucement, peu à peu, il a fermé les bibles dans la maison, il a raidi les genoux pour qu'on ne les courbe plus devant Dieu.

Comment ce courant est-il entré ? Je ne saurais vous le dire. Il y a tant de portes dans une maison. A nous de savoir lesquelles il faut surveiller ou même condamner. C'est peut-être la passion du sport, de la lecture, l'acharnement au travail, des relations mondaines ou bien l'écran dont on a perdu le contrôle, qui nous ont éloignés peu à peu de la source de la vie. Nous sommes comme Aigues-Mortes, ensablés.

Il faut nous ressaisir. L'Ennemi est entré, le monde a tout envahi, chassons-le. Aucun compromis n'est possible avec lui. Ne cédons pas, il faut qu'il sorte. Il n'y a pas de place chez nous pour Dieu et pour lui. La Bonne Semence

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4295
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Déconstruction !   Hier à 6:19




Déconstruction

Ne déplace pas la borne ancienne, que tes pères ont posée. Proverbes 22.28

Ce n’est pas pour rien que ceux qui nous ont précédés ont posé des bornes. Elles sont là pour définir des limites, cadrer ce qui doit l’être afin que chacun sache jusqu’où il a le droit d’aller. Les bornes posées sont avant tout affaire de droit et de justice. Elles sont aussi, pour les générations qui suivent celles qui les ont posées, un appel au respect du travail fourni, pour que tout se passe dans la société avec ordre et bienséance.

Cette humilité et ce respect font cruellement défaut aujourd’hui. Ce qui est du passé est considéré comme dépassé, réactionnaire, archaïque ou relevant d’un conservatisme désuet.

Notre génération, pense-t-on, est plus intelligente, plus éclairée. Elle n’a nul besoin de s’en tenir aux bornes anciennes : le mariage, la famille traditionnelle, les principes d’éducation, le respect de l’autorité… On en voit pourtant le résultat tragique !

Dans cette période où il est de bon ton de déconstruire, il nous faut redire que l’homme n’est pas Dieu. Il ne peut pas à loisir renverser sans se nuire les fondements millénaires posés par le Créateur pour le bien et la pérennité de l’humanité.

Qui ne veut pas des lois de Dieu doit le savoir : il n’aura que le chaos à leur place ! Gilles Georgel

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4295
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Ne vivez plus dans la crainte !   Mer 16 Aoû 2017 - 6:01



Ne vivez plus dans la crainte !

"Confie-toi en l’Éternel de tout ton coeur et ne t’appuie pas sur ta sagesse. Reconnais-le dans toutes tes voies et il aplanira tes sentiers"  Proverbes 3.5-6

Avez-vous remarqué qu’il n’est pas facile de décrire les sentiments de peur ou d'angoisse ? En combien d’occasions ont-ils pris le pas sur votre foi ?
Vous reconnaissez-vous dans le récit qui suit ?
Avec Dieu, vous avez un appui solide...

Un homme hésitait à traverser le Mississippi au crépuscule, à l’époque de la conquête de l’Ouest américain. Le fleuve était gelé, et l’homme ne connaissait pas l’épaisseur de la glace ; il s’y engagea pourtant. Mais en rampant, de manière à répartir son poids sur la glace, il avançait péniblement.

Il était arrivé au milieu du fleuve, lorsqu’il vit un chariot rempli de charbon, attelé à quatre chevaux, le traverser aisément. Il comprit alors que si la glace pouvait supporter un tel poids, il n’avait pas à craindre de se mettre debout et de franchir à pied la distance qui le séparait encore de l’autre rive. Il était maintenant tout à fait confiant.

Ne vivez plus dans la crainte, car Jésus vous appelle à lui faire entièrement confiance.

Regardez autour de vous, tous ceux qui se sont fondés sur la parole de Dieu et qui ont expérimenté la solidité de ses promesses ! Considérez leurs vies. Ne sont-elles pas des témoignages vivants de la fidélité de Dieu ?

Avec lui, vous avez un appui solide, et vous pouvez lui faire confiance pour toute la traversée de votre vie.

Un engagement pour aujourd’hui
Seigneur, je ne veux plus m'appuyer sur ma propre sagesse. Aujourd'hui, je prends l'engagement de faire un pas de foi supplémentaire avec toi en te reconnaissant dans toutes mes voies, malgré les circonstances difficiles dans ma vie, car c'est toi qui aplanis mes sentiers.  Jean-Louis Gaillard

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4295
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: "Ami"   Mar 15 Aoû 2017 - 7:31


"Ami"

« Recherchez toujours le bien, soit entre vous, soit envers tous » 1Th 5.15

Quelqu’un a dit : « Si vous n’avez pour seul outil qu’un marteau, vous aurez tendance à prendre chaque problème pour un clou. » Avouons-le, la forte personnalité de certaines personnes les pousse à recourir au marteau alors qu’une approche plus modérée serait davantage efficace. Si c’est votre cas, souvenez-vous de la règle « AMI ».

1) Attitude. Quand la colère augmente, on risque de s’emporter pour un rien. Si vous sentez monter les décibels, la loi du Talion n’est pas forcément appropriée. Quand la réaction est pire que l’action, la situation ne peut qu’empirer. Quand elle est plus modérée, la situation s’améliore souvent.
2) Moment crucial. Si vous ne conduisez pas vite un blessé à l’hôpital, sa vie peut être en danger. De la même façon, si vous ne vous excusez pas promptement quand vous faites du mal à une personne, votre relation avec elle court un grand risque. Il est tout aussi important de savoir se taire. Dorothy Nevill a dit : « L’art de la conversation ne consiste pas seulement à dire le bon mot là où il faut mais aussi à garder pour soi le mauvais quand il vous brûle les lèvres. »
3) Image globale. Un homme entre dans un restaurant et demande : « Vous avez quelque chose pour faire passer le hoquet ? » Le serveur le gifle en plein visage. « Hé, qu’est-ce qui vous arrive ? » s’écrie l’homme. Le serveur sourit : « Et alors, votre hoquet a disparu, non ? ». L’homme lui répond : « Ce n’est pas moi qui ai le hoquet, c’est ma femme dans la voiture ! » Vous êtes plutôt du genre à tirer des conclusions hâtives ?

Restez calme et vous serez plus à même de trouver la bonne réaction. Bob Gass

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4295
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: La foi en l'invisible !   Lun 14 Aoû 2017 - 6:34



La foi  en l'invisible !

Les parents de Moïse, Moïse lui-même, le peuple hébreu ainsi que Rahab, la prostituée, démontrent chacun à leur façon que la confiance au Dieu invisible surmonte toute opposition et toute résistance. Au départ, leurs choix les exposent à de grands risques. Que peuvent en effet les parents de Moïse contre l’ordre du roi ? Pourquoi Moïse abandonne-t-il une situation avantageuse en Égypte pour s’associer à un peuple esclave ? Pourquoi Rahab cache-t-elle les espions hébreux au péril de sa vie ?

Comme s’il voyait…
Moïse a certes toutes les raisons imaginables de refuser la mission que Dieu lui donne. N’a-t-il pas sacrifié de grands privilèges, choisissant l’humiliation avec son peuple plutôt qu’une vie de prospérité ? Et ce peuple l’a rejeté et poussé à l’exil pendant 40 ans ! Maintenant, Dieu l’envoie affronter la puissance de l’Égypte pour délivrer ce même peuple. Une seule explication possible : il voit déjà, malgré tous les obstacles encourus, l’issue ultime de cette mission.

Le regard fixé sur la récompense
Les Israélites aussi ont une perception spirituelle semblable lorsqu’ils s’avancent dans la mer Rouge. Il leur faut également une forte conviction pour faire le tour de Jéricho sept jours durant. Une même conviction inspire le geste de Rahab. Tous sont persuadés que Dieu les récompensera pour leur confiance et leur courage.

Par nature, l’être humain agit en fonction de ce qui peut faire son bonheur. Il s’agit donc pour lui de discerner entre ce qui le rendra vraiment heureux et ce qui n’est qu’une illusion. La foi lui ouvre un univers autrefois imperceptible à sa nature déchue, le Royaume de Dieu et la vie éternelle. Éphésiens 1.18-21 parle des yeux du cœur qui peuvent découvrir « la richesse de son glorieux héritage, l’infinie grandeur de sa puissance qui s’est glorieusement manifestée dans la résurrection et l’élévation du Christ ». Voilà sur quoi notre regard à nous doit se fixer !  Réjean Laflamme

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4295
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Re: Exhortations journalières - Mais je vous dis, à vous qui m'écoutez:   Dim 13 Aoû 2017 - 5:58


Mettez un vêtement de louange

« Un vêtement de louange au lieu d'un esprit abattu » Esaïe 61.3

La louange produit un effet de loupe. Elle fait grossir vos centres d’intérêt, les magnifie.

David a dit : « Magnifiez avec moi l’Éternel ! Exaltons ensemble son nom ! J’ai cherché l’Éternel, et il m’a répondu ; il m’arrache à toutes mes frayeurs » (Ps 34.4-5).

Vous commettez une erreur si vous attendez de ne plus avoir de problèmes avant de louer le Seigneur. La louange est dans la Bible une des grandes clés pour résoudre des problèmes parce qu’elle fixe votre attention sur Dieu, celui qui possède toutes les solutions. Charles Spurgeon a dit : « C’est en louant Dieu, en adorant vraiment le Seigneur Jésus-Christ que je vis mes moments les plus heureux. Pendant ces louanges, j’oublie les charges de l’église et tout le reste. C’est pour moi ce qui s’approche le plus de ce que nous vivrons un jour dans le ciel. » Dieu vous a promis « un vêtement de louange au lieu d’un esprit abattu ». Lorsque vous commencez à le louer avec un cœur lourd, vous vivrez une sensation nouvelle d’espérance et de joie. La louange vous rappelle que Dieu est plus grand que la situation que vous affrontez, qu’il est non seulement capable de résoudre vos problèmes mais qu’il est prêt, décidé et impatient de le faire. Le Psalmiste a écrit : « Sept fois le jour je te loue » (Ps 119.164). Faites le plein quotidien de louanges. Ne vous contentez pas de pause-café, prenez des pause-louanges. Louez Dieu à la fois pour ce qu’il fait et ce qu’il est : puissance, amour, grâce, etc. Souvenez-vous de sa bonté. Allez-y, jetez votre esprit abattu et mettez un vêtement de louange. Bob Gass

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4295
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Garde ton coeur !   Sam 12 Aoû 2017 - 6:14


Persévérez dans l'amour fraternel. N'oubliez pas l'hospitalité, car en l'exerçant certains ont sans le savoir logé des anges.
Souvenez-vous des prisonniers comme si vous étiez prisonniers avec eux, et de ceux qui sont maltraités comme si vous étiez dans leur corps.
Que le mariage soit honoré de tous et le lit conjugal épargné par la souillure: ceux qui se livrent à l'immoralité sexuelle et à l'adultère, Dieu les jugera.
Que votre conduite ne soit pas guidée par l'amour de l'argent, contentez-vous de ce que vous avez. En effet, Dieu lui-même a dit: Je ne te délaisserai pas et je ne t'abandonnerai pas. C'est donc avec assurance que nous pouvons dire: Le Seigneur est mon secours, je n'aurai peur de rien. Que peut me faire un homme? Hébreux 13.1-6

GARDE TON CŒUR
Dieu est jaloux de notre cœur. Cela concerne-t-il seulement les temps de prière ou le culte du dimanche ? Non, bien sûr.

Une conduite marquée par l'amour
La mention de l'amour fraternel (1) suit immédiatement celle du « culte rendu à Dieu » (12. 28). Rien de plus normal : ces deux dispositions procèdent des cœurs régénérés et démontrent la nouvelle naissance et la dimension du Royaume de Dieu. Encore faut-il que ce ne soit pas en paroles seulement. On peut citer ce que dit Paul : « Vous n’avez pas besoin qu’on vous écrive au sujet de l'amour fraternel, car vous avez vous-mêmes appris de Dieu à vous aimer les uns les autres » (1Th 4. 9). La mention des prisonniers (3) rappelle la parabole du jugement des nations (Mt 25. 36) qui fait référence à ce que nous aurons fait « aux plus petits des frères » de Jésus, c'est-à-dire à ses disciples (Mt 10. 42).

Le mariage
Les mentions du mariage ne sont pas très nombreuses dans le Nouveau Testament. Celle-ci (4) est importante et explicite. On pourrait dire qu'après la communion avec Dieu et la communion fraternelle, la communion conjugale est mentionnée comme une priorité dans la vigilance et dans la fidélité du chrétien. La notion si importante d'alliance est commune à ces trois engagements vitaux. Les termes utilisés évoquent notamment les relations sexuelles en dehors du mariage ou vécues de manière irrespectueuse1. « Honoré de tous », cela signifie : même de la part de ceux qui ne sont pas mariés.

L'amour de l'argent
Ces trois domaines (amour fraternel, mariage et finances) semblent ne pas avoir de rapport entre eux. Il est clair, cependant, qu'ils ne sont pas présentés ici par hasard. Dans chacun d'eux existent des tentations spécifiques plus ou moins sournoises. Dans chacun d'eux, mon comportement va refléter la disposition profonde de mon coeur. Ce comportement sera-t-il cohérent avec ma louange envers Dieu ? NICOLAS Charles

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4295
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: S'épuiser   Ven 11 Aoû 2017 - 5:59



Lisez > Exode 18.13-27

S'épuiser

Tu t'épuiseras toi-même.  Exode 18.18

La fille de mon ami Jeff lui a demandé de célébrer son mariage. L'expérience promettait d'être une source de grande joie, car la cérémonie devait avoir lieu dans un lieu exotique et romantique. Toutefois, il y avait un problème majeur: étant donné que le nombre des personnes qui y assisteraient serait très restreint, Jeff allait devoir jouer trois rôles différents qui risquaient d'entrer en conflit entre eux. Il allait servir de célébrant, de père de la mariée et de photographe !

Avez-vous déjà eu l'impression d'avoir trop de fers au feu ? Jéthro était d'avis que c'était le cas de Moïse, son gendre (Ex 18). Ce dernier s'épuisait à diriger les Israélites, à arbitrer les litiges personnels et à rendre des jugements légaux pour un grand nombre de personnes. Jéthro a fini par venir dire à Moïse: «[La] chose est au-dessus de tes forces, ta ne pourras pas y suffire seul» (v. 18). Il a alors conseillé à Moïse avec sagesse de déléguer les plus petits litiges à d'autres conseillers et de juger lui-même les causes les plus difficiles (v. 22).

Que vous soyez la mère de jeunes enfants, un chef d'entreprise débordé ou un bénévole surchargé à l'église, vous pouvez, vous aussi, tirer une leçon de ce que Moïse a fait. Pourquoi ne chercheriez-vous pas à voir dans la prière s'il y aurait des tâches que vous pourriez déléguer à d'autres ou même laisser tomber, afin de ne pas vous épuiser ? - H.D.F. Notre pain quotidien


Quelques moments de repos nous éviteront de longs moments d'épuisement. - Havner

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4295
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: "Soyez reconnaissants."   Jeu 10 Aoû 2017 - 6:25


"Soyez reconnaissants."  Colossiens 3:15

La reconnaissance enlève les brumes du mécontentement. La reconnaissance paralyse les craintes et neutralise le doute. La reconnaissance à Dieu exprime les sentiments de l'Esprit de Christ et agit comme un bouclier contre l'esprit du siècle présent. La reconnaissance est une de ces fleurs qui savent croître entre les pierres et près des glaciers; elle exprime le défi de la foi au moment des épreuves et des difficultés.

Etre reconnaissant, c'est discerner la réalité; c'est ouvrir les yeux sur ce qu'on possède. La reconnaissance fait découvrir et apprécier les choses auxquelles on s'est habitué, les bontés à l'égard desquelles on s'endurcit. C'est le vaccin qui nous immunise contre la convoitise.

Demandons à Dieu la reconnaissance; qu'Il fonde la glace de nos coeurs, enlève notre raideur; qu'Il nous délivre de l'habitude de recevoir; qu'Il ouvre nos yeux sur tout, tout ce que nous possédons, matériellement et spirituellement. Nous avons tant de raisons d'être reconnaissants à Dieu pour toutes Ses bontés, toutes Ses grâces!

Sommes-nous reconnaissants? Ce trait de caractère devient rare dans le monde, même dans les milieux chrétiens, mais demandons au Seigneur qu'il n'en soit pas ainsi de nous.

Et le développement normal de la reconnaissance, c'est la louange. Rachetés, appelés hors des ténèbres, nous proclamons Ses louanges — en contraste avec la majorité des hommes qui se plaignent.

Honorons notre Dieu par une vie de reconnaissance et de louange pour Ses bienfaits innombrables, mais surtout pour ce si grand salut qu'Il nous a donné et dont nous sommes les héritiers. La louange ne devrait pas être un effort s'exprimant presque exclusivement par des cantiques chantés au culte officiel. La louange devrait jaillir spontanément de notre coeur, être autour de nous comme un parfum glorifiant Dieu et faisant envie aux hommes.

Pour Dieu, la vraie louange est une offrande précieuse. Aussi est-il écrit: "Offrons sans cesse à Dieu un sacrifice de louange, c'est-à-dire, le fruit de lèvres qui confessent Son Nom." Hébreux 13:15. H. E. Alexander

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4295
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: La prière que Dieu écoute   Mer 9 Aoû 2017 - 6:25



La prière que Dieu écoute.

Père, je te rends grâce de ce que tu m'as exaucé ! (Jean 11:41)

Quand le Fils de Dieu prie, sa pensée ne fait qu'un avec celle de son Père. Dieu entend toujours les prières de son Fils, et, si son Fils est vivant en moi, le Père exaucera aussi les miennes. Je dois veiller à ce que le Fils de Dieu puisse se manifester dans mon corps mortel. "Votre corps est le temple du Saint-Esprit", la "Bethléem" où naît le Fils de Dieu. Le Seigneur peut-il vraiment faire en moi ce qu'il désire ? L'absolue simplicité de la vie du Fils de Dieu peut-elle se manifester comme pendant sa vie terrestre ? Quand je suis confronté aux difficultés de la vie, puis-je m'appuyer sur la prière du Fils éternel parlant à son Père ? "En ce jour-là, vous demanderez en mon nom...", dit Jésus. De quel jour s'agit-il ? Du jour où le Saint-Esprit est venu en moi et m'a fait réellement un avec mon Seigneur.

Le Seigneur Jésus-Christ peut-il être parfaitement satisfait de votre vie, ou paradez-vous votre spiritualité ? Que dans votre vie spirituelle, ce qu'on appelle "le bon sens" ne mette jamais le Fils de Dieu à l'écart. Le bon sens est un don de Dieu qui fait partie de la nature humaine, mais ce n'est pas le don de son Fils. Jésus nous donne une intuition surnaturelle. Ne faites pas une idole de votre bon sens. Il ne vous permettra jamais de comprendre le Père. Vos facultés naturelles sont incapables de connaître et d'adorer Dieu, tant qu'elles n'ont pas été transfigurées par la présence du Fils de Dieu. Notre corps mortel doit être tenu à tout instant dans une parfaite soumission à Jésus, afin qu'il puisse agir à travers nous. Sommes-nous soumis à Jésus-Christ pour que "sa vie se manifeste dans notre chair mortelle" ? O. Chambers

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4295
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: La confiance qui n'est pas mal placée.   Mar 8 Aoû 2017 - 6:29


La confiance qui n'est pas mal placée.

Voilà, le Seigneur, l'Éternel, m'aidera. (Ésaïe 50:9)

Nous avons dans cette prophétie les paroles du Messie au jour de son obéissance jusqu'à la mort, quand il livrait son dos au fouet, et ses joues aux soufflets et aux crachats. Il se confiait dans le secours de Dieu et s'attendait à l'Éternel.

O mon âme, tes maux ne sont que comme des grains de poussière sur le plateau d'une balance comparés au poids de ceux du Sauveur. Ne crois-tu pas que le Seigneur t'aidera ? Le Seigneur était dans une situation spéciale, car, représentant les pécheurs et s'offrant en sacrifice pour être leur substitut il était nécessaire que son Père l'abandonne et que son âme se sentit séparée de lui. Rien de semblable pour toi ; tu n'as pas à crier : « Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné ? » Ton Sauveur ne s'est-il pas reposé sur Dieu dans cet abandon même ; et toi, ne peux-tu pas le faire aussi ? Il est mort pour toi, en sorte qu'il est impossible que tu sois laissé seul ; aie donc bon courage.

Dans cette journée de travail et d'épreuve, écrie-toi : « Le Seigneur m'aidera. » Va courageusement. Rends ta face semblable à un caillou et décide que ni faiblesse, ni timidité n'approcheront de toi. Si le Seigneur t'aide, qui t'arrêtera ? Si tu es sûr de son secours tout-puissant, qu'y aura-t-il de trop difficile pour toi ? Commence donc le jour joyeusement, et qu'aucune ombre de doute ne survienne entre toi et le Soleil éternel. Ch. Spurgeon

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4295
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: La divine inspiration des Écritures    Lun 7 Aoû 2017 - 6:32


Toute Écriture est inspirée de Dieu. 2 Timothée 3. 16

La divine inspiration des Écritures

Les passages de la Parole de Dieu qui nous rapportent les propos de Satan, les paroles d’hommes méchants ou les paraboles de notre Seigneur, sont-ils tous également inspirés de Dieu? Oui, sans aucun doute. L’inspiration s’applique à ce qui est rapporté par écrit et non à ce qui est dit ou fait par l'un ou l'autre. Ce n’était pas Dieu qui conduisait les hommes méchants à prononcer de mauvaises paroles; cependant, leur expression écrite est inspirée.

Nous avons à insister sur l’inspiration verbale de la Parole de Dieu. L’Écriture est composée de lettres et de mots, et c’est la mise par écrit qui est inspirée, ou soufflée par Dieu; ce sont des “paroles enseignées de l’Esprit”(1 Corinthiens 2. 13). Si l’inspiration concernait la pensée et laissait l’écrivain libre d’employer son propre langage, quelle certitude aurions-nous alors de posséder la vérité authentique, donnée par Dieu? Les prophètes ont reçu nécessairement les paroles de Dieu par inspiration verbale, car ils ont écrit des choses qu’eux-mêmes ne comprenaient pas(voir 1 Pierre 1. 10-12).

Certains ne voient pas comment concilier l’élément humain avec l’inspiration divine, mais nous n’y voyons pas de difficulté. L’Esprit de Dieu est souverain dans le choix de ses instruments. Il a fait en sorte que la pensée vigoureuse de Paul se reflète dans ses écrits, comme aussi la tendresse du cœur de Jean dans les siens. L’Esprit se sert de l’instrument humain, le garde et veille sur lui dans la communication de la vérité, sans exclure le caractère particulier de la personne, et même en l'utilisant.

Mais n’allons pas plus loin. Nous sommes aussi certains d’avoir la Parole de Dieu dans notre Bible que de voir le soleil briller dans le ciel. Quel autre livre que la Bible peut expliquer l’énigme de ce monde et la confusion morale qui s’y trouve partout? Quel autre livre a transformé des milliers d’ivrognes et de voleurs en hommes et femmes craignant Dieu, métamorphosant leurs foyers autrefois misérables en demeures où règnent la paix et la joie? Ce n’est que ce Livre, le seul qui soit une révélation de Dieu. La Bible est la feuille de route de notre vie pour connaître la bonne direction au milieu de tous les chemins qui s’entrecroisent. Elle nous conduit en avant et en haut, toujours plus haut, jusqu’aux portes de la cité d’or qui sont des perles – oui, jusqu’à l’intérieur des murailles de jaspe de la Jérusalem céleste(voir Apocalypse 21. 9-27). d'après W. Scott

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4295
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: L'image du Dieu invisible   Dim 6 Aoû 2017 - 7:05


… Rendant grâces au Père qui… nous a transportés dans le royaume du Fils de son amour… Lui est l'image du Dieu invisible, le Premier-né de toute création; … tout a été créé par lui et pour lui… et tout subsiste par lui.  Colossiens 1. 12-17

L'image du Dieu invisible

Le Fils de son amour: Jésus Christ, notre Seigneur, est le Fils bien-aimé de Dieu. Il est Dieu et homme dans une seule et même Personne: “la Parole devint chair” (Jean 1. 14). Ce mystère est insondable pour notre intelligence, nous le recevons par la foi. Dès lors, sa lumière nous éclaire intérieurement et nous conduit à adorer notre Seigneur, dès maintenant et pour toujours.

L'image de Dieu: “Personne n'a jamais vu Dieu; le Fils unique, qui est dans le sein du Père, lui, l'a fait connaître” (Jean 1. 18). Le Christ a été visible alors que Dieu est invisible. Il représente Dieu dans tout ce qu'il est, il le révèle. Il est l'image du vrai Dieu, “lui qu'aucun homme n'a vu, ni ne peut voir” (1 Timothée 6. 16).

Le Premier-né: Par rapport à tous les êtres qui existent, Christ est le Premier-né de toute la création. Ce titre d'honneur exprime sa prééminence. Cela ne veut pas dire qu'il a été créé, mais que dans la création il a la place d'honneur. Considéré dans sa relation avec tous les autres êtres, Christ tient la première place. Considéré comme Fils, il a une relation unique avec le Père.

Celui qui a tout créé: Christ est le Créateur de tout, du matériel et de l'immatériel, du visible et de l'invisible, des hommes et des êtres angéliques. Tout a été fait “par lui” et “pour lui”: il est l'Auteur de la création comme aussi son but: toutes choses le servent.

Le Créateur par qui tout subsiste: Non seulement Christ a tout créé à l'origine, mais il maintient, entretient et renouvelle sans cesse la création. Tout continue de subsister par lui: “il soutient tout par la parole de sa puissance” (Hébreux 1. 3). La bonne semence

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4295
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Du raisonnement à l’amour   Sam 5 Aoû 2017 - 6:24



Du raisonnement à l’amour

« Celui à qui l’on pardonne peu aime peu. » Luc 7.47

Cette parole, Jésus l’adresse à un pharisien nommé Simon dont il est l’invité. Ce pharisien n’est pas du tout mal disposé à l’égard du Seigneur. Son invitation n’est pas un piège. Mais il se demande qui est Jésus et aimerait se faire une opinion. Il doute qu’il soit le prophète attendu ou le Messie. Son raisonnement est logique : si Jésus est prophète, il doit savoir que la femme qui pleure à ses pieds est une pécheresse.

Mais Simon s’égare parce qu’il lui manque une dimension capitale. Il lui manque l’amour. Ce n’est pas que Jésus ait plus à lui pardonner qu’à cette femme. Ni moins ! Mais Simon pense n’avoir pas besoin de beaucoup de pardon. Il est plutôt content de lui-même…

Lorsque nous comprenons combien nous sommes misérables, de combien de patience et de miséricorde nous avons besoin de la part de Dieu ; lorsque nous sommes conscients du prix que lui a coûté notre salut, alors nous pouvons l’aimer. Mais l’aimer d’un amour sincère, profond et non plus théorique ou conventionnel.

Alors, les raisonnements corrects à son sujet font place à une relation vivante et personnelle avec lui, dictée par la reconnaissance et l’amour.

Pour savoir combien cela est précieux, il faut l’avoir vécu. Et ceci est à la portée même des plus coupables aux yeux de Dieu. Richard Doulière - Vivre aujourd'hui


_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4295
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Comment être un cadeau pour les autres ?   Ven 4 Aoû 2017 - 7:00



Comment être un cadeau pour les autres ?

"Ne répondez jamais au mal par le mal. Cherchez au contraire à faire ce qui est bien devant tous les hommes... Ne te laisse jamais dominer par le mal. Au contraire, sois vainqueur du mal par le bien." Romains 12.17

Les simples actes d’amour peuvent encore changer le monde. Vous n'avez pas besoin de qualifications spéciales pour aimer les autres ! Dieu veut libérer tous nos potentiels afin que nous puissions changer le monde. Un des potentiels les plus extraordinaires qu'il a placé en nous, c'est la capacité de changer le mal en bien par la présence et l'aide précieuse de son Esprit.

Aimez vos ennemis...

"Vous avez appris qu'il a été dit : Œil pour œil et dent pour dent. Mais moi je vous dis de ne pas résister au méchant. Si quelqu'un te gifle sur la joue droite, tends-lui aussi l'autre. Si quelqu'un veut te faire un procès et prendre ta chemise, laisse-lui encore ton manteau. Si quelqu'un te force à faire un kilomètre, fais-en deux avec lui. Donne à celui qui t’adresse une demande et ne te détourne pas de celui qui veut te faire un emprunt. Vous avez appris qu'il a été dit : ‘Tu aimeras ton prochain et tu détesteras ton ennemi.’ Mais moi je vous dis : Aimez vos ennemis, [bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous détestent] et priez pour ceux [qui vous maltraitent et] qui vous persécutent, afin d'être les fils de votre Père céleste. En effet, il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et il fait pleuvoir sur les justes et sur les injustes" (Matthieu 5.38-48).  

Alfred Nobel a inventé la dynamite et a gagné beaucoup d'argent grâce à ça. Un jour, son frère décéda accidentellement et la presse, par erreur, divulgua l’information que c’était Alfred qui était mort. Le journal a imprimé ceci "Alfred Nobel, l’homme qui est devenu riche en trouvant des moyens de tuer beaucoup plus de personnes et de façon plus rapide que jamais, est mort hier". Il fut choqué de la façon dont les gens le connaissaient à ce moment-là. Alors, il décida de mettre à profit toutes ses recettes provenant de la dynamite pour établir une fondation qui s'appelle maintenant le prix Nobel de la Paix, afin d'honorer les personnes qui apportent la paix au lieu du massacre. Depuis, Alfred Nobel est plus connu pour cette fondation constructive que pour la dynamite destructive.

Une prière pour aujourd’hui
Seigneur, que cette capacité à changer le mal en bien soit pleinement active dans ma vie. Je veux être un cadeau pour ceux qui m'entourent, pour ma société. Merci de me remplir de ton Esprit. Je suis prêt !  Éric Célérier

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4295
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Protégez votre foyer   Jeu 3 Aoû 2017 - 6:56


Protégez votre foyer

« L'Éternel Dieu prit l'homme et le plaça dans le jardin d'Éden pour le cultiver et pour le garder » Ge 2.15

La Bible dit que Dieu a placé Adam « dans le jardin d’Éden pour le cultiver et pour le garder ». Ainsi, même si vous bénéficiez d’un bel environnement, il vous faut encore y travailler et en prendre soin. Mal entretenu, le meilleur jardin du monde finira par devenir une jungle. De la même façon, si vous consacrez tout votre temps et toute votre énergie au travail au détriment de votre couple et de vos enfants, votre foyer deviendra une zone de trouble. En Hébreu, le mot « garder » signifie aussi « surveiller » et « protéger ».

Adam avait pour tâche de garder et protéger son foyer. Vous me direz : « Pourquoi ? Après tout, ne vivait-il pas dans un cadre parfait ? » Oui, mais Satan allait se manifester et mettre la pagaille ! On dit souvent que le diable est dans les détails. Regardez de près, et vous le verrez sûrement à l’œuvre dans les dysfonctionnements du foyer et les tensions familiales. Chacun dans le couple va monter sur ses grands chevaux, convaincu que le problème vient de l’autre. Voilà ce que le Malin aimerait que vous pensiez ! Il sait que vous ne trouverez jamais la solution puisque la personne que vous affrontez n’est pas le vrai problème. Le vôtre est spirituel, dû à votre nature égoïste, et il ouvre à Satan la porte de votre maison.

Le mariage a été institué par Dieu. Lorsque vous adoptez le point de vue de Dieu et commencez par vous conformer à ses règles, vous aurez la relation productive, riche et paisible qu’il veut pour vous. Bob Gass

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4295
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Re: Exhortations journalières - Mais je vous dis, à vous qui m'écoutez:   Mar 1 Aoû 2017 - 7:04



Lisez > Ruth 2.13-20

Remarquez

Béni soit celui qui s'est intéressé à toi ! Ruth 2.19

En faisant la queue à la caisse enregistreuse, j'évaluais le total de l'addition en essayant d'empêcher mon fils de s'éloigner. J'ai à peine remarqué que la femme qui me précédait se faufilait vers la sortie, en laissant tous ses articles derrière elle. La caissière m'a confié que la cliente n'avait pas suffisamment d'argent pour payer le tout. Je me suis sentie terriblement mal pour elle; si seulement j'avais pris conscience de sa situation plus tôt, je lui serais venue en aide.

Dans le livre de Ruth, Boaz a pris conscience de la situation de Ruth en la voyant glaner dans son champ (2.5). Il a découvert qu'elle était veuve depuis peu et qu'elle devait gagner sa vie et celle de sa belle-mère. Boaz a vu son besoin de protection et a exigé de ses moissonneurs qu'ils la laissent tranquille (v. 9). Il lui a fourni un surcroît de nourriture en demandant à ses ouvriers de laisser des épis derrière eux à dessein (v. 16). Boaz a même répondu aux besoins émotionnels de Ruth en la consolant (v. 11,12). Lorsque Naomi en a entendu parler, elle a déclaré: «Béni soit celui qui s'est intéressé à toi !» (v. 19.)

Êtes-vous conscient des besoins des gens qui vous entourent - à l'église, dans le quartier ou sous votre propre toit ? Aujourd'hui, considérez ce en quoi vous pourriez aider une personne à porter son fardeau. Vous accomplirez ainsi les desseins de Dieu pour vous (Ga 6.2; Ep 2.10). —J.B.S.

Dieu œuvre en nous afin de répondre aux besoins de ceux qui nous entourent. Notre pain quotidien

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4295
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Que voyez-vous dans les nuées ?   Dim 30 Juil 2017 - 7:19



Que voyez-vous dans les nuées ?

Voici, il vient avec les nuées. (Apocalypse 1:7)

Les nuées, dans la Bible, sont toujours en rapport avec Dieu. Les nuées, ce sont ces douleurs, ces chagrins, ces épreuves dans notre vie ou dans celle des autres, qui semblent démentir la souveraineté de Dieu. Mais c'est précisément par ces épreuves que l'Esprit de Dieu nous enseigne à marcher par la foi. Si notre vie était sans nuages, nous n'aurions point de foi. "Les nuées ne sont que des poussières qui tombent des pieds de notre Père...", elles nous prouvent qu'il est là. Quelle révélation lorsqu'on comprend que les peines, les pertes, les souffrances, ne sont que des nuées qui environnent notre Dieu ! Dieu est toujours environné de nuées, il ne vient jamais à nous dans toute Sa splendeur.

Il n'est pas tout à fait exact de dire que Dieu veut, au travers de nos épreuves, nous apprendre quelque chose ; au contraire, par chaque nuage qu'il envoie, il veut nous désapprendre quelque chose. En nous couvrant de sa nuée, Dieu cherche à simplifier notre foi, jusqu'à ce que nous soyons à son égard comme des enfants. Il veut établir une relation directe entre Lui et nous, et ainsi tout le reste sera dans l'ombre. Tant qu'il n'en sera pas ainsi, je continuerai à être enveloppé de nuages et d'obscurité. Qu'en est-il ? Mes relations avec Dieu sont-elles devenues plus simples et plus naturelles qu'auparavant ?

Il y a un lien direct entre les voies étranges par lesquelles Dieu nous conduit, et ce que nous savons de Lui. Apprenons à interpréter les énigmes de la vie à la lumière de ce que nous savons de Dieu. Tant que nous ne pouvons pas regarder en face les situations les plus sombres sans rien perdre de notre confiance en Dieu, nous ne le connaissons pas vraiment.

"Ils eurent peur en entrant dans la nuée." Qui est avec vous dans la nuée ? Elle deviendra plus sombre si c'est un autre que "Jésus seul". O. Chambers

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4295
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Il met en déroute notre ennemi.   Sam 29 Juil 2017 - 5:50



Il met en déroute notre ennemi.

Il a fait retirer ton ennemi. (Sophonie 3:15)

Voyez quelle chute que la sienne ? Satan a perdu son trône dans nos coeurs, comme il a perdu son siège dans le ciel. Le Seigneur Jésus a détruit la domination de l'ennemi. Celui-ci peut nous attaquer, mais ne peut nous réclamer comme sa possession. Ses chaînes ne sont plus sur nous : le Fils nous en a affranchis et nous sommes véritablement libres.

Cet ennemi continue, il est vrai, à se faire l'accusateur de nos frères : mais le Seigneur l'a chassé aussi de cette position. Notre avocat le force au silence, réduisant à néant les charges qu'il avance contre nous, et plaide la cause de notre âme, en sorte qu'aucune des insultes du diable ne puisse nous atteindre.

Le mauvais esprit nous assaillira par la tentation et cherchera à s'insinuer dans notre esprit ; mais là encore il a perdu sa prééminence première. Il s'y faufilera comme un serpent, mais n'y régnera plus en roi. Il hurle encore ses blasphèmes chaque fois qu'il le peut ; mais à notre grand soulagement, la voix du Seigneur le réduit bientôt au silence et l'oblige à s'enfuir comme un chien devant le fouet. Agis ainsi, Seigneur auprès de ceux que le diable poursuit aujourd'hui de ses aboiements et qui tremblent à sa menace. Fais fuir leur ennemi et te rends glorieux à leurs yeux. Tu l'as vaincu, Seigneur, mets-le maintenant en déroute et expulse-le du monde. Ch. Spurgeon

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4295
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: La réponse de Dieu à ceux qui crient vers lui   Ven 28 Juil 2017 - 6:26




La réponse de Dieu à ceux qui crient vers lui

Considérons ensemble trois points dans le verset ci-dessus:

1. “Crie vers moi”. C'est l'invitation pleine de grâce de l’Éternel à son peuple pour que les siens crient vers lui du milieu de toutes les détresses, les difficultés et les besoins. Ressentons-nous notre manque de ressources, que ce soit en sagesse, en force, ou en toute autre chose? Dieu veut être notre ressource. Combien de croyants cherchent en eux-mêmes ou se tournent vers leurs frères, ou malheureusement vers le monde, pour trouver les ressources dont ils ont besoin, alors que le Seigneur, dans sa grâce, invite les siens à faire appel à lui. Dans ce livre de Jérémie, “le temps de la détresse pour Jacob” est décrit (30. 7), un temps de détresse sans précédent pour le peuple terrestre de Dieu. Pourtant, Dieu sera suffisant pour leurs besoins, et, par sa grâce, il est suffisant pour les nôtres aujourd'hui!

2. “Et je te répondrai”. Nous ne pensons sans doute pas pouvoir communiquer aujourd'hui avec quelques-uns des grands hommes de la terre et recevoir une réponse personnelle à nos besoins. Par contre, le Dieu de l'univers, auquel, en tant que croyants, nous avons aujourd'hui le privilège de nous adresser comme à notre Père, nous dit qu'il nous répondra! Cela ne signifie pas nécessairement que nous recevrons ce que nous demandons. Peut-être ne recevons-nous pas parce que nous demandons mal (Jacques 4. 3)? Celui qui connaît nos besoins mieux que nous-mêmes nous dit qu'il peut répondre: oui, ou bien: non, ou encore: attends. Mais il répondra certainement.

3. “Et je te déclarerai des choses grandes et cachées que tu ne sais pas”. Généralement, quand nous sommes conscients d'un besoin, et quand nous le faisons connaître à notre Père plein d'amour, tout ce que nous attendons, c'est la réponse à ce besoin-là. Mais il nous dit que ses pensées sont au-dessus de nos pensées (Ésaïe 55. 9). Il veut non seulement répondre à nos besoins, mais se révéler davantage lui-même, nous faire découvrir ce que nous ne connaissons pas de ses pensées d'amour pleines de bénédiction. Puissions-nous mieux réaliser que ses ressources sont entièrement suffisantes, et par conséquent, apprendre à mieux le connaître Lui-même!  K. Quartell

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4295
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: À chacun sa vérité   Mer 26 Juil 2017 - 6:42


À chacun sa vérité

Si je suis né et si je suis venu dans ce monde, c’est pour rendre témoignage à la vérité. Jean 18.37

Un touriste s’arrête devant le stand de littérature chrétienne sur la place du marché. D’emblée, il expose sa conception : « Vous savez, moi je pense que toutes les religions possèdent une parcelle de la vérité. La vérité, c’est comme une montagne dont on veut atteindre le sommet : chacun pour l’atteindre prend un chemin différent, mais au final on se retrouvera tous en haut… »

Alors, à chacun sa vérité ? Chacun adore Dieu à sa façon. Mais s’agit-il bien du même Dieu ? Si les différentes religions parlent du même Dieu, comment alors affirment-elles des choses contradictoires à son sujet ?

La Bible insiste sur le fait qu’il n’y a qu’un seul Dieu et qu’un seul intermédiaire entre Dieu et les hommes, Jésus-Christ1. Jésus a dit de lui-même : Je suis le chemin, la vérité et la vie2. Il est le chemin qui mène à Dieu, il dit la vérité sur Dieu, il donne la vraie vie à celui qui croit en lui.

Nous pouvons être certains que dans sa justice Dieu voit ceux qui s’adressent à lui sincèrement selon les éléments de vérité dont ils disposent. Cependant nous ne pouvons pas tout mettre sur le même plan pour n’indisposer personne. Il y a bien une vérité et nous avons tous la responsabilité de la rechercher. « Cherchez et vous trouverez », a promis Jésus-Christ3. Bernard Grebille - Vivre aujourd'hui

1 1 Timothée 2.5           2 Jean 14.6          3 Matthieu 7.7

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4295
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Etes-vous encore ému de compassion ?   Mar 25 Juil 2017 - 6:12


Etes-vous encore ému de compassion ?

"Que votre lumière luise ainsi devant les hommes, afin qu’ils voient vos bonnes œuvres, et qu’ils glorifient votre Père qui est dans les cieux…" Matthieu 5.13-16

C’est Dieu qui nous a formés ; il nous a créés, dans notre union avec Jésus-Christ, pour que nous menions une vie riche en actions bonnes, celles qu’il a préparées d’avance afin que nous les pratiquions (Éphésiens 2.10).

Dieu nous appelle à mener une vie riche en bonnes actions.

Ce qui nous pousse à faire de bonnes œuvres est la "compassion". Jésus était ému de compassion. À plusieurs reprises, la Bible le mentionne : "Jésus ayant appelé ses disciples, dit : Je suis ému de compassion pour cette foule ; car voilà trois jours qu’ils sont près de moi, et ils n’ont rien à manger… Les disciples lui dirent : Comment nous procurer dans ce lieu désert assez de pains pour rassasier une si grande foule? Jésus leur demanda : Combien avez-vous de pains ? Sept, répondirent-ils, et quelques petits poissons..." (Matthieu 15.32-39). C’est ainsi qu’avec seulement sept pains et quelques poissons, les disciples nourrirent une immense foule… On emportera même sept corbeilles pleines des morceaux qui restaient !

Ces pains et ces poissons peuvent représenter nos dons souvent bien limités. Dieu a la capacité de les multiplier afin d’aider les gens autour de nous. Si vous êtes impliqué dans une banque alimentaire, si vous enseignez à l’école du dimanche ou si vous dirigez la louange et que vous vous sentez comme ces disciples avec leurs pains et leurs quelques poissons, soyez encouragé aujourd’hui. Si Dieu vous a appelé pour des œuvres préparées d’avance, il multipliera aussi vos pains et vos poissons afin que vous soyez pleinement efficace pour nourrir une foule affamée.

Toutefois, savez-vous ce qui me bouleverse le plus lorsque je lis ce passage ? C’est de voir le fils de Dieu ému de compassion. Il est ému de compassion parce qu’il voit devant lui une foule affamée.

Quels sentiments éprouvons-nous face à une société affamée spirituellement ? Sommes-nous émus de compassion ? Nos jeunes filles sont captives de l’hyper-sexualisation et de toutes ses terribles conséquences. Le taux de suicide augmente constamment. L’anxiété est la maladie du siècle. Nos personnes âgées meurent dans la solitude. Ne restons pas inactifs face à autant de souffrance. C’est cette compassion qui nous poussera à l’action !

Martin Luther King a dit un jour : "Tout le monde peut accomplir de grandes choses parce que tout le monde peut servir. Vous n’avez pas besoin d’un diplôme universitaire pour servir. Vous avez simplement besoin d’un cœur plein de grâce. D’une âme régénérée par l’amour…"

Une action pour aujourd’hui
Ne regardez pas à vos pains et à vos poissons. Aujourd’hui, osez faire un geste qui apportera de la joie dans la vie d’une personne. Vous pourriez être surpris du résultat ! Stéphanie Reader Poirier

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4295
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Choisissez la gratitude   Lun 24 Juil 2017 - 6:01


Choisissez la gratitude

« Mon âme, bénis l'Éternel, et n'oublie aucun de ses bienfaits ! » Ps 103.2

Un homme assis sur un banc public a l’air si déprimé qu’un policier tente de le consoler : « Il y a un problème ? » « Oui » répond l’homme. « Il y a quelques mois, mon grand-père m’a légué 500 000 dollars et des puits de pétrole ». Le policier fait la moue : « Ça ne m’a pas l’air d’être un sujet de contrariété. » « Oui, mais attendez la suite. Le mois dernier, mon oncle m’a légué 1 million de dollars. » Le policier secoue la tête : « Je ne comprends pas. Pourquoi êtes-vous alors si malheureux ? » L’homme répond : « Ce mois-ci, personne ne m’a rien légué. » Sérieusement, voilà le type-même d’ingrat insatisfait.

Le Psalmiste nous apprend à cultiver un esprit de reconnaissance. « Mon âme, bénis l’Éternel, et n’oublie aucun de ses bienfaits ! » Penser et remercier font la paire. La mémoire est un catalyseur pour la louange. Un ancien chant déclare : « Compte les bienfaits de Dieu, mets-les tous devant tes yeux. Tu verras combien le nombre en est grand. » Le Psalmiste nous encourage à trois choses :

1) penser à tout ce que Dieu a fait pour nous, pardon, guérison, protection, rédemption, amour et compassion (voir v.1-5).

2) se souvenir de tout ce que Dieu n’a pas fait pour nous, nous punir selon nos péchés (voir v.8-12).

3) réfléchir à tout ce que Dieu va nous donner. « Mais la bienveillance de l’Éternel dure d’éternité en éternité pour ceux qui le craignent » (v.17).

Dieu vous accepte lorsque vous placez votre confiance dans les capacités de Christ, et non dans les vôtres. Alors chaque matin, regardez dans le miroir et dites : « Mon âme, bénis l’Éternel, et n’oublie aucun de ses bienfaits ! » Bob Gass

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4295
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Une définition de la gloire   Dim 23 Juil 2017 - 6:52


Une définition de la gloire

Tu disais en ton cœur : Je monterai au ciel… Mais tu as été précipité dans le séjour des morts, au plus profond d’une fosse.Ésaïe 14.13

On demandait au célèbre romancier Balzac :
– Comment définiriez-vous la gloire ?
– C’est, répondit-il, une triste denrée qui se paie cher et ne se garde pas.
Il faudrait penser ici à tous les champions, toutes les vedettes et les stars qui ont eu leur heure de gloire et qui sont tombés très vite dans l’oubli. Combien d’heures d’entraînement, dur et intense pour le champion, afin d’arriver à une gloire bien éphémère !

Des hommes remplis d’ambition se sont élevés jusqu’à des situations glorieuses, mais ils en ont été précipités souvent d’une manière bien tragique. Ce fut le cas, au temps des apôtres, d’Hérode, ce roi, ou plutôt ce « roitelet d’apparat ». Il désirait la gloire : il mourut lamentablement.

Balzac avait observé avec justesse : la gloire humaine se paie cher, mais ne se garde pas.
Il n’en est pas ainsi de la gloire de Dieu. Elle est éternelle. Elle lui est propre. Il ne la donne pas à un autre. Elle lui appartient, et nul ne peut impunément tenter de la lui ravir. Ce qui est merveilleux, c’est que la Bible montre que ceux qui lui « rendent gloire » partageront un jour sa gloire. Donner gloire à Dieu, c’est se courber devant lui et le laisser régner sur sa vie, par Jésus-Christ, son Fils. Lui rendez-vous vraiment gloire ? Lucien Clerc


__________________
Lecture proposée : Actes des Apôtres, chapitre 12, versets 18 à 23.

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4295
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Ne regardez que le meilleur chez les autres   Ven 21 Juil 2017 - 8:05


Ne regardez que le meilleur chez les autres

« Nous portons ce trésor dans des vases de terre » 2Co 4.7

L’une des plus grosse dispute rapportée dans l’Écriture a lieu au sein de la meilleure équipe de missionnaires, Paul et Barnabas. Et quel est son objet ? Jean-Marc. Barnabas veut le prendre avec eux pour leur prochain voyage, mais Paul refuse. Pourquoi ? Parce qu’il est vexé que Jean-Marc veuille prendre du temps avec sa famille. Parfois, les gens ne voient pas les choses clairement car ils sont trop passionnés par un but. Mais après réflexion, Paul change d’avis et note : « Démas m’a abandonné par amour pour le siècle présent […]. Prends Marc et amène-le avec toi, car il m’est fort utile pour le service » (2Ti 4.10-11). Il y a là trois leçons importantes :

1) Tout le monde mérite une autre chance. Après tout, c’est ce que Dieu fait sans arrêt pour nous. Même sous la grâce vous pouvez encore être blessé ou déçu, mais si vous voulez ressembler à Christ, c’est un risque à prendre.

2) Personne n’a le même appel. La personne avec laquelle vous êtes fâché n’est peut-être pas appelée à faire ce que vous faites, ou est appelée à le faire différemment. Ne faites jamais de favoritisme pour aimer, accepter et travailler avec quelqu’un.

3) Recherchez le meilleur chez les autres, pas le pire. La Bible dit : « Nous portons ce trésor dans des vases de terre » (2Co 4.7). Ça veut dire que vous devez traiter les gens comme des trésors, mais ils peuvent venir vers vous en « vases de terre ». Il est donc de votre responsabilité de chercher le trésor et de le valoriser. En règle générale, quand les gens se sentent appréciés, ils essaient de donner le meilleur d’eux-mêmes pour répondre à vos attentes. Bob Gass

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4295
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Souvenirs, souvenirs…   Jeu 20 Juil 2017 - 8:19



Hébreux 10.32-39   Souvenez-vous des premiers jours: après avoir été éclairés, vous avez supporté un grand et douloureux combat.Tantôt vous étiez publiquement exposés aux injures et aux persécutions, tantôt vous vous montriez solidaires de ceux qui se trouvaient dans la même situation. En effet, vous avez eu de la compassion pour moi dans ma prison et vous avez accepté avec joie qu'on prenne vos biens, sachant que vous aviez [au ciel] des richesses meilleures et qui durent toujours. Lire la suite

Souvenirs, souvenirs…

Ce texte me fait penser à un psaume (Ps 42) qui évoque en poésie l’amour fou des débuts, l’amour qui fait déplacer des montagnes, l’amour qui irradie, l’amour qui met en mouvement sans que l’on s’en aperçoive, tant ce geste est naturel.

Au fil du temps, le psalmiste, comme l’auteur de l’épître aux Hébreux, pose le constat que cet amour s’étiole, devient moins intense, devient lointain. Cet amour de la vérité et de la lumière, qui a permis de soutenir bien des combats et traverser des difficultés importantes (33-34), semble absent, en tous les cas remis en question.

Que faire alors ?

Regarder en avant !
Si l’exhortation commence par faire appel aux premiers temps, aux temps bénis du début, l’auteur ne reste pas coincé sur cette vision nostalgique du passé, là où tout était bien, facile et beau. Il voit bien au-delà, il pointe son regard en direction de la récompense éternelle promise aux croyants lorsqu’ils seront établis en compagnie de leur Seigneur et Sauveur. C’est pour cette raison, et pour cette raison uniquement, qu’ils sont appelés à tenir bon, à rester fermement attachés à la foi des débuts, afin d’éviter de se perdre dans les méandres de l’éloignement progressif de la foi, donc de la communauté croyante (25).

Même si nos conditions d’existence chrétienne sont bien différentes de celles des chrétiens du Ier siècle, le parallélisme des comportements est frappant. Perte de foi dans le retour de Jésus, abandon progressif de la communauté, puis retrait en dehors du domaine de la foi, d’abord imperceptible, puis bien visible. David Rossé

Prière
Notre Père, merci pour ces témoins du passé qui éclairent avec force notre présent de femmes et d’hommes de foi.

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4295
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Dois-je partir les mains vides?   Mer 19 Juil 2017 - 6:30



    Dois-je partir les mains vides?

« Car il nous faut tous comparaître devant le tribunal de Christ, afin que chacun reçoive selon LE BIEN ou le mal qu‘il aura fait, étant dans son corps. » (2 Corinthiens 5:10)

Le plus grand privilège, le plus grand don à recevoir, c’est le Salut en Jésus-Christ notre Seigneur. En effet, quelle paix, quel bonheur, quelle joie remplissent le coeur du pécheur ayant reçu le pardon de ses péchés. Il est passé exactement des ténèbres à la lumière, de la puissance de Satan à Dieu. Un changement aussi radical s’est produit, et son espérance est de posséder l’héritage avec les sanctifiés (Actes 26:18).

Cependant, Jésus dit aussi dans Jean 14:2: « Il y a plusieurs demeures dans la maison de mon Père. Si cela n’était pas, je vous l’aurais dit. Je vais vous préparer une place ». L’endroit où nous serons dépendra des oeuvres accomplies au nom de Jésus, et c’est au tribunal de Christ que les récompenses seront réparties. Jésus dit qu’il y en a qui régneront sur dix villes, d’autres sur cinq. Paul nous explique, dans le quinzième chapitre de sa première lettre aux Corinthiens, au verset quarante et un, qu’il en sera comme des astres: « Autre est l’éclat du soleil, de la lune et des étoiles [...], mais tous les astres sont dans le ciel. Tous ceux qui auront accepté Jésus pour le pardon de leurs péchés seront là, mais ne recevront pas les mêmes récompenses. C’est d’ailleurs d’après ces pensées que vient le titre de cette méditation:


Dois-je partir les mains vides pour rencontrer mon Sauveur ?


Tant d’âmes autour de nous ont faim et soif d’entendre la Parole de Dieu, et il nous incombe d’annoncer la Bonne Nouvelle du salut en Jésus.

Le prophète Daniel dit: « Ceux qui auront été intelligents (selon Dieu) brilleront comme la splendeur du ciel, et ceux qui auront enseigné la justice, à la multitude brilleront comme les étoiles, à toujours et à perpétuité » (chapitre douze, verset trois).

Pendant qu’il est encore temps, visons plus haut et oeuvrons à la gloire de Celui qui a payé notre rachat et nous a donné l’héritage avec les sanctifiés. R. Desmarais

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4295
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Ce que la vie a de meilleur   Mar 18 Juil 2017 - 6:10



Ce que la vie a de meilleur

Ne te tourmente pas pour t'enrichir.  Proverbes 23.4

Selon un vieil adage, «les meilleures choses de la vie sont gratuites». Il dit vrai en grande partie. En revanche, certaines personnes croient que les meilleures choses de la vie ont un prix élevé et sont peut-être même insaisissables. Dernièrement, j'ai vu une affiche qui m'a fait sourire et réfléchir: «Les meilleures choses de la vie ne sont pas des choses». Quelle superbe façon de le dire ! La valeur de la famille, des amis et de la foi nous fait réaliser que ce qui compte le plus dans la vie se présente entièrement sous la forme de gens et du Seigneur.

Salomon était bien placé pour parler de biens matériels, car il «fut plus grand que tous les rois de la terre par les richesses et par la sagesse» (1 R 10.23). Son conseil ? «Ne te tourmente pas pour t'enrichir, n'y applique pas ton intelligence. Veux-tu poursuivre du regard ce qui va disparaître ? Car la richesse se fait des ailes, et comme l'aigle, elle prend son vol vers les cieux » (Pr 23.4,5). Voici ce qu'il recommande de faire à la place: «Ouvre ton cœur à l'instruction, et tes oreilles aux paroles de la science. [...] Car il est un avenir, et ton espérance ne sera pas anéantie» (v. 12,18).

Les meilleures choses de la vie sont les richesses éternelles qui proviennent de la bonté et de la grâce de Dieu déversées en Jésus-Christ. Nous ne les avons pas entre les mains, mais dans le cœur. —D.C.M.

Nos plus grandes richesses sont celles que nous avons en Christ. Notre pain quotidien

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4295
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Mettez en pratique la Parole   Lun 17 Juil 2017 - 7:00


"Mettez en pratique la Parole, et ne vous bornez pas à l'écouter." Jacques 1:22

Nous nous plaisons à écouter la Parole de Dieu, mais lui permettons-nous de pénétrer en nous pour "partager âme et esprit, jointures et moelles"? Notre texte nous met en garde contre la terrible habitude d'écouter la Parole de Dieu sans la mettre en pratique. Nous nous laissons facilement émouvoir par la Parole que nous entendons, mais sans que notre vie soit pratiquement amenée sous son contrôle. Nous accumulons des connaissances, mais notre coeur et notre conscience n'en sont pas exercés. Nous aimons entendre parler de la croix, du réveil et de ses conditions, mais quand il s'agit de remplir nous-mêmes ces conditions... nous nous dérobons.

Nous avons assez de connaissances pour réaliser toutes les promesses que Dieu a faites, et pour mettre, comme l'a fait l'Eglise primitive, le monde sens dessus dessous.

Qu'attendons-nous? Le culte de dimanche prochain, quand nous n'avons pas mis en pratique celui de dimanche passé?

Qu'attendons-nous? Une nouvelle conférence, une nouvelle réunion, quand nous n'avons pas agi selon ce qui nous a été dit la dernière fois?

Qu'attendons-nous? Le réveil, quand nous ne nous sommes pas soumis à ses exigences, que nous connaissons parfaitement?

Qu'attendons-nous? Le rapprochement des enfants de Dieu, quand nous n'avons pas mis en ordre avec notre frère ce que nous seuls pouvons mettre en ordre?

Qu'attendons-nous? Le retour du Seigneur Jésus, quand nous savons que les chrétiens sont si loin d'en remplir les conditions?

Qu'attendons-nous? La bénédiction sur notre vie, ou sur celles qui nous entourent, quand, par désobéissance ou passivité, nous n'avons pas vécu selon la bénédiction déjà reçue?

Que Dieu nous délivré du péché de cette attitude mentale complaisante et passive à l'égard de Sa Parole! Obéissons à ce que nous avons entendu, et quand Dieu parle par Ses instruments, si faibles soient-ils, mettons en pratique ce qu'Il dit. H. E. Alexander

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4295
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Une seule chose   Dim 16 Juil 2017 - 6:34


Il n'est pas tombé un seul mot de toutes les bonnes paroles que l'Éternel, votre Dieu, a dites à votre sujet: tout vous est arrivé; il n'en est pas tombé un seul mot.  Josué 23. 14

Une seule chose

Dans les Écritures, l'expression un seul mot (ou une seule chose) est un sujet d'étude intéressant. Pas une seule chose promise par le Seigneur ne manquera d'arriver! On trouve trois fois cette expression dans le Nouveau Testament. Méditons ces trois passages.

Le chapitre 9 de l’Évangile de Jean parle d'un homme aveugle de naissance guéri par Jésus un jour de sabbat, ce qui aux yeux des pharisiens faisait du Seigneur un pécheur. Les Juifs dirent à l'homme: “Donne gloire à Dieu; nous savons que cet homme est un pécheur” (v. 24). Il répondit: “S'il est un pécheur, je ne sais pas; mais je sais une chose (une seule chose), c'est que j'étais aveugle, et que maintenant je vois” (v. 25). Cet homme est comme nous, croyants: nous étions aveugles quant à notre condition morale mais maintenant, ayant cru en Jésus, nous pouvons voir spirituellement. Nous l'adorons et nous attendons qu'il accomplisse sa promesse de venir nous chercher et nous prendre avec lui pour toujours.

Quand Jésus était en visite chez Marthe et Marie, Marthe “était distraite par beaucoup de service”, tandis que Marie, “s'étant assise aux pieds de Jésus, écoutait sa parole” (Luc 10. 39, 40), ce qui était le désir du Seigneur pour l’une et l’autre. Jésus dit à Marthe: “Tu t'inquiètes et tu te tourmentes de beaucoup de choses; mais il n'est besoin que d'une seule, et Marie a choisi la bonne part” (v. 41, 42). Rien n’est plus important dans notre vie que de prendre le temps chaque jour de nous asseoir, pour ainsi dire, aux pieds de Jésus et d'apprendre de lui.

L'apôtre Paul a dit: “Je fais une chose: oubliant ce qui est derrière et tendant avec effort vers ce qui est devant, je cours droit au but pour le prix de l'appel céleste de Dieu dans le Christ Jésus” (Philippiens 3. 13, 14).

Ne nous appesantissons donc pas sur nos fautes ou nos succès passés, mais courons droit vers la gloire. J.D. McNeil

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4295
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Un point d'honneur   Sam 15 Juil 2017 - 6:34


Un point d'honneur

Je me dois aux Grecs et aux barbares... (Romains 1:14)

Paul était accablé par le sentiment qu'il était le débiteur de Jésus-Christ ; et ce sentiment dominait et dirigeait toute sa conduite. la pensée que Jésus était son créancier divin inspirait toute sa vie. Suis-je animé par le sentiment que j'ai une dette à l'égard de Christ, concernant toute âme qui n'est pas encore sauvée ? Mon honneur de chrétien, c'est d'acquitter ma dette envers le Christ en sauvant d'autres âmes. Tout ce qui, en moi, a la moindre valeur, c'est à la Rédemption opérée par Jésus-Christ que je le dois. Est-ce que je fais tout ce qui est en mon pouvoir pour que sa Rédemption puisse se manifester dans d'autres vies ? Je ne peux le faire que si le Saint-Esprit suscite en moi le sentiment d'être le débiteur de Christ.

Je ne suis pas appelé à être un grand personnage parmi les hommes, mais un esclave du Seigneur Jésus. "Vous ne vous appartenez point à vous-mêmes." Paul s'était livré lui-même à Jésus-Christ. Il disait : "Je me dois à toute créature dans le monde entier, à cause de l'Évangile de Jésus ; je ne suis libre que pour être totalement esclave de Jésus-Christ." Il doit en être de même pour quiconque porte le nom de chrétien. Cessez de prier pour vous-même et dépensez-vous au service des autres. Soyez esclaves de Jésus. C'est ainsi que l'on peut être fait pour les autres pain rompu et vin répandu. O. Chambers

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4295
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Les fardeaux déchargés sur Lui.   Ven 14 Juil 2017 - 6:10


Les fardeaux déchargés sur Lui.

Décharge-toi de ton fardeau sur l'Éternel, et il te soulagera ; il ne permettra jamais que le juste soit ébranlé. (Psaumes 55:23)

Ce fardeau est lourd laisse-le au Tout-Puissant. Tant que tu le portes, il t'écrase ; mais pour son bras, il ne pèse rien. Si cependant Dieu t'appelle à le porter encore, il te soutiendra. Le fardeau sera sur toi, mais ne t'accablera pas. Tu seras si bien soutenu que ce sera une bénédiction Appelle le Seigneur à ton secours, et tu pourras te tenir debout sous le poids qui, sans lui, te courberait en deux.

Notre plus grande crainte est que notre épreuve ne nous éloigne du sentier du devoir ; mais le Seigneur ne permettra pas cela. Si nous sommes sincères devant lui, il ne souffrira pas que notre affliction nous écarte de la droite conduite. En Jésus il nous reçoit comme justes, et en Jésus il nous garde aussi.

Et pour le moment présent ? Penses-tu aller seul au-devant des épreuves de ce jour ? Veux-tu que tes pauvres épaules soient encore écorchées par la charge qui t'écrase ? Abandonne cette folie. Dis toute ta peine au Seigneur et remets-la lui. Ne jette pas ton fardeau à terre pour le reprendre aussitôt ; mais décharge-t-en sur l'Éternel et le lui laisse une fois pour toutes. Alors tu marcheras à l'aise comme un joyeux croyant, déchargé désormais de souci et chantant les louanges du grand Libérateur. Ch. Spurgeon

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4295
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Demeurer en Christ   Jeu 13 Juil 2017 - 6:42


Celui qui a planté l'oreille n'entendra-t-il point? Celui qui a formé l'œil ne verra-t-il point?  Psaume 94. 9

Demeurez en moi, comme moi en vous. De même que le sarment ne peut pas de lui-même porter du fruit, à moins qu'il ne demeure dans le cep, de même vous non plus vous ne le pouvez pas, à moins que vous ne demeuriez en moi.  Jean 15. 4

Demeurer en Christ

Bien que le Seigneur ne soit pas visible à nos yeux naturels, il entend, il voit, et il sait; nous devons nous en souvenir constamment. Si nous avons conscience que le Seigneur écoute nos paroles, qu'il voit tous nos actes et qu'il lit dans nos pensées, nous marcherons alors sous l'influence bénie de sa présence et nous demeurerons ainsi en lui. C'est ce que le Seigneur place devant nous en Jean 15.

Premièrement, nous apprenons que nous ne porterons du fruit que si nous demeurons en Christ. Ensuite, il nous est dit que si nous demeurons en Christ, et lui en nous, nous porterons beaucoup de fruit (v. 5). Dans un autre passage, nous apprenons que le fruit de l'Esprit est “l'amour, la joie, la paix, la patience, la bienveillance, la bonté, la fidélité, la douceur, la maîtrise de soi”(Galates 5. 22, 23). Quelles sont ces belles qualités sinon une description du merveilleux caractère de Christ? Ainsi nous pouvons affirmer que le fruit dont le Seigneur parle est la reproduction de son propre caractère dans la vie des croyants.

La moindre manifestation des grâces de Christ monte comme un fruit vers le Père, et constitue un témoignage envers le monde. C'est d'ailleurs le grand but pour lequel nous sommes laissés dans ce monde ténébreux: briller comme des luminaires(Philippiens 2. 15), en manifestant quelque chose de la beauté du caractère de Christ. Cela ne sera possible que si nous demeurons en Christ.  d'après H. Smith

Ah! que je ne sois pas comme un rameau stérile,
Qui, séparé du tronc, doit périr desséché;
Mais que je sois, ô Dieu! comme un sarment fertile
Qu'aucun vent de typhon n'a du cep arraché.
Demeure en moi, Jésus, et qu'en toi je demeure,
Trouvant dans ton amour le plus fort des liens,
Portant beaucoup de fruit, chaque jour, à chaque heure,
Et renonçant à tout, pour jouir des vrais biens.   Lutteroth

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4295
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Ô toi qui écoutes la prière!   Mer 12 Juil 2017 - 6:17



Ô toi qui écoutes la prière!

Daniel le prophète priait son Dieu, dès sa jeunesse, avec une grande foi. Il priait instamment pour son peuple en exil avec lui à Babylone. Il a prié pendant 21 jours (Daniel 10. 13) et, même si la réponse n'est venue qu'à la fin des trois semaines, Dieu l'écoutait depuis le premier jour. Il était attentif aux préoccupations de son serviteur bien-aimé, qui craignait pour l'avenir de son peuple.

Dans le livre des Actes, Corneille, commandant de compagnie dans l'armée romaine, et qui ne connaissait pas encore l'évangile, priait continuellement. Dieu l'écoutait-il? Il lui fait dire: “Tes prières et tes aumônes sont montées en souvenir devant Dieu” (Actes 10. 4). Lorsque Agar et son fils étaient dans le désert, sans ressources, “Dieu entendit la voix de l'enfant” (Genèse 21. 17).

Dieu entend nos prières, il s'en souvient, il n'en oublie aucune. Trop souvent, ce n'est qu'après avoir obtenu ce que nous avions demandé (guérison, réussite à un examen, etc.) que nous estimons avoir eu une réponse de la part de Dieu. Mais Dieu répond de plusieurs façons: “oui”, ou quelquefois “non”, ou encore “attends un peu”… Savons-nous discerner sa réponse?

Dieu entend toujours nos prières, et même nos soupirs. Restons paisibles et ayons confiance dans l'amour de Dieu: la bonne réponse viendra au bon moment.

Jésus priait continuellement. Il disait à son Père: “Je savais que tu m'entends toujours” (Jean 11. 42). Dieu est toujours en éveil pour écouter la voix de ses enfants, et il répond “au moment opportun” (Hébreux 4. 16). La Bonne Semence

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4295
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Réponses à nos “pourquoi?   Mar 11 Juil 2017 - 6:39



Ce que je fais, tu ne le sais pas maintenant, mais tu le comprendras par la suite. Jean 13. 7

Réponses à nos “pourquoi?

Oh, quel jour béni ce sera quand tous les mystères seront révélés! Nous comprendrons alors que tous les événements sont le résultat d'une sagesse infaillible et d'un amour infini!

Croyant, sois tranquille! Les interventions de ton Père céleste peuvent te paraître obscures, mais le jour de leur révélation est tout proche. Dans les relations terrestres, un enfant accepte en toute confiance ce que son père lui dit; mais quand il atteint l'âge mûr, beaucoup de choses qui ensuite, adolescent, l'avaient laissé perplexe sont expliquées. Maintenant nous sommes dans notre “adolescence”, tandis que l'éternité est pour l'âme la condition immortelle d'un “homme fait”. Dans l'éternité, tout ce que Dieu aura fait sera justifié et mis en lumière.

Ah! combien facilement nous nous occupons de sujets trop élevés pour nous! Sans nous contenter de ce que notre Père veut, nous cherchons présomptueusement à connaître le pourquoi et le comment des choses. S'il est injuste de juger les œuvres des hommes, à combien plus forte raison quand il s'agit des œuvres de Dieu! Nous devrions nous satisfaire d'attendre patiemment l'accomplissement de sa promesse: “tu le comprendras par la suite”.

Qui est celui qui exprime ces paroles vivantes: “Ce que je fais… maintenant”? C'est Celui qui est mort pour nous et qui est maintenant vivant pour nous! Il se peut que notre Seigneur fasse beaucoup de choses que nos cœurs aveugles aimeraient éviter – “des choses terribles que nous n'attendions pas” Ésaïe 64. 3. Il peut nous faire porter maintenant la croix la plus lourde; plus tard, nous la considérerons comme étant seulement la sévérité apparente d'un amour sans limite et inaltérable. L'éternité révélera que tout était nécessaire et que rien de moins n'aurait pu être suffisant!

Si ce n'est pas maintenant, ce sera au moins à ce moment-là que nous réaliserons pleinement, dans une calme rétrospection de notre vie, que sa “parole… est droite, et toute son œuvre est avec vérité” Psaume 33. 4.   J.R. Macduff

La vie est pleine de mystère, de vains élans vers la lumière,
D'espoirs tombés dans la poussière, et Dieu seul connaît pourquoi.
J'attends le jour où tout s'éclaire au plan d'amour d'un tendre Père.
Sa vue illuminant ma foi, en ce jour, je saurai pourquoi.   G. Isely

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4295
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Pas un seul iota !   Lun 10 Juil 2017 - 5:45



Pas un seul iota !

Car, je vous le dis en vérité, tant que le ciel et la terre ne passeront point, il ne disparaîtra pas de la loi un seul iota ou un seul trait de lettre, jusqu’à ce que tout soit arrivé. Matthieu 5.18

Quand on dit de quelqu’un ou d’un texte qu’il n’a pas changé d’un iota, on veut signifier par là qu’il est absolument resté le même, sans aucune variation. Le iota est la plus petite lettre de l’alphabet grec correspondant à notre i. Quand Jésus emploie cette expression, il accentue encore son propos en disant que pas même un seul trait de lettre, un seul point sur un i ne seront supprimés de la loi de Dieu tant que ce monde subsistera. Pas question de la modifier ou de l’adapter selon son gré… Dieu est toujours le même dans sa perfection et sa volonté. Comme le rappelle l’apôtre Pierre : L’herbe sèche et sa fleur tombe, mais la Parole du Seigneur demeure éternellement1.

Constant dans son amour à notre égard, Dieu l’est également dans sa volonté bonne et parfaite, telle qu’il l’exprime dans sa Parole pour notre bien. Aussi prenons garde de vouloir adapter la Parole de Dieu à la culture et aux mœurs de notre temps au prétexte que « le monde change ». C’est elle qui nous invite à changer de mentalité et de comportement. La Bonne Nouvelle du salut en Jésus-Christ est toujours actuelle. Jésus-Christ est le même hier, aujourd’hui, et pour toujours.2  -  Bernard Grebille

1 1 Pierre 1.25           2 Hébreux 13.8

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4295
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Avoir une vie équilibrée   Sam 8 Juil 2017 - 6:36


Avoir une vie équilibrée

« Venez à l'écart dans un lieu désert et reposez-vous un peu » Mr 6.31

La Bible affirme que la vie « peut durer soixante-dix ans, ou quatre-vingts » (Ps 90.10). Si vous vivez assez vieux, vous passerez en moyenne vingt-quatre ans à dormir, vingt ans à travailler, dix ans un peu à l’église et surtout en vacances, sept ans à manger, six ans à voyager, quatre ans à combattre les maladies et deux ans à vous habiller. Kierkegaard a dit : « L’occupation est un charme dont les victimes sont toujours plus jeunes pour que Dieu n’ait pas le temps de les former au caractère chrétien ». Ne croyez pas que vivre à toute vitesse vous offre plus de temps. Certes, une constante activité fait monter votre adrénaline et vous donne sans doute de l’importance mais elle peut devenir l’ennemi de votre âme. Elle peut nuire à votre développement spirituel en vous empêchant de réfléchir et de sonder votre cœur.

Nous ne parlons pas ici des tâches du quotidien mais de la qualité de ce que vous vivez. Vous pouvez être très occupé sans pour autant être équilibré. Un spécialiste de la Bible dit que la solitude est le creuset de la transformation. Il existe trois sortes de solitude :
1) De courts instants vécus au quotidien
2) Des temps plus longs, de quelques jours ou plus, loin de tout. Malgré son emploi du temps chargé, Jésus avait pris l’habitude de s’échapper des pressions de la foule pour passer du temps avec son père. Il dit à ses disciples : « Venez avec moi […], dans un endroit tranquille et reposez-vous »
3) Le repos forcé. « Il me fait reposer » (Ps 23.2). N’attendez pas que Dieu vous force à vous reposer ! Efforcez-vous d’avoir une vie équilibrée. Bob Gass

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4295
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Le plateau à offrandes   Jeu 6 Juil 2017 - 6:34


Le plateau à offrandes

Faites en sorte d'exceller aussi dans cette œuvre de bienfaisance. 2 Corinthiens 8.7

Ed. Dobson, mon ancien pasteur, disait souvent qu'il lui était désagréable de prêcher sur la nécessité de donner financièrement à l'Eglise. Il disait que son emploi antérieur exigeait des campagnes de financement, si bien qu'il lui déplaisait d'exercer des pressions sur les gens. Cependant, en enseignant toute l'épître de 2 Corinthiens, rendu aux chapitres 8 et 9, il n'a pu éviter le sujet. Ce dont je me souviens le mieux de son sermon, c'est l'illustration qu'il a employée. Il a placé un plateau à offrandes par terre, est monté dessus et y est resté en parlant de l'importance de nous donner en entier au Seigneur, et non uniquement notre portefeuille.

Ces deux chapitres de la seconde épître de Paul aux Corinthiens nous indiquent un certain nombre d'attitudes et d'actions que nous devons adopter dans notre façon de donner au Seigneur:

• Donnez-vous d'abord vous-même au Seigneur (8.5).
• Donnez en vous remémorant l'exemple du Seigneur Jésus (8.9).
• Donnez selon vos moyens (8.11,12).
• Donnez avec enthousiasme en raison de l'amour de Dieu (9.2).
• Donnez avec générosité, sans tristesse ni contrainte (9.5-7).

La prochaine fois que le plateau à offrandes vous sera tendu à l'église, imaginez-vous en train de monter dessus. Cela vous aidera à exceller dans l'art de donner (8.7). - A.M.C. - Notre pain quotidien


Lorsque nous nous donnons entièrement au Seigneur,
tout don de moindre valeur s'en trouve facilité.

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4295
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Ne t'irrite pas ; ce serait mal faire.   Mar 4 Juil 2017 - 6:07


Une chose que Dieu défend.

Ne t'irrite pas ; ce serait mal faire. (Psaumes 37:8)

S'irriter, c'est s'appauvrir, soit au point de vue de la pensée, soit au point de vue de l'âme. Il est facile de dire : "Ne t'irrite pas !", mais il est plus difficile d'être soi-même assez fort moralement, pour ne pas s'irriter. Tant que l'épreuve ne nous atteint pas, que nous ne vivons pas comme beaucoup de nos contemporains dans la déroute et l'angoisse, nous parlons aisément de "nous reposer sur le Seigneur", et d'attendre patiemment sa délivrance. Mais quand tout cela nous atteint, pouvons-nous encore nous reposer en Dieu ? Si, dans ces cas-là, nous ne pouvons obéir à l'ordre : "Ne t'irrite pas", ordre qui doit être vécu dans les jours de perplexité comme dans les jours de paix ; alors nous ne le vivrons jamais. Et s'il n'est pas valable pour vous, ne vous attendez pas à ce qu'il soit valable pour quelqu'un d'autre. Le repos en Dieu ne dépend pas des circonstances extérieures, mais de notre communion avec Dieu.

Se tracasser conduit toujours au péché. Nous nous imaginons qu'une certaine dose d'anxiété et de soucis est une preuve de sagesse ; mais cela révèle seulement notre lâcheté. L'irritation en face des circonstances prouve que nous tenons à choisir notre propre chemin. Notre Seigneur ne s'est jamais fait de soucis. il n'a jamais été anxieux, car il n'était pas venu accomplir sa propre volonté, mais celle de Dieu. Si nous sommes enfants de Dieu, il est mal de nous irriter.

Vous entretenez peut-être la pensée que vos difficultés dépassent les possibilités de Dieu ? Mettez de côté toutes vos suppositions ridicules, et demeurez à l'ombre du Tout Puissant. Engagez-vous devant Dieu à renoncer à l'inquiétude, pour cette chose qui vous tourmente. Pourquoi cette irritation, ces soucis ? Parce que nous faisons nos calculs sans tenir compte de Dieu. O. Chambers

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4295
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Il sera notre guide jusqu'à la mort.   Lun 3 Juil 2017 - 6:12



Un guide pour toujours

Il sera notre guide jusqu'à la mort. (Psaumes 48:15)

Un guide nous est indispensable. Il est des cas où nous donnerions tout ce que nous possédons pour savoir ce que nous avons à faire et de quel côté nous devons nous tourner. Nous avons la volonté de bien faire, mais nous hésitons entre deux routes à suivre. Oh ? Qui nous donnera un guide ?

L'Éternel notre Dieu condescend à nous servir de guide. Il connaît le chemin et nous conduira jusqu'à ce que nous ayons atteint en paix le terme de notre voyage. Peut-on désirer une direction plus ? Mettons-nous entièrement sous sa conduite, et nous ne risquerons pas de manquer la route. Faisons de lui notre Dieu, et nous trouverons en lui notre guide. Si nous suivons sa loi, nous ne nous fourvoierons point dans la vie, pourvu que nous apprenions avant tout à nous appuyer sur lui à chaque pas.

Nous avons l'assurance que, s'il est notre Dieu à toujours et à perpétuité, il ne cessera jamais de nous diriger. Il nous conduira même « jusqu'à la mort » pour que nous habitions avec lui pour l'éternité. Cette promesse de la conduite divine nous garantit la sécurité pour notre vie entière : Salut tout d'abord, direction ensuite et jusqu'à notre dernière heure, enfin vie bienheureuse à jamais.

Chacun ne devrait-il pas chercher Dieu dès son jeune âge, se réjouir en lui durant sa vie et se reposer sur lui dans sa vieillesse ? Regardons aujourd'hui à lui pour être guidés, afin de pouvoir nous confier encore en lui à l'heure de notre départ. Ch. Spurgeon

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4295
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: La Cène du Seigneur, son importance   Sam 1 Juil 2017 - 6:33



Ceci est mon corps, qui est donné pour vous; faites ceci en mémoire de moi… Cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang, qui est versé pour vous. Luc 22. 19, 20

La Cène du Seigneur, son importance

L'institution de la Cène par le Seigneur, “la nuit où il fut livré” (1 Corinthiens 11. 23), a une importance particulière qui est soulignée de plusieurs manières dans la Bible:

– Avant de quitter les siens, le Seigneur les a réunis et leur a dit: “J'ai fortement désiré manger cette pâque avec vous, avant que je souffre” (Luc 22. 15). Le récit de ce dernier repas est donné quatre fois dans le Nouveau Testament, dans les trois premiers évangiles et dans la première Épître aux Corinthiens, à la suite d'une révélation exceptionnelle reçue par l'apôtre Paul. Seul Luc mentionne brièvement le déroulement de la Pâque, alors que les quatre récits racontent en détail l'institution de la Cène.

Cette institution est suivie par une pressante invitation du Seigneur: “Faites ceci en mémoire de moi”, seule demande personnelle que le Seigneur fait à ses rachetés. Ce n'est pas pour obéir à un commandement légal qu'ils y répondent, mais bien par amour pour lui.

– Dès que le Saint Esprit a été envoyé et que les croyants se sont assemblés à Jérusalem, il est dit que ceux-ci “persévéraient dans la doctrine et la communion des apôtres, dans la fraction du pain et les prières” (Actes 2. 42). Ces pratiques les ont caractérisés dès les premiers jours de l'assemblée nouvellement formée.

– Par la suite, Paul reçoit directement du Seigneur la révélation de l'institution de la Cène, et en montre le lien avec la réunion “en assemblée”. Il dénonce les anomalies qui, très vite, ont affecté le déroulement de la Cène; puis il avertit des conséquences qui en découlent: “beaucoup sont faibles et malades… un assez grand nombre dorment” (1 Corinthiens 11. 18-30).

Pour le racheté qui a conscience de ce qu'il a coûté à son Sauveur, prendre la Cène est un acte qui sollicite tout son coeur. Et en même temps, cet acte attire toute son attention sur le travail de coeur et de conscience qui convient pour le réaliser: il n'y en a pas de plus grand.   M. Allovon

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4295
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Chrétien non pratiquant   Ven 30 Juin 2017 - 6:28



Chrétien non pratiquant

Cette expression figure quelquefois dans les sondages à la rubrique « religion ». Celui qui s'abrite derrière cette définition veut dire qu'il se rattache à la religion chrétienne... mais sans s'astreindre à des traditions et à des cérémonies dont il ne comprend pas le sens et dont il dénonce parfois l'hypocrisie. En fait, c'est se méprendre gravement sur la portée du mot « pratiquer » qu'on limite à des offices, des fêtes, des sacrements. Car le christianisme se vit au quotidien et se traduit par un comportement pratique dans sa famille ou sur son lieu de travail, par exemple. L'existence du chrétien est fondamentalement influencée par sa relation avec Christ. Elle est tout entière un gage de reconnaissance à celui qui a donné sa vie pour lui à la croix, qui lui a montré tant d'amour pour le sauver de la mort éternelle.

Il y a dans l'amour infini du Seigneur Jésus, pour celui qui le connaît comme son Sauveur et son Seigneur, une motivation pour toute la vie. Ce n'est pas le souci d'être « pratiquant » qui doit nous préoccuper, mais le désir de répondre à son amour, de vivre pour lui et de lui ressembler.

Vous qui vous déclarez chrétien, avez-vous accepté Jésus pour votre Sauveur personnel ? Ce n'est qu'après lui avoir confessé vos péchés et reçu le pardon de Dieu que vous serez un véritable chrétien. Vous aurez ainsi le droit de porter le beau nom de Christ et la responsabilité de l'honorer dans votre vie. La bonne semence

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4295
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Une pensée à laquelle nul n'échape   Jeu 29 Juin 2017 - 5:55


UNE PENSÉE À LAQUELLE NUL N’ÉCHAPPE

« Dieu fait toute chose belle en son temps ; même il a mis dans le cœur des hommes la pensée de l’éternité… » (Ecclésiaste 3.11).

Tout être humain s’est un jour posé ce genre de questions : « Que se passe-t-il après la mort ? Quel est le sens de la vie ? Y a-t-il un au-delà ? … »

Pourquoi ces interrogations ? Parce que la pensée de l’au-delà, de l’après vie, est une pensée qui est inscrite dans notre patrimoine humain. La pensée de l’éternité nous a tous effleurés un jour ou l’autre. Nous pouvons la repousser, la refuser, l’étouffer, la passer sous silence ou s’en moquer, mais elle est là au plus profond de chaque être humain. Nous avons été programmés pour y penser. Le fait même que le matérialiste dise qu’il n’y a rien après la mort, nous indique qu’il s’est posé la question de l’au-delà. Il refuse l’idée d’un au-delà ; il y trouve mille raisons, mais toute son argumentation nous prouve qu’il n’a pas pu échapper à cette pensée de l’éternité. La nature profondément religieuse de l’espèce humaine, en quelque lieu ou sous quelque forme que ce soit, nous démontre que tous les hommes ont cette pensée inscrite dans leur cœur.

Il est vrai que certains ne sont travaillés par cette pensée qu’au moment d’un ensevelissement, ou encore, lorsqu’une maladie grave les terrasse. Nous avons en mémoire les propos du président François Mitterrand, déclarant lors de ses derniers vœux adressés aux français : « Je crois aux forces de l’esprit, je ne vous quitterai pas… « . La pensée de l’éternité était présente en lui comme en chacun de nous.

Notre vie sur la terre est un passage très court, et nous devons penser sérieusement à l’éternité. Qu’en sera-t-il de votre éternité ? Si Dieu a mis en nous la pensée de l’éternité, c’est pour que nous préparions, dès ici-bas, cette éternité. Jésus a dit : « Je suis le chemin, la vérité et la vie, nul ne vient au Père que par moi » (Jean 14.6).

Notre acceptation de Christ comme Sauveur, est la seule voie du salut éternel. Je ne sais si vous avez pensé à vous tourner vers lui, mais si vous ne l’avez pas fait, je vous invite à le faire car l’Ecriture dit : « Celui qui a le fils a la vie éternelle » (1 Jean 5.11/12).

Un conseil pour ce jour :
Puisque vous ne pouvez échapper à cette pensée de l’éternité, au lieu de chercher à l’étouffer, ou de vous laisser gagner par la crainte, l’incertitude et la peur de la mort, préparez cette éternité en acceptant Jésus comme votre Sauveur. Si vous avez déjà fait cette démarche, gardez vos pensées centrées sur Jésus, et la paix de Dieu, qui surpasse toute intelligence, sera votre partage (Philippiens 4.7). Paul Calzada

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4295
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Garder ses pensées   Mar 27 Juin 2017 - 6:13



GARDER SES PENSÉES

« Mon fils garde ton cœur plus que toute autre chose, car de lui viennent les sources de la vie » (Proverbes 4.23).

Le sens du mot cœur, dans ce verset, est à rapprocher des paroles de Jésus lorsqu’il parle du cœur : « Car c’est du cœur que viennent les mauvaises pensées, les meurtres, les adultères, les impudicités, les vols, les faux témoignages, les calomnies » (Matthieu 15.19).

Ces deux textes parlent des pensées qui viennent du cœur. Si du cœur peuvent venir les mauvaises pensées, comme le souligne Jésus, c’est aussi du cœur que peuvent jaillir les sources de la vie, lorsqu’on veille sur nos pensées, comme le souligne le sage Salomon.

Dans sa lettre aux Philippiens, l’apôtre Paul écrit : « Réjouissez- vous… Montrez de la douceur… Présentez vos besoins à Dieu… avec actions de grâce… Et la paix de Dieu, qui surpasse toute intelligence, gardera vos cœurs et vos pensées en Jésus-Christ » (Philippiens 4.4/7).

Encore une fois, cœur et pensées vont ensemble, et il est précisé que cœur et pensées seront gardés en Jésus-Christ. Ici, l’apôtre nous donne quelques indications précieuses pour veiller sur nos pensées afin qu’elles soient gardées dans ce qui plaît à Dieu. Remarquons une chose très importante, c’est que Dieu veut se mettre de notre côté pour garder nos pensées. En effet, il est bien dit que c’est « la paix de Dieu » qui gardera nos pensées.

Pour que Dieu nous communique sa paix, il nous est donné quelques recommandations, toutes à notre portée, et qui nous incombent :

Premièrement : « Réjouissez-vous toujours dans le Seigneur ». Les bougons, les râleurs, les mécontents, les grincheux, les pleurnichards, ceux qui se lamentent continuellement de leur sort… auront du mal à avoir des pensées gardées en Christ.

Deuxièmement : « Que votre douceur soit connue de tous ». Les amers, les sarcastiques, les caustiques, ceux qui mordent… ne pourront garder des pensées ancrées en Jésus.

Troisièmement : Ceux qui savent faire confiance à Dieu en toutes circonstances, en lui remettant « tous leurs besoins, et en lui rendant grâces pour toutes choses », seront aidés par « la paix de Dieu », pour que leurs pensées soient gardées dans ce qui est bien et agréable à Dieu.

Ma prière pour ce jour :
Seigneur, merci de m’avoir libéré des pensées mauvaises qui remplissaient mon cœur ; maintenant, désirant garder mes pensées centrées sur Jésus, je te prie pour que la joie du salut, la douceur de Christ, et la confiance en Dieu remplissent ma vie. Amen !  Paul Calzada

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4295
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Vous avez besoin des autres   Lun 26 Juin 2017 - 6:18



Vous avez besoin des autres

"Que chacun de vous, au lieu de considérer ses propres intérêts, considère aussi ceux des autres.  Philippiens 2.4

Nous avons tous besoin que d'autres se tiennent à nos côtés – pour nous défendre, nous protéger et nous aider à rester sur la bonne voie. Dans l'épître aux Philippiens, l'apôtre Paul nous demande de considérer les intérêts des autres et non pas uniquement les nôtres. Ce verset va complètement à l'encontre de notre culture. Aujourd'hui, dans le monde occidental, tout tourne autour de moi – mes besoins, mes intérêts, mes désirs et mes ambitions. Or Paul nous enseigne à nous préoccuper également des autres.

Avez-vous quelqu'un qui se soucie de vous ? Quelqu'un qui vous défend et qui s'occupe de votre bien-être spirituel ?

Savez-vous que vous avez un ennemi beaucoup plus dangereux que n'importe quel terroriste ? Vous avez un ennemi personnel qui veut vous vaincre. Son nom est Satan. Il cherche à créer des problèmes dans votre vie, détruire vos relations et vous faire le plus de mal possible.

Pourquoi veut-il vous nuire ? Parce qu'il veut nuire à Dieu et comme il n'y parvient pas, il s'en prend à ses enfants. Par vos seules forces, vous ne remporterez jamais la victoire contre Satan. Mais si d'autres se tiennent à vos côtés et vous aident, vous pouvez triompher.

Voici un bon conseil tiré du livre de l'Ecclésiaste : "Deux personnes peuvent résister à une attaque qui viendrait à bout d'un homme seul" Ecclésiaste 4.12.

Avez-vous quelqu'un qui se soucie de vous ? Quelqu'un qui vous défend et qui s'occupe de votre bien-être spirituel ? Vous avez besoin d'une communauté qui vous dise : "Nous serons avec toi quand tu traverseras des moments difficiles. Nous ne permettrons pas que tu te décourages ou que tu sois déprimé."

La communauté est la réponse de Dieu à la défaite. Il est dit dans Ecclésiaste 4.10 : "Si l'un d'eux tombe, l'autre le relève. Par contre, celui qui est seul est bien à plaindre, car s'il tombe il n'a personne pour le relever". Vous avez besoin des autres !

Nous avons tous besoin d'autres qui marchent avec nous, travaillent avec nous et veillent sur nous.

Un rappel pour aujourd'hui
Vous pouvez essayer, mais vous n'arriverez pas à bien mener votre vie tout seul. Développez des relations et apprenez à considérer les intérêts de ceux qui se tiennent à vos côtés, au lieu de considérer uniquement les vôtres.   Rick Warren

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4295
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Dieu habitant avec les siens   Dim 25 Juin 2017 - 6:21



Et il arriva… que la parole de l'Éternel vint à Nathan, disant: Va, et dis à mon serviteur, à David: Ainsi dit l'Éternel: Me bâtirais-tu une maison pour que j'y habite? car je n'ai pas habité dans une maison, depuis le jour où j'ai fait monter les fils d'Israël hors d'Égypte, jusqu'à ce jour; mais j'ai marché çà et là dans une tente et dans un tabernacle. Partout où j'ai marché au milieu de tous les fils d'Israël, ai-je dit un mot… en disant: Pourquoi ne me bâtissez-vous pas une maison de cèdres? 2 Samuel 7. 4-7

Dieu habitant avec les siens

Le roi David désirait beaucoup construire une maison pour l’Éternel. Mais Dieu lui déclare que ce ne sera pas lui, mais sa “descendance”, Salomon, qui construira le temple (v. 12-16). Salomon est un type de Christ, qui, à la fin, construira le temple de Dieu, et son royaume sera établi pour toujours. Ainsi, ce chapitre nous donne de profonds enseignements en rapport avec les plans de Dieu.

Une autre pensée touchante et intéressante à méditer se dégage de ces versets. L’Éternel dit: “J'ai marché çà et là dans une tente”. Dans sa marche avec les fils d'Israël, il n'a, à aucun moment, demandé “une maison de cèdres”. Ésaïe fait allusion à cela quand il dit, au sujet de l’Éternel voyageant avec son peuple dans le désert: “Dans toutes leurs détresses, il a été en détresse” (Ésaïe 63. 9). En marchant avec eux, il s'est identifié avec toutes leurs difficultés!

Qu'il est heureux de voir cela aussi dans les évangiles qui nous parlent de Celui qui a habité (ou a dressé tabernacle) parmi nous (Jean 1. 14)! Il n'avait “pas de lieu où reposer sa tête” (Matthieu 8. 20); il n'avait pas de “maison de cèdres”, mais il dormait dehors, sans abri! Sa marche sur la terre dans les “jours de sa chair” (Hébreux 5. 7) l'a rendu capable de sympathiser avec nous. Mais bien plus que cela, il s'est identifié avec nos péchés sur la croix et il est ressuscité pour que nous puissions demeurer avec lui dans la maison de son Père! Quelle grâce nous voyons dans notre bien-aimé Seigneur! B. Reynolds

Chantons, chantons, dans un pieux cantique,
L'amour du Rédempteur!
Sa grâce fidèle,
Chaque jour nouvelle,
Brille avec splendeur.
Il est grand et magnifique:
Louons le Seigneur! Louons le Seigneur!   F. Olivier

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4295
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Se plaindre ne sert à rien   Sam 24 Juin 2017 - 5:59


Se plaindre ne sert à rien

« En toute circonstance, rendez grâces » 1Th 5.18

La Bible vous le dit clairement : ne vous plaignez pas ! Vous dites : « Si vous aviez mes problèmes, vous vous plaindriez aussi ! » Si c’est ce que vous pensez, lisez ceci : « Faites tout sans murmures ni discussions » (Ph 2.14).

1) Les récriminations ne font souvent qu’empirer les choses. C’est un cercle vicieux. Vous avez un problème, vous râlez et vous restez bloqué(e). Vous vous sentez mal, vous vous plaignez donc encore plus et vous finissez stressé(e), mais sans la solution.

2) Les murmures ne vous mèneront pas là où vous devez aller. Au lieu de soumettre la situation à Dieu, vous doutez de sa sagesse et de son efficacité. Des milliers d’israélites sont morts dans le désert pour avoir murmuré. Paul écrit : « Ne murmurez pas, comme murmurèrent certains d’entre eux, qui périrent par l’exterminateur. Cela leur est arrivé à titre d’exemple et fut écrit pour nous avertir » (1Co 10.10-11).
Lorsque vous ignorez vos bénédictions et restez sur vos problèmes, votre joie disparaît.

3) Vous plaindre peut vous rendre malade à force de stress. « Un cœur calme est la vie du corps » (Pr 14.30). Honnêtement, connaissez-vous beaucoup de râleurs calmes ? Au lieu de vous plaindre, comptez vos bénédictions. Sur un avis de recherche, on pouvait lire : « Perdu chien à trois pattes, aveugle de l’œil gauche, l’oreille droite coupée, récemment castré, et répondant au nom de Lucky ! »
Pour vous, enfant de Dieu racheté, la chance n’a rien à voir, vous êtes béni(e) ! Alors voici votre parole du jour : « En toute circonstance, rendez grâces ; car telle est à votre égard la volonté.  Bob Gass

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4295
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Espérance pour l'avenir   Jeu 22 Juin 2017 - 7:00



Jérémie 3.14 - 4.4  Revenez, enfants rebelles, déclare l'Eternel, car c'est moi qui suis votre maître. Je vous prendrai, un d'une ville, deux d'une famille, et je vous ramènerai à Sion. Je vous donnerai des bergers selon mon coeur, et ils prendront soin de vous avec la connaissance et le discernement nécessaires... Lire la suite

ESPÉRANCE POUR L’AVENIR

L'image change : les deux femmes infidèles apparaissent dans ce passage comme deux enfants rebelles d’un même père (3. 14, 19, 22). Avec une tendresse évidente, il les appelle plusieurs fois à revenir à lui (3. 14, 22 ; 4. 1, 3-4). Mais il doit s'agir d'une vraie repentance, d’une renonciation à leurs pratiques du passé, en les reconnaissant comme des péchés dont ils ont honte et qui leur ont fait mal (3. 23-25). Et malgré la situation désastreuse de Juda au temps où ces mots sont prononcés, la prophétie prévoit déjà le jour où des ressortissants des royaumes de Juda et d’Israël se repentiront et seront réunis comme des fils obéissants (3. 18, 22-25).

Un avenir glorieux
Jérémie voit aussi un jour plus lointain où même les instruments du culte, tels que l’arche de l’alliance, seront dépassés (3. 16), chose étonnante pour une personne issue d’une famille de prêtres (1. 1)  ! Et c’est alors que sera réalisée la promesse faite à Abram que toutes les nations seront bénies et viendront à Dieu1 (3. 17 ; 4. 2). Ces mots annoncent déjà une autre vision, celle de l’Apocalypse : « Je ne vis pas de temple dans la ville, car le Seigneur, le Dieu tout-puissant, est son temple, ainsi que l’Agneau … Les nations marcheront à sa lumière.. .  » (Ap 21. 22, 24).

Oui, Dieu dans sa grâce promet un avenir glorieux à ceux qui se tournent vers lui.

Tout vient de son amour pour nous, qui est révélé parfaitement en Jésus – mais il attend une réaction de notre part, des cœurs sans partage, entièrement donnés à lui (4. 4)  : les mauvaises herbes du péché doivent être enlevées ainsi que l'orgueil du cœur. C’est le programme de toute une vie ! David Boydell

Remarque
Ce passage fait allusion au culte cananéen : en 3.14, Dieu prend le titre de « votre maître », littéralement « votre Baal », nom qui désignait les dieux cananéens, pour montrer que c’est lui le vrai maître. Et en parlant de « honte » en 3.25, il utilise le mot hébreu bosheth, « le terme technique pour désigner et flétrir l'idole, Baal tout spécialement » (La Bible Annotée).

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4295
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Rocher de mon refuge   Mar 20 Juin 2017 - 6:51


• Lisez > Psaume 94.3-23

Rocher de mon refuge

Mais l'Éternel est ma retraite, mon Dieu est le rocher de mon refuge.
Psaume 94.22

Une certaine année, durant mes vacances, je me suis promenée à pied le long de la berge d'un grand lac. En approchant d'un tas de pierres de rivière, j'ai remarqué une petite alcôve entre les pierres et qu'une plante minuscule y avait poussé. Elle semblait avoir absorbé la bonne quantité de lumière et d'eau, sans mentionner la protection. Aucune intempérie ne risquait de froisser ses tendres feuilles.

L'habitat sécuritaire de cette plante me rappelle les paroles d'un certain cantique bien connu: «Rocher de mon refuge, frappé pour moi, permets-moi de me cacher en toi.» Ces paroles expriment ce que nous sommes nombreux à vouloir faire lorsque nous nous retrouvons devant des gens aux intentions malveillantes, des gens que l'orgueil, la cruauté et le manque d'égards envers Dieu caractérisent (Ps 94.4-7). Lorsque nous sommes la cible des méfaits d'une personne, rappelons-nous le témoignage du psalmiste: «Mais l'Éternel est ma retraite, mon Dieu est le rocher de mon refuge» (v. 22).

En tant que notre rocher, Dieu est fiable et fort. En tant que notre refuge, il peut nous procurer la sécurité jusqu'à ce que nos problèmes disparaissent. À ce sujet, le psalmiste nous rappelle ceci: «Tu trouveras un refuge sous ses ailes» (Ps 91.4).

Ayant Dieu pour défenseur, nous n'avons pas à craindre ce que les autres pourraient nous faire. Nous avons l'assurance que Dieu nous soutiendra lorsque les ennuis nous assailliront. —J.B.S. Notre pain quotidien


On peut trouver refuge dans le Rocher des siècles.

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4295
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Que la louange soit rendue éternellement au Dieu de toute grâce!    Dim 18 Juin 2017 - 6:13


En ceci est l'amour: non en ce que nous, nous ayons aimé Dieu, mais en ce que lui nous aima et qu'il envoya son Fils pour être la propitiation pour nos péchés.  1 Jean 4. 10

Christ assis sur le trône, fondement de la paix du croyant

Que la louange soit rendue éternellement au Dieu de toute grâce! Au lieu de nous envoyer en enfer à cause de nos péchés, il a envoyé son Fils pour être la propitiation pour nos péchés. Et dans le déploiement du merveilleux plan de la rédemption, nous voyons un Dieu saint traitant la question de nos péchés en exécutant le jugement sur la personne de son Fils bien-aimé, le Fils éternel! Ainsi les flots de son amour peuvent couler dans nos cœurs.

Si nous acceptons cela par la foi, en toute simplicité, notre conscience sera en paix; Dieu a tout fait pour que la question de nos péchés soit réglée à sa propre satisfaction. Comment est-il possible que quelqu’un le croie et ne jouisse pas de la paix? Si Dieu m’assure que tous mes péchés ont été effacés “comme un nuage épais” (Ésaïe 44. 22) – qu’il les a jetés derrière son dos (Ésaïe 38. 17), qu’ils ne seront plus jamais devant sa face –, ne devrais-je pas avoir la paix? S’il me montre l’Homme qui a porté mes péchés sur la croix, couronné maintenant à la droite de la Majesté dans les cieux, ne devrais-je pas jouir du repos quant à mes péchés?

Comment donc Christ est-il arrivé à la place qu’il occupe maintenant sur le trône de Dieu? Est-ce en tant que Fils éternel du Père? Non, puisqu’il l’a toujours été: il est “le Fils unique, qui est dans le sein du Père” (Jean 1. 18), faisant continuellement les délices du Père, dans toute l’éternité. Est-ce alors en tant qu'Homme parfait, “saint, exempt de tout mal, sans souillure” (Hébreux 7. 26), dont la nature est absolument pure, entièrement sans péché? Non, car sous ce caractère, et sur ce terrain, Christ aurait pu, à tout moment depuis la crèche jusqu’à la croix, revendiquer une place à la droite de Dieu. D’où vient donc alors ce droit d’occuper cette place sur le trône de Dieu? C’est qu’il est celui qui, par sa mort, a accompli l’œuvre glorieuse de la rédemption – celui qui s’est chargé du poids immense de nos péchés – celui qui a parfaitement satisfait toutes les justes exigences de ce trône sur lequel il est maintenant assis: “Christ qui est mort… qui est aussi ressuscité, qui est aussi à la droite de Dieu” (Romains 8. 34).  d'après C.H. Mackintosh

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Exhortations journalières - Mais je vous dis, à vous qui m'écoutez:   

Revenir en haut Aller en bas
 
Exhortations journalières - Mais je vous dis, à vous qui m'écoutez:
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Sainte Rufine et commentaire du jour "Quand on vous livrera, ne vous tourmentez pas"
» Vous aussi, tenez-vous prêts !
» Jacques 4.3 Vous demandez, et vous ne recevez pas, parce que vous demandez mal..
» prenez-vous un goûter?
» Combien de temps mettez-vous à connaître tous vos élèves ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM ROSE D'AUTOMNE :: SELON LA PAROLE DE DIEU :: Edification / Méditations-
Sauter vers: