FORUM ROSE D'AUTOMNE

L'ART DE VIVRE ET DE VIEILLIR SELON DIEU !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Forum pour quatre sites que je vous invite à visiter : La vie chrétienne: Gouttes de rosée : http://www.rosee.org/rosee - L’art de vieillir: Rose d’automne : http://www.rosee.org/rosedautomne - Vie communautaire: La roseraie: http://www.rosee.org/roseraie - Famille, Ecologie: http://www.rosee.org/famillebiblique - Bienvenue à tous ! Le but de ce forum est d'être une petite oasis pour chacun de ceux qui le visite... et Je prie le Seigneur de nous permettre de nous encourager, nous édifier et de le voir glorifié dans le partage de sa Parole, que chaque visite sur ce forum soit pour chacun de nous une bénédiction de plus dans notre vie. N’hésitons pas non plus à partager nos sujets de prières afin que plusieurs puissent intercéder avec nous… L'expression des dons de chacun est bienvenue....
Sujets similaires
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Forum
Partenaires
Forum gratuit


Tchat Blablaland

Partagez | 
 

 Comme Dieu dans son immense amour, nous sommes appelés à faire du bien à « tous les hommes

Aller en bas 
AuteurMessage
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4319
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Celui qui nous aime   Aujourd'hui à 6:43




À celui qui nous aime, et qui nous a lavés de nos péchés dans son sang – et il a fait de nous un royaume, des sacrificateurs pour son Dieu et Père, à lui la gloire et la force aux siècles des siècles! Amen. Apocalypse 1. 5, 6
 
Celui qui nous aime
 
Suis-je conscient d'être aimé par Celui même qui connaît les secrets du cœur du Père? Je n'avais rien d'autre que mes péchés quand il a abaissé ses regards sur moi. Son sang est-il vraiment suffisant pour blanchir mes péchés qui sont “comme le cramoisi”(Ésaïe 1. 18)? Dieu est-il vraiment satisfait? Jugera-t-il l'œuvre de Christ insuffisante? Il m'a regardé, moi un si grand pécheur, et il a montré le pouvoir purificateur de ce sang envers moi. Quel amour que le sien! Quelle énergie, quelle puissance Dieu manifeste pour surmonter tous les obstacles, lorsqu'il inonde le cœur d'un croyant! Il nous rend capables de lever les yeux et de dire que nous connaissons le Seigneur Jésus, là-haut, comme celui qui nous a aimés dans toute notre misère. Il s’est interposé entre nous et nos péchés et nous a donné le droit d'être des sacrificateurs royaux pour Dieu son Père; il nous a permis de le savoir déjà maintenant.
 
Comment se fait-il qu'il y ait si peu de louange? Parce que nous n'attachons pas assez de prix à Christ et à son œuvre, à son sang qui nous a purifiés et nous a donné une place dans la gloire. Pourquoi n'y a-t-il pas ce désir de nous dépouiller nous-mêmes pour Christ, comme Jonathan le fit pour David(voir 1 Samuel 18. 4)? Pourquoi n'y a-t-il pas cette puissance spontanée de l'amour qui se répand en louanges, comme ce fut le cas de Jean quand jaillit de son cœur le cri: “À celui qui nous aime…”? Un croyant ne pense plus à lui-même chaque fois qu'il jouit d'une communion étroite avec Christ et voit couler les fleuves d'eau vive.
 
Christ dans la gloire peut dire à mon sujet: Voilà un homme que j'ai lavé de ses péchés dans mon propre sang.
 
Alors je ne cherche aucune gloire pour moi maintenant. Je veux que tout soit pour lui; je désire me tenir dès à présentcomme un témoin de son amour, et dire ses louanges, à sa gloire. G.V. Wigram

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4319
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: La vraie beauté   Hier à 6:42



Dieu n'a pas égard à l'apparence de l'homme. Galates 2. 6
 
La parure ne doit pas être extérieure... mais l'être caché du coeur, dans la parure incorruptible d'un esprit doux et paisible qui est d'un grand prix devant Dieu. 1 Pierre 3. 3, 4
 
La vraie beauté
 
La société actuelle accorde une grande importance à la beauté physique, laissant supposer que celle-ci fait le bonheur, ou ajoute à la valeur de l'individu. La Bible nous enseigne que “la grâce est trompeuse, et la beauté est vanité” (Proverbes 31. 30).
 
Pour Dieu, la vraie beauté est intérieure. Au prophète Samuel, impressionné par la haute taille d'Éliab, frère aîné de David, Dieu déclara : “L'Éternel ne regarde pas ce à quoi l'homme regarde, car l'homme regarde à l'apparence extérieure, et l'Éternel regarde au cœur” (1 Samuel 16. 7). Combien il est vrai que “le cœur joyeux égaie le visage” (Proverbes 15. 13), et que la transformation de l'être intérieur illumine, embellit la personne.
 
C'est ce genre de beauté que Dieu estime, mais que voit-il ? “Le cœur de l'homme est trompeur par-dessus tout et incurable ; qui le connaît ? Moi, l'Éternel” (Jérémie 17. 9, 10). La seule vraie beauté est vue en Jésus Christ : “Tu es plus beau que les fils des hommes ; la grâce est répandue sur tes lèvres” (Psaume 45. 2). Et il a la puissance de “transformer en la même image” (2 Corinthiens 3. 18)ceux qui, ayant cru en lui, fixent leurs regards sur lui.
 
L'être intérieur du croyant, renouvelé de jour en jour, jouit déjà de la vie éternelle. Que nous soyons jeunes ou plus âgés, dirigeons nos regards sur “ce qui est en haut” (Colossiens 3. 1), ce qui éclaire l'âme. La bonne semence

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4319
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Le royaume de Dieu est au-dedans de vous.   Ven 19 Oct 2018 - 6:04





Le royaume de Dieu est au-dedans de vous.
 
Mon Royaume n'est pas de ce monde. (Jean 18:36)
 
Ce qui fait le plus de tort aujourd'hui à la cause de Jésus-Christ, c'est une conception de l'oeuvre chrétienne qui n'est pas inspirée par le Nouveau Testament. On insiste sur les notions modernes d'effort soutenu, d'énergie, d'action, de rendement, au détriment de la vie intérieure. On insiste sur ce qui n'est pas important. Jésus a dit: "Le Royaume de Dieu ne vient pas de manière à frapper les regards... car voici, le Royaume de Dieu est au-dedans de vous", ce qui signifie qu'il est obscur et caché. Un chrétien "actif" vit trop souvent "en vitrine". Pourtant c'est quand nous sommes seuls, dans le secret de la communion invisible avec Dieu que nous pouvons recevoir la puissance de vie.
 
Il faut que nous échappions à l'influence néfaste qu'exerce sur nous l'esprit du monde religieux dans lequel nous vivons. Dans la vie de notre Seigneur, il n'y a jamais eu de hâte, de précipitation, d'activité fébrile, dont nous faisons tant de cas, et le disciple doit être comme son Maître. Le principe essentiel, du Royaume de Jésus-Christ, est la communion personnelle avec lui, et non l'efficacité aux yeux des hommes.
 
Ce n'est pas l'organisation d'activités pratiques qui prépare au service de Dieu, mais le fait de se laisser pénétrer par Dieu. Vous ne savez pas où Dieu vous placera, ni quel effort il vous demandera. Si vous gaspillez votre temps dans une activité débordante, au lieu de vous retremper dans les vérités éternelles de la Rédemption, vous craquerez lorsque le moment de l'effort sera venu. Mais si vous mettez à profit le temps qui vous est donné pour être enraciné et fondé en Dieu, vous aurez la force de rester fidèle, quoiqu'il arrive. O. Chambers

 

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4319
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Larmes, puis joyeuse moisson.   Jeu 18 Oct 2018 - 6:47

  

Larmes, puis joyeuse moisson.
 
Ceux qui sèment avec larmes moissonneront avec chant de triomphe. (Psaumes 126:5)
 
Les saisons humides sont favorables aux semailles, un sol trop sec leur étant nuisible. La semence répandue dans les larmes d'une grande angoisse lèvera d'autant plus vite, et le sel des larmes de la prière lui donnera une saveur qui la préservera de la corruption. La vérité prononcée avec un profond sérieux a double force. Au lieu donc d'arrêter nos semailles à cause de nos peines, redoublons nos efforts car c'est la saison propice.
 
Notre semence céleste ne peut pas être jetée en riant. Une tristesse et une angoisse profondes pour les âmes sont un accompagnement de l'enseignement sacré plus profitable que tout ce qui sera dit avec légèreté. Nous avons entendu parler d'hommes partant pour la guerre le coeur gai, et qui ont été battus ; il en est en général de même de ceux qui sèment de cette manière.
 
Ne t'inquiète donc pas, si c'est en pleurant que tu portes ta semence, mais continue à la répandre, car tu as la promesse de revenir avec un cri de joie. Bientôt tu moissonneras. Toi-même, tu verras le résultat de ton travail. La mesure que tu recueilleras sera si abondante que ta joie en débordera aussi et te dédommagera de la maigre récolte, produit d'un travail qui ne t'aurait rien conté. Si dans tes yeux perlent les larmes argentées, pense à la moisson dorée. Supporte bravement les épreuves et les désappointements ; le jour où tu verras tes gerbes sera pour toi une ample récompense. Ch. Spurgeon

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4319
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Dieu, comment est-il ?   Mer 17 Oct 2018 - 6:37




Dieu, comment est-il ?
 
(Dieu) qui seul possède i'immortalité, qui habite la lumière inaccessible, que personne n'a vu, ni ne peut voir, auquel soit honneur et force éternelle ! (1 Timothée 6:16)
 
Jésus lui dit : Je suis depuis si longtemps avec vous, et tu ne me connais pas, Philippe ? Celui qui m'a vu a vu le Père. (Jean 14:9)
 
Comment représenter Dieu ? Pour les anciens, l'idolâtrie était une grande tentation. Ils représentaient la divinité par des statues d'animaux ou de monstres. La Bible dit : "Ils ont changé la gloire du Dieu incorruptible en la ressemblance d'une image d'homme corruptible, d'oiseaux, de quadrupèdes, de reptiles" (Romains 1:23). À notre époque, la tentation est tout autre : les hommes sont portés à nier Dieu. Pour eux, il est une influence plutôt qu'une personne. Ils l'évoquent comme "l'impulsion initiale", "le hasard" "la mère-nature", "le grand tout".
 
Mais que dit la Bible ? Elle affirme que Dieu ne peut être représenté, car il est esprit et invisible. De plus il est infini et éternel, bien au-dessus de toutes nos pensées. Il habite "la lumière inaccessible". Pourtant, il est proche de chacun (Actes 17:27). Il est celui qui se révèle, par ses différents noms et attributs. Il est le Dieu Saint, le "Tout-Puissant", le "fort", le Dieu juste et Sauveur, "celui qui délivre", l'Éternel, le Même, et enfin, le Père, le Dieu et Père de Jésus-Christ.
 
Point culminant de la révélation divine, Jésus est "l'image du Dieu invisible". Bien sûr, son image morale et spirituelle. En lui, nous pouvons voir tous les caractères divins : la bonté la justice, la sainteté, la vérité, l'esprit de pardon, l'amour total. Jésus n'a pas seulement enseigné ces qualités, il les a vécues. Jusque dans le don de lui-même. Graines d'ensemensements

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4319
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Re: Comme Dieu dans son immense amour, nous sommes appelés à faire du bien à « tous les hommes    Mar 16 Oct 2018 - 6:21




Je ne veux pas travailler pour rien !
 
“Vous brillez comme des lumières dans le monde, parce que vous apportez la parole de vie. Le jour où le Christ viendra, je pourrai être fier de vous. Et, on le verra bien : je n’aurai pas travaillé pour rien, je ne me serai pas fatigué pour rien !” Philippiens 2.15-16
 
Au début du printemps dernier, j’ai semé des graines d’œillets d’Inde retrouvés dans le fond d’un tiroir. Malgré mes soins quotidiens, force fut de constater au bout de quelques semaines que rien n’avait poussé : pas la moindre petite tige en vue ! Pourtant toutes les conditions du succès semblaient réunies : terreau de qualité, belle exposition à l’abri des intempéries, arrosage bien dosé… La raison m’est apparue alors avec évidence : les semences étaient tout simplement périmées. Après trois ans d’attente, elles avaient perdu toute vitalité !
 
La Parole de Dieu ne retourne jamais à lui sans avoir produit son effet ! Nous travaillons parfois avec courage, persévérance et application à des œuvres qui ne portent pas le fruit escompté. Quelle déception alors ! Cela peut être très décevant à vivre sur le plan matériel mais c’est encore plus frustrant au niveau spirituel.
 
L’évangéliste Matthieu nous apprend que celui qui détient la bonne semence, celle qui est vivante, c’est Jésus (Matthieu 13.37). Lorsque nous avons reçu Christ, c’est que la terre de notre cœur était bonne et apte à recevoir sa semence et à donner un bon fruit.
 
Mais la marche avec Jésus est une marche quotidienne, un apprentissage permanent. Ce n’est pas l’affaire d’une expérience unique ! Nous avons tant à découvrir en suivant ses traces. Christ veut semer sa Parole en nous chaque jour, nous parler chaque jour et nous instruire chaque jour afin de nous rendre libres des mensonges de notre ennemi, le diable.
 
Ne perdez donc pas de temps à semer dans vos vies ce qui a perdu toute vitalité : les préceptes de sagesse humaine, les philosophies de ce monde, la corruption, la religiosité ou tout simplement vos propres pensées qui sont, par nature, éloignées de celles de votre Créateur.
 
Comme le rappelle Paul, laissez-vous Dieu vous transformer en vous donnant une intelligence nouvelle (Romains 12.2). Ainsi, vous ne serez pas déçus d’avoir perdu du temps à semer des graines dépourvues de vitalité. Car voici une excellente nouvelle : la Parole de Dieu ne retourne jamais à lui sans avoir produit son effet !
 
Une décision pour aujourd’hui
Seigneur, renouvelle ma compréhension de ta volonté, éclaire-moi par ta Parole, afin que ma vie soit utile entre tes mains, que je ne travaille pas pour rien et que j’aie la joie de voir ta bonne semence donner un bon fruit ! Amen. Solange Raby

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4319
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Re: Comme Dieu dans son immense amour, nous sommes appelés à faire du bien à « tous les hommes    Lun 15 Oct 2018 - 6:44


Bannissez les paroles négatives de votre vocabulaire !
 
"Prends garde à ce que tu penses au fond de toi-même : c’est plus important que tout, car ta vie en dépend." Proverbes 4.23
 
Bien avant l'avènement de la psychologie, Dieu a affirmé que vos pensées déterminent vos sentiments, qui déterminent à leur tour vos actes. Si vous voulez changer votre vie, vous devez maîtriser votre façon de penser.
 
Focalisez-vous sur ce que Dieu veut que vous soyez et sur ce qu'il veut faire dans votre vie. Notre esprit est vraiment une création prodigieuse. Il faudrait un ordinateur de la taille d'une petite ville simplement pour accomplir les fonctions de base de notre cerveau. Il contient plus de cent milliards de cellules nerveuses et chaque cellule individuelle est connectée à dix mille autres neurones.
 
De plus, vous passez votre temps à vous parler. Vous le faites en ce moment même. Votre esprit vous parle ! Des études montrent que la plupart des gens s'expriment à une vitesse de 150 à 200 mots par minute, mais l'esprit est capable d'écouter 500 à 600 mots à la minute. C'est la raison pour laquelle vous pouvez m'écouter tout en réfléchissant à ce que vous allez faire à manger ce soir. En fait, notre dialogue interne – la conversation que nous avons avec nous-même – s'effectue à une vitesse de 1300 mots par minute. Comment est-ce possible ? Parce que notre esprit perçoit en images et nous pouvons voir une pensée en une nanoseconde !
 
Le problème est que beaucoup d'entre nous sont comme Job, qui déclare : "Si même j'avais raison, ma bouche me condamnerait" (Job 9.20). Il dit en substance : "Tout ce que je dis me déprécie." Si vous êtes comme la majorité des humains, vous êtes votre critique le plus sévère. Nous passons notre temps à nous rabaisser. Nous entrons dans une pièce en souriant, mais au fond de nous, nous pensons : "Je suis gros. Je suis bête. Je suis moche. Et je suis toujours en retard !"
 
Dieu veut que nous arrêtions de nous rabaisser. Quand vous faites cela, qui dépréciez-vous réellement ? Lorsque vous dites : "Je suis gros. Je suis bête. Je suis moche. Je n'ai aucun talent", c'est votre Créateur que vous critiquez. Quand vous dites : "Seigneur, je suis nul. Je suis incapable de quoi que ce soit", vous dites en réalité : "Seigneur, ce que tu as créé n'est pas bien." C'est pour cela que Dieu n'aime pas que vous vous rabaissiez.
 
Comment pouvez-vous faire disparaître ces pensées négatives et avoir davantage confiance en vous ?
 
La Bible enseigne le principe du remplacement : "Enfin, frères, nourrissez vos pensées de tout ce qui est vrai, noble, juste, pur, digne d'amour ou d'approbation, de tout ce qui mérite respect et louange" (Philippiens 4.8). En d'autres termes, cessez de penser à toutes vos faiblesses. Focalisez-vous sur ce que Dieu veut que vous soyez et sur ce qu'il veut faire dans votre vie.
 
Une action pour aujourd'hui
Je ne connais pas de meilleur antidote à une pauvre estime de soi que la lecture quotidienne de la Parole de Dieu : étudiez-la, mémorisez-la, méditez-la et mettez-la en pratique dans votre vie.  Rick Warren

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4319
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Le chant du silence, des monts et des champs   Dim 14 Oct 2018 - 7:02




Psaume 65: Au chef de choeur. Psaume de David, chant… Lire la suite
 
Le chant du silence, des monts et des champs
 
Ce psaume de fin d’année (12) chante les louanges du Seigneur en trois strophes :
•Pour le pardon et la joie que l’on trouve en sa présence (2-5).
•Pour l’affermissement et l’apaisement par (et malgré) ses actes de justice (6-9).
•Pour la bénédiction qu’il continue à déverser sur sa création d’année en année (10-14).
 
L’attente silencieuse comme une louange
Étonnamment, ce ne sont pas des cris de joie et d’allégresse qui accueillent le Seigneur, mais un silence attentif, durant lequel les fidèles formulent leurs engagements intimes et rendent compte de leur accomplissement. Parmi les adorateurs, le psalmiste se reconnaît pécheur, mais il sait que Dieu a prévu le moyen de pallier ses manquements. Pouvoir s’approcher du palais de Dieu pour lui apporter les sacrifices de communion est déjà en soi un immense privilège (5)  ! Il sait qu’il trouvera non seulement le pardon, mais aussi le bonheur et de quoi se restaurer spirituellement.
 
La réponse prodigieuse au silence
Dieu répond-il à cette attente confiante (6)  ? En fait, il répond par des actes terrifiants à portée universelle, dignes de l’Apocalypse. Mais son but est de secourir, de délivrer et de proposer un appui sûr. La montagne (7) est le symbole de ce qui résiste contre vents et marées, aux assauts de la mer et à la furie des peuples1. Grâce à l’exaucement de Dieu, le croyant n’est plus dans la crainte, mais dans la joie.
 
La louange silencieuse de la nature
Pour le psalmiste, le fait que la pluie vienne du ciel est signe qu’elle est de source céleste.
La pluie, essentielle aux contrées arides d’Israël, représente la bénédiction divine répandue sur la terre entière, visible dans la nature qui, chaque automne, donne ses produits sans l’intervention de l’homme.
 
Les champs se joignent ainsi aux chants des croyants.
 
Ce dimanche, chantons Dieu en silence. Prenons de la hauteur et observons la nature… Pascale Bittner 

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4319
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Affranchi de la peur   Sam 13 Oct 2018 - 6:27


Affranchi de la peur
 
“J’ai entendu ta voix dans le jardin, et j’ai eu peur…” Genèse 3.9
 
 Le premier sentiment qu’ont éprouvé Adam et Eve lorsqu’ils ont transgressé l’ordre divin, ce fut la peur ; c’est ce qu’exprime Adam lorsque Dieu l’appelle. Ce récit biblique montre le lien qui existe entre la peur, et le sentiment de culpabilité.
 
ésus est venu pour vous affranchir de ce lien étouffant. Connaissez-vous les auteurs compositeurs Thierry Ostrini et Chris Christensen ? Ils ont écrit et composé ce merveilleux chant : “Libres de nos chaînes, nous marchons vers toi . Ta main souveraine affermit nos pas…” Ce beau cantique se termine par cette proclamation : “Bannissons la peur, chantons sa victoire, Jésus est vainqueur”.
 
Si j’ai retenu ce chant, c’est parce que l’une des chaînes, les plus tenaces à briser dans nos vies, est la chaîne de la peur. Dans le livre des Proverbes il est écrit : “La peur tend un piège à l’homme…” (Proverbes 29.25).
 
Peut-être est-ce le sentiment que vous éprouvez en ce moment. Ce sentiment, tel un filet qui vous emprisonne, enferme votre âme dans la crainte. Recevez cette bonne nouvelle : Jésus est venu pour vous affranchir de ce lien étouffant. A de nombreuses reprises, Jésus prononce cette parole dans les évangiles : “N’ayez pas peur”. (Jean 6.20).
 
Avez-vous peur de témoigner ? Cela est arrivé à un apôtre ! En effet souvenez-vous comment au moment de l’arrestation de Jésus, Pierre a eu peur de déclarer à une humble servante, qu’il était un disciple de Christ. Plus tard, il recevra la force de ne plus craindre les menaces des puissants de l’époque.
 
La peur est destructrice, de nombreuses personnes ont été psychiquement, et même physiquement, détruites par la peur. Ce peut être la peur d’être abandonné, la peur de ne pas être à la hauteur, la peur d’être persécuté, la peur du lendemain…
 
Dans le Psaume 27, David parle de diverses peurs qui peuvent nous atteindre : peur de l’abandon, peur de la guerre et des ennemis, peur de la persécution … mais il proclame avec foi, dès le début de ce Psaume : “L’Eternel est ma lumière et mon salut : de qui aurais-je crainte ? L’Eternel est le soutien de ma vie : De qui aurais-je peur ?” (Psaume 34.5).
 
Une décision pour aujourd’hui
Seigneur, comme David, je tourne mes regards vers toi, et avec l’apôtre Paul je veux proclamer : “Il n’y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus-Christ” (Romains 8.1). Paul Calzada

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4319
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Leymah, guerrière de la paix   Ven 12 Oct 2018 - 6:36


Leymah, guerrière de la paix
 
Jésus-Christ est notre paix, lui […] qui a renversé le mur qui les séparait, la haine. Éphésiens 2.13-14
 
Prix Nobel de la paix 2011, Leymah Gbowee a largement contribué à mettre fin aux guerres civiles du Liberia. Aujourd’hui cette chrétienne engagée sillonne le monde pour promouvoir la paix. Voici un extrait de son interview à Radio Réveil :
 
– Comment avez-vous réussi à faire œuvrer ensemble des femmes d’origine chrétienne, musulmane et d’autres religions ?
– Ce que nous partagions avant tout en tant que femmes, c’était notre humanité. À partir de là, nous avons regardé à ce qui nous maintiendrait ensemble…
– Pour vous, le pardon c’est très important ?
– Oui, le fardeau de la haine pèse plus lourd que le fardeau de vivre en paix. La haine vous plombe, elle est toxique et vous ronge comme un cancer. Pour vivre une vie pleine et bonne, abandonnez la haine, plutôt que de vous y agripper !
Il est plus facile de pardonner et d’aller de l’avant que de transporter la haine avec soi.
Regardez le monde ! C’est la haine qui nous a amenés là où nous en sommes à présent…
– Vos actions contre la guerre rappellent les actes des prophètes de la Bible.
– Je tire beaucoup de leçons de ces livres prophétiques… Et j’ai une immense foi dans la capacité de Dieu à faire de grandes choses… par sa grâce.1
 
Quel courage et quelle foi ! Cette femme nous rappelle que Jésus est le véritable libérateur de la haine et la source de la vraie paix. rapporté par Reynald Kuffer


__________________
Lecture proposée : Livre du prophète Ésaïe, chapitre 9, versets 1 à 6.

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4319
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: « Magnifique à l'intérieur »   Jeu 11 Oct 2018 - 6:41




Lisez > Romains 8.1-11
 
« Magnifique à l'intérieur »
 
L'affection de l'Esprit, c'est la vie et la paix. Romains 8.6
 
Cette maison d'apparence plutôt quelconque et n'ayant rien de distinctif, située le long d'une voie publique très fréquentée, passe facilement inaperçue. J'ai cependant remarqué, l'autre jour, un panneau «À vendre» planté dans le jardin. À ce panneau, on avait attaché une affiche plus petite sur laquelle on annonçait avec bonheur «Je suis magnifique à l'intérieur.» Bien que je ne sois pas à la recherche d'une nouvelle maison, ce panneau a piqué ma curiosité. Qu'est-ce qui pouvait bien rendre cette maison, d'apparence banale, magnifique à l'intérieur ?
 
Je me suis également demandé: Ce panneau pourrait-il s'appliquer à nous en tant que disciples de Jésus ? Pensez-y un instant. Peu importe ce dont nous avons l'air à l'extérieur, ne devrait-il pas y avoir en nous une beauté révélatrice de l'amour et de l'œuvre de Dieu dans notre vie ?
 
Que dit la Bible au sujet de la beauté intérieure ? «Car je prends plaisir à la loi de Dieu, selon l'homme intérieur» (Ro 7.22). Quelques versets plus loin, Paul parle d'un esprit qui se caractérise par «la vie et la paix» (Ro 8.6). Laisser l'Esprit prendre les rênes de notre être intérieur fera grandir en nous «le fruit de l'Esprit» (Ga 5.22), un bel éventail de qualités comme l'amour, la joie, la paix, la patience et la douceur.
 
Faire nos délices de la Parole et permettre à l'Esprit d'œuvrer en nous aura pour effet d'embellir notre être intérieur - et nous récompensera par une vie qui honore Dieu. —J.D.B. Notre pain quotidien
 
La justice du cœur produit la beauté de l'âme.

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4319
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Un rempart protecteur    Mer 10 Oct 2018 - 6:33



"Philippe Lui dit: Seigneur, montre-nous le Père, et cela nous suffit." - Jean 14:8
 
Cette demande de Philippe est un cri d'orphelin qui trouve écho dans le coeur du Père. Un peu plus loin Jésus lui répond: "Je ne vous laisserai pas orphelins." Il manquait quelque chose à Philippe. Il avait suivi Jésus de Nazareth depuis le jour où il L'avait rencontré; c'est lui qui a dit à Nathanaël qu'il avait trouvé le Messie; c'est lui aussi qui avertit Jésus du désir de quelques Grecs de Le voir. Il avait donc rendu témoignage et servi son Maître, mais il lui manquait Quelqu'un. Il n'avait pas compris que celui qui a vu Jésus, a vu le Père. Philippe était orphelin, et il était rempli d'incompréhensions.
 
Ecoutons la réponse du Seigneur: "Il y a si longtemps que je suis avec vous, et tu ne M'as pas connu, Philippe!" Oh! nos incompréhensions! Combien nous comprenons mal les choses saintes! Le Seigneur a été avec nous depuis le jour où nous L'avons reçu dans notre coeur, et si souvent nous L'avons méconnu. Mais dès que nous aurons compris la grande patience du Père et du Fils à notre égard, notre incompréhension se dissipera.
 
"Cela nous suffit." Dans le texte original, le verbe suffire comprend l'idée d'une muraille de protection, tenant à l'abri de toute surprise de l'extérieur. Voilà ce qu'est pour nous le Père céleste: un rempart protecteur. Si nous Le connaissons comme tel, Il nous gardera des chemins d'à côté; nous ne nous poserons plus la question: Puis-je faire ceci ou cela? Car nous posséderons une abondance de vie et de satisfaction qui nous séparera tout naturellement de ce qui est incompatible avec Sa volonté – et cela simplement parce que nous L'aimons; Son Fils a donné Sa vie pour nous, et nous Lui avons donné la nôtre.
 
Cette pleine suffisance effacera nos récriminations et nos craintes, comme le soleil du printemps enlève les traces de l'hiver le plus long et le plus rude. Croyons donc tout simplement que le Père fait Sa demeure dans notre vie et qu'Il la transforme en faisant de nous des possesseurs et héritiers de tout ce qu'Il a et de tout ce qu'Il est. H.E. Alexander

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4319
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Ne cherchez pas à forcer les choses !    Mar 9 Oct 2018 - 6:54

   


Ne cherchez pas à forcer les choses !   
 
« saisir l'œuvre que Dieu a faite, du commencement jusqu'à la fin » Ecclesiaste 3.11
 
Dans la vie, tout ne se déroule pas toujours comme prévu. Une promotion tarde et votre plan de carrière bat de l’aile. Une relation échoue et vous passez votre temps à analyser les raisons de cet échec. Pour être vraiment en paix il faut voir « l’œuvre que Dieu a faite, du commencement jusqu’à la fin », et accepter qu’il agisse selon son timing. N’avez-vous jamais tenté d’ouvrir la porte d’entrée quand vous êtes pressé(e), les bras chargés, et le téléphone qui sonne à l’intérieur ? Vous avez la bonne clé, mais elle ne tourne pas parce que vous forcez. Dès que vous vous détendez, la porte s’ouvre sans problème. Un thérapeute affirme : « Arrêtez de vouloir forcer les choses. Vous vous sabotez vous-même. Dès que vous jugez une situation bonne ou mauvaise, vous pensez devoir intervenir. Par exemple, face à la réussite de quelqu’un, vous cherchez à vous comparer : Suis-je meilleur(e) ou pire ? Comment puis-je m’améliorer ? Vous êtes fatigué(e) avant de commencer ! Si la route grimpe, montez ! Si vous devez éviter un obstacle, contournez-le ! Acceptez le chemin qui s’ouvre devant vous. La Bible dit : “Il y a pour toute chose un temps et un jugement” (Ec 8.6). Ça veut dire que certains jours on n’obtient pas ce que l’on veut. Peut-être qu’au préalable certaines choses doivent se passer, que Dieu veut vous donner une bonne leçon et vous cherchez à l’éviter, ou que ce n’est simplement pas l’heure. Ne cherchez plus à forcer les échéances. Faites sereinement ce que vous pouvez, confiez le reste à Dieu, et constatez que l’impossible se réalise. » Bob Gass

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4319
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Différents zèles   Lun 8 Oct 2018 - 6:04




Viens avec moi, et vois mon zèle pour l'Éternel. 2 Rois 10. 16
 
Le zèle de ta maison me dévore. Jean 2. 17
 
Différents zèles
 
Dans la Parole de Dieu, il y au moins quatre sortes de zèles. Les paroles du roi Jéhu, dans le premier verset cité, représentent la première sorte, un zèle intéressé. Jéhu s'est engagé avec beaucoup d'énergie à détruire la maison d'Achab selon la parole de l'Éternel; mais il a fait tout cela pour augmenter son propre pouvoir et sa propre gloire. Il n'avait en revanche pas de zèle pour marcher de tout son cœur dans la loi de l'Éternel, le Dieu d'Israël, ni pour se détourner des péchés de Jéroboam.
 
Nous voyons un deuxième type de zèle chez Saul de Tarse lorsqu'il persécutait l'Église avec beaucoup d'énergie, avant sa conversion. Un tel zèle fanatique a marqué l'inquisition infâme du Moyen-Âge, lorsque des multitudes de vrais croyants étaient chassés sans merci, mis en prison et tués, le tout au nom de la vérité et de la justice. Nous voyons la même chose aujourd'hui dans les pays où, pour des motifs religieux, des persécutions ont lieu contre des chrétiens qui témoignent avec hardiesse pour Jésus Christ. Un tel zèle semble s'inspirer de l'enfer même, dans sa rage contre tout vrai témoignage rendu au Seigneur Jésus Christ.
 
Cela semble être lié à un troisième type de zèle décrit par l'apôtre Paul comme “un zèle pour Dieu, mais non pas selon la connaissance” (Romains 10. 2). Ce zèle ignorant était caractéristique du peuple d'Israël à cette époque et suscitait les ferventes supplications de l'apôtre pour leur salut. Aujourd'hui, de nombreux chrétiens semblent faire preuve de ce même genre de zèle en cherchant à gagner le salut de leur âme par des bonnes œuvres et des pratiques religieuses.
 
Quel soulagement alors de se détourner de tout cela pour rechercher un zèle authentique, si parfaitement illustré par notre Seigneur Jésus Christ! Au début de son ministère terrestre, tandis qu'il chassait les changeurs de monnaie du temple, ses disciples se souvinrent des paroles prophétiques du Psaume 69: “Le zèle de ta maison m'a dévoré” (v. 9). Son zèle était toujours uniquement pour la gloire de Dieu. Que Dieu veuille nous accorder un tel zèle! G.W. Steidl

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4319
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Des adorateurs   Dim 7 Oct 2018 - 7:28



Moi (Abraham) et l'enfant, nous irons jusque-là, et nous adorerons. Genèse 22. 5
Par la foi, Jacob mourant… adora, appuyé sur le bout de son bâton. Hébreux 11. 21
Il est ton seigneur : adore-le. Psaume 45. 11
 
Des adorateurs
 
Abraham, le père des croyants, n'a pas douté des promesses de Dieu, et, lorsqu'il était âgé de cent ans, Sara lui a donné un fils. Vingt ans plus tard, Dieu éprouve sa foi et lui redemande ce fils sur lequel reposaient pourtant toutes les promesses au sujet de sa descendance. Abraham obéit, laisse ses serviteurs et leur dit, avant de monter à Morija, la montagne du sacrifice : «Restez ici… Moi et l'enfant, nous irons jusque-là et nous adorerons».
 
C'est dans cette situation de renoncement complet, d'obéissance, de confiance sans limite en leur Dieu, qu'Abraham et son fils adorent.
 
Jacob termine sa vie : que de faux pas ont jalonné sa route, mais aussi que de bontés de la part de son Dieu ! Devant le pharaon, il dresse un bilan bien négatif : «Les jours des années de ma vie ont été courts et mauvais», constate-t-il (Genèse 47. 9). Mais n'a-t-il pas dit aussi un jour à Dieu : «Je suis trop petit pour toutes les grâces dont tu as usé envers ton serviteur” ? (Genèse 32. 10). Puis, après avoir demandé la bénédiction de Dieu sur ses petits-fils, il l'adore, appuyé sur son bâton. Belle fin, comme un soir serein après un jour d'orage.
 
Qu'y a-t-il dans notre culte de plus élevé que de rappeler le sacrifice de Christ s'offrant à Dieu à la croix ? Là aussi nous adorons, nous contemplons l'amour du Père et du Fils accomplissant l'œuvre qui nous sauve.
 
“Les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité ; … le Père en cherche de tels qui l'adorent” (Jean 4. 23). La bonne semence

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4319
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: La régénération   Sam 6 Oct 2018 - 6:27




La régénération
 
Lorsqu'il plut à Dieu... de révéler en moi son Fils... (Galates 1:15-16)
 
Si Jésus-Christ entreprend de me régénérer, quels problèmes a-t-il à affronter ? Une hérédité dont je ne suis pas responsable m'accable. Je ne suis pas saint, ni près de l'être. Si tout ce que Jésus-Christ peut faire est de me dire que je dois être saint, son enseignement me jette dans le désespoir. Mais si Jésus-Christ est un Régénérateur, s'il peut substituer à mon hérédité sa sainteté, alors je comprends mieux à quoi il veut aboutir, lorsqu'il me dit que je dois être saint. Grâce à la Rédemption, Jésus-Christ peut mettre en chacun de nous ses propres dispositions, et ses exigences supposent toujours qu'il donne ce qu'il ordonne. Ce que je dois faire de mon côté, c'est d'accepter la condamnation du péché prononcée par Dieu sur la croix de Jésus-Christ.
 
le Nouveau Testament nous enseigne qu'à un homme saisi par le sentiment de son indigence profonde, Dieu donne le Saint-Esprit. Alors son propre esprit est transformé par l'Esprit du Fils de Dieu, "jusqu'à ce que le Christ soit formé en vous". le grand miracle de la Rédemption, c'est que Dieu peut mettre en moi une tendance nouvelle, qui me rend capable de vivre une vie totalement nouvelle. Quand je sens enfin pleinement mon indigence, Jésus proclame : "Tu es heureux." Mais il faut d'abord que j'en vienne là. Dieu ne peut pas mettre en moi, qui suis un être moralement responsable, les dispositions qui étaient en Jésus-Christ, si je n'en éprouve pas le besoin.
 
De même que la tendance au péché est entrée par un homme dans la race humaine, de même le Saint-Esprit est entré en nous par un autre Homme. la Rédemption signifie qu'à l'hérédité du péché, Jésus-Christ substitue une hérédité nouvelle, sans tache : le Saint-Esprit. O. Chambers

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4319
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: L'aimant puissant   Ven 5 Oct 2018 - 6:04




L'aimant puissant
 
Quand j'aurai été élevé de la terre, j'attirerai tous les hommes à moi. (Jean 12:32)
 
Vous qui travaillez pour Dieu, prenez courage. Vous craignez de ne pas pouvoir attirer à lui un auditoire ; prêchez un Sauveur crucifié, ressuscité, puis élevé au ciel. C'est là le plus grand attrait qui puisse être présenté. Qui vous a attirés à Christ, sinon Christ lui-même ? Qui vous attire maintenant à lui, sinon encore sa personne bénie ? Si vous avez été attirés à la religion par quoi que ce soit d'autre, vous en serez bientôt détachés. Mais Jésus vous a tenus et vous tiendra jusqu'à la fin. Pourquoi douter de sa puissance pour en attirer d'autres ? Allez au nom de Jésus auprès de ceux qui sont encore réfractaires, et voyez s'il ne les attirera pas aussi ?
 
Aucune classe d'hommes n'est en dehors de cette puissance d'attraction. Jeunes et vieux, pauvres et riches, ignorants et savants, repoussants ou aimables, tous les hommes ressentiront cette force attractive. Jésus est le seul vrai aimant. N'en cherchons pas d'autres. Ce n'est pas la musique qui attirera à Jésus, non plus que l'éloquence, les cérémonies, la logique ou le bruit. Jésus lui-même veut attirer les hommes à lui, et il est à la hauteur de cette tâche en toute circonstance. Que le charlatanisme moderne ne nous entraîne pas. Mais, Ouvriers du Seigneur, agissez selon ses moyens seulement. Attirez à Christ, attirez par Christ et Christ attirera par vous. Ch. Spurgeon

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4319
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: L'amour de Jésus ne dépend pas de votre état   Jeu 4 Oct 2018 - 6:34




L'amour de Jésus ne dépend pas de votre état
 
"Et voici, on lui amena (à Jésus) un paralytique couché sur un lit. Jésus, voyant leur foi, dit au paralytique : prends courage, mon enfant, tes péchés te sont pardonnés."
Matthieu 9.2
 
En général, et à juste titre, nous aimons utiliser ce verset, pour démontrer la puissance de Dieu à travers la guérison physique de ce paralytique, et attester que Jésus seul a le pouvoir de pardonner nos péchés. Par son pouvoir il peut aussi restaurer notre relation avec notre créateur.
 
Dans son amour, Jésus te rappelle aujourd’hui de "prendre courage, tes péchés te sont pardonnés !"
 
Puis, je pense à ce paralytique et à son état. Cet homme n’était pas simplement freiné dans sa vie, il était stoppé… Incapable de bouger !
 
Je me dis, que certainement cet homme avait des projets en tête ! Il souhaitait être libéré de cette situation. Et pourtant il était paralysé. Autrement dit, dans l’incapacité d’agir ou de fonctionner. Peut-être même mis de côté par ses semblables à cause de cette "différence" de vie. Et quoi de plus frustrant et de plus affolant, que d’avoir un cœur rempli de désirs de liberté et d’être fermement emprisonné…
 
La première parole que va lui adresser Jésus est "Prends courage". Extraordinaire non ? Quelle parole réconfortante, fortifiante et remplie d’espérance de la part du maître de toutes choses ! Jésus n'a pas pointé du doigt des éléments ratés de sa vie pour le culpabiliser, comme, , nous le faisons si facilement avec les autres. Il ne lui a pas dit : "Eh bien voilà ! Tu avais été prévenu ! Maintenant vois ton état ! Je te conseille de te repentir, si tu veux au moins sauver ton âme…"
 
La deuxième parole non moins extraordinaire de Jésus est "mon enfant". Avant même de lui pardonner ses péchés, il va l’envahir de son amour de Père en l’appelant ainsi.
De même, tu es son enfant et, dans son amour, Jésus te rappelle aujourd’hui de "prendre courage, tes péchés te sont pardonnés !"
 
Une prière pour aujourd’hui
Merci Jésus de m’aimer et de me le rappeler encore aujourd’hui. Pardonne-moi de douter, en fixant mes yeux sur ma situation qui m’empêche de m’approcher de toi. Aujourd'hui, sur ta parole, je me lève et je cours vers toi, mes yeux fixés sur ta toute puissance, ton amour et ta bonté envers moi Jésus. Je t’aime. Amen. Fabrice Devred

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4319
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: La venue du « jour du Seigneur » est une prophétie centrale de l’Écriture   Mer 3 Oct 2018 - 6:40



Je vis alors l'Agneau ouvrir un des sept sceaux et j'entendis l'un des quatre êtres vivants dire d'une voix de tonnerre: «Viens.» Je regardai et je vis apparaître un cheval blanc. Celui qui le montait avait un arc; une couronne lui fut donnée et il partit en vainqueur et pour remporter la victoire. Apocalypse 6.1- 17…Lire la suite
 
L’ouverture des six premiers sceaux


lors que les chapitres 4 et 5 décrivent la louange dans les cieux, la scène se déplace maintenant du ciel vers la terre. À partir de l’ouverture du sixième sceau sont annoncés des événements qui accompagnent le retour du Seigneur (chap. 19).
 
Les quatre premiers sceaux
Ils mettent en mouvement des chevaux et leurs cavaliers. Dans la prophétie, les chevaux sont associés à la majesté, à la puissance et au triomphe1. Selon la plupart des commentateurs, ils représentent des forces impersonnelles selon un ordre établi : l’autorité pour une paix relative, la guerre, la famine et la mortalité.
 
Jésus a enseigné les mêmes signes pour son avènement2. Ces puissances hostiles se déploient déjà en partie, mais vient le temps, présidé par lui, où elles parcourront la terre entière.
 
Cinquième sceau, l’heure des comptes
S’il est vrai que Dieu est amour, plein de grâce et de salut par son Fils, il est aussi un Dieu de vengeance contre ceux qui le rejettent. Cette vérité fait partie du conseil de Dieu ; on le voit dans l’enseignement de Paul (2Th 1. 6-9). L’Histoire de l’humanité est marquée par la mort de tant de témoins fidèles à Dieu, à commencer par Abel, sans oublier que leur nombre explose depuis le début du troisième millénaire. La vengeance de Dieu atteste sa fidélité et celle des martyrs. Ils sont revêtus de sa justice (robe blanche) et associés à sa patience (révélation donnée).
 
Sixième sceau, la colère à venir
La venue du « jour du Seigneur » est une prophétie centrale de l’Écriture3. Dieu n’en dévoile ni le jour ni l’heure, mais l’ouverture du sixième sceau libère la force généralisant la peur. Elle n’aura pas le dernier mot pour les personnes qui ont foi en Jésus. Geiser Ernest
 
A méditer
Jésus dit : « Je vous le dis, à vous mes amis : ne craignez pas ceux qui tuent le corps, mais qui, ensuite, ne peuvent rien faire de plus. Je vais vous montrer qui vous devez craindre : craignez Dieu qui, après la mort, a le pouvoir de vous jeter en enfer. Oui, je vous le dis, c’est lui que vous devez craindre ! » Luc 12.4-5
 
Notes:
1: Cf. És 43.17 ; Jr 6.23. L’action du cheval blanc et de son cavalier tenant un arc n’est pas à confondre avec celle du cheval blanc monté par celui qui est Fidèle et Véritable (19.11-16).
2: Mc 13 ; Mt 24 ; Lc 21
3: Par ex. Jo 3.1-5 ; Ml 3.19 et 23; Ac 2.20 ; 2P 3.10











_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne


Dernière édition par Josy le Sam 6 Oct 2018 - 6:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4319
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Fidélité aux Ecritures   Mar 2 Oct 2018 - 6:27

   

Fidélité aux Ecritures
 
“Je serre ta parole dans mon cœur, afin de ne pas pécher contre toi”. Psaumes 119.11
 
Après la grande dépression de 1929, un jeune homme vint à New-York pour y chercher du travail. Il entra dans les bureaux d’une grosse entreprise qui avait proposé un emploi. Lorsqu’il fut en présence du directeur, il ouvrit son porte-documents afin de présenter son CV. Quelque peu stressé il ouvrit son porte-documents à l’envers et un livre tomba à ses pieds. Le directeur qui l’avait reçu lui demanda : “Quel est donc ce livre ?” - C’est une Bible Monsieur, répondit le jeune homme. – Qu’allez-vous faire d’une Bible à New-York, insista le directeur ? – Je vais la lire chaque jour comme je m’y suis engagé, répondit le jeune homme en se disposant à partir. – Attendez, lui dit le directeur, le poste est pour vous, vous possédez la meilleure des recommandations.


Plus tard, ce jeune homme ayant pris de l’âge, devint l’associé du directeur.
 
La fidélité aux Ecritures n’est pas une simple acceptation intellectuelle de leur inspiration...La fidélité aux Ecritures n’est pas simplement la fidélité à lire la Bible, ou même à l’étudier. C’est laisser l’esprit de ce qui est écrit inspirer votre vie, votre conduite, votre comportement. C’est rechercher la gloire de Dieu hors de tout fanatisme, dogmatisme, légalisme desséchants. C’est laisser son message vous transformer pour tendre vers l’image de Christ notre modèle. Car la fidélité aux Ecritures, c’est avant tout être fidèle à celui qui est la Parole faite chair. C’est porter un fruit paisible de joie, de justice, d’amour. Les résultats de la fidélité aux Ecritures se voient dans la vie du croyant par une bonne conscience et, autour de lui, par un témoignage qui porte de bons fruits.
 
La fidélité aux Ecritures n’est pas une simple acceptation intellectuelle de leur inspiration, pas plus qu’une adhésion à une confession de foi particulière, ou un attachement littéral à certains aspects culturels d’un autre temps (lavage des pieds, vêtements sacerdotaux…). C’est la laisser vous questionner, vous réformer, vous inspirer. C’est la placer au-dessus de tous les écrits des Pères de l’église, des réformateurs, des revivalistes et de tous les auteurs qui l’ont commentée, même si leurs commentaires sont très intéressants. Ce n’est pas chercher en elle la justification de vos pensées, de vos idées, de vos coutumes, c’est accepter de vous remettre continuellement en cause pour vous attacher à la personne de Christ. Ce n’est pas l’attachement à la lettre (qui tue), mais à l’esprit de la lettre (qui vivifie), selon 2 Corinthiens 3.6
 
Une prière pour aujourd'hui
Merci Seigneur pour ta Parole, que sa lumière éclaire mon sentier, aide-moi à découvrir Christ en elle afin qu’il soit vu en moi et au travers de ma vie. Amen. Paul Calzada

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4319
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Choisir une vie victorieuse   Lun 1 Oct 2018 - 6:21




Choisir une vie victorieuse
 
« voici la victoire qui triomphe du monde : notre foi » 1jean 5.4
 
La Bible dit : « Tout ce qui est né de Dieu triomphe du monde, et voici la victoire qui triomphe du monde : notre foi ». Pour vaincre dans votre vie, il vous faut ces trois choses :
 
1) empêcher le diable d’y agir.  Jésus a dit : « En vérité je vous le dis, tout ce que vous lierez sur la terre sera lié dans le ciel, et tout ce que vous délierez sur la terre sera délié dans le ciel. Je vous dis encore que si deux d’entre vous s’accordent sur la terre pour demander quoi que ce soit, cela leur sera donné par mon Père qui est dans les cieux. Car là où deux ou trois sont assemblés en mon nom, je suis au milieu d’eux » (Mt 18.18-20). Satan veut vous empêcher de voir que Dieu vous a donné autorité pour lui interdire d’influer sur votre vie. Mais vous avez cette autorité, alors utilisez-la!
 
2) oser croire et saisir ce que Dieu vous a promis. Paul dit : « Celui qui sème en abondance moissonnera en abondance » (2Co 9.6). Semer, c’est planter dans l’espoir d’un résultat, et récolter, c’est compter recevoir de Dieu en retour. Dans les deux cas il faut un acte de foi. Dieu est plus qu’une simple source de provisions, il est inépuisable, équitable et généreux. 3) ranimer les rêves qui dorment en vous. La Bible dit : « Vos anciens auront des songes, et vos jeunes gens des visions. Même sur les serviteurs et sur les servantes, en ces jours-là, je répandrai mon Esprit » (Joe 3.1-2).
 
Dieu ne se soucie ni de votre âge ni de votre genre. Demandez lui juste de ranimer votre foi et de retrouver une vision. Choisissez une vie victorieuse ! Bob Gass

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4319
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Présence du Seigneur   Dim 30 Sep 2018 - 6:58



En tout lieu où je mettrai la mémoire de mon nom, je viendrai à toi, et je te bénirai. Exode 20. 24
(Jésus dit:) Là où deux ou trois sont assemblés à mon nom, je suis là au milieu d'eux. Matthieu 18. 20
 
Présence du Seigneur
 
Quel est le but des chrétiens quand ils se rassemblent? Adorer Dieu, le louer, le prier, lire ensemble la Bible, rencontrer des frères et sœurs dans la foi… bien sûr, mais surtout, être avec le Seigneur. La présence du Seigneur est l'un des grands bienfaits des réunions chrétiennes.

Le Seigneur Jésus est invisible, pourtant il est là selon sa promesse. Sa présence est spirituelle, mais effective, réelle pour la foi comme lorsqu'il s'est trouvé au milieu des siens le dimanche de sa résurrection après la crucifixion: “Jésus vint et se tint au milieu d'eux. Il leur dit: Paix à vous!” (Jean 20. 19).

Jésus a fait cette promesse à tous ceux qui se réuniraient pour lui, en son honneur. Là le Saint Esprit est aussi présent et il agit. Il communique ce qui vient de Dieu, et nous présente toutes les vertus de la personne de Christ. Il anime, pour ainsi dire, la réunion. Il agit sur les pensées de chacun, alors que le Seigneur est, par sa présence effective, la source même de la bénédiction. S'il est notre Sauveur en même temps que le Dieu souverain, il reste toujours celui qui nous a aimés, et qui nous aime. Il est celui que l'on aime, que l'on prie et que l'on adore en le servant avec joie et ferveur. Il est là, au milieu de ceux pour lesquels il s'est donné lui-même.
 
Ta présence est le bien suprême;
Ton amour ne tarit jamais;
Ton cœur dispense à ceux qui t'aiment
Repos, bonheur, parfaite paix.    La bonne semence

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4319
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Survol des livres de la Bible   Sam 29 Sep 2018 - 6:45


Tes témoignages sont aussi mes délices, les hommes de mon conseil. Psaume 119. 24

 
Survol des livres de la Bible
 
Comme d'une façon nouvelle, ouvrons la Parole de Dieu. Sondons-la pour y trouver un trésor caché; étudions son contenu avec un soin particulier et d’une manière méthodique, pour apprendre à connaître toujours davantage son Auteur béni.
 
Nous allons d'abord au Pentateuque comme vers un jardin qui vient d’être ensemencé pour nous instruire au sujet des origines, des lois et commandements divers. Tous les récits, depuis la Genèse jusqu’au livre d’Esther, fournissent de nombreux exemples de personnages, présentant des types et des images qui nous parlent.
 
Dans les livres poétiques, nous entendons des chants dans la nuit(Ésaïe 30. 29); Christ et sa croix en sont le thème central. Les Proverbes nous apprennent la sagesse pour la vie quotidienne. Les prophéties annoncent les événements futurs: Christ, le Messie-Roi, l’espérance suprême.
 
Les Évangiles décrivent la vie parfaite du Sauveur au milieu des hommes et nous rapportent son enseignement. Le livre des Actes nous éclaire au sujet de la présence et de la puissance du Saint Esprit opérant par le moyen des apôtres; il dépeint l’Église au printemps de ses jours.
 
Puis suivent les vingt-et-une Épîtres, développant les instructions pour la marche individuelle du croyant, et pour la marche collective de l’Assemblée. Après avoir lu les quatre Évangiles et le livre des Actes, il est primordial d’étudier les Épîtres, car la majeure partie de l’enseignement chrétien y est exposée. Elles présentent la position et la relation que nous avons par la pure et souveraine grâce de Dieu; elles montrent aussi l’état pratique qui doit être le nôtre, état qui doit être à la hauteur de l’appel céleste, ainsi que les perspectives d’avenir des croyants de la période actuelle.
 
Le livre de l’Apocalypse termine le volume inspiré. Nous y trouvons révélée la vérité relative aux derniers jours, quant à l’Église, quant aux Juifs et quant aux nations de la terre. C’est la lumière pour les justes, “lumière resplendissante qui va croissant jusqu’à ce que le plein jour soit établi”(Proverbes 4. 18), l’achèvement et la conclusion parfaite de toutes choses.
 
La Bible tout entière est effectivement une table bien garnie, offrant le “pain excellent” et fournissant “les délices royales”(Genèse 49. 20). A.E. Booth

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4319
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Jésus leur dit: Venez après moi,   Ven 28 Sep 2018 - 6:26





Jésus leur dit: Venez après moi,
 
Comme il marchait le long de la mer de Galilée, il vit Simon et André, le frère de Simon, qui jetaient un filet dans la mer; car ils étaient pêcheurs. Jésus leur dit: Venez après moi, et je vous ferai devenir pêcheurs d'hommes. Aussitôt, ils laissèrent leurs filets et le suivirent. Marc 1. 16-18
 
Suivre Jésus
 
Très souvent dans les évangiles, nous entendons cette parole de Jésus: “Suis-moi”, ou aussi: “Viens après moi”. Jésus n'appelle jamais à le servir, mais à le suivre. Aujourd'hui, tous ceux que Jésus a sauvés par son œuvre à la croix, tous ceux pour qui il a laissé sa vie, sont invités à l'accompagner. Jésus le dit lorsqu'il choisit ses disciples, la première raison, c'est “pour être avec lui”. Jésus “en établit douze pour être avec lui, pour les envoyer prêcher et pour avoir autorité de guérir les maladies et de chasser les démons” (Marc 3. 14, 15).
 
Quand Jésus appelle Simon et André qui lançaient leurs filets de pêche, il leur dit: “Venez après moi, et je vous ferai devenir pêcheurs d'hommes”. Le Seigneur veut donc des compagnons pour travailler avec lui à son œuvre de grâce. Il les appelle, malgré leur faiblesse, et leur fournit toutes les ressources nécessaires. Il forme celui qui veut l'accompagner. “Apprenez de moi, car je suis débonnaire et humble de cœur” (Matthieu 11. 29). Ses disciples, enseignés par lui, prenaient ses habitudes, et on les reconnaissait “pour avoir été avec Jésus” (Actes 4. 13).
 
Pour nous, cela veut dire apprendre à le connaître en lisant sa Parole. Et si nous vivons près de lui, nous lui ressemblerons davantage. Le Seigneur nous veut tout entiers. Il dit: “Suis-moi”. Mais nous répondons souvent: “Permets-moi d'aller d'abord…” (Luc 9. 59). Il nous faudra peut-être laisser certaines choses auxquelles nous sommes attachés, certaines habitudes… Faisons comme Pierre et Jean: “Aussitôt, ils laissèrent leurs filets et le suivirent”. La bonne semence

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4319
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Le renoncement sans réserve   Jeu 27 Sep 2018 - 6:17


Le renoncement sans réserve
 
Comme ils étaient en chemin, quelqu'un dit à Jésus: "Je te suivrai où que tu ailles." (Luc 9:57)
 
La réponse de Jésus à cet homme est bien faite pour le décourager. Il nous semble qu'à la place de Jésus nous nous serions gardés de lui parler ainsi, de refroidir son enthousiasme avec cette bise glacée. Mais Jésus savait bien ce qu'il faisait. 


N'essayons jamais d'atténuer ou d'excuser ses paroles. Ce qu'il dit est perçant et tranchant, comme un scalpel qui débride une plaie, sans ménagement. Jésus-Christ n'a pas la moindre indulgence pour tout ce qui peut corrompre et tuer une âme qui voudrait être au service de Dieu. Ce n'est pas au hasard que notre Seigneur parle avec tant de sévérité, c'est parce qu'il connaît à fond la nature humaine. Quand l'Esprit de Dieu met dans votre pensée une parole de Jésus qui vous fait souffrir, c'est qu'il y a en vous un mal qu'il veut extirper et faire mourir.
 
— Jésus lui répondit : "Les renards ont des tanières, et les oiseaux du ciel ont leurs nids ; mais le Fils de l'homme n'a pas où reposer sa tête." Il faut donc renoncer à suivre Jésus en pensant y trouver le moindre confort, la moindre satisfaction pour soi-même. Il faut renoncer à tout, et rester tout seul en présence de Jésus tout seul. Sans s'inquiéter de ce que font les autres, il faut marcher avec Celui qui n'a pas où reposer sa tête.
 
— Jésus dit à un autre : "Suis-moi." Celui-ci lui dit : "Permets-moi d'aller auparavant ensevelir mon père." Cet homme voulait concilier ses devoirs envers sa famille et ses devoirs envers Jésus. Nous devons, comme chrétiens, mettre toujours Jésus en première ligne, coûte que coûte.
 
— Un autre encore lui dit : "Je te suivrai, Seigneur, mais..." Il est plein d'ardeur, mais... il ne se décidera jamais. Quand l'appel de Dieu se fait entendre à vous, n'hésitez pas, obéissez tout de suite. O. Chambers

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4319
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: La lumière divine dans les ténèbres   Mer 26 Sep 2018 - 6:34





La lumière divine dans les ténèbres
 
Même c'est toi qui fais luire ma lampe. (Psaumes 18:29)
 
Il se peut que mon âme soit dans les ténèbres, et cette obscurité étant toute spirituelle, aucune puissance humaine ne peut m'apporter de lumière. Mais Dieu soit béni ! Il peut éclairer mes ténèbres et allumer ma lampe instantanément. Même quand je serais environné « de ténèbres qu'on puisse toucher, » cependant il peut percer cette obscurité et la rendre lumineuse pour moi.
 
Quand une fois il aura allumé la lampe, personne ne pourra l'éteindre, et la flamme ne diminuera pas par défaut d'huile ou par l'effet du temps. Celles auxquelles l'étincelle a été une fois mise par le Seigneur éclairent encore maintenant. Il peut juger à propos de les nettoyer, mais jamais de les éteindre.
 
Je me réjouirai donc à cette pensée et, comme le rossignol, je chanterai dans la nuit. L'attente me fournira la mélodie et l'espérance le ton, car bientôt va briller pour moi le flambeau divin. Mais je me sens triste et morose en ce moment. Peut-être cela provient-il du temps, ou de ma faiblesse corporelle, on bien de la surprise de quelque peine inattendue. Quelle que soit la cause de mon obscurité, c'est Dieu seul qui l'éclairera. Mes yeux sont sur lui. La lampe du Seigneur brillera bientôt pour moi ; et ensuite, au temps fixé, il me conduira là où il n'est plus besoin de flambeau, ni de soleil ; Louons l'Éternel ! Ch. Spurgeon

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4319
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Heureux les malheureux ?   Mar 25 Sep 2018 - 6:45




Heureux les malheureux ?
 
Bienheureux ceux qui mènent deuil, car ils seront consolés. (Matthieu 5:4)
Père, pardonne-leur, car ils ne savent ce qu'ils font. (Luc 23:34)
 
Faut-il désirer le malheur afin d'être ensuite consolé ? Non, car le malheur est déjà omniprésent.
 
Dieu est rejeté, le monde est perdu, la mort règne. Et toute vie est finalement marquée par l'échec puisqu'elle aboutit à la mort. Quand ce constat pessimiste est accepté, Jésus promet la consolation qui puisse apaiser toute détresse : le pardon gratuit de Dieu et l'accueil dans sa présence.
 
Jésus a eu bien des motifs de tristesse dans sa vie parmi nous. "Il vint chez lui, et les siens ne l'ont pas accueilli" (Jean 1:11). Il a dû pleurer sur Jérusalem qui allait connaître la destruction. Il a pleuré sur l'ingratitude de ceux qu'il venait sauver et bénir. À son amour, les hommes ont souvent répondu par la haine.
 
Sommes-nous aussi sensibles à la souffrance et aux ravages du mal dans ce monde ? Et avons-nous conscience que la même capacité de mal faire se trouve dans notre propre coeur ? En implorant son aide, faisons ce qui est juste devant Dieu, attristés de voir combien le Seigneur est encore aujourd'hui méprisé et rejeté. Alors nous pourrons vivre ce que disait l'apôtre Paul : "Attristés, mais toujours joyeux" (2 Corinthiens 6:10) ; notre foi s'élèvera et comprendra que le jour vient où le Seigneur sera universellement honoré. Dans la gloire finale, le péché aura enfin disparu et Dieu essuiera toute larme de dessus tout visage. Graines d’ensemencement


_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4319
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: A l'école de Dieu   Lun 24 Sep 2018 - 6:33

 


A l'école de Dieu
 
"Vous vous en réjouissez, même s’il faut que, maintenant, vous soyez attristés pour un peu de temps par toutes sortes d’épreuves. Celles-ci servent à éprouver la valeur de votre foi." 1 Pierre 1.6-7
 
Pour construire votre foi, Dieu vous donnera un rêve, puis il vous pressera de prendre une décision. Après quoi, cependant, il marquera un temps d'attente, pendant lequel il vous fera mûrir et vous préparera pour la suite.
 
Moïse obéissait à Dieu, ce qui ne l'a pas empêché d'avoir des problèmes.La vérité est que ce délai vous paraîtra difficile à vivre. Or si Dieu diffère la réalisation de votre rêve, ce n'est pas parce qu'il ne s'occupe pas de vous ou qu'il vous a oublié ; c'est plutôt un des moyens qu'il a choisis pour approfondir votre foi.
 
Pendant ce temps d'attente, vous serez confronté à deux types de difficultés : les circonstances et les critiques. Elles font partie de la vie. Dieu l'a voulu ainsi parce qu'il sait que l'adversité et les difficultés nous rendent plus forts.
 
Lorsque Moïse a fait sortir les enfants d'Israël d'Égypte pour les conduire vers la Terre promise, il a rencontré un problème après l'autre. D'abord il n'y avait pas d'eau. Ensuite c'est la nourriture qui a manqué. Après quoi, il a dû faire face à une bande de mécontents, et enfin à des serpents venimeux. Moïse obéissait à Dieu, ce qui ne l'a pas empêché d'avoir des problèmes.
 
Après avoir été oint roi, David a passé plusieurs années à être pourchassé par Saül. Dans son rêve, Joseph s'était vu diriger les autres et pourtant il a été vendu en esclavage puis jeté à tort en prison, où il s'est morfondu pendant de longues années, oublié de tous. Et imaginez les difficultés qu'a rencontrées Noé pour construire un zoo flottant !
 
La Bible nous apprend qu'à la mort de Moïse, Josué lui a succédé. Moïse avait conduit le peuple à travers le désert, puis c'est Josué qui l'a fait entrer dans la Terre promise. A-t-il eu le rôle le plus facile ? La Bible dit que lorsque les Israélites sont arrivées aux portes de Canaan, le pays était habité par des géants. Il y avait des problèmes même en Terre promise !
 
Dieu agit ainsi pour construire notre foi et notre caractère. Lorsque nous arrivons enfin à un stade où les difficultés sont trop importantes, où nous avons atteint nos limites, où nous avons tout essayé et épuisé toutes nos options, c'est alors que Dieu commence une œuvre puissante au travers de nous : "[…] même s'il faut que, maintenant, vous soyez attristés pour un peu de temps par toutes sortes d'épreuves. Celles-ci servent à éprouver la valeur de votre foi" (1 Pierre 1.6-7).
 
Une attitude pour aujourd'hui
Peut être traversez-vous des temps difficiles actuellement ? Ne baissez pas les bras. Croyez que Dieu veut se servir de ces moments pour muscler votre foi. Souvenez-vous qu'il fait concourir toutes choses à votre bien.  Rick Warren

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4319
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Clés de comprehension   Dim 23 Sep 2018 - 6:34




Apocalypse 1.9-20 : Moi Jean, votre frère et votre compagnon dans la persécution, le royaume et la persévérance en Jésus-Christ, j'étais dans l'île appelée Patmos à cause de la parole de Dieu et du témoignage de Jésus-Christ. Je fus saisi par l'Esprit le jour du Seigneur et j'entendis derrière moi une voix forte comme le son d'une trompette. Elle disait: «Ce que tu vois, écris-le dans un livre et envoie-le aux sept Eglises: à Ephèse, à Smyrne, à Pergame, à Thyatire, à Sardes, à Philadelphie et à Laodicée.» Lire la suite
 
Clés de comprehension
 
Au fur et à mesure que nous ouvrons le livre, nous prenons conscience que sont entremêlées des réalités tangibles, terrestres (l’île de Patmos) et un vocabulaire imagé (des cheveux comme de la neige). Pour qui connaît l’ensemble de la Bible, il saute aux yeux que le style de l’auteur est saturé de l’influence, des images, des allusions, du langage et des pensées de l’Écriture (plus de trois versets sur quatre s’y réfèrent). Une manière sage de rendre ce langage accessible aux croyants, tout en le rendant inintelligible pour l’oppresseur romain qui voulait détruire l’Église.
 
Qu’est-ce que Jean a pu en saisir ?
 
Adressée à un Juif, la révélation de ce personnage de très grande dignité a pu lui faire penser au grand-prêtre, qui officiait dans le sanctuaire de l’Ancienne Alliance et à la lumière du chandelier, et ce jusque dans le lieu très saint. Le fait qu’il soit semblable à un homme – littéralement à un fils d’homme (12) – a dû ramener Jean au Jésus qu’il a connu autrefois, car c’est le titre que ce dernier se plaisait à utiliser pour décliner son identité aux Juifs1. Sans doute aussi a-t-il repensé à cet épisode de la transfiguration, au cours duquel l’éclat céleste du Fils de Dieu s’était manifesté à eux pour les affermir2.
 
Jean notre frère (9)
Au sein du désarroi de son exil, Jean va être saisi par l’intensité de cette rencontre avec le Christ glorifié. Et prendre la mesure de sa sainteté et de la grâce abondante qu’il veut déverser sur quiconque est prêt à payer le prix pour être un fidèle témoin de l’Évangile. Guy Gentizon
 
Notes:
1: Ces Juifs connaissaient la signification de ce titre (cf. Dan 7.13-14).
2: Cf. Mt 17.1-8

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4319
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Le trop est l’ennemi du bien !   Sam 22 Sep 2018 - 6:11


Le trop est l’ennemi du bien !
 
"Jésus leur dit : Venez à l’écart dans un lieu désert, et reposez-vous un peu. Car il y avait beaucoup d’allants et de venants, et ils n’avaient même pas le temps de manger."
Marc 6.31
 
J’aime bien ces rimes de Charles François Panard (1689 – 1765), qui soulignent que le trop est toujours nuisible d’un côté ou de l’autre : "Trop de repos nous engourdit, Trop de fracas nous étourdit, Trop de froideur est indolence, Trop d'activité turbulence."
 
Il y aurait matière à méditer sur ces divers excès, mais je vous propose de réfléchir seulement sur le dernier point : le trop d’activité. Trop d’activité nuit à l’efficacité de ce que l’on fait et nous oblige parfois à bâcler certaines choses. Dans le domaine des activités, certains dépassent les limites de leurs capacités, de leurs forces, de leurs aptitudes. Lorsque Jésus a vu ses disciples atteindre ces limites, il leur a demandé de se reposer un peu. Il sait que trop d’activité est source d’épuisement.
 
Vous sentez-vous frustré(e), irrité(e), déprimé(e)… Peut-être que vous avez franchi la ligne rouge et avez trop tiré sur la corde. Vous avez voulu tout faire, trop vite ! L’heure est venue de vous reposer un peu ! C’est l’intelligence de l’équilibre en toutes choses que Dieu veut vous voir cultiver. A celui qui veut être partout à la fois, qui ne s’arrête jamais, Dieu dit : "Il y a un temps pour tout, un temps pour toute chose sous les cieux" (Ecclésiaste 3.1).
 
Vous connaissez cet adage populaire plein de sagesse : "Qui trop embrasse mal étreint". A vouloir en faire trop on le fait mal ! Alors écoutez le message de Christ : "Reposez-vous un peu !" Juste ce qu’il faut pour que vous retrouviez la joie de vivre, le bonheur de servir, le ressourcement nécessaire. Ne vous êtes-vous pas demandé si le trop d’activité n’était pas une forme d’activisme qui flattait votre égo ? N’oubliez pas que le trop d’activité n’est qu’une forme d’esclavage, allant parfois jusqu’à la dépendance. Certains travaillent trop pour oublier leurs soucis, leurs problèmes. Mais ce trop d’activité ne peut qu’aggraver leur situation physique sans pouvoir résoudre leurs problèmes.
 
Une prière pour aujourd’hui
Seigneur, prenant conscience que ma frustration, mon irritation … proviennent d’un excès d’activité, je veux apprendre de toi à savoir m’arrêter, à trouver dans le calme et la confiance l’équilibre harmonieux qui me fera sortir de mes turbulences.  Paul Calzada

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4319
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: C’est le temps de l’automne   Ven 21 Sep 2018 - 6:15


C’est le temps de l’automne
 
Dieu n’a cessé de rendre témoignage de ce qu’il est, en faisant du bien, en vous dispensant du ciel les pluies et les saisons fertiles, en vous donnant la nourriture en abondance… Actes des Apôtres 14.17
 
Il est venu le 21. Qui ? L’automne, bien sûr. C’était son jour. Déjà s’enhardit la gamme des couleurs chaudes, des ors et des cuivres. Les vendanges ont commencé, et les fruits abondent : poires, pommes, mûres, noix… Il y avait eu ceux du printemps et de l’été. Chacun mûrit en son temps. Les champignons ne tarderont guère.

Comment ne pas laisser s’épanouir les prières de reconnaissance ? N’est-ce pas à Dieu que nous devons toutes ces richesses ?

Sans doute l’automne de la vie est-il également venu pour beaucoup d’entre vous, lecteurs. Ce n’est plus l’ardeur de la jeunesse ni de l’âge mûr. Mais les petits-enfants sont pleins de vie ; quelle joie que de se laisser bousculer par eux !

Dieu a travaillé en eux en réponse aux prières qui ont monté de nos cœurs en leur faveur. Les fruits ne sont peut-être pas loin. Il se peut, certes, que l’exaucement se fasse attendre et que l’impatience nous gagne parfois. Mais même si l’exaucement de nos prières semble tarder, l’horaire de Dieu est le bon, comme l’automne qui vient en son temps.

Ah ! si seulement nous savions, nous aussi, donner et attendre, pour chaque chose, son juste moment et accorder à Dieu sa juste place !

Hélas, nous préférerions parfois le printemps en automne ou l’hiver en été ! Richard Doulière
 
__________________
Lecture proposée : Actes des Apôtres, chapitre 14, versets 8 à 18.

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4319
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Des paroles dans l'espace   Jeu 20 Sep 2018 - 17:14




Lisez > Éphésiens 3.8-13
 
Des paroles dans l'espace
 
En lui nous avons, par la foi en Christ, la liberté de nous approcher de Dieu avec confiance. Éphésiens 3.12
 
Une confession véridique: Lorsque j'ai découvert que l'astronaute Rex Walheim emporterait un exemplaire du Notre Pain Quotidien dans l'espace durant la dernière mission de la navette Atlantis, j'ai vérifié quelles méditations que j'avais écrites il lirait. L'idée que mes paroles seraient lues dans l'espace a semblé, disons-le, étonnante pour la fille d'une petite ville que je suis.
 
En revanche, peu après que j'ai eu satisfait ma curiosité, une autre idée m'est venue à l'esprit. Pourquoi est-ce que je considère la chose si étonnante ? Mes paroles sont entendues dans les lieux célestes chaque fois que je prie. Que m'est-il arrivé pour que je tienne pour acquis le concept selon lequel le Dieu qui a créé l'Univers écoute mes paroles ? En Christ, j'ai la liberté de m'approcher de Dieu avec confiance (Ép 3.12). Pourquoi m'émerveiller plus encore du fait qu'un être humain lise ce que j'ai écrit que de celui que le Dieu Tout-Puissant entende ce que je prie ?
 
Si cette idée ne suffit pas à m'arracher à la complaisance, il y a toujours cette autre: Le Seigneur se sert de l'Église pour faire connaître sa sagesse aux «dominations et aux autorités dans les lieux célestes» (v. 10). Imaginez un peu ! Non seulement Dieu entend nos prières, mais encore il nous utilise, choses folles de ce monde, pour enseigner aux êtres célestes le plan de la Rédemption qu'il a accompli en Christ. Voilà qui est étonnant ! - J.A.L. Notre pain quotidien
 
Dieu est toujours disposé à écouter la prière de son enfant.

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4319
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: La lumière vient de Dieu   Mer 19 Sep 2018 - 6:31


La lumière vient de Dieu
 
"Personne, après avoir allumé une lampe, ne la couvre d'un vase, ou ne la met sous un lit; mais il la met sur un chandelier, afin que ceux qui entrent voient la lumière." - Luc 8:16

La lumière vient de Dieu. 
"La vie était la lumière des hommes." Jean 1:4. 

Nous avons reçu la lumière, elle a brillé clairement; mais ce texte nous montre ce que le chrétien peut faire de cette lumière.
 
Il est possible de la couvrir d'un vase, du vase de terre de notre personnalité, qui finit par cacher la lumière qui est en nous. Les hommes ne voient plus que le vase, opaque, faisant écran à la lumière... Que de chrétiens cachent la clarté de Dieu par leurs actes et leur attitude!
 
D'autres la mettent sous un lit. Le sommeil spirituel est un des maux les plus terribles qui puisse affliger le chrétien. Le sommeil appartient à la nuit; il nous rend inconscients, et en dormant, nous faisons les rêves les plus contraires à la réalité. En vivant dans l'irréalité, dans un autre monde, nous ne voyons pas les ténèbres dans lesquelles meurent les âmes perdues, et nous soustrayons au monde la lumière que Dieu lui destinait par notre moyen.
 
"... Il la met sur un chandelier, afin que ceux qui entrent voient la lumière." La lumière que Dieu a allumée dans notre coeur doit être mise sur le chandelier d'un témoignage fidèle et persévérant.
 
"... Afin que ceux qui entrent voient la lumière." Sentez-vous ce qu'il y a de poignant dans cette phrase? Des âmes voudraient croire, elles aimeraient accepter Christ et venir à Lui; elles attendent, elles regardent... et il dépend de nous qu'elles entrent ou non! A nous de leur montrer le chemin; à nous d'éclairer leurs pas et de les conduire à Christ. Il s'agit de notre camarade, notre ami, une connaissance que nous rencontrons dans les affaires, ou en voyage; elle voudrait entrer, mais elle a besoin du secours de notre lumière.
 
Oh, que Dieu n'ait pas à nous reprocher notre infidélité ou notre égoïsme! "Prenez donc garde à la manière dont vous écoutez; car on donnera à celui qui a, mais à celui qui n'a pas on ôtera même ce qu'il croit avoir." Luc 8:18. H.E. Alexander

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4319
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Le parfum de Christ   Mar 18 Sep 2018 - 6:41




Le parfum de Christ
 
" Nous sommes, […] le parfum de christ " 2 Corintiens 2.15
 
Nous sommes, […] le parfum de Christ, parmi ceux qui sont sauvés et parmi ceux qui périssent : aux uns, une odeur de mort, qui mène à la mort ; aux autres, une odeur de vie, qui mène à la vie " 2 Corinthiens 2.15-16. Lorsque les soldats romains remportaient une bataille, ils paradaient en exhibant à travers les rues leurs ennemis vaincus enchaînés.
 
Vous êtes la preuve la plus évidente que Jésus vit bien à travers ses enfants. La coutume voulait qu’ils brûlent de l’encens sur une série d’autel le long du parcours. Ainsi les spectateurs savaient grâce à l’odeur que l’armée était victorieuse. Ce parfum, symbole de victoire, est une leçon pour nous.
 
Comme disciples du Christ, nous sommes appelés à répandre " en tout lieu l’odeur de sa connaissance " 2 Corinthiens 2.14. Laissez tomber les parfums de marques ; votre vie devrait être tellement imprégnée de la présence de Dieu que les gens autour de vous seraient capables de le sentir. Après tout, vous êtes la preuve la plus évidente que Jésus vit bien à travers ses enfants. Dans toutes les grandes cathédrales, vous voyez de magnifiques vitraux retraçant la vie du Christ.
 
Même s’il convient d’apprécier de tels chefs-d’œuvre, Dieu n’a pas besoin de vitraux pour raconter son Histoire. Pour le faire, il utilise des croyants nés de nouveau, convertis et engagés.
 
Une pensée pour aujourd'hui
Avez-vous remarqué qu’au fur et à mesure du temps passé ensemble, les époux commençaient à parler et agir de la même façon ? C’est pareil pour nous : Plus nous passons du temps avec Jésus, à lui parler, à méditer sa Parole et à savourer sa présence, plus les gens vous demanderont : " C’est quoi, ce parfum que vous portez ? Bob Gass

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4319
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Bâtir sur le sable ou sur le roc   Lun 17 Sep 2018 - 6:22




Bâtir sur le sable ou sur le roc
 
Peu de récits, dans les quatre Évangiles, nous frappent autant que celui de la rencontre du Seigneur avec le jeune homme riche. Aucune personne honnête ne peut sans doute le lire sans être interpellée par cette question: Sur quoi se fonde mon espoir d’avoir la vie éternelle? Si c’est sur mes propres efforts, je bâtis sur du sable. Si c’est sur Christ seul, ma confiance est alors ancrée sur le roc inébranlable.
 
Mais la foi que je professe avoir en lui ne doit pas être la simple acceptation intellectuelle de certains faits historiques. Croire en Jésus, c’est me confier en lui, c’est m’en remettre à lui. Il faut nécessairement que je le reconnaisse comme Seigneur. Celui qui est mort pour me sauver doit désormais avoir autorité sur ma vie.
 
Tout ce qui ne porte pas ces caractères n’est qu’une profession vide. Soyons honnêtes et ne soyons jamais satisfaits avant d’être certains que nous nous sommes soumis aux droits du Seigneur Jésus!
 
Le jeune homme riche était dans de bonnes dispositions et d’un caractère agréable, mais il ne possédait pas la vie divine, conséquence de la nouvelle naissance. Jésus a dit: “Si quelqu’un n’est pas né de nouveau, il ne peut pas voir le royaume de Dieu”(Jean 3. 3). Il y a une immense différence entre l’attrait de ce qui n’est que naturel et la beauté de caractère d’origine spirituelle. Aucun effort humain ne pourra jamais changer ce qui est de la chair en ce qui est de l’Esprit. C’est pourquoi la communication de la vie divine, venant d’en haut et reçue par la foi en Christ, est essentielle. “Ce qui est né de la chair est chair; et ce qui est né de l’Esprit est esprit. Ne t’étonne pas de ce que je t’ai dit: Il vous faut être nés de nouveau”(Jean 3. 6, 7; voir v. 14-16). H.A. Ironside
 
Il est un roc séculaire,
Que Dieu, pour mon cœur lassé,
Comme un abri tutélaire,
Au sein des flots a placé.
À mes pieds l’océan gronde;
Le vent siffle autour de moi:
Sur Christ, mon rocher, se fondent
Mon espérance et ma foi.
R. Saillens

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4319
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Il est assis, quel repos pour nous!   Dim 16 Sep 2018 - 6:23



Le Seigneur donc, après leur avoir parlé, fut élevé dans le ciel et s'assit à la droite de Dieu. Marc 16. 19
[Jésus Christ,] ayant offert un seul sacrifice pour les péchés, s'est assis à perpétuité à la droite de Dieu. Hébreux 10. 12
 
Il est assis, quel repos pour nous!
 
L'évangile de Marc présente Jésus sous le caractère d'un serviteur dévoué pour Dieu. Il se termine en nous montrant Jésus élevé dans le ciel, et s'asseyant à la droite de Dieu. L'œuvre que Dieu lui a confiée est achevée (Jean 17. 4, 5). Il s'assied donc, comme un serviteur qui peut se reposer parce qu'il a fini son travail. Ce n'est pas une situation provisoire, il est “assis à perpétuité”, c'est-à-dire pour toujours.
Si Dieu a fait asseoir Jésus à sa droite, c'est qu'il a été satisfait par son sacrifice sur la croix. En le faisant asseoir à cette place d'honneur, Dieu déclare que l'œuvre de la croix est suffisante, parfaite. Désormais, Dieu peut accorder son pardon, et sauver quiconque croit en Jésus. Le fait que Jésus est assis est donc d'une immense portée pour le chrétien, il constitue le fondement de sa paix. C'est lui, Jésus, “qui est notre paix” (Éphésiens 2. 14).
Ai-je le moindre doute concernant mon salut, le fait que je suis libéré de toute condamnation? Ce doute disparaît si je vois par la foi Jésus assis à la droite de Dieu. La question de mes péchés est donc réglée. Jésus les a pris sur lui alors qu'il était sur la croix. S'il ne les avait pas entièrement expiés devant Dieu, mon Sauveur ne serait pas assis. Mais, parce qu'il est assis, je peux être en paix. Si Dieu se déclare satisfait, je peux être parfaitement tranquille. La bonne semence
 
Seigneur, nous te voyons là-haut dans la lumière.
À la droite de Dieu, pour nous tu t'es assis.
Ton glorieux repos, après la coupe amère,
Est la parfaite paix de tes chères brebis.

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4319
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Foi et manque de foi   Sam 15 Sep 2018 - 6:38



Foi et manque de foi
 
Qu’est-ce que la foi? Certains pensent que telle “foi” caractérise un groupe religieux, ou bien qu’elle n’est qu’un simple exercice religieux, ou une attitude de cœur. D’autres pensent qu’elle est un moyen pour recevoir des dons spirituels. Mais la foi n’est rien de tout cela – c’est simplement croire Dieu, croire Dieu vraiment!
 
Comme croyants, nous avons un grand besoin de foi, car c’est le fondement de notre vie avec Dieu – “sans la foi, il est impossible de lui plaire”(Hébreux 11. 6). Nous avons besoin de foi pour développer notre confiance en Dieu, et cette confiance s’établira bien plus facilement si nous croyons ce que Dieu a dit dans l’Écriture et si nous en vivons. Alors seulement nous pourrons lui plaire.
 
Dieu veut que nous vivions cette vie “en abondance”(Jean 10. 10), que nous la vivions toujours plus; toutefois, sa pensée n'est pas de nous fournir une abondance de choses matérielles, à moins qu’il ne sache que nous les emploierons avec sagesse. Quelquefois, il doit dire non à nos demandes. Il préfère répondre avec douceur, mais il doit parfois le faire d’une manière plus rude et catégorique. Nous devons alors accueillir avec soumission cette réponse – ce sera vraiment la preuve de notre confiance en lui!
 
Nous confier en Dieu et vivre en accord avec ses pensées peut être enthousiasmant! C’est quelque chose d’extraordinaire de voir les obstacles disparaître comme sont brisées des coquilles d’œufs, alors que Dieu se tient à nos côtés, nous conduit et nous garde par sa puissance. C'est ce qu'il accomplira quand nous ferons les choses qu’il désire. Nous n’aurons plus besoin d'être approuvés par la foule pour être confortés dans ce que nous faisons.
 
Un manque de foi est une attaque contre le caractère de Dieu. C'est lui dire en effet qu’on ne peut pas se confier en lui! D’autre part, la foi et la confiance produisent l’obéissance. Si nous avons la foi, nous ferons avec confiance tout ce que Dieu nous dit de faire. R. Salcido
 
La foi est l’acceptation inconditionnelle de ce que Dieu a dit.
Ne cherche pas à comprendre pour croire, mais crois pour comprendre.
La foi repose sur un fondement bien plus solide que l’évidence de nos sens et ce fondement est la Parole de Dieu: nos sens peuvent nous tromper, la Parole de Dieu jamais.



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4319
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Secret de longévité !   Ven 14 Sep 2018 - 6:22


Secret de longévité !
 
Un cœur joyeux est un excellent remède, mais l’esprit déprimé mine la santé ! Proverbes 17.22
 
Lors de nos visites à notre grand-tante, plus que centenaire, nous étions toujours surpris et admiratifs de ses réparties pertinentes et de son humour. Tanty, c’était son surnom, était devenue la tante de tous ceux qui l’aimaient. Elle s’amusait à prénommer notre jeune fils “le roi David”, ce qui donnait de l’importance à celui-ci !
Alors que nous lui demandions un des secrets de son grand âge, elle nous répondit : « Tous les soirs, je chante quatre ou cinq cantiques ! » Nul doute qu’il y avait là le prélude à un sommeil paisible. Chanter est toujours bénéfique pour l’âme et même pour le corps. C’est le gage du maintien d’une bonne santé à la fois spirituelle et psychologique.


Louer le Dieu créateur et sauveur, n’est-ce pas le but ultime de l’existence des croyants ? Si nous avons encore des doutes, relisons les 150 psaumes au cœur de la Bible. Ils nous instruisent sur la véritable source de la joie, un des secrets du roi David. Il connaissait Dieu comme celui qui aime répondre aux prières des siens et les délivrer du mal sous ses diverses formes.


Nous pouvons aussi suivre l’exemple de Jésus avec ses disciples, lui qui, lors de la Pâque, chanta plusieurs psaumes, peu avant d’offrir sa vie en sacrifice.1
Ainsi, dans les moments d’épreuve ou de joie, apprenons à élever nos âmes et nos cœurs vers Dieu par des chants de louange.
Il en sera réjoui et nous… avec lui ! Reynald Kuffer
 
1 Matthieu 26.30
 
__________________
Lecture proposée : Psaume 34, versets 1 à 15.

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4319
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Tout est une question d'amour   Jeu 13 Sep 2018 - 6:24


Lisez > 1 Jean 4.7-19
 
Tout est une question d'amour
 
Et nous, nous avons connu l'amour que Dieu a pour nous, et nous y avons cru. Dieu est amour. 1 Jean 4.16
 
Un panneau devant une église semblait donner un excellent conseil en matière de relations: Recevez l'amour. Donnez de l'amour. Recommencez.
 
L'amour de Dieu est le plus grand que nous recevons. Dieu nous a aimés au point de donner son Fils Jésus pour qu'il nous rachète par sa vie, sa mort et sa résurrection (1 Jn 4.9). Nous recevons son amour en recevant Jésus comme notre Sauveur et Seigneur. «Mais à tous ceux qui l'ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle (la Parole faite chair, Jésus) a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu» (Jn 1.12).
 
Après avoir goûté à l'amour de Dieu, nous pouvons alors apprendre à donner de l'amour. «Bien-aimés, aimons-nous les uns les autres, car l'amour est né de Dieu» (1 Jn 4.7).
 
L'amour de Dieu nous rend capables d'aimer nos frères et sœurs en Christ. Nous enseignons, nous encourageons et nous réprimandons. Nous pleurons et nous nous réjouissons. L'amour que nous donnons est tendre, audacieux et d'un grand soutien. Jésus nous enseigne à aimer même nos ennemis: «Faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent» (Mt 5.44). Il peut être difficile de donner de l'amour aux autres dans certaines situations, mais c'est possible en raison de l'amour que Dieu nous a donné le premier.
 
Un bon projet à mettre à exécution aujourd'hui même: Recevez de l'amour. Donnez de l'amour. Recommencez. A.M.C. Notre pan quotidien
 
Recevez de l'amour. Donnez de l'amour. Recommencez

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4319
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Pensées captives à Son obéissance   Mer 12 Sep 2018 - 6:32




Pensées captives à Son obéissance
 
"Nous amenons toute pensée captive à l'obéissance de Christ." - 2 Corinthiens 10:5
 
La question de notre Seigneur: "Pourquoi pareilles pensées s'élèvent-elles dans vos coeurs?"  dévoile l'état de beaucoup de chrétiens qui souffrent de constater la nature des suggestions de leur propre coeur. L'apôtre Paul révèle qu'il existe un remède à cet état, un remède qu'il résume ainsi: "Nous amenons toute pensée captive à l'obéissance de Christ."
 
Garder ses pensées pour soi est souvent une bonne chose pour les autres, mais attention! Ne nous barricadons pas dans nos idées propres comme dans une forteresse qui s'élève contre Dieu. Ces pensées peuvent devenir une idée fixe qui nous voile notre Seigneur et fait souffrir nos semblables. Nos raisonnements - l'apôtre en parle dans le même verset - sont parfois des barrières qui nous séparent de Dieu et nous livrent à nous-mêmes. C'est tout simplement la vie propre qui défend son terrain et son point de vue, elle peut devenir une véritable "hauteur" qui s'élève contre la connaissance de Dieu. C'est la rébellion dans le domaine des pensées du chrétien.
 
Nous parlons de la croix avec facilité, nous chantons des cantiques sur la croix; et cependant nos pensées échappent à son contrôle. Au lieu d'être libres en Christ, nous sommes alors véritablement esclaves de nos idées propres, tenus et emportés par elles. Non seulement le Saint-Esprit est contristé et comme paralysé, mais en exprimant ces idées, quel mal ne faisons-nous pas?
 
Il existe un seul chemin de délivrance, c'est d'amener par un acte résolu la vie de nos pensées à la croix. Ayant reconnu la faillite et la culpabilité de nos pensées indépendantes et rebelles, apportons-les au Seigneur. Que par la purification de Son sang et la présence de Son Esprit en nous, Il les rende captives à Son obéissance.
 
Veillons et prions afin de ne pas retomber dans cette vie d'indépendance; que notre façon de penser soit la Sienne et par conséquent toujours conforme à Sa volonté. Alors nous n'accomplirons plus la volonté de nos pensées. Ephésiens 2:3. Animés des mêmes sentiments que Jésus-Christ a eus, nous serons dans le repos, et notre témoignage sera tout à la gloire de Dieu. H.E. Alexander

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4319
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Re: Comme Dieu dans son immense amour, nous sommes appelés à faire du bien à « tous les hommes    Mar 11 Sep 2018 - 6:30




“Préserve ta langue du mal.”  Psaumes 34.1
 
C’est l’histoire de trois femmes qui décident de s’avouer leurs travers. La première confesse qu’elle boit trop. La deuxième avoue être jalouse de la beauté d’une amie. La troisième ne dit rien. Intriguées, les deux autres insistent : “Alors, c’est quoi ton défaut ?” Finalement, elle répond : “Les commérages. Et il me tarde de sortir d’ici pour aller en raconter sur vous deux !”
 
La médisance est comme de la boue jetée contre un mur.Bon, soyons sérieux. La Bible ne mâche pas ses mots à propos de la médisance :
 
“Celui qui surveille sa bouche garde son âme ; celui qui ouvre tout grand ses lèvres court à sa perte” (Proverbes 13.3).
 
“Si quelqu'un pense être religieux, sans tenir sa langue en bride, mais en trompant son cœur, la religion de cet homme est vaine” (Jacques 1.26).
 
“Celui qui veut jouir d'une vie agréable et connaître des jours heureux doit se garder de médire et de mentir” (1Pierre 3.10).
 
La médisance est comme de la boue jetée contre un mur. Elle ne reste pas, mais elle laisse une trace. Et cette trace peut marquer toute une vie ! Alors, avant de viser quelqu’un, évaluez votre cible. Demandez-vous quelle blessure vous allez infliger, et comment vous vous sentirez après.
 
Salomon a dit : “La mort et la vie sont au pouvoir de la langue ; celui qui l'aime en mangera les fruits” (Proverbes 18.21). Vous avez bien entendu ? Vous “mangerez vos paroles” !
 
Une action pour aujourd’hui
Vous récolterez ce que vous avez semé, bon ou mauvais. En résumé, si vous cherchez des défauts, regardez-vous dans le miroir. En vous occupant de vos propres travers, il ne vous restera plus assez de temps pour médire sur ceux des autres. Bob Gass

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4319
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Prendre le joug de Christ   Lun 10 Sep 2018 - 6:20




Venez à moi, vous tous qui vous fatiguez et qui êtes chargés, et moi, je vous donnerai du repos. Prenez mon joug sur vous et apprenez de moi, car je suis débonnaire et humble de cœur; et vous trouverez le repos de vos âmes. Car mon joug est facile à porter et mon fardeau est léger. Matthieu 11. 28-30
 
Prendre le joug de Christ
 
C'est à tort que l'on exhorte des incroyants à prendre le joug de Christ. Jésus dit aux pécheurs: “Venez à moi”. Il ne leur dit pas d'abord: “Prenez mon joug”. Quand je suis venu à lui et que j'ai trouvé le repos de la conscience, il me dit alors: Maintenant, abaisse-toi, et place-toi sous le joug avec moi.
 
Remarquez la beauté de cette manière de faire. Pensez au privilège de prendre le joug avec Christ. Une volonté brisée: voilà le secret pour trouver le repos du cœur. Un homme qui l'a vraiment trouvé peut dire: Je ne remuerai pas le doigt pour changer quoi que ce soit à mes circonstances, car c'est le Seigneur qui les a arrangées. Jésus dit enJean 14. 27 qu'il laisse la paix; c'est la paix de la conscience. Puis il dit: “Je vous donne ma paix”; c'est la paix du cœur. Quand je vois une personne troublée par les circonstances, je lui dis: Vous n'avez pas trouvé cette paix? Écoutez cette parole du Seigneur: “Prenez mon joug sur vous et apprenez de moi”; c'est pour vous!
 
Laissez-moi ajouter que si nous nous retirons, vous et moi, de la sphère de nos échecs pour entrer dans celle de nos ressources en Dieu, nous sortirons ensuite de là non comme des glaçons, mais semblables à des courants de bénédiction, et ceux qui nous entourent verront Christ au lieu de l'odieux moi. Dans notre travail, dans nos affaires, nous sommes appelés à être une vivante expression de Christ. Si vous êtes soumis dans votre esprit, vous trouverez que ce dont je viens de parler est le meilleur remède.
 
Citons trois sources de maux: un esprit légal, une conscience maladive, et un cœur occupé de lui-même. Le remède pour un esprit légal, c'est la grâce; le remède pour une conscience chargée, c'est de se juger devant Dieu et de marcher dans la vérité; le remède pour un cœur occupé de lui-même, c'est Christ. Considérons attentivement sa Personne adorable et nous participerons à l’effet produit par ses brillants rayons. Quand les chrétiens se meuvent autour de ce nouveau centre – au lieu du moi –, ils en reçoivent les rayons et les projettent ensuite autour d'eux. Soyons des gens qui ne se contentent pas de parler mais qui travaillent; des gens qui vivent, se meuvent et respirent. d’après C.H. Mackintoch

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4319
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Merveilleux nom de Jésus   Dim 9 Sep 2018 - 6:30




Merveilleux nom de Jésus


Ce nom de Jésus est en effet merveilleux, au-delà de toute description ou compréhension humaine, dans sa naissance virginale comme dans les événements qui l’ont suivie (voir Matthieu 2; Luc 2). Il est merveilleux dans son enseignement divin. “Jamais homme n’a parlé comme cet homme” (Jean 7. 46), tel est le témoignage rendu par les gardes envoyés pour le prendre. Il est merveilleux dans ses miracles décrits dans les Évangiles. Jean termine le sien en déclarant: “Il y a aussi beaucoup d’autres choses que Jésus a faites: si elles étaient rapportées une à une, je ne pense pas que le monde même pourrait contenir les livres qui seraient écrits” (Jean 21. 25).
 

Non seulement il était merveilleux, et le sera quand il reviendra, mais il est merveilleux aujourd’hui dans tout ce qu’il fait partout sur la terre pour de pauvres gens, hommes et femmes atteints par le péché. Qui d’autre, sinon Christ, peut libérer quelqu’un des chaînes cruelles du péché et de l'emprise impitoyable de Satan? Combien de fois n’avons-nous pas entendu parler d’un homme qui était alcoolique, dur à l’égard de sa famille, la faisant vivre dans la crainte et le désespoir, et qui, après avoir cru en Jésus Christ, est soudain devenu un mari aimant et un père plein de bonté. Qu’il soit un drogué, un criminel, un violeur, ou un ennemi de Christ et de ses disciples, tout homme qui se confie dans l’œuvre de Christ n’est pas seulement pardonné, mais il devient une personne nouvelle: il est un enfant de Dieu qui aime le bien et qui hait le mal. Il n’a pas eu besoin de faire de grandes choses ou de payer un prix exorbitant, mais simplement de croire en Celui dont le nom est Merveilleux.


Pourrait-on attribuer ce nom-là à quelqu'un d'autre, que ce soit un grand chef d’état, le fondateur d’une religion, ou même un ange? Certainement pas! Un seul est Merveilleux: c’est Jésus notre Seigneur. Il a accompli des miracles sans nombre et il opère encore actuellement ce grand miracle: sauver des pécheurs et faire d’eux des saints, “sanctifiés par l'offrande du corps de Jésus Christ faite une fois pour toutes” (Hébreux 10. 10). Et en retour il recevra, pendant l’éternité, la louange d'une multitude de croyants “rendus parfaits à perpétuité” (v. 14), pouvant se tenir comme adorateurs dans la présence divine (v. 19). d'après A.M. Behnam


_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4319
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Cinq pierres, cinq pains, cinq paroles   Sam 8 Sep 2018 - 6:29




David… choisit du torrent cinq pierres lisses… Et il s'approcha du Philistin. 1 Samuel 17. 40
 
Il y a ici un petit garçon qui a cinq pains d'orge et deux poissons; mais qu'est-ce que cela pour tant de monde? Jean 6. 9
 
J'aime mieux prononcer cinq paroles avec mon intelligence, afin d'instruire aussi les autres, que dix mille paroles en langue. 1 Corinthiens 14. 19
 
Cinq pierres, cinq pains, cinq paroles
 
Nous prétextons souvent notre manque de moyens ou de connaissance pour ne pas effectuer un service pour Dieu. Les situations dont sont tirés les versets du jour nous encouragent à ne pas reculer.
 
– David est un jeune berger; que peut-il faire devant Goliath qui se moque de l'Éternel? Il ne compare pas sa taille à celle du géant et ne se dit pas que sa fronde est une arme dérisoire. Son Dieu a été outragé, mais il a conscience de la grandeur de Dieu et a déjà fait l'expérience de ses délivrances. Il choisit cinq pierres dans le torrent: une seule lui suffira pour abattre l'adversaire et sera dirigée par la main divine vers le seul défaut de la cuirasse.
 
– Des milliers d'hommes et de femmes qui ont faim entourent Jésus et ses disciples. Ceux-ci veulent les renvoyer, car il n'y a presque rien à manger. Mais c'est sans compter sur la puissance du Fils de Dieu. Sur son ordre ils font asseoir la foule sur l'herbe et ils assistent au miracle de la multiplication des pains et des poissons apportés par un petit garçon: tous sont rassasiés.
 
– Cinq paroles, c'est peu pour une prédication! Pourtant si elles instruisent et encouragent, elles auront plus d'impact qu'un long discours.
 
Nous ressentons notre petitesse devant l'étendue des besoins que nous voyons autour de nous. Mais notre Dieu le sait et il envoie qui il veut, en disant comme à Gédéon autrefois: “Va avec cette force que tu as… Ne t'ai-je pas envoyé?” (Juges 6. 14)ou comme à Paul: “Ma grâce te suffit, car ma puissance s'accomplit dans la faiblesse” (2 Corinthiens 12. 9). La bonne semence

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4319
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: La source et le fleuve   Ven 7 Sep 2018 - 6:28




La source et le fleuve

L'eau que je lui donnerai deviendra en lui une source jaillissante... (Jean 4:14)

Si nous laissons Jésus nous remplir de sa grâce, elle ira se répandre en d'autres âmes, avec autant d'abondance que nous la recevons nous-mêmes. Si ce n'est pas le cas, regardez en vous : il y a en vous quelque obstacle. Si vous vous tenez tout près de la Source, vous recevrez, non pas pour vous, mais pour les autres, des fleuves d'eau vive, dont rien ne pourra arrêter le cours.

Il faut que la vie que Jésus nous donne passe sans cesse, à travers nous, jusqu'aux autres. Beaucoup d'entre nous sont comme la mer Morte, qui reçoit toujours et ne donne jamais. Nous n'avons pas à l'égard de Jésus l'attitude qu'il faut. Si nous croyons en lui sans réserve, il nous l'a promis, des fleuves d'eau vive couleront de notre sein, qui se répandront sur les autres. Il ne s'agit pas d'un bienfait que l'on transmet, d'une expérience dont on fait part, non, il s'agit d'un fleuve qui coule sans cesse. Tenez-vous seulement tout près de Jésus, et vous aurez en abondance tout ce qu'il faudra pour les autres, votre vie ne connaîtra ni la sécheresse, ni la stérilité.

Mais vous vous récriez : "Comment d'un simple individu, d'un modeste croyant peut-il sortir des fleuves d'eau vive. Où sont-ils, ces fleuves ? Je ne les vois pas." Ne cherchez pas à mesurer votre capacité, ni les puissances que Dieu peut mettre en vous. Dans l'histoire du royaume de Dieu, vous verrez que ce sont les âmes les plus obscures, les plus inconnues, les plus humbles, mais les plus fidèles à Jésus-Christ, par lesquelles il a réalisé les plus grandes choses. O.Chambers

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4319
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Un coeur fortifié.   Jeu 6 Sep 2018 - 7:13





Un coeur fortifié.


Attends-toi à l'Éternel, et demeure ferme, et il fortifiera ton coeur ; attends-toi, dis-je, à l'Éternel. (Psaumes 27:14)


Oui ! Que notre attente soit en l'Éternel ; il est digne de cette attente et il ne confondra pas l'âme qui s'attend à lui.


Pendant cette attente, que votre esprit demeure ferme. Comptez sur une grande délivrance et soyez prêts à en louer Dieu.


La promesse capable de vous encourager fait le centre de ce passage : « Il fortifiera votre coeur. » Elle va droit au point qui a besoin de secours, à notre centre, qui est notre coeur. Si le coeur est sain, tout le reste ira bien. Le coeur a besoin de calme et de réconfort, et il les recevra après qu'il aura été fortifié. Un coeur fort demeure dans le repos et la confiance, et répand sa force dans l'être tout entier.


Qui peut pénétrer jusqu'au secret de la source de la vie, le coeur, pour y verser la force, que Dieu seul qui l'a créé ? Dieu est rempli de force, et il peut la communiquer à ceux qui en manquent. Soyons donc vaillants, car le Seigneur vous fera part de cette force qui est la sienne, tellement que vous serez calmes dans la tempête et joyeux dans l'affliction.


Celui qui a écrit ces lignes peut aussi comme David, ajouter : « Attends-toi, dis-je, à l'Éternel. » Il l'a fait et il le dit, car il a appris par une longue et profonde expérience qu'il est bon pour l'homme de s'attendre à l'Éternel. Ch. Spurgeon

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4319
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Comme Dieu dans son immense amour, nous sommes appelés à faire du bien à « tous les hommes    Mer 5 Sep 2018 - 6:49



Tite 3.1-7 : Rappelle-leur de se soumettre aux magistrats et aux autorités, de leur obéir, d'être prêts pour toute oeuvre bonne, de ne calomnier personne, d'être pacifiques, conciliants, pleins de douceur envers tous les hommes… Lire la suite

Le premier philanthrope
C’est Dieu, le premier philanthrope ! Littéralement (4), Paul parle de la philanthropie de Dieu. Quelle merveille ! Elle est sans commune mesure avec ce qu’on désigne par ce terme aujourd’hui, et qui n’est d’ailleurs pas méprisable. La bonté de Dieu n’apporte pas seulement un soulagement momentané à quelques personnes, elle tire de l’abîme, transforme en profondeur et donne la vie véritable. Et elle s’adresse à tous les hommes.


Autrefois et maintenant
Ce que Paul dit de notre passé (3) ne doit pas être affirmé de chaque individu ; il y a toujours eu, Dieu merci ! des personnes qui n’étaient pas rebelles ni esclaves des plaisirs. Il est question ici de l’humanité dans son ensemble, et nous en sommes tous solidaires. De plus, l’enseignement de Jésus (Mt 5. 21-48) nous fait remarquer que nous sommes meurtriers, même si nous n’avons tué personne, et que nous avons commis (ne serait-ce qu’en pensée) toute sorte de péchés. Mais quand le changement radical est-il survenu ? C’est au moment où Jésus-Christ est intervenu, où il est mort et ressuscité, inaugurant une humanité nouvelle. Et pour chacun de nous, le changement se réalise au moment où nous demandons pardon pour nos fautes et décidons de suivre le Christ1.

Les fruits du changement
Comme Dieu dans son immense amour, nous sommes appelés à faire du bien à « tous les hommes » (2). Cela implique la soumission aux autorités. Une soumission qui n’est pas absolue : quand les ordres donnés par les autorités s’opposent radicalement à la volonté de Dieu, il faut leur désobéir. Mais en temps normal, par notre soumission et notre conduite conciliante, nous manifesterons notre solidarité avec nos voisins et nos concitoyens. Jean Villard

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Comme Dieu dans son immense amour, nous sommes appelés à faire du bien à « tous les hommes    

Revenir en haut Aller en bas
 
Comme Dieu dans son immense amour, nous sommes appelés à faire du bien à « tous les hommes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nous sommes appelés à marcher dans la Vérité !
» Nous sommes comme des livres ...
» Nous sommes plus que jamais dans une immense tristesse pour ce qui vient.
» L'aumône, la prière et le jeûne comme Dieu les aime. Saint Matthieu 6, 1-18
» Par le baptême, nous sommes Prêtres, Prophètes et Rois !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM ROSE D'AUTOMNE :: SELON LA PAROLE DE DIEU :: Edification / Méditations-
Sauter vers: