FORUM ROSE D'AUTOMNE

L'ART DE VIVRE ET DE VIEILLIR SELON DIEU !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Forum pour quatre sites que je vous invite à visiter : La vie chrétienne: Gouttes de rosée : http://www.rosee.org/rosee - L’art de vieillir: Rose d’automne : http://www.rosee.org/rosedautomne - Vie communautaire: La roseraie: http://www.rosee.org/roseraie - Famille, Ecologie: http://www.rosee.org/famillebiblique - Bienvenue à tous ! Le but de ce forum est d'être une petite oasis pour chacun de ceux qui le visite... et Je prie le Seigneur de nous permettre de nous encourager, nous édifier et de le voir glorifié dans le partage de sa Parole, que chaque visite sur ce forum soit pour chacun de nous une bénédiction de plus dans notre vie. N’hésitons pas non plus à partager nos sujets de prières afin que plusieurs puissent intercéder avec nous… L'expression des dons de chacun est bienvenue....

Partagez | 
 

 Le contentement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4275
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Le contentement   Dim 11 Aoû 2013 - 7:07

     Bien-aimés - Le contentement résulte de la satisfaction de ses besoins, c’est l’état de celui qui ne désire rien de plus.
Il résulte d’une victoire que le croyant remporte sur les difficultés extérieures (maladies, infirmités, privations, mauvaise alimentation, tâche fastidieuse ou travail excessif, entourage pénible, inégalités ou injustices, etc.) qui risquent de troubler sa paix spirituelle et de faire de lui un « mécontent ».
Le disciple de Jésus toujours préoccupé de ses aises déshonore son Maître et renie l’esprit des Béatitudes  
Il faut donc veiller, pour étouffer à sa naissance toute récrimination, il faut la transformer, par un retour vers Jésus, en acceptation aimante.
Pour le chrétien, le contentement ne résulte pas de l’acceptation passive d’un statu quo, mais de l’assurance que Dieu pourvoit à tous ses besoins. Sa grâce satisfait pleinement.
Le contentement du chrétien répond aux 9e et 10e commandements contre la convoitise, appuyés par les exhortations des Proverbes et des prophètes contre l’avarice, mais surtout de celles de Jean-Baptiste et de Jésus s’appuyant sur la foi en Dieu pour la satisfaction des besoins d’aujourd’hui et de demain.
1 Timothée 6:6 « La véritable foi en Dieu est, en effet, une source de richesse quand on sait être content avec ce qu’on a »
C’est un art que tout chrétien doit apprendre.
Ainsi, bonne semaine dans le contentement… Affectueusement à tous, Josy

J’ai appris à être content de l’état où je me trouve. {Ph 4:11}

Ces paroles nous montrent que l’homme n’est pas naturellement enclin à être satisfait. « Les mauvaises herbes poussent vite ».

La convoitise, le mécontentement et les murmures sont à l’homme ce que les épines sont à la terre. Inutile de semer des chardons et des ronces qui trouvent dans la terre un élément tellement propice qu’ils se développent facilement. De la même façon, il est inutile d’enseigner aux hommes à se plaindre ; ils le font si bien de manière spontanée ! Mais les choses précieuses de la terre doivent être cultivées.

Voulons-nous du blé ? Il nous faut labourer et semer. Voulons-nous des fleurs ?
Et le jardinier de cultiver son jardin.

Eh bien le contentement est une fleur céleste qu’il nous faut cultiver pour en avoir. Il ne poussera pas en nous naturellement. Seule la nouvelle nature peut l’engendrer et alors avec quel soin et quelle vigilance il nous faut cultiver la grâce que Dieu a semée en nous.

Paul dit : « J’ai appris à être content » ce qui indique que tel ne fut pas toujours le cas. Parvenir au mystère de cette grande vérité lui a valu des souffrances. Sans doute lui est-il arrivé de croire avoir appris et puis... la chute ! Et quand il a enfin pu dire la vérité « j’ai appris à être content en moi-même dans les circonstances où je me trouve », c’était un vieillard aux cheveux blancs, un pauvre prisonnier dans un cachot de Néron à Rome où il avait déjà un pied dans la tombe.

Nous pourrions bien accepter d’endurer les infirmités de Paul et de partager son cachot si en quelque manière cela nous conduisait à sa stature. Ne nous laissons pas aller à l’idée que nous pouvons nous contenter d’acquérir des connaissances ou encore que nous pouvons apprendre sans discipline.

Il ne s’agit pas d’une puissance qui peut s’exercer naturellement, mais d’une science à acquérir graduellement. Nous savons cela par expérience.

Frère, fais taire ces murmures tellement naturels et applique toi à être un élève modèle à l’école du contentement. Ch. Spurgeon



Proverbe 15



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne


Dernière édition par Josy le Dim 11 Aoû 2013 - 15:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4275
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Mieux vaut être tranquille et content avec Dieu seul, que de peiner et de s’agiter...    Dim 11 Aoû 2013 - 15:21

   Prends ton plaisir en l’Éternel, et il t’accordera les demandes de ton cœur. {Psaume 37:4}

Avoir son plaisir en Dieu est pour un homme une chose qui a comme effet de le transformer en l’élevant au-dessus des désirs naturels de sa nature déchue. C’est une douceur qui pénètre l’âme tout entière, en lui donnant des aspirations que le Seigneur seul peut sûrement satisfaire. Notre joie n’est-elle pas de penser que nos désirs peuvent être moulés sur les désirs de Dieu ?

Désirer et nous occuper ensuite d’obtenir ce que nous désirons, voilà notre folie. Mais telle n’est pas la voie de Dieu, qui est de le chercher d’abord et d’attendre les autres choses ensuite.

Si nous laissons notre cœur se remplir de Dieu, jusqu’à ce qu’il déborde de bonheur, alors le Seigneur prendra soin que nous ne manquions d’aucune chose vraiment bonne.

Au lieu d’aller chercher les plaisirs extérieurs, restons avec Dieu et buvons à la fontaine qu’il nous présente. Il peut faire pour nous plus que tous nos amis terrestres.

Mieux vaut être tranquille et content avec Dieu seul, que de peiner et de s’agiter pour des chétives et mesquines bagatelles de la mode et du jour. Nous aurons peut-être pour un temps des désappointements ; mais si nous sommes ainsi conduits plus près de Dieu, nous y trouverons un bien supérieur, qui nous assurera pour plus tard la satisfaction de tous nos justes désirs. Ch. Spurgeon



 

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4275
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Le contentement avec Christ   Lun 12 Aoû 2013 - 6:46

  LE CONTENTEMENT AVEC CHRIST

« La joie accomplie » du croyant réside dans la qualité de ses rapports immédiats avec Dieu. Dieu est pour lui non seulement la source de toute bénédiction, mais la bénédiction elle-même.

Sans doute y a-t-il des bienfaits dispensés par Dieu tout au long du chemin; ce ne sont pas-à proprement parler des bénédictions chrétiennes, mais le chrétien en jouit avec Dieu. Du reste, Dieu répand aussi ses bienfaits sur ceux qui ne sont pas ses enfants, car il est bon. {Mt 5:45}

Mais avoir affaire avec Dieu, c’est pour le chrétien la vraie bénédiction et la source de toute sa force, de toute sa paix, de toute sa joie.

Il sait aussi que Dieu est amour et par conséquent, il accepte toutes les circonstances, agréables ou difficiles, comme venant de son amour.

Pour le chrétien qui se tient près de Dieu, peu importent donc les circonstances dans lesquelles il se trouve, pourvu qu’il sache les traverser comme permises par l’amour de Dieu. Nous pouvons être appelés à passer par de grandes peines (physiques, morales) et des tribulations amères. Toutes ces choses doivent être pour nous l’expression de l’amour de Dieu puisqu’elles nous viennent de lui. Ainsi le kikajon de Jonas qui sèche et le doux vent d’orient lui sont envoyés en grâce pour lui enseigner les pensées de Dieu et sa pitié envers cette ville de Ninive.

Nous devons nous occuper, non pas des circonstances elles-mêmes, mais de l’intention de Dieu qui les a permises. Cette intention est toujours dictée par son amour, car Dieu voit tout ce qui, dans nos coeurs, pourrait empêcher ou troubler notre communion avec lui, même lorsque nous ne nous en apercevons pas nous-mêmes. Son amour nous place alors dans des circonstances qui nous font reconnaître cet obstacle, afin que nous puissions nous en débarrasser et retrouver l’entière communion qui est selon l’expression de l’écriture: « la joie accomplie », c’est-à-dire parfaite. Plaire au Seigneur



 

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4275
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Gardez-vous d’être content de vous   Lun 12 Aoû 2013 - 16:32

    Content de soi ou contentement ?

"Il alla après l’homme de Dieu, et il le trouva assis sous un térébinthe." 1 Rois 13.14

"J’ai appris à être content de l’état où je me trouve." Philippiens 4.11

Quelle différence entre ces deux hommes de Dieu ! L’un est content de lui, l’autre a appris le contentement du cœur ! Le premier a connu le succès partout, et voilà qu’il est content de lui-même. Son attitude le prouve. Il oublie l’essentiel, la parole de Dieu pour sa vie ; il n’avance plus ; il n’a plus de projet, et il se fait rattraper par les mensonges d’un vieillard ! Il va mourir !

L’essentiel, c’est quoi pour vous ?

Le second est en prison, en situation d’échec apparent, il est vieux, seul, lâché par tous, et n’a guère d’espoir de s’en sortir ! Mais il a appris de Dieu l’essentiel ! On pourra tout lui enlever, sa liberté, son ministère (du moins l’exercice de ce dernier), sa vie même, personne ne pourra lui prendre l’essentiel, sa communion avec son Dieu. C’est la source du véritable contentement !

Auquel des deux ressemblez-vous ? Votre vie reflète quoi aujourd’hui ? Je ne dis pas que vous devez vous retrouver dans une situation aussi extrême que celle que connaissait Paul pour enfin éprouver le contentement du cœur ; mais vous pouvez déjà le vivre là, au milieu de votre réussite, de votre vie heureuse ; ne pas vous laisser griser par tel ou tel événement qui vous sourit ! Vous pouvez même apprendre le contentement au milieu du calme plat, lorsque rien ne bouge, rien ne semble avancer, ou que la situation dont vous attendez le déblocage n’évolue pas. Là aussi vous pouvez manifester ce contentement du cœur.

L’essentiel, c’est quoi pour vous ? Et puis si la maladie, l’épreuve, le chômage, une trahison, une contrariété viennent à frapper à la porte de votre vie, là encore vous pouvez vous souvenir de l’essentiel, du plus important, de ce que personne ne pourra jamais vous retirer, de ce qui est le centre de votre vie, son but, le sens de votre existence, la présence de votre Dieu ! Après tout, l’essentiel est là !

Gardez-vous d’être content de vous ; les meilleurs hommes de Dieu qui se sont laissés prendre dans ce piège ne s’en sont jamais sortis indemnes. Recherchez le contentement spirituel, celui qui fait que le plus petit, le plus faible, le plus insignifiant des croyants aux yeux des autres, est plus fort que tous ses ennemis. Tous les martyrs anciens et modernes ont expérimenté cela ! Et vous ?

Une prière pour aujourd’hui
Seigneur, je prie au nom de Jésus afin que tu m’aides et que jamais je ne devienne "content de moi" au point d’en mourir ; viens m’apprendre le contentement du cœur. Mon bonheur est là, mon équilibre de vie, c’est toi mon Dieu ! Amen. Samuel Foucart



 

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4275
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: "J'ai appris... je sais vivre... je puis tout."   Mar 13 Aoû 2013 - 8:11

     "J'ai appris... je sais vivre... je puis tout." Philippiens 4:11-13

En écrivant aux Philippiens, Paul rend témoignage à trois grâces spirituelles. "J'ai appris à être content de l'état où je me trouve." Le grand apôtre des gentils, lui aussi, a dû apprendre au cours de sa vie et de sa marche avec Dieu. Il acceptait les enseignements que lui donnaient certaines expériences, et il apprenait de Celui qui est doux et humble de coeur. Sa vie en fut enrichie, sanctifiée et fortifiée.

Avez-vous l'impression d'être toujours au même point, de passer d'une expérience à l'autre sans en être enrichis? Soyez prêts à apprendre, à profiter des leçons que le Seigneur vous donne, et alors votre vie ne restera pas stationnaire. Chaque jour de sa vie, Paul avait quelque chose à apprendre et à enseigner, il pouvait dire aux Philippiens: "Ce que vous avez appris, reçu et entendu de moi, et ce que vous avez vu en moi, pratiquez-le. Et le Dieu de paix sera avec vous."

"Je sais vivre dans l'humiliation, et je sais vivre dans l'abondance." Sa souplesse et son humilité permettaient à Paul de vivre selon Dieu. Il savait qu'en Lui, il y a assez de grâce pour vivre "content", même dans l'humiliation, qui lui permettait d'apprendre à mieux connaître son Seigneur, Son secours et Sa bénédiction. En cela, il suivait simplement l'exemple de son Sauveur qui "S'est humilié Lui-même, Se rendant obéissant jusqu'à la mort, même jusqu'à la mort de la croix."

Il savait également vivre dans l'abondance, sans en faire un abus, mais de façon que les autres en aient tout le profit. Il savait effectivement vivre pour Dieu en toute circonstance.

"Je puis tout par Celui qui me fortifie." En étant dans la volonté divine et en suivant les instructions du Seigneur, l'apôtre savait que rien ne lui était impossible. Aucune circonstance, aucune difficulté et aucune épreuve ne restaient sans solution. Il y faisait face dans la puissance de son Dieu. Il savait qu'il ne serait pas abandonné et que son Seigneur était avec lui en toute réalité. Il connaissait la puissance divine du Ressuscité et puisait toute sa force en Lui.

Sachons avoir cette même attitude, et le Dieu de l'apôtre pourvoira à tous nos besoins avec gloire. Méditation biblique quotidienne par H.E. Alexander

[/size]


_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4275
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Comment les enfants pourraient-ils mieux apprendre le contentement   Mar 13 Aoû 2013 - 15:35

  La famille devant Dieu

     Et vous, pères, ne provoquez pas vos enfants, mais élevez-les dans la discipline et sous les avertissements du Seigneur. Epésiens 6:4

  Tout père de famille croyant devrait réunir chaque jour sa famille pour la lecture de la Parole de Dieu et la prière. C’est sa responsabilité, et celle de son épouse s’il est absent, de placer ainsi sa famille sous l’autorité de Dieu.

  Nous devons, nous les chefs de famille, apporter à ce service toute l’attention nécessaire. Veillons à ce que rien ne vienne l’empêcher ni le perturber. Nous ne pouvons élever nos enfants pour le Seigneur sans avoir ces moments où, nous plaçant devant lui, nous recevons ensemble son enseignement. Il ne suffit pas que nous priions Dieu ou lisions sa Parole individuellement et que chaque membre de la famille en fasse autant de son côté ; il faut aussi le faire ensemble.

  Dans un monde pervers, dont nous subissons tous l’influence durant la journée. Il est de toute importance que notre esprit et celui des enfants s’imprègnent chaque jour de la parole de vérité, des saintes lettres qui rendent sage à salut (2Ti 3:15). Comment les enfants pourraient-ils mieux apprendre le contentement, la reconnaissance, la confiance, l’esprit de supplication, de grâce et de pardon qu’en ployant leurs genoux avec leurs parents et en les entendant exposer leurs prières ?

  Se placer ainsi devant Dieu par la prière et la lecture de la Parole de Dieu sanctifie l’atmosphère du foyer. Ce rendez-vous familial n’est pas une contrainte, mais une nécessité et un grand privilège. Nous avons des bibles dans chaque foyer, soyons conscients que l’ennemi voudrait en détruire l’influence, et remplacer ces moments bénis par l’introduction d’autres lectures et par tout ce que le monde offre à nos yeux et nos oreilles.

  Malgré les obstacles de la vie moderne et nos horaires souvent difficiles, invoquons chaque jour, contre vents et marées, le nom du Seigneur avec nos familles. Une famille sans prière et sans lecture de la Bible est comme une maison sans toit, ouverte et exposée à tous les orages. Plaire au Seigneur



 

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4275
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: J'ai appris à être content de l'état où je me trouve   Mer 14 Aoû 2013 - 8:18

   Vous avez beaucoup de sujets de reconnaissance !  

"J'ai appris à être content de l'état où je me trouve." Philipiens 4.11

Appréciez-vous la vie ? Si ce n’est pas le cas, c’est peut-être parce que vous prenez pour acquis ce que vous avez déjà. Peut-être pensez-vous : "En fait, je ne peux pas apprécier ma vie car j’ai tant de problèmes !"

Puis-je vous encourager à ne pas centrer vos pensées sur ce qui vous manque, mais plutôt sur les bonnes choses présentes dans votre vie ?

Prenez juste un instant aujourd’hui et remerciez Dieu pour votre santé et la force qu’il vous donne. Si vous perdiez soudainement votre santé, vous sentant de ce fait misérable, alors vous seriez plus que joyeux si vous pouviez revenir dans l’état où vous êtes aujourd’hui. Remerciez Dieu pour votre travail : il est peut être éprouvant parfois, mais il est une des sources de la providence de Dieu pour combler vos besoins. Remerciez Dieu pour les bénédictions que vous avez maintenant. Ce qui peut vraiment vous empêcher d’aller plus loin dans votre relation avec Dieu et dans votre marche en avant, c'est une attitude ingrate sans aucune reconnaissance.

Prenez la décision de commencer à être heureux à l’endroit où vous êtes maintenant. L’apôtre Paul était toujours dans le contentement. Ce grand homme de Dieu avait découvert le secret du vrai bonheur: apprécier la vie, quelles que soient les circonstances !

Si vous n’êtes pas heureux là où vous êtes, vous n’arriverez jamais là où vous désirez aller. Apprenez à apprécier chaque étape du voyage de la vie. Ayez une attitude de reconnaissance et soyez content, peu importe où vous vous trouvez.

Si vous agissez ainsi, Dieu vous amènera vers la victoire et vous allez vivre la vie abondante et remplie de joie qu’il a en réserve pour vous.

Une prière pour aujourd’hui
Père, je suis incroyablement béni ! Merci pour les choses merveilleuses que tu m’as données. Merci parce que tu as un plan excellent pour ma vie. Je te louerai toujours. Au nom de Jésus. Amen. Joël Osteen




_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4275
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Va, mange avec joie ton pain et bois d’un cœur content ton vin    Mer 14 Aoû 2013 - 16:45

   Il en faut peu pour être heureux

Certains l’appellent « l’Ecclésiaste », d’autres « Qohéleth ». Ce livre de la Bible, connu pour son refrain désespérant « vanité des vanités », réserve plus d’une surprise.

Spontanément, ce n’est pas dans l’Ecclésiaste qu’on irait chercher le bonheur. Son goût pour les énigmes affligeantes et son insistance à rappeler que la mort attend l’être humain ne sont pas très engageants. Et pourtant, c’est certainement le livre de la Bible qui évoque le plus le bonheur, dans le sens commun du mot et sans le dénigrer.

La trame déconcertante du livre est le reflet de notre existence. Le bonheur y intervient comme un refrain, ou plutôt un motif en contrepoint. Il est en contraste avec les constats décevants que l’auteur accumule sur le travail, la politique, la sagesse, et jusqu’à la piété elle-même.

Par trois fois, le refrain apparaît, timidement, mais avec une certaine insistance : « Il n’y a rien de mieux pour l’être humain que de manger, de boire et jouir de la vie au milieu de son travail » (1). À la quatrième reprise, l’auteur s’enhardit : « C’est une chose belle et bonne pour l’être humain… » (2).

À la reprise suivante, on en revient à la formule modeste : « Il n’y a rien de mieux… » (3), mais c’est pour mieux ménager la surprise de la réapparition du chapitre suivant où le refrain se fait positif, insistant, entraînant : « Va, mange avec joie ton pain et bois d’un cœur content ton vin car depuis longtemps Dieu prend plaisir à tout ce que tu fais » (4) et le refrain s’amplifie évoquant le vêtement, le parfum, la femme aimée (5).

À la septième et dernière reprise, c’est au jeune que s’adresse le sage : « réjouis-toi… livre ton cœur à la joie… marche dans les voies de ton cœur… bannis de ton cœur le chagrin… » (6).

L’énigme du bonheur

Ce refrain si insistant, et qui pourtant débouche inexorablement sur l’évocation poétique de la vieillesse et de la mort (7), n’est pas aisé à situer dans le cadre du livre lui-même et plus largement du message biblique. Ce n’est pas une invitation à poursuivre le bonheur, il est reçu sans être recherché. C’est un bonheur modeste, fait de petites satisfactions quotidiennes et ordinaires. Il est accordé au milieu de la peine, comme un don de Dieu qu’on ne peut ni escompter ni mériter. Il ne permet d’échapper ni aux devoirs des humains, ni aux déceptions de l’existence, ni surtout à la mort. C’est en fait un lot de consolation mystérieux que Dieu accorde aux humains au milieu de leur existence déconcertante.

Ne comptons pas sur l’auteur pour nous dire quel peut être le sens de cette attention divine. Le post-scriptum nous invite à chercher ailleurs : « crains Dieu » (8), et seul le reste de la Bible nous donnera la clef de l’énigme, en nous révélant que Dieu nous aime, nous appelle au salut par la foi en Jésus-Christ. Le bonheur évoqué par l’Ecclésiaste ne serait-il pas un signe discret de sa part pour nous inciter à croire en lui ? Emile Nicole



1. Ecclésiaste 2.24 et, avec quelques variantes : 3.12-14 ; 3.22
2. Ecclésiaste 5.18
3. Ecclésiaste 8.15
4. Ecclésiaste 9.7
5. Ecclésiaste 9.8-9
6. Ecclésiaste 11.9-10
7. Ecclésiaste 12.1-7
8. Ecclésiaste 12.13

 

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4275
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: La reconnaissance enlève les brumes du mécontentement   Jeu 15 Aoû 2013 - 7:56

"Soyez reconnaissants." Colossiens 3:15

La reconnaissance enlève les brumes du mécontentement. La reconnaissance paralyse les craintes et neutralise le doute. La reconnaissance à Dieu exprime les sentiments de l'Esprit de Christ et agit comme un bouclier contre l'esprit du siècle présent.

La reconnaissance est une de ces fleurs qui savent croître entre les pierres et près des glaciers; elle exprime le défi de la foi au moment des épreuves et des difficultés.
Etre reconnaissant, c'est discerner la réalité; c'est ouvrir les yeux sur ce qu'on possède. La reconnaissance fait découvrir et apprécier les choses auxquelles on s'est habitué, les bontés à l'égard desquelles on s'endurcit. C'est le vaccin qui nous immunise contre la convoitise.

Demandons à Dieu la reconnaissance; qu'Il fonde la glace de nos coeurs, enlève notre raideur; qu'Il nous délivre de l'habitude de recevoir; qu'Il ouvre nos yeux sur tout, tout ce que nous possédons, matériellement et spirituellement. Nous avons tant de raisons d'être reconnaissants à Dieu pour toutes Ses bontés, toutes Ses grâces!

Sommes-nous reconnaissants? Ce trait de caractère devient rare dans le monde, même dans les milieux chrétiens, mais demandons au Seigneur qu'il n'en soit pas ainsi de nous.

Et le développement normal de la reconnaissance, c'est la louange. Rachetés, appelés hors des ténèbres, nous proclamons Ses louanges — en contraste avec la majorité des hommes qui se plaignent.

Honorons notre Dieu par une vie de reconnaissance et de louange pour Ses bienfaits innombrables, mais surtout pour ce si grand salut qu'Il nous a donné et dont nous sommes les héritiers. La louange ne devrait pas être un effort s'exprimant presque exclusivement par des cantiques chantés au culte officiel. La louange devrait jaillir spontanément de notre coeur, être autour de nous comme un parfum glorifiant Dieu et faisant envie aux hommes.

Pour Dieu, la vraie louange est une offrande précieuse. Aussi est-il écrit: "Offrons sans cesse à Dieu un sacrifice de louange, c'est-à-dire, le fruit de lèvres qui confessent Son Nom." Hébreux 13:15. Méditation biblique quotidienne par H.E. Alexander



 

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4275
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: La vraie satisfaction    Jeu 15 Aoû 2013 - 17:30

Satisfait ou remboursé !

     « J’ai appris à être content en moi-même dans les circonstances où je me trouve. » Philippiens 4:11-12

La recherche du plaisir

  Dans le monde, les hommes recherchent constamment la satisfaction immédiate, la paix et la joie. L’industrie du plaisir est florissante. Le monde s’amuse à la mort.

  Les grands magasins proposent des milliers d’articles en tout genre pour répondre à tous les goûts. Vous n’avez pas d’argent liquide pour obtenir ce qui vous tente aujourd’hui ? Qu’à cela ne tienne, une carte de crédit suffit ! Et si un article ne vous donne pas entière satisfaction, on vous promet son remboursement.

La recherche de la paix

  Dans le domaine religieux, la diversité n’est pas moins grande. Très tôt, les faux prophètes, les fausses doctrines et l’esprit du monde ont infesté l’Église. La religion est devenue un véritable bazar où l’on promet paix intérieure, harmonie avec soi-même, etc. Mais attention : n’achetez rien dans ce magasin, car tout est falsifié. Vous ne pourrez jamais échanger un produit contre un autre et vous ne serez jamais remboursés. Le diable garde toujours ce qu’il prend.

La vraie satisfaction

  Où trouver la vraie satisfaction, celle qu’on ne regrette jamais, précisément parce qu’elle est pleine et entière ? Seul Jésus Christ la donne. Il n’y a pas besoin de courir le monde pour la trouver, ni de dépenser son argent pour l’acquérir.

  Salomon, dans sa recherche du plaisir et de la satisfaction, a constaté son échec. Les connaissances qu’il avait acquises, les richesses qu’il avait accumulées, les plaisirs qu’il s’était offerts, ne lui ont servi à rien, sinon à constater que tout est vanité et poursuite du vent (Ec 2:11).

  Par contre, l’apôtre Paul a trouvé la satisfaction dans les choses les plus simples. Ses délices étaient de faire la volonté de Dieu.

Les Philippiens, ses frères bien-aimés, étaient sa joie et sa couronne (Ph 4:1). Jamais Paul, malgré ses souffrances, n’a regretté sa rencontre avec Jésus sur le chemin de Damas.

Vous ne pourrez jamais trouver de satisfaction dans votre vie, si vous n’avez pas une relation avec Dieu par son Fils Jésus Christ. Dans l’intimité de Dieu, la joie est entière. Je ne connais personne qui, ayant connu cette joie, en ait eu du regret.
Plaire au Seigneur


 

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4275
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Dieu veut que vous jouissiez de ses bénédictions et que vous viviez dans la paix, la joie et le contentement   Ven 16 Aoû 2013 - 7:41

Un cœur joyeux

"Allons acclamer l’Éternel ! Lançons une joyeuse clameur vers le rocher de notre salut. Allons au-devant de lui pour le célébrer, avec des psaumes, lançons vers lui une joyeuse clameur." Psaumes 95.1-3

Ce psaume commence dans la louange et l'adoration, la joie et l'action de grâces. Le peuple de Dieu n'a aucun problème, aucun sujet de se plaindre ; il est uni dans une foi simple. Mais voilà qu'au verset 7, le ton change subitement.

Soyez rempli de joie à cause de tout ce que Dieu a fait pour vous.
Le psalmiste revient à ce qui s'est passé à Mériba, où les enfants d'Israël ont endurci leur cœur et cessé de vouer une confiance simple à Dieu, de l'adorer et de le louer. Cette génération a inspiré du "dégoût" à Dieu, qui parle d'"un peuple dont le cœur est égaré" et qui ne connaît pas ses voies. Aussi, a-t-il déclaré : "ils n'entreront pas dans mon repos" (Psaumes 95.7-11).

La Bible nous rapporte cet épisode comme une mise en garde, pour que nous ne ressemblions pas à ces Israélites. Si nous les imitons, nous n'entrerons jamais dans le repos de Dieu.

Comment pourrions-nous en arriver là ? En décidant de ne pas "fléchir le genou devant l'Éternel qui nous a faits". En choisissant de ne pas chanter à l'Éternel ni louer son nom. En abandonnant notre foi d'enfant.

Aujourd'hui, Dieu veut que vous entriez dans son repos. Il veut que vous jouissiez de ses bénédictions et que vous viviez dans la paix, la joie et le contentement. Mais pour cela, vous devez lui vouer une confiance inconditionnelle, tel un enfant. Confiez-lui votre vie et remplissez votre cœur et votre esprit de louange et d'adoration.

Laissez-vous enseigner par l'expérience des Israélites. Louez Dieu et adorez-le. Soyez rempli de joie à cause de tout ce qu'il a fait pour vous. Chantez, poussez des clameurs joyeuses et remerciez-le avec une simplicité d'enfant. Fléchissez le genou devant lui. Il pourra ainsi vous faire entrer dans son repos.

Une prière pour aujourd'hui
Père, pardonne-moi d'avoir laissé mes doutes et ma chair faire obstacle à mon adoration. Je te consacre ma vie. Aide-moi à entrer dans ton repos. Remplis mon cœur de joie. Je te loue. Au nom de Jésus. Amen. John Roos



 

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4275
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Un coeur content = un festin perpétuel!   Ven 16 Aoû 2013 - 7:46

Un coeur content = un festin perpétuel!

Connaissez-vous ce poème de Paul Verlaine : " Il pleure dans mon cœur, Comme il pleut sur la ville ; Quelle est cette langueur ? Qui pénètre mon cœur ? "

Quelle tristesse pour moi de vivre ainsi, et de me contenter de pluie, de pleurs, de langueur !
J’en ai assez de repasser dans mon esprit les problèmes, les soucis, les erreurs, les échecs.
Non je ne peux continuer à rester emprisonnée dans un état d’esprit qui ne satisfait pas mon cœur et mon âme et l’empêche de s’épanouir.

Je ne veux pas me contenter de bribes de bonheur, mais j’aspire et je veux être contente de ce que j’ai dans mon quotidien et de ce que Dieu me donne chaque jour. Car c’est lui qui pourvoit à mes besoins.

Je ne veux pas me laisser gagner par le doute, l’angoisse, la tristesse, mais je désire acquérir un état d’esprit qui fait, que même dans les difficultés de la vie je suis rassurée car j’ai un Dieu qui sait me combler de ses bienfaits et de sa grâce.

Je veux acquérir un état d’esprit tel que, comme le dit l’apôtre Paul " j'apprenne à être contente de l'état où je me trouve ! ". Philippiens 4/11
Et cela non seulement pour moi, mais aussi pour les autres, qui en me regardant se diront :  " Voilà quelqu’un pour qui la vie est une fête ! "

La Bible ne dit-elle pas qu’un cœur content est un festin perpétuel ? Proverbes 15/15

Oui, j’aspire non seulement à une vie de qualité mais aussi à une vie qui transparaisse la paix, la joie, et le bonheur d’appartenir à un Dieu tel que " MON DIEU " !  

Mon poème à moi sera désormais un poème de contentement, de tranquillité, de sérénité qui fait que même dans les épreuves, mon cœur reste ferme et confiant. Je veux avoir un cœur joyeux et content car c’est un bon remède et c’est le meilleur moyen d’avoir un visage épanoui et de refléter ainsi la gloire de Dieu !

Désormais je ne veux plus penser à l’absinthe et au poison, mais je veux passer et repasser dans mon esprit que mon Dieu est toujours près de moi et qu’il n’a pas fini de me montrer son amour ! Marie-Reine Savigny



 

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4275
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Apprenez dès aujourd'hui à être content et satisfait quelles que soient les circonstances   Ven 16 Aoû 2013 - 16:02

 Est-il possible d’être continuellement satisfait ?

"Car j'ai appris à être content de l'état où je me trouve. Je sais vivre dans l'humiliation, et je sais vivre dans l'abondance." Philippiens 4.11-12

Le monde est plein de gens qui pensent que si seulement ils avaient la même chose que leur voisin, ils seraient plus heureux. Mais souvent, ceux qui possèdent ce dont vous avez envie ne sont pas vraiment heureux ou satisfaits non plus.

J'ai compris que le contentement doit s'apprendre.

Je voudrais vous dire aujourd'hui d'aspirer au contentement, qui est l'"état d'une personne qui ne désire rien de plus que ce qu'elle a, et qui ne se laisse pas troubler par les circonstances".

Cela ne signifie pas que vous ne désirez jamais que les choses changent. Mais vous pouvez être satisfait de votre situation et dans la paix, parce que vous savez que Dieu est à l'œuvre, que les choses évoluent et que vous verrez les résultats en temps voulu.

J'ai compris que le contentement doit s'apprendre. Cette satisfaction ne dépend pas de notre réputation, de l'argent, de notre statut professionnel ou de notre niveau d'éducation, mais c'est une attitude de cœur, une façon de voir les choses. Il n'y a pas plus heureux qu'un homme sincèrement reconnaissant et satisfait, un homme dont la joie vient de son cœur et non des circonstances.

Comment pouvons-nous apprendre à être satisfaits ? J'aimerais vous indiquer deux clés pour cela : l'humilité et une véritable communion avec Dieu.

L'humilité n'est pas une qualité qui nous vient naturellement. Mais c'est une vertu essentielle que nous devrions rechercher plus que toute autre chose. Une personne humble se rend compte qu'elle ne mérite rien, elle est donc reconnaissante pour ce qu'elle a. S'il n'y avait pas la bonté et la miséricorde de Dieu, elle n'aurait rien. L'humilité passe par le brisement. Nous devons nous humilier devant Dieu et prier : "Seigneur, ne me donne que ce que tu veux que j'aie. Et si je te demande quelque chose qui n'est pas juste, ne me le donne pas, s'il te plaît."

La véritable communion avec Dieu n'est pas quelque activité religieuse. C'est une relation profonde, intime, personnelle avec Dieu. Savez-vous que vous pouvez lui parler de tout ce qui vous concerne ? Il souhaite que vous lui disiez tout ce que vous vivez, comme vous pourriez le raconter à un ami de confiance. La relation avec Dieu n'est pas une question de règles à observer ou de tâches à accomplir, comme de passer un certain temps dans la prière ou de lire un nombre défini de chapitres de la Bible chaque jour. Il veut que vous preniez plaisir à lui parler dans la prière, que vous vous réjouissiez de sa présence dans votre vie, sans vous sentir obligé de faire certaines choses simplement pour "conserver sa faveur".

Une action pour aujourd'hui
Apprenez dès aujourd'hui à être content et satisfait quelles que soient les circonstances, car c'est Dieu qui vous donne tout ce que vous avez. Réfléchissez à cette véritable communion que Dieu veut avoir avec vous, basée sur le plaisir de lui parler et la joie. Joyce Meyer



 

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4275
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: La satisfaction joue un rôle important dans les performances et la productivité au travail   Ven 16 Aoû 2013 - 16:06

   Une satisfaction durable

"Mon fruit est meilleur que l'or, que l'or pur, et mon produit est préférable à l'argent. Je marche dans le chemin de la justice, au milieu des sentiers de la droiture, pour donner des biens à ceux qui m'aiment, et pour remplir leurs trésors." Proverbes 8.19-21

Selon un article du New York Times, les employés et ouvriers du monde entier sont de plus en plus insatisfaits de leur travail. Les travailleurs européens "ont exprimé un déclin au niveau de leur satisfaction relative à leur emploi lors des sondages de ces trois dernières décennies". Par exemple, en 2001, seulement 14% des travailleurs britanniques étaient "tout à fait satisfaits" de leur emploi. À peine quelques années plus tôt, en 1992, ce nombre s'élevait à 23%. Les travailleurs américains ont également exprimé une chute de leur satisfaction en ce qui concerne leurs activités professionnelles.

La satisfaction joue un rôle important dans les performances et la productivité au travail. "De plus en plus d'éléments suggèrent que les professionnels satisfaits et engagés sont également plus productifs. Les départements possédant des employés plus satisfaits et plus engagés ont tendance à avoir de meilleures performances, et ce dans tous les domaines qui ont été testés." La question est de savoir comment rendre les personnes satisfaites.

Beaucoup se concentrent sur des facteurs temporels, comme davantage d'argent, de plaisir, de reconnaissance, de bénéfices. Mais la Bible nous dit qu'en fin de compte, la satisfaction véritablement durable est celle qui vient lorsque l'on sert Dieu. Nous devons comprendre que Dieu peut nous donner des bénéfices qui sont "meilleurs que l'or". Servir Dieu et être rempli de sa sagesse, nous permet de posséder la véritable richesse.

Aujourd'hui, ne vous laissez pas distraire par les promesses des autres. Recherchez les récompenses spirituelles qui dureront jusque dans l'éternité. Consacrez vos ressources à Dieu et cherchez auprès de lui votre satisfaction. Au travail. Dans vos relations. Dans votre vie personnelle. Il vous récompensera, il vous rendra plus productif dans tout ce que vous faites, et il vous accordera une véritable satisfaction.

Une prière pour aujourd'hui
Père, c'est en toi que je cherche aujourd'hui la satisfaction dans ma vie. Je recherche ta sagesse. Guide-moi et accorde-moi ta paix. Dirige mes pas. Je te consacre ma vie et mes ressources. Au nom de Jésus. Amen. John Roos



 

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4275
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Demandons à Dieu de nous guérir de nos mécontentements égoïstes   Sam 17 Aoû 2013 - 7:20

     T'est-il arrivé de rencontrer des personnes mécontentes, qui ont complètement oublié l'avertissement de l'apôtre Paul ?   

Le murmure

"Ne murmurez point, comme murmurèrent quelques-uns d'eux, qui périrent par l'exterminateur." (1Corinthiens 10.10)

Il nous rappelle l'histoire du peuple de Dieu qui, de nombreuses fois, murmura contre Moïse et Aaron, à cause de leur désir d'eau (Ex 15.24), de pain et de viande (Ex 16.2-3) ; à cause aussi du terrible jugement contre Koré, Dathan et Abiram, qui s'étaient révoltés (Nb 16.41).

Le mot murmure m'a longtemps semblé trop poétique pour véhiculer la pensée exprimée ici. N'évoque-t-il pas le bruissement paisible du ruisseau dans la verdure, ou les mots d'amour dits à l'oreille d'une fiancée ? Élie, après avoir constaté le vent fort et violent, ressenti le tremblement de terre et vu le feu qui précédaient la venue de l'Éternel, n'a-t-il par reconnu sa sainte présence dans le "murmure doux et léger" (1Rois 19.12) ?

Mais ce joli mot, qui signifie en fait "parler à voix basse, confidentiellement", décrit un aspect particulier de l'expression d'un mécontentement. Bien loin de le crier haut et fort, et d'en assumer les conséquences, on "murmure" sa rancœur, la répandant autour de soi comme un venin subtil, à l'instar des lettres empoisonnées par le bacille du charbon qui suscitèrent une profonde émotion aux USA après les événements dramatiques du 11 septembre 2001.

Le murmure pris dans ce sens est l'arme des lâches. Et si, comme c'est souvent le cas, il s'accompagne de la calomnie (intentionnelle ou non – le résultat est le même), il peut être extrêmement destructeur.

Destructeur aussi spirituellement pour celui qui s'y adonne, car sa révolte l'enferme dans une pseudo-justice, tant il est convaincu du bien-fondé de sa revendication bafouée. Paul connaissait suffisamment l'enjeu de ce fléau pour nous avertir de ses graves dangers. Peut-être ne péririons-nous pas physiquement par l'exterminateur, comme les Israélites dont il parle, mais soyons assurés que c'est un sûr chemin vers la mort spirituelle.

Demandons à Dieu de nous guérir de nos mécontentements égoïstes, qui sont la racine du murmure. Et beaucoup de problèmes relationnels disparaîtront d'eux-mêmes.

"Faites toutes choses sans murmures ni hésitations, afin que vous soyez irréprochables et purs" (Phil 2.14-15).  Jean-Claude Guillaume



 

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4275
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Soyez pleinement satisfait    Sam 17 Aoû 2013 - 7:27

   Soyez pleinement satisfait

"Heureux ceux qui aspirent de toutes leurs forces à vivre comme Dieu le demande, car ils seront pleinement satisfaits." Matthieu 5.6

Dieu aspire à déverser sa bénédiction abondante sur chaque domaine de votre vie. Il veut que vous viviez pleinement satisfait.

Les objets qui se disputent votre attention sont légion dans ce monde, mais aucun n'est de nature à vous satisfaire.

Si vous avez faim et soif de justice – ce qui est la façon divine de faire les choses – vous serez totalement rassasié. Vous pouvez orienter votre faim en choisissant sur quoi vous vous focalisez. Par exemple, si vous pensez constamment à votre plat préféré, si vous l'imaginez tôt le matin et continuez à en rêver tout au long de la journée, il y a de fortes chances que vous le mangiez le soir même !

L'objet auquel vous accordez votre attention, c'est celui que vous désirerez. De la même manière, plus vous fixez votre attention sur Dieu et sa Parole, plus vous aurez faim de lui. Comme le promet ce texte, si vous avez soif de justice, vous serez pleinement satisfait.

Les objets qui se disputent votre attention sont légion dans ce monde, mais aucun n'est de nature à vous satisfaire. Peut-être désirez-vous posséder une certaine voiture, ou vous habiller d'une certaine façon ou encore habiter dans un certain quartier ?

Rien de cela n'est mauvais en soi, mais sachez que ces "choses" ne vous satisferont jamais. Reconnaissez que seul Dieu en est capable. Si vous avez faim de lui, vous vivrez dans la paix et la bénédiction, et vous serez pleinement satisfait tous les jours de votre vie !

Une prière pour aujourd'hui
Père céleste, je viens à toi aujourd'hui et te demande pardon d'avoir laissé quoi que ce soit accaparer mon cœur et mon attention plus que toi. Je choisis maintenant de te donner la priorité et d'avoir faim de ta justice. Au nom de Jésus. Amen. Joël Osteen



 

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le contentement   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le contentement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» V. Peillon reçoit une lettre de mécontentement... de la part des inspecteurs !
» gestion restauration scolaire:mécontentement des parents.
» L'économie bouddhiste
» 56% des Français mécontents du service public d'éducation
» LA PETITE VOIX

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM ROSE D'AUTOMNE :: SELON LA PAROLE DE DIEU :: Gouttes de Rosée (Méditations journalières - un thème par semaine)-
Sauter vers: