FORUM ROSE D'AUTOMNE

L'ART DE VIVRE ET DE VIEILLIR SELON DIEU !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Forum pour quatre sites que je vous invite à visiter : La vie chrétienne: Gouttes de rosée : http://www.rosee.org/rosee - L’art de vieillir: Rose d’automne : http://www.rosee.org/rosedautomne - Vie communautaire: La roseraie: http://www.rosee.org/roseraie - Famille, Ecologie: http://www.rosee.org/famillebiblique - Bienvenue à tous ! Le but de ce forum est d'être une petite oasis pour chacun de ceux qui le visite... et Je prie le Seigneur de nous permettre de nous encourager, nous édifier et de le voir glorifié dans le partage de sa Parole, que chaque visite sur ce forum soit pour chacun de nous une bénédiction de plus dans notre vie. N’hésitons pas non plus à partager nos sujets de prières afin que plusieurs puissent intercéder avec nous… L'expression des dons de chacun est bienvenue....

Partagez | 
 

 Noel: Dieu a quitté son palais pour descendre dans une étable

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4275
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Noel: Dieu a quitté son palais pour descendre dans une étable   Dim 19 Déc 2010 - 6:49

Bien-aimés,
Dans L'Ancien Testament il est écrit: Car un enfant nous est né, un fils nous est donné, Et la domination reposera sur son épaule; On l'appellera Admirable, Conseiller, Dieu puissant, Père éternel, Prince de la paix (Esaïe 9:5). «C'est pourquoi le Seigneur lui-même vous donnera un signe, Voici, la jeune fille deviendra enceinte, elle enfantera un fils, Et elle lui donnera le nom d'Emmanuel» (Esaïe 7:14).
Emmanuel (Dieu avec nous) Ce mot d'origine hébraïque se rapporte à la naissance miraculeuse et à l'union dans la personne du Sauveur des deux natures, divine et humaine: l'incarnation de Dieu.
"Ce que nous appelons l'histoire de Noël, est l'histoire du moment où Dieu a enlevé Sa robe de divinité pour mettre des haillons humains. Il a quitté son palais pour descendre dans une étable, simplement parce qu'Il nous aime ! Pour assouvir les demandes de la Loi qu'Il avait promulguée, Il a payé lui-même l'ultime sacrifice ! "
Et la Parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, ..." (Jean 1,14).

Bien chaleureusement à tous, Josy

Ce Jésus, qui a été enlevé d’avec vous dans le ciel, en reviendra de la même manière que nous l’y avez vu monter. Actes 1:11

Plusieurs célèbreront la naissance de notre Sauveur; tournons aussi nos pensées vers la promesse de sa seconde venue, qui est aussi sûre que la première, et un gage pour nous de la certitude de son retour. Celui qui est venu prendre l’humble place de serviteur va bientôt venir réclamer le salaire de son service. Venu d’abord pour souffrir, il ne tardera pas à venir pour régner.

Telle est notre glorieuse espérance, car nous partagerons sa joie. Aujourd’hui nous nous trouvons sous le même voile et dans la même humiliation qu’il a vécu autrefois ici-bas; mais quand il viendra, ce sera le jour de notre manifestation, en même temps que ce sera celui de son avènement. Les saints revivront au jour où il apparaîtra. Ceux qui auront été calomniés et méprisés brilleront à cette heure comme le soleil dans le royaume de son Père. Les siens paraîtront alors comme rois et sacrificateurs; les jours de leur deuil seront achevés. Le long repos et la splendeur incomparable du règne de mille ans répareront largement pour eux les dures années de leur témoignage et de leurs luttes.

Oh! Que le Seigneur vienne! Voici, il vient bientôt. Il est en chemin et approche rapidement. Que le bruit de ses pas soit comme une musique à nos cœurs ! Cloches de l’espérance, ébranlez vous et sonnez joyeusement, car voici notre Maître! Ch. Spurgeon


Sujet développé chaque jour de la semaine sur:
http://rosedautomne7.forumactif.com
Forum auquel vous êtes invités à vous joindre

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4275
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Les deux premiers chapitres de l’évangile selon Luc relatent sept cantiques de louanges à Dieu prononcés à l’occasion du merveilleux événement de la naissance de Jésus.    Dim 19 Déc 2010 - 17:46

Offrons donc, par lui (Jésus), sans cesse à Dieu un sacrifice de louanges, c’est-à-dire le fruit des lèvres qui confessent (ou bénissent) son nom. Hebreux 13:15

A DIEU SEUL LA GLOIRE!

Les deux premiers chapitres de l’évangile selon Luc relatent sept cantiques de louanges à Dieu prononcés à l’occasion du merveilleux événement de la naissance de Jésus.

- Élisabeth, qui attend la naissance de Jean le baptiseur, remplie de l’Esprit Saint, comprend que Marie va être la mère de ‘son Seigneur’; elle la bénit en l’assurant de l’accomplissement des promesses divines, mais elle appelle aussi la bénédiction sur l’enfant à naître.

- Marie répond à cette bénédiction par son Magnificat à la gloire de Dieu en qui elle se réjouit: ‘en Dieu mon Sauveur’, dit-elle, en exaltant sa miséricorde envers elle-même et son peuple.

- Zacharie, lui aussi rempli de l’Esprit Saint, retrouve l’usage de sa langue pour prophétiser. Avant de parler de son propre fils qui vient de naître, il bénit ‘le Dieu d’Israël’ et annonce la naissance du Messie qui délivrera le peuple de Dieu.

- Les anges comprennent que la naissance qu’ils annoncent aux bergers est un grand sujet de joie: Dieu envoie son Fils pour réconcilier les hommes avec lui-même et trouver en eux son bon plaisir.

- Les bergers constatent cette merveilleuse réalité, ‘glorifiant et louant Dieu de toutes les choses qu’ils avaient entendues et vues‘.

- Siméon, l’Esprit Saint étant sur lui, bénit Dieu en voyant, dans le petit enfant qu’il tient, celui qui sauve de la part de Dieu. Il comprend que les nations recevront les premières la révélation de ce salut, et qu’ensuite seulement viendrait la gloire sur Israël. {Luc 2:32}

- Anne, la prophétesse, dont le veuvage prolongé évoque la séparation du peuple d’Israël d’avec l’Éternel, s’associe à ces perspectives merveilleuses, en louant ‘le Seigneur’, l’Éternel qui préparait la délivrance tant attendue.

Nous avons des motifs de plus que ces croyants pour donner gloire à Dieu: la croix où le petit enfant, après sa marche d’homme parfait sur la terre, a terminé sa vie pour la gloire de Dieu et notre salut éternel, et la résurrection qui l’a suivie. Plaire au Seigneur



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4275
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: C’est merveilleux de penser que le grand Dieu, qui remplit le ciel et la terre, se soit limité à un corps humain   Lun 20 Déc 2010 - 8:41

Et, sans contredit, le mystère de la piété est grand : Dieu a été manifesté en chair. 1 Timothée 3 :16 - 2005

Le mystère est grand, non parce qu’il est très mystérieux, mais parce qu’il est si étonnant. Le mystère, c’est la vérité stupéfiante que Dieu s’est manifesté en chair.

Cela signifie, entre autres, que celui qui est éternel est né dans un monde limité par le temps. Celui qui est en dehors du temps est venu vivre dans un monde soumis aux calendriers et aux horloges.

Celui qui est omniprésent, qui est partout au même moment, s’est limité à un seul endroit à la fois comme Bethléem, Nazareth, Capharnaüm ou Jérusalem.

C’est merveilleux de penser que le grand Dieu, qui remplit le ciel et la terre, se soit limité à un corps humain. Les hommes qui le voyaient pouvaient dire à juste titre : «En lui habite toute la plénitude de la divinité».

Ce mystère nous rappelle que Dieu a visité cette planète insignifiante nommée terre. Quand on la compare au reste de l’univers, elle n’est qu’un grain de poussière cosmique. Pourtant, il a contourné toute les autres pour venir ici, quittant son palais céleste pour se retrouver là où l’on abritait les animaux, dans une crèche !

Le Tout-Puissant est devenu un bébé sans défense. Il n’est pas exagéré de dire que celui que Marie tenait dans ses bras était aussi celui qui tenait Marie, car il est aussi celui qui soutient aussi bien que celui qui créé.

Le Dieu omniscient, qui sait tout, est la source de toute sagesse et de toute connaissance. Pourtant nous pouvons lire à son sujet que lorsqu’il était enfant, il a dû croître en sagesse, en stature et en grâce. C’est presque difficile à croire: le propriétaire de toutes choses ne reçoit aucun accueil chez lui. Il n’y avait pas de place pour lui dans l’hôtellerie. Le monde ne l’a pas connu. Les siens ne l’ont pas reçu.

Le Maître est venu dans le monde comme un serviteur. Le Seigneur de gloire a voilé cette gloire dans un corps de chair.. Le Seigneur de la vie est venu dans le monde pour mourir. Le Saint est venu dans une jungle de péché. Celui qui était infiniment haut s’est approché jusqu’à l’intimité. Celui en qui le Père a mis toute son affection et que les anges adorent a eu faim et soif, s’est retrouvé fatigué au puit de Jacob, a dormi dans un bateau sur la mer de Galilée et a même erré comme un étranger dans le monde que ses mains ont créé. Il est passé de la gloire à la pauvreté, sans avoir d’endroit où reposer la tête. Il a travaillé comme charpentier. Il n’a jamais dormi sur un matelas. Il n’a jamais eu d’eau courante ni froide ni chaude, ni aucune autre des commodités que nous tenons pour acquises aujourd’hui.

Tout cela, il l’a fait pour vous et moi !

Venez tous et adorons-le ! W. MacDonald



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4275
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: La venue de Jésus parmi nous dévoile quelques facettes de l’énigme du sens de la vie   Lun 20 Déc 2010 - 15:50

Il est venu

Beaucoup de choses ont été dites ou écrites sur Jésus, mais au fait, quelles sont les sources de connaissance concernant cet homme?

En dehors de la Bible, nous ne connaissons pratiquement rien de lui (suffisamment, tout de même, pour attester son historicité).

Certains affirment que la Bible est un ramassis de légendes et de mythes. Sans développer de réponse à ce sujet, affirmons simplement que de nombreux lieux géographiques mentionnés dans ce livre ont été retrouvés par les archéologues. D’autre part, un nombre important de prophéties bibliques qui se sont réalisées montrent que nous sommes devant un livre tout à fait extraordinaire.

Jésus dans la Bible
Qu’est-ce que la Bible nous apprend sur lui? Des siècles avant sa venue, Jésus est annoncé de manière précise et abondante par les prophètes de l'Ancien Testament. Voici deux textes parmi tant d’autres:
«Et toi, Bethléem, tu es une localité peu importante parmi celles des familles de Juda. Mais de toi je veux faire sortir celui qui doit gouverner en mon nom le peuple d’Israël, et dont l’origine remonte aux temps les plus anciens»(1).

«C’est pourquoi le Seigneur lui-même vous donnera un signe; voici, la vierge deviendra enceinte, elle enfantera un fils, et elle lui donnera le nom d’Emmanuel»(2).

La première prophétie désigne le village où naîtra le messie. La seconde nous apprend que sa naissance sera miraculeuse et que ce Fils, né d’une jeune fille vierge, sera Emmanuel, c’est-à-dire Dieu avec nous (d’après le sens du nom en hébreu).

Plus tard, le Nouveau Testament démontre le sérieux de ces prophéties et comment elles se sont accomplies. Jésus porte à la fois une nature humaine et une nature divine. En effet, il a grandi comme les autres êtres humains, il a subi les nombreuses limitations humaines (fatigue, soif, souffrance…). Pourtant, comme Paul l’affirme, Dieu était en Christ réconciliant le monde avec lui-même(3). Les miracles qu’il a accomplis, sa connaissance parfaite, son autorité… le placent dans une position qui dépasse les caractéristiques humaines. Jésus est bien Dieu avec nous. À travers Jésus, Dieu nous rejoint dans notre humanité et notre fragilité.

Si le créateur veut se faire si proche de nous, c’est avant tout par amour pour nous. La situation est périlleuse pour l’être humain même si ce dernier n’en est pas réellement conscient. Il a désespérément besoin de secours, ou plus précisément, d’être «sauvé». En effet, si Dieu est amour, il est aussi un Dieu saint qui ne tolère pas le mal. Il est aussi celui qui jugera chaque personne. Or devant lui, notre culpabilité est grande.

Jésus le Sauveur
Dans le récit de la Nativité selon Matthieu, il est écrit: «C’est lui qui sauvera son peuple de ses péchés». L'évangile de Luc(4) nous le décrit comme celui qui apporte la délivrance, celui qui nous arrache à nos angoisses et à nos craintes, celui qui nous accorde le pardon de nos fautes. Il est comme un soleil levant éclairant ceux qui sont assis dans les ténèbres et dans l'ombre de la mort, pour diriger nos pas dans le chemin de la paix.

Jésus donne du sens
Ainsi, la venue de Jésus parmi nous dévoile quelques facettes de l’énigme du sens de la vie. Pourquoi sommes-nous là? Jésus nous apprend que le monde n’est pas le fruit du hasard. Nous avons été créés par Dieu et pour Dieu, mais les ténèbres ont envahi l’humanité à cause du rejet du créateur. Noël nous rappelle que la situation n’est pas désespérée. En Jésus nous découvrons celui qui est venu nous éclairer et diriger nos pas vers le chemin de la paix.

Pour bénéficier de ce salut présent et éternel, il nous faut le recevoir et découvrir la vie nouvelle qu’il apporte: «Mais à tous ceux qui l'ont accueilli, à ceux qui ont placé toute leur confiance en lui, il leur a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, lesquels sont nés... de Dieu»(5). Reynald Kozycki


1. Michée 5.2.
2. Ésaïe 7.14.
3. 2 Corinthiens 5.19.
4. Voir Luc 1.71,74,77,79.
5. Jean 1.12.


_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4275
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Il vous est né... un Sauveur   Mar 21 Déc 2010 - 8:09

Il vous est né aujourd'hui dans la ville de David, un Sauveur qui est le Christ le Seigneur. Luc 2 : 11 - 2004

C’est aujourd’hui l’anniversaire de Christ, en tous les cas selon la tradition occidentale.

Les historiens et les théologiens sont d’accord pour affirmer que Christ n’est pas né en l’an 1, mais beaucoup plus vraisemblablement en l’an 6 ou 7 avant notre ère. Et nous sommes certains qu’Il n’est pas né le 25 décembre.

Comment les chercheurs sont-ils arrivés à la conclusion que le Seigneur est né en l’an moins 7 ? Il y a eu cette année-là une conjonction entre les planètes Jupiter et Saturne, ce qui provoqua une lumière extrêmement vive dans le ciel. Ce signe merveilleux fut appelé l’étoile de Bethlehem. Ce phénomène fût récemment confirmé et calculé par les calculs de l’astronome viennoise Ferrari D’Occhieppo et du mathématicien bâlois Alfred Lhor. Ces deux savants arrivèrent à fixer non seulement l’année, mais également le mois où ce phénomène extraordinaire s’est produit, entre octobre et décembre de l’an 7 avant notre ère.

Ce n’est pas aux calculs astronomiques que nous voulons nous intéresser, mais au Sauveur du monde . Christ, le Sauveur du monde, est né. Dieu n’a pas attendu que les hommes viennent à Lui ; c’est Lui qui a pris les devants et qui est venu vers eux.

« Je ne sers pas le Dieu clinquant et scintillant à l’image des guirlandes de Noël, mais le Dieu sans apparat. Il est venu au monde comme vous et moi. Ce Dieu devenu homme n’a pas trouvé de place pour s’installer durablement dans ce monde haineux et brutal. Même si ton cœur est aussi têtu qu’un bœuf, aussi raide que la mangeoire, aussi sombre et aussi sale qu’une étable, cela ne gène pas. C’est justement là qu’Il veut établir sa demeure, dans ton cœur. Pour que la lumière y brille et que tu retrouves la joie de vivre » ‘Dr. Lehmann)

En Christ, c’est la lumière de Dieu qui est venue dans ce monde de ténèbres. R. Ruthe



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4275
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: NOËL, C’EST L’AMOUR?   Mar 21 Déc 2010 - 17:22

Le point de vue de Dieu - NOËL, C’EST L’AMOUR?

Nous voilà déjà à quelques semaines du temps des fêtes. Si, pour bien des gens, ce moment de l’année s’avère être une période de joyeuses retrouvailles familiales, pour d’autres, c’est l’inverse. Nous voudrions que Noël soit une fête de réjouissance, mais pour plus de la moitié des gens de notre génération, c’en est une de tristesse. Aujourd’hui, près de 50% des mariages se terminent par un divorce. Donc, il y a forcément près de 50% des enfants pour qui cette fête n’est que le sinistre rappel de ce drame.

Des cadeaux, encore des cadeaux!
Les enfants aiment recevoir des cadeaux. Cependant, nous croyons, à tort, que le simple fait de leur en donner beaucoup pourrait les satisfaire et ainsi leur faire oublier que maman et papa sont séparés. Entre adultes, nous assistons à un scénario plus grave encore : nous nous offrons des cadeaux pour acheter la paix. Plusieurs appréhendent cette période de l’année comme s’il s’agissait d’un passage obligé. Nous n’avons pas le choix, nous devons être là. Notre présence implique qu’il faut faire face à un frère ou à une sœur à qui nous ne parlons plus depuis des années. Pour certains, il semble que Noël les ramène dans des conflits personnels et passionnels difficiles à vivre. Pour d’autres, la stratégie consiste à trouver le bon alibi pour excuser leur absence. Bref, tout ceci est le résultat de choses non réglées.

Pauvre et malheureux
La période des fêtes rappellent à plusieurs leur piètre condition de vie. Nous arrivons à vivre seul durant ces longs mois de l’année, mais, à Noël, comme c’est triste de n’avoir personne qui nous dise : je t’aime! Comme c’est triste pour des parents de ne pas pouvoir acheter de cadeaux à leurs enfants parce que papa a perdu son emploi! Comme c’est triste d’être à l’hôpital ou en prison où personne ne prend le temps de venir nous rendre une petite visite! En fait, tous les tracas que nous endurons plus aisément durant l’année deviennent soudainement plus difficiles à supporter durant les fêtes. Noël, c’est l’amour comme dit si bien la chanson, mais en réalité, pour bien des gens, c’est surtout la tristesse.

Offrez-vous un vrai cadeau
Une des raisons de nos malheurs se trouve dans le fait que nous sommes séparés de Dieu. Nos conflits avec les autres proviennent de notre cœur, notre seul point de repaire. De ce point de vue, nous avons forcément raison de détester ou de mépriser les autres. Nous nous croyons facilement victimes de l’injustice des autres. Mais tout cela peut être renversé par la grâce de Dieu manifestée en Jésus-Christ. Des couples restaurés, des familles réunies, des amitiés renouvelées… l’œuvre de Dieu ne se limite pas. L’homme sans Dieu n’a d’espérance qu’en lui-même et n’a pas le choix de se soumettre à ses propres limites pour solutionner ses problèmes. Mais l’homme qui marche par la foi marche avec un Dieu sans frontière.

Romains 3 : 10-18 "Selon qu’il est écrit : Il n’y a point de juste, pas même un seul; nul n’est intelligent, nul ne cherche Dieu; tous sont égarés, tous sont pervertis; il n’en est aucun qui fasse le bien, pas même un seul; leur gosier est un sépulcre ouvert; ils se servent de leurs langues pour tromper; ils ont sous leurs lèvres un venin d’aspic; leur bouche est pleine de malédiction et d’amertume; ils ont les pieds légers pour répandre le sang; la destruction et le malheur sont sur leur route; ils ne connaissent pas le chemin de la paix; la crainte de Dieu n’est pas devant leurs yeux."

Le chemin de la paix
Le meilleur cadeau qu’une personne puisse s’offrir à elle-même, c’est de recevoir Jésus-Christ comme son sauveur. Pourquoi? Parce qu’en lui se trouve le pardon et la restauration de l’homme. C’est bien plus qu’une simple pratique religieuse, c’est d’être placé là où nous trouvons notre raison d’être.

Actes 4 : 12"Il n’y a de salut en aucun autre; car il n’y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés."
Réal Gaudreault



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4275
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Une liste de Noël de ce que nous devons oublier   Mer 22 Déc 2010 - 8:48

Une liste de Noël de ce que nous devons oublier

Lire Ephésiens 4 :25-32

« Soyez bons les uns envers les autres, compatissants, vous pardonnant réciproquement, comme Dieu vous a pardonné en Christ» Ephésiens 4 : 32

Le test suprême qui nous permettra de savoir si nous avons accepté le don d’amour et de pardon de Dieu sera notre initiative pour communiquer spontanément ce que nous avons reçu. Paul nous met en garde de ne pas attrister le saint Esprit , c’est à dire de ne pas renier la raison pour laquelle Dieu est venu en Christ : nous aimer et faire de nous des personnes qui aiment. L’Evangéliste Billy Graham a déclaré : «Dieu nous a donné deux mains – une pour recevoir et l’autre pour donner.» Nous avons besoin de fêter Nöel avec les deux mains !

Qui dans votre vie souffre de malnutrition psychique parce que vous lui refusé votre approbation, votre acceptation et votre considération ? A qui devez-vous pardonner ? Qui doit vous accorder le pardon ?

Imaginez ce que serait Noël si toutes les blessures étaient exprimées et si des réconciliations authentiques s’ensuivaient ! Beaucoup d’entre nous ploient sous le fardeau de la tension intérieure des «Si seulement» et des «On aurait pu» de la vie. A mon avis, la frustration que de nombreuses personnes ressentent à Noël provient de ce que les belles choses que nous faisons et que nous donnons contredisent ce que nous ressentons vraiment. Nous avons peut être besoin de deux sortes de listes de Noël : une liste des cadeaux que nous voulons offrir, et une autre liste des gens que nous devons pardonner ou auprès de qui nous devons rechercher le pardon.

Noël, c’est le moment d’oublier ! Notre problème vient de ce que, pour la plupart nous avons une meilleure mémoire que Dieu. Nous nous rappelons le mal qui nous a été fait et nous le ressassons. Ensuite, nous gaspillons notre énergie à nous venger, à refuser notre amitié et à garder les autres à bonne distance.

Nous pourrions nous offrir le plus prodigieux des cadeaux en cette période de Noël, en nous engageant à nous souvenir d’oublier tout au long de l’année. Le pardon, c’est l’amour en action ! Henry Ward Beecher a expliqué un jour : «Dire : je pardonne mais je n’oublie pas ne constitue qu’une manière détournée de dire : je ne pardonnerai pas.» A Noël, il convient de lever les yeux vers la face du Père et de lui dire que vous acceptez Son don du pardon, puis de remettre ce cadeau dans son emballage pour l’offrir à votre tour à d’autres.

Pensée : L’erreur est humaine ; le pardon est divin ! L.J. Ogilvie



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4275
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: JOYEUX NOËL À TOUS !   Mer 22 Déc 2010 - 18:10

JOYEUX NOËL À TOUS !

Dans quelques jours, nous célébrerons la fête de Noël. Cette fête devrait normalement souligner l’anniversaire de naissance de Jésus-Christ. Mais elle est maintenant devenue un prétexte pour célébrer n’importe quoi, sauf Jésus-Christ. Mais ce n’est pas important car le 25 décembre ne concorde pas avec le jour de la naissance de Jésus et de plus, il n’a jamais demandé de le fêter. Quoiqu’il en soit, cette période de l’année nous permet à tous de nous arrêter un peu, juste le temps qu’il faut pour se souvenir de nos proches.

La fête de la tristesse
Si pour bien des gens la fête de Noël est un grand moment de réjouissances où l’on revoie la famille et les amis, pour certains, cela ne représente pas une réalité. Cette période de l’année est, pour plusieurs, le cruel rappel de leur solitude. Pour d’autres, le temps des fêtes est un dur moment où il faut faire face aux gens avec qui ils ont de gros problèmes non résolus. Et dans bien des cas, la période des fêtes est l’occasion de voir des conflits se compliquer davantage. Tant mieux pour vous si, chez vous, ça ne ressemble pas à ce que je viens de dire.

Ceux qui sont seuls
De tous les sentiments qui sont accentués durant la période des fêtes, je crois que le pire de tous est la solitude. Être seul, lorsqu’on sait que nous ne sommes pas les seuls à vivre cela, ça peut aller. Mais être seul lorsqu’on sait que tous les autres sont ensemble, alors ça ne va pas du tout. Se sentir seul, c’est avoir le sentiment de ne pas être aimé. Y a-t-il un pire sentiment que celui-là?

Jésus sur la croix
Si cela peut vous encourager, sachez que lorsque Jésus fut arrêté, condamné et crucifié, il fut abandonné de tous, même de ses apôtres. Pourtant, durant les trois années qui ont précédé ce drame, des foules accouraient vers lui pour l’entendre parler du royaume de son Père. Il était à ce point populaire qu’on le dérangeait même la nuit. Vous savez, on l’aimait à cause des miracles et pas pour lui-même; et il le savait fort bien. On l’a aimé aussi longtemps qu’il pouvait encore rendre de bons et généreux services; lorsque ce fut terminé, on l’a délaissé. N’est-ce pas là un trait du caractère humain: on aime, tant que c’est à notre avantage. Si on vous a oublié, c’est peut-être qu’on vous a tout siphonné ce que vous aviez à donner, et comme il n’y a plus rien à tirer de vous, on vous délaisse.

"Que votre cœur ce se trouble point"
"Ne soyez pas si inquiets, leur dit Jésus. Ayez confiance en Dieu et ayez aussi confiance en moi. Il y a beaucoup de place dans la maison de mon Père; sinon vous aurais-je dit que j’allais vous préparer le lieu où vous serez? Et après être allé vous préparer une place, je reviendrai et je vous prendrai auprès de moi, afin que vous soyez, vous aussi, là où je suis. Vous connaissez le chemin qui conduit où je vais" (Jean 14:1-4).

Appartenir à Jésus
N’appartenir qu’à ce monde est fort décevant, surtout lorsque nous ne sommes plus rentables selon notre système de valeurs. Mais appartenir à Jésus, c’est entrer dans une relation éternelle qui est fondée sur des normes d’amour et non de rentabilité.
Jean 10:28-29
"Je leur donne la vie éternelle, elles ne seront jamais perdues et personne ne les arrachera de ma main. Ce que mon Père m’a donné est plus grand que tout et personne ne peut rien arracher de la main du Père." Réal Gaudreault


_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4275
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: L’ESPRIT DE NOËL   Mer 22 Déc 2010 - 18:14

Vous connaissez la grâce de notre Seigneur Jésus-Christ : lui qui était riche, il s’est fait pauvre à cause de vous, pour que, vous, par sa pauvreté, vous deveniez riches. 2 Corinthiens 8.9 (NBS)

L’ESPRIT DE NOËL

Noël, c'est l'annonce d’un espoir pour une humanité déchue, un espoir de pardon, un espoir de paix avec Dieu, un espoir de gloire parce que, conformément à la volonté du Père, Jésus-Christ s’est fait pauvre – il est né dans une étable pour pouvoir, trente ans plus tard, être mis en croix. C’est le message le plus merveilleux que le monde ait jamais entendu et entendra jamais.

Nous parlons facilement de « l’esprit de Noël », n’évoquant par là, le plus souvent, guère plus que quelques réjouissances familiales. Mais il est évident maintenant, après ce que nous venons de dire, que cette expression devrait être terriblement plus lourde de sens. Elle devrait faire naître dans le cœur des hommes le désir d’imiter celui qui, pour nous, s’est fait pauvre lors du premier Noël. Et l’esprit de Noël lui-même devrait ainsi être le signe distinctif de tout chrétien, tout au long de l’année.

Extrait de « Connaître Dieu », J.I.Packer, éditions « Grâce et Vérité ». Méditations Quotidiennes 2007


_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4275
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Invitation à une Fête d'anniversaire de Noël    Mer 22 Déc 2010 - 18:18

Quand quelque chose tressaillit en vous !

Invitation à une Fête d'anniversaire de Noël (texte traduit de l'anglais par Pascal Cusson)

Vous êtes cordialement invités à

UNE CÉLÉBRATION D'ANNIVERSAIRE!!!

Invité d'Honneur : Jésus Christ

Date : Chaque jour.

Temps : Chaque fois que vous êtes prêts.
(S'il vous plaît, cependant, pensez à ne pas être en retard, car, sinon, vous manquerez les réjouissances!)

Place : Dans votre coeur.... Il vous rencontrera là. ( Vous l'entendrez frapper.)

Habillement : Venez comme vous êtes...
(De toute façon, Il a dit qu'Il donnera des vêtements blancs et une couronne à ceux qui seront là jusqu'à la fin.)

Billet : Entrée gratuite ! Il a payé pour nous.
(De toute façon, Il a dit que nous ne sommes pas assez riches pour en payer le prix... Il a donné tout ce qu'Il avait pour le payer. Alors, ne refusez pas ce billet!)

Rafraîchissements et nourriture : Le vin nouveau, le pain, et une boisson super qu'Il appelle "l'eau de vie", suivi par un dîner qui promet d'être hors de ce monde !

Suggestions de Cadeau : votre vie. Il est un de ces gens qui ont déjà tout le reste.
(Il est très généreux. Attendez de voir ce qu'Il a pour vous!)

Divertissement : Joie, Paix, Vérité, Lumière, Vie, Amour, Bonheur Réel,
Communion avec Dieu, Pardon, Miracles, Guérison, Pouvoir(puissance),
Éternité au Paradis, Contentement et beaucoup plus encore!
(Invitez votre famille et vos amis! N'oubliez pas de leurs parler de cette Fête!)

P.S. TRÈS IMPORTANT!

Il doit savoir à l'avance qui sera présent à Sa table pour pouvoir lui réserver une place. Pour se faire, Il fait une liste de Ses amis dont Il inscrit les noms dans un livre qu'Il appelle "le Livre de Vie de l'Agneau". Réservez dès maintenant votre place en Lui demandant de vous inscrire dans Son Livre! N'attendez pas!

Sachez cependant que seuls les enfants de Dieu auront le droit d'assister à cette Fête!

Nous espérons vous y voir vous aussi ! par Henk Frijters



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4275
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Dieu s’est incarné, non dans le but de se manifester lui-même, mais avec le dessein de détruire le péché   Jeu 23 Déc 2010 - 8:40

LA COLLISION ENTRE DIEU ET LE PÉCHÉ

Lui qui a porté lui-même nos péchés en son corps sur le bois... #1P 2:24

La Croix de Jésus est l’expression du jugement de Dieu sur le péché. Il faut repousser la pensée que Jésus est mort en martyr sur la croix. La croix est une victoire triomphale qui a ébranlé les assises de l’enfer. Le fait le plus certain, dans le temps et l’éternité, est que Jésus en mourant sur la croix, a réconcilié toute la race humaine avec Dieu. La Rédemption permet à chaque fils de l’homme de retrouver la communion avec Dieu.

La croix n’est pas une mésaventure dont Jésus a été victime : c’était le but même de sa venue. Il est « l’agneau de Dieu immolé depuis la fondation du monde ». L’incarnation aboutit à la croix. Ne séparons pas ces deux termes : « Dieu manifesté en chair » et : « Dieu devenu péché pour nous ».

Le but de l’incarnation, est la rédemption. Dieu s’est incarné, non dans le but de se manifester lui-même, mais avec le dessein de détruire le péché. La croix est au centre du Temps et de l’Éternité, la réponse à tous leurs mystères.

La croix n’est pas celle d’un homme, mais celle de Dieu ; et la Croix de Dieu ne peut se réaliser dans l’expérience humaine.
La croix est la révélation de la nature de Dieu, la porte par où tout homme peut passer pour entrer en communion avec lui.
Quand nous arrivons à la Croix, nous ne pouvons la dépasser. Nous demeurons là, dans la vie nouvelle que la croix seule peut nous ouvrir.

La Croix de Jésus est le centre de notre salut. S’il nous est si aisé d’obtenir le salut, c’est que Dieu l’a payé d’un prix immense.

Sur la croix, Dieu et l’homme se rencontrent en une formidable collision.

La voie de la vie nous est ouverte, mais c’est le cœur même de Dieu qui a supporté le coup. O. Chambers


_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4275
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Il vous est né aujourd'hui, dans la ville de David, un Sauveur qui est le Christ Seigneur   Ven 24 Déc 2010 - 8:32

Il vous est né aujourd'hui, dans la ville de David, un Sauveur qui est le Christ Seigneur. Luc 2: 11

Ni le sapin, ni les cadeaux, ni le festin ne se trouve au centre. C'est la naissance du Sauveur, du Ré dempteur que nous célébrons.
Une agence chrétienne de publicité fit paraître ce communiqué dans les journaux:
"Détournement de mineur. Le détournement de mineur est un crime puni par la oi. En ce temps de Noël, des millions d'adultes se rendent coupables de détournement de mineur à l'égard de millions d'enfants. Ils leur mettent des lunettes correctrices sur le nez pour qu'ils voient Noël sous un certain jour. "Si les enfants sont sages, le Père Noël les comblera de cadeaux. Les parents trompent ainsi leurs enfants et les mettent sur la voix de la justification par les oeuvres.

Dieu n'a pas envoyé son Fils dans le monde parce que les gens étaient "sages". Non Jésus est venu dans le monde parce que celui-ci gisait dans les chaînes du mensonge, de l'injustice, de la haine, de la jalousie et de la convoitise. Il est venu parce que nous, les hommes, nous avions perdu le contact avec Dieu et que, par conséquent, nous avions perdu le contact les uns avec les autres. C'est pour cela que le Fils de Dieu est venu comme un petit enfant dans la mangeoire de Béthlélem. Il désire rétablir notre communion avec Dieu. C'est pour cela qu'il est mort. Il ne veut pas qu'à Noël nous nous déguisions en personnage religieux.

"Ne vous laissez pas séduire ! L'amour de Dieu n'a pas de préjugés et ne fait pas d'acception de personnes.. Sa grâce est gratuite.

Nous sommes là au coeur du sens de Noël. Le Sauveur n'est pas venu prendre la forme du Père Noël pour récompenser les enfants sages et les adultes. Il n'est pas venu sur terre pour les braves gens, mais pour les gens indignes, pour les pécheurs. Il a mis sa vie dans la balance pour nous. Il a vécu pour nous, et Il est mort pour nous. Voilà pourquoi nous fêtons la naissance de ce Sauveur.

Le Fils de Dieu a vécu pour moi et Il est mort pour moi ! R. Ruthe



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4275
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Le Père Noël, cet imposteur !    Ven 24 Déc 2010 - 8:38

Le Père Noël, cet imposteur !

Je sais, je sais, je vais encore devoir subir les foudres de quelques-uns avec un titre pareil ! Mais bon, c’est quoi Noël aujourd’hui ? Des milliers d'enfants à qui on fait écrire des lettres à cet imposteur de Père Noël ! Même nos écoles laïques s’y sont mises (ou remises).

J’ose le dire et l’écrire, le Père Noël est un imposteur ! Encore s’il s’agissait (comme en Belgique) d’un saint (Saint-Nicolas) mais non, il s’agit d’un civil, d’un laïc. Personne ne l’a jamais vu et il faut croire en lui ; en plus il faut croire des trucs incroyables, qu’il nous apporte des cadeaux (comme si la vie nous en faisait) en passant par la cheminée (même si tu es équipé de radiateurs électriques dans ton appartement au 42ème étage d’une tour). Bon, on va arrêter là !

Plus sérieusement, nous pourrions nous interroger sur la déclinaison spirituelle, morale voire philosophique du Père Noël. N’est-il pas une imposture pseudo-divine, un ersatz du vrai Noël ? La barbe blanche et le côté débonnaire ne sont-ils pas, dans l’imagerie populaire, la représentation (fausse) de Dieu ; la venue du ciel ne nous rappelle-t-elle pas le vrai Noël, Dieu qui déchire les cieux et qui vient vers nous, vers nos misères, nos souffrances afin de nous apporter le salut ? Les cadeaux qu’il distribue ne sont-ils pas l’expression de ce que tous les êtres humains attendent consciemment ou non de la part de Dieu, un Dieu qui nous fait grâce ? Et puis que dire de cette nécessité de croire en lui !

Croire en Jésus, c’est tout le message de Noël, mais aussi de Pâques ou encore de Pentecôte ; tout est là !

Franchement, je ne suis pas vraiment contre le Père Noël ; enfant on m’a fait croire en lui mais je n’ai jamais confondu le Père Noël qui revenait une fois par an, et Jésus, qui était déjà mon Sauveur et qui était là tous les jours avec moi ! Il y aura toujours quelques intégristes pour condamner le Père Noël, pour l’interdire et pour destiner aux flammes de l’enfer celles et ceux qui veulent laisser à leurs enfants la possibilité de rêver encore un peu dans ce monde de brutes, mais que peut-on y faire !

Noël, c’est d’abord Dieu qui nous aime assez pour venir jusqu’à nous afin de secourir notre terrible misère, nous délivrer de la cause de notre malheur : le péché, c’est-à-dire la désobéissance aux lois du ciel. Le personnage central de Noël n’est pas l’imposteur cité plus haut, mais Jésus de Nazareth, il n’y a pas photo, croyez-moi. Alors si nous cessions de prendre nos enfants pour des « demeurés » ? Ils font bien la différence entre l’imposteur et le Sauveur du monde.

Bon Noël à tous ! Samuel Foucart



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4275
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Les Mages d’orient    Ven 24 Déc 2010 - 8:44

Les Mages d’orient

"Puis, divinement avertis en songe de ne pas retourner vers Hérode, ils regagnèrent leur pays par un autre chemin." (Matt. 2.12)

La tradition nous parle de Gaspar, Melchior et Balthazar comme étant les mages d'Orient venus à Jérusalem pour adorer l'Enfant nouveau-né. L'un d'eux, Melchior, serait africain. La Bible ne nous en donne ni l'origine ni le nombre. Pourquoi donc traditionnellement trois ? Il y a certainement des raisons symboliques à cela. Le chiffre trois parle de perfection et d'accomplissement divins. Les mages ont aussi apporté trois présents différents, ce qui incite peut-être à croire que chacun avait le sien ?

La nature de leurs offrandes peut aussi revêtir une valeur symbolique :

• L'OR : Métal royal par excellence est offert pour affirmer la royauté du Messie.

• L'ENCENS : Matière odoriférante, que l'on offre à un Dieu, marquant ainsi la divinité du Christ.

• LA MYRRHE : Figure parmi les aromates utilisés pour l'embaumement d'un défunt. Annonce la mort rédemptrice du Sauveur.

Cependant, la venue de ces Mages païens reste voilée de mystère. L'idée de l'avènement d'un roi des Juifs promis était largement répandue en Orient à cette époque. Mais l'étoile qui les a conduits à Bethléhem reste une énigme.

L'astronome Kepler, au 17ème siècle, émit l'hypothèse d'une conjonction d'astres en 7 et 6 av. J-C, voyant ainsi dans la fameuse étoile un phénomène naturel.

Mais cela placerait la date de la naissance du Christ plus tôt que d'autres considérations ne le permettent. Le phénomène est donc plutôt considéré comme surnaturel, tout comme l'apparition de l'ange aux bergers.

Mais lorsque les Mages regagnèrent leur pays par un autre chemin, ils ne se doutaient pas qu'ils ouvraient une voie que des millions de femmes et d'hommes fouleraient au cours des siècles. Innombrables, en effet, sont ceux qui sont venus à Jésus, égarés sur le sentier fangeux du péché, et, comme les Mages, l'ayant reconnu comme leur Roi, leur Dieu et leur Sauveur, sont repartis par un autre chemin, celui du pardon, de la pureté et de la sainteté !

Mon ami, es-tu de ceux-là ? Par Guillaume Jean-Claude



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4275
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: La nuit de Noël : la nuit des adorateurs !    Ven 24 Déc 2010 - 16:37

La nuit de Noël : la nuit des adorateurs !

"Gloire à Dieu dans les lieux très haut, et paix sur la terre parmi les hommes qu’il agrée !" Luc 2.14

Un monde peuplé d’adorateurs serait un monde de paix ! Utopique me direz-vous ! Pas tant que cela, puisque ce monde existe : c’est le ciel de Dieu ! Le ciel est un endroit où règne la paix. Cette nuit du premier Noël de l’humanité est marquée par un message fort ! Lorsque, sur la terre, les êtres humains acceptent d’adorer le Dieu du ciel et de la terre, la paix se répand ! Vous pouvez vouloir trouver toutes sortes d’explications plus ou moins compliquées au message des anges, l’essentiel est là ! Noël, c’est une invitation à l’adoration !

Noël, c’est un retour aux sources de l’humanité : vous êtes créé pour l’adorer !

Vous avez besoin de paix, votre couple à besoin de cette paix surnaturelle qui lui fait tant défaut ; vos enfants ne connaissent plus la paix ; votre avenir vous inquiète et la paix a disparu de votre cœur. Redécouvrez l’adoration à la maison ; revenez à cette adoration simple ; apprenez ou réapprenez à donner gloire à Dieu sur la terre, à parler de sa gloire et à aimer sa gloire et ce quelles que soient vos circonstances particulières. Il n’y a rien de magique là-dedans ! Juste une logique spirituelle qu’il vous appartient de mettre en pratique !

Le ciel est un lieu de paix, l’adoration y règne, vous le savez par la Bible ! Votre vie, votre maison, votre église locale, votre sphère sociale, professionnelle, amicale bénéficieront de votre retour à l’adoration ! Aimez Dieu pour lui-même ; attachez-vous à lui gratuitement ! Alors la paix du ciel s’attachera à vos pas, parce que la gloire du ciel sera célébrée par vous, en vous et chez vous ! Noël, c’est un retour aux sources de l’humanité : vous êtes créé pour l’adorer !

Une prière d’adoration pour aujourd’hui
Reçois mon adoration, mon Dieu, et ce par Jésus-Christ ! Tu es Dieu et il n’y en a pas d’autre ; je le confesse ! Je veux simplement te dire que je t’aime et que mon âme est attachée à toi. Dans cette journée si particulière, je me prosterne et je t’adore avec mes mots simples. De ma terre de misère, je décide de parler de ta gloire et de la célébrer simplement. Samuel Foucart



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4275
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Perles de Noël    Ven 24 Déc 2010 - 16:42

Perles de Noël

- Un Noël sans Jésus est semblable à un faux billet.

- Jésus aurait pu naître mille fois à Noël, cela ne sert de rien s'il n'est pas né dans ton coeur (Martin Luther).

- Nul ne peut vraiment adorer le Père pour le don de l'enfant de la crèche, s'il n'a pas reconnu en Jésus le Sauveur mort pour lui sur la Croix.

- Pour donner à votre Noël son sens véritable, accordez la première place à Jésus-Christ.

- Il y a des gens à qui les arbres cachent la forêt; il y a des chrétiens à qui l'arbre de Noël cache Noël (Maurice Ray).

- Le plus beau cadeau du monde a été présenté dans une mangeoire d'étable au jour du premier Noël.

- Noël ! Comme il ferait nuit dans le monde sans cette date de lumière ! Une immen¬se espérance a traversé la terre (Félix Pécaut).

- Dieu est venu habiter avec les hommes pour apprendre aux hommes à vivre en Dies (Tertullien, 160-240).

- Jésus ne se lasse pas de naître dans cette étable qu'est le coeur de l'homme.

- Le Christ à Bethléhem, cent fois fût-il venu, et non pas dans ton coeur, tu serais perdu. (Angelius Silesius).

- Noël signifie que Dieu s'intéresse aux affaires des hommes et qu'il nous aime tant qu'il a voulu nous donner son Fils (Billy Graham).

- Le Christ est né ici-bas pour que nous puissions naître d'en-haut.
Source : Lueur - Pasteur Lucien Clerc


_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4275
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: La célébration de Noel jette une ancre dans la fidélité du Seigneur   Sam 25 Déc 2010 - 19:51

Une ancre à l’âme

Cette espérance, elle nous est comme une ancre à l’âme, ferme et solide. Hébreux 6 :19

Le Seigneur est fidèle. Ses promesses sont certaines, a commencer par celles que les prophètes ont faites au sujet du Messie.

Nous pouvons quant à nous, nous appuyer sur les promesses de Christ. Le texte de ce jour nous assure qu’au travers de Christ, nous avons accès au cœur même de Dieu et que nous ne pouvons pas dériver loin de l’ancre solide de Sa sollicitude. Nous ne sommes jamais seuls. Aucune situation, aucune circonstance ou aucun problème ne prennent notre Seigneur en défaut. Voilà le fortifiant dont nous avons besoin pour nous stimuler et ranimer notre courage. Le cadeau de Noël que nous devons ouvrir tous les jours de l’année est écrit dans la main même du Seigneur :« Et voici, je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde.» Matthieu 28 :20. Nous connaissons de grandes incertitudes, mais nous avons un grand Christ pour résoudre nos incertitudes.

Après Noël nous pouvons avancer à grands pas vers une nouvelle année en sachant que les problèmes ne constituent que le prélude à une nouvelle intervention du seigneur omniprésent. Nous profiteront de ce moment de ce moment décisif où il viendra. Il nous communiquera ce dont nous aurons besoin pour dépasser nos propres forces. Il détient des ressources illimitées de personnes, de surprises inattendues, de sagesse et de puissance spirituelles à dispenser au moment favorable. Je possède pour ma vie cette profonde conviction que le Seigneur est toujours à l’heure – jamais en avance – jamais en retard. Nous pouvons renoncer à notre étreinte angoissée de la vie. Si nous nous accrochons aux problèmes d’hier, aux craintes de demain et aux inquiétudes d’aujourd’hui, nous serons en surcharge et produiront des court-circuits.

Or, maintenant à cause de Noël, nous pouvons identifier nos besoins les plus profonds et les remettre au Seigneur. Ne pas laisser Noël venir et repartir sans Le laisser vous délivrer de vos tensions. Notre espérance se base sur la fidélité du Seigneur. Il se tient là, avec vous, en cet instant. Faites lui confiance. Puis anticipez et attendez Son intervention, pour le moment et de la manière qui s’avèreront les plus appropriés pour vous et pour autrui. Il interviendra et vous donnera ce dont vous avez besoin. Quelle façon enthousiasmante de vivre !

Pensée : La célébration de Noel jette une ancre dans la fidélité du Seigneur. Il est venu, Il vient et Il revient ! L.J. Ogilvie



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4275
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Longtemps avant son incarnation, il est descendu vers cette terre déprimée, sous la forme d’un homme    Dim 26 Déc 2010 - 12:39

[url=http://www.servimg.com/image_preview.php?i=1433&u=13345745][/url]« Je me souviens de ton amour. » {Jérémie 2:2}

Nous devons remarquer que le Christ prend plaisir à penser à son Église, et à regarder à sa beauté. Comme l’oiseau retourne souvent vers son nid, et comme le voyageur à pied se hâte vers son foyer, ainsi fait un esprit qui poursuit avec persévérance le but de son choix. Nous ne pouvons pas regarder trop souvent ce visage que nous aimons ; nous désirons toujours avoir nos choses précieuses sous notre regard.

Il en de même avec notre Seigneur Jésus. De toute éternité « Ses plaisirs étaient avec les fils d’hommes » ; ses pensées ont toujours été dirigées vers le moment où ses élus devaient naître dans le monde ; il les a visualisés dans le miroir de sa prescience. « Quand je n’étais qu’une masse informe, tes yeux me voyaient ; Et sur ton livre étaient tous inscrits Les jours qui m’étaient destinés, Avant qu’aucun d’eux existât. » (Psaumes 139:16) {Ps 139:16}

Lorsque le monde a été posé sur ses piliers, il était là, et il a fixé les limites du peuple selon le nombre des enfants d’Israël.

Longtemps avant son incarnation, il est descendu vers cette terre déprimée, sous la forme d’un homme ; sur les plaines de Mamré (Genèse 18:1), à côté du gué de Jabbok, (Genèse 32:24-30), sous les murailles de Jéricho (Josué 5:13), et dans la fournaise ardente de Babylone (Daniel 3:19, 25), le Fils de l’Homme a visité son peuple. Parce que son âme prenait son plaisir en eux, il ne pouvait pas se reposer loin de ceux après lesquels son cœur languissait. Jamais ils n’étaient absents de son cœur, car il avait écrit leurs noms sur ses mains.

Comme le pectoral contenant les noms des tribus d’Israël était l’ornement le plus brillant porté par le souverain sacrificateur, ainsi les noms des élus de Christ étaient ses bijoux très précieux, qui brillaient sur son cœur. Nous pouvons souvent oublier de méditer sur les perfections de notre Seigneur, mais sans cesse il se rappelle à nous.

Puissions-nous nous reprocher notre manque de mémoire passé, et prier pour avoir la grâce de le garder toujours dans nos pensées les plus affectueuses. Seigneur, dessine sur les globes des yeux de mon âme l’image de ton Fils. Ch. Spurgeon



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Noel: Dieu a quitté son palais pour descendre dans une étable   

Revenir en haut Aller en bas
 
Noel: Dieu a quitté son palais pour descendre dans une étable
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quarante jours pour grandir dans l'amour de Dieu et de notre prochain
» Nombre de points pour entrer dans l'academie de versailles
» Un impératif pour entrer dans l'Assemblée
» Dieu prend-il des enfants pour en faire des anges?
» cher Père Noel, cette année pour Noel je veux ....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM ROSE D'AUTOMNE :: SELON LA PAROLE DE DIEU :: Gouttes de Rosée (Méditations journalières - un thème par semaine)-
Sauter vers: