FORUM ROSE D'AUTOMNE

L'ART DE VIVRE ET DE VIEILLIR SELON DIEU !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Forum pour quatre sites que je vous invite à visiter : La vie chrétienne: Gouttes de rosée : http://www.rosee.org/rosee - L’art de vieillir: Rose d’automne : http://www.rosee.org/rosedautomne - Vie communautaire: La roseraie: http://www.rosee.org/roseraie - Famille, Ecologie: http://www.rosee.org/famillebiblique - Bienvenue à tous ! Le but de ce forum est d'être une petite oasis pour chacun de ceux qui le visite... et Je prie le Seigneur de nous permettre de nous encourager, nous édifier et de le voir glorifié dans le partage de sa Parole, que chaque visite sur ce forum soit pour chacun de nous une bénédiction de plus dans notre vie. N’hésitons pas non plus à partager nos sujets de prières afin que plusieurs puissent intercéder avec nous… L'expression des dons de chacun est bienvenue....

Partagez | 
 

 Veillons à ne pas nous cramponner à ce que nous avons été dans le passé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4230
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Veillons à ne pas nous cramponner à ce que nous avons été dans le passé   Dim 31 Juil 2016 - 6:37


Bien-aimés  - Veillons à ne pas nous cramponner à ce que nous avons été dans le passé alors que Dieu veut nous faire faire de nouvelles expériences. Laissons le passé derrière nous…
Rien dans le passé, rien dans le présent, ni dans l’avenir, ne pourra changer la bonté du Seigneur Dieu à notre égard... Le sang de Jésus a effacé notre passé !
“…Je fais une chose : oubliant ce qui est en arrière et me portant vers ce qui est en avant, je cours vers le but, pour remporter le prix de la vocation céleste de Dieu …” Philippiens 3:13-14  
Comme l'apôtre Paul courons afin de remporter le prix. Ne nous laissons pas dominer par ce passé qui nous empêche d'avancer. Fixons nos regards sur Jésus et choisissons de marcher par la foi.
Cependant les expériences d’autrefois qui ont démontré la puissance et la bonté de Dieu sont de réels encouragements pour la foi et aussi de puissants arguments de prière lors de l’épreuve.
Chaque jour est un jour nouveau. Ne gaspillons pas aujourd’hui à revivre hier.
Hier n’est plus. Commençons un nouvel aujourd’hui. Alors, bonne nouvelle semaine bénie à chacun, Josy

Voici ce que je veux repasser en mon cœur, Ce qui me donnera de l’espérance. {Lamentations 3:21}

La mémoire est fréquemment un esclave lié au découragement. Ceux qui désespèrent rappellent à leur souvenir tout sombre pressentiment du passé, et s’appuient sur chaque moment triste du présent ; et ainsi la mémoire, vêtue d’un vêtement de sac, présente à l’esprit une coupe où sont mêlées de la bile et de l’absinthe.

Il n’y a, cependant, aucune nécessité à cela. La sagesse peut aisément transformer la mémoire en un ange de réconfort.

Ce même souvenir qui apporte dans sa main gauche tant de présages sombres, peut être entraîné à porter dans sa main droite une richesse de signes pleins d’espoir. Notre mémoire n’a pas besoin de porter une couronne de fer, elle peut entourer son front avec un filet d’or, tout pailleté par les étoiles. Ainsi en était-il dans l’expérience de Jérémie : dans le verset précédent, la mémoire l’avait amené à une humiliation profonde de son âme : « Quand mon âme s’en souvient, elle est abattue au-dedans de moi » ; et maintenant cette même mémoire l’a ramené à la vie et à la consolation. « Voici ce que je veux repasser en mon cœur, Ce qui me donnera de l’espérance ».

Comme une épée à deux tranchants, sa mémoire a tout d’abord tué sa fierté avec un bord, puis elle a tué ensuite son désespoir avec l’autre. Comme un principe général, si nous exercions nos mémoires plus sagement, nous pourrions, dans notre détresse la plus sombre, frotter une allumette qui allumerait instantanément la lampe de la consolation. Il n’est pas nécessaire pour Dieu de créer une nouvelle chose sur la terre pour ramener des croyants à la joie ; s’ils ratissaient consciencieusement les cendres du passé, ils y trouveraient du feu pour le présent ; et s’ils se tournaient vers le livre de la vérité et le trône de la grâce, leur chandelle brillerait bientôt comme autrefois.

Que nous puissions nous souvenir de la charité du Seigneur, et nous remémorer les actions de sa grâce. Puissions-nous ouvrir le volume des souvenirs qui est si richement éclairé par les mémoires de la miséricorde, et en être aussitôt très heureux. Ainsi la mémoire peut être, comme Coleridge l’appelle, « la fleur printanière de la joie », et quand le Consolateur Divin la met à son service, elle peut être le principal des consolateurs terrestres. Ch. Spurgeon



Garde courage




_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4230
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Le passé est passé!   Lun 1 Aoû 2016 - 6:36

  Levez-vous, allons...     Matthieu 26:46

   Les disciples s’étaient endormis, alors qu’ils auraient dû veiller, et lorsqu’ils s’en rendirent compte, le découragement les envahit. Devant ce qui nous semble irréparable, nous cédons au désespoir, et nous disons Le passé est passé, laissez-le reposer dans les bras du Christ, et avec lui marchez vers l’irrésistible avenir. : « Tout est perdu, ce n’est plus la peine d’essayer à nouveau. » Ce genre de découragement n’est pas exceptionnel, il est extrêmement fréquent. Chaque fois que nous avons laissé échapper une occasion magnifique de faire quelque chose, nous sommes désespérés. Alors Jésus vient à nous, et nous dit, comme à Gethsémané : « Continuez à dormir, cette occasion-là est perdue, à jamais, vous n’y pouvez rien. Mais maintenant, levez-vous pour saisir l’occasion nouvelle qui s’offre à vous. »

   Chacun de nous a connu de telles expériences. Le découragement nous saisit, lorsque nous constatons la réalité, et nous ne savons pas comment en sortir. Les disciples avaient commis une faute impardonnable, en s’abandonnant au sommeil, au lieu de veiller avec Jésus. Mais il vient à eux, et leur apporte le remède à leur découragement : « Debout pour la prochaine étape ! » Si nous sommes inspirés par Dieu, quelle est la prochaine étape ? C’est de nous confier en lui d’une manière absolue, et de prier en comptant sur son œuvre rédemptrice.

   Que l’impression de la défaite ne corrompe jamais votre action nouvelle. O. Chambers


Grâ

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4230
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Hier est mort et enterré pour toujours   Mar 2 Aoû 2016 - 6:17

 Hier est mort et enterré pour toujours

"Or, l'archange Michel, lorsqu'il contestait avec le diable et lui disputait le corps de Moïse..." Jude 9

Avez-vous remarqué que lorsque que Dieu veut vous faire entrer dans votre futur, il prend d'abord le soin de vous détacher de tout ce qui fait partie de votre passé ?

La Bible dit en Jude 9 qu'à la mort de Moïse, Satan s'est disputé avec l'archange Michel le droit de récupérer son corps que Dieu avait caché. Pourquoi Dieu a-t-il caché le corps de Moïse ? C'est à cause de tout ce que celui-ci a représenté pour Israël que Dieu n'a pas voulu que le peuple conserve son corps. S'il avait avait laissé le peuple enterrer Moïse, alors Israël aurait organisé de grandes funérailles, sa tombe serait probablement devenue un lieu de souvenir et un passage obligé pour tout véritable hébreu. Israël aurait probablement érigé un monument en l'honneur de son chef, alors que Dieu attendait d'eux un mouvement vers la terre promise.

Il y a des personnes que Dieu a éloignées de vous parce qu'elles vous empêchaient d'entrer dans votre destinée. Dans certains cas, elles vous ont déçu ou trahi alors que vous comptiez sur elles. Dans d'autres cas, Dieu a fait disparaître un appui important sur lequel vous fondiez vos espoirs. Il s'agit simplement du corps de Moïse que Dieu a caché. Afin qu'encore, vous fondiez votre espoir sur Dieu et non sur l'homme.

Ce corps peut également être une riche expérience spirituelle que vous avez eue avec Jésus dans le passé. Il y a beaucoup de croyants qui parlent constamment au passé, des hauts faits de Dieu dans leur vie. Mais qu'en est-il aujourd'hui ?

Dieu attend de vous un mouvement vers l'avant, pas un monument, un souvenir.

Tant que vous continuez d'admirer votre passé, vous ne pouvez entrer dans votre futur. Apprenez par vous-même à larguer les amarres afin de mieux voyager : laissez partir certaines fréquentations ou habitudes qui appartiennent à votre passé et qui sont incompatibles avec votre futur, voire qui le compromettent.

Votre futur est bien plus important que votre présent. La Bible dit que la création entière, attend votre manifestation. Qu'attendez-vous ?

Une prière pour d'aujourd'hui
Seigneur, accorde-moi la grâce de me détacher de tout ce qui m'empêche d'entrer dans ma destinée. Je refuse de faire d'une relation ou d'une expérience passée quelle qu'elle soit, l'objet de ma dévotion. Sois à jamais, toi seul, l'objet de toute mon attention. Au nom de Jésus, amen. Yvan Castanou


Grâ

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4230
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Ne vous laissez pas intimider !   Mer 3 Aoû 2016 - 5:54

Ne vous laissez pas intimider !

"Saül dit à David : Tu ne peux pas aller te battre avec ce Philistin, car tu es un enfant, et il est un homme de guerre dès sa jeunesse" 1Samuel 17.33

Chaque fois que vous voudrez relever le défi de servir votre génération et de sortir des sentiers traditionnels, vous serez confronté à la bataille de l'intimidation. Avant de vaincre Goliath, David a dû remporter cette bataille. Il en sera de même pour vous si vous en avez assez de voir l'ennemi se moquer de vous, et si vous désirez glorifier Dieu dans votre génération.

Parfois, le diable passera par des personnes que vous respectez pour tenter de vous intimider.

Probablement bien intentionné, mais mal inspiré, le roi Saül a commencé à décrire le Curriculum Vitae et le pedigree de Goliath pour tenter d'expliquer à David qu'il lui était impossible de le terrasser. Les plus anciens et les plus expérimentés des soldats n'avaient-ils pas capitulé devant Goliath ? "Qui es-tu David pour penser pouvoir y arriver" ?

L'esprit d'intimidation vous remplit de peur et finit par vous paralyser, si vous cédez à ses suggestions.

Réalisez-vous que la plupart des gens sont cloués au sol simplement parce qu'ils se laissent effrayer dans leurs pensées ? Ils continuent de faire le même travail qu'ils détestent, essentiellement parce qu'ils ont peur de changer de cap et de prendre le chemin de leur destinée. Ils laissent l'ennemi construire dans leur imagination des portraits de défaite, de pauvreté, ou de victime. Ils capitulent sans avoir livré bataille, comme le paresseux qui dit "Il y a un lion dehors ! Je serai tué dans les rues" (Proverbes 22.13).

Souvent de manière inconsciente, cette peur motive les choix de la plupart des gens. Elle conduit les chrétiens à ne pas donner d'offrande par peur de manquer, à se marier précipitamment par peur de rester célibataire à 35 ans, à choisir le statu quo par peur de ne pas réussir le changement de cap vers leur destinée.

Soyez ferme dans votre assurance en la fidélité de Dieu ! S'il vous a protégé de la confusion hier, pourquoi vous abandonnerait-il aujourd'hui ? S'il vous a permis de remporter des petites victoires hier, pourquoi vous laisserait-il échouer aujourd'hui ? S'il vous a relevé lorsque vous trébuchiez hier, pourquoi cesserait-il aujourd'hui ? C'est ce qu'a réalisé David lorsqu'il a répondu au roi Saül : "L'Éternel, qui m'a délivré de la griffe du lion et de la patte de l'ours, me délivrera aussi de la main de ce Philistin".

Pourquoi continuer d'accepter cette image mentale qui vous faisait remettre à demain ce choix que vous devriez faire aujourd'hui ?

Ne capitulez pas si vite !

Comme David, souvenez-vous de vos petites victoires d'hier, proclamez votre assurance en la fidélité de Dieu, et passez à l'acte ! Ne vous laissez plus intimider !

Une prière pour aujourd'hui
Père, je te demande pardon pour toutes les fois où j'ai capitulé sans combattre le bon combat de la foi.
Aide-moi désormais à renverser les forteresses d'intimidation qui se dresseront contre l'obéissance à la volonté de Christ dans ma vie. Au nom de Jésus, amen ! Yvan Castanou


Grâ

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4230
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Il n’y a aucun avenir dans votre passé    Jeu 4 Aoû 2016 - 6:26

Il n’y a aucun avenir dans votre passé
 
Pourquoi vous retourner pour regarder les "bons vieux jours" alors que le meilleur est devant vous ?

Paul fait une déclaration solennelle sur son passé :
- Il fut circoncis le huitième jour : c’est un signe de l’alliance avec Dieu.
- Il appartient à la race d’Israël : c’est un fidèle descendant d’Abraham, Isaac et de Jacob.
- Il est qualifié irréprochable à l’égard de la justice de la loi ; ce qui est un cas exceptionnel, par rapport à tous ceux qui étaient sous la loi.

Tel est le parcours exceptionnel d’un jeune homme consacré et cherchant à plaire à Dieu de tout son cœur.
Et pourtant, ce parcours si glorieux est devenu un simple fait historique du passé de Paul sur la route de Damas.

Dès que Paul a mis ses mains à la charrue du Seigneur, il a cessé de regarder en arrière. Les choses qu’il considérait comme des gains, il les a regardées comme une perte, à cause de Christ. Et celles qui étaient pour lui comme des pertes, il les a transformées en perles par la grâce du Seigneur.

Quels sont vos gains et vos pertes du passé ?
Etes vous encore  lié(e) par votre sombre passé ? Votre passé vous hante-t-il, revenant en mémoire à tout moment, lorsque vous avez de grandes décisions à prendre ?
Alors, arrêtez-vous et croyez ce que la Parole de  Dieu dit :
- "Les choses anciennes sont passées" (2 Corinthiens 5.17)
- "Vous avez été instruits à vous dépouiller, par rapport à votre vie passée" (Ephésiens 4.21-22)

Arrêtez de regarder où vous étiez dans le passé et commencez à regarder là où Dieu vous amène dans la terre promise de la vie abondante en Christ. Votre destin est devant vous et non derrière vous. Vous ne pouvez pas changer votre passé. Aucune richesse ne peut acheter votre passé. Jetez-le dans la mer d’oubli de Dieu (Michée 7.19) et prenez le joug de Dieu sur vous. Vous trouverez le repos de votre âme !

Aujourd’hui, Dieu fait toutes choses nouvelles dans votre vie. Dieu est le "Dieu du destin" et votre destinée n’est pas cachée devant lui. Ne dites pas que les jours passés étaient meilleurs que ceux présents et ceux à venir.

Le Dieu de votre destinée vous a préparé une fin bien meilleure que votre commencement. Regardez le commencement de Jacob, David, Joseph, Daniel et voyez leur fin. Dieu est au contrôle dans votre vie.

Demeurez simplement dans sa Parole et laissez son Esprit vous conduire, et vous parviendrez sûrement et certainement à Canaan, tels Josué et Caleb.
 
Une action pour aujourd’hui
Comme le fils prodigue, levez-vous, sortez de votre passé et allez résolument vers le Père d’amour qui vous attend avec la belle robe, l’anneau et le veau gras. Par Mamadou Karambiri


Grâ

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4230
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Ne vivons pas hier ou demain   Ven 5 Aoû 2016 - 6:50

Il y a... un temps de planter et un temps d’arracher... un temps de pleurer et un temps de rire... un temps de chercher et un temps de perdre... un temps de guerre et un temps de paix. Ecclésiaste 3:1-8

VIVRE LE MOMENT PRÉSENT

Une grande partie de notre temps et de notre énergie se passe à regretter le passé et à attendre anxieusement l’avenir, avec le vain espoir que les circonstances nous seront un jour toutes favorables, et la peur secrète que le malheur survienne et bouleverse notre tranquillité et nos projets.

C’est là un piège manifeste de Satan. Le Seigneur, lui, nous enjoint expressément à vivre avec lui le moment présent: ‘Ne soyez donc pas en souci, disant: que mangerons-nous? ou que boirons-nous? ou de quoi serons-nous vêtus? mais cherchez premièrement le royaume de Dieu... A chaque jour suffit sa peine’. {Mt 6}

Le Prédicateur, dans sa sagesse, nous rappelle que la vie est en effet constituée d’événements qui se succèdent, différents l’un de l’autre, chaque moment apportant son propre lot de joie ou de peine, de travail ou de repos. La vie est ainsi, et nos regrets ou nos inquiétudes n’y peuvent rien.

Mais le croyant ne s’arrête pas à cette constatation qui engendrerait facilement le fatalisme. En effet, il est en relation avec une personne vivante qui l’aime aujourd’hui, et qu’il peut connaître et aimer aujourd’hui.

Dieu dispose les circonstances. Elles changent. Mais Lui, ne change pas; et il désire que dans chacune d’elles, nous le rencontrions Lui, que nous ayons affaire à Lui.

Est-ce la paix? Jouissons-en pleinement avec un coeur reconnaissant.
Est-ce la guerre? Apprenons qu’il est encore là, lui, le Dieu d’amour, et qu’il suffit à tout.

Paul avait appris à être content dans chaque circonstance. {Php 4} Dieu veut nous l’enseigner aussi, en sorte que toute notre énergie se dépense à rechercher, dans notre vie journalière, le royaume de celui qui s’est révélé à nous.

Ne vivons pas hier ou demain; notre relation avec notre Dieu n’est pas un rêve dans ce qui aurait pu être ou ce qui pourrait arriver. C’est une relation vivante, confiante, joyeuse et présente. Plaire au Seigneur


Grâ

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4230
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Nous ne pouvons pas faire revivre le passé   Sam 6 Aoû 2016 - 5:30

 Servir votre génération en votre temps

Or David, après avoir, dans sa génération, servi le dessein de Dieu, est décédé […]." Actes 13.36

Ce verset me sert de mot d'ordre ; il dit en effet que David avait un but dans sa vie. Imaginez que l'on grave l'épitaphe suivante sur votre pierre tombale : "Il/elle a servi le dessein de Dieu dans sa génération". Il me semble que vous ne pourriez pas recevoir de plus grand honneur que celui-ci.
Mais comment faire ?

"Il a servi le dessein de Dieu…"
Dieu mène à bien tout ce qu'il commence. Il est l'Alpha et l'Oméga, le commencement et la fin.

Le plan de Dieu pour vous est que vous consacriez votre vie à l'adorer, le servir, évangéliser, faire des disciples et expérimenter la communion fraternelle. L'Église nous permet de faire tout cela ensemble. Nous ne sommes pas seuls dans le service.

"…dans sa génération"

Le fait est que vous ne pouvez pas servir Dieu dans une autre génération que la vôtre ! Peut-être aimeriez-vous le faire, mais ce ne sont là que des souhaits qui ne mènent à rien. Nous ne pouvons pas faire revivre le passé. Que cela nous plaise ou non, nous devons exercer notre ministère dans notre culture actuelle – et non dans quelque forme passée que nous aurions idéalisée dans notre esprit.

Vous ignorez comment s'écrira le dernier chapitre de votre vie, mais vous pouvez avoir l'assurance que "celui qui a commencé en vous une œuvre bonne, en poursuivra l'achèvement jusqu'au jour du Christ-Jésus" (Philippiens 1.6).

Dieu mène à bien tout ce qu'il commence. Il est l'Alpha et l'Oméga, le commencement et la fin. De nombreux facteurs influent sur votre vie, des éléments que vous ne pouvez pas contrôler : votre arrière-plan, votre nationalité, votre âge, vos capacités. Ils ont été déterminés par la souveraineté de Dieu.

Mais il est un facteur important pour lequel vous avez votre mot à dire : le degré de confiance que vous accordez à Dieu alors que vous servez votre génération conformément à sa volonté.

Une décision pour aujourd'hui
Comme David l'a fait en son temps, servez votre génération. Rick Warren


Grâ

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4230
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Les croyants se glorifient en Dieu si bon pour eux. Ils le font : — Pour le passé... pour le présent... pour le futur.   Dim 7 Aoû 2016 - 6:23

Se glorifier en Dieu

     « Et non seulement cela, mais aussi nous nous glorifions en Dieu par notre Seigneur Jésus Christ, par qui nous avons maintenant reçu la réconciliation. »  Romains 5:11

  Dans le langage courant, se glorifier de quelque chose c’est en tirer de la vanité : on se glorifie, par exemple, de sa réussite sociale. On comprend que ce n’est pas du tout dans ce sens que Paul emploie ce mot dans ce chapitre.

  Se glorifier, c’est prendre conscience avec reconnaissance, accepter pleinement et se réjouir de ce que Dieu nous donne ou de ce qu’il fait pour nous. On peut penser à un enfant qui met sa pleine confiance en son père qui pourvoit à ses besoins, répond à ses questions, le rassure quant à l’avenir, l’entoure de son amour. Chaque fois qu’on évoque devant lui la possibilité d’une difficulté, cet enfant se réfère avec fierté à l’amour, à la sagesse, à la force de son père dont il fait si volontiers l’éloge.

  Avec la conscience d’avoir été rendus justes par la foi en l’œuvre parfaite de Jésus Christ, d’avoir la paix avec un Dieu et même d’être positivement dans sa faveur, les croyants se glorifient en Dieu si bon pour eux. Ils le font :
— Pour le passé :
ils ont été « réconciliés avec Dieu par la mort de son Fils » (Ro 5:10). Ils étaient des ennemis de Dieu à cause de leurs péchés, mais maintenant il n’y a plus aucun contentieux entre Dieu et eux. Ils se glorifient en Dieu à cet égard parce que cette réconciliation repose sur son amour et l’œuvre parfaite de Jésus Christ.
— Pour le présent : « Nous nous glorifions aussi dans les tribulations » (Ro 5:3). Ils savent que les persécutions endurées à cause de leur foi, comme aussi les épreuves qui les atteignent, sont permises par Dieu pour leur croissance spirituelle. Elles développent en eux la patience, l’expérience et l’espérance : des vertus qui rapprochent de Dieu.
— Pour le futur : « Nous nous glorifions dans l’espérance de la gloire de Dieu » (Ro 5:2). Ils ont compris que Dieu avait préparé pour eux ce qu’il y a de meilleur : sa propre gloire. Qui d’autre pourrait les introduire dans une telle félicité ? Qui d’autre pourrait leur faire une telle promesse avec la certitude de pouvoir la tenir, sinon Dieu qui ne peut mentir et à qui rien n’est impossible ? Plaire au Seigneur


Grâ

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4230
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Notre passé ne doit pas déterminer notre futur   Lun 8 Aoû 2016 - 6:49

 Commencez à regarder devant vous

« J’oublie ce qui est derrière moi et m'efforce d'atteindre ce qui est devant moi » Philippiens 3.13,

Pour avancer, il vous faut d’abord régler des choses en vous. Chaque expérience vécue de votre naissance à ce jour a contribué à façonner celui ou celle que vous êtes. Tout ce qui vous est arrivé, en bien ou en mal, détermine la manière dont vous allez agir et réagir pour le restant de votre vie.

Paul parle d’oublier le passé et de regarder vers l’avenir. Vous demandez : « Que devait-il oublier ? » Un tas de choses ! Sur l’ordre de Paul, Étienne, le premier martyr chrétien, a été lapidé à mort sous ses yeux. Avant de rencontrer Christ sur le chemin de Damas, Paul jetait en prison et exécutait systématiquement les chrétiens. En réalité, s’il n’avait pas surmonté son passé il n’aurait jamais écrit la moitié du Nouveau Testament et contribué à bâtir une Église qui dure depuis deux millénaires.

Paul était-il parfait ? Pas vraiment ! C’est pourquoi il a dit : « Je ne prétends pas avoir déjà atteint le but ou être déjà devenu parfait. Mais je poursuis ma course pour m’efforcer d’en saisir le prix, car j’ai été moi-même saisi par Jésus-Christ. Non, frères, je ne pense pas avoir déjà obtenu le prix ; mais je fais une chose : j’oublie ce qui est derrière moi et m’efforce d’atteindre ce qui est devant moi. Ainsi, je cours vers le but afin de gagner le prix que Dieu, par Jésus-Christ, nous appelle à recevoir là-haut » (v.12-14).

Le passé ne peut vivre que dans votre mémoire, et la seule puissance qu’il a sur vous est celle que vous lui donnez. Alors commencez à regarder devant vous.

Notre passé ne doit pas déterminer notre futur. Bob Gass


Grâ

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4230
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Si autrefois votre coupe était pleine d'inquiétude, qu'elle puisse désormais être remplie de paix   Mar 9 Aoû 2016 - 7:14

QUE MA COUPE DEBORDE...

"Tu oins d’huile ma tête, et ma coupe déborde." Psaume 23.5b

Connaissez-vous l'expression : "C'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase !" ? Cette expression signifie qu'une personne ne peut plus supporter une situation, ou bien qu'un événement en trop est venu s'ajouter à celle-ci. Il s'agit d'une image renvoyant à un vase dans lequel on verserait de l'eau jusqu'à ce qu'il déborde, autrement dit "jusqu'à ce qu'il ne puisse en supporter davantage". D'ailleurs avant de recevoir cette fameuse goutte, les gens disent : "La coupe est pleine !" Ces expressions renvoient à une notion de conflit.

Cependant, il semble que dans le Psaume 23, il en est autrement. David désire ardemment que sa coupe soit pleine, et même qu'elle déborde. Il attend avec impatience cette fameuse goutte d'eau qui va venir faire déborder son vase.

Ces deux citations, l'une profane et l'autre biblique, nous poussent à une question sous forme de réflexion. De quoi notre coupe est-elle pleine ? Est-elle remplie de frustration, de colère, d'angoisse et de méchanceté ou bien est-elle débordante de grâce, d'amour, de reconnaissance et de l'onction divine ?

Qu'en ce jour vous puissiez demander à Dieu de vider votre coupe de tout ce qui n'est pas à sa gloire. Ensuite, priez afin qu'il vous remplisse de son Esprit.

Si autrefois votre coupe était pleine d'inquiétude, qu'elle puisse désormais être remplie de paix. Si votre vase était prêt à déborder de colère, laissez Dieu vous donner sa douceur. Si votre vie est pleine de péché, que Dieu lave votre vase souillé et qu'ensuite il le remplisse de son pardon.

Oui, Seigneur que ma coupe déborde de ta joie, de ton amour et de ton Esprit.

Une prière pour aujourd'hui
Seigneur, je viens devant toi en ce jour pour te demander de vider mon vase de tout ce qui n'est pas à ta gloire. Désormais Jésus, remplis ma coupe de ton onction et que celle-ci puisse déborder pour la gloire de ton nom. Amen. Patrice Martorano


Grâ

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4230
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: En vieillissant, le danger est de s'intéresser plus au passé qu'à l'avenir.   Mer 10 Aoû 2016 - 6:27

Jusqu’ici l’Éternel nous a secourus 1Samuel 7.12

La Bible dit : "Samuel prit une pierre [...], et l'appela du nom de Ében-Ézer, en disant : Jusqu'ici l'Éternel nous a secourus ".

Si vous conduisez en regardant toujours dans le rétroviseur, vous finirez dans le fossé.

En regardant l'année qui vient de s'écouler, que voyez-vous ? De grands échecs ? Des opportunités gâchées ?

Concernant vos échecs, Dieu dit : "Oui c'est moi qui pardonne tes fautes, parce que je le veux bien. Et je ne m'en souviendrai plus" Esaïe 43.25. Concernant les opportunités gâchées, Dieu dit : "Je vous restituerai les années qu'ont dévorées la sauterelle, le grillon, le criquet et la chenille" Joel 2.25.

Un sage a dit : "Si nous n'apprenons pas de notre passé, nous sommes condamnés à recommencer". Oui, mais si vous conduisez en regardant toujours dans le rétroviseur, vous finirez dans le fossé.

Ne restez pas englué dans votre passé, bon ou mauvais. "Ne dis pas : D'où vient que les jours d'autrefois étaient meilleurs que ceux-ci ? Car ta question ne proviendrait pas de la sagesse" Ecclésiaste 7.10. En vieillissant, le danger est de s'intéresser plus au passé qu'à l'avenir.

Une lectrice a écrit au directeur d'un quotidien : "Votre journal n'est plus aussi bon qu'autrefois". Le directeur a répondu : "Mais il ne l'a jamais été !" Dieu dit : "Je connais les projets que je forme pour vous. Je le déclare : ce ne sont pas des projets de malheur mais des projets de bonheur" Jérémie 29.11.

Une action pour aujourd'hui
Dieu a un plan pour vous en cette nouvelle année. Aussi, respectons le passé et préparons-nous pour l'avenir. Relevons nos manches pour travailler en nous attendant à de grandes choses de la part de Dieu.  Bob Gass


Grâ

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4230
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Tournez le dos au passé   Jeu 11 Aoû 2016 - 7:10

Tournez le dos au passé

"Nous ne portons pas notre attention sur les choses visibles, mais sur les réalités encore invisibles. Car les réalités visibles ne durent qu’un temps, mais les invisibles demeureront éternellement." 2 Corinthiens 4.18

La première chose à faire pour entrer dans une nouvelle destinée, c'est oublier les déceptions du passé. Peu importe ce que les gens vous ont fait subir, ou combien la vie a été injuste à votre égard, Dieu est capable de vous en sortir, vous dotant d'une force de caractère plus grande qu'auparavant. Dieu désire que la fin de votre existence soit davantage bénie que son commencement ; en fait, bien plus que vous ne pouvez l'imaginer.

Nos épreuves sont véritablement des occasions pour nous d'aller plus loin.

Malheureusement, beaucoup trop de gens cessent de croire en une plus grande portion de bénédictions quand ils traversent des temps difficiles. Ils cessent de s'attendre à ce que quoi que ce soit de bon se produise.

La vérité est que nos difficultés et nos épreuves sont véritablement des occasions pour nous d'aller plus loin.

Quelles que soient les luttes que vous traversez actuellement, qu'elles soient petites ou grandes, elles sont amenées à être changées. Aujourd'hui, rien ne va peut-être plus dans votre vie, mais tout cela est appelé à être transformé. Dieu est à l'œuvre dans les coulisses, agissant en votre faveur !

Une prière pour aujourd'hui
Seigneur, je me sens en paix dans ma situation, sachant que tu es dans les coulisses de ma vie, préparant un magnifique avenir pour moi. Je tourne le dos à mon passé et je crois à la pluie de bénédictions et d'abondance que tu m'accordes dans les jours à venir. Au nom de Jésus. Amen. Joël Osteen


Grâ

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4230
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Re: Veillons à ne pas nous cramponner à ce que nous avons été dans le passé   Jeu 11 Aoû 2016 - 7:19

Laissez Dieu vous guérir de votre passé

"Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et accablés, vous qui êtes déprimés, parce que vous ployez sous un fardeau trop lourd, et je vous donnerai du repos." Matthieu 11.28

Je suis arrivé dans la vie par ce que j'appelle un "accident divin". Mes parents avaient moins de vingt ans et ne s'attendaient pas à avoir un enfant. Je n'étais pas désiré. Intuitivement, je l'ai toujours su. C'est la raison pour laquelle j'ai toujours cherché à prouver que j'étais important.

"Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos"

Pourtant, j'aime mes parents et je leur suis très reconnaissant de m'avoir "accidentellement" donné la vie. Ce dont je suis sûr a posteriori, c'est que Dieu me désirait. Et aussi qu'il me voulait là, dans cette famille assez dysfonctionnelle.

Il est essentiel de découvrir que Dieu nous a toujours désirés. Aucun d'entre nous n'est un accident.

Nous sommes tous désirés et aimés. La Bible nous dit : "Avant de t'avoir formé, alors que tu n'étais qu'une masse informe dans le ventre de ta mère, je te connaissais, j'avais le regard sur toi." Dieu connaissait chacun des jours de notre vie avant qu'aucun d'entre eux n'existât. Il était là à chaque moment difficile de votre enfance et de votre vie d'adulte.

Un jour, avec l'aide de conseillers spirituels, je commençai à revisiter mon passé et à réaliser que Jésus avait été là à chaque instant. Il était là lors de ma conception. Il était là lors de ma naissance, même si mon papa n'avait pu être là. Il était là lors des crises familiales. Il était là lorsque j'ai découvert que mes parents se trompaient mutuellement et que cela a déchiré mon cœur d'enfant de huit ans. Il était là lorsque les assiettes volaient dans la maison. Il était là lorsque j'avais un peu plus de dix ans et que mes parents nous ont annoncé qu'ils se séparaient. Il était là lorsque j'ai dû déménager dans une autre ville et perdre tous mes amis.

À chaque instant, dans chaque situation, Jésus était là. Sur le moment, je ne le voyais pas. Mais je l'ai compris plus tard, le jour où je permis à Dieu de guérir mon passé et de le réécrire avec son regard à lui.

La plupart d'entre nous sommes des handicapés émotionnels. De la même manière que nous avons besoin du pardon et du salut que Dieu nous donne au travers de Jésus-Christ, nous avons également besoin d'être guéris émotionnellement. Sans cette grâce de Dieu, nous nous construisons autour de ce handicap émotionnel et nous perdons notre capacité à aimer ou à communiquer. J'étais l'un de ces handicapés. Mais je peux en témoigner : Dieu guérit les cœurs brisés.

Une action pour aujourd'hui
Ressentez-vous le besoin de “revisiter” un événement douloureux de votre passé ? Votre âme a-t-elle besoin de guérison ? Imaginez simplement que Jésus est là, à ce moment précis, et laissez-le guérir votre cœur. Il a dit : "Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos". Alors que vous lisez cette Pensée du Jour, quelque chose de miraculeux peut arriver dans votre vie. Je le crois et je le déclare. Eric Célérier


Grâ

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4230
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Rappelons-nous combien Dieu nous a comblé de bienfaits dans le passé    Ven 12 Aoû 2016 - 6:07

Comme un père a compassion…

Comme un père a compassion de ses enfants, l'Eternel a la compassion de ceux qui le craignent.
Car il sait de quoi nous sommes formés, Il se souvient que nous sommes poussière.  (Psaume 103:13).

Ce merveilleux psaume de louanges, écrit par David, commence par:
Mon âme, bénis l'Eternel! Que tout ce qui est en moi bénisse son saint nom!
Mon âme, bénis l'Eternel, et n'oublie aucun de ses bienfaits.

Lorsque la route de la vie est dure et les difficultés insurmontables, jetons un regard en arrière. [/b[b]]Rappelons-nous combien Dieu nous a comblé de bienfaits dans le passé et bénissons-le pour tout ce qu'il a déjà fait.

Parfois, nous ne comprenons plus rien à ce qui se passe. Nos prières s'achoppent à un mur. La solution évidente à nos besoins nous est refusée, nous ne savons plus de quel côté nous tourner. Il nous semble que Dieu n'a pas compris notre situation, l'urgence de la réponse à donner. Tous les hommes se sont achoppés un jour à ces questions, il suffit de lire le livre de Job pour le constater. Parfois, des jours, des mois ou des années plus tard, Dieu nous montre (dans la mesure de notre compréhension) le pourquoi de ces épreuves. Dans d'autres cas... RIEN!

Ce ne sera que dans l'éternité que nos "Pourquoi?" auront des réponses. En attendant, laissons-le décider et faire selon ce qu'Il sait être notre bien. Relisons le verset:

Comme un père a compassion de ses enfants, l'Eternel a la compassion de ceux qui le craignent.
Car il sait de quoi nous sommes formés, Il se souvient que nous sommes poussière.

Il connaît nos limites, notre faiblesse, notre incompétence. Il en tient compte, il a pleinement compassion de nous et nous soutiendra toujours. H. E Alexander


Grâ

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4230
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Une ancre de l’âme, sûre et ferme   Sam 13 Aoû 2016 - 6:26

 Une ancre de l’âme, sûre et ferme

     « Nous qui nous sommes enfuis pour saisir l’espérance proposée que nous avons comme une ancre de l’âme, sûre et ferme, qui pénètre jusqu’à l’intérieur du voile où Jésus est entré comme précurseur pour nous… »  Hébreux 6:18-20

  Les chrétiens d’origine juive auxquels cette lettre est adressée avaient abandonné tout le rituel et les habitudes bien établies d’une religion vieille de quinze siècles. Persécutés, dépouillés de leurs biens, ils étaient fortement tentés, quand ils jetaient un regard en arrière, de retourner à leurs anciennes pratiques religieuses qui, par leur caractère concret, les attachaient à la terre.

  Pour les aider à ne pas faire marche arrière, l’auteur inspiré projette leurs regards en avant, tout en prenant appui sur les prescriptions divines du passé. Il se réfère au lieu très-saint du tabernacle, mais il leur précise que ce n’était qu’une figure du ciel, demeure immuable de Dieu. C’est dans cette demeure de Dieu qu’est entré Jésus après sa glorieuse résurrection et c’est là que les croyants l’y rejoindront. Voilà leur espérance, voilà le but pour lequel il valait bien la peine de « s’enfuir » de tout le passé et d’abandonner toute idée de retour !

  Pour nous, croyants du vingt et unième siècle, sur qui pèsent toutes sortes de comportements et de tournures d’esprit matérialistes, cette perspective est également un aspect essentiel de notre foi. Sans cette espérance, nous serions comme des navires ballottés au gré des courants et des vents. Heureusement que nous avons une ancre !

  Elle n’est pas posée sur les sables mouvants de raisonnements religieux, fussent-ils orthodoxes ; elle est fermement accrochée dans le lieu inébranlable où Jésus se trouve maintenant : non pas sur une terre destinée à disparaître, mais dans la présence même de Dieu qui ne saurait changer.

  La chaîne qui nous relie à cette ancre absolument sûre et ferme, c’est notre foi en Dieu et dans ses promesses consignées dans sa Parole, notre foi en notre Sauveur glorifié au plus haut des cieux. Ainsi notre espérance, c’est Jésus dans la gloire. Il va bientôt venir nous introduire dans sa présence là-haut, dans cette gloire où il nous a simplement précédés.  Plaire au Seigneur


Grâ

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Veillons à ne pas nous cramponner à ce que nous avons été dans le passé   

Revenir en haut Aller en bas
 
Veillons à ne pas nous cramponner à ce que nous avons été dans le passé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nous pleurons ceux qui ne nous faisaient pas rire…
» « Seigneur, montre-nous le Père et cela nous suffit »
» Avons-nous une liberté totale d'expressions?
» Partageons pour mieux nous connaître. Dan26-Marine2010
» Psaume 84 (85) Fais-nous voir, Seigneur, ton amour, et donne-nous ton salut.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM ROSE D'AUTOMNE :: SELON LA PAROLE DE DIEU :: Gouttes de Rosée (Méditations journalières - un thème par semaine)-
Sauter vers: