FORUM ROSE D'AUTOMNE

L'ART DE VIVRE ET DE VIEILLIR SELON DIEU !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Forum pour quatre sites que je vous invite à visiter : La vie chrétienne: Gouttes de rosée : http://www.rosee.org/rosee - L’art de vieillir: Rose d’automne : http://www.rosee.org/rosedautomne - Vie communautaire: La roseraie: http://www.rosee.org/roseraie - Famille, Ecologie: http://www.rosee.org/famillebiblique - Bienvenue à tous ! Le but de ce forum est d'être une petite oasis pour chacun de ceux qui le visite... et Je prie le Seigneur de nous permettre de nous encourager, nous édifier et de le voir glorifié dans le partage de sa Parole, que chaque visite sur ce forum soit pour chacun de nous une bénédiction de plus dans notre vie. N’hésitons pas non plus à partager nos sujets de prières afin que plusieurs puissent intercéder avec nous… L'expression des dons de chacun est bienvenue....
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Forum
Partenaires
Forum gratuit


Tchat Blablaland

Partagez | 
 

 Vacances fructueuses

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4219
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Les congés payés remontent à 1936 mais...   Ven 27 Juil 2012 - 8:36

Les congés payés remontent à 1936
Mais le repos hebdomadaire pour tous remonte aux origines de l’humanité.

1936 : les congés payés, le droit à un repos annuel pour tous,
c’était une grande avancée sociale.
Une avancée sociale ?
Oui, par rapport à une situation de privilèges pour certains, d’oppression pour d’autres.
Toute l’histoire nous parle de dominateurs qui réduisent en esclavage,
de dominés qui doivent trimer à longueur de vie.
Mais pas l’histoire seulement l’actualité en est pleine aussi :
esclavage affiché, esclavage larvé, esclavages moraux ….
Les uns sont spécialisés dans le repos,
les autres sont spécialisés dans la production.
Les uns sont riches à millions sans travailler,
d’autres survivent difficilement tout en travaillant.
Injustice criante.
Si Dieu existe, pourquoi n’intervient-il pas
en faveur des opprimés de tous genres, de tous pays ?
Justement, le repos pour tous (et le travail pour tous)
c’est une idée et une priorité affichées de Dieu
et cela depuis l’origine de l’humanité.

Les premières pages de la Bible nous présentent Dieu qui travaille,
qui prend chaque soir le temps du recul pour évaluer ce qu’Il a fait
et après une période de travail prend un temps pour se reposer.
A l’homme qu’Il a créé à son image, Il propose le même rythme :
travailler six jours,
se reposer un jour.
Il n’a pas imaginé le repos à plein temps ou le travail à plein temps,
mais une alternance travail et repos.
Le travail était source de joie et le repos nécessaire.

Lorsque par suite de désobéissance des hommes, les choses se sont gâtées, le travail est devenu pénible, les forts ont dominé les faibles et les ont réduits en esclavage.
Le peuple d’Israël a connu l’esclavage en Egypte. Dieu les a délivrés en brisant le pouvoir de l’oppresseur (le livre de l’Exode, le film les dix commandements nous le racontent.)
Ensuite Dieu dit expressément à son peuple délivré de l’esclavage que le repos hebdomadaire est un droit pour tous : les patrons, les employés, les immigrés et même les animaux.
" Tu travailleras six jours pour faire ce que tu as à faire. Mais le septième jour est le jour du repos consacré à l’Eternel, ton Dieu. Tu ne feras aucun travail ce jour-là, ni toi, ni ton fils, ni ton serviteur, ni ta servante, ni ton bétail, ni l’étranger qui réside chez toi. " Exode 20/9-11

Devenons les collaborateurs de Dieu en oeuvrant dans le sens d’un droit au travail pour tous et d’un droit au repos pour tous. Par Elfriede



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4219
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Attention : vacances !   Mer 27 Juin 2012 - 9:07

Attention : vacances !

Avez-vous déjà lu cet écriteau ou ce panneau : "Attention : vacances" ? C'est, parmi les nombreux avertissements que nous recevons, le danger qui nous est le moins signalé. Et donc nous sommes exposés comme la cigale qui, "ayant chanté tout l'été, se trouva fort dépourvue quand la bise fut venue" (comparer à Proverbes 13.4 ).

La réalité scolaire
Les enseignants le savent. Les grandes vacances ne sont pas toujours propices à l'écolier. La "rentrée" tant redoutée montre que bien des choses s'oublient très vite, pendant cette si longue inactivité. L'été semble effacer une bonne partie du travail scolaire de l'année écoulée. Voilà pourquoi les parents avisés utilisent, pour leurs enfants, les "cahiers de vacances", afin de leur éviter une reprise difficile.

Les pièges de l'été
L'été, qui inclut les congés annuels, est la saison la plus facile à vivre. Mais ce repos, tant attendu par tous, peut être hélas source de bien des relâchements. Et le désœuvrement amène paresse et assoupissement, pour conduire finalement à la défaite : "Paresseux... un peu de sommeil... d'assoupissement... et la pauvreté te surprendra" (Pr 6.9-11).
Alors que son armée était en campagne, "David resta à Jérusalem". Désœuvré, "il se promenait sur le toit de la maison royale". C'est ce qui le perdit : il devint adultère et meurtrier (2 Samuel 11.1 à 17) !

Préparer la rentrée Proverbes 6.8
On dit que le diable ne part jamais en vacances, malheureusement. Et le chrétien, ne doit-il pas rester chrétien, surtout pendant cette période ? Et même ce temps d'inactivité est l'opportunité de faire de grands progrès. On peut davantage se consacrer à la prière, la lecture de la Parole, le témoignage ou la présence aux réunions, etc.
Allons-nous abandonner le travail de notre âme pendant les congés (Proverbes 12.27 ), et négliger nos "devoirs spirituels de vacances" ? Ou bien savons-nous vivre ces moments de repos, en famille, et en tirer profit pour arriver vainqueur et heureux à la rentrée ?

2 Pierre 1.8 Si ces choses sont en vous, et y sont avec abondance, elles ne vous laisseront pas oisifs ni stériles pour la connaissance de notre Seigneur Jésus-Christ. Par Paul Ettori




_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4219
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: L’optimisme du départ en vacances peut cacher bien des aspirations   Dim 24 Juin 2012 - 20:40

Dépaysement garanti

L’optimisme du départ en vacances peut cacher bien des aspirations. Seront-elles comblées?

Nous voici comme chaque année en ces moments de migration tous azimuts. Certains parleront de période de transhumance. Les choix de destinations ont été fait avec grand soin, les modalités administratives bien réglées. L’heure "H" est enfin arrivée. Chacun, en fonction du mode de transport choisi, file en taxi à l’aéroport, se bouscule sur un quai de gare, embarque pour une croisière de rêve, ou se glisse avec ou sans sa caravane dans le flot des embouteillages.

Quel bonheur de pouvoir quitter les lieux communs, la routine fastidieuse, le train-train quotidien, pour goûter au dépaysement total! Quel plaisir aussi de s’adonner à une activité inédite, de profiter de la vie, de savourer avec tous ses sens des moments privilégiés!

Changer de cap
Il n’est pas certain qu’un sondage puisse mettre en lumière les vraies raisons du choix de destination de chacun. L’appel de la mer, de la montagne, de la campagne, la recherche d’une activité intense ou à l’inverse la quête d’un calme apaisant... Tout cela n’est vraiment ressenti que par la personne elle-même.
Quelques-uns aspirent à satisfaire leur soif de repos et de paix dans des monastères et autres endroits propices à la méditation. Une enquête sur ce thème révélait que ce choix n’est pas obligatoirement dicté par un désir de religieux. Il arrive par exemple que des étudiants optent pour cette version pour pouvoir préparer en toute quiétude leurs examens, sans courir le risque d’être sollicités par leurs amis.

De manière plus délibérée, certains veulent vivre de vrais moments spirituels pendant les vacances. Pour eux, le repos ou la détente seulement physiques ne communiquent pas tout l’épanouissement dont ils ont besoin. Ils ont conscience d’être beaucoup plus qu’un corps et qu’il faut aussi qu’ils prennent soin de leur être intérieur. N’y a-t-il pas un temps pour toutes choses? L’été est propice aussi à ce ressourcement.

Ajuster sa vision
Il y a hélas des mises à l’écart qu’on subit: la maladie ou l’absence de moyens financiers en sont parfois la cause. Nous voilà dès lors confrontés à la solitude et tentés par la révolte, l’amertume, la jalousie... Mais ces épreuves peuvent aussi nous pousser à méditer sur la valeur des choses.

Bien des textes de la Bible nous montrent à leur manière que les périodes de désert peuvent avoir du bon. Elles sont parfois utiles. Cela a été le cas pour Israël car Dieu voulait «parler à son cœur». Pour cela, rien de tel que la solitude. Cela a même été vrai pour Jésus qui a passé quarante jours dans le désert avant de commencer sa carrière publique.

Croyants ou pas, nous sommes invités à rechercher des choses dignes d’intérêt. Trop de personnes s’arrêtent sur la route de la vie, essoufflées d’avoir couru après des choses qui ne satisfont pas. Le bonheur ne serait-il qu’un mirage? Tous nos désirs ne seraient-ils que vanité et poursuite du vent? N’attendons pas le dernier moment pour nous poser les vraies questions. Ce serait dommage.
Réussir? Mais pas tout seul!

Ferez-vous des choses agréables cet été? Soyez alors reconnaissant envers celui qui vous accorde ces temps de joie, de détente, de bonheur à vivre… Mais quoi qu’il en soit, mesurez que l’itinéraire pour découvrir la sérénité ne passe pas seulement par des vacances réussies. Dieu propose à l’homme de cesser sa course effrénée vers un avenir illusoire pour profiter dès aujourd’hui auprès de lui du vrai repos.

Dieu seul peut apporter une réponse à l’angoisse de vivre et de mourir. Cette approche se fait par la foi, une confiance absolue en Jésus-Christ qui nous invite à «être dans ce monde mais plus du monde!»

Il est possible de passer, aux yeux des autres, pour une personne libre alors qu’on est prisonnier intérieurement des angoisses, des soucis, des peurs, des inquiétudes qui nous rongent. À quoi cela sert-il de faire illusion?

C’est à tout homme que le Christ dit encore aujourd’hui: «Si quelqu’un a soif, il peut venir à moi et boire. Celui qui croit en moi, des fleuves d’eau couleront de son cœur, et cette eau donne la vie» (1).

Cette invitation n’indique pas une destination géographique pour un temps donné mais propose une existence dans des conditions heureuses et pour toujours. Un vrai dépaysement. Daniel Nochelski



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4219
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Notre Père céleste prend plaisir à nous faire plaisir   Sam 13 Aoû 2011 - 16:20

VIVRE DANS LA JOIE

Recommande aux riches [...] de ne pas être orgueilleux, et de ne pas mettre leur espérance dans des richesses incertaines, mais [...] en Dieu, qui nous donne avec abondance toutes choses pour que nous en jouissions. 1 Timothée 6.17

Notre quête de joie nous conduit dans toutes sortes de directions: vacances de rêve, emplettes, nourriture, vêtements, amis, voitures - la liste est presque interminable.

Si vous avez réagi à la mention des choses énumérées ci-dessus, vous avez peut-être aussi éprouvé un peu de culpabilité. Nous considérons souvent la joie que procurent les choses temporelles comme moins spirituelle et nous manifestons notre malaise en nous excusant de posséder de belles choses: "Je ne l'aurais pas acheté, mais c'était une véritable occasion." Comme si les vrais chrétiens ne mangent jamais de quiche, ne conduisent jamais de belles voitures et ne portent jamais de vêtements haute couture!

Le plus grand don que Dieu nous ait fait est sans conteste notre relation avec son Fils Jésus. C'est un don incomparable. Jésus a promis que, si nous demeurons en lui, nous serons comblés de sa joie (Jn 15.11). Or, sans cette joie profonde et durable le reste de la vie est tout au plus banal.

L'Écriture allie aussi la joie du Seigneur aux choses temporelles. Le plaisir qu'elles procurent peut être une expérience spirituelle positive. Quand nous réalisons qu'il "donne avec abondance toutes choses" (1 Ti 6.17) et que " tout don parfait [descend] d'en haut " (Ja 1.17), notre coeur devrait être rempli de reconnaissance et de louange.

Appréciez le Donateur et ses dons. J.M.S. Notre pain quotidien

Notre Père céleste prend plaisir à nous faire plaisir.



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4219
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Ferez-vous des choses agréables cet été?    Sam 13 Aoû 2011 - 15:35

Dépaysement garanti

L’optimisme du départ en vacances peut cacher bien des aspirations. Seront-elles comblées?

Nous voici comme chaque année en ces moments de migration tous azimuts. Certains parleront de période de transhumance. Les choix de destinations ont été fait avec grand soin, les modalités administratives bien réglées. L’heure "H" est enfin arrivée. Chacun, en fonction du mode de transport choisi, file en taxi à l’aéroport, se bouscule sur un quai de gare, embarque pour une croisière de rêve, ou se glisse avec ou sans sa caravane dans le flot des embouteillages.

Quel bonheur de pouvoir quitter les lieux communs, la routine fastidieuse, le train-train quotidien, pour goûter au dépaysement total! Quel plaisir aussi de s’adonner à une activité inédite, de profiter de la vie, de savourer avec tous ses sens des moments privilégiés!

Changer de cap
Il n’est pas certain qu’un sondage puisse mettre en lumière les vraies raisons du choix de destination de chacun. L’appel de la mer, de la montagne, de la campagne, la recherche d’une activité intense ou à l’inverse la quête d’un calme apaisant... Tout cela n’est vraiment ressenti que par la personne elle-même.

Quelques-uns aspirent à satisfaire leur soif de repos et de paix dans des monastères et autres endroits propices à la méditation. Une enquête sur ce thème révélait que ce choix n’est pas obligatoirement dicté par un désir de religieux. Il arrive par exemple que des étudiants optent pour cette version pour pouvoir préparer en toute quiétude leurs examens, sans courir le risque d’être sollicités par leurs amis.
De manière plus délibérée, certains veulent vivre de vrais moments spirituels pendant les vacances. Pour eux, le repos ou la détente seulement physiques ne communiquent pas tout l’épanouissement dont ils ont besoin. Ils ont conscience d’être beaucoup plus qu’un corps et qu’il faut aussi qu’ils prennent soin de leur être intérieur. N’y a-t-il pas un temps pour toutes choses? L’été est propice aussi à ce ressourcement.

Ajuster sa vision
Il y a hélas des mises à l’écart qu’on subit: la maladie ou l’absence de moyens financiers en sont parfois la cause. Nous voilà dès lors confrontés à la solitude et tentés par la révolte, l’amertume, la jalousie... Mais ces épreuves peuvent aussi nous pousser à méditer sur la valeur des choses.

Bien des textes de la Bible nous montrent à leur manière que les périodes de désert peuvent avoir du bon. Elles sont parfois utiles. Cela a été le cas pour Israël car Dieu voulait «parler à son cœur». Pour cela, rien de tel que la solitude. Cela a même été vrai pour Jésus qui a passé quarante jours dans le désert avant de commencer sa carrière publique.

Croyants ou pas, nous sommes invités à rechercher des choses dignes d’intérêt. Trop de personnes s’arrêtent sur la route de la vie, essoufflées d’avoir couru après des choses qui ne satisfont pas. Le bonheur ne serait-il qu’un mirage? Tous nos désirs ne seraient-ils que vanité et poursuite du vent? N’attendons pas le dernier moment pour nous poser les vraies questions. Ce serait dommage.
Réussir? Mais pas tout seul!

Ferez-vous des choses agréables cet été? Soyez alors reconnaissant envers celui qui vous accorde ces temps de joie, de détente, de bonheur à vivre… Mais quoi qu’il en soit, mesurez que l’itinéraire pour découvrir la sérénité ne passe pas seulement par des vacances réussies. Dieu propose à l’homme de cesser sa course effrénée vers un avenir illusoire pour profiter dès aujourd’hui auprès de lui du vrai repos.

Dieu seul peut apporter une réponse à l’angoisse de vivre et de mourir. Cette approche se fait par la foi, une confiance absolue en Jésus-Christ qui nous invite à «être dans ce monde mais plus du monde!»

Il est possible de passer, aux yeux des autres, pour une personne libre alors qu’on est prisonnier intérieurement des angoisses, des soucis, des peurs, des inquiétudes qui nous rongent. À quoi cela sert-il de faire illusion?

C’est à tout homme que le Christ dit encore aujourd’hui: «Si quelqu’un a soif, il peut venir à moi et boire. Celui qui croit en moi, des fleuves d’eau couleront de son cœur, et cette eau donne la vie» (1).

Cette invitation n’indique pas une destination géographique pour un temps donné mais propose une existence dans des conditions heureuses et pour toujours. Un vrai dépaysement. Daniel Nochelski



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4219
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Peux-tu trouver du repos en dehors de l’arche de Jésus-Christ ?   Sam 13 Aoû 2011 - 8:33

Mais la colombe ne trouva aucun lieu pour poser la plante de son pied Genèse 8:9

Lecteur, peux-tu trouver du repos en dehors de l’arche de Jésus-Christ ? Alors sois sûr que ta religion est vaine. Es-tu satisfait avec moins qu’une connaissance consciente de ton union et ton intérêt en Christ ?

Alors malheur à toi. Si tu professes être un chrétien tout en trouvant pleine satisfaction dans les plaisirs du monde et dans leur poursuite, ta profession est fausse. Si ton âme peut s’étendre elle-même dans le repos et trouver le lit assez long et la couverture assez large pour la couvrir dans les chambres du péché, alors tu es un hypocrite, et tu es étranger à toutes les pensées de droiture de Christ ou à toute perception de sa préciosité. Mais si d’une autre manière tu sens que tu peux arriver à tolérer le péché sans craindre la punition, qu’il soit une punition en lui même, et que si tu pouvais avoir le monde entier, et y demeurer pour toujours, ce serait une misère tout à fait suffisante pour ne pas en sortir ; ton Dieu est-il ce que ton âme désire ardemment ?

Alors bon courage, tu es un enfant de Dieu. Avec tous tes péchés et tes imperfections, reçois ceci comme une consolation : Si tu cries après encore, si tu désires après quelque chose de meilleur, c’est que Christ ne t’a pas abandonné, car tu ne l’as pas tout à fait abandonné. Le croyant ne peut rien faire sans son Seigneur ; les mots sont bien trop faibles pour exprimer ses pensées, ses sentiments pour lui.

Nous ne pouvons pas vivre sur les sables du désert, nous désirons la manne qui descend d’en haut ; nos outres de la confiance naturelle ne peuvent pas nous produire une goutte de rosée, mais nous buvons au rocher qui nous suit, et ce rocher c’est Christ. Quand vous vous nourrissez en lui votre âme peut chanter, « il a satisfait ma rassasié de bonnes choses, afin d’être rajeuni comme l’aigle », mais si vous ne le possédez pas, votre outre de vin éclatant et votre grenier qui regorge ne peuvent vous donner aucune satisfaction ; plutôt se lamenter sur ces richesses avec les paroles de la sagesse : vanité des vanités, tout est vanité. Ch. Spurgeon



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne


Dernière édition par Josy le Sam 13 Aoû 2011 - 15:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4219
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: BONNES VACANCES !   Ven 12 Aoû 2011 - 15:30

BONNES VACANCES !

Les vacances sont une période plus ou moins longue pendant laquelle une personne cesse toute activité professionnelle pour se reposer, se détendre.

L’arrêt systématique du travail, en prenant un temps de oisiveté, ‘activité’ propre à délasser, est-il bénéfique ? Quand on sait que certains ne peuvent trouver de vacances que dans le mouvement et d’autres de relâche que dans le repos, le débat est lancé.

Mais les vacances ne sont pas que le repos physique ! Elles sont aussi les retrouvailles en famille, la joie, les jeux, la détente. Les fous rires de ouf (mdr !) Les vacances que l’on envisage souvent comme ‘Repos’ ne sont pas la cessation du mouvement, l’état d'immobilité.

Mais en un mot, tous, nous sommes d’accord pour dire que les vacances sont méritées !

Dieu, lui-même en Genèse 2-3 « bénit le septième jour, et il le sanctifia, parce qu`en ce jour il se reposa de toute son oeuvre qu`il avait créée en la faisant. »

Le repos dominical fait suite à 6 (5) jours de travail et ce jour du repos doit être sanctifié (Exode 20-8 : « Souviens-toi du jour du repos, pour le sanctifier ».)

Les vacances (congés payés) ne devraient-elles pas, par extension, être sanctifiées ? Dans la joie et la bonne humeur le repos est salutaire.

L’idée de vacances payées naquit dans les années 1920. Le 20 Juin 1936, les congés payés de deux semaines sont instaurés légalement et cet avènement se révéla avantageux pour tout le monde. Les vacances sont devenues un droit, acquis et elles sont nécessaires : « Il y a un temps pour tout, un temps pour toute chose sous les cieux » L'Ecclésiaste 3-1.

Un temps pour rire, un temps pour pleurer de rire, de ne rien faire !... Et pourquoi pas le temps d’avoir le temps ? (Lol)

Prenons donc du repos…À la maison comme au loin. Mais sachons que le repos est un état de quiétude où l'on ne ressent ni trouble, ni agitation. Soyons Calme, en paix, en sérénité car Job 3-25 dit « Ce que je crains, c`est ce qui m`arrive ; Ce que je redoute, c`est ce qui m`atteint. Je n`ai ni tranquillité, ni paix, ni repos, Et le trouble s`est emparé de moi. »

Puisse ce temps de repos être dans la présence de Dieu pour ne pas expérimenter Psaumes 22-3 : « Mon Dieu! Je crie le jour, et tu ne réponds pas; La nuit, et je n`ai point de repos »

Partez en paix vous qui pouvez le faire mais que ce temps de repos ne soit pas en réalité un temps de fatigue car trop consacré aux plaisirs et agitation. Que votre repos soit un moment sans risque, tranquille, qui ne donne pas de souci.

Vous qui ne partez pas (plus) laissez-vous aller au farniente, au flegme. Changez vos activités, vos loisirs, vous vous détendrez ainsi sainement sans besoin de coupure.

Prendre des vacances, se reposer c’est aussi : « Entrer (rester ?) dans le repos de Dieu se reposer de ses oeuvres, comme Dieu s`est reposé des siennes. » Hébreux 4-10

A la mer comme à la montagne, à la campagne comme en forêt et bien même en ville soyez heureux et BONNES VACANCES A TOUTES ET A TOUS !!!! lerdami



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4219
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Aimeriez-vous être continuellement en vacances ?    Ven 12 Aoû 2011 - 8:47

Non à une vie de stress

"Il nous a ressuscités ensemble, et nous a fait asseoir ensemble dans les lieux célestes, en Jésus
Christ..." Éphésiens 2.6

Aimeriez-vous être continuellement en vacances ? C'est possible... si vous apprenez à entrer réellement dans le repos de Dieu.

Ma vie n'était qu'une immense lutte. A cause des maltraitances que j'ai subies tout au long de mon enfance, j'étais une personne constamment insatisfaite et difficile à vivre. Durant nos premières années de mariage, étant moi-même malheureuse, je déniais à Dave le droit d'être heureux. Et je ne supportais pas de le voir heureux alors que je ne l'étais pas. Il refusait de se lamenter avec moi et d'avoir mon regard négatif sur la vie, et pendant un temps, son attitude m'a mise hors de moi.

Mais son exemple a fini par me parler et j'ai commencé à aspirer moi aussi à la paix, la joie et la stabilité qui marquaient sa vie. Je désirais entrer dans le repos de Dieu. Le repos de Dieu n'est pas la récupération après le travail ; c'est la capacité à lui faire confiance et à nous reposer en lui dans toutes nos activités et quoi qu'il arrive. Quand nous entrons dans son repos, nous pouvons rester fermes et d'humeur égale quelles que soient les circonstances.

Nous avons besoin de ce repos parce que nous vivons dans un monde stressant. Et le fait est que la vie ne vaut pas la peine d'être vécue si nous sommes constamment contrariés, frustrés et épuisés par le stress.

Ce type de stress entraîne des problèmes de santé comme les maux de tête, l'hypertension, les problèmes cardiaques, l'angoisse, la peur... et il nous vole toute notre paix, notre joie et notre stabilité.

Nous devons apprendre à nous reposer en Dieu et, pour cela, la première étape est de nous asseoir.
Éphésiens 2.6 dit que lorsque nous acceptons Christ comme notre Sauveur, Dieu nous fait "asseoir ensemble dans les lieux célestes en Christ-Jésus". Physiquement, nous sommes toujours sur terre, mais spirituellement, nous sommes "assis en lui".
Cela signifie que notre position est avec Christ et en lui ; ce qu'il a fait pour nous et qu'il veut nous donner est à notre disposition et nous appartient. Nous n'avons pas à nous inquiéter, à être frustrés et à nous démener, essayant de changer ce que nous ne pouvons pas changer, comme nous-mêmes, les autres, les circonstances... Nous pouvons remettre tout cela à Dieu, certains qu'il fera ce dont nous sommes incapables.

Acceptons qu'il y ait des limites à nos capacités et sachons reconnaître quand nous les avons atteintes.
Nous devons faire ce qui est en notre pouvoir, puis nous retirer et laisser Dieu agir. En effet, il n'est rien de plus stressant que de s'acharner à faire quelque chose quand on ne peut rien faire.

Une décision pour aujourd'hui
Avant de savoir ce que je sais aujourd'hui, je me stressais à essayer de faire ce que Dieu me demandait.
Mais j'ai changé. Vous aussi, dîtes : "non à une vie de stress !" et entrez dans le repos de Dieu. Joyce Meyer



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4219
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Assurément, les week-ends et les vacances sont une façon de trouver du repos   Jeu 11 Aoû 2011 - 17:08

Où le travailleur fatigué va-t-il trouver du repos ?

Quelqu'un a décrit un match de Football Américain comme étant un spectacle où 60.000 personnes qui ont désespérément besoin d'exercice observent 22 athlètes qui ont désespérément besoin de repos. Des pensées similaires pourraient s'appliquer au foot, au basket, au jeu de paume, au hockey ou à bien d'autres sports. Dans le monde des affaires, cependant, c'est le contraire qui est vrai. Nous connaissons bien les agendas de travail hyper chargés qui nous font mener une vie trépidante et qui frise la frénésie. Pour nous, l'enjeu c'est d'arriver à trouver du repos.

Lorsque je travaillais dans le milieu de l'édition de journaux, c'était les heures de tombée qui dominaient. Les informations ne prenaient jamais de congé et c'était un défi permanent d'avoir à couvrir toutes les histoires fascinantes qui arrivaient chaque jour. Plus tard, lorsque je devins rédacteur en chef puis directeur de la communication, j'ai trouvé que les échéances étaient un peu plus étalées, mais les exigences quotidiennes pour tenir ces délais n'en étaient pas moins pressantes.

C'est pareil dans toutes les entreprises : Qu'il s'agisse de présentations de ventes, de rapports de production, d'états financiers, de recherche commerciale, de livraisons de marchandises, d'inventaires, de réunions de direction ou de rendez-vous avec les clients. Il semble que toutes ces demandes - et bien d'autres - nous amènent à aller plus vite que jamais. Et le pire, c'est que le rythme ne ralentit pas. Ce n'est pas que ce soit mal d'avoir des agendas bien remplis:la plupart du temps, c'est bien mieux ainsi que de rester à ne rien faire. Le temps passe plus vite, et la probabilité que votre entreprise survive un jour de plus est bien plus grande.

Mais le problème survient lorsque nous finissons par réagir ou par répondre tellement vite que nous ne nous laissons pas le temps nécessaire pour réfléchir, pour nous rafraîchir les idées - et pour nous reposer. L'écrivain Charles E. Hummel l'appelait "la tyrannie de l'urgent" - le fait d'être si englué dans toutes sortes "d'urgences" immédiates que nous négligeons les choses qui sont vraiment importantes dans la vie, en incluant notre bien-être mental, physique et spirituel.

Assurément, les week-ends et les vacances sont une façon de trouver du repos. Mais qu'en est-il si vous vous retrouvez ce Lundi après-midi avec le sentiment que vous avez travaillé non-stop pendant deux semaines? Ou si vous devez encore attendre deux mois pleins votre précieuse semaine de congé - dont vous avez désespérément besoin? Est-ce que vous choisissez de faire fi de ces sentiments, d'ignorer votre fatigue actuelle et de vous convaincre que "Tout va bien. Je n'ai pas besoin de repos. Je suis en pleine forme!"?

Beaucoup de gens pensent que la Bible est un livre rempli de 'permissions' et 'd'interdictions', mais curieusement elle parle beaucoup de la notion de repos. Dans Genèse, nous pouvons lire qu'après les six jours de la création, même Dieu se reposa. Et aussi dans les Dix Commandements, il y a un ordre d'observer fidèlement le 'Sabbat', un jour de repos hebdomadaire. En plus d'affirmer ce besoin de repos, la Bible nous parle de la meilleure source de repos:
Pourquoi essayer de trouver du repos? Nous avons tendance à penser que plus nous travaillons dur et fort, plus nous sommes productifs. Cependant, lorsque nous sommes épuisés mentalement et physiquement, nous arrivons à un moment donné à un point où nous sommes moins efficaces. Parfois, la chose la plus 'active' que nous puissions faire, c'est de nous reposer, ne serait-ce que pour une courte durée. Dieu peut combler le vide. "En vain vous vous levez de bon matin, vous vous couchez tard, et vous mangez le pain de douleur:Il en donne autant à ses bien-aimés pendant leur sommeil". (Psaume 127:2)

Où trouver du repos? Les météorologistes parlent du calme qui règne dans l'œil du cyclone. Durant son périple terrestre, Jésus promit que, malgré les orages environnants, il allait amener le calme à quiconque ferait appel à Lui. "Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos". (Mathieu 11:28)

Comment trouver du repos? S'il vous est impossible de prendre un jour de congé, ou même de vous allonger pour faire une courte sieste, ça aide souvent de prendre un moment 'à soi'. Arrêtez ce que vous êtes en train de faire - juste quelques instants - et demandez à Dieu de vous donner un sentiment de calme et de clarté d'esprit pour gérer correctement la tâche que vous avez en cours. "Arrêtez, et sachez que je suis Dieu". (Psaume 46:11) Robert J. Tamasy



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4219
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: la période des vacances ... peut devenir une période particulièrement fructueuse en bonnes œuvres    Jeu 11 Aoû 2011 - 9:01

« Qu’il fasse le bien »

Celui qui veut aimer la vie et voir d’heureux jours, qu’il garde sa langue de mal, et ses lèvres de proférer la fraude ; qu’il se détourne du mal et qu’il fasse le bien ; qu’il recherche la paix et qu’il la poursuive ; car les yeux du Seigneur sont sur les justes et ses oreilles sont tournées vers leurs supplications. 1P 3:10-12

Géniale, l’idée de Baden Powell, le fondateur du scoutisme ! « Fais chaque jour au moins une bonne action, un geste de bonté envers quelqu’un qui en a besoin », disait-il à ses scouts. Si tous les jeunes avaient cette préoccupation, cela changerait certainement l’atmosphère de beaucoup d’établissements scolaires !

C’est vrai que les bonnes œuvres ont mauvaise presse dans certains milieux évangéliques où se posent des questions du genre de celles-ci : ceux qu’on engage à accomplir des bonnes œuvres vont-ils s’engager par la foi ? Ne vont-ils pas agir comme sous une loi et se croire des « petits saints », négliger l’indispensable piété, et que sais-je encore ?

Nous sommes appelés à être les premiers dans les bonnes œuvres (Ti 3:8). Le Seigneur a déclaré à ses disciples : « Que votre lumière luise ainsi devant les hommes, en sorte qu’ils voient vos bonnes œuvres, et qu’ils glorifient votre Père qui est dans les cieux » (#Mt 5:16), une parole qui s’apparente « aux pieds chaussés de la préparation de l’évangile de paix » (Ep 6:15).

Bien entendu, c’est tout au long de l’année que nous sommes invités à accomplir ces bonnes œuvres qui démontrent notre foi beaucoup plus que nos paroles (Ja 2:18). Toutefois, la période des vacances pendant laquelle on dispose de plus de temps et de disponibilité d’esprit, peut devenir une période particulièrement fructueuse en bonnes œuvres pour la gloire de Dieu et pour votre bénédiction.

Si vous désirez, en bon disciple, suivre les traces de votre Maître en faisant le bien autour de vous, vous ne manquerez pas de discerner les bonnes œuvres que Dieu a préparées pour vous. Il vous donnera la force de les mener à bien pour peu que vous la lui demandiez.

Et quelle joie, le soir, de pouvoir dire, comme « un esclave inutile » (Lu 17:10) : « Merci Seigneur de m’avoir accordé de faire quelque chose pour toi aujourd’hui ! » Plaire au Seigneur



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4219
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Il est contraint de renoncer au projet de « vacances » qu’il avait réalisé pour le bien de ses disciples.    Mer 10 Aoû 2011 - 15:17

Loin … pour vous reposer

Les apôtres se réunissent auprès de Jésus. Ils lui racontent tout ce qu’ils ont fait… Jésus leur dit: «Venez avec moi dans un endroit isolé, loin de tout le monde, pour vous reposer un peu.» En effet, il y a beaucoup de gens qui vont et viennent, et les apôtres n’ont même pas le temps de manger. Ils partent dans une barque, seuls, pour aller dans un endroit isolé. Mais les gens les voient partir, et beaucoup les reconnaissent. Alors ils viennent en courant de toutes les villes et ils arrivent avant Jésus et ses disciples. Quand Jésus descend de la barque, il voit une grande foule. Son cœur est plein de pitié. En effet, les gens sont comme des moutons sans berger, et il se met à leur enseigner beaucoup de choses. Il est déjà tard. Les disciples s’approchent de Jésus et lui disent: «Il est déjà tard et cet endroit est isolé. Renvoie les gens dans les fermes et les villages des environs. Là, ils pourront acheter quelque chose à manger.» Jésus répond à ses disciples: «Donnez–leur vous–mêmes à manger!» (Marc 6.30-37).

Plusieurs choses me frappent dans ce récit.
C’est tout d’abord le souci de Jésus pour ses disciples. Alors qu’ils sont tout fiers de ce qu’ils ont réalisé et qu’ils ne manifestent encore aucun signe de fatigue, Jésus leur commande d’aller se reposer. Mieux que quiconque et qu’eux-mêmes, Jésus sait qu’ils ont besoin de repos.

Le Christ des évangiles ne recommande pas à ses disciples d’avoir plus de foi pour être capables de se surpasser. Pas du tout. Il prend plutôt les devants et donne l’exemple de quelqu’un qui sait écouter son corps et ses besoins: «venez avec moi… pour vous reposer».

Un repos qui ne viendra pas
Ce qui m’interpelle également, c’est que l’ordre de Jésus ne se réalisera pas. En tout cas, pas tout de suite. Lui qui a toute l’autorité suffisante pour calmer un vent déchaîné et apaiser une mer démontée, lui qui est capable de rendre la vue aux aveugles et même la vie à des morts… voilà qu’il est contraint de renoncer au projet de « vacances » qu’il avait réalisé pour le bien de ses disciples.
La vue de la foule et de ses immenses besoins oblige en quelque sorte Jésus à renoncer à l’ordre qu’il avait donné à ses disciples quelques heures auparavant. «Donnez-leur vous-mêmes à manger!» leur dit-il. N’est-ce pas comme un désaveu de l’injonction d’aller se reposer?

Un miracle qu’on n’attendait pas
Au delà de cet échec apparent, Jésus et ses disciples s’apprêtent à vivre un miracle étonnant, extraordinaire même. Je vous invite à le (re)découvrir en lisant la suite du récit (Marc 6.38-44). Force est de constater que ce prodige n’aurait jamais eu lieu s’il n’y avait pas eu cet empêchement avant.

Une leçon précieuse pour toute personne qui choisit de placer toute sa confiance en Dieu et de se mettre au service des autres. Les revers et les échecs apparents cachent toujours une grâce qui se manifestera au bon moment.

Nul doute que le repos nécessaire est venu pour les disciples de Jésus mais il a fallu attendre car ils avaient une mission supérieure à réaliser auparavant.
DIFFICILE DE TIRER UNE MEME CONCLUSION POUR CHACUN TANT NOS SITUATIONS PEUVENT ETRE TRES DIFFERENTES LES UNES DES AUTRES EN CETTE PERIODE ESTIVALE. UNE CHOSE EST CERTAINE : DIEU NE LAISSE JAMAIS MANQUER DU NECESSAIRE CEUX QUI COMPTENT SUR LUI. GEORGES MARY



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4219
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: En cette période de vacances, alors que de nombreuses personnes vivent dans le découragement ou dans le doute, rappelez-vous que Dieu est un Dieu de promesse   Mer 10 Aoû 2011 - 8:24

Les alliances de Dieu

"Le roi d’Egypte mourut, et les Israélites gémissaient encore sous la servitude et poussaient des cris. Leur appel du sein de la servitude monta jusqu’à Dieu. Dieu entendit leurs soupirs. Dieu se souvint de son alliance avec Abraham, Isaac et Jacob" Exode 2.23-24

Les enfants d'Israël étaient dans une situation qui paraissait sans espoir.

En Egypte depuis tant d'années, ils étaient asservis, traités comme des esclaves. Nous pouvons nous demander ce qu'ils savaient vraiment des promesses de Dieu. Mais ils savaient qu'ils avaient besoin d'aide.

Alors ils ont crié à lui et il "se souvint de son alliance". Il n'avait rien oublié.

Ils apprenaient alors, que lorsque Dieu parle, ses paroles sont, par définition, totalement véritables dans chaque situation et pour toutes les générations. Il ne s'engage pas dans des conversations futiles ou plaisantes. Et il n'oublie jamais. Ce qu'il dit a la valeur d'une alliance, de lois et de principes. Notre devoir est d'apprendre sa Parole, d'y croire, d'y obéir et de la mettre en pratique.

Cela peut être difficile à comprendre. Tant de conversations, chaque jour, sont pleines de mots qui sont si vite oubliés. Nous ne sommes pas étonnés lorsque nos amis, nos gouvernements, nos relations d'affaires ou même les membres de nos familles oublient leurs engagements. Nous devons nous souvenir que Dieu est différent. Et il cherche un peuple qui connaisse sa Parole, qui vive en accord avec
sa Parole et qui attende de lui qu'il respecte sa Parole.

En cette période de vacances, alors que de nombreuses personnes vivent dans le découragement ou dans le doute, rappelez-vous que Dieu est un Dieu de promesses. Assurez-vous que vous connaissez sa Parole (et ses promesses spécifiques). Souvenez-vous de sa Parole.

Croyez-la. Vivez-la. Et ne craignez pas de rappeler à Dieu les promesses qu'il vous a faites. Si vous mettez sa Parole en action, cela peut changer votre vie.

Une prière pour aujourd'hui
Père, merci de ce que ta Parole est vraie. Sers-toi de moi pour apporter la Bonne Nouvelle à ceux qui, dans le monde, sont perdus. Je crois en toi. Je déclare que tes promesses pour moi sont véritables. Au nom de Jésus. Amen. John Roos



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4219
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Prenez-en conscience ! La détente, cela se maîtrise comme toutes nos activités    Mar 9 Aoû 2011 - 17:16

Attention à l’oisiveté

David envoya Joab, et ses serviteurs avec lui, et tout Israël ; et ils détruisirent les fils d’Ammon et assiégèrent Rabba ; mais David resta à Jérusalem. Et il arriva, au temps du soir, que David se leva de dessus son lit de repos et se promena sur le toit de la maison du roi, et, du toit, il vit une femme qui se lavait, et la femme était très belle à voir. 2S 11:1-2

Ces deux versets décrivent le commencement de ce qui allait devenir un drame épouvantable dans la vie de David, drame de l’adultère, drame d’un meurtre abominable : l’affaire d’Urie le Héthien et de sa femme Bath-Shéba.

Au lieu de se trouver au combat avec ses soldats, David se prélasse dans son palais et, au sortir de la sieste, oisif, il tue le temps comme il peut, en se promenant sur le toit de sa maison. C’est là qu’il est submergé par sa convoitise et qu’il commet un péché irréparable.

Chers jeunes amis, nous savons bien que les études ou la vie professionnelle active ne vous laissent guère de loisirs, et que votre problème souvent, dans ce domaine, c’est plutôt de mettre du temps de côté pour la méditation de la Bible, la prière ou le service chrétien.

Néanmoins, après le travail, la détente que chacun reconnaît indispensable peut prendre les allures d’une oisiveté de mauvais aloi : ne rien faire du tout ou faire n’importe quoi ! Si votre énergie spirituelle est mise ainsi en veilleuse, vous devenez fragile en face des convoitises de toutes sortes que le monde vous offre.

Prenez-en conscience ! La détente, cela se maîtrise comme toutes nos activités ; pour un enfant de Dieu, elle se gère dans le cadre de notre amour pour lui et pour les hommes, pas dans celui de notre propre et unique intérêt. Il n’y a pas d’obligations, seulement le désir de plaire au Seigneur à tous égards, y compris dans nos loisirs.

Prenez l’exemple des vacances d’été, qu’allez-vous faire des prochaines ? — Demandez dès maintenant au Seigneur de vous préparer à faire les bons choix, ceux qui vous conduiront à faire sa volonté et qui vous apporteront la détente souhaitée.

Que vos loisirs constituent, non pas une tranche de votre vie fermée au Seigneur, mais au contraire un temps privilégié pour lui ! Plaire au Seigneur



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4219
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: La personne de Jésus est le lieu de repos doux et tranquille de son peuple   Mar 9 Aoû 2011 - 8:24

Mon peuple demeurera dans le séjour de la paix, Dans des habitations sûres, Dans des asiles tranquilles. Esaïe 32.18

La paix et le repos n’appartiennent pas à celui qui n’est pas régénéré, elles sont la possession particulière du peuple du Seigneur, et uniquement de ce peuple. Le Dieu de Paix donne une paix parfaite à tous ceux dont les cœurs lui sont fidèles. Avant que l’homme n’ait chuté, son Dieu lui a donné les tonnelles couvertes des fleurs de l’Éden comme lieu de repos paisible. Hélas ! Bientôt le péché a anéanti la belle demeure d’innocence. Le jour de la colère universelle, lorsque le déluge a balayé au loin une race coupable, la famille choisie a été mise en sécurité dans le lieu de repos de l’arche, qui en flottant l’a amenée depuis l’ancien monde condamné vers la nouvelle terre de l’arc en ciel et de l’alliance, dont le type est Jésus, l’arche de notre salut.

Israël s’est reposé en sûreté dans les demeures aspergées de sang en Égypte, au moment où l’ange destructeur frappait les premiers-nés. Et dans le désert l’ombre de la colonne de la nuée, et l’eau jaillissant du rocher ont procuré un bien doux repos aux pèlerins fatigués.

A cette heure nous nous reposons dans les promesses de notre Dieu fidèle, sachant que ses paroles sont pleines de vérité et de puissance. Nous nous reposons dans les doctrines de sa parole, qui contiennent en elles-mêmes la consolation ; nous nous reposons dans l’alliance de sa grâce, qui est un refuge de joie. Nous sommes bien plus favorisés que David à Adullam, ou Jonas au-dessous de sa plante de ricin, car nul ne peut détruire notre refuge.

La personne de Jésus est le lieu de repos doux et tranquille de son peuple, et quand nous communions avec lui dans le pain rompu, à l’écoute de sa parole, dans l’étude des Écritures, la prière, ou la louange, nous trouvons toutes les formes qui nous permettent de nous approcher de lui, et de redonner la paix à nos esprits.

« J’entends les mots d’amour, je regarde le sang,
je vois le sacrifice puissant, et j’ai la paix avec Dieu.
C’est une paix éternelle, sûre comme le nom de l’Éternel,
Elle se tient à son trône, pour toujours le même :
Les nuages peuvent aller et venir,
les tempêtes peuvent balayer mon ciel,
Cette amitié scellée par le sang ne change pas,
la croix est toujours proche. » Ch. Spurgeon



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4219
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: On n’a jamais autant besoin de vacances que quand on en revient   Lun 8 Aoû 2011 - 18:35

Détendez-vous!

«On n’a jamais autant besoin de vacances que quand on en revient»

Un commerçant d’une ville du littoral de l’Atlantique a affiché ce texte sur sa vitrine: «on n’a jamais autant besoin de vacances que quand on en revient». Cela concerne ces vacanciers qui, dans leur désir de faire du tourisme et de se livrer à des loisirs parfois épuisants, reviennent plus fatigués qu’au début de leur séjour. Pourtant, n’y aurait-il pas une autre façon de vivre cette période estivale?

Parmi les apôtres que Jésus a choisis pour le suivre, Jean est l’un des plus connus. Dans sa vieillesse, il a été déporté sur l’île de Patmos, au large de l’Asie Mineure.

Selon une antique légende, il jouissait d’une grande renommée. C’est ainsi qu’il aurait reçu des guerriers venus de loin qui s’attendaient à le voir prêcher aux foules. Mais ils ont été tout étonnés de le voir en train d’essayer d’apprivoiser une tourterelle. Voyant leur étonnement, Jean a demandé à l’un d’eux son arc, qu’il a trouvé détendu. Il a fait remarquer que c’était également son cas, car il prenait du repos et était détendu.

Si nous négligeons de prendre un vrai repos durant l’été, tandis que nous en avons l’occasion, nous ressemblons alors à un arc constamment tendu. La corde est sans ressort et se cassera prématurément.

Pour goûter à un vrai repos, pour être détendu, réservez à Jésus une place dans vos vacances. Pourquoi ne chercheriez-vous pas à lire les évangiles, qui racontent la vie du Christ, nous donnent aussi la recette pour une vie paisible et non plus sous tension? Seul Jésus a pu dire: «Venez à moi vous tous qui êtes fatigués de porter un lourd fardeau, et je vous donnerai du repos». Venir à lui, tout est là! Lucien Clerc



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4219
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Des vacances pour votre âme   Lun 8 Aoû 2011 - 7:57

Des vacances pour votre âme

"Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et accablés, vous qui êtes déprimés, parce que vous ployez sous un fardeau trop lourd, et je vous donnerai du repos." Matthieu 11.28

J'aime travailler et je suis quelqu'un de consciencieux. Mais je n'ai pas toujours fait preuve de sagesse dans mon attitude face au travail.

Ma vie obéissait au cycle suivant : je travaillais jusqu'à l'épuisement, je me reposais, je travaillais de plus belle jusqu'à ce que je n'en puisse plus, je prenais du repos, j'allais à nouveau jusqu'au bout de mes forces, je soufflais un peu... Vous voyez ce que je veux dire.

La fatigue faisait partie intégrante de ma vie. Cet état peut se définir comme une "grande lassitude qui se traduit par une diminution des forces, de l'endurance, de la vigueur ou de la fraîcheur ; la perte de la patience, de la tolérance ou du plaisir." Parmi ses symptômes on peut citer des pensées et des émotions incontrôlées, des paroles que vous regrettez par la suite, l'incapacité à prendre de bonnes décisions, le
découragement, la gloutonnerie, les dépenses excessives, l'irritabilité, l'apitoiement sur soi, la faiblesse face aux tentations et l'absence de goût à la vie.

Il nous arrive à tous d'être fatigués, et nous avons tendance à en rejeter la faute sur la vie. Mais ce n'est pas la vie qui nous fatigue ; c'est notre attitude face à elle et la façon dont nous gérons les choses.

Je me souviens avoir prié avec beaucoup de ferveur pour que les autres ou les circonstances de ma vie changent. Et Dieu m'a dit : "C'est ton approche qui doit changer." Si je ne pouvais pas modifier les circonstances, je pouvais changer mon état d'esprit. La vérité est que personne ne peut vous obliger à avoir une mauvaise attitude si vous décidez le contraire - vous avez une pleine autorité sur vos réactions.

J'ai appris à reconnaître les symptômes de la fatigue avant qu'elle n'apparaisse. Je peux ainsi intervenir avant d'en arriver au stade où j'ai besoin d'une cohorte de chrétiens pour m'aider à en sortir. La clé est de crier immédiatement à Dieu.

La réponse de Dieu consiste à entrer dans son repos. C'est l'endroit le plus merveilleux où vous puissiez vous trouver ! Ce repos n'est pas physique ou consécutif à un travail.

Le repos que Jésus nous offre est quelque chose que nous expérimentons dans notre âme alors même que nous sommes plongés au milieu de tout ce qui fait notre vie. C'est un repos qui nous aide à gérer les situations pour les empêcher de nous ravir notre joie, de nous garder constamment de mauvaise humeur ou de nous rendre malades. Nous pouvons rester paisibles quoi qu'il arrive autour de nous.

J'appelle cela des "vacances de l'âme". Quand votre âme est en repos, vos émotions vont bien, votre intellect aussi et votre volonté est en paix avec Dieu et ne lui résiste pas. Au lieu de vouloir toutcomprendre, vous faites simplement confiance à Dieu !

Une action pour aujourd'hui
Dieu ne nous a jamais promis une vie sans problèmes. Mais il a promis que nous pourrions vivre au-dessus des difficultés... avec son aide. Si vous abordez la vie en ayant confiance en Dieu, en lui remettant toutes choses, vous constaterez que vous êtes plus fort que les épreuves que vous traversez.

C'est cela, le repos de Dieu ! Joyce Meyer



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4219
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Re: Vacances fructueuses    Dim 7 Aoû 2011 - 18:07

POINT DE RELÂCHE

Mais les hauts lieux ne disparurent point d’Israël, quoique le cœur d’Asa fut en entier à l’Éternel pendant toute sa vie. 2Chroniques 15:17

Asa n’obéissait pas parfaitement à l’Éternel ; fidèle dans les grandes choses, il ne l’était pas dans les petites. Prenez garde aux choses dont vous dites : cela n’a pas tellement d’importance ! Ce qui, pour vous, paraît sans importance, peut en avoir beaucoup aux yeux de Dieu. Pour un enfant de Dieu, tout a de l’importance. Combien de temps faudra-t-il à Dieu pour vous le faire comprendre ! Dieu ne perd jamais patience. Vous dites : « J’ai la conviction d’être en règle avec Dieu », mais les « hauts lieux »* subsistent ; il y a un point sur lequel vous n’avez pas obéi. Comment pouvez-vous dire que votre cœur est droit devant Dieu, alors qu’il y a dans votre vie quelque chose qui n’est pas en ordre ? Chaque fois que vous avez à vous demander si ce que vous faites est bien ou mal, abandonnez-le immédiatement.

Dans le domaine de l’obéissance, il n’y a pas de « petites choses ».

Y-a-t-il encore, dans votre vie, un détail que vous avez négligé ? Dans l’ensemble les choses vont bien, mais il y a un point où vous vous relâchez ! Vous ne pouvez pas davantage vous permettre de prendre des vacances dans le combat spirituel, que votre cœur ne peut prendre des vacances et cesser de battre.

Vous ne pouvez avoir des vacances morales, et rester moral, pas plus que des vacances spirituelles et rester animé par le Saint-Esprit. Dieu vous veut entièrement à lui, et il vous faut veiller sans cesse pour être digne de lui. Cela demande beaucoup de temps, et de peine. Il y a des gens qui s’imaginent pouvoir gravir tous les sommets en deux minutes ! O. Chambers

*En Israël, on offrait un culte idolâtre sur les hauts lieux.



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4219
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Vacances fructueuses    Dim 7 Aoû 2011 - 8:06

    Bien-aimé

La Bible ne parle pas de vacances. De repos, oui. Pas de vacances.
La vraie question, c’est peut-être: «Qu’est-ce qui me permet de me reposer, de vraiment me reposer? Quelle activité (oui, une sieste quotidienne est une activité) me permet de me retrouver, de mettre loin de moi les obligations de tous les jours, de regagner la sérénité qui est vitale à mon bien-être?»
Dans la Bible : Le repos ; se reposer. C’est la cessation de l’activité. C’est aussi l’expression du délassement...
Je vous souhaite donc des vacances rafraichissantes et délassantes.  Josy

Tu seras béni dans les champs. Deutéronome 28:3

Isaac était béni lorsqu’il se rendait le soir aux champs pour méditer et prier. Et que de fois nous y avons aussi rencontré le Seigneur quand nous nous y trouvions seuls. Que d’arbres et de prés sont témoins de ces paisibles moments, dont nous aimons à retrouver les impressions bénies !

Booz de même, lorsqu’il rentrait ses récoltes, était béni et ses serviteurs avec lui. Que Dieu fasse aussi prospérer tous ceux qui conduisent la charrue. Le cultivateur qui obéit à la voix de Dieu peut se réclamer de cet exemple.

Depuis Adam, l’homme continu à travailler aux champs, et si, par la suite de son péché, la malédiction a frappé la terre, il peut encore, à cause du second Adam, y trouver une bénédiction.

Nous allons dans la campagne pour donner de l’exercice à notre corps, et nous sommes heureux de penser que le Seigneur bénira aussi cet exercice en fortifiant une santé que nous pouvons ensuite employer pour sa gloire.

Nous allons aux champs pour y étudier la nature, et il n’y a rien, dans la connaissance de la création visible, qui ne puisse être sanctifié et utilisé de la manière la plus élevée par la bénédiction de Dieu.

Enfin, nous allons aux champs pour y déposer nos morts, et d’autres nous mèneront à notre tour à ce champ du repos. Là encore nous trouverons des bénédictions, soit que nous y pleurions, soit que nous y dormions. Ch. Spurgeon



Encore d'autres articles sur les vacances :
http://www.rosee.org/rosee/page57.html
...[/center]

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne


Dernière édition par Josy le Sam 22 Juil 2017 - 16:13, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vacances fructueuses    

Revenir en haut Aller en bas
 
Vacances fructueuses
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM ROSE D'AUTOMNE :: SELON LA PAROLE DE DIEU :: Gouttes de Rosée (Méditations journalières - un thème par semaine)-
Sauter vers: