FORUM ROSE D'AUTOMNE

L'ART DE VIVRE ET DE VIEILLIR SELON DIEU !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Forum pour quatre sites que je vous invite à visiter : La vie chrétienne: Gouttes de rosée : http://www.rosee.org/rosee - L’art de vieillir: Rose d’automne : http://www.rosee.org/rosedautomne - Vie communautaire: La roseraie: http://www.rosee.org/roseraie - Famille, Ecologie: http://www.rosee.org/famillebiblique - Bienvenue à tous ! Le but de ce forum est d'être une petite oasis pour chacun de ceux qui le visite... et Je prie le Seigneur de nous permettre de nous encourager, nous édifier et de le voir glorifié dans le partage de sa Parole, que chaque visite sur ce forum soit pour chacun de nous une bénédiction de plus dans notre vie. N’hésitons pas non plus à partager nos sujets de prières afin que plusieurs puissent intercéder avec nous… L'expression des dons de chacun est bienvenue....
Sujets similaires
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Forum
Partenaires
Forum gratuit


Tchat Blablaland

Partagez | 
 

 La vie chrétienne est une course qui exige de la discipline et de l’endurance.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Courons avec persévérance dans la carrière qui nous est ouverte   Sam 19 Aoû 2017 - 7:09

 "Courons avec persévérance dans la carrière qui nous est ouverte."  Hébreux 12:1

Parmi les appels de la Parole de Dieu que le temps présent fait ressortir avec une insistance spéciale, il en est un qui sonne au coeur des fidèles comme un coup de clairon: "Persévérez!" Que mille tombent à votre côté et dix mille à votre droite, ne cédez pas, restez debout! Si l'amour de plusieurs se refroidit, vous, endurez la croix, méprisez l'ignominie. Si les autres abandonnent la lutte par amour pour le siècle présent, vous, poursuivez la course!

Ceux qui persévèrent acceptent la tâche toute humble et ingrate; ils savent que l'Eternel ne regarde pas à l'extérieur, mais à l'intérieur, que ce n'est pas ce qui frappe les yeux qui compte, mais ce qui est agréable au Maître. Ils ne trouvent pas que c'est une chose étrange d'être dans la fournaise. Ils se réjouissent d'avoir part aux souffrances de Christ, sachant que lorsque Sa gloire apparaîtra, ils seront dans la joie. 1 Pierre 4:12-13. La force de Christ habite en eux, et leur épreuve est transformée en bénédiction pour les autres.

Quel est donc le secret de la persévérance? Moïse l'a connu: "Il se montra ferme, comme voyant Celui qui est invisible." Hébreux 11:27. Paul l'a connu et put dire: "Grâce au secours de Dieu, j'ai continué jusqu'à ce jour." Actes 26:22. Fixons nos yeux sur notre Chef divin, et nous serons capables de persévérer.

Le secret de la persévérance ne provient pas seulement de Celui qui est immuable, mais aussi de Son oeuvre accomplie à la croix: elle est éternellement suffisante et efficace. Si nous sommes crucifiés avec Christ, nous sentirons les effets de la puissance de l'enfer, mais nous n'en serons pas affectés. Réalisant notre position en Lui, nous recevrons la grâce de la persévérance.

Le secret de la persévérance est en troisième lieu une vie donnée aux autres et livrée à Dieu. C'est un don de Sa part, qui ne nous est pas seulement confié pour nous-mêmes, mais pour les autres.

Demandons au Seigneur ce don, cette vertu du Sauveur Lui-même qui, sur la terre, a persisté dans la communion sans ombre avec Son Père céleste et dans le don complet de Lui-même, pour ceux qu'Il voulait amener à Dieu. H.E. Alexander



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Une croix trop lourde   Ven 18 Aoû 2017 - 6:10


  Une croix trop lourde

Cette histoire en forme de parabole doit nous amener à réfléchir.

Un pèlerin part à la recherche du pays de la vie. Un sage lui conseille de se charger d'une croix qui, selon lui, doit lui en permettre l'entrée. Notre pèlerin chemine ainsi, traînant tant bien que mal son fardeau. Il se plaint quand l'étape est longue et ardue.
Petit à petit, une idée, qu'il trouve géniale, s'impose à son esprit. Il lui faut bien une croix s'il ne veut pas perdre le résultat de tant d'efforts, le but de la marche de sa vie ...
Mais cette croix, a-elle besoin d'être si longue ? Plus courte, elle sera moins lourde et moins encombrante. A force d'y penser, l'idée s'impose à son esprit. Un jour, il la met à exécution. Prenant une scie, il se met à rogner un bon morceau de sa croix.
- Vraiment, se dit-il, pourquoi n'y ai-je pas pensé plus tôt.
Et, d'un air moqueur, il nargue les personnes qui, moins avisées que lui, peinent et transpirent sous leur fardeau trop lourd.
Les années passent et, un jour, notre pèlerin se trouve presque parvenu à destination. Enfin, devant lui, c'est le Pays de la Vie. Demain, il y sera enfin reçu et pleinement récompensé de ses longs et pénibles efforts ! Le dernier obstacle à franchir, c'est une rivière au fond d'une étroite vallée. Elle n'est pas très large. C'est pourquoi elle ne l'inquiète pas trop, car déjà, de la rive où il est, il aperçoit le magnifique pays où il va goûter un repos bien mérité, en compagnie de ceux qui, comme lui, auront achevé la course et seront parvenus au but.
C'est alors que la croix lui révèle toute son utilité. Il lui faut seulement la jeter d'une berge à l'autre et s'en servir comme un pont pour passer dessus. Hélas ! Mille fois hélas ! Notre pèlerin doit vite déchanter. Sa croix, plus légère, est... devenue trop courte. Il doit rester en deçà de la rivière, maudissant sa sagesse, regrettant sa folie, pleurant sur sa misère...

Ainsi en est-il et en sera-t-il pour ceux qui comme ce pèlerin, auront trouvé leur croix trop lourde et auront eu la malencontreuse idée de la raccourcir, de l'adapter à leur convenance.

Jésus a dit : Celui qui ne prend pas sa croix et ne me suit pas, n'est pas digne de moi. Celui qui conservera sa vie la perdra, et celui qui perdra sa vie à cause de moi la retrouvera (Mt 10.38-39). Jésus a dit encore : Si quelqu'un veut marcher à ma suite, qu'il renonce à lui-même, qu'il se charge de sa croix, et qu'il me suive. Car celui qui est préoccupé de sauver sa vie la perdra, mais celui qui perdra sa vie à cause de moi, la retrouvera. Si un homme parvient à posséder le monde entier, à quoi cela lui sert-il s'il perd sa vie ? Et que peut-on donner pour racheter sa vie (Mt 16.24-26).

La croix que nous avons à porter, ce sont les souffrances que nous endurons au service de notre Seigneur. C'est le monde qui nous impose cette croix, mais cependant, c'est volontairement que nous la portons, et finalement, c'est elle qui nous porte ! Pasteur Lucien Clerc



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: L' espérance grandit de pair avec la patience qui produit l'endurance    Jeu 17 Aoû 2017 - 6:04


 L' espérance grandit de pair avec la patience qui produit l'endurance

"Souviens-Toi de Ta promesse à Ton serviteur, puisque Tu m'as donné l'espérance."  Psaume 119:49

L'espérance selon la Bible n'a rien de commun avec l'optimisme, désir du coeur de voir tout en beau et qui, comme le coeur humain lui-même, peut être "trompeur par-dessus tout". L'espérance est d'origine divine, une semence déposée dans chaque coeur dès qu'il est né de nouveau.

Si petite qu'elle soit au début, l'espérance est un principe de vie, une graine divine qui ne doit pas périr. Cependant il lui faut les soins et la patience infinie du divin Cultivateur. De plus, elle doit être soumise aux lois divines qui conduisent toute plante à la maturité: le chaud et le froid, le jour et la nuit, le soleil et la tempête. Sans le ministère négatif du vent, de la tempête, de la nuit, elle ne peut s'enraciner profondément et croître.

L'espérance, c'est la foi en pleine activité. Elle est née pour vaincre, elle croît pour être couronnée. Elle ne peut vivre que dans un sol de difficultés, d'afflictions et d'opposition. Le vent le plus violent fortifie ses racines, les ténèbres les plus profondes la font rayonner d'une clarté plus pure. Sa lumière brille de plus en plus jusqu'au jour parfait. L'espérance triomphe dans les jours où tout porte au désespoir. Dieu l'a créée pour cela, comme autrefois II plaça dans l'étendue les luminaires pour régner sur la nuit.

Si l'espérance naît et grandit dans une vie qui reçoit Jésus-Christ, et apprend à Lui obéir, Le suivre et Le servir, son point d'arrivée sera dans la gloire du ciel. Dans les tribulations, l'optimisme s'évanouit, mais l'espérance s'épanouit. En se réjouissant, elle grandit de pair avec la patience qui produit l'endurance . Ces trois vertus font du chrétien un vainqueur dont l'ancre est jetée au-dedans du voile.

Tout ceci, est-ce pour vous de la théorie ou bien l'expérience de votre coeur, vécut avec Dieu dans ce sanctuaire où ni ami, ni parent ne peuvent entrer? "L'espérance ne trompe point, parce que l'amour de Dieu est répandu dans nos coeurs par le Saint-Esprit qui nous a été donné." Romains 5:5.  H.E. Alexander



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Soyez tenace et avancez malgré les difficultés   Mer 16 Aoû 2017 - 5:41

  Soyez tenace et avancez malgré les difficultés

"Seulement, ce que vous avez, retenez-le jusqu’à ce que je vienne" Apocalypse 2.25

Ce n'est pas parce que nous sommes chrétiens que nous n'aurons pas notre lot de difficultés. D'ailleurs, la Bible est claire sur ce point : "Dieu fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et il fait pleuvoir sur les justes et sur les injustes". (Matthieu 5.45).

La différence majeure entre les enfants de Dieu et ceux qui ne le sont pas, vient du fait que nous avons le Seigneur comme appui lorsque nous affrontons l'épreuve. Il est là pour nous encourager et nous donner la force de continuer.

J'ai également une bonne nouvelle à vous communiquer ! J'ai lu la Bible jusqu'au bout, et à la fin c'est nous qui gagnerons... quelles que soient nos épreuves et nos tourments de ce jour. Au temps fixé, Dieu va faire lever son soleil de justice et nous surmonterons toutes nos afflictions. Oui, ce sont les enfants de Dieu qui l'emporteront.

Mon frère, ma soeur, séchez vos larmes et contemplez le Seigneur, car il est grand et puissant. Dans le livre de l'apocalypse (chapitre 1), Jésus est dépeint de manière éclatante.

Ce n'est pas la maladie qui va l'emporter, ce ne sont pas nos factures, et encore moins nos problèmes familiaux... Non, à la fin c'est nous qui triompherons par la grâce de notre Dieu. Le diable sera jeté dans un étang de feu avec tous les démons. Quant à nous, nous serons pour l'éternité dans la félicité éternelle.

Bien-aimé, soyez tenace et avancez en ayant les yeux fixés sur la rémunération finale. Apocalypse signifie révélation. Que nous puissions chacun avoir cette fraîche révélation de la grandeur de notre Dieu ainsi que de la victoire finale.

Une prière pour aujourd'hui
Seigneur, que sont mes peines actuelles lorsque je contemple la félicité éternelle ? Donne-moi une révélation de ta grandeur afin que je ne sois pas troublé dans ces temps difficiles. Amen. Patrice Martorano


_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Aller jusqu’au bout   Mar 15 Aoû 2017 - 7:15

Aller jusqu’au bout

     « Ne nous lassons pas de faire le bien, car, en temps voulu, nous moissonnerons, si nous ne défaillons pas. » Galates 6:9

  L’ennemi de nos âmes cherche à nous détourner de Christ par diverses tentations, comme la mondanité ou de fausses doctrines. Mais il est si subtil qu’il peut agir même dans des situations où apparemment rien n’est faux. La fatigue et le découragement peuvent gagner des croyants qui pourtant font le bien et marchent dans la bonne direction !

  On dit qu’il est souvent plus facile de créer une affaire, de la développer, que de la maintenir. La période de démarrage terminée, les stimuli et l’enthousiasme diminuent, pourtant il faut tenir bon. Il en va de même dans la vie spirituelle. Au temps des découvertes et des élans de l’âme, succède parfois une période où rien de nouveau ne semble arriver. La routine s’installe, rien ne surprend ou n’émerveille comme dans les jours précédents, et nous voilà découragés et fatigués. Il semble même que tous nos efforts soient vains, dans l’église et ailleurs. Toujours les mêmes questions qui reviennent, auxquelles il a été cent fois répondu, toujours les mêmes personnes à encourager …  Et voilà qu’une petite voix s’élève en moi : Laisse tomber, tu en as assez fait, d’autres sont plus capables que toi …  

  À peine ai-je résisté à ce piège, qu’une deuxième voix se fait entendre : Résigne-toi, continue par devoir, ce qui n’est pas mieux.

  Si je refuse à me résigner, le piège alternatif surgit aussitôt : Recours à de nouvelles méthodes, invente de nouveaux programmes, trouve de nouvelles attractions, lance-toi dans de nouveaux services …  C’est le piège du dopage, pas spirituel du tout.

  Halte ! Réfléchissons ! Pour qui ai-je vraiment fait le bien, et dans quel but ? L’ai-je fait pour le service ou pour la gloire de Christ ? La vie chrétienne n’est pas une suite de devoirs. Elle a un sens, une direction, un but : Christ et sa gloire. C’est une école préparatoire à l’éternité : « Quand le Christ, qui est notre vie, sera manifesté, alors vous aussi vous serez manifestés avec lui en gloire » (Col 3:2-4). Ce sera alors le temps de la moisson. En attendant, vivons dans l’intimité du Seigneur ; demeurons en lui. Pensons à son endurance et à sa patience (Hé 12:3; 2Th 3:5) et allons fidèlement jusqu’au bout avec les forces qu’il nous accordera infailliblement jour après jour. Plaire au Seigneur



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Compter sur la présence de dieu   Lun 14 Aoû 2017 - 6:18


  Compter sur la présence de dieu      

     Ceux qui se confient en l’Éternel …  marchent et ne se fatiguent point.  Esaïe 40:31

     Marcher n’a rien de palpitant ni de sensationnel. Cela demande pourtant de l’endurance, de la continuité. Pour marcher sans se fatiguer », sans s’épuiser, il faut utiliser toutes ses forces. Le mot « marcher » est employé dans la Bible en rapport avec le caractère. « Jean, voyant Jésus marcher vers lui, dit : « Voici l’agneau de Dieu ». Il n’y a jamais rien d’abstrait dans la Bible, tout y est vie, réalité concrète. Dieu ne dit pas : « Soyez spirituels », mais « Marchez devant moi ».

     Lorsque nous sommes malades ou déprimés, nous recherchons le « sensationnel ». Cela aboutit sur le plan physique, à des manifestations nerveuses qui sont des contrefaçons du Saint-Esprit. Sur le plan émotionnel cela entraîne des affections désordonnées et l’immoralité ; sur le plan spirituel, nous finissons par détruire toute vie authentique.

     La présence réelle de Dieu n’est pas liée à un signe particulier, mais elle dépend de notre volonté de regarder sans cesse au Seigneur. Quand nous cessons de compter sur Lui, les difficultés surgissent. L’expérience dont parle le Psalmiste : « C’est pourquoi nous sommes sans crainte lorsque les flots mugissent… » deviendra notre expérience si nous Sommes décidés à nous appuyer non sur le sentiment de la présence de Dieu, mais sur la certitude de sa présence. L’Éternel était ici, et je ne le savais pas.

     Dans les moments critiques, demandons à Dieu de nous guider ; mais gardons-nous de dire sans cesse : « Ô Seigneur, conduis-moi dans telle ou telle direction. » Il est certain qu’il nous conduira. Si les décisions que le bon sens nous dicte ne correspondent pas à la volonté de Dieu, il nous le fera comprendre. Restons alors en repos, et attendons que sa présence nous éclaire. O. Chambers



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Mais ils n’ont point de racine...   Dim 13 Aoû 2017 - 5:45

  Mais ils n’ont point de racine. {Luc  8:13}

Mon âme, examine-toi toi-même, ce matin, par la lumière de ce texte. Tu as reçu la parole avec joie ; ton appétit a été excité et tu as ressenti une vive impression ; mais rappelle-toi bien ceci : recevoir la Parole d’une manière auditive est une chose, mais recevoir Jésus dans ton âme, c’est complètement différent ; à un sentiment superficiel est souvent jointe une dureté intime de cœur, et une vive impression reçue de la Parole n’est pas toujours durable.

Dans la parabole du semeur, il y a un cas où la semence tombe sur un sol rocailleux, recouvert d’une mince couche de terre ; quand la semence a commencé à prendre racine, sa croissance, au début dirigée vers le bas, est entravée par la roche dure et par conséquent elle dépense ensuite toute son énergie dans la montée de ses pousses vertes, tant qu’elle peut, mais n’ayant que peu de sève en provenance de la racine, elle finit par flétrir. Est-ce mon cas ? Est-ce que j’ai fait quelque chose de spectaculaire dans ma vie pratique sans en avoir la correspondance dans ma vie intérieure ? Une bonne croissance s’étend vers le haut et le bas en même temps. Est-ce que je suis enraciné dans la sincère fidélité et dans l’amour de Jésus ? Si mon cœur reste dur et insensible à la grâce, la bonne semence peut germer pour une saison, mais elle doit finalement se flétrir, car elle ne peut pas croître sur un cœur rocailleux, broyé, non sanctifié. Je redoute le genre de piété croissant trop rapidement et qui manque d’endurance, comme le ricin de Jonas ; laissez moi évaluer le coût d’être un disciple de Jésus, par dessus tout, laissez moi ressentir l’énergie de son Esprit, et alors je posséderai une semence fidèle et durable en mon âme. Si mon esprit demeure endurci comme il l’était de par sa nature, le soleil de l’épreuve le brûlera, et mon cœur dur répandra la chaleur la plus terrible sur la semence malade, ma piété ne tardera pas à mourir, et mon désespoir sera terrible ; par conséquent, Ô Semeur céleste, prépare le terrain de mon cœur, répand ta vérité en moi, et laisse moi t’offrir en retour une moisson généreuse. Ch. Spurgeon


_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Résistez au découragement   Sam 12 Aoû 2017 - 5:52

   Résistez au découragement

"Ne nous lassons pas de faire le bien ; car si nous ne nous décourageons pas, nous récolterons quand le moment sera venu." Galates 6.9

De nombreux obstacles peuvent nous empêcher d'obéir à notre appel. Je me suis demandé au fil des ans si notre pire ennemi était la procrastination ou le découragement. Si Satan ne peut pas nous amener à repousser notre travail à plus tard, il fera en sorte que nous y renoncions complètement.

L'apôtre Paul nous exhorte à résister au découragement : "Ne nous lassons pas de faire le bien ; car si nous ne nous décourageons pas, nous récolterons quand le moment sera venu" (Galates 6.9).

Vous arrive-t-il de vous lasser de faire ce qui est juste ? Je pense que c'est le cas pour chacun de nous. Il semble parfois plus facile de faire le mauvais choix que le bon.

Le découragement nous rend inefficaces. Quand nous sommes découragés, nous travaillons contre notre foi.

Le découragement me fait dire : "C'est impossible." Ce qui est exactement l'inverse de : "Je sais que Dieu peut le faire, parce qu'il a dit..."

Posez-vous les questions suivantes :
- Comment est-ce que je gère l'échec ?
- Quand ça ne va pas comme je veux, est-ce que je deviens grognon ?
- Quand ça ne va pas comme je veux, est-ce que je me sens frustré ?
- Quand ça ne va pas comme je veux, est-ce que je me mets à me plaindre ?
- Ai-je l'habitude de finir ce que je commence ?
- Où est-ce que je me situe sur l'échelle de la persévérance ?

Quand un artiste commence une sculpture, il doit patiemment tailler la pierre. Il ne suffit pas de frapper une fois pour dégager toute la matière en excès et révéler un chef d'oeuvre. Coup de ciseau après coup de ciseau, il enlève tout ce qui est inutile.

C'est également vrai dans la vie. Rien de ce qui vaut vraiment la peine n'arrive facilement !

Vous persévérez et travaillez sans relâche, et peu à peu votre vie devient un chef d'oeuvre de la grâce de Dieu.

Les gens extraordinaires ne sont en réalité que des gens ordinaires dotés d'une détermination extraordinaire. Les grands hommes n'abandonnent pas la partie.

Un encouragement pour aujourd'hui
Si vous êtes découragé, ne renoncez pas sans vous battre. Tout ce qui est bon et qui a de la valeur demande de l'endurance et de l'énergie. Persévérez ! Rick Warren



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Comment vis-tu ton christianisme ?    Ven 11 Aoû 2017 - 5:51


Comment vis-tu ton christianisme ?

     Être chrétien, c’est vivre de Christ et pour Christ en mettant les autres au premier rang de nos préoccupations. Voilà ce que l’apôtre Paul enseigne à la fin de sa lettre aux Galates, Galates 6:9

  « Ne soyez pas séduits. » Ne crois pas que tu seras approuvé de Dieu parce que tu soignes ton apparence de bon chrétien par l’observance de règles et de commandements.

  « On ne se moque pas de Dieu. » Tu sais bien que Dieu discerne le vrai du faux. Si tu penses qu’il prend pour vrai ce qui n’est qu’apparence dans ta vie, c’est comme si tu te moquais de lui.

  « Car ce qu’un homme sème, cela aussi il le moissonnera. » C’est une règle établie par Dieu : nous portons les conséquences de nos actes …  même si, dans sa grâce, Dieu ne nous rend pas toujours selon ce que nous avons fait.

  « Car celui qui sème pour sa propre chair moissonnera de la chair la corruption. » En cherchant à paraître, à tes yeux ou à ceux de ton entourage, comme un chrétien très pointilleux quant aux choses de Dieu, tu sèmes pour la chair, pour être content de toi et de l’image que tu donnes aux autres. De toute façon, cela périra avec toi ! En outre, demain, Dieu peut permettre que ta façade se dégrade, que ton véritable état spirituel se dévoile, et alors bonjour les dégâts pour toi !

  « Celui qui sème pour l’Esprit moissonnera de l’Esprit la vie éternelle. » Si au lieu de te préoccuper de la considération des autres ou de ton autosatisfaction, tu te laisses conduire par le Saint Esprit, ce que tu feras portera des fruits éternels. De plus, dès maintenant, la vie de Christ se développera en toi et tu te réjouiras d’avoir son approbation.

  « Or ne nous lassons pas en faisant le bien, car au temps propre, nous moissonnerons, si nous ne défaillons pas. » Semer pour l’Esprit ne signifie pas seulement lire la Bible, mais aussi se tourner vers les autres pour leur apporter l’Évangile, un encouragement, une aide matérielle et financière, la sollicitude dans la prière. Tes efforts ne seront pas toujours reconnus. Ne te lasse pas pour autant ! Si tu ne vas pas jusqu’au bout de ta tâche, la récolte risque d’être compromise.

  Conclusion : « Ainsi donc, comme nous en avons l’occasion, faisons du bien à tous, mais surtout à ceux de la maison de la foi. » Assez parlé ! Tenons-nous devant le Seigneur et agissons ! Plaire au Seigneur



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Dieu poursuit un but lent : nous faire grandir à travers les difficultés   Jeu 10 Aoû 2017 - 6:12

   Mais il faut que la patience accomplisse parfaitement son œuvre, dit Jacques...

... Certaines difficultés subsisteront toujours dans la vie. Nous devons apprendre à les accepter et prouver que sa grâce est suffisante. Paul demanda à trois reprises au Seigneur de le guérir d’une infirmité corporelle. Le Seigneur ne le fit pas, mais lui accorda la grâce de la supporter (2Co 12.8-10).

Quand nous faisons face aux problèmes de la vie que Dieu ne veut manifestement pas supprimer, soumettons-nous à sa volonté.

Fanny Crosby, auteur célèbre de cantiques, était une petite fille de huit ans aveugle lorsqu’elle a écrit ces lignes :
Oh ! Combien je suis heureuse,
Bien que je ne puisse pas voir !
Dans ce monde, je suis résolue
A être satisfaite.
Je savoure tant de bénédictions
Chose que les autres ne font pas.
Pleurer et soupirer parce que je suis aveugle,
Cela, je ne peux ni ne veux le faire.
La paix passe par la soumission à la volonté de Dieu.

Certains problèmes de la vie disparaissent dès que la leçon a été apprise.

Quand Dieu aperçoit son reflet dans le métal fondu, Il arrête le feu. La plupart d’entre nous manquent de sagesse pour considérer les épreuves de la vie sous l’angle divin. Nous envisageons les choses à court terme, ne pensant qu’au désagrément immédiat. Nous oublions que Dieu poursuit un but lent : nous faire grandir à travers les difficultés (Ps 4.1). Mac Donald  



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Une exhortation à espérer en Christ.    Mer 9 Aoû 2017 - 6:14


  Hébreux 12

Nous ne devons pas perdre de vue que l’épître aux Hébreux fut écrite pour des hommes et des femmes qui subissaient la persécution.  

Parce qu’ils avaient quitté le judaïsme pour Christ, ils devaient affronter une opposition sévère. Or, ils couraient le risque d’interpréter leurs souffrances comme le signe d’un mécontentement de Dieu à leur égard. Ils pouvaient se décourager et abandonner la foi. Pire  encore, ils pouvaient être tentés de retourner au temple et à ses cérémonies.

Cependant, ils ne devaient pas penser que leurs souffrances étaient uniques. Un grand nombre des témoins mentionnés au chap. 11 souffrirent profondément en raison de leur fidélité envers le Seigneur, néanmoins ils persévérèrent. S’ils demeurèrent persévérants et inébranlables malgré des privilèges bien moins nombreux que les nôtres, combien devons-nous persévérer, nous qui avons eu accès aux  privilèges meilleurs du christianisme !

Ils nous environnent comme une grande nuée de témoins. Cette expression ne signifie pas qu’ils observent ce qui se passe sur terre, mais que leurs vies constituent pour nous un témoignage de foi et d’endurance et nous donnent un exemple élevé à imiter.

Ce verset suscite automatiquement une question : « Les croyants au ciel peuvent-ils observer notre vie ici-bas et savoir ce qui se passe ? »  

La seule chose dont nous pouvons être certains est qu’ils savent quand un pécheur est sauvé : « Il y aura plus de joie dans le ciel pour un seul pécheur qui se repent, que pour 99 justes qui n’ont pas besoin de repentance » (Lu 15.7).

La vie chrétienne est une course qui exige de la discipline et de l’endurance. Nous devons nous débarrasser de tout ce qui nous encombre.

Un fardeau signifie tout ce qui peut entraver nos progrès spirituels, même s’il n’est pas mal en soi : des biens matériels, des liens familiaux, l’amour du confort, le manque de disponibilité, etc. Lors des Jeux Olympiques, aucun règlement n’empêche le coureur de faire provision de nourriture ou de boissons, mais il ne gagnerait jamais la course ainsi.

Nous devons aussi rejeter le péché qui nous enveloppe si facilement. Il peut s’agir ici du péché sous toutes ses formes, mais probablement surtout le manque de foi. Nous devons avoir une pleine confiance dans les promesses de Dieu, comme dans la victoire promise à la vie de la foi.

Nous devons nous garder de penser que courir un sprint est facile, et que tout est rose dans la vie chrétienne. Nous devrions nous préparer à marcher avec persévérance au sein des épreuves et des tentations. Mac Donald



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: S’engager à fond dans la course    Mar 8 Aoû 2017 - 6:22

    S’engager à fond dans la course

Ne savez-vous pas que, sur un stade, tous les concurrents courent pour gagner et, cependant, un seul remporte le prix ? Courez comme lui, de manière à gagner. Tous les athlètes s’imposent une discipline sévère dans tous les domaines pour recevoir une couronne, qui pourtant sera bien vite fanée, alors que nous, nous aspirons à une couronne qui ne se flétrira jamais. 1Corinthiens 9: 24-25    

  Paul ne s’adresse pas, ici, à quelque chrétien d’élite comme Timothée appelé à un service spécial pour le Seigneur « à plein temps » comme on dirait aujourd’hui. Il écrit à tous les croyants de Corinthe, et aussi à « tous ceux qui en tout lieu invoquent le nom de notre Seigneur Jésus Christ, et leur seigneur et le nôtre » (1Co 1:2) ; vous et moi qui déclarons être chrétiens, nous voilà donc concernés par ses recommandations.

  Si Paul vivait de nos jours, peut-être prendrait-il comme exemple le Tour de France cycliste plutôt que les Jeux Olympiques. Cette course par étapes fait plus penser à toute la vie d’un croyant qu’une courte épreuve qui ne se produit que tous les quatre ans.

  Il nous dirait à tous en se tournant plus précisément vers vous, les jeunes : « Je vous invite à ne pas être des sportifs en chambre, des spectateurs du christianisme qui craignent les efforts et la souffrance. Enfourchez votre vélo, avec l’idée de monter sur la plus haute marche du podium, c’est-à-dire, d’avoir l’approbation du Seigneur lorsque, à son tribunal, il distribuera les récompenses ».

  Pour gagner une course, il faut avant tout un moral d’acier ; pour le croyant, il s’agit surtout de s’engager résolument par amour pour le Seigneur et de croire fermement qu’il nous soutiendra dans la course.

  Il faut aussi vivre « de régime en toutes choses » :

  — ne pas dépenser son énergie pour d’autres objectifs que la course ...

  — ne pas se nourrir d’aliments douteux ou malsains : ne pas remplir notre esprit de tout ce que le monde place devant nous.

  — par contre, faire largement provision de vitamines : renouveler chaque jour ses forces en prenant de la nourriture fraîche dans la Bible et en buvant à grands traits « aux fontaines du salut ».

  En selle ! Courage et pleine confiance en « notre Capitaine de la foi » ! Plaire au Seigneur



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: La ténacité spirituelle   Lun 7 Aoû 2017 - 6:17

 La ténacité spirituelle  

     Arrêtez, et sachez que je suis Dieu       Psaume 46:11

     La ténacité est plus que l’endurance. C’est l’endurance renforcée par une certitude absolue : ce que nous attendons va se produire. La ténacité est plus que le fait de s’accrocher, qui pourrait être seulement la crainte de tomber. La ténacité est le suprême effort d’un soldat, refusant d’admettre que son chef puisse être vaincu. La plus grande crainte d’un disciple n’est pas d’aller en enfer ; c’est que Jésus-Christ soit méprisé, et que les choses pour lesquelles il a lutté — amour et justice, pardon et bonté envers les hommes — ne puissent finalement triompher. Car on pourrait croire, à voir ce qui se passe, que toutes ces choses ne sont que des illusions ! C’est le moment de faire preuve de ténacité spirituelle. Au lieu de nous cramponner à Dieu sans rien faire, travaillons résolument, avec la certitude que Dieu ne peut pas être vaincu.

     Si nos espérances ne sont pas encore devenues réalité, c’est qu’elles doivent être purifiées. Tout idéal, que l’esprit humain espère ou rêve, sera un jour accompli. Un des efforts les plus grands que nous ayons à faire, est celui d’attendre que Dieu accomplisse ce que nous espérons. « Parce que tu as gardé la parole de la persévérance en moi… » (Apo 3:10)

     Spirituellement, restons tenaces. O. Chambers



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: La vie chrétienne est une course qui exige de la discipline et de l’endurance.    Dim 6 Aoû 2017 - 6:46


Bien-aimés - L’endurance, est parfois traduit par « patience », ce mot désigne la persévérance, la capacité de supporter les fardeaux et la pression sans succomber
L’un des paradoxes formidables de la vie chrétienne est la coexistence de la joie et de l’affliction : le contraire de la joie est le péché et non la souffrance. L’un des dérivés de l’affliction est la persévérance ou l’endurance. Nous ne pourrions jamais développer la persévérance si notre vie était exempte de problèmes.
Jacques parle d’épreuve de notre foi. Il compare la foi à un métal précieux qui est mis à l’épreuve par le divin chimiste (Dieu) afin d’en vérifier l’authenticité. Ce métal est soumis aux feux de la persécution, de la maladie, des souffrances ou de l’affliction. Nous ne pourrions jamais devenir endurants en l’absence de ces épreuves.
Même les hommes du monde prennent conscience que les difficultés renforcent le caractère. Charles Kettering, illustre industriel, dit un jour : « Les problèmes constituent le prix du progrès. Ne m’apportez que des problèmes. Les bonnes nouvelles me rendent vulnérable. »
 "... courons avec endurance l’épreuve qui nous est proposée." Hébreux 12: 1
La vie chrétienne est une course qui exige de la discipline et de l’endurance.
Nous devrions nous préparer à marcher avec persévérance au sein des épreuves et des tentations.
« Prenons donc toutes les armes de Dieu, afin que nous puissions résister dans le jour mauvais... » Ephésiens 6:13. Affectueusement à vous,
                                                                    Josy
                         
"Les exhortant à persévérer dans la foi" Actes 14:22

La persévérance est le signe des véritables saints. La vie chrétienne n’est pas seulement un commencement dans les voies de Dieu, mais c’est aussi une continuation dans les mêmes voies aussi longtemps que dure la vie.

Il en est d’un chrétien comme il en était avec le grand Napoléon ; il a dit : « La conquête a fait de moi ce que je suis, et la conquête doit me maintenir ».

Donc, frère dans le Seigneur, avec Dieu la conquête a fait de vous ce que vous êtes, et cette conquête doit vous soutenir.

Votre devise doit être : « Excellence ». Celui-là seul est un véritable conquérant, qui sera couronné à la fin, celui qui continue jusqu’à ce que la trompette de guerre ne retentisse plus.

Et donc, la persévérance est la cible de tous nos ennemis spirituels.
Le monde ne fait pas d’objection si vous êtes un chrétien pour un temps, s’il lui est seulement possible de vous tenter de cesser votre pèlerinage, et de vous voir vous asseoir pour acheter et vendre avec lui sans scrupule. La chair cherchera à vous prendre au piège, et à vous empêcher de courir vers la gloire. C’est une œuvre lassante que d’être un pèlerin ; « persévérez dans la foi ».

Serai-je toujours mortifié ? Ne recevrai-je jamais aucune indulgence ? Seigneur, donne-moi au moins un répit pendant cette guerre constante. Satan fera de nombreuses attaques violentes contre votre persévérance ; il y aura sa marque sur toutes ses flèches. Il fera son possible pour vous entraver dans votre service : il insinuera que vous ne faites aucun bien ; et que vous avez besoin de repos. Il s’efforcera de vous lasser de la souffrance, il vous chuchotera : « Maudit Dieu, et meurt ».

Ou alors il attaquera votre constance : « Que te rapporte d’être aussi zélé ? Reste tranquille comme les autres ; dors, comme le font les autres, et laisse ta lampe s’éteindre, comme le font les autres vierges ». Ou il attaquera vos sentiments doctrinaux :
« Pourquoi vous accrochez-vous à ces credos de dénomination ? Les hommes sensibles obtiennent plus de la libéralité ; ils déplacent les vieilles bornes : soyez de votre temps ».

Portez votre bouclier, chrétien, ceignez votre armure, et criez puissamment à Dieu, pour que par son Saint-Esprit vous puissiez endurer jusqu’à la fin. Ch. Spurgeon



Mon secours est en toi



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La vie chrétienne est une course qui exige de la discipline et de l’endurance.    

Revenir en haut Aller en bas
 
La vie chrétienne est une course qui exige de la discipline et de l’endurance.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Que font les TJ, dans la section chrétienne?
» Citations choisies de spiritualité chrétienne de Benoît XVI
» Mythologie chrétienne
» Récit du corpus biblique dans la tradition chrétienne
» Famille chrétienne sur Tomislav Vlasic

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM ROSE D'AUTOMNE :: SELON LA PAROLE DE DIEU :: Gouttes de Rosée (Méditations journalières - un thème par semaine)-
Sauter vers: