FORUM ROSE D'AUTOMNE

L'ART DE VIVRE ET DE VIEILLIR SELON DIEU !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Forum pour quatre sites que je vous invite à visiter : La vie chrétienne: Gouttes de rosée : http://www.rosee.org/rosee - L’art de vieillir: Rose d’automne : http://www.rosee.org/rosedautomne - Vie communautaire: La roseraie: http://www.rosee.org/roseraie - Famille, Ecologie: http://www.rosee.org/famillebiblique - Bienvenue à tous ! Le but de ce forum est d'être une petite oasis pour chacun de ceux qui le visite... et Je prie le Seigneur de nous permettre de nous encourager, nous édifier et de le voir glorifié dans le partage de sa Parole, que chaque visite sur ce forum soit pour chacun de nous une bénédiction de plus dans notre vie. N’hésitons pas non plus à partager nos sujets de prières afin que plusieurs puissent intercéder avec nous… L'expression des dons de chacun est bienvenue....
Sujets similaires
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Exhortations journalières
Hier à 7:25 par Josy

» Les nuages fournissent de nombreuses figures poétiques dans la Bible.
Hier à 7:07 par Josy

» 13 Novembre : Journée Mondiale de la gentillesse
Lun 13 Nov 2017 - 19:26 par Josy

» L'Armistice
Sam 11 Nov 2017 - 9:30 par Josy

» Exhortations journalières - Mais je vous dis, à vous qui m'écoutez:
Sam 11 Nov 2017 - 7:24 par Josy

» Mettez-vous vous-mêmes au service de Dieu
Sam 11 Nov 2017 - 7:14 par Josy

» Fête des morts
Jeu 2 Nov 2017 - 11:59 par Josy

» La Toussaint (Premier Novembre)
Mer 1 Nov 2017 - 16:55 par Josy

» Halloween
Mar 31 Oct 2017 - 18:25 par Josy

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Forum
Partenaires
Forum gratuit


Tchat Blablaland

Partagez | 
 

 lerdami: Pâque, pascha, Pessa’h

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4174
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: lerdami: Pâque, pascha, Pessa’h   Mar 26 Avr 2011 - 16:13

Pâques
Pâque, pascha, Pessa’h.

Un peu d’étymologie pour introduction :
Pâque vient du latin populaire pascua, ‘nourriture’, du verbe pascere’ paître’. Mais aussi du latin ecclésiastique Pascha, emprunté au grec πάσχα páskha, lui-même emprunté à l'hébreu פסח Pessa'h il passa ‘par-dessus’, qui signifie ‘Passage’.
Pâque est le nom de la fête juive qui commémore la sortie d'Égypte du peuple hébreu et le passage à sec de la Mer Rouge.
D'après les Évangiles, c'est pendant cette fête juive (la pâque) qu'eut lieu la résurrection de Jésus ; c'est pourquoi le nom en a été repris pour désigner la fête chrétienne (Pâques).
La langue française distingue en effet ‘ la’ Pâque originelle juive et la fête chrétienne de Pâques. La première commémore la sortie d'Égypte par un repas rituel qui s'appelle aussi ‘ la Pâque ‘. La fête chrétienne, elle, commémore la résurrection de Jésus, passage de la mort à la vie
Pâque a été aussi la fête du printemps et du Renouveau. -Pour un chrétien le printemps du renouveau est la ‘nouvelle naissance’ : « En vérité, en vérité, Je te le dis, si un homme ne naît de nouveau, (renouveau) il ne peut voir le royaume de Dieu. » Jean 3:3

Si la fête de Pâques a un sens religieux pour les religions chrétienne et juive, Pâque était aussi une fête païenne (printemps). Il y a fort longtemps une fête avait lieu au moment de la pleine lune du printemps. Tous les peuples fêtaient, après les longues journées d’hiver, le retour du beau temps.

À l'origine, il existait deux fêtes pour célébrer le printemps :

1) Le ḥag ha-pessaḥ פסח : fête de l'agneau pascal. C'est une fête pastorale dont l'origine remonte au temps où le peuple hébreu était un peuple de nomades. Le rite du sang a une valeur importante : on prenait le sang de l'agneau pour oindre le pourtour des portes d'entrée de la tente ou de la cabane. C'était un rite de protection pour la famille. Le mot pâque désignait tant la fête que l'animal que l'on sacrifiait et que l'on mangeait. Ce sacrifice était encore pratiqué au temps de Jésus mais ne l'est plus depuis la destruction du temple de Jérusalem en 70.
2) Le ḥag ha-matsoth חג המצות : fête du pain sans levain. C'est une fête agricole célébrée par un peuple sédentaire au début de la moisson. Le pain sans levain porte aussi le nom de pain azyme, du grec ἂζυμος de ζύμ (levain)

Dans un second temps, ces fêtes ont été associées à l'exode du peuple hébreu, du grec ἔξοδος : sortie. À l'époque des pharaons, les Hébreux vivaient en esclavage en Égypte. L'exode représente la sortie d'Égypte, la libération du peuple hébreu.
Dans la Torah, Dieu annonce le dixième fléau qui allait frapper les Egyptiens : le sang autour des portes était le signe qui allait lui permettre de reconnaître et d'épargner les Hébreux. « Le sang vous servira de signe sur les maisons où vous serez. Je verrai le sang, et Je passerai par-dessus vous, et il n`y aura point de plaie qui vous détruise, quand Je frapperai le pays d`Égypte. Vous conserverez le souvenir de ce jour, et vous le célébrerez par une fête en l`honneur de l`Éternel, vous le célébrerez comme une loi perpétuelle pour vos descendants. » (Exode 12/ 13-14)
Depuis près de 3000 ans, ce moment de l’année est devenue la fête de la Pâque.

Pâque juive et Pâques chrétiennes :
On distingue la Pâque juive des Pâques chrétiennes : la Pâque juive s'emploie au singulier, les Pâques chrétiennes au pluriel.
Elles n'ont pas la même signification. Cependant la Pâque juive a largement influencé la célébration chrétienne

Pâque juive :
La fête juive de Pâque est l'une des fêtes les plus importantes dans la religion juive, elle commémore la sortie d'Égypte, la naissance d'Israël en tant que peuple et plus généralement elle est la fête de la liberté et de la fin de l'asservissement de l'homme par l'homme. D'après la Hagada (rituel récité les 2 premiers soirs de Pessa’h ‘le passage’) chaque juif à le devoir de se considérer comme s'il était sorti lui même d'Égypte.
La Pâque juive commence le 15 Nissan : c'est le mois des épis et premier mois de l'année (selon la Torah). Le calendrier juif est lunaire : le mois commence avec la nouvelle lune. Le premier jour du mois de Nissan est celui de la première nouvelle lune après l'équinoxe de printemps. Le jour de Pâque est le jour de la pleine lune suivant.
La Pâque est donc devenue la célébration de la libération du peuple hébreu. C'est la traversée de la mer Rouge qui sépare le pays de la servitude de la terre promise. C'est le passage de l'esclavage à la liberté. C'est la renaissance du peuple d'Israël, comme le printemps est la renaissance de la nature. Pâque, c'est le triomphe de la liberté sur l'esclavage. Pâque, c'est la fête de la libération, la fête de la liberté.
En 2011, les Juifs célèbrent Pâque le mardi 19 avril. La fête de Pâque dure 7 ou 8 jours après cette date.

Pâques chrétiennes
Les chrétiens célèbrent, à Pâques, la mort et la résurrection de Jésus. (Autour de l’an 30). A cette époque, nombreux étaient les juifs qui allaient célébrer la Pâque en pèlerinage à Jérusalem. Ils sacrifiaient l'agneau au temple puis le mangeaient en famille. Jésus fait, lui aussi, ce pèlerinage. « Vous savez que la Pâque a lieu dans deux jours, et que le Fils de l`homme sera livré pour être crucifié. » Matthieu 26/2.
Jésus fut accueilli en triomphe à Jérusalem. Cependant, son désaveu envers la religion établie lui attire les foudres du clergé. Il est alors jugé par un tribunal et condamné à être livré aux Romains... pour s'en débarrasser. A cette époque, le gouverneur romain s'appelait Ponce Pilate, homme qui avait la réputation de ne pas être un tendre. Il a fait crucifier Jésus, pour répondre aux souhaits de l'opinion publique, qui se range volontiers du côté de la tradition...

Aujourd'hui, la mort de Jésus est célébrée le vendredi saint. Et Jésus est ressuscité le troisième jour, c'est à dire le dimanche de Pâques.

« Jésus poussa de nouveau un grand cri, et rendit l`esprit. Les sépulcres s`ouvrirent, et plusieurs corps des saints qui étaient morts ressuscitèrent.
Étant sortis des sépulcres, après la résurrection de Jésus, ils entrèrent dans la ville sainte, et apparurent à un grand nombre de personnes.
Le centenier et ceux qui étaient avec lui pour garder Jésus, ayant vu le tremblement de terre et ce qui venait d`arriver, furent saisis d`une grande frayeur, et dirent: Assurément, cet homme était Fils de Dieu. » Matthieu 27 /50-5253-54
« Dieu l`a ressuscité le troisième jour, et il a permis qu`il apparût. » Actes 10/40
Cette ‘Pâques’ n’est plus le secours d’un seul peuple mais la résurrection qui donne la Vie éternelle à tout(s) pécheur(s) qui se repent(ent)

Revoyons quelque peu les différentes ‘Pâques’ pour réaliser que rien n’est hasard :
« Puis Jésus leur dit: C`est là ce que je vous disais lorsque j`étais encore avec vous, qu`il fallait que s`accomplît tout ce qui est écrit de moi dans la loi de Moïse, dans les prophètes, et dans les psaumes ». Luc 24/44

Pâques = Renouveau : « Si quelqu`un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées, voici, toutes choses sont devenues nouvelles. » 2 Corinthiens 5/17

Pâques pascere, =’ Paître’ : « Je suis le bon berger. Le bon berger donne sa vie pour ses brebis. » Jean 10/11

Pâques pascua, = ‘Nourriture’ : « Pendant qu`ils mangeaient, Jésus prit du pain; et, après avoir rendu grâces, il le rompit, et le donna aux disciples, en disant: Prenez, mangez, ceci est mon corps. » Matthieu 26/26

Pâques Pessa'h = Passage : « Jésus lui dit: Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi ». Jean 14/6

Le ḥag ha-pessaḥ פסח : fête de l'agneau pascal fête pastorale

Le Christ symbolise, pour les chrétiens, l'agneau pascal : « Ils disaient d`une voix forte: L`agneau qui a été immolé est digne de recevoir la puissance, la richesse, la sagesse, la force, l`honneur, la gloire, et la louange ». Apocalypse 5/12
Pâques, c'est la fête de la résurrection, la fête de la libération, de la liberté retrouvée. Pâques, c’est la fête du renouveau, le ‘Pessa'h’, le ‘Passage’ vers le printemps de l’Éternité.

Un peu de people :
Pierre Desproges a dit : « Noël au scanner, Pâques au cimetière. »…Pensait-il en disant cela que la pâle copie du noël fêté de nos jours, nous laissera au cimetière le jour de la résurrection ? Ce jour de Pâque qui n’est somme toute, souvent, qu’un jour de repos ! En un mot comment croire à la résurrection du Christ si l’on ne croit pas à sa naissance ! ?

Un peu de géographie :
L’île de Pâques en Polynésie, ‘Rapa Nui’ de son véritable nom, doit son surnom ‘d’île de Pâques’ à sa découverte le jour de Pâques en 1722 par Roggeven. Elle est célèbre pour ses gigantesques statues inachevées. La résurrection du Christ le Jour de Pâques n’est pas un évènement inachevé ! « Tout est accompli » Jean 19/30

Nous ne parlerons pas de l’œuf de pâque ni du lapin de pâque, ni du lièvre de pâque (Osterhase) ni du bilby de pâque (Australie) mais restons sur :
« Il vous est né un Sauveur, qui est le Christ, le Seigneur.
C`était la troisième heure, quand ils le crucifièrent.
Il n`est point ici, il est ressuscité, comme il l`avait dit.
Et lorsque je m`en serai allé, et que je vous aurai préparé une place je reviendrai, et je vous prendrai avec moi, afin que là où je suis vous y soyez aussi. » Luc 2/11, Marc 15/25, Matthieu 28/6, Jean 14/3.

Joyeuses Pâques, bonnes fêtes (et restons ‘humain’ : Bon repos !) lerdami

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
 
lerdami: Pâque, pascha, Pessa’h
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pascha Nostrum

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM ROSE D'AUTOMNE :: SELON LA PAROLE DE DIEU :: Général-
Sauter vers: