FORUM ROSE D'AUTOMNE

L'ART DE VIVRE ET DE VIEILLIR SELON DIEU !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Forum pour quatre sites que je vous invite à visiter : La vie chrétienne: Gouttes de rosée : http://www.rosee.org/rosee - L’art de vieillir: Rose d’automne : http://www.rosee.org/rosedautomne - Vie communautaire: La roseraie: http://www.rosee.org/roseraie - Famille, Ecologie: http://www.rosee.org/famillebiblique - Bienvenue à tous ! Le but de ce forum est d'être une petite oasis pour chacun de ceux qui le visite... et Je prie le Seigneur de nous permettre de nous encourager, nous édifier et de le voir glorifié dans le partage de sa Parole, que chaque visite sur ce forum soit pour chacun de nous une bénédiction de plus dans notre vie. N’hésitons pas non plus à partager nos sujets de prières afin que plusieurs puissent intercéder avec nous… L'expression des dons de chacun est bienvenue....

Partagez | 
 

 Quatrième âge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Quatrième âge   Ven 29 Mai 2009 - 20:39

Quatrième âge

As-tu remarqué que l'on peut parfois vivre de grands changements sans s'en apercevoir ? Il suffit que les choses évoluent doucement, sans se presser et sans grand tapage. Par exemple, toutes les vingt-quatre heures, il s'ajoute une journée à ma vie. Et je viens de m'apercevoir, il n'y a pas si longtemps, que je commençais à avancer en âge. Oh, ce n'est pas que je me sente vieux le moins du monde, mais je dois reconnaître que je me retrouve aujourd'hui à quelques encablures du quatrième âge, que l'on situe généralement vers les quatre-vingts ans !

Comme l'a dit quelqu'un avant moi, je suis né à une époque où « un ordinateur était quelqu'un qui conférait un ordre ecclésiastique. Une puce était un parasite et une souris de la nourriture pour chat. Les paraboles se trouvaient dans la Bible et non sur les toits. Un site était un point de vue panoramique. Un joint empêchait un robinet de goutter, l'herbe était pour les vaches et une cassette servait à ranger les bijoux. Un téléphone cellulaire aurait été installé dans un pénitencier, et un gai était quelqu'un qui faisait rire » !

Mais si on remonte au temps de l'Ecclésiaste, on découvre comment ce sage envisageait la vieillesse. Si nous lisons le chapitre 12 de son livre, il est intéressant de voir les images qu'il emploie :"… temps où les gardiens de la maison tremblent, où les hommes forts se courbent, où celles qui moulent s'arrêtent parce qu'elles sont diminuées, où ceux qui regardent par les fenêtres sont obscurcis, où les deux battants de la porte se ferment sur la rue quand s'abaisse le bruit de la meule, où l'on se lève au chant de l'oiseau, où s'affaiblissent toutes les filles du chant, où l'on redoute ce qui est élevé, où l'on a des terreurs en chemin, où l'amandier fleurit, où la sauterelle devient pesante, et où la câpre n'a plus d'effet, car l'homme s'en va vers sa demeure éternelle…" (Ecc 12.1-7)

Quand on devient vieux :Les gardiens de la maison tremblent : Ceux qui prennent soin de notre corps, c'est-à-dire nos mains commencent à trembler. Familièrement on "sucre les fraises" ! Les hommes forts se courbent : Celles qui supportent notre corps, c'est-à-dire nos jambes, fléchissent. Celles qui moulent s'arrêtent parce qu'elles sont diminuées : Les meules que sont nos dents se raréfient et ne peuvent plus faire leur travail. (Mais on a de bons dentistes, de nos jours !)

Ceux qui regardent par les fenêtres sont obscurcis : Les fenêtres que sont nos yeux n'y voient plus bien clair. Les deux battants de la porte se ferment sur la rue quand s'abaisse le bruit de la meule : Nos deux oreilles ne captent plus bien les sons. On se lève au chant de l'oiseau : Les personnes âgées n'ont souvent plus beaucoup de sommeil et se lèvent très tôt.
S'affaiblissent toutes les filles du chant : Celles qui permettent de chanter, nos cordes vocales, s'affaiblissent, ainsi que notre voix.

On redoute ce qui est élevé : On a souvent du mal à monter les côtes. On a des terreurs en chemin : Les gens âgés sont parfois peureux. L'amandier fleurit : Les cheveux blanchissent. La sauterelle devient pesante : On prend du poids.
La câpre n'a plus d'effet : La câpre est un condiment dont on ne sent plus le goût Réflexion faite, je dois remercier le Seigneur de ce qu'à la veille du quatrième âge, je n'aie as encore eu le privilège de goûter à tous ces avantages. Mais peut-être qu'un jour, sans m'en apercevoir, les jours s'ajoutant aux jours, aux semaines, aux mois et aux années, cette description imagée de l'Ecclésiaste pourra s'appliquer à ma personne. Mais je pense et j'espère que le Seigneur Jésus sera revenu avant ! Par Jean-Claude Guillaume

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
 
Quatrième âge
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouveau programme: les Lumières en quatrième
» écrire un poème lyrique en quatrième: quelles contraintes?
» Quatrième: premier chapitre sur la nouvelle: le premier cours (organisation)
» Marie, quatrième personne de la Sainte Trinité ?
» HG Quatrième: liste des métropoles mondiales

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM ROSE D'AUTOMNE :: VIE CHRETIENNE :: Vieillesse-
Sauter vers: