FORUM ROSE D'AUTOMNE

L'ART DE VIVRE ET DE VIEILLIR SELON DIEU !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Forum pour quatre sites que je vous invite à visiter : La vie chrétienne: Gouttes de rosée : http://www.rosee.org/rosee - L’art de vieillir: Rose d’automne : http://www.rosee.org/rosedautomne - Vie communautaire: La roseraie: http://www.rosee.org/roseraie - Famille, Ecologie: http://www.rosee.org/famillebiblique - Bienvenue à tous ! Le but de ce forum est d'être une petite oasis pour chacun de ceux qui le visite... et Je prie le Seigneur de nous permettre de nous encourager, nous édifier et de le voir glorifié dans le partage de sa Parole, que chaque visite sur ce forum soit pour chacun de nous une bénédiction de plus dans notre vie. N’hésitons pas non plus à partager nos sujets de prières afin que plusieurs puissent intercéder avec nous… L'expression des dons de chacun est bienvenue....

Partagez
 

 Rien n'est comparable à l'amour de Dieu

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Josy
Admin
Josy

Nombre de messages : 4587
Age : 88
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

Rien n'est comparable à l'amour de Dieu - Page 2 Empty
MessageSujet: Rien n'est comparable à l'amour de Dieu   Rien n'est comparable à l'amour de Dieu - Page 2 Icon_minitimeJeu 23 Mai 2019 - 6:22

Rappel du premier message :

Rien n'est comparable à l'amour de Dieu - Page 2 Joie8810

Saisissez la clé pour pétiller de joie !

"Que ma joie soit en vous..." Jean 15.11

Jésus a dit : "Je vous ai parlé ainsi, afin que ma joie soit en vous et que votre joie soit complète." La joie dont parle Jésus est unique. Elle n'a rien à voir avec le bonheur terrestre : "que votre joie soit complète."

Suivre fidèlement les enseignements du Christ apporte une joie intérieure réelle et permanente qui se moque des indicateurs économiques, des taux d'intérêts, des déficits de l'État, et même de la maladie ou de la mort.

Les enseignements du Christ apportent une joie intérieure réelle et permanente.
Il n'y a pas de bonheur sans joie, mais vous pouvez avoir la joie sans le bonheur ! Comment est-ce possible ? Jésus l'a dit plus tôt à ses disciples : nous jouissons d'un amour qui transcende tous les autres, l'amour de notre Père céleste offert sans condition, et qui dure à jamais dès qu'on l'accepte.

Rien n'est comparable à l'amour de Dieu. Son amour ne se base pas sur l'apparence, la personnalité, la richesse ou même la droiture morale. Il est offert sans aucune condition préalable. Il n'est ni volage, ni défaillant. Vous ne pouvez rien faire pour que Dieu vous aime plus, et rien non plus pour qu'il vous aime moins. En outre, l'amour divin ne se contente pas de vous donner "chaud au cœur".

Il travaille sans relâche à vous faire prendre les décisions sages, vous protège contre celles sans intérêt et vous corrige si vous prenez les mauvaises. L'amour de Dieu garantit son approbation quand tous les autres vous ont rejeté(e), son pardon quand tous les autres vous ont jugé(e) et sa clémence quand tous les autres vous ont condamné(e). Lorsque vous baignez dans son amour, votre cœur pétille de joie. Et comme le monde ne vous a pas donné cette joie, le monde ne peut vous l'enlever.

Une action pour aujourd’hui
Suivez fidèlement les enseignements du Christ afin que votre joie intérieure soit réelle, permanente et complète. Bob Gass

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee

AuteurMessage
Josy
Admin


Nombre de messages : 4587
Date d'inscription : 10/12/2008

Rien n'est comparable à l'amour de Dieu - Page 2 Empty
MessageSujet: De bonnes coutumes   Rien n'est comparable à l'amour de Dieu - Page 2 Icon_minitimeMer 5 Juin 2019 - 6:43

Rien n'est comparable à l'amour de Dieu - Page 2 Marche15

De bonnes coutumes

"Quand il eut douze ans, comme ils étaient montés à Jérusalem, selon la coutume de la fête..." Luc 2. 42
"Il vint à Nazareth où il doit être élevé. Il entra, selon la coutume, dans la synagogue au jour du sabbat, et le leva pour lire." Luc 4. 16
"Puis il sortit, alla selon sa coutume au mont des Oliviers, et les disciples le suivirent." Luc 22. 39

Qu'on le veuille ou non, nous avons tous des « coutumes », des habitudes de vie, des choses que nous faisons plus ou moins régulièrement. Notre Seigneur avait aussi des << coutumes >> de vie ; c'était une marque de son humanité, aussi n'est-ce pas étonnant que ce soit dans l'Évangile selon Luc qu'on les trouve. Et comme toujours, il nous est en exemple.

- Il avait de bonnes coutumes familiales : Né dans une famille pieuse, Jésus montait au temple pour la fête avec ses parents. Dans le cercle familial, il est important aussi d'avoir des temps mis à part pour la lecture familiale, pour se trouver ensemble devant Dieu, pour lire ensemble, pour prier, pour chanter, pour échanger. De même que la montée à Jérusalem était un trajet fatiguant, il en coûte souvent de l'effort, mais cet effort en vaut la peine et il produira du fruit dans sa durée.
- Il avait de bonnes coutumes communautaires : Même si la synagogue était une « invention » des Juifs après l'exil dont la loi ne disait rien, Jésus, à Nazareth, avait l'habitude de s'y rendre chaque sabbat. Appliquons-nous aussi à prendre le pli de mettre à part dans notre agenda les réunions d'églises. Rien n'est plus triste (et dommageable) que d'avoir l'habitude... d'abandonner le rassemblement (Héb. 10. 25). Au contraire, encourageons-nous à l'assiduité !
- Il avait de bonnes coutumes personnelles : Quand il était à Jérusalem, Jésus avait l'habitude de passer ses nuits sur le mont des Oliviers (Luc 21. 37). C'était pour lui un lieu de prières, de ressourcement avant les heures d'activités au temple. Prenons-nous aussi un temps régulier pour nous approcher de notre Dieu, par la lecture de sa Parole et par la prière ? C'est le secret d'une vie fructueuse et sereine. De plus, notre exemple pourra inciter d'autres à le suivre.

Avoir de bonnes coutumes n'est pas ringard, ni pensant. C'est un moyen de progrès spirituel...
Décidons de prendre de saines et saintes habitudes ! (Plaire au Seigneur)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin


Nombre de messages : 4587
Date d'inscription : 10/12/2008

Rien n'est comparable à l'amour de Dieu - Page 2 Empty
MessageSujet: Libérez vos ennemis !   Rien n'est comparable à l'amour de Dieu - Page 2 Icon_minitimeMar 4 Juin 2019 - 6:47

Rien n'est comparable à l'amour de Dieu - Page 2 Pardon15

Libérez vos ennemis !

Bénissez ceux qui vous persécutent, bénissez et ne maudissez pas. Romains 12.14

Nous croyons souvent à tort que nous devons simplement prendre la décision de pardonner et que notre responsabilité s'arrête là. Mais Jésus a dit également : "Aimez vos ennemis, faites du bien à ceux qui vous haïssent, bénissez ceux qui vous maudissent, priez pour ceux qui vous maltraitent." (Luc 6.27-28) Au sujet des blessures du passé, nous savons tous qu'il est juste de pardonner même lorsque cela est difficile. Cependant, peu d'entre nous allons jusqu'au bout de la démarche que Dieu nous demande de faire.

De plus, Romains 12.14 nous dit que nous devons bénir ceux qui nous persécutent et qui nous traitent cruellement. Nous devons donc bénir activement nos ennemis. Dieu nous demande d'étendre sa grâce aux personnes qui ne le méritent pas. Pourquoi ?

"Lorsque vous pardonnez, cela ouvre une porte à Dieu pour vous guérir."

Lorsque vous pardonnez, cela ouvre une porte à Dieu pour vous guérir, mais honnêtement, cela ne change pas grand-chose pour la personne qui vous a offensé(e). Mais lorsque vous la bénissez, vous demandez à Dieu de lui apporter la vérité afin qu'elle puisse se repentir et connaître la vraie liberté qu'il désire pour chacun.

Pardonner vous libère... et bénir vos ennemis les libère également.

Une prière pour aujourd'hui
Mon Dieu, je te remercie de m'aider à marcher dans le pardon, mais je ne veux pas m'arrêter là. Je te demande de bénir ceux qui m'ont blessé(e). Tout comme tu as amené la guérison dans ma vie, je te demande de les guérir afin qu'ils puissent connaître ta bonté et marcher dans ton amour. Amen. Joyce Meyer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin


Nombre de messages : 4587
Date d'inscription : 10/12/2008

Rien n'est comparable à l'amour de Dieu - Page 2 Empty
MessageSujet: Attention de ne pas vouloir devenir un « Over-Achiever   Rien n'est comparable à l'amour de Dieu - Page 2 Icon_minitimeLun 3 Juin 2019 - 6:49

Rien n'est comparable à l'amour de Dieu - Page 2 Reconn11

Attention de ne pas vouloir devenir un « Over-Achiever

“Et quoi que vous fassiez, en parole ou en acte, faites tout au nom du Seigneur Jésus en exprimant par lui votre reconnaissance à Dieu le Père.” (Colossiens 3:17)

OVER ACHIEVER = devenir toujours plus performant, mais pas pour les bonnes raisons.

Nous vivons dans un monde hyper-performant. Certains sont même prêts à faire de l’ombre aux autres pour avoir la prééminence. D’autres consomment des substances pour maintenir le rythme. Des athlètes vont tricher pour parvenir à de meilleures performances, alors que d’autres triompheront au détriment des priorités familiales.

Que par ma vie, Dieu reçoive la reconnaissance qui lui est dû, car sans lui je ne suis rien.

Mon conseil pour vous aujourd’hui :
“Faites tout sans murmures ni contestations afin d’être irréprochables et purs, des enfants de Dieu sans défaut au milieu d’une génération perverse et corrompue. C’est comme des flambeaux dans le monde que vous brillez parmi eux en portant la parole de vie. Je pourrais alors être fier, le jour de Christ, de n'avoir pas couru ni travailler pour rien.” (Philippiens 2:14-16) Stéphane Quéry (Bonne journée !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin


Nombre de messages : 4587
Date d'inscription : 10/12/2008

Rien n'est comparable à l'amour de Dieu - Page 2 Empty
MessageSujet: Liberté chérie !   Rien n'est comparable à l'amour de Dieu - Page 2 Icon_minitimeMer 29 Mai 2019 - 5:52

Rien n'est comparable à l'amour de Dieu - Page 2 Libert10

Liberté chérie !

“Frères et soeurs, c'est à la liberté que vous avez été appelés. Seulement, ne faites pas de cette liberté un prétexte pour suivre les désirs de votre nature propre. Au contraire, soyez par amour serviteurs les uns des autres.” (Galates 5.13)

L’expression “liberté chérie” se retrouve dans le sixième couplet de La Marseillaise, l’hymne national français. Le mot “liberté” est écrit sur tous les frontons des mairies de France.

L’aspiration à la liberté est aussi vieille que le monde. Pourquoi ? Parce que dès l’origine l’homme fut créé libre. Cette liberté résidait dans le fait qu’il pouvait choisir soit de manger ou de ne pas manger du fruit de l’arbre de la connaissance du bien et du mal.

Librement, l’homme et la femme ont ensemble choisi de manger de ce fruit (Genèse 3.6). Dieu nous a créés libres. Ici, il n’est pas question de parler des conséquences de leur choix mais simplement de rappeler qu’ils ont usé de cette liberté qui était la leur.

Aujourd’hui comme hier, tous les êtres humains, disposent à des niveaux divers, selon les situations, de cette capacité de choisir.

Il est vrai que l’usage de la liberté est réglementé par toutes sortes de règles sociales, culturelles, familiales et même religieuses.

Bien qu’étant libres, nous sommes soumis à des contraintes qui ont pour objet de respecter la liberté des autres. Ma liberté ne réside pas dans le fait de faire n’importe quoi et n’importe comment. Je suis libre de prendre ma voiture ou pas, pour aller au supermarché ; cependant je suis soumis au respect du code de la route si je choisis d’y aller en voiture. Enfreindre le code de la route au nom de la liberté reviendrait à exposer ma vie et surtout celle des autres. La liberté ne doit jamais être un prétexte pour faire n’importe quoi. C’est ce que rappelle l’apôtre Paul dans le texte cité en introduction.

Pour saisir toute la force de ce texte, il convient de rappeler que le mot serviteur n’est autre que le mot “esclave”. Choisissez, dit l’apôtre, de renoncer à votre liberté pour, volontairement, vous placer en position d’esclave, c’est-à-dire de quelqu’un qui refuse la liberté. N’est-ce pas là la vraie liberté ? Celle de dire non à nos passions, à nos désirs charnels ! Cette liberté de renoncer volontairement à ses droits, à ses revendications, par amour.

Cette liberté de pouvoir dire non à la tentation est un don que Dieu veut renouveler en nous. C’est avec cette liberté que l’homme a été créé et c’est cette liberté que nous retrouvons en Christ.

Ma prière en ce jour :
Merci Seigneur pour cette glorieuse liberté que j’ai trouvée en toi. Cette liberté de dire non à tout ce qui me dominait autrefois. Je choisis librement de te servir et d’être serviteur des autres. Amen ! Paul Calzada
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin


Nombre de messages : 4587
Date d'inscription : 10/12/2008

Rien n'est comparable à l'amour de Dieu - Page 2 Empty
MessageSujet: Dans la souffrance, avoir recours à Dieu !   Rien n'est comparable à l'amour de Dieu - Page 2 Icon_minitimeMar 28 Mai 2019 - 6:34

Rien n'est comparable à l'amour de Dieu - Page 2 Souffr12

Dans la souffrance, avoir recours à Dieu !

“Quand à moi, je rechercherai Dieu et c'est à Dieu que j'exposerais ma cause.” (Job 5.8)

Après avoir établi le dramatique constat que l’homme naît pour souffrir, Eliphaz déclare comment il envisage de réagir en ayant recours à Dieu. Arrêtons-nous un instant sur l’importance de cette réaction.

Dans sa grande douleur, Job va jusqu’à maudire le jour de sa naissance et poser cette question à Dieu : “Pourquoi Dieu donne-t-il la lumière à celui qui souffre ?” (Job 3.20).

Sa situation en effet, est des plus désespérée. Il a été accusé par Satan devant Dieu, il a perdu tous ses biens et sa famille, il a été frappé d’un ulcère malin “depuis la plante du pied jusqu’au sommet du crâne” (Job 2.7), et sa femme finit par lui dire : “Maudis donc Dieu et meurs !” (Job 2.9).

Pourtant, en tout cela, “Job ne pécha pas, il n’attribua rien d’inapproprié à Dieu” (Job 1.22). Quel exemple de fidélité à l’égard de son Créateur !

Cependant, rien n’est plus normal que sa plainte et sa question sur le pourquoi de sa souffrance ? Très souvent, la souffrance et la douleur nous semblent être excessives et injustes, pouvant ainsi nous laisser dubitatifs et révoltés vis-à-vis d’un Dieu bon, miséricordieux et compatissant.

Face au désarroi suscité par la perte d’êtres qui nous sont chers, de biens matériels acquis par un labeur assidu, une maladie chronique ou un lourd handicap, il est aisé de justifier une réaction négative allant de la plainte aux gémissements, puis de la révolte au rejet à l’égard de Dieu.

Pourtant, comme dans le cas de Job, Dieu n’est ni indifférent, ni insensible, ni froid et lointain au cœur de nos souffrances quelles qu’elles soient.

Il attend “tout simplement” que l’on ait recours à lui, qu’on lui expose notre cause, et qu’on continue à espérer en lui.

Le prophète Ésaïe nous présente Jésus, Dieu Sauveur, comme “Homme de douleur, habitué à la souffrance”, rajoutant “Nous l’avons dédaigné, nous n’avons fait de lui aucun cas ; cependant, ce sont nos souffrances qu’il a portées, c’est de nos douleurs qu’il s’est chargé”. (Ésaïe 53.3/4)

Ayons donc recours à l’œuvre parfaite du salut en Jésus-Christ. Nous y trouverons l’espérance dont nous avons besoin et expérimenterons l’intervention miraculeuse du Dieu de grâce et d’amour dans nos souffrances !

Ma prière en ce jour :
Oh Seigneur, j’ai recours à ta grâce et ton amour, m’appuyant sur l’œuvre rédemptrice de ton sacrifice parfait à la croix. Merci de tendre tes mains secourables pour dissiper mon désarroi face à la souffrance. Cette souffrance voudrait m’accabler et me faire douter de ta compassion, mais je proclame que tu es mon secours. Amen ! Jean-Jacques Trézères


Dernière édition par Josy le Mer 29 Mai 2019 - 5:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin


Nombre de messages : 4587
Date d'inscription : 10/12/2008

Rien n'est comparable à l'amour de Dieu - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rien n'est comparable à l'amour de Dieu   Rien n'est comparable à l'amour de Dieu - Page 2 Icon_minitimeLun 27 Mai 2019 - 6:43

Rien n'est comparable à l'amour de Dieu - Page 2 Esprit13

Le baptême du Saint-Esprit

J'enverrai sur vous ce que mon Père a promis. Demeurez dans la ville, jusqu'à ce que vous soyez revêtus de la puissance d'en haut. (Luc 24:49)

Les disciples devaient rester à Jérusalem, non pas seulement pour se préparer à leur mission, mais pour attendre ce que Jésus leur avait promis. "Élevé par la puissance de Dieu, dit Pierre le jour de la Pentecôte, ce Jésus que vous avez mis à mort et que Dieu a ressuscité, a reçu du Père l'Esprit Saint et l'a répandu sur ses disciples vous le voyez, vous l'entendez."

Avant que Jésus ait été glorifié, l'Esprit ne pouvait se manifester sur la terre (voyez Jean 7:39, Pour nous, nous n'avons pas à l'attendre comme les disciples. Il est tout prêt pour nous, si nous sommes prêts pour Lui).

Recevoir le Saint-Esprit, c'est recevoir la vie même du Seigneur ressuscité et glorifié. Le baptême du Saint-Esprit n'est pas autre chose que cela. Le Nouveau Testament nous l'enseigne très clairement.

Le baptême du Saint-Esprit n'est pas un fait momentané, c'est une présence éternelle. "C'est ici l'éternelle vie, qu'ils te connaissent, toi le seul vrai Dieu, et Jésus-Christ que tu as envoyé." Commencez dès maintenant à vivre de cette vie, qui ne finira jamais. O. Chambers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin


Nombre de messages : 4587
Date d'inscription : 10/12/2008

Rien n'est comparable à l'amour de Dieu - Page 2 Empty
MessageSujet: L'infini se révèle   Rien n'est comparable à l'amour de Dieu - Page 2 Icon_minitimeDim 26 Mai 2019 - 6:31

Rien n'est comparable à l'amour de Dieu - Page 2 00510

L'infini se révèle

“Je te célèbre de tout mon coeur, je chante tes louanges en face des dieux. Je me prosterne dans ton saint temple et je célèbre ton nom  cause de ta bonté et de ta vérité. Oui, tu as surpassé ta réputation dans l'accomplissement de tes promesses.” Psaume 138. 1, 2

Dans l’Ancien Testament, Dieu s’est révélé à certains hommes sous des noms qui expriment l’infini de ce qu’il est : le Tout-Puissant, le Très-Haut, l’Éternel. La Parole nous révèle aussi Dieu dans ses caractères, par exemple “sa bonté et sa vérité” dans le verset du jour. Elle exprime ainsi les pensées de Dieu et ses plans d’amour, d’une façon qui convient à la fois à la grandeur divine et à notre faible capacité de compréhension.

Mais dans le Nouveau Testament “la Parole devint chair et habita au milieu de nous, pleine de grâce et de vérité”. “Personne n’a jamais vu Dieu ; le Fils unique, qui est dans le sein du Père, lui, l’a fait connaître” (Jean 1. 14, 18). Les prophètes étaient des intermédiaires entre Dieu et les hommes, ils portaient des messages dont ils ne comprenaient souvent pas ou peu la portée. Le Fils est bien plus que cela ! Personne divine, il révèle la déité, car “en lui habite toute la plénitude de la déité corporellement” (Col. 2. 9). Il est “l’image du Dieu invisible” (Col. 1. 15). Il représente Dieu dans tous ses attributs, toutes ses prérogatives. À la différence de l’homme en Adam, rien en lui n’a été défiguré par le péché. Il est “Dieu manifesté en chair” (1 Tim. 3. 16). Celui qui voit Jésus voit le Père (Jean 14. 9).

Christ est “le resplendissement” de la gloire de Dieu (Héb. 1. 3) : il la projette parfaitement, mieux que le soleil ne projette sa lumière sur nous. Il est aussi “l’empreinte de ce que [Dieu] est”, comme les traces laissées par un animal révèlent la nature de cet animal. Mieux encore que dans cette comparaison, Christ manifeste exactement, non seulement l’éclat de la gloire de Dieu, mais aussi sa nature, son essence même. Il est personnellement distinct de celui qu’il représente et il lui est en même temps pleinement semblable.

Oui, “Dieu nous a parlé dans le Fils” (Héb. 1. 2). Et, en ce jour, l’Esprit nous conduit à honorer le Fils comme nous honorons le Père. (Plaire au Seigneur)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin


Nombre de messages : 4587
Date d'inscription : 10/12/2008

Rien n'est comparable à l'amour de Dieu - Page 2 Empty
MessageSujet: Le trésor de Dieu   Rien n'est comparable à l'amour de Dieu - Page 2 Icon_minitimeSam 25 Mai 2019 - 6:13

Rien n'est comparable à l'amour de Dieu - Page 2 Tresor10

Le trésor de Dieu

L'Éternel t'ouvrira son bon trésor. (Deutéronome 28:12)

Ceci est relatif à la pluie, que l'Éternel donnera en sa saison. La pluie est l'emblème des rafraîchissements célestes que le Seigneur est prêt à répandre sur son peuple. Oh ! Qu'une abondante ondée vienne arroser son héritage !

Volontiers nous croyons que ce trésor ne peut être ouvert que par un grand prophète comme Élie ; mais il n'en est pas ainsi, car cette promesse est pour tous, les fidèles d'Israël, c'est-à-dire pour chacun d'eux en particulier. Ami croyant, l'Éternel ouvrira pour toi son bon trésor. Toi aussi, tu peux voir le ciel ouvert, et y plonger ta main pour y prendre ta portion, même une portion pour tous les frères qui t'entourent. Demande ce que tu veux : si tu demeures en Christ et que ses paroles demeurent en toi, cela ne te sera pas refusé.

Jusqu'ici, tu n'as point encore fait connaissance avec tous les trésors de ton Seigneur ; mais il les découvrira à ton esprit. Certainement tu ne jouis pas encore de la plénitude des richesses de son alliance ; mais il manifestera son amour à ton coeur et te révélera Jésus. Lui seul peut faire ces choses pour toi. Or voici sa promesse ; et si tu écoutes diligemment sa voix, en obéissant sa volonté, les richesses de la gloire en Jésus-Christ sont à toi. Ch. Spurgeon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin


Nombre de messages : 4587
Date d'inscription : 10/12/2008

Rien n'est comparable à l'amour de Dieu - Page 2 Empty
MessageSujet: Des hauts et des bas   Rien n'est comparable à l'amour de Dieu - Page 2 Icon_minitimeVen 24 Mai 2019 - 6:24

Rien n'est comparable à l'amour de Dieu - Page 2 Abando10

Des hauts et des bas

"Élie alla dans le désert où, après une journée de marche, il s’assit sous un genêt, et demanda la mort." 1 Rois 19.4

Job fait mention des racines du genêt, misérable nourriture des plus pauvres et des plus misérables, accablés par la famine. (Job 30.4) Seuls les chameaux mangeaient les genêts dans le désert, et voici que ceux qui sont sans nourriture en arrivent à manger ce qui est immangeable. À trois reprises, il est question de genêt dans la Bible. Il symbolise le désert, la solitude, l’amertume, le découragement.

Alors que vous êtes dans le désert, Dieu vous offre Jésus, le pain qui vient du ciel.
La première fois où cet arbuste est mentionné, c’est lorsque Élie fuyait devant les menaces de mort de Jézabel. C’est à l’ombre d’un genêt qu’il s’assoit, après une journée de marche dans le désert, et réclame la mort.

Après une grande victoire, le voici sombrant dans le découragement. Combien nous lui ressemblons avec nos hauts et nos bas ; avec nos jours lumineux et nos jours sombres ! À quoi bon continuer à se battre, mieux vaut mourir, pense-t-il ! Mais Dieu va lui donner la force de se lever et de marcher jusqu’à Horeb.

Peut-être passez-vous par un moment difficile, la solitude du désert vous enveloppe, et vous êtes assis, comme Élie, sous le genêt du découragement. Votre place n’est pas là. Nourrissez-vous de la Parole de Dieu, désaltérez-vous de l’eau vive de son Esprit et continuez le chemin.

Si Dieu n’avait pas apporté du pain et de l’eau à Élie, il en aurait été réduit à se nourrir de cette misérable nourriture et n’aurait jamais pu atteindre le but fixé par Dieu.

Alors que vous êtes dans le désert, dans la solitude, dans l’amertume, vous nourrissant de racines d’amertume et de désespoir, Dieu vous invite à laisser cette nourriture qui ne nourrit pas, il vous offre Jésus, le pain qui vient du ciel.

La dernière mention des genêts se trouve dans le Psaume 120. Le psalmiste compare la langue mensongère et perfide à la braise des genêts. (Psaume 120.4) Le bois du genêt brûle en formant des braises qui s’éteignent difficilement. Le psalmiste témoigne que le Seigneur le délivre des méchants et de leur perfidie. Finalement, leur langue se retourne contre eux. Ceci nous fait penser à ces paroles de Paul : "Ne vous vengez pas vous-mêmes… Mais si ton ennemi a faim, donne-lui à manger… en agissant ainsi, tu amasseras des charbons ardents sur sa tête… Surmonte le mal par le bien." (Romains 12.19-21).

Un encouragement pour ce jour
Dieu vous voit dans votre solitude, ayant faim et soif de justice ; il vous voit découragé(e) et blessé(e) par les propos des méchants et des perfides. Alors, confiez-vous dans le Seigneur, et sachez que leurs propos se retourneront contre eux. Paul Calzada
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
Josy

Nombre de messages : 4587
Age : 88
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

Rien n'est comparable à l'amour de Dieu - Page 2 Empty
MessageSujet: Rien n'est comparable à l'amour de Dieu   Rien n'est comparable à l'amour de Dieu - Page 2 Icon_minitimeJeu 23 Mai 2019 - 6:22

Rien n'est comparable à l'amour de Dieu - Page 2 Joie8810

Saisissez la clé pour pétiller de joie !

"Que ma joie soit en vous..." Jean 15.11

Jésus a dit : "Je vous ai parlé ainsi, afin que ma joie soit en vous et que votre joie soit complète." La joie dont parle Jésus est unique. Elle n'a rien à voir avec le bonheur terrestre : "que votre joie soit complète."

Suivre fidèlement les enseignements du Christ apporte une joie intérieure réelle et permanente qui se moque des indicateurs économiques, des taux d'intérêts, des déficits de l'État, et même de la maladie ou de la mort.

Les enseignements du Christ apportent une joie intérieure réelle et permanente.
Il n'y a pas de bonheur sans joie, mais vous pouvez avoir la joie sans le bonheur ! Comment est-ce possible ? Jésus l'a dit plus tôt à ses disciples : nous jouissons d'un amour qui transcende tous les autres, l'amour de notre Père céleste offert sans condition, et qui dure à jamais dès qu'on l'accepte.

Rien n'est comparable à l'amour de Dieu. Son amour ne se base pas sur l'apparence, la personnalité, la richesse ou même la droiture morale. Il est offert sans aucune condition préalable. Il n'est ni volage, ni défaillant. Vous ne pouvez rien faire pour que Dieu vous aime plus, et rien non plus pour qu'il vous aime moins. En outre, l'amour divin ne se contente pas de vous donner "chaud au cœur".

Il travaille sans relâche à vous faire prendre les décisions sages, vous protège contre celles sans intérêt et vous corrige si vous prenez les mauvaises. L'amour de Dieu garantit son approbation quand tous les autres vous ont rejeté(e), son pardon quand tous les autres vous ont jugé(e) et sa clémence quand tous les autres vous ont condamné(e). Lorsque vous baignez dans son amour, votre cœur pétille de joie. Et comme le monde ne vous a pas donné cette joie, le monde ne peut vous l'enlever.

Une action pour aujourd’hui
Suivez fidèlement les enseignements du Christ afin que votre joie intérieure soit réelle, permanente et complète. Bob Gass

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Contenu sponsorisé




Rien n'est comparable à l'amour de Dieu - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rien n'est comparable à l'amour de Dieu   Rien n'est comparable à l'amour de Dieu - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Rien n'est comparable à l'amour de Dieu
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Restons dans l'amour de Dieu
» Dieu est l'AMOUR ABSOLU.
» Pour l'amour de Dieu
» Dieu vient nous sauver
» Méditation dominicale 17 mai

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM ROSE D'AUTOMNE :: SELON LA PAROLE DE DIEU :: Edification / Méditations-
Sauter vers: