FORUM ROSE D'AUTOMNE

L'ART DE VIVRE ET DE VIEILLIR SELON DIEU !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Forum pour quatre sites que je vous invite à visiter : La vie chrétienne: Gouttes de rosée : http://www.rosee.org/rosee - L’art de vieillir: Rose d’automne : http://www.rosee.org/rosedautomne - Vie communautaire: La roseraie: http://www.rosee.org/roseraie - Famille, Ecologie: http://www.rosee.org/famillebiblique - Bienvenue à tous ! Le but de ce forum est d'être une petite oasis pour chacun de ceux qui le visite... et Je prie le Seigneur de nous permettre de nous encourager, nous édifier et de le voir glorifié dans le partage de sa Parole, que chaque visite sur ce forum soit pour chacun de nous une bénédiction de plus dans notre vie. N’hésitons pas non plus à partager nos sujets de prières afin que plusieurs puissent intercéder avec nous… L'expression des dons de chacun est bienvenue....

Partagez
 

 Le pardon libérateur

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Josy
Admin
Josy

Nombre de messages : 4530
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

Le pardon libérateur Empty
MessageSujet: Ma langue est-elle belle ?    Le pardon libérateur Icon_minitimeVen 21 Déc 2018 - 6:22

Le pardon libérateur Langue12


Proverbes 20.16-3 : Le pain du mensonge est doux à l’homme, Et plus tard sa bouche est remplie de gravier. Les projets s’affermissent par le conseil ; Fais la guerre avec prudence. Celui qui répand la calomnie dévoile les secrets ; Ne te mêle pas avec celui qui ouvre ses lèvres. …Lire la suite
 
Ma langue est-elle belle ?
 
Nous n’examinons pas chaque matin notre langue dans le miroir pour voir quelle allure elle a, mais il n’en reste pas moins qu’elle a une influence majeure sur notre vie et celle des autres. Tout au long des Proverbes, il est souvent question de nos paroles, de leur importance, de leur poids, de leur pouvoir, pour construire et édifier, ou pour démolir et décourager.
 
Ici, deux thèmes ressortent et peuvent être considérés ensemble : l’intégrité et nos paroles. L’influence de ma langue mérite que je porte une attention particulière à la façon dont je l’utilise. Avant de parler, est-ce que je réfléchis à l’impact qu’auront mes paroles ?
 
Sous contrôle…
Ma langue, petite, mais puissante, doit être maîtrisée. Il est facile d’imaginer tous les dommages qu’une langue mal contrôlée peut causer. Le bavardage est l’une des maladies les plus communes et les plus pernicieuses de la langue. Bavarder ou prêter attention au bavardage ne doit pas faire partie de nos habitudes de vie.
Notre proverbe va jusqu’à nous dire de ne pas fréquenter une personne qui parle à tort et à travers, qui dit du mal des autres, qui parle trop, qui trahit des secrets. Nous ne recevons aucune édification de la fréquentation d’une telle personne et, de plus, nos propres secrets risquent d’être ébruités.
 
Et intègre ?
Un mensonge subtil peut aussi devenir un outil dans des pratiques d’affaires malhonnêtes. Ainsi, dans une négociation de prix, la langue peut jouer le même rôle que la balance fausse de notre proverbe, et induire notre interlocuteur en erreur. Nous n’avons qu‘à penser à la publicité commerciale qui, sans mentir ouvertement, ne nous dit pas toujours toute la vérité. Nos paroles doivent être dignes de confiance. Donald Tardif
 
A méditer
« ... Portez vos pensées sur tout ce qui est vrai, tout ce qui est honorable, tout ce qui est juste, tout ce qui est pur, tout ce qui est digne d’être aimé, tout ce qui mérite l’approbation, ce qui est synonyme de qualité morale et ce qui est digne de louanges. » Philippiens 4.8

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
Josy

Nombre de messages : 4530
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

Le pardon libérateur Empty
MessageSujet: Le chemin n'est pas trop long pour Dieu   Le pardon libérateur Icon_minitimeJeu 20 Déc 2018 - 6:12

Le pardon libérateur Chemin11


L'ange de l'Éternel revint une seconde fois, et le toucha (Élie), et dit : Lève-toi, mange, car le chemin est trop long pour toi.  1 Rois 19. 7
 
Le chemin n'est pas trop long pour Dieu
 
Aux jours où la foi d'Élie est forte, des corbeaux, puis une veuve, pourvoient à sa subsistance ; quand il est abattu, un ange le sert et Dieu lui-même le nourrit. Quel Père nous avons, dans ses soins envers nous !
 
Comme pour Élie, il peut aussi arriver que notre foi s'affaiblisse. Dans nos moments de découragement et de déception, nous pouvons peut-être perdre courage, nourrir des pensées amères, manquer de sagesse dans nos prières, ou murmurer et nous plaindre de notre sort ; cependant, les tendres soins de notre Père ne cessent jamais. Ainsi, réveillé par l'ange, Élie “regarda, et voici, à son chevet, un gâteau cuit sur les pierres chaudes, et une cruche d'eau” (v. 6). L'Éternel lui dit que le chemin est trop long pour lui. Tout ce qu'il allait rencontrer – l'opposition et les privations – demanderait un courage et une foi au-dessus des capacités d'un homme “ayant les mêmes penchants (ou : passions) que nous” (Jacques 5. 17). Mais si le chemin était trop long pour Élie, il ne l'était pas pour le Dieu d'Élie. Avec tendresse, Dieu pourvoit ainsi aux besoins de son serviteur. Après l'avoir réconforté par le sommeil et par cette nourriture, l'Éternel (et aujourd'hui, pour nous chrétiens, le Seigneur Jésus lui-même) lui donne de nouvelles directives. Qu'il poursuive son chemin, car Dieu est avec lui !
 
Nous sommes, nous aussi, sur un chemin qui se termine dans la gloire, mais c'est un chemin où l'on rencontre beaucoup de tentations, où il y a des difficultés à surmonter, un témoignage à rendre et où il faut faire face à l'opposition. Nous aussi, nous pouvons parfois dire que le chemin est trop long pour nous et que nous sommes trop petits pour ce trajet. Nous pouvons bien nous écrier : “Qui peut suffire à cela ? ” (2 Corinthiens 2. 16). Mais la réponse vient aussitôt : “Ma grâce te suffit, car ma puissance s'accomplit dans la faiblesse” (12. 9). Et ainsi, quand toute la grâce et la puissance du Seigneur Jésus dans la gloire sont à la disposition de notre foi, nous pouvons bien poursuivre le chemin, fortifiés “dans la grâce qui est dans le Christ Jésus” (2 Timothée 2. 1).   H. SmithH. Smith

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
Josy

Nombre de messages : 4530
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

Le pardon libérateur Empty
MessageSujet: La joie qui était devant lui   Le pardon libérateur Icon_minitimeDim 16 Déc 2018 - 6:24

Le pardon libérateur Joie_b11


Jésus,… à cause de la joie qui était devant lui, a enduré la croix, ayant méprisé la honte. Hébreux 12. 2
Réjouissons-nous… car les noces de l'Agneau sont venues. Apocalypse 19. 7
Ta face est un rassasiement de joie, il y a des plaisirs à ta droite pour toujours. Psaume 16. 11
 
La joie qui était devant lui
 
C'est “à cause de la joie qui était devant lui” que Jésus a enduré la croix. Quelle était donc cette joie dont la perspective soutenait Jésus, au milieu de pareilles souffrances ? Elle comporte trois aspects, liés les uns aux autres :
 
– La joie du Sauveur : Jésus se compare lui-même à un berger, et compare les hommes à des brebis perdues qu'il cherche. Lorsqu'il retrouve une brebis, le berger “la met sur ses épaules, tout joyeux”. Cette joie, c'est celle du Sauveur pour chaque personne sauvée, c'est aussi la joie du ciel pour un seul pécheur qui se repent (Luc 15. 5-7).
 
– La joie de l'Époux : En mourant sur la croix, Jésus s'est acquis une Épouse : son Église, constituée de tous les vrais croyants. Bientôt, il se présentera son Épouse “glorieuse,… sainte et irréprochable” (Éphésiens 5. 27) et la prendra auprès de lui. Cette joie sera partagée par le ciel tout entier (Apocalypse 19. 6, 7).
 
– La joie du Fils : Le premier homme, Adam, avait douté de Dieu, lui avait désobéi et l'avait déshonoré. Jésus, le Fils de Dieu, envoyé sur la terre par son Père, est venu comme un homme. Il s'est confié en Dieu et lui a obéi jusqu'à la mort, en donnant sa vie sur la croix. Là, il a satisfait les exigences de la justice et de la sainteté de Dieu, qui devait punir le péché. Et il a démontré l'amour de Dieu, qui a sacrifié son Fils unique pour sauver des pécheurs. Jésus a mené à bien l'œuvre de la croix que son Père lui avait confiée. Dieu l'a prouvé en le ressuscitant et en le faisant asseoir à sa droite. La présence et l'approbation du Père font la joie du Fils. La Bonne semence

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
Josy

Nombre de messages : 4530
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

Le pardon libérateur Empty
MessageSujet: Exprimer de son mieux la parole divine.   Le pardon libérateur Icon_minitimeSam 15 Déc 2018 - 5:59

Le pardon libérateur 27073210


Exprimer de son mieux la parole divine.
 
Efforce-toi de te présenter devant Dieu comme un homme éprouvé, un ouvrier qui n'a point à rougir, qui dispense droitement la parole de la vérité. (2 Timothée 2:15)
 
Si vous éprouvez des difficultés à exprimer votre pensée sur un point quelconque, faites des efforts jusqu'à ce que vous y parveniez. Si vous ne le faites pas, quelqu'un, par votre faute, sera spirituellement appauvri jusqu'à la fin de ses jours. Efforcez-vous de vous expliquer à vous-même quelque vérité divine, et Dieu se servira de cette réflexion pour éclairer quelqu'un d'autre. N'ayez pas peur du pressoir de Dieu, où sont écrasés les raisins de sa vigne. Il faut vous efforcer de trouver les mots justes pour exprimer ce que vous avez vécu vous-même, et le moment viendra où ce que vous exprimez sera comme un vin généreux fortifiant une personne éprouvée. Mais si la paresse vous fait dire : "Je ne vais pas me fatiguer à exprimer ces choses moi-même, je dirai ce que d'autres en ont dit", non seulement ce que vous direz ne vous sera pas bénéfique, mais cela ne fera de bien à personne. Trouvez vos propres mots pour communiquer ce que vous croyez être la vérité de Dieu, et vous lui permettrez ainsi de la transmettre à quelqu'un d'autre.
 
Exercez votre esprit à réfléchir, même aux vérités qui vous semblent évidentes. Une conviction n'est vraiment personnelle que si nous avons souffert pour l'acquérir. Celui qui vous fait du bien n'est pas celui qui vous apprend ce que vous ne saviez pas auparavant, mais celui qui vous donne l'explication claire d'une vérité qui préoccupait votre esprit, et que vous n'arriviez pas à exprimer. O. Chambers

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
Josy

Nombre de messages : 4530
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

Le pardon libérateur Empty
MessageSujet: Rien ne sera plus usé.   Le pardon libérateur Icon_minitimeVen 14 Déc 2018 - 5:58


Le pardon libérateur Courir13


Rien ne sera plus usé.
 
Celui qui était assis sur le trône dit : Voici, je vais faire toute chose nouvelles. (Apocalypse 21:5)
 
Gloire soit à son Nom. Toutes choses ont besoin d'être renouvelées, car toutes ont été usées et ruinées par le péché. Il est temps que le vieux vêtement soit roulé et mis de côté, et que la création mette sa parure de sabbat. Mais personne, excepté le Seigneur qui les a créées, ne peut faire toutes choses nouvelles car il faut autant de puissance pour tirer du mal, que pour tirer du néant. Jésus, notre Seigneur, a entrepris, cette tâche, et il a toute capacité pour l'amener à complet achèvement. Son travail a déjà commencé, et, depuis des siècles, il est occupé à renouveler le coeur des hommes et à restaurer la société. Bientôt toute la constitution des gouvernements humains, comme la nature de l'homme, sera changée par sa grâce ; et un jour viendra enfin, ou notre corps lui-même sera créé à nouveau et ressuscitera semblable à son corps glorieux.
 
Quelle joie que d'appartenir à ce royaume dans lequel toutes choses auront été faites nouvelles par la puissance de notre Roi ! Nous ne périssons pas, mais nous nous hâtons vers une vie plus glorieuse. Notre glorieux Seigneur défie l'opposition des puissances du mal, il accomplit son plan et crée tout à nouveau, nous-mêmes, comme tout ce qui nous entoure ; et la beauté de, cette nouvelle création dépassera encore la perfection de celle qui sortit autrefois de ses mains. Ch. Spurgeon

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
Josy

Nombre de messages : 4530
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

Le pardon libérateur Empty
MessageSujet: Reconnaître et suivre la volonté de Dieu   Le pardon libérateur Icon_minitimeJeu 13 Déc 2018 - 8:40

  Le pardon libérateur Volont12


Reconnaître et suivre la volonté de Dieu


"Reconnais-le dans tout ce que tu fais, et lui, il guidera tes pas." Proverbes 3.6


Rien n’est plus important que de reconnaître et suivre la volonté de Dieu. Ne pas savoir quelle est sa volonté peut être une réelle source d’insécurité. Savoir que vous marchez dans ses voies vous rendra capable de surmonter tous les obstacles. 


Il n’y a pas de place pour deux volontés...Mais Dieu nous permet-il de connaître sa volonté ? Sinon, à quoi bon chercher ? Une fois pour toutes, laissons sa Parole régler le problème : “Reconnais-le dans tout ce que tu fais, et lui, il guidera tes pas”. Il n’y a là rien d’ambigu ! “Quand la conduite d'un homme lui plaît, le Seigneur lui donne d'avancer avec assurance dans la vie” (Psaumes 37.23). 


Dieu s’occupera jusqu’au moindre de vos soucis. Que vous faut-il alors pour discerner sa volonté ? Voici quelques principes bibliques utiles. 


Il n’y a pas de place pour deux volontés. Si vous désirez celle de Dieu, soyez prêt à abandonner la vôtre. Jésus a dit : “Je ne peux rien faire par moi-même. Je juge d'après ce que le Père me dit, et mon jugement est juste. En effet, je ne cherche pas à faire ce que je veux, mais à faire la volonté de celui qui m'a envoyé” (Jean 5.30). 


Comme souvent les volontés s’opposent, il vous faut faire un choix et vous y tenir, si vous voulez marcher dans l’obéissance à Dieu (Matthieu 26.39). 


Une action pour aujourd’hui
Commencez par lui soumettre votre volonté, puis concentrez votre cœur et vos pensées sur Dieu et sa Parole éclairante. Le jour où vous l’acceptez comme votre guide, il devient plus facile de dire : “Je prends plaisir à faire ta volonté, mon Dieu ! Et ta loi est au fond de mon cœur” (Psaumes 40.8). Bob Gass

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
Josy

Nombre de messages : 4530
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

Le pardon libérateur Empty
MessageSujet: Dieu prend soin de vous    Le pardon libérateur Icon_minitimeMer 12 Déc 2018 - 6:46

Le pardon libérateur 74ht8t10


Dieu prend soin de vous
 
"Notre Dieu aime avec tendresse." Psaume 116.5
 
"Déchargez-vous de tous vos soucis car lui-même prend soin de vous." 1 Pierre 5.7
 
En mars 2017, je suis passée par une terrible épreuve. En quelques jours, j'ai subi quatre opérations, soit vingt heures d’intervention et j’ai frôlé la mort.
 
Combien de fois vous inquiétez-vous pour des problèmes qui ont déjà été réglés dans le monde spirituel !
Alors que les chirurgiens venaient de m’accompagner pour la troisième fois au bloc en urgence et que j’étais dans un état critique, j'ai senti la mort rôder. J'étais très mal et j’avais peur. Je ne comprenais plus ce qui m’arrivait. Un cri est sorti de mon cœur : "Dieu, tu es où ?". À ce moment précis, un chirurgien s’est penché au-dessus de moi. Je ne le connaissais pas et j’ai lu son nom sur sa blouse. Il s’appelait "Emmanuel", Dieu avec nous !
 
À ce moment-là, dans mon esprit, je n’ai plus vu le médecin mais Jésus. Il était assis au bord de la table d’opération et son attitude contrastait avec l’ambiance de stress qui régnait dans la pièce. Jésus me regardait avec tendresse, il souriait et il était parfaitement calme et confiant. Mon angoisse s’est évanouie. Je me suis endormie, gagnée par cette paix. Pendant l’intervention qui a suivi, j’ai fait un choc hémorragique, un œdème pulmonaire avec épanchement pleural et un arrêt respiratoire. La mort était là mais Jésus aussi. Je suis sortie du coma le lendemain.
 
Vous savez ce que je crois ? Ce n’était pas mon heure de mourir car Dieu avait choisi de me garder en vie. Mais il a vu mon angoisse et s’est précipité pour me rassurer. Jésus, dans sa tendresse, est venu me réconforter et, dans son amour, me révéler que je n’avais rien à craindre.
 
La vie ne fait de cadeau à personne. Les moments difficiles et les épreuves s’invitent tous seuls. Nous sommes humains et notre première réaction est la panique la plupart du temps. Mais si Jésus vit en nous, alors, le deuxième temps doit arriver : celui de la prière et du secours. Pourquoi ? Parce que Christ, notre modèle, a connu nos peines, nos souffrances, nos tribulations et qu’il en est sorti vainqueur. Il nous comprend donc parfaitement. Celui qui croit en Jésus n’est jamais abandonné.
 
Premièrement, Jésus connaît vos peines, il vous comprend si parfaitement qu’il accourt lorsque vous souffrez. Il prend soin de vous. Deuxièmement, la foi vous permet de voir ce qui se passe dans le surnaturel et de passer par delà vos difficultés. Combien de fois vous inquiétez-vous pour des problèmes qui ont déjà été réglés dans le monde spirituel !
 
Une décision pour aujourd’hui
Jésus, je veux exercer ce deuxième regard de foi qui permet de voir comme toi tu vois. Je sais que tu es là car tu es le Dieu qui prend tendrement soin de moi. Solange Raby

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
Josy

Nombre de messages : 4530
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

Le pardon libérateur Empty
MessageSujet: Grandissez en profondeur !   Le pardon libérateur Icon_minitimeMar 11 Déc 2018 - 5:54

Le pardon libérateur Jour8310


Grandissez en profondeur !
 
"Je partis pour l’Arabie" Galates 1.17
 
Autrefois Saul de Tarse cherchait à plaire aux hommes (Galates 1.10). Il gravissait les échelons un par un, gagnant en notoriété quant à ceux de sa génération. Lorsqu'un jour, sur le chemin de Damas il fait une rencontre décisive et donne sa vie au Seigneur. Ses priorités vont alors changer. Désormais, il désire plaire à Dieu. Il ne cherche plus à grandir en hauteur devant les hommes mais plutôt en profondeur avec Dieu. Aussi, pour ce faire, il part dans le désert de l'Arabie pendant une longue période.
 
Au lieu de chercher à grandir par le haut, cherchez à grandir en "racine".A l'instar de Saul de Tarse, vous avez besoin de calme et de solitude pour grandir en profondeur avec votre Dieu. Dans une société où tout est basé sur l'apparence, vous avez besoin de revenir à l'essentiel. Voici quelques principes pour vous aider :
 
Au lieu d'accélérer, freinez et réfléchissez : Regardez aux véritables priorités. N'attendez pas que le médecin vous dise qu'il ne vous reste plus que six mois à vivre avant de lever le pied et de considérer ce qui est important pour vous. En Arabie, Paul a dû apprendre après des années de frénésie, à lever le pied, à contempler la grandeur de Dieu, sa nature, sa profondeur… Il n'avait plus sous le bras le livre qui s'intitule "Les six étapes rapides de la croissance".
 
Parlez moins, restez calme et réfléchissez : Nous sommes envahis de bruits de toutes sortes : la télé, la radio, l'autoradio, Internet… Même dans certains ascenseurs nous trouvons de la musique. Qui a besoin de musique dans un ascenseur ? Personne ! Le silence est devenu intolérable. En Arabie, Paul était entouré de silence, il a pu être à l'écoute de Dieu.
 
Au lieu de chercher à grandir par le haut, cherchez à grandir en "racine" : Malheureusement, nous cherchons à grandir par le haut beaucoup plus que par le bas. Un bel arbre possède d'immenses racines et si ce n'est pas le cas, alors cet arbre est voué à la chute lorsque l'adversité va se lever. Avant de connaître un ministère public d'exception, l'apôtre Paul a développé des "racines" en Arabie.
 
Une prière pour aujourd'hui
Seigneur, apprends-moi à ne pas être "léger". Fais de moi une personne "profonde". Amen !  Patrice Martorano

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
Josy

Nombre de messages : 4530
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

Le pardon libérateur Empty
MessageSujet: Du secours quand les eaux vous submergent   Le pardon libérateur Icon_minitimeLun 10 Déc 2018 - 6:06

Le pardon libérateur Eaux_s10


Du secours quand les eaux vous submergent


"Sauve-moi ô Dieu ! Car les eaux me viennent jusqu’à la gorge. J’enfonce dans la fange profonde, sans pouvoir me tenir, je suis parvenu au tréfonds des eaux, un courant me submerge. Je m’épuise à crier, mon gosier se dessèche, mes yeux défaillent dans l’attente de mon Dieu. "Psaumes 69.2-4


Dans ce psaume, David fait part de son sentiment d’avoir de l’eau jusqu’au cou et de s’enfoncer dans la boue. Il essaie de prendre le bon chemin, mais ne trouve aucun sol ferme sous ses pieds. Sa détresse émotionnelle est telle qu’il est épuisé à force de crier. Il cherche des réponses, mais "mes yeux défaillent dans l’attente de mon Dieu". En dépit de ses efforts, d’autres le "haïssent sans cause" (Psaumes 69.13).
 
Si vous êtes dans la détresse, ne vous lassez pas de chercher Dieu...
Si autant d’adversité le décourage, elle ne l’empêche cependant pas de chercher Dieu. Malgré son accablement, il se tourne vers lui et lui demande de sonder son cœur et ses pensées. Et il ne se lasse pas dans sa quête de Dieu : "Car le zèle de ta maison me dévore" (Psaumes 69.10).
 
Avez-vous déjà connu des situations où il vous semblait avoir de l’eau jusqu’au cou ? Vous est-il arrivé d’être confronté à des circonstances qui paraissaient sans espoir ou impossibles ? Avez-vous eu le sentiment d’être au bout du rouleau, ou fait l’objet d’accusations injustes ?
 
Aujourd’hui, laissez-vous enseigner par David. Si vous êtes dans la détresse, ne vous lassez pas de chercher Dieu et d’implorer son secours. Recherchez-le, sans vous préoccuper de ce que disent les autres ou de ce qui se passe dans le monde. Quelle que soit la hauteur des flots qui vous submergent ou quelque impossible que paraisse la situation, Dieu est prêt à venir à votre secours. Continuez à le chercher, à l’adorer et à le servir.
 
Une prière pour aujourd’hui

Père, j’implore ton aide. Je regarde à toi. J’ai confiance que tu vas me secourir, me guider et me diriger. Je te remets mon temps, mes talents et mon trésor. Au nom de Jésus. Amen. John Roos

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
Josy

Nombre de messages : 4530
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

Le pardon libérateur Empty
MessageSujet: Où chercher le bonheur ?   Le pardon libérateur Icon_minitimeDim 9 Déc 2018 - 6:27

Le pardon libérateur Heureu10


Psaume 1: Heureux l'homme qui ne suit pas le conseil des méchants, qui ne s'arrête pas sur la voie des pécheurs et ne s'assied pas en compagnie des moqueurs, 2mais qui trouve son plaisir dans la loi de l'Eternel et la médite jour et nuit! 3Il ressemble à un arbre planté près d'un cours d'eau: il donne son fruit en sa saison, et son feuillage ne se flétrit pas. Tout ce qu'il fait lui réussit… Lire la suite
 
Où chercher le bonheur ?
 
« Heureux », ou pour mieux rendre la traduction du mot hébreu ashrei1 : « En marche vers le bonheur ». Avec ce premier chant, le livre des Psaumes ouvre le chemin du bonheur de l'homme, qui aboutira au dernier, le Psaume 150, sur la louange de Dieu.
 
Plus qu'une belle introduction qui invite à méditer le livre des Psaumes dans une recherche de sagesse, ce psaume présente une vision du bonheur2 que Dieu offre à ceux qui le suivent fidèlement. Les choix de vie selon deux routes qui divergent et aboutissent à l'opposé parlent du libre arbitre et des conséquences des décisions de chaque être humain. Les Réformateurs ont largement commenté ce psaume. Calvin écrit qu' « il enseigne que Dieu n'est correctement célébré que si la parole est obéie. Dès lors, les hommes ne sont pas libres de fabriquer leur religion, chacun selon sa propre idée. L'étalon de la religion doit être pris de la Parole de Dieu.  » Le psaume met en son centre l'étude de la Thora (2), de l'Écriture, des enseignements de Dieu qui permettent de trouver la façon juste de se comporter, donc l'harmonie et le bonheur. La symbolique de l'arbre renvoie à la vision de l'Eden, jardin arrosé et fructueux par opposition à la paille stérile, sans racine, emportée par le vent. Alain Deheuvels
 
A méditer
La raillerie, l'ironie, les vexations, les humiliations sont cause de profondes blessures individuelles et de nombreux conflits, y compris dans les Églises. Prière : Seigneur, aide-moi à m'enraciner dans la sagesse de ta Parole, à en savourer les fruits, à ne pas me laisser influencer comme une girouette, à ne pas céder à la médisance et à rechercher ce qui est juste et bon. Amen
 
Notes:
1: Ce mot, qui revient 45 fois dans la Bible hébraïque, a sans doute été utilisé par Jésus lorsqu’il a prononcé les Béatitudes (Mt 5.3-12).
2: L'enseignement des évangiles vise aussi, comme ce psaume, le bonheur intérieur : « Je vous ai dit ces choses, afin que ma joie soit en vous, et que votre joie soit parfaite » (Jn 15.11).

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
Josy

Nombre de messages : 4530
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

Le pardon libérateur Empty
MessageSujet: Disparu sans laisser de traces   Le pardon libérateur Icon_minitimeSam 8 Déc 2018 - 6:17

Le pardon libérateur Jour2411


Disparu sans laisser de traces
 
L’homme, sa vie ressemble à l’herbe, à une fleur des champs : la voici qui fleurit ! Qu’un vent souffle et la voilà disparue ! Le lieu qu’elle occupait ne la reconnaît plus.  Psaume 103.15-16
 
Quand je retrouve les lieux où j’ai passé mon enfance et ma jeunesse, je m’étonne souvent des changements intervenus au niveau des habitations. La maison de ma tante, qui était une ferme, n’a plus rien d’une exploitation agricole, car des constructions modernes y ont pris place. Et là où un campement de gitans sédentaires s’imposait par un grand nombre de caravanes, des arbres ont poussé, la nature a repris ses droits. Plus aucune trace de la résidence des gitans : où sont-ils donc passés ?
 
Combien le texte ci-dessus dit vrai : le lieu que l’être humain occupait ne le reconnaît plus… Pour la plupart d’entre nous, pas de monument en souvenir de leur vie ici-bas, juste une pierre tombale ! Alors pourquoi s’agiter et se donner tant de peine pour ce qui est éphémère et qui disparaît ? Ne vaut-il pas mieux investir ailleurs, dans une autre dimension, dans ce qui demeure à jamais ?
Pour moi, j’ai choisi de construire ma vie dans une dimension de valeur, celle de la vie éternelle en Jésus-Christ. Il a promis à ceux qui croient en lui : Je leur donne la vie éternelle ; et ils ne périront jamais, et personne ne les ravira de ma main.1 Oui, je peux donc avoir cette assurance qu’un jour, et pour toujours, je serai dans sa présence glorieuse !
 
Et vous, où avez-vous décidé de construire votre vie ?  Martine Fleck
 
1 Jean 10.28

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
Josy

Nombre de messages : 4530
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

Le pardon libérateur Empty
MessageSujet: Plus qu'assez   Le pardon libérateur Icon_minitimeJeu 6 Déc 2018 - 5:51

Le pardon libérateur Bynir10

Plus qu'assez
 
Le Seigneur te couronne de bonté et de miséricorde. Psaume 103.4
 
En recevant un grand groupe chez moi, j'ai craint que ce que j'avais prévu ne suffise pas à nourrir tous mes invités. Je n'aurais toutefois pas dû m'en faire. Plusieurs amis ont apporté, sans que je m'y attende, des plats additionnels, si bien que nous avons tous pu savourer le supplément-surprise.
 
Nous avons eu plus qu'assez de nourriture, si bien que nous avons pu nous partager toute cette abondance. Nous servons un Dieu d'abondance qui est continuellement notre «plus qu'assez». Nous pouvons voir la nature généreuse de Dieu dans sa façon d'aimer ses enfants.
 
Dans le Psaume 103, David énumère les nombreux avantages que notre Père nous procure. Le verset 4 dit que celui-ci délivre notre vie de la fosse et qu'il nous couronne de bonté et de miséricorde.
 
L'apôtre Paul nous rappelle que Dieu «nous a bénis de toute bénédiction spirituelle» et «peut faire, par la puissance qui agit en nous, infiniment au delà de tout ce que nous demandons ou pensons» (Ép 1.3, 3.20).
 
En raison de son grand amour, nous sommes appelés enfants de Dieu (1 Jn 3.1), et sa grâce «satisfait à tous nos besoins», afin que nous «ayons en abondance pour toute bonne œuvre» (2 Co 9.8).
 
L'amour et la grâce de Dieu surabondent dans notre vie au point de nous permettre de les partager avec les autres. Le Dieu tout-puissant et généreux par-dessus tout est toujours «plus qu'assez» !  - C.H.K. Notre pain quotidien
 
Lorsque Dieu est notre source, nous en obtenons toujours assez.

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
Josy

Nombre de messages : 4530
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

Le pardon libérateur Empty
MessageSujet: Dieu, notre rocher...   Le pardon libérateur Icon_minitimeMer 5 Déc 2018 - 6:29

Le pardon libérateur Rocher10


Dieu, notre rocher...
 
"Car qui est Dieu, si ce n'est l'Eternel? Et qui est un rocher, si ce n'est notre Dieu?" - 2 Samuel 22:32
 
Le psalmiste ne pose pas ces questions comme s'il s'était trouvé devant un problème insoluble. Devant les expériences merveilleuses qu'il avait faites, l'admiration et la louange débordent de son coeur. Il venait d'être délivré de la main de tous ses ennemis, de tous les dangers et des épreuves qui l'avaient assailli jusqu'ici.
 
Et c'est pourquoi il rend son témoignage: "Oui, Tu es ma lumière, ô Eternel! L'Eternel éclaire mes ténèbres. Avec Toi je me précipite sur une troupe en armes, avec mon Dieu je franchis une muraille. Les voies de Dieu sont parfaites, la parole de l'Eternel est éprouvée; Il est un bouclier pour tous ceux qui se confient en Lui." 2 Samuel 22:29-31. "Car, ajoute-t-il, qui est Dieu, si ce n'est I'Eternel?" Il a fait l'expérience pratique de la toute-puissance de Dieu; il en a eu la démonstration dans ses dures épreuves. Il sait que le Créateur des cieux et de la terre, le Créateur à qui toutes choses sont possibles, est aussi Celui qui a fait les promesses. Et II est fidèle à tout ce qu'Il a promis; en Lui ne se trouve "ni changement ni ombre de variation". Jacques 1:17.
 
"Qui est un rocher, si ce n'est notre Dieu?" Dans cette vie où tout change, où rien n'est immuable, voici Celui sur qui nous nous reposons, sur qui notre "maison" est fondée, à l'abri duquel nous sommes à l'ombre au moment de la chaleur. Esaïe 25:4. C'est ce rocher sur lequel est fondée l'Eglise de Christ contre laquelle les portes de l'enfer ne prévaudront point. C'est ce rocher de notre foi qui fut le sujet des constantes louanges de Moïse et des prophètes.
 
Si faible que soit la foi de Son enfant, le Père céleste a plei­nement pourvu à tout ce qui concerne sa protection et sa persévé­rance. Car Il S'appelle le Fidèle, Il est son rocher et Il veut com­muniquer à la vie de Son enfant la fermeté, la stabilité qu'Il possède Lui-même. Que sont en réalité nos difficultés, nos épreuves, nos ennemis, s'ils nous font connaître pratiquement un tel Dieu?  H.E. Alexander

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
Josy

Nombre de messages : 4530
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

Le pardon libérateur Empty
MessageSujet: La raison de l’épreuve   Le pardon libérateur Icon_minitimeMar 4 Déc 2018 - 6:09

 Le pardon libérateur Ypreuv10


La raison de l’épreuve
 
« votre foi, [...] est mise à l'épreuve afin de prouver sa valeur » 1Pierre 1.7
 
Les épreuves auxquelles nous faisons face révèlent à la fois nos faiblesses et nos forces. quand la bible évoque « le feu du fondeur » (mal 3.2), nous sommes enclins à penser aux choses négatives que Dieu veut ôter de notre caractère. mais nos ressources intérieures et nos talents ont parfois besoin d’être affinés. nous n’en avons pas conscience tant qu’ils n’ont pas été mis à contribution. dans 1 rois 17, lorsqu’une veuve et son fils rencontrent élie, la famine règne dans le pays. élie lui demande de partager leur dernier repas avec lui. peut‐être pensez‐vous : « voilà bien un prédicateur ! » ne concluez pas trop vite. un des plus beaux jours dans la vie de cette femme a été celui où Dieu lui a demandé un pas de foi. sa réponse a changé son avenir et sauvé sa famille. alors, si vous faites face à un défi, comment répondez‐vous ? vous laissez tomber ? vous vous défilez ? vous agissez par obligation ? ou vous y voyez une opportunité d’obéir à Dieu et de transformer votre avenir ? Plus la peine d’avoir peur ! (voir 2co 9.6–11). lorsque Dieu envoie moïse vers pharaon, il dit : « je sais bien que le roi ne vous laissera pas partir, à moins d’y être contraint » (ex 3.19, bfc). Aujourd’hui Dieu peut permettre à Satan de vous tester afin de vous révéler : 1) combien il prend soin de vous, 2) comment vous réagirez dos au mur, 3) qui vous allez croire quand Dieu dit : « j’interviendrai avec puissance » et que l’ennemi dit : « je ne te laisserai pas partir ». voilà la raison de cette épreuve. Bob Gass

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
Josy

Nombre de messages : 4530
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

Le pardon libérateur Empty
MessageSujet: Poussière et vanité   Le pardon libérateur Icon_minitimeLun 3 Déc 2018 - 6:19

Le pardon libérateur Bien3611


Psaume 90:1 Prière de Moïse, homme de Dieu. Seigneur, tu as été pour nous un refuge de génération en génération…. Lire la suite
 
Poussière et vanité
 
Moïse, à qui ce psaume est attribué, ne devait pas être dans un bon jour quand il a écrit ce cantique ! On y lit son découragement, une certaine fatalité ; on y retrouve quelques accents de l’Ecclésiaste, et on s’attend presque à ce que retentisse le fameux « vanité des vanités, tout est vanité e
t poursuite du vent »  !
 
C’est vrai que la vie est courte ! Il n’y a que les jeunes pour croire qu’elle dure longtemps ! Un regard en arrière, le temps d’un souvenir et déjà la fin de la route est en vue. Où sont passés nos jours, où ont fui nos rêves, nos espoirs de changements ? Où s’en sont allés ces projets magnifiques qui devaient faire de notre vie un enchantement pour nous-mêmes et pour notre entourage ?                 
 
Le constat est parfois aussi décourageant que celui du psalmiste ! Nous n’avons pas changé le monde, mais le monde nous a changés ! Notre foi n’a pas vaincu tous les obstacles, et les épreuves de la vie nous ont parfois terrassés.
 
Faut-il pour autant céder au découragement ? Non, notre vie n’est pas stérile et inutile, car le Seigneur rend solide et durable le labeur de notre existence. Sans le savoir, sans même le voir, nous avons semé, au fil des ans, des graines d’éternité dont nous verrons un jour les fruits merveilleux ! Pierre-Yves Zwahlen

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
Josy

Nombre de messages : 4530
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

Le pardon libérateur Empty
MessageSujet: Tu m'as aimé, mon Dieu   Le pardon libérateur Icon_minitimeDim 2 Déc 2018 - 5:32

Le pardon libérateur Amour_24


Le Christ nous a aimés et s'est livré lui-même pour nous. Éphésiens 5. 2
 
Là où le péché abondait, la grâce a surabondé. Romains 5. 20
 
Tu m'as aimé, mon Dieu
 
Tu m'as aimé, mon Dieu, avant que la lumière
Brillât sur l'univers que ta voix a formé,
Avant que le soleil éveillât sur la terre
Tout ce qui fut par toi semé dans notre humble poussière.
Déjà, mon Dieu, tu m'as aimé ! Mon Dieu, tu m'as aimé !
 
Tu m'as aimé, mon Dieu, en ce jour de colère
Où Jésus sur la croix mourut pour mon péché.
Pour moi, il s'est livré, pour ôter ma misère,
Et son pardon m'a libéré de toute faute amère.
Par lui, mon Dieu, tu m'as aimé, mon Dieu, tu m'as aimé !
 
Tu m'as aimé, mon Dieu, le jour où pour ta gloire
Jésus est apparu vivant, ressuscité.
Avec lui, je vivrai, porté par sa victoire.
Il est ma raison d'espérer, ma joie d'aimer, de croire.
En lui, mon Dieu, tu m'as aimé, mon Dieu, tu m'as aimé !
 
Tu m'aimeras toujours. Ni Satan ni le monde
De ton amour jamais n'arrêteront le cours.
Où le mal abonda, la grâce surabonde.
Permets, Seigneur, qu'au long des jours, tout mon cœur te réponde
Et que je t'aime sans détour, toi qui m'aimes toujours. F. Chavannes et P. Junod

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
Josy

Nombre de messages : 4530
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

Le pardon libérateur Empty
MessageSujet: La joie d'être sauvé   Le pardon libérateur Icon_minitimeSam 1 Déc 2018 - 6:18


Le pardon libérateur Joie6110


(Jésus dit : ) Réjouissez-vous de ce que vos noms sont inscrits dans les cieux. Luc 10. 20
 
Les disciples étaient remplis de joie et de l'Esprit Saint. Actes 13. 52
 
Rends-moi la joie de ton salut. Psaume 51. 12
 
La joie d'être sauvé
 
Jésus a envoyé ses disciples annoncer l'évangile. Quand ils reviennent, ils sont heureux en pensant aux résultats de leur mission. Mais le Seigneur les oriente vers une joie plus profonde, celle de savoir que leurs noms sont inscrits dans les cieux. Quelle joie en effet de savoir qu'on lui appartient, qu'on est sauvé pour l'éternité !
 
Pourtant ma joie peut être ternie, et parfois comme éteinte. Faut-il en déduire que je ne lui appartiens plus ? Non, parce que ce n'est pas la joie qui me donne la certitude d'être sauvé. Je suis sauvé par l'œuvre de Christ, et j'en ai la certitude par la Parole de Dieu. Ma joie, elle, dépend de mon état spirituel.                      
 
L'œuvre de Christ ne peut pas être mise en défaut ; aussi notre salut ne peut pas nous être enlevé (Jean 10. 28, 29). En revanche, si notre état spirituel n'est pas bon, il se peut que nous n'appréciions plus le privilège d'appartenir à Dieu, comme un enfant qui veut s'éloigner de ses parents.
 
Par manque de patience et de maîtrise de nous-mêmes devant les difficultés, peut-être, ou parce que nous sommes trop absorbés par les affaires de la vie, nous avons pris des distances par rapport à Dieu notre Père. Notre joie est ainsi perdue, mais notre salut ne l'est pas. Il dépend de l'œuvre de Christ pour nous. Si l'Esprit de Dieu est attristé en nous, nous sommes toujours sauvés, mais privés du bonheur de l'être. Quand un enfant de Dieu n'est pas dans un bon état intérieur, sa communion avec le Père s'interrompt, pourtant il reste un enfant de Dieu. S'il confesse son péché, la communion est rétablie et la joie revient. La bonne semence

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
Josy

Nombre de messages : 4530
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

Le pardon libérateur Empty
MessageSujet: Par la grâce de Dieu, je suis ce que je suis.    Le pardon libérateur Icon_minitimeVen 30 Nov 2018 - 6:30

Le pardon libérateur Gravy10


Par la grâce de Dieu, je suis ce que je suis.
 
...et sa grâce envers moi n'a pas été vaine. (1 Corinthiens 15:10)
 
Nos lamentations au sujet de notre incompétence sont une insulte à notre Créateur, si nous l'accusons de ne pas s'occuper de nous. Prenez l'habitude d'examiner du point de vue spirituel tous ces propos qui paraissent pleins de modestie, et vous serez stupéfait de constater combien ils sont impertinents à l'égard de Dieu. "Je ne voudrais pas dire, certes, que j'ai atteint la sainteté ; je ne suis pas un saint !" Dire cela devant Dieu, signifie : "Seigneur il est tout à fait impossible que tu me sauves et me sanctifies, je n'ai pas eu de chance ; il me manque tellement de choses dans mon corps et dans mon esprit ; non, Seigneur, ce n'est pas possible !" Cela peut paraître une attitude humble aux yeux des hommes, mais c'est mépriser Dieu ouvertement.
 
D'autre part, ce qui sera humble aux yeux de Dieu paraîtra peut-être orgueilleux aux yeux des hommes. Si vous dites :
 
"Merci, Seigneur, par ta grâce, je sais que je suis sauvé et sanctifié", c'est pour Dieu la plus parfaite humilité, puisque vous vous êtes totalement abandonné à lui, et que vous croyez à sa parole. Ne vous tourmentez jamais pour savoir si ce que vous dites aux gens donne l'impression de l'humilité, ou non, mais soyez humble devant Dieu, et laissez-lui être tout en vous.
 
Une seule chose est importante pour vous, c'est votre communion personnelle avec votre Rédempteur et Sauveur. Laissez aller tout le reste, mais conservez à tout prix cette relation essentielle, et Dieu accomplira ses desseins par vous. Car une seule vie humaine peut avoir pour Dieu une valeur incalculable dans l'accomplissement de ses desseins. Et votre vie peut être cette vie-là. O. Chambers

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
Josy

Nombre de messages : 4530
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

Le pardon libérateur Empty
MessageSujet: Re: Le pardon libérateur   Le pardon libérateur Icon_minitimeJeu 29 Nov 2018 - 6:22

Le pardon libérateur Aimy_211


La réjouissance du Seigneur
 
Je me réjouirai sur eux pour leur faire du bien. (Jérémie 32:41)
 
Qu'il est bienfaisant pour le coeur du croyant de penser que Dieu se réjouit en ses saints ! Quand nous nous considérons nous-mêmes, nous ne découvrons aucune raison qui l'y invite. Nous ne trouvons guère de satisfaction en nous, mais bien plutôt nous gémissons accablés, déplorant notre état de péché et nos infidélités. Nos frères n'ont, eux-mêmes, que peu de plaisir à nous voir, à cause des imperfections et des infirmités qu'ils constatent chez nous. Mais quelle glorieuse déclaration ; quel mystère insondable ! Le Seigneur se réjouit à notre sujet !
 
Nulle part nous ne lisons que Dieu se réjouisse dans les beautés de la création ; et ce n'est point des anges ni des séraphins qu'il dit : « On t'appellera : mon plaisir en toi. » Non, c'est au sujet de son peuple seul qu'il s'exprime ainsi. Ce sont de pauvres créatures souillées et corrompues par le péché, mais sauvées, relevées et glorifiées par sa grâce qui font le sujet de son chant d'allégresse. « Il se réjouira à cause de toi d'une grande joie ; il se réjouira à cause de toi avec un chant de triomphe, » dit-il à propos de son peuple. Il semble qu'à la vue de ceux qu'il a rachetés par son sang, le coeur du Dieu infini ne puisse se contenir. Et nous, à une si merveilleuse preuve de son amour, ne répondrons-nous pas en « poussant des cris de réjouissance à l'Éternel, au Dieu de notre salut ? » Ch. Spurgeon

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
Josy

Nombre de messages : 4530
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

Le pardon libérateur Empty
MessageSujet: Un jour à la fois   Le pardon libérateur Icon_minitimeMer 28 Nov 2018 - 6:33

Le pardon libérateur Jour2410


Un jour à la fois
 
Jésus déclare: "Ne vous inquiétez donc pas du lendemain; car le lendemain aura soin de lui-même. A chaque jour suffit sa peine" Matthieu 6.34


Qui d’entre vous n’a jamais passé une journée triste et morose, uniquement parce que l’inquiétude du lendemain l’a empêché de vivre pleinement le jour d’aujourd’hui? Vous avez alors le sentiment que ces journées-là sont inutiles. Le souvenir que vous en gardez n’est pas impérissable.
 
Pourtant, chaque jour que Dieu vous a donné est précieux.
 
Le psalmiste dit: "Sur ton livre étaient tous inscrits les jours qui m’étaient destinés, avant qu’aucun d’eux existât” (Psaumes 139.16).
 
Dieu aurait-il créé des jours inutiles pour votre vie ? Non ! Chaque jour a sa pleine raison d’être. L’apôtre Paul dit: “Nous sommes son ouvrage, ayant été créés en Jésus-Christ pour de bonnes oeuvres, que Dieu a préparées d’avance, afin que nous les pratiquions" (Ephésiens 2.10).
 
Si Jésus vous dit de ne pas vous inquiéter c’est parce que l’inquiétude vous empêche de pratiquer les oeuvres merveilleuses que Dieu a préparées pour vous. Vous n’y pensez même pas, tant le lendemain occupe votre esprit, vous volant la joie du moment présent. En conséquence vous terminez votre journée frustré avec un goût d’inachevé.
 
Jésus vous invite à vous occuper "d’aujourd’hui" et à considérer chaque journée comme unique, pour accomplir ce que Dieu a prévu pour vous.
 
Cette disposition de cœur vous permet de passer des journées dans lesquelles Dieu vous réserve de belles surprises. Elle vous rend attentif à la direction du Saint-Esprit. Vous apprenez alors à ne plus marcher selon la chair mais selon l’Esprit. Votre planning peut être bousculé, vous restez dans la joie car vous savez que Dieu dirige toutes choses.
 
Les disciples connaissaient-ils toujours le programme du lendemain ? Non ! Cependant c’est ainsi que le Maître leur a appris à le suivre, en leur rappelant : "A chaque jour suffit sa peine".
 
Une prière pour aujourd’hui
Seigneur, nous sommes mercredi 28 novembre. Cette journée est unique dans l’histoire de la planète et dans ma propre vie. Plus jamais une autre comme celle-ci ne se présentera à moi. Seigneur donne-moi de faire les oeuvres que tu as préparées pour moi aujourd’hui. Elles ne sont pas toutes sur mon planning mais elles sont sur le tien. Saint-Esprit, conduis-moi.  Samuel Peterschmitt

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
Josy

Nombre de messages : 4530
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

Le pardon libérateur Empty
MessageSujet: Apprenez à marcher par l’Esprit   Le pardon libérateur Icon_minitimeMar 27 Nov 2018 - 6:37

Le pardon libérateur Esprit10


Apprenez à marcher par l’Esprit
 
"Si nous vivons par l'Esprit, marchons aussi par l'Esprit." Galates 5.25
 
Si la vie chrétienne consiste à avoir une relation personnelle avec Dieu, alors attendons-nous à ce que Dieu nous parle encore aujourd’hui.
 
"Est-ce la voix de Dieu ou mes propres pensées ?"Une véritable relation ne peut s’établir sur la base d’un monologue. Il faut d’abord un engagement personnel, puis une bonne communication entre les deux personnes qui alternativement parlent et écoutent.
 
"Vous suivez l'Esprit de Dieu parce qu'il habite en vous" (Romains 8.9). Cela signifie que vos réactions doivent être contrôlées et vos décisions conduites par l’Esprit. Lorsque vous marchez avec Dieu, votre vie ne se limite pas seulement à ce que vous voyez, ressentez ou comprenez. Vous devez aussi marcher par la foi, apprendre à reconnaître la voix de Dieu pour suivre ses directives.
 
Certains sont réticents, parce qu’ils ont vu des chrétiens le faire d’une manière apparemment excessive. Ainsi, lorsque le Saint-Esprit leur parle, ils doutent, ils raisonnent et concluent que ce n’est pas pour eux. D’autres désirent obéir à l’Esprit, mais ils ne sont pas sûrs que l’Esprit leur parle. "Est-ce la voix de Dieu ou mes propres pensées ?" se disent-ils. Cette expérience commune à tous fait partie de la vie chrétienne. C’est pourquoi Paul a écrit : "Si nous vivons par l'Esprit, marchons aussi par l'Esprit".
 
Marcher par l’Esprit s’apprend pas à pas, et même le croyant le plus expérimenté peut parfois trébucher.
 
Un encouragement pour aujourd'hui
N'ayez aucune crainte : "Quand la conduite d'un homme lui plaît, le Seigneur lui donne d'avancer avec assurance dans la vie. Si cet homme vient à tomber, il ne reste pas à terre, car le Seigneur le prend par la main" (Psaumes 37.23-24). Bob Gass

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
Josy

Nombre de messages : 4530
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

Le pardon libérateur Empty
MessageSujet: Mettre la main à la pâte   Le pardon libérateur Icon_minitimeLun 26 Nov 2018 - 6:28


Le pardon libérateur Activi13



Mettre la main à la pâte
 
"Elle amène son pain de loin… Elle ne mange pas le pain de paresse." Proverbe: 31: 27
 
Mettre la main à la pâte est une expression utilisée dès le XIIIe siècle. Elle fait allusion à la fabrication du pain. Si le boulanger ne travaille pas lui-même sa pâte, il n'aura pas de pain. Le sens imagé de cette expression signifie : Participer à la tâche, au travail qu'il y a à faire, travailler soi-même à quelque chose, s’engager dans une action concrète.
 
"Tout ce que ta main trouve à faire avec ta force, fais-le".Il existe une autre expression, moins sympathique, mais très significative : "Mettre ses mains dans le cambouis", qui nous rappelle que si l’on veut réparer un véhicule en panne, il ne faut pas hésiter à y mettre ses mains.
 
Le texte du livre des proverbes, cité plus haut fait référence à la femme vertueuse qui fabrique son pain. Lorsqu’il est dit qu’elle amène son pain de loin cela ne signifie pas qu’elle le faisait venir d’une lointaine usine, mais cela signifie qu’elle se levait très tôt dans la nuit pour pétrir longuement sa pâte, voilà aussi pourquoi ce pain n’était pas le "pain de paresse".
 
Cette femme vertueuse représente l’Eglise ; une église qui sait prendre ses responsabilités en s’engageant avec courage dans l’œuvre qui est à faire.
 
J’imagine que cette femme vertueuse mettait la main à la pâte en pensant au bonheur qu’elle allait procurer à toute sa famille. Elle accomplissait ce labeur pour nourrir sa maisonnée. Elle ne le faisait pas par devoir mais par amour. Le moteur de ce travail résidait dans l’amour qu’elle portait à sa famille.
 
Si vous êtes engagé dans une activité, et que vous avez mis la main à la pâte, le faîtes-vous en pensant au bien des autres ? L’amour pour les frères et sœurs, l’amour pour le Seigneur Jésus-Christ est-il le seul moteur de vos activités ?
 
Les tâches qui sont à faire dans une communauté sont fort nombreuses. Vous n’êtes pas obligé de vous y engager, vous pouvez croiser les bras en attendant que "les autres le fassent". Mais vous pouvez aussi, décider de mettre la main à la pâte. C'est à dire participer au travail qui est à faire.
 
L’ecclésiaste nous donne ce conseil : "Tout ce que ta main trouve à faire avec ta force, fais-le"(Ecclésiaste 9.10). Il est important de souligner que ce conseil est équilibré car il précise : "avec ta force". Il n’est nullement question de vouloir faire plus que ce que vos forces et vos disponibilités vous le permettent. Mais si les forces sont présentes et si la disponibilité y est, alors n’hésitez pas et "mettez la main à la pâte".
 
Une décision pour ce jour
Seigneur, aujourd’hui je décide de ne plus être un simple spectateur dans ton église, un consommateur, mais un acteur, un artisan qui s’engage à faire ce qui est à faire selon mes capacités. Paul Calzada

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
Josy

Nombre de messages : 4530
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

Le pardon libérateur Empty
MessageSujet: L'adoration est une clé pour avancer   Le pardon libérateur Icon_minitimeDim 25 Nov 2018 - 6:22

Le pardon libérateur 17988610


L'adoration est une clé pour avancer
 
"Alors David se releva de terre, prit un bain, se parfuma et changea de vêtements, puis il se rendit au sanctuaire de l’Éternel et se prosterna devant lui. Ensuite, il rentra chez lui, demanda qu’on lui prépare un repas et se mit à manger." 2 Samuel 12.20
 
En tant que pasteur, j’ai vu des gens se mettre en colère contre Dieu quand les choses allaient mal, même si leurs problèmes étaient le fait de leur propre péché. David, cependant, ne réagit pas ainsi. Après la mort de son fils, il se baigna et se rendit à la maison de l’Éternel pour adorer. David savait qu’il trouverait la réponse à son problème en s’approchant de Dieu, non en s’éloignant de lui.
 
L’adoration est la clé qui te permet de rebondir quand les choses vont mal dans ta vie. L’adoration est la clé qui permet de rebondir quand les choses vont mal dans la vie. Lorsque nous louons Dieu, nous détournons nos yeux de nous-mêmes.


L’adoration nous amène à nous concentrer sur la grandeur de Dieu ; nous nous rendons alors compte qu’il est beaucoup plus grand que n’importe quel problème dans ce monde. Il est plus grand que tout ce qui va mal dans votre vie.
 
Même si, comme David, vous êtes la cause de vos problèmes, la miséricorde de Dieu est plus grande. Le sang de Jésus couvre tous les péchés.
 
Une application pour aujourd'hui
Adorez Dieu aujourd’hui, car il est bon et sa bienveillance dure à toujours !  Keith Butler

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
Josy

Nombre de messages : 4530
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

Le pardon libérateur Empty
MessageSujet: Émerveillement   Le pardon libérateur Icon_minitimeSam 24 Nov 2018 - 6:53

Le pardon libérateur Dieu_a10

Émerveillement
 
Quand je contemple le ciel que tes doigts ont façonné, les étoiles et la lune que tes mains ont disposées, je me dis : Qu’est-ce que l’homme pour que tu en prennes soin, et qu’est-ce qu’un être humain pour qu’à lui tu t’intéresses ? Psaume 8.4-5
 
Ce matin, en contemplant la beauté du ciel, bleu d’une grande pureté, et sur la terre les arbres verdoyants, je ne pouvais pas m’empêcher de penser que Dieu avait fait toutes choses pour le bonheur de l’homme. C’est trop beau pour que ce soit l’œuvre du hasard. Quelqu’un – Dieu – avait pensé toutes ces splendeurs.
 
Alors la louange a jailli de mon cœur, et j’ai chanté à pleine voix: « Je louerai l’Éternel de tout mon cœur, je raconterai toutes tes merveilles […] Je ferai de toi le sujet de ma joie. »
 
Nous avons de nombreuses raisons de louer Dieu. Faisons-le à la contemplation du spectacle de la Création, mais aussi, plus fortement en réfléchissant aux merveilles du salut présent et éternel que Dieu nous offre. Car, quand le jour du Seigneur viendra, les cieux passeront avec fracas, les éléments embrasés se dissoudront, et la terre avec les œuvres qu’elle renferme sera consumée. Mais subsistera l’œuvre de Jésus par laquelle il a acquis la vie éternelle aux croyants ! Il leur permet, par la présence de son Esprit Saint, de vivre autrement les choses de la terre dans l’attente de nouveaux cieux et d’une nouvelle terre où la justice habitera. Francis Bailet

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
Josy

Nombre de messages : 4530
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

Le pardon libérateur Empty
MessageSujet: Lettres vivantes   Le pardon libérateur Icon_minitimeVen 23 Nov 2018 - 6:25

Le pardon libérateur Les_ju10

Lisez > 2 Corinthiens 3.1-11
 
Lettres vivantes
 
Vous êtes manifestement une lettre de Christ, écrite non avec de l'encre, mais avec l'Esprit du Dieu vivant. 2 Corinthiens 3.3
 
Le jour même de l'assassinat du président John F. Kennedy, en novembre 1963, un autre leader est mort: Clive Staples Lewis. Cet érudit d'Oxford, qui s'était converti de l'athéisme au christianisme, était un auteur prolifique. De sa plume sont nés des livres intellectuels, des livres de science-fiction, des contes pour enfants et d'autres œuvres comportant un message chrétien solide. Dieu se sert de ses livres depuis pour contribuer à la conversion de beaucoup de gens, y compris un politicien et un scientifique ayant reçu le prix Nobel.
 
Certaines personnes sont appelées à parler aux gens de Christ par leurs écrits, mais tous les croyants sont appelés à être les «lettres» de Christ, par leur façon de vivre. L'apôtre Paul nous dit: «Vous êtes manifestement une lettre de Christ, écrite [. .] non avec de l'encre, mais avec l'Esprit du Dieu vivant» (2 Co 3.3).
 
Il va de soi que Paul n'indique pas ici que nous sommes de véritables morceaux de papier sur lesquels Dieu a écrit son message, mais plutôt qu'à titre de «lettres», nous pouvons illustrer ce en quoi Jésus-Christ fait la différence par notre façon de traiter les autres et de chercher à mener une vie intègre.
 
Peu de gens exerceront l'influence que C. S. Lewis a exercée, mais nous sommes tous appelés à rendre gloire à celui qui nous aime et qui nous a rachetés ! —H.D.F. Notre pain quotidien
 
Pour tous ceux qui lisent notre vie, nous sommes les «lettres de recommandation» de Christ.

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
Josy

Nombre de messages : 4530
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

Le pardon libérateur Empty
MessageSujet: "Quand l'eau de l'outre fut épuisée ....   Le pardon libérateur Icon_minitimeJeu 22 Nov 2018 - 6:26

Le pardon libérateur Eau_nj10


"Quand l'eau de l'outre fut épuisée .... Dieu lui ouvrit les yeux, et elle vit un puits d'eau." - Genèse 21:15, 19
 
Agar, l'esclave, était seule avec son fils au milieu du désert, et son outre était vide... N'est-ce pas là l'image de beaucoup de chrétiens? La sécheresse du grand désert s'étend autour de nous, et pour y faire face ils ont tout au plus quelques gouttes d'eau dans une outre. Le plus triste est que nous n'en souffrons même pas; nous nous y sommes habitués.
 
Il y a longtemps qu'elle est vide, cette outre de la routine et du formalisme religieux de notre vie étrangère à la puissance du Saint-Esprit. L'eau manque dans l'outre des clichés, des phrases bibliques prononcées en dehors de la réalité, sans que notre coeur vibre et sans que les autres en reçoivent une bénédiction. L'eau manque dans cette vie qui gravite autour d'elle-même. L'eau manque depuis longtemps dans notre outre, si nous nourrissons un grief, une plainte, et si nous vivons indépendants de toute communion avec les enfants de Dieu.
 
Dans notre désert, ne voyons-nous pas notre sécheresse? Plaçons-nous devant Dieu, ne craignons pas ce qu'Il veut nous montrer; disons-Lui l'insuffisance de nos efforts, la stérilité de notre témoignage: nous sommes cette outre sans eau...
 
Mais, Dieu soit béni, il y a un remède! La Bible est unique pour dépeindre des contrastes: "Quand l'eau de l'outre fut épuisée..., Dieu lui ouvrit les yeux, et elle vit un puits d'eau." Quand nous sentons la sécheresse, la soif spirituelle et l'insuffisance de nos efforts, Dieu ouvre nos yeux et nous fait voir le puits d'eau. Nous ne pouvons rien, Il peut tout! Mais Dieu non seulement nous fait voir le puits, Il fait aussi couler la source. Quand nous serons sortis de notre égoïsme et de notre sommeil, Il nous fera goûter de Son eau vive. Nos yeux s'ouvriront sur les immenses besoins du monde, et nous n'aurons plus le temps çle tourner autour de nous-mêmes. Nous aurons enfin compris que l'eau de la source est destinée à ceux qui meurent autour de nous, dans le désert, et nous nous hâterons de la leur apporter pour qu'ils soient sauvés. H.E. Alexander

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
Josy

Nombre de messages : 4530
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

Le pardon libérateur Empty
MessageSujet: L’attitude victorieuse   Le pardon libérateur Icon_minitimeMer 21 Nov 2018 - 6:09

Le pardon libérateur Victoi10


L’attitude victorieuse
 
« tu me ceins de force pour le combat » ps 18.39
 
Tout le monde a des combats, mais tous n’en sortent pas vainqueurs. Ceux qui gagnent le font de diverses manières mais ont tous une chose en commun : une foi inébranlable ! Nul n’a eu davantage de combats dans sa vie que David, et il comprenait l’importance de garder le bon état d’esprit. Il a dit : « Tu me ceins de force pour le combat ». La grâce que vous recevez de Dieu sera toujours équivalente au défi que vous relevez. Toujours ! Saviez‐vous que l’Amiral Nelson a souffert toute sa vie du mal de mer ? Pourtant ce héros anglais qui a coulé la flotte de Napoléon refusait de laisser ses problèmes personnels lui voler sa destinée. Il a non seulement appris à vivre avec son handicap, mais à le surmonter chaque jour.
 
Chacun de nous a son champ de bataille. Personne ne nous décore en cas de victoire, mais quel plaisir de savoir qu’on a tenu bon et que la force de Dieu nous a permis de gagner. Quelle force ? Celle de Dieu ! « Tu me ceins de force pour le combat ». Un petit garçon avait perdu sa main droite dans un accident. Chaque fois que le médecin lui demandait comment il s’en sortait avec son handicap, il répondait : « Quel handicap ? Il me manque juste la main droite ! » Plus tard, le docteur avait appris que le gamin était devenu le meilleur marqueur de son équipe de basket‐ball au collège. Sa vie tenait dans ce slogan : Ce qui compte, ce n’est pas ce que vous perdez mais ce qui vous reste ! Voilà l’attitude gagnante, et avec l’aide de Dieu, vous pouvez la développer. Bob Gass

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
Josy

Nombre de messages : 4530
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

Le pardon libérateur Empty
MessageSujet: Le privilège des chrétiens : une part avec Dieu dans la lumière   Le pardon libérateur Icon_minitimeMar 20 Nov 2018 - 6:51

Le pardon libérateur Lumier12


Rendant grâces au Père qui nous a rendus capables d'avoir part au lot des saints dans la lumière. Colossiens 1. 12
 
Le privilège des chrétiens : une part avec Dieu dans la lumière
Ici, nous sommes arrêtés, submergés, par la grandeur de la grâce. Aucune plume humaine ne peut ajouter à la plénitude et à la félicité de ces paroles. Nous faisons bien de nous arrêter pour méditer sur cette pensée immense mais pleine de grâce : nous sommes “rendus capables (ou dignes) d'avoir part au lot des saints dans la lumière”. Non pas simplement d'avoir part à l'héritage des saints, ou même des saints dans le ciel, mais des saints “dans la lumière” – dans la lumière de la présence immédiate de notre Père. Comme il est absolu cet effet de l'œuvre de Christ dans l'âme ! Nous nous tenons, “plus blancs que la neige” (Psaume 51. 7), dans la lumière où demeurent la sainteté et la justice, et nous découvrons que nous sommes rendus capables, là, de connaître cette part d'enfants d'un tel Père.
 
Mais certains pourraient supposer que les croyants mentionnés ici doivent être des croyants très avancés dans la vie chrétienne. Non, ce qui est dit ici concerne tous ceux qui croient au Seigneur Jésus, à toutes les étapes de la vie, à toutes les époques et dans tous les pays. Le plus jeune croyant comme le plus âgé, le plus ignorant comme le plus instruit, tous sont rendus dignes par le Père d'être dans la lumière où lui-même habite – c'est son œuvre en Jésus Christ, et elle est parfaite.
 
Dès sa conversion, le chrétien est dans la lumière, comme Dieu. Dans la pratique, nous pouvons l'oublier, nous pouvons ne pas toujours marcher selon la lumière ; nous pouvons être en effet parfois sombres et malheureux. Pourtant, le chrétien est toujours dans la lumière, quant à sa place et à son acceptation en Christ. Cela rend les défaillances des croyants d'autant plus graves, mais la grâce de Dieu est là et, son nom en soit béni, nous nous tenons dans cette grâce qui ne peut pas faire défaut.
 
Nous sommes certains que le brigand repentant sur la croix, dès le moment où il a cru, était aussi prêt pour le paradis que s'il avait vécu longtemps comme le chrétien le plus dévoué. Sa couronne aurait été différente, mais lui-même n'aurait pas été mieux préparé – plus “capable” ou plus digne – pour le royaume de la lumière et de la gloire. A. Miller
 
Vous étiez autrefois ténèbres, mais maintenant vous êtes lumière dans le Seigneur : marchez comme des enfants de lumière (car le fruit de la lumière consiste en toute bonté, justice, et vérité), éprouvant ce qui est agréable au Seigneur. Éphésiens 5. 7-9

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
Josy

Nombre de messages : 4530
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

Le pardon libérateur Empty
MessageSujet: Mon Dieu est grand !   Le pardon libérateur Icon_minitimeLun 19 Nov 2018 - 6:47

Le pardon libérateur Dieu_u10


Mon Dieu est grand !
 
Le visage de mon ami est toujours accueillant et paisible. Aujourd'hui, il me raconte comment Dieu le soutient dans les grandes souffrances qu'il traverse. Il décrit lui-même les symptômes inconnus, parfois étranges, qu'il ressent dans son corps miné par la maladie. Il se pose des questions sur ce qu'il adviendra de lui les jours prochains. Mais, poursuit-il : “Je suis en paix. Je ne peux pas l'expliquer, mais la paix de Dieu m'envahit, et elle surpasse toutes mes craintes et tous les raisonnements”.
 
Avec un sourire, il ajoute qu'un chapitre de la Bible l'encourage beaucoup depuis quelques jours : “Au commencement Dieu créa les cieux et la terre… Et Dieu dit : Que la lumière soit. Et la lumière fut… Et Dieu sépara la lumière d'avec les ténèbres… Et Dieu dit…” (Genèse 1. 1-6). Dans ce texte d'introduction de la Bible, Dieu révèle qui il est, il souligne sa majesté, sa puissance et sa domination sur tout. Rien dans l'immense univers ne relève du hasard. Tout montre la maîtrise calme et ordonnée de celui qui appelle la création à l'existence. Chaque élément paraît en son temps, splendide, parfait, puis prend la place et la fonction assignées par Dieu. La composition finale est magnifique.
 
Ces paroles encourageaient mon ami. Il en retenait intérieurement ce message : “Mon enfant, souviens-toi que ton Père est infiniment grand ; fais-moi entièrement confiance, sois assuré que tu peux me remettre toutes tes souffrances et tes questions, car je suis ton Dieu”.
 
Connaissez-vous le Dieu de mon ami, grand Dieu, seul Dieu juste et sauveur ? (Ésaïe 45. 21, 22) La bonne semence

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
Josy

Nombre de messages : 4530
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

Le pardon libérateur Empty
MessageSujet: La croix, centre des pensées de Dieu   Le pardon libérateur Icon_minitimeDim 18 Nov 2018 - 6:50

 Le pardon libérateur Croix810   


C'était environ la sixième heure ; et il y eut des ténèbres sur tout le pays jusqu'à la neuvième heure ; le soleil fut obscurci, et le voile du temple se déchira par le milieu. Et ayant crié d'une voix forte, Jésus dit : Père ! entre tes mains je remets mon esprit. Ayant dit cela, il expira. Luc 23. 44-46
 
La croix, centre des pensées de Dieu
 
Quand le Seigneur a été fait prisonnier dans le jardin de Gethsémané, il a déclaré que ce moment était l'heure du pouvoir des ténèbres. L'homme était alors le personnage principal – l'homme a pris Jésus, l'a cloué sur le bois, et a ainsi confirmé sa parole :
 
“C'est maintenant votre heure et le pouvoir des ténèbres” (Luc 22. 53).
 
L'homme a tout décidé comme il lui plaisait jusqu'à la sixième heure.
 
Mais alors, durant trois heures de ténèbres, de la sixième à la neuvième heure, c'est Dieu qui a agi : il a meurtri le Seigneur, et a fait de son âme un sacrifice pour le péché (Ésaïe 53. 10). Il est très souhaitable que nous puissions voir le caractère particulier de ce moment. Tout au long de la vie du Seigneur, la face de son Père rayonnait sur lui. Mais maintenant, selon la prophétie, il était là – l'Agneau de Dieu subissant le jugement de Dieu à notre place.
 
Alors, en un instant, il est devenu le Vainqueur. Dieu n'a pas attendu la résurrection pour accepter la mort de Jésus ! Il l'a parfaitement montré en déchirant le voile. C'était l’approbation personnelle de Dieu et cela s'est produit avant le troisième jour où son approbation publique a eu lieu à sa résurrection.
 
Jésus a fait la volonté de Dieu de deux manières. Pendant toute sa vie son but ici-bas était de changer les ténèbres en lumière – c'était la volonté du Père pour lui quand il était un prédicateur vivant. Lorsqu'il est mort comme sainte victime, il a fait la volonté de Dieu en rapport avec le jugement, et le jugement de Dieu était satisfait quand il a remis son esprit.
 
Après cela, ayant traversé l'heure de l'homme puis l'heure de Dieu, nous le voyons en résurrection dans l'heure qui lui est propre (voir Jean 2. 4 ; 13. 1). Cette heure qui est la sienne, c'est l'éternité ! Quel bonheur ce sera d'être en sa compagnie, d'entrer dans une éternité lumineuse et intime avec Jésus ! J.G. Bellett
 
Jamais œil ne verra chose plus merveilleuse
Que la croix, où fut attaché
Le Prince de la vie, à l'heure ténébreuse
Où Dieu condamna le péché. S. Ladrierre

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
Josy

Nombre de messages : 4530
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

Le pardon libérateur Empty
MessageSujet: Être content   Le pardon libérateur Icon_minitimeSam 17 Nov 2018 - 6:00

Le pardon libérateur Conten10  
Être content
 
Moi, j'ai appris à être content en moi-même dans les circonstances où je me trouve. (Philippiens 4:11)
 
Or la piété avec le contentement est un grand gain. (1 Timothée 6:6)
 
La génération à laquelle nous appartenons, malgré des conditions de vie beaucoup plus faciles en général que celles de nos grands-parents, manifeste beaucoup d'insatisfaction.
 
Même les plus comblés, les nantis, ceux à qui rien ne semble manquer, ne sont, au fond d'eux-mêmes, pas satisfaits.
 
Il est évident que le coeur humain, même dans l'abondance, reste vide, car il lui manque l'essentiel, la place que Dieu devrait occuper dans ce coeur.
 
D'ailleurs, le contraste est frappant ; lorsque quelqu'un a la joie de connaître Dieu, il éprouve, comme l'apôtre Paul le traduit dans plusieurs de ses lettres, un contentement que l'homme sans Dieu ne peut ni connaître ni comprendre. Tout change lorsque Dieu rempli le coeur de quelqu'un, parce que celui-ci sait que tout ce qui le concerne, toutes ses circonstances, heureuses ou préoccupantes, ne sont pas sans but pour lui, mais que, permises par Dieu, elles travaillent ensemble pour son bien (Romains 8:28). Celui qui, par Christ, connaît Dieu comme un Père, possède une joie et une paix que peuvent le rendre toujours content. Le monde et ses plaisirs n'apportent, eux, rien de durable ; ce sont, comme dit le prophète, "des citernes crevassées qui ne retiennent pas l'eau" (Jérémie 2:13).
 
Vous qui avez soif d'une source de contentement durable, venez la trouver en Dieu. Graine d'ensemencement

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
Josy

Nombre de messages : 4530
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

Le pardon libérateur Empty
MessageSujet: Glorifier Dieu dans la vie de tous les jours.   Le pardon libérateur Icon_minitimeVen 16 Nov 2018 - 6:17

Le pardon libérateur Faire110


Glorifier Dieu dans la vie de tous les jours.
 
Quoi que vous fassiez... faites tout pour la gloire de Dieu. (1 Corinthiens 10:31)
 
La merveille de l'Incarnation commence par la vie d'un petit enfant comme les autres. Le miracle de la Transfiguration aboutit au retour dans la vallée où vivent les démoniaques. La gloire de la Résurrection s'abaisse jusqu'à un déjeuner sur le rivage de la mer de Tibériade. Ce n'est pas une déchéance, c'est une grande vérité que Dieu nous révèle.
 
Nous voudrions éprouver la sensation du merveilleux ; nous confondons les sentiments héroïques avec la véritable grandeur. Il est beau sans doute de traverser une épreuve avec courage, mais le véritable héroïsme consiste à glorifier Dieu chaque jour, sans témoins, sans que- personne puisse s'en douter. Nous ne demandons pas "l'auréole des saints", mais nous désirons cependant que l'on dise de nous : "Quel homme de prière ! Quelle femme pieuse et dévouée !" Si vous êtes réellement consacrés à Jésus-Christ, vous êtes parvenus à un sommet où personne ne songe à vous remarquer ; tout ce que l'on verra, c'est que la puissance de Dieu se manifeste sans cesse à travers votre vie.
 
"Oui, quel merveilleux appel j'ai reçu de Dieu", dites-vous avec fierté. Et vous ne réalisez pas que, pour glorifier Dieu dans les plus humbles tâches, il faut toute la puissance de l'Esprit de Dieu en vous. La pierre de touche pour un enfant de Dieu n'est pas le succès, mais une constante fidélité dans j'existence quotidienne. Il s'agit de manifester dans les conditions ordinaires, où Dieu nous place, la vie cachée avec Christ en Dieu. O. Chambers

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
Josy

Nombre de messages : 4530
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

Le pardon libérateur Empty
MessageSujet: Richesse sans limites   Le pardon libérateur Icon_minitimeJeu 15 Nov 2018 - 6:11

Le pardon libérateur Riche810


Richesse sans limites
 
Mon Dieu pourvoira aussi à tous vos besoins, selon ses richesses, et avec gloire, par Jésus-Christ. (Philippiens 4:19)
 
Le Dieu de Paul est notre Dieu, et il pourvoira à tous nos besoins. Paul avait cette certitude au sujet des Philippiens, et nous avons, nous aussi, cette même assurance. Dieu pourvoira suivant sa promesse, car c'est selon lui : il nous aime, il désire nous bénir, et il sera glorifié en agissant ainsi sa miséricorde, sa puissance, son amour, sa fidélité travailleront ensemble à ce que nous ne soyons pas réduits à l'extrémité.
 
Dans quelle mesure s'engage-t-il à nous donner ? « Selon ses richesses et avec gloire en Jésus-Christ. « Si les richesses de sa grâce sont déjà immenses, que seront les richesses de sa gloire ? Les richesses de sa gloire en Jésus-Christ, qui les estimera ? Or c'est suivant sa mesure, qui est incommensurable, que Dieu veut combler l'abîme si profond de nos besoins. Son fils Jésus est le réceptacle en même temps que le canal de sa plénitude, et il nous fait part de la manière la plus large des trésors de son amour. L'auteur de ces lignes a su par expérience ce que sont l'épreuve et les difficultés dans l'oeuvre du Seigneur. Sa fidélité a été récompensée par la colère, et il a vu de généreux souscripteurs lui retirer leur libéralité. Mais celui qu'ils avaient ainsi voulu punir n'en a pas été plus pauvre d'un centime ; au contraire, il a reçu davantage, car il a vu la promesse de l'Écriture : « Mon Dieu pourvoira à tous vos besoins recevoir son exécution. Ch. Spurgeon

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
Josy

Nombre de messages : 4530
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

Le pardon libérateur Empty
MessageSujet: Optez pour la bonne assurance !   Le pardon libérateur Icon_minitimeMer 14 Nov 2018 - 6:22

Le pardon libérateur Assura10

Optez pour la bonne assurance !
 
"J'ai l'assurance que ni la mort ni la vie, ni les anges ni les dominations, ni le présent ni l'avenir, ni les puissances, ni la hauteur, ni la profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l'amour de Dieu manifesté en Jésus-Christ notre Seigneur." Romains 8.38-39
 
L'homme moderne n'a jamais été aussi assuré qu'au XXIème siècle. Assuré sur la vie, assuré social, assuré vieillesse, assuré contre l'incendie, les accidents domestiques ou le vol... Nous sommes parfois titulaires de tant de contrats que nous pouvons être couverts plusieurs fois pour la même chose.
 
Comme la vie n'appartient à personne, elle peut s'arrêter à tout moment...
Mais, curieusement, la seule assurance qui fasse défaut à nombre de contemporains est celle qui concerne l'éternité. Combien de personnes, si organisées et prévoyantes, partent du jour au lendemain sans avoir pris le temps de se poser la question de leur destinée éternelle ?
 
Pas seulement parmi les athées. Beaucoup de ceux qui affirment croire en un Dieu ou en quelque chose, ne cherchent pas pour autant à en savoir davantage. Toutefois, comme la vie n'appartient à personne, elle peut s'arrêter à tout moment.
 
Parallèlement, il semble presque incongru ou dangereux, à une époque de "chacun sa vérité", d'avoir des certitudes.
 
Seulement voilà, le matérialisme ne peut en aucun cas, combler notre besoin spirituel, inchangé depuis des millénaires. Il n'est pas étonnant que dans le relativisme et le scepticisme ambiants, tant d'hommes et de femmes souffrent de dépression, de dépendances et optent quelquefois pour le suicide.
 
Ne leur manque-t-il pas la véritable assurance, celle que Dieu donne à celle et celui qui décide de se saisir sa main tendue ?
 
Jésus-Christ a donné sa vie pour nous. Il nous a offert l'assurance de son salut, la certitude que, dans sa main, nous serons toujours tenus, jusqu'au moment où nous passerons dans l'éternité.
 
Alors, lorsque cette réalité se fait jour en nous, nous pouvons, avec Paul, proclamer cette glorieuse déclaration de foi : "J'ai l'assurance que ni la mort ni la vie, ni les anges ni les dominations, ni le présent ni l'avenir, ni les puissances, ni la hauteur, ni la profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l'amour de Dieu manifesté en Jésus-Christ notre Seigneur." (Romains 8.38-39).
 
Une décision pour aujourd'hui
Seigneur Jésus, je ne veux plus vivre dans l'incertitude. Viens révéler ton amour à mon cœur. Je te demande pardon pour mon péché, mon indifférence. Place en moi cette merveilleuse assurance de ton salut. Solange Raby

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
Josy

Nombre de messages : 4530
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

Le pardon libérateur Empty
MessageSujet: 15 versets sur la fidélité de Dieu   Le pardon libérateur Icon_minitimeMar 13 Nov 2018 - 6:35

Le pardon libérateur Je_t_a10

15 versets sur la fidélité de Dieu
 
Le Seigneur est fidèle, il vous affermira et vous protégera du mal. (Lire 2 Thessaloniciens 3.3.)
 
Dieu est fidèle, lui qui vous a appelés à vivre en communion avec son Fils, Jésus-Christ notre Seigneur. (Lire 1 Corinthiens 1.9.)


Si nous reconnaissons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner et pour nous purifier de tout mal. (Lire 1 Jean 1.9.)
 
Ensuite, je vis le ciel ouvert, et voici qu’un cheval blanc apparut. Celui qui le montait s'appelle "Fidèle et Véritable", il juge et combat avec justice. (Lire Apocalypse 19.11.)
 
Dieu est pour nous un refuge et un appui, un secours toujours présent dans la détresse. C’est pourquoi nous sommes sans crainte quand la terre est bouleversée, quand les montagnes sont ébranlées au cœur des mers et que les flots de la mer mugissent, écument, se soulèvent jusqu’à faire trembler les montagnes. (Lire Psaumes 46.2-4.)
 
L’Eternel ne délaisse pas son peuple, il n’abandonne pas son héritage. (Lire Psaume 94.14.)
 
L’Eternel affermit les pas de l’homme, et il prend plaisir à sa voie ; s’il tombe, il n’est pas rejeté, car l’Eternel lui prend la main. J’ai été jeune, j’ai vieilli, et je n’ai pas vu le juste être abandonné ni ses descendants mendier leur pain. (Lire Psaume 37.23-25.)
 
L’Eternel est une forteresse pour l’opprimé, une forteresse dans les moments de détresse. Ceux qui connaissent ton nom se confient en toi, car tu n’abandonnes pas ceux qui te cherchent, Eternel ! (Lire Psaume 9.10-11.)
 
Dieu n'est pas un homme pour mentir, ni le fils d'un homme pour revenir sur sa décision. Ce qu'il a dit, ne le fera-t-il pas ? Ce qu'il a déclaré, ne l'accomplira-t-il pas ? (Lire Nombres 23.19.)
 
Voici ce que je veux méditer pour garder espoir : les bontés de l'Eternel ne sont pas épuisées, ses compassions ne prennent pas fin ; elles se renouvellent chaque matin. Que ta fidélité est grande ! Je le déclare, l'Eternel est mon bien, c'est pourquoi je veux m’attendre à lui. L'Eternel a de la bonté pour celui qui compte sur lui, pour celui qui le recherche. Il est bon d'attendre en silence le secours de l'Eternel. (Lire Lamentations 3.21-26.)
 
Il est le rocher. Ce qu’il accomplit est parfait, car toutes ses voies sont justes. C'est un Dieu fidèle et dépourvu d’injustice, il est juste et droit. (Lire Deutéronome 32.4.)
 
Celui qui vous appelle est fidèle, c'est aussi lui qui le fera. (Lire 1 Thessaloniciens 5.24.)
 
De toutes les bonnes paroles que l'Eternel avait dites à la communauté d'Israël, aucune ne resta sans effet : toutes s'accomplirent. (Lire Josué 21.45.)
 
Le Seigneur ne tarde pas dans l'accomplissement de la promesse, comme certains le pensent ; au contraire, il fait preuve de patience envers nous, voulant qu’aucun ne périsse mais que tous parviennent à la repentance. (Lire 2 Pierre 3.9.)
 
Sache donc que c'est l'Eternel, ton Dieu, qui est Dieu. Ce Dieu fidèle garde son alliance et sa bonté jusqu'à la millième génération envers ceux qui l'aiment et qui respectent ses commandements. (Lire Deutéronome 7.9.) Éric Célérier

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
Josy

Nombre de messages : 4530
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

Le pardon libérateur Empty
MessageSujet: Recevoir avant de donner !   Le pardon libérateur Icon_minitimeLun 12 Nov 2018 - 7:00

Le pardon libérateur Pardon13

Recevoir avant de donner !
 
"Car qui est-ce qui te distingue ? Qu’as-tu que tu n’aies reçu ? Et si tu l’as reçu, pourquoi te glorifies-tu, comme si tu ne l’avais pas reçu ?" 1 Corinthiens 4.7
 
On demandait à un paysan s’il était prêt à donner un tracteur à la collectivité au cas où il en aurait deux. Bien sûr, répondit-il ! Et si vous aviez deux vélos ? – J’en donnerai un ! - Et si vous aviez deux vaches ? - Je les garderai ! – Pourquoi ? - Parce que les tracteurs et les vélos je ne les ai pas, mais les vaches je les ai.
 
Il en est du pardon comme du don. Voilà quelqu’un qui était prêt à donner ce qu’il n’avait pas mais qui n’était pas disposé à donner ce qu’il avait !
 
La sagesse la plus élémentaire sait que l’on ne peut donner que ce que l’on possède. Certes il y a des menteurs, des voleurs, des manipulateurs qui prétendent donner ce qu’ils n’ont pas, mais là n’est pas notre propos. Restons sur le terrain du bon sens. Pour donner il faut au préalable avoir reçu.
 
De nombreuses personnes voudraient pardonner, sans au préalable avoir reçu le pardon elles-mêmes. Si vous voulez pouvoir accorder le pardon il est absolument nécessaire que vous-même ayez au préalable reçu le pardon de Dieu. Cet ordre des choses est clairement écrit dans Colossiens 3.13 : "Comme Christ vous a pardonné, vous aussi pardonnez-vous réciproquement."
 
Dans le domaine du pardon il en est comme dans tout autre domaine, on ne peut donner le pardon que si au préalable on l’a reçu. Vous ne pourrez réellement pardonner sans avoir été d’abord envahi par le pardon de Dieu.
 
Il en est du pardon comme du don. Vous ne pouvez donner que ce qui vous appartient. Si vous avez reçu le pardon de Dieu, si vous avez reçu sa joie, son amour, sa paix…alors vous allez pouvoir donner autour de vous pardon, joie, amour, paix…
 
Dieu vous a donné son pardon, l’avez-vous reçu ? Vous ne pourrez pas le donner si en premier vous ne le recevez pas.
 
Une prière pour aujourd’hui
Seigneur, merci pour le pardon que tu m’offres gratuitement, je laisse de côté la culpabilité, je me laisse envahir par ton pardon, et j’accorde à mon tour le pardon à quiconque m’a offensé. Merci Seigneur, amen ! Paul Calzada

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
Josy

Nombre de messages : 4530
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

Le pardon libérateur Empty
MessageSujet: Louez-le !   Le pardon libérateur Icon_minitimeDim 11 Nov 2018 - 6:34

Le pardon libérateur 10361910


Louez-le !


"Je te louerai dans la grande assemblée, je te célébrerai au milieu d’un peuple nombreux."  Psaume 35.18
 
Notre louange libère une puissance considérable. La Bible dit que Dieu habite au milieu des louanges de son peuple et que l’ennemi doit reculer devant sa présence.
 
L’adoration commence par une décision de notre volonté. Lorsque nous adorons Dieu ensemble dans un lieu commun, à l’église, lors d’une réunion de prière ou d’une étude biblique, cette puissance est multipliée. L’Écriture dit qu’un seul homme peut en poursuivre mille, mais que deux en mettent dix-mille en fuite. C’est la raison pour laquelle il est tellement important de rendre grâces à Dieu et de le louer lorsque nous nous réunissons.
 
L’adoration commence par une décision de notre volonté. Nous devons choisir de louer Dieu et de lui rendre grâces, même si nous n’en avons pas nécessairement envie. C’est ce qui fait dire au psalmiste : "Je te louerai…"
 
Choisissez de l’adorer aujourd’hui de tout votre être – corps, âme et esprit. Louez-le, remerciez-le et recherchez la communion d’autres croyants. Il vous fortifiera, vous emmènera dans des lieux dont vous n’avez jamais rêvé et vous fera vivre en vainqueur dans tous les domaines de votre vie.
 
Une prière pour aujourd’hui
Père céleste, je choisis aujourd’hui de te bénir et de te glorifier. Je veux te louer et t’honorer parce que toi seul es digne de recevoir toute la gloire. Merci pour ta bonté et ta fidélité à mon égard. Au nom de Jésus. Amen. Joël Osteen

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
Josy

Nombre de messages : 4530
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

Le pardon libérateur Empty
MessageSujet: Deux histoires de brebis et de portes   Le pardon libérateur Icon_minitimeSam 10 Nov 2018 - 6:23

Le pardon libérateur Berger10


En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui n'entre pas dans l'enclos des brebis par la porte mais s'y introduit par un autre endroit est un voleur et un brigand. Mais celui qui entre par la porte est le berger des brebis. Le gardien lui ouvre et les brebis écoutent sa voix; il appelle par leur nom les brebis qui lui appartiennent et il les conduit dehors. Lorsqu'il les a [toutes] fait sortir, il marche devant elles et les brebis le suivent, parce qu'elles connaissent sa voix. Elles ne suivront pas un étranger, mais elles fuiront au contraire loin de lui, parce qu'elles ne connaissent pas la voix des étrangers.» Jésus leur dit cette parabole, mais ils ne comprirent pas de quoi il leur parlait… Lire la suite - Jean 10.1-10
 
Deux histoires de brebis et de portes
 
Comme dans beaucoup de paraboles, le symbolisme des différentes figures n’est pas clair. Qui est brebis ? Qui est berger ? Qui (ou quoi) est porte ? D’ailleurs, la perspective évolue entre les deux histoires : dans la première, Jésus semble se positionner en berger, alors qu’il se décrit comme la porte d’accès dans la seconde. Cette imprécision peut être vue comme une source de richesse, car elle ouvre le texte à de belles nuances d’interprétation.
 
Néanmoins, plusieurs certitudes peuvent être dégagées sans ambiguïté, dont les deux suivantes :
 
-Première certitude :
Jésus enseigne dans cette parabole que toutes les formes de la foi ne se valent pas. Cette affirmation peut nous paraître évidente si nous sommes habitués à écouter la Parole de Dieu, mais à une époque où le relativisme religieux séduit toujours plus facilement, nous faisons bien de le souligner. Dans ces paraboles où Jésus aborde la question de l’accès à Dieu et de la légitimité des leaders spirituels, il faut relever qu’il considère certaines figures religieuses comme des voleurs et des brigands.
 
-Seconde certitude :
La légitimité spirituelle se reconnaît à des caractéristiques précises :
1. L’accès par la porte, et non pas par des voies détournées (1-2).
2. La familiarité et l’intimité entre le berger et ses brebis (3-5).
3. Une vie de liberté : les brebis entrent et sortent, et sont ainsi nourries dans leur vie quotidienne (9).
4. Une vie d’abondance : le Bon Berger se plait à réjouir ses brebis (10).
 
Quelle que soit l’abondance dont il est question au verset 10, nous pouvons être sûrs qu’il ne s’agit pas d’une abondance de règles ou de réunions ! Jonathan Hanley

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
Josy

Nombre de messages : 4530
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

Le pardon libérateur Empty
MessageSujet: Re: Le pardon libérateur   Le pardon libérateur Icon_minitimeVen 9 Nov 2018 - 6:16

Le pardon libérateur Veille10


L’homme bionique
 
Alors le Serpent dit à la femme : Mais pas du tout ! Vous ne mourrez pas ! Genèse 3.4
 
Le vieux rêve de l’homme de prolonger sa vie devient réalité. Les nouvelles technologies médicales permettent de corriger les gènes défectueux, remplacer les organes défaillants, supprimer les handicaps, ralentir le processus du vieillissement… On parle de l’homme augmenté ! Les limites de la vie sont repoussées… Vivre 200 ans n’est plus une utopie !
Laurent Alexandre, chirurgien et spécialiste du séquençage de l’ADN, affirme : « À l’horizon des années 2040, nous introduirons des implants microscopiques dans le cerveau humain, et nous augmenterons nos capacités pour qu’elles soient identiques à celles de Dieu. »1 Rien de moins ! Le plus inquiétant est que ces projets sont financés à coup de milliards de dollars par de grands groupes… Et ce n’est certainement pas dans un but philanthropique !
 
Ainsi l’antique récit de la Genèse reste d’actualité : la tentation suprême de l’homme est toujours de devenir égal à Dieu et de tout maîtriser. Les conséquences ont été désastreuses pour Adam et Ève. Elles le seront tout autant si l’humanité va vers la création de ce nouvel homme totalement autonome et aux capacités augmentées.
 
La voie du véritable bonheur sera toujours celle du retour à Dieu et du rétablissement de la relation avec lui. À ceux qui croient en son Fils, Dieu promet qu’ils ressusciteront avec un corps incorruptible et immortel. Bernard Grebille  -  Vivre aujourd’hui
 
1 In « La mort de la mort », Éditions Jean-Claude Lattès
 
__________________
Lecture proposée : 1ère lettre aux Corinthiens, chapitre 15, versets 42 à 55.

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
Josy

Nombre de messages : 4530
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

Le pardon libérateur Empty
MessageSujet: La bénédiction du don   Le pardon libérateur Icon_minitimeJeu 8 Nov 2018 - 6:29

Le pardon libérateur Donner13

• Lisez > Marc 12.38-44
 
La bénédiction du don
 
Il y a plus de bonheur à donner qu'à recevoir. Actes 20.35
 
Il était insensé pour une veuve de donner ses derniers sous à une institution corrompue de Jérusalem, dont les scribes, qui dépendaient de ces offrandes, «dévoraient les maisons des veuves» (Mc 12.40). Dans le geste de cette femme, Jésus a toutefois vu une bonne attitude envers l'argent (v. 41-44).
 
Gordon Cosby parle d'une veuve de la Church of the Saviour, à Washington D.C., dont il était le pasteur. Même si le revenu de cette femme suffisait à peine à nourrir et à vêtir ses six enfants, elle mettait fidèlement quatre dollars dans le plateau des offrandes chaque semaine. Un diacre a suggéré à Cosby d'aller rendre visite à cette dame afin de lui assurer qu'elle pouvait garder cet argent plutôt pour sa famille.
 
Cosby a suivi le conseil du diacre, à son grand regret. «Vous cherchez à m'enlever la dernière chose qui donne de la dignité et un sens à ma vie», lui a-t-elle déclaré. Elle avait découvert une clé du don: il se peut qu'il avantage plus celui qui le fait que celui qui le reçoit. Oui, ceux qui sont dans la pauvreté ont besoin d'une aide financière. En revanche, il se peut que le besoin de donner soit tout aussi important que celui de recevoir.
 
Le geste consistant à donner nous rappelle que nous vivons par la grâce de Dieu - comme les oiseaux et les fleurs. Ces créations ne s'inquiètent pas de leur avenir, nous ne le devrions pas non plus. Le don nous offre le moyen d'exprimer l'assurance que Dieu s'occupera de nous comme il s'occupe des oiseaux et des lis des champs (Mt 6.25-34). —P.D.Y. Notre pain quotidien
 
En faisant don de notre argent, nous lui enlevons tout pouvoir sur nous.

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
Josy

Nombre de messages : 4530
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

Le pardon libérateur Empty
MessageSujet: "Pense à ce que je t'ai fait."   Le pardon libérateur Icon_minitimeMer 7 Nov 2018 - 6:24

Le pardon libérateur Obeir010


"Pense à ce que je t'ai fait." 1 Rois 19:20
 
Sans mot dire, le prophète Elie jette son manteau sur Elisée, en train de labourer. Et Elisée comprend que c'est l'appel de Dieu. Il dit: "Laisse-moi embrasser mon père et ma mère, et je te suivrai." Elie lui répond: "Va, et reviens; car pense à ce que je t'ai fait."
 
Ainsi Elisée avait reçu vocation. Il pouvait et devait prendre congé des siens sans négliger ses bonnes relations avec eux; mais il devait veiller à ce que rien ne vienne voiler, ni affaiblir la vocation qu'il venait de faire sienne. "Il se leva, suivit Elie, et fut à son service." L'appel qu'il avait reçu du prophète de Dieu démontrait sa réalité et sa puissance. Il ne l'oubliait pas, et plus tard, quand Elie s'approcha du moment de son enlèvement et qu'il dit à Elisée de rester où il était, ce dernier insista et accompagna son maître. Il pensait à ce qu'Elie lui avait fait. Mise à l'épreuve, sa vocation fut victorieuse. Même devant Jéricho, cette ville qui défia la conquête de la foi, même devant le Jourdain, Elisée refusa de s'arrêter. Il pensait à ce qu'Elie lui avait fait.
 
La vocation et le revêtement pour le service prouvent leur valeur devant nos "Jéricho", nos difficultés et nos tentations. "Pense à ce que je t'ai fait", pense à Son appel, à ta réponse, pense aux promesses que tu as reçues. Et devant le Jourdain, l'image de notre identification avec la mort de Christ, ne fléchissons pas! "Pense à ce que Je t'ai fait."
 
Elisée ne se laissa pas impressionner par les fils des prophètes qui cherchaient à montrer au prophète de Dieu leur supériorité et leurs connaissances! Ainsi, allant de force en force, étant obéissant en toutes choses, il fut prêt à recevoir une double mesure de l'Esprit de Dieu. 2 Rois 2:9.
 
Souvenons-nous du jour où nous avons entendu l'appel de Dieu et donné notre réponse. Que rien ne nous arrête dans la course; que rien n'empêche l'accomplissement du plan de Dieu dans notre vie. Prenons congé de ce qui nous a retenus et levons-nous pour suivre et servir notre Maître. Pensons à ce qu'Il nous a fait. H.E. Alexander

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
Josy

Nombre de messages : 4530
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

Le pardon libérateur Empty
MessageSujet: Connaître la volonté de dieu est une force !    Le pardon libérateur Icon_minitimeMar 6 Nov 2018 - 6:39

Le pardon libérateur Volont11

Connaître la volonté de dieu est une force !   
 
« Il nous a fait connaître le mystère de sa volonté » ephesiens 1.9
 
Quelle joie quand la volonté de Dieu n’est plus un mystère parce qu’il nous l’a fait connaître. Soudain nos perspectives sont différentes, notre attitude change, et notre esprit n’est plus en proie à la peur. Maintenant nous savons, et le savoir est puissant !
 
La Bible dit : « Le peuple de ceux qui connaissent leur Dieu sera fort et agira » (Da 11.32, NBS). Il arrive que notre esprit connaisse des choses qui dépassent notre entendement. Et cela peut susciter de l’incompréhension chez les autres. Nous pouvons être au courant bien longtemps à l’avance d’un événement ou d’une bénédiction. La Bible affirme : « À nous, Dieu nous l’a révélé par l’Esprit. Car l’Esprit sonde tout » (1Co 2.10). Lorsque Dieu nous révèle la sagesse, il nous met en situation de réussir. Qu’est-ce qui différencie le patron du concierge ? Ce qu’il sait ! Ils peuvent être égaux par ailleurs, Mais le premier a payé le prix pour acquérir un savoir qui le place dans une position différente et lui apporte un salaire différent. Nous savons toutes ces choses. Dieu peut vous donner un savoir qui changera le cours de votre vie. Il est capable de vous montrer en rêve des choses qui vont modifier vos sensations au réveil. Près de lui vous recevez des visions qui vous donnent un but, un espoir, une fierté, une direction, et la force de vous battre pour ce qu’il vous a promis dans sa Parole. Alors venez en sa présence aujourd’hui, et restez-y jusqu’à ce qu’il vous révèle sa volonté pour le sujet qui vous occupe. Bob Gass

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
Josy

Nombre de messages : 4530
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

Le pardon libérateur Empty
MessageSujet: La venue du Seigneur Jésus, une espérance vivante   Le pardon libérateur Icon_minitimeLun 5 Nov 2018 - 6:20

Le pardon libérateur Jesus010


Si je m'en vais et que je vous prépare une place, je reviendrai et je vous prendrai auprès de moi, afin que là où moi je suis, vous, vous soyez aussi. Jean 14. 3
 
La venue du Seigneur Jésus, une espérance vivante
 
L'apôtre Jean a entendu ces paroles du Seigneur Jésus dans la nuit même où Christ a été trahi – juste avant qu'il soit livré entre les mains des pécheurs et qu'il soit crucifié. Comme ces paroles ont dû résonner dans le cœur de l'apôtre bien-aimé, même si à ce moment-là il ne comprenait peut-être pas totalement leur importance ou leurs implications ! La vérité doctrinale en rapport avec la venue du Seigneur allait être précisée par écrit plus tard par les apôtres (en particulier par l'apôtre Paul) ; mais au début, ce qui a été communiqué par le Seigneur, c'était simplement l'espérance propre à apaiser les cœurs troublés de ses disciples. Mais, aussi importante que soit l'étude de la doctrine prophétique, nous ne devons jamais perdre de vue cette espérance elle-même que Jean a évoquée en rappelant cette nuit décisive.
 
Cette espérance en la venue imminente du Seigneur tenait une très grande place dans la vie des premiers chrétiens – ce n'était pas simplement une doctrine pour eux. En fait, bien des années plus tard, vers la fin de sa vie, Jean a écrit que quiconque a cette espérance de voir Christ à sa venue se purifiera, comme Lui est pur (1 Jean 3. 2-3). Jean ne dit pas que c'est celui qui a la connaissance théologique ou la doctrine de la venue du Seigneur qui se gardera pur, mais celui qui a cette espérance ! On comprendra bien que je ne critique absolument pas l'étude systématique de la Parole de Dieu, mais que j'essaye simplement de faire comprendre la façon dont les premiers chrétiens considéraient la venue du Seigneur – c'était pour eux la “bienheureuse espérance” (Tite 2. 13). La pensée qui traverse tout le Nouveau Testament, c'est que nous devons attendre Christ et être comme “des hommes qui attendent leur maître” (Luc 12. 35-37). L'exemple de la conversion des Thessaloniciens est pour nous l'illustration de cette vérité : ces croyants s'étaient détournés des idoles “pour servir le Dieu vivant et vrai, et pour attendre des cieux son Fils” (1 Thessaloniciens 1. 9, 10). B. Reynolds

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
Josy

Nombre de messages : 4530
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

Le pardon libérateur Empty
MessageSujet: Chaque jour, à chaque heure   Le pardon libérateur Icon_minitimeDim 4 Nov 2018 - 6:39

Le pardon libérateur Attend10


Ô Dieu ! tu es mon Dieu ; je te cherche au point du jour ; mon âme a soif de toi, ma chair languit après toi, dans une terre aride et altérée, sans eau. Psaume 63. 1
 
Le Seigneur s'est tenu près de moi et m'a fortifié. 2 Timothée 4. 17
 
Chaque jour, à chaque heure
Auguste Glardon, missionnaire aux Indes il y a plus d'un siècle, dut souffrir les pires épreuves : terribles fièvres dues aux maladies tropicales, angoisses à cause de la présence de fauves au cours de ses tournées d'évangélisation… et, plus tard, le chagrin dû à la mort de son petit garçon de 5 ans. Dans un cantique intitulé “J'ai soif de ta présence”, il crie à Dieu son impuissance et exprime sa douleur, mais aussi sa foi en ce Dieu proche de notre condition humaine :
 
J'ai soif de ta présence,
Divin chef de ma foi.
Dans ma faiblesse immense
Que ferais-je sans toi ?
Chaque jour, à chaque heure,
Oh ! j'ai besoin de toi,
Viens, Jésus, et demeure
Toujours plus près de moi.
Pendant les jours d'orage,
D'obscurité, d'effroi,
Quand faiblit mon courage,
Que ferais-je sans toi ?
Ô Jésus, ta présence,
C'est la vie et la paix,
La paix dans la souffrance
Et la vie à jamais. La bonne semence

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
Josy

Nombre de messages : 4530
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

Le pardon libérateur Empty
MessageSujet: Se familiariser avec l'idée de la mort   Le pardon libérateur Icon_minitimeSam 3 Nov 2018 - 6:36

Le pardon libérateur Mort3810


Se familiariser avec l'idée de la mort
 
Je suis assuré que ni mort, ni vie, ni anges, ni principautés, ni choses présentes, ni choses à venir, ni puissances, ni hauteur, ni profondeur, ni aucune autre créature, ne pourra nous séparer de l'amour de Dieu, qui est dans le Christ Jésus, notre Seigneur. (Romains 8:38-39)
 
 
Un auteur ancien, H. de Mirmand (1650-1721), a écrit ceci : "On nous invite à nous familiariser avec l'idée de la mort, et on oublie qu'il faudrait d'abord se familiariser avec Dieu, et profiter de sa miséricorde en Jésus-Christ.
 
Si nous nous approchions de lui comme des enfants remplis d'amour pour lui, serait-il possible que la pensée de nous trouver dans sa compagnie ne soit pas pour nous une source de joie ?
 
La véritable raison de notre crainte de la mort, c'est que nous n'aimons Dieu que trop faiblement. Le remède, c'est de nous pénétrer des vérités de l'Évangile qui nous permettraient de dire avec l'apôtre Paul : Ayant le désir de nous en aller pour être avec Christ, car cela est de beaucoup meilleur" (Philippiens 1:23).
 
Certes l'auteur ne pouvait oublier la douleur des séparations d'avec nos proches, douleur que le Seigneur comprend.
 
C'est ainsi qu'il écrivait à un ami, trois mois avant sa fin qui fut pénible :
 
"Je vous remercie de compatir aux souffrances où il plaît à Dieu de m'engager. Il me fait la grâce d'être content de mon état. Et s'il m'appelle à le glorifier par ma patience et ma soumission à sa volonté en m'accordant le secours nécessaire pour cela, je dois être satisfait, car, pourvu que Dieu soit glorifié, cela me suffit. Ne vous affligez donc pas à mon sujet et continuez-moi le secours de vos prières, afin qu'à mesure que l'homme extérieur dépérit en moi, l'intérieur se renouvelle de plus en  plus...". Graines d’ensemencements

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
Josy

Nombre de messages : 4530
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

Le pardon libérateur Empty
MessageSujet: Voulez-vous marcher par la foi ?   Le pardon libérateur Icon_minitimeVen 2 Nov 2018 - 6:01

Le pardon libérateur Foi-4611

Voulez-vous marcher par la foi ?
 
Abraham... partit, sans savoir où il allait. (Hébreux 11:8)
 
Avez-vous tout quitté, comme Abraham ? Dans ce cas, logiquement, vous ne pouvez rien répondre quand on vous demande ce que vous allez faire ! Vous ne le savez pas mais votre seule certitude, c'est que Dieu sait ce qu'Il fait. 


Examinez aujourd'hui votre attitude envers Dieu. Est-ce l'abandon total, la confiance entière ? S'il en est ainsi vous serez continuellement émerveillés, car vous ne savez pas où Dieu va vous conduire. Chaque matin, au réveil, vous allez au-devant de la journée, appuyés sur Dieu. "Ne vous inquiétez pas pour votre vie... ni pour votre corps...", ne vous inquiétez de rien avant de "partir" par la foi !
 
Si vous demandez à Dieu ce qu'il va faire, Il ne vous le dira jamais mais vous révélera qui Il est. Croyez-vous qu'Il est le Dieu des miracles ? Êtes-vous entièrement à Lui ? Alors rien ne pourra vous surprendre.
 
Il est bien le Dieu dont l'amour se révèle quand vous vous tenez tout près de Lui, mais vos soucis l'offensent ! Abandonnez-lui toute votre existence et elle aura un charme ineffable qui réjouira Jésus ! 


Apprenons à sortir de nous-mêmes, à abandonner convictions, doctrines et expériences, jusqu'à ce qu'il n'y ait plus rien entre nous et Dieu. O. Chambers

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
Josy

Nombre de messages : 4530
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

Le pardon libérateur Empty
MessageSujet: Perfection et conservation   Le pardon libérateur Icon_minitimeJeu 1 Nov 2018 - 6:39

 Le pardon libérateur Fidzol10


Perfection et conservation
 
Celui qui vous a appelés est fidèle, et il le fera aussi. (1 Thessaloniciens 5:24)
 
Que fera-t-il ? Il nous sanctifiera entièrement. Il poursuivra son oeuvre de purification jusqu'à ce que nous soyons parfaits en tout point. Il veut conserver « tout ce qui est en nous, l'esprit, l'âme et le corps irrépréhensibles pour la venue de notre Seigneur Jésus-Christ. » Il ne nous permettra pas de déchoir de la grâce, ni de tomber sous la domination du péché. Quelle faveur ! Adorons l'auteur de ces dons ineffables.
 
Qui fera cela ? Le Dieu de paix qui nous a appelés des ténèbres à sa merveilleuse lumière, de la mort du péché à la vie éternelle en Jésus-Christ. Lui seul peut le faire. Une oeuvre de perfectionnement et de conservation semblable ne peut provenir que du Dieu de toute grâce.
 
Pourquoi fera-t-il cela ? Parce qu'il est fidèle ; fidèle à sa promesse par laquelle il s'engage à sauver celui qui croit ; fidèle à son Fils, dont la récompense est de voir son peuple lui être présenté sans faute ; fidèle à l'oeuvre qu'il a commencée en nous, et qu'il ne peut laisser jusqu'à son parfait achèvement. Ce n'est pas sur leur propre fidélité que les saints s'appuient, mais sur celle de leur Sauveur, qui est inébranlable.
 
C'est donc là un beau sujet de reconnaissance, qui mettra la joie dans ton coeur à l'entrée d'un sombre mois, où bien des obscurités et des nuages se préparent extérieurement, mais où ces assurances te seront comme une lumière intérieure.  Ch. Spurgeon        

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
Josy

Nombre de messages : 4530
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

Le pardon libérateur Empty
MessageSujet: Prenez soin de vous en vous confiant en Dieu !    Le pardon libérateur Icon_minitimeMer 31 Oct 2018 - 6:08

Le pardon libérateur Calme_11


Prenez soin de vous en vous confiant en Dieu !
 
"Allons, je dois retrouver mon calme, car le Seigneur m’a fait du bien." Psaumes 116.7
 
Dieu vous a fait don de votre corps et il vous a aussi fourni le manuel de l’utilisateur : la Bible. Elle contient toutes les instructions dont vous avez besoin pour prendre soin de vous et vivre longtemps.
 
"Si vous faites vraiment confiance à Dieu, vous serez moins stressé." Vous connaissez déjà les principes de base : une alimentation appropriée, de l’exercice physique et du sommeil en quantité suffisante. Mais il existe aussi un autre facteur auquel vous n’avez peut-être pas pensé pour être en bonne santé et vivre longtemps : la confiance en Dieu.
 
Faire confiance à Dieu est bon pour votre santé. "Confie-toi en l’Éternel de tout ton cœur, et ne t’appuie pas sur ton intelligence" (Proverbes 3.5). Pourquoi la confiance est-elle un facteur de santé ? Parce qu’elle chasse l’inquiétude.
 
Il est dit en Psaumes 116.7 : "Allons, je dois retrouver mon calme, car le Seigneur m’a fait du bien" . L’on pourrait également traduire : "Je peux me détendre, car le Seigneur prend soin de moi." Si vous faites vraiment confiance à Dieu, vous serez moins stressé.
 
Vous avez le choix entre  vous inquiéter ou adorer Dieu. Ou encore, prier ou céder à la panique. Cependant, Plus vous priez, moins vous paniquerez.
 
La Bible nous dit dans Proverbes 14.30 : "La paix de l’esprit favorise la santé, mais la jalousie est comme un cancer" . Ce n’est pas seulement ce que vous mangez qui est important, mais aussi ce qui "vous mange". Vous pouvez avoir la meilleure alimentation macrobiotique et biologique qui existe, mais si vous êtes habité par le ressentiment, l’inquiétude, la peur, le désir, la culpabilité, la colère, l’amertume ou tout autre sentiment négatif, votre vie s’en trouvera abrégée.
 
Une action pour aujourd’hui
Détendez-vous, car Dieu prendra soin de vous ! Faites-lui confiance tout simplement. Il connait les plans de paix qu’il a prévus pour vous (Jérémie 29.11).  Rick Warren

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
Josy

Nombre de messages : 4530
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

Le pardon libérateur Empty
MessageSujet: Trop occupés ?   Le pardon libérateur Icon_minitimeMar 30 Oct 2018 - 6:04

Le pardon libérateur Activi11


Trop occupés ?
 
"Écrasez-les sous le travail ! Je veux qu’ils soient très occupés et qu’ils oublient ces mensonges !"
 
"Je veux qu’ils soient très occupés !" Ces paroles sont celles de Pharaon, le roi d’Egypte, qui a réduit les enfants d’Israël à un cruel esclavage. Lorsque Moïse, le libérateur envoyé par Dieu, lui demande de laisser partir son peuple, Pharaon se met en colère et décide de doubler la charge de travail des hébreux afin de les détourner de la promesse de liberté qui leur est faite.
 
Demandez à Dieu de vous aider à faire la part des choses dans votre emploi du temps... Le temps de travail a beaucoup diminué depuis le siècle dernier. Pourtant, on n’a jamais été aussi occupé !
 
Dans presque chaque foyer, papa et maman travaillent, on court de la crèche à l’école, du boulot au supermarché etc. Et puis, lorsqu’il y a un peu de répit, la société de loisirs prend le relai afin de remplir les heures restantes pour bien nous occuper l’esprit : films, spectacles, écrans, voyages, etc.
 
Combien se pressent d’une activité à l’autre sans prendre le temps entendre la voix de Dieu, le message de liberté qu’il leur est adressé par la croix ? Et parmi ceux qui ont accepté Christ dans leur vie, se mettre à l’écoute de Dieu, lire sa parole, prier, aller à l’église, se mettre au service de Dieu et de son prochain relèvent du défi et du combat tant ils sont occupés !
 
Vous vivez la même chose que les hébreux encore aujourd’hui ! Votre libérateur, le Christ, est venu sur cette terre pour vous faire du bien, vous guérir et vous apporter la liberté (Actes 10.38), vous qui étiez prisonnier du malin. Mais le roi de ce monde, le diable, fait tout pour vous faire oublier cette puissante promesse et même vous faire croire qu’il s’agit d’un mensonge, pour que vous soyez très occupé !
 
Vous êtes occupé ? D’accord. Mais vous avez quand même la possibilité de décider de mettre Dieu en premier dans votre quotidien et de faire de lui votre priorité ! Si vous voulez faire rentrer des galets dans un bocal, commencez par mettre le plus gros puis terminez par les plus petits. Si vous faites l’inverse, il risque de ne plus y avoir de place pour le plus gros à la fin. Demandez à Dieu de vous aider à faire la part des choses dans votre emploi du temps et vous verrez que vous ne serez pas trop occupé.
 
Une décision pour aujourd’hui :
Seigneur, je refuse d’être trop occupé pour oublier que tu m’as libéré de mon ennemi et que tu es ma priorité. Donne moi ta sagesse afin que je te mette en premier dans ma vie ! Solange Raby


_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
Josy

Nombre de messages : 4530
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

Le pardon libérateur Empty
MessageSujet: La joie du Seigneur   Le pardon libérateur Icon_minitimeLun 29 Oct 2018 - 6:05

Le pardon libérateur Joie_10


La joie du Seigneur
 
"Le Seigneur est pour moi une source de joie débordante. Mon Dieu me remplit de bonheur, car le secours qu’il m’accorde est un habit dont il me vêt, et le salut qu’il m’apporte, un manteau dont il me couvre." Esaïe 61.10
 
Lorsque nous regardons à la tristesse qui envahit ce monde avec tout ce que cela peut comporter, il est bien difficile de rester joyeux. D'une seconde à l'autre, votre joie peut-être transformée en chagrin et votre gaieté en consternation.
 
Pourquoi rester dans cet état ? En début d'année, alors que j'étais invité dans une église, une personne a fait une rupture d'anévrisme pendant le culte. Sa vie venait de basculer subitement...
 
La joie qui doit être la nôtre ne saurait être entravée par ces désolations, voilà pourquoi Dieu se charge lui-même de nous la donner. "Que le Dieu de l’espérance vous remplisse de toute joie..." (Romains 15.13).
 
Dieu est heureux et son désir est que vous le soyez aussi, même si certaines choses naturelles peuvent vous attrister. Il n'en demeure pas moins que spirituellement, il souhaite que vous restiez accroché à lui. Il est une source intarissable de joie. "Mais moi, je trouve ma joie dans le Seigneur" (Habakuk 3.18). 
 
Vous avez peut-être perdu votre joie, le chagrin s'est abattu sur vous et rien ne peut empêcher vos larmes de couler sur votre visage. Ecoutez le message de Dieu pour vous : "Mais j’ai mission de remplacer les marques de leur tristesse par autant de marques de joie" (Esaïe 61.3).
 
Pourquoi rester dans cet état ?
 
La joie du Seigneur est la vôtre à partir du moment où vous lui permettez de vous la transmettre. Il est donc important que vous puissiez déposer à ses pieds ce vêtement d’afflictions afin qu’il puisse vous couvrir du manteau de sa joie. "Ne vous affligez pas, car la joie de l’Éternel est votre force" (Néhemie 8.10).
 
Une prière pour aujourd'hui
Seigneur, je dépose toutes mes tristesses devant toi et je te demande de me remplir de ta joie. Amen. Yannis Gautier

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Contenu sponsorisé




Le pardon libérateur Empty
MessageSujet: Re: Le pardon libérateur   Le pardon libérateur Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Le pardon libérateur
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Bonaparte à Toulon, docu-fiction
» SEIGNEUR, VIENS À MON SECOURS !
» Le précieux ornement de la libération
» Ecrire pour guérir : un moyen de se libérer
» Livres conseillés : Le soûtra de la libération individuelle (Shabkar)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM ROSE D'AUTOMNE :: SELON LA PAROLE DE DIEU :: Edification / Méditations-
Sauter vers: