FORUM ROSE D'AUTOMNE

L'ART DE VIVRE ET DE VIEILLIR SELON DIEU !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Forum pour quatre sites que je vous invite à visiter : La vie chrétienne: Gouttes de rosée : http://www.rosee.org/rosee - L’art de vieillir: Rose d’automne : http://www.rosee.org/rosedautomne - Vie communautaire: La roseraie: http://www.rosee.org/roseraie - Famille, Ecologie: http://www.rosee.org/famillebiblique - Bienvenue à tous ! Le but de ce forum est d'être une petite oasis pour chacun de ceux qui le visite... et Je prie le Seigneur de nous permettre de nous encourager, nous édifier et de le voir glorifié dans le partage de sa Parole, que chaque visite sur ce forum soit pour chacun de nous une bénédiction de plus dans notre vie. N’hésitons pas non plus à partager nos sujets de prières afin que plusieurs puissent intercéder avec nous… L'expression des dons de chacun est bienvenue....

Partagez | 
 

 Près du jardin du roi

Aller en bas 
AuteurMessage
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4324
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Il faut cultiver notre jardin    Sam 23 Juin 2018 - 6:08

  Il faut cultiver notre jardin  

     « Que ces choses occupent vos pensées. » Philippiens 4:8

  Le contenu de nos pensées n’est pas une fatalité, mais un produit de notre volonté, et des habitudes qui en résultent. Il peut nous sembler normal, tant qu’on ne passe pas à l’acte, de garder au fond de nous-mêmes des pensées d’impudicités, de vols, de mensonge, de médisance, de mépris, de calomnies …  On l’attribue alors à notre caractère, ou à l’humeur du moment. Cela nous dégage de notre responsabilité et de l’effort à fournir pour honorer le Seigneur.

  Nous sommes appelés à une autre démarche. Le domaine de nos pensées, que la Bible appelle quelquefois le cœur, est comme un jardin que nous avons à cultiver. Comme, dans un jardin, poussent beaucoup de mauvaises herbes que nous arrachons, nous avons à veiller à ne pas cultiver les mauvaises pensées qui peuvent survenir.

  Quand elles arrivent, notre réflexe est peut-être de nous sentir coupables : nous n’acceptons pas d’avoir des pensées qui ne sont ni justes, ni pures, ni aimables, ni de bonne renommée. Mais c’est un idéal inaccessible : la maturité spirituelle est de savoir choisir le bien, et rejeter le mal, ce qui suppose que nous ayons les deux dans notre pensée. Acceptons d’avoir connaissance de ce qui est mal, mais ne le gardons pas en nous.

  Un beau jardin est caractérisé par ses fleurs. Elles ne viennent pas toutes seules ; il nous faut les choisir, les planter, puis les entretenir. Il nous faut donc connaître les pensées de Dieu à notre égard, concernant l’individu, le couple, la famille, l’Église, la société … , les recevoir, les comprendre, les retenir.

  Quand Pierre prend connaissance des révélations du Seigneur Jésus concernant sa mort et sa résurrection, il réagit mal. Pourquoi ? Le Seigneur doit le reprendre et lui dit : « Tes pensées ne sont pas aux choses de Dieu, mais à celles des hommes » (Mr 9:33). Il était aveuglé par l’idée qu’il se faisait du Messie. Il pensait que le Messie devait régner sur Israël et les délivrer de l’occupant romain. Il avait laissé s’enraciner en lui une plante qui n’était pas de Dieu.

  Ainsi, il nous faut veiller à rester purs dans nos pensées, et en particulier dans les relations que nous avons les uns avec les autres, poursuivant la paix avec tous, « de peur que quelqu’un ne manque de la grâce de Dieu, de peur que quelque racine d’amertume, bourgeonnant en haut, ne vous trouble » (Hé 12:15). Plaire au Seigneur★       Belle journée à tous ! Josy R. ♪♫•* ♪¸¸.  

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4324
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Dieu veut restaurer votre terre dévastée   Ven 22 Juin 2018 - 6:12


    Dieu veut restaurer votre terre dévastée

"La terre dévastée sera cultivée, tandis qu’elle était déserte aux yeux de tous les passants ; et l’on dira : cette terre dévastée est devenue comme un jardin d’Eden… L’Eternel a planté ce qui était dévasté. Moi, l’Eternel, j’ai parlé, et j’agirai" Ezéchiel 36.34-36

Parfois votre vie aurait plutôt tendance à ressembler aux tranchés de Verdun qu’au jardin d’Eden. Dans les temps où la tristesse vous entoure parce que votre mariage tombe en ruine, ou que vos enfants se sont éloignés de vous ou de Dieu, les passants ne tardent jamais à dire : "Voici une vie dévastée, une terre aride, un véritable désert ! ". Tout cela, pour la seule raison qu’aujourd’hui il ne vous reste que les ruines d’un passé glorieux mais révolu.

Il y a quelques années de cela, avec mon épouse nous avions recueilli une jeune fille en difficulté. Tous les soirs, dans notre salon avant de prier nous lui lisions ce passage d’Ezéchiel : "La terre dévastée sera cultivée, tandis qu’elle était déserte aux yeux de tous les passants ; et l’on dira : cette terre dévastée est devenue comme un jardin d’Eden… L’Eternel a planté ce qui était dévasté. Moi, l’Eternel, j’ai parlé, et j’agirai" Ezéchiel 36.34-36. La grâce de Dieu a fini par se manifester et la jeune fille dévastée a été restaurée. Tous ceux qui connaissaient cette jeune fille avant pouvaient dire : "l’Éternel a changé ce qui était dévasté et l’a rendu semblable à un jardin d’Eden".

Je ne connais pas le pourquoi de cette dévastation. Peut-être avez-vous laissé une place, si petite soit elle, au péché et ses conséquences ? Peut-être êtes-vous victime du péché d’autrui ou d’une attaque satanique, comme Job ? Qu’importe, maintenant le Seigneur cherche à cultiver votre terre dévastée, il lui est possible de la rendre semblable à un jardin d’Eden.

Une prière pour aujourd’hui
Seigneur, si ma vie aujourd’hui est semblable à une terre dévastée à cause du péché, je te demande  pardon. Père, purifie-moi de mes iniquités. Si la cause est autre alors entends le cri d’un malheureux et agis  en ma faveur. Seigneur, cultive ce qui est dévasté en moi et rends le semblable à un jardin d’Eden. Dans le nom de Jésus, amen ! Patrice Martorano★       Bonne journée !... Josy R. ♪♫•*
♪¸¸.

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4324
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Que votre travail soit motivé par l’amour   Jeu 21 Juin 2018 - 6:18


Que votre travail soit motivé par l’amour

"Que l’amour inspire toutes vos actions." 1 Corinthiens 16.14

L’apôtre Paul ne dit pas certaines de vos actions, mais toutes. Il dit aussi que s’il n’a pas l’amour, tout ce qu’il fait ne lui sert à rien (1 Corinthiens 13.3).

"Père, je veux t’adorer aujourd’hui au travers de mon travail." N’importe quel travail ou action peut devenir un acte d’adoration lorsqu’il est accompli sur le modèle de l’amour de Christ. Cet amour s’exprime envers les collègues, les fournisseurs ou les clients. Mère Teresa a déclaré : "Ce n’est pas ce que vous faites qui compte, mais l’amour que vous y mettez."

John Rushcan a dit : "Quand l’amour et le talent se rencontrent, attendez-vous à un chef d’œuvre." !

Voici donc une prière que j’aimerais que vous adressiez à Dieu chaque jour de cette semaine. Lorsque vous vous levez pour travailler, que ce soit à la maison ou à l’école, dans votre jardin ou à votre bureau ou dans tout autre lieu, priez ainsi : "Père, je veux t’adorer aujourd’hui au travers de mon travail. Je veux exprimer mes dons. Quoi que je fasse, je veux le faire comme pour toi et avec amour."

Une méditation pour aujourd'hui
"Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, à offrir vos corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui sera de votre part un culte raisonnable" (Romains 12.1). Rick Warren

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4324
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Comment Dieu communique-t-il avec vous?   Mer 20 Juin 2018 - 6:02

  Comment Dieu communique-t-il avec vous?

"Il répondit : “Parle, car ton serviteur écoute.”” 1 Samuel 3.10

La langue grecque nous apprend beaucoup de choses sur Dieu, que le français ne retranscrit pas forcément. Par exemple, savez-vous qu’en grec, il existe deux mots pour désigner "la parole"? Le mot "logos" pour la parole écrite de Dieu (ce que vous lisez dans la Bible).

Le mot "rhêma", quant à lui, se rapporte plutôt à la parole révélée de Dieu, une parole personnelle, donnée à quelqu’un. Le "rhêma" de Dieu, ce sont ces mots que nous entendons dans notre cœur. C’est lorsque Dieu parle au plus profond de notre être. Ce "rhêma" est si puissant qu’il peut nous porter toute une journée, toute une semaine, et même toute une vie.

Dieu aime profondément les hommes, et il veut communiquer avec chacun.
En tant que chrétiens, nous savons que Dieu est la Parole. La Bible nous le dit ainsi : "Au commencement, la Parole existait déjà. La Parole était avec Dieu et la Parole était Dieu." Jean 1.1 Si Dieu est la Parole, alors il est tout à fait logique qu’il veuille parler !

Dans le jardin d’Eden, avant la chute, Dieu passait dans le jardin et communiquait avec Adam et Eve, chaque jour. Il veut faire la même chose avec chacun de ses enfants, aujourd’hui, et donc avec vous aussi !

Dieu veut communiquer avec vous, chaque jour à chaque heure. Bien sûr, Il aime vous entendre. Mais il aime aussi vous parler, vous dire ce qu’il y a sur son cœur. Vous dire son amour pour vous, et aussi pour les personnes autour de vous.

Aujourd’hui, j’aimerais vous donner cet encouragement de tendre l’oreille (celle de votre cœur) et d’écouter le "rhêma" de Dieu pour vous, ou pour les gens que vous allez rencontrer aujourd’hui. Lui seul nous connaît profondément, et sait ce que nous avons besoin d’entendre aujourd’hui. Laissez son "rhêma" vous encourager et vous porter tout au long de cette journée.

Dieu aime profondément les hommes, et il veut communiquer avec chacun.

Une action pour aujourd’hui
Avez-vous envie d’avoir cette communication avec Dieu? Ouvrez simplement votre cœur. Rendez votre oreille spirituelle sensible à sa voix. Faîtes taire toutes les autres préoccupations. Concentrez votre pensée sur Jésus, et écoutez-le vous parler, simplement… Éric Célérier★         Que votre journée soit bénie !... Josy R. ♪♫• * ♪¸¸.

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4324
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Bon ou mauvais arbre ?    Mar 19 Juin 2018 - 6:47

  Bon ou mauvais arbre ?

Psaumes 1 : 3 Il est comme un arbre planté près d'un courant d'eau, Qui donne son fruit en sa saison, Et dont le feuillage ne se flétrit point : Tout ce qu'il fait lui réussit.

Matthieu 7 : 17-20 Tout bon arbre porte de bons fruits, mais le mauvais arbre porte de mauvais fruits. Un bon arbre ne peut porter de mauvais fruits, ni un mauvais arbre porter de bons fruits. Lire la suite

Ne savez-vous pas que vous êtes des arbres plantés dans le jardin merveilleux de Dieu ? Pour moi ce fut une grande révélation, quand j'ai réalisé cela.
Il y a des leçons à tirer de cette image toute simple, mais tellement puissantes de la Parole de Dieu.
Avec Dieu, les choses sont très très simples, le tout c'est de le comprendre et de marcher dans les principes Divins. Les deux caractéristiques particulières d'un arbre, c'est sa croissance et son fruit. Aujourd'hui, nous allons nous intéresser à son fruit. Un fruit à deux caractéristiques : l'une est sa qualité, l'autre le moment où il est à maturité.
Que nous soyons simple chrétien ou dans le ministère, nous devons nous poser des questions sur le type de fruits que nous portons. Quelqu'un qui a reçu Jésus n'est pas seulement quelqu'un qui confesse Jésus, mais tôt ou tard quelqu'un qui porte du fruit. Un ministère, c'est la même chose, il est mesuré à sa productivité. Jésus va nous donner une simple loi (Jésus a toujours enseigné de façon simple, mais si puissante). Un bon arbre porte de bons fruits, il ne peut pas en porter de mauvais.
Un mauvais arbre ne peut pas porter (produire) de bons fruits il en est incapable, il ne peut que produire de mauvais fruits. Nous devons aussi faire des checkups dans nos vies et aussi dans la vie des autres. Quand nous regardons quelqu'un qui se dit chrétien, regardons-nous à son émotivité, ses paroles ou son fruit ? Quand nous suivons un ministère, regardons-nous à ses dons, son éloquence, ou son fruit ? Jésus dans Matthieu 7, nous parle du ministère de prophète (vrai ou faux prophète).

Confession : « Je déclare que je suis un arbre planté dans le jardin merveilleux de Mon Dieu. Je déclare que je suis appelé à porter de bons fruits. Je veux apprendre à regarder aux fruits et non pas à l'apparence ou aux dons ou aux émotions. »

Prière : « Père dans le Nom de Jésus, je prie pour que Tu me montres comment je peux porter plus de fruits pour Ta seule gloire. Je te demande du discernement aussi concernant les vrais et les faux serviteurs de Dieu, je veux pouvoir suivre de bons arbres du ministère que Tu as plantés dans Ton Eglise afin de pouvoir m'épanouir en Toi. Amen ! » Olivier Derain★       Belle journée à tous ! Josy R. ♪♫•* ♪¸¸.  

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4324
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Après les larmes…   Lun 18 Juin 2018 - 5:46


    Après les larmes…  

"L'hiver est passé... le temps de chanter est arrivé" Cantique 2.11-12.

L'existence apporte à chacun d'entre nous, son lot de blessures et de douleur. Elle ponctue ses saisons, parfois, d'un hiver rigoureux, où le chagrin fait saigner le coeur. Même les hommes les plus forts ont versé d'abondantes larmes, à l'heure la plus sombre de leur histoire. David, terrassé par l'épreuve, a pleuré jusqu'à ce qu'il n'en eût plus la force. L'absence de ceux qu'il aime, ses jours qui sont comptés, le jettent aux pieds de celui qui lui donnera la force de s'arrêter de pleurer, de se relever et de poursuivre sa route (1Samuel 30.3-6).

Dieu n'ignore pas la cause de votre peine. Il voit votre souffrance, en connaît-les raisons. Lui qui sèche toutes les larmes, écoutez-le vous dire avec douceur : "Ne pleure plus." Il dit à la maman endeuillée, à l'épouse trahie, à tous ceux qui sont inconsolables, à vous qui pleurez en secret : "Ne pleure plus." Car s'il y a eu un temps pour pleurer, vient aussi le temps de chanter et de rire (Ecclésiaste 3.4).
Les larmes ont-elles mouillé vos yeux au point de vous ôter la jouissance de la beauté et des joies de l'existence ? Aujourd'hui, permettez à la vie de reprendre ses droits. Un nouveau printemps s'annonce ;laissez-le remplacer votre tristesse par un parfum de joie et changer la cendre en un précieux diadème (Esaïe 61.1-3).
Sentez-vous, déjà, se répandre dans le jardin de votre coeur, une brise légère, imprégnée de la fragrance qu'exhalent les fleurs et les fruits ? Entendez-vous le chant de la tourterelle ? Bientôt vos larmes ne seront plus qu'un lointain souvenir, car il y a toujours un soleil radieux, après l'orage...

Une prière pour aujourd'hui
Mon Dieu, tu connais mon chagrin, ma douleur. Prends-moi dans tes bras de Père et console-moi en essuyant mes larmes, par ton Esprit saint. Souffle, je te prie, sur l'hiver de ma vie. Je veux recommencer à vivre, un chant nouveau sur les lèvres. Amen. Paul Ettori★       Belle journée à tous ! Josy R. ♪♫•* ♪¸¸.

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4324
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Je suis un narcisse de Saron,   Dim 17 Juin 2018 - 6:59

  Je suis un narcisse de Saron, {Cantique des cantiques 2:1}  

Quelle que puisse être la beauté dans le monde matériel, Jésus Christ possède tout ce qu’il y a dans le  monde spirituel à un degré décuplé. Parmi les fleurs, le narcisse de Saron, ou rose, comme le traduisent d’autres versions, est estimée la fleur la plus douce, mais Jésus est infiniment plus beau dans le jardin de l’âme que la rose ne peut l’être dans les jardins de la terre. Il prend la première place comme le plus beau d’entre dix mille. Il est le soleil, et toutes les autres ne sont que des étoiles ; les cieux et le jour sont obscurs en comparaison à lui, car le roi dans sa beauté surpasse tout. Je suis la rose de Saron. Celle-ci était la plus belle et la plus rare des roses. Jésus n’est pas seulement la rose, il est la rose de Saron, juste comme il appelle sa justice « or » et ensuite ajoute, l’or d’Ophir, le meilleur du meilleur. Il est positivement aimable, et réellement le plus aimable. Il y a une variété dans ses charmes. La rose est agréable à la vue, et son parfum est suave et rafraîchissant ; ainsi chacun des sens de l’âme, que ce soit le goût ou le sentiment, l’ouïe, la vue, ou l’odeur spirituelle trouve son plaisir en Jésus. Même le souvenir de son amour est doux. Prenez la rose de Saron et détachez pétale après pétale et déposez-les dans le vase de la mémoire, et vous trouverez le parfum de chaque pétale longtemps après, remplissant la maison de son parfum. Christ satisfait le goût le plus fin de l’esprit le plus éduqué jusqu’à la plénitude. Le plus grand amateur de parfums est tout à fait satisfait avec la rose de Saron, et quand l’âme est arrivée à son plus haut degré de goût véritable, elle sera encore contente avec Christ, non, elle sera la plus capable de l’apprécier.

Le ciel lui-même ne possède rien qui surpasse la rose de Saron. Quel emblème peut pleinement représenter sa beauté ? Le discours humain et les choses nées de la terre font défaut pour la décrire.

Les mélanges des charmes du plus grand choix terrestre dépeignent faiblement l’abondance de sa préciosité.  

Rose bénie, soit fleurie dans mon cœur pour toujours ! Ch. Spurgeon★       Harmonieuse journée à vous tous ! Josy R. ♪♫•* ♪¸¸.  

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4324
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Cultivez votre jardin intérieur   Sam 16 Juin 2018 - 6:41

  Cultivez votre jardin intérieur

Prendre soin de soi n'est pas légitime, c'est indispensable !

...Il arrive que des circonstances extrêmes nous fassent plonger dans les profondeurs de notre être. Parfois, c’est une épreuve très douloureuse, à d’autres moments une joie intense. Nous percevons mieux alors nos pensées les plus intimes, nos sentiments les plus secrets, nos craintes les plus terrifiantes et nos espoirs les plus fous. C’est comme si nos masques tombaient, comme si une fenêtre s’ouvrait sur notre jardin intérieur.
Des questions et des émotions embarrassantes peuvent surgir. Nous avons alors besoin d’une aide extérieure, d’une oreille attentive, d’un compagnon qui accepte de cheminer avec nous dans les profondeurs de notre cœur. Comment trouver une telle personne ? Qui peut nous accepter tels que nous sommes, sans nous juger ni nous condamner ? Qui peut nous écouter sans désespérer de nous ?

Un compagnon fidèle
Ce matin-là, assise devant la cheminée, je pouvais lire dans mon cœur comme dans un livre ouvert. J’avais besoin que quelqu’un m’écoute. Mais je n’ai trouvé personne. Alors j’ai pris une chaise et j’ai dit simplement au Seigneur : « S’il te plaît, assieds-toi là. Il faut que je te parle... » Et le Seigneur m’a écoutée. Attentivement. Vraiment. Jusqu’au bout. Notre jardin intérieur n’a pas de secret pour lui. Il en connaît la moindre parcelle. Normal, c’est lui qui nous a faits. Malgré la misère de notre vie intérieure, Dieu espère en nous. Son désir le plus grand est d’en faire un lieu de rendez-vous avec nous et le voir ainsi fleurir. Le Seigneur est prêt à nous accorder tout le temps nécessaire pour le cultiver avec nous.

Prendre du temps pour soi
Lorsque nous avions emménagé dans notre maison, mon mari et moi rêvions de faire de cette parcelle de terre en friche, notre magnifique jardin où pousseraient de belles fleurs et où nos enfants pourraient s’ébattre. Malheureusement, faute de temps nous n’avons jamais pu concrétiser notre rêve. C’est un peu l’image de ceux qui laissent leur jardin intérieur à l’abandon.
D’après les psychologues, chacun devrait s’accorder du temps pour se retrouver avec lui-même et ainsi se découvrir, se comprendre.
Mais comment réussir à trouver du temps pour soi dans nos plannings surchargés ?

Se ressourcer  
Les évangiles rapportent que Jésus était si occupé à soulager les besoins des foules qu'il n'avait même pas le temps de manger. Et pourtant, il taillait dans son emploi du temps une part pour lui-même en allant dans les déserts pour prier. Ces rendez-vous avec Dieu étaient le secret de sa force intérieure.
Nous aussi, nous avons besoin de nous poser régulièrement pour nourrir notre être intérieur. À chacun de trouver les ressources qui lui conviennent le mieux.
Je connais une femme qui, chaque matin à son réveil, lit une parole de la bible, la médite puis prie avant de démarrer sa journée. C'est ainsi qu'elle cultive son jardin intérieur.

Un jardin fleuri
Une chose est sûre. La beauté de notre être intérieur dépend du temps que nous lui consacrons et de la qualité de la nourriture que nous lui donnons. Personnellement je ne connais rien de plus vivifiant que les paroles qui se trouvent dans la bible.
Poussons donc le portail de notre jardin intérieur avec le Seigneur.
Regardez ! De nouvelles fleurs sont sur le point d'éclore ! Stéphanie Yau★       Excellente journée ! Josy R. ♪♫•* ♪¸¸.

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4324
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Faire la volonté de Dieu demande de l’énergie   Ven 15 Juin 2018 - 6:12

  Faire la volonté de Dieu demande de l’énergie

"Quand une foule de préoccupations s'agite au-dedans de moi, tes consolations remplissent mon âme de délices." Psaumes 94.19

Le fait est qu'il faut de l'énergie pour accomplir la volonté de Dieu. Mais que faites-vous lorsque vous avez épuisé toutes vos forces ?
Quand nous nous sentons mal dans notre peau, que nous manquons peut-être d'énergie, Dieu nous demande de nous arrêter et de faire silence devant lui (Psaumes 94.19).
Mais nous avons souvent du mal à faire silence. C'est comme si nous avions peur de ce silence ; il nous met très mal à l'aise. Dès que nous entrons dans la voiture, nous tournons le bouton de l'autoradio ou du lecteur CD. A peine arrivons-nous à la maison que nous allumons la télé.

Pourtant, en quelque sorte, Dieu nous dit : "Si tu veux réduire ton stress, c'est aussi simple que cela : tais-toi. Garde le silence. Arrête de parler et commence à écouter."
Je suggère qu'une fois par jour vous alliez vous asseoir dans votre jardin, sans rien faire, à rester simplement silencieux. Je ne parle pas de lire votre Bible ; cela, vous devriez le faire quotidiennement. Le conseil que je vous donne ici, c'est de rester seul cinq minutes par jour sans parler. Posez une question à Dieu, puis tenez-vous tranquille et écoutez.
Nous disons parfois : "Seigneur, j'ai vraiment besoin de ta direction à ce sujet", puis nous nous levons et retournons vaquer à nos occupations. Nous n'attendons pas la réponse. Se pourrait-il que nous n'entendions jamais Dieu parce que nous n'écoutons pas ?

Apprenez à faire des pauses éclairs au cours de la journée. Lorsque vous sentez que votre pression artérielle augmente, arrêtez-vous et priez : "Seigneur, je veux me remettre à ton écoute. Je veux me recentrer sur toi." Il n'est pas question de faire une demi-heure de méditation, mais simplement d'interrompre vos activités pendant quinze ou vingt secondes. Des mini-pauses où vous vous arrêtez et faites silence.
Pourquoi est-ce important ? Parce que la vie est dure et, tout à fait honnêtement, il n'est pas facile d'accomplir le plan de Dieu pour sa vie. C'est pourquoi il est essentiel de s'arrêter et de savoir qu'il est là.

Une action pour aujourd'hui
En ce qui me concerne, j'applique cette formule toute simple : aller à l'écart tous les jours, me retirer toutes les semaines, abandonner tous les ans. Faites silence une fois par jour, accordez-vous un jour de repos par semaine et prenez des vacances au moins une fois par an. Rick Warren★         Que votre journée soit bénie !... Josy R. ♪♫• * ♪¸¸.

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4324
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: « Son jardin »   Jeu 14 Juin 2018 - 6:14

  « Son jardin »

     Réveille-toi, nord, et viens, midi ; souffle dans mon jardin, pour que ses aromates s’exhalent ! Que mon bien-aimé vienne dans son jardin, et qu’il mange ses fruits exquis.  Cantique des cantiques 4:16

  Chaque croyant dispose d’un jardin dont il prend soin. Il l’ensemence de bonnes graines, enlève les mauvaises herbes et leurs racines, l’arrose soigneusement. Chacun a bien compris qu’il s’agit du jardin de sa vie quotidienne. Les bonnes graines : l’amour, la joie, la paix, la patience, la tempérance, la droiture, etc. germent, croissent et dorment des fleurs et des fruits agréables à Dieu.

  Les mauvaises herbes, elles, poussent toutes seules ! Ce sont nos anciennes habitudes de penser, de raisonner, de parler, d’agir. Il faut les repérer aussitôt qu’elles lèvent et les extirper rapidement.

  S’il est soigné, désherbé et arrosé régulièrement par l’eau pure de la Parole, notre jardin porte de bons fruits à la gloire de Dieu, chacun en sa saison.

  Sur ce jardin bien entretenu d’un croyant les difficultés et les épreuves peuvent arriver, glaciales comme le vent du nord ou brûlantes comme le vent du midi ; elles ne font que manifester et développer sa confiance en Dieu. Les délivrances qui suivent ces épreuves accroissent son amour pour lui.

  Ce jardin, la Sulamithe l’appelle d’abord « mon jardin », mais ensuite elle déclare qu’il est « son jardin », celui de son bien-aimé. C’est ce que fait le croyant qui s’oublie lui-même pour consacrer sa vie au Seigneur par amour pour lui. Il cultive son jardin non pour sa satisfaction personnelle — bien qu’il trouve de la joie à le faire — mais pour que le Seigneur puisse, lui, en savourer les fruits et en apprécier les parfums.

  Quel encouragement dans ces lignes poétiques à vivre d’une manière plus entière et plus active pour celui qui est notre Bien-aimé, parce qu’il nous a aimé le premier et nous l’a prouvé en donnant sa vie pour nous ! Plaire au Seigneur★       Excellente journée ! Josy R. ♪♫•* ♪¸¸.  

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4324
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Même pas une petite racine !   Mer 13 Juin 2018 - 7:37

  Même pas une petite racine !

"Veillez à ce que personne ne se prive de la grâce de Dieu, à ce qu'aucune racine d'amertume, produisant des rejetons, ne cause du trouble et que beaucoup n'en soient infectés." Hébreux 12.15

L'observation de la nature nous enseigne beaucoup sur nous-mêmes.
Ceux qui font un peu de jardinage savent très bien qu'il ne suffit pas de couper une mauvaise herbe pour s'en débarrasser : il faut aussi en arracher la racine, quelquefois très profonde ! Sans quoi elle réapparaît, toute aussi vigoureuse les jours suivants et continuera d'étouffer les fleurs, fruits et légumes qui sont cultivés.

Il en est de même dans notre vie. Les déceptions, les incompréhensions, les conflits, les blessures, les épreuves que nous traversons sont autant d'occasion de semer l'amertume au fond de notre âme.

Si nous ne veillons pas, notre coeur devient rapidement un champ de ronces qui étouffent le bon grain que Dieu sème en nous. Et cela atteint également notre entourage. Le découragement et la rancoeur sont très contagieux !

Nous ne maîtrisons pas les évènements qui nous atteignent. Toutefois nous avons un pouvoir sur nos réactions et nos pensées. Nous pouvons refuser de cultiver la tristesse, l'aigreur, le dépit.

C'est pourquoi, jour après jour, nettoyons notre jardin secret, afin de ne pas laisser le temps aux ronces de croître, de se fortifier pour finir par détruire les bonnes choses que Dieu nous offre.

Avez-vous une querelle ? Déployez tous vos efforts pour rétablir la paix. Avez-vous été offensé ?

Pardonnez et laissez agir la justice divine. Etes-vous lassé et accablé ? Déposez votre fardeau au pied de la croix.

Une prière pour aujourd'hui
Dans ta grâce, Seigneur, viens à mon secours pour panser mes plaies et me libérer de ces liens d'amertume. Comme le psalmiste, je t'invite à désherber mon coeur. "Sonde-moi, ô Dieu, et connais mon coeur ! Éprouve-moi, et connais mes pensées ! Regarde si je suis sur une mauvaise voie, et conduis-moi sur la voie de l'éternité !" (Psaumes 139.23-24).  Solange Raby★       Excellente journée ! Josy R. ♪♫•* ♪¸¸.                            

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4324
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: La belle vallée de l’Eden   Mar 12 Juin 2018 - 6:16


  La belle vallée de l’Eden
 
“Ainsi l’Éternel a pitié de Sion, il a pitié de toutes ses ruines ; il rendra son désert semblable à un Éden, et sa terre aride à un jardin de l’Éternel. La joie et l’allégresse se trouveront au milieu d’elle, les actions de grâces et le chant des cantiques.” Ésaïe 51.3

William Cushing est né le 31 décembre 1823 à Hingham Center dans le Massachusetts. Bien qu’il fût pasteur pratiquement toute sa vie, il se mit à composer des cantiques après le décès de son épouse.

Un jour de 1875, il eut une vision. Il “lui semblait voir une rivière en contrebas” qui déferlait sous lui comme “une puissante marée”. Il vit “un pays enchanté” avec des collines et des vallées qui “sommeillaient dans un calme céleste. C’était bien plus beau que ce que des mots peuvent décrire.” Il se souvint des paroles d’Ésaïe et intitula le cantique, “Beautiful Valley of Eden” (litt. “La belle vallée de l’Eden”).

Il vit comment Dieu a préparé “un endroit où tout est paisible” et un baume pour “le cœur de ceux qui sont abattus”. Sur terre, nous pouvons connaître des problèmes, mais “un jour merveilleux” nous rejoindrons les anges pour chanter les louanges de Dieu et trouver le “repos, le doux repos” après les  épreuves de la vie. C’était “la maison de mon Sauveur”, remplie de la multitude de ceux dont les péchés ont été pardonnés et qui élèvent leur voix dans “le sublime chant nouveau”.

Aujourd’hui, le monde est rempli de problèmes et de guerres, de péché et de violence, de haine et de maladie. Mais Dieu veut que vous sachiez que tous vos efforts en vaudront la peine. Si vous êtes fidèle et que vous persévérez, il a préparé une place pour vous, inondée d’une parfaite paix, de pardon, de santé, de joie et d’allégresse, “de gratitude et de mélodie”. Laissez Dieu faire disparaître vos craintes et vos inquiétudes, et vous donner sa paix. Réjouissez-vous ! Vous pouvez vous reposer sur lui quelle que soit la situation que vous traversez ! Et ce, dès aujourd’hui !

Une prière pour aujourd’hui
Père, je te remercie parce que tu prépares une place pour moi. Merci parce que je peux me reposer en toi et te faire confiance maintenant. Remplis-moi de joie et d’allégresse. Je te loue et t’adore. Au nom de Jésus. Amen. John Roos ★       Harmonieuse journée à vous tous ! Josy R. ♪♫•* ♪¸¸.  

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4324
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Lieu de partage, d’intimité, de repos et de plaisirs, tel est le jardin   Lun 11 Juin 2018 - 6:04


   « L’Éternel Dieu planta un jardin en Éden, du côté de l’orient, et il y plaça l’homme qu’il avait formé. » Genèse 2:8

     « Que mon bien-aimé vienne dans son jardin, et qu’il mange ses fruits exquis. » Cantique des cantiques 4:16

  Lieu de partage, d’intimité, de repos et de plaisirs, tel est le jardin. Ceux que nous cultivons, qu’ils soient jardins à légumes, fruitiers, ou d’ornement, ont ceci en commun : ils nous demandent d’y passer du temps ! Souvent, la récolte ou le charme seront proportionnels aux soins donnés.

  Qu’en est-il dans la Parole de Dieu ? Nous retiendrons deux jardins :

Le jardin d’Éden (littéralement jardin de plaisir, de charme) : C’est significatif que Dieu ait voulu pour Adam et Ève un jardin de délices ! Ce lieu est préparé, et même planté exprès pour eux par les soins divins ; rien n’y manque, pas même les consignes de ce qu’il convenait de faire ou pas. Là, la communion - cette « part commune » - est entière entre le Créateur et sa créature.

  Dieu prouve deux choses : qu’il veut le meilleur pour sa créature, mais aussi qu’il désire rester en relation avec elle.

  Quand cette relation a été gâchée par le refus de confiance dans les paroles du Créateur, Dieu a pris lui-même l’initiative de la rétablir sur la base d’un sacrifice.

  Oui : la communion a du prix pour Dieu. Et pour nous ? Conscients de nos privilèges, faisons-nous tout pour maintenir cette relation ? Quels sont les obstacles qui s’y opposent ? Faisons le point :

Le jardin du bien-aimé : C’est sa fiancée. Elle est « son jardin », elle est pour lui comme « un jardin clos », ombragé, protégé, exclusif, fermé à tout autre que son propriétaire (Ca 5:1; 4:16; 6:2, 3).

  Cette image du jardin évoque la valeur et la beauté de l’intimité du couple qui doit être préservée, et, en même temps, si nous faisons le parallèle avec Christ et l’Église, nous comprenons le prix et l’attachement réciproque qui les unit.

  Quand nous avons recherché et trouvé la présence du Bien-aimé (Jésus), offrons-lui les « fruits exquis » qui lui reviennent. La communion lors du culte d’adoration sera pleinement heureuse dans la mesure où elle aura été vécue et goûtée quotidiennement.

  Puisse cette journée révéler abondamment dans le jardin du Bien-aimé un paradis de …  fruits exquis ? (Ca 4:13) en réponse à son amour. Plaire au Seigneur

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4324
Age : 87
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Près du jardin du roi   Dim 10 Juin 2018 - 6:38


Bien-aimés - Le premier jardin ou parc mentionné dans la Bible est celui d’Éden, que Dieu créa pour l’homme.
Le jardin évoque l’idée de communion avec Dieu, de bienfaisance, et de champ d’action du Royaume de Dieu. On a souvent remarqué le contraste entre la chute du premier Adam dans le jardin d’Éden et l’agonie du dernier Adam dans le jardin de Gethsémané, puis la victoire du Ressuscité dans le jardin de Joseph d’Arimathée.
Un jardin arrosé est la figure de croyants qui vivent séparés pour leur Seigneur et qui trouvent leur force et leur secours auprès de Lui et qui, en même temps portent du fruit pour Lui.
Le cœur du croyant est le jardin de Christ. Il l’a racheté par son précieux sang, et il y entre et le clame comme étant sa propriété. Ainsi le Seigneur Jésus-Christ veut réserver nos âmes comme un lieu dans lequel il peut se manifester lui-même: "Leur âme sera comme un jardin plein de sources…
Que notre âme reçoive cette culture divine et il n’y aura plus pour elle de sécheresse, mais elle sera un jardin à l’Éternel !
Affectueusement, Josy

Près du jardin du roi, Néhémie 3: 15

La mention du jardin du roi par Néhémie nous fait penser au paradis que le Roi des rois prépara pour Adam. Le péché a entièrement détruit ce merveilleux domaine de tous les délices, et a conduit les enfants des hommes à travailler la terre, qui leur apporte ronces et broussailles.

Mon âme, rappelle-toi la chute, car c’était ta chute. Sanglote, parce que le Dieu d’amour a été si honteusement traité par la tête de la race humaine, dont tu es membre, aussi piteux que les autres. Vois comme les dragons et les démons règnent sur cette belle terre, qui a été jadis un jardin de délices.

Regarde plus loin, un autre jardin du roi, que le roi arrose de sa sueur ensanglantée, Gethsémané, dont les herbes amères sont bien plus douces aux âmes renouvelées que les fruits savoureux du jardin d’Éden.

Dans l’un des jardins, le méfait du serpent fut réalisé, dans l’autre la malédiction a été enlevée de la terre et portée par la semence promise à la femme.

Mon âme, médite avec attention sur l’agonie et la passion. Va au jardin du « pressoir à huile », ou Gethsémané, et regarde ton grand Rédempteur te sauver de ton état de perdition. C’est là véritablement le jardin des jardins, où l’âme peut voir la culpabilité du péché et le pouvoir de l’amour, deux visions qui surpassent toutes les autres.

Existe-t-il un autre jardin du Roi ? Oui, mon cœur, qui l’est ou qui devrait l’être. Comment les fleurs y fleurissent-elles ? Y trouve-t-on des fruits de choix ? Le Roi s’y promène t-il, et se repose-t-il au sein de mon esprit ? Voyons si les plantes y sont soignées et arrosées, et si les renards malfaisants en sont chassés.
Viens, Seigneur, et que le vent céleste souffle à ta venue, que les saveurs de ton jardin embaument jusqu’à l’extérieur. Je ne dois pas oublier non plus le jardin du roi de l’église. Ô Seigneur, envoie-lui ta prospérité.
Rebâtit ses murs, nourris ses plantes, fais mûrir ses fruits, et à partir du désert, des étendues sauvages, fais-en « un jardin du roi ». Ch. Spurgeon
Super journée à vous tous ! Josy R. ♪♫•* ♪¸¸.


_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Près du jardin du roi   

Revenir en haut Aller en bas
 
Près du jardin du roi
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Souris dans le jardin: chat à l'affût
» Diamagnétisme et sustentation des ovnis près du sol
» Petit insecte mignon dans mon jardin .. quelle espece ?
» Petits insectes de jardin potager du Vaucluse
» Loin des yeux, près du coeur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM ROSE D'AUTOMNE :: SELON LA PAROLE DE DIEU :: Gouttes de Rosée (Méditations journalières - un thème par semaine)-
Sauter vers: