FORUM ROSE D'AUTOMNE

L'ART DE VIVRE ET DE VIEILLIR SELON DIEU !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Forum pour quatre sites que je vous invite à visiter : La vie chrétienne: Gouttes de rosée : http://www.rosee.org/rosee - L’art de vieillir: Rose d’automne : http://www.rosee.org/rosedautomne - Vie communautaire: La roseraie: http://www.rosee.org/roseraie - Famille, Ecologie: http://www.rosee.org/famillebiblique - Bienvenue à tous ! Le but de ce forum est d'être une petite oasis pour chacun de ceux qui le visite... et Je prie le Seigneur de nous permettre de nous encourager, nous édifier et de le voir glorifié dans le partage de sa Parole, que chaque visite sur ce forum soit pour chacun de nous une bénédiction de plus dans notre vie. N’hésitons pas non plus à partager nos sujets de prières afin que plusieurs puissent intercéder avec nous… L'expression des dons de chacun est bienvenue....

Partagez | 
 

 Aimer notre prochain comme nous-mêmes est le deuxième grand commandement.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4243
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Aimer notre prochain comme nous-mêmes est le deuxième grand commandement.    Sam 4 Mar 2017 - 17:12


Bien-aimé - Le prochain: Hébr. qârôb = proche; âkh = frère; âtnîth = semblable; châkén = voisin, concitoyen; réa = ami, compagnon (ce dernier terme plus fréquent que tous les autres). Grec plésios, de pelas = près.
Dans la parabole du Bon Samaritain, Jésus a montré que le « prochain » est toute personne qui agit à l’égard d’autrui comme il le ferait pour un ami ou un proche.
Jésus met l’amour pour le prochain si haut qu’il l’égale en valeur à l’amour pour Dieu.
Après avoir rappelé la loi d’aimer son prochain comme soi-même, il pose « un commandement nouveau »: « Aimez-vous comme je vous ai aimés. » Ce qui suppose, non pas seulement que l’on doit traiter les autres comme on se traite soi-même, ou comme on désire être traité, mais que l’on doit s’oublier soi-même, et au besoin se sacrifier soi-même pour assurer le salut du prochain. « Il n’est pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis »
Cette parabole est une belle application du commandement d’aimer notre prochain comme nous-mêmes, sans distinction de nation, de parti, ou de toute autre considération.
Aimer notre prochain comme nous-mêmes est le deuxième grand commandement.
Celui qui aime son prochain comme lui-même, cherchera le bien-être de ceux qui sont autour de lui.
Un tel comportement n’est pas naturel ; il est surnaturel. Seuls ceux qui sont nés de nouveau peuvent agir ainsi, et uniquement s’ils laissent Christ le réaliser à travers eux.
Bonne semaine dans Son amour, Josy

Tu aimeras ton prochain. Matthieu 5:43

Aime ton prochain. Peut-être roule-t-il dans la richesse et toi tu es pauvre, vivant dans une petite maison, à côté du château seigneurial. Tu vois chaque jour le raffinement, les beaux vêtements et les somptueux banquets. Dieu lui a accordé ces dons, ne convoite pas sa richesse, ne pense pas durement à son égard. Contente-toi de ton lot si tu ne peux pas l’améliorer, mais ne jette pas un regard sur ton prochain et souhaite qu’il devienne ce que tu es toi même. Aime-le et alors tu ne l’envieras pas.

Peut-être, d’autre part, tu es riche, et près de toi réside un pauvre. N’aies pas de mépris de l’appeler ton prochain. Confesse que tu es lié à les aimer. Le monde les appelle tes inférieurs. En quoi sont-ils tes inférieurs ? Ils sont bien au dessus de tes égaux, ces inférieurs, car Dieu a fait que tous les hommes, sortis d’un seul sang, habitassent sur toute la surface de la terre. C’est ton manteau qui est meilleur que le leur, mais en aucune manière tu n’es meilleur qu’eux. Ils sont des hommes, et qu’es-tu de plus ?

Aie soin d’aimer ton prochain même s’il est vêtu de chiffons, ou tombé dans les profondeurs de la pauvreté.

Mais peut-être dis-tu, je ne peux pas aimer mes prochains, parce qu’en échange de tout le bien que je leur fais, ils ne me rendent qu’ingratitude et mépris. Combien plus y aura-t-il de la place pour l’héroïsme de l’amour. Voudrais-tu être un guerrier des lits de plumes au lieu de supporter le rude combat de l’Amour ? Celui qui ose le plus, sera le plus vainqueur ; et si ton chemin de l’Amour est rude, foule-le hardiment, aimant tes prochains quels qu’ils soient. Amasse des charbons ardents sur leurs têtes, et s’ils sont difficilement accessibles, ne cherche pas à leur plaire, mais à plaire à Jésus-Christ, et souviens-toi que s’ils méprisent ton amour, ton Maître ne l’a pas méprisé, et ton action est aussi acceptable pour lui que s’il avait été acceptable pour eux.

Aime ton prochain, car en faisant ainsi, tu mets tes pas dans l’empreinte des pas de Christ. Ch. Spurgeon





_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4243
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: L’enseignement du Seigneur aboutit à nous montrer, que l’attitude qu’il réclame de nous, à l’égard de notre prochain, est irréalisable...   Lun 6 Mar 2017 - 6:00

NOS RAPPORTS AVEC LES AUTRES      

     Si quelqu’un te force à faire un mille, fais-en deux avec lui. Matthieu5:41

    L’enseignement du Seigneur aboutit à nous montrer, que l’attitude qu’il réclame de nous, à l’égard de notre prochain, est irréalisable tant qu’il n’a pas accompli en nous une transformation surnaturelle. Jésus-Christ exige qu’il n’y ait pas la plus légère trace de ressentiment, même refoulée dans le cœur de son disciple, victime de la tyrannie et de l’injustice. Il n’est pas d’enthousiasme qui puisse le rendre capable de soutenir l’effort imposé par Jésus-Christ. Seule l’union personnelle avec lui, forgée au feu, peut l’amener au point qu’il ne reste dans son cœur qu’une seule pensée : « Je suis là pour que Dieu m’envoie où il voudra. » Même si tout s’obscurcit autour de nous, cette union avec Jésus-Christ doit demeurer.

     Le Sermon sur la Montagne n’est pas un idéal, c’est l’énoncé de ce qui se produira en moi quand Jésus-Christ aura remplacé mes dispositions naturelles par les siennes propres. Jésus-Christ est le seul qui puisse accomplir le Sermon sur la Montagne.

     Si nous voulons devenir des disciples de Jésus-Christ, cela ne pourra se faire que d’une manière surnaturelle. Tant que nous nous acharnons à le devenir par nous-mêmes, nous n’y arriverons pas. « Je vous ai choisis », c’est ainsi que commence la grâce de Dieu. Nous ne pouvons nous libérer de cette contrainte ; nous pouvons lui tourner le dos, mais nous ne pouvons pas la susciter nous-mêmes. La grâce surnaturelle de Dieu trace le plan, et nous ne pouvons discerner où commence son œuvre. La façon dont notre Maître prépare un disciple est surnaturelle. Il ne construit absolument rien sur nos dons naturels. Dieu ne nous demande pas de faire les choses pour quoi nous avons des aptitudes naturelles. Il nous demande seulement de faire les choses pour lesquelles nous avons été parfaitement préparés par sa grâce, et c’est sur ce chemin-là que nous porterons notre croix. O. Chambers


Marguerite

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4243
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Ne pas jeter mon prochain dans le déshonneur   Mar 7 Mar 2017 - 6:55

   N’exposez personne au déshonneur !

"Joseph, son fiancé, qui était un homme juste et qui ne voulait pas l'exposer au déshonneur, se proposa de rompre secrètement avec elle." Matthieu 1.19

Il est grand cet homme, n'est-ce pas ! Quelle noblesse chez lui ! Ne prenez jamais le risque d'exposer l'autre au déshonneur ! Jésus déclare ceci : "Malheur à l'homme par qui le scandale arrive." (Matthieu 18.7).

Vous détenez entre vos mains une "bombe atomique" en forme de vérité ; vous avez appris sur la vie de l'autre une chose grave ; vous avez vérifié et c'est vrai ! Qu'allez-vous faire de cette vérité ? Un scandale ?

C'est humain, facile, presque logique ! Et puis, au nom de la vérité, vous trouverez toujours des gens pour vous défendre ou vous encourager à faire exploser cette bombe-là ! Et après ?

Joseph aurait pu diffamer Marie, il aurait pu rapporter une vérité établie (bien que très relative comme souvent), et souiller définitivement la réputation de cette jeune femme ; bien des gens ont du mal à croire dans la conception miraculeuse de Jésus ; Joseph était comme eux de ce point de vue, et il a fallu que Dieu le rassure ! Mais, en attendant, son attitude est remarquable ! Je l'envie ! Et vous ?

Je sais par expérience qu'il vaudra toujours mieux que la personne révèle son péché, sa faute plutôt qu'elle ne soit dénoncée par un autre ; en effet il y a une si grande différence ; les gens découverts, dénoncés par les autres ne s'en sortent jamais vraiment ; je crois à l'action de Dieu dans le coeur de quelqu'un ayant commis une faute ; et vous ? Vous savez certaines choses, vous pouvez agir de manière ignoble en dénonçant l'autre ; mais vous pouvez aussi décider de pratiquer la noblesse en priant pour lui et en cherchant à l'aider sans le juger d'avance ni le condamner !

Mesurez bien la portée de vos actes ; d'un côté un scandale, une vie brisée, une famille détruite, des enfants blessés ; et de l'autre une porte ouverte sur une action de la grâce divine pour que la misère de l'autre soit changée en bénédiction pour sa vie.

Il n'est pas question de cacher le mal et d'en devenir complice ! Vous pouvez décider de ne jamais utiliser une vérité visant uniquement à déshonorer l'autre, et ça c'est le produit de l'influence du Roi Jésus dans votre vie ; vous êtes noble à cause de lui et vous le prouvez là !

Une prière pour aujourd'hui
Seigneur, je prie dans le nom de Jésus, afin que tu m'aides à ne jamais jeter mon prochain dans le déshonneur. Fais moi la grâce de ressembler à Joseph ! Amen. Samuel Foucart


Lire Matthieu 18: 15-17


Marguerite

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4243
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Les relations méritent tous nos soins   Mer 8 Mar 2017 - 6:26

 Les relations méritent tous nos soins

"N'avez-vous pas trouvé dans le Christ un réconfort, dans l'amour un encouragement, par l'Esprit une communion entre vous ? [...] Tendez à vivre en accord les uns avec les autres. Et pour cela, ayez le même amour, une même pensée, et tendez au même but." Philippiens 2.1-2

Les relations valent toujours la peine qu'on les restaure.

Apprendre à aimer est ce qu'il y a de plus important dans la vie. Dieu veut que nous chérissions nos relations et fassions tout notre possible pour les préserver, au lieu d'y renoncer dès qu'il y a un accroc, une blessure ou un conflit.

En fait, la Bible nous dit que Dieu nous a confié le ministère de restauration des relations. C'est pour cette raison qu'une grande partie du Nouveau Testament est consacrée aux rapports des uns avec les autres.

Pour l'apôtre Paul, notre capacité à nous entendre avec notre prochain est un signe de maturité spirituelle.

Christ veut que sa famille soit connue pour l'amour qui unit ses membres. Les relations brisées sont donc un mauvais témoignage auprès des incroyants. C'est la raison pour laquelle Paul a été tellement contrarié d'apprendre que les membres de l'église de Corinthe étaient divisés et allaient jusqu'à se traîner devant les tribunaux.

Il écrit : "Je le dis à votre honte. Ainsi, parmi vous, il n'y a pas un seul homme sage qui puisse prononcer un jugement entre ses frères !" (1 Corinthiens 6.5). Il était choqué de ce qu'il n'y eût personne dans l'église qui fût assez mature pour résoudre le conflit de manière pacifique. Dans cette même lettre, il dit : "Il faut, cependant, frères, que je vous adresse une recommandation instante, et c'est au nom de notre Seigneur Jésus-Christ que je le fais. Vivez ensemble en bonne harmonie [...]" (1 Corinthiens 1.10).

Si vous voulez que Dieu bénisse votre vie et que les autres sachent que vous êtes son enfant, vous devez apprendre à être un artisan de paix. Jésus a dit : "Heureux ceux qui font oeuvre de paix : ils seront appelés fils de Dieu !" (Matthieu 5.9).

Remarquez que Jésus n'a pas dit : "Heureux ceux qui aiment la paix", parce que tout le monde aime la paix. Il n'a pas dit non plus : "Heureux ceux qui sont paisibles", qui ne se laissent jamais perturber par quoi que ce soit. Jésus a dit : "Heureux ceux qui font oeuvre de paix", ceux qui cherchent activement à résoudre les conflits.

Une action pour aujourd'hui
Les artisans de paix sont rares parce que ce n'est pas une tâche facile. Mais en votre qualité de membre de la famille de Dieu, faire oeuvre de paix est une des compétences les plus importantes que vous puissiez développer. Accordez une attention toute particulière à vos relations. Rick Warren


Marguerite

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4243
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Respecter les convenances, c’est ménager notre prochain   Jeu 9 Mar 2017 - 5:29

         L’amour n’agit pas avec inconvenance …  1Corinthiens 13:5

  Sans les convenances, la vie en société serait, sinon impossible, du moins très difficile. Elles constituent un code qui permet à chacun de savoir à quoi il doit s’attendre de la part des autres, et comment lui-même doit se comporter dans les différentes circonstances de la vie. Elles sont comparables aux feux tricolores dont le respect permet de circuler sans trop de difficultés dans nos villes encombrées.

  Respecter les convenances, c’est donc ménager notre prochain, lui éviter d’être déstabilisé par une attitude à laquelle il ne s’attend pas. Prenons un exemple simple : il est convenable que quelqu’un vous rende le salut que vous venez de lui adresser ; si l’un de vos proches, ce matin, ne l’a pas fait, vous êtes probablement en train de vous poser des questions sur les raisons de cette attitude, qui peut n’avoir été qu’un simple oubli ; vous ressentez une certaine inquiétude de ce manquement aux convenances.

  Nous trouvons dans les évangiles plusieurs occasions au cours desquelles le Seigneur a été sensible à l’inconvenance. Par exemple, lorsque Simon, le pharisien, l’invite à manger chez lui, il ne lui offre pas d’eau pour laver ses pieds, il ne lui donne pas le baiser d’usage, il ne lui propose pas d’huile pour oindre sa tête, autant de convenances de l’époque que Jésus est en droit d’attendre de son hôte.

  Le non-respect de ces convenances démontre le peu de considération, ne parlons même pas d’amour, de Simon pour son invité. Tout autre que le Seigneur aurait pu ressentir cette négligence comme un affront ou une insulte. Par contre, l’amour de la pécheresse qui s’est introduite dans la maison lui dicte les gestes convenables pour le Fils de Dieu devenu homme, capable de pardonner les péchés.

  Dans le monde d’aujourd’hui, beaucoup de personnes, y compris parmi les croyants, se font une gloire de bousculer les convenances. L’amour de Dieu nous conduit, au contraire, à les respecter en montrant beaucoup d’égards pour les autres. Cela ne nuit en rien à la fermeté de nos convictions et leur donne même un accès plus facile dans l’esprit de nos interlocuteurs. Plaire au Seigneur


Marguerite

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4243
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Aimer son prochain   Ven 10 Mar 2017 - 6:07

Aimer son prochain (Luc 10.27)

Une réflexion sur le deuxième commandement de Jésus-Christ : Tu dois aimer ton prochain comme toi même ! (Lc 10.27).

Nous ne pouvons aimer notre prochain que si nous, nous aimons-nous même dans le Christ. S’aimer soi-même est un commandement .

Jonathan, le meilleur ami de David, nous montre une réalité (peut-être pour certain choquante) mais qui est en fait pleine de bon sens (une amitié, un amour pur). Jonathan fit alliance avec David parce qu’il l’aimait comme son âme (1 Sam 18.3; 2 Sam 1.23-26). La beauté de cette amitié tient dans le fait que Jonathan aimait David comme son âme. C’est une relation fondée sur une solide estime de soi.

Une amitié est uniquement durable et profonde que lorsqu’elle est nourrie de l’intérieur (notre âme) pour l’estime que chaque ami tient à sa propre âme.

Le prochain commence en soi-même. Les relations que nous entretenons avec ce prochain – soi-même – sont imprégnées, influencées, voire dictées, par des dialogues intérieures.

Les relations que nos avons avec une personne du sexe opposé, avec les étrangers, avec les pauvres ou les riches etc. viennent de nos dialogues intérieurs.
Le racisme par exemple est un dialogue intérieur maladif.

Si nous pouvons dire : Je te loue (Seigneur) de ce que je suis une créature si merveilleuse (Ps 139.14), nous devons comprendre, si nous pouvons dire cela de notre âme, que ce n’est pas nous qui sommes glorifié, mais le créateur de cette âme.
Celui qui rabaisse son âme, rabaisse Celui qui l’a faite.

Dieu ne flatte personne. Il se glorifie dans ses œuvres.

Nous devons aimer cette création que nous sommes, pour pouvoir aimer notre prochain.

Aime ton prochain ! Eliane Pfeiffer


Marguerite

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4243
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Renoncer à son pouvoir sur l'autre, et à aimer assez pour capituler...   Sam 11 Mar 2017 - 6:31

 Aimer c’est aussi savoir capituler

"Aimez-vous les uns les autres ; comme je vous ai aimés, vous aussi, aimez-vous les uns les autres." Jean 13.34

Très loin des conceptions humaines, religieuses ou philosophiques de l'amour, Jésus met en évidence ce qu'est l'amour spirituel, l'amour divin. Le Dieu parfaitement saint nous a aimés, nous qui sommes pécheurs.

Le Dieu tout puissant vous aime encore malgré vos limites et vos lacunes. Le Dieu de la justice connaissant bien chacune de vos fautes n'a pas pour autant renoncé à son amour pour vous ! C'est à la croix qu'il vous a prouvé son amour de la plus belle manière qui soit au monde !

Quelqu'un a dit : "Aimer c'est renoncer au pouvoir, c'est comme une capitulation mutuelle !" A la croix, l'amour divin va renoncer à son pouvoir de vengeance, de jugement, à la puissance de sa colère en trouvant en Jésus et en son sang répandu de quoi satisfaire à tout cela. Il vous appartient désormais de capituler devant cet amour manifesté, en vous convertissant, en vous détournant de vos mauvaises voies, et en recherchant le Dieu de l'Évangile.

Néanmoins, cette vérité évangélique a aussi pour but de vous aider à aimer les autres. Bien entendu que vous avez raison lorsque vous pensez que l'autre n'est pas du tout à la hauteur, qu'il est si décevant ; c'est bien la vérité, vos propos en sont le reflet, l'autre a tort, et alors ? Mais souvent votre manière d'avoir raison vous donne tort : vous avez le droit de poursuivre l'autre, votre prochain, toute votre vie pour la faute qu'il a commise, mais si l'aimer c'est lui dire son péché, c'est aussi lui pardonner, sans chercher à lui rappeler constamment ce qui appartient au passé ! Voilà la capitulation de l'amour. Loin d'être une défaite, une honte, un échec, cette reddition-là est grande et fait du bien. De plus, elle vous permet de sortir grandi d'un conflit, puisqu'elle rend meilleur les deux parties en présence !

L'amour vrai sait quand il faut renoncer à ses propres droits pour capituler mutuellement et ainsi offrir à une relation une chance de s'améliorer. C'est aussi cela que Jésus nous a laissé comme exemple.

Une prière pour aujourd'hui
Seigneur, viens m'aider dans ta bonté à renoncer à mon pouvoir sur l'autre, et à aimer assez pour capituler, quand bien même j'aurais dix mille fois raison. Au nom de Jésus, je viens de prier. Amen. Samuel Foucart


Marguerite

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4243
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Apprendre à aimer notre prochain.   Sam 11 Mar 2017 - 20:13

  Nous aimons parce que Dieu nous aime

"Pour nous, nous aimons, parce que lui nous a aimés le premier." 1 Jean 4.19

La raison pour laquelle Dieu veut que nous aimions, c'est qu'il est amour et qu'il nous a créés pour lui ressembler - pour aimer. Si nous sommes capables d'aimer, c'est uniquement parce que Dieu nous aime :
"L'amour est de Dieu [...] car Dieu est amour" (1 Jean 4.7-8).

Nous avons été créés à l'image de Dieu pour faire deux choses sur terre : apprendre à aimer Dieu et apprendre à aimer notre prochain. La vie est entièrement une question d'amour.

C'est Dieu qui est l'initiateur de l'amour. Il nous a aimés le premier et c'est ce qui nous rend capables d'aimer les autres (1 Jean 4.19). Si vous pouvez aimer Dieu ou n'importe qui d'autre, c'est uniquement parce que Dieu a commencé par vous aimer. Et il a montré cet amour en envoyant Jésus-Christ sur terre pour mourir pour vous. Il a montré cet amour en vous créant. Il l'a montré en vous donnant tout ce dont vous avez dans la vie : tout cela est un don motivé par l'amour de Dieu.

Pour aimer les autres, il nous faut d'abord comprendre et sentir combien Dieu nous aime. Il ne s'agit pas simplement de parler de l'amour, de le lire ou d'en discuter ; nous avons besoin d'expérimenter l'amour de Dieu.

Nous devons arriver à un stade où nous comprenons enfin pleinement l'amour total et inconditionnel de Dieu. Nous devons assimiler cette vérité selon laquelle nous ne pouvons pas empêcher Dieu de nous aimer.

Une fois que nous serons en sécurité dans l'amour inconditionnel de Dieu, nous serons beaucoup plus faciles à vivre. Nous nous mettrons moins en colère. Nous serons plus patients, plus prompts à pardonner, plus miséricordieux, nous userons de bienveillance.

Mais vous ne pouvez pas donner aux autres ce que vous n'avez pas reçu. C'est pourquoi, alors que vous prenez conscience de l'amour de Dieu pour vous, mon espérance est que vous le laissiez aussi guérir votre coeur, afin que son amour puisse s'écouler librement au travers de vous. Il est impossible d'aimer les autres tant que vous ne vous sentez pas véritablement aimé vous-même.

Une action pour aujourd'hui
Laissez-vous aimer par ce Dieu d'amour ! Rick Warren


Marguerite

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4243
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Bien-aimés, aimons-nous l’un l’autre   Lun 13 Mar 2017 - 5:52

 D’un commandement à l’autre

     « Tu aimeras ton prochain comme toi-même. » Lévitique 19:18

     « Voici son commandement …  que nous nous aimions l’un l’autre. » 1 Jean 3:23

     « Bien-aimés, aimons-nous l’un l’autre, car l’amour est de Dieu, et quiconque aime est né de Dieu et connaît Dieu. » 1Jn 4:7

  L’amour fraternel est l’un des sujets de prédilection de l’apôtre Jean qui le traite à plusieurs reprises dans ses trois épîtres. S’il l’aborde une première fois comme un « commandement nouveau » (1Jn 2:8-11), Jean ne se limite pas à rappeler l’ordre de nous aimer les uns les autres ; il ne se réfère pas non plus à la différence entre la mesure de l’amour qu’ordonnait la loi : « comme toi-même » et celle fixée par le Seigneur : « comme je vous ai aimés ».

  Dans Jean, l’amour procède de Dieu, il est la nature même de Dieu : « Dieu est amour ». Le don de son Fils le prouve : « En ceci a été manifesté l’amour de Dieu pour nous : c’est que Dieu a envoyé son Fils unique dans le monde afin que nous vivions par lui » (1Jn 4:8, 9). Cette preuve irréfutable de l’amour de Dieu suit une autre affirmation essentielle : « Quiconque aime est né de Dieu ». Autrement dit, l’amour dont nous sommes appelés à nous aimer ne peut procéder que de ceux qui sont « nés …  de Dieu », de ceux qui réalisent qu’ils sont « nés de nouveau » (Jn 1:13; 3:7) et « participants de la nature divine » (2Pi 1:4). La source et la nature de l’amour que le Seigneur attend du chrétien nous sont ainsi révélées et l’apôtre ajoute encore, pour bien nous en pénétrer : « car l’amour est de Dieu ». Exempt donc de tout égoïsme et de toute autosatisfaction, l’amour du chrétien pour ses frères reflète celui dont Dieu nous a aimés en Christ.

  De plus le chrétien est « né de l’Esprit » qui désormais « habite » en lui, par lequel « nous vivons » et par lequel aussi « nous marchons » (Jn 3:5, 6; 1Co 3:16; Ga 5:25). Or, quel est le premier caractère du fruit de l’Esprit (Ga 5:22) ? L’amour.

  Né de nouveau, né de Dieu, et habité de l’Esprit, le chrétien est amplement pourvu par Dieu pour répondre au « commandement nouveau » du Seigneur : « Aimez-vous les uns les autres …  comme je vous ai aimés » (Jn 13:34). Dieu ne donne jamais des ordres impossibles à exécuter. Plaire au Seigneur


Marguerite

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4243
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Ne dis pas à ton prochain: Va et reviens, demain je donnerai!"   Mar 14 Mar 2017 - 6:35

 "Ne refuse pas un bienfait à celui qui y a droit, quand tu as le pouvoir de l'accorder. Ne dis pas à ton prochain: Va et reviens, demain je donnerai! Quand tu as de quoi donner." Proverbes 3:27-28

Nous qui sommes possesseurs du suprême bien qu'est la Parole de Dieu, nous ne devons pas la garder pour nous, ni la retenir loin de ceux à qui elle appartient. Christ a donné Sa vie et Dieu a envoyé Sa Parole à tous les hommes, sans exception. Ils ont le droit de le savoir. L'apôtre Paul l'a compris, et il écrit aux Romains qu'il se doit aux Grecs et aux barbares, aux savants et aux ignorants et que, pour autant que cela dépend de lui, il est prêt à annoncer l'Evangile aux païens de Rome.

Ce sentiment de nos obligations et de nos responsabilités envers nos semblables est un fruit de l'Esprit de Dieu dans nos coeurs. C'est l'expression de notre amour et de notre reconnaissance à Dieu. Que ce sentiment soit permanent, et qu'en pensant à tout ce que Dieu nous a donné, nous comprenions aussi ce que nous devons au monde et à nos semblables, qui n'ont pas nos privilèges!

"Quand tu as le pouvoir de l'accorder" veut dire aujourd'hui, car c'est aujourd'hui que nous avons la possibilité d'accorder un bienfait. Demain ne nous appartient pas; si nous sommes vigilants et prêts à l'action, nous ne laisserons passer aucune occasion. Ne remettons donc pas à plus tard ce que nous pouvons faire aujourd'hui. Que de temps est perdu, que d'opportunités passent, que d'actes que Dieu inspire sont sacrifiés à la fatale habitude de dire: "Je le ferai une autre fois, cela peut attendre." Dans la majorité des cas, nous ne faisons pas du tout ce que nous avons ajourné en nous excusant ainsi.

Mais cette habitude est plus grave encore quand il s'agit du salut de notre prochain. "Ne dis pas à ton prochain: Va et reviens, demain je donnerai!" Comment pouvons-nous parler ainsi? Savons-nous ce que sera demain? Quand il y a possibilité d'agir pour le bien spirituel ou matériel de nos semblables, hâtons-nous de le faire. Qui sait si cette occasion se renouvellera? Conformons donc nos vies à ces paroles: "Ne refuse pas un bienfait à celui qui y a droit, quand tu as le pouvoir de l'accorder." H.E. Alexander


Marguerite

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4243
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Montrons un tendre soin de notre prochain à l’heure qu’il est dans le besoin,   Mer 15 Mar 2017 - 6:33

 l’Éternel te conduira éternellement. {Esaïe 58:11}.

Qu’est-ce qui t’inquiète ? Tu as perdu ton chemin ? Es-tu égaré dans quelque sombre bois, ne pouvant plus trouver le sentier ? Arrête-toi, et regarde le salut de ton Dieu. Il connaît le chemin et t’y conduira, si tu cries à lui.

Chaque jour amène ses perplexités spéciales. Comme il est doux, alors, de sentir que la conduite de l’Éternel est continuelle ! Si nous choisissons notre propre chemin, ou si nous consultons la chair et le sang, nous rejetons la direction de Dieu ; mais si nous renonçons à notre propre volonté, il guidera chaque pas de notre route, chaque heure de notre journée, chaque jour de notre année, chaque année de notre vie. Si nous voulons seulement nous laisser guider, nous le serons ; si nous voulons remettre notre voie à l’Éternel, il dirigera notre course si bien que nous ne pourrons pas nous égarer.

Mais remarquez à qui est faite cette promesse. Voyez le verset qui précède : « Si tu ouvres ton âme à celui qui a faim. » Nous devons sympathiser avec les autres et leur donner, non quelques croûtes sèches, mais les choses que nous voudrions nous-mêmes recevoir. Si nous montrons un tendre soin de notre prochain  à l’heure qu’il est dans le besoin, alors le Seigneur s’occupera de nos propres nécessités et sera toujours notre guide. Jésus est le guide, non des avares et de ceux qui oppriment le pauvre, mais de ceux qui sont bons et compatissants. De tels pèlerins ne perdront jamais leur chemin. Ch. Spurgeon


Marguerite

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4243
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Prenez soin de votre prochain   Jeu 16 Mar 2017 - 7:03

 Prenez soin de votre prochain

"Il faut que chacun de nous cherche à plaire à son prochain pour son bien, pour le faire progresser dans la foi." Romains 15.2

Vous pouvez construire beaucoup de choses dans votre vie, mais aucune ne durera éternellement. Une seule entreprise vaut la peine que vous y investissiez vos efforts : l'édification de votre prochain. La Bible vous y invite dans Romains 15.2.

Comment édifier les autres ? Le maître mot ici est la bonté, qui consiste à donner aux autres ce dont ils ont besoin et non ce qu'ils méritent. Si vous considérez la manière dont Jésus s'y prenait, vous constaterez qu'il exhortait, encourageait et était honnête dans ses paroles.

Jésus exhortait les hommes à être tout ce que Dieu voulait qu'ils soient. L'apôtre Paul fait écho à cet enseignement dans Éphésiens 4.1 : "Je vous exhorte [...] à marcher d'une manière digne de la vocation qui vous a été adressée." Autrement dit : "Ne perdez pas votre vie !"

Exhortez votre famille et vos amis à aller au-delà d'eux-mêmes et à découvrir leurs forces et leurs capacités. Dieu a donné à chacun de nous des compétences spécifiques, et il veut que nous les utilisions pour nous aider mutuellement. Nous sommes invités à transmettre aux autres les nombreuses bénédictions de Dieu.

Nous avons tous besoin de quelqu'un qui nous aide à découvrir nos dons et qui nous exhorte à les développer et à les utiliser. Vous pouvez jouer un rôle essentiel en aidant ceux que vous aimez à découvrir leurs talents et leurs points forts, puis en les exhortant à les exploiter.

Aidez-les également à comprendre combien les dons que Dieu leur a confiés sont spéciaux, en soulignant qu'ils nous priveraient d'une bénédiction en ne les exerçant pas. Nous sommes sur terre pour être en bénédiction à autrui.

Une action pour aujourd'hui
Décidez d'être une bénédiction pour votre prochain aujourd'hui. Rick Warren


Marguerite

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4243
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Mépriser votre prochain vous rend coupable de transgression   Ven 17 Mar 2017 - 6:36

   Aimer de manière impartiale

"Si vous vous livrez à des considérations de personnes, vous commettez un péché." Jacques 2.9

Jacques décrit deux personnes qui visitent une église. La première est un homme riche, vêtu d'habits resplendissants avec une position sociale élevée et capable de donner du travail. L'autre est un pauvre homme ayant certainement besoin d'assistance.

Vers quel homme allez-vous vous diriger ? A qui prêterez-vous attention ? A celui qui peut vous offrir une sécurité ou à celui qui n'a rien à vous offrir ? L'apôtre Jacques cherche à nous montrer les raisons profondes de l'amour impartial.

Quand vous aimez de manière impartiale, vous montrez votre profonde confiance en Dieu. Et vous témoignez ainsi que c'est lui qui contrôle votre vie. Quand vous croyez que ce sont les hommes qui déterminent votre destinée, vos pensées sont mauvaises (Jacques 2.4). Quand vous pratiquez de la discrimination, vous nourrissez des doutes en vous et vous diminuez ainsi la capacité de Dieu à intervenir dans votre vie ! En effet, les questions suivantes que vous vous posez : "Dieu est-il vraiment capable de gérer ma carrière ?" "Peut-il vraiment prendre soin de ma famille ?", montrent en réalité que vous doutez de Dieu. En regardant à l'apparence, nous jugeons sous l'inspiration de mauvaises pensées.

Quand vous aimez de manière impartiale vous montrez votre sagesse en ce qui concerne les autres (Jacques 2.5-7). Souvent les gens modestes reconnaissent leur besoin de Dieu. La plupart d'entre-nous sommes venus à Dieu car nous comprenions notre besoin de Lui. Peu viennent à Dieu en se sentant les meilleurs du monde. Snober une personne de condition faible car il a peu à donner peut vous amener à mépriser une personne que Dieu a choisie.

Quand vous aimez de manière impartiale vous montrez votre soumission à la Parole de Dieu (Jacques 2.8-11). Mépriser votre prochain vous rend coupable de transgression. Vous devez aimer le pauvre comme le riche.En réalité, si vous ne vous soumettez pas à Dieu dans ce commandement, alors vous désobéirez à n'importe quel autre commandement lorsque cela ira dans le sens de vos intérêts.

Quand vous aimez d'une manière impartiale vous montrez votre désir de la grâce de Dieu (Jacques 2.12-13). L'homme juge facilement les gens qui n'ont rien. Dieu vous invite à pratiquer la compassion et non le jugement.

Une action pour aujourd'hui
Je ne ferai aucun favoritisme mais au contraire, tout au long de cette journée, je manifesterai un amour impartial envers mon prochain. Patrice Martorano


Marguerite

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4243
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Employons notre énergie spirituelle au service de Dieu et de notre prochain    Sam 18 Mar 2017 - 6:52

Consacrez à dieu votre énergie spirituelle      

     … la croix de Notre Seigneur Jésus-Christ …  par qui le monde est crucifié pour moi, comme je le suis pour le monde.   Galates 6:14

     Concentrer ma pensée sur la Croix du Christ, ce n’est pas devenir un de ces piétistes préoccupés uniquement de leur propre sainteté. C’est au contraire me préoccuper toujours davantage de la cause de Christ. Le Seigneur n’a été ni un reclus, ni un ascète. Il ne s’est pas coupé de la société mais, intérieurement, il en était détaché. Sans être distant, il vivait néanmoins dans une autre sphère. Son mode de vie était celui de chacun, aussi les gens religieux de son temps l’appelaient-ils mangeur et buveur. Cependant rien n’a pu faire obstacle à l’entière consécration de son énergie spirituelle.

     Une contrefaçon de la consécration consiste à chercher à mettre en réserve de l’énergie spirituelle, dans le but de s’en servir plus tard, mais c’est là une erreur fatale. Pour un grand nombre de chrétiens, le Saint-Esprit les a affranchis de leur péché, mais il n’y a chez eux ni libération, ni épanouissement. Le genre de vie religieuse que nous rencontrons si souvent aujourd’hui n’a rien de commun avec la robuste sainteté de Jésus-Christ. « Je ne te prie pas de les ôter du monde, mais de les préserver du mal. » Nous devons vivre dans le monde, sans lui appartenir.

     Employons notre énergie spirituelle au service de Dieu et de notre prochain. La consécration c’est notre part, la sanctification, c’est l’affaire de Dieu, préoccupons-nous donc en premier lieu des intérêts de Dieu. Lorsque se pose à nous un problème difficile, demandons-nous ce qui peut promouvoir la cause de Jésus-Christ. O. Chambers


Marguerite

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aimer notre prochain comme nous-mêmes est le deuxième grand commandement.    

Revenir en haut Aller en bas
 
Aimer notre prochain comme nous-mêmes est le deuxième grand commandement.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aimer son prochain comme soit même. ..
» AIMER SON PROCHAIN COMME SOI-MÊME...
» Le grand commandement "aimer son prochain comme soi meme" n existe pas dans le coran!
» Comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensé
» Tant de belles choses pour faire aimer notre sainte religion ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM ROSE D'AUTOMNE :: SELON LA PAROLE DE DIEU :: Gouttes de Rosée (Méditations journalières - un thème par semaine)-
Sauter vers: