FORUM ROSE D'AUTOMNE

L'ART DE VIVRE ET DE VIEILLIR SELON DIEU !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Forum pour quatre sites que je vous invite à visiter : La vie chrétienne: Gouttes de rosée : http://www.rosee.org/rosee - L’art de vieillir: Rose d’automne : http://www.rosee.org/rosedautomne - Vie communautaire: La roseraie: http://www.rosee.org/roseraie - Famille, Ecologie: http://www.rosee.org/famillebiblique - Bienvenue à tous ! Le but de ce forum est d'être une petite oasis pour chacun de ceux qui le visite... et Je prie le Seigneur de nous permettre de nous encourager, nous édifier et de le voir glorifié dans le partage de sa Parole, que chaque visite sur ce forum soit pour chacun de nous une bénédiction de plus dans notre vie. N’hésitons pas non plus à partager nos sujets de prières afin que plusieurs puissent intercéder avec nous… L'expression des dons de chacun est bienvenue....

Partagez | 
 

 Exhortations journalières

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4192
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Vases d'argile   Mer 22 Fév 2017 - 6:54

Rappel du premier message :


Lisez > 2 Corinthiens 4.7-15

Vases d'argile

Nous portons ce trésor dans des vases de terre, afin que cette grande puissance soit attribuée à Dieu, et non pas à nous. 2 Corinthiens 4.7

Quand nous achetons un beau bijou, on nous le remet souvent dans un écrin doublé de velours noir ou de couleur sombre. Je crois que ce fait a pour but d'attirer immédiatement l'attention sur la beauté du bijou en question. Si l'écrin était couvert de motifs, ces derniers concurrenceraient la beauté du trésor qu'il renferme.

Cela me rappelle les remarques que Paul a faites au sujet du ministère que Jésus exerce auprès de nous: «Nous portons ce trésor dans des vases de terre» (2 Co 4.7). Il est facile d'oublier que nous sommes l'écrin et que son œuvre est le trésor. Nous ornons donc notre vase de terre, en nous attribuant le mérite des choses que nous faisons au service de Christ.

Lorsque nous pardonnons à quelqu'un, que nous usons de miséricorde ou que nous donnons généreusement, nous cherchons à nous en approprier la gloire. L'ennui, c'est que lorsque nous nous mettons à rechercher l'approbation et les louanges pour nos bonnes actions, nous concurrençons l'éclat du trésor de Dieu à l'œuvre par nous.

Lorsque nous accomplissons des choses pour Christ, celles-ci n'ont rien à voir avec nous et doivent avoir pour seul but de glorifier Dieu. Plus nous sommes effacés, plus il brille. Voilà d'ailleurs pourquoi, selon Paul, notre trésor a été mis dans un vase de terre, afin que toute la gloire revienne à Dieu. De plus, depuis quand un vase de terre a-t-il de l'importance ? C'est son contenu qui compte ! - J.M.S. -Notre Pain Quotidien


Laissez le trésor de Christ briller par vous tandis que vous vivez pour Dieu.

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee

AuteurMessage
Josy
Admin


Nombre de messages : 4192
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Que les richesses contenues dans cette surprenante parole de Jésus entrent pleinement dans notre coeur!    Ven 31 Mar 2017 - 7:09


"J'ai fait connaître Ton Nom aux hommes que Tu M'as donnés du milieu du monde." Jean 17:6

L a prière sacerdotale donne une révélation merveilleuse de la communion bénie et intime qui unit le Père et le Fils. Ayant achevé l'oeuvre que le Père Lui avait donné à faire, avant de retourner au ciel, avant l'heure tragique de Gethsémané, en ce moment où Il pressent la croix, le Fils laisse jaillir de Son coeur ces paroles filiales annonçant le ministère de Souverain Sacrificateur qu'Il devait accomplir une fois glorifié. "Jésus leva les yeux au ciel, et dit: Père, l'heure est venue! Glorifie Ton Fils, afin que Ton Fils Te glorifie... J'ai fait connaître Ton Nom aux hommes que Tu M'as donnés du milieu du monde" Dans cette heure unique, le Seigneur prie pour les hommes que le Père Lui a donnés. Il prie pour Ses disciples, cette première génération de la race missionnaire, ces hommes du commun peuple que nul dans le monde n'a jamais égalés.

Mais les termes de Sa prière vont au-delà d'une simple interprétation locale et historique; ces hommes que le Père a donnés au Fils en récompense de Son oeuvre expiatoire sont les chrétiens de tous les siècles, tous les rachetés, tous ceux qui sont au bénéfice de Son oeuvre achevée à Golgotha, étant sauvés par grâce, justifiés par la résurrection corporelle du Seigneur et adoptés pour être enfants. Tous sont compris dans ce terme: "Ceux que Tu M'as donnés."

Bien que conscients de notre indignité devant un tel privilège, nous savons que nous sommes inclus dans cette prière. En vertu de cette déclaration du Seigneur, nous avons le droit de nous présenter devant le trône de la grâce, en disant: Seigneur, je suis un de ceux que le Père T'a donnés du milieu du monde, je viens à Toi dans toute mon ignorance et ma faiblesse, sachant que Tu m'as fait connaître Ton Nom et que le Père T'a fait don de ma vie, comme Tu l'as dit; emploie-la!

Que les richesses contenues dans cette surprenante parole de Jésus entrent pleinement dans notre coeur! H. E. Alexander
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin


Nombre de messages : 4192
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: l’Heure des Montées   Mer 22 Mar 2017 - 6:21


Luc 19.41-48 - Quand il approcha de la ville et qu'il la vit, Jésus pleura sur elle et dit: «Si seulement tu avais toi aussi reconnu, aujourd'hui, ce qui peut te donner la paix! Mais maintenant, cela est caché à tes yeux. Des jours viendront pour toi où tes ennemis t'entoureront d'ouvrages fortifiés, t'encercleront et te serreront de tous côtés. Ils te détruiront, toi et tes enfants au milieu de toi, et ils ne laisseront pas en toi pierre sur pierre, parce que tu n'as pas reconnu le moment où tu as été visitée.» Lire la suite...

« l’Heure des Montées »

Traditionnellement, lorsque les pèlerins approchaient de Jérusalem, ils entonnaient les « Cantiques des Montées » 1, une série de psaumes qui, mêlant détresse et espoir, invitent les pèlerins à placer leur espérance en Dieu. Mais ce qu'aucun des autres pèlerins ne peut imaginer, Jésus le sait : il ne reste que quelques années avant que Jérusalem soit mise à sac par les légions de Titus, quelques années avant que le Temple ne soit rasé2. Jérusalem et le Temple.. . Combien de fois y est-il venu, combien de fois le salut y a-t-il été annoncé ? 3 N'a-t-il pas, enfant, été proclamé comme la Gloire d'Israël ? N'a-t-il pas étonné les rabbins du lieu ? N'a-t-il pas déjà appelé les pèlerins à venir à lui ? Et pourtant, malgré l'étonnement des uns et l'admiration des autres, tout est resté dans sa morne routine, dans sa banale indifférence. C'est l'ultime visite qu'il fait à la Ville, et il sait que malgré son enseignement, malgré ses appels, rien ne changera.
Inutiles ?

Ainsi, toutes ces interpellations, toutes ces visites au Temple auraient-elles été inutiles ? Non, sans aucun doute. D'abord, parce que même s'ils ont été peu nombreux à véritablement s'attacher à Jésus durant cette période, quelques-uns l'ont suivi, et – après la résurrection – ont pu se souvenir de ces enseignements, les transmettre. Ensuite, parce que les coeurs ont tout de même été préparés de cette manière, ainsi qu'en témoignent les conversions nombreuses lorsque les apôtres se sont mis à prêcher.

Enfin, tout cela n'aura pas été inutile si nous-mêmes, recevant le témoignage des apôtres, en vivons. En effet, notre coeur n'est-il pas aussi un Temple pour Dieu ? Et dans ce Temple aussi, il enseigne chaque jour.   Stéphane Robin

Notes:
   1: Les psaumes 120 à 134
   2: Titus, fils de l'empereur Vespasien, a dirigé la reconquête de Jérusalem révoltée en 70 de notre ère.
   3: Voir Lc 2.22-38, 41-50 ; Jn 7.14-38, etc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin


Nombre de messages : 4192
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Ce n'est pas un esprit de timidité que Dieu nous a donné.   Sam 18 Mar 2017 - 7:03


"Ce n'est pas un esprit de timidité que Dieu nous a donné. "2 Timothée 1:7

Qui ne connaît la timidité, la crainte? Elles entrent dans le coeur on ne sait comment. Certains tempéraments y sont spécialement sujets; pour eux, leur timidité est une servitude qui n'est pas en accord avec la profession et la vocation de l'enfant de Dieu. Que de choses nous n'avons pas faites parce que nous avons été timides!

L'Eglise de Dieu est appelée à vivre dans un monde ennemi où l'apostasie bat son plein. L'ordre de Dieu est là: "Toi, ceins tes reins, lève-toi et dis-leur tout ce que je t'ordonnerai." Mais nous nous arrangeons à ne rien faire et à ne rien dire, en nous appuyant sur des raisonnements et des excuses qui cachent mal la cause de notre inaction, notre silence; nous oublions le terrible verdict de la Parole divine à l'égard des lâches, ou, selon la version Ostervald, des "timides". Apocalypse 21:8.

Dieu nous demande de Lui donner notre vie et de Le servir dans le chemin de l'obéissance et de la consécration. L'appel est clair, le chemin tout indiqué... mais, vaincus par la crainte des hommes, nous tombons dans ce piège. Proverbes 29:25.

Malheur à celui ou à celle qui a entendu l'appel mais qui, par crainte du "qu'en dira-t-on", n'y répond pas. La timidité est une puissance dans la main de Satan. L'oeuvre de Dieu ne se fait pas, l'acte de foi ne s'accomplit pas, parce que nous craignons...

Notre Dieu, qu'a-t-Il fait de la crainte? "Ainsi donc, puisque les enfants participent au sang et à la chair, Il y a également participé Lui-même afin que, par la mort, Il anéantît celui qui a la puissance de la mort, c'est-à-dire, le diable, et qu'Il délivrât tous ceux qui, par crainte de la mort, étaient toute leur vie retenus dans la servitude." Hébreux 2:14-15. L'esclavage de la crainte et de la timidité est compris dans cette "crainte de la mort", vaincue à Golgotha, et l'enfant de Dieu en a été délivré. "Que votre coeur ne se trouble point. Croyez en Dieu et croyez aussi en Moi." Jean 14:1. Que Son sang purifie nos coeurs de la crainte, et que notre esprit de timidité soit remplacé par Son Esprit de force, d'amour et de sagesse. H. E. Alexander
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin


Nombre de messages : 4192
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Dieu est-il indifférent?   Mer 15 Mar 2017 - 6:50


Dieu est-il indifférent?

Pour Abel, il semble que Dieu l’ait été. Tué par son frère sous l'effet de la haine produite par la jalousie, Abel a été le premier être humain à connaître la mort. Sa vie n'avait-elle donc aucun sens? Mais si, évidemment – il a prêché plus longtemps qu'aucun prédicateur qui ait jamais vécu! Par son “meilleur sacrifice… étant mort, il parle encore” (Hébreux 11. 4)! Ses actes sont plus éloquents, alors qu'il est mort, que ses paroles n'auraient pu l'être quand il était vivant. Et pourtant, avec sérieux et insistance, la raison humaine ne pourrait que penser que Dieu est indifférent!

Considérez le cas de Moïse. Il voyait Israël, son peuple bien-aimé, gémissant sous la servitude et les mauvais traitements. Mais quand il essaya d'aider ses frères, il ne fit que rendre leur situation plus désespérée. Et il en a été de même pour lui! Il dut fuir dans le désert où il ne put rien faire de plus glorieux que de garder le troupeau de son beau-père pendant 40 longues années. Il pouvait bien se demander: Dieu est-il indifférent? Il semblait vraiment que c’était le cas. Mais quand Moïse vit la main puissante de l'Éternel à l'œuvre à la mer Rouge pour délivrer le peuple de façon miraculeuse, il reçut la réponse.

Voyez encore l’exemple de David. Il avait été oint comme roi mais ensuite il connut des souffrances, pourchassé par Saül. Ces circonstances difficiles mettaient à l'épreuve son endurance et sa patience. Mais elles ont inspiré des psaumes qui ont réconforté les croyants pendant près de 3000 ans. Dieu était-il indifférent? Pendant cette période des plus difficiles, David était capable de dire: “Voici, Dieu est mon secours… Il m'a délivré de toute détresse” (Psaume 54. 4, 7).

Les Écritures abondent en exemples confirmant que Dieu n'est pas indifférent, en dépit des apparences. Retenons cette pensée: “Si Dieu est pour nous, qui sera contre nous?” (Romains 8. 31)! Nous sentons-nous abandonnés, isolés? Alors c'est le moment de nous appuyer sur le Seigneur lui-même. A.J. Pollock
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin


Nombre de messages : 4192
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Le trésor caché !   Lun 13 Mar 2017 - 6:01


Le trésor caché !

Le trésor caché !

" Il n’avait ni beauté ni éclat pour attirer nos regards, et son aspect n’avait rien pour nous plaire." Esaïe 53.2

Un jour, lors d’une vente aux enchères à Londres, visiblement un vieux violon poussiéreux, n’intéressait personne.

Prenez courage ! Si vous êtes enfant de Dieu...vous verrez qu’il est le divin artiste
En revanche, un acheteur s’approcha, et saisissant l’instrument, commença à en tirer quelques notes mélodieuses, retenant ainsi l’attention des autres acheteurs. Fascinés et enthousiastes, ils se mirent à enchérir à tout va.

Beaucoup avaient reconnu le prestigieux violoniste "Niccolò Paganini" qui avait tout de suite identifié le joyau que représentait ce violon. Il obtint ce merveilleux "Stradivarius" pour une somme dérisoire. 



Le soir, Paganini parut devant une foule immense avec le vieux violon qu’il venait d’acheter. Il en joua de telle sorte que le peuple enthousiasmé voulut le porter en triomphe.

N'êtes-vous pas parfois, comme ces acheteurs indifférents, qui par leur attitude, méprisent un trésor qui est à leur portée ? D'autres fois, ne vous sentez-vous pas dévalorisé au regard des autres, ou ignoré ?



Mais prenez courage ! Si vous êtes enfant de Dieu, si vous vous livrez à Jésus-Christ, vous verrez qu’il est le divin artiste qui, s’emparant du "vieil instrument" que vous semblez être, peut en tirer une mélodie céleste à la gloire de Dieu !

Prière pour aujourd’hui
Seigneur, je te demande de m’aider, car je me sens souvent comme ce vieux violon, sans vie, sans force, mais je veux me livrer entre tes mains afin que ma vie serve à ta gloire. Utilise-moi comme tu voudras, je me livre entre tes mains. Amen ! Jean-Louis Gaillard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin


Nombre de messages : 4192
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Écoutez la parole de Dieu   Ven 10 Mar 2017 - 6:18


Hébreux 2.1-9 C'est pourquoi nous devons d'autant plus nous attacher au message que nous avons entendu, de peur d'être entraînés à notre perte. En effet, puisque la parole annoncée par l'intermédiaire des anges a été confirmée et que toute transgression et toute désobéissance ont reçu une juste sanction, comment échapperons-nous si nous négligeons un si grand salut? Ce salut, annoncé d'abord par le Seigneur, nous a été confirmé par ceux qui l'ont entendu. Dieu a appuyé leur témoignage par des signes, des prodiges et divers miracles, ainsi que par les dons du Saint-Esprit distribués conformément à sa volonté. Lire la suite...

Écoutez la parole de Dieu

Écoutez la Parole de Dieu ! Prêtez-y attention ! C'est bien ce à quoi ces versets nous exhortent.
Mais pourquoi une telle injonction ?

Il faut dire que pour les premiers lecteurs, les temps sont de plus en plus durs, et la persécution ne fait que croître à l'encontre des disciples de Christ. Pour ceux d'entre eux qui ont grandi dans le judaïsme, le doute et la peur les amènent à s'interroger. Éviter la persécution en omettant de dire qu'ils sont devenus disciples de Christ, ne serait-ce pas une option plausible ? Après tout, n’y a-t-il pas de nombreux points communs entre le judaïsme et le christianisme ?

Mais l'auteur de l’épître interpelle ses lecteurs : « Comment échapperons-nous si nous négligeons un si grand salut », non seulement « annoncé », mais « confirmé »  ? L’ignorer reviendrait ni plus ni moins à renier Christ, à renier qu'il est le Messie dont les prophètes et les anges eux-mêmes ont prédit la venue. Ce serait alors choisir sa propre perte plutôt que la vie en Christ !

Et nous…

Réalisons-nous, nous aussi, l’importance du salut en Christ ? Il est vrai qu'en devenant homme, Jésus-Christ a été abaissé pour un peu de temps au-dessous des anges. Mais c'est qu'il « n'a pas regardé son égalité avec Dieu comme un butin à préserver » (Ph 2. 6). Il s'est abaissé pour nous : pour donner sa vie à notre place en mourant sur la croix, et ainsi payer le prix de nos fautes et nous offrir le salut.

Le croyons-nous vraiment ? Tout comme les lecteurs de l'épître aux Hébreux, nous sommes confrontés à cette question : allons-nous renier notre foi en Christ, ou reconnaître publiquement qu'en lui se trouve le salut ? Que face aux doutes qui nous tenaillent, aux épreuves de la vie, voire aux persécutions, nous puissions toujours demeurer en Christ ! Ilena Hatton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin


Nombre de messages : 4192
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Comme un père a compassion…   Mar 7 Mar 2017 - 7:21


Comme un père a compassion…

Comme un père a compassion de ses enfants, l'Eternel a la compassion de ceux qui le craignent.
Car il sait de quoi nous sommes formés, Il se souvient que nous sommes poussière.
(Psaume 103:13).

Ce merveilleux psaume de louanges, écrit par David, commence par:
Mon âme, bénis l'Eternel! Que tout ce qui est en moi bénisse son saint nom!
Mon âme, bénis l'Eternel, et n'oublie aucun de ses bienfaits.

Lorsque la route de la vie est dure et les difficultés insurmontables, jetons un regard en arrière. Rappelons-nous combien Dieu nous a comblé de bienfaits dans le passé et bénissons-le pour tout ce qu'il a déjà fait.

Parfois, nous ne comprenons plus rien à ce qui se passe. Nos prières s'achoppent à un mur. La solution évidente à nos besoins nous est refusée, nous ne savons plus de quel côté nous tourner. Il nous semble que Dieu n'a pas compris notre situation, l'urgence de la réponse à donner. Tous les hommes se sont achoppés un jour à ces questions, il suffit de lire le livre de Job pour le constater. Parfois, des jours, des mois ou des années plus tard, Dieu nous montre (dans la mesure de notre compréhension) le pourquoi de ces épreuves. Dans d'autres cas... RIEN!

Ce ne sera que dans l'éternité que nos "Pourquoi?" auront des réponses. En attendant, laissons-le décider et faire selon ce qu'Il sait être notre bien.

Relisons le verset:
Comme un père a compassion de ses enfants, l'Eternel a la compassion de ceux qui le craignent.
Car il sait de quoi nous sommes formés, Il se souvient que nous sommes poussière.

Il connaît nos limites, notre faiblesse, notre incompétence. Il en tient compte, il a pleinement compassion de nous et nous soutiendra toujours.

*****

Vous me direz peut-être: "Parlez pour vous-même, mais moi, j'ai de tels problèmes - maladies ou épreuves de toutes sortes - je ne suis pas du tout dans le même cas". Il est vrai que, dans Sa bonté, Dieu a pris soin de moi jour après jour, avec une pleine fidélité. Mais si vous, vous jugez votre cas si terrible, je vous conseille de lire deux livres écrits par une personne bien plus qualifiée que moi pour vous répondre: Joni Earekson, devenue infirme à l'âge de 18 ans. Elle a écrit notamment "Joni" et "Un pas de plus" où elle décrit ses luttes. (Voyez le catalogue à www.maisonbible.net)

Ou tout simplement sur ce site, allez voir dans "Portes ouvertes" ce qui se passe dans tant et tant de pays. Si la grâce de Dieu et sa compassion sont suffisantes pour ses enfants là-bas, ne seront-elles pas suffisantes pour vous? Message pour votre coeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin


Nombre de messages : 4192
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Avez-vous peur du rejet ?   Mer 1 Mar 2017 - 6:58


Avez-vous peur du rejet ?

"C’est moi, c’est moi qui vous console. Qui es-tu, pour avoir peur de l’homme mortel […] dont le sort est celui de l’herbe ?" Ésaïe 51.12

Une des façons de vaincre la peur du rejet est d’apprécier les choses à leur juste valeur. Vous pouvez écouter les opinions d’autrui, mais ne les tenez jamais pour plus importantes qu’elles ne sont.

Ne vous inquiétez pas, dit Ésaïe, si l’homme mortel dit du mal de vous. Seule l’opinion de Dieu compte.

Dans le verset d’aujourd’hui, Ésaïe affirme que notre vie sur terre ne dure qu’un temps, alors pourquoi avoir peur de ce que pensent les autres ? Ils ne sont pas Dieu et de toute manière, leurs opinions n’ont pas de portée éternelle.

Ne vous inquiétez pas, dit Ésaïe, si l’homme mortel dit du mal de vous. Seule l’opinion de Dieu compte. Ne pensez pas que les jugements des autres sont infaillibles ou inspirés directement par Dieu. Vous n’avez pas à accepter automatiquement leurs critiques ; prenez-les pour ce qu’ils valent. Pourquoi vous dis-je cela ? Parce que, lorsque vous accordez une importance démesurée à l’approbation d’autrui, vous vous exposez à la peur du rejet.

La Bible dit : "Que dirons-nous donc à ce sujet ? Si Dieu est pour nous, qui sera contre nous ?" (Romains 8.31). Si vous avez vraiment conscience que Dieu est pour vous, vous êtes capable de faire face à l’opposition la plus virulente.

Pour certaines personnes, tout ce qui compte, c’est d’être bien vues, renommées ou applaudies. "Que pensent les autres de moi ? Comment me voient-ils ? Je dois absolument donner une bonne image de moi."

En réagissant ainsi, je suis à la merci des jugements de n’importe qui. Si les autres me considèrent comme un perdant, c’est que j’en suis un ! S’ils estiment que je suis un pauvre type, ils ont probablement raison. En ce qui me concerne, je n’ai pas envie de vivre ainsi. Et vous ? Dieu n’a jamais voulu cela. Il vous dit : "Pourquoi les écoutes-tu ? Ils ne sont que des hommes mortels. C’est mon opinion qui compte. Eux ne durent pas plus longtemps que l’herbe."

Paul affirme que son but dans la vie est de plaire à Dieu et non aux hommes. "Et maintenant, est-ce la faveur des hommes que je désire, ou celle de Dieu ? Est-ce que je cherche à plaire aux hommes ? Si je plaisais encore aux hommes, je ne serais pas serviteur de Christ" (Galates 1.10).

Le choix m’appartient. Je peux choisir de qui je recherche l’approbation : de Dieu ou des hommes.

Une réflexion pour aujourd’hui
À qui désirez-vous plaire avant tout ? À la foule ou à Dieu ? Paul dit que vous ne pouvez pas plaire aux deux en même temps. Vous devez décider qui vous voulez impressionner. Rappelez-vous simplement qui est celui "dont le sort est comme l’herbe". Rick Warren
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin


Nombre de messages : 4192
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Tâchez d’être plus patient(e)    Mar 28 Fév 2017 - 7:03


Tâchez d’être plus patient(e)

« Soyez patients envers tous » 1Thessaloniciens 5.14

Voici une histoire drôle sans doute familière. Une femme prie : « Seigneur donne-moi de la patience, et je la veux tout de suite ! » Mais c’est moins drôle si c’est le reflet de votre vie. Si vous êtes contrarié(e) à chaque fois que vous devez attendre, votre impatience peut vous blesser. Il n’y a que Dieu qui ait la puissance de faire que les choses arrivent comme il veut. Mais il est toujours bienveillant, respectueux de nos choix, et attend patiemment que nous nous conformions à sa volonté. Et puisque nous ne sommes pas Dieu, imaginez combien il est insensé de s’énerver contre le commerçant, le banquier ou le conducteur qui vous ralentit. Jésus a dit : « Par votre persévérance vous sauvegarderez vos âmes » (Lu 21.19). Le mot « âmes » se réfère ici à nos sentiments. Jésus est en train de dire : « Prenez le contrôle de vos émotions et montrez-vous semblables au Christ ». Votre capacité à gérer les retards et les contretemps va déterminer votre niveau de joie et de paix. Si vous ne pouvez pas contrôler ce qui se passe autour de vous, décidez de contrôler ce qui se passe en vous. Vaincre l’impatience implique trois choses : 1) admettre le problème. Tant que vous raisonnez et justifiez votre attitude, vous ne grandirez pas. 2) s’engager à permettre au Saint-Esprit de vous remplir de patience. La patience ne vient par sur une résolution de Nouvel An ou en comptant jusqu’à dix. Elle est le « fruit » de l’Esprit, et grandit avec votre coopération (voir Ga 5.22). 3) décider de vivre le moment présent et ne plus être obsédé(e) par ce qui devrait se passer ensuite. Bob Gass
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4192
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Vases d'argile   Mer 22 Fév 2017 - 6:54


Lisez > 2 Corinthiens 4.7-15

Vases d'argile

Nous portons ce trésor dans des vases de terre, afin que cette grande puissance soit attribuée à Dieu, et non pas à nous. 2 Corinthiens 4.7

Quand nous achetons un beau bijou, on nous le remet souvent dans un écrin doublé de velours noir ou de couleur sombre. Je crois que ce fait a pour but d'attirer immédiatement l'attention sur la beauté du bijou en question. Si l'écrin était couvert de motifs, ces derniers concurrenceraient la beauté du trésor qu'il renferme.

Cela me rappelle les remarques que Paul a faites au sujet du ministère que Jésus exerce auprès de nous: «Nous portons ce trésor dans des vases de terre» (2 Co 4.7). Il est facile d'oublier que nous sommes l'écrin et que son œuvre est le trésor. Nous ornons donc notre vase de terre, en nous attribuant le mérite des choses que nous faisons au service de Christ.

Lorsque nous pardonnons à quelqu'un, que nous usons de miséricorde ou que nous donnons généreusement, nous cherchons à nous en approprier la gloire. L'ennui, c'est que lorsque nous nous mettons à rechercher l'approbation et les louanges pour nos bonnes actions, nous concurrençons l'éclat du trésor de Dieu à l'œuvre par nous.

Lorsque nous accomplissons des choses pour Christ, celles-ci n'ont rien à voir avec nous et doivent avoir pour seul but de glorifier Dieu. Plus nous sommes effacés, plus il brille. Voilà d'ailleurs pourquoi, selon Paul, notre trésor a été mis dans un vase de terre, afin que toute la gloire revienne à Dieu. De plus, depuis quand un vase de terre a-t-il de l'importance ? C'est son contenu qui compte ! - J.M.S. -Notre Pain Quotidien


Laissez le trésor de Christ briller par vous tandis que vous vivez pour Dieu.

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Exhortations journalières   

Revenir en haut Aller en bas
 
Exhortations journalières
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» subrogation indemnités journalières des contractuels en congé maladie
» Protection sociale : nouveau calcul des indemnités journalières
» pole emploi radiation
» Feuilles de consommation journalières
» L'humilité. Cette qualité si difficile à manifester.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM ROSE D'AUTOMNE :: SELON LA PAROLE DE DIEU :: Edification / Méditations-
Sauter vers: