FORUM ROSE D'AUTOMNE

L'ART DE VIVRE ET DE VIEILLIR SELON DIEU !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Forum pour quatre sites que je vous invite à visiter : La vie chrétienne: Gouttes de rosée : http://www.rosee.org/rosee - L’art de vieillir: Rose d’automne : http://www.rosee.org/rosedautomne - Vie communautaire: La roseraie: http://www.rosee.org/roseraie - Famille, Ecologie: http://www.rosee.org/famillebiblique - Bienvenue à tous ! Le but de ce forum est d'être une petite oasis pour chacun de ceux qui le visite... et Je prie le Seigneur de nous permettre de nous encourager, nous édifier et de le voir glorifié dans le partage de sa Parole, que chaque visite sur ce forum soit pour chacun de nous une bénédiction de plus dans notre vie. N’hésitons pas non plus à partager nos sujets de prières afin que plusieurs puissent intercéder avec nous… L'expression des dons de chacun est bienvenue....

Partagez | 
 

 Exhortations journalières

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4189
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Vases d'argile   Mer 22 Fév 2017 - 6:54

Rappel du premier message :


Lisez > 2 Corinthiens 4.7-15

Vases d'argile

Nous portons ce trésor dans des vases de terre, afin que cette grande puissance soit attribuée à Dieu, et non pas à nous. 2 Corinthiens 4.7

Quand nous achetons un beau bijou, on nous le remet souvent dans un écrin doublé de velours noir ou de couleur sombre. Je crois que ce fait a pour but d'attirer immédiatement l'attention sur la beauté du bijou en question. Si l'écrin était couvert de motifs, ces derniers concurrenceraient la beauté du trésor qu'il renferme.

Cela me rappelle les remarques que Paul a faites au sujet du ministère que Jésus exerce auprès de nous: «Nous portons ce trésor dans des vases de terre» (2 Co 4.7). Il est facile d'oublier que nous sommes l'écrin et que son œuvre est le trésor. Nous ornons donc notre vase de terre, en nous attribuant le mérite des choses que nous faisons au service de Christ.

Lorsque nous pardonnons à quelqu'un, que nous usons de miséricorde ou que nous donnons généreusement, nous cherchons à nous en approprier la gloire. L'ennui, c'est que lorsque nous nous mettons à rechercher l'approbation et les louanges pour nos bonnes actions, nous concurrençons l'éclat du trésor de Dieu à l'œuvre par nous.

Lorsque nous accomplissons des choses pour Christ, celles-ci n'ont rien à voir avec nous et doivent avoir pour seul but de glorifier Dieu. Plus nous sommes effacés, plus il brille. Voilà d'ailleurs pourquoi, selon Paul, notre trésor a été mis dans un vase de terre, afin que toute la gloire revienne à Dieu. De plus, depuis quand un vase de terre a-t-il de l'importance ? C'est son contenu qui compte ! - J.M.S. -Notre Pain Quotidien


Laissez le trésor de Christ briller par vous tandis que vous vivez pour Dieu.

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee

AuteurMessage
Josy
Admin


Nombre de messages : 4189
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: La table la plus longue   Mer 5 Avr 2017 - 6:49


• Lisez Matthieu 26.26-30

La table la plus longue au monde

Je ne boirai plus désormais de ce fruit de la vigne, jusqu'au jour où j'en boirai du nouveau avec vous dans le royaume de mon Père. Matthieu 26.29

Le dimanche 18 juillet 2010, l'une des autoroutes les plus fréquentées d'Europe est devenue ce que certains ont appelé «la table la plus longue du monde». Les autorités ont fermé un tronçon de 60 km de l'autoroute A40 dans la région de la Ruhr, en Allemagne, afin que les gens puissent y marcher et y faire du vélo ou s'asseoir à l'une des 20 000 tables installées sur la chaussée. On estime à deux millions le nombre des personnes qui sont venues profiter d'un événement par lequel le directeur espérait que les gens de plusieurs cultures, générations et pays entreraient en relation ensemble.

Cet événement m'a fait penser à une table encore plus grande autour de laquelle les croyants se réunissent pour partager le repas du Seigneur. Au cours de la sainte Cène, nous nous rappelons que Jésus est mort pour nous, en attendant le point culminant de l'Histoire: son retour. Juste avant sa crucifixion, Jésus a partagé le repas pascal avec ses disciples et leur a alors annoncé: «Je ne boirai plus désormais de ce fruit de la vigne, jusqu'au jour où j'en boirai du nouveau avec vous dans le royaume de mon Père» (Mt 26.29).

La Table du Seigneur réunit les gens «de toute tribu, de toute langue, de tout peuple, et de toute nation» (Ap 5.9) que Christ a rachetés par son sang. Un jour, lors d'heureuses retrouvailles, tous ceux qui appartiennent à Jésus s'assoiront avec lui à une table qui fera paraître petite celle de l'autoroute A40. Quelle joie à l'idée de s'y trouver ensemble ! —D.C.M. - Notre pain quotidien


Dans son amour, Christ se sert de la diversité pour créer l'unité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin


Nombre de messages : 4189
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Une fin et un début   Mar 4 Avr 2017 - 6:51


Luc 22.7-23  Le jour des pains sans levain où l'on devait sacrifier l'agneau pascal arriva. Jésus envoya Pierre et Jean en leur disant: «Allez nous préparer la Pâque, afin que nous la mangions.» Ils lui dirent: «Où veux-tu que nous la préparions?» Il leur répondit: «Quand vous serez entrés dans la ville, vous rencontrerez un homme qui porte une cruche d'eau; suivez-le dans la maison où il entrera et dites au propriétaire de la maison: 'Le maître te demande: Où est la salle où je mangerai la Pâque avec mes disciples?' Alors il vous montrera une grande pièce aménagée à l'étage: c'est là que vous préparerez la Pâque.» Ils partirent et trouvèrent tout comme il le leur avait dit, et ils préparèrent la Pâque.
Lire la suite...

Une fin et un début

Pour Jésus, c’est la dernière Pâque. Il prend l’une des quatre coupes bénies et distribuées (selon la tradition) lors du repas pascal et dit à ses disciples que c’est bientôt fini. Il ne mangera et ne boira plus avec eux pour se remémorer et revivre la libération du peuple élu, quand il est sorti d’Égypte et a été préservé de l’ange qui détruit les ennemis de Dieu.

Peu après, il distribue à ses amis du pain et une autre coupe. Il inaugure alors une réalité entièrement nouvelle : Dieu s’allie aux hommes, non pas en restant là-haut, sur le Sinaï ou dans le ciel, mais en se faisant tout proche par le corps de son Fils.

L’ancien annonce et préfigure le nouveau

La Pâque juive n’est pas qu’un retour vers le passé. Elle tend vers un accomplissement : dans le Royaume à venir, les enfants de Dieu seront totalement libérés, non seulement d’un peuple oppresseur, mais du mal sous toutes ses formes (16). Non seulement ils échapperont à la mort, mais ils recevront la vie, la vraie vie, pour toujours.

C’est aussi pour aujourd’hui

La sainte cène indique aussi l’avenir : elle préfigure le banquet du Royaume, où des hommes de tous les peuples seront conviés. Ils communieront avec le Christ et les uns avec les autres, dans une joie débordante. Dès maintenant, lors de la sainte cène, nous avons un avant-goût de cette joie. Il vient s’unir à nous intimement, il se donne à notre bouche, à notre corps, non pas à nos pensées sublimes. Cette communion n’a rien de magique : la présence du traître à la table ne l’a pas sauvé – elle n’a pas non plus souillé la table. Pour recevoir le Seigneur, il nous faut placer notre confiance en lui et lui abandonner toute notre personne. Jean Villard - Le guide en ligne

A méditer
Dans plusieurs Églises, la cène est nommée eucharistie (= action de grâces). Cela nous rappelle que c’est le Seigneur qui nous donne tout ; nous n’avons qu’à recevoir, dans la reconnaissance émerveillée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin


Nombre de messages : 4189
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Ce que tu dois faire est de marcher dans la justice   Lun 3 Avr 2017 - 6:15


Sécurité du juste

Celui qui marche dans les voies de la justice est un homme brave, car dans son cœur repose une confiance inébranlable. Le Psalmiste s’écrie:

« [...] La mémoire du juste dure toujours.
Il ne craint pas les mauvaises nouvelles;
Son cœur est ferme, confiant en l’Éternel. »
(Psaume 112:6-7)

Le juste vit en sûreté, qu’importent les nouvelles qui parviennent à son oreille; il ne les craint pas parce que son refuge est dans le nom de son Sauveur. Que peuvent lui faire des hommes?

Il est bien facile de se laisser abattre lorsque l’on entend une mauvaise nouvelle… Ce peut être un accident, des plans dérangés, un ami qui nous déçoit, des finances restreintes ou une personne sur qui on comptait pour nous venir en aide, mais les choses sont changées. En toutes circonstances, celui qui met son refuge en Jésus, demeurant ferme et confiant, sans se décourager; est rempli d’une assurance qui fait l’envie de son entourage, car le juste reste calme au milieu des afflictions.

Si Jésus est ton Sauveur, cherche en Lui ton refuge en tout temps.

Remets ton sort entre Ses mains bénies, et Il agira; rien n’est au-dessus de Sa puissance. Même lorsque tu te sens faible, c’est alors qu’Il vient à ton secours, te prouvant Sa force dans Son amour.

Seulement, ce que tu dois faire est de marcher dans la justice, car seul celui qui est juste, celui que Jésus a justifié par Son sacrifice, possède cette assurance. Celui-ci reste calme, ne craignant pas les mauvaises nouvelles sachant, où trouver son refuge.

SON COEUR EST FERME, IL EST CONFIANT EN L’ÉTERNEL! R. Desmarais
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin


Nombre de messages : 4189
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Que ma coupe déborde   Sam 1 Avr 2017 - 21:03


Que ma coupe déborde

"Tu oins d’huile ma tête, et ma coupe déborde." Psaumes 23.5

Connaissez-vous l'expression : "C'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase !" ? Cette expression signifie qu'une personne ne peut plus supporter une situation, ou bien qu'un événement en trop est venu s'ajouter à celle-ci. Il s'agit d'une image renvoyant à un vase dans lequel on verserait de l'eau jusqu'à ce qu'il déborde, autrement dit "jusqu'à ce qu'il ne puisse en supporter davantage". D'ailleurs avant de recevoir cette fameuse goutte, les gens disent : "La coupe est pleine !" Ces expressions renvoient à une notion de conflit.

De quoi notre coupe est-elle pleine ?

Cependant, il semble que dans le Psaume 23, il en est autrement. David désire ardemment que sa coupe soit pleine, et même qu'elle déborde. Il attend avec impatience cette fameuse goutte d'eau qui va venir faire déborder son vase.

Ces deux citations, l'une profane et l'autre biblique, nous poussent à une question sous forme de réflexion. De quoi notre coupe est-elle pleine ? Est-elle remplie de frustration, de colère, d'angoisse et de méchanceté ou bien est-elle débordante de grâce, d'amour, de reconnaissance et de l'onction divine ?

Qu'en ce jour vous puissiez demander à Dieu de vider votre coupe de tout ce qui n'est pas à sa gloire. Ensuite, priez afin qu'il vous remplisse de son Esprit.

Si autrefois votre coupe était pleine d'inquiétude, qu'elle puisse désormais être remplie de paix. Si votre vase était prêt à déborder de colère, laissez Dieu vous donner sa douceur. Si votre vie est pleine de péché, que Dieu lave votre vase souillé et qu'ensuite il le remplisse de son pardon.

Oui, Seigneur que ma coupe déborde de ta joie, de ton amour et de ton Esprit.

Une prière pour aujourd'hui
Seigneur, je viens devant toi en ce jour pour te demander de vider mon vase de tout ce qui n'est pas à ta gloire. Désormais Jésus, remplis ma coupe de ton onction et que celle-ci puisse déborder pour la gloire de ton nom. Amen. Patrice Martorano
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin


Nombre de messages : 4189
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Re: Exhortations journalières   Sam 1 Avr 2017 - 7:29


Lisez > Jean 10.7-18

Nouvelle vision du changement

Je suis le bon berger. Je connais mes brebis, et elles me connaissent. Jean 10.14

Les gens détestent le changement, me dit-on.

Pourtant, le changement auquel nous résistons en général est de ceux qui, à notre avis, aggraveront notre situation plutôt que de l'améliorer. Nous nous empressons de changer d'emploi en raison d'un meilleur salaire et d'une influence accrue. C'est avec joie que nous déménageons dans une maison plus grande et située dans un meilleur quartier. Ce n'est donc pas le changement en général que nous détestons, mais celui qui implique un deuil - parfois physique, d'autres fois émotionnel ou psychologique.

Le changement est à la fois inévitable et nécessaire. Si tout reste inchangé, personne ne grandit. Nous avons toutefois un Berger pour nous guider au fil du changement et nous conduire dans un meilleur endroit. Il se peut que nous ayons du mal à y parvenir, comme il a été difficile pour les Israélites d'atteindre la Terre promise. Ils ont murmuré lorsque leur situation a empiré plutôt que de s'améliorer (Ex 15.24; No 14.2).

Nous avons cependant l'exemple de Jésus. En moins d'une semaine, il est passé du statut de leader aimé de beaucoup de gens à celui de leader abandonné de tous.

Entre le dimanche des Rameaux et le Vendredi saint, le bon Berger est devenu l'Agneau pascal. Or, comme Christ a volontairement souffert, Dieu l'a élevé au rang suprême (Jn 10.11; Ph 2.8,9).

Bien que tout changement ne soit pas agréable, si quelqu'un qui nous aime nous guide vers un meilleur endroit, à quoi bon craindre ? —J.A.L. - Notre pain quotidien


La foi en Christ nous donne le pied marin sur la mer houleuse du changement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin


Nombre de messages : 4189
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Que les richesses contenues dans cette surprenante parole de Jésus entrent pleinement dans notre coeur!    Ven 31 Mar 2017 - 7:09


"J'ai fait connaître Ton Nom aux hommes que Tu M'as donnés du milieu du monde." Jean 17:6

L a prière sacerdotale donne une révélation merveilleuse de la communion bénie et intime qui unit le Père et le Fils. Ayant achevé l'oeuvre que le Père Lui avait donné à faire, avant de retourner au ciel, avant l'heure tragique de Gethsémané, en ce moment où Il pressent la croix, le Fils laisse jaillir de Son coeur ces paroles filiales annonçant le ministère de Souverain Sacrificateur qu'Il devait accomplir une fois glorifié. "Jésus leva les yeux au ciel, et dit: Père, l'heure est venue! Glorifie Ton Fils, afin que Ton Fils Te glorifie... J'ai fait connaître Ton Nom aux hommes que Tu M'as donnés du milieu du monde" Dans cette heure unique, le Seigneur prie pour les hommes que le Père Lui a donnés. Il prie pour Ses disciples, cette première génération de la race missionnaire, ces hommes du commun peuple que nul dans le monde n'a jamais égalés.

Mais les termes de Sa prière vont au-delà d'une simple interprétation locale et historique; ces hommes que le Père a donnés au Fils en récompense de Son oeuvre expiatoire sont les chrétiens de tous les siècles, tous les rachetés, tous ceux qui sont au bénéfice de Son oeuvre achevée à Golgotha, étant sauvés par grâce, justifiés par la résurrection corporelle du Seigneur et adoptés pour être enfants. Tous sont compris dans ce terme: "Ceux que Tu M'as donnés."

Bien que conscients de notre indignité devant un tel privilège, nous savons que nous sommes inclus dans cette prière. En vertu de cette déclaration du Seigneur, nous avons le droit de nous présenter devant le trône de la grâce, en disant: Seigneur, je suis un de ceux que le Père T'a donnés du milieu du monde, je viens à Toi dans toute mon ignorance et ma faiblesse, sachant que Tu m'as fait connaître Ton Nom et que le Père T'a fait don de ma vie, comme Tu l'as dit; emploie-la!

Que les richesses contenues dans cette surprenante parole de Jésus entrent pleinement dans notre coeur! H. E. Alexander
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin


Nombre de messages : 4189
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: l’Heure des Montées   Mer 22 Mar 2017 - 6:21


Luc 19.41-48 - Quand il approcha de la ville et qu'il la vit, Jésus pleura sur elle et dit: «Si seulement tu avais toi aussi reconnu, aujourd'hui, ce qui peut te donner la paix! Mais maintenant, cela est caché à tes yeux. Des jours viendront pour toi où tes ennemis t'entoureront d'ouvrages fortifiés, t'encercleront et te serreront de tous côtés. Ils te détruiront, toi et tes enfants au milieu de toi, et ils ne laisseront pas en toi pierre sur pierre, parce que tu n'as pas reconnu le moment où tu as été visitée.» Lire la suite...

« l’Heure des Montées »

Traditionnellement, lorsque les pèlerins approchaient de Jérusalem, ils entonnaient les « Cantiques des Montées » 1, une série de psaumes qui, mêlant détresse et espoir, invitent les pèlerins à placer leur espérance en Dieu. Mais ce qu'aucun des autres pèlerins ne peut imaginer, Jésus le sait : il ne reste que quelques années avant que Jérusalem soit mise à sac par les légions de Titus, quelques années avant que le Temple ne soit rasé2. Jérusalem et le Temple.. . Combien de fois y est-il venu, combien de fois le salut y a-t-il été annoncé ? 3 N'a-t-il pas, enfant, été proclamé comme la Gloire d'Israël ? N'a-t-il pas étonné les rabbins du lieu ? N'a-t-il pas déjà appelé les pèlerins à venir à lui ? Et pourtant, malgré l'étonnement des uns et l'admiration des autres, tout est resté dans sa morne routine, dans sa banale indifférence. C'est l'ultime visite qu'il fait à la Ville, et il sait que malgré son enseignement, malgré ses appels, rien ne changera.
Inutiles ?

Ainsi, toutes ces interpellations, toutes ces visites au Temple auraient-elles été inutiles ? Non, sans aucun doute. D'abord, parce que même s'ils ont été peu nombreux à véritablement s'attacher à Jésus durant cette période, quelques-uns l'ont suivi, et – après la résurrection – ont pu se souvenir de ces enseignements, les transmettre. Ensuite, parce que les coeurs ont tout de même été préparés de cette manière, ainsi qu'en témoignent les conversions nombreuses lorsque les apôtres se sont mis à prêcher.

Enfin, tout cela n'aura pas été inutile si nous-mêmes, recevant le témoignage des apôtres, en vivons. En effet, notre coeur n'est-il pas aussi un Temple pour Dieu ? Et dans ce Temple aussi, il enseigne chaque jour.   Stéphane Robin

Notes:
   1: Les psaumes 120 à 134
   2: Titus, fils de l'empereur Vespasien, a dirigé la reconquête de Jérusalem révoltée en 70 de notre ère.
   3: Voir Lc 2.22-38, 41-50 ; Jn 7.14-38, etc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin


Nombre de messages : 4189
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Voici le Roi qui vient!   Mar 21 Mar 2017 - 6:10


Voici le Roi qui vient!

L'épouse s’est préparée [...] » (Apocalypse 19:7)

Oui! Un jour, Celui qui nous a sauvés, Celui qui nous a choisis pour devenir Son église, Son épouse, viendra nous chercher tel qu’Il nous l’a promis. Nous sommes fiancés avec le Roi qui régnera sur cette terre durant mille ans, et nous régnerons avec Lui. Glorieuse espérance! Le Saint-Esprit, qui est chargé de préparer cette épouse, ne cesse de lui répéter: « Le Roi S’en vient! Le Roi S’en vient! Veillez, ne soyez pas négligents, éloignez-vous des souillures du péché. Purifiez vos âmes, car je veux vous faire paraître devant votre Époux divin, sans tache ni ride, ni rien de semblable.

Une mariée n’accepterait jamais d’être présentée devant son époux dans une robe souillée, si petite soit cette tache. Il en est de même pour nous. Veillons sur notre vêtement, conservons-le pur. Ce jour vient, et il est plus près de nous que nous n’osons le croire.

Chers amis qui lisez ces lignes, Jésus revient pour Son église à un moment précis, fixé par le Père… Il ne viendra qu’une fois et ne pourra attendre ceux qui ne seront pas prêts. Lorsque le nombre de ceux qui se préparent sera complet, la trompette sonnera et en un instant, nous nous retrouverons face à face avec notre Époux qui nous a rachetés au prix de Son sang. Nous recevrons nos couronnes et en ce jour, nous ferons l’honneur et la joie de notre Sauveur… Il vient bientôt!

Il vient bientôt… Entends-tu la voix du Saint-Esprit qui te presse? Il est si facile de négliger, et c’est ce que le diable veut que nous fassions. II nous dit: « Rien ne te presse… Ce n’est assurément pas pour demain… Tu peux prendre des chances… Aujourd’hui, tu n’as pas le temps de t’occuper de ton âme. Attends d’avoir fini tes études… Attends l’an prochain… Attends que cette transaction soit terminée… Attends, attends… Cependant, sache que pendant que tu retardes, ce jour peut te surprendre.

Que de chagrins si demain, ceux qui t’ont averti ont quitté pour aller vivre, pour toujours, en la présence de Dieu. R.Desmarais
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin


Nombre de messages : 4189
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Entasser ou emmagasiner ?   Lun 20 Mar 2017 - 7:03


Lisez Ecclésiaste 5.7-15

ENTASSER OU EMMAGASINER ?

Il s'en va comme il était venu. Ecclésiaste 5.16

Les tapis, les lampes, une machine à laver et un sèche-linge, même la nourriture dans les placards - tout était à vendre ! Mon mari et moi nous sommes arrêtés visiter une maison à vendre. Nous n'en revenions pas de voir tous les biens matériels que contenait chaque pièce. Des ensembles de vaisselle couvraient la table de salle à manger. Des décorations de Noël remplissaient le vestibule. Le garage était rempli d'outils, de voitures jouets, de jeux de société et de poupées d'époque. En partant, je me suis demandé si les propriétaires déménageaient, s'ils avaient désespérément besoin d'argent ou s'ils étaient morts.

Cela m'a rappelé un verset: " Il s'en va comme il était venu " (Ec 5.15). Nous arrivons les mains vides dans le monde et nous le quittons de la même manière. Ce que nous achetons, organisons et rangeons ne nous appartient qu'un certain temps ; et tout cela se détériore. Les mites dévorent nos vêtements ; même l'or et l'argent risquent de perdre leur valeur (Ja 5.2,3). Parfois, les " richesses se perdent par quelque événement fâcheux " (Ec 13) et nos enfants ne jouissent pas de nos biens après notre départ.

Il est insensé d'amasser des biens matériels ici-bas, car nous ne pouvons rien en emporter dans la mort. Ce qui compte, c'est la bonne attitude que nous adoptons par rapport à ce que nous possédons et l'emploi que nous faisons de ce que Dieu nous a donné. Nous amasserons ainsi notre trésor là où il doit se trouver, c'est-à-dire au ciel. J.B.S. Notre Pain quotidien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4189
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: A jamais miséricordieux   Sam 18 Mar 2017 - 16:41


Lisez > Psaume 136.1-9

A jamais miséricordieux

Louez l'Éternel, car il est bon, car sa miséricorde dure à toujours! Psaume 136.1

Il ne faut pas avoir vécu bien longtemps dans ce monde avant qu'il ne soit douloureusement clair que rien ne dure à toujours. La voiture qu'on était si fier d'avoir achetée passe trop de temps en réparation chez le mécanicien. Les vêtements qu'on s'était procurés en solde sont maintenant prêts pour la friperie. A la maison, le toit finit par couler, les appareils ménagers se brisent, et le tapis a besoin d'être remplacé. Et souvent, les relations qu'on pensait à l'épreuve du temps se désintègrent.

Rien ne dure à toujours, si ce n'est la miséricorde de Dieu. Dans le Psaume 136, cette vérité inspirante nous est rappelée vingt-six fois par l'auteur, qui fait suivre vingt-six raisons de louer le Seigneur par le rappel suivant: «[...] car sa miséricorde dure à toujours».

Réfléchissez à ce que cela signifie. Quand nous péchons et que nous avons besoin de pardon, sa miséricorde dure à toujours. Quand notre vie est sens dessus dessous et semble échapper à notre contrôle, sa miséricorde dure à toujours. Quand nous ne pouvons trouver quelqu'un pour nous aider, la miséricorde de Dieu dure à toujours. Quand chaque journée est un combat à cause de la maladie, du désespoir ou de conflits, sa miséricorde dure à toujours. Chaque fois que la vie semble nous dépasser, nous pouvons quand même louer le Seigneur, comme l'a fait le psalmiste, car la miséricorde de Dieu est toujours nouvelle et fraîche.

Aucun problème ne peut résister à la miséricorde éternelle de Dieu! - J.D.B. - Notre pain quotidien


Le cœur de Dieu déborde toujours de miséricorde.

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4189
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Ce n'est pas un esprit de timidité que Dieu nous a donné.   Sam 18 Mar 2017 - 7:03


"Ce n'est pas un esprit de timidité que Dieu nous a donné. "2 Timothée 1:7

Qui ne connaît la timidité, la crainte? Elles entrent dans le coeur on ne sait comment. Certains tempéraments y sont spécialement sujets; pour eux, leur timidité est une servitude qui n'est pas en accord avec la profession et la vocation de l'enfant de Dieu. Que de choses nous n'avons pas faites parce que nous avons été timides!

L'Eglise de Dieu est appelée à vivre dans un monde ennemi où l'apostasie bat son plein. L'ordre de Dieu est là: "Toi, ceins tes reins, lève-toi et dis-leur tout ce que je t'ordonnerai." Mais nous nous arrangeons à ne rien faire et à ne rien dire, en nous appuyant sur des raisonnements et des excuses qui cachent mal la cause de notre inaction, notre silence; nous oublions le terrible verdict de la Parole divine à l'égard des lâches, ou, selon la version Ostervald, des "timides". Apocalypse 21:8.

Dieu nous demande de Lui donner notre vie et de Le servir dans le chemin de l'obéissance et de la consécration. L'appel est clair, le chemin tout indiqué... mais, vaincus par la crainte des hommes, nous tombons dans ce piège. Proverbes 29:25.

Malheur à celui ou à celle qui a entendu l'appel mais qui, par crainte du "qu'en dira-t-on", n'y répond pas. La timidité est une puissance dans la main de Satan. L'oeuvre de Dieu ne se fait pas, l'acte de foi ne s'accomplit pas, parce que nous craignons...

Notre Dieu, qu'a-t-Il fait de la crainte? "Ainsi donc, puisque les enfants participent au sang et à la chair, Il y a également participé Lui-même afin que, par la mort, Il anéantît celui qui a la puissance de la mort, c'est-à-dire, le diable, et qu'Il délivrât tous ceux qui, par crainte de la mort, étaient toute leur vie retenus dans la servitude." Hébreux 2:14-15. L'esclavage de la crainte et de la timidité est compris dans cette "crainte de la mort", vaincue à Golgotha, et l'enfant de Dieu en a été délivré. "Que votre coeur ne se trouble point. Croyez en Dieu et croyez aussi en Moi." Jean 14:1. Que Son sang purifie nos coeurs de la crainte, et que notre esprit de timidité soit remplacé par Son Esprit de force, d'amour et de sagesse. H. E. Alexander

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4189
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Le tribunal suprême   Ven 17 Mar 2017 - 6:48


Le tribunal suprême

Car nous devons tous comparaître devant le tribunal du Christ. (2 Corinthiens 5:10)

Tous, dit Paul, prédicateurs aussi bien qu'auditeurs, nous aurons à comparaître. Si vous apprenez dès maintenant à vivre dans la pure lumière du Christ, lorsque viendra le jugement, vous aurez la joie de constater ce que Dieu aura fait dans votre âme. Pensez sans cesse à ce tribunal du Christ. Marchez de votre mieux dans le chemin de la sainteté.

Mais si vous vous laissez aller à critiquer les autres, vous aurez beau être un saint, c'est l'esprit de Satan qui sera en vous. Il suffit d'un seul jugement de ce genre, et l'enfer envahit votre coeur. Si vous vous êtes laissé aller à un jugement pareil, arrachez-le sans tarder, exposez-le au grand jour, dites à Dieu : "Mon Dieu, j'ai été coupable." Si vous ne le faites pas, vous vous endurcirez. Tout péché porte en lui sa propre punition, qui est l'endurcissement dans le péché. Au châtiment qui vient de Dieu s'ajoute ce renforcement du péché qui vient de lui-même, avec abondance. Ni vos efforts ni vos prières ne pourront vous arrêter sur la pente fatale : l'endurcissement vous aveugle, et vous ne sentez plus votre péché. Aucun pouvoir ne vous en délivrera, sinon l'entrée en vous du Saint-Esprit.

"Mais si nous marchons dans la lumière, comme lui-même est dans la lumière..." Dans bien des cas, nous croyons marcher dans la lumière, alors que nous jugeons notre prochain selon nos propres vues. Le pire pharisaïsme aujourd'hui n'est pas l'hypocrisie, c'est l'inconscience qui perd pied, et n'est plus dans la réalité. O. Chambers

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4189
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Re: Exhortations journalières   Jeu 16 Mar 2017 - 7:13


Un modèle pour les autres

Ces choses, vous les avez apprises, reçues et entendues de moi, et vous les avez vues en moi. Faites-les aussi et le Dieu de paix sera avec vous. (Philippiens 4:9)

Qu'il est beau pour un homme de pouvoir, comme Paul, être copié exactement avec bénéfice pour ceux qui l'imitent. Puissions-nous, par la grâce de Dieu, le prendre pour modèle en ce jour et chaque jour. Si, par le secours divin, nous mettons en pratique l'enseignement de Paul, nous pouvons nous réclamer de la promesse qui suit son exhortation. Et quelle promesse ! Dieu qui aime la paix, qui la respire et qui la répand sera avec nous. « La paix soit avec vous, » voilà déjà une grande et douce bénédiction ; mais que le Dieu de paix soit lui-même avec nous, c'est bien plus encore. C'est la source avec le fleuve, le soleil avec ses rayons. Si le Dieu de paix est avec nous, nous jouirons de cette paix qui surpasse toute intelligence, et cela, même au milieu des circonstances qui menacent de la détruire. Dans les contestations des hommes, nous pourrons procurer la paix, car l'Auteur de la paix sera avec nous.

C'est dans la voie de la vérité que la paix réelle se trouve, et si, pour la favoriser, nous quittons le sentier de la foi et de la justice, nous nous égarerons sûrement. Être d'abord purs, ensuite pacifiques, tel est l'ordre de la sagesse et de l'expérience.

Suivons donc la ligne que Paul nous trace et le Dieu de paix sera avec nous, comme il était avec l'apôtre. Ch. Spurgeon


_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4189
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Dieu est-il indifférent?   Mer 15 Mar 2017 - 6:50


Dieu est-il indifférent?

Pour Abel, il semble que Dieu l’ait été. Tué par son frère sous l'effet de la haine produite par la jalousie, Abel a été le premier être humain à connaître la mort. Sa vie n'avait-elle donc aucun sens? Mais si, évidemment – il a prêché plus longtemps qu'aucun prédicateur qui ait jamais vécu! Par son “meilleur sacrifice… étant mort, il parle encore” (Hébreux 11. 4)! Ses actes sont plus éloquents, alors qu'il est mort, que ses paroles n'auraient pu l'être quand il était vivant. Et pourtant, avec sérieux et insistance, la raison humaine ne pourrait que penser que Dieu est indifférent!

Considérez le cas de Moïse. Il voyait Israël, son peuple bien-aimé, gémissant sous la servitude et les mauvais traitements. Mais quand il essaya d'aider ses frères, il ne fit que rendre leur situation plus désespérée. Et il en a été de même pour lui! Il dut fuir dans le désert où il ne put rien faire de plus glorieux que de garder le troupeau de son beau-père pendant 40 longues années. Il pouvait bien se demander: Dieu est-il indifférent? Il semblait vraiment que c’était le cas. Mais quand Moïse vit la main puissante de l'Éternel à l'œuvre à la mer Rouge pour délivrer le peuple de façon miraculeuse, il reçut la réponse.

Voyez encore l’exemple de David. Il avait été oint comme roi mais ensuite il connut des souffrances, pourchassé par Saül. Ces circonstances difficiles mettaient à l'épreuve son endurance et sa patience. Mais elles ont inspiré des psaumes qui ont réconforté les croyants pendant près de 3000 ans. Dieu était-il indifférent? Pendant cette période des plus difficiles, David était capable de dire: “Voici, Dieu est mon secours… Il m'a délivré de toute détresse” (Psaume 54. 4, 7).

Les Écritures abondent en exemples confirmant que Dieu n'est pas indifférent, en dépit des apparences. Retenons cette pensée: “Si Dieu est pour nous, qui sera contre nous?” (Romains 8. 31)! Nous sentons-nous abandonnés, isolés? Alors c'est le moment de nous appuyer sur le Seigneur lui-même. A.J. Pollock

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4189
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Dimensions de la grâce : Le don céleste   Mar 14 Mar 2017 - 6:45


Dimensions de la grâce : Le don céleste

« Qui ont goûté au don céleste… » (Hébreux 6.4/5).

L’auteur de l’épître indique que le deuxième bénéfice de la grâce de Dieu dans la vie des croyants, c’est d’avoir goûté au don céleste.

Vous remarquerez que le verbe employé fait référence à l’un de nos cinq sens : le goût. L’auteur applique ce verbe aux deux grâces qui terminent ce verset, et sur lesquelles nous reviendrons. L’apôtre Pierre utilise aussi ce verbe : « si vous avez goûté que le Seigneur est bon » (1 Pierre 2.3). Il y a dans la manifestation de la grâce de Dieu une dimension expérimentale. On goûte ! L’apôtre Jean souligne cette réalité expérimentale en mentionnant trois de nos sens : « Ce que nous avons entendu, ce que nous avons vu…ce que nos mains ont touché… nous vous l’annonçons » (1 Jean 1.1/3).

Le croyant vit une expérience qui laisse des traces dans sa vie.

Avez-vous goûté, un jour, un plat que vous ne connaissiez pas, et qui vous a laissé un souvenir agréable ? Si oui, lorsque vous évoquez ce souvenir l’eau ne vous vient-elle pas à la bouche ? Cette expérience reste gravée au plus profond de votre être. C’est ce que l’apôtre rappelle ici. Le croyant n’est pas simplement quelqu’un qui vit sa foi d’une manière intellectuelle, rationnelle, théorique, il a goûté, au plus profond de sa chair et de son âme, à la bonté de Dieu. Le don céleste n’est pas une recette de cuisine dans un livre, mais il l’a goûté !

Mais quel est donc ce don céleste, ce cadeau qui vient du ciel ? En parlant avec la samaritaine, Jésus laisse entendre qu’il est ce don du ciel : « Si tu connaissais le don de Dieu et qui est celui qui te dit : Donne-moi à boire ! Tu lui aurais toi-même demandé à boire, et il t’aurait donné de l’eau vive » (Jean 4.10).

C’est aussi ce que dit, ce verset central de l’évangile : « Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils…  » (Jean 3.16). Jésus est ce don suprême venu du ciel : « … Celui qui vient du ciel est au-dessus de tous » (Jean 3.31).

Dieu est celui qui veut nous faire goûter à la saveur irremplaçable, incomparable, de ce don céleste. L’apôtre Jacques le rappelle en ces mots : « Toute grâce excellente et tout don parfait viennent d’en haut du Père des lumières…  » (Jacques 1.17).

Un conseil pour ce jour :
Si vous n’avez pas encore goûté à ce don parfait et excellent, venez à Jésus et rassasiez-vous de sa bonté ; si vous avez goûté à sa grâce, souvenez-vous que ses bontés ne sont pas épuisées, elles se renouvellent chaque matin (Lamentations 3.23). Paul Calzada

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4189
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Le trésor caché !   Lun 13 Mar 2017 - 6:01


Le trésor caché !

Le trésor caché !

" Il n’avait ni beauté ni éclat pour attirer nos regards, et son aspect n’avait rien pour nous plaire." Esaïe 53.2

Un jour, lors d’une vente aux enchères à Londres, visiblement un vieux violon poussiéreux, n’intéressait personne.

Prenez courage ! Si vous êtes enfant de Dieu...vous verrez qu’il est le divin artiste
En revanche, un acheteur s’approcha, et saisissant l’instrument, commença à en tirer quelques notes mélodieuses, retenant ainsi l’attention des autres acheteurs. Fascinés et enthousiastes, ils se mirent à enchérir à tout va.

Beaucoup avaient reconnu le prestigieux violoniste "Niccolò Paganini" qui avait tout de suite identifié le joyau que représentait ce violon. Il obtint ce merveilleux "Stradivarius" pour une somme dérisoire. 



Le soir, Paganini parut devant une foule immense avec le vieux violon qu’il venait d’acheter. Il en joua de telle sorte que le peuple enthousiasmé voulut le porter en triomphe.

N'êtes-vous pas parfois, comme ces acheteurs indifférents, qui par leur attitude, méprisent un trésor qui est à leur portée ? D'autres fois, ne vous sentez-vous pas dévalorisé au regard des autres, ou ignoré ?



Mais prenez courage ! Si vous êtes enfant de Dieu, si vous vous livrez à Jésus-Christ, vous verrez qu’il est le divin artiste qui, s’emparant du "vieil instrument" que vous semblez être, peut en tirer une mélodie céleste à la gloire de Dieu !

Prière pour aujourd’hui
Seigneur, je te demande de m’aider, car je me sens souvent comme ce vieux violon, sans vie, sans force, mais je veux me livrer entre tes mains afin que ma vie serve à ta gloire. Utilise-moi comme tu voudras, je me livre entre tes mains. Amen ! Jean-Louis Gaillard

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4189
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: De tout votre cœur !   Sam 11 Mar 2017 - 20:24


De tout votre cœur !

« Je bénirai l'Éternel en tout temps » Psaume 34.2

Si vous encouragez votre équipe de foot favorite en criant à tue-tête le samedi, mais que le dimanche, à l’heure de louer Dieu, vous restez silencieux et en retrait, il est probable que le sport vous enthousiasme plus que les choses spirituelles.

La louange est une affaire de valeurs. Laquelle accordez-vous à Dieu et à votre relation avec lui ? Vous avez beau dire que parfois vous n’avez pas la tête à louer Dieu, sachez que l’humeur n’a rien à voir là-dedans ! Une bonne relation est basée sur un engagement, non pas sur des sentiments. La Bible dit : « Offrons donc sans cesse à Dieu un sacrifice de louange, c’est-à-dire le fruit de lèvres qui reconnaissent publiquement son nom » (Hé 13.15). Notez bien « sans cesse » et « sacrifice ».

Avec Dieu, l’adoration qui coûte est celle qui compte ! Le Psalmiste dit : « Du lever du soleil jusqu’à son couchant, que le nom de l’Éternel soit loué » (Ps 113.3). David se ménageait des plages d’adoration tout au long de la journée : « Sept fois le jour je te loue » (Ps 119.164). Nous avons bien des pauses-café. Ayons des « pauses-louange » ! Si vous voulez changer votre attitude et votre environnement, commencez par adorer Dieu tout au long de la journée. Non seulement vous bénirez l’Éternel, mais il vous bénira de mille et une façons. Ne laissez personne vous dire le contraire, essayez et vous verrez ! Bob Gass

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4189
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Des amis qui prient   Sam 11 Mar 2017 - 6:49


Des amis qui prient

Frères, priez pour nous. 1 Thessaloniciens 5.25

J'ai mangé un midi avec mon amie Angie. Il y avait plusieurs mois que je ne l'avais plus vue. À la fin de notre rencontre, elle m'a sorti une feuille de papier sur laquelle apparaissaient les notes qu'elle avait prises durant notre rencontre précédente. C'était la liste de mes requêtes de prière, en fonction desquelles elle avait prié depuis lors. En les lisant les unes après les autres, elle m'a demandé si Dieu y avait déjà répondu ou si la situation progressait. Puis nous avons discuté de ses requêtes de prière. Comme c'est encourageant d'avoir une amie qui prie !

L'apôtre Paul entretenait une relation de prière avec les Églises au service desquelles il était, y compris celle de Thessalonique. Il remerciait Dieu pour la foi, l'amour et l'espérance des croyants de cette ville (1 Th 1.2,3). Il lui tardait de les revoir et il demandait à Dieu «[nuit] et jour » de lui permettre d'aller leur rendre visite de nouveau (3.10,11). Il lui demandait également qu'il «fasse croître et abonder l'amour [qu'ils avaient] les uns pour les autres, et pour tous» (v. 12). De plus, il priait que leurs cœurs soient irréprochables devant Dieu (v. 13). Ils ont dû se sentir encouragés de lire que Paul se souciait d'eux et priait pour eux. Sachant avoir lui-même besoin de la présence et de la puissance de Dieu, il les a suppliés ainsi: «Frères, priez pour nous» (5.25).

Tendre Père, merci de désirer que nous nous entretenions avec toi. Enseigne-nous à être tous des amis qui prient. —A.M.C. Notre Pain quotidien


Le meilleur genre d'ami que l'on puisse avoir, c'est l'ami qui prie.

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4189
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Écoutez la parole de Dieu   Ven 10 Mar 2017 - 6:18


Hébreux 2.1-9 C'est pourquoi nous devons d'autant plus nous attacher au message que nous avons entendu, de peur d'être entraînés à notre perte. En effet, puisque la parole annoncée par l'intermédiaire des anges a été confirmée et que toute transgression et toute désobéissance ont reçu une juste sanction, comment échapperons-nous si nous négligeons un si grand salut? Ce salut, annoncé d'abord par le Seigneur, nous a été confirmé par ceux qui l'ont entendu. Dieu a appuyé leur témoignage par des signes, des prodiges et divers miracles, ainsi que par les dons du Saint-Esprit distribués conformément à sa volonté. Lire la suite...

Écoutez la parole de Dieu

Écoutez la Parole de Dieu ! Prêtez-y attention ! C'est bien ce à quoi ces versets nous exhortent.
Mais pourquoi une telle injonction ?

Il faut dire que pour les premiers lecteurs, les temps sont de plus en plus durs, et la persécution ne fait que croître à l'encontre des disciples de Christ. Pour ceux d'entre eux qui ont grandi dans le judaïsme, le doute et la peur les amènent à s'interroger. Éviter la persécution en omettant de dire qu'ils sont devenus disciples de Christ, ne serait-ce pas une option plausible ? Après tout, n’y a-t-il pas de nombreux points communs entre le judaïsme et le christianisme ?

Mais l'auteur de l’épître interpelle ses lecteurs : « Comment échapperons-nous si nous négligeons un si grand salut », non seulement « annoncé », mais « confirmé »  ? L’ignorer reviendrait ni plus ni moins à renier Christ, à renier qu'il est le Messie dont les prophètes et les anges eux-mêmes ont prédit la venue. Ce serait alors choisir sa propre perte plutôt que la vie en Christ !

Et nous…

Réalisons-nous, nous aussi, l’importance du salut en Christ ? Il est vrai qu'en devenant homme, Jésus-Christ a été abaissé pour un peu de temps au-dessous des anges. Mais c'est qu'il « n'a pas regardé son égalité avec Dieu comme un butin à préserver » (Ph 2. 6). Il s'est abaissé pour nous : pour donner sa vie à notre place en mourant sur la croix, et ainsi payer le prix de nos fautes et nous offrir le salut.

Le croyons-nous vraiment ? Tout comme les lecteurs de l'épître aux Hébreux, nous sommes confrontés à cette question : allons-nous renier notre foi en Christ, ou reconnaître publiquement qu'en lui se trouve le salut ? Que face aux doutes qui nous tenaillent, aux épreuves de la vie, voire aux persécutions, nous puissions toujours demeurer en Christ ! Ilena Hatton

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4189
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: La joie est un choix !   Jeu 9 Mar 2017 - 5:54


« La joie ce n'est pas une destination, c'est une façon de voyager. »

LA JOIE EST UN CHOIX

Je suis tout à fait en accord avec cette citation, car en fait, la joie est un choix. Pas un choix que vous devez prendre une fois dans votre vie, mais un choix à prendre tous les matins en vous levant. C'est notre responsabilité à tous !

Déclarons-­le : « Aujourd'hui, je serai joyeux ! »

La joie est un sentiment motivant que Dieu veut que l'on vive tous. La joie, c'est puissant et ce fruit de l'Esprit a le pouvoir de nous remplir d'énergie.

Néhémie 8: 10   Ils leur dirent : Allez, mangez des viandes grasses et buvez des liqueurs douces, et envoyez des portions à ceux qui n'ont rien de préparé, car ce jour est consacré à notre Seigneur; ne vous affligez pas, car la joie de l'Eternel sera votre force.

Il y a de cela quelques années, j'ai vécu une période assez difficile où j'avais l'impression que la joie avait quitté ma vie. Des amies avaient quitté ma ville pour aller étudier dans une plus grande ville. Je me retrouvai plutôt seule.
J'avais commencé le Cégep (les études supérieures) mais tout ce que je faisais était d'assister à mes cours, de revenir à la maison, d'entrer dans ma chambre, d'éteindre la lumière et de me coucher. C'était une période où je me sentais souvent très faible et fatiguée.

MA DEMANDE À DIEU ET SA RÉPONSE

Un jour, j'ai demandé à Dieu d'intervenir en ma faveur, car j'en avais assez de me sentir comme cela. La façon dont le Seigneur choisit de me relever fut simplement par la joie.

En l'espace d'une semaine, j'étais complètement remise ! Dieu avait fait un travail complet en moi. Aucun événement n'était survenu dans ma vie qui puisse me rendre plus joyeuse qu'à l'habitude, sinon Jésus qui avait agi !

D'un seul coup, j'étais remplie d'énergie et de nouvelles idées à mettre en œuvre pour le Seigneur. Je devins subitement beaucoup plus occupée que je ne l'étais dans cette période plus difficile, mais j'avais également beaucoup plus d'énergie pour accomplir mes nouveaux projets.

Non seulement le Seigneur est fidèle et nous relève, mais il nous remplit de sa joie parfaite !

POURQUOI ÊTRE DANS LA JOIE ?

Pour nous ! Comme je vous le disais, la joie peut nous donner la force de passer au travers de n'importe quelle épreuve.

Pour notre Seigneur ! Pour rendre son cœur joyeux. Il nous a laissé un commandement : celui de nous aimer les uns les autres. Lorsque nous faisons cela, nous remplissons aussi son cœur de joie.

Pour les autres ! Cela peut faire la différence dans leur vie. Un sourire, un bonjour, peuvent ouvrir la porte à une conversation qui pourrait changer l'éternité d'une personne.

COMMENT FAIRE POUR DEVENIR UNE PERSONNE JOYEUSE ?


Prendre la décision de l'être, c'est notre responsabilité, peu importent nos circonstances, notre entourage ou nos finances. Je vous invite à confesser les bienfaits de Dieu dans votre vie, cela vous aidera réellement à être dans la joie. Merci pour mon mari, ma maison, ma famille, etc.

Passons du temps dans la présence du Saint-­Esprit ! N'oublions pas que la joie est un fruit de l'Esprit. Nous sommes sauvés, nous avons tous la joie en nous mais elle attend seulement de jaillir de notre vie ! C'est votre responsabilité de la manifester. Le Seigneur l'a implantée en nous. Maintenant, à nous de la faire vivre en nous !

Si le Saint-­Esprit est présent dans notre vie, si nous passons du temps à cultiver sa présence, il est normal que la joie soit manifestée.

Déversons cette joie partout autour de nous !
   ceux que nous ne connaissons pas
   les gens que nous côtoyons
   nos proches etc.

Actes 20 : 35  Je vous ai montré de toutes manières que c'est en travaillant ainsi qu'il faut soutenir les faibles, et se rappeler les paroles du Seigneur, qui a dit lui-même: Il y a plus de bonheur à donner qu'à recevoir.

Souvent, répandre ma joie autour de moi, me donne plus de bonheur à voir les gens sourire que j'en avais en réalité à seulement être heureuse !

Psaumes 118 : 24 C'est ici la journée que l'Eternel a faite : Qu'elle soit pour nous un sujet d'allégresse et de joie !

Chaque journée qui est créée, c'est notre Créateur qui l'a imaginée.

Faisons-lui honneur, rendons-­le fier de nous, et vivons cette journée remplis de joie !
Camay Nduwabandi-Poulin

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4189
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: L’UNITÉ selon 1 Corinthiens 12:12-31   Mer 8 Mar 2017 - 6:35



L’UNITÉ selon 1 Corinthiens 12:12-31

« Je leur ai donné la gloire que tu m’as donnée, afin qu’ils soient un comme nous sommes un [...], afin qu’ils soient parfaitement un [...] » (Jean 17:22-23)

Dieu ne nous a pas sauvés pour nous laisser solitaires, mais Sa Parole nous dit que nous sommes entrés dans une grande famille, celle des enfants de Dieu. Cette grande famille, ayant Dieu pour père, doit marcher dans l’unité. L’épître de Paul aux Éphésiens nous parle de cette unité, comparant cette grande famille à un seul corps, avec plusieurs membres. Ce corps est appelé l’épouse de Jésus-Christ.

Chaque membre, faisant partie du corps, occupe une place spéciale choisie par Dieu, pour former un corps parfait. J’ai ma place, tu as ta place aussi. Comme dans nos corps charnels, chaque membre se protège l’un l’autre et s’aide. Ma main ne laissera pas souffrir ma jambe si elle peut l’aider, ainsi en est-il de cette grande famille où Dieu nous a placés. Ton frère est à tes côtés pour t’aider et remplir une fonction envers toi, de même, tu es placé dans le corps de Christ pour son bon fonctionnement: Tu es le complément de ton frère.

Comme mes pieds ont besoin de mes yeux, ma bouche a besoin de mes mains, ainsi nous avons grand besoin les uns des autres. Qu’adviendrait-il si un membre de notre corps faisait la grève ou qu’il arrête de fonctionner proprement? Tout notre corps en ressentirait les effets!

De même, nous ne pouvons pas non plus nous permettre d’abandonner le corps de Jésus-Christ. Nous formons le plus bel assemblage, humainement invisible, mais c’est ce que Dieu a de plus cher ici-bas. Dieu voit Sa famille, Il l’a choisie et y prend plaisir.

Que jamais rien ne vienne séparer un membre de ce corps, vous seriez infirmes sans moi, et je serais infirme sans vous.

Demeurons unis, aimons-nous, aidons-nous, chérissons-nous, prions les uns pour les autres, et marchons dans la paix. Recherchons cette unité.

Nous n’avons qu’un seul père, Le Père, et nous sommes tous frères. Jean a dit : « Petits enfants, n’aimons pas en paroles et avec la langue, mais en actions et avec vérité » (1 Jean 3:18). R. Desmarais

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4189
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Comme un père a compassion…   Mar 7 Mar 2017 - 7:21


Comme un père a compassion…

Comme un père a compassion de ses enfants, l'Eternel a la compassion de ceux qui le craignent.
Car il sait de quoi nous sommes formés, Il se souvient que nous sommes poussière.
(Psaume 103:13).

Ce merveilleux psaume de louanges, écrit par David, commence par:
Mon âme, bénis l'Eternel! Que tout ce qui est en moi bénisse son saint nom!
Mon âme, bénis l'Eternel, et n'oublie aucun de ses bienfaits.

Lorsque la route de la vie est dure et les difficultés insurmontables, jetons un regard en arrière. Rappelons-nous combien Dieu nous a comblé de bienfaits dans le passé et bénissons-le pour tout ce qu'il a déjà fait.

Parfois, nous ne comprenons plus rien à ce qui se passe. Nos prières s'achoppent à un mur. La solution évidente à nos besoins nous est refusée, nous ne savons plus de quel côté nous tourner. Il nous semble que Dieu n'a pas compris notre situation, l'urgence de la réponse à donner. Tous les hommes se sont achoppés un jour à ces questions, il suffit de lire le livre de Job pour le constater. Parfois, des jours, des mois ou des années plus tard, Dieu nous montre (dans la mesure de notre compréhension) le pourquoi de ces épreuves. Dans d'autres cas... RIEN!

Ce ne sera que dans l'éternité que nos "Pourquoi?" auront des réponses. En attendant, laissons-le décider et faire selon ce qu'Il sait être notre bien.

Relisons le verset:
Comme un père a compassion de ses enfants, l'Eternel a la compassion de ceux qui le craignent.
Car il sait de quoi nous sommes formés, Il se souvient que nous sommes poussière.

Il connaît nos limites, notre faiblesse, notre incompétence. Il en tient compte, il a pleinement compassion de nous et nous soutiendra toujours.

*****

Vous me direz peut-être: "Parlez pour vous-même, mais moi, j'ai de tels problèmes - maladies ou épreuves de toutes sortes - je ne suis pas du tout dans le même cas". Il est vrai que, dans Sa bonté, Dieu a pris soin de moi jour après jour, avec une pleine fidélité. Mais si vous, vous jugez votre cas si terrible, je vous conseille de lire deux livres écrits par une personne bien plus qualifiée que moi pour vous répondre: Joni Earekson, devenue infirme à l'âge de 18 ans. Elle a écrit notamment "Joni" et "Un pas de plus" où elle décrit ses luttes. (Voyez le catalogue à www.maisonbible.net)

Ou tout simplement sur ce site, allez voir dans "Portes ouvertes" ce qui se passe dans tant et tant de pays. Si la grâce de Dieu et sa compassion sont suffisantes pour ses enfants là-bas, ne seront-elles pas suffisantes pour vous? Message pour votre coeur

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4189
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Es-tu digne de confiance ?   Lun 6 Mar 2017 - 6:12


Lisez > Josué 9.1-16

Es-tu digne de confiance ?

Car l'Éternel sonde tous les cœurs et pénètre tous les desseins et toutes les pensées. 1 Chroniques 28.9

Selon des spécialistes de la détection de mensonges, «nous sommes naturellement enclins à faire confiance aux gens». Tous n'en sont cependant pas dignes. L'agitation, l'absence de contact visuel et les hésitations dans le discours indiquent qu'une personne est peut-être en train de mentir. Malgré ces indices, les spécialistes disent qu'il est plutôt difficile de différencier le menteur de la personne honnête.

Josué devait savoir s'il pouvait faire confiance aux Gabaonites. Lorsqu'ils ont découvert que Dieu voulait qu'il détruise certaines nations avoisinantes (Jos 9.24), ils ont prétendu venir d'un pays lointain. Ils se sont présentés à lui en portant des vêtements et des souliers usés, en déclarant: «Nos vêtements et nos souliers se sont usés par l'excessive longueur de la marche» (v. 13). Malgré leurs soupçons (v. 7), les Israélites « ne consultèrent point l'Éternel» (v. 14); et Josué a manqué de sagesse en faisant la paix avec ces imposteurs.

Beaucoup de gens veulent gagner notre confiance: vendeurs, conseillers financiers ou membres de la famille s'étant éloignés. Si nous nous demandons: «Es-tu digne de confiance ?» nous ne devrions pas nous presser de prendre une décision en nous fondant uniquement sur ce qui nous semble bien. Il vaut mieux consulter la Parole de Dieu (Ps 119.105), des gens de Dieu (Pr 11.14) et Dieu lui-même (Ja 1.5). La sagesse d'en haut nous aidera à déterminer qui est digne de notre confiance. J.B.S. - Notre pain quotidien


Le désir d'avoir du discernement correspond à l'appel de Dieu à la prière.

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4189
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Quand l'Eternel ferait des fenêtres au ciel, pareille chose arriverait-elle?   Sam 4 Mar 2017 - 16:50


Quand l'Eternel ferait des fenêtres au ciel, pareille chose arriverait-elle?" 2 Rois 7:2

Fenêtres dans le ciel! Fenêtres... ce mot parle de nos limitations, de nos petites demeures, et le ciel parle de l'infini. Dans le récit sacré, l'officier qui parla ainsi montra son incrédulité. Ce même mot n'a-t-il pas aussi son message pour notre incrédulité ?

Sommes-nous aussi devant un "impossible"? Au lieu de nous incliner devant lui dans le découragement et le doute, sachons que Dieu peut ouvrir des fenêtres dans ce ciel qui nous paraît d'airain. La foi sait que pour Lui, tout est ouvert, ouvert sur Ses faibles enfants qui luttent ici-bas.

Dans le Psaume 102:20 nous lisons que l'Eternel regarde sur la terre du lieu élevé de Sa sainteté pour entendre les gémissements des captifs et pour les délivrer, afin qu'ils publient le Nom de l'Eternel et Ses louanges. Toutes nos circonstances Lui sont connues; oui, il y a des fenêtres dans le ciel. Il ne nous abandonne pas, Il ne nous quitte pas des yeux. Et nous, qui sommes écrasés de soucis, chargés de perplexités, regardons en haut!

Il nous est dit d'Etienne qu'ayant les yeux fixés vers le ciel, il vit la gloire de Dieu et Jésus debout à la droite de Dieu. Actes 7:55. Au lieu de nous attacher à ce qui trouble, au lieu de nous laisser encercler par les ténèbres et arrêter par la difficulté, regardons en haut, à Celui qui est à la droite de Dieu, le lieu de puissance et de provision!

Il sera avec nous toujours et partout où nous sommes dans la ligne et le chemin de Sa volonté. Les caractéristiques de ce chemin sont variées; il comprend des joies et des tristesses, des épreuves et des victoires. Dieu met à l'épreuve notre foi en permettant des circonstances qui exigent l'emploi de la foi. Ne Le décevons donc pas! Ayons les yeux fixés vers le ciel.

Y a-t-il des fenêtres dans notre ciel? Sachons voir Jésus couronné de gloire et d'honneur... établi sur les oeuvres de Ses mains, toutes choses assujetties à Ses pieds. Alors, tout est possible. Quand l'Eternel fait des fenêtres dans le ciel, quelque chose "arrive"! Et comme dans le récit biblique, il y a délivrance et même abondance.
H. E. Alexander

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4189
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Est-ce que j'en suis arrivé là ?   Sam 4 Mar 2017 - 5:53


Est-ce que j'en suis arrivé là ?

Mais que m'apporte la vie ? Elle ne m'est précieuse à aucun degré. (Actes 20:24)

Il est plus facile de travailler pour Dieu quand on n'a pas eu de vision ni d'appel direct, parce qu'alors on n'a pas l'embarras de se plier à tout ce que Dieu exige de nous. Nous nous laissons guider par le bon sens, avec un léger vernis de sentiment chrétien. Vous réussirez mieux peut-être du point de vue humain, vous vous sentirez plus à l'aise, si l'appel de Dieu vous est étranger. Mais si une fois Jésus-Christ vous charge d'une mission à remplir, vous aurez dans votre esprit un perpétuel aiguillon. Il ne vous sera plus possible de travailler pour Lui en vous fondant sur votre bon sens.

Qu'est-ce que j'estime précieux ? Tant que Jésus-Christ n'a pas jeté le grappin sur moi, j'estimerai que mon travail pour Dieu est précieux, que le temps que je lui consacre est précieux, que ma vie m'est précieuse. Paul nous dit que sa vie n'a d'autre prix à ses yeux que de lui permettre d'accomplir l'ordre de Jésus : "Tu me serviras de témoin." Il ne voulait employer sa vie à rien d'autre. Paul, avec un sublime dédain, s'écrie : "Que m'importe ma vie ?" Le travail que nous faisons pour Dieu peut être un obstacle à l'abandon que nous devons à Dieu. Car nous sommes tentés de nous dire : "Comme il est utile que je sois ici !" ou bien : "Quels services ne pourrais-je pas rendre dans ce domaine spécial !" En pensant de la sorte, ce n'est pas Jésus-Christ que nous prenons pour nous indiquer notre chemin, mais notre jugeote. Nous n'avons pas à nous demander si nous sommes utiles pour ceci ou pour cela. Nous n'avons qu'à nous souvenir sans cesse que nous n'appartenons pas à nous-mêmes, mais à Lui. O. Chambers

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4189
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Non abandonnés à la mort.   Ven 3 Mar 2017 - 6:38


Non abandonnés à la mort.

Car tu n'abandonneras pas mon âme dans le sépulcre, et tu ne permettras point que ton Saint voie la corruption. (Psaumes 16:10)

Cette parole a été accomplie dans la personne du Seigneur Jésus. Mais elle s'applique aussi, en une certaine mesure, à tous ceux qui sont en lui. Notre âme ne sera pas abandonnée après qu'elle aura été séparée de son enveloppe, et notre corps, lors même qu'il entre en corruption, sera ressuscité. C'est sur ce sens général plutôt que sur l'application littérale du texte que nous attirons l'attention de nos lecteurs.

Notre esprit peut descendre si bas qu'il nous paraît être plongé dans les abîmes de l'enfer ; mais Dieu ne nous y abandonne pas. Il peut nous sembler que notre âme et notre coeur soient aux portes de la mort ; mais ils ne pourront y rester. Cette mort intérieure à la joie et à l'espérance peut aller très loin : elle n'atteindra pourtant jamais au dernier extrême du sombre désespoir. Nous pouvons être bien bas, mais pas plus que ne le permettra le Seigneur ; nous pouvons être enfermés pour un temps dans le donjon du doute, mais nous n'y périrons pas. Si noire que soit la nuit, l'étoile de l'espérance est encore dans le ciel. Le Seigneur ne nous oubliera pas et ne nous abandonnera pas à l'ennemi. Demeurons dans cet espoir. Nous avons affaire avec celui dont la miséricorde dure à toujours et, de la mort, de l'obscurité et du désespoir, nous renaîtrons sûrement par lui à la vie, à la lumière et à la liberté. Ch. Spurgeon

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4189
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Jésus est l’Éternel    Jeu 2 Mar 2017 - 6:00


Voici, un jour vient pour l’Éternel… Et j'assemblerai toutes les nations contre Jérusalem, pour le combat… Et l’Éternel sortira et combattra contre ces nations comme au jour où il a combattu au jour de la bataille. Et ses pieds se tiendront, en ce jour-là, sur la montagne des Oliviers, qui est en face de Jérusalem, vers l'orient. Zacharie 14. 1-4

Jésus est l’Éternel

Zacharie décrit dans un langage expressif la scène qui suivra la bataille d'Armagédon et le retour de Christ sur la terre. L’Éternel sortira et combattra contre les nations qui auront assiégé Jérusalem, tout comme il l’a fait dans le passé dans la triste histoire d'Israël. De la même manière, nous lisons que Christ vaincra les nations: “Alors je vis le ciel ouvert: et voici un cheval blanc, et celui qui le montait… il juge et combat en justice… une épée aiguë à deux tranchants sort de sa bouche, pour qu'il en frappe les nations” (Apocalypse 19. 11, 15). Dans cette prophétie, Christ est vu comme un Roi qui fait la guerre aux nations. Le Christ de l'Apocalypse est bien la même Personne que l'Éternel du livre de Zacharie.

Zacharie donne un autre détail frappant qui confirme ce que nous venons de dire: “Ses pieds se tiendront… sur la montagne des Oliviers”. Certains commentateurs de la Bible rejettent les implications de cette prophétie et nient que l’Éternel se tiendra en personne sur la montagne des Oliviers. Mais leurs raisonnements sont sans valeur puisque Celui qui est Dieu manifesté en chair s'est déjà tenu sur la montagne des Oliviers et se tiendra de nouveau là dans l'avenir (Actes 1. 11, 12).

Dans ce chapitre 14 de Zacharie, le sujet est la venue de l'Éternel et l'établissement de son Royaume. À cet égard le prophète a aussi annoncé que, lorsque l’Éternel viendra, il amènera ses “saints” avec lui: “L’Éternel, mon Dieu, viendra, et tous les saints avec toi” (v. 5). C'est exactement ce qui est dit de Christ: quand il “sera manifesté, alors vous aussi vous serez manifestés avec lui en gloire” (Colossiens 3. 4; voir aussi 2 Thessaloniciens 1. 7-10; Jude 14; Apocalypse 19. 6, 14). C'est un témoignage irréfutable de ce fait glorieux: le Seigneur Jésus est l’Éternel. B. Reynolds

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4189
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Avez-vous peur du rejet ?   Mer 1 Mar 2017 - 6:58


Avez-vous peur du rejet ?

"C’est moi, c’est moi qui vous console. Qui es-tu, pour avoir peur de l’homme mortel […] dont le sort est celui de l’herbe ?" Ésaïe 51.12

Une des façons de vaincre la peur du rejet est d’apprécier les choses à leur juste valeur. Vous pouvez écouter les opinions d’autrui, mais ne les tenez jamais pour plus importantes qu’elles ne sont.

Ne vous inquiétez pas, dit Ésaïe, si l’homme mortel dit du mal de vous. Seule l’opinion de Dieu compte.

Dans le verset d’aujourd’hui, Ésaïe affirme que notre vie sur terre ne dure qu’un temps, alors pourquoi avoir peur de ce que pensent les autres ? Ils ne sont pas Dieu et de toute manière, leurs opinions n’ont pas de portée éternelle.

Ne vous inquiétez pas, dit Ésaïe, si l’homme mortel dit du mal de vous. Seule l’opinion de Dieu compte. Ne pensez pas que les jugements des autres sont infaillibles ou inspirés directement par Dieu. Vous n’avez pas à accepter automatiquement leurs critiques ; prenez-les pour ce qu’ils valent. Pourquoi vous dis-je cela ? Parce que, lorsque vous accordez une importance démesurée à l’approbation d’autrui, vous vous exposez à la peur du rejet.

La Bible dit : "Que dirons-nous donc à ce sujet ? Si Dieu est pour nous, qui sera contre nous ?" (Romains 8.31). Si vous avez vraiment conscience que Dieu est pour vous, vous êtes capable de faire face à l’opposition la plus virulente.

Pour certaines personnes, tout ce qui compte, c’est d’être bien vues, renommées ou applaudies. "Que pensent les autres de moi ? Comment me voient-ils ? Je dois absolument donner une bonne image de moi."

En réagissant ainsi, je suis à la merci des jugements de n’importe qui. Si les autres me considèrent comme un perdant, c’est que j’en suis un ! S’ils estiment que je suis un pauvre type, ils ont probablement raison. En ce qui me concerne, je n’ai pas envie de vivre ainsi. Et vous ? Dieu n’a jamais voulu cela. Il vous dit : "Pourquoi les écoutes-tu ? Ils ne sont que des hommes mortels. C’est mon opinion qui compte. Eux ne durent pas plus longtemps que l’herbe."

Paul affirme que son but dans la vie est de plaire à Dieu et non aux hommes. "Et maintenant, est-ce la faveur des hommes que je désire, ou celle de Dieu ? Est-ce que je cherche à plaire aux hommes ? Si je plaisais encore aux hommes, je ne serais pas serviteur de Christ" (Galates 1.10).

Le choix m’appartient. Je peux choisir de qui je recherche l’approbation : de Dieu ou des hommes.

Une réflexion pour aujourd’hui
À qui désirez-vous plaire avant tout ? À la foule ou à Dieu ? Paul dit que vous ne pouvez pas plaire aux deux en même temps. Vous devez décider qui vous voulez impressionner. Rappelez-vous simplement qui est celui "dont le sort est comme l’herbe". Rick Warren

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4189
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Tâchez d’être plus patient(e)    Mar 28 Fév 2017 - 7:03


Tâchez d’être plus patient(e)

« Soyez patients envers tous » 1Thessaloniciens 5.14

Voici une histoire drôle sans doute familière. Une femme prie : « Seigneur donne-moi de la patience, et je la veux tout de suite ! » Mais c’est moins drôle si c’est le reflet de votre vie. Si vous êtes contrarié(e) à chaque fois que vous devez attendre, votre impatience peut vous blesser. Il n’y a que Dieu qui ait la puissance de faire que les choses arrivent comme il veut. Mais il est toujours bienveillant, respectueux de nos choix, et attend patiemment que nous nous conformions à sa volonté. Et puisque nous ne sommes pas Dieu, imaginez combien il est insensé de s’énerver contre le commerçant, le banquier ou le conducteur qui vous ralentit. Jésus a dit : « Par votre persévérance vous sauvegarderez vos âmes » (Lu 21.19). Le mot « âmes » se réfère ici à nos sentiments. Jésus est en train de dire : « Prenez le contrôle de vos émotions et montrez-vous semblables au Christ ». Votre capacité à gérer les retards et les contretemps va déterminer votre niveau de joie et de paix. Si vous ne pouvez pas contrôler ce qui se passe autour de vous, décidez de contrôler ce qui se passe en vous. Vaincre l’impatience implique trois choses : 1) admettre le problème. Tant que vous raisonnez et justifiez votre attitude, vous ne grandirez pas. 2) s’engager à permettre au Saint-Esprit de vous remplir de patience. La patience ne vient par sur une résolution de Nouvel An ou en comptant jusqu’à dix. Elle est le « fruit » de l’Esprit, et grandit avec votre coopération (voir Ga 5.22). 3) décider de vivre le moment présent et ne plus être obsédé(e) par ce qui devrait se passer ensuite. Bob Gass

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4189
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Vases d'argile   Mer 22 Fév 2017 - 6:54


Lisez > 2 Corinthiens 4.7-15

Vases d'argile

Nous portons ce trésor dans des vases de terre, afin que cette grande puissance soit attribuée à Dieu, et non pas à nous. 2 Corinthiens 4.7

Quand nous achetons un beau bijou, on nous le remet souvent dans un écrin doublé de velours noir ou de couleur sombre. Je crois que ce fait a pour but d'attirer immédiatement l'attention sur la beauté du bijou en question. Si l'écrin était couvert de motifs, ces derniers concurrenceraient la beauté du trésor qu'il renferme.

Cela me rappelle les remarques que Paul a faites au sujet du ministère que Jésus exerce auprès de nous: «Nous portons ce trésor dans des vases de terre» (2 Co 4.7). Il est facile d'oublier que nous sommes l'écrin et que son œuvre est le trésor. Nous ornons donc notre vase de terre, en nous attribuant le mérite des choses que nous faisons au service de Christ.

Lorsque nous pardonnons à quelqu'un, que nous usons de miséricorde ou que nous donnons généreusement, nous cherchons à nous en approprier la gloire. L'ennui, c'est que lorsque nous nous mettons à rechercher l'approbation et les louanges pour nos bonnes actions, nous concurrençons l'éclat du trésor de Dieu à l'œuvre par nous.

Lorsque nous accomplissons des choses pour Christ, celles-ci n'ont rien à voir avec nous et doivent avoir pour seul but de glorifier Dieu. Plus nous sommes effacés, plus il brille. Voilà d'ailleurs pourquoi, selon Paul, notre trésor a été mis dans un vase de terre, afin que toute la gloire revienne à Dieu. De plus, depuis quand un vase de terre a-t-il de l'importance ? C'est son contenu qui compte ! - J.M.S. -Notre Pain Quotidien


Laissez le trésor de Christ briller par vous tandis que vous vivez pour Dieu.

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Exhortations journalières   

Revenir en haut Aller en bas
 
Exhortations journalières
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» subrogation indemnités journalières des contractuels en congé maladie
» Protection sociale : nouveau calcul des indemnités journalières
» pole emploi radiation
» Feuilles de consommation journalières
» L'humilité. Cette qualité si difficile à manifester.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM ROSE D'AUTOMNE :: SELON LA PAROLE DE DIEU :: Edification / Méditations-
Sauter vers: