FORUM ROSE D'AUTOMNE

L'ART DE VIVRE ET DE VIEILLIR SELON DIEU !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Forum pour quatre sites que je vous invite à visiter : La vie chrétienne: Gouttes de rosée : http://www.rosee.org/rosee - L’art de vieillir: Rose d’automne : http://www.rosee.org/rosedautomne - Vie communautaire: La roseraie: http://www.rosee.org/roseraie - Famille, Ecologie: http://www.rosee.org/famillebiblique - Bienvenue à tous ! Le but de ce forum est d'être une petite oasis pour chacun de ceux qui le visite... et Je prie le Seigneur de nous permettre de nous encourager, nous édifier et de le voir glorifié dans le partage de sa Parole, que chaque visite sur ce forum soit pour chacun de nous une bénédiction de plus dans notre vie. N’hésitons pas non plus à partager nos sujets de prières afin que plusieurs puissent intercéder avec nous… L'expression des dons de chacun est bienvenue....
Sujets similaires
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Forum
Partenaires
Forum gratuit


Tchat Blablaland

Partagez | 
 

 Vous pouvez gérer votre colère !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4296
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: La colère - Reprogrammez votre esprit   Sam 26 Nov 2016 - 6:08

La colère  - Reprogrammez votre esprit

"Ne vous conformez pas aux habitudes de ce monde, mais laissez Dieu vous transformer par un changement complet de votre intelligence." Romains 12.2

Nos pensées déterminent nos sentiments, qui déterminent à leur tour nos actes. Si nous voulons agir différemment, nous devons penser différemment. Si nous voulons changer un comportement habituel de colère mal gérée - caractérisé par la bouderie, la critique, etc. - un reconditionnement mental s'impose.

Gary Smalley vous propose de vous poser des questions comme : "Est-ce que j'aime me mettre en colère?" "Ma colère produit-elle les résultats escomptés ?" "Pourrais-je obtenir les mêmes résultats en m'y prenant d'une manière plus efficace ?" "En quoi serais-je différent ?"

Smalley suggère que vous mettiez ces questions par écrit et que vous vous les lisiez à haute voix une fois par semaine pendant six mois, c'est-à-dire 26 fois. Prenez le temps de les lire en présence d'une autre personne. Cela peut vous sembler fastidieux, mais êtes-vous vraiment déterminé à vous défaire de cette mauvaise habitude ? Voulez-vous vraiment arriver à maîtriser votre colère ?

Je vous propose d'inclure également des versets bibliques sur votre feuille. Ainsi, alors que la Parole de Dieu remplira vos pensées, vous serez transformé par le renouvellement de votre intelligence. Vous verrez que cette habitude vous changera.

La vérité est que les gens en colère sont des gens insécurisés. Plus je suis insécurisé, plus je m'énerve facilement. Plus je suis insécurisé, plus je suis mal dans ma peau et plus je deviens irritable.

Mais voici le secret : lorsque vous comprenez à quel point Dieu vous aime, combien vous comptez à ses yeux et quelle est votre sécurité en Christ, vous avez moins tendance à vous irriter.

Une action pour aujourd'hui
Je vous encourage à lire Éphésiens 1 et Romains 8. Ce sont des passages "anti-colère", parce qu'ils nous montrent la profondeur de l'amour de Dieu et la sécurité dont nous jouissons en lui. Rick Warren


Grâ

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4296
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: un coeur irrité qui est animé d'un esprit de vengeance n'est pas obligé d'agir d'une certaine manière. Il a toujours le choix.   Ven 25 Nov 2016 - 6:33

 Lisez Genèse 4.1-16

LE PÉCHÉ SE COUCHE À LA PORTE

[Le] péché se couche à la porte, et ses désirs se portent vers toi; mais toi domine sur lui. Genèse 4.7

L'auteur primé John Steinbeck a souvent utilisé des thèmes bibliques dans ses romans. Dans son livre A l'est d'Eden, il décrit des personnages qui illustrent la jalousie et la vengeance présentes dans l'histoire de Caïn et Abel. Steinbeck montre qu'un coeur irrité qui est animé d'un esprit de vengeance n'est pas obligé d'agir d'une certaine manière. Il a toujours le choix.

Quand Dieu a agréé le sacrifice d'un animal qu'Abel lui a offert et qu'il a rejeté l'offrande de fruits de Caïn, ce dernier s'est irrité (Ge 4.1-6). Mais le Seigneur l'a exhorté ainsi: "[Le] péché se couche à la porte, et ses désirs se portent vers toi; mais toi domine sur lui" (Ge 4.7). Les mots hébreux originaux décrivent un animal couché, prêt à dévorer sa proie. La colère et la jalousie de Caïn, faute d'être dominées, le "rongeraient" et se manifesteraient par un comportement destructeur.

T
ragiquement, Caïn a cédé à ses désirs mauvais. Résultat: le premier homicide et son éloignement de la présence du Seigneur (Ge 4.8-16).

Éprouvez-vous des sentiments de jalousie et de colère envers quelqu'un? Si c'est le cas, vous avez le choix. Si vous ignorez la lutte qui se livre en vous, elle ne fera qu'empirer et elle vous dominera. Mais si vous confessez votre colère au Seigneur et si vous lui demandez de vous aider, par sa force vous aurez la victoire. H.D.F. - Pain quotidien

Dominez votre colère, sinon elle vous dominera.


Grâ

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4296
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: La tempête    Jeu 24 Nov 2016 - 7:14

La tempête

"L’Éternel répondit à Job du milieu de la tempête." Job 38.1

Quand Dieu parla à Job, ce fut du "milieu de la tempête". Il s'agissait là d'un phénomène physique d'une puissance inimaginable. Tourbillonnant avec violence, se déplaçant à des vitesses impossibles à mesurer, cette tempête pouvait être dangereuse et paraissait incontrôlable. Mais elle était également mystérieuse. Personne ne pouvait voir ce qui se passait dans cette tempête.

Lorsque nous traversons les tempêtes de la vie, nous pouvons nous sentir vulnérables. Cependant Dieu veut que nous apprenions à dépendre de lui !

Job pensait probablement qu'une tempête avait balayé sa vie, mais Dieu lui montra clairement qu'il se tenait au cœur de la tempête. Quelles qu'en soient les apparences, il avait le contrôle de la situation. Jésus employa une image analogue lorsqu'il dit à Nicodème : "Le vent souffle où il veut, et tu en entends le bruit ; mais tu ne sais d'où il vient, ni où il va. Il en est ainsi de tout homme qui est né de l'Esprit" (Jean 3.8).

Cette tempête symbolise aussi le jugement de Dieu. Car "le Seigneur arrive dans le feu, et ses chars sont comme un ouragan, pour satisfaire sa colère avec ardeur et rabrouer avec un feu flamboyant" (Ésaïe 66.15). Ceux qui vivent comme Dieu le désire n'ont rien à craindre, mais le jour viendra où le monde expérimentera toute l'ardeur de la puissance divine.

Lorsque nous traversons les tempêtes de la vie, nous pouvons nous sentir vulnérables. Cependant Dieu veut que nous apprenions à dépendre de lui, que nous le laissions donner un sens à notre vie, que nous lui permettions de nous enseigner et de nous guider. Il veut que nous ayons la foi et que nous lui fassions confiance !

Souvenez-vous aujourd'hui que vous servez un Dieu qui parle du milieu de la tempête. Lorsque les orages de la vie vous frappent, vous pouvez avoir confiance en lui. Quand des vents violents s'abattent sur le monde, vous n'avez pas à vous inquiéter. Renouvelez-lui votre confiance. Laissez-le vous remplir de calme et de paix. Humiliez-vous devant lui. Ayez foi en lui. Servez-le. Louez-le. Il est un Dieu grand et majestueux !

Une prière pour aujourd'hui
Père, merci parce que les événements du monde sont sous ton contrôle. Je m'humilie devant toi. J'ai confiance en toi. Je t'adore et te soumets ma vie. Au nom de Jésus. Amen. John Roos


Grâ

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4296
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Le coût élevé de la colère   Mer 23 Nov 2016 - 4:32

 Le coût élevé de la colère

J'ai écrit une Manne du Lundi qui s'intitulait : "La Colère : Un Instrument Inutile et Dangereux". A en juger par le courrier que nous avons ensuite reçu de différentes parties du monde, il est clair que la colère pose problème à beaucoup d'entre nous. Parfois nous pouvons en identifier la cause : par exemple la perte d'un être cher, qui engendre un profond sentiment d'impuissance et d'injustice.ou encore la frustration qui résulte de certains évènements au travail ou à la maison, enfin, peut-être, la douleur d'avoir été traité injustement. Une réaction fréquente consiste à réagir par la colère. Parfois, cependant, on n'est pas capable d'identifier une raison particulière qui justifierait notre émotion, et pourtant on sent quand même la colère nous envahir, une profonde agitation en notre for intérieur.

Nous vivons des temps incertains et difficiles. L'économie mondiale est imprévisible, semblant parfois flirter avec le désordre global. Le terrorisme - l'expression d'une formidable haine de l'autre - a non seulement engendré la peur mais aussi une intense colère. Même une journée normale de travail peut voir le déclenchement de la colère, quand nous devons faire face à trop d'échéances ou à un trop grand changement. Il y a de cela quelques années, dans un film populaire, l'un des principaux acteurs s'écria :
"J'en ai marre... et je n'accepte plus cette situation !". Est-ce que cela vous est déjà arrivé de vous sentir ainsi ?

Alors que le sentiment de colère est souvent compréhensible, les paroles et les gestes qui en résultent peuvent parfois causer des dommages bien plus considérables que les évènements qui ont provoqué l'émotion à l'origine.

La colère peut causer des blessures physiques et émotionnelles chez les autres. La colère peut nous amener à agir de façon irrationnelle. Et la colère peut grandement influencer la façon dont les autres nous perçoivent.

Etant donné que la colère est une émotion si volatile - et puisque ce sujet intéresse tant nos lecteurs – il serait peut-être bon de glaner encore un peu de sagesse sur ce sujet dans le livre des Proverbes de l'Ancien Testament :
La colère engendre l'impulsivité. Est-ce que ça vous est déjà arrivé de vous "venger" de ce que quelqu'un vous avait dit ou vous avait fait, et qui vous avait mis en colère ? La plupart d'entre nous ont vécu cela, à un moment ou à un autre.et pourtant, une réponse impulsive et insouciante peut aggraver les choses. "Le sage craint le mal et s'en écarte, mais le sot, sûr de lui, s'emporte" (Proverbes 14.16)
La colère invite les conflits. Lorsqu'une personne en colère exprime ses sentiments, les gens autour ne
peuvent s'empêcher de réagir. Alors que certains parviennent à rester calme, d'autres vont vraisemblablement être incités à se mettre eux aussi en colère. "Les charbons donnent de la braise, le bois alimente le feu, et l'homme querelleur attise la querelle" (Proverbes 26.21). "Un homme colérique excite des querelles, et un furieux commet beaucoup de péchés" (Proverbes 29.22)
On peut contrôler sa colère. Après un coup de colère et une fois que le mal est fait, il n'est pas rare d'entendre quelqu'un dire "Je suis désolé, mais je n'ai pas pu m'en empêcher". En vérité, il aurait pu se retenir... mais il a choisi de ne pas le faire. Les émotions - qu'elles soient positives ou négatives - on peut toujours les contrôler et les exprimer d'une façon appropriée. "Rester loin des querelles fait honneur à l'homme, mais tout insensé s'y jette à corps perdu" (Proverbes 20.3)
La colère peut être contagieuse. Si vous êtes colérique - ou si vous voulez éviter de le devenir - arrangez-vous pour éviter de côtoyer ceux qui le sont. La colère a cette faculté d'infecter les autres, tout comme un peu de poison dans un verre rempli d'eau va contaminer le liquide au complet. "Ne te lie pas d'amitié avec un homme coléreux, et ne fréquente pas celui qui s'emporte pour un rien de peur d'acquérir le même comportement et de mettre ta vie en péril" (Proverbes 22.24-25)
La colère n'est pas un trait de caractère apprécié chez un leader. Quel genre de leader aimeriez-vous suivre : quelqu'un qui se laisse aller à ses émotions ou bien quelqu'un qui les contrôle ? La colère peut forcer les gens à agir d'une certaine manière, mais, à long terme, soit elle génère la peur, soit elle détruit la confiance. "Celui qui est lent à la colère vaut mieux qu'un héros, et celui qui est maître de lui-même, que -celui qui prend des villes" (Proverbes 16.32). "Les moqueurs soufflent le feu dans la ville, mais les sages calment la colère" (Proverbes 29.8) La manne du lundi - Robert J.Tamasy


Grâ

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4296
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Apprenez à gérer votre colère   Mar 22 Nov 2016 - 4:51

  Apprenez à gérer votre colère

"Le sot donne libre cours à ses mouvements de colère, l’homme sensé retient les siens et les calme." Proverbes 29.11

Quand vous êtes en colère, ne répondez pas de façon impulsive. Un bon moyen de maîtriser sa colère consiste à laisser passer un peu de temps. Je ne dis pas qu’il faut attendre indéfiniment, ni même plus d’un jour ; la Bible nous recommande en effet de ne pas nous coucher sur notre colère. Ce que je veux dire, c’est qu’il est bon d’attendre cinq minutes avant de réagir.

"L’homme intelligent attend et décompresse."

Quand vous sentez que vous commencez à vous énerver, observez un "temps mort" de quelques minutes. Donnez-vous un moment pour vous arrêter et réfléchir. Si vous ne le faites pas, vous risquez d’avoir la mauvaise réaction. Vous avez besoin de réfléchir avant de répondre.

Lorsque nous nous mettons en colère, nous devons prendre l’habitude de nous arrêter quelques minutes, pour regarder la situation du point de vue de Dieu. Remarquez que la Bible dit que l’homme sensé calme ses mouvements de colère (Proverbes 29.11). "Du calme !" est donc bien une expression biblique.

Une traduction moderne pourrait être : "L’homme intelligent attend et décompresse." Thomas Jefferson, l’auteur de la Déclaration d’Indépendance des États-Unis, a dit : "Lorsque vous êtes en colère, comptez jusqu’à dix avant de parler. Si vous êtes très en colère, comptez jusqu’à cent."

Pendant que vous laissez retomber la pression, posez-vous trois questions qui vous aideront à comprendre le pourquoi de votre colère :

- Pourquoi suis-je en colère ?
- Qu’est-ce que je veux vraiment ?
- Comment puis-je l’obtenir ?

Comprendre les raisons de votre colère vous permettra d’être plus patient et peut-être même d’oublier les torts subis (Proverbes 19.11).

Une prière pour aujourd'hui
Seigneur, pardonne-moi pour toutes les fois où j'ai explosé de colère. Je comprends que je peux apprendre à réagir autrement afin de ne pas prononcer des paroles que je regretterais. J'ai besoin de toi pour apprendre à mieux gérer ma colère. Amen. Rick Warren


Grâ

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4296
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: La colère : une arme dangereuse et inutile   Lun 21 Nov 2016 - 5:26

  La colère : une arme dangereuse et inutile

Il y a longtemps de cela, je travaillais à la section ‘Informations' d'un quotidien de banlieue.  On me préparait pour que je remplace l'éditorialiste qui devait quitter le journal pour suivre des études de 3e cycle à l'université.  Comme c'était lui le vétéran, j'avais hâte d'observer tout ce qu'il faisait et comment il s'y prenait afin de suivre son exemple lorsque je serai amené à lui succéder.

Cet homme avait cependant un caractère imprévisible et parfois violent.  Je me rappelle en particulier d'un beau matin où il vérifiait un article juste avant sa publication – article qui aurait d'ailleurs bien pu être le mien.  Pour je ne sais quelle raison, l'éditeur se mit soudain en colère et lança à toute volée la règle de bois qu'il tenait dans sa main.  Cette règle disposait d'un côté métallique et elle vola à quelques centimètres seulement de l'oreille d'un des reporters. S'il y avait eu contact, je savais que les conséquences auraient été dramatiques pour le reporter ; mais l'éditorialiste semblait tout à fait inconscient de la blessure potentielle que sa colère avait failli infliger.

Il se trouve qu'à cette époque-là j'étais moi aussi en proie à des accès de colère.  Je me rendais compte du risque que représentait le jet d'objets contondants, mais mon sentiment à ce moment-là c'était que le fait d'exprimer sa colère montrait qu'on s'impliquait à fond dans son travail pour qu'il soit fait à la perfection.  Depuis cet épisode vécu en direct, inutile de dire que ma perception de la colère et de son expression sur le lieu de travail ont bien changés.

Très souvent, la colère sert à forcer les autres à faire ce que nous, nous voulons. La colère peut générer la peur chez l'autre et les gens craintifs deviennent souvent plus conciliants.  La colère peut provenir de l'accumulation de frustrations qui sont le résultat d'attentes inassouvies, ou bien de projets qui ont échoué, ou quand tout va mal au pire moment… ou pour toutes sortes d'autres raisons.  Ressentir de la colère, c'est une émotion naturelle et compréhensible, mais l'une des caractéristiques d'un vrai professionnel, d'un vrai dirigeant, c'est la façon dont il exprime cette colère.

Le livre des Proverbes de la Bible nous offre de sages conseils en ce qui a trait à la colère et à ses dangers.  Voici quelques principes qu'il vaut la peine d'analyser :

•  Faîtes preuve de self-control.  Lorsque quelqu'un vous offense, au lieu d'exprimer votre colère, gardez le contrôle de vous-même et montrez votre force de caractère en ne répliquant pas sur le même registre. "L'insensé laisse voir à l'instant sa colère, mais celui qui cache l'outrage est un homme prudent" (Proverbes 12.16)

•  Une colère contenue démontre de la sagesse.  La colère peut entraîner certaines personnes à réagir avec impulsivité, les empêchant d'évaluer correctement les circonstances qui ont déclenché cette colère. "Celui qui est lent à la colère a une grande intelligence, mais celui qui est prompt à s'emporter proclame sa folie" (Proverbes 14.29). "L'insensé exprime sa colère de façon ouverte, mais le sage la contient" (Proverbes 29 ;11)

•  Garder son calme permet d'éviter l'escalade du conflit.  Avez-vous remarqué ce qui se passe lorsqu'on répond doucement et calmement à quelqu'un qui parle très fort ? La tension baisse tout de suite.  "Un homme violent excite des querelles, mais celui qui est lent à la colère apaise les disputes" (Proverbes 15 ;18)

•  La colère amène à dire des choses qu'on regrette après.  Quand on est sous l'emprise de la colère, on prononce facilement des paroles blessantes que l'on aimerait – plus tard – n'avoir jamais dites.  "Celui qui retient ses paroles connaît la science, et celui qui a l'esprit calme est un homme intelligent" (Proverbes 17.27)

•  Protéger un colérique peut s'avérer futile.  On cherche parfois à être des artisans de paix auprès de personnes en colère qui ont perdu le contrôle d'eux-mêmes. Cela ne fait que retarder les inévitables conséquences de leur comportement.  "Celui que la colère emporte doit en subir la peine ; car si tu le libères, tu devras y revenir" (Proverbes 19.19)

•  N'imitez pas l'attitude des colériques.  Quand je travaillais avec cet éditorialiste caractériel, je me suis mis à imiter son comportement.  Cela ne m'a absolument pas aidé à accroître ma performance ni ma réputation.  "Ne fréquente pas l'homme colère, ne va pas avec l'homme violent, de peur que tu ne t'habitues à ses sentiers et qu'ils deviennent un piège pour ton âme" (Proverbes 22.24-25) Par Robert J.Tamasy - Manne du lundi


Grâ

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4296
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: L'adoration est la clé qui te permet de rebondir quand les choses vont mal dans ta vie.    Dim 20 Nov 2016 - 5:40

"Alors David se releva de terre, prit un bain, se parfuma et changea de vêtements, puis il se rendit au sanctuaire de l’Éternel et se prosterna devant lui. Ensuite, il rentra chez lui, demanda qu’on lui prépare un repas et se mit à manger." 2 Samuel 12.20

En tant que pasteur, j'ai vu des gens se mettre en colère contre Dieu quand les choses allaient mal, même si leurs problèmes étaient le fait de leur propre péché. David, cependant, ne réagit pas ainsi. Après la mort de son fils, il se baigna et se rendit à la maison de l'Éternel pour adorer. David savait qu'il trouverait la réponse à son problème en s'approchant de Dieu, non en s'éloignant de lui.

L'adoration est la clé qui te permet de rebondir quand les choses vont mal dans ta vie.

L'adoration est la clé qui permet de rebondir quand les choses vont mal dans la vie. Lorsque nous louons Dieu, nous détournons nos yeux de nous-mêmes. L'adoration nous amène à nous concentrer sur la grandeur de Dieu ; nous nous rendons alors compte qu'il est beaucoup plus grand que n'importe quel problème dans ce monde. Il est plus grand que tout ce qui va mal dans votre vie.

Même si, comme David, vous êtes la cause de vos problèmes, la miséricorde de Dieu est plus grande. Le sang de Jésus couvre tous les péchés.

Une application pour aujourd'hui
Adorez Dieu aujourd'hui, car il est bon et sa bienveillance dure à toujours ! Keith Butler


Grâ

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4296
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: L’Éternel, Dieu miséricordieux et compatissant, lent à la colère, riche en bonté et en fidélité…    Dim 20 Nov 2016 - 5:11

Qui donc est Dieu ?

L’Éternel, l’Éternel, Dieu miséricordieux et compatissant, lent à la colère, riche en bonté et en fidélité…  Exode 34.6

Dieu, que peut-on savoir de Lui ? N’est-il pas inconnaissable, par définition ? Bienheureux, seul souverain, Roi des rois Seigneur des seigneurs qui seul possède l’immortalité, habite une lumière inaccessible, que nul n’a vu ni ne peut voir, à qui appartiennent honneur et puissance éternelle, a écrit l’apôtre Paul1. Pourtant, lorsque Moïse demanda à voir sa gloire, l’Éternel répondit : Je ferai passer devant toi toute ma bonté. La gloire de Dieu, c’est donc sa bonté ! Il n’y a rien de plus étonnant et de plus merveilleux que cela !

Cette bonté, Dieu la proclame quand il fait connaître son nom – expression de sa nature même. Le Nouveau Testament n’a rien de plus à en dire, sinon raconter comment il en a fait la démonstration. Jean avait résumé le tout de façon lapidaire en écrivant : Dieu est amour2 . Paul écrivit aux croyants de Rome que cet amour, Dieu l’a prouvé en ce que, lorsque nous étions encore des pécheurs, le Christ (Dieu lui-même venu en chair) est mort pour nous3.

Avec cette révélation, nous sommes loin des spéculations philosophiques ou théologiques ; bien plutôt, son but est d’introduire la créature dans la plus merveilleuse intimité du Créateur, celle de sa tendresse. Richard Doulière


Grâ

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4296
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Comment apaiser la colère des autres   Sam 19 Nov 2016 - 6:42

Comment apaiser la colère des autres

1. Ne soyez pas bouleversé chaque fois que quelqu'un est fâché contre vous. Ce n'est pas un désastre. Vous pouvez l'affronter de manière efficace.

2. Ne façonnez pas votre comportement simplement de manière à ne pas déranger les autres. Cela arrivera de toutes façons et quand ils s'énervent, c'est leur problème, pas le vôtre.

3. Faites attention à la manière dont vous répondez aux explosions de colère des autres. Ignorez-les lorsqu'ils vous crient en pleine figure, mais soyez attentif lorsqu'ils parlent raisonnablement.

4. Ne soyez pas intimidé. Prenez la parole et dites: «S'il vous plaît, parlez-moi gentiment».

5. Soyez doux et aimable. Ce n'est pas parce que quelqu'un est en colère contre vous que vous devez répondre agressivement. Prononcez des paroles telles que : «Je suis désolé que ça n'aille pas. Est-ce que je peux faire quelque chose ?»

6. Quand l'accusation portée contre vous contient une part de vérité, admettez-le. Ne mentez pas pour vous défendre. Vous n'êtes pas obligé d'avoir tout le temps raison. Vous pouvez dire: «C'est vrai. J'ai totalement manqué d'intelligence quand je suis venu ici parader avec ma voiture neuve. Je me rends compte que c'était juste pour me vanter et j'en ai honte. Pardonne-moi.»

7. Laissez aux autres le droit de se mettre quelquefois en colère contre vous et ne vous montrez pas choqué ou offensé quand cela se produit. Si vous insistez pour que tout le monde vous vouvoie et vous respecte comme Monsieur-Parfait-et-Sans-Faute, vous serez terriblement déçu et victime d'une fausse conviction manifeste.

Il peut arriver que la colère exhalée contre vous ne vous concerne en rien. Vous pouvez simplement servir de cible aux frustrations et au malheur de quelqu'un. Apprenez à identifier ce genre de chose et refusez de prendre comme une attaque personnelle n'importe quelle parole déversée contre vous. Rappelez-vous bien: si une personne est en colère, c'est son problème, n'en faites pas le vôtre. William Backus


Grâ

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4296
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Le piège de la colère   Ven 18 Nov 2016 - 5:39

Le piège de la colère

"Si vous vous mettez en colère, ne péchez point ; que le soleil ne se couche pas sur votre colère…" Éphésiens 4. 26

Si l'enfant de Dieu doit veiller à ne pas se mettre en colère, il peut par contre, montrer une certaine indignation, face à ce qui scandalise la société. L'Église doit s'indigner face à l'injustice, au crime, à la violence, à la méchanceté, au mal sous toutes ses formes... mais il ne s'agit pas là de colère.

Dieu, quant à lui, peut se mettre en colère, car la colère ne pourra jamais le submerger. Dieu est parfait et il n'y a aucune faille dans sa nature. Jésus, quant à lui, montra un vif mécontentement quand il découvrit que le temple devenait une maison de trafics. Jésus fut-il entraîné par ses émotions ? Manqua-t-il de maîtrise ?

Loin de là. En cherchant à purifier le temple, il témoigna des sentiments divins qui l'animaient quant à la maison de Dieu. D'ailleurs, en le voyant faire de la sorte, les disciples se souvinrent d'une prophétie qui annonçait ce jour où le Messie manifesterait un zèle dévorant. Ne confondons pas zèle et colère...

Ne cherchez pas non plus à justifier vos excès de colère à partir de ce passage biblique, alors que d'autres passages vous exhortent clairement à abandonner l'idée même de vous mettre en colère. (Jacques 1.20).Car la colère peut avoir des effets dévastateurs. On se souvient de la colère de Caïn qui l'entraîna à tuer son frère Abel.

Sachez au contraire éviter certaines confrontations et vivez en paix, autant que cela dépend de vous.

Découvrez les effets bénéfiques d'un esprit calme en lisant les proverbes et souvenez-vous de cette parole de Jésus : "Heureux ceux qui procurent la paix, car ils seront appelés fils de Dieu ! " (Matthieu 5. 9)

Une action pour aujourd'hui
Je décide d'arrêter de me mettre en colère à tout bout de champ. Et je prends la victoire sur mon tempérament excessif. Je choisis de me laisser façonner par l'Esprit de Dieu afin d'acquérir un esprit doux et paisible. Amen. Franck Alexandre


Grâ

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4296
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: L’amour et l’irritation    Jeu 17 Nov 2016 - 6:55

 L’amour et l’irritation

     L’amour ne s’irrite pas ; il n’impute pas le mal …  #1Co 13:5

  Autrefois, au lycée, les apprentis latinistes apprenaient rapidement cette maxime de Sénèque : « la colère est une courte folie » qui contenait un petit piège grammatical. Eh bien, l’irritation est une colère intérieure qui se traduit souvent par une attitude hostile ou agressive ou encore par des sentiments de haine qui envahissent nos pensées.

  Il existe une saine irritation lorsque nous voyons, par exemple, un être sans défense se faire attaquer ; le contraire serait de l’indifférence coupable ou un manque de courage caractérisé, un manque d’amour pour mon prochain. C’est pourquoi Paul admet que le croyant puisse se mettre en colère, à condition que son irritation soit de courte durée : « que le soleil ne se couche pas sur votre irritation… » (#Ep 4:26).

  Reconnaissons que, le plus souvent, nous nous irritons parce que quelqu’un nous contrarie dans nos plans, ne répond pas à notre attente, ou encore n’attache pas à notre petite personne toute l’estime qu’elle mérite à nos yeux.

  Nous nous irritons parce que nous imputons le mal à notre interlocuteur ; nous lui prêtons des sentiments d’hostilité à notre égard ; nous pensons qu’il nous en veut, qu’il cherche à nous nuire.

  En réalité, il exerce tout simplement le droit qu’il a d’avoir son opinion, de proposer sa solution au problème, de ne pas avoir le même point de vue que nous, etc. Et nous, puisque nous l’aimons réellement, nous avons le devoir de prêter à ses propos une attention bienveillante, tout le contraire de l’irritation.

  Cette attention bienveillante, ce préjugé favorable, est le fruit de l’amour de Dieu en nous qui nous porte à considérer notre frère comme supérieur à nous-mêmes et digne d’intérêt. Elle découle aussi du sentiment que nous avons de la grâce de Dieu à notre égard.

  Il nous arrive, enfin, de nous irriter à cause des circonstances extérieures ou tout simplement du mauvais temps d’aujourd’hui. Cela revient à nous irriter contre Dieu qui les permet, à douter de la perfection de son amour. Montrons, au contraire, notre amour envers notre Père par une vraie reconnaissance en toutes choses. Plaire au Seigneur


Grâ

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4296
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Vous pouvez gérer votre colère !   Mer 16 Nov 2016 - 6:28

 Vous pouvez gérer votre colère !

"Ne te lie pas à quelqu'un d'irritable et fuis la compagnie de l'homme agressif. Sinon, tu te mettras à imiter leur comportement et tu seras pris dans un engrenage fatal." Proverbes 22.24-25

La colère est-elle contagieuse ? Oui. Celle d'un autre risque-t-elle de vous contaminer ? Assurément. Ne vous êtes-vous jamais trouvé dans une situation où le ton a monté et où vous vous êtes aussi mis à crier ?

Que s'est-il passé ? Il s'est produit un transfert d'énergie. La colère est contagieuse.

Si vous avez un problème profond de colère mal gérée et que vous voulez vraiment changer de comportement, il vous faut commencer par fréquenter des personnes qui savent la gérer. C'est là un des avantages d'une église. C'est une des raisons pour lesquelles je crois à l'importance d'une famille spirituelle et aux bienfaits d'un petit groupe. Nous y apprenons des valeurs positives.

Les méthodes par lesquelles nous exprimons notre colère sont apprises. Elles peuvent donc être désapprises. Je veux dire aux parents qu'à chaque fois qu'ils perdent leur sang-froid et qu'ils s'énervent, ils donnent un exemple d'une colère mal gérée à leurs enfants. Vous enseignez et ils apprennent.

James Dobson a dit : "Les mariages réussis ne sont pas ceux où la colère et les conflits n'existent pas. Cesont plutôt ceux où chacun a appris à gérer sa colère. La colère bien gérée produit d'excellents mariages."

J'ai envie d'ajouter : "La colère bien gérée produit aussi des amitiés, des églises et des entreprises solides."

Elle génère de grands leaders, parce qu'elle canalise cette énergie émotionnelle, dont il peut alors découler un bien énorme."

Il est possible de gérer votre colère. Commencez dès maintenant par faire appel au Seigneur et ouvrez-lui votre coeur !

Une prière pour aujourd'hui
Seigneur, j'ai décidé de gérer ma colère. J'ai failli par le passé, mais aujourd'hui, je prends un nouvel engagement et un nouveau départ. Montre-moi qu'elle est source de disputes et d'erreurs, qu'elle me pousse à des actions insensées et m'attire toutes sortes d'ennuis. Aide-moi à exprimer ma colère de façon appropriée, et non plus par la violence, les cris, les bouderies ou le ressentiment. Aide-moi à reprogrammer mon esprit et à passer chaque jour du temps avec toi dans ta Parole. Donne-moi de fréquenter des personnes qui ont appris ou qui apprennent à gérer leur colère. Je te prie au nom de Jésus, sachant que tu m'écoutes et me répondras. Amen. Rick Warren


Grâ

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4296
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Comment réagissons-nous face à la colère ?   Mar 15 Nov 2016 - 6:50

Êtes-vous en colère ? ne péchez pas ! Ephésiens 6:24

Comment réagissons-nous face à la colère ?

Un pédopsychiatre écrit : « Il ne faut ni refouler, ni intérioriser des sentiments agressifs. Lorsqu’une émotion fortement destructrice est enfouie dans l’inconscient, alors qu’elle est en pleine effervescence, elle provoque des dégâts considérables dans l’individu. Le processus qui  consiste à repousser les émotions dans le subconscient s’appelle le refoulement.  Il comporte un réel danger pour la psyché. La tension qui résulte du refoulement se répercute généralement ailleurs sous forme de dépression, d’état anxieux, de stress intérieur ou de divers troubles psychiques. »

Dieu ne nous demande ni de refouler, ni de nier, ni d’éliminer notre colère. Celui qui la refoule fait naître des sentiments d’amertume dans son cœur. Or ces pensées ou ces sentiments négatifs nous empoisonnent.

Refoulement et déni ne sont pas de bonnes résolutions. En agissant ainsi nous soumettons notre organisme à des tensions et nous nous exposons à de nombreux troubles spychosomatiques. Se taire par faiblesse n’est pas une bonne méthode non plus. C’est même coupable. Se taire par peur c’est de la lâcheté. Celui qui refoule ses sentiments cherche à éviter les situations conflictuelles. Il veut empêcher l’escalade de la violence, mais ce faisant il se charge d’un fardeau insupportable.

Quel conseil la Bible donne-t-elle ?  Si ton frère (ou ta sœur) t’a offensé , va le (la) trouver et efforce-toi de régler l’affaire entre quatre yeux. Plus rapidement l’abcès sera percé, moins la colère aura l’occasion de s’installer.

Les gens qui se pardonnent mutuellement sont libérés de la colère. R. Ruthe


Grâ

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4296
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Deux échéances   Lun 14 Nov 2016 - 6:40

 Deux échéances

     « Mettez-vous en colère, mais ne péchez pas : que le soleil ne se couche pas sur votre irritation, et ne donnez pas occasion au diable. » Ephésien 4:26-27

     « Si donc tu présentes ton offrande à l’autel et que là tu te souviennes …  va d’abord te réconcilier avec ton frère ; viens alors présenter ton offrande. » Matthieu 5:23-24

  Dans ces versets, chaque croyant est en face de deux échéances, l’une avant la fin de la journée, l’autre avant de se tenir devant Dieu pour lui rendre culte.

1. Apaiser sa colère avant le coucher du soleil.

  La colère a mauvaise réputation. Il est si facile de se mettre en colère !

  Nos colères sont coupables quand elles sont une œuvre de la chair (Ga 5:20) : « La colère de l’homme n’accomplit pas la justice de Dieu » (Ja 1:20). Mais Dieu ne condamne pas, par exemple, une juste indignation en présence du mal.

  Lorsque Satan n’arrive pas à faire tomber un croyant dans les péchés grossiers de la chair, il cherche à le rendre impatient, susceptible, colérique. Si un croyant se couche avec son indignation, il se réveillera avec le même sentiment et offre ainsi une prise au diable qui saura s’en emparer pour le faire pécher. Si nous avons dû nous mettre en colère, apaisons-nous promptement sans conserver de grief caché.

2. Se réconcilier avant de se tenir devant Dieu.

  La seconde échéance est quand je prends conscience qu’un frère a quelque ressentiment contre moi. Que je l’aie offensé ou non, je dois me réconcilier avec lui, sans délai, avant d’offrir ma prière au Seigneur, par exemple, le premier jour de la semaine, le jour du Seigneur.

  À qui profite la réconciliation ? À moi, d’abord, car je retrouve la joie, la paix, même si je n’ai fait aucun tort à mon frère. À lui ensuite, car il pourra, comme moi, venir en toute liberté devant Dieu.

  Et si moi j’ai du ressentiment envers lui ? Eh bien, nous dit le Seigneur par une parole inséparable de la première, « quand vous vous levez pour prier, si vous avez quelque chose contre quelqu’un, pardonnez-lui, afin que votre Père aussi, qui est dans les cieux, vous pardonne vos fautes » (Mr 11:25).

  Sans pardon, pas de liberté devant Dieu et devant nos frères et sœurs ! Qui doit faire le premier pas vers l’autre ? Le premier qui a conscience du problème et qui désire vraiment le résoudre ! Plaire au Seigneur


Grâ

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4296
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Vous pouvez gérer votre colère !   Dim 13 Nov 2016 - 5:38


Bien-aimés - La colère est une émotion qui est déclenchée quand une injustice est perçue, à tort ou à raison.
Paul demande de ne pas se laisser inciter à pécher sous l’effet de la colère et ordonne de ne pas rester en colère jusqu’au lendemain, c’est-à-dire d’en clarifier le motif et de résoudre le conflit le jour même.
«Si vous vous mettez en colère, ne péchez pas ; que le soleil ne se couche pas sur votre irritation»
Selon les normes du N.T., la colère peut être bonne ou mauvaise; tout dépend de la motivation ou de l’objectif recherché.
Paul cautionne sans doute ici la juste indignation, la colère envers le mal.
Cette colère-là déteste l’injustice, l’immoralité et le péché sous toutes ses formes.
Quand cependant la colère est causée par un sentiment de malice, de haine ou d’offense personnelle, elle est interdite.
Lorsque nous nous mettons en colère, assurons-nous qu’elle est dirigée contre l’offense et non contre l’offenseur.
Une colère contenue démontre de la sagesse.  
La colère peut nous entraîner à réagir avec impulsivité, nous empêchant d'évaluer correctement les circonstances qui ont déclenché cette colère. "Celui qui est lent à la colère a une grande intelligence, mais celui qui est prompt à s'emporter proclame sa folie" (Proverbes 14.29). "L'insensé exprime sa colère de façon ouverte, mais le sage la contient" (Proverbes 29.11)
Souvenons-nous qu’« une réponse douce détourne la fureur tandis qu’une parole blessante excite la colère ».
Bonne semaine dans la paix du Seigneur, Josy

Dieu dit à Jonas: Fais-tu bien de t’irriter. Jonas 4:9

La colère n’est pas toujours nécessairement coupable, mais elle a une telle tendance à s’émanciper, à prendre des libertés qu’à chaque fois qu’elle se manifeste elle-même, nous devrions être prompts à identifier son caractère, sa nature, en faisant cette investigation interrogative: "Fais-tu bien de te mettre en colère" ? Il se peut que nous puissions répondre "oui".  Très fréquemment la colère est le tison de cette même colère, mais quelquefois c’est le feu d’Elie descendant du ciel. Nous faisons bien quand nous sommes en colère à propos du péché, à cause du mal qu’il commet contre notre Dieu bon et gracieux; ou avec nous-mêmes parce que nous restons si étourdis après tant d’instruction divine; ou avec les autres quand l’unique cause de colère est le mal qu’ils peuvent faire. Celui qui ne se met pas en colère face à la transgression en devient un partenaire. Le péché est une chose répugnante et haïssable, et un cœur non renouvelé peut facilement, patiemment, le supporter.

Dieu lui-même est en colère avec le méchant chaque jour, et il est écrit dans sa Parole, "vous qui aimez le Seigneur haïssez le mal". Bien plus fréquemment il est à craindre que notre colère ne soit ni louable, ni même justifiable, et alors nous devons répondre "NON". Pourquoi serions-nous irritables avec les enfants, emportés avec les serviteurs, et coléreux avec nos compagnons, ou compagnes ? Une telle colère est-elle à l’honneur de notre profession chrétienne, ou glorifie-t-elle Dieu ? N’est-ce pas le vieux cœur mauvais cherchant à dominer, et ne devrions-nous pas lui résister avec toute la force de notre nouvelle nature ?

… que le croyant se souvienne qu’il doit être vainqueur en tout point, sinon il ne sera pas couronné. Si nous ne pouvons maîtriser nos humeurs, qu’est-ce que la grâce a fait en nous ? Quelqu’un a dit: "la grâce est souvent greffée sur un tronc, mais le fruit ne sera pas un tronc... Nous ne devons pas faire de notre infirmité naturelle une excuse pour le péché, mais nous devons courir à la croix et prier le Seigneur de crucifier nos mauvais caractères, et nous renouveler dans la douceur et dans l’humilité d’après sa propre image. Ch. Spurgeon





_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne


Dernière édition par Josy le Mar 22 Nov 2016 - 4:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vous pouvez gérer votre colère !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vous pouvez gérer votre colère !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» vous pouvez l essayer:la prise d'empreinte d'un visage à l'alginate
» Tibet: Ce que vous pouvez faire actuellement pour vous rendre utile.
» Saviez-vous que la Bible vous dit comment aimer votre femme ?
» SAVEZ VOUS CE QUE FAIT VOTRE PC LA NUIT ,
» Pouvez vous prier pour moi, SVP?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM ROSE D'AUTOMNE :: SELON LA PAROLE DE DIEU :: Gouttes de Rosée (Méditations journalières - un thème par semaine)-
Sauter vers: