FORUM ROSE D'AUTOMNE

L'ART DE VIVRE ET DE VIEILLIR SELON DIEU !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Forum pour quatre sites que je vous invite à visiter : La vie chrétienne: Gouttes de rosée : http://www.rosee.org/rosee - L’art de vieillir: Rose d’automne : http://www.rosee.org/rosedautomne - Vie communautaire: La roseraie: http://www.rosee.org/roseraie - Famille, Ecologie: http://www.rosee.org/famillebiblique - Bienvenue à tous ! Le but de ce forum est d'être une petite oasis pour chacun de ceux qui le visite... et Je prie le Seigneur de nous permettre de nous encourager, nous édifier et de le voir glorifié dans le partage de sa Parole, que chaque visite sur ce forum soit pour chacun de nous une bénédiction de plus dans notre vie. N’hésitons pas non plus à partager nos sujets de prières afin que plusieurs puissent intercéder avec nous… L'expression des dons de chacun est bienvenue....

Partagez | 
 

 L’Écriture tire de nombreuses images de la relation organique entre la racine et la plante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4243
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: L’Écriture tire de nombreuses images de la relation organique entre la racine et la plante   Dim 19 Juin 2016 - 6:14


Bien-aimés - L’Écriture tire de nombreuses images de la relation organique entre la racine et la plante. L’ancêtre d’une famille est appelé sa racine.
l’amour de l’argent est la racine de tout mal.
les frustrations profondes et les offenses non pardonnées sont des racines qui peuvent empoisonner toute un groupe de personnes.
les racines étendues représentent la vigueur et les promesses d’avenir d’une personne ou d’un peuple
La souche ébranchée mais dont les racines sont respectées est destinée à reprendre vie
La racine des méchants sera comme de la pourriture puisqu’ils ont méprisé ce qui aurait pu nourrir leur racine c’est-à-dire la Parole de Dieu.
Prendre racine, s’enraciner, c’est s’établir fermement.
Le chrétien est enraciné dans l’amour en JésusChrist.
N’avoir pas de racines en soi, c’est manquer de profondeur, de vie intérieure… c’est être superficiel.
« Aussi, puisque vous avez reçu le Christ, Jésus le Seigneur, comportez-vous comme des gens unis à lui : enracinez-vous en lui, construisez toute votre vie sur lui et attachez-vous de plus en plus fermement à la foi conforme à ce qu’on vous a enseigné. Agissez ainsi en adressant à Dieu de nombreuses prières de reconnaissance.»  Colossiens 2:7
Vivons en demeurant enracinés et fondés en Lui et que votre semaine soit bénie ! Josy

Les arbres de l’Éternel se rassasient, {Psaume 104:16}

Sans sève, un arbre ne pourrait fleurir ou même exister. La « vitalité » est essentielle pour le chrétien. Nous ne pouvons être des arbres de l’Éternel si nous n’avons pas la « vie », ce principe vital intégré en nous par Dieu le Saint-Esprit. Le chrétien ne s’identifie pas à la mort ; il est rempli de l’esprit de la vie divine. Cette vie est « mystérieuse ». Nous ne comprenons pas la circulation de la sève, par quelle force elle monte et par quelle force elle redescend. La vie en nous est donc un mystère sacré.

La régénération est mise en œuvre par le Saint-Esprit qui entre en l’homme et devient la vie de l’homme. Cette vie divine chez le croyant dépend de la chair et du sang de Christ. Ainsi, elle est alimentée par une nourriture divine.

Mais quoi de plus secret que cette sève ! Qui peut expliquer d’où elle vient et où elle va ? Les racines s’activent sous la terre mais nous ne les voyons pas absorber les différents gaz ou transformer les substances minérales en substances végétales. Ce travail est fait dans les profondeurs de l’obscurité.

Notre racine est Jésus-Christ et notre vie est cachée en lui. 

La sève du cèdre du Liban est active en permanence. Chez le chrétien, la vie divine est toujours remplie d’énergie, non seulement par le fruit qu’il porte mais aussi par les transformations intérieures. Le croyant ne bénéficie-t-il pas constamment de la grâce ? Mais sa vie ne cesse jamais de palpiter. Il ne travaille pas toujours pour Dieu mais son cœur dépend toujours de lui. Alors la sève a pour fonction de produire le feuillage et le fruit de l’arbre, le chrétien véritable proclame la grâce de Dieu dans ses conversations et dans sa vie de tous les jours. En discutant avec lui, il ne peut s’empêcher de parler de Jésus. Si tu l’observes, tu remarqueras qu’il est un enfant de Dieu. Il a tant de sève en lui que cela influence son comportement et ses conversations qui sont remplis de la vraie vie. Ch. Spurgeon



Enracinés en Christ



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4243
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: si vous mettez à profit le temps qui vous est donné pour être enraciné et fondé en Dieu, vous aurez la force de rester fidèle, quoiqu’il arrive   Lun 20 Juin 2016 - 5:55

LE ROYAUME DE DIEU EST AU-DEDANS DE VOUS
         
Mon Royaume n’est pas de ce monde.  Jean 18:36

     Ce qui fait le plus de tort aujourd’hui à la cause de Jésus-Christ, c’est une conception de l’œuvre chrétienne qui n’est pas inspirée par le Nouveau Testament. On insiste sur les notions modernes d’effort soutenu, d’énergie, d’action, de rendement, au détriment de la vie intérieure, On insiste sur ce qui n’est pas important. Jésus a dit : « Le Royaume de Dieu ne vient pas de manière à frapper les regards …  car voici, le Royaume de Dieu est au-dedans de vous », ce qui signifie qu’il est obscur et caché. Un chrétien « actif » vit trop souvent « en vitrine ». Pourtant c’est quand nous sommes seuls, dans le secret de la communion invisible avec Dieu que nous pouvons recevoir la puissance de vie.

     Il faut que nous échappions à l’influence néfaste qu’exerce sur nous l’esprit du monde religieux dans lequel nous vivons. Dans la vie de notre Seigneur, il n’y a jamais eu de hâte, de précipitation, d’activité fébrile, dont nous faisons tant de cas, et le disciple doit être comme son Maître. Le principe essentiel, du Royaume de Jésus-Christ, est la communion personnelle avec lui, et non l’efficacité aux yeux des hommes.

     Ce n’est pas l’organisation d’activités pratiques qui prépare au service de Dieu, mais le fait de se laisser pénétrer par Dieu. Vous ne savez pas où Dieu vous placera, ni quel effort il vous demandera. Si vous gaspillez votre temps dans une activité débordante, au lieu de vous retremper dans les vérités éternelles de la Rédemption, vous craquerez lorsque le moment de l’effort sera venu. Mais si vous mettez à profit le temps qui vous est donné pour être enraciné et fondé en Dieu, vous aurez la force de rester fidèle, quoiqu’il arrive. O. Chambers
 

 

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4243
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Quand nos racines plongent dans un terrain fertile...   Mar 21 Juin 2016 - 6:17

 "Pour marcher d'une manière digne du Seigneur... portant des fruits en toutes sortes de bonnes oeuvres et croissant par la connaissance de Dieu." Colossiens 1:10

La prière que l'apôtre Paul fait ici pour les Colossiens comprend un plan complet pour la vie de celui qui veut être agréable à Christ et réaliser pleinement sa vocation.

Il le résume avec une grande simplicité: Portant des fruits en toutes sortes de bonnes oeuvres. Le fruit d'un arbre est l'accomplissement de la loi de vie et de multiplication du Créateur; et l'apôtre emploie cette image pour montrer que cette loi divine a son parallèle dans la vie de chaque chrétien.

Cette prière contient aussi un solennel avertissement, l'absence de fruits étant la preuve d'un état anormal. La faute n'est pas dans la sève, mais dans l'arbre lui-même. Il n'est pas naturel que notre vie ne porte pas de fruits.

De plus, Paul révèle ici notre grand privilège: le croyant est aussi destiné à être rempli de la connaissance de Dieu, et premièrement de la connaissance de Sa volonté. 1:9. N'est-ce pas magnifique que nous, Ses faibles enfants, soyons appelés à Le connaître, et à connaître Sa volonté suprême, pour la réaliser dans notre vie? Quelle protection et quelle inspiration!

Remarquez la liaison de pensée: le fruit que le Seigneur veut que nous portions est lui-même le fruit de notre connaissance de Dieu. Combien de chrétiens ne le comprennent pas, se contentant d'une activité qu'ils développent, même indépendamment de la connaissance réelle de Dieu. Notre communion intime avec le Père céleste est la sève, la lumière et l'air frais nécessaires à l'arbre de notre service.

C'est seulement quand nos racines plongent dans un terrain fertile – la Parole de Dieu – que nous sommes nourris nous-mêmes et en état de secourir et de nourrir les autres. Que nous soyons cet arbre "planté près d'un courant d'eau, qui donne son fruit en sa saison, et dont le feuillage ne se flétrit point", Psaume 1:3, et que dans toutes les voies de la vie, dans toutes les circonstances de notre travail quotidien et matériel, nous portions "des fruits en toutes sortes de bonnes oeuvres". H.E. Alexander



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4243
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Enracinés et fondés dans l’amour   Mer 22 Juin 2016 - 6:24

REPOSE-TOI MON âME

La Parole de Dieu confirme un fait que nous devrions tous savoir: l’homme est définitivement perdu. Mais attention! Être perdu ne signifie nullement qu’il ne peut rien faire par lui-même. Au contraire, l’homme sans Dieu arrive à de grandes réalisations technologiques tout à fait épatantes. Là où la perdition de l’homme est manifeste, c’est dans son rapport avec Dieu. Voilà tout!
Voilà tout?
Non, en fait, la situation est beaucoup plus grave qu’elle en a l’air. La plupart des gens vivent et se débrouillent très bien sans Dieu. Ils organisent leur vie autour de leurs besoins les plus pressants. Évidemment, on peut vivre sa vie sans jamais se soucier de l’éternité. Pourtant, qu’on soit d’accord ou non, on fera face à l’éternité de toute façon. Êtes-vous de ceux qui n’auront vécu qu’en considération des réalités terrestres?

Écoutez ce qu’en disait Jésus:
"Riche pour Dieu"
Nous aurions tort de croire que ce passage vise les incroyants seulement. Il s’applique tout aussi bien à celui qui se dit chrétien et pour qui Dieu est relégué au dernier rang des priorités. Être riche pour Dieu n’a rien à voir avec le fait d’avoir un jour connu le Seigneur, même par une expérience personnelle intense. Être riche pour Dieu n’a pas non plus rapport avec toutes nos bonnes œuvres. Être riche pour Dieu dépend davantage de notre intimité avec Lui.

Éphésiens 3:14-19 "A cause de cela, je fléchis les genoux devant le Père, duquel tire son nom toute famille dans les cieux et sur la terre, afin qu’il vous donne, selon la richesse de sa gloire, d’être puissamment fortifiés par son Esprit dans l’homme intérieur, en sorte que Christ habite dans vos cœurs par la foi; afin qu’étant enracinés et fondés dans l’amour, vous puissiez comprendre avec tous les saints quelle est la largeur, la longueur, la profondeur et la hauteur, et connaître l’amour de Christ, qui surpasse toute connaissance, en sorte que vous soyez remplis jusqu’à toute la plénitude de Dieu."

Connaître Dieu, c’est le rencontrer dans Sa Parole, lui parler de tout ce que nous sommes, mais surtout, c’est se réfugier en Lui ! Réal Gaudreault

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne


Dernière édition par Josy le Ven 24 Juin 2016 - 6:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4243
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Ce qui nous plaît ou sa volonté ?    Jeu 23 Juin 2016 - 5:55

 Ce qui nous plaît ou sa volonté ?

[size=18]Romains 15 : 3 Car Christ ne s'est point complu en lui-même, mais, selon qu'il est écrit : Les outrages de ceux qui t'insultent sont tombés sur moi.

Considérons un instant cette parole. Elle nous amène à examiner jusqu’aux racines de notre vie chrétienne. Combien souvent y trouvons nous de la complaisance… quelles sont nos motivations ? Quels intérêts recherchons nous ?

Jésus, notre Seigneur, le modèle parfait, n’a pas cherché ce qui lui plaisait, ce qui lui était agréable, ou qui convenait à ses propres désirs. Il dit d’ailleurs :
Jean 5 : 30 Je ne puis rien faire de moi-même : selon que j'entends, je juge; et mon jugement est juste, parce que je ne cherche pas ma volonté, mais la volonté de celui qui m'a envoyé.

Voyant cet exemple, cherchons à vivre à ce niveau. Ne jugeons pas les choses selon ce qui nous est agréable, ou selon notre logique propre. Beaucoup de choses empoisonnent la vie des chrétiens à cause du « moi ». Chacun voudrait rechercher ses intérêts, et ce qui correspond pas à son optique.

Apprenons à faire non notre propre volonté, mais la volonté de notre Père. Qui vous a envoyé ? Si c’est vous même alors vous pouvez faire "votre petite cuisine", mais elle ne vous amènera pas très loin. Par contre, si vous avez remis votre vie entre les mains de Dieu, celui qui vous envoie, apprenez à faire Sa volonté. Oui, apprenons à être attentifs à la pensée qui n’est pas toujours forcément la notre. Que l'Esprit de Dieu nous éclaire. Et qu'on puisse dire de nous ; "il/elle n'a pas cherché ce qui lui plaisait... mais la volonté du Père"- Fabien Weigel



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne


Dernière édition par Josy le Ven 24 Juin 2016 - 6:21, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4243
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Oui, la volonté peut apporter un changement à court terme, mais elle crée un stress interne constant, du fait que vous n'avez pas traité la racine du problème.   Ven 24 Juin 2016 - 6:11

 Modifiez votre pilote automatique

"Laissez-vous transformer par le renouvellement de votre pensée." Romains 12.2."

Imaginez-vous sur un lac dans un hors-bord dont le pilote automatique a été réglé pour se diriger vers l'est. Si vous décidez de faire demi-tour pour mettre cap à l'ouest, vous avez deux possibilités. L'une d'elle consiste à empoigner le gouvernail pour le tourner de force dans la direction opposée à celle qui lui a été indiquée.

"Oui, la volonté peut apporter un changement à court terme, mais elle crée un stress interne constant..."

Par la seule force de votre volonté, vous pourriez imposer votre direction au pilote automatique, mais vous sentiriez une résistance constante. Vos bras finiraient par se fatiguer, vous lâcheriez le gouvernail et le bateau reprendrait instantanément la direction de l'est, conformément à ce qui a été programmé.

C'est ce qui se passe lorsque vous essayez de transformer votre vie par votre volonté. Vous dites : "Je vais me forcer à manger moins… à faire plus de sport… à être organisé et ponctuel."

Oui, la volonté peut apporter un changement à court terme, mais elle crée un stress interne constant, du fait que vous n'avez pas traité la racine du problème. Le changement étant contre nature, vous finissez tôt ou tard par renoncer et par retrouver vos anciens complexes et habitudes.

Il existe un moyen plus efficace et plus facile : modifiez votre pilote automatique – votre façon de penser. La Bible dit : "Soyez transformés par le renouvellement de votre intelligence" (Romains 12.2).

Le Nouveau Testament appelle cela la repentance, qui signifie littéralement en grec : "changement de mentalité". Vous vous repentez chaque fois que vous changez votre façon de penser pour adopter celle de Dieu – concernant votre propre personne, le péché, Dieu, les autres, la vie, votre avenir et tout le reste. Vous adoptez le point de vue, la perspective de Christ.

Une action pour aujourd'hui
Peut être essayez-vous de changer par vos propres forces et vous vous rendez compte qu'en vérité, vous n'avancez pas ? Modifiez votre pilote automatique et laissez Dieu vous orienter. Vous suivrez le bon cap !   Rick Warren



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4243
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Les racines du chrétien    Sam 25 Juin 2016 - 6:23

Les racines du chrétien

     « Que vous soyez enracinés …  dans l’amour. » Ephésien 3:18

     « Comme vous avez reçu le Christ Jésus, le Seigneur, marchez en lui, enracinés …  en lui. » Colossien 2:6-7

  Qu’évoque pour nous le terme « enraciné » ? Il est probable que ce qui vient d’abord à l’esprit est la notion de solidité et de stabilité, à l’image d’un arbre assez puissant pour résister aux intempéries les plus violentes. Et c’est bien dans ce sens que cette expression est employée dans les deux versets cités (les deux seuls du N.T. où elle apparaît). Mais l’Esprit n’a-t-il que l’intention d’attirer notre attention sur la stabilité du chrétien, « enraciné » dans l’amour et dans le Seigneur ? Outre d’assurer la fixation de l’arbre, les racines ont pour fonction, également essentielle, celle de l’alimenter. Il est donc fondamental, avant de planter un arbre, de choisir un terrain adapté à ses besoins et propice à son développement.

  Quel est le sol favorable à la stabilité et à la croissance du chrétien ?

  L’amour de Dieu, l’amour du Père, l’amour du Christ (1Jn 4:10; 3:1; Ga 2:20) sont autant de rappels, entre tant d’autres, de ce qu’est l’amour divin dont procèdent le salut du chrétien, sa relation personnelle avec Dieu et son avenir éternel. Comme dans un sol fertile, le chrétien y a été planté lors de sa nouvelle naissance ; désormais il s’agit que, tel un arbre prospère, il étende ses racines pour être fortifié et nourri. Comment le réaliser ?

  La Bible abonde en exemples de l’amour insondable et inlassable de Dieu, comme de celui de Jésus en faveur du monde, de l’Église et de chacun des chrétiens. Lire la Parole, avec pour objectif de rechercher, dans le recueillement, les circonstances où rayonne l’amour divin, est assurément le moyen le plus efficace pour enraciner le chrétien dans cet amour. C’est dans la mesure où il s’y attache que le chrétien « enraciné » est capable de « comprendre …  et de connaître l’amour du Christ qui surpasse toute connaissance-,afin que vous soyez remplis jusqu’à toute la plénitude de Dieu » (Ep 3:18-19), but glorieux de la prière de l’apôtre Paul (Ep 3:14).

  « La plénitude de Dieu », cela paraîtrait-il impossible à atteindre ? La Parole nous propose cependant cet objectif, en affirmant aussitôt : Dieu « peut faire infiniment plus que tout ce que nous demandons ou pensons » (Ep 3:20).  Plaire au Seigneur



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4243
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Quand le coeur du croyant est en repos...attendant tout de son Dieu...il s'enracine comme le cèdre   Dim 26 Juin 2016 - 5:56

"Je serai comme la rosée pour Israël, il fleurira comme le lis, et il poussera des racines comme le Liban."  Osée 14:5

E n Orient, la rosée est une bénédiction plus grande encore que sous les climats tempérés. Quel message spirituel ce texte a-t-il pour nous? Dieu aimerait renouveler notre vie spirituelle, en élever le niveau et transformer notre service pour le rendre plus fructueux.

La rosée est une provision du ciel pour les temps de sécheresse. Quand il n'y a pas de nuages annonçant la pluie, pas de vent ni de tempête, le ciel accomplit ce miracle: au crépuscule, à l'aurore, la terre se couvre de rosée. Cela se passe sans bruit; quand tout est tranquille, subitement la terre en est trempée. La pluie de bénédiction nous parvient par les moyens de grâce ou les instruments que Dieu a choisis. Mais la rosée céleste vient directement d'en haut. "Je serai comme la rosée pour Israël."

La rosée tombe à condition qu'il n'y ait pas de vent, quand la terre est sèche, et réclame un rafraîchissement du Créateur. Arrêtons-nous dans notre course fiévreuse; confessons à Dieu notre sécheresse et avouons-Lui que notre service manque de fraîcheur. En nous abstenant de le faire, nous faisons souvent attendre le Seigneur.

La rosée ne tombe qu'à l'heure du crépuscule ou de l'aurore, quand l'atmosphère est tranquille et le ciel clair. Qu'il n'y ait donc pas de nuages entre notre Dieu et nous, pas d'agitation en nous. Quand le coeur du croyant est en repos, dans la soumission et l'humilité, attendant tout de son Dieu, Il vient tremper la vie de Son enfant de Sa rosée bienfaisante.

Alors il fleurit comme le lis, il s'enracine comme le cèdre; il est caractérisé par la grâce et la force. La rosée d'en haut déposera sur notre vie la grâce vivifiante et la fraîcheur des choses célestes. Elle en enlèvera ce qui est forcé ou dur, la fièvre et la fatigue. Mais cette rosée silencieuse communique aussi à notre vie la puissance de Dieu, la force de résister aux chocs, de croître et de triompher.

Vous sentez l'approche du soir, avec ses ombres? Rassurez-vous! Dieu connaît vos besoins, Sa rosée va tomber sur vous! H.E. Alexander



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4243
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Les bienfaits de la communion fraternelle   Lun 27 Juin 2016 - 5:44

Les bienfaits de la communion fraternelle

"N’abandonnons pas notre assemblée, comme c’est la coutume de quelques-uns ; mais exhortons-nous réciproquement […]." Hébreux 10.25

Nous cultivons notre forme spirituelle en nous retrouvant régulièrement pour nous encourager. La rencontre avec d'autres croyants – le partage en petit groupe – s'appelle la communion fraternelle.

Pourquoi se réunir avec d'autres croyants ?

Vous arrive-t-il d'avoir besoin d'encouragement ? La vie est parfois rude et nous sommes tous sujets au découragement. Le fait est que vous ne serez jamais un chrétien efficace si vous essayez d'avancer seul. Vous avez besoin d'encouragement. Vous avez besoin des autres. Dieu n'a pas voulu que nous traversions la vie seuls.

J'ai grandi en Californie du Nord, dans une petite ville appelée Redwood Valley. Juste au nord de chez nous poussaient des séquoias géants. Ces arbres ont des racines très peu profondes. Ils résistaient au vent en entrelaçant entre eux leurs racines de façon à se soutenir mutuellement. Quelle image parfaite de la communion ! Nous allons vers les autres, nous partageons et nous nous soutenons mutuellement. Nous nous fortifions les uns les autres.

Les flocons de neige sont fragiles, mais lorsque des milliers d'entre eux se collent les uns aux autres, ils peuvent bloquer la circulation. Ni vous ni moi ne pouvons accomplir beaucoup seul, mais lorsque nous faisons partie d'un groupe, ensemble nous pouvons faire quelque chose de beaucoup plus considérable. Nous pouvons avoir un impact dans ce monde.

Il m'arrive de rencontrer des personnes qui disent : "Je vais manquer l'église cette semaine, ce n'est pas très grave." Elles ne se rendent simplement pas compte à quel point il est possible de se dessécher spirituellement chaque fois que l'on se prive de la communion fraternelle. En fait, vous avez besoin d'un contact permanent avec d'autres croyants, qui va bien au-delà de ce que vous recevez le dimanche. Chaque chrétien doit trouver un équilibre entre l'adoration communautaire et le partage au sein d'un groupe plus restreint.

Un grand groupe vous permet d'affirmer : "Je fais partie d'un ensemble de quelque importance." Mais il est difficile de partager des sujets de prière quand vous êtes trop nombreux ; vous ne pouvez pas prier les uns pour les autres ; vous avez même du mal à connaître tout le monde. C'est pourquoi vous avez également besoin d'un petit groupe.

Pourquoi se réunir avec d'autres croyants ? "Deux valent mieux qu'un, parce qu'ils retirent un bon salaire de leur travail. Car, s'ils tombent, l'un relève son compagnon ; mais malheur à celui qui est seul et qui tombe, sans avoir un second pour le relever !" (Ecclésiaste 4.9-10).

Une action pour aujourd'hui
La communion fraternelle est une grande richesse qui nous permet de ne pas évoluer seul à l'écart mais de grandir ensemble. Décidez de ne plus rester seul dans votre coin. Découvrez les bienfaits de la communion fraternelle ! Rick Warren


 

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4243
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Même pas une petite racine !    Mar 28 Juin 2016 - 6:20

Même pas une petite racine !

"Veillez à ce que personne ne se prive de la grâce de Dieu, à ce qu'aucune racine d'amertume, produisant des rejetons, ne cause du trouble et que beaucoup n’en soient infectés." Hébreux 12.15

L'observation de la nature nous enseigne beaucoup sur nous-mêmes.
Jour après jour, nettoyons notre jardin secret...

Ceux qui font un peu de jardinage savent très bien qu'il ne suffit pas de couper une mauvaise herbe pour s'en débarrasser : il faut aussi en arracher la racine, quelquefois très profonde ! Sans quoi elle réapparaît, toute aussi vigoureuse les jours suivants et continuera d'étouffer les fleurs, fruits et légumes qui sont cultivés.

Il en est de même dans notre vie. Les déceptions, les incompréhensions, les conflits, les blessures, les épreuves que nous traversons sont autant d'occasion de semer l'amertume au fond de notre âme.

Si nous ne veillons pas, notre cœur devient rapidement un champ de ronces qui étouffent le bon grain que Dieu sème en nous. Et cela atteint également notre entourage. Le découragement et la rancœur sont très contagieux !

Nous ne maîtrisons pas les évènements qui nous atteignent. Toutefois nous avons un pouvoir sur nos réactions et nos pensées. Nous pouvons refuser de cultiver la tristesse, l'aigreur, le dépit.

C'est pourquoi, jour après jour, nettoyons notre jardin secret, afin de ne pas laisser le temps aux ronces de croître, de se fortifier pour finir par détruire les bonnes choses que Dieu nous offre.

Avez-vous une querelle ? Déployez tous vos efforts pour rétablir la paix. Avez-vous été offensé ? Pardonnez et laissez agir la justice divine. Etes-vous lassé et accablé ? Déposez votre fardeau au pied de la croix.

Une prière pour aujourd'hui
Dans ta grâce, Seigneur, viens à mon secours pour panser mes plaies et me libérer de ces liens d'amertume. Comme le psalmiste, je t'invite à désherber mon coeur. "Sonde-moi, ô Dieu, et connais mon cœur ! Éprouve-moi, et connais mes pensées ! Regarde si je suis sur une mauvaise voie, et conduis-moi sur la voie de l'éternité !" (Psaumes 139.23-24). Solange Raby



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4243
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: L'amour de l'argent est la racine de tous les maux   Mer 29 Juin 2016 - 6:31

Votre vie ne dépend pas de ce que vous possédez !

"La vie d’un homme ne dépend pas de ses biens, même s’il est très riche." Luc 12.15

La Bible contient beaucoup de bons conseils sur la gestion de l'argent. Plus de la moitié des paraboles de Jésus traitent de l'attitude face aux biens matériels. En fait, Jésus a plus parlé de l'argent que du ciel ou de l'enfer.

"Les êtres humains sont toujours plus importants que les biens matériels."
Il existe deux mythes courants concernant l'argent :

Mythe numéro 1 : L'argent est mauvais. En réalité, il n'est ni bon ni mauvais. Il est neutre. Ce que la Bible dit, c'est que "L'amour de l'argent est la racine de tous les maux" (1 Timothée 6.10).

Ce que nous devons faire, c'est utiliser les choses et aimer les gens. Lorsque nous inversons cette règle, nous allons au-devant de problèmes. Si nous aimons les choses, nous finirons par utiliser les gens. Dieu affirme que les êtres humains sont toujours plus importants que les biens matériels.

Mythe numéro 2 : L'argent est la clé du bonheur. À l'évidence, ce n'est pas non plus vrai. Si l'argent était une garantie du bonheur, les gens les plus riches seraient les plus heureux.

La simple lecture du journal suffit pour démentir ce mythe. Jésus a dit : "[…] la vie d'un homme ne dépend pas de ses biens, même s'il est très riche" (Luc 12.15).

Une action pour aujourd'hui
Méditez cette parole : "Mieux vaut acquérir de la sagesse que de l'or, de l'intelligence que de l'argent" (Proverbes 16.16).  Rick Warren



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4243
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: La consécration renouvellée   Jeu 30 Juin 2016 - 6:35

 LA CONSÉCRATION RENOUVELÉE      

     Si Dieu revêt ainsi l’herbe des champs …  combien plus le fera-t-il pour vous …        Mt 6:30

     Une affirmation de Jésus, si simple soit-elle, est pour nous une énigme, à cause de notre manque de simplicité. Comment pouvons-nous devenir simples, de la simplicité de Jésus ? En recevant son Esprit, afin de compter sur lui, et de lui obéir en toutes choses.

     « Si votre Père revêt l’herbe des champs », nous dit-il, « à combien plus forte raison vous donnera-t-il le nécessaire, si vous êtes unis à lui. » Les défaillances de notre communion avec Dieu viennent toujours de ce que dans notre sottise nous pensons en savoir plus que lui. Nous nous sommes laissés envahir par les soucis, et nous avons oublié le « combien plus » de notre Père céleste.

     « Regardez les oiseaux du ciel », leur seul but est d’obéir à leurs instincts, et Dieu veille sur eux. Jésus dit : Dieu vous protégera de la même manière, si vous obéissez à son Esprit.

     « Regardez les lis des champs » — ils poussent là où ils ont été plantés. Beaucoup d’entre nous refusent de grandir à la place où ils se trouvent, et ne prennent racine nulle part. Jésus nous dit que si nous suivons la règle de vie que Dieu nous a donnée, il s’occupera de nous donner tout le reste. Jésus a-t-il menti ? Si nous ne faisons pas l’expérience de la bonté de Dieu, c’est que nous ne lui obéissons pas. Nous nous perdons dans des soucis dont nous pourrions être absolument libérés en nous livrant à Dieu. Cette consécration ne peut se faire une fois pour toutes. Il faut la renouveler chaque jour. O. Chambers.



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4243
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Une perle dans votre Bible   Ven 1 Juil 2016 - 6:44

Une perle dans votre Bible

«Il y a de l'espérance pour un arbre s'il est abattu, car il reprendra et poussera de tendres branches.» Job 14:7

Etes-vous abattu? Avez-vous été abattu? Regardez cet arbre qui vient d'être coupé; il est dit de lui dans un autre passage de la Bible: «Il est là, il ne se relèvera pas.» Mais ici, rien de tel: cette parole est une parole d'espérance; cependant, elle l'est seulement pour celui qui reconnaît la cause de son état. Oui, n'ayons pas peur de reconnaître notre faute, ne blâmons pas autrui, faisons face aux dégâts, voyons les choses comme Dieu les voit. Laissons-le nous convaincre! Surtout, ne passons pas à la légère sur les choses, ne nous reprenons pas pour sauver la face devant les gens, pour tranquilliser notre conscience; tout serait à recommencer...

Lisons le contexte de ce verset: «Comment d'un être souillé sortira-t-il un homme pur?» Même au temps de la vieillesse, alors que tout semble mourir, il y a de l'espoir. Le Seigneur demande simplement que nous reconnaissions nos torts, que nous soyons dans la réalité. Pour quiconque s'humilie, se repent, répare, «il y a de l'espérance». De même que de nouvelles branches peuvent pousser sur un arbre abattu, de même quelque chose de nouveau peut naître en l'homme puisqu'il possède en lui une part divine, indestructible. Les racines cachées de cet arbre que nous avons tant malmené sentiront l'eau, les tendres branches pousseront et deviendront une plante nouvelle. Il ne s'agira pas d'une greffe, mais d'une nouvelle création.

Confessons notre part de responsabilité, cessons de nous justifier, acceptons la mort à nous-même, car c'est nous-même, avec nos vaines paroles, qui sommes la cause de notre difficulté. Et quand cette mort nous aura enfin réellement atteint, nous ressusciterons en Jésus-Christ et marcherons «en nouveauté de vie», à la gloire de notre Père céleste.   H.E. Alexander



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4243
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Mais ils n’ont point de racine.   Sam 2 Juil 2016 - 5:35

Mais ils n’ont point de racine. {Luc 8:13}

Mon âme, examine-toi toi-même, ce matin, par la lumière de ce texte. Tu as reçu la parole avec joie ; ton appétit a été excité et tu as ressenti une vive impression ; mais rappelle-toi bien ceci : recevoir la Parole d’une manière auditive est une chose, mais recevoir Jésus dans ton âme, c’est complètement différent ; à un sentiment superficiel est souvent jointe une dureté intime de cœur, et une vive impression reçue de la Parole n’est pas toujours durable.

Dans la parabole du semeur, il y a un cas où la semence tombe sur un sol rocailleux, recouvert d’une mince couche de terre ; quand la semence a commencé à prendre racine, sa croissance, au début dirigée vers le bas, est entravée par la roche dure et par conséquent elle dépense ensuite toute son énergie dans la montée de ses pousses vertes, tant qu’elle peut, mais n’ayant que peu de sève en provenance de la racine, elle finit par flétrir. Est-ce mon cas ? Est-ce que j’ai fait quelque chose de spectaculaire dans ma vie pratique sans en avoir la correspondance dans ma vie intérieure ?

Une bonne croissance s’étend vers le haut et le bas en même temps. Est-ce que je suis enraciné dans la sincère fidélité et dans l’amour de Jésus ? Si mon cœur reste dur et insensible à la grâce, la bonne semence peut germer pour une saison, mais elle doit finalement se flétrir, car elle ne peut pas croître sur un cœur rocailleux, broyé, non sanctifié. Je redoute le genre de piété croissant trop rapidement et qui manque d’endurance, comme le ricin de Jonas ; laissez moi évaluer le coût d’être un disciple de Jésus, par dessus tout, laissez moi ressentir l’énergie de son Esprit, et alors je posséderai une semence fidèle et durable en mon âme.

Si mon esprit demeure endurci comme il l’était de par sa nature, le soleil de l’épreuve le brûlera, et mon cœur dur répandra la chaleur la plus terrible sur la semence malade, ma piété ne tardera pas à mourir, et mon désespoir sera terrible ; par conséquent, Ô Semeur céleste, prépare le terrain de mon cœur, répand ta vérité en moi, et laisse moi t’offrir en retour une moisson généreuse. Ch. Spurgeon



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L’Écriture tire de nombreuses images de la relation organique entre la racine et la plante   

Revenir en haut Aller en bas
 
L’Écriture tire de nombreuses images de la relation organique entre la racine et la plante
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tirage relation par paire & 4 cartes - Triade
» Sujet d'écriture : portrait objectif / subjectif
» tire-allaitement exclusif...
» Le culte des images dans la religion chrétienne
» Des idées pour un travail d'écriture pour se présenter ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM ROSE D'AUTOMNE :: SELON LA PAROLE DE DIEU :: Gouttes de Rosée (Méditations journalières - un thème par semaine)-
Sauter vers: