FORUM ROSE D'AUTOMNE

L'ART DE VIVRE ET DE VIEILLIR SELON DIEU !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Forum pour quatre sites que je vous invite à visiter : La vie chrétienne: Gouttes de rosée : http://www.rosee.org/rosee - L’art de vieillir: Rose d’automne : http://www.rosee.org/rosedautomne - Vie communautaire: La roseraie: http://www.rosee.org/roseraie - Famille, Ecologie: http://www.rosee.org/famillebiblique - Bienvenue à tous ! Le but de ce forum est d'être une petite oasis pour chacun de ceux qui le visite... et Je prie le Seigneur de nous permettre de nous encourager, nous édifier et de le voir glorifié dans le partage de sa Parole, que chaque visite sur ce forum soit pour chacun de nous une bénédiction de plus dans notre vie. N’hésitons pas non plus à partager nos sujets de prières afin que plusieurs puissent intercéder avec nous… L'expression des dons de chacun est bienvenue....

Partagez | 
 

 La source d’eau vive symbolise les bénédictions spirituelles permanentes, inépuisables, que nous apporte la présence de Dieu.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4282
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: La source d’eau vive symbolise les bénédictions spirituelles permanentes, inépuisables, que nous apporte la présence de Dieu.    Dim 13 Mar 2016 - 6:27


Bien-aimés - Source/ Fontaine sont deux mots équivalents {fontaine vient du latin fons = source) qui sont employés en contraste avec la citerne ou avec le puits mais il peut y avoir des puits alimentés par une source.
Lieu où sort de terre naturellement une eau courante, ou « eau vive » comme dit parfois la Bible.
La source d’eau vive symbolise les bénédictions spirituelles permanentes, inépuisables, que nous apporte la présence de Dieu.
Mais celui qui boira de l’eau que je lui donnerai n’aura plus jamais soif. Bien plus : l’eau que je lui donnerai deviendra en lui une source intarissable qui jaillira jusque dans la vie éternelle. Jean 4:14
L’eau que donne Jésus satisfait réellement. Quiconque boit les bénédictions de Christ accordées par grâce n’aura plus jamais soif. Ses bienfaits ne remplissent-ils pas le cœur jusqu’à en déborder, comme une source d’eau qui jaillit non seulement dans cette vie mais aussi dans l’éternité ? L’expression qui jaillit jusque dans la vie éternelle signifie que les bénédictions de l’eau que Christ donne ne se limitent pas à ce monde, mais se poursuivront éternellement.
Désaltérons-nous aux sources intarissables des bénédictions de Christ… Bien à vous tous, Josy

Lorsqu’ils traversent la vallée de Baca, Ils la transforment en un lieu plein de sources, Et la pluie la couvre aussi de bénédictions. {Psaume 84:6}

Ceci nous enseigne que le réconfort obtenu par quelqu’un peut souvent se révéler profitable à un autre ; de même que les sources pouvaient être utilisées par la compagnie qui est venu après. Nous avons lu des livres remplis de consolation, qui sont comme le bâton de Jonathan, plongé dans le miel. Ah ! Nous pensons que notre frère a été ici avant nous, et qu’il a creusé cette source pour nous aussi bien que pour lui-même. Beaucoup de livres édifiants ont été des sources creusées par un pèlerin pour lui-même, mais ils ont aussi réellement prouvé qu’ils étaient utiles à d’autres.

Nous remarquons spécialement cela dans les Psaumes, comme par exemple ce début : « Pourquoi es tu abattue, Ô mon âme ? » Des voyageurs ont pris plaisir à voir l’empreinte de pas d’un homme sur un rivage désert, et nous aimons voir le chemin suivi par des pèlerins pendant leur passage à travers la vallée des larmes. Les pèlerins creusent la source, mais, chose étrange, elle se remplit depuis le haut, et non depuis le bas. Nous utilisons les moyens, mais la bénédiction ne jaillit pas depuis les moyens. Nous creusons une source, mais le ciel la remplit avec la pluie. Le cheval est préparé pour le jour de la bataille, mais la sécurité vient du Seigneur. Les moyens sont liés avec la fin, mais ce ne sont pas eux qui produisent cette fin. Voyez ici la pluie qui remplit les réservoirs, et combien les sources sont utiles en transformant un lieu aride en oasis ; Le travail n’est pas perdu, mais cependant il ne remplace pas l’aide divine. La grâce peut être comparée à la pluie pour sa pureté, pour son influence rafraîchissante et vivifiante, pour sa descente sur nous, et pour la souveraineté avec laquelle elle est donnée ou retenue. Puissent nos lecteurs recevoir des averses de bénédiction, et puissent les sources qu’ils ont creusées être remplies d’eau ! Oh, quels en sont les moyens sans le sourire du ciel ! Ils sont comme des nuages sans pluie, et des citernes sans eau. Ô Dieu d’amour, ouvre les fenêtres du ciel et répand sur nous une bénédiction ! Ch. Spurgeon




_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4282
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Si vous vous tenez près de la source, de vous couleront, pour les autres, des fleuves d’eau vive   Lun 14 Mar 2016 - 6:01

SOURCES D’EAU VIVE      
     L’eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d’eau qui jaillira …  Jean 4:14

     L’image employée par le Seigneur n’est pas celle d’un canal, mais d’une fontaine jaillissante. « Soyez continuellement remplis », dit-il, et sa grâce ira se répandre avec autant d’abondance que nous la recevons nous-mêmes. Si ce n’est pas le cas, quelque chose en vous a arrêté le flot. Si vous vous tenez près de la source, de vous couleront, pour les autres, des fleuves d’eau vive, dont rien n’arrêtera le cours.

     Il faut que la vie de Jésus passe sans cesse à travers nous, comme un fleuve de vie, portant aux autres la bénédiction. Quelques-uns d’entre nous sont comme la Mer Morte, qui reçoit toujours et ne donne jamais, et cela parce que nos relations avec le Seigneur ne sont pas ce qu’il faut. Ce que nous recevons de lui, doit couler à travers nous, pour être en bénédiction aux autres. Y a-t-il un obstacle entre vous et Jésus-Christ ? Quelque chose vous empêche-t-il de croire en lui ? Le fleuve d’eau vive n’est pas un bienfait que l’on transmet, une expérience dont on fait part, mais un fleuve qui coule sans cesse. Gardez intactes votre foi en lui et votre dépendance de lui, et vous aurez en abondance tout ce qu’il faudra pour les autres, sans connaître ni sécheresse, ni stérilité.

     N’est-ce pas trop extravagant de dire que d’un simple individu peuvent sortir des fleuves de vie ? « Je ne les vois pas », direz-vous. Ne regardez pas à vous-même, ne dites pas : « Qui suis-je ? » Dans l’histoire du royaume de Dieu, vous verrez presque toujours qu’une grande œuvre a été réalisée par un disciple obscur, inconnu, ignoré peut-être, mais étroitement fidèle à Jésus-Christ. O. Chambers



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4282
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Avez-vous pensé à cette triple source de joie que la prière ouvre dans notre vie? [   Mar 15 Mar 2016 - 6:56

LES GRÂCES DE LA PRIÈRE
     La grâce de la joie.

     « Demeurez en moi… dans mon amour… »

     « Je vous ai dit ces choses, afin que ma joie soit en vous et que votre joie soit parfaite. »  {Jean 15}.

     « Je prie pour eux.., et je dis ces choses, afin qu’ils aient ma joie accomplie en eux. » {Jean 17}.

     Ces deux textes nous présentent la prière comme génératrice de joie. Jésus prie pour ses disciples à haute voix, devant eux, afin que, comme dit Luther, « ils puissent s’appuyer sur ses paroles avec une joyeuse assurance en se disant: voilà ce qu’à dit mon Seigneur et comment il a prié pour moi de tout son coeur. »

     D’autre part, puisque Dieu accorde son Saint-Esprit à ceux qui le lui demandent et que la prière est notre organe de communion avec le Sauveur, n’est-il pas vrai de dire que la prière, avec les grâces qu’elle obtient, est à l’origine de la joie parfaite? Joie d’être couverts par la prière de Jésus, joie de nous épancher dans le coeur de Jésus qui nous comprend parfaitement et qui dispose pour nous de toutes les grâces du support,joie {1} de pouvoir prier « au nom de Jésus », c’est-à-dire en bénéficiant de la puissance de Jésus.

     Amis affligés, troublés, délaissés, passés au crible, avez-vous pensé à cette triple source de joie que la prière ouvre dans notre vie? Et si nous restons accablés, cela ne viendrait-il pas de ce que nous faisons trop cas de nous-mêmes et de la vie terrestre, de ce que nous ne veillons pas assez à « demeurer » dans l’amour du Christ, le divin supportant? {2}

     C’est de cela que, dans sa vie de prières, François d’Assise avertissait le frère Léon quand il lui disait, un jour, en chemin, par le froid le plus cruel: « O mon frère Léon si nous savions, tout trempés de pluie et gelés de froid, souillés de boue et tourmentés de faim, supporter les injures de bon coeur et subir avec patience les peines que nous inflige le Christ bienheureux, alors, nous connaîtrions la joie parfaite. Car, entre toutes les grâces du Saint-Esprit que le Christ a accordées et données à ses amis, il n’y en a point de plus précieuse que de se vaincre soi-même et de supporter volontiers toutes les opprobres pour le Christ et pour l’amour de Dieu. »

     Aussi vrai que « là où le péché a abondé, la grâce a surabondé », là {3} où la prière abonde, la joie surabonde. Alexandre Westphal

{1} Jésus nous apprend à supporter comme nous avons été supportés. Rapprocher Ro 2:4 et 1Co 13:7;
{2} Mt 17:17 Heb 12:3;
{3} Ro 5:20.



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4282
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Re: La source d’eau vive symbolise les bénédictions spirituelles permanentes, inépuisables, que nous apporte la présence de Dieu.    Mer 16 Mar 2016 - 6:05

Un Dieu? Quel dieu??

Tout homme un jour se pose la question: Y a-t-il un Dieu, et si oui, qui est-il? Et parfois, faute de réponse, il hausse les épaules: Bof, après tout quelle importance...

Quel que soit le nom que l'on donne à la source d'où vient l'énergie qui a créé notre univers, on ne peut nier que cette source existe. Et en regardant la nature, un ciel étoilé ou une rose, on ne peut guère imaginer que ce soit le produit du hasard. Il y a donc eu une volonté de création, et une telle volonté implique l'existence d'une personne qui existait avant même la création de l'univers.

A ce propos, savez-vous que la Genèse, écrite par Moïse il y a 3500 ans, mentionne 10 étapes particulièrement importantes depuis la création de l'univers jusqu'à la création de l'homme et que la science reconnaît que les étapes se sont bien déroulées dans cet ordre. Or, pour classer 10 éléments dans l'ordre, on a le choix entre 3'628'800 solutions! Ou bien Moïse en a reçu révélation, ou bien il a eu une chance extraordinaire! (Voir le livre de Ralph Shallis: Il faut beaucoup de foi pour être athée, éditions Farel.)

Mais est-ce suffisant de croire qu'i1 y a un Dieu? L'apôtre Jacques répond: "Tu crois qu'il y a un Dieu, tu fais bien. Les démons le croient aussi... et ils tremblent". (Jacques 2:19)

Puisqu'il y a donc un Dieu, qui a une personnalité, il est bien normal qu'il veuille communiquer avec l'homme qu'il a créé à Sa propre ressemblance. Il l'a fait de tout temps, autrefois en parlant directement à l'homme, puis par l'intermédiaire de prophètes et des écrivains inspirés qui ont rédigés les Saintes Ecritures. Puis il a envoyé son propre Fils, qui a vécu une vie d'homme parmi les hommes, soumis lui aussi à la faim, à la soif, à la fatigue.

Mais beaucoup d'hommes n'ont pas voulu écouter Dieu, le Créateur de l'univers. Ils ont préféré se faire des dieux à leur propre ressemblance, limités en tout, impuissants et déchus. Ils se sont coupés de toute communion avec leur Créateur et devraient, eux aussi, trembler à cause de leurs péchés.
Il a alors fallu que le Fils donne volontairement sa vie en rachat des fautes de tous les hommes pour que le Dieu d'amour, mais aussi Dieu de justice qui ne peut tolérer le mal, puisse – au travers du sang de son Fils – considérer les hommes comme justifiés et rétablir le dialogue.

Voulez -vous écouter Dieu et apprendre ce qu'il a à vous dire ? Alors lisez la Bible. Vous y apprendrez que "Dieu a tant aimé le monde, qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle" (Jean 3:16)

Voulez-vous parler à Dieu? Ce qui est formidable, c'est qu'il est toujours prêt à vous écouter !

Dites-lui tout simplement vos doutes, vos craintes. Dites-lui que voudriez apprendre à le connaître mieux, savoir qui il est et ce qu'il veut pour vous. Si votre coeur est sincère, vous pouvez être sûrs qu'il répondra. Message pour votre cœur - www.bible-ouverte



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4282
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Les sources de la paix    Jeu 17 Mar 2016 - 6:32

 Les sources de la paix

Nous savons bien que, pour être artisan de paix, il faut d’abord vivre soi-même dans cette paix.. Elle est, comme d’autres aspects des béatitudes un fruit de l’Esprit (l’amour, la joie, la paix…) et nous sommes tous appelés à la recevoir. Il n’est pas question ici de la paix que nous pouvons éprouver lorsque nous sommes en vacances et que nous nous reposons face à la mer tranquille ou à des montagnes magnifiques. Cela – et ce n’est pas négligeable – c’est la paix au sens courant du terme. Elle est exactement aussi fragile que la situation qui la provoque. Que vienne un coup de téléphone importun ou que nous soyons dérangés et cette paix s’évapore.

Jésus a souligné que la paix dont il parlait était autre chose : « Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix. Ce n’est pas à la manière du monde que je vous la donne. Que votre cœur cesse de se troubler et de craindre » (Jn 14.27). La paix dont Jésus parle est comme un état à la fois stable et dynamique. Si je peux employer cette image, elle est un peu comme l’équilibre du cycliste. Il est stable dans le mouvement, mais il n’est pas statique. Il en va de même de la paix intérieure qui est liée à la relation à Dieu, mais celle-ci est liée à la vie et doit sans cesse tout naturellement être recréée au fil du temps et des situations.

La personne intérieurement pacifiée est celle qui a trouvé ses racines, le point stable qui lui permet d’affronter les tempêtes sans que cette paix soit remise fondamentalement en cause – ce qui ne veut pas dire qu’en surface elle ne sentira plus les vents et ne sera pas agitée.

Ce point stable, c’est la présence intérieure de Dieu, c’est la certitude confiante d’une relation qui ne dépend pas des situations. Si nous sommes vis à vis de Dieu comme des enfants vis à vis de leur Père, nous pouvons lui faire confiance et vivre dans la paix. Mais savoir cela ne suffit pas ; encore faut-il le vivre. Notre première nécessité, pour écouter cette béatitude, c’est d’expérimenter cette paix intérieure. Mais rappelons nous : ce n’est pas en cherchant la paix qu’on la trouve ; c’est en cherchant Dieu qu’on trouve la paix.

Ecoutons le témoignage d’Etty Hillesum qui, au cœur de la tourmente qui allait bientôt l’emporter, écrivait en 1942 :
« Notre unique obligation morale, c’est de défricher en nous-mêmes de vastes clairières de paix et de les étendre de proche en proche, jusqu’à ce que cette paix irradie vers les autres. Et plus il y a de la paix dans les êtres, plus il y en aura aussi dans ce monde en ébullition ». Louis Schweitzer



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4282
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: La vie de chacun dépend de la source qui l'a créé    Ven 18 Mar 2016 - 6:58



La vie de chacun dépend de la source qui l'a créé

Jean 15 : 15 Je ne vous appelle plus serviteurs, parce que le serviteur ne sait pas ce que fait son maître; mais je vous ai appelés amis, parce que je vous ai fait connaître tout ce que j'ai appris de mon Père.

Lorsque nous observons la nature, nous nous rendons compte de l’importance de la source pour l’être vivant, quel qu’il soit. Le poisson vit dans l’eau et pour le créer poisson, Dieu a utilisé l’eau comme source. C’est pourquoi il dépend entièrement de cette source. Il y trouve sa nourriture, son épanouissement et sa raison d’être. C’est le seul endroit où vous êtes sûr de le trouver.

De même la vie de la plante répond à ce même principe. Ôtez une plante du sol qui a servi à sa création et elle meure. Tout son potentiel se trouve dans ce sol. C’est pourquoi lorsqu’on déplace un poisson, une plante, ou un quelconque être vivant connecté à une source, on est obligé de recueillir un échantillon de cette source pour recréer un habitat où ces êtres pourront s’épanouir. Sans la source, l’être meurt, il n’y a aucun doute.

Pourquoi est-il important de comprendre ce principe ?

Parce que c’est un principe divin qui t’aidera à réaliser qu’il t’es IMPOSSIBLE de vivre et de t’épanouir dans cette vie sans Dieu. Car quand Dieu te créa, il n’a utilisé ni or, ni diamant comme matière ; mais il a parlé à lui-même disant, "faisons l’homme à notre image…". C’est pourquoi, tu ne peux vivre sans Dieu.

De ce principe, découle cette vérité fondamentale :
C’est Dieu qui te révèle ton potentiel et qui t’épanouit. Sans lui, tu ne peux rien faire, et cette vérité a été déclarée par notre Seigneur Jésus-Christ dans le livre de Jean. La connaissance que tu as de ton potentiel, de ta vie, et de ta raison de vivre, tu l’as vraiment en t’approchant de lui. Personne d’autre que lui n’est capable de te révéler l’essence même de ta vie. C’est pourquoi il dit dans :

Jean 15 : 16  Ce n'est pas vous qui m'avez choisi; mais moi, je vous ai choisis, et je vous ai établis, afin que vous alliez, et que vous portiez du fruit, et que votre fruit demeure, afin que ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donne.

Si tu ne restes pas connecté à Dieu, et à sa présence, ta vie sera sèche comme le sarment. Tu auras l’impression de vivre, mais cette vie sera stérile, sans vie, sans productivité, et sans aucun fruit. -  Raoul Wafo




_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4282
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Dans la maison, la discipline intime et mutuelle est une source de force et un élément de paix.   Sam 19 Mar 2016 - 6:38

"Vous-mêmes, comme des pierres vivantes, édifiez-vous pour former une maison spirituelle, un saint sacerdoce, afin d'offrir des victimes spirituelles, agréables à Dieu par Jésus-Christ." 1 Pierre 2:5

Dans l'Epître aux Ephésiens, l'Eglise de Christ est comparée à un édifice, un temple, une maison spirituelle. A travers les siècles, le plan de Dieu pour la vie de tous Ses rachetés est qu'ils fassent partie de cette maison spirituelle; si l'ennemi a réussi à empêcher la pleine réalisation de ce plan, nous connaissons néanmoins l'unité en Christ avec tous les vrais enfants de Dieu, où qu'ils se trouvent.

Avec eux, nous formons cet édifice spirituel, où chaque pierre occupe sa place définie, dans une harmonie complète, parce que chaque vie connaît sa raison d'être là, sans vouloir autre chose.

Chaque pierre est une pierre vivante – un paradoxe – non seulement régénérée, mais façonnée pour remplir le poste qui lui est désigné; son travail s'emboîte dans celui des autres, mais en dépend aussi.

Chaque pierre vivante sait que tout ce qu'elle a et tout ce qu'elle fait est par grâce, que rien n'est dû à ses mérites, ses capacités ou son initiative privée. Elle reçoit son travail et la capacité de l'accomplir de Jésus-Christ Lui-même; loin d'être un élément de discorde ou de plainte, son activité s'harmonise entièrement avec ce qui est confié aux autres et complète la structure de l'édifice.

Aucune de ces pierres vives ne convoite la place d'une autre pierre, l'entrée de chacune d'elle dans la structure de l'ensemble est un élément nécessaire à l'accomplissement de la vocation de la maison. L'état spirituel de chaque pierre a sa répercussion sur tout l'édifice, en souffrance ou en bénédiction. Personne ne vit pour lui-même, mais chacun vit pour les autres. Dans la maison, la discipline intime et mutuelle est une source de force et un élément de paix.

Les membres de cette maison forment un sacerdoce spirituel; ils s'unissent pour offrir des sacrifices agréables à Dieu par Jésus-Christ. Et ces sacrifices sont des vies livrées, des actes de renoncement et de dévouement des uns envers les autres, la prière, et le témoignage rendu devant le monde.
Telle devrait être l'Eglise de Christ. Sommes-nous vraiment une pierre vive dans cet édifice? H.E. Alexander



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4282
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Christ est comme la source, qui coule constamment, et qui est là pour remplir les cruches vides    Dim 20 Mar 2016 - 6:06

 Fortifie-toi dans la grâce qui est en Jésus-Christ. {2Timothée 2:1}

Le Christ possède en lui-même une grâce sans mesure, mais il n’en retient pas la moindre parcelle.

De la même façon qu’un réservoir se vide dans des conduites, le Christ déverse sa grâce pour son peuple. C’est de sa plénitude que nous avons tout reçu, que nous recevons grâce pour grâce. Tout ce qu’il possède, il nous le distribue. Il est comme la source, qui coule constamment, et qui est là pour remplir les cruches vides et désaltérer les lèvres assoiffées qui s’en approchent. Comme un arbre, il porte de doux fruits, qui ne sont pas destinés à rester sur les branches, mais à être cueillis par ceux qui les désirent.

L’œuvre de la grâce est de pardonner, assainir, préserver, fortifier, éclairer, stimuler, ou rétablir, et sa caractéristique est de provenir du Seigneur, librement, gratuitement. Il n’est aucune forme de l’œuvre de la grâce qu’il n’ait accordée à son peuple. De la même façon que le sang du corps provient du cœur mais appartient à chaque membre, les influences de la grâce sont l’héritage de chaque saint qui est uni à l’Agneau. Et en ceci il y a une étroite et douce communion entre le Christ et son Église, car c’est de Lui qu’elle reçoit toute la grâce. Le Christ est la tête sur laquelle l’huile est versée en premier lieu. Mais cette même huile ruisselle ensuite vers les vêtements, afin que le moindre des saints reçoive une onction de la même valeur que ce qui a coulé sur la tête.

Il y a véritable communion lorsque la sève de grâce coule du tronc vers la branche, et que l’on se rend compte que le tronc lui-même est soutenu par la même nourriture que celle qui nourrit la branche. Nous qui recevons jour après jour la grâce de Jésus, et qui nous rendons compte de ce que nous lui sommes redevables, nous avons plaisir à conserver cette communion avec lui. Faisons un usage quotidien de notre richesse, et remettons-nous en au Seigneur pour tous nos besoins, avec autant de hardiesse que celui qui prend de l’argent dans son propre portefeuille. Ch. Spurgeon



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4282
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Les sources de nos motivations    Lun 21 Mar 2016 - 6:31

Les sources de nos motivations (nos besoins fondamentaux)

Il ne suffit pas d'avoir de bonnes intentions ou de solides convictions pour être bien motivé. J'ai depuis des années la profonde conviction que la Parole de Dieu est la vérité ; mais ce n'est pas pour autant que la Parole de Dieu motive toutes mes actions et réactions.

Les pharisiens avaient également de profondes convictions religieuses et pourtant Jésus est obligé de les reprendre : "Ce peuple m'honore des lèvres, mais son coeur est éloigné de moi. C'est en vain qu'ils m'honorent, en donnant des préceptes qui sont des commandements d'hommes. Vous abandonnez le commandement de Dieu, et vous observez la tradition des hommes." (Marc 7/6 8).

La Bible nous avertit en Proverbes 4/23 : "Garde ton coeur plus que toute autre chose, car de lui viennent les sources de la vie.

" Sondons un peu les profondeurs du coeur humain et les sources de nos motivations. Un motif est un élément intellectuel ou affectif à l'origine d'un comportement. La motivation correspond à la raison qui pousse quelqu'un à adopter tel ou tel comportement. Ces motivations peuvent être conscientes ou inconscientes, innées ou apprises. Nous ne sommes pas auto suffisants, nous avons des besoins que nous essayons de satisfaire.

La motivation naît à partir d'un besoin et suscite un comportement dont le but est de satisfaire ce besoin. La motivation correspond à la pulsion qui nous pousse à satisfaire soit nos propres besoins soit des besoins qui nous sont extérieurs. Dr. Georges Newinger



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne


Dernière édition par Josy le Lun 21 Mar 2016 - 6:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4282
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Soyez une source d’encouragement    Lun 21 Mar 2016 - 6:35

Soyez une source d’encouragement

"Barnabas, ce qui signifie fils de l’encouragement." Actes 4.36

Certaines de nos rencontres peuvent être heureuses ou douloureuses. Il arrive que dans notre vie tout aille pour le mieux, nous sommes joyeux et à ce moment précis nous rencontrons une personne qui, avec quelques paroles de mort, va nous anéantir. Avant la rencontre nous étions bien et suite à cette dernière, nous sommes soudainement découragés.

Préférez-vous bénir les gens par votre absence ou votre présence ?

Á l'inverse, pendant nos périodes d'épuisement et de découragement, nous rencontrons parfois certaines personnes, grâce auxquelles nous sommes relevés, édifiés et exhortés. Je me souviens de l'un de mes professeurs, qui nous disait : "Certains nous bénissent par leur présence et d'autres nous bénissent par leur absence !"

Dans mon Église d'origine, il y a un homme qui est pour moi un exemple de foi, d'amour et d'espérance. Au-delà de son témoignage verbal, sa vie entière communique la grâce et la bonté. Ce qu'il est parle plus fort que ce qu'il dit. De toute évidence, il est un homme qui vous bénit par sa présence. Il a toujours une parole d'encouragement. Ses paroles sont toujours empreintes de douceur. Il pourrait être surnommé : "le fils de l'encouragement". Nos églises ont désespérément besoin d'hommes et de femmes sources d'édification pour le peuple.

Il est bon de nous épauler les uns les autres, d'être présent pour apporter des paroles de réconfort quand le besoin est là. En tant que pasteur, j'ai le privilège d'être le confident de plusieurs et je peux vous assurer que nos églises et nos rues sont remplies de gens dont les vies sont brisées.

Préférez-vous bénir les gens par votre absence ou votre présence ? Devenez des sources d'encouragements.

Une prière pour aujourd'hui
Seigneur, fais de moi une source d'encouragement. Que les gens que tu places sur ma route soient édifiés à mon contact, amen. Patrice Martorano



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4282
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Si l’amour doit couler de source, veillons à le maintenir.   Mar 22 Mar 2016 - 6:33

ALLEZ-Y CARRÉMENT      
     Joignez à l’amour fraternel la charité.       2Pierre 1:7

     Pour la plupart d’entre nous, le mot amour n’a pas un sens bien déterminé, et lorsque nous l’employons, nous ne savons pas trop bien de quoi nous parlons. L’amour est la préférence vouée à une personne ; Jésus nous demande de le préférer, lui, à tout autre (voyez Lu 14:26). Quand l’amour de Dieu est répandu dans nos cœurs par le Saint-Esprit, Jésus-Christ a la première place et nous pouvons travailler à acquérir les vertus dont parle Pierre.

     La première chose que Dieu accomplit en moi, est de me libérer de toute prétention et de toute attitude pieuse. Le Saint-Esprit me révèle que Dieu m’aime, non parce que je suis digne d’amour, mais parce que l’amour est la nature même de Dieu. « Maintenant, me dit-Il, aime comme je t’ai aimé. Je te ferai rencontrer une foule de gens qui ne te seront pas sympathiques, pour lesquels tu éprouveras même du mépris et je te demanderai de leur manifester mon amour, comme je te l’ai manifesté. Tu n’y parviendras pas sans effort. Quelques-uns ont essayé par eux-mêmes, mais se sont vite lassés. »

     « Le Seigneur supporte tout. » Examinez-vous, et voyez de quelle manière il a agi à votre égard. La conviction que Dieu m’a aimé jusqu’à l’extrême en dépit de tous mes péchés, de mes lâchetés, de mon égoïsme et de mes fautes, me pousse à aller dans le monde, pour aimer les autres de la même manière. L’amour de Dieu pour moi est inépuisable, et c’est en puisant à la source même de l’amour de Dieu pour moi que je suis rendu capable d’aimer les autres. Dès que je suis fâché contre quelqu’un, ma vie spirituelle est entravée. Si je suis fâché parce que je dois vivre avec une personne désagréable, j’oublie combien souvent j’ai offensé Dieu. Suis-je tellement uni au Seigneur Jésus que sa vie et sa douceur se répandent sur moi sans cesse ? L’amour humain, comme l’amour divin, doit être entretenu et cultivé. Si l’amour doit couler de source, veillons à le maintenir. O. Chambers



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4282
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Comme le ruisseau sort de la source, l’action bonne sort de la prière   Mer 23 Mar 2016 - 6:25

 La prière matinale.

    « Vers le matin… »  {Marc 1:35}

     Comme le ruisseau sort de la source, l’action bonne sort de la prière. Si nous ne voulons pas être les étourneaux du monde moral, qui volètent et piaillent autour du devoir, si nous voulons accomplir le devoir, qui consiste à se donner, à se donner humblement et très simplement, remontons chaque jour à la source, et, dès le matin, à notre première heure de la journée, ayons le moment de silence où Dieu seul nous entend. Prions devant Lui jusqu’à ce que nous ayons le sentiment de Sa divine présence, pour pouvoir ensuite, tout le cours de la journée, en vivre l’efficacité.

     Le Père Gratry a écrit: « Qui ne sait plus se rajeunir touche à la mort. » Le vrai moyen de rajeunir tous les jours est de retourner tous les jours à la source, je veux dire à la prière.

     Voici quelques mots que je trouve dans ce petit livre d’un chrétien dont les yeux sont éteints, mais qui vit en profondeur, et dont l’âme est claire:

     « Si la prière matinale est l’acte fondamental de la journée, c’est parce qu’elle répond à ce double but: renouveler, maintenir.

     « Demeurez en prière jusqu’à ce que vous sentiez votre âme redevenue ardente et joyeuse, remise à sa vraie place dans l’ordre divin, jusqu’à ce que vous teniez le point d’appui durable. Car il faut un point d’appui, quelque chose de ferme, pouvant servir de pivot à vos pensées et à vos actes, jusqu’à la dernière heure du jour.

     « De votre prière, détachez l’idée dominante; exprimez cette idée par un mot que vous retiendrez: un mot vivant, très court et très plein, et chaque jour un mot nouveau, lequel sera votre ancre. Aujourd’hui: stabilité; demain: pureté. Un jour: abandon au Seigneur; un autre jour: Dieu me possède et me garde. Et puis: charité, lumière, espoir, sérénité, consécration… Ne sentez-vous pas que tous ces mots, si vous vous y attachez fortement, nourrissent votre vie intérieure, agissent sur votre âme, la pénètrent, la maintiennent orientée vers le pôle où vous l’avez fixée dès le matin?

     Peut-être quelques-uns de mes lecteurs trouveront-ils que ce dernier conseil sent un peu le procédé, l’exercice… Je le veux bien, et leur souhaite de trouver mieux pour eux-mêmes. La grande chose est de ne pas oublier l’exhortation de Paul à Timothée: « Exerce-toi à la piété. » Alexandre Westphal


Relire 1Ti 4:7-10.  

 

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4282
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Il est la Source de vie et donne la vie abondante   Jeu 24 Mar 2016 - 6:13

 Vivez et marchez dans la présence du Seigneur

"Voici, je suis avec vous tous les jours..." Matthieu 28.20

Être conscient de la présence du Seigneur à vos côtés et expérimenter chaque jour, de façon continue, cette présence, vous fait entrer dans le repos de Dieu.

Croyez-vous que le Seigneur est réellement en vous et avec vous ? Savez-vous qui il est véritablement ?

Arrêtez-vous et réfléchissez-y un instant :
- Il est le Prince de paix.
- Il est le Grand Médecin de l'âme et du corps.
- Il est le Chemin qui conduit au Père.
- Il est la Vérité qui libère.
- Il est la Victoire du chrétien.
- Il est la Source de vie et donne la vie abondante.
- Il a vaincu Satan et a détruit ses oeuvres.
- Il est l'Alpha et l'Omega
- Il est le Rédempteur, la sainteté manifeste.
- Il est la Lumière du monde.

L'avez-vous reconnu ou continuez-vous à marcher avec lui, comme les disciples d'Emmaüs...? Il a dit :
"...Je suis avec vous tous les jours...". Il vous a donné l'Esprit Saint pour qu'il vous ouvre les yeux spirituels et pour que vous appreniez à le reconnaître en toutes circonstances.

L'Esprit Saint habite en vous. C'est un fait, une réalité spirituelle et non une simple promesse. Il est en vous pour vous révéler Christ, sa présence, son caractère, et sa puissance. Êtes-vous réellement conscient que vous êtes la maison d'habitation de Dieu en esprit?

Le repos ou le manque de repos dans votre vie dépend en grande partie de cette révélation.

"Mon enfant, tu es toujours avec moi..." (Luc 15.31) Telle est la déclaration de reproche du bon Père

Céleste à ses enfants qu'il aime, mais qui ne réalisent pas ce grand privilège.
Comme le sarment et le cep sont liés l'un à l'autre, vous aussi, vous êtes aussi uni au Seigneur. Sortez de la pensée esclavagiste du fils aîné de la parabole, et croyez que le Père vous aime et vous a placé en Christ. Christ est votre vie, votre force, votre victoire, votre refuge, votre rocher... Il vous suffit pour cette journée. Demeurez en lui et vous verrez sa gloire.

Une prière pour aujourd'hui
Père, je reconnais que je n'ai pas été souvent conscient(e) de ta présence en moi et avec moi, surtout dans les moments difficiles. Aujourd'hui, illumine les yeux de mon coeur pour que j'y croie et que j'y marche avec assurance.    Mamadou Karambiri



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4282
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Re: La source d’eau vive symbolise les bénédictions spirituelles permanentes, inépuisables, que nous apporte la présence de Dieu.    Ven 25 Mar 2016 - 6:07

Débouchez votre source !

"Isaac creusa de nouveau les puits d’eau qu’on avait creusés du temps d’Abraham, son père, et qu’avaient comblés les Philistins après la mort d’Abraham." Genèse 26.18

Quand j'étais enfant, j'habitais dans un village du nord-est de la France. Ce village était un immense terrain de jeux, avec des bois, des vallées, des montagnes, un fleuve, une rivière, des ruisseaux, des mares, des cavernes, des carrières...

Il y avait une petite mare de 2 m sur 3 où nous allions pêcher des têtards. que nous placions dans notre aquarium garni de plantes aquatiques. Nous les laissions grandir ainsi 3-4 semaines, jusqu'à ce qu'ils deviennent des grenouilles que nous relâchions dans cette même mare.

Plus de 40 années après, je suis retourné dans ce village. J'ai revu cette fameuse mare, où j'avais tant de souvenirs. Hélas, remplie de feuilles, de branches, de résidus de toutes sortes, la mare était sèche : il n'y avait plus aucune vie.

Je venais de faire une triste constatation : l'eau avait maintenu la vie dans cette mare tant qu'elle avait été visitée, mais laissée à l'abandon, le temps s'était chargé de l'assécher en y mettant à la place ce qui ne convenait ni.aux tétards, ni aux grenouilles.

À l'aide d'une fourche, j'ai enlevé les feuilles, les branches et tous les objets hétéroclites qui se trouvaient là. Au bout de plusieurs heures d'intense travail, l'eau apparut à nouveau : d'abord, par un mince filet, puis grossit de plus en plus, montant jusqu'à couvrir les bords. Quelques jours après, les les tétards réapparurent. La vie revint dans cette mare !

Cela me fait penser à l'état de notre cœur. Il peut être comme cette source : mort ou rempli d'un fatras de mauvaises choses. Mais le Seigneur Jésus nous a promis dans sa Parole : "Celui qui boira de l'eau que je lui donnerai n'aura jamais soif, et l'eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d'eau qui jaillira jusque dans la vie éternelle." (Jean 4.14).



Une source coule de notre sein, et bien souvent cette source est bloquée par nos doutes, nos soucis, nos inquiétudes, notre manque de foi dans le Seigneur.



Une action pour aujourd'hui
Le Seigneur vous encourage à faire le ménage dans votre vie, à nettoyer votre source ! À vous libérer de ce péché qui vous enveloppe si facilement. À vous décharger sur lui de tous vos soucis, car lui-même prend soin de vous. Ainsi déchargé de vos fardeaux, vous raviverez en votre sein, "la grâce de Dieu, source de salut pour tous les hommes" (Tite 2.11). Jean Louis Gaillard



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4282
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Ne pas confondre le canal avec la source   Sam 26 Mar 2016 - 6:57

Dieu pourvoira à vos besoins

"Or celui qui fournit de la semence au semeur et du pain pour la nourriture vous fournira la semence, la multipliera et fera croître le produit de votre justice." 2 Corinthiens 9.10

Vous devez prendre la décision de regarder uniquement à Dieu pour votre subsistance. Dites-lui que vous vous attendrez à lui seul pour pourvoir à vos besoins et que vous ne chercherez pas ailleurs.
Quand Dieu ferme un canal, il peut en ouvrir un autre.

Il est important de ne pas confondre le canal avec la source. Dieu utilisera peut-être votre salaire comme canal pour pourvoir à vos besoins, mais votre employeur n'est que le moyen de la provision divine – et Dieu peut en choisir un autre dès qu'il le souhaite.

Quand vous commencez à chercher ailleurs la réponse à vos besoins, que vous confondez le canal avec la source, un signal d'alarme clair s'allume aussitôt. Il s'appelle l'inquiétude.

Supposons que vous considérez votre travail comme la source au lieu du canal. Vous risquez de vous faire du souci et de penser : "Et si je perds mon emploi ?" Sachez que même si ce canal se ferme, la source à laquelle vous vous approvisionnez continue à couler pour vous. Quand Dieu ferme un canal, il peut en ouvrir un autre.

Une fois que vous avez défini votre besoin, vous devez laisser à Dieu le choix du canal par lequel il y pourvoira. Il sera peut-être différent de celui vous auriez opté ; en fait, Dieu peut délibérément en choisir un autre pour vous apprendre à attendre de lui la réponse à tous vos besoins.

En près de quarante ans de vie chrétienne, j'ai appris qu'il était excitant de laisser simplement Dieu être Dieu. Il est passionnant de le voir répondre à un besoin d'une manière que vous n'auriez jamais crue possible ou à laquelle vous n'auriez jamais pensé par vous-même.

Dieu seul est celui qui pourvoit à vos besoins.

Une prière pour aujourd'hui
Seigneur, je crois que tu es celui qui pourvoit à tous mes besoins quels qu'ils soient. Je choisis de te faire entièrement confiance et de marcher par la foi sans douter. Amen.[i] Rick Warren[
/i]




_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La source d’eau vive symbolise les bénédictions spirituelles permanentes, inépuisables, que nous apporte la présence de Dieu.    

Revenir en haut Aller en bas
 
La source d’eau vive symbolise les bénédictions spirituelles permanentes, inépuisables, que nous apporte la présence de Dieu.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» C'est Jesus la source d'eau vive, Le secours pour l'etre humain
» MEDITATIONS SUR LA SOURCE D’EAU VIVE !
» J'ai vu des fleuves d'eau vive
» Quest-ce le bonheur?
» Besoin de soutien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM ROSE D'AUTOMNE :: SELON LA PAROLE DE DIEU :: Gouttes de Rosée (Méditations journalières - un thème par semaine)-
Sauter vers: