FORUM ROSE D'AUTOMNE

L'ART DE VIVRE ET DE VIEILLIR SELON DIEU !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Forum pour quatre sites que je vous invite à visiter : La vie chrétienne: Gouttes de rosée : http://www.rosee.org/rosee - L’art de vieillir: Rose d’automne : http://www.rosee.org/rosedautomne - Vie communautaire: La roseraie: http://www.rosee.org/roseraie - Famille, Ecologie: http://www.rosee.org/famillebiblique - Bienvenue à tous ! Le but de ce forum est d'être une petite oasis pour chacun de ceux qui le visite... et Je prie le Seigneur de nous permettre de nous encourager, nous édifier et de le voir glorifié dans le partage de sa Parole, que chaque visite sur ce forum soit pour chacun de nous une bénédiction de plus dans notre vie. N’hésitons pas non plus à partager nos sujets de prières afin que plusieurs puissent intercéder avec nous… L'expression des dons de chacun est bienvenue....
Sujets similaires
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Forum
Partenaires
Forum gratuit


Tchat Blablaland

Partagez | 
 

 Témoigner à chacun le respect auquel il a droit !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4189
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Comment gagner le respect    Sam 30 Jan 2016 - 6:58

Comment gagner le respect de ma congrégation ?

La bible nous dit : "Une bonne renommée est préférable à de grandes richesses" (Proverbes 22.1). En d'autres mots, notre estime de soi est plus importante que notre dignité. L'erreur commune que la majorité des gens font, est de penser que la réputation est une question d'image. Donc ils se soucient de questions comme "De quoi ai-je l'air ?" ou "Ai-je dit la bonne chose ?" Pour nous bâtir une bonne réputation à long terme, nous devons nous focaliser sur notre personnalité, non sur notre image.

Nous devons acquérir du respect. Le livre des Proverbes, dans la Bible, distingue six qualités trouvées dans des personnages qui sont respectés par les autres :

1. LE RESPECT EST TROUVÉ AU TRAVERS DE L'INTÉGRITÉ. "Les paroles distinguées ne conviennent pas à un insensé" (17.7). "Celui qui marche dans l'intégrité marche avec assurance, mais celui qui prend des voies tortueuses sera découvert" (10.9).

2. LE RESPECT EST TROUVÉ AU TRAVERS DE L'HUMILITÉ. "L'orgueil d'un homme l'abaisse, mais celui qui est humble d'esprit obtient la gloire" (29.23). "…Celui qui a égard à la réprimande est honoré" (13.18).

3. LE RESPECT EST TROUVÉ AU TRAVERS DE LA DÉPENDANCE. "Comme des nuages et du vent sans pluie, ainsi est un homme se glorifiant à tort de ses libéralités" (25.14). "Il regarde avec dédain celui qui est méprisable, mais il honore ceux qui craignent l'Éternel, il ne se rétracte point, s'il fait un serment à son préjudice. Il n'exige point d'intérêt de son argent, et il n'accepte point de don contre l'innocent. Celui qui se conduit ainsi ne chancelle jamais" (Psaume 15.4-5).

4. LE RESPECT EST TROUVÉ AU TRAVERS DES PRIORITÉS. "Celui qui recherche le bien s'attire la faveur" (11.27). "Ceux qui méditent le bien agissent avec bonté et fidélité" (14.22).

5. LE RESPECT EST TROUVÉ AU TRAVERS DE LA GÉNÉROSITÉ. "Il fait des largesses, il donne aux indigents ; sa justice subsiste à jamais" (Psaume 112.9).

6. LE RESPECT EST TROUVÉ EN METTANT DIEU EN PREMIER DANS NOTRE VIE. "Que la bonté et la fidélité ne t'abandonnent pas, lie-les à ton cou, écris-les sur la table de ton cœur. Tu acquerras ainsi de la grâce et une raison saine, aux yeux de Dieu et des hommes. Confie-toi en l'Éternel de tout ton cœur, et ne t'appuie pas sur ta sagesse. Reconnais-le dans toutes tes voies, et il aplanira tes sentiers" ( 3.4-6).

Que vont retenir le plus, les gens à votre égard ? Combien de ces qualités pouvez-vous travailler cette semaine, en commençant aujourd'hui ? Rick Warren



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4189
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Le respect   Sam 30 Jan 2016 - 6:41

 Le respect

Le respect est l’une des preuves du succès dans la vie. Les gens se forment une opinion à partir de votre apparence, de votre savoir et de vos actions. Êtes-vous une personne respectée dans votre entourage, dans la société en général ? Voici des actions à faire afin d’obtenir plus de respect de ceux qui vous entourent. Car: « On n’a jamais une deuxième chance de faire une première bonne impression ».

Cette expression est véridique. Que vous le vouliez ou non, une grande partie du respect qu’on obtient des autres, vient de notre habillement, notre apparence en général. Regardez simplement ici au Québec, les agents immobiliers qui ont le plus de succès sont ceux qui sont toujours sur leur 31, et ils ne se promènent pas à pied, BMW, Mercedes. Habillez-vous afin de gagner le respect des autres, la règle est d’être le plus possible à la ressemblance de votre interlocuteur. Afin de gagner le respect et la faveur des gens que vous rencontrez, habillez-vous toujours à leur ressemblance. Si vous rencontrez un PDG, alors, maximisez le tout ! Également, apportez une attention particulière à votre coiffure, votre haleine, vos dents, votre odeur. Êtes-vous habillé pour le succès ? Les gens vous jugent sur votre apparence. Si vous arrivez à votre rendez-vous en BMW et en habit, cravate, lorsque la personne vous verra arriver, elle verra la réussite !

Plus vous serez expert dans votre domaine, plus vous serez respecté. Lisez, étudiez, faites des recherches, et apprenez tout ce que vous pouvez sur un sujet qui vous passionne et vous allez devenir un expert. Les gens qui commandent le respect s’assurent que leurs actions soient toujours en accord avec leurs valeurs et leurs principes fondamentaux. Est-ce que vos valeurs reflètent la parole de Dieu ? Vous n’aurez aucune crédibilité si vous dites que vous êtes honnête, mais que vous fassiez de fausses déclarations. Vous voulez être respecté, commencez par respecter vos paroles. Faites-vous toujours ce que vous dites ?

Quand quelqu'un vous parle, comment réagissez-vous ? Intéressez-vous à vos interlocuteurs.

Discutez avec votre interlocuteur, posez-lui des questions, vacances, famille, emploi, vie en général… Rien ne vous apportera plus de respect que d’écouter plus que vous ne parlez lorsque vous avez une conversation. La plus grande marque de respect que vous puissiez faire à une personne est de l’écouter attentivement lorsqu’elle vous parle. Vous avez sûrement entendu dire ceci: La nature vous a donné deux oreilles et seulement une bouche afin que vous écoutiez deux fois plus que vous parlez.

Vous désirez être respecté des gens qui vous entourent ? C’est simple, habillez-vous pour le succès, devenez un expert dans votre domaine d’activité, intéressez-vous aux autres.

Passez à l’action !   - Ronald Peloquin

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4189
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Honore ton père et ta mère   Ven 29 Jan 2016 - 6:45

« Honore ton père et ta mère »

     L’œil qui se moque d’un père et qui méprise l’obéissance envers la mère, les corbeaux du torrent le crèveront et les petits de l’aigle le dévoreront. Proverbe 30:17

  ... Dans un monde où les valeurs morales se dévaluent toujours davantage, il est bon de rappeler l’importance que Dieu attache au respect des parents par leurs enfants. Se moquer de son père, c’est mettre en cause l’autorité que Dieu a instituée et confiée au père de famille.

  Il est vrai que chaque papa et chaque maman, à un moment ou à un autre, prête le flanc à la critique : trop sévère ou pas assez ; trop directif ou laxiste ; trop distant ou trop copain. Cela ne diminue en rien le respect que vous devez avoir pour eux. Noé avait bien commis une faute en buvant exagérément et en s’enivrant. Son fils Cham a pourtant été maudit pour s’être moqué de lui en cette circonstance.

  Cet avertissement parle de l’œil comme pour bien nous faire comprendre que l’important, c’est la manière dont on regarde ses parents : tenez-vous compte ou non de l’autorité dont ils sont investis par Dieu ? Avez-vous considéré tout ce qu’ils vous ont donné pour que vous soyez ce que vous êtes ? Mettez donc l’accent sur ce qu’ils vous ont apporté plutôt que sur les carences que vous croyez déceler dans leurs manières de faire ; cela vous rendra reconnaissants !

  Les oiseaux, qui descendent du ciel, montrent que le jugement vient d’en-haut, de la part de Dieu à qui rien n’échappe de nos pensées ni de nos paroles. Heureusement, il use de grâce envers chacun de nous et il accueille favorablement celui qui se repent d’une parole inconsidérée ou d’une colère mal maîtrisée.

  Chers jeunes, la famille est le premier endroit où doit s’exercer votre amour pour le Seigneur et pour ses commandements. Manifestez donc prioritairement cet amour envers votre père et votre mère, en les honorant comme la Bible vous y invite (Ep 6:2-3). Plaire au Seigneur



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4189
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Entre la créature et le Créateur il doit toujours y avoir un gouffre fixé dans le respect de la nature ;   Ven 29 Jan 2016 - 6:39

 Participants de la nature divine, {2Pierre 1:4}

Être un participant de la nature divine n’est pas, bien sûr, devenir Dieu. Cela est impossible. La nature de la Déité n’est pas en ce que la créature y participe. Entre la créature et le Créateur il doit toujours y avoir un gouffre fixé dans le respect de la nature ; mais de même que le premier homme Adam a été fait à l’image de Dieu, nous par le renouvellement du Saint Esprit, nous sommes — dans un néanmoins sens divin — faits à l’image du très haut, et nous sommes participants de la nature divine. Nous sommes, par grâce, faits comme Dieu. « Dieu est amour » nous devenons amour ; « Quiconque aime est né de Dieu ».

Dieu est la vérité ; nous devenons vrais, et nous aimons ce qui est vrai ; Dieu est bon, il nous rend bons par sa grâce, afin que nous soyons de ceux qui ont le cœur pur et  qui verront Dieu. Qui plus est, nous devenons participants de la nature divine dans un sens plus élevé que celui-ci ; un sens si élevé qu’on ne peut le concevoir, l’imaginer, notre être est absolument divin. Ne devient-on pas des membres du corps de la divine personne de Christ ? Oui le même sang qui coule dans la tête, coule dans la main : la même vie qui anime Christ anime son peuple, car « vous êtes morts, votre vie est cachée avec Christ en Dieu ». Et comme si cela n’était pas assez, nous sommes mariés à Christ. Il nous a fiancés à lui par la droiture et la fidélité, et lui qui est uni à l’Éternel est un seul esprit.

Oh ! Merveilleux mystère ! Nous l’étudions mais qui le comprendra ?

Un avec Jésus, tellement un avec lui que le cep n’est pas plus un avec la vigne que nous sommes une part du Seigneur, notre Sauveur, et notre Rédempteur ! Alors que nous nous sommes réjouis en cela, souvenons-nous que ceux qui sont faits participants de la nature divine manifesteront leurs liens profonds et saints dans leurs relations avec les autres, et par leur marche et conversation de chaque jour, qu’il soit évident qu’ils se sont échappés de la corruption qui est dans le monde par le moyen de la luxure. Oh ! Pour davantage de sainteté divine dans la vie ! Ch. Spurgeon



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4189
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Re: Témoigner à chacun le respect auquel il a droit !   Jeu 28 Jan 2016 - 7:45

Les autorités

     Que toute âme se soumette aux autorités qui sont au-dessus d’elle ; car il n’existe pas d’autorité, si ce n’est de par Dieu ; et celles qui existent sont ordonnées de Dieu …  C’est pourquoi il est nécessaire d’être soumis, non seulement à cause de la colère, mais aussi à cause de la conscience. Romains 13:1; 5

  En Genèse 9:6, Dieu institue l’autorité en confiant à l’homme la responsabilité de faire régner l’ordre par la crainte : « Qui aura versé le sang de l’homme, par l’homme son sang sera versé, car à l’image de Dieu, il a fait l’homme ». Le principe de l’autorité qui devrait être reconnu par tous les hommes s’impose donc au chrétien comme venant de Dieu et il en est de même pour les autorités qui l’exercent : de l’autorité parentale pour la jeunesse, à l’autorité du gouvernement pour tous en passant par l’autorité de l’employeur sur l’employé.

  La soumission intelligente des chrétiens aux autorités ne trouve donc pas sa source seulement dans la crainte de la punition, des amendes ou de la prison, mais dans la connaissance de la pensée de Dieu, Ils montrent leur crainte de Dieu en étant soumis, en payant justement leurs impôts (Ro 13:6-7) comme aussi en respectant les divers règlements qui organisent la vie collective. Exemple très concret : chaque chrétien devrait respecter le code de la route bien plus par conscience envers Dieu que par la peur d’une amende ou la crainte d’un accident.

  Et les autorités qui ne respectent pas Dieu ? dira-t-on. Tant que les autorités restent dans leur domaine, nous leur devons obéissance. Mais elles n’ont pas à s’immiscer dans le royaume de Dieu, à nous obliger à faire quelque chose contre la conscience de nos devoirs envers Dieu et les hommes. Quand l’apôtre Paul écrit ces exhortations à se soumettre aux autorités, c’est Néron empereur païen et cruel qui détient l’autorité suprême. Mais Pierre et Jean répondent aux autorités qui leur défendent de parler au nom de Jésus : « Jugez s’il est juste devant Dieu de vous écouter plutôt que Dieu » (Ac 4:19).

  Ainsi l’amour de Dieu et la crainte de lui déplaire nous engagent à être soumis aux autorités ; faisons-le donc de bon gré ! Plaire au Seigneur



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4189
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Une divergence dans les coutumes ecclésiastiques ne devrait pas empêcher des croyants de se rencontrer dans l’amour et le respect mutuels.    Mer 27 Jan 2016 - 6:07

Marcher ensemble

     « Deux hommes peuvent-ils marcher ensemble s’ils ne sont pas d’accord ? » Amos 3:1-3

  Amos prophétise dans un temps de relative prospérité matérielle, mais de décadence spirituelle. Il annonce des jugements sur les nations voisines d’Israël, mais il ne peut passer sous silence le fait que son peuple agit de la même manière qu’elles. Dans ces conditions, dit-il, l’Éternel se déclare prêt à quitter son peuple car, à ce degré de désaccord avec lui, il ne peut continuer à marcher à ses côtés pour le soutenir et le faire prospérer.

  Est-ce que je peux utiliser le dernier verset pour dire à mon frère que je ne peux pas marcher avec lui parce que je ne suis pas d’accord avec lui sur un point secondaire d’interprétation de la Bible ou de fonctionnement ecclésiastique ? Bien sûr que non ! En effet, les enseignements du N.T. invitent les enfants de Dieu à marcher ensemble et à manifester ainsi que c’est l’Esprit Saint qui les unit. Bien entendu, il est nécessaire qu’ils soient d’accord sur les points fondamentaux de la foi chrétienne, car il n’y a pas d’unité sans vérité.

  Il existe bien évidemment des différences de maturité spirituelle entre croyants. Si nous sommes appelés à grandir « jusqu’à ce que nous parvenions tous à l’unité de la foi et de la connaissance du Fils de Dieu » (Ep 4:11-16), c’est bien parce que nous ne sommes pas au même niveau spirituel ! L’exemple le plus frappant est celui du Seigneur marchant avec ses disciples alors qu’un abîme le séparait d’eux quant à la compréhension des pensées de Dieu !

  Une divergence dans les coutumes ecclésiastiques ne devrait pas empêcher des croyants de se rencontrer dans l’amour et le respect mutuels. Écoutons l’apôtre Paul : « Si en quelque chose vous avez une autre pensée, cela aussi Dieu vous le révélera ; cependant, au point où nous sommes parvenus, marchons dans le même sentier » (Ph 3:15,16). Plaire au Seigneur



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4189
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Adoptez la bonne attitude lorsque vous vous placez devant Dieu   Mar 26 Jan 2016 - 6:26

Bonne action, mauvaise attitude

"[...] Je ne juge pas de la même manière que les hommes. L'homme ne voit que ce qui frappe les yeux, mais l'Éternel regarde au coeur." 1 Samuel 16.7

Aux yeux de Dieu, le pourquoi de vos actes est beaucoup plus important que les actes en eux-mêmes.
Dieu dit à Samuel : "[...] Je ne juge pas de la même manière que les hommes. L'homme ne voit que ce qui frappe les yeux, mais l'Éternel regarde au coeur." Il est parfaitement possible de faire ce qui est juste, mais avec la mauvaise attitude.

C'était le problème d'Amatsia, qui "fit ce que l'Éternel considère comme juste, mais non pas d'un coeur sans partage" (2 Chroniques 25.2).

Lorsque vous vous placez devant Dieu lors de votre culte personnel, votre attitude devrait être caractérisée par :

- L'attente. Venez devant Dieu avec anticipation et espoir. Attendez-vous à vivre un bon moment de communion avec lui et à recevoir une bénédiction de ce temps passé ensemble. C'était l'attitude de David :
"Dieu, tu es mon Dieu ; je te cherche, j'ai soif de toi" (Psaume 63.2).

- La révérence. Ne vous précipitez pas dans la présence de Dieu, mais préparez votre coeur en faisant silence devant lui et en laissant le calme dissiper les pensées du monde. Écoutez le prophète Habaquq :

"L'Éternel, lui, se tient dans son saint Temple. Que le monde entier fasse silence devant lui !" (Habacuc 2.20 ; Psaume 89.8).

- La fraîcheur. Soyez bien réveillé. Rappelez-vous que vous vous apprêtez à rencontrer le Créateur du ciel et de la terre, le Rédempteur des hommes. Soyez reposé et ayez l'esprit vif. La meilleure préparation à un culte personnel le matin commence la nuit précédente. Couchez-vous tôt pour être en forme pour rencontrer Dieu ; il mérite toute votre attention.

- La volonté d'obéir. Cette attitude est primordiale : vous ne démarrez pas votre culte personnel avec l'idée de choisir ce que vous ferez ou ne ferez pas, mais en étant déterminé à obéir en tous points au Seigneur.

Jésus a dit : "Si quelqu'un est décidé à faire la volonté de Dieu, il reconnaîtra bien si mon enseignement vient de Dieu ou si je parle de ma propre initiative" (Jean 7.17). Présentez-vous donc devant Dieu en ayant déjà décidé de faire sa volonté quelle qu'elle soit.

Une action pour aujourd'hui
Souvenez-vous que votre état de coeur importe beaucoup plus à Dieu que vos actions, aussi bonnes soient-elles. Adoptez la bonne attitude lorsque vous vous placez devant Dieu. Rick Warren


_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4189
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: L’écoute, le respect, l’obéissance, le pardon, où cela va-t-il s’apprendre, si ce n’est dans la maison ?   Lun 25 Jan 2016 - 6:08

 D’abord dans nos maisons  

     « On ne paraîtra pas à vide devant ma face. » Exode 23:15; 34:20
     « On ne paraîtra pas devant l’Éternel à vide. » Deutéronome 16:16

  Je me demande si l’on peut réellement prier à l’église, chanter des cantiques et écouter la Parole de Dieu, si on ne l’a pas d’abord fait à la maison, tout seul ou en famille. Peu de chrétiens imaginent à quel point le culte rendu en commun à Dieu serait différent si chacun s’était déjà mis à genoux chez lui, avant de se réunir avec les frères et les sœurs.

  D’innombrables passages bibliques confirment cette priorité. C’est dans les maisons que les Hébreux ont partagé le premier repas de la Pâque, le sang de l’agneau placé sur le linteau des portes (Ex 12:3) ; c’est dans les maisons que l’instruction devait se transmettre premièrement (De 6:7-9; Pr 1:8-9). C’est dans les maisons que les vocations et les apprentissages élémentaires se forgent (Ac 20:20-21; 2Ti 1:3-5; 3:14-15) : pour le mari, serviteur comme le Christ qui donne sa vie ; pour l’épouse, servante à la manière de l’Église ; pour les parents, bergers de leurs enfants ; pour les enfants, disciples respectueux et respectés (Ep 5:23-6:4; 1Ti 5:4-8; 1Pi 3:1-7).

L’écoute, le respect, l’obéissance, le pardon, où cela va-t-il s’apprendre, si ce n’est dans la maison ? La responsabilité, la générosité, l’hospitalité, où cela va-t-il s’exercer d’abord, si ce n’est dans les maisons ? Les dons reçus de Dieu, le devoir partagé, le souci des autres, où cela va-t-il se développer en premier, si ce n’est dans la maison ? Pas seulement dans la maison, mais d’abord dans la maison !

  Il est vrai que la maison peut aussi devenir un lieu de repli frileux, égoïste. Ce n’est pas la volonté de Dieu. La maison doit être un lieu de repos, certes, mais aussi de travail, un lieu d’accueil, ouvert particulièrement aux personnes seules, aux personnes ayant besoin de réconfort, aux personnes qui ont soif de grandir.

  Pour grandir justement, en maturité et en nombre, une assemblée locale a besoin que de nombreux chrétiens (tous si possible) deviennent peu à peu des pères et des mères spirituels, c’est-à-dire des chrétiens en mesure de veiller, de prendre soin, d’accueillir, de visiter, d’instruire, d’accompagner. Tout naturellement, le premier lieu où cela se prépare et se vit, c’est la maison ! Plaire au Seigneur



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4189
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: la plupart d’entre nous faisons preuve d’un manque de respect envers Dieu,   Dim 24 Jan 2016 - 6:29

 Parle, ton serviteur écoute.     1Samuel 3:10

   Je puis avoir écouté une parole de Dieu, cela n’implique pas que je sache toujours écouter sa voix. Le fait, que mon cœur et mon esprit soient fermés à ses paroles, montre que je n’ai pour lui ni amour ni respect. Si j’aime mon ami, je devine intuitivement ce qu’il désire. Jésus dit : « Vous êtes mes amis. » Ai-je désobéi à un commandement du Seigneur cette semaine ? Si je m’étais rendu compte que c’était un commandement de Jésus, je n’aurais pas désobéi consciemment. Mais la plupart d’entre nous faisons preuve d’un tel manque de respect envers Dieu, que nous n’entendons même pas ce qu’il nous dit. C’est comme s’il n’avait jamais parlé.

   Sur le plan spirituel, ma vie est destinée à devenir une union si intime avec Jésus-Christ, que j’entends toujours la voix de Dieu, et je sais que Dieu entend la mienne (Jn 11:41-42). Si je suis un avec Jésus-Christ, j’entends Dieu, à cause de ma soif de l’écouter continuellement. Un lys, ou un arbre, ou un serviteur de Dieu, peuvent me transmettre son message. Ce qui m’empêche de l’entendre, c’est que d’autres choses me préoccupent. Ce n’est pas que je sois résolu à ne pas l’entendre, mais je suis occupé par mes activités, mon service, mes convictions, et Dieu peut dire ce qu’il veut, je ne l’entends pas. L’attitude de l’enfant est toujours : « Parle, Seigneur, ton serviteur écoute. » Il faut arriver à écouter Dieu de la sorte, toujours, et de toute son âme, sinon mille choses nous accaparent et l’on devient sourd à sa voix. L’ai-je entendue aujourd’hui ? O. Chambers



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4189
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Respect : honneur, estime, considération   Sam 23 Jan 2016 - 6:41

Respect : honneur, estime, considération Respect : honneur, estime, considération
       
"Par amour fraternel, soyez pleins d’affection les uns pour les autres ; par honneur, usez de prévenances réciproques" Romains 12.10

Le respect consiste à avoir beaucoup de considération envers l’existence, les idées et les opinions des autres.  Respecter les autres, c’est les traiter avec dignité et honneur.  Le mot ‘respect’ vient du latin "respectus", qui veut dire regarder.

Montrer du respect, c’est construire une passerelle permettant de développer des relations fructueuses et saines avec les gens.  Par exemple, pour s’entraîner à encourager autrui, nous devons d’abord leur accorder du respect et prendre conscience qu’ils existent et qu’ils ont de la valeur.

Le respect constitue la base de la civilité au sein d’un groupe et d’une société.  Il s’agit d’un ingrédient fondamental pour le développement de relations de qualité et pour une vie agréable.

Le manque de respect – ou irrespect – n’est pas beau à voir.  Il se caractérise par le mépris, le déshonneur, le manque d’attention, le manque d’estime.  Des gens qui ont tendance à s’ignorer, à agir parfois comme si l’autre n’existait pas.  Il rend délicates les nécessaires interactions, engendre du stress et peut même se transformer en conflit.  L’impolitesse devient chose courante.  On néglige de plus en plus la courtoisie.  Et malheureusement, pour certaines personnes, ce comportement devient parfois une habitude ; elles ne savent pas ce qu’est le respect et l’ont rarement vu mis en pratique.

Les gens recherchent le respect parce qu’ils veulent sentir qu’ils comptent, qu’ils ont de la valeur. Et nous avons tous besoin d’attention – ce qui est une autre facette du respect.  En fait, les enfants (et parfois même les adultes) créent des problèmes juste pour ‘attirer l’attention’.

Commencez donc à accorder du respect à ceux que vous rencontrez et vous découvrirez vite comment vos relations s’amélioreront avec eux.

QUELS SONT LES AVANTAGES D’UN PLUS GRAND RESPECT ?
•    Les gens s’acceptent, reconnaissent la valeur de l’autre
•    L’estime de soi est saine
•    Il y a moins de risque que certaines personnes ne créent des problèmes pour simplement "attirer l’attention"
•    Le stress diminue
•    La qualité de vie augmente
•    L’amitié se trouve renforcée
•    L’esprit d’équipe se développe    Par Norm Anderson



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4189
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Différents avec un but commun   Ven 22 Jan 2016 - 6:06

Différents avec un but commun

Il y avait dans l’Eglise d’Antioche des prophètes et des docteurs : Barnabas, Siméon appelé Niger, Lucius de Cyrène, Manahen qui avait été élevé avec Hérode le tétrarque, et Saul. Actes 13.1-2
L'église d'Antioche où Barnabas et Saul évoluèrent, était une communauté très hétérogène ; chacun y trouvait sa place dans le service pour Dieu.

Faisons de nos différences une force pour la gloire de Dieu.

La diversité des ministères dans cette église, la maintenait dans la stabilité spirituelle génératrice de bénédictions. Il y avait des personnes de classes et d'origines sociales variées ; des prophètes et des docteurs : Manaën élevé avec Hérode le gouverneur, Siméon surnommé Niger, Barnabas un chypriote, Saul un juif né à Tarse, Lucius originaire du nord de l'Afrique.

Lorsqu'un réveil se produisait dans une ville ou un pays, les frontières qui entravaient l'essor des églises (âge, origines, classes sociales ...) disparaissaient pour faire place à l'unité, car chacune de ces églises recherchait la présence de l'Esprit saint. N'essayons donc pas de les dissocier, l'Eglise du Seigneur étant appelée à être cosmopolite.

Des dons différents nous sont attribués pour que chacun apporte une pierre à l'édifice du royaume de Dieu qui se sert de nous : docteurs et prophètes, riches et pauvres, jeunes et vieux. Nos différences sont notre richesse…

Faisons de nos différences une force pour la gloire de Dieu.

Une prière pour aujourd'hui
Seigneur, aide-moi à réaliser l'importance de l'autre. Je veux le respecter et comprendre que même s'il est différent de moi, nous sommes unis pour ta gloire. Amen. Patrice Martorano


_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4189
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Liberté sans respect   Jeu 21 Jan 2016 - 7:58

" JE SUIS LIBRE ! "

Liberté, égalité, voilà deux mots qui occupent une place importante dans les discours de notre temps. Nous aspirons tous à voir les gens de notre génération jouir pleinement des mêmes droits et libertés. De toute façon, désirer le contraire équivaut à souhaiter l’injustice et le désordre social. Mais cependant, cette question soulève un problème : de quoi voulons-nous être libres exactement? Et quel type d’égalité recherchons-nous vraiment?

Le sens moderne de la liberté
Après des siècles et des siècles d’asservissement aux monarchies et à la religion, le monde occidental a reconquis depuis le XVIIe siècle son droit à la liberté de pensée. Bien des gens ne réalisent pas la valeur de ce droit parce qu’ils ne savent pas ce que cela signifie d’en être privé. C’est par le moyen de guerres, de soulèvements et de révolutions qui ont fait des millions de victimes que nous pouvons aujourd’hui, de façon insouciante, nous gaver de liberté. Une seule ombre au tableau demeure : pour quel genre de liberté se battaient-ils? Était-ce pour la liberté observable de nos jours?

N’importe quoi ou presque!
Le concept que nous avons actuellement de la liberté de pensée n’a rien à voir avec ce que revendiquaient les révolutionnaires du passé. Il n’y avait pas d’enfantillage égocentrique dans leurs revendications, mais la recherche du respect qui est dû à chaque individu. Chacun a le droit d’avoir ses propres opinions sans crainte de représailles de la part des autorités. Chaque individu est égal devant la loi. Les combats qui ont mené à la reconnaissance de ces droits étaient très sérieux et surtout, ils étaient dirigés par des gens sérieux. Mais aujourd’hui, le concept de la liberté se limite au droit d’un individu de faire n’importe quoi ou presque. C’est maintenant au nom de la liberté que la bêtise humaine a repris sa place.

Liberté sans respect
Le type de liberté dont jouit notre société ne tient plus compte du respect de la personne. Au nom de la liberté, des enfants envoient promener leurs parents. Au nom de la liberté, trop d’humoristes se paient la gueule des hommes publics. La liberté de presse permet même d’écrire n’importe quoi sur les gens sans se soucier de briser leur réputation. Est-ce vraiment encore de la liberté? Lorsque l’homme n’était pas libre de penser, il était assujetti à de l’hommerie, mais maintenant qu’il a acquis le droit à la liberté de pensée, il se retrouve à nouveau sous le joug de la folie du cœur humain. On dirait que l’homme est incapable d’assumer sa liberté et que celle-ci même le ramène à l’esclavage.

Jean 8 : 31-36 " Jésus dit alors aux Juifs qui avaient cru en lui : "Si vous restez fidèles à mes paroles, vous êtes vraiment mes disciples; ainsi vous connaîtrez la vérité et la vérité vous rendra libres. Ils lui répondirent : "Nous sommes les descendants d’Abraham et nous n’avons jamais été les esclaves de personne. Comment peux-tu nous dire : Vous deviendrez libres? Jésus leur répondit : "Oui, je vous le déclare, c’est la vérité : tout homme qui pèche est un esclave du péché. Un esclave ne fait pas pour toujours partie de la famille, mais un fils en fait partie pour toujours. Si le Fils vous libère, vous serez alors vraiment libres. "

Soif de liberté?
Jésus-Christ sait à quel point l’homme a soif de liberté. Mais il sait aussi que là où l’homme cherche, il ne trouve rien sinon un autre esclavage dissimulé dans des habits de liberté illusoire. Ainsi, propose-t-il la vraie liberté, celle qui vient de Dieu.   Réal Gaudreault



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4189
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Accordez à Dieu le respect qu'il mérite !   Mer 20 Jan 2016 - 6:54

 Accordez à Dieu le respect qu'il mérite !

"Si je suis père, où est l’honneur qui m’est dû ? Si je suis maître, où est la crainte qu’on a de moi ? Dit l’Éternel des armées" Malachie 1.6

Pour prendre le contre-pied d’une église qui, durant de multiples décennies, a présenté Dieu de manière froide, austère et impassible, certains se sont jetés dans l’autre extrême et ont montré le Seigneur comme étant leur "pote".

Cette notion-là est pourtant absente dans la Bible ! Abraham, Moïse, Jérémie, Pierre et Jean ou encore l'apôtre Paul, n’eurent jamais, dans leur dialogue avec Dieu, cette approche "façon copinage".

Dieu est Dieu, il mérite notre crainte et notre respect.

Une vision de légèreté s'avère très néfaste, voire dangereuse, avec le temps, car elle ôte toute révérence due à notre Seigneur. La Bible souligne que "La crainte de Dieu est le commencement de la sagesse" (Proverbe 1.7).

Que ce soit dans le livre de l’Exode (chapitre 19), décrivant le peuple se préparant à entrer en communion avec Dieu ou dans l’Épître aux Hébreux quand il y est décrit la manière dont nous devons venir vers Dieu, "dans la sincérité, la foi, avec une conscience purifiée par le sang de Jésus et le corps lavé d’une eau pure" (Hébreux 10.22) de l’Ancien au Nouveau Testament, les différentes manières de s’approcher de Dieu sont toutes révérencieuses.

Il serait incorrect d’approcher le Seigneur avec désinvolture et légèreté. Ayez un profond respect pour la présence de Dieu. Inclinez vos coeurs devant sa sainteté et réalisez la grâce et le privilège qu’il vous offre en vous donnant l’accès à sa sainte présence.

Une prière pour aujourd’hui
Père, c’est avec un coeur débordant de joie et rempli de révérence que je m’approche de toi. En ce jour, je te demande de m’aider à avoir un plus grand respect pour toi car tu es mon Dieu et je t’aime. Amen.  Patrice Martorano



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4189
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Le respect mutuel    Mar 19 Jan 2016 - 6:38

Le respect mutuel

Le respect entre les différents membres de la famille est une qualité indispensable pour vivre une vie de famille heureuse.

Respect du mari pour sa femme - " C’est ainsi que le mari doit aimer sa femme, comme son propre corps. " Ephésiens 5. 28
Respect de la femme pour son mari - " Mais, comme l’Eglise est soumise au Christ, que les femmes soient soumises en tout à leurs maris. " Ephésiens 5. 24
Respect des parents pour les enfants
" Si quelqu’un ne prend pas soin des siens, surtout de ceux qui vivent dans sa maison, il a renié la foi, il est pire qu’un incroyant. " 1 Timothée 5. 8
" Parents, n’exaspérez pas vos enfants, de peur qu’ils ne se découragent. " Colossiens 3. 21
Respect des enfants pour les parents
" Honore ton père et ta mère… " Exode 20. 12

Une saine autorité est indispensable
" Soumettez-vous les uns aux autres à cause du respect que vous avez pour le Christ. Car le mari est le chef de sa femme, comme le Christ est le chef de l’Eglise. " Ephésiens 5. 21, 23

Dans le plan de Dieu, l’homme est responsable de son foyer. Ce n’est pas parce que l’homme serait supérieure à la femme, mais simplement parce que tout foyer, toute organisation a besoin d’une autorité. Ainsi Dieu a établi le mari comme responsable de son foyer. Le véritable " leader " est une personne remplie d’humilité.

Jésus-Christ a dit : " Au contraire, si quelqu’un veut être grand parmi vous, qu’il soit votre serviteur, et si quelqu’un veut être le premier parmi vous, qu’il soit votre esclave. " Matthieu 20. 26-27

Notre tendance est de penser que nous pouvons éliminer l’autorité de Dieu sur les hommes et celle du mari sur la femme, tout en maintenant l’autorité du couple sur les enfants.

Nous constatons que Dieu n’est plus reconnu comme autorité et aussi que le père a souvent été éliminé dans sa position de responsable du foyer. A son tour, l’autorité de la mère est remplacer par celle des enfants. Il en résulte que les parents se plaignent d’avoir des enfants rebelles et dominateurs.

La Bible est plus réaliste que l’homme d’aujourd’hui.  FEEBF



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4189
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Si dans notre vie religieuse, nous avons l’habitude de donner à Dieu la première place, nous sommes enclins à penser que ce serait lui manquer de respect que de lui accorder la première place dans les détails de notre vie pratique.   Lun 18 Jan 2016 - 6:53

 Ne faites pas de projets sans Dieu !

   Il semble que Dieu se plaise à renverser les projets que nous avons formés sans le consulter. Nous nous plaçons nous-mêmes dans des conditions que Dieu n’avait pas choisies, et soudain nous nous apercevons que nous avions tiré nos plans sans tenir compte de lui. Nous ne l’avons pas laissé intervenir comme une réalité vivante. La seule manière d’être garanti contre les soucis, c’est de faire intervenir Dieu, dans tous nos calculs, comme le facteur dominant.

   Si dans notre vie religieuse, nous avons l’habitude de donner à Dieu la première place, nous sommes enclins à penser que ce serait lui manquer de respect que de lui accorder la première place dans les détails de notre vie pratique. Si nous nous imaginons que nous devons prendre nos airs du dimanche pour nous approcher de Dieu, nous ne viendrons jamais à Lui. Il faut nous présenter à lui tels que nous sommes.

   — Ne faites pas non plus entrer le mal dans vos calculs.
    Dieu nous demanderait-il donc de ne tenir aucun compte du  mal ? « La charité... ne soupçonne pas le mal. » L’amour n’ignore pas l’existence du mal, mais il n’entre pas dans ses calculs. Si nous sommes sans Dieu, alors il nous faut compter avec la puissance du mai ; il conditionne nos calculs, et tous nos raisonnements sont construits en fonction de cette puissance.

   — Ne faites pas vos projets en vous attendant à de mauvais jours.

   On ne peut pas être pessimiste si on se confie en Jésus-Christ. Jésus a dit : « Que votre cœur ne se trouble pas. » Dieu nous ordonne aussi de ne pas nous faire de soucis. Ressaisissez-vous, cent fois par jour s’il le faut, jusqu’à ce que vous ayez pris l’habitude de donner à Dieu la priorité, au centre de tous vos projets. O. Chambers



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne


Dernière édition par Josy le Mar 19 Jan 2016 - 6:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4189
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Témoigner à chacun le respect auquel il a droit !   Dim 17 Jan 2016 - 6:27


Bien-aimés - Témoignez à chacun le respect auquel il a droit, soyez polis envers tout le monde, aimez l’ensemble de vos frères en la foi, « révérez Dieu, honorez le roi »! 1 Pierre 2:17
Ainsi témoignons du respect à tout être humain, qu’il soit croyant ou non, bon ou méchant, car tous ont été créés à l’image de Dieu. Nous devons principalement aimer nos frères et sœurs dans la foi, c’est-à-dire l’Église. Ne pensons pas que nous puissions aimer l’Église et en même temps nous dresser contre ses membres. Ici Pierre passe en revue quatre commandements bien précis :
- Honorez tout le monde. — Nous ne pouvons pas toujours approuver son langage ou son comportement, mais nous pouvons nous rappeler que chaque vie à  une grande valeur. Nous ne devons jamais oublier que le Seigneur Jésus versa son sang même pour les plus indignes.
- Aimez les frères. — Nous devons aimer tous les hommes, mais surtout les membres de notre famille spirituelle. Nous devons les aimer d’un amour comparable à celui que Dieu a envers nous : il s’exprime envers ceux qui ne sont pas aimables, il est totalement immérité, complètement désintéressé…
- Craignez Dieu. — Nous le craignons quand nous le révérons comme le Seigneur souverain. Le glorifier devient alors notre priorité suprême. Nous craignons de faire quoi que ce soit qui lui déplaise ou de mal le représenter devant les hommes.
- Honorez le roi. — Nous devons respecter nos dirigeants car leur fonction est voulue de Dieu afin de maintenir l’ordre dans la société. La seule situation où nous devons désobéir est quand on nous ordonne de violer la fidélité et l’obéissance dues au Seigneur Jésus-Christ.
Avec respect et affectueusement, Josy

« Mon ami, monte plus haut ». {Luc 14:10}

Lorsque à ses débuts la vie de la grâce pénètre dans l’âme, nous sommes en effet attirés près de Dieu, mais c’est avec grande crainte et tremblement. L’âme consciente de sa culpabilité, et humiliée de ce fait, est intimidée par la solennité de sa situation ; Elle est jetée à terre par un sens de la splendeur de l’Éternel, en présence duquel elle se trouve. Avec une modestie sincère elle prend la place la plus basse.

Mais, plus tard dans sa vie, alors que le chrétien grandit en grâce, il n’oubliera jamais la solennité de sa position, et ne perdra jamais la crainte si sacrée qui doit entourer un homme revêtu de la grâce lorsqu’il est dans la présence du Dieu qui peut créer ou peut détruire ; il garde sa crainte, mais toute sa terreur sort de lui ; elle devient une vénération sacrée, mais n’est plus une appréhension envahissante.

Cette âme est appelée à monter plus haut, vers un plus grand accès à Dieu dans le Christ Jésus. Alors l’homme de Dieu, marchant parmi les splendeurs de la Divinité, et voilant son visage comme les chérubins glorieux, avec ces deux ailes que sont le sang et la droiture de Jésus-Christ, pourra, avec respect, et prosterné en esprit, approcher le trône ; et voyant là un Dieu d’amour, de bonté, et de miséricorde, il prendra conscience que c’est l’alliance qui est la marque distinctive de Dieu plutôt que sa Divinité absolue. Il verra en Dieu plutôt sa bonté que sa grandeur, et plus son amour que sa majesté. Alors l’âme, prosternée aussi humblement que par le passé, pourra jouir d’une liberté plus sacrée d’intercession ; car tandis que l’homme est prosterné devant la gloire du Dieu Infini, il sera soutenu par la conscience apaisante d’être dans la présence d’une miséricorde sans bornes et d’un amour infini, et par la prise de conscience d’être accepté « dans le Bien-aimé. » Et donc le croyant est invité à venir toujours plus haut, et il lui est permis d’avoir le privilège de se réjouir en Dieu, et de se tenir près de lui dans une sainte confiance, disant : « Abba, Père. »

Ainsi nous pouvons aller de force en force, Et quotidiennement grandir en grâce, jusqu’à enfin atteindre Ton image, et enfin Te voir face à face. Ch. Spurgeon



Psaume 16


_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Témoigner à chacun le respect auquel il a droit !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Témoigner à chacun le respect auquel il a droit !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Congé maternité obligatoire
» Pique-nique vers Besançon Association A CHACUN SON SOURIRE
» chacun de nous a au moins un don
» Le respect et les entités
» Dieu a un projet unique et personnel pour chacun de nous....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM ROSE D'AUTOMNE :: SELON LA PAROLE DE DIEU :: Gouttes de Rosée (Méditations journalières - un thème par semaine)-
Sauter vers: