FORUM ROSE D'AUTOMNE

L'ART DE VIVRE ET DE VIEILLIR SELON DIEU !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Forum pour quatre sites que je vous invite à visiter : La vie chrétienne: Gouttes de rosée : http://www.rosee.org/rosee - L’art de vieillir: Rose d’automne : http://www.rosee.org/rosedautomne - Vie communautaire: La roseraie: http://www.rosee.org/roseraie - Famille, Ecologie: http://www.rosee.org/famillebiblique - Bienvenue à tous ! Le but de ce forum est d'être une petite oasis pour chacun de ceux qui le visite... et Je prie le Seigneur de nous permettre de nous encourager, nous édifier et de le voir glorifié dans le partage de sa Parole, que chaque visite sur ce forum soit pour chacun de nous une bénédiction de plus dans notre vie. N’hésitons pas non plus à partager nos sujets de prières afin que plusieurs puissent intercéder avec nous… L'expression des dons de chacun est bienvenue....
Sujets similaires
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Exhortations journalières - Mais je vous dis, à vous qui m'écoutez:
Aujourd'hui à 6:18 par Josy

» Notre capacité … vient de Dieu.
Aujourd'hui à 5:56 par Josy

» Notre sécurité réside dans l’attachement à la Parole !
Sam 24 Juin 2017 - 5:46 par Josy

» Fête de la musique
Mer 21 Juin 2017 - 17:38 par Josy

» Fête des "papa"
Dim 18 Juin 2017 - 7:45 par Josy

» 14 juin : Journée Mondiale du Don du Sang.
Mer 14 Juin 2017 - 17:38 par Josy

» Les mères dans la Bible sont des femmes honorées et leur influence est reconnue
Sam 10 Juin 2017 - 5:07 par Josy

» La Pentecôte
Sam 3 Juin 2017 - 19:23 par Josy

» Fête des mamans !
Sam 27 Mai 2017 - 11:47 par Josy

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Forum
Partenaires
Forum gratuit


Tchat Blablaland

Partagez | 
 

 Ne vous plaignez pas de votre sort et ne murmurez pas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4243
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Ne vous plaignez pas de votre sort et ne murmurez pas    Dim 12 Juil 2015 - 6:34


Bien-aimés - Dans la Bible, le murmure est l’expression de l’insatisfaction, d’une révolte intérieure contre la manière dont Dieu nous conduit.
« Ne vous plaignez pas de votre sort et ne murmurez pas (contre Dieu).» et « Faites toutes choses sans murmures ni hésitations – C'est-à-dire sans vous plaindre…», nous dit Paul. Le mot rendu par hésitations signifie: doutes, raisonnements, lesquels, de même que les murmures procèdent d’un manque de confiance.
Agissons sans rechigner ni contester. Faisons notre devoir sans murmurer.
De plus, l’important  n’est pas seulement le fait d’agir, mais l’esprit dans lequel nous agissons.
Pour Dieu, nos dispositions intérieures sont plus importantes que nos actions extérieures. N’entretenons pas en silence des murmures. Ce serait murmurer contre Dieu et rejeter sa grâce et sa volonté pour notre vie.
Dans ces temps, où la passion du changement suscite tant de disputes et de guerres, il faut que les enfants de Dieu, marchent vers leur céleste patrie dans la simplicité de foi.
Souvenons-nous que le contentement et la reconnaissance sont des caractères visibles de notre appartenance à la famille de Dieu.
Affectueusement à vous tous, Josy R.

J’ai appris à être content de l’état où je me trouve. {Philippiens 4:11}

Ces paroles nous montrent que l’homme n’est pas naturellement enclin à être satisfait. « Les mauvaises herbes poussent vite ».

La convoitise, le mécontentement et les murmures sont à l’homme ce que les épines sont à la terre. Inutile de semer des chardons et des ronces qui trouvent dans la terre un élément tellement propice qu’ils se développent facilement. De la même façon, il est inutile d’enseigner aux hommes à se plaindre ; ils le font si bien de manière spontanée !

Mais les choses précieuses de la terre doivent être cultivées. Voulons-nous du blé ? Il nous faut labourer et semer. Voulons-nous des fleurs ? Et le jardinier de cultiver son jardin. Eh bien le contentement est une fleur céleste qu’il nous faut cultiver pour en avoir. Il ne poussera pas en nous naturellement. Seule la nouvelle nature peut l’engendrer et alors avec quel soin et quelle vigilance il nous faut cultiver la grâce que Dieu a semée en nous. Paul dit : « J’ai appris à être content » ce qui indique que tel ne fut pas toujours le cas. Parvenir au mystère de cette grande vérité lui a valu des souffrances. Sans doute lui est-il arrivé de croire avoir appris et puis… la chute ! Et quand il a enfin pu dire la vérité « j’ai appris à être content en moi-même dans les circonstances où je me trouve », c’était un vieillard aux cheveux blancs, un pauvre prisonnier dans un cachot de Néron à Rome où il avait déjà un pied dans la tombe. Nous pourrions bien accepter d’endurer les infirmités de Paul et de partager son cachot si en quelque manière cela nous conduisait à sa stature. Ne nous laissons pas aller à l’idée que nous pouvons nous contenter d’acquérir des connaissances ou encore que nous pouvons apprendre sans discipline. Il ne s’agit pas d’une puissance qui peut s’exercer naturellement, mais d’une science à acquérir graduellement. Nous savons cela par expérience. Frère, fais taire ces murmures tellement naturels et applique toi à être un élève modèle à l’école du contentement. Ch. Spurgeon





_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4243
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Que nos plaintes sont misérables !   Lun 13 Juil 2015 - 8:10

  LA FORCE INVINCIBLE      

     Prenez mon joug sur vous, et apprenez de moi. Matthieu 11:29

     « Le Seigneur châtie celui qu’il aime. » Que nos plaintes sont misérables ! Notre Seigneur nous amène dans la position la plus favorable à notre communion avec Lui. Alors nous gémissons et disons : « Oh ! Seigneur, permets-moi d’être comme les autres ! » Jésus nous demande d’accepter le même joug que lui — « Mon joug est aisé, place-toi là à mon côté, et nous tirerons ensemble. » Est-ce de cette manière que vous êtes unis au Seigneur Jésus ? Dans ce cas, vous remercierez Dieu lorsque sa main pèsera sur vous.

     « Il donne de la force à celui qui est fatigué. » Dieu veut nous délivrer de notre sensiblerie, et nos plaintes se changeront en louanges. Le seul moyen de connaître la force de Dieu, c’est de prendre le joug de Jésus et d’apprendre de lui.

     « La joie de l’Éternel sera votre force. » D’où les chrétiens tirent-ils donc leur joie ? D’un chrétien de ce genre, nous pourrions dire : c’est simple, il n’a pas de fardeau à porter. Mais regardons de plus près : Si la paix, la lumière et la joie de Dieu l’habitent, c’est justement parce qu’il porte un fardeau.   Le fardeau que Dieu lui a donné est semblable à un pressoir qui écrase les grappes, et le vin coule, mais nous ne voyons que ce vin généreux ! Aucune puissance ne peut vaincre l’Esprit de Dieu à l’oeuvre dans l’esprit d’un homme ; c’est une forteresse imprenable.

    Si vous êtes disposé à gémir, chassez cette lâcheté impitoyablement. C’est un crime d’être faible, quand on a en soi la force de Dieu. O. Chambers


Marguerite

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4243
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Levez-vous et videz vos jarres des eaux nauséabondes des paroles négatives de la critique, des plaintes, murmures...   Mar 14 Juil 2015 - 8:08

  Proclamez la Parole et non vos problèmes

"J’ai cru, c’est pourquoi j’ai parlé …" 2 Corinthiens 4.13

Dieu et sa Parole sont un. Dieu ne peut aller au-delà de sa Parole. C'est pourquoi, il dit ce qu'il croit !
Il est temps de remplacer vos paroles négatives par les Paroles "Esprit et vie" du Seigneur !

L'homme et ses paroles sont un. Vos paroles quotidiennes en famille, avec vos amis, au travail, vous révèlent aux autres. Votre langue est un feu, un feu qui peut cuire tous les problèmes qui se trouvent dans la casserole de votre vie, ou vous enflammer vous-même et vous détruire.

Beaucoup de chrétiens sont des "incendiaires" de leur propre vie à cause des paroles négatives qu'ils confessent chaque jour. Après avoir mis le feu à leur vie, leur famille, leur église locale, ils demandent aux hommes de Dieu de jouer aux pompiers pour éteindre le feu qu'ils ont allumé !

Il est temps de remplacer vos paroles négatives par les Paroles "Esprit et vie" du Seigneur.

"Remplissez d'eau ces jarres" dit Jésus si vous voulez avoir du vin qui donne la joie à votre vie, votre mariage. Levez-vous et videz vos jarres des eaux nauséabondes des paroles négatives de la critique, des plaintes, murmures, diffamationet remplissez-les de la Parole de Dieu.

Votre langue est un fusil puissant. Remplissez-la des balles de la Parole de Dieu et déchargez ces dernières sur Satan et sur vos problèmes et non sur vous-même ou sur les autres. Proclamez la Parole et non vos problèmes.

La foi vient de ce qu'on entend… Ce que vous entendez doit d'abord venir de vos propres paroles.

Vos propres paroles négatives confessées à longueur de journée modèlent votre vie aux dépens de la Parole prêchée que vous écoutez, une ou deux fois par semaine. Vous êtes votre premier prédicateur par vos propres pensées et paroles.

Apprenez à méditer, murmurer chaque jour la Parole de Dieu, dans votre maison, sur la route du travail, au travail (avec sagesse). Proclamez la Parole de Dieu sur votre vie, votre famille, vos problèmes, vos circonstances en tout temps. Si vous y persévérez vous verrez la délivrance et la manifestation de la gloire de Dieu dans votre vie.

Une confession pour aujourd'hui
Je suis aimé(e) de Dieu, malgré mes défauts, mes faiblesses. Je suis racheté(e) et accepté(e) par le Seigneur. Je suis créé(e ) à l'image de DIEU et je suis unique aux yeux du Père. Je peux faire ce que Dieu a dit que je suis capable d'accomplir par le Saint-Esprit qui habite en moi. Je suis un ambassadeur (une ambassadrice) de son divin Royaume. Amen.  Mamadou Karambiri


Marguerite

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4243
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Ne murmurez pas, ne vous plaignez pas,   Mer 15 Juil 2015 - 7:35

 "Dieu a disposé le corps de manière à donner plus d'honneur à ce qui en manquait, afin qu'il n'y ait pas de division dans le corps […] Vous êtes le corps de Christ, et vous êtes ses membres, chacun pour sa part." 1 Corinthiens 12.24-27

Alors qu'il cherchait un moyen d'améliorer l'efficacité de ses usines d'automobiles, Henry Ford s'attarda à observer les techniques qui avaient révolutionné l'industrie de l'emballage de la viande. En 1913, il décida d'appliquer ces mêmes techniques à l'assemblage des châssis. L'Encyclopédia Britannica note qu'en un an le temps nécessaire à l'assemblage de chaque châssis fut réduit de 12 ½ heures/personne à 93 minutes. Ces méthodes "réduisirent radicalement le prix d'une automobile privée, la plaçant à la portée de l'homme ordinaire".

Même s'ils étaient conscients de l'augmentation de la productivité, certains ouvriers commencèrent à se soucier de "la nature ennuyeuse, répétitive de nombreux travaux d'assemblage à la chaîne". Ces techniques "devinrent un sujet majeur de discorde entre les travailleurs et la direction". Et aujourd'hui encore, les fabricants cherchent toujours le bon équilibre entre la productivité et la valorisation des individus.

Il peut être difficile à l'individu de trouver sa valeur et le sens de sa vie, même pour un chrétien au sein du Corps de Christ. Paul a dit que nous constituons tous "le Corps de Christ", mais que nous assurons des tâches différentes, et assumons des fonctions distinctes. Si certains semblent bénéficier de plus d'honneurs et de reconnaissance, Dieu veut que nous comprenions que chacun d'entre-nous est un membre important de son Corps. Chaque personne est importante, même celles qui sont en coulisses, qui pourvoient aux ressources et au soutien nécessaires pour que le Corps entier puisse croître.

Aujourd'hui, veillez à bien remplir votre rôle. Ne murmurez pas, ne vous plaignez pas, mais souvenez-vous du rôle vital qui vous a été donné. Consacrez votre vie et vos ressources à Dieu et à son royaume. Faites tout ce qui vous est possible pour que le Corps soit en bonne santé et que des âmes puissent être sauvées.

Une prière pour aujourd'hui
Père, merci de m'avoir réservé une place particulière dans le Corps. Aide-moi à être fidèle dans l'accomplissement des tâches que tu m'as confiées. Merci pour le privilège de te servir ! Au nom de Jésus. Amen. John Roos


Marguerite

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4243
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Toutes nos hésitations, nos raisonnements, nos arrière-pensées, nos murmures proviennent de coeurs durs et de volontés rebelles   Jeu 16 Juil 2015 - 7:51

 "Tous ceux qui furent entraînés par le coeur et animés de bonne volonté vinrent et apportèrent une offrande à l'Eternel pour l'oeuvre. "Exode 35:21

Le premier réveil du peuple d'Israël fut la sortie d'Egypte; le second s'est manifesté dans le désert, quand Israël, conformément à la volonté divine, construisit le Tabernacle. Tout vrai réveil crée des faits matériels, des oeuvres de vie. Le moment de l'effusion de l'Esprit divin et les réunions merveilleuses et bénies passent, mais ce que Dieu a voulu créer reste, et tout ce que Dieu crée est créateur à son tour.

Après avoir racheté Son peuple, Dieu le conduit plus loin et lui demande des actes de consécration. Et la réponse du coeur des enfants d'Israël est pleine et entière: "entraînés par le coeur et animés de bonne volonté", ils apportèrent leurs offrandes.

Des coeurs fermés et des volontés rebelles et passives sont un grand obstacle à la bénédiction de Dieu et au réveil. Avant de monter au ciel, notre Seigneur reprocha aux disciples leur incrédulité et la dureté de leurs coeurs, parce qu'ils n'avaient pas cru le témoignage de ceux qui L'avaient vu ressuscité. Leur dureté de coeur était la cause de leur incompréhension, de leurs inconséquences et de l'incrédulité qui les caractérisait. C'est par là qu'ils firent souffrir leur Maître dont la patience envers eux était si grande.

Mais pouvons-nous juger les disciples, nous qui leur ressemblons sur bien des points? Nous jouissons de privilèges et de bienfaits de Sa part, et pourtant notre coeur reste incrédule et fermé. Ne devrions-nous pas le confesser? Toutes nos hésitations, nos raisonnements, nos arrière-pensées, nos murmures proviennent de coeurs durs et de volontés rebelles. Oh! que Dieu nous fasse la grâce d'être "entraînés par le coeur et animés de bonne volonté!" Dieu attend nos offrandes variées, utiles; mais avant tout Il désire que nous nous donnions nous-mêmes.

Que le Saint-Esprit intervienne! Qu'Il soit répandu dans nos coeurs, les transformant en coeurs de chair; qu'Il amène toutes nos pensées captives à l'obéissance de Christ; que nos volontés deviennent des servantes intelligentes, pleines d'élan pour notre Seigneur. H.E. Alexander


Marguerite

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4243
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Arme-toi de patience, que tu ne puisses pas murmurer ni être déprimé dans tes détresses   Ven 17 Juil 2015 - 7:54

Faites tous vos efforts pour joindre à votre foi la vertu, à la vertu la connaissance, à la connaissance la maîtrise de soi â la maîtrise de soi la patience, à la patience la piété, {2Pierre 1:5-6}

Si tu désires profiter de la grâce éminente de la pleine assurance de la foi, sous l’influence de l’Esprit béni et de son assistance, fait ce que l’Écriture te dit : « Fais tous tes efforts ». Prends soin que ta foi soit de la bonne sorte : que ce ne soit pas une simple croyance de doctrine, mais une foi simple, dépendant de Christ, et de Christ seulement. Une grande attention doit être portée à ton courage.

Demande à Dieu qu’il puisse te donner le visage d’un lion, pour que tu puisses, avec une conscience de justice, continuer courageusement. Etudie bien les Écritures, et obtient de la connaissance ; car une connaissance de la doctrine sera très favorable à une confirmation de la foi. Essaye de comprendre la Parole de Dieu ; qu’il puisse demeurer richement dans ton cœur. Quand tu auras fait cela, « ajoute à la connaissance la maîtrise de soi ». Aie une attention particulière pour ton corps : l’extérieur doit être modéré. Prends soin de ton âme : l’intérieur doit être modéré. Observe la modération des lèvres, de la vie, du cœur, et de la pensée. Ajoute à cela, par le Saint-Esprit de Dieu, la patience ; demande-lui de te donner cette patience qui supporte l’affliction, et qui, une fois éprouvée deviendra comme de l’or. Arme-toi de patience, que tu ne puisses pas murmurer ni être déprimé dans tes détresses.

Quand cette grâce est gagnée, recherche la piété. La piété est quelque chose de plus que la religion.

Fais de la gloire de Dieu ton but dans la vie ; tu dois vivre sous son regard ; tu dois demeurer près de lui ; chercher la communion avec lui ; et tu obtiendras la piété ; et ajoute à cela l’amour fraternel. Tu dois avoir de l’amour pour tous les saints ; et ajouter à cela une charité, qui ouvre ses bras à tous les hommes, et aime leurs âmes. Lorsque l’on est orné avec tous ces bijoux, et seulement dans la proportion où l’on pratique ces vertus célestes, on peut arriver à connaître par les évidences les plus claires sa vocation et son élection.

« Faites tous vos efforts » si vous voulez obtenir ce qui vous est promis, car la tiédeur et le doute vont très naturellement la main dans la main. Plaire au Seign
eur

Marguerite

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4243
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: les murmures, les plaintes et les accusations freinent l'action de Dieu   Sam 18 Juil 2015 - 7:14

 Votre attitude détermine votre altitude

"Au reste, mes frères, réjouissez–vous dans le Seigneur. Je ne me lasse point de vous écrire les mêmes choses, et pour vous cela est salutaire" Philippiens 3.1

L'attitude est un des facteurs les plus déterminants dans la réussite personnelle, professionnelle et familiale. Elle éloigne ou attire les gens vers vous. Elle limite ou libère la puissance de Dieu dans votre vie.

Si vous désirez vous examiner vous-même, regardez à la manière dont vous réagissez devant un rejet, un licenciement, un refus, une tragédie, une critique négative… ou encore devant vos propres échecs ! Pensez-vous : " Personne ne veut de moi " ou bien " Dieu sait que ce n'est pas le meilleur pour moi " ? Dites-vous : " Pourquoi m'as-tu abandonné ? " ou bien " Je te rends grâce de ce que tu es toujours avec moi ?"

En réalité, Dieu vous laisse toujours le choix de l'attitude. Vous pouvez choisir d'être amer, inquiet ou en colère. Vous pouvez également vous réjouir si vous réalisez que " toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu " et si vous décidez d'appliquer à votre vie ces paroles du psalmiste : " J‘ai été jeune, j'ai vieilli ; et je n'ai pas vu le juste abandonné, ni sa postérité mendiant son pain " (Psaume 37.25).

Tout dépend de la perception que vous avez des attributs de Dieu et de votre identité en Christ. C'est cette perception qui déterminera vos réactions face aux circonstances de la vie.

Voulez-vous connaître la véritable perception que vous avez de Dieu ? Je ne parle pas de ce que vous essayez de faire croire aux autres, mais du véritable regard que vous portez sur Dieu au quotidien. Considérez votre attitude ! Josué et Caleb le trouvaient si grand que tout le reste semblait si minuscule à leurs yeux. Les dix espions de Canaan le voyaient si petit que les géants semblaient si immenses… Résultat : Josué et Caleb l'ont adoré tandis que les dix espions l'ont accusé.

Deux options vous seront constamment proposées : adorer ou accuser, croire ou douter, bénir ou maudire, obéir ou désobéir. Dieu vous laissera toujours le choix. La bonne attitude vous donnera de l'altitude, et la mauvaise vous clouera au sol.

Votre attitude est un langage à part entière : c'est le domaine du non verbal et Dieu y est très sensible. Elle crée un parfum, une odeur, une atmosphère autour de vous. Elle suffit à éloigner Dieu ou à favoriser son intervention.

Réalisez-vous que chacun de nous répand une odeur ? Avez-vous remarqué qu'en présence de certaines personnes, vous semblez respirer un air sain et agréable, tandis qu'en présence d'autres, vous semblez suffoquer et désirez sortir de la pièce ? Certains dégagent une odeur de vie, d'espérance et d'encouragement, tandis que d'autres dégagent une odeur de défaite, de désespoir et de mort.

Dieu ressent également cette odeur que vous répandez. Comment réagissez-vous lorsque vous n'êtes pas content de lui ? Le célébrez-vous tout de même pour tout ce qu'Il est, ou alors Le condamnez-vous ? Il ne s'immisce pas dans une situation de détresse parce que vous pleurez ou que vous n'en pouvez plus. Tout dépend de l'odeur que vous répandez dans cette situation.

L'adoration et l'action de grâce accélèrent et hâtent son intervention tandis que les murmures, les plaintes et les accusations le freinent.

Paul connaissait l'impact de l'attitude. C'est pourquoi il a écrit : "Réjouissez-vous toujours dans le Seigneur ; je le répète, réjouissez-vous" (Philippiens 4.4).

Votre attitude détermine votre altitude. C'est l'un des secrets les mieux compris par les personnes qui accomplissent leur destinée. Souvenez-vous-en!

Une attitude pour aujourd'hui
Demandez au Seigneur d'illuminer les yeux de votre coeur afin que vous voyez comme il voit. Adressez-lui cette prière que Moise a faite : "Seigneur, fais-moi connaître tes voies". Lorsqu'il vous montre ses voies, il répond aux questions "Pourquoi ? " et "Dans quel but ?". Cela change votre perception parce que vous savez au plus profond de vous qu'il a un plan, qu'il vous conduit quelque part, et qu'il contrôle toujours la situation. C'est ce qui vous donne la capacité de toujours avoir la bonne attitude. Yvan Castanou


Marguerite

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4243
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: L’expression de la reconnaissance envers Dieu qui nous a tout donné en Jésus Christ, voilà ce qui chasse tout pessimisme et tout murmure   Dim 19 Juil 2015 - 7:53

 De l’abondance du cœur …  

     Soyez remplis de l’Esprit, vous entretenant par des psaumes et des hymnes et des cantiques spirituels, chantant et psalmodiant de votre cœur au Seigneur ; rendant toujours grâces pour toutes choses, au nom de notre Seigneur Jésus Christ, à Dieu le Père. Ephésiens 5:19-20

  Comment être remplis de l’Esprit ?  —  En n’étant pas remplis d’autres choses ! Si nous nous préoccupons outre mesure de nos circonstances matérielles, si nous cherchons tout ce qui peut améliorer notre confort, si nous trouvons notre joie dans les distractions du monde, quelle place reste-t-il pour le Saint Esprit dans notre cœur qui affiche complet ?

  Être remplis de l’Esprit nous rend heureux et joyeux car cet hôte divin souhaite nous faire apprécier la pleine mesure de la grâce dont nous avons été et dont nous sommes les bénéficiaires. Nous en avons une image dans la parabole du fils prodigue : quand la grâce a agi, l’enfant repenti — et toute la maison avec lui — se réjouit d’une manière évidente avec bonne chère, chants et danses.

  N’affichons donc pas, dans nos rencontres, des visages si graves qu’ils semblent empreints d’une tristesse insondable. La vraie spiritualité se montre autrement !

  Notre joie se manifeste certes, d’une manière différente de la joie du monde : pas de paroles folles ni de plaisanteries douteuses (Ep 5:4), mais, remarquez-le, essentiellement par des chants sous différentes formes.

  Cela n’exclut pas des échanges fraternels portant sur notre part en Christ, sur nos expériences ou celles des autres (la lecture de biographies, par exemple), en bref sur toutes les choses qui doivent nous occuper : « toutes les choses qui sont vraies, toutes les choses qui sont vénérables, toutes les choses qui sont justes, toutes les choses qui sont de bonne renommée… » (Ph 4:8-9).

  L’aboutissement de cette activité spirituelle, c’est l’expression de la reconnaissance envers Dieu qui nous a tout donné en Jésus Christ et qui s’occupe de nous comme ses enfants. Voilà qui chasse tout pessimisme et tout murmure : Dieu nous a adoptés pour toujours et nous discernons sa main dans toutes nos circonstances, qu’elles nous paraissent favorables ou non. Plaire au Seigneur


Marguerite

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4243
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Ne murmurez point   Lun 20 Juil 2015 - 8:14

  "Ne murmurez point, comme murmurèrent quelques-uns d'eux, qui périrent par l'exterminateur." (1Co 10.10)

Il nous rappelle l'histoire du peuple de Dieu qui, de nombreuses fois, murmura contre Moïse et Aaron, à cause de leur désir d'eau (Ex 15.24), de pain et de viande (Ex 16.2-3) ; à cause aussi du terrible jugement contre Koré, Dathan et Abiram, qui s'étaient révoltés (Nb 16.41).

Le mot murmure m'a longtemps semblé trop poétique pour véhiculer la pensée exprimée ici.

N'évoque-t-il pas le bruissement paisible du ruisseau dans la verdure, ou les mots d'amour dits à l'oreille d'une fiancée ? Élie, après avoir constaté le vent fort et violent, ressenti le tremblement de terre et vu le feu qui précédaient la venue de l'Éternel, n'a-t-il par reconnu sa sainte présence dans le "murmure doux et léger" (1Rois 19.12) ?

Mais ce joli mot, qui signifie en fait "parler à voix basse, confidentiellement", décrit un aspect particulier de l'expression d'un mécontentement. Bien loin de le crier haut et fort, et d'en assumer les conséquences, on "murmure" sa rancœur, la répandant autour de soi comme un venin subtil, à l'instar des lettres empoisonnées par le bacille du charbon qui suscitèrent une profonde émotion aux USA après les événements dramatiques du 11 septembre 2001.

Le murmure pris dans ce sens est l'arme des lâches. Et si, comme c'est souvent le cas, il s'accompagne de la calomnie (intentionnelle ou non – le résultat est le même), il peut être extrêmement destructeur.

Destructeur aussi spirituellement pour celui qui s'y adonne, car sa révolte l'enferme dans une pseudo-justice, tant il est convaincu du bien-fondé de sa revendication bafouée. Paul connaissait suffisamment l'enjeu de ce fléau pour nous avertir de ses graves dangers. Peut-être ne péririons-nous pas physiquement par l'exterminateur, comme les Israélites dont il parle, mais soyons assurés que c'est un sûr chemin vers la mort spirituelle.

Demandons à Dieu de nous guérir de nos mécontentements égoïstes, qui sont la racine du murmure.

Et beaucoup de problèmes relationnels disparaîtront d'eux-mêmes.

"Faites toutes choses sans murmures ni hésitations, afin que vous soyez irréprochables et purs" (Phil 2.14-15). Jean-Claude Guillaume


Marguerite

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4243
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Faites tout sans murmures ni raisonnements   Mar 21 Juil 2015 - 7:54

Brillez comme des étoiles

     « Faites tout sans murmures ni raisonnements, afin que vous soyez sans reproche et purs, des enfants de Dieu irrépréhensibles, au milieu d’une génération dévoyée et pervertie, parmi laquelle vous brillez comme des luminaires dans le monde, présentant la parole de vie. » Philippiens 2:14-16

  Lors de la création, Dieu a placé les étoiles « pour donner de la lumière sur la terre » (Ge 1. 15) ; aujourd’hui, il place les chrétiens comme des lumières au milieu des ténèbres spirituelles du monde.

  Une étoile, c’est d’abord un corps céleste ; les croyants aussi ont reçu un appel céleste et leur citoyenneté est céleste (Ph 3. 14, 20). Leur comportement devrait inciter les hommes à lever les yeux vers le grand Dieu des cieux, sage, puissant ; de lui dépendent les lois qui régissent l’équilibre de l’univers tout entier. Ce Dieu considère aussi toutes les actions des hommes et, un jour, leur en demandera compte.

  Dans la nuit de ce monde, chaque croyant brille d’un éclat qui lui est propre : « Une étoile diffère d’une autre étoile en éclat » (1Co 15. 41). Dieu nous a donné à chacun des capacités ; à nous de les discerner et de les mettre à son service. Puisque tout vient de la souveraineté de Dieu et de sa grâce, gardons-nous bien de nous comparer avec notre frère ou avec notre sœur !

  Dans la nuit, les étoiles sont des guides pour le voyageur. En nous conduisant avec fidélité, nous montrons aux hommes la bonne direction : celle qui conduit les pécheurs à la croix de Christ et celle que les croyants doivent suivre pour plaire au Seigneur à tous égards.

  Par leur nombre, les étoiles rappellent à chaque chrétien qu’il n’est pas seul, et que ceux qu’il connaît ne constituent qu’une petite partie de la multitude des enfants de Dieu : « Regarde vers les cieux, et compte les étoiles, si tu peux les compter » dit l’Éternel à Abraham (Ge 15. 5). Pensons à tous les croyants ; cela nous met à notre toute petite place, nous conduit à aimer tous les rachetés du Seigneur, à prier pour eux, et à attendre le moment où tous ensemble, une multitude innombrable, nous serons réunis autour de celui qui nous a donné sa vie.

  En attendant, le Seigneur nous enjoint : « Que votre lumière brille ainsi devant les hommes, afin qu’ils voient vos bonnes œuvres et qu’ils glorifient votre Père qui est dans les cieux » (Mt 5. 16). Plaire au Seigneur


Marguerite

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4243
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: On entend souvent les plaintes de certains   Mer 22 Juil 2015 - 8:00

 Les retards de Jésus

"Jésus resta deux jours encore dans le lieu où il était" Jean 11.6

On entend souvent les plaintes de certains, lorsqu'il y a des retards dans des situations d'urgence.

Ainsi des reproches sont faits aux pompiers, au Samu. Surtout s'il s'agit de gens en danger de mort. On peut être accusé de "non assistance à personne en danger" !

Vous ne pouvez pas toujours donner des explications aux "retards" de Jésus. Mais ne doutez pas de son amour pour vous.

On venait de dire à Jésus : "Ton ami Lazare, celui que tu aimes, est bien malade, viens vite..."  Au lieu de se presser, Jésus reste deux jours de plus dans le lieu où il était. De ce fait, Lazare mourut avant l'arrivée de Jésus. C'est ainsi que certaines personnes raisonnent comme suit : "Je prie mais Dieu ne me répond pas..." ou "Il y a longtemps que j'attends une réponse du Seigneur".

Il est difficile de penser que Jésus ne sache pas ce qu'il fait ! Lorsque Jésus se trouva devant le tombeau de Lazare (mort depuis quatre jours), il dira à Marthe : "Ne t'ai-je pas dit que si tu crois, tu verras la gloire de Dieu ?" D'une voix forte, Jésus s'écria : "Lazare, sors", et le mort revint à la vie.

Les retards de Jésus sont aussi des "silences". À la croix du calvaire, les passants disaient : "Il s'est confié en Dieu, que Dieu le délivre maintenant s'il l'aime…" Les "silences" de Jésus peuvent parler plus fort dans les situations les plus dramatiques. Peu de paroles ont été prononcées par Jésus à la croix car il était en train de prouver son amour pour nous.

La connaissance des hommes est bien limitée. C'est ainsi qu'un jour, l'apôtre Pierre a voulu s'opposer à la mort prochaine de Jésus. Le Seigneur lui a répondu : "Arrière de moi Satan, car tes pensées ne sont pas les pensées de Dieu".

Vous ne pouvez pas toujours donner des explications aux "retards" de Jésus. Mais ne doutez pas de son amour pour vous.

Souvenez-vous de l'amour de Dieu pour vous. Alors que vous étiez mort dans vos péchés, Dieu, qui est riche en miséricorde, vous a rendu à la vie en Christ".

Aussi, quoi que vous traversiez aujourd'hui, soyez assuré que son amour n'a point changé.

Une prière pour aujourd'hui
Seigneur, pardonne-moi si je ne comprends pas toujours tes "retards" ou tes "silences", mais je sais qu'envers et contre tout tu m'aimes et veux le meilleur. Lucien Botella


Marguerite

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4243
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Plaintes ou attente de la victoire ?   Jeu 23 Juil 2015 - 9:00

 Plaintes ou attente de la victoire ?

"Vous ne voulûtes pas y monter, et vous fûtes rebelles à l'ordre de l'Éternel, votre Dieu. Vous murmurâtes dans vos tentes, et vous dîtes : […] Nos frères nous ont fait perdre courage, en disant : C'est un peuple plus grand et de plus haute taille que nous. Ce sont des villes grandes et fortifiées jusqu'au ciel. Nous y avons même vu des enfants d'Anak" Deutéronome 1.26-28

À plusieurs points de vue, l'histoire n'a pas été tendre avec George McClellan. Il fut promu au poste de commandant des armées du Nord, aux débuts de la guerre de Sécession, mais semblait ne jamais remporter de victoires. Par exemple, après la Campagne de la Péninsule de Virginie, le 27 juin 1862, il télégraphia à Stanton, le secrétaire des armées, qu'il ne pouvait pas être blâmé pour les résultats : "J'ai perdu cette bataille parce que ma force armée était trop faible." Il rejeta les torts sur le gouvernement qui "n'avait pas soutenu cette armée". D'après lui, le seul espoir résidait dans l'apport de nouvelles troupes.

Mais McClellan n'avait pas pris conscience du fait que, en réalité, ses forces dépassaient de loin celles de ses adversaires. Pendant qu'il se plaignait, les chefs des armées du Sud avaient, quant à eux, compris qu'il leur fallait jouer d'astuces avec les ressources dont ils disposaient.

Trop de chrétiens sont comme McClellan : ils ne connaissent pas la victoire parce qu'ils sont trop occupés à se plaindre. Ils sont aussi comme les enfants d'Israël juste avant d'entrer dans le pays promis. Dieu les avait miraculeusement délivrés de l'Égypte et avait vaincu l'armée égyptienne ; il avait démontré que rien ne lui était impossible, et leur avait promis qu'il les conduirait dans le pays ; et pourtant, ils continuaient de se plaindre et s'attendaient à la défaite.

Aujourd'hui, souvenez-vous que Dieu vous a déjà donné tout ce dont vous avez besoin pour la victoire. Sa Parole. son Esprit. sa puissance. ses promesses. Ne vous laissez pas aller aux plaintes, mais commencez à le remercier. Allez de l'avant par la foi, et déclarez la victoire.

Une prière pour aujourd'hui
Père, pardonne mes plaintes. Je crois que tu peux tout faire. Je déclare ma foi en toi. Montre-moi comment utiliser les ressources que tu m'as données, pour parvenir à la victoire. Au nom de Jésus. Amen. John Roos


Marguerite

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4243
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Vous murmurez tout seul, croyant presque vous taire   Ven 24 Juil 2015 - 7:51

 Attention à nos paroles !

Les médisances sont comme les friandises, elles descendent jusqu’aux tréfonds de l’être. Proverbes 26.22

« Braves gens, prenez garde aux choses que vous dites,
Tout peut sortir d’un mot qu’en passant vous perdîtes,
Tout, la haine et le deuil ! Et n’objectez pas
Que vos amis sont sûrs et que vous parlez bas.
Écoutez bien ceci : tête à tête, en pantoufle,
Porte close, chez vous, sans un témoin qui souffle,
Vous dites, à l’oreille, au plus mystérieux
De vos amis de cœur, ou si vous l’aimez mieux,
Vous murmurez tout seul, croyant presque vous taire,
Dans le fond d’une cave, à trente pieds sous terre,
Un mot désagréable à quelque individu.
Ce mot, que vous croyez qu’on n’a pas entendu,
Court, à peine lâché, part, bondit, sort de l’ombre ;
Tenez, il est dehors ! Il connaît son chemin ;
Il marche, il a deux pieds, un bâton à la main,
Il vous échappe, il fuit, rien ne l’arrêtera ;
Il suit le quai, franchit la place, et cetera,
Passe l’eau sans bateau dans la saison des crues,
Et va, tout à travers un dédale de rues,
Droit chez le citoyen dont vous avez parlé.
Il sait le numéro, l’étage, il a la clé :
Il ouvre l’escalier, pousse la porte, passe,
Entre, arrive, et, railleur, regardant l’homme en face,
Dit : “Me voilà ! Je sors de la bouche d’un tel.”
Et c’est fait, vous avez un ennemi mortel. »1

Victor Hugo rejoint les exhortations des Écritures: La langue aussi est un feu, c’est tout un monde de mal. Elle contamine notre être entier ; elle est pleine d’un venin mortel.2 Préservons notre langue du mal. Et demandons à Dieu qu’elle serve plutôt à bénir et à encourager. Charles Rick

1 Victor Hugo, Œuvres posthumes 2 Jacques 3.6-8


Marguerite

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4243
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Donnons Lui notre tout, et confessons une fois pour toutes le péché de nos murmures et de la recherche de nos intérêts propres?    Sam 25 Juil 2015 - 7:27

 "Qu'ils louent l'Eternel pour Sa bonté, et pour Ses merveilles en faveur des fils de l'homme!" Psaume 107:8

Dans la version anglaise, une nuance ressort clairement: "Oh! s'ils voulaient louer l'Eternel..."
Il y a là une note d'étonnement, et ce n'est pas la seule fois que dans la Bible nous voyons Dieu S'étonner. Ici, Il est surpris de l'ingratitude des hommes qui ont si peu de reconnaissance pour l'abondance de Ses bontés, si peu de louanges dans leur coeur.

Il y a aussi une note d'avertissement. Faut-il l'épreuve pour enfin nous rendre conscients de ce que nous possédions auparavant? Car si nous ne reconnaissons pas le jour de visitation de Sa grâce, nous risquons de connaître le jour de visitation de Son châtiment. Oh, le terrible danger de s'habituer aux bontés de l'Eternel, soit dans le domaine matériel, soit dans le domaine spirituel!

Mais il y a aussi la note de l'amour qui appelle encore. Les disciples de l'Eglise primitive exprimaient leur amour par leur vie entièrement donnée qui, si elle n'aboutissait pas au martyre, était du moins leur abandon complet à la volonté de Dieu, sans rien retenir pour soi.

Réfléchissons à tout ce que nous avons, à tout ce que nous sommes. Dieu en est l'Auteur et le Donateur. Ne voulons-nous pas aussi Lui donner notre tout, et Lui confesser une fois pour toutes le péché de nos murmures et de la recherche de nos intérêts propres?

Nous avons voulu plaire aux hommes plutôt qu'à Dieu; nous avons eu un coeur partagé, et ceci a ouvert la porte à l'ennemi. Que notre vie soit enfin caractérisée par la louange réelle et le don sans réserve de nous-mêmes. Si la crainte de l'homme est un piège, la crainte de l'Eternel est le commencement de la sagesse.

La louange est une arme combattive qui fait reculer l'ennemi. "Au moment où l'on commençait les chants et les louanges, l'Eternel plaça une embuscade contre les fils d'Ammon et de Moab et ceux de la montagne de Séir, qui étaient venus contre Juda. Et ils furent battus." 2 Chroniques 20:22.

"Je m'écrie: Loué soit l'Eternel! Et je suis délivré de mes ennemis." Psaume 18:4. H.E Alexander
.

Marguerite

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ne vous plaignez pas de votre sort et ne murmurez pas    

Revenir en haut Aller en bas
 
Ne vous plaignez pas de votre sort et ne murmurez pas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Saviez-vous que la Bible vous dit comment aimer votre femme ?
» SAVEZ VOUS CE QUE FAIT VOTRE PC LA NUIT ,
» Combien avez-vous payé ou payerez votre local? loyer/achat?
» Achetez-vous Casher en faisant votre épicerie au Canada ?
» Si vous aviez pu choisir votre type, lequel auriez vous aim

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM ROSE D'AUTOMNE :: SELON LA PAROLE DE DIEU :: Gouttes de Rosée (Méditations journalières - un thème par semaine)-
Sauter vers: