FORUM ROSE D'AUTOMNE

L'ART DE VIVRE ET DE VIEILLIR SELON DIEU !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Forum pour quatre sites que je vous invite à visiter : La vie chrétienne: Gouttes de rosée : http://www.rosee.org/rosee - L’art de vieillir: Rose d’automne : http://www.rosee.org/rosedautomne - Vie communautaire: La roseraie: http://www.rosee.org/roseraie - Famille, Ecologie: http://www.rosee.org/famillebiblique - Bienvenue à tous ! Le but de ce forum est d'être une petite oasis pour chacun de ceux qui le visite... et Je prie le Seigneur de nous permettre de nous encourager, nous édifier et de le voir glorifié dans le partage de sa Parole, que chaque visite sur ce forum soit pour chacun de nous une bénédiction de plus dans notre vie. N’hésitons pas non plus à partager nos sujets de prières afin que plusieurs puissent intercéder avec nous… L'expression des dons de chacun est bienvenue....

Partagez | 
 

 l’homme a été créé, pour jouir de la communion avec le Créateur et pour travailler.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4230
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: l’homme a été créé, pour jouir de la communion avec le Créateur et pour travailler.   Dim 14 Juin 2015 - 7:02


Bien aimés - La création a été l’œuvre de Dieu et l’homme a été créé, pour jouir de la communion avec le Créateur et pour travailler. Il avait pour tâche de cultiver le jardin d’Éden.
Le travail permet à l’homme d’employer ses forces physiques aussi bien que ses facultés intellectuelles.
Le travail qui était une bénédiction est devenue punition lorsque l’être humain a enfreint la volonté de Dieu
Depuis ce temps-là, l’homme a dû travailler dur pour sa subsistance.
Dans l’Ancien Testament Dieu a réglé les conditions de l’activité : il a institué 6 jours de travail et un jour de repos pendant lequel il était absolument interdit de vaquer à ses affaires. Le travail était aussi défendu certains jours de fête.
Les Proverbes font l’éloge de la personne active et ils condamnent la paresse.
Au travers du Christ, le travail a été transformé à nouveau en bénédiction.
Jésus a travaillé comme charpentier et a sanctifié le travail ordinaire.
Paul a donné l’exemple en travaillant honnêtement afin de ne pas être une charge pour l’Église mais il a aussi plaidé pour que les serviteurs de Dieu reçoivent un salaire.
Les tâches ordinaires sont aux yeux des chrétiens un service pour Dieu et doivent être accomplies en son honneur et en faveur du prochain.
Le terme « travail » est aussi employé pour décrire l’action de Dieu, aussi bien dans la création que dans ses interventions quotidiennes.
Belle semaine agréable et bénie et affectueusement à vous tous, Josy

Il agit de tout son cœur, et il réussit dans tout ce qu’il entreprit.   2Chronique 31:21

Ceci n’est pas un fait inhabituel. C’est la règle générale de l’univers moral que les hommes qui travaillent de tout leur cœur prospèrent, alors que ceux qui laissent la moitié de leur cœur derrière eux en allant travailler  sont pratiquement sûrs d’échouer. Dieu ne donne que des récoltes d’épines aux hommes paresseux et il n’envoie pas non plus de richesses à ceux qui ne sont pas prêts à bêcher dans le champ pour y trouver le trésor caché.

Il est confessé universellement qu’un homme qui veut prospérer doit être assidu au travail. C’est la même chose en religion. Si vous voulez prospérer dans votre travail pour Jésus, que ce soit un travail de cœur, qu’il soit fait de tout votre cœur.

Mettez plus de force, d’énergie, de courage et de conscience dans votre foi que dans votre travail car elle en mérite beaucoup plus. Le Saint-Esprit aide nos infirmités mais n’encourage pas notre inactivité, notre paresse. Il aime des croyants actifs.

Quels sont les hommes les plus utiles dans l’église chrétienne ?

Ceux qui font de tout leur cœur ce qu’ils entreprennent pour Dieu.

Quels sont les moniteurs de l’école du Dimanche les plus fructueux ? Est-ce que ce sont les plus talentueux ? Non ! Ce sont les plus zélés, ceux dont le cœur est en feu, ceux-ci étant les chrétiens qui voient leur Seigneur chevaucher vainqueur dans la gloire de son salut. {Ps 45:4} La sincérité de cœur se révèle dans la persévérance ; il peut y avoir un échec pour commencer mais le travailleur consciencieux et sincère dira « C’est l’œuvre du Seigneur, et elle doit être faite ; mon Seigneur me l’a commandé et je l’accomplirai par sa puissance ».

Chrétien, servez-vous votre Maître de tout votre cœur ? Rappelez-vous l’ardeur de Jésus. Pensez au travail  de cœur qui était le sien ! Il pouvait dire « le zèle de ta maison me dévore ». {Jn 2:17} Quand il transpira des grosses gouttes de sang, ce n’était pas un fardeau léger qu’il devait porter sur ses épaules bénies ; ce n’était pas non plus un faible effort quand il épancha son cœur pour le salut de son peuple. Jésus était fervent, et nous, sommes-nous tièdes ? Ch. Spurgeon[/b]




Je te donne tout


_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4230
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: La manière dont nous accomplissons les tâches les plus quelconques est un excellent « test » qui révèle la qualité de notre âme   Lun 15 Juin 2015 - 8:20

 LE REMÈDE AU DÉGOUT  
   
     Lève-toi, sois éclairée       Esaïe 60: 1

     Il nous faut toujours faire le premier pas, comme si Dieu n’existait pas. Cela ne sert à rien d’attendre que Dieu vienne à notre secours, il n’en fera rien. Mais que nous nous levions seulement, et il est là immédiatement. Et quand l’Esprit de Dieu est là, tout ce que nous faisons devient spirituel. Il nous faut agir, ne pas rester inerte comme une souche. « Lève-toi, et sois éclairée », et le travail le plus commun en est transfiguré.

     La manière dont nous accomplissons les tâches les plus quelconques est un excellent « test » qui révèle la qualité de notre âme. La corvée, c’est tout le contraire de l’idéal, le terre à terre le plus médiocre. Mais, à son contact, nous savons tout de suite si notre vie spirituelle est une réalité.

        Relisons Jean 13. Nous y voyons celui qui est le Dieu incarné accomplir la corvée la plus terre à terre : laver les pieds de douze pécheurs. Et il leur dit : « Si moi, qui suis votre Seigneur et votre Maître, j’ai fait cela pour vous, faites-le aussi entre vous. » Il faut avoir en soi l’Esprit de Dieu, pour accomplir ces humbles besognes en les illuminant. Il y a des gens qui accomplissent les tâches ordinaires de telle manière qu’elles sont aussitôt auréolées de lumière. Ce sont peut-être les travaux  les plus modestes, mais la manière de les accomplir nous les fait paraître différents.

         Lorsque le Seigneur agit à travers nous, l’action en est transfigurée. Notre Seigneur, ayant revêtu notre corps humain, l’a transfiguré, et en a fait pour chacun de ses disciples le temple du Saint-Esprit. O. Chambers



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4230
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Travailler joyeusement    Mar 16 Juin 2015 - 7:57

  Travailler joyeusement

Employés, obéissez à vos patrons d’ici-bas avec respect et sens des responsabilités, dans l’humilité et la droiture de votre cœur; faites-le comme si vous vous trouviez au service du Christ lui-même.
N’accomplissez pas votre tâche superficiellement ou seulement quand on vous observe, pour faire bonne impression : il ne s’ agit pas simplement de plaire aux hommes et de conquérir leur faveur, mais de se savoir avant tout serviteurs du Christ. C’est la volonté de Dieu qu’il vous importe de connaître et d’accomplir…  Ephésiens 6:5-6

  Dans une entreprise on avait annoncé la visite d’un haut dirigeant. Aussi chaque employé était-il à son poste et travaillait-il avec application.

  La visite terminée, l’un d’eux, dans un bureau, déclare à son collègue : « maintenant, on peut souffler ! Je m’arrête de travailler. » Il s’étonne bientôt de voir ce dernier ne pas suivre son exemple et continuer sa tâche comme auparavant. Il lui en demande la raison, et l’autre lui répond avec sérieux : « J’ai tous les jours la visite de mon Dieu ».

  Cette anecdote est une application du verset d’aujourd’hui à notre activité professionnelle ; elle attire notre attention sur la motivation qui doit être la nôtre. La raison essentielle de notre zèle au travail et de la joie avec laquelle nous l’accomplissons, c’est que nous servons le Seigneur. En est-il vraiment toujours ainsi ?

  N’oublions pas que l’apôtre s’adressait à des esclaves qui n’avaient guère d’espoir de promotion ! Et pourtant c’était avec joie qu’ils devaient servir des maîtres souvent despotiques et sans égards pour leurs services. Ils ne pouvaient le faire, certes, qu’en se considérant comme asservis au Seigneur, un maître qu’ils aimaient et dont ils désiraient refléter les caractères.

  Nous aujourd’hui comme eux autrefois, nous pouvons demander à Dieu, tout au long de la journée, les forces et le courage pour accomplir nos tâches professionnelles ou familiales avec joie, sous le regard constant de notre Seigneur et Maître.

  Il attend cela de ses rachetés, et il se réjouit de les voir le suivre sur le chemin du service, humblement, là où ils sont placés. Pensons également au témoignage que constitue pour notre entourage une conscience professionnelle sans ostentation ni arrivisme, ou un dévouement joyeux à l’accomplissement des tâches ménagères si souvent mal appréciées ! Plaire au Seigneur


_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4230
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Quels que soient le travail, le service... qui nous sont demandés, là où se trouve cette grâce du Saint-Esprit, il y a joie et assurance, reconnaissance et louange   Mer 17 Juin 2015 - 7:30

 "L'Eternel garde les petits." Psaume 116:6

Voici un texte-clé, et l'explication de beaucoup de délivrances de Dieu. David, après ses victoires, aurait pu se considérer comme un chef, un homme qui avait conquis son rang par sa valeur et son courage. Mais il était petit à ses yeux, petit devant Dieu. Du commencement à la fin de sa vie, dans la souffrance comme dans la gloire, il n'a jamais oublié son humble origine, ses infirmités personnelles; il a toujours su qu'il était l'objet d'une grâce souveraine et imméritée. Avant que Paul l'ait écrit, il savait que Dieu choisit les choses faibles et folles pour anéantir les choses fortes de ce monde, et comme l'apôtre, il savait que lorsqu'il était faible et petit, il était vraiment fort.

Quelle est cette faiblesse? Ce n'est point celle de la passivité, ni celle que donne le formalisme; ce n'est point celle que produit le péché ou qui est le fruit de la désobéissance à Dieu. Cette faiblesse, c'est la conviction que tout, absolument tout est un don de la grâce de Dieu. C'est la connaissance véritable de soi-même. En tout homme, la chair est toujours inimitié contre Dieu; les capacités humaines, sans la puissance et le contrôle du Saint-Esprit, sont même des obstacles à l'oeuvre de Dieu.

Etre petit, c'est reconnaître les droits de Dieu sur tout notre être et toute notre vie; c'est la certitude que pour tout ce que Dieu nous demande, pour chaque devoir, Dieu nous donne force et capacité spirituelles. En un mot, c'est à la croix, c'est en Christ crucifié, que commence cette vie que Dieu peut employer comme Il le veut.

Dans les difficultés comme dans les bénédictions du service, cette marche humble avec Dieu garde de la défaite d'un côté, et de la présomption et l'orgueil de l'autre côté.

Quels que soient le travail, le service, le témoignage et la responsabilité qui nous sont demandés, là où se trouve cette grâce du Saint-Esprit, il y a joie et assurance, reconnaissance et louange, car "l'Eternel garde les petits". H.E. Alexander



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4230
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Votre travail est-il vraiment fait pour vous ?   Jeu 18 Juin 2015 - 7:38

Votre travail est-il vraiment fait pour vous ?


"Seulement, que chacun marche selon la part que le Seigneur lui a faite, selon l’appel qu’il a reçu de Dieu. C’est ainsi que je l’ordonne dans toutes les Églises." 1 Corinthiens 7.17

Nous adorons Dieu en lui remettant notre vie à chaque fois que nous prions. Lorsque nous prions, nous dit Jésus, nous devons nous soumettre à la volonté de Dieu. Après lui avoir donné mon amour, je lui donne ma vie.

La véritable réussite dans la vie consiste à connaître la volonté de Dieu et à y adhérer totalement.

Remarquez qu'il est dit : "Que ton règne vienne ; que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel" (Matthieu 6.10). Savez-vous que Dieu a une volonté spécifique pour vous ? La Bible affirme dans Romains 12 qu'elle est bonne et parfaite et qu'elle est adaptée à votre personnalité. S'approcher de Dieu, c'est aussi lui dire : "Seigneur, quelle est ta volonté pour moi aujourd'hui ? Je veux faire ta volonté."

Au ciel, la volonté de Dieu est pleinement accomplie. Le problème, c'est que ce n'est pas toujours le cas sur la terre. C'est pourquoi nous devons prier : "Que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel." Nous disons en réalité : "Seigneur, je veux me soumettre à toi. Je veux faire ce que tu me demandes." La véritable réussite dans la vie consiste à connaître la volonté de Dieu et à y adhérer totalement.

Il est possible de prier "Que ta volonté soit faite" de trois manières différentes. Vous pouvez le dire à contrecœur : "Que ta volonté soit faite, mais je ne l'aime pas."
Vous pouvez le dire avec résignation : "Que ta volonté soit faite, parce qu'elle s'accomplira de toute façon."
Et vous pouvez le dire avec anticipation : "Que ta volonté soit faite, parce que je sais qu'elle est la meilleure et c'est ce que je veux pour ma vie aujourd'hui."

Quand j'étais enfant, nous regardions une émission à la télévision qui s'appelait : "Papa a toujours raison." Votre père terrestre ne sait peut-être pas toujours ce qui est le meilleur, mais votre Père céleste, si. C'est ce que signifie prier en disant : "Que ta volonté soit faite."

Une prière pour aujourd'hui
Adressez cette prière à Dieu : "Seigneur, je sais que ta volonté pour ma vie est meilleure que tout ce que je peux concevoir par moi-même. Je veux te donner ma vie. Je veux que ta volonté soit faite dans ma vie." Rick Warren



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4230
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Quand Il nous a appelés à travailler ensemble...   Ven 19 Juin 2015 - 7:52

 Attachés les uns aux autres !

"Vous êtes le temple de Dieu." 1 Corinthiens 3.16

Un jeune garçon joue devant chez lui lorsqu'un voisin lui demande où est son frère. "À la maison", répond-t-il, "nous avons joué un duo de piano, mais j'ai été plus rapide que lui !"

Quand il nous a appelés à travailler ensemble, Dieu n'a pas conçu les choses ainsi ! Ce n'est pas une compétition.

Dans l'antiquité, les soldats romains avançaient ensemble avec leurs boucliers. Chaque homme combattait ainsi pour l'ensemble de sa ligne.

Paul énumère les gens auxquels il est attaché. Il les appelle ses "compagnons d'œuvre" (Romains 16.3). S'adressant à l'Église, il dit : "Vous êtes le temple de Dieu […]. Tout est à vous ; et vous êtes à Christ" (1 Corinthiens 3.16, 22-23).

Notez :
1. Ce n'est qu'ensemble que nous ne manquons de rien.
2. Le plus important, ce n'est pas ce qui nous appartient, mais à qui on appartient.

Les spécialistes disent que nous devons entendre une chose au moins sept fois pour la retenir. C'est particulièrement vrai quand il s'agit de reconnaître nos défauts et nos erreurs. John Maxwell écrit : "Après un temps de frustration, je me suis humilié, et j'ai demandé conseil. On m'a dit des choses que je ne voulais pas entendre. Mais j'ai dû apprendre à écouter. J'ai appris à être attentif à ce qui me faisait réagir car c'est là que je devais progresser. Les choses qui me contrariaient le plus, que je n'étais pas prêt à reconnaître, étaient celles sur lesquelles je devais travailler le plus. Et si je prenais le temps de revenir sur ce qu'on m'avait dit, mes progrès étaient fantastiques".

Une action pour aujourd'hui
Ne restez pas sur la défensive. Apprenez de ceux à qui vous êtes attaché ! Bob Gass



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4230
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Ne fais pas une idole de ton travail pour Dieu    Sam 20 Juin 2015 - 7:23

 Ne fais pas une idole de ton travail pour Dieu

1 Corinthiens 3 : 9 Car nous sommes ouvriers avec Dieu. Vous êtes le champ de Dieu, l'édifice de Dieu.

Méfie-toi de tout travail pour Dieu qui te détourne de concentrer sur Lui ta pensée. Il y a beaucoup de chrétiens qui font de leur travail leur idole. Le travailleur ne doit s'inquiéter que de sa communion permanente avec Dieu, et tout le reste, toute son activité, toute sa pensée, il doit ne s'en faire aucun souci, comme un enfant respectueux et docile du Père céleste. Sans cela, il risque fort de se laisser déborder et même écraser par son travail. Il ne peut plus jouir de la vie. Il est trop accablé pour que la bénédiction de Dieu puisse se poser sur lui. Mais d'autre part, si l'on sait concentrer toute son âme en Dieu, Dieu dirige pour nous tout le reste, harmonieusement.

Vous ne sentez plus peser sur vous la responsabilité de votre travail. Vous ne vous sentez plus responsable que d'une chose: le maintien intégral de votre communion intime et de votre collaboration avec Dieu. La sanctification produit en nous une liberté totale, celle de l'enfant. Mais rappelez-vous que cette liberté vous est accordée uniquement pour que vous puissiez vous consacrer sans relâche à votre divin Collaborateur.

Ce n'est pas à nous de décider où nous voulons aller, ni de savoir à quoi nous pouvons être utiles.

C'est Dieu qui arrange tout pour nous. Partout où il nous place, notre rôle est de Lui être entièrement dévoué dans ce travail particulier. "Tout ce que ta main peut faire, fais-le avec ta force." O. Chambers



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4230
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Il observe avec tendresse, le travail de grâce qu’il a commencé.   Dim 21 Juin 2015 - 4:15

Dieu vit que la lumière était bonne ; { Genèse 1:4}

Ce matin, Nous remarquons la bonne qualité de la lumière, et le fait que le Seigneur l’a séparée des ténèbres ; nous constatons maintenant le regard particulier que le Seigneur avait pour la lumière. Dieu vit la Lumière … . Il l’a considérée avec un contentement de soi-même. Il l’a contemplée avec plaisir, Il a vu que celle-ci était bonne. Si le Seigneur vous a donné une lumière, cher lecteur, Il la regarde avec un intérêt spécial ; car non seulement celle-ci est chère pour Lui comme étant Son propre ouvrage, mais parce qu’elle est comme Lui, car : Il est Lumière.

Il est agréable pour le croyant de savoir que le regard de Dieu est ainsi et qu’Il observe de cette façon avec tendresse, le travail de grâce qu’il a commencé. Il ne perdra jamais de vue le Trésor, qu’Il a placé dans nos récipients de terre. Quelquefois, nous ne pouvons pas voir la Lumière, mais Dieu la voit toujours, et cela est beaucoup mieux pour nous que notre vision étriquée.

Il est mieux que ce soit le Juge qui voie mon innocence, plutôt que ce soit moi qui en sois convaincu.

Il est très suffisant pour moi de savoir que je fais partie du peuple de Dieu, mais seul le Seigneur peut apprécier mon degré de connaissance et me rassurer. La base sur laquelle nous pouvons nous appuyer, est que : Le Seigneur connaît ceux qui Lui appartiennent. Vous pouvez avoir des soupirs et des gémissements à cause d’un péché naturel, et être dans l’affliction par dessus vos ténèbres, cependant le Seigneur voit une lumière dans votre cœur, car il l’a mise ici, et tout l’aspect nuageux et l’obscurité de votre âme ne peuvent cacher votre lumière de son regard bienveillant ! Vous pouvez vous être enfoncés bien bas dans le découragement et même au désespoir ; mais si votre âme a quelque désir ardent envers Christ, et si vous cherchez à vous reposer dans Son Œuvre accomplie, Dieu voit la lumière. Non seulement il la voit, mais aussi Il la maintient en vous.

Cette lumière, le Seigneur la garde. C’est là une pensée précieuse pour tous ceux qui sentent leur impuissance devant certaines difficultés. La Lumière vous a préservés par Sa Grâce. Elle se manifestera un jour dans la splendeur du soleil de midi, et la plénitude de la gloire. La Lumière intérieure est l’aurore du Jour de l’Éternel. Ch. Spurgeon



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4230
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Le travail qui nous incombe consiste donc à entretenir avec soin notre relation avec Dieu    Lun 22 Juin 2015 - 8:22



Labourer notre terre

     Qui laboure sa terre sera rassasié de pain, mais qui court après les fainéants sera rassasié de pauvreté. Proverbe28:19

  De nombreux enseignements des Proverbes paraissent ne concerner que la vie courante, et ressemblent à des proverbes de ce monde. Celui qui nous occupe aujourd’hui pourrait être illustré par une fable bien connue : « travaillez, prenez de la peine, c’est le fonds qui manque le moins… ». Allons au delà de cette signification bien matérielle !

  Un des buts de Dieu dans le livre des Proverbes, c’est de nous montrer comment laisser se développer une bonne relation avec lui et nos semblables. On comprend ainsi que la terre à labourer, c’est mon être intérieur, mes pensées, mes affections, mes orientations profondes, en bref, tout le nouvel homme que je suis maintenant.

  Une pièce de terre non cultivée est vite couverte par toutes sortes de mauvaises herbes qui étouffent les plantes susceptibles de porter de bons fruits. Comment la vie divine pourrait-elle porter du fruit, comment pourrais-je avoir communion avec Dieu, si je me laisse envahir par tout ce qui constituait ma première manière de vivre, c’est-à-dire essentiellement par des pensées d’orgueil ?

  Si je ne porte pas de fruit, c’est peut-être aussi parce que je cours après ceux qui ne se soucient pas de Dieu et dilapident les facultés qu’il leur a confiées : « les mauvaises compagnies corrompent les bonnes mœurs » (1Co 16:33). Partager les aspirations du monde détériore notre communion avec Dieu.

  Le travail qui nous incombe consiste donc à entretenir avec soin notre relation avec Dieu en occupant nos pensées de « toutes les choses qui sont vraies, toutes les choses qui sont vénérables, toutes les choses qui sont justes, toutes les choses qui sont pures, toutes les choses qui sont aimables, toutes les choses qui sont de bonne renommée » (Ph 4:8).

  Ces bonnes choses, nous les trouvons dans la lecture et la méditation de la Bible, dans la prière, dans la pratique des bonnes œuvres, le tout sous la direction du Saint Esprit. Recherchons-les soigneusement, et souvenons-nous qu’une réelle communion avec Dieu nous conduit toujours à aller vers les autres, croyants ou non, pour partager avec eux l’amour, la joie, la paix dont Dieu nous a comblés. Plaire au seigneur


_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4230
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Soyez travailleur et obéissant   Mar 23 Juin 2015 - 7:57

   Exactement ce dont vous avez besoin

"Et il dit : ‘Sois bénie de l'Éternel, ma fille ! Ce dernier trait témoigne encore plus en ta faveur que le premier, car tu n'as pas recherché des jeunes gens, pauvres ou riches.’" Ruth 3.10

Lorsque Naomi arriva en Israël, elle ne possédait presque rien. En effet, après s'être installée avec sa famille à Moab, ses fils et son mari moururent et quand elle revint en Israël, tout ce qui lui restait, c'était sa belle-fille, Ruth. Elles étaient si pauvres que Ruth dut glaner le grain laissé par les ouvriers juste pour avoir de quoi manger.

Dieu connaît vos besoins et il est prêt à les satisfaire d'une manière surprenante.

Ruth aurait pu tout abandonner, ou se laisser gagner par le désespoir, mais tout le monde fut impressionné par son attitude de bonté envers sa belle-mère, et son courage dans le travail. Elle était vaillante et fidèle, et avait une bonne réputation. Elle glanait dans le champ d'un homme riche appelé Boaz. Ce dernier ayant entendu parler de sa conduite, lui accorda des bénédictions particulières en ordonnant à ses serviteurs de laisser intentionnellement quelques épis à glaner entre les gerbes. Par la suite, les deux femmes découvrirent – oh merveille ! – qu'il était un parent éloigné et finalement, Ruth et Boaz se marièrent.

Dieu avait fait un miracle, en pourvoyant à tous les trois exactement ce dont ils avaient besoin : Ruth trouva un mari, Naomi et elle n'eurent plus à s'inquiéter de leurs lendemains, et Boaz trouva une épouse, ce qui pour lui, était une affaire importante. En fait, il fut même étonné que Ruth s'intéressât à lui et il la loua pour sa gentillesse.

Quels sont vos besoins aujourd'hui ? Votre situation vous paraît-elle désespérée ? Sachez que Dieu connaît vos besoins et il est prêt à les satisfaire d'une manière surprenante. Veillez à lui rester fidèle dans tout ce que vous faites. Soyez travailleur et obéissant, bon et aimant. Semez les graines du temps, du talent et des ressources que vous avez reçus. Demeurez fidèle et croyez qu'il pourvoira à vos besoins et guidera vos pas.

Une prière pour aujourd'hui
Père, je te remets mes besoins. Je crois que tu y pourvoiras car tout t'est possible. Je me confie en toi. Au nom de Jésus. Amen. John Roos



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4230
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Si tu vois un homme habile dans son ouvrage il se tiendra devant des rois   Mer 24 Juin 2015 - 7:41

  Une bonne éthique dans le travail

« Si tu vois un homme habile dans son ouvrage il se tiendra devant des rois » Proverbe 22.29

Le journaliste William Zinsser a débuté sa carrière comme simple rédacteur au New York Herald Tribune. Traditionnellement, les jeunes journalistes sont d'abord assignés à la rubrique nécrologique. Zinsser était frustré par cette tâche.

Il se disait : « Je suis capable de faire un article d’investigation digne du prix Pulitzer, et je n’écris que des avis de décès ». Prenant son courage à deux mains, il a demandé à son rédacteur en chef : « Quand est-ce que je vais avoir un travail intéressant à faire ? » Le vieux chef de service a bougonné : « Écoute gamin, rien de ce que tu écriras ne sera lu avec autant d’attention que ce que tu écris en ce moment. Tu fais une faute dans un nom, tu te trompes de date, et toute une famille se sent trahie. Par contre, si tu rends compte fidèlement de la vie d’une grand-mère ou d’une mère, tu honores ces familles, et elles t'en seront toujours reconnaissantes. Tes écrits seront comme gravés dans du marbre ».

Zinsser a répondu :« Ça change tout, je vais donc faire un effort supplémentaire et m'investir davantage ! » C’est l’esprit du sermon sur la montagne (Mt 5–7). Faites l’éloge des autres comme vous voudriez qu’ils fassent le vôtre, car un jour quelqu’un fera la même chose pour vous. Par la suite, ce journaliste a rédigé toutes sortes d’articles ainsi qu'un livre devenu un best-seller, mais rien de tout cela ne lui serait arrivé s’il n’avait pas fait consciencieusement ces nécrologies.

Comprenez ceci : si vous n’entrez pas dans l’esprit du travail que vous faites aujourd'hui, vous ne pourrez pas non plus ressentir la présence de l’Esprit de Dieu, qui nous accompagne partout. Bob Gass



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4230
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Sa présence glorieuse rend notre travail fructueux et victorieux   Jeu 25 Juin 2015 - 8:49

 "Je marcherai Moi-même avec toi, et je te donnerai du repos."  Exode 33:14

Dans le coeur de Moïse, il y avait une prière, un désir inspirés par Dieu Lui-même. Derrière lui et autour de lui, c'était le trouble et la confusion; devant lui, l'inconnu. Le peuple de Dieu était sous la terrible menace des conséquences de son infidélité. Et c'est au milieu de telles circonstances que du coeur de celui qui était resté fidèle sortit un soupir entendu de Dieu seul: "Fais-moi connaître Tes voies... Fais-moi voir Ta gloire!" Et l'Eternel lui répondit: "Je marcherai Moi-même avec toi, et Je te donnerai du repos."

Dieu entend de telles prières, et Il Se propose de les exaucer. Pour Son enfant, Ses voies sont préparées, tracées d'avance, bien que dans Sa sagesse Il les révèle une à une; car Il veut que le principe de la foi gère la vie de Ses enfants obéissants. Ne nous étonnons pas qu'Il nous laisse dans l'ignorance quant à la forme que prendront Ses voies. Il nous suffit de savoir qu'Il a promis que Sa présence même irait devant nous, frayant le chemin. Remettre ses voies au Seigneur, c'est Le glorifier.

Si nous obéissons et Le suivons pas à pas, nous Le réjouissons, car l'épreuve de notre foi, plus précieuse que l'or périssable, Lui est chère. Il veut qu'au jour où nous Le verrons, notre foi Lui donne honneur et louange. S'Il nous demande la foi, Il l'accompagne du don de la paix, à laquelle s'ajoute l'espérance qui ne trompe pas, brillant dans nos coeurs comme une lumière grandissante, une force inspirante.

Nous faut-il plus que Sa présence? Elle comprend tout, absolument tout. Elle est notre avant-garde et notre arrière-garde. Elle nous assure direction et protection. Elle est notre sagesse et notre paix. Sa présence glorieuse nous est assurée par Son Esprit; au milieu de l'agitation, de la tempête, elle nous donne le repos. Elle rend notre travail fructueux et victorieux. Elle nous fait grandir dans la connaissance de Dieu et croître jusqu'à la stature parfaite de Christ. Et par le revêtement de cette présence divine, nos vies attirent les âmes à Lui et vainquent les difficultés. H.E. Alexander



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4230
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Quand le travail est pénible...   Ven 26 Juin 2015 - 8:04

  Quand le travail est pénible...

Depuis que l'homme s’est détourné de Dieu et a été chassé du jardin d'éden, les conditions mêmes d'exercice du travail sont devenues pénibles. L'homme, dit le texte de la Genèse, gagne désormais son pain «à la sueur de son front». Le péché entache aussi les relations humaines à tous les niveaux, y compris au travail.

Certains emplois paraissent rébarbatifs au point de sembler incompatibles avec la notion de vocation. Trois considérations à ce propos :

1 - On est souvent surpris, dans les faits, de constater que la pénibilité du travail est beaucoup mieux assumée par celui qui l'accomplit que par ceux qui en jugent. La fierté de l'ouvrier mineur, qui descend chaque jour dans le puits au péril de sa santé et parfois de sa vie, est quasi-proverbiale. Et la remarque vaut aussi assez largement pour le travail «posté» de l'ouvrier spécialisé. Le drame des anciennes ouvrières de Moulinex, dans l'ouest de la France, est bien celui de leur chômage d’aujourd’hui, et non celui des tâches répétitives exécutées autrefois.

2 - Souvent, les travaux les plus pénibles sont les plus utiles, même s'ils sont méprisés. La finalité de la tâche, son utilité et l'intérêt de bien l'accomplir sont alors dans bien des cas manifestes. Il peut par exemple s'agir du ramassage des ordures ménagères ou du maniement de certains outils de chantier (marteau-piqueur par exemple). La dimension de «service rendu» à la collectivité est souvent plus présente dans ce type d'emploi que dans d'autres fonctions mieux considérées. Reste la question des conditions de travail et de l'équité en matière de rémunération.

3 - La pénibilité du travail tient souvent surtout à la vie relationnelle propre au cadre professionnel. Le harcèlement sous toutes ses formes, l'injustice délibérément infligée, l'exercice illégitime de la contrainte sont autant de maux que les chrétiens ont vocation à dénoncer. La communauté qu'est l'Église a particulièrement vocation à accompagner ceux qui subissent de semblables offenses sur leur lieu de travail, soit pour les soutenir, soit pour les aider à se réorienter. Jacques Blocher

1. Genèse 2.2,3 Exode 20.9,10



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4230
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Le travail peut être source de joie...   Sam 27 Juin 2015 - 7:18

Le travail, souvent vécu dans la peine, n’est pas un mal nécessaire, il peut être source de joie...

La réalité du travail est omniprésente dans la Bible. Sa première page décrit la Création comme un travail de Dieu en six jours suivi du sabbat. Le premier couple est appelé à remplir la terre et à la dominer. La semaine de création devient, dans les dix commandements, un schéma à transposer pour l’être humain: «Tu travailleras six jours…, mais le septième est le jour du repos du Seigneur»(1).

La rupture engendrée par la désobéissance d’Adam et Ève perturbe profondément leur relation avec Dieu, leur relation entre eux et tout leur environnement. Dieu dit à Adam: «à force de peine tu tireras ta nourriture…, c’est à la sueur de ton visage que tu mangeras du pain»(2). Le développement du péché dégrade, par la suite, toutes les relations sociales. Les prophètes bibliques condamnent, bien avant Marx, l’injustice et la rapacité trop souvent présentes dans le monde du travail (3). Peut-être est-ce l’une des raisons pour lesquelles le verbe travailler en français est dérivé du latin tripaliare, signifiant «torturer avec le tripalium» (4)!

Un acte de reconnaissance
Le travail est pourtant honoré dans la Bible. Les Proverbes en parlent comme d’un précieux trésor (5). Jésus le démontre dans son métier de charpentier (6). Paul condamne fortement ceux qui refusent de travailler (7). Comme les Réformateurs l’ont redécouvert, le travail est aussi le lieu pour accomplir notre vocation de service pour Dieu: «Quel que soit votre travail, faites–le de bon cœur, comme pour le Seigneur, et non pour les hommes»(8).

Mais le travail n’est pas une fin en soi. Un peu comme la semaine de travail des Dix Commandements pointe continuellement vers le sabbat, Dieu nous rappelle que la vraie priorité de nos vies doit être dans le Royaume de Dieu: «Travaillez (ou investissez votre vie), non pour la nourriture périssable, mais pour celle qui dure pour la vie éternelle» dit Jésus (9). Il dit aussi: «Cherchez d’abord le Royaume et la justice de Dieu, et tout cela vous sera donné par surcroît» (10). Reynald Kozyki


1. Exode 20.10-11.
2. Genèse 3.17-19.
3. Jérémie 22.13; Jacques 5.4; Amos 5.11.
4. Le tripalium était un instrument fait de trois pieux destiné à tenir un animal pour le ferrer ou le soigner.
5. Proverbes 12.27.
6. Marc 6.3.
7. 2Thessaloniciens 3.10, voir aussi tous les proverbes sur la paresse: 6.6; 13.4; 20.4…
8. Colossiens 3.23. Pour la position des Réformateurs voir par exemple Jean Calvin, Institution Chrétienne, III, X, 6.
9. Jean 6.27.
10. Matthieu 6.33.


_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: l’homme a été créé, pour jouir de la communion avec le Créateur et pour travailler.   

Revenir en haut Aller en bas
 
l’homme a été créé, pour jouir de la communion avec le Créateur et pour travailler.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quel support pour l'écriture cursive avec "Bien lire et aimer lire" ?
» Qu'est ce qui fait un homme fuir une femme
» L'homme riche et le pauvre Lazare
» Pour progresser en ANGLAIS
» Obession pour un objet, personne ou autres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM ROSE D'AUTOMNE :: SELON LA PAROLE DE DIEU :: Gouttes de Rosée (Méditations journalières - un thème par semaine)-
Sauter vers: