FORUM ROSE D'AUTOMNE

L'ART DE VIVRE ET DE VIEILLIR SELON DIEU !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Forum pour quatre sites que je vous invite à visiter : La vie chrétienne: Gouttes de rosée : http://www.rosee.org/rosee - L’art de vieillir: Rose d’automne : http://www.rosee.org/rosedautomne - Vie communautaire: La roseraie: http://www.rosee.org/roseraie - Famille, Ecologie: http://www.rosee.org/famillebiblique - Bienvenue à tous ! Le but de ce forum est d'être une petite oasis pour chacun de ceux qui le visite... et Je prie le Seigneur de nous permettre de nous encourager, nous édifier et de le voir glorifié dans le partage de sa Parole, que chaque visite sur ce forum soit pour chacun de nous une bénédiction de plus dans notre vie. N’hésitons pas non plus à partager nos sujets de prières afin que plusieurs puissent intercéder avec nous… L'expression des dons de chacun est bienvenue....
Sujets similaires
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Forum
Partenaires
Forum gratuit


Tchat Blablaland

Partagez | 
 

 Jésus est pour les croyants une perle de grand prix, pour laquelle ils sont disposés à renoncer à tout ce qu’ils ont.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Vivre pour Christ, c'est renoncer à une sorte de vie à moitié ou à "trois quart" qui aboutit à la séparation totale et définitive avec Dieu...    Sam 30 Mai 2015 - 7:36

  Vivre pour Christ


Christ est mort pour tous, afin que les vivants ne vivent plus pour eux-mêmes, mais pour celui qui est mort et ressuscité pour eux" (2 Corinthiens 5.15)

Ce programme est-il raisonnable? On n'a qu'une vie; ne faut-il pas en profiter? Dieu ne veut-il pas que je puisse satisfaire mes désirs? Où est le mal à vivre pour soi? Surtout que chacun vit quand même un peu pour les autres, ne serait-ce que pour sa famille et les amis proches! Pourquoi Christ veut-il que je vive pour lui...?

Christ est mort...

Laissez-moi vous dire tout d'abord que ce qui semble être un appel à refuser la vie est en réalité autre chose: ce qu'il faut comprendre, et ce qu'on comprend quand on se convertit réellement à Jésus-Christ,

c'est qu'il est mort sur la croix et ressuscité pour nous ressusciter à la vraie vie. Sans lui, nous restons dans un état de mort sur le plan spirituel. Bien que vivant corporellement et psychiquement, la partie la plus profonde de notre être, l'esprit, est sans vie. C'est par l'esprit que nous communiquons avec notre Créateur, mais à cause de nos fautes, ce contact se trouve rompu. On peut ressentir cela comme un grand vide en nous, un sentiment de manquer quelque chose d’essentiel et vital. C’est la mort spirituelle !

Christ, par sa mort, a subi la peine de nos fautes. En lui, par la foi en lui, chacun peut renaître à la vie,
ressusciter sur le plan spirituel. La vraie vie se trouve en Jésus-Christ. Corps, âme et esprit revivent en lui, et on n'est plus jamais pareil. C'est une nouvelle naissance!

A partir de cette expérience, les orientations de la vie changent, et c'est normal. Les perspectives changent, avec l'assurance de la vie éternelle. Désormais, on vit pour se préparer à vivre cette dimension éternelle. C'est cela vivre pour Christ; vivre pour ce but; le voir un jour face à face et passer l'éternité avec lui.

Vivre pour Christ

Vivre pour Christ, c'est renoncer à une sorte de vie à moitié ou à "trois quart" qui aboutit à la séparation totale et définitive avec Dieu et accepter une vie entière qui aboutit à la vie éternelle avec Dieu. C'est une vie pleine de joies et satisfactions profondes, qui implique que l'on évite tout ce qui peut salir notre vie intérieure et déplaire à Christ.

Malheureusement, beaucoup de chrétiens vivent dans une situation de compromis, désirant la vie en Christ, mais laissant leur vie se remplir d'un tas de choses qui les détournent de lui. Ils sont plus malheureux que les non chrétiens! Mais le retour est possible et nécessaire. Qu'ils sachent qu'aucun substitut ne vaut la réalité de la richesse d'une vie consacrée au Seigneur.

L'apôtre Paul résume l'expérience de celui qui décide de vivre pour Christ: "Ce qui était pour moi un gain, je l'ai considéré comme une perte, à cause du Christ. Et même, je considère tout comme une perte à cause de l'excellence de la connaissance du Christ Jésus, mon Seigneur. A cause de lui, j'ai accepté de tout perdre, et je considère tout comme des ordures, afin de gagner Christ" (Ph 3.7-8). Agne Blomvik



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Se renoncer soi-même    Ven 29 Mai 2015 - 7:52

 Se renoncer soi-même

     Que rien ne se fasse par esprit de parti, ou par vaine gloire ; mais que, dans l’humilité, l’un estime l’autre supérieur à lui-même. Philippiens 2:3

     Je supplie Évodie et je supplie Syntyche, d’avoir une même pensée dans le Seigneur.  Ph 4:2

  L’œil vigilant et perspicace de l’apôtre Paul avait détecté une racine de mal dans la chère assemblée de Philippes. Le bourgeonnement de cette racine se manifestait très clairement dans la mésentente qui opposait deux sœurs, Évodie et Syntyche.

  Sans aucun doute, Évodie et Syntyche avaient toutes deux contribué au don que l’assemblée avait envoyé à Paul. Elles aimaient le Seigneur et avaient combattu dans l’évangile avec l’apôtre et ses compagnons. Mais elles ne marchaient pas unies dans la vie quotidienne et dans le service. C’est malheureusement chose commune. Certains frères et sœurs, prêts à donner de leurs biens pour un serviteur du Seigneur travaillant au loin, ne vivent pas en harmonie avec le frère ou la sœur qu’ils côtoient durant la semaine. Comment une telle chose est-elle possible ? À cause d’un manque de renoncement, d’un manque d’humilité, par orgueil et amour-propre. C’est là la cause principale de l’apparition d’un esprit de parti si souvent présent au milieu du peuple de Dieu.

  Paul ne soulève pas la question de savoir qui des deux a raison, mais les supplie d’avoir « une même pensée dans le Seigneur. » Le secret est là : renoncer à faire triompher ses propres vues et rechercher ensemble celles de Christ. Mais cette recherche doit être vraie. Il ne sert à rien de parler de renoncement et en même temps de caresser son « moi ». Il arrive parfois que nous prions avec une grande ferveur en demandant que notre volonté propre, notre orgueil et notre égoïsme soient mis dans la poussière, et que l’instant d’après, nous nous hérissions comme un porc-épic contre celui qui fait mine de nous barrer la route. Il ne devrait jamais en être ainsi. Dieu nous demande d’être sincère dans notre désir d’être mis de côté afin que Christ règne vraiment en nous.

  C’est un besoin pressant pour l’église de Dieu, et nous sommes tous concernés ! Plaire au Seigneur
,


_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Nous n'avons qu'à Lui remettre tout, absolument tout notre être, et renoncer à tout ce qui ne vient pas de Lui   Jeu 28 Mai 2015 - 7:48

"Que la bonté et la fidélité ne t'abandonnent pas; lie-les à ton cou, écris-les sur la table de ton coeur. Confie-toi en l'Eternel de tout ton coeur, et ne t'appuie pas sur ta sagesse; reconnais-Le dans toutes tes voies, et Il aplanira tes sentiers." Proverbes 3:3, 5-6

Le Seigneur fait ici appel à nos coeurs; Il veut que nous vivions comme Ses fils et Ses filles. Ses enseignements doivent contrôler et diriger toute notre vie, en être la source et le point de départ. Il veut que Sa volonté lie notre cou, que Sa vérité soit écrite sur la table de notre coeur. C'est seulement alors que nous trouverons grâce devant Dieu et devant les hommes.

C'est ici le premier point à considérer et à accepter: que Sa Parole et Sa volonté inspirent les pensées et les gestes de notre vie. Il nous demande de nous confier en Lui de tout notre coeur. Il peut communiquer Ses pensées à un coeur ouvert et y écrire Sa volonté; et si nous Le laissons faire, nous serons en sécurité.

Si facilement, et quelquefois même sans nous en rendre compte, nous nous appuyons d'abord sur notre propre sagesse. Nous nous laissons influencer par nos propres désirs; et quand nous faisons ensuite appel à Sa volonté et que nous désirons nous confier en Lui, il n'y a pas de réponse. L'ordre a été renversé, et les résultats de ce renversement ne peuvent être bons. Dans ce passage des Proverbes, Dieu est à la source, au point de départ; c'est Lui qui fait naître nos pensées, les contrôle et dirige ainsi nos voies.

Pour connaître le bonheur de nous confier de tout notre coeur en notre Père céleste, nous n'avons qu'à Lui remettre tout, absolument tout notre être, et renoncer à tout ce qui ne vient pas de Lui, tout ce qui n'est pas le fruit de Sa communion. Alors Sa volonté et Ses plans, même si ces derniers vont à l'encontre des nôtres, deviendront notre volonté et nos plans. Les choses seront changées; nous ne prendrons plus comme auparavant notre volonté pour la Sienne et nos plans pour les Siens.

Et le verset 2 nous dit que ceux qui suivent Ses enseignements prolongent les jours et les années de leur vie!  H.E. Alexander



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Être occupés avec dévouement, de nos frères et soeurs en le faisant pour le Seigneur, implique le renoncement à beaucoup de choses dans notre vie   Mer 27 Mai 2015 - 7:44

Que je connaisse tous les mystères et toute connaissance …  mais que je n’ai pas l’amour, je ne suis rien. 1Corinthiens 13:2

LA VRAIE GRANDEUR

Dans ce monde il y a deux critères essentiels pour juger de la grandeur de quelqu’un:

- son avoir: c’est-à-dire sa fortune, sa position sociale, son influence, sans qu’on se soucie beaucoup de la manière dont il les a acquises et son savoir: est-il un spécialiste reconnu dans tel domaine professionnel, scientifique ou artistique?

Cette façon d’apprécier amène ainsi à rechercher ceux qui sont au-dessus des autres pour les admirer, les envier ou les écouter. Elle nous contamine aussi, nous, les chrétiens! Nous sommes impressionnés par les frères qui possèdent des richesses matérielles ou qui montrent une compétence hors du commun dans leurs activités habituelles, surtout si leurs facultés intellectuelles leur donnent une certaine habileté dans la présentation des vérités chrétiennes.

Ce n’est pas de cette manière que la Parole nous conduit à envisager ce qu’est la vraie grandeur.

Pour Dieu, le critère fondamental est celui de l’amour sans lequel ‘je ne suis rien’, et de l’amour vécu …  car l’apôtre Jean dit: ‘Enfants, n’aimons pas de parole ou de langue, mais en action et en vérité’. {1Jn 3:18} L’amour chrétien n’existe que s’il est actif. Il va jusqu’à laisser sa vie pour les frères. {1Jn 3:16} il n’est pas écrit que nous devons être prêts à laisser notre vie, mais que nous devons la laisser.

De nos jours et dans nos pays, la mise en pratique de ce verset ne nous conduira peut-être pas à aller jusqu’à la mort physique. Mais être occupés avec dévouement, de nos frères et soeurs en le faisant pour le Seigneur, implique le renoncement à beaucoup de choses dans notre vie. La vraie grandeur des Macédoniens, si pauvres au demeurant, était l’amour dont la ‘sincérité’ était manifestée dans le don d’eux-mêmes au Seigneur et à l’apôtre {2Co 8:5} ainsi que par le don de leurs biens pour les saints de Jérusalem. Plaire au Seigneur



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Il suffisait à Marie Durand de prononcer un seul mot pour être libérée : “Je renonce” mais elle a choisi de graver dans la pierre un autre mot : “Résister”.   Mar 26 Mai 2015 - 7:40

Fidèle jusqu’à la mort

“Sois fidèle jusqu’à la mort, et je te donnerai la couronne de vie.” Apocalypse 2.10

Alexamenos était un soldat romain, chrétien, vivant à Rome au deuxième siècle après J.C. Une caricature représente Alexamenos au pied d'une croix, sur laquelle le crucifié a une tête d'âne. Une légende moqueuse indique : Alexamenos adore son dieu. Alexamenos était ridiculisé ainsi que celui en qui il croyait (le Christ).

La fidélité est une vertu qui ne supporte aucun pourcentage...

Ce fidèle témoin de Christ vivait ses dernières heures sous les railleries de ses contemporains. Cependant s'étant relevé, Alexamenos écrivit juste en dessous de la première inscription : “Alexamenos le fidèle !”

A l'heure où des milliers de chrétiens sont massacrés, spoliés, torturés, en Irak, et dans bien d'autres lieux comme au Centrafrique ou au Nigéria, on peut se demander : “mais pourquoi ne renoncent-ils pas ?” Parce qu'ils ont choisi de rester fidèles à celui en qui ils ont cru, serait-ce au prix de leur vie !

Certes nous sommes scandalisés par ces exactions, mais notre terre de France a connu aussi des heures sombres, pour les chrétiens protestants, avec la Saint-Barthélemy et les dragonnades. Nous avons tous dans nos mémoires l'histoire poignante de Marie Durand cette jeune protestante enfermée à l'âge de 18 ans, et pendant 38 ans, à la tour de Constance près d'Arles. Il lui suffisait de prononcer un seul mot pour être libérée : “Je renonce” mais elle a choisi de graver dans la pierre un autre mot : “Résister”.

Le chapitre 11 de l'épître aux Hébreux finit par l'énumération de tous ceux qui par la foi et pour leur foi, subirent la moquerie, le fouet, les chaînes et la prison ; ils furent lapidés, sciés, torturés ; moururent par l'épée…errant dans les déserts et les montagnes... Ils furent fidèles jusqu'à la mort comme le fut leur Seigneur et Sauveur, fidèle jusqu'à la mort et la mort de la croix (Philippiens 2.8).

La fidélité est une vertu qui ne supporte aucun pourcentage, on ne peut pas être fidèle à 50% ou à 90%, on ne peut l'être qu'à 100 %.

Quelle leçon de fidélité nous donnent ceux qui aujourd'hui sont capables de persévérer au milieu de toutes leurs persécutions ! Quand je vois certains croyants abandonner la communion fraternelle et se détourner du Seigneur pour des broutilles de rien du tout, je me demande : “Que feraient-ils si leur vie devait être exposée pour leur foi ?”

Une action pour aujourd'hui
En pensant à Alexamenos, à Marie Durand et aux milliers d'anonymes qui sont restés fidèles jusqu'à leur mort, vous pouvez ce matin adresser à Dieu cette prière : “Seigneur, toi qui as été fidèle dans l'accomplissement de la volonté du Père, jusqu'à la mort, merci d'être près de ceux qui sont aujourd'hui, persécutés et qu'en ce qui me concerne, aucune des misères que je traverse et qui ne sont rien en comparaison de leurs souffrances, ne viennent à me séparer de toi.” Paul Calzada



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Quel est le projet que Dieu a mis sur votre cœur ? Êtes-vous prêts à en payer le prix ?   Lun 25 Mai 2015 - 17:10

 Le prix à payer !

"Si le roi le trouve bon, et si ton serviteur lui est agréable, envoie-moi en Juda, vers la ville des sépulcres de mes pères, pour que je la rebâtisse." Néhémie 2.5

Derrière toute grande réalisation, il y a toujours un prix à payer. On dit que John Wesley adressa plus de 44000 sermons au cours de son existence, qu'à l'âge de 86 ans il travaillait encore 15 heures par jour, et se plaignait de ne pas pouvoir prêcher plus de 2 fois dans la journée.

Derrière toute grande réalisation, il y a toujours un prix à payer.

De nombreuses personnes ont des projets qui ne se réaliseront jamais, pourquoi ? Le coût en est trop lourd. Comprenez que rien n'est gratuit dans la vie ! Il n'y a pas de salaire sans travail, pas de victoire sans combat, ni de promotion sans efforts. Tout a un prix !

Pour rebâtir les murailles de Jérusalem, Néhémie dut renoncer au confort du Palais Royal de Suse pour aller dans l'inconfort total.
En 52 jours, il accomplit ce que le peuple n'avait pu faire en 152 années. Comment a-t-il procédé ? Tout simplement en faisant confiance à Dieu.

Quel est le projet que Dieu a mis sur votre cœur ? Êtes-vous prêts à en payer le prix ? à quitter votre zone de confort ? A faire un pas de foi ?

Il vous faudra plus que rêver pour voir vos projets se concrétiser. Ne remettez pas à demain ce que vous devez faire aujourd'hui. Demain, il sera peut-être trop tard !

"Il n'y a pas de gain sans douleur !" a dit Benjamin Franklin.

Un engagement pour aujourd'hui
Seigneur, je prends l'engagement de te faire totalement confiance afin que tu m'aides à concrétiser le projet qui est sur mon cœur. Au nom de Jésus. Amen. Yannis Gautier



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Si vous êtes découragé, ne renoncez pas sans vous battre   Lun 25 Mai 2015 - 7:59

Résistez au découragement  

"Ne nous lassons pas de faire le bien ; car si nous ne nous décourageons pas, nous récolterons quand le moment sera venu." Galates 6.9

De nombreux obstacles peuvent nous empêcher d'obéir à notre appel. Je me suis demandé au fil des ans si notre pire ennemi était la procrastination ou le découragement. Si Satan ne peut pas nous amener à repousser notre travail à plus tard, il fera en sorte que nous y renoncions complètement.

Quand un artiste commence une sculpture, il doit patiemment tailler la pierre.

L'apôtre Paul nous exhorte à résister au découragement : "Ne nous lassons pas de faire le bien ; car si nous ne nous décourageons pas, nous récolterons quand le moment sera venu" (Galates 6.9).

Vous arrive-t-il de vous lasser de faire ce qui est juste ? Je pense que c'est le cas pour chacun de nous. Il semble parfois plus facile de faire le mauvais choix que le bon.

Le découragement nous rend inefficaces. Quand nous sommes découragés, nous travaillons contre notre foi.

Le découragement me fait dire : "C'est impossible." Ce qui est exactement l'inverse de : "Je sais que Dieu peut le faire, parce qu'il a dit…"

Posez-vous les questions suivantes :

- Comment est-ce que je gère l'échec ?

- Quand ça ne va pas comme je veux, est-ce que je deviens grognon ?

- Quand ça ne va pas comme je veux, est-ce que je me sens frustré ?

- Quand ça ne va pas comme je veux, est-ce que je me mets à me plaindre ?

- Ai-je l'habitude de finir ce que je commence ?

- Où est-ce que je me situe sur l'échelle de la persévérance ?

Quand un artiste commence une sculpture, il doit patiemment tailler la pierre. Il ne suffit pas de frapper une fois pour dégager toute la matière en excès et révéler un chef d'œuvre. Coup de ciseau après coup de ciseau, il enlève tout ce qui est inutile.

C'est également vrai dans la vie. Rien de ce qui vaut vraiment la peine n'arrive facilement ! Vous persévérez et travaillez sans relâche, et peu à peu votre vie devient un chef d'œuvre de la grâce de Dieu.

Les gens extraordinaires ne sont en réalité que des gens ordinaires dotés d'une détermination extraordinaire. Les grands hommes n'abandonnent pas la partie.

Un encouragement pour aujourd'hui
Si vous êtes découragé, ne renoncez pas sans vous battre. Tout ce qui est bon et qui a de la valeur demande de l'endurance et de l'énergie. Persévérez ! Rick Warren



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Le Seigneur cherche des vies qui acceptent librement ce renoncement à elles-mêmes   Dim 24 Mai 2015 - 7:35

 "Il ne voulut pas la boire, et il la répandit devant l'Eternel." 2 Samuel 23:16

David avait droit à l'eau du puits de Bethléhem, c'était sa possession légale. De plus, il avait soif, et satisfaire cette soif était à la fois nécessaire et légitime. Mais, animé de l'Esprit de son plus grand Fils, Jésus-Christ, il la refusa; il y renonça, "il ne voulut pas la boire, et il la répandit devant l'Eternel".

Quel exemple cette attitude de David ne donne-t-il pas à ceux qui désirent marcher avec Dieu avec plus d'intimité, plus de persévérance et plus de fruits! Ces choses "légitimes" qui nous paraissent nécessaires – et que l'on sait si bien excuser – nous sollicitent à chaque tournant de la route. Dieu ne les permet-Il pas pour nous apprendre à y renoncer et à "répandre" notre vie devant Lui?

Ces renoncements qui se décident au fond du coeur, dans l'intimité de la vie, que nul ne voit sauf Dieu Lui-même et dont surtout on ne cherche pas à parler — voilà le sacrifice vivant agréable à Dieu! Voilà la croix de Christ et Sa vraie puissance perpétuées dans la vie de Son enfant qui est en lui-même un sacrifice silencieux et vrai.

Ainsi, par de telles décisions, de telles victoires, le croyant mûrit; ses points de vue et ses attitudes mentales changent; il saisit la réalité du fait que la vie chrétienne est une vie donnée d'heure en heure, un renoncement à soi continu et joyeux.

Il est essentiel de le comprendre. Le Seigneur cherche des vies qui acceptent librement ce renoncement à elles-mêmes, ce sacrifice vivant. Il cherche des vies qui savent répandre devant l'Eternel ce qu'Il demande, "en devenant conformes à Lui dans Sa mort". A la croix meurt la vie propre avec ses désirs, sa profession de piété et sa sentimentalité. A la croix se répand le parfum de Christ. Ce service n'est pas celui du mercenaire, de l'esclave, de l'amateur; il ne se compte pas par des heures de travail; il est une vie répandue.

C'est là que le monde et nos semblables nous attendent! Quand une vie est répandue pour les autres, il y a bénédiction, il y a fruits, et Christ est glorifié. H.E. Alexander



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Dieu ne renonce pas à sa justice car tout péché doit être puni.    Sam 23 Mai 2015 - 7:48

 Vous êtes libre !

"Mais Dieu prouve son amour envers nous, en ce que lorsque nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous." Romains 5.8

Un prédicateur annonçait l'évangile dans une ville, quand un homme ivre entra dans la salle et se mit à semer le désordre. L'on eut du mal à le faire sortir mais avant qu'il ne s'en aille, il blessa l'évangéliste.
L'amour de Dieu et sa justice peuvent être conciliés.

Arrêté par la police, notre homme se retrouva un mois plus tard devant le tribunal qui le condamna à payer une amende. Comme le prédicateur assistait au procès, une fois la séance levée, il s'avança et demanda à payer l'amende. Le juge très étonné, ne put refuser. Il déclara donc au condamné : "Vous êtes libre ! Quelqu'un a payé pour vous." "Pour moi ? Qui donc voudrait payer pour moi ?", répliqua le condamné. "C'est celui que vous avez frappé qui a payé pour vous" dit le juge. Emu aux larmes, l'homme se tourna vers l'évangéliste et lui serra la main avec reconnaissance.

Cette petite histoire nous montre comment l'évangile concilie justice et amour. L'évangéliste n'a pas empêché le déroulement de la procédure judiciaire car le droit doit être dit. Par contre, il a par pure bonté, payé à la place du condamné.

Il en est de même de l'évangile. Dieu ne renonce pas à sa justice car tout péché doit être puni. Cependant, dans son amour, il a donné son Fils pour porter à notre place le châtiment de nos fautes.

Ainsi, Jésus a pris à sa charge la dette que vous aviez contractée et que vous contractez quotidiennement en offensant Dieu de tant de manières. Il a payé à votre place et vous êtes libres si vous l'acceptez. Dieu n'a pas renoncé à sa Parole par laquelle Il a déclaré à Adam qu'il mourrait s'il mangeait le fruit de l'arbre de la connaissance du bien et du mal cependant, il a envoyé Jésus qui est mort à notre place.

Nous voyons donc comment l'amour de Dieu et sa justice peuvent être conciliés. Alors, proclamez-le à tous.

Une bonne nouvelle pour aujourd'hui
Dieu vous invite aujourd'hui à entrer dans son amour car Jésus-Christ a payé la rançon. Acceptez-le comme votre sauveur et votre Seigneur personnel et vous aurez la vie éternelle. Mamadou Karambiri



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Renoncer à tout ce qui pourrait empêcher d'être à ton service!.   Ven 22 Mai 2015 - 9:55

 Un sacrifice vivant

"Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, à offrir vos corps comme un sacrifice vivant…" Romains 12.1

C.T. Studd, un célèbre joueur de cricket britannique affirma : "Si Jésus-Christ est Dieu et mourut pour moi, alors aucun sacrifice n'est trop grand pour lui !"

Au cours de votre séjour sur cette terre, l'Éternel votre Dieu vous mettra de bien des manières à l'épreuve.

Aussi longtemps que nous résistons à l'idée de nous offrir à Dieu comme sacrifice vivant, nous ne pouvons prétendre suivre Christ. L'apôtre Paul nous apprend que le seul sacrifice que Dieu accepte de notre part, c'est le moi tout entier. Cela sous-entend que tant que le "moi" règne encore sur nous, notre vie n'est pas encore pleinement livrée à Dieu.

Ce qui caractérise les grands leaders de ce siècle ou des siècles passés, c'est justement l'esprit de sacrifice par lequel ils étaient animés. Ils sacrifiaient beaucoup pour se consacrer à ce qui il y a de meilleur, c'est-à-dire Christ !

Il vous faut savoir que plus vous grandirez avec Dieu, plus les sacrifices que vous devrez faire seront coûteux. Ce qui donnera du prix au sacrifice que vous offrez à Dieu se déterminera souvent à la valeur que vous lui accordez.

À ce sujet, je vous invite à étudier la vie du patriarche Abraham. Vous pourrez constater qu'au fur et à mesure qu'il entrait dans les promesses de Dieu, les sacrifices qu'il devait faire étaient de plus en plus importants. Dieu le conduira progressivement jusqu'au test ultime de sa foi et de son obéissance en lui demandant de lui offrir son fils Isaac ! Si la foi d'Abraham arriva à cet apogée-là, c'est parce qu'à chaque fois que Dieu lui lançait un défi, il le relevait ! Il acceptait de céder, de renoncer à tout, pour s'attacher à celui qui était le seul à pouvoir le faire entrer dans ses promesses !

Au cours de votre séjour sur cette terre, l'Éternel votre Dieu vous mettra de bien des manières à l'épreuve. Il testera votre soumission, votre obéissance, mais aussi votre attachement à lui pour voir où est votre cœur !

Acceptez de relever ces défis qu'il vous envoie et saisissez chaque opportunité pour lui montrer votre appartenance !

Un choix pour aujourd'hui
Dès à présent, je prends l'engagement de te suivre, de renoncer à tout ce qui pourrait m'empêcher d'être à ton service. Je me mets volontairement à part, afin d'être un vase d'honneur au travers duquel tu te glorifies.  Yannis Gautier



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Si nous avons aussi vécu dans le péché jusqu’ici, et que l’Esprit nous conduise à y renoncer,faisons-le sans retard    Jeu 21 Mai 2015 - 17:53

Depuis de jour-ci je bénirai. {Agée 2:19}

Si les choses à venir nous sont cachées, nous avons cependant dans cette promesse : « Dès ce jour je bénirai, » comme un miroir qui nous permet de contempler par avance les années de nos vies, avant même qu’elles soient nées.

Remarquons à quelle circonstance cette promesse se rapporte. Les récoltes avaient manqué, frappées par la nielle et la grêle, à cause du péché du peuple. Mais le Seigneur voit maintenant ceux qu’il a ainsi châtiés, commencer à obéir à sa parole et à reconstruire son temple, et il s’adresse à eux pour leur dire : « Considérez ce qui est arrivé depuis ce jour que les fondements du temple sont jetés... mais depuis ce jour je bénirai. »

Si nous avons aussi vécu dans le péché jusqu’ici, et que l’Esprit nous conduise à y renoncer, faisons-le sans retard : ainsi seulement, nous pourrons compter sur la bénédiction de Dieu. Son sourire, son Esprit, une révélation plus étendue de la Parole seront les fruits de cette bénédiction. Notre fidélité sera peut-être la cause d’une plus grande opposition de la part de l’homme, mais nous entrerons en relations plus intimes avec notre Dieu Sauveur, qui nous donnera une vue toujours plus claire de notre acceptation.

Seigneur, je suis résolu à être désormais plus vrai avec toi, plus consciencieux à obéir à tes enseignements, et je te prie au nom de Jésus que ma vie soit de plus en plus bénie. Ch. Spurgeon




_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Serais-tu prêt à tout abandonner pour me suivre ? À renoncer à tout...    Mer 20 Mai 2015 - 7:55

 Qu’aimez-vous le plus ?

"Là où est ton trésor, là aussi sera ton cœur." Matthieu 6.21

Si vous ne pouviez sauver qu'une seule chose dans l'incendie de votre maison, quelle serait-elle ? C'est une décision que les gens prennent chaque jour, et ce n'est jamais facile.

Jésus veut être au centre de votre vie.

Il y aura toujours des choses que nous rechignerons à abandonner, pour ce qu'elles représentent dans notre vie. Si vous voulez savoir quelles sont ces choses, voyez à quoi vous consacrez votre temps et votre argent. Vous aurez votre réponse.

Jésus a dit : "Là où est ton trésor, là aussi sera ton cœur". Votre "trésor", ce sont peut-être des relations que vous feriez tout pour sauver, une carrière qui vous plaît, ou vos investissements pour l'avenir. Ces choses-là sont bonnes. En effet, la Bible dit que le sage est prévoyant (Proverbes 21.20). Mais c'est ce que vous investissez pour l'éternité qui compte vraiment.

"Un chef interrogea Jésus et dit : Bon maître, que dois-je faire pour hériter la vie éternelle ? Jésus lui dit : […] Vends tout ce que tu as, distribue-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans les cieux. Puis viens et suis-moi. Lorsqu'il entendit cela, il devint très triste, car il était fort riche". Luc 18.18-23

En substance, Jésus vous demande : "Serais-tu prêt à tout abandonner pour me suivre ? À renoncer à tout pendant quelques années pour recevoir bien davantage dans l'éternité ? À consacrer ta vie à l'édification de mon royaume et non à ta carrière ?"

Une action pour aujourd'hui
Jésus veut être au centre de votre vie. Si vous l'y placez, il promet : "Dieu vous accordera aussi tout le reste" (Matthieu 6.33). Êtes-vous prêt à le mettre au défi ?  Bob Gass



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Rends-nous prêt à relever tes défis et à renoncer à tout pour te suivre.    Mar 19 Mai 2015 - 7:57

   Prêt à tout pour suivre Jésus ?

"Jésus le regarda et se prit à l’aimer ; il lui dit : Une seule chose te manque ; va, ce que tu as, vends-le, donne-le aux pauvres et tu auras un trésor dans le ciel ; puis viens, suis-moi." Marc 10.21

Un homme courut vers Jésus, se jeta à ses pieds et lui demanda ce qu'il devait faire pour "recevoir la vie éternelle". Quand Jésus lui cita cinq des dix commandements, l'homme répondit que tout cela, il l'avait observé dès sa jeunesse.

Si vous avez l'impression que Jésus vous interpelle, ne partez pas en courant...

Entendant cela, Jésus "se prit à l'aimer". Mais ce qui est intéressant, c'est de voir comment il exprima cet amour. Il ne le loua ni ne le félicita, mais lui lança au contraire un défi. Au lieu de considérer les qualités de cet homme, Jésus s'intéressa à ses points faibles. Au lieu de parler de ce qui était bien chez lui, Jésus lui parla de ce qu'il devait changer dans sa vie.

Entendant cela, l'homme "s'assombrit et il s'en alla tout triste, car il avait de grands biens". Certes, il aimait Dieu, mais il n'était pas prêt à renoncer à tout pour lui. Son intérêt était superficiel. C'était comme si Jésus avait tenu un miroir devant sa vie en lui demandant de regarder au-delà de la surface. Cet examen avait révélé que les richesses de cet homme comptaient davantage pour lui que son engagement envers Dieu.

Nous devons comprendre que Jésus nous montre son amour de la même manière. Peut-être pensons-nous que nous sommes mûrs spirituellement. Que nous faisons tout ce que nous pouvons. Mais, parce qu'il nous aime, Jésus nous interpelle. Il met le doigt sur nos points faibles en nous disant combien nous avons besoin de changer. Il nous appelle à accéder à des niveaux supérieurs de compréhension, à désirer davantage et à recevoir des révélations encore plus grandes. À ne pas nous satisfaire du statu quo, mais à nous consacrer encore plus à Dieu.

Si vous avez l'impression que Jésus vous interpelle, ne partez pas en courant ou ne cherchez pas d'excuses. Mourez à vous-même, soyez prêt à tout quitter et à le suivre. Rappelez-vous que Jésus vous aime ! Et il veut le meilleur pour vous !

Une prière pour aujourd'hui
Merci Seigneur Jésus parce que tu m'aimes. Rends-moi prêt à relever tes défis. Je renonce à tout pour te suivre. Tu es mon Seigneur ! En ton nom. Amen. John Roos



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Je cultiverai un esprit de renoncement et me ferai prisonnier de l'amour du Rédempteur du monde   Lun 18 Mai 2015 - 18:53

Des résolutions qui ont mené loin

Vers 1840, un jeune homme qui était un chrétien convaincu et consciencieux trouva un emploi dans un bureau de prêteur sur gages (on dirait maintenant : dans un établissement de crédit). Il n'aimait pas ce travail. Cependant, il l'accomplit fidèlement "comme pour le Seigneur", jusqu'à ce qu'un meilleur emploi s'offre à lui.

Pour se préparer à vivre une vie consacrée à Dieu, il écrivit sur un papier brouillon les résolutions suivantes :
" Je promets à Dieu que je me lèverai tôt chaque matin pour passer quelques minutes - pas moins de cinq- dans la prière personnelle. Je m'efforcerai de me conduire comme un humble disciple de Jésus doux et zélé. Par mon témoignage et Par de sérieux avertissements, j'essaierai d'en conduire d'autres à penser aux besoins de leur âme... Par la présente, je fais le voeu de lire au moins quatre chapitres de la Parole de Dieu chaque jour. Je cultiverai un esprit de renoncement et me ferai prisonnier de l'amour du Rédempteur du monde."

Notons, entre parenthèses, que la lecture de quatre chapitres de la Bible par jour permet de la lire tout entière en un an. Si nous ne pouvons suivre ce rythme, n'en lisons que deux chapitres, par exemple, ce qui nous permettra de la lire en entier sur une période de deux ans.

Et maintenant, sachez qui était ce jeune employé de banque qui prit de si fortes résolutions devant le Seigneur : c'était William Booth qui, par la suite, conduisit directement ou indirectement des millions de personnes à Christ. Car l'Armée du Salut qu'il fonda est la conséquence de sa fidélité à se préparer chaque matin à servir le Seigneur.

On appelle ce temps de l'année : la rentrée. Rentrée scolaire ou universitaire pour les écoliers, lycéens et étudiants; période de reprise après les vacances pour d'autres. Et si même nous n'avons pas pu partir ailleurs au cours de l'été, nous n'en sommes pas moins à cette époque de l'année où redémarrent les affaires. L'avalanche de publicité déposée dans nos boîtes à lettres en est la preuve.
Ce temps de rentrée, n'est-il pas pour nous le moment de nous fixer des objectifs et de prendre des résolutions qui nous engagent devant le Seigneur ?

Prendre des résolutions, c'est être décidé fermement, être convaincu, être résolu. C'est se tracer un programme en vue de mieux contribuer aux progrès de l'annonce de l'Évangile, entre autres dans le cadre de notre communauté locale.

Ne pas le faire risque de faire de nous de ces croyants irrésolus, hésitants, indécis, qui ont peine à marcher par la foi.
L'épître de Jacques nous recommande : Si quelqu'un d'entre vous manque de sagesse, qu'il la demande à Dieu, qui donne à tous simplement et sans reproche, et elle lui sera donnée. Mais qu'il la demande avec foi sans douter. Car celui qui doute est semblable au flot de la mer, agité par le vent et poussé de côté et d'autre. Qu'un tel homme ne s'imagine pas qu'il recevra quelque chose du Seigneur : c'est un homme irrésolu, inconstant dans toutes ses voies. (Jc 1.5-7).

Dieu a dit autrefois au peuple de Juda Malheur à ceux qui prennent des résolutions sans moi (Es 30.7). Par contre, croyons qu'il bénit et bénira toujours ceux qui sont résolus à vivre pleinement pour lui. Lucien Clerc



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Re: Jésus est pour les croyants une perle de grand prix, pour laquelle ils sont disposés à renoncer à tout ce qu’ils ont.   Lun 18 Mai 2015 - 8:20

  Si tu vas à gauche, j’irai à droite, si tu vas à droite, j’irai à gauche. Genèse 13:9

   Dès que vous commencez à vivre la vie de la foi, de magnifiques et luxuriants horizons s’ouvrent devant vous ; c’est l’héritage qui vous a été préparé. Mais dans cette vie par la foi, vous devrez parfois user de votre droit d’héritier pour renoncer à vos droits, et laisser Dieu choisir pour vous. Dieu vous placera peut-être pour vous éprouver, devant un choix tel, qu’à vues humaines, il serait normal de tenir compte de votre propre bien-être. Mais si vous vivez par la foi, vous renoncerez joyeusement au droit de choisir vous-même, et vous laisserez à Dieu le soin de choisir pour vous. C’est en pratiquant cette discipline de l’obéissance à la voix de Dieu, que vous verrez votre être naturel se transformer en un être spirituel.

   Toutes les fois que nous nous fondons sur notre « droit » cela obscurcit notre discernement spirituel. Le plus grand ennemi de la vie par la foi en Dieu, ce n’est pas le péché, mais le « bien » qui est toujours l’ennemi du « meilleur ». Abraham avait le droit de choisir lui-même, c’était sage, et son entourage a dû penser qu’il était fou de ne pas choisir. Beaucoup d’entre nous ne faisons pas de progrès dans la vie spirituelle parce que nous voulons choisir nous-mêmes, au lieu de laisser ce soin à Dieu. Nous devons apprendre à marcher les yeux fixés sur Dieu : « Marchez », dit-il, « en ma présence ». O. Chambers



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Jésus est pour les croyants une perle de grand prix, pour laquelle ils sont disposés à renoncer à tout ce qu’ils ont.   Dim 17 Mai 2015 - 2:14


Bien-aimés -  Se renoncer, c’est faire abnégation complète de soi-même, ceci en faveur de la cause ou de la personne que l’on sert.
Jésus énonce la suprême obligation de l’Évangile, quand il dit: « Si quelqu’un veut venir après moi, qu’il renonce à lui-même, qu’il se charge de sa croix et qu’il me suive ».
Il a été le premier à faire du renoncement à lui-même.
Le « non pas ce que je veux, mais ce que tu veux » de Gethsémané est comme le point culminant de ce renoncement pour le Père.
Cet ordre de Jésus, est d’amener le chrétien à renoncer à ses passions qui en font un esclave, puis de le pousser à renoncer à son être et à le mettre tout entier à la disposition de Dieu et de son Christ pour le service des frères
- Le renoncement à soi-même n’est pas une dépersonnalisation, mais la construction de soi-même selon un mode d’être nouveau.
- Le renoncement est le mouvement qui nous fait passer de la mort à soi-même à la vie avec Christ.
- Il n’est pas l’abdication de soi, mais l’évacuation de tout ce qui en nous même empêche la recréation de notre personne par le Saint Esprit.
- C’est abandonner à Christ  tout ce par quoi nous prétendons exister, (réussite familiale, professionnelle, sociale) afin de tout recevoir de LUI.

Car Christ est ma vie. {Philippiens 1:21}

Le croyant n’a pas toujours vécu en Christ. Il a commencé à faire ainsi quand Dieu, par le Saint-Esprit, l’a convaincu de péché, quand, par grâce, il a été amené à voir le Sauveur mourant, en propitiation pour sa culpabilité.

Dès sa nouvelle naissance l’homme céleste commence à vivre en Christ. Jésus est pour les croyants une perle de grand prix, pour laquelle nous sommes disposés à renoncer à tout ce que nous avons.

Il a tellement conquis totalement notre amour, qu’il se bat seul pour lui ; nous devrions vivre à sa gloire, et nous devrions mourir pour la défense de son Évangile ; il est le modèle de notre vie, et le modèle sur lequel nous devrions sculpter notre personnage.

Les paroles de Paul ont plus de signification que ne le pensent la plupart des hommes ; elles impliquent que le but et la fin de sa vie soient Christ ; non pas, sa propre vie mais celle de Jésus. Par ces paroles d’un « ancien », il nous montra comment il a mangé, bu, et dormi vers la vie éternelle. Jésus était son souffle, l’âme de son âme, le cœur de son cœur, la vie de sa vie.

Est-ce que vous pouvez dire, en tant que chrétien, que vous vivez avec cette idée ? Pouvez-vous dire honnêtement Vivre, c’est Christ ? Nos affaires, sont-elles traitées pour Christ ? Ne sont elles pas surtout traitées pour notre propre croissance et pour les avantages de notre famille ? Est-ce que vous vous demandez, « Est-ce une raison valable ? » Pour le chrétien cela en est une. Il professe vivre pour Christ ; comment peut-il vivre pour un autre but sans s’engager dans un adultère spirituel ? Beaucoup appliquent ce principe dans une certaine mesure ; mais qui ose dire qu’il a vécu pleinement pour Christ comme l’apôtre le faisait ?

Toutefois, ceci représente la vie d’un vrai chrétien : sa source, sa subsistance, sa façon de vivre, sa fin en toutes choses : Tout est rassemblé en un mot : Christ-Jésus. Seigneur, accepte-moi ; je me présente ici, moi-même, priant de vivre seulement en Toi et pour Toi. Laisse-moi devenir comme le bœuf qui se trouve entre la charrue et l’autel, pour travailler ou être sacrifié ; et permets que ma devise soit, Prêt pour l’un ou pour l’autre. [i]Ch. Spurgeon
[/i


Vie chrétienne avec Jésus :


_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jésus est pour les croyants une perle de grand prix, pour laquelle ils sont disposés à renoncer à tout ce qu’ils ont.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jésus est pour les croyants une perle de grand prix, pour laquelle ils sont disposés à renoncer à tout ce qu’ils ont.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Invocations: demande de pardon pour les croyants
» La lune va donner un grand signe pour les gens, mon signal de proximité...
» Le 'swag' c'est pour les garçons, la classe c'est pour les hommes.
» Un temps viendra ou les croyants préfereront des Fables a la Vérité....
» Et pour vous, qui suis-je ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM ROSE D'AUTOMNE :: SELON LA PAROLE DE DIEU :: Gouttes de Rosée (Méditations journalières - un thème par semaine)-
Sauter vers: