FORUM ROSE D'AUTOMNE

L'ART DE VIVRE ET DE VIEILLIR SELON DIEU !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Forum pour quatre sites que je vous invite à visiter : La vie chrétienne: Gouttes de rosée : http://www.rosee.org/rosee - L’art de vieillir: Rose d’automne : http://www.rosee.org/rosedautomne - Vie communautaire: La roseraie: http://www.rosee.org/roseraie - Famille, Ecologie: http://www.rosee.org/famillebiblique - Bienvenue à tous ! Le but de ce forum est d'être une petite oasis pour chacun de ceux qui le visite... et Je prie le Seigneur de nous permettre de nous encourager, nous édifier et de le voir glorifié dans le partage de sa Parole, que chaque visite sur ce forum soit pour chacun de nous une bénédiction de plus dans notre vie. N’hésitons pas non plus à partager nos sujets de prières afin que plusieurs puissent intercéder avec nous… L'expression des dons de chacun est bienvenue....
Sujets similaires
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Forum
Partenaires
Forum gratuit


Tchat Blablaland

Partagez | 
 

 Revêtons-nous de ... douceur!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: La douceur selon la Bible   Sam 22 Nov 2014 - 15:50

    La douceur selon la Bible

Proverbes 16:21  Celui qui est sage de cœur est appelé intelligent, Et la douceur des lèvres augmente le savoir.

Proverbes 16:24  Les discours agréables sont un rayon de miel, Douceur pour l’âme et remède pour le corps.

Galates 5:22  Mais le fruit de l’Esprit est : amour, joie, paix, patience, bonté, bienveillance, fidélité, douceur, maîtrise de soi ;

Galates 6:1  Frères, si un homme vient à être surpris en quelque faute, vous qui êtes spirituels, redressez–le avec un esprit de douceur. Prends garde à toi–même, de peur que toi aussi, tu ne sois tenté.

Ephésiens 4:2  en toute humilité et douceur, avec patience. Supportez–vous les uns les autres avec amour,

Colossiens 3:12  Ainsi donc, comme des élus de Dieu, saints et bien–aimés, revêtez–vous d’ardente compassion, de bonté, d’humilité, de douceur, de patience.

1 Timothée 6:11  Pour toi, homme de Dieu, fuis ces choses et recherche la justice, la piété, la foi, l’amour, la patience, la douceur.

2 Timothée 2:25  il doit redresser avec douceur les contradicteurs, dans l’espoir que Dieu leur donnera la repentance, pour arriver à la connaissance de la vérité,

Tite 3:2  de ne médire de personne, d’être paisibles, conciliants, pleins de douceur envers tous les hommes.

Jacques 1:21  C’est pourquoi, rejetant toute souillure et tout excès de méchanceté, recevez avec douceur la parole qui a été plantée en vous et qui peut sauver vos âmes.

Jacques 3:13  Lequel d’entre vous est sage et intelligent ? Qu’il montre, par sa bonne conduite, ses œuvres empreintes de douceur et de sagesse.

1 Pierre 3:15  Mais sanctifiez dans vos cœurs Christ le Seigneur ; soyez toujours prêts à vous défendre contre quiconque vous demande raison de l’espérance qui est en vous : mais (faites–le) avec douceur et crainte.

... en Philippiens 4:5  Que votre douceur soit connue de tous les hommes.
Le mot douceur ici signifie patience, bonté, bienveillance, ces vertus qui constituent le fruit de l’Esprit (Ga 5:22-23). L’homme doux est également généreux. Il ne recherche pas son propre intérêt mais celui des autres (Ph 2:20-21). Que notre douceur soit connue de tous. Elle est la preuve de notre amour mutuel (voir Jn 13:35).
Paul souhaite que leur douceur soit connue de tous les hommes, ce qui suppose faire des concessions, être raisonnable et prêt à renoncer à ses propres idées. Il est plus facile de comprendre cet ordre que de le mettre en pratique, car il faut agir ainsi devant tous les hommes. J. R


********************


… revêtez-vous d’une tendresse magnanime, de bonté, d’humilité, de douceur, de patience. Col 3 : 12
On pense généralement que si une personne est douce, c’est qu’elle est faible ; mais le Seigneur était « doux ». La douceur est le contraire d’une vaniteuse assurance et de l’égoïsme. C’est la sérénité d’un esprit qui n’est ni exalté ni abattu, simplement parce qu’il n’est pas du tout préoccupé par son ego. Mc Donald


Grâ

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Dieu communique    Sam 22 Nov 2014 - 15:41

Dieu communique

     Les cieux racontent la gloire de Dieu et l’étendue annonce l’ouvrage de ses mains. La loi de l’Éternel est parfaite, restaurant l’âme ; les témoignages de l’Éternel sont sûrs, rendant sages les sots. #Ps 19:1,7

  Il y a dans les quatre premiers versets de ce psaume un grand nombre de mots qui expriment l’idée de communication : « racontent, annonce, proclame, fait connaître, langage, paroles, voix,… ».

Oui, Dieu veut communiquer avec l’homme par le moyen de la création et spécialement par l’univers céleste qui donne à l’homme un aperçu de l’infini de Dieu.

  Pour éloquent que soit ce langage sans paroles, l’homme, en général, ne le reçoit pas, car il a fait de lui-même le centre de ses pensées. Même quand il s’emploie à sonder les mystères de l’espace sidéral, il rapporte tout à lui-même, et non à celui qui lui a donné l’intelligence pour pénétrer quelque peu dans l’univers sorti des mains du Créateur.

  Mais la deuxième partie du psaume montre un autre mode de communication que Dieu emploie pour nous faire connaître non seulement sa grandeur, mais aussi ses pensées. Il s’agit de sa parole appelée ici « loi, témoignages, ordonnances, etc.,  » révélée partiellement du temps de David, mais depuis, d’une manière tellement merveilleuse dans celui qui l’a incarnée : le Fils de Dieu lui-même.

  Qu’est-ce que Dieu veut nous communiquer ? Des exigences draconiennes ? Des commandements sévères et durs ? Absolument pas ! Dieu ne cherche que notre bénédiction et notre joie ainsi que le montrent les termes : « restaurant l’âme, rendant sage, réjouissant le cœur, illuminant les yeux » ou les images de richesse et de douceur suggérées par les mots « l’or » et « le miel ».

  Nous avons le privilège de disposer de la Bible toute entière. Elle nous parle, en particulier, du message suprême de Dieu : son propre Fils, notre Seigneur Jésus. Conduit par le Saint Esprit, le croyant reçoit ces communications divines ; il y trouve son plaisir et sa joie ainsi que les instructions pour marcher d’une manière qui plaise à Dieu ; il y répond, avec adoration, par « les paroles de sa bouche et la méditation de son cœur » (v. 14). Plaire au Seigneur


Grâ

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: La douceur, c’est le caractère d’un homme qui n’insiste pas sur ses droits   Sam 22 Nov 2014 - 7:58

La douceur : parure du chrétien

     « Que votre douceur soit connue de tous les hommes. Le Seigneur est proche. » Philippiens 4:5

  La douceur, c’est le caractère d’un homme qui n’insiste pas sur ses droits. Voilà ce qui devrait caractériser normalement un enfant de Dieu vis-à-vis de tous les hommes, pas seulement de ses frères et sœurs.

  Impossible de passer inaperçu lorsqu’on pratique cette douceur ! Dans ce monde de compétition, où l’on parle sans cesse de revendiquer ses droits, c’est tellement peu courant de rencontrer quelqu’un qui n’insiste pas sur les siens.

  Ce devrait être facile pour le croyant, dont les vrais intérêts se trouvent au ciel, d’abandonner ce qu’il quittera, dès ce soir peut-être, si le Seigneur vient nous enlever auprès de lui. Hélas, reconnaissons que nous nous sentons souvent très frustrés lorsque nous mettons en pratique la douceur chrétienne en cédant quelque chose de nos droits.

  Nos voisins observent souvent notre comportement pour discerner s’il est en accord avec notre profession de foi. C’est ainsi que, lors d’un procès entre un croyant et un incrédule au sujet d’un morceau de terrain, ce dernier s’adressa au croyant en ces termes : « Vous les chrétiens, vous dites que vous êtes citoyens du ciel, alors laissez-nous la terre ! »

  Mais alors, ne risque-t-on pas de se faire dépouiller ? diront certains. Certainement, cela peut arriver. Suivre le Seigneur et obéir à sa Parole peut coûter quelque chose. Lui-même, pour accomplir la volonté de son Père, a été « comme une brebis muette devant ceux qui la tondent » (Esa 53:7). Il n’a pas insisté sur ses droits, il s’est laissé dépouiller de toute sa gloire et de son honneur d’homme. Pourtant, il suffisait qu’il dise une parole pour être délivré de tous ses ennemis.

  Que de choses seraient changées si notre douceur se montrait d’une manière plus évidente dans notre famille et dans l’église ! Et quand nous pratiquons effectivement la douceur, quel poids cela donne à nos paroles, lorsque nous déclarons dans notre voisinage ou notre environnement professionnel que Christ a changé notre vie ! Plaire au Seigneur


Grâ

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Le Chrétien qui Aime Dieu se revêt de douceur !   Ven 21 Nov 2014 - 16:44

     LA DOUCEUR

Galates 5 : 22-23 : « Mais ce que l’Esprit-Saint produit, C’est l’amour, la joie, la paix, la patience, La bienveillance, la bonté, la fidélité, La douceur et la maîtrise de soi. »

La douceur, c’est la sensibilité pour les autres !

Je vous donne un exemple très pratique : Je suis en train de ranger des verres de cristal dans un carton, je les prends avec délicatesse, pour ne pas les casser car ces verres sont précieux et fragiles.

Les humains sont très fragiles et précieux aux yeux de notre Dieu ! La parole nous montre en Esaïe 40 : 11 :« Comme un berger, il paîtra son troupeau, Il prendra les agneaux dans ses bras Et les portera, dans son sein, Il conduira les brebis, qui allaitent. »

La douceur de notre Seigneur est merveilleuse !

Nous n’avons jamais à craindre, que la douceur du Saint-Esprit signifie faiblesse de caractère.C’est le contraire : c’est la force de Dieu qui est Amour et Douceur.

La douceur se tourne vers quelqu’un pour l’aider !

Notre Seigneur se penche toujours vers nous pour nous aider et il veut que nous fassions de même, que nous soyons sensibles aux sentiments des autres.

Matth.11 :28-29 « Venez à moi vous tous qui êtes fatigués de porter un lourd fardeau et je vous donnerai le repos. Prenez sur vous mon joug et laissez-moi vous instruire, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos pour vous-mêmes. »

Les gens, se sentent bien, auprès d’un chrétien vraiment doux !

Matthieu 12 : 20 : « Il ne cassera pas le roseau courbé, Et n’éteindra pas la lampe dont la lumière faiblit. Il agira ainsi jusqu’à ce qu'il ait fait triompher la justice. »

La douceur fait preuve de respect pour la dignité de l’autre.

La douceur ne domine pas, elle n’intimide pas, elle évite des paroles brutales, elle répond avec sensibilité et respect, elle est pleine d’attention et cherche le bien de l’autre, elle cherche à panser les plaies et donne des mots d’encouragements et de consolations. La douceur n’abaisse pas et ne calomnie pas son prochain.

Le Chrétien qui Aime Dieu se revêt de douceur !

Colossiens 3 : 12 : « Vous êtes membres du peuple de Dieu ; Dieu vous a aimés et vous a choisis pour que vous soyez à lui. C’est pourquoi vous devez revêtir d’affectueuse bonté, de bienveillance, d’humilité, de douceur et de patience. »

1 Timothée. 6 : 11 : « Mais toi, l’homme de Dieu, évite tout cela. Recherche la droiture, l’attachement à Dieu, la foi, l’amour, la patience et la douceur. »

Prions, que notre Dieu transforme notre vie, pour que nous manifestions la vie de Christ en nous, le fruit de Son Esprit, qui est l’Amour et la Douceur.

Qu’il nous donne des âmes a sauver en prêchant le sacrifice de Jésus à la croix pour notre salut, que beaucoup ignorent !!

Celui qui croit à Sa mort sur la Croix et à sa résurrection peut voir tous ses péchés pardonnés et recevra le don de l'Esprit Saint (Actes 2:38). Alléluia !   E. Pfeiffer


Grâ

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Le fruit de l'Esprit, c'est la douceur   Ven 21 Nov 2014 - 8:38

   "Je te prie, que mon seigneur marche devant son serviteur; et je m'en irai tout doucement, au pas du bétail qui est devant moi, et de ces petits enfants, jusqu'à ce que j'arrive chez mon seigneur." Genèse 33:14

Jacob vient de rencontrer Dieu à Péniel; son nom a été changé, sa hanche a été déboîtée, et il s'est livré à son Seigneur. Et maintenant, il peut marcher avec Lui et Le servir d'une façon efficace; l'effet bienfaisant et adoucissant de cette rencontre se fait tout de suite sentir dans sa vie. Jacob se réconcilie avec son frère qu'il avait trompé et privé de son héritage.

Quel changement dans son attitude! II ne veut plus être le premier: "Que mon seigneur marche devant son serviteur". Il avait voulu être le maître, mais maintenant, toute son ambition est d'être serviteur. La rivalité et les ruses, il les a laissées à Péniel, Dieu en a tari la source.
"Je m'en irai tout doucement... au pas des petits enfants." Le fruit de l'Esprit, c'est la douceur; le message de Jésus-Christ, c'est que nous soyons comme de petits enfants à nos propres yeux. Et voici le patriarche, possesseur des promesses de Dieu, qui fait un nouveau départ et s'en va tout doucement.

Dieu a non seulement changé la force de Son serviteur, mais Il a aussi changé sa vitesse. Jacob n'est plus pressé, il marche "au pas des petits enfants". Seules les vies qui ont été définitivement vaincues à Péniel et qui se sont mises en ordre avec les hommes connaissent la puissance de Dieu et la communion du Saint-Esprit. La paix et le repos président à leur activité, et leur service est enrichi par la douceur divine qui émane d'elles.

"Je m'en irai tout doucement au pas du bétail." Il nous est dit que les brebis et les vaches de Jacob allaitaient leurs petits. Le fruit de l'Esprit, c'est encore les égards pour les autres, les soins pour le troupeau. Sachons compatir à leurs difficultés, à leurs faiblesses. Combien nous avons besoin de cette délicatesse dans nos relations les uns avec les autres!

"Jusqu'à ce que j'arrive chez mon Seigneur.." Jusqu'à ce qu'Il vienne, voilà le glorieux objectif! Autant pour Ses enfants que pour ce monde souffrant pour lequel le seul remède, c'est Son retour victorieux, Sa présence glorieuse! H.E. Alexander


Grâ

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Soyons miséricordieux comme notre Père est miséricordieux    Jeu 20 Nov 2014 - 18:00

      Miséricorde, où es-tu ?

     « À celui qui est défaillant est due la miséricorde de la part de son ami, sinon il abandonnera la crainte du tout-puissant. » Job 6:14

  Mon ami ne fait plus face. Il cède au découragement, néglige ses relations avec le Seigneur et ne se confie plus en lui. Peut-être cherche-il à masquer ses difficultés en conservant un langage qu’il croit « spirituel » ? Mais le fait est là, il est au bout du rouleau, il n’en peut plus.

  Il est très déçu de moi, et moi de lui. Comment ai-je pu lui avoir accordé si longtemps ma confiance ? Je décèle d’autant plus facilement la racine de sa défaillance que je connais mieux mon ami …  Et me voilà à le juger avec sévérité, à manquer de miséricorde à son égard !

  Mon ami est comme un homme en train de se noyer. Si je manque de miséricorde, je m’éloigne de la berge en le laissant dans sa situation désespérée ; ou pire, je tends vers lui non pas la main salvatrice qu’il espère, mais un doigt accusateur qui repousse loin du bord le malheureux.

  En effet, celui qui défaille ressent l’absence de miséricorde comme un rejet non seulement de celui qui était son ami, mais aussi de Dieu lui-même. Il comptait que l’amour de Dieu lui serait au moins manifesté par celui en qui il avait confiance, et voilà que cette main tendue lui fait également défaut.

  Triste condition que celle de cet homme ! C’était celle de Job qui adressait les paroles du verset du jour aux trois amis qui, venus pour le consoler, l’enfonçaient davantage dans son désespoir par leur incompréhension. À la fin, elle frisera la dureté et la malveillance.

  Le N.T. nous exhorte très précisément à ce sujet : « Frères, même si un homme s’est laissé surprendre par quelque faute, vous qui êtes spirituels, relevez un tel homme dans un esprit de douceur, - prenant garde à toi-même de peur que toi aussi tu ne sois tenté. Portez les charges les uns des autres, et ainsi accomplissez la loi du Christ » (Ga 6:1-2).

  Oh ! Soyons miséricordieux comme notre Père est miséricordieux (#Lu 6:36), et devenons ainsi de véritables et bienfaisants relais de l’amour divin. Plaire au Seigneur

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: De toute évidence, la douceur donne une capacité d’adaptation   Jeu 20 Nov 2014 - 8:38

    Heureux les flexibles

"Heureux les doux car ils hériteront de la terre" Matthieu 5.5
Parfois, avec humour, lorsque je parle de cette troisième béatitude, je dis : "Heureux les flexibles car ils éviteront bien des problèmes sur cette terre !"

À maintes reprises, dans la Bible, nous voyons le Seigneur dire : "Vous êtes un peuple au cou raide !" (Exode 33.3). Je me suis souvent demandé ce que cela pouvait signifier, jusqu’au jour où j’ai compris que Dieu reprochait à son peuple son manque de malléabilité face à lui, aux autres et aux circonstances de la vie.

De toute évidence, la douceur donne une capacité d’adaptation. Ne soyons pas raides envers ce que Dieu nous demande, mais apprenons à courber notre être devant lui. La douceur envers Dieu est cette disposition d’esprit par laquelle nous acceptons tout ce qu’il nous donne comme étant un bienfait, et ceci sans discussion ni résistance. Dans l’Ancien Testament, les doux, les débonnaires, étaient ceux qui s’en remettaient entièrement à Dieu et non à leur propre force.

De plus, sachons êtres doux envers nos frères et sœurs. Combien de fois des conflits ont éclaté par manque de flexibilité ! Par des gens qui ont la nuque raide et veulent toujours avoir raison. Ou bien dans un projet en commun, nous nous trouvons devant un mur qui demande un changement de cap, et là une personne résiste, manquant totalement de maniabilité, ce qui entraîne un malheureux conflit.

Enfin, apprenons à être doux et flexibles devant les circonstances de la vie. Vous savez tous que l’existence nécessite des réajustements. Devant la perte d’un emploi, un déménagement, une maladie… tous ces problèmes, et bien d’autres, demandent une souplesse pour se réajuster. Ceux qui ne le font pas se retrouvent malheureux, et ne réussissent pas à hériter des promesses de Dieu sur cette terre.

Heureux les doux, les flexibles, les débonnaires, les affables, car ils seront une source de bénédiction sur cette terre.

Ne soyez pas de ceux qui sont raides, inflexibles et durs car vous engendrerez beaucoup de problèmes pour vous-même, mais également pour votre entourage. Au contraire, soyez de ceux qui sont doux et qui mettent en pratique la parole de Dieu.

Une prière pour aujourd’hui
Seigneur, je te prie pour que la douceur soit dans mon cœur. Que chaque jour je puisse me rendre malléable entre tes mains. Amen. Patrice Martorano


Grâ

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Les discours agréables sont un rayon de miel, douceur pour l'âme et remède pour le corps   Mer 19 Nov 2014 - 17:26

  Des paroles agréables

"Les discours agréables sont un rayon de miel, douceur pour l'âme et remède pour le corps" Proverbes 16.24

Cherchez-vous à dire de bonnes choses sur vous ou sur les autres ? Prononcez-vous des paroles agréables ?

La Bible nous dit que des paroles agréables sont source de guérison pour le corps. Le vôtre a-t-il besoin d'être guéri physiquement, spirituellement ou émotionnellement ? Vos paroles peuvent opérer cette guérison.

Commencez par prononcer des paroles agréables, qui répandent la vie, l'encouragement et la reconnaissance. Gardez votre cœur en faisant tout votre possible pour n'écouter que des paroles agréables, source de vie.

Si ce que diffusent la télévision ou la radio n'apporte pas la vie à votre âme, alors éteignez le poste. Si vous entendez une conversation qui n'édifie pas ou qui ne produit pas de fruit, n'y prenez pas part.

Faites le choix de méditer la Parole de Dieu qui, selon l'épître aux Hébreux, est vivante, efficace et remplie de paroles agréables.

Si vous choisissez la vie parce que vous faites le choix de paroles source de vie, vous verrez la guérison de Dieu à l'œuvre dans votre vie. Votre âme se sentira fortifiée et en paix et vous avancerez encore plus vers la vie abondante que Dieu vous réserve !

Une prière pour aujourd'hui

Père céleste, merci pour ta Parole qui est la vérité qui me rend libre. À présent, je me repens de toute parole que j'ai prononcée qui a ravagé ma vie et celle de ceux qui m'entourent. Je te demande d'extirper chaque germe négatif qui s'oppose à ta Parole. Aujourd'hui, je choisis de prononcer des paroles de vie afin de pouvoir te rendre gloire. Au nom de Jésus. Amen. Joël Osteen


Grâ

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Vivre dans la paix, la poursuivre et la procurer    Mer 19 Nov 2014 - 8:20

   Vivre dans la paix, la poursuivre et la procurer

     « Dieu nous a appelés à vivre dans la paix. » 1Co 7:15

     « Poursuivez la paix avec tous, et la sainteté. » Hé 12:14

     « Le fruit de la justice, dans la paix, est semé pour ceux qui procurent la paix. » Ja 3:18

  La paix, dans le peuple de Dieu, n’est pas simplement l’absence de conflits. Un groupe de chrétiens peut ignorer volontairement les conflits, bien qu’ils restent sous-jacents. Pour autant, ces chrétiens ne connaissent pas la vraie paix. À l’inverse, on peut reconnaître l’existence de tensions et chercher à les réduire par des compromis, en fermant les yeux sur beaucoup de situations ambiguës. Les cœurs ne sont alors jamais en pleine harmonie. Comment maintenir ou instaurer une vraie paix ?

  La paix n’est pas le produit artificiel et passager d’efforts humains, mais le fruit de l’Esprit donné par le Seigneur de paix (2Th 3:16). Vivre dans la paix, c’est vivre dans la présence de celui qui est le « Prince de paix » (Esa 9:6), en obéissant à sa Parole (Ps 119:165; Esa 48:18). L’humilité et la soumission les uns aux autres favorisent la paix entre croyants, jamais l’indifférence ou le laisser-aller.

  Mais si cette paix nous échappe à cause de nos propres inquiétudes ou de circonstances extérieures, comment la poursuivre avec tous les hommes en général et avec nos frères en particulier ?

  C’est avant tout avoir l’esprit de douceur du Seigneur, être animé de dispositions pacifiques. Cette attitude n’est possible que si « la paix du Christ préside dans nos cœurs » (Col 3:15). Souvent, nous nous croyons assez forts pour surmonter les dissensions par nous-mêmes ; pourtant face à un échec, nous sommes troublés. Alors la Parole de Dieu donne la ressource pour retrouver la paix intérieure : « En toute circonstance, exposez vos requêtes à Dieu …  et la paix de Dieu, qui surpasse toute intelligence, gardera vos cœurs et vos pensées dans le Christ Jésus » (Ph 4:6).

  Comment procurer la paix autour de nous ? Jacques nous le dit : Si nous recherchons la sagesse d’en-haut avec ses neuf caractères, et si nous les manifestons, nous serons comme un semeur qui répand la paix autour de lui. Une moisson de justice sera récoltée dans notre propre vie et dans la vie de ceux qui nous entourent.

  Pour autant que cela dépend de nous, cherchons donc à vivre en paix avec tous les hommes (Ro 12:18), dans la disposition d’esprit que le Seigneur a montrée sur la terre, lui l’homme « débonnaire et humble de cœur » (Mt 11:29). Plaire au Seigneur

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Paul apprenait de Celui qui est doux et humble de coeur   Mar 18 Nov 2014 - 17:52

   "J'ai appris... je sais vivre... je puis tout." Philippiens 4:11-13

En écrivant aux Philippiens, Paul rend témoignage à trois grâces spirituelles. "J'ai appris à être content de l'état où je me trouve." Le grand apôtre des gentils, lui aussi, a dû apprendre au cours de sa vie et de sa marche avec Dieu. Il acceptait les enseignements que lui donnaient certaines expériences, et il apprenait de Celui qui est doux et humble de coeur. Sa vie en fut enrichie, sanctifiée et fortifiée.

Avez-vous l'impression d'être toujours au même point, de passer d'une expérience à l'autre sans en être enrichis? Soyez prêts à apprendre, à profiter des leçons que le Seigneur vous donne, et alors votre vie ne restera pas stationnaire. Chaque jour de sa vie, Paul avait quelque chose à apprendre et à enseigner, il pouvait dire aux Philippiens: "Ce que vous avez appris, reçu et entendu de moi, et ce que vous avez vu en moi, pratiquez-le. Et le Dieu de paix sera avec vous."

"Je sais vivre dans l'humiliation, et je sais vivre dans l'abondance." Sa souplesse et son humilité permettaient à Paul de vivre selon Dieu. Il savait qu'en Lui, il y a assez de grâce pour vivre "content", même dans l'humiliation, qui lui permettait d'apprendre à mieux connaître son Seigneur, Son secours et Sa bénédiction. En cela, il suivait simplement l'exemple de son Sauveur qui "S'est humilié Lui-même, Se rendant obéissant jusqu'à la mort, même jusqu'à la mort de la croix."

Il savait également vivre dans l'abondance, sans en faire un abus, mais de façon que les autres en aient tout le profit. Il savait effectivement vivre pour Dieu en toute circonstance.

"Je puis tout par Celui qui me fortifie." En étant dans la volonté divine et en suivant les instructions du Seigneur, l'apôtre savait que rien ne lui était impossible. Aucune circonstance, aucune difficulté et aucune épreuve ne restaient sans solution. Il y faisait face dans la puissance de son Dieu. Il savait qu'il ne serait pas abandonné et que son Seigneur était avec lui en toute réalité. Il connaissait la puissance divine du Ressuscité et puisait toute sa force en Lui.

Sachons avoir cette même attitude, et le Dieu de l'apôtre pourvoira à tous nos besoins avec gloire.  H.E. Alexander


Grâ

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Douceur n’est pas faiblesse    Mar 18 Nov 2014 - 8:09

    Douceur n’est pas faiblesse

"Car ce n’est pas un esprit de timidité que Dieu nous a donné, mais un esprit de force, d’amour et de sagesse." 2 Timothée 1.7

Un chrétien n'est-il pas censé être doux ? Certes, mais il ne faut pas confondre douceur et faiblesse. Il y a une grande différence entre les deux. La douceur signifie littéralement "la force sous contrôle".
L'Esprit de Dieu ne nous rend pas timides.

Imaginez un étalon sauvage qui a été apprivoisé et dressé. Sa force est restée la même, mais elle est désormais canalisée et mise au service de son maître.

Seuls deux hommes dans la Bible étaient qualifiés de doux : Jésus et Moïse. Ni l'un ni l'autre n'était faible ou lâche. C'étaient des hommes forts, des hommes de conviction. Dieu ne vous demande pas de céder chaque fois qu'on essaie de vous manipuler ou de vous contrôler. Que feriez-vous si quelqu'un vous demandait de faire quelque chose d'immoral, d'illégal ou de déraisonnable ? Vous diriez non !

Pour un chrétien, "non" n'est pas un gros mot. Il n'y a aucun mal à dire "non". C'est même nécessaire de temps en temps. La Bible nous invite à dire "oui" quand nous pensons "oui", et "non" quand nous pensons "non", sans que nous ayons besoin de nous sentir coupables ou de nous justifier.

Dans la vie, et à fortiori dans le ministère, vous rencontrerez tôt ou tard quelqu'un qui cherche à vous intimider, vous contrôler ou vous manipuler. Comment Dieu veut-il que vous réagissiez face à ce genre de personne ?

La réponse se trouve dans 2 Timothée 1.7 : "Car ce n'est pas un esprit de timidité que Dieu nous a donné, mais un esprit de force, d'amour et de sagesse".

C'est ainsi que Dieu veut que vous vous comportiez avec les autres : avec force (assurance), amour (en ayant à cœur leurs besoins) et sagesse. L'Esprit de Dieu ne nous rend pas timides. Il ne fait pas de nous des faibles.

Je connais pourtant des chrétiens qui pensent inconsciemment : "Pour être spirituel, je dois avoir peur des autres. Je dois les laisser faire ce qu'ils veulent et ne pas m'opposer." Si vous lisez la Bible, vous verrez que c'est totalement faux.

Un encouragement pour aujourd'hui  
Vous ne pouvez pas plaire à tout le monde. C'est un fait. Alors, n'essayez plus ! Face à des personnes difficiles, restez sur vos positions, priez pour ceux qui vous persécutent et laissez Dieu faire le reste Rick Warren



Grâ

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: La douceur n'est probablement pas le trait de caractère le plus saillant de nos cultures latines   Lun 17 Nov 2014 - 17:20

      La douceur n'est probablement pas le trait de caractère le plus saillant de nos cultures latines. Dire que notre tempérament naturellement frondeur s'en accommode assez mal est une litote. J'ai été habitué depuis ma plus tendre enfance à considérer que la douceur était synonyme de manque de caractère. Et puis j'ai rencontré une Norvégienne, qui est devenue ma femme, et j'ai eu l'occasion d'apprendre ce que peut être la douceur dans un solide caractère. Si cette précieuse qualité a parfois été pour elle ici en France une cause de souffrance (certains l'interprétaient comme de la mollesse : Enfin, voyons ! Ne jamais s'énerver ; ne jamais crier sur les enfants ni leur distribuer des taloches ? C'est louche !), elle a contribué à faire de notre foyer un havre de paix.

Jésus se disait lui-même "doux et humble de cœur" (Matt 11.29), et pourtant il a montré une exceptionnelle fermeté de caractère lorsqu'il chassa les vendeurs du temple ! Et il faut se souvenir que la douceur est partie intégrante du fruit de l'Esprit, comme l'affirme l'apôtre Paul :
"Mais le fruit de l'Esprit, c'est l'amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, la douceur, la tempérance" (Gal 5.22-23)

Il dit également :
"Que votre douceur soit connue de tous les hommes." (Phil 4.5)

Ce ne sont pas toujours les paroles les plus virulentes qui font le plus d'effet. La voix qui s'enfle est généralement le symptôme d'un ego qui se dégonfle. Le livre des Proverbes nous dit :
"Par la lenteur à la colère on fléchit un prince, et une langue douce peut briser des os." (Pr 25.15).

L'Écriture nous recommande la douceur dans différents domaines de la vie. Si l'on est appelé à réprimander quelqu'un, mieux vaut laisser la masse d'armes au vestiaire :
"… prêche la parole, insiste en toute occasion, favorable ou non, reprends, censure, exhorte, avec toute douceur et en instruisant" (2Tim 4.2).

Pour qu'une personne puisse être ramenée dans le droit chemin lorsqu'elle s'est égarée, elle n'a nul besoin d'un parangon de vertu comme modèle, pour la moraliser du haut de sa très haute spiritualité. Il lui faut la douceur d'une âme compatissante qui soit pleinement consciente de sa propre faiblesse : "Frères, si un homme vient à être surpris en quelque faute, vous qui êtes spirituels, redressez-le avec un esprit de douceur. Prends garde à toi-même, de peur que tu ne sois aussi tenté." (Gal 6.1)

Lorsque des gens contestent le bien-fondé de notre foi, abandonnons les discussions épiques au profit de la douceur :
"Or, il ne faut pas qu'un serviteur du Seigneur ait des querelles ; il doit, au contraire, avoir de la condescendance pour tous, être propre à enseigner, doué de patience ; il doit redresser avec douceur les adversaires…" (2Tim 2.24-25)

"… étant toujours prêts à vous défendre, avec douceur et respect, devant quiconque vous demande raison de l'espérance qui est en vous…" (1Pi 3.15)

Une bonne question, pour terminer :
"Lequel d'entre vous est sage et intelligent ? Qu'il montre ses œuvres par une bonne conduite avec la douceur de la sagesse." (Ja 3.13) Jean-Claude Guillaume


Grâ

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Pour le chrétien, les insultes personnelles sont des occasions de rayonner de l’incroyable douceur de notre Seigneur Jésus   Lun 17 Nov 2014 - 8:26

   LE CHRÉTIEN FACE À LA PERSÉCUTION      

     Mais moi, je vous dis de ne pas résister au méchant ; mais si quelqu’un te frappe sur la joue droite, présente-lui aussi l’autre.  Matthieu 5:39

     Ces versets mettent en évidence l’humiliation qui est attachée au nom de « chrétien ». Du point de vue de la morale naturelle, si quelqu’un ne rend pas coup pour coup, c’est un lâche. Du point de vue spirituel, si un homme ne riposte pas, c’est une preuve de la présence du Fils de Dieu en lui. Si on vous insulte, faites taire tout ressentiment et saisissez l’occasion pour laisser le Fils de Dieu se manifester à travers vous. On ne peut pas faire semblant d’avoir les sentiments qui étaient en Jésus-Christ. Ils sont en nous, ou ils n’y sont pas. Pour le chrétien, les insultes personnelles sont des occasions de rayonner de l’incroyable douceur de notre Seigneur Jésus.

     L’enseignement du Sermon sur la Montagne n’est pas : « Faites votre devoir », mais « faites plus que votre devoir ». Ce n’est pas notre devoir de faire un deuxième « mille », ou de tendre l’autre joue, mais Jésus dit à ses disciples d’agir toujours ainsi. Bannissons des pensées comme : « Je ne peux pas en faire davantage », ou : « On ne m’a pas pris au sérieux, j’ai été incompris. » Chaque fois que je revendique mes droits, je fais tort au Fils de Dieu ; par contre je peux éviter à Jésus d’être blessé si je reçois les coups moi-même. C’est ainsi qu’on peut se charger des afflictions du Christ. Le disciple réalise que, dans sa vie, c’est l’honneur de son Seigneur qui est en jeu, et non le sien.

     Ne vous attendez pas à ce qu’on soit juste envers vous, mais ne cessez jamais de l’être vous-même. Nous réclamons toujours la justice. Voici ce qu’enseigne le Sermon sur la Montagne : « Ne vous attendez pas à la justice, mais vous, pratiquez-la. » O. Chambers


Grâ

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Puissions-nous chercher à gagner les autres par la douceur de nos paroles et de nos actes.   Dim 16 Nov 2014 - 16:34

    Seulement, conduisez-vous d’une manière digne de l’Évangile de Christ, {Philippiens 1:27}

Le mot « conduite » ne veut pas simplement dire nos discussions les uns avec les autres, mais c’est le cours entier de notre vie et notre comportement dans le monde. Le mot grec signifie : « les actions et les privilèges de la citoyenneté » et ainsi, il nous est commandé de faire que nos actions, comme citoyens de la Nouvelle Jérusalem, soient telles que provenant de l’évangile du Christ. De quelle sorte de conduite s’agit-il ? En premier lieu l’évangile est très simple. Ainsi les chrétiens doivent être simples et ordinaires dans leurs habitudes. Il doit y avoir à propos de nos manières, de notre discours, de nos vêtements, de tout notre comportement, cette simplicité qui est l’âme de la beauté.

L’Évangile est totalement vrai, c’est de l’or sans scories ; et la vie du chrétien sera inutile et sans valeur sans le joyau de la vérité. L’Évangile est un évangile très courageux, il proclame fermement la vérité, que les hommes l’aiment ou ne l’aiment pas ; nous devons de la même façon être fidèles et impassibles. Mais l’Évangile est également très doux. Remarquons cet esprit dans son Fondateur : « un roseau meurtri qui ne cassera pas ». Quelques professeurs sont plus piquants qu’une haie d’épines ; de tels hommes ne sont pas semblables à Jésus.

Puissions-nous chercher à gagner les autres par la douceur de nos paroles et de nos actes. L’Évangile est très affectueux. Il est le message du Dieu d’amour à une race perdue qui a chuté. Les dernières recommandations du Christ à ses disciples furent : « Aimez-vous les uns les autres ».

Recherchons une union plus réelle, plus cordiale, et l’amour envers tous les saints ; ainsi qu’une compassion plus tendre envers les âmes des hommes les pires et les plus vils ! Nous ne devons pas oublier que l’Évangile de Christ est saint. Il n’excuse jamais le péché : il le pardonne, mais seulement à travers une expiation.

Si notre vie doit ressembler à l’Évangile, nous devons fuir, pas simplement les vices les plus gros, mais tout ce qui entraverait notre parfaite conformité à Christ. Pour son égard, en égard à nous-mêmes, et par égard pour les autres, nous devons faire jour après jour notre possible pour permettre à notre conduite d’être plus en accord avec son évangile. Ch. Spurgeon


Grâ

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Revêtons-nous de ... douceur!   Dim 16 Nov 2014 - 6:32


Bien-aimés  -  Jésus est « doux et humble de coeur. Il aime l’humilité, lui dont le « joug est doux ».
Les apôtres, en cela aussi, ont imité Jésus.
Pierre, qui à Gethsémané tira impatiemment l’épée, invite plus tard ses lecteurs à répondre à leurs ennemis « toujours avec douceur ».
Jacques écrit: « Que tout homme soit lent à la colère », et encore: « Recevez avec douceur la parole ».
Enfin Paul, l’ancien persécuteur, s’efforce d’avoir en lui les sentiments qui étaient en Jésus-Christ, supplie par « la douceur du Christ. », parle de sa propre douceur, invite ses lecteurs à rechercher cette qualité, principalement quand il s’agit de blâmer le prochain, et il la désigne comme un des fruits de la vie nouvelle en Christ.
La douceur signifie littéralement "la force sous contrôle".
Loin d’être une manifestation de faiblesse, la douceur est le fruit d’une force intérieure liée à la maîtrise de soi et inspirée par l’humilité.
Il se dégage de la douceur une puissance extraordinaire. La Bible précise qu'une « langue douce peut briser des os » Par conséquent, la véritable puissance n'est pas dans l'emportement, ni dans la dureté ou la méchanceté mais bien plutôt dans la bonté et la douceur !
Ainsi : «Revêtons-vous d’ardente bonté, de bienveillance, d’humilité, de douceur, de patience». Que votre semaine soit bénie… Bien à vous, Josy R.

Et son fruit est doux à mon palais. {Cantique des cantiques 2:3}

La foi, dans l’Écriture, est décrite comme dépendant de tous les sens. Elle est visible : « Tournez-vous vers moi, et vous serez sauvés ». On peut l’entendre : « Ecoutez, et votre âme vivra ». La foi est odorante : « La myrrhe, l’aloès et la casse parfument tous tes vêtements » ; « Ton nom est un parfum qui se répand ».

La foi est un contact spirituel. Par cette foi la femme est venue derrière Jésus et a touché l’ourlet de son vêtement, et par cette foi nous obtenons ce que nous annonce la bonne parole de vie.
La foi a également un goût pour l’esprit. « Que tes paroles sont douces à mon palais, Plus que le miel à ma bouche ».

« Si vous ne mangez la chair du Fils de l’homme, et si vous ne buvez son sang, vous n’avez point la vie en vous-mêmes ». Ce « goût » est la foi dans une de ses plus sublimes opérations.  
Une des premières performances de la foi est d’entendre. Nous entendons la voix de Dieu, non pas avec seulement notre oreille extérieure, mais avec notre oreille intime ; nous l’entendons comme étant la Parole de Dieu, et nous croyons qu’il en est ainsi ; c’est ici l’écoute de la foi.
Alors notre esprit prend garde à la vérité telle qu’elle nous est présentée ; c’est-à-dire que nous le comprenons, nous en percevons la signification ; c’est la manière de « voir » la foi.

Ensuite nous découvrons combien elle est précieuse ; nous commençons à l’admirer, et nous découvrons combien elle est parfumée ; c’est la foi dans son « odeur ». Alors nous nous approprions les miséricordes qui sont préparées pour nous en Christ ; c’est la foi dans son « contact ». De là vont suivre les plaisirs, la paix, la joie, la communion ; qui sont la foi dans son « goût ».

Chacun de ces actes de la foi est de sauver. Entendre la voix de Christ comme étant la voix certaine de Dieu dans notre âme nous sauvera ; mais ce qui donne le vrai plaisir est l’aspect de la foi dans lequel Christ est reçu en nous, et fait, par une appréhension intime et spirituelle de sa douceur, que nous avons ainsi la nourriture de nos âmes. C’est alors que nous nous asseyons sous son ombre avec une grande joie, et que nous trouvons son fruit doux à notre palais. Ch. Spurgeon




Vidéo : Que votre douceur soit connu de tous les hommes


_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne


Dernière édition par Josy le Mar 18 Nov 2014 - 8:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Revêtons-nous de ... douceur!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Revêtons-nous de ... douceur!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les dons de l'Esprit
» 19 mai jour de pleine lune où nous fêtons l'anniversaire de BOUDDHA
» Dieu nous bénit
» Ne nous inquiétons jamais du lendemain
» nous nous inquietons...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM ROSE D'AUTOMNE :: SELON LA PAROLE DE DIEU :: Gouttes de Rosée (Méditations journalières - un thème par semaine)-
Sauter vers: