FORUM ROSE D'AUTOMNE

L'ART DE VIVRE ET DE VIEILLIR SELON DIEU !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Forum pour quatre sites que je vous invite à visiter : La vie chrétienne: Gouttes de rosée : http://www.rosee.org/rosee - L’art de vieillir: Rose d’automne : http://www.rosee.org/rosedautomne - Vie communautaire: La roseraie: http://www.rosee.org/roseraie - Famille, Ecologie: http://www.rosee.org/famillebiblique - Bienvenue à tous ! Le but de ce forum est d'être une petite oasis pour chacun de ceux qui le visite... et Je prie le Seigneur de nous permettre de nous encourager, nous édifier et de le voir glorifié dans le partage de sa Parole, que chaque visite sur ce forum soit pour chacun de nous une bénédiction de plus dans notre vie. N’hésitons pas non plus à partager nos sujets de prières afin que plusieurs puissent intercéder avec nous… L'expression des dons de chacun est bienvenue....

Partagez | 
 

 Le don est un hommage volontaire à Dieu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4230
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Le don est un hommage volontaire à Dieu   Dim 31 Aoû 2014 - 6:23


Bien-aimés - Comme le Père et le Fils donnent librement toutes choses, le chrétien doit donner librement.
L’aumône reprend sa véritable signification: un acte d’amour désintéressé, et non plus un mérite acquis.
Le don, hommage volontaire à Dieu, sans contrainte ni pression, est ainsi devenu un des éléments vivants du culte chrétien.
« Voici comment nous avons connu l’amour: Christ a donné sa vie pour nous; nous aussi, nous devons donner notre vie pour les frères et sœurs. » 1 Jean 3:16
« Les dons pour l’œuvre de Dieu n’ont de valeur que s’ils proviennent de ceux qui se sont préalablement offerts eux-mêmes à Dieu », fait remarquer G. Campbell Morgan.
Non seulement Dieu aime que nous donnions joyeusement,  —  ce qui est déjà une raison suffisante pour nous faire ouvrir largement notre portefeuille — mais il nous garantit qu’en tous les cas nous sommes gagnants, maintenant et pour l’éternité.
« Donnez, et il vous sera donné : on vous donnera dans le sein bonne mesure, pressée, secouée et débordante » (Luc 6:38).
— soyez prompts à donner (2Co 8:12)
— ne donnez pas plus que vous ne possédez (2Co 8:12
— faites que l’égalité règne entre vous (2Co 8:13-15)
Je vous souhaite une calme et harmonieuse semaine… Affectueusement à vous, Josy

Mais quand tu fais l’aumône, que ta main gauche ne sache pas ce que fait ta droite, afin que ton aumône se fasse en secret; et ton Père,  qui te voit dans le secret, te le rendra publiquement. {Mat 6:3,4}

Aucune promesse n’est faite à ceux qui donnent afin d’être vus des hommes. Ils ont déjà leur récompense et ne peuvent pas espérer être payés deux fois. Cachons donc nos actes de charité, cachons-les même à nos propres yeux. Que de donner souvent et beaucoup soit dans ta vie une chose aussi naturelle que de prendre tes repas, en sorte que tu puisses noter combien de fois tu l‘as fait.

Fais ton aumône sans te murmurer tout bas à toi-même: "Comme je suis généreux!" Ne cherche pas à t’en rémunérer ainsi. Laisses-en le soin à Dieu qui ne manque jamais de voir, de se souvenir et de récompenser. Heureux l’homme que sa bonté occupe toujours en secret, car ses bienfaits ignorés sont pour lui une source intarissable de joie. Ce pain-là lui est une nourriture plus agréable que les banquets des rois. Comment pourrai-je m’accorder ce luxe si délicieux? Ne sera-ce pas en laissant déborder ce qu’il y à de tendresse et de générosité dans mon âme?

Dès ici-bas et ci-après, le Seigneur sera lui-même le rémunérateur de celui qui donne en secret. Il le récompensera au temps convenable et de la manière qu’il jugera la meilleure? L’éternité seule nous révèlera la portée complète de cette promesse.  Ch. Spurgeon




Reçois l'adoration


_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne


Dernière édition par Josy le Ven 12 Sep 2014 - 7:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4230
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Cherchons aujourd’hui à donner et à pardonner   Dim 31 Aoû 2014 - 16:17

  Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde. {Matthieu 5:7}

Est-il juste que celui qui ne veut pas pardonner soit pardonné, et que celui qui ne donne rien aux pauvres soit soulagé dans ses besoins ! Dieu nous rendra suivant notre propre mesure, et ceux qui auront été des maîtres durs et des créanciers impitoyables risquent de voir le Seigneur agir durement avec eux. « Il y aura un jugement sans miséricorde pour celui qui n’aura pas usé de miséricorde. »

Cherchons aujourd’hui à donner et à pardonner. Apprenons à porter et à supporter. Ayons de la bonté, de la tendresse et de la charité. Ne portons pas de jugements sévères sur la conduite des gens et ne leur cherchons pas de sottes querelles ; ne tirons pas non plus avantage d’eux et ne soyons pas difficiles à contenter. Nous voulons obtenir miséricorde : soyons, nous aussi, miséricordieux. Pour avoir droit à la béatitude, remplissons-en la condition. N’est-ce pas un agréable devoir que d’être bon ? N’y trouvons-nous pas plus de douceur que dans la colère, l’indignation ou le manque de générosité ? Là-même il y a déjà une bénédiction. Et obtenir miséricorde est une belle récompense. Seule, la souveraine grâce pouvait faire une promesse semblable.

Nous ne quittons à nos semblables que quelques centimes, et le Seigneur nous quitte notre dette tout entière... Ch. Spurgeon





_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4230
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Il n'y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu'on aime..    Lun 1 Sep 2014 - 7:48

  Il n'y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu'on aime.. - Je vous ai appelé mes amis. Jean 15;13-15

Jésus ne me demande pas de mourir pour lui, mais bien de donner ma vie pour lui.

Pierre, de tout son coeur, disait: "Je donnerai ma vie pour toi." Où en serait le chrétien qui n'aurait pas le courage de faire une telle déclaration? Le sentiment du devoir suppose toujours un peu d'héroïsme. Le Seigneur vous a-t-il déjà posé cette question : "Veux-tu donner ta vie pour moi?" Il est plus facile de mourir que de donner sa vie, jour après jour, en sacrifiant toutes ses plus hautes ambitions. Nous ne sommes pas faits pour vivre toujours dans la lumière de l'inspiration, mais nous avons à nous souvenir de ces moments-là pour nous aider à vivre dans la vie ordinaire. Jésus n'a eu dans toute sa vie qu'un seul moment d'entière illumination, sur la montagne de la transfiguration. Et puis il s'est de nouveau dépouillé de toute sa gloire pour redescendre dans la plaine, parmi les démoniaques. Pendant trente-trois ans, Jésus a donné sa vie pour faire la volonté de son Père. "Nous aussi, dit l'apôtre Jean, nous devons donner notre vie pour nos frères." Mais cela est contraire à la nature humaine.

Si je suis un ami de Jésus, il faut que je donne, résolument et attentivement, ma vie pour lui. Certes, cela est difficile, mais il faut remercier Dieu pour cette difficulté. Le salut pour moi est facile, parce qu'il a tant coûté à Dieu, mais la manifestation du salut en moi est difficile. Dieu me sauve, me revêt du Saint-Esprit, et puis Il me dit: "Va de l'avant; sois fidèle à ton Dieu, bien que, tout autour de toi, te pousse à l'infidélité." - "Je vous ai appelés mes amis", nous dit Jésus.

Soyez fidèle à votre Ami, et souvenez-vous que vous le représentez ici-bas, et que vous êtes responsable de son honneur. O. Chambers




_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4230
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: les Macédoniens s’étaient « donnés eux-mêmes, d’abord au Seigneur    Lun 1 Sep 2014 - 16:27

 L’amour des Macédoniens

     « Nous vous faisons connaître, frères, la grâce que Dieu a donnée parmi les assemblées de la Macédoine : dans les grandes détresses qui les ont éprouvées, l’abondance de leur joie et leur profonde pauvreté ont fait abonder la richesse de leur générosité. Car dans la mesure de leurs moyens (j’en rends témoignage), et au-delà de leurs moyens, spontanément, ils nous ont demandé avec beaucoup d’insistance la grâce et la communion de ce service envers les saints. » 2Corinthiens 8:1-4

  C’est souvent difficile souvent de parler de questions d’argent entre chrétiens. Pourtant Paul, conduit par le Saint Esprit, consacre une bonne partie de sa lettre à ce sujet.

  Dans le but de stimuler les Corinthiens, il leur donne l’exemple des chrétiens de Macédoine (Grèce du nord) qui avaient participé généreusement à une collecte en faveur des chrétiens de Judée.

  Paul avait peut-être manifesté une certaine réticence à accepter leurs dons, car les Macédoniens passaient par de sévères persécutions et vivaient dans une profonde pauvreté. Mais ces frères avaient vigoureusement insisté pour se joindre à cette collecte pour les frères pauvres de Jérusalem. Ils tenaient à participer à ce service d’amour envers des frères lointains et inconnus. Ils voulaient montrer, par ce geste, leur communion avec d’autres chrétiens dans les difficultés. Pas d’égoïsme chez les Macédoniens, mais la spontanéité d’un premier amour qui donne avec joie !

  Quand l’amour pour le Seigneur est là, les croyants pensent plus aux besoins des autres qu’aux leurs. Il y avait cet amour chez les premiers chrétiens de Jérusalem : ils avaient toutes choses communes et « personne ne disait d’aucun de ses biens qu’il lui appartenait en propre » (Ac 4:32).

  Si, d’une manière générale, la fraîcheur du premier amour s’est atténuée parmi les chrétiens, ma responsabilité personnelle, à moi qui aime le Seigneur, reste entière de montrer mon amour, de le montrer concrètement, en action et en vérité. Je désire aussi écouter l’exhortation à ne pas m’attacher aux choses matérielles qui ne sont que pour un temps et, au contraire, de rechercher les choses qui sont éternelles (2Co 4:18).

  Le secret pour aimer le Seigneur de tout son cœur, comme au début, ne se trouve-t-il pas dans le don de soi ? Ainsi les Macédoniens s’étaient « donnés eux-mêmes, d’abord au Seigneur » (2Co 8:5). Paul lui-même déclarait en toute vérité : « Pour moi, vivre, c’est Christ » (Ph 1:21) ? Plaire au Seigneur



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4230
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Chaque fois que nous sommes tentés d’attirer l’attention sur ce que nous avons fait, recherchons consciencieusement l’anonymat   Mar 2 Sep 2014 - 8:24

Une main gauche qui ignore tout

Mais quand tu fais l’aumône, que ta main gauche ne sache pas ce que fait ta main droite. Matthieu6 :3

Comment pouvons nous suivre le conseil de Jésus de laisser luire notre lumière devant les hommes afin qu’ils voient nos bonnes œuvres, Matthieu 5 :16, s’il nous dit d’autre part que notre main gauche ne doit pas savoir ce que fait la droite ? Y a-t-il une contradiction ? non, pas si nous en percevons le sens profond.

Robertson McCall a fait a ce sujet une remarque intéressante : «Montrez quand vous êtes tenté de cacher ; cachez quand vous êtes tenté de montrer.» La clé consiste à donner gloire à Dieu. Nous devrions partager librement avec d’autres certaines choses que nous faisons, tandis que d’autres ne pourraient être racontées sans donner lieu à de l’ostentation. Nous nous interrogeons : qui en reçoit la gloire ? Les gens nous exaltent-ils, ou louent-ils l’œuvre de Dieu en nous ? nous cachons souvent la foi qui nous motive et nous mettons en avant ses manifestations. Il en résulte que les gens croient que nous sommes ainsi par nos propres forces, et que nous agissons conformément à notre bienveillance naturelle.

Nous devrions donner de telle façon que les autres voudront savoir pourquoi nous agissons de la sorte et pourquoi nous donnons de nous-même.. il ne faut pas rapporter ce qu’a fait la main droite pour que la main gauche la loue.

Faisons une expérience aujourd’hui. Chaque fois que nous sommes tentés de taire notre foi, faisons un effort concerté pour témoigner de l’espérance de notre vie, et chaque fois que nous sommes tentés d’attirer l’attention sur ce que nous avons fait, recherchons consciencieusement l’anonymat. Le don silencieux rayonnera de notre être et le don extériorisé en intensifiera l’éclat. L.J. Ogilvie



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4230
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Recevez d’abord avant de donner !   Mar 2 Sep 2014 - 17:02

  Recevez d’abord avant de donner !

"Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique…" Jean 3.16

La seule réponse, ou la solution que Dieu avait pour le monde enténébré était "son Fils unique". Mais l’avez-vous reçu tel quel?

Vous vous posez la question de savoir si la victoire est possible dans la vie chrétienne ? La réponse est oui !

Avez-vous reçu le "Fils/Lumière" ? Quand la lumière brille dans un lieu obscur, les ténèbres disparaissent sans difficulté et promptement (Jean 8.12). Continuez-vous à vivre dans les ténèbres de l’ignorance, de la dépression, de la maladie… ? Dans ce cas, arrêtez-vous et réfléchissez-y ! Vous est-il déjà arrivé d‘appuyer sur un interrupteur et que la lumière refuse d’éclairer votre chambre ? Vous n’y pensez même pas ! Alors pourquoi ne laissez vous pas le "Fils/Lumière" éclairer votre vie ?

Avez-vous reçu le "Fils/Trésor" ? Trésor de la sagesse et de la connaissance ? Si vous avez réellement reçu le Fils, alors sachez que la sagesse, la connaissance et l’intelligence vous sont communiquées par celui qui demeure en vous (Colossiens 2.3). Vous êtes connecté(e) à la source de la sagesse, sagesse qui a créé le monde. Regardez comment la sagesse a transfiguré Salomon et l’a élevé au-dessus des hommes de sa génération. Cette glorieuse sagesse est en vous ! Laissez le Saint-Esprit l’utiliser pour vous faire sortir de vos chemins d’échec, de misère spirituelle et vous aider à impacter votre génération !

Avez-vous reçu le "Fils/Victoire" ? Relisez Romains 8.37 ! Combien de combats avez-vous perdus ? Un grand nombre, peut être ! Vous êtes découragé(e) et vous vous posez la question de savoir si la victoire est possible dans la vie chrétienne ? La réponse est oui. Mais comment ? Le vainqueur est déjà en vous. Il est plus grand que l’ennemi, les persécutions, les démons, les hommes qui sont au dehors et vous combattent.

Vous êtes déjà plus que vainqueur par le Fils. Il est votre victoire, votre force. Votre faiblesse n’est pas votre problème. Votre problème vient du fait que dans vos combats quotidiens vous ne vous appuyez pas sur sa force, sa puissance sa victoire. Sans lui vous ne pouvez rien faire !

Une prière pour aujourd’hui
Père, je n’ai pas accepté le fait que tu m’aies tout donné en ton Fils. J’ai négligé ta solution en essayant de vivre la vie chrétienne avec mes propres recettes et cela a abouti à un échec, un découragement. Mais, aujourd’hui j’accepte ta solution, ton Fils unique, Jésus comme ma lumière, ma sagesse, ma victoire, mon tout en tout. Je te remercie pour ce trésor. Amen. Mamadou
Karambiri


_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4230
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Mettez-vous à l'oeuvre, offrez vos services; donnez-vous, mais d'une façon cachée   Mer 3 Sep 2014 - 8:02

 "Jésus, qui savait que le Père avait remis toutes choses entre Ses mains, qu'Il était venu de Dieu, et qu'Il S'en allait à Dieu... prit un linge."Jean 13:3-4

Jésus prit un linge... Dans les dernières heures de Sa vie avant la trahison, notre Seigneur et Maître Se lève, non pas pour défendre Sa cause ou pour affirmer Sa divinité, mais Il Se lève... pour prendre un linge, afin d'essuyer les pieds de Ses disciples. La Bible seule peut présenter des tableaux d'un sens aussi profond; elle seule peut faire ressortir de tels contrastes. Ce linge, symbole du service pour les autres, de la besogne la plus humble, le voici dans les mains bénies de Celui à qui le Père a remis toutes choses. La plénitude de la divinité est en Lui... et cependant Il S'apprête à laver les pieds de Ses disciples, et quels disciples! Le Possesseur des cieux et de la terre, à qui toute autorité est donnée, au lieu de faire valoir Sa puissance, S'abaisse jusque-là.

Vos mains qui, à l'occasion, manient l'épée de l'Esprit savent-elles aussi prendre "un linge" pour servir les autres en toute humilité? Ces mains qui savent feuilleter et étudier la Bible – parfois égoïstement – savent-elles aussi travailler pour aider et soulager les autres, pour alléger leurs fardeaux trop lourds? Ce coeur bouillant pour le Seigneur, est-il prêt à manifester Son amour dans le service le plus humble pour les autres?

Vous désirez sincèrement, pour employer les termes de la parabole de Luc 15, chercher les âmes en allumant une chandelle pour balayer la maison avec soin, jusqu'à ce que la drachme perdue soit trouvée. Mais savez-vous prendre le balai chez vous, pour vaquer aux soins du ménage, bien que vous sachiez que le Père vous a tout donné en vous donnant Christ? Etes-vous un disciple de Celui qu'on appelait le Fils du charpentier? Prouvez-le par votre vie!

Mettez-vous à l'oeuvre, offrez vos services; donnez-vous, mais d'une façon cachée. Prenez le "linge" sans faire de bruit; servez les disciples sans attirer l'attention. Laissez-vous envelopper par cet amour dont Il vous aime jusqu'à la fin. Vous vivez dans une atmosphère d'égoïsme, mais vous avez tout pleinement en Christ; c'est pourquoi, levez-vous et suivez Son exemple. H.E. Alexander



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4230
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Ne gardez pas pour vous les bienfaits du Seigneur   Mer 3 Sep 2014 - 8:12

     Tout ce que Dieu me donne, je dois le répandre en son honneur.

Ils apportèrent cette eau à David ; mais il refusa d'en boire et il la répandit en l'honneur de l'Éternel. (2 Samuel 23:16)

À cette eau précieuse, tirée du puits de Bethléem, vous pouvez comparer tous ces précieux dons de Dieu : l'amour, l'amitié, les bénédictions spirituelles. Est-ce que vous vous en emparez, au péril de votre âme, pour vous en assouvir égoïstement ? Alors il ne vous est plus possible de les répandre devant Dieu.
   
  Vous ne pouvez plus offrir à Dieu, comme une sainte offrande, ce que vous vous réservez pour votre propre satisfaction. Le bienfait de Dieu, ainsi réservé, vous empoisonnera. Il vous faut le sacrifier, le répandre, en faire ce qui, pour te bon sens, est un absurde gaspillage.

De quelle façon puis-je répandre devant le Seigneur l'amour humain ou la grâce divine ? Par la manière même dont je les considère. Il y a certains bienfaits qui nous viennent des autres et que nous n'oserions pas accepter si nous ne connaissions pas Dieu, parce que nul pouvoir humain n'est capable de les rendre. Mais il me suffit de dire : "C'est trop beau pour moi, c'est trop beau pour une créature humaine je veux le répandre devant te Seigneur." Et tout cela se répand autour de moi comme des fleuves d'eau vive. Tant que je n'ai pas fait à Dieu cette offrande, je risque de faire du mal à ceux que j'aime comme à moi-même, parce que tout cela se transforme en convoitises. Il y a des convoitises même dans les plus nobles aspirations. L'amour lui-même doit être transfiguré, et répandu devant le Seigneur.

Ne gardez pas pour vous les bienfaits du Seigneur. O. Chambers



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4230
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Plus de bonheur à donner qu’à recevoir qu’à recevoir   Mer 3 Sep 2014 - 16:36

  Plus de bonheur à donner qu’à recevoir qu’à recevoir

Toujours et partout, j’ai voulu vous montrer, par l’exemple, comment il fallait travailler pour pouvoir soutenir les faibles. Rappelons–nous ce que le Seigneur Jésus lui–même a dit : « Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir ».  Actes 20 :35

La vraie façon de recevoir, c’est de donner. Chaque fois que tu ouvres ton cœur à ton frère, le Maître fait en sorte que non seulement tu ne perds rien, mais tu te trouve immensément comblé. Quand, pour l’amour de lui, tu quittes quelque chose, il l’a dit tu reçois au centuple. Et c’est strictement vrai.

Pour bien s’en rendre compte chaque chrétien devrait savoir, tout comme un physicien réduit les aliments en calories, réduire  en «éléments de bonheur selon Dieu» tous les bonheurs qu’il a. il s’apercevrait alors que des objets ou des actions qu’il croyait très féconds en bonheur ne valent rien tandis que d’autres ont un pouvoir enrichissants qu’il ne soupçonnait pas. Par exemple, il saurait que refermer ses bras sur les biens qu’on possède est une pauvre opération : tu gardes ta porte fermée afin que rien ne sorte de chez toi mais, ce faisant, tu diminues ton « bonheur selon Dieu».

Tel au contraire qui donne largement, s’il avait de bon yeux verrait, au moment où il ouvre sa porte pour faire don d’un peu de pain, d’un peu d’amour à quelques malheureux, cent fois l’équivalent de son cadeau en «bonheur selon Dieu» se faufiler dans sa maison.

Tu te rappelles ces contes de ton enfance où une bonne fée déguisée en pauvresse vient demander l’aumône à d’humbles paysans. Pour le peu qu’ils lui donnent, elle les comble de richesses.

C’est là ce que le Maître fait chaque jour. Dès qu’un pauvre cœur d’homme donne le peu qu’il a , s’oublie autant qu’il peut et aime autant qu’il sait, les écluses du ciel lui vers un grand flot, une inondation  d’un bonheur sans égal.  Philippe Vernier



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4230
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, à offrir vos corps comme un sacrifice vivant   Jeu 4 Sep 2014 - 8:32

  Un sacrifice vivant

"Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, à offrir vos corps comme un sacrifice vivant…" Romains 12.1

C.T. Studd, un célèbre joueur de cricket britannique affirma : "Si Jésus-Christ est Dieu et mourut pour moi, alors aucun sacrifice n'est trop grand pour lui !"  

Au cours de votre séjour sur cette terre, l'Éternel votre Dieu vous mettra de bien des manières à l'épreuve.

Aussi longtemps que nous résistons à l'idée de nous offrir à Dieu comme sacrifice vivant, nous ne pouvons prétendre suivre Christ. L'apôtre Paul nous apprend que le seul sacrifice que Dieu accepte de notre part, c'est le moi tout entier. Cela sous-entend que tant que le "moi" règne encore sur nous, notre vie n'est pas encore pleinement livrée à Dieu.

Ce qui caractérise les grands leaders de ce siècle ou des siècles passés, c'est justement l'esprit de sacrifice par lequel ils étaient animés. Ils sacrifiaient beaucoup pour se consacrer à ce qui il y a de meilleur, c'est-à-dire Christ !

Il vous faut savoir que plus vous grandirez avec Dieu, plus les sacrifices que vous devrez faire seront coûteux. Ce qui donnera du prix au sacrifice que vous offrez à Dieu se déterminera souvent à la valeur que vous lui accordez.

À ce sujet, je vous invite à étudier la vie du patriarche Abraham. Vous pourrez constater qu'au fur et à mesure qu'il entrait dans les promesses de Dieu, les sacrifices qu'il devait faire étaient de plus en plus importants. Dieu le conduira progressivement jusqu'au test ultime de sa foi et de son obéissance en lui demandant de lui offrir son fils Isaac ! Si la foi d'Abraham arriva à cet apogée-là, c'est parce qu'à chaque fois que Dieu lui lançait un défi, il le relevait ! Il acceptait de céder, de renoncer à tout, pour s'attacher à celui qui était le seul à pouvoir le faire entrer dans ses promesses !

Au cours de votre séjour sur cette terre, l'Éternel votre Dieu vous mettra de bien des manières à l'épreuve. Il testera votre soumission, votre obéissance, mais aussi votre attachement à lui pour voir où est votre cœur !

Acceptez de relever ces défis qu'il vousr envoie et saisissez chaque opportunité pour lui montrer votre appartenance !

Un choix pour aujourd'hui
Dès à présent, je prends l'engagement de te suivre, de renoncer à tout ce qui pourrait m'empêcher d'être à ton service. Je me mets volontairement à part, afin d'être un vase d'honneur au travers duquel tu te glorifies. Yannis Gautier



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4230
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Le chrétien doit-il donner la dîme ?   Jeu 4 Sep 2014 - 16:59

    Le chrétien doit-il donner la dîme ?

La pratique de donner la dîme à Dieu, c'est-à-dire la dixième partie de son revenu, est une très vieille histoire. Cela commença avec Abraham, qui s'appelait alors Abram ; lorsqu'il revint en vainqueur après avoir délivré Lot, son neveu, il donna la dîme de tout au sacrificateur Melchisédek (Gen 14.20 ; Heb 7.1-10). Plus tard, Jacob décida aussi de donner la dîme à Dieu (Gen 28.22). L'expression "donner" montre qu'ils le faisaient de leur plein gré. Ensuite, cela devint une obligation légale (Lev 27.30-33), et la dîme devint la ressource des Lévites, qui faisaient le service du temple.

Du temps de Jésus, on parlait de "payer" la dîme, un peu comme on paie ses impôts (Mat 23.23 ; Luc 11.42). Seul, le pharisien orgueilleux disait : "Je donne la dîme" (Luc 18.12), montrant par là sa générosité. À part six autres textes dans Heb 7.2-9, où il est question d'Abraham, le mot dîme ne se trouve plus dans le Nouveau Testament. Mais cela ne veut pas dire qu'il ne soit plus nécessaire, sous la Nouvelle Alliance, de donner de son argent. Si, sous l'Ancienne Alliance, le dixième de nos revenus appartenaient à Dieu, devrions-nous faire moins sous la Nouvelle Alliance, qui est une "alliance plus excellente" (Heb 7.22 ; 8.6) ?

Mais nulle part dans le Nouveau Testament nous ne trouvons à cet égard une obligation légale. Chacun cependant est exhorté à donner selon son cœur :
"Que chacun de vous, le premier jour de la semaine, mette à part chez lui ce qu'il pourra, selon sa prospérité" (1Co 16.2)

La dîme est donc passée du statut d'obligation légale à celui de devoir moral, sur une base totalement volontaire. Mais si, d'une part, faire aujourd'hui de la dîme une obligation me semble aller "au-delà de ce qui est écrit" (1Co 4.6), il est prouvé, d'autre part, qu'il y a une véritable bénédiction — même financière — à suivre les traces "d'Abraham le croyant" (Gal 3.9), en exerçant notre foi dans le soutien matériel de l'œuvre de Dieu. Guillaume Jean-Claude




_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4230
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Un coeur qui donne   Ven 5 Sep 2014 - 6:48

  UN CŒUR QUI DONNE

Que dit la Bible au sujet de la libéralité? Comment et combien faut-t-il donner à Dieu? A-t-Il besoin de mon argent? Comment savoir où placer nos dons matériels quand on est sollicité à gauche et à droite? L'auteur nous fait examiner les passages bibliques qui enseignent la bonne façon de montrer de la libéralité, ainsi que les choses que nous devons éviter:

1 . Dieu n'attend pas de moi que je donne par sentiment de devoir ou d'obligation.
Au contraire, je peux donner volontairement, d'un coeur bien disposé et reconnaissant, comme expression de mon amour pour Dieu et pour les autres.
"Notez bien, je ne donne pas un ordre, je vous cite seulement en exemple le zèle que d'autres ont déployé, pour vous fournir une occasion de prouver la sincérité de votre amour... Que chacun agisse donc selon l'inspiration de son coeur et donne ce qu'il aura librement décidé, sans regret ni sentiment de contrainte." "Dieu aime celui qui donne avec joie" (II Corinthiens 8:8 – 9:7).

2. Je ne peux pas donner dans le but d'être vu par les hommes ou pour les impressionner par ma "spiritualité". Mais plutôt, je donnerai "eu égard au Seigneur", pour Lui plaire et pour amasser un trésor dans le ciel.
"Prenez bien garde de ne pas accomplir devant les gens ce que vous faites pour Dieu. Ne le faites pas pour la parade, sinon vous passerez à côté de la récompense de votre Père céleste" (Matthieu 6 :1).

3. Je dois veiller à ne pas donner de l'argent dans le but d'acheter des amis ou pour exercer un pouvoir, une influence ou un contrôle sur les autres. Mon don n'aura de véritable sens que s'il est fait de bon coeur, d'une volonté pleine et entière, dans le cadre d'une vie au service des autres.
"Si vous êtes riche, vos amis se multiplient... et tous sont amis de qui fait des cadeaux" (Proverbes 19:4, 6).

4. Un don matériel ne peut remplacer le don de moi-même (en temps, en efforts, en vie, en amour) pour Dieu et pour les autres.
"Leurs dons ont dépassé tout ce que nous aurions pu prévoir. Pourquoi? Ils se sont d'abord consacrés eux-mêmes au Seigneur et ensuite, conformément à la volonté de Dieu, ils se sont mis à notre disposition"(II Corinthiens 8:5).

5. Je ne peux "soulager ma conscience" en donnant de l'argent à Dieu ou aux autres. Mon don doit être l'expression d'un coeur purifié par Sa grâce.
"Maudit sois-tu avec ton argent, lui dit Pierre. Comment as-tu pu imaginer que le don de Dieu soit une marchandise que l'on puisse acquérir à prix d'argent ? Tu n'as rien compris et tu n'auras aucune part à cette faveur. Tu t'es exclu toi-même du droit à l'héritage (divin), car ton coeur n'est pas sincère devant Dieu" (Actes 8:20, 21).

Que ce livre puisse nous inciter et nous encourager à exercer cette libéralité selon Dieu et voir comment Il va l'utiliser dans les jours à venir. John Mac Arthur



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4230
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Que Dieu nous inspire et nous transforme pour être "le sel de la terre"    Ven 5 Sep 2014 - 18:05

Quand le bien se transforme en mal !

Conseil
"Il y a des domaines dans nos vies où dans nos efforts pour faire le bien, nous finissons par faire le mal à cause d'une déformation spirituelle. Pour être plus précis, permettez-moi de citer quelques exemples :

1. En décidant d'être audacieux, nous devenons insolents.
2. Par désir de franchise, nous devenons brutaux.
3. En s'efforçant d'être vigilant, nous devenons soupçonneux.
4. En cherchant à devenir sérieux, nous devenons austères.
5. En cherchant à devenir consciencieux, nous devenons pointilleux."

Cette citation est de A.W. TOZER dans Ce Chrétien Etonnant. Certes il n'est pas toujours facile de trouver le juste milieu en toute chose. Bien souvent nous exagérons une vérité au détriment d'une autre ! Ainsi Jésus nous invite au repos mais aussi nous invite au travail ! Notre Dieu, créateur de tout aliment, nous met en garde contre ses abus ! D'ailleurs Molière n'a-t-il pas déclaré : "Il faut manger pour vivre mais ne pas vivre pour manger" ? Celui qui a revêtu nos premiers parents ne nous invite-t-il pas à la décence et à la modestie ? Celui qui nous recommande la justice, ne nous prescrit-il pas aussi la miséricorde ? Notre langue exercée à louer Dieu, doit-elle continuer à maudire le prochain, créé à l'image de Dieu ? Notre foi chrétienne dirigée vers Dieu doit-elle constamment s'abstenir d'œuvres bonnes envers le prochain ?

A l'occasion de la Pâques, Jésus cloué à la Croix se tourne vers son Père, mais aussi vers les hommes pour les libérer. Il est notre substitut ayant payé au prix fort le rachat de nos âmes. Il est aussi notre exemple, nous laissant un modèle à suivre : celui de glorifier Dieu et celui de servir les hommes de notre génération. Que Dieu nous inspire et nous transforme pour être "le sel de la terre" et pour demeurer "un chrétien équilibré" dans nos foyers, à l'université, au travail, à l'église et dans le monde. René GUITARD



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4230
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Ne négligez personne   Sam 6 Sep 2014 - 8:53

Ne négligez personne

Et il leur répondra : Je vous le dis en vérité, toutes les fois que vous n’avez pas fait ces choses à l’un de ces plus petits, c’est à moi que vous ne les avez pas faites. Matthieu 25 : 45

Le passage de ce jour nous lance un défi surtout quand nous considérons que Christ nous rencontrera aujourd’hui au travers de quelqu’un qui sera «l’un de ces plus petits». Christ a promis : Je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde. Matthieu 28 :20. Nous pensons souvent que ce verset veut dire que Jésus intervient dans nos besoins particuliers pour nous apporter du réconfort et de la force. Cela est souvent vrai, mais n’oublions pas la chose étonnante qu’il nous a dite aujourd’hui dans ce passage troublant. Où le trouverons-nous ? Souvent dans le plus invraisemblable, le plus petit. Qui est-ce ? Une personne dans le besoin.

Comment répondrons-nous à Christ ? Nous utilisons des mots tels que engagement, soumission et consécration. Alors ne devons nous pas lui répondre en ces mêmes termes au travers de «l’un de ces plus petits». Nous devons nous engager à aider, être prêts à servir, à suivre Son exemple comme si Christ apparaissait lui-même.

Nous connaissons des gens qui font partie de ces «plus petits». Il s’agit de personnes qui ont des besoins émotionnels, spirituel et physique. Nous les trouveront parmi notre famille, nos amis, à notre travail, et même dans les quartiers pauvres de notre ville. Prenez garde à l’existence de deux catégories de personnes qui sont dans le besoin. Nous pouvons négliger les nécessiteux de notre ville en nous préoccupant outre mesure du cercle de nos proches, mais nous pouvons aussi ne pas voir les besoins les plus immédiats en nous engageant à répondre trop aux besoins évidents de la communauté.

Nous courons donc le danger de négliger l’un ou l’autre par manque d’équilibre. «Le plus petit» change souvent pour nous. Il peut être une épouse, un enfant ou un ami intime ; d’autres fois il sera quelqu’un que la société rejette ou défavorise ; ou encore il peut s’agir de quelqu’un qui se sent seul, harassé par la vie. Comment saurons-nous de qui il s’agit pour chacun de nous. Demandez à Christ quel est «votre plus petit». Il nous le montrera ; voila le miracle de la prière.

Pensée : Nous devons montrer autant de consécration à servir «l’un de ces plus petits» qu’à servir Christ lui-même.   L.J. Ogilvie
]



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4230
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Plus de bonheur à donner qu’à recevoir qu’à recevoir   Sam 6 Sep 2014 - 17:24

  Plus de bonheur à donner qu’à recevoir qu’à recevoir

Toujours et partout, j’ai voulu vous montrer, par l’exemple, comment il fallait travailler pour pouvoir soutenir les faibles. Rappelons–nous ce que le Seigneur Jésus lui–même a dit : « Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir ».  Actes 20 :35

La vraie façon de recevoir, c’est de donner. Chaque fois que tu ouvres ton cœur à ton frère, le Maître fait en sorte que non seulement tu ne perds rien, mais tu te trouve immensément comblé. Quand, pour l’amour de lui, tu quittes quelque chose, il l’a dit tu reçois au centuple. Et c’est strictement vrai.

Pour bien s’en rendre compte chaque chrétien devrait savoir, tout comme un physicien réduit les aliments en calories, réduire  en «éléments de bonheur selon Dieu» tous les bonheurs qu’il a. il s’apercevrait alors que des objets ou des actions qu’il croyait très féconds en bonheur ne valent rien tandis que d’autres ont un pouvoir enrichissants qu’il ne soupçonnait pas. Par exemple, il saurait que refermer ses bras sur les biens qu’on possède est une pauvre opération : tu gardes ta porte fermée afin que rien ne sorte de chez toi mais, ce faisant, tu diminues ton « bonheur selon Dieu».

Tel au contraire qui donne largement, s’il avait de bon yeux verrait, au moment où il ouvre sa porte pour faire don d’un peu de pain, d’un peu d’amour à quelques malheureux, cent fois l’équivalent de son cadeau en «bonheur selon Dieu» se faufiler dans sa maison.

Tu te rappelles ces contes de ton enfance où une bonne fée déguisée en pauvresse vient demander l’aumône à d’humbles paysans. Pour le peu qu’ils lui donnent, elle les comble de richesses.
C’est là ce que le Maître fait chaque jour. Dès qu’un pauvre cœur d’homme donne le peu qu’il a , s’oublie autant qu’il peut et aime autant qu’il sait, les écluses du ciel lui vers un grand flot, une inondation  d’un bonheur sans égal.  Philippe Vernier

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le don est un hommage volontaire à Dieu   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le don est un hommage volontaire à Dieu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LA DÉESSE WICCA
» Un bel "hommage" au curé d'Ars (diaporama)
» MES DEUX ALLERGIES: L'ALCOOL ET DIEU
» Le nom de Dieu
» Mon Dieu, merci de ce jour qui finit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM ROSE D'AUTOMNE :: SELON LA PAROLE DE DIEU :: Gouttes de Rosée (Méditations journalières - un thème par semaine)-
Sauter vers: