FORUM ROSE D'AUTOMNE

L'ART DE VIVRE ET DE VIEILLIR SELON DIEU !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Forum pour quatre sites que je vous invite à visiter : La vie chrétienne: Gouttes de rosée : http://www.rosee.org/rosee - L’art de vieillir: Rose d’automne : http://www.rosee.org/rosedautomne - Vie communautaire: La roseraie: http://www.rosee.org/roseraie - Famille, Ecologie: http://www.rosee.org/famillebiblique - Bienvenue à tous ! Le but de ce forum est d'être une petite oasis pour chacun de ceux qui le visite... et Je prie le Seigneur de nous permettre de nous encourager, nous édifier et de le voir glorifié dans le partage de sa Parole, que chaque visite sur ce forum soit pour chacun de nous une bénédiction de plus dans notre vie. N’hésitons pas non plus à partager nos sujets de prières afin que plusieurs puissent intercéder avec nous… L'expression des dons de chacun est bienvenue....

Partagez | 
 

 Acquérir la sagesse vaut mieux que gagner beaucoup d’argent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4230
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Acquérir la sagesse vaut mieux que gagner beaucoup d’argent   Dim 3 Aoû 2014 - 6:29


 
Bien-aimés -  Les pièces de monnaie sont apparues à la fin du 8e siècle av. J.-C. Auparavant, les échanges se faisaient sur la base du troc pour lequel la nourriture et d’autres marchandises comme la laine et le bois servaient d’unités d’échange. Les premières pièces de monnaie connues frappées par un souverain juif portent le nom d’Alexandre Jannée (103-76).
L’argent était utilisé sous forme de petites pièces. Les petites pièces de métal étaient transportées dans des bourses ou des sacs de cuir ou de tissu.
Dans le nouveau testament, il est fait allusion aux trois types de monnaies en circulation: or, argent, bronze. Il y est souvent question du denier, pièce d’argent valant un peu moins de 1 fr.-or (0,875). Il faut tenir compte, si l’on veut se faire une idée juste de ces valeurs, du pouvoir d’achat qui était beaucoup plus grand qu’à notre époque. Ainsi le denier était le salaire normal d’un ouvrier au temps de Jésus, ou la dépense moyenne d’une journée.
«L’amour de l’argent est racine de toutes sortes de maux ». 1 Timothée 6:10 - Remarquons que c’est l’amour de l’argent, et non l’argent en lui-même, qui est à l’origine de tous les maux. La paix et le contentement ne sont pas le produit des richesses.
«Acquérir la sagesse vaut mieux que gagner beaucoup d’argent. Les avantages qu’elle donne sont plus précieux que l’or le plus fin.» Proverbes 3:14  
«Ne me donne ni pauvreté, ni richesse ; accorde-moi le pain qui m’est nécessaire» Proverbes 30:8
Que cette semaine vous soit agréable et bénie ! Josy      

Lui-même a dit : Je ne te laisserai point, je ne t’abandonnerai point. {Hébreux 13:5}

A plusieurs reprises, dans l’Écriture, cette déclaration est répétée. Il l’a fait afin de rendre notre assurance plus sûre encore. N’ayons donc jamais de doute à ce sujet. Cette promesse est exprimée avec une force particulière, le texte grec, contenant cinq négations dont chacune exclut la possibilité que le Seigneur puisse délaisser son peuple, alors même que celui-ci pourrait se sentir, avec justice, abandonné de lui.

Ce précieux passage ne promet pas que nous serons exempts de nos peines, mais il nous assure contre tout abandon de Dieu. Nous pouvons être appelés à traverser des chemins étonnants, mais nous y aurons toujours la compagnie, l’alliance et les soins du Seigneur. C’est pourquoi nous n’avons à désirer ni argent ni aucun bien terrestres ; l’Éternel Dieu est plus que l’or, et sa faveur plus qu’une fortune.

Soyons contents de ce que nous avons, car qui possède Dieu, a plus que tout ce que le monde contient. Que pouvons-nous avoir de plus que l’infini ? Que pouvons-nous désirer de plus que sa toute puissante bonté ?

Et toi, mon cœur, si Dieu dit qu’il ne te laissera, ni ne t’abandonnera jamais, sois souvent en prière pour demander la grâce de ne jamais délaisser ton Sauveur, et pour jamais t’écarter de ses voies. Ch. Spurgeon
 
 
 
 
Jesus est notre plus grand trésor :
 
 

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4230
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Nous pouvons perdre notre argent de poche, mais le trésor reste intact.    Dim 3 Aoû 2014 - 15:21

   Sachant que vous avez dans les cieux des biens plus excellents, et qui sont permanents. {Hébreux 10:34}

Voilà qui est vrai ! Les biens d’ici-bas donnent en définitive peu de bien-être et sont de peu de durée. Mais Dieu nous promet dans le pays de la gloire des biens positifs et permanents ; et cette promesse produit dans nos cœurs la certitude que nous avons là-haut une possession durable.

Un « tiens » vaut mieux que deux « tu l’auras. » Nous avons le « tiens » et nous avons le « tu l’auras. » Le ciel est déjà à nous ; nous en avons les prémices.

Nous avons la promesse du ciel et nous avons le ciel lui-même en principe. Ceci, nous le savons, non seulement pour l’avoir entendu, mais parce que nous en portons en nous-mêmes le témoignage.

La pensée des biens meilleurs sur l’autre rive ne devrait-elle pas nous réconcilier avec les pertes du présent ? Nous pouvons perdre notre argent de poche, mais le trésor reste intact. Nous n’avons perdu que l’ombre, mais la substance demeure, car le Sauveur vit, et la place qu’il nous a préparée subsiste. Il y a un pays meilleur, des biens meilleurs, une promesse meilleure ; et tout cela nous vient d’une alliance meilleure. C’est pourquoi bénissons l’Éternel à toujours et louons son Nom chaque jour. Ch. Spurgeon



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4230
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Il faut bien que je vive, — je dois gagner de l’argent, je dois me vêtir, je dois me nourrir   Lun 4 Aoû 2014 - 7:50

    LA PRIORITÉ DE DIEU      

     Cherchez premièrement le Royaume et la Justice de Dieu, et toutes ces choses vous seront données par-dessus.  Matthieu 6, v. 33

     Ces paroles de Jésus nous apparaissent comme les plus révolutionnaires qu’oreilles humaines aient jamais entendues. « Cherchez premièrement le Royaume de Dieu », même les plus pieux ont un raisonnement opposé. — « Il faut bien que je vive, — je dois gagner de l’argent, je dois me vêtir, je dois me nourrir. » Notre grand souci n’est pas le Royaume de Dieu, mais la façon dont nous allons nous débrouiller pour vivre… Jésus renverse l’ordre : révisez d’abord vos relations avec Dieu ; souciez-vous avant tout de lui laisser la première place, et ne vous préoccupez pas du reste.

     « Ne vous inquiétez pas pour votre vie… » Jésus souligne combien il est déraisonnable d’être préoccupés de nos biens matériels. Il ne dit pas que l’homme insouciant soit béni — non, c’est un insensé. Le disciple doit s’attacher avant tout à ses rapports avec Dieu, en faire la préoccupation dominante de sa vie, et ne donner la priorité à rien d’autre. Jésus dit : « Ne vous préoccupez pas de ce que vous mangerez, de ce que vous boirez, mais attachez-vous à Dieu. »

     Il y a des gens qui ne s’inquiètent pas de ce qu’ils boiront et mangeront, et ils en souffrent ; ils ne s’inquiètent pas pour leurs vêtements, et leur tenue n’est pas ce qu’elle devrait être ; ils ne s’inquiètent pas de leurs affaires terrestres, et Dieu les tient pour responsables. Jésus nous dit : Premièrement le Royaume de Dieu, tout le reste venant en second.

     Laissons le Saint-Esprit nous façonner et nous amener à mettre en pratique cet enseignement de Jésus. Si nous nous soumettons à Lui, il le fera. O. Chambers




_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4230
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Le rapport à l’argent    Lun 4 Aoû 2014 - 16:37

Le rapport à l’argent

     « S’il entre dans votre réunion un homme portant une bague d’or, en vêtements éclatants, et qu’il entre aussi un pauvre en vêtements sales, si vous regardez vers celui qui porte les vêtements éclatants et que vous disiez : Toi, assieds-toi ici à ton aise - pour dire ensuite au pauvre : Toi, tiens-toi là debout ;  …  n’avez-vous pas fait une discrimination en vous-mêmes, et n’êtes-vous pas devenus des juges ayant de mauvais raisonnements ? Jacques 2:2-4

  Aujourd’hui, plus que jamais, l’argent est devenu le moteur des principales activités de « l’homme moderne ».  

Le chrétien ne peut pas entièrement échapper à cela : il lui faut de l’argent pour vivre, son travail doit être rentable …  Comme il y a un rapport étroit entre le statut social et la fortune, le danger est de faire de l’argent une idole ou un critère d’évaluation entre croyants. En outre, un manque de maturité chrétienne peut nous faire associer richesses et bénédictions divines, comme sous l’ancienne alliance où la prospérité matérielle était promise à celui qui était fidèle (De 8. 18). Mais le Seigneur Jésus, qui nous a donné la vie éternelle, ne nous a pas promis des richesses terrestres. Il nous exhorte plutôt à amasser « des trésors dans le ciel » (Mt 6. 19-21).

  Hélas, nous avons souvent tendance à prêter plus d’attention à un chrétien « qui a bien réussi », plutôt qu’à une personne de condition modeste. C’est la leçon que Jacques veut enseigner à ses lecteurs. Dans l’exemple qu’il utilise, il rapporte une situation « vécue » qu’il décrit avec clairvoyance et vivacité.

  Si nous donnons plus d’importance à un frère qui montre des « signes extérieurs de richesse », nous portons un jugement charnel, fondé sur de mauvaises raisons. Plus grave, notre jugement est entaché de « mauvaises pensées » humaines puisque nous nous fions aux apparences, alors que le Seigneur sonde le cœur (Jér 17. 9, 10).

  De ce point de vue, prenons garde, car d’autres critères que les richesses matérielles (prestance physique, élocution aisée … ) peuvent aussi nous amener à tenir en haute estime celui-ci et à ne pas prêter attention à celui-là.

  Quant à « ceux qui sont riches dans le présent siècle », Paul, bien sûr, ne les condamne pas, mais il les place devant leurs responsabilités : faire le bien, être généreux et partager avec les autres (1Ti 6. 9, 17-19).

  Regardons donc notre prochain, quel qu’il soit, comme une personne que le Seigneur aime comme nous. Plaire au Seigneur

 

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4230
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: L’argent occupe une grande place dans la Bible, dans un sens positif ou négatif   Mar 5 Aoû 2014 - 8:12


  La bienfaisance

     « N’oubliez pas la bienfaisance, et de faire part de vos biens, car Dieu prend plaisir à de tels sacrifices. » Hébreux 13:16

  Dieu nous demande trois sacrifices : présenter nos corps en sacrifice vivant (Ro 12:1), offrir un sacrifice de louanges et faire part de nos biens (Hé 13:15,16).

  L’argent occupe une grande place dans la Bible, dans un sens positif ou négatif.

L’argent n’a rien de mauvais en lui-même. Il appartient à Dieu qui distribue les richesses et donne de la force pour les acquérir (Ag 2:8 ; Pr 22:2 ; De 8:18).

Ce qui est réprouvé par Dieu, c’est l’amour de l’argent et son utilisation hors de son contrôle (1Ti 6:10 ; Os 2:8). Par contre, ce qui lui est agréable, c’est de pratiquer la bienfaisance.

• Envers qui exercer la bienfaisance ?
les serviteurs de Dieu (Co 9:14 ; Ph 4:15-18) ;
les croyants (Ro 12:13) ;
les personnes sans ressources (De 15:7 ; 1Jn 3:17 ; 2Co 9:9), en premier lieu celles de la maison de la foi (Ga 6:10).

• Comment donner ?
Avec amour et avec joie (1Co 13:3 ; 2Co 9:7) ;
Avec générosité, mais selon ses possibilités (2Co 8:12 ; 1Co 16:2) ;
Sans contrainte et sans regret (2Co 9:7) ;
Avec discrétion (Mt 6:1-4) ;
Sur un principe d’égalité (Co 8:13,14).

  Demandons à Dieu qu’il nous donne un « cœur large » dans le partage de nos biens, mais aussi beaucoup de sagesse, parce que l’argent semble donner un pouvoir sur autrui. Il ne s’agit pas de donner pour obtenir l’approbation ou la considération des autres. Mais le sacrifice de nos biens est une manifestation de notre amour pour Dieu, pour les frères, pour le prochain. Si nous donnons dans un esprit d’amour, Dieu prend plaisir à cette bienfaisance et il n’oublie pas ce qui est fait pour lui (Hé 6:10).

  Pratiquer la bienfaisance et le partage de nos biens stimule la générosité chez les autres (2Co 9:2). Le Seigneur avait l’habitude de donner aux pauvres (Jn 13:29). Imitons son exemple et souvenons-nous de ses paroles : « Il est plus heureux de donner que de recevoir » (Ac 20:35). Plaire au Seigneur

 
 

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne


Dernière édition par Josy le Mar 5 Aoû 2014 - 16:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4230
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Ne vous livrez pas à l'amour de l'argent    Mar 5 Aoû 2014 - 16:44

 Servir Mammon

Qui aurait pu penser qu'un sentiment aussi commun et universel que l'inquiétude pût être assimilé à de l'idolâtrie ? C'est pourtant ce que nous enseigne Jésus :

"Nul ne peut servir deux maîtres. Car, ou il haïra l'un, et aimera l'autre ; ou il s'attachera à l'un, et méprisera l'autre. Vous ne pouvez servir Dieu et Mammon." (Matt 6.24)

Mammon étant, nous dit-on, la richesse, traitée ici comme une divinité, la plupart d'entre nous, au compte en banque extra-plat, sautent allègrement ce verset, qui ne semble pas les concerner.

Cependant, une petite locution suit ce verset 24 : "C'est pourquoi", et elle fait toute la différence. Car cela veut dire que ce qui va suivre est une conséquence directe de ce verset. Et ce qui suit, des versets 25 à 34, nous parle de l'inquiétude, présentée par Jésus comme le service de Mammon !

L'inquiétude a pour cause la crainte. Or la crainte n'est pas seulement un manque de foi, c'est l'opposé de la foi. L'incrédulité, comme on pourrait le croire, n'a jamais été l'opposé de la foi ; c'est simplement la foi au niveau zéro. La crainte, par contre, est une foi négative, une foi dans le triomphe du mal (Voir Comment combattre la crainte ?)

Si Jésus oppose Mammon (ou l'argent) à Dieu, c'est qu'il est souvent plus facile de faire confiance à l'argent qu'à Dieu. L'épître aux Hébreux nous dit :
"Ne vous livrez pas à l'amour de l'argent ; contentez- vous de ce que vous avez ; car Dieu lui-même a dit : Je ne te délaisserai point, et je ne t'abandonnerai point. C'est donc avec assurance que nous pouvons dire : Le Seigneur est mon aide, je ne craindrai rien ; que peut me faire un homme ?" (Héb 13.5-6)

Aimer l'argent n'est pas l'apanage des avares. On peut l'aimer à cause de la sécurité qu'il procure, ou pourrait procurer. Chercher la sécurité dans l'argent, et non en celui qui a promis de ne pas nous délaisser, mène à la cupidité et à l'idolâtrie :
" Faites donc mourir les membres qui sont sur la terre [...] et la cupidité, qui est une idolâtrie." (Col 3.5)

Cette démarche est contraire à la foi :
"Car l'amour de l'argent est une racine de tous les maux ; et quelques-uns, en étant possédés, se sont égarés loin de la foi..." (1Tim 6.10)

Craindre, c'est s'égarer loin de la foi ; c'est servir Mammon et non Dieu. Jean-Claude Guillaume

 

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne


Dernière édition par Josy le Mer 6 Aoû 2014 - 17:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4230
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Il pourvoira à vos besoins    Mer 6 Aoû 2014 - 8:09

   Attendez-vous à ce que Dieu réponde !

"Si donc, vous qui êtes mauvais, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, à combien plus forte raison votre Père qui est dans les cieux en donnera-t-il de bonnes à ceux qui les lui demandent." Matthieu 7.11

Si vous dites : "Seigneur, je m'attends à toi seul pour subvenir à mes besoins ; et quand j'ai un besoin, je mets une semence en terre", vous pouvez vous attendre à ce que Dieu envoie la moisson.

"Lequel d'entre vous donnera un serpent à son fils quand celui-ci lui demande un poisson ?"

Dieu fera prospérer la semence que vous avez plantée, non pas parce que vous aurez travaillé d'arrache-pied ou que vous vous serez mis dans la bonne condition mentale, mais simplement à cause de qui il est. Il est fidèle et on peut compter sur lui. Il pourvoira à vos besoins ; il accomplira ce qu'il a promis.

Maintenant comprenez bien ceci : Dieu n'est pas un distributeur automatique. Il n'est pas un génie qui se plie à tous vos ordres et il n'est pas votre serviteur. Mais il est un Père aimant, qui démontre continuellement la vérité des principes qu'il a établis au travers de sa Parole.

Tout au long de la Bible, il nous montre des hommes et des femmes qui ont cru en lui et déclaré : "Je vais donner alors que je n'ai rien, qu'il s'agisse d'argent, de temps, d'énergie, d'idées ou d'empathie."

La Bible dit : "Lequel d'entre vous donnera un serpent à son fils quand celui-ci lui demande un poisson ?" Luc 11.11.

Un encouragement pour aujourd'hui
Dieu aime ses enfants et il attend de faire dans votre vie des choses que vous ne pouvez pas même imaginer.  Rick Warren

 

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne


Dernière édition par Josy le Mer 6 Aoû 2014 - 17:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4230
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Dernières nouvelles du dieu Mammon   Mer 6 Aoû 2014 - 17:14


     Dernières nouvelles du dieu Mammon

Les dernières nouvelles nous provenant des paradis du dieu Mammon concernant sa santé ne sont guère encourageantes. Il semblerait bien qu’il passe par de mauvais moments, et que son règne démesuré ici-bas soit, au moins provisoirement, bien menacé.

De ses temple ou on l’adore et le sert (Wall Street, Palais Brongniart [devenu depuis quelque temps le palais Grognard], la City et autres), l’inquiétude s’affiche à la une ; les visages des adorateurs du dieu Mammon s’assombrissent ; mais que fait leur dieu ? Que lui arrive-t-il ? Lui qu’on croyait indéboulonnable ?

J’ai envie de leur demander : « si votre dieu était un dieu véritable, permettrait-il cette situation ? »

Il faut dire qu’avec le dieu Mammon, on ne peut pas espérer grand-chose ; si vous le servez, vous n’avez pas échappé pour autant à la misère ni à la peur, et quand bien même il vous aurait comblé d’or et d’argent (comprenez de dollars et d’Euros) vous ne seriez pas pour autant à l’abri de la véritable misère, celle du cœur, celle de l’âme !

Le dieu Mammon va mal, son trône est ébranlé, sa santé est mauvaise ; que va –t-il devenir ? Et puis tous ses serviteurs, ses adorateurs qui n’espéraient qu’en lui, que va-t-il advenir d’eux ?

Le royaume du dieu Mammon n’y retrouve plus ses petits ! Voilà que tous ses serviteurs qui ne vivaient que pour le gain, le profit, les intérêts en tout genre, les plus-values, les placements et autres termes propres au royaume de Mammon, sont désorientés ! Leur dieu est malade, il va peut-être bien mourir ; en tous cas se faire de plus en plus rare !

Ses chapelles (comprenez les services bancaires) n’acceptent déjà qu’avec réticence de prêter aux consommateurs que nous sommes devenus tous, grâce au dieu Mammon !

Il y a aujourd’hui beaucoup de sinistres inquiétudes pour les adorateurs du dieu Mammon. Ils sont en train de se rendre compte à quel point leur dieu n’était pas fiable, pas sérieux ; ils comprennent que sa puissance n’était que poudre aux yeux ; que son discours n’était que pompeuses et prétentieuses démonstrations de vanité ! Que ses acolytes, CAC 40, Dow Jones, Nikkei, Nasdaq et consorts n’étaient que mensonges, illusions et Cie.

À tous les déçus du dieu Mammon, et ils vont être de plus en plus nombreux, j’ai envie de dire que je connais un Dieu qui, lui, ne trompe personne, dont les pouvoirs n’ont rien d’illusoire et dont la fidélité est à toute épreuve. Notre Dieu, c’est le Dieu de l’Évangile, le Dieu de la Bible, le Dieu de Jésus-Christ. Vous pouvez placer votre espérance et votre foi en lui, il ne pourra pas vous arriver la même mésaventure qu’avec le dieu Mammon, qui d’ailleurs n’en est pas à son coup d’essai. Notre Dieu règne encore, chez lui pas de crise boursière, ni de crise immobilière ; il ne déçoit pas ses adorateurs ! Alors pourquoi ne pas vous tourner vers lui ! C’est Jésus qui l’a dit « Vous ne pouvez servir Dieu et Mammon » Évangile selon Luc 16.13. Changez de Dieu, prenez le bon ! Samuel Foucart

 

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4230
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Il existe deux mythes courants concernant l’argent    Mer 6 Aoû 2014 - 17:46

 Votre vie ne dépend pas de ce que vous possédez !

"La vie d’un homme ne dépend pas de ses biens, même s’il est très riche." Luc 12.15

La Bible contient beaucoup de bons conseils sur la gestion de l’argent. Plus de la moitié des paraboles de Jésus traitent de l’attitude face aux biens matériels. En fait, Jésus a plus parlé de l’argent que du ciel ou de l’enfer.
"Les êtres humains sont toujours plus importants que les biens matériels."

Il existe deux mythes courants concernant l’argent :

Mythe numéro 1 : L’argent est mauvais. En réalité, il n’est ni bon ni mauvais. Il est neutre. Ce que la Bible dit, c’est que "L’amour de l’argent est la racine de tous les mots" (1 Timothée 6.10).

Ce que nous devons faire, c’est utiliser les choses et aimer les gens. Lorsque nous inversons cette règle, nous allons au-devant de problèmes. Si nous aimons les choses, nous finirons par utiliser les gens. Dieu affirme que les êtres humains sont toujours plus importants que les biens matériels.

Mythe numéro 2 : L’argent est la clé du bonheur. À l’évidence, ce n’est pas non plus vrai. Si l’argent était une garantie du bonheur, les gens les plus riches seraient les plus heureux.

La simple lecture du journal suffit pour démentir ce mythe. Jésus a dit : "[…] la vie d’un homme ne dépend pas de ses biens, même s’il est très riche" (Luc 12.15).

Une action pour aujourd'hui
Méditez cette parole : "Mieux vaut acquérir de la sagesse que de l’or, de l’intelligence que de l’argent" (Proverbes 16.16).  Rick Warren

 

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4230
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: On s’inquiète pour la nourriture et le vêtement, pour le manque d’argent ou pour l’argent qu’on possède   Jeu 7 Aoû 2014 - 8:14

 REGARDEZ ET SOUVENEZ-VOUS      

     Ne vous mettez pas en souci, pour votre vie…       Mt 6:25

     Un avertissement que nous avons besoin d’entendre souvent, est bien celui-ci : les soucis de ce monde, la séduction des richesses, les plaisirs de la vie, tendent sans cesse à étouffer en nous la divine semence. On s’inquiète pour la nourriture et le vêtement, pour le manque d’argent ou pour l’argent qu’on possède, pour nos amis, ou parce qu’on n’a pas d’amis… et pour toutes les circonstances difficiles. C’est une marée montante qui risque de nous submerger si l’Esprit de Dieu n’est pas en nous, comme une digue sûre et infranchissable.

     « Ne vous faites pas de souci pour votre vie », ne vous occupez que d’une seule chose, dit le Seigneur : de votre relation avec moi.

     Le bon sens proteste : « mais c’est absurde ! Il faut bien que je m’occupe de ma vie matérielle, de ce que je mangerai et de ce que je boirai ». Jésus dit : « non ! » N’allons pas cependant nous imaginer qu’il ne sait rien de nos circonstances particulières. Il les connaît mieux que nous, et nous dit: Dieu d’abord, et le reste ensuite.

     « À chaque jour suffit sa peine. » Quelle est donc la peine qui vous accable aujourd’hui ? De malins esprits se seraient-ils introduits chez vous, pour vous souffler à l’oreille — « Que feras-tu le mois prochain ? — et cet été…? » — « Ne vous inquiétez de rien, dit Jésus ! Rappelez-vous sans cesse le combien plus de votre Père Céleste. ».  O. Chambers



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4230
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Donner à Dieu    Jeu 7 Aoû 2014 - 16:37

   Donner à Dieu

     Un homme frustrera-t-il Dieu ? Toutefois vous me frustrez, et vous dites : En quoi te frustrons-nous ? Dans les dîmes et dans les offrandes élevées. Vous êtes chargés de malédiction,  …  Apportez toutes les dîmes à la maison du trésor …  éprouvez-moi …  si je ne vous ouvre pas les écluses des cieux …  Malachie 3:8-10

  Le peuple d’Israël, au temps de l’Ancien Testament, cultivait la terre promise et vivait de la moisson, des oliviers, de la vigne. La bénédiction, alors matérielle, était directement liée sous la loi à la fidélité du peuple.

  Par les dîmes et les offrandes, les Israélites exprimaient leur reconnaissance envers l’Éternel pour ses promesses ; ce faisant, ils obéissaient à la loi et montraient ainsi leur soumission à Dieu.

  Comment se manifeste aujourd’hui notre reconnaissance envers le Seigneur, notre soumission à Dieu ? De manière très concrète par ce que nous consacrons au Seigneur.

  Quand nous les lui offrons, nos corps et nos biens sont, comme les dîmes des Israélites fidèles, des sacrifices que Dieu reçoit et qu’il apprécie. Un croyant qui ne veut pas se donner, ni donner au delà de son superflu, ne peut jouir comme il le pourrait des bénédictions divines. À Thessalonique et à Philippe, les croyants s’étaient donnés eux-mêmes et malgré leur extrême pauvreté avait donné d’une manière très libérale pour l’œuvre du Seigneur. Nous pouvons bien lier cela au fait que, selon le témoignage de la Parole, les assemblées de ces deux villes de la Macédoine étaient spirituellement prospères.

  Dans le monde actuel, presque toutes les choses se monnayent. Il suffit donc de lire les talons de nos carnets de chèques pour savoir où se trouvent nos intérêts, pour distinguer ce à quoi nous attachons vraiment de la valeur. Dieu ne veut pas que nous le frustrions. Ce n’est pas qu’il ait besoin de nos sous car le monde entier lui appartient ; mais le fait de ne pas utiliser pour lui les talents qu’il nous a confiés, et en particulier notre argent, révèle notre froideur envers le Seigneur. Faut-il donc alors se plaindre que la bénédiction spirituelle soit absente de notre vie personnelle, de notre famille ou de l’église locale ? Plaire au Seigneur

 

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4230
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Plantez dès aujourd'hui dans le royaume de Dieu des semences (d'amour, de miséricorde, de service envers autrui, d'argent, de patience, etc   Ven 8 Aoû 2014 - 8:04

    Approvisionnez votre compte

"Amassez-vous des trésors dans le ciel, où la teigne et la rouille ne détruisent point, et où les voleurs ne percent ni ne dérobent." Matthieu 6.20

Comment faites-vous pour être serein et confiant lorsque vous savez qu'une crise très grave menace votre économie, votre mariage, votre santé, votre travail ou votre vie spirituelle ?

Faire des provisions, c'est investir pour votre avenir. N'attendez pas, commencez tout de suite, et soyez régulier !

Le secret de la paix intérieure réside dans la qualité de votre préparation. Parce qu'ils avaient constitué des provisions pour faire face à la famine, Joseph et Pharaon étaient confiants en l'avenir. C'est pourquoi ils n'ont pas sombré dans la peur ou le pessimisme.

Jim Rohn, un philosophe chrétien a déclaré "qu'il y a deux manières d'aborder l'avenir : par appréhension ou par anticipation".

Comment se prépare t-on pour sa destinée ?

1. Durant vos périodes de vitalité spirituelle, faites des provisions.
La vie est faite de saisons. Vous ne serez pas toujours au sommet de la montagne et au meilleur de votre vie spirituelle. Pendant que vous le pouvez, constituez des "stocks" de prière, de jeûne, de connaissance et de sagesse autant que vous pouvez car demain ils vous seront utiles.

2. Laissez Dieu transformer votre caractère afin que vous soyez davantage à l'image de Christ. Sans le caractère de Christ (le fruit de l'Esprit), vous ne pourrez pas maintenir la faveur de Dieu lorsqu'elle se manifestera, car vous serez une proie facile pour le tentateur.

3. Plantez dès aujourd'hui dans le royaume de Dieu des semences (d'amour, de miséricorde, de service envers autrui, d'argent, de patience, etc.). Elles produiront des récoltes dans le futur. Sachez que tout ce que vous semez ne quitte pas votre vie : chacune de vos semences est simplement de votre présent pour construire votre avenir (et celui de votre descendance), en vous préparant des moissons multiples.

C'est ce que résume Jésus dans Matthieu 6.20. Toutes ces provisions sont des trésors que vous accumulez. Elles constituent une épargne céleste placée en lieu sûr.

Ne faites pas partie de la multitude des croyants dont le compte céleste est depuis longtemps dans le rouge. Faire des provisions, c'est investir pour votre avenir. N'attendez pas, commencez tout de suite, et soyez régulier !

Une action pour aujourd'hui
La parole nous dit dans 2 Corinthiens 13.5 : "Examinez-vous vous mêmes". Recherchez les domaines dans lesquels vous n'avez pas fait de provision pour votre compte céleste, ceux dans lesquels vous sentez que vous faiblissez ou trébuchez très vite. Est-ce votre caractère, vos finances, votre vie de prière, etc. ? Cet examen vous révèlera un domaine dans lequel Dieu vous appelle à alimenter votre compte céleste. Yvan Castanou

 

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne


Dernière édition par Josy le Ven 8 Aoû 2014 - 17:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4230
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: vous avez acquis une confiance et une assurance que ne peuvent procurer ni la célébrité, ni le pouvoir, ni l'argent    Ven 8 Aoû 2014 - 16:46

    Cinq choix gagnants pour réussir votre vie

"Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées ; voici : toutes choses sont devenues nouvelles." 2 Corinthiens 5.17

Nous avons vu qu'ultimement, votre identité est basée sur vos choix. Les cinq choix gagnants ci-dessous vous aideront à déterminer votre destinée :
C'est vous qui décidez dans quelle mesure Dieu bénira votre vie ; il attend simplement que vous utilisiez votre joker.

1. Je peux choisir de jouir d'une meilleure santé. Au lieu de vous plaindre de ce que vous n'avez pas un corps d'athlète, trouvez des moyens d'accroître votre énergie, de réduire votre stress, de dormir davantage et d'être plus performant. Il est écrit dans Psaumes 119.73 : "Tes mains m'ont façonné, elles m'ont affermi ; donne-moi l'intelligence, pour que j'apprenne tes commandements !" En travaillant sur les facteurs contrôlables de votre vie, vous réduisez l'impact de ceux qui ne le sont pas.

2. Je peux choisir de vivre des relations plus profondes. La peur du rejet empêche d'aller vers les autres. Or le seul moyen de se débarrasser d'une peur et de faire justement ce que l'on redoute le plus. Apprenez à communiquer, restaurez les relations insatisfaisantes, prenez le risque d'aller vers autrui. "Cherchez avant tout à aimer les autres" 1 Corinthiens 14.1.

3. Je peux choisir de faire confiance à Dieu quoi qu'il arrive. "Je bénirai l'Éternel en tout temps, sa louange sera toujours dans ma bouche" Psaumes 34.2. Lorsque vous arrivez à un stade de votre vie où vous pouvez affirmer : "Je loue le Seigneur quoi qu'il arrive", vous avez acquis une confiance et une assurance que ne peuvent procurer ni la célébrité, ni le pouvoir, ni l'argent. C'est une confiance construite sur une relation avec Dieu !

4. Je peux choisir l'objet de mes pensées. Pendant tout le 20ème siècle, les savants étaient convaincus que le cerveau adulte ne pouvait pas être changé. En apportant finalement la preuve qu'il était possible de reprogrammer le cerveau, le lauréat du prix Nobel 2002 a rejoint la Bible, qui nous dit : "[…] laissez Dieu vous transformer et vous donner une intelligence nouvelle" Romains 12.2. Votre moi est façonné par vos souvenirs, et ces derniers sont le fruit de vos habitudes mentales. Nourrissez votre cerveau de vérité : donnez-lui la Parole de Dieu !

5. Je peux choisir Jésus comme mon Sauveur. Je ne parle pas simplement d'être délivré de vos péchés, mais de laisser Jésus être votre Sauveur chaque jour. Cette démarche vous aidera à aller jusqu'au bout des choix que vous avez faits. "Si quelqu'un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées ; voici : toutes choses sont devenues nouvelles." 2 Corinthiens 5.17

C'est vous qui décidez dans quelle mesure Dieu bénira votre vie ; il attend simplement que vous utilisiez votre joker. Il n'est jamais trop tard pour changer. Si vous faites ces cinq choix gagnants, vous avez toutes les cartes en main pour réussir.

Une prière pour aujourd'hui "Seigneur, je choisis de te faire confiance quelles que soient les circonstances. Je veux te louer quoi qu'il arrive. Je veux croire que chaque détail de ma vie concourt à mon bien. Seigneur, je veux choisir l'objet de mes pensées – plus de bêtises. Aide-moi à remplir ma vie de souvenirs positifs et de la Parole de vérité. Et surtout, Jésus, je te choisis comme mon Sauveur. J'ai besoin de ton salut, mais j'ai aussi besoin que tu me délivres de moi-même. J'ai besoin que tu m'aides à reprogrammer mon corps, mon cœur, mon intelligence et mes relations, pour que le meilleur de ma vie soit devant moi. Au nom de Jésus. Amen." Rick Warren

 

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4230
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Salomon a compris que la satisfaction ne vient pas de la peine qu'un homme se donne pour gagner beaucoup d'argent   Sam 9 Aoû 2014 - 7:54

   Les principes financiers de Dieu

"La vie est rude pour les hommes sur la terre..." Job 7.1

Pourquoi les systèmes économiques font-ils faillite ? Parce que nous ignorons les principes financiers de Dieu.

Salomon a compris que la satisfaction ne vient pas de la peine qu'un homme se donne pour gagner beaucoup d'argent...

La gestion de ses finances, le suivi des comptes, l'épargne, la dépense, le don, l'investissement et une existence à la mesure de ses moyens sont autant de principes bibliques. Si vous les respectez, Dieu promet de vous bénir et de vous rendre prospère. Cela ne veut pas dire que tout le monde sera millionnaire, mais Dieu vous assure que vous ne manquerez de rien si vous suivez les conseils de sa Parole.

"Il est un malheur funeste que j'ai vu sous le soleil, la richesse que son propriétaire garde pour son malheur. Cette richesse se perd en une mauvaise affaire. Le fils qu'il avait engendré n'a plus rien en main" (Ecclésiaste 5.12-13). Ce que Salomon a constaté à son époque est encore vrai aujourd'hui, parce que le péché est toujours présent. Quand la Bourse chute, nous disons : "Ce n'est pas juste." En réalité, c'est parfaitement normal dans un monde brisé par le péché.

Le péché engendre aussi une perte d'intérêt, de motivation, une absence d'épanouissement dans votre métier et dans ce que Dieu vous a appelé à faire. Salomon n'était pas à l'abri de ce sentiment. Dans Ecclésiaste 2, il déclare : "J'ai donc haï la vie, car pour moi l'ouvrage que l'on fait sous le soleil est mauvais, puisque tout est vanité et poursuite du vent. […] Et j'en suis venu à me décourager de m'être donné toute cette peine sous le soleil" (Ecclésiaste 2.17, 20).

Salomon a compris que la satisfaction ne vient pas de la peine qu'un homme se donne pour gagner beaucoup d'argent ou pour accomplir de grandes choses. Ou, comme me l'a dit quelqu'un un jour : "J'ai escaladé l'échelle du succès. Quand je suis arrivé au sommet, je me suis rendu compte qu'elle était appuyée contre le mauvais mur et que j'avais investi toute cette énergie pour rien." Peut-être vous retrouverez-vous dans ce constat.

Le péché à l'origine de vos difficultés financières est peut-être simplement un mauvais usage de l'argent que Dieu vous donne. Prenez le temps d'évaluer votre situation financière. Rick Warren



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4230
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Nous pouvons devenir égoïstes et aimer l'argent, ou donner plus de priorité à nos propres plaisirs    Sam 9 Aoû 2014 - 14:54

Des temps difficiles

"Dans les derniers jours, il y aura des temps difficiles. Car les hommes seront égoïstes, amis de l'argent, fanfarons, hautains, blasphémateurs, rebelles à leurs parents, ingrats, irréligieux, insensibles, déloyaux, calomniateurs, intempérants, cruels, ennemis des gens de bien, traîtres, emportés, enflés d'orgueil, aimant le plaisir plus que Dieu." 2 Timothée 3.1-4

Il y a quelques années, une célèbre star de la pop a dit que la religion organisée transformait les gens en "détestables moutons" et qu'elle devait être interdite. Un acteur connu affirma que selon lui "la Bible devrait signaler dès la première page qu'il ne s'agit que d'une fiction". Il avoua aussi qu'il arrachait systématiquement le livre du Lévitique des Bibles des chambres d'hôtels où il logeait parce que ce livre condamne l'homosexualité.

Dieu veut que nous ouvrions nos yeux spirituels.

Partout dans le monde, des célébrités, des acteurs, des scientifiques et d'autres personnes encore, prennent une position de plus en plus ferme contre l'Évangile. La Bible nous dit qu'un des signes des "derniers jours" consiste en une recrudescence de ce type d'attaque contre Dieu et son peuple. Au lieu d'aimer Dieu, les gens s'aimeront eux-mêmes, ils aimeront l'argent et le plaisir. Ils se déclareront ouvertement contre l'Évangile et désobéiront, modifieront ou ignoreront la Vérité en vue de satisfaire leurs propres intérêts.

Les chrétiens aussi peuvent se retrouver pris dans cette spirale du doute et du relativisme. Nous aussi, nous pouvons devenir égoïstes et aimer l'argent, ou donner plus de priorité à nos propres plaisirs qu'à notre amour pour Dieu, ou passer notre vie à la recherche du pouvoir ou des possessions. Mais Dieu veut que nous ouvrions nos yeux spirituels, que nous devenions des combattants dans cette guerre qui fait rage autour de nous. Ce combat se déroule dans le monde spirituel. C'est une lutte entre le bien et le mal, entre Dieu et Satan.

Ne soyez pas surpris ou découragé lorsque vous êtes ridiculisé parce que vous vous déclarez de Christ ou parce que vous croyez en la Bible. Soyez un bon soldat de l'armée de Dieu. Soyez sans crainte et tenez ferme. Ne faites pas de compromis. Dieu vous affermira et vous récompensera pour votre fidélité.

Une prière pour aujourd'hui
Père, je crois en toi et en ta parole. Donne-moi le courage de tenir ferme et d'être un témoin pour toi. Ouvre les yeux de ceux qui doutent de toi. Fais venir le réveil ! Au nom de Jésus. Amen.  John Roos


 

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Acquérir la sagesse vaut mieux que gagner beaucoup d’argent   

Revenir en haut Aller en bas
 
Acquérir la sagesse vaut mieux que gagner beaucoup d’argent
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Il vaut mieux se perdre dans sa passion ..."
» Un petit dessin vaut mieux qu'un long discours
» Formations IUFM : un petit dessin vaut mieux qu'un long discours
» Un site pour gagner de l'argent avec vos dissertations...
» Mieux vaut-il être Tzr ou en poste fixe dans le 93 ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM ROSE D'AUTOMNE :: SELON LA PAROLE DE DIEU :: Gouttes de Rosée (Méditations journalières - un thème par semaine)-
Sauter vers: