FORUM ROSE D'AUTOMNE

L'ART DE VIVRE ET DE VIEILLIR SELON DIEU !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Forum pour quatre sites que je vous invite à visiter : La vie chrétienne: Gouttes de rosée : http://www.rosee.org/rosee - L’art de vieillir: Rose d’automne : http://www.rosee.org/rosedautomne - Vie communautaire: La roseraie: http://www.rosee.org/roseraie - Famille, Ecologie: http://www.rosee.org/famillebiblique - Bienvenue à tous ! Le but de ce forum est d'être une petite oasis pour chacun de ceux qui le visite... et Je prie le Seigneur de nous permettre de nous encourager, nous édifier et de le voir glorifié dans le partage de sa Parole, que chaque visite sur ce forum soit pour chacun de nous une bénédiction de plus dans notre vie. N’hésitons pas non plus à partager nos sujets de prières afin que plusieurs puissent intercéder avec nous… L'expression des dons de chacun est bienvenue....
Sujets similaires
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Forum
Partenaires
Forum gratuit


Tchat Blablaland

Partagez | 
 

 La conscience est le sentiment que nous avons du bien et du mal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4199
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: La conscience est le sentiment que nous avons du bien et du mal   Dim 27 Juil 2014 - 6:42

 
Bien-aimés - Dans le Nouveau Testament La conscience est un témoin intérieur qui rend témoignage au caractère juste ou injuste des motivations et actions d’une personne. Ce jugement peut produire, selon les cas, un sentiment de douleur ou de bien-être.
La signification la plus large de ce mot est: le sentiment que nous avons de notre être.
La conscience est le sentiment que nous avons du bien et du mal, c’est-à-dire de notre obéissance ou de notre rébellion à l’égard de la loi de Dieu.
Le Saint-Esprit renseigne la conscience sur son état; le Christ la purifie.
Notre devoir est de servir Dieu avec une conscience pure.
Il est fait mention dans la Bible de trois états caractéristiques de la conscience:
    1° L’état de corruption: La conscience demeure sciemment dans le péché et dédaigne les appels de Dieu
    2° L’état d’égarement: La conscience faussée pratique le mal en croyant faire le bien.
    3° L’état normal: la bonne conscience. La conscience a le sentiment d’être dans l’ordre et la vérité. Le chrétien doit pratiquer l’examen de conscience.
Paul familier avec la culture grec voit dans la conscience un témoin intérieur commun à tous les êtres humains, qu’ils aient la Loi de Dieu ou non : ce témoin évalue pour excuser ou accuser, approuver ou désapprouver.
Paul lie ce témoignage intérieur à la Loi de Dieu écrite dans tout cœur humain.
Le témoignage de la conscience peut être erroné, selon les autorités qui l’ont inspirée.
Mais elle est capable d’être corrigée et de croître : en réalité, elle subit un processus de transformation continuelle par les influences qui agissent sur elle. C’est pourquoi la conscience chrétienne doit se laisser former par la Parole de Dieu et la communion fraternelle avec d’autres croyants. Ainsi, une conscience autrefois indisciplinée, souillée, voire insensibilisée par le péché peut, sous l’action du Saint-Esprit, être renouvelée et instruite pour devenir « bonne » ou « claire ». Affectueusement à vous tous… Josy R.

C’est la voix de celui qui crie dans le désert : Préparez le chemin du Seigneur, Aplanissez ses sentiers. {Luc 3:4}

La voix qui crie dans le désert a réclamé : Un chemin pour le Seigneur, un chemin préparé dans le désert. Je voudrais être attentif à la déclaration du Maître, et lui tracer une route dans mon cœur, en la projetant vers le haut par des actions bienveillantes au travers du désert de ma nature. Les quatre directions doivent retenir ma plus sérieuse attention sur ce texte.

Toute vallée doit être nettoyée. Nous devons céder aux pensées de Dieu : doute et désespoir doivent être exclus ; et la recherche de soi et des délices charnels doivent être abandonnés. Au travers de ces profondes vallées, un chemin de grâce doit être réservé. Toute montagne et toute colline seront abaissées. Orgueil et suffisance de la créature, vantardise et propre justice doivent être aplanis, afin de créer une grande route pour le Roi des rois.

Une association divine ne garantit jamais d’être hors de danger aux pécheurs fiers et hautains. Le Seigneur a du respect quant à l’humiliation et visite les contrits de cœur, mais les orgueilleux sont en abomination devant Lui.

Oh ! Mon âme, que le Saint-Esprit te maintienne dans cette voie. Les Tortueux seront redressés. Le cœur indécis doit suivre un chemin droit dans sa décision pour Dieu, et la Sainteté se délimite à partir de celle-ci. Les hommes à l’esprit double sont des étrangers au Dieu de la Vérité.

Mon âme, fait attention d’être en toutes choses loyale et vraie, en vue de l’examen de conscience de Dieu. Les lieux bruts, rugueux, seront adoucis. Les pierres d’achoppement du péché doivent être écartées, et les épines des ronces de la rébellion doivent être déracinées. Tellement Grand est le Visiteur qu’Il ne doit pas trouver des chemins embourbés et des lieux pierreux, lorsqu’Il viendra afin d’honorer ses élus, avec Sa Compagnie.

Oh ! Qu’aujourdhui, Le Seigneur puisse trouver dans mon cœur une grande route rendue prête pour Sa Grâce. Qu’Il puisse faire un progrès triomphal au travers des limites extrêmes de mon âme, depuis le commencement de cette année même jusqu’à la fin de celle-ci. Ch. Spurgeon

 
 

L’amour de Dieu restaure – Parabole moderne :


_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4199
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Mettez plus de force, d’énergie, de courage et de conscience dans votre foi que dans votre travail car elle en mérite beaucoup plus   Dim 27 Juil 2014 - 15:32

  Il agit de tout son cœur, et il réussit dans tout ce qu’il entreprit, {2Chronique 31:21}

Ceci n’est pas un fait inhabituel. C’est la règle générale de l’univers moral que les hommes qui travaillent de tout leur cœur prospèrent, alors que ceux qui laissent la moitié de leur cœur derrière eux en allant travailler sont pratiquement sûrs d’échouer. Dieu ne donne que des récoltes d’épines aux hommes paresseux et il n’envoie pas non plus de richesses à ceux qui ne sont pas prêts à bêcher dans le champ pour y trouver le trésor caché. Il est confessé universellement qu’un homme qui veut prospérer doit être assidu au travail. C’est la même chose en religion. Si vous voulez prospérer dans votre travail pour Jésus, que ce soit un travail de cœur, qu’il soit fait de tout votre cœur.

Mettez plus de force, d’énergie, de courage et de conscience dans votre foi que dans votre travail car elle en mérite beaucoup plus. Le Saint-Esprit aide nos infirmités mais n’encourage pas notre inactivité, notre paresse. Il aime des croyants actifs. Quels sont les hommes les plus utiles dans l’église chrétienne ? Ceux qui font de tout leur cœur ce qu’ils entreprennent pour Dieu. Quels sont les moniteurs de l’école du Dimanche les plus fructueux ? Est-ce que ce sont les plus talentueux ?

Non ! Ce sont les plus zélés, ceux dont le cœur est en feu, ceux-ci étant les chrétiens qui voient leur Seigneur chevaucher vainqueur dans la gloire de son salut. {Ps 45:4} La sincérité de cœur se révèle dans la persévérance ; il peut y avoir un échec pour commencer mais le travailleur consciencieux et sincère dira « C’est l’œuvre du Seigneur, et elle doit être faite ; mon Seigneur me l’a commandé et je l’accomplirai par sa puissance ».

Chrétien, servez-vous votre Maître de tout votre cœur ? Rappelez vous l’ardeur de Jésus. Pensez au travail de cœur qui était le sien ! Il pouvait dire « le zèle de ta maison me dévore ». {Jn 2:17} Quand il transpira des grosses gouttes de sang, ce n’était pas un fardeau léger qu’il devait porter sur ses épaules bénies ; ce n’était pas non plus un faible effort quand il épancha son cœur pour le salut de son peuple.

Jésus était fervent, et nous, sommes-nous tièdes ? Ch. Spurgeon

 

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4199
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: L'habitude d'une bonne conscience   Lun 28 Juil 2014 - 7:54

 L’HABITUDE D’UNE BONNE CONSCIENCE      

     … une conscience sans reproche devant Dieu et devant les hommes. Actes 24:16

     Seul « Christ, en nous » peut obéir aux commandements de Dieu. Ils sont difficiles, mais dès que nous obéissons, ils deviennent divinement faciles.

    La conscience est cette faculté supérieure de la nature humaine, qui me révèle les plus hautes réalités spirituelles, et me dit ce qu’elles réclament de moi. C’est l’œil de mon âme, qui regarde vers Dieu ou vers ce qu’elle considère comme l’idéal le plus haut ; c’est pourquoi la conscience ne parle pas à tous de la même façon. Si j’ai l’habitude de regarder Dieu en face, ma conscience m’indiquera toujours quelle est la loi parfaite de Dieu, et comment je puis lui obéir. Mais suis-je disposé à lui obéir ? Il me faut garder ma conscience si sensible qu’elle m’évite tout faux pas. Il me faut vivre dans une communion si parfaite avec le Fils de Dieu que, dans chaque circonstance, mon intelligence spirituelle soit renouvelée, et que je discerne à l’instant la volonté de Dieu, qui est « bonne, agréable et parfaite ».

     Dieu fait notre éducation jusque dans le plus petit détail. Mon oreille est-elle exercée à percevoir le plus léger murmure de l’Esprit qui m’indique ce que je dois faire ? « N’attristez pas le Saint-Esprit. » La voix de Dieu n’est pas celle du tonnerre ; elle est si douce qu’il est facile de ne pas en tenir compte. La seule façon de garder notre conscience toujours sensible à cette voix, est d’être continuellement disponible. Dès qu’il y a un doute, n’insistez pas. Si vous dites : « Pourquoi ne pourrais-je pas faire cela ? », vous êtes sur une voie dangereuse. Ne discutez pas lorsque votre conscience parle. Ne laissez pas affaiblir votre communion avec Lui, si peu que ce soit, et veillez à ne pas ternir votre vision de Dieu. O. Chambers

 

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4199
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Notre conscience est comme un cadran solaire dont les indications ne sont justes et visibles que si le soleil l’éclaire   Lun 28 Juil 2014 - 16:45

   « Sonde-moi, ô Dieu ! »

     « Sonde-moi, ô Dieu ! et connais mon cœur ; éprouve-moi, et connais mes pensées. Et regarde s’il y a en moi quelque voie de chagrin, et conduis-moi dans la voie éternelle. » Psaume 139:23,24

  Lorsque notre conscience n’est pas en règle avec Dieu, grande est pour nous la tentation de chercher à oublier ce qui constitue un obstacle dans notre relation avec lui, de fuir le sentiment de sa désapprobation. David l’exprime dans ce psaume : « Où irai-je loin de ton Esprit ? Et où fuirai-je loin de ta face ? » (Ps 139:7). Heureux sommes-nous si nous comprenons assez vite que nous glissons sur une mauvaise pente, et si nous nous jugeons devant Dieu !

  Notre conscience est comme un cadran solaire dont les indications ne sont justes et visibles que si le soleil l’éclaire. Aussi arrive-t-il que, ne nous sentant pas à l’aise avec Dieu, nous cherchions à nous cacher de la lumière divine qui mettrait nos manquements par trop en évidence à notre conscience : « Au moins les ténèbres m’envelopperont… » (Ps 139:11) : nous refusons de recevoir l’éclairage que la Parole de Dieu pourrait apporter dans nos pensées et nos raisonnements.

  Alors, dans son amour paternel, Dieu ne permet pas que nous trouvions le repos : où que nous allions, il est là, et il nous rappelle que quelque chose n’est pas réglé entre lui et nous (Ps 139:8-10). Il est fidèle et nous discipline de diverses manières, toujours en grâce mais quelquefois douloureusement, pour nous faire revenir à lui et nous faire jouir à nouveau de son amour.

  Nous pouvons perdre la joie de la communion à cause de nos manières de faire ou d’être (Ps 139:2, 3), mais aussi à cause de nos pensées - Dieu les connaît avant que nous ne les exprimions (Ps 139:4) - lorsque nous laissons se développer dans notre esprit celles dont l’origine est douteuse ou franchement mauvaise.

  C’est pourquoi le croyant fidèle demande par avance et avec insistance : « Sonde-moi, ô Dieu ! et connais mon cœur ; éprouve-moi, et connais mes pensées ! » pour pouvoir reconnaître à temps tout ce qui, en lui ou dans ses voies, mettrait en danger sa relation avec Dieu : N’est-ce pas la chose la plus importante qui soit au monde, que de goûter la proximité et l’approbation de Dieu ? N’est-ce pas là « la voie éternelle » ? Plaire au Seigneur

 

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne


Dernière édition par Josy le Mar 29 Juil 2014 - 8:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4199
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: La manne cachée est Celui qui bénit entrant Lui-même au plus profond de nos coeurs, de nos consciences,    Mar 29 Juil 2014 - 8:17

   "A celui qui vaincra je donnerai de la manne cachée." Apocalypse 2:17

Certaines expériences de l'Eglise de Pergame représentent quelques-uns des dangers qu'affronte aujourd'hui celui qui veut servir le Dieu vivant et véritable. C'est pour y suppléer que le Seigneur offre cette "manne cachée" à celui qui a résolu de vaincre les dangers spirituels du chemin et du temps présent.

Cette "manne cachée" est la nourriture de la vie "cachée avec Christ en Dieu" (Colossiens 3:3), cette vie que nous connaissons si notre vie propre est crucifiée avec Christ, avec ses passions et ses convoitises, avec ses efforts propres, ses manifestations orgueilleuses de faux dévouement et de faux zèle. Comme le Saint-Esprit ne parle pas de Lui-même, la vie "cachée avec Christ en Dieu" ne parle pas de sa consécration; comme le Fils, elle apprend l'obéissance et aime la discipline; comme le Père, elle donne ce qu'elle a de plus précieux pour le monde. A cette vie, Il donne de la "manne cachée".

Elle est le constant approvisionnement de nos besoins les plus intimes et nous est donnée sans que nous sachions comment. Une vie, un service tels que les nôtres, sous-entendent des souffrances; mais le Seigneur le sait et Il nous donne cette provision et ce secours. Elle guérit la blessure, elle ôte le fardeau; elle enlève la fièvre. Telle est la part du vainqueur... nourri de manne cachée.

Cette manne renouvelle nos forces; elle augmente notre force dans la marche et le service. Elle donne la vie à ceux qui défaillent; elle protège de l'usure, et elle garde le serviteur de toute baisse de niveau. Sans bruit ni éclat, elle transforme nos caractères et fortifie l'homme intérieur. Elle nous rend capables de mettre Dieu à l'épreuve, et de ne pas craindre les difficultés et les luttes.

La "manne cachée" vaut infiniment plus qu'aucune "bénédiction" spectaculaire, car elle est Celui qui bénit, entrant Lui-même au plus profond de nos coeurs, de nos consciences, prenant possession de nos esprits, prenant nos mains dans les Siennes, guidant nos pas dans Ses traces. La vie cachée avec Christ en Dieu se nourrit, se maintient, s'accroît, se répand, en assimilant cette "manne cachée", mais dont les effets et les fruits se manifestent visiblement. H.E. Alexander




_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4199
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Prenez conscience que vous êtes engagé dans une guerre spirituelle.   Mar 29 Juil 2014 - 16:06

  Soyez sur vos gardes !

"Prenez donc garde à vous-mêmes et à tout le troupeau au sein duquel le Saint-Esprit de Dieu vous a établis évêques […]. Je sais que parmi vous […] s’introduiront des loups redoutables […], et que du milieu de vous se lèveront des hommes qui prononceront des paroles perverses, pour entraîner les disciples après eux." Actes 20.28-30

L'église d'Éphèse était chère au cœur de Paul. Sa dernière rencontre avec ses responsables fut empreinte d'émotion. Dans son discours d'adieu, il rappela aux anciens d'Éphèse qu'ils étaient engagés dans un combat spirituel. Il les prévint que d'autres viendraient comme des loups féroces qui "seront sans pitié pour le troupeau" Actes 20.29. Malheureusement, certaines attaques seraient le fait d'autres chrétiens cherchant à diviser l'église et à attirer des disciples à eux.

Prenez conscience que vous êtes engagé dans une guerre spirituelle.
Cette même mise en garde est valable aujourd'hui pour tout pasteur, responsable d'église et croyant. C'est un message que chaque chrétien doit comprendre. Nous devons nous attendre à des attaques. Et prendre conscience que celles-ci peuvent provenir de nombreuses sources. De multiples manières. Du monde comme de l'église elle-même.

Mais, ultimement, qui est à l'origine de ces attaques ? Le diable. Jésus l'a comparé au loup qui "s'empare des brebis et les disperse" Jean 10.12. Il rôde dans chaque église et dans chaque famille chrétienne. Il cherche à semer la discorde et la mésentente, à répandre des rumeurs et des commérages et à nous faire douter de Dieu pour croire à ses propres mensonges. Tel un loup, il repère ceux qui sont faibles et vulnérables, pour les frapper quand et où ils s'y attendent le moins.

Ne négligez pas cette mise en garde. Prenez conscience que vous êtes engagé dans une guerre spirituelle. Soyez sur vos gardes, car le diable ne manquera pas de vous attaquer. Il vous surprendra à des endroits où vous êtes vulnérable et à des moments où vous ne vous y attendrez pas. Mais, avec l'aide de Dieu, vous pouvez être préparé. Remettez-vous à Dieu et à sa Parole. Soyez rempli du Saint-Esprit et puisez à sa puissance. "Soyez fermes dans la foi et résistez-lui [au diable] […]" 1 Pierre 5.9. Faites confiance à Dieu. Il vous fortifiera et vous protégera.

Une prière pour aujourd'hui
Père, aide-moi à être armé et prêt à affronter les attaques spirituelles. Merci pour ta protection. Je proclame la victoire. Au nom de Jésus. Amen. John Roos

 

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4199
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Une prise de conscience qui libère le psalmiste   Mer 30 Juil 2014 - 8:11

  Élévation et rétribution

"N’élevez pas si haut votre front, ne parlez pas ainsi, le cou raide. Car ce n’est ni de l’orient, ni de l’occident, ni du désert que vient l’élévation. Car Dieu est celui qui juge : il abaisse l’un, et il élève l’autre." Psaumes 75.6-8

Les gens du monde focalisent souvent leur vie sur les rétributions et les plaisirs, les éloges et les promotions. Pour eux, des salaires plus élevés, des bénéfices plus substantiels et la reconnaissance sont les attributs d'une carrière prospère et d'une vie heureuse, ainsi qu'une assurance contre les accidents en cours de route. Ils en retirent également le statut et l'acceptation qu'ils estiment nécessaires dans leurs relations sociales. Mais la Bible enseigne que tous ces efforts humains sont vains et voués à l'échec, et que la seule reconnaissance qui importe est celle qui vient de Dieu.

Aujourd'hui, Dieu veut vous libérer du besoin de reconnaissance et de rétribution dans le monde.

Le psalmiste a vu beaucoup d'orgueilleux et de prétentieux. C'est pourquoi il lance cette mise en garde : "Ne vous vantez pas !", "n'élevez pas le front !" Psaumes 75.5 et "ne parlez pas ainsi, le cou raide". Il sait que "ce n'est ni de l'orient, ni de l'occident, ni du désert que vient l'élévation", mais uniquement de Dieu, qui est "celui qui juge". Par des voies qui passent souvent inaperçues à nos yeux, "il abaisse l'un, et il élève l'autre".

Cette prise de conscience libère le psalmiste, qui ne s'inquiète plus de l'absence de reconnaissance ou de rétribution. Il ne se préoccupe plus de sa carrière ou de ce que les autres disent de lui. Il peut dès lors s'attacher à servir Dieu et à accomplir son appel. Son cœur déborde de louange et il s'écrie : "Et moi je l'annoncerai à jamais" Psaumes 75.10.

Aujourd'hui, Dieu veut vous libérer du besoin de reconnaissance et de rétribution dans le monde. Cherchez plutôt son royaume et sa justice. Utilisez vos ressources pour semer des graines pour son royaume. Et consacrez votre vie à Dieu et à son Évangile. Puisez votre joie et votre satisfaction dans son service.

Une prière pour aujourd'hui
Père, c'est de toi que j'attends la reconnaissance et la rétribution. Je veux consacrer ma vie à te servir. Je veux semer des graines pour ton royaume avec les ressources que tu m'as confiées. Au nom de Jésus. Amen. John Roos




_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4199
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Soyez simplement vous-même    Mer 30 Juil 2014 - 8:17

  Soyez simplement vous-même

"C’est par la foi que, devenu grand, Moïse refusa d’être appelé fils de la fille de Pharaon, aimant mieux être maltraité avec le peuple de Dieu que d’avoir la jouissance éphémère du péché." Hébreux 11.24-25

Soyez vous-même. Ne cherchez pas à être quelqu'un d'autre. Dieu vous a créé dans un but précis, pour accomplir un plan particulier. Personne d'autre ne peut être vous sinon vous-même.
Le moyen le plus rapide d'avoir un ulcère est de chercher à être ce que l'on n'est pas.

Moïse a été confronté à ce problème dès le début de sa vie. Le pharaon ayant ordonné de tuer tous les petits garçons nés en Égypte, sa mère le cacha dans une petite corbeille qu'elle déposa sur le Nil. Il se trouva que la fille de Pharaon alla se baigner à cet endroit. Elle vit le petit enfant et l'emmena dans son palais, où elle l'éleva comme son fils.

Moïse a connu une crise d'identité. Il était né juif, mais avait été élevé comme un Égyptien. À un moment ou un autre de sa vie, il se demanda probablement : "Qui suis-je ?" C'était une question essentielle, dont la réponse déterminerait le reste de sa vie. Il était promis à la succession de Pharaon. S'il dissimulait sa véritable identité et se déclarait égyptien, il connaîtrait une vie facile. Un avenir exceptionnel s'ouvrirait devant lui, il serait riche et célèbre.

S'il révélait ce qu'il était réellement – juif – il serait humilié, chassé du palais et obligé de travailler avec les autres esclaves jusqu'à sa mort.

Mais Moïse vit les maltraitances subies par son peuple et il ne put garder le silence. C'était un homme de caractère et d'intégrité, incapable de faire taire sa conscience. Il prit donc une décision qui lui coûta quatre-vingts années de sa vie.

Nous lisons dans Hébreux 11.24 : "C'est par la foi que, devenu grand, Moïse refusa d'être appelé fils de la fille de Pharaon". Le verbe refuser en grec signifie littéralement "rejeter, renier, désavouer totalement". Moïse renonça à la carrière prometteuse qui s'ouvrait devant lui en tant qu'Égyptien et refusa de vivre un mensonge. Il préféra obéir au dessein de Dieu pour lui.

Être simplement soi-même a un côté libérateur. Le moyen le plus rapide d'avoir un ulcère est de chercher à être ce que l'on n'est pas. Si vous voulez mener une vie productive, détendez-vous et soyez vous-même.

Une réflexion pour aujourd'hui
Quelles différences – physiques, émotionnelles et relationnelles – constatez-vous lorsque vous acceptez d'être simplement vous-même ? Quelles circonstances de votre vie vous poussent à être ce que vous n'êtes pas ? Que pouvez-vous faire différemment ? Rick Warren



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4199
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Un chrétien apprend rapidement que l’œuvre de Jésus Christ lui donne un libre accès à la présence de Dieu   Mer 30 Juil 2014 - 16:34

  Communion, vérité et justice pratique

     « Éternel ! Qui séjournera dans ta tente ? Qui demeurera en ta montagne sainte ? Celui qui marche dans l’intégrité, et qui fait ce qui est juste, et qui parle la vérité de son cœur ; qui ne médite pas de sa langue ; qui ne fait pas de mal à son compagnon, et qui ne fait pas venir l’opprobre sur son prochain …  Celui qui fait ces choses ne sera jamais ébranlé. » Ps 15:1-3,5

  Il est clair que les expressions « séjourner dans la tente de l’Éternel » et « demeurer sur sa sainte montagne » signifient pour un croyant : vivre dans une communion intime avec Dieu avec la nuance particulière de s’y trouver en parfaite sécurité. Qui pourrait nuire à celui qui se tient si près du Seigneur ?

  Normalement, un chrétien apprend rapidement que l’œuvre de Jésus Christ lui donne un libre accès à la présence de Dieu. Peut-être se contente-t-il de l’avoir appris sans le réaliser vraiment ? Peut-être y passe-t-il seulement de rares moments ? Peut-être prend-il beaucoup de temps pour lire la Bible et ses commentaires, mais avec sa seule intelligence naturelle, se donnant ainsi l’impression de vivre près du Seigneur ? Ne nous trompons pas nous-mêmes.

  Ce psaume rappelle au croyant que, pour être spirituellement en sécurité, il y a une condition : honorer Dieu par son comportement dans les actes courants de la vie. Il doit manifester devant tous ceux qui l’entourent les caractères du Dieu près duquel il déclare vivre : vérité, droiture, bonté. C’est ce que Paul appelle avoir une bonne conscience devant Dieu et les hommes.

  Si nous négligeons de garder cette bonne conscience, le diable ne manquera pas, un jour ou l’autre, d’exploiter cette faille pour introduire ses accusations dans notre esprit.

  Relisons donc les cinq versets de ce psaume et demandons-nous honnêtement dans quelle mesure nous réalisons les conditions pour nous tenir pratiquement dans la communion de Dieu et ainsi ne rien redouter des attaques de notre ennemi. Plaire au Seigneur

 

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4199
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Notre conscience ne nous reprend-t-elle pas lorsque nous agissons injustement envers une personne ?   Jeu 31 Juil 2014 - 8:20

  "Persévérez dans l'amour fraternel." Hébreux 13.1

N' avons-nous jamais été injustes un jour ou l'autre avec nos parents, nos frères et sœurs, nos amis ou encore nous-mêmes ? Des actes qui ont eu de mauvaises conséquences, des paroles dures qui blessent ou à contrario le mur du silence et de l'ignorance...

L'amour cela s'apprend au fur et à mesure du temps dans notre marche avec le Seigneur.

Il n'est pas tous les jours facile pour nous de réaliser à quel point nous sommes éphémères sur cette terre et que chaque seconde qui passe ne nous appartient pas : "Éternel ! Dis-moi quel est le terme de ma vie, quelle est la mesure de mes jours ; que je sache combien je suis fragile." (Psaumes 39.5).

Dans la bible, Dieu nous enseigne à persévérer constamment dans l'amour de notre prochain (Exode 20.12 ; Lévitique 19.34 ; Matthieu 19.19). Voilà un bien noble objectif !

De plus, le Saint Esprit ne nous pousse-t-il pas à agir de la sorte ? Notre conscience ne nous reprend-t-elle pas lorsque nous agissons injustement envers une personne ?

L'amour cela s'apprend au fur et à mesure du temps dans notre marche avec le Seigneur : "Pour ce qui est de l'amour fraternel, vous n'avez pas besoin qu'on vous en écrive ; car vous avez vous-mêmes appris de Dieu à vous aimer les uns les autres." (1 Thessaloniciens 4.9).

Si vous connaissez des situations difficiles dans vos relations, qu'elles soient personnelles, professionnelles ou bien fraternelles, surtout ne laissez pas cette situation se creuser sans rien faire. Et le premier des réflexes est de rechercher les conseils de Dieu et sa marche à suivre afin d'emprunter le chemin de la réconciliation dans l'amour de notre Seigneur Jésus-Christ.

Une prière pour aujourd'hui
Seigneur, toi qui connaît ma situation, ma peine, ma souffrance, veuille je te prie m'aider chaque jour à rechercher ta paix et guide moi sur le chemin de l'amour à porter pour tous ceux et celles qui m'entourent. Ma confiance est placée en toi. Amen. Fabrice Devred

 

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4199
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Je m’exerce moi-même à avoir toujours une conscience sans reproche devant Dieu et devant les hommes    Jeu 31 Juil 2014 - 17:39

    Le ciel nous observe
 
     « Les yeux de l’Éternel sont en tout lieu, regardant les méchants et les bons. » Proverbe 15:3
 
  Entre deux cents et deux mille kilomètres au-dessus de nos têtes, des satellites artificiels de plus en plus nombreux observent la terre : satellites espions, satellites de navigation, satellites qui surveillent les récoltes ou le déplacement des cyclones, satellites réservés à la prospection pétrolière …  
 
  Mais savez-vous que, mieux que ces satellites, Dieu observe la terre ? « L’Éternel regarde des cieux ; il voit tous les fils des hommes. Du lieu de sa demeure il considère tous les habitants de la terre …  il prend connaissance de toutes leurs œuvres » (Ps 33:13-15). Plus encore, il discerne les pensées des hommes (Ps 139:2).
 
  Avoir conscience que Dieu voit tout ce que nous faisons, disons ou pensons, peut être une pensée insupportable pour l’incroyant. Le regard de Dieu scrutant sa vie, quelle chose terrible pour lui ! Et le chrétien, comment envisage-t-il cette réalité ? Elle a deux grands effets :
 
D’abord elle sanctifie : le croyant marchera dans la crainte de déplaire à Dieu. Il demandera d’être gardé du mal qui l’entoure et qui le sollicite constamment. Quand il aura succombé à la tentation, il confessera son péché et l’abandonnera.
 
Ensuite, cette réalité rassure ; quel bonheur de savoir que Dieu voit notre vie entière, nos circonstances de chaque jour, nos épreuves, nos difficultés, nos deuils, comme aussi nos joies. C’est cela qui réconforte Job dans sa terrible souffrance : « Lui, ne voit-il pas mon chemin, et ne compte-t-il point tous mes pas ? » (Job 31:4). Dieu voit aussi les injustices dont nous pouvons être victimes (La 3:34,35) : « Les yeux de l’Éternel parcourent toute la terre, afin qu’il se montre fort, en faveur de ceux qui sont d’un cœur parfait envers lui » (#2Ch 16:9).
 
  Imitons donc la conduite de l’apôtre Paul : « Je m’exerce moi-même à avoir toujours une conscience sans reproche devant Dieu et devant les hommes » (Ac 24:16). Plaire au Seigneur

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4199
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Lorsque la conscience est mise en présence de Dieu, elle réveille d’abord la volonté   Ven 1 Aoû 2014 - 7:53

METTEZ EN VALEUR LE DON DE DIEU
     
     Mettez en œuvre votre salut.       Philippiens 2:12-13

     Votre volonté s’accorde avec celle de Dieu, mais il y a dans votre « chair » une tendance qui vous rend impuissant à faire votre devoir. Lorsque la conscience est mise en présence de Dieu, elle réveille d’abord la volonté, celle-ci est toujours en accord avec Dieu. Vous doutez que votre volonté soit en accord avec celle de Dieu ? Alors, regardez à Jésus, et vous constaterez que votre volonté et votre conscience sont toujours en accord avec Lui.

Ce qui vous fait dire : « Non, je n’obéirai pas », ce n’est pas votre volonté, c’est votre perversité, ou votre obstination naturelle qui, elles, luttent toujours contre Dieu. Le fond de la nature humaine n’est pas le péché, mais la volonté, car la volonté est le caractère essentiel que Dieu a mis dans sa créature. Le péché est la tendance mauvaise qui s’est introduite après coup dans la nature humaine.

Chez l’homme régénéré, la volonté est une énergie qui vient directement du Tout-Puissant, car « c’est Dieu qui produit en vous le vouloir et le faire, selon son bon plaisir. » Vous n’êtes pas l’auteur de votre propre salut, mais avec l’aide de Dieu vous devez l’élaborer tout en vous fondant résolument, par une foi inébranlable sur la rédemption complète, parfaite, accomplie par le Seigneur. En agissant ainsi, votre volonté ne s’oppose plus à celle de Dieu ; au contraire, la volonté de Dieu est votre volonté. Vous choisissez tout naturellement ce qui est conforme à sa pensée, et vivre pour Dieu devient aussi naturel que de respirer. Dieu étant la source de votre volonté, vous êtes capable d’accomplir ses desseins. Notre résistance est comme un paquet de préjugés imperméables à la lumière. La seule solution est de « le faire sauter à la dynamite », par l’obéissance au Saint-Esprit.

     Est-ce que je crois que Dieu est la source de ma volonté ? Dieu s’attend à ce que je fasse sa volonté et il demeure en moi pour me rendre capable de l’accomplir. O. Chambers



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4199
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Approchons-nous […] avec les cœurs purifiés d’une mauvaise conscience   Ven 1 Aoû 2014 - 16:38

     Approchez-vous de Dieu le cœur purifié

"Approchons-nous […] avec les cœurs purifiés d’une mauvaise conscience." Hébreux 10.22

Dieu n'attend pas que vous ayez une bonne conscience pour vous approcher de lui, mais plutôt que vous ayez une conscience purifiée par le sang de Jésus qui s'est sacrifié à la croix pour vous. Et la différence entre les deux est majeure !

Personne n'aura jamais une conscience assez bonne pour mériter de s'approcher de Dieu car seul le sang de Jésus-Christ purifie notre conscience.

Au début de ma vie chrétienne, lorsque je commettais une mauvaise action, je cessais de prier car je m'en sentais indigne. Mais lorsque je passais une journée agréable, alors je me mettais à prier ! Grâce à Dieu j'ai grandi spirituellement, et je ne réagis plus de la sorte. Un tel raisonnement sous-entend que si nous pouvons nous approcher de Dieu ce n'est pas grâce au sang de Jésus qui nous purifie mais grâce à notre bon comportement ; ce qui est une grave erreur biblique !

Dans son ciel de gloire, Dieu ne dit pas : "Celui-ci mérite de s'approcher de moi car il a passé une bonne semaine spirituelle, mais celui-là ne le mérite pas !"

Saisissez cela : Personne n'aura jamais une conscience assez bonne pour mériter de s'approcher de Dieu car seul le sang de Jésus-Christ purifie notre conscience et nous donne accès à la présence du Père. C'est pourquoi avec respect et révérence, comprenez quel prix Jésus a payé pour vous à la croix, et avec une foi confiante et le cœur purifié de toute mauvaise conscience, approchez-vous de Dieu.

Une confession pour aujourd'hui
Seigneur, je viens devant toi en reconnaissant que je ne mérite rien. Ce ne sont pas mes bonnes actions qui purifient ma conscience, mais uniquement le sang de Christ. C'est pourquoi je viens devant toi avec humilité, respect et révérence car c'est toi, Seigneur, qui a payé mon billet d'entrée. Merci pour le sang de Jésus.   Patrice Martorano




_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4199
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Voici la révélation dont nous avons besoin pour nos coeurs fatigués, pour nos consciences tourmentées   Sam 2 Aoû 2014 - 7:44

    "La Parole a été faite chair, et Elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité." Jean 1:14

Chacun de nous représente un monde de besoins, d'infirmités spirituelles; et ces besoins sont tous différents. De même qu'aucune feuille de chêne n'est identique à une autre, ainsi nos difficultés présentent toutes les nuances, toutes les gammes, toutes les possibilités, oui, tout un monde. Et c'est dans ce monde de notre coeur que la Parole est venue habiter, créer, transformer et consommer.

"Elle a habité parmi nous", non pas comme une visite, non pas comme l'ange de l'Eternel est venu chez le patriarche, mais pour demeurer avec nous. C'est la Parole de Dieu qui est venue nous faire grâce, accomplir ce que nous ne pourrons jamais faire: Elle est venue nous parler, pour avoir communion avec nous, nous sauver et nous sanctifier parfaitement.

Ce n'est plus nous qui agissons; c'est Elle qui est à l'oeuvre; ce n'est plus nous qui essayons et espérons, mais Elle qui accomplit et consomme... Quel repos! Apprenons à lâcher les rênes... et à laisser Dieu faire! Apprenons à vivre la vraie vie chrétienne: Christ pour nous, en nous et par nous, en toutes choses.

"Pleine de grâce et de vérité." Dieu n'habite pas parmi nous comme un feu consumant, Il est plein de grâce et de vérité. Voici la révélation dont nous avons besoin pour nos coeurs fatigués, pour nos consciences tourmentées. La loi nous demandait ce que nous ne pouvions pas faire. La grâce nous donne ce que nous ne pouvons acquérir autrement.

La foi croit ce que Dieu dit dans Sa Parole et s'approprie tout ce que Christ est, tout ce qu'Il a. Ainsi la présence de la Parole pleine de grâce et de vérité devient un fait personnel et journalier. Tout ce que la Parole est éternellement, nous pouvons le faire nôtre et vivre ainsi une vie chrétienne normale. La Parole créatrice accomplira dans nos vies la promesse: "Si quelqu'un est en Christ, il est une nouvelle créature." 2 Corinthiens 5:17. Dieu commence cette oeuvre en chassant la mort et les ténèbres; Il produit en nous une vie à l'image de la Sienne. Toute cette plénitude est pour le plus faible, le plus jeune. Osons le croire, et tout simplement, osons la recevoir! H.E. Alexander



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4199
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Le secret pour gérer les contrariétés   Sam 2 Aoû 2014 - 15:45

    Le secret pour gérer les contrariétés

"Celui qui a du bon sens est patient […]." Proverbes 19.11

C'est incroyable de constater que quinze incidents mineurs au bureau peuvent s'accumuler au point que votre attitude au moment de rentrer chez vous s'en ressent fortement. Les contrariétés sont généralement de trois ordres :

Essayez plutôt de minimiser les contrariétés. Traitez-les comme des incidents insignifiants.
1. Les interruptions. Des visites ou des coups de fil inattendus quand vous avez une échéance à respecter ou qu'un point important requiert votre attention. Nos plans les plus parfaits souffrent souvent d'interruptions.

2. Les désagréments. Si les interruptions sont généralement le fait de personnes, les désagréments sont souvent liés à des situations matérielles : la photocopieuse tombe en panne, il y a des bouchons sur la route ou vous ne trouvez pas ce dont vous avez besoin au moment où il vous le faut.

3. Les irritations. Des délais trop longs, des personnes peu fiables, un interlocuteur impossible à joindre au téléphone, un rhume, des clients pénibles, etc.

Le fait est que vous devez vivre avec tout cela. À l'évidence, vous serez confronté à ces trois types de contrariétés au cours de cette semaine. Par contre, vous pouvez éviter qu'elles vous stressent. Quel est le secret pour gérer les contrariétés ?

Ne leur résistez pas, mais ne réagissez pas de façon excessive ou en vous emportant. Ne vous irritez pas ; n'intériorisez pas votre colère. Ne vous résignez pas ; ne vous posez pas en victime.

Essayez plutôt de minimiser les contrariétés. Traitez-les comme des incidents insignifiants. Replacez-les dans leur juste perspective. Ce ne sont rien de plus que de petits ennuis sans importance, ils font partie de la vie, pas de quoi en faire toute une histoire. Ils ne valent certainement pas une crise cardiaque.

Respectez ces règles de gestion du stress :

- Règle numéro 1 : Ne vous laissez pas abattre par des futilités.

- Règle numéro 2 : Prenez conscience qu'il s'agit justement de futilités.

La Bible dit : "Celui qui a du bon sens est patient […]" (Proverbes 19.11). Le seul moyen de regarder les futilités comme telles est de les voir depuis la perspective divine. Quand je suis sur la même longueur d'ondes que Dieu, je me rappelle qu'il a le contrôle de la situation, même si ce n'est pas le cas pour moi ! Inutile donc de me mettre dans tous mes états. "Mais le fruit de l'Esprit est : amour, joie, paix, patience, bonté, bienveillance, fidélité, douceur, maîtrise de soi" (Galates 5.22-23).

Une action pour aujourd'hui
Adressez cette prière à Dieu : "Seigneur, aide-moi à être rempli de ton amour, de ta joie et de ta paix, pour que, dans les moments où je suis sous pression, ce soient ton amour, ta joie et ta paix qui émanent de moi." Rick Warren



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La conscience est le sentiment que nous avons du bien et du mal   

Revenir en haut Aller en bas
 
La conscience est le sentiment que nous avons du bien et du mal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fabienne - Le Moine, nous avons compris
» Nous avons tous un point commun ......
» nous avons besoin de vous
» Méditation Quotidienne : Nous avons trouvé le Messie
» « Nous avons trouvé le Messie » Evangile : Jn 1, 35-42

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM ROSE D'AUTOMNE :: SELON LA PAROLE DE DIEU :: Gouttes de Rosée (Méditations journalières - un thème par semaine)-
Sauter vers: