FORUM ROSE D'AUTOMNE

L'ART DE VIVRE ET DE VIEILLIR SELON DIEU !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Forum pour quatre sites que je vous invite à visiter : La vie chrétienne: Gouttes de rosée : http://www.rosee.org/rosee - L’art de vieillir: Rose d’automne : http://www.rosee.org/rosedautomne - Vie communautaire: La roseraie: http://www.rosee.org/roseraie - Famille, Ecologie: http://www.rosee.org/famillebiblique - Bienvenue à tous ! Le but de ce forum est d'être une petite oasis pour chacun de ceux qui le visite... et Je prie le Seigneur de nous permettre de nous encourager, nous édifier et de le voir glorifié dans le partage de sa Parole, que chaque visite sur ce forum soit pour chacun de nous une bénédiction de plus dans notre vie. N’hésitons pas non plus à partager nos sujets de prières afin que plusieurs puissent intercéder avec nous… L'expression des dons de chacun est bienvenue....
Sujets similaires
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Exhortations journalières
Aujourd'hui à 7:11 par Josy

» Les nuages fournissent de nombreuses figures poétiques dans la Bible.
Aujourd'hui à 6:59 par Josy

» 13 Novembre : Journée Mondiale de la gentillesse
Lun 13 Nov 2017 - 19:26 par Josy

» L'Armistice
Sam 11 Nov 2017 - 9:30 par Josy

» Exhortations journalières - Mais je vous dis, à vous qui m'écoutez:
Sam 11 Nov 2017 - 7:24 par Josy

» Mettez-vous vous-mêmes au service de Dieu
Sam 11 Nov 2017 - 7:14 par Josy

» Fête des morts
Jeu 2 Nov 2017 - 11:59 par Josy

» La Toussaint (Premier Novembre)
Mer 1 Nov 2017 - 16:55 par Josy

» Halloween
Mar 31 Oct 2017 - 18:25 par Josy

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Forum
Partenaires
Forum gratuit


Tchat Blablaland

Partagez | 
 

 La mort n’est pas une cessation de l’être

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4176
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Au bord d’une tombe    Sam 26 Juil 2014 - 15:32

 Au bord d’une tombe

     « Notre Sauveur Jésus Christ …  a annulé la mort et a fait luire la vie et l’incorruptibilité par l’évangile. » 2Ti 1:10

  Quand nous rendons « les derniers honneurs » à un croyant que le Seigneur vient de reprendre auprès de lui, ce n’est pas un cercueil que nous descendons dans la tombe, c’est une graine que nous plantons en terre. C’est ce que Paul montre en parlant de la résurrection des morts : « (Le corps) est semé en corruption, il ressuscite en incorruptibilité ; il est semé en déshonneur, il ressuscite en gloire ; il est semé en faiblesse, il ressuscite en puissance ; il est semé corps animal (c’est-à-dire doté de la seule vie naturel), il ressuscite corps spirituel. S’il y a un corps animal, il y en a aussi un spirituel » (1Co 15:42-44).

  La mort n’est pas une cessation de l’être. Au moment de la mort, le croyant s’en va pour être avec Christ (2Co 5:8; Ph 1:21-23). Il jouit de la vie éternelle (Mr 10:30), une vie au-dessus de toute atteinte de la corruption. Ce corps naturel, mort aujourd’hui, ressuscitera un jour ; mis en terre, il se relèvera !

  En entrant dans ce monde, nous recevons un corps naturel, sujet à la maladie et à la mort ; à la résurrection, nous revêtirons un corps spirituel, car nos corps mortels, s’ils sont adaptés à la terre, ne conviennent pas pour le ciel.

  Le corps naturel est semé « en déshonneur », car il n’y a vraiment rien de majestueux dans un corps que l’on met en terre. Mais ce même corps ressuscitera glorieux. Il ignorera les rides, les cicatrices, la marque des ans, les difformités et les traces du péché. Il est semé infirme, il ressuscitera plein de force. Placé dans la tombe, il retourne à la poussière. Il n’en sera pas ainsi du corps de résurrection. Il ne sera plus sujet à la maladie ni à la décomposition. Il est semé « en faiblesse », il ressuscitera « en puissance », plein de force. Au fil des ans, la faiblesse augmente jusqu’au moment où elle prive l’homme de toute force. Dans l’éternité, le corps ne connaîtra pas ces limitations, chaque croyant sera en pleine possession des forces et des facultés qui lui font défaut sur la terre pour louer et bénir le Seigneur. Plaire au Seigneur


 
Rosée

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4176
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Si le grain de blé... meurt, il porte beaucoup de fruit...   Sam 26 Juil 2014 - 7:51

  Celui qui cherchera à sauver sa vie la perdra, et celui qui la perdra la trouvera." Luc 17:33

Cela ne signifie pas que nous devions vivre en reclus dans quelque retraite cachée. Non, il s'agit de perdre notre vie jour après jour, de la façon que notre Sauveur nous a enseignée, en renonçant à nous-mêmes heure après heure et en Le suivant où qu'Il conduise.

C'est par amour pour Lui qui a donné volontairement Sa vie pour nous que nous sommes appelés à perdre la nôtre en Le suivant. "Je donne Ma vie... personne ne Me l'ôte, mais je la donne de Moi-même." Jean 10:18.

La mort de Jésus ne fut pas accidentelle; bien que l'oeuvre de la méchanceté des hommes, elle était conforme à la volonté et à la prescience de Dieu. L'Agneau de Dieu S'est donné volontairement pour nous.

A mesure que nous renonçons à nous-mêmes en perdant notre vie, nous découvrons que nous la retrouvons. Oui, nous retrouvons une vie abondante, et cela premièrement dans notre relation avec notre Seigneur. Quand notre vie est vraiment donnée, quand, pour autant que nous pouvons en avoir connaissance, nous sommes conscients d'avoir fait le sacrifice de tout ce qu'Il nous demandait, et surtout de notre vie propre, alors s'établit entre nous et notre Sauveur un courant de communion que nous ne pouvions concevoir auparavant, mais qui se manifeste dans notre vie... le printemps est là!

Ainsi nous retrouvons notre vie dès ici-bas, et pas seulement plus tard, dans le ciel. Pierre donna sa vie, et il la retrouva le jour de la Pentecôte quand des milliers de conversions se produisirent comme fruit de sa prédication. Paul aussi la donna, et avant d'être récompensé dans la gloire, il la retrouva dans des multitudes d'âmes sauvées. Et nous-mêmes, nous la retrouvons ici-bas dans chaque âme gagnée à Christ, chaque acte par lequel le Seigneur est glorifié.

Voilà comment, au sein de l'angoisse présente, les vies entièrement consacrées au Seigneur sont un élément de bénédiction. Ces vies perdues par amour pour leur Sauveur se retrouvent et se multiplient dans le salut de celles qu'elles arrachent à la perdition. "Si le grain de blé... meurt, il porte beaucoup de fruit..." H.E. Alexander


Rosée

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4176
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Comment envisagez-vous la mort   Ven 25 Juil 2014 - 16:37

         Comment envisagez-vous la mort

"Il n'y aura plus de mort ni de deuil..." Apocalypse 21.4

Nous pouvons aborder la mort de plusieurs manières :

1- avec un certain humour. Woody Allen a dit un jour : "Je n'ai pas peur de la mort. Je tiens seulement à ne pas être dans les parages le jour où elle se présentera !"  
Comme si l'humour permettait de la maintenir à une distance respectable !

2- en refusant de l'envisager. N'en parlons pas, bannissons ce mot de nos conversations et ne réorganisons surtout pas notre vie en fonction de cette issue inéluctable ! L'oublier est plus facile qu'y faire face !

3- en l'auréolant de romantisme. Une abondance de fleurs, une musique envoûtante et des chants superbes exaltent la prétendue beauté de la mort. Tout cela est compréhensible, pourtant la Bible parle d'elle comme"du dernier ennemi" (1 Corinthiens 15.26).

4- en criant de peur ! Pour preuve, observez le comportement des autres passagers au moment où l'avion dans lequel vous vous trouvez traverse une zone de turbulences et plonge soudain d'une dizaine de mètres !

Un jour ou l'autre nous devons tous envisager la mort, et cette idée n'est ni amusante, ni agréable, ni facile à éviter, quoique, grâce à Dieu, elle ne devrait pas nous effrayer. La mort sera la fin de notre existence terrestre, mais pas la fin de notre existence tout court !

Paul qui avait un jour "visité" le Paradis et qui en était revenu nous a affirmé que la vie y est "bien préférable" (Philippiens 1.23). ..

Mais personne ne peut aller au Paradis sur un coup de chance. Un choix s'avère indispensable : vous devez d'abord accepter Jésus comme votre Sauveur et Maître de votre vie. D'après Bob Gass


Rosée

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4176
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Nul de nous ne vit pour lui-même   Ven 25 Juil 2014 - 8:10

  "Nul de nous ne vit pour lui-même, et nul ne meurt pour lui-même." Romains 14:7

Ce principe de l'apôtre Paul devrait aussi nous caractériser, nous qui nous appelons chrétiens. Il en a donné lui-même l'exemple dans tous les domaines, et il nous demande d'être ses imitateurs.

Nul de nous ne vit pour lui-même... Nos relations avec notre entourage, sont-elles inspirées par cet esprit-là? Des situations pénibles et douloureuses subsistent parmi les enfants de Dieu, à cause de leur égoïsme. C'est que nous vivons pour nous-mêmes et non pas pour les autres. A la base de la susceptibilité, du manque de spiritualité, se trouvent la vie propre, les égards qu'elle réclame, alors qu'elle devrait être crucifiée avec Christ. Les gestes irréfléchis, les attitudes qui blessent, ne sont au fond pas autre chose que le résultat d'une vie vécue pour soi, sans considérer les autres. Examinons-nous, et que ce texte s'implante doucement dans nos coeurs, nous amenant à revoir notre vie et nos relations avec nos semblables.

Nul de nous ne vit pour lui-même... Dieu a confié à chacun une oeuvre à accomplir; pourquoi y a-t-il alors tant d'incompréhensions entre nous, pourquoi des jalousies, des divisions qui sont une cause de faiblesse spirituelle? La raison est toujours la même: nous vivons pour nous-mêmes et notre milieu religieux, nous ne vivons pas pour les autres, et nous ne connaissons pas l'amour et les souffrances du Saint-Esprit pour tout le corps de Christ. En nous renfermant sur nous-mêmes, en oubliant le monde perdu, nous tombons dans une mort spirituelle, qui est d'autant plus terrible que nous ne nous en rendons pas compte.

Un chrétien qui ne vit pas pour lui-même a toujours en vue le salut des autres. Quand son témoignage a été donné dans une direction, il cherche une autre occasion de répandre autour de lui la plénitude de l'amour de Dieu. Les fleuves d'eau vive coulent toujours, et son action désintéressée ne s'arrête jamais.
La croix de Christ est la source et le ressort caché d'une vie entièrement donnée. Sachons y puiser la force de suivre Celui qui est venu sur la terre pour servir et donner Sa vie! H.E. Alexander


Rosée

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4176
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: La mort n'est pas la fin de tout   Jeu 24 Juil 2014 - 17:30

  La mort vaincue : l'échéance inévitable

Le savez vous ? Certains personnages célèbres sont passés de vie à trépas de façon peu ordinaire :
- L'amiral Drake, par exemple, vainqueur de la Flotte espagnole l'Invincible Armada, fut dévoré par les crabes.
- Charles le Mauvais, roi de Navarre au 14ème siècle, périt dans l'alcool éthylique.
- Eschyle, poète grec de l'Antiquité, mourut écrasé par une tortue.
- Le pape Clément XIV est mort empoisonné par une pastèque.
- Bajazet, sultan ottoman, périt dans une cage de verre.
- Marguerite de Bourgogne, reine de France, femme de Louis X le Hutin, fut étranglée par ses cheveux.
- L'Arétin, poète licencieux, mourut de rire. Sophocle, poète tragique grec, succomba sous la joie.
- Et le duc de Clarence, qui avait trahi son frère Edouard IV, roi d'Angleterre, fut noyé sur sa demande dans un tonneau de vin de Malvoisie !

En lisant la Bible, le livre à travers lequel Dieu nous parle, on peut constater un nombre considérable de références à la mort : des centaines de passages en témoignent. Elle est le fait inéluctable qui ponctue la vie de tous les hommes. Personne ne peut prétendre ne pas passer par son seuil inquiétant. C'est la grande égalité...

Nous devons bien admettre que l'égalité sur notre planète est une utopie : la seule véritable est celle qu'opère cette faucheuse de vie qu'est la mort !

Illusions ou véritable espérance ?
Lorsqu'il fut condamné à être guillotiné, le célèbre révolutionnaire Danton eut le triste bonheur de passer ses dernières heures en compagnie de Fabre d'Eglantine, condamné également à l'échafaud. Les deux amis ne semblaient pas tellement détachés de ce qu'ils allaient quitter.
Les seules préoccupations du poète se rapportaient au manuscrit d'une de ses pièces en vers. Danton, plus terre à terre, lui aurait répondu : "Des vers, des vers ! Nous en ferons tous deux, dans le sépulcre !".
Peu après, il mourait décapité, sans avoir eu de véritable espérance.

Bien différente était la conviction d'un homme emprisonné uniquement à cause de sa foi qui a pu écrire, au soir de sa vie : Pour moi, la vie, c'est le Christ, et la mort m'est un gain (Ph 1.21). La Bible nous rapporte cette parole.

Telle est aussi la solide assurance du croyant qui a placé sa pleine confiance en Jésus Christ : il est sans crainte devant la mort. Est il victime de dangereuses illusions, ou d'un fanatisme outrancier ? Non, aucunement ! Il sait en qui il a mis sa foi. Il sait que Jésus-Christ a triomphé de la mort : s'il a expiré sur la croix, le Vendredi Saint, il est revenu à la vie au matin de Pâques. Désormais, la mort est un ennemi vaincu, même s'il n'est pas encore un ennemi détruit.

La mort n'est pas la fin de tout
La Bible montre clairement que la mort est la conséquence fatale de la désobéissance de l'être humain aux lois divines. Elle dit aussi que la mort n'est pas la fin de tout : l'esprit retourne à Dieu qui l'avait donné, même s'il y a eu cessation de vie sur la terre. Affirmant qu'après la mort vient le jugement, elle montre à chaque homme, chaque femme, sa propre responsabilité en ce qui concerne son sort éternel. Elle annonce que Jésus est venu donner la vie éternelle et qu'il la communique à ceux qui sont prêts à croire en lui.

C'est pour cela que lui, le Fils de Dieu, a accepté de mourir à notre place sur la croix, prenant à son compte tout le gâchis que nous avons fait. Et c'est aussi pour cela qu'il est ressuscité : il a remporté d'avance pour nous la victoire sur la mort.

Mais si la Bible se trompait... Si elle nous berçait de promesses illusoires... me direz vous peut être.
Non, elle ne se trompe pas, et elle ne nous trompe pas non plus ! Dieu n'est pas comme un homme qui ment ou qui induit volontairement en erreur. Il en sait infiniment plus que vous et moi en ce qui concerne le problème de la vie et celui de la mort. Vous pouvez découvrir dans la Bible le plan que votre Créateur a prévu à votre égard.

Si vous êtes sincère dans votre recherche, le Saint Esprit attestera à votre esprit que la Vérité ne se trouve nulle part ailleurs, et les certitudes de la foi envahiront votre coeur.

Car Dieu vous aime et il vous offre la vie éternelle. Préoccupez vous seulement de votre destinée future dès maintenant.

Une demeure éternelle
Il en sera alors pour vous comme pour moi. La joie d'être pardonné et d'avoir la vie éternelle vous inondera. La mort ne sera plus pour vous la funeste perspective du néant ou des affres de l'éternelle condamnation. Elle ne sera plus le redoutable passage vers l'inconnu, mais l'heureuse traversée vers le ciel. Elle aura perdu son caractère d'épouvante parce que vous aurez compris que si Jésus est remonté vers son Père, au jour de l'Ascension, c'était afin de vous préparer une demeure éternelle.

Alors ces paroles de la Bible résumeront votre espérance : Pour nous, nous sommes citoyens des cieux. Et nous attendons de tout notre être que vienne des cieux notre Sauveur, le Seigneur Jésus Christ. A son retour, il transformera le corps misérable que nous possédons sur la terre pour le rendre semblable à son corps resplendissant de gloire. Il le peut, car il a le pouvoir de soumettre l'univers entier (Ph 3.20-21).
Une telle assurance ne sera possible que si vous vous confiez en Jésus-Christ. Faites le sans tarder : c'est l'affaire la plus importante de toute votre vie.

Mettez vous à lire la Bible, en commençant par les Evangiles. Joignez-vous à des croyants qui se réunissent pour mieux se préparer à la rencontre de leur Dieu et pour mieux vivre leur foi.

Parce que la mort a été vaincue une fois pour toutes par Jésus Christ, vous vivrez de sa vie en abondance. Lui-même l'a solennellement promis :
Parce que je vis, vous vivrez aussi (Jn 14.19) Pasteur Lucien Clerc


Rosée

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4176
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Rester immobile, c'est le commencement de la mort   Jeu 24 Juil 2014 - 16:54

Ne mourez pas sans avoir rien accompli

"Quoi ! Resterons-nous ici jusqu'à ce que nous mourions ?" 2 Rois 7.3

Quatre lépreux étaient aux portes d'une ville. A cause de leur maladie, ils n'avaient pas le droit d'habiter dans les localités. Leur situation était désespérée car dans la cité, il y avait la famine. Leur avenir s'annonçait catastrophique, aucun espoir ne brillait pour eux. C'est alors que de leur âme s'éleva un cri de refus : "Pourquoi restons-nous ici en attendant la mort ?" (2 Rois 7.3). Je les entends dire : "Il n'y a plus de nourriture, si nous restons ici c'est la mort assurée ! Allons chez l'ennemi, peut-être que nous recevrons à manger ou bien ils nous tueront, mais de toute façon si nous ne bougeons pas, nous mourrons… Osons, prenons le risque de vivre".

Ai-je peur du changement ? Ai-je peur de prendre des risques ?

Vivre avec un grand V demande une prise de risque. Certains préfèrent rester dans leur obscurantisme au lieu de sortir de leur caverne. Faites le choix de vivre, de découvrir de nouveaux horizons. Un homme ne peut rester sur place sans rien faire, il doit bouger afin de saisir la vie. La repentance c'est quitter le mauvais chemin, celui qui vous conduit à la mort pour en emprunter un nouveau, celui qui vous mènera à la vie.

Ai-je peur du changement ? Ai-je peur de prendre des risques ? De manière générale, l'être humain est mal à l'aise face au changement. C'est pourquoi il préfère rester embourbé dans une situation inconfortable, mais qu'il connaît bien, plutôt que de vivre de nouvelles aventures. La nouveauté effraie, car vous ne savez pas à quoi vous attendre. De nombreuses personnes sont totalement insatisfaites de leur vie et pourtant elles ne tentent rien pour en sortir. L'obscurité de leur contexte habituel est rassurante parce qu'elles la connaissent… Quitter l'univers familier pour affronter l'inconnu est stressant.

Rester immobile, c'est le commencement de la mort. La vie, c'est le mouvement. Jusqu'à la fin de notre pèlerinage terrestre, nous devrons évoluer, apprendre, grandir.

Une prière pour aujourd'hui
Seigneur, tu es mort pour moi, je veux vivre pour toi. Je ne resterai pas assis sans rien faire.  Patrice Martorano    

 
Rosée

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4176
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Faites votre choix ! Vivre pour mourir ou mourir pour vivre ?   Jeu 24 Juil 2014 - 8:09

  Vivre pour mourir ou mourir pour vivre ?

"Quant au fruit de l'arbre qui est au milieu du jardin, Dieu a dit : Vous n'en mangerez point […] de peur que vous ne mouriez. Alors le serpent dit à la femme : Vous ne mourrez point". Genèse 3.3-4

Satan, tout comme Jésus, désire gagner des âmes pour son royaume. Cependant, la perspective qu'il montre à l'humanité est diamétralement opposée. Satan présente la vie par des faux semblants : drogue, adultère, fraude, etc. Mais derrière tout cela, se cache la mort !
Pour posséder la "vraie vie", il faut d'abord mourir aux plaisirs de ce monde.
Le diable, par des leurres, trompe les gens en les conduisant à une déchéance certaine. Eve pensait posséder la vie, mais finalement, elle s'est retrouvée exclue du jardin d'Eden. Le fils prodigue croyait posséder la vraie vie en quittant la maison du Père, mais pour finir, il a reconnu de lui-même que sa vie était un véritable gâchis. La Bible est claire : "Si vous vivez selon la chair, vous mourrez" (Romains 8.13a).

Mais, grâces soient rendues à Dieu, qui est venu mourir pour nous, afin que nous possédions la vraie vie. "Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle" (Jean 3.16). Le mot vie à cet endroit n'a pas pour origine le mot "bio" c'est-à-dire la vie physique mais plutôt le mot "zoé" qui signifie "vie abondante".

Cher lecteur, Jésus est venu vous donner une vie abondante. Néanmoins réalisez ceci : "En vérité, je vous le dis, si le grain de blé qui est tombé en terre ne meurt, il reste seul ; mais, s'il meurt, il porte beaucoup de fruit" (Jean 12.24). Pour posséder la "vraie vie", il faut d'abord mourir aux plaisirs de ce monde. En effet, si nous mourons à la sensualité de ce siècle, alors nous vivrons. Paul a dit à Timothée (2 Timothée 2.11) : "Cette parole est certaine : si nous sommes morts avec lui, nous vivrons aussi avec lui".

En conclusion, nous pouvons déclarer que Satan présente la vie, mais derrière, il y a la mort, alors que Jésus présente la mort, mais derrière, il y a la vraie vie. Faites votre choix ! Vivre pour mourir ou mourir pour vivre ?

Une prière pour aujourd'hui
Seigneur, je réalise que le diable emploie toutes sortes de séductions et de tromperies pour me faire mourir comme il l'a fait pour Eve et pour bien d'autres. Seigneur, je veux mourir aux choses charnelles afin de vivre la vraie vie. Patrice Martorano


Rosée

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4176
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Il est mort pour tous, afin que les vivants ne vivent plus pour eux-mêmes   Mer 23 Juil 2014 - 16:29

  Vivez pour Dieu !

"[…] nul de nous ne vit pour lui-même, et nul ne meurt pour lui-même. Car si nous vivons, nous vivons pour le Seigneur ; et si nous mourons, nous mourons pour le Seigneur. Soit que nous vivions, soit que nous mourions, nous sommes au Seigneur." Romains 14.7-8

Le paradoxe de la soumission est qu'elle produit la puissance et la victoire. Christ peut nous faire triompher des tentations récurrentes et des problèmes accablants pour peu que nous les lui remettions.

La soumission, l'abandon à Dieu, ne vous affaiblit pas, elle vous rend au contraire fort.

À l'approche de la bataille la plus importante de sa vie, Josué s'approcha de Dieu, se prosterna devant lui et lui abandonna ses plans. Cette soumission se traduisit par une victoire éclatante à Jéricho.

La soumission, l'abandon à Dieu, ne vous affaiblit pas, elle vous rend au contraire fort. Lorsque vous vous en remettez à Dieu, vous n'avez aucune crainte à avoir et nul n'est besoin de vous soumettre à un autre maître. William Booth, le fondateur de l'Armée du Salut, a dit : "La grandeur du pouvoir d'un homme est proportionnelle à sa soumission."

Pourquoi vous abandonner à Dieu ?

- Parce que vous appartenez à votre Créateur. Dieu est en droit de diriger votre vie. "Nous ne sommes pas nos propres chefs pour décider de la manière dont nous voulons vivre ou mourir" (Romains 14.7). "Reconnaissez que l'Éternel est Dieu ! C'est lui qui nous a faits, et nous sommes à lui […]" (Psaumes 100.3).

- Parce que Christ vous a acheté par son sacrifice. La Bible dit : "Il est mort pour tous, afin que les vivants ne vivent plus pour eux-mêmes, mais pour celui qui est mort et ressuscité pour eux" (2 Corinthiens 5.15).

Lorsque vous vous abandonnez à Christ, vous accomplissez le but même pour lequel il est mort – qui est non seulement de vous arracher à l'enfer, mais aussi de vous sauver de l'égocentrisme. En tant que chrétiens, nous ne vivons pas pour nous-mêmes, mais pour notre Sauveur (Romains 6.19).

- Parce que Dieu a donné l'exemple. Il a pris l'initiative en renonçant à Jésus pour notre bien. "Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique […]" (Jean 3.16).

Notre abandon à Dieu est la seule réponse raisonnable à un tel amour. Vous ne pouvez pas aimer Christ sans vous abandonner totalement à lui.

Une prière pour aujourd'hui
Seigneur, je veux arrêter mes calculs humains et m'abandonner complètement entre tes mains. Aide-moi à ne plus vivre pour moi-même mais à vivre pleinement pour toi. Amen.  
Rick Warren

 
Rosée

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4176
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, Je ne crains aucun mal   Mer 23 Juil 2014 - 8:04

   Un psaume pour les temps actuels

Psaume 23, Cantique de David :  
L'Eternel est mon berger: je ne manquerai de rien. (v. 1)
L'Eternel est notre souverain berger. Il a envoyé son Fils, Jésus-Christ, qui s'est livré lui-même pour nous, afin de nous délivrer de la misère et du péché. Il nous entoure de ses soins, nous protège et pourvoit à tous nos besoins, Iorsque nous nous abandonnons entre ses mains.

Il me fait reposer dans de verts pâturages...
Que d'agitation dans notre monde dominé par l'intérêt, le matérialisme, et les plaisirs plus ou moins équivoques. Mais au milieu de notre vie parfois trépidante, le Seigneur nous réserve des "espaces verts" et veut nous faire connaître le repos du cœur et de l'esprit.

Il me dirige près des eaux paisibles. (v. 2)
L'humanité troublée a soif de beaucoup de choses mais elle ne trouve, le plus souvent, que des eaux polluées et malsaines qui la laissent insatisfaite et désillusionnée. Le Seigneur par contre nous offre une eau telle que celui qui en boit n'aura plus jamais soif, et cette eau deviendra en lui une source d'eau qui jaillira jusque dans la vie éternelle. (Jean 4:14)

Il restaure mon âme, Il me conduit dans les sentiers de la justice à cause de son nom. (v. 3)
Que d'âmes blessées par les difficultés de la vie, par l'égoïsme, l'indifférence ou la malveillance, par le mal et le péché. Mais notre berger se tient près de nous; il veut panser les blessures, guérir les plaies, et nous conduire dans la justice et la vérité.

Quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, Je ne crains aucun mal, car tu es avec moi: Ta houlette et ton bâton me rassurent. (v. 4)
La mort est une réalité inévitable pour chacun de nous. Mais Christ a vaincu la mort et il veut nous communiquer sa vie impérissable. Quelle sécurité de savoir qu'avec lui nous pouvons franchir victorieusement l'ultime étape, pour vivre ensuite éternellement en sa présence, si nous avons cru en lui.

Tu dresses devant moi une table, En face de mes adversaires; Tu oins d'huile ma tête, Et ma coupe déborde. (v. 5)
David, entouré d'ennemis, face à une situation difficile, est pourtant l'objet des soins de Dieu. Il peut même apprécier pleinement les bienfaits de Dieu, et boire à une coupe débordante, car il a la certitude qu'en aucun cas le Seigneur ne l'abandonnera.

Oui, le bonheur et la grâce m'accompagneront Tous les jours de ma vie, Et j'habiterai dans la maison de l'Eternel Jusqu'à la fin de mes jours. (v. 6)

"Plusieurs disent: Qui nous fera voir le bonheur?" (Psaume 4:7) Mais le Psalmiste affirme: "Le bonheur et la grâce m'accompagneront tous les jours de ma vie." Il est entouré par le Seigneur, et sous sa protection toute suffisante il se sent en parfaite sécurité.  Michel Ratte

 
Rosée

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4176
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Dois-je partir les mains vides?   Mar 22 Juil 2014 - 16:41


 Dois-je partir les mains vides?

« Car il nous faut tous comparaître devant le tribunal de Christ, afin que chacun reçoive selon LE BIEN ou le mal qu‘il aura fait, étant dans son corps. » (2 Corinthiens 5:10) (LS 1910)

Le plus grand privilège, le plus grand don à recevoir, c’est le Salut en Jésus-Christ notre Seigneur. En effet, quelle paix, quel bonheur, quelle joie remplissent le coeur du pécheur ayant reçu le pardon de ses péchés. Il est passé exactement des ténèbres à la lumière, de la puissance de Satan à Dieu. Un changement aussi radical s’est produit, et son espérance est de posséder l’héritage avec les sanctifiés (Actes 26:18).

Cependant, Jésus dit aussi dans Jean 14:2: « Il y a plusieurs demeures dans la maison de mon Père. Si cela n’était pas, je vous l’aurais dit. Je vais vous préparer une place ». L’endroit où nous serons dépendra des oeuvres accomplies au nom de Jésus, et c’est au tribunal de Christ que les récompenses seront réparties. Jésus dit qu’il y en a qui régneront sur dix villes, d’autres sur cinq. Paul nous explique, dans le quinzième chapitre de sa première lettre aux Corinthiens, au verset quarante et un, qu’il en sera comme des astres: « Autre est l’éclat du soleil, de la lune et des étoiles [...], mais tous les astres sont dans le ciel. Tous ceux qui auront accepté Jésus pour le pardon de leurs péchés seront là, mais ne recevront pas les mêmes récompenses. C’est d’ailleurs d’après ces pensées que vient le titre de cette méditation:
DOIS-JE PARTIR LES MAINS VIDES POUR RENCONTRER MON SAUVEUR?

Tant d’âmes autour de nous ont faim et soif d’entendre la Parole de Dieu, et il nous incombe d’annoncer la Bonne Nouvelle du salut en Jésus.

Le prophète Daniel dit: « Ceux qui auront été intelligents (selon Dieu) brilleront comme la splendeur du ciel, et ceux qui auront enseigné la justice, à la multitude brilleront comme les étoiles, à toujours et à perpétuité » (chapitre douze, verset trois).

Pendant qu’il est encore temps, visons plus haut et oeuvrons à la gloire de Celui qui a payé notre rachat et nous a donné l’héritage avec les sanctifiés. Chaque jour avec le maitre


Rosée

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4176
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Christ est mort pour tous   Mar 22 Juil 2014 - 7:55

  Car l’amour du Christ nous étreint… il est mort pour tous, afin que ceux qui vivent ne vivent plus pour eux-mêmes, mais pour celui qui pour eux est mort et a été ressuscité 2Corinthiens 5:14-15

TOURNÉS VERS LA BEAUTÉ DU VAINQUEUR

Qu’il est beau le jeune vainqueur de Goliath, debout sur sa victime et mettant le point final au triomphe de sa foi en l’Eternel, son Dieu! il l’est parce qu’il se présente comme un "jeune homme au teint rosé et beau de visage," mais il l’est bien plus encore parce que, sans aucun doute, sa confiance en Dieu lui donne une stature spirituelle qui se lit dans tout son comportement. C’est ainsi que Jonathan le voit et qu’il l’aime "comme son âme".

En est-il ainsi pour nous, chers amis, lorsque, par la foi, nous pensons à Jésus ressuscité, assis sur le trône de Dieu, couronné de gloire et d’honneur, mais portant en son corps les marques indélébiles de ses souffrances à la croix? En est-il ainsi lorsque nous l’entendons nous dire, comme aux disciples après sa résurrection: "Paix vous soit" avec les paroles sous-entendues: car j’ai remporté la victoire sur l’ennemi de vos âmes? Je l’ai vaincu parla mort, lui, le diable qui avait le pouvoir de la mort.

Jonathan se dépouille de sa robe, de ses vêtements, de ses armes de fils de roi pour les donner à l’humble berger de Bethléhem. C’est l’amour qui dicte à Jonathan un tel hommage, qui lui fait comprendre que tout ce qui lui appartient doit devenir la propriété du seul vainqueur. C’est uniquement parce que son âme est liée à celle David qu’il agit ainsi, par amour et sans aucune contrainte.

Au nom de Jésus, tout genou se ploiera bientôt pour reconnaître sa suprématie totale, mais dès aujourd’hui, le racheté rempli d’amour pour Christ est heureux de reconnaître que tout en lui et dans sa vie appartient à son Sauveur. Le faisons-nous réellement? Mettons-nous vraiment à ses pieds notre honneur, notre dignité, nos membres et nos moyens?

Pour conserver notre premier amour, ou plutôt pour le retrouver, restons sensibles à la beauté de celui qui, par ses souffrances et par sa mort, a remporté la victoire de la croix, la beauté de celui qui nous a délivrés pour toujours.   Plaire au seigneur

 
Rosée

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4176
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: La mort annulée ?    Lun 21 Juil 2014 - 17:50

  La mort annulée ?

     « Notre Sauveur Jésus Christ …  a annulé la mort et a fait luire la vie et l’incorruptibilité par l’évangile. » 2Timothée 1:10

  Comment comprendre que Jésus a annulé la mort ? L’expression surprend sous la plume de l’apôtre Paul, d’autant plus qu’il savait être arrivé au terme de sa vie terrestre. Et depuis sa mort, des millions de chrétiens sont passés, eux aussi, par la mort !

  Dans le sens premier du verbe, Jésus Christ a annulé la mort, il l’a désarmée, réduite à l’impuissance. Le même mot est employé dans l’épître aux #Hé 2:14 pour le diable et dans l’épître aux #Ro 6:6 pour le vieil homme. Autrement dit, la présence de la mort demeure, comme celle du diable ou celle du vieil homme. Toutefois, pour le chrétien, son pouvoir a été ôté et la mort n’est plus un sujet de crainte (Hé 2:15), mais un « gain » (Ph 1:21).

  La mort résume notre condition humaine comme résultat du péché. Elle prend trois formes :

La mort physique, qui est la séparation de l’âme et du corps.

La mort spirituelle, qui est la séparation de l’âme et de Dieu. C’est d’elle qu’il s’agit quand Dieu dit à Adam : « Au jour où tu en mangeras, tu mourras certainement. » Cette mort-là est annulée pour le croyant qui a reçu la vie, la vie même de Jésus Christ.

La mort éternelle, qui est la séparation de l’âme et du corps d’avec Dieu.

  La mort éternelle sera la sentence que le souverain juge prononcera lors de la comparution des hommes incrédules devant le trône de jugement (Ap 20:12). Ceux qui y sont conduits sont déjà appelés « les morts » ; de l’état de mort spirituelle, ils passeront à l’état de mort éternelle. Aucun croyant ne comparaîtra devant ce trône.

  Aujourd’hui pour le chrétien, la mort spirituelle qui le caractérisait avant sa conversion a fait place à la vie éternelle : « Moi, je suis la résurrection et la vie : celui qui croit en moi, même s’il meurt, vivra ; et quiconque vit et croit en moi, ne mourra pas, à jamais. Crois-tu cela ? », a dit Jésus à Marthe (Jn 11:25-26).

  Cette vie éternelle est la part de tout croyant dès maintenant, c’est ce que déclare triomphalement le verset du jour. L’évangile reçu par la foi l’a introduit dans un nouveau domaine, celui de la vie et de l’incorruptibilité. Son corps y aura part aussi, mais maintenant, seule son âme en bénéficie. Plaire au Seigneur

 
Rosée

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4176
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Notre Seigneur triompha de la mort   Lun 21 Juil 2014 - 7:37

  LE BUT DE LA RÉSURRECTION      

     Ne fallait-il pas que le Christ souffrît ces choses et qu’il entrât dans sa gloire ?   Luc 24:26

     La croix de notre Seigneur est la porte qui nous donne accès à sa vie ; sa résurrection proclame qu’il a le pouvoir de me communiquer cette vie. En naissant de nouveau, je reçois la vie même du Seigneur ressuscité.

     Le rôle du Seigneur ressuscité est de « conduire à la gloire beaucoup de fils ». L’accomplissement de sa mission lui donne le pouvoir de faire de nous des fils et des filles de Dieu. Nous ne sommes pas à l’égard du Père, dans la même relation que son Fils lui-même, mais par le Fils, nous sommes nous aussi ses enfants. Quand notre Seigneur triompha de la mort, il ressuscita avec une vie absolument nouvelle, une vie qu’il n’avait pas connue avant d’avoir été incarné. Il ressuscita pour une vie qui n’avait jamais existé auparavant. Grâce à sa résurrection, nous ressuscitons nous aussi pour vivre, non de notre ancienne vie, mais de sa vie nouvelle. Un jour, nous aurons un corps semblable à son corps de gloire, mais nous pouvons connaître maintenant « la puissance de sa résurrection », et marcher en nouveauté de vie.

     « Père, l’heure est venue ! Glorifie ton Fils…selon que tu lui as donné pouvoir sur toute chair, afin qu’il accorde la vie éternelle à tous ceux que tu lui as donnés. » Le Saint-Esprit, c’est la vie éternelle se manifestant dans notre condition humaine, dès ici-bas, et maintenant. Le Saint-Esprit, c’est la personne divine réalisant dans notre vie les effets de l’expiation. Rendons grâce à Dieu pour cette glorieuse et splendide vérité : le Saint-Esprit peut créer en nous la vraie nature de Jésus-Christ, si nous acceptons de lui obéir. O. Chambers

 
Rosée

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne


Dernière édition par Josy le Lun 21 Juil 2014 - 17:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4176
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Il sera notre guide jusqu’à la mort   Dim 20 Juil 2014 - 18:38

  Il sera notre guide jusqu’à la mort. {Psaume 48:14}

Un guide nous est indispensable. Il est des cas où nous donnerions tout ce que nous possédons pour savoir ce que nous avons à faire et de quel côté nous tourner. Nous avons la volonté de bien faire, mais nous hésitons entre deux routes à suivre. Oh, qui nous donnera un guide ?

L’Éternel notre Dieu condescend à nous servir de guide. Il connaît le chemin et nous conduira jusqu’à ce que nous ayons atteint en paix le terme de notre voyage. Peut-on désirer une direction plus sûre ? Mettons-nous entièrement sous sa conduite, et nous ne risquerons pas de manquer la route. Faisons de lui notre Dieu, et nous trouverons en lui notre guide. Si nous suivons sa loi, nous ne nous fourvoierons point dans la vie, pourvu que nous apprenions avant tout à nous appuyer sur lui à chaque pas.

Nous avons l’assurance que, s’il est notre Dieu à toujours et à perpétuité, il ne cessera jamais de nous diriger. Il nous conduira même « jusqu’à la mort » pour que nous habitions avec lui pour l’éternité. Cette promesse de la conduite divine nous garantit la sécurité pour notre vie entière : Salut tout d’abord, direction ensuite et jusqu’à notre dernière heure, enfin vie bienheureuse à jamais.

Chacun ne devrait-il pas chercher Dieu dès son jeune âge, se réjouir en lui durant sa vie et se reposer sur lui dans sa vieillesse ? Regardons aujourd’hui à lui pour être guidés, afin de pouvoir nous confier encore en lui à l’heure de notre départ. Ch. Spurgeon

 
Rosée

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne


Dernière édition par Josy le Lun 21 Juil 2014 - 7:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4176
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: La mort n’est pas une cessation de l’être   Dim 20 Juil 2014 - 6:03

 
Bien-aimés - La mort : Dans le sens courant: c'est la cessation de la vie. Elle n’était pas dans le plan primitif de Dieu, qui avait créé l’homme à son image, en faisant de lui une « âme vivante ».
Dans le paradis, l’arbre de vie lui aurait permis de vivre éternellement. La mort a été le salaire de la désobéissance aux ordres divins.
La mort est physique, car notre corps retourne à la poussière ; elle est aussi, et surtout, spirituelle. Dès leur chute, Adam et Ève sont chassés de la présence de Dieu et privés de sa communion. Désormais les pécheurs sont « morts par leurs offenses et par leurs péchés ».
Jésus insiste sur la nécessité pour tout homme de naître de nouveau ; il explique que le passage de la mort spirituelle à la vie éternelle s’opère par l’Esprit Saint et se reçoit par la foi. Cette résurrection de notre être intérieur est produite par le miracle du baptême de l’Esprit.
En entrant dans ce monde, nous recevons un corps naturel, sujet à la maladie et à la mort ; à la résurrection, nous revêtirons un corps spirituel, car nos corps mortels, s’ils sont adaptés à la terre, ne conviennent pas pour le ciel.
La mort n’est pas une cessation de l’être. Au moment de la mort, le croyant s’en va pour être avec Christ. Il jouit de la vie éternelle, une vie au-dessus de toute atteinte de la corruption. Ce corps naturel, mort aujourd’hui, ressuscitera un jour; mis en terre, il se relèvera !
« En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui écoute ma parole, et qui croit à celui qui m’a envoyé, a la vie éternelle et ne vient point en jugement, mais il est passé de la mort à la vie. » Jean 5:24
Que cette semaine vous soit bénie ! Affectueusement,  Josy

Quiconque vit et croit en moi ne mourra point pour toujours. Crois-tu cela ? {Jean 11:26}

Oui, Seigneur, nous le croyons : nous ne mourrons jamais. Notre âme peut être séparée d’avec notre corps ce qui constitue bien une sorte de mort ; mais notre âme ne sera jamais séparée de Dieu, et c’est là la vraie mort, la mort qui est le salaire du péché, et cette peine de mort est la pire chose qui puisse nous arriver. Nous le croyons bien certainement, car « qui pourra nous séparer de l’amour que Dieu nous a témoigné en Jésus-Christ notre Sauveur ? »

Nous sommes les membres du corps de Christ, et Christ perdra-t-il les parties de son corps ?

Nous lui sommes unis par le mariage ; sera-t-il privé de son épouse et rendu veuf ? Impossible. Il y a en nous une vie qui ne peut pas être séparée de Dieu : car le Saint-Esprit demeure en nous ; et avec lui, comment pouvons-nous mourir ? Jésus lui-même est notre vie ; c’est pourquoi il n’y a pas de mort possible pour nous, car il ne peut mourir de nouveau.

En lui nous sommes morts au péché une fois, et la sentence capitale ne peut pas être deux fois exécutée. Maintenant nous vivons, et nous vivons pour toujours. Le salaire de la justice, c’est la vie éternelle, et nous avons la justice même de Dieu ; par conséquent nous pouvons réclamer le salaire le plus élevé.

Vivant et croyant aujourd’hui, nous croyons que nous vivrons et entrerons en jouissance de ce bien. Aussi avançons-nous avec la ferme confiance que notre vie est assurée dans celle de notre Chef vivant. Ch. Spurgeon

 
 
Et si notre destinée éternelle se jouait aujourd'hui?  


_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La mort n’est pas une cessation de l’être   

Revenir en haut Aller en bas
 
La mort n’est pas une cessation de l’être
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prières pour l'heure de la mort...
» Prières pour les morts ou pour faire face à la mort
» La préparation du mort
» Ne craignez pas la mort,c'est seulement une étape vers la Vie Éternelle !
» l'etang de feu, la mort et le nouveau monde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM ROSE D'AUTOMNE :: SELON LA PAROLE DE DIEU :: Gouttes de Rosée (Méditations journalières - un thème par semaine)-
Sauter vers: