FORUM ROSE D'AUTOMNE

L'ART DE VIVRE ET DE VIEILLIR SELON DIEU !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Forum pour quatre sites que je vous invite à visiter : La vie chrétienne: Gouttes de rosée : http://www.rosee.org/rosee - L’art de vieillir: Rose d’automne : http://www.rosee.org/rosedautomne - Vie communautaire: La roseraie: http://www.rosee.org/roseraie - Famille, Ecologie: http://www.rosee.org/famillebiblique - Bienvenue à tous ! Le but de ce forum est d'être une petite oasis pour chacun de ceux qui le visite... et Je prie le Seigneur de nous permettre de nous encourager, nous édifier et de le voir glorifié dans le partage de sa Parole, que chaque visite sur ce forum soit pour chacun de nous une bénédiction de plus dans notre vie. N’hésitons pas non plus à partager nos sujets de prières afin que plusieurs puissent intercéder avec nous… L'expression des dons de chacun est bienvenue....

Partagez | 
 

  Le feu et les flammes sont cités plus d’un millier de fois dans la Bible.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4230
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Le feu et les flammes sont cités plus d’un millier de fois dans la Bible.    Lun 9 Juin 2014 - 18:32



Bien-aimés - Le feu et les flammes sont cités plus d’un millier de fois dans la Bible.
Le feu symbolise fréquemment la présence du Seigneur, qui délivre, éclaire, purifie ou consume.
Le feu est le symbole de la puissance à la fois vivifiante et consumante de Dieu …
Le feu est un des faits de la nature qui nous représentent le mieux ce que Dieu est : lumière, chaleur, vie, détruisant ce qui est vil, purifiant ce qui est précieux
L’Éternel apparaît ainsi au buisson ardent et au Sinaï.
Il se révèle du milieu du feu à Ésaïe, à Ézéchiel, à Jean, et il apparaîtra de même lors de son retour.
Le feu est aussi un symbole du Saint-Esprit et de la Parole de Dieu.
Le feu figure souvent parmi les expressions relatives au jugement de Dieu.
Dans l’Écriture, le feu est l’emblème de la Sainteté et de la Justice divines ; il caractérise également les afflictions et les épreuves que Dieu envoie pour purifier Son peuple
Et dans le Cantique des Cantiques 8: 6 nous lisons « Les flammes de l’amour sont des flammes ardentes, les flammes de la foudre venant de l’Eternel. Même de grosses eaux ne peuvent éteindre l’amour, et des fleuves puissants ne l’emporteront pas ». Le vrai amour est invincible, parce qu’il vient d’En haut.
Belle semaine bénie à tous ! Affectueusement, Josy

Ne crains point ; car ceux qui sont avec nous sont en plus grand nombre que ceux qui sont avec eux. {2Rois 6:16}

Chevaux et chariots avec une grande armée enferment le prophète à Dothan. Son jeune serviteur est alarmé. Comment échapper à un si grand corps de troupes ennemies ? Mais le prophète avait des yeux que son serviteur n’avait pas, et il pouvait voir une armée plus grande et mieux équipée qui le gardait de tout mal : des chevaux ardents plus puissants que les chevaux de chair, et des chariots de feu plus redoutables que les chars de fer.
Il en est encore de même à cette heure. Mes adversaires de la vérité sont nombreux, influents, instruits, rusés, et ils la malmènent de leurs mains ; mais l’homme de Dieu n’a pas sujet de s’effrayer.

Visibles ou invisibles, des agents puissants sont du côté de la justice. Dieu tient en réserve des armées qui apparaîtront à l’heure du besoin, et dont les forces destinées à appuyer le bien et la vérité dépassent de beaucoup les puissances du mal.

C’est pourquoi ne nous décourageons pas, mais marchons au pas de ceux dont la joie et la confiance les élèvent au-dessus de la crainte. Nous sommes du côté de la victoire. Si la bataille est rude, nous en savons l’issue. La foi qui a Dieu avec elle est assurée du succès : « Ceux qui sont avec nous sont en plus grand nombre que ceux qui sont avec eux. » Ch. Spurgeon





_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4230
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Sens symbolique du feu :   Lun 9 Juin 2014 - 18:47

  Sens symbolique du feu :

Théophanies : manifestations visibles de Dieu ; on les décrit ordinairement comme accompagnées de flammes, symbole de sa glorieuse présence ou bien de sa parole menaçante et de sa colère contre le péché. Les yeux du Seigneur glorifié sont comparés à une flamme de feu}, emblème de sa toute-science qui pénètre partout.

Le Saint-Esprit : l’Esprit de Dieu dans l’A.T. et le Saint-Esprit est quelques fois représenté dans le N.T. sous l’emblème du feu: Jean-Baptiste désigne ainsi la puissance de renouvellement intérieur par laquelle le Seigneur va venir compléter l’effet du baptême d’eau qu’il administre en simple précurseur. L’effusion du Saint-Esprit le jour de la Pentecôte est accompagnée du signe visible de «langues séparées qui semblaient de feu», c-à-d, ayant la forme de petites flammes: symbole d’un don approprié à chacun, mais de même nature pour tous.

Purification : De même que le feu affine les métaux précieux, ainsi la souffrance est destinée à épurer, à éprouver la foi comme l’or ou l’argent, ce qui donne toute sa valeur au terme d’«épreuve» et à l’image du creuset.

Châtiment : Tels les végétaux inutiles ou nuisibles, destinés à être brûlés, tels les méchants, les pécheurs, les rebelles à l’égard de Dieu, sont destinés au feu du jugement.

Émotions et sentiments humains : Diverses comparaisons sont entrées dans le langage ordinaire, où le feu est pris soit en bonne part soit en mauvaise part; le point d’analogie est son caractère irrésistible, et parfois destructeur. L’amour indomptable ont la puissance d’un feu intérieur; mais sont aussi comme un feu qui brûle et dévore: mauvaises passions, méchanceté, langue malveillante, violence, mendicité, persécutions…

Au point de vue matériel et au point de vue spirituel, en Dieu comme en l’homme, il y a un feu bienfaisant et un feu dévorant. Westphal

 
 

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4230
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Comme feu il nous détache des scories, et bâtit notre nature consacrée sur un feu   Lun 9 Juin 2014 - 18:54

Et ils furent tous remplis du Saint-Esprit. {Actes 2:4}

Grandes seraient les bénédictions de ce jour si nous étions tous remplis du Saint-Esprit. Les conséquences de cette plénitude sacrée de l’âme seraient impossibles à évaluer. La vie, la consolation, la lumière, la pureté, la puissance, la paix et plusieurs autres précieuses bénédictions sont inséparables de la douce présence de l’Esprit. Comme l’huile sacrée, il oint la tête du croyant, le met à part comme sacrificateur des saints, et donne sa grâce pour accomplir sa fonction avec diligence.

Comme sa seule eau de purification réelle, il nous purifie de la puissance du péché et nous sanctifie jusqu’à la sainteté même, mettant en nous le vouloir et le faire selon le bon plaisir du Seigneur. Comme lumière il manifeste en nous notre état de perdition, et maintenant il révèle à nous et en nous le Seigneur Jésus, il nous conduit dans le chemin de la justice.

Éclairés par son pur rayon céleste, nous ne sommes plus ténèbres mais lumières dans le Seigneur. Comme feu il nous détache des scories, et bâtit notre nature consacrée sur un feu. Il est la flamme sacrificielle par laquelle il nous rend capable d’offrir notre âme entière comme un vivant sacrifice à Dieu.

Comme la rosée céleste il enlève notre stérilité et fertilise notre vie. Ô puisse-t-il descendre sur nous à cette heure matinale une telle rosée qui serait un doux commencement pour la journée. Comme la colombe avec des ailes d’amour paisible il couve son église et les âmes des croyants, et comme consolateur il dissipe les soucis et les doutes qui ravagent la paix de sa bien-aimée. Il descend sur les élus comme sur le Seigneur dans le Jourdain, et rend témoignage à leur esprit qu’ils sont fils de Dieu et ainsi ils crient Abba, Père.

Comme le vent, il apporte le souffle de vie aux hommes ; soufflant là où il a un rôle, il accomplit l’œuvre de régénérescence par laquelle la création spirituelle est animée et soutenue. Veuille Dieu, que nous puissions sentir sa présence ce jour et chaque jour. Ch. Spurgeon



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4230
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: il vous baptisera du Saint-Esprit et de feu. Matthieu 3:11    Lun 9 Juin 2014 - 19:00

  Moi, je vous baptise d’eau, ... mais lui... il vous baptisera du Saint-Esprit et de feu. Matthieu 3:11

   Y a-t-il jamais eu un moment dans ma vie où j’ai pu dire : Moi.... mais Lui... ? On ne peut pas comprendre ce qu’est le baptême du Saint-Esprit sans d’abord en arriver là. « Moi », ... je suis à bout, je ne peux plus rien faire ; mais « lui » intervient alors, et il fait ce que lui seul peut faire. Suis-je prêt pour sa venue ? Jésus ne peut pas venir tant qu’il reste quelque chose en travers de son chemin, en bien ou en mal. S’il vient, suis-je prêt à laisser projeter la lumière sur toutes mes fautes ? C’est là justement qu’il agit ; là où je me reconnais coupable, il s’approche de moi, là où je me crois sans reproche, il s’éloigne.

   La repentance n’apporte pas tant la conviction de péché, que le sentiment d’une incroyable indignité. Quand je me repens, je sens que je suis totalement incapable de m’en sortir, je ne suis même « pas digne de porter ses sandales ». Me suis-je vraiment repenti ainsi ? Ou subsiste-t-il en moi l’impression que je suis peut-être bon à quelque chose ? Tant que je ne suis pas passé par une vraie repentance, Dieu ne peut pas entrer dans ma vie.

   « Il vous baptisera du Saint-Esprit et de feu. » Jean ne parle pas ici du baptême du Saint-Esprit comme d’une expérience, mais comme d’une œuvre accomplie par Jésus-Christ. « Il vous baptisera. » La seule découverte consciente de ceux qui sont baptisés du Saint-Esprit est celle de leur indignité absolue.

   « Moi, en effet... » j’étais ; « mais Il » est venu, et une chose merveilleuse s’est produite. Laissez-le agir pleinement en vous. O. Chambers

 

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4230
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Le coeur brûlant   Mar 10 Juin 2014 - 7:39

 LE CŒUR BRÛLANT    

   Notre cœur ne brûlait-il pas au-dedans de nous ?     Luc 24:32

   Nous avons besoin d’apprendre le secret d’un cœur brûlant ! Quand Jésus nous apparaît, c’est un incendie qui s’allume, nous avons des visions merveilleuses. Saurons-nous, au travers de toutes les circonstances, garder en nous ce cœur brûlant ? La terne et plate réalité quotidienne, la banalité des obligations et des gens qui nous entourent, éteindront ce feu, si nous n’avons pas appris à demeurer en Jésus.

   Nos tourments de chrétiens viennent non de notre péché, mais de l’ignorance des lois qui régissent notre propre nature. Par exemple, le seul moyen que nous avons de savoir si nous devons ou non donner libre cours à une émotion, est de voir clairement où elle nous mène. Si elle aboutit à ce qui est coupable aux yeux de Dieu, n’allez pas plus loin. Mais si c’est une émotion suscitée par l’Esprit de Dieu, et que vous ne lui laissiez pas libre cours, elle provoquera une réaction à un niveau inférieur. C’est ainsi qu’on arrive à vivre par les sentiments. Plus l’émotion est intense, plus elle dégrade si elle ne peut s’exprimer. Si l’Esprit de Dieu vous a bouleversé, allez de l’avant sans vous inquiéter des conséquences.

Nous ne pouvons rester sur la montagne de la transfiguration, mais néanmoins obéir à l’inspiration que nous y avons reçue. Quand Dieu nous donne une vision, suivons la ligne tracée, sans nous soucier de ce que cela nous coûtera.

« Nous ne pouvons allumer comme nous voulons
Le feu qui brûle en notre cœur.
L’Esprit souffle où il veut
Et notre âme demeure dans le mystère.
Mais les devoirs que nous révèlent les heures de lumière
Peuvent s’accomplir dans les heures d’obscurité. » O. Chambers

 
 
 

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4230
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Le feu, ou le jugement par l’Esprit    Mar 10 Juin 2014 - 17:18

  Le feu, ou le jugement par l’Esprit

     « Il leur apparut des langues divisées, comme des flammes de feu ; elles se posèrent sur chacun d’eux. Alors ils furent tous remplis de l’esprit Saint. » Actes 2:3

     « Le feu, ça brûle, c’est dangereux », enseigne-t-on aux petits enfants. Pourquoi donc associer l’Esprit Saint, ce Consolateur envoyé par le Seigneur, au feu ? Parce que l’Écriture elle-même le fait !

  Le feu est associé au baptême de l’Esprit : « Lui vous baptisera de l’Esprit Saint et de feu » annonçait Jean-Baptiste (Lu 3:16). Sont-ce deux baptêmes différents ou bien s’agit-il du même ? Les commentateurs sont partagés. Naturellement, si l’on prend le feu comme le symbole du jugement éternel (cf. Mt 25:41), il est clair que l’on fait fausse route : le croyant est baptisé dans l’Esprit précisément pour échapper au sort final des pécheurs, la seconde mort, l’étang de feu. Mais les événements de la Pentecôte, rapportés dans le verset du jour, font référence directe au feu : c’est la forme que l’Esprit a prise pour venir sur les 120 rassemblés.

  C’est pourquoi le feu évoque divers aspects importants de l’action de l’Esprit en nous - même s’ils ne sont pas agréables !

L’Esprit nous convainc de péché (Jn 16:8) : son action porte le fer au plus profond de notre être pour nous faire percevoir notre état de pécheur et produire en nous ce demi-tour vers Dieu.

L’Esprit nous purifie : C’est après s’être posé sur les disciples comme des langues de feu que l’Esprit remplit les disciples. Combien de scories s’attachent à nous ! L’action de l’Esprit est efficace pour nous faire discerner et pour ôter ce qui est impropre à sa présence. Mais notre responsabilité est aussi engagée ! Paul incite les Éphésiens à ne rien avoir en commun avec les « œuvres infructueuses des ténèbres » (Ep 5:11) ; alors nous pourrons nous laisser remplir par l’Esprit (v. 18).

L’Esprit purifie notre service : Juste avant de rappeler que nous sommes le temple de Dieu et que l’Esprit habite en nous, Paul dit aux Corinthiens que leur activité sera éprouvée par le feu (1Co 3:13-17). Si l’Esprit est dit « saint », c’est justement parce son action en bénédiction est incompatible avec un péché ouvertement toléré. Cela est vrai tant pour un individu que pour une église.

  Écoutons donc la voix de l’Esprit quand il met le doigt sur telle déviation dans notre comportement, dans nos pensées, dans nos sentiments. Même si cela peut être aussi douloureux qu’une brûlure, soyons assurés que c’est pour notre bien, afin que nous participions à la sainteté de notre hôte divin. Plaire au Seigneur

 

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4230
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Votre langue est un feu, un feu qui peut cuire tous les problèmes qui se trouvent dans la casserole de votre vie, ou...    Mer 11 Juin 2014 - 7:53

  Proclamez la Parole et non vos problèmes

"J’ai cru, c’est pourquoi j’ai parlé …" 2 Corinthiens 4.13

Dieu et sa Parole sont un. Dieu ne peut aller au-delà de sa Parole. C’est pourquoi, il dit ce qu’il croit !

Il est temps de remplacer vos paroles négatives par les Paroles "Esprit et vie" du Seigneur !

L’homme et ses paroles sont un. Vos paroles quotidiennes en famille, avec vos amis, au travail, vous révèlent aux autres. Votre langue est un feu, un feu qui peut cuire tous les problèmes qui se trouvent dans la casserole de votre vie, ou vous enflammer vous-même et vous détruire.
Beaucoup de chrétiens sont des "incendiaires" de leur propre vie à cause des paroles négatives qu’ils confessent chaque jour. Après avoir mis le feu à leur vie, leur famille, leur église locale, ils demandent aux hommes de Dieu de jouer aux pompiers pour éteindre le feu qu’ils ont allumé !

Il est temps de remplacer vos paroles négatives par les Paroles "Esprit et vie" du Seigneur.

"Remplissez d’eau ces jarres" dit Jésus si vous voulez avoir du vin qui donne la joie à votre vie, votre mariage. Levez-vous et videz vos jarres des eaux nauséabondes des paroles négatives de la critique, des plaintes, murmures, diffamation… et remplissez-les de la Parole de Dieu.

Votre langue est un fusil puissant. Remplissez-la des balles de la Parole de Dieu et déchargez ces dernières sur Satan et sur vos problèmes et non sur vous-même ou sur les autres. Proclamez la Parole et non vos problèmes.

La foi vient de ce qu’on entend… Ce que vous entendez doit d’abord venir de vos propres paroles.

Vos propres paroles négatives confessées à longueur de journée modèlent votre vie aux dépens de la Parole prêchée que vous écoutez, une ou deux fois par semaine. Vous êtes votre premier prédicateur par vos propres pensées et paroles.

Apprenez à méditer, murmurer chaque jour la Parole de Dieu, dans votre maison, sur la route du travail, au travail (avec sagesse). Proclamez la Parole de Dieu sur votre vie, votre famille, vos problèmes, vos circonstances en tout temps. Si vous y persévérez vous verrez la délivrance et la manifestation de la gloire de Dieu dans votre vie.

Une confession pour aujourd’hui
Je suis aimé(e) de Dieu, malgré mes défauts, mes faiblesses. Je suis racheté(e) et accepté(e) par le Seigneur. Je suis créé(e ) à l’image de DIEU et je suis unique aux yeux du Père. Je peux faire ce que Dieu a dit que je suis capable d’accomplir par le Saint-Esprit qui habite en moi. Je suis un ambassadeur (une ambassadrice) de son divin Royaume. Amen. Mamadou Karambiri
 
 
 

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4230
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Voici comme un petit feu peut allumer une grande forêt   Mer 11 Juin 2014 - 17:16

    Petites causes, grands effets

     « Voici comme un petit feu peut allumer une grande forêt ! » Jacques 3:5

     « Fidèle dans ce qui est très petit. » Luc 16:10

  Le titre d’aujourd’hui peut être considéré sous deux angles opposés : négatif ou positif.

  Tout homme est choqué par le meurtre de Caïn tuant son frère Abel (Ge 4), mais comme elle semble insignifiante, la désobéissance d’Adam et Ève. Pourtant quelles conséquences ! « Par un seul homme le péché est entré dans le monde et par le péché la mort » (Ro 5:12).

  Il peut paraître ordinaire pour David, cet instant où il laisse s’installer en lui un désir ardent en voyant une femme se laver (2S 11:2), mais quelles conséquences ! « L’épée ne s’éloignera pas de ta maison » (2S 12:10).

  Ils semblent bien inoffensifs les petits renards, mais ils ravagent les vignes en fleur et la récolte est compromise (Ca 2:15). Elles sont insignifiantes les mouches mortes, mais elles font fermenter l’huile du parfumeur (Ec 10:1). Tel péché peut nous paraître bien petit, mais savons-nous quelles peuvent en être les conséquences ?

  À l’opposé, il paraît de peu d’importance l’acte de foi d’Aram et Jokébed cachant Moïse, mais Dieu s’en sert pour la libération d’un peuple (Ex 2).

  Il est bien insignifiant en Israël ce Gédéon craintif qui bat du froment dans son pressoir, pourtant c’est le commencement de la victoire sur l’ennemi (Jug 6)

  Pour l’enfant Samuel, il est bien modeste le service d’ouvrir chaque matin les portes de la maison de l’Éternel, mais c’est le petit commencement d’un service béni pour le peuple de Dieu dans une période sombre de l’histoire d’Israël.

  Dans les solitudes du désert, David le jeune berger doit faire face à deux prédateurs redoutables : le lion et l’ours. Peut-il imaginer que cet acte lui servira à convaincre le roi Saül de le laisser combattre le géant Goliath (1S 17:34,37) ?

  Le jeune Élisée commence par verser « l’eau sur les mains d’Élie » (2R 3:11). Il est au service du prophète. À la fin de sa vie, il est question « des grandes choses qu’Élisée a faites » (2R 8:4).

  Ne méprisons pas les petits commencements, la fidélité dans ce qui est très petit, les petits services. Ils peuvent, dans le temps de Dieu, amener de grands résultats, de grandes conséquences. Mais n’oublions pas aussi qu’un moment de défaillance peut suffire pour ruiner un témoignage. Plaire au Seigneur


  

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4230
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Que nos coeurs soient embrasés de ce feu!   Jeu 12 Juin 2014 - 8:07

   "Je me dois aux Grecs et aux Barbares, aux savants et aux ignorants. Ainsi j'ai un vif désir de vous annoncer aussi l'Evangile, à vous qui êtes à Rome." Romains 1:14-15

Le Seigneur voudrait avant toute autre chose détacher nos regards de nous-mêmes et les fixer sur le monde. Nous avons tous besoin d'être délivrés de l'habitude de nous concentrer sur nos préoccupations, nos difficultés, et même, pour certains d'entre nous, d'être délivrés de nos "recherches de bénédictions".

Nos oreilles devraient être sourdes aux réclamations de notre coeur naturel. Il faudrait que nous n'ayons ni le temps, ni le goût de nous écouter nous-mêmes ou d'écouter ce que disent les autres. Ainsi le Seigneur pourra diriger nos regards sur Lui et sur le monde perdu; dans nos vies se produira un changement tel que nous pourrons dire: "Je me dois aux Grecs et aux Barbares, aux savants et aux ignorants." Dieu veut mettre un point final à nos soupirs comme aux efforts de notre vie propre. Et dans la mesure où nous nous donnerons nous-mêmes à notre Maître, Il nous remplira de l'espérance qui ne trompe pas, et nous serons prêts à obéir et à agir.

Dieu nous a sauvés de ce que nous sommes par nature, créatures misérables et déchues; plus nous connaissons la valeur du salut par grâce, l'amour de Dieu et la puissance de la croix de Christ, et plus nous nous rendons compte qu'ici-bas nous serons toujours des débiteurs et jamais des créanciers. Alors notre regard sur le monde ne sera pas celui du juge, du pharisien, ou du propre juste; ce ne sera pas non plus un regard de pitié, de condescendance, ou même de détachement, mais le regard d'un débiteur, ayant une dette infinie envers Dieu et envers le monde qu'Il a telle-ment aimé. "Je me dois... j'ai un vif désir de vous annoncer aussi l'Evangile."

La puissance de l'Evangile émane de notre glorieux Sauveur. Celui qui fut consumé d'un tel zèle et d'un tel amour, peut allumer en nous cette flamme divine qui donnera à notre simple langage d'être brûlant, compréhensible pour ceux qui nous écoutent. Le Seigneur rendra notre langue exercée pour communiquer Son amour aux autres, car nous avons un merveilleux Sauveur à proclamer.

Que nos coeurs soient embrasés de ce feu! H.E. Alexander

 

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4230
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Re: Le feu et les flammes sont cités plus d’un millier de fois dans la Bible.    Jeu 12 Juin 2014 - 16:27

Avez-vous la crainte de Dieu ?

"La montagne de Sinaï était toute en fumée, parce que l'Éternel y était descendu au milieu du feu ; cette fumée s'élevait comme la fumée d'une fournaise, et toute la montagne tremblait avec violence" Exode 19.18

Sous l’Ancienne Alliance, quand l’Éternel se révéla à Moïse, il se révéla à lui d’une manière puissante, au milieu du feu (Exode 3.2) ! Sur le Mont Sinaï, le Seigneur s’adressa à lui du sein d’une fournaise. Cette manifestation surnaturelle fut une démonstration de la grandeur, de la sainteté et de la puissance de Dieu.

N’avez-vous jamais tenté de vous approcher d’un brasier ? C’est toujours avec une certaine crainte que nous nous approchons du feu. Mais plus nous nous en approchons, plus nous ressentons sa puissance. Vous avez certainement remarqué qu’il y a une limite à ne pas franchir sous peine d’être victime de la chaleur rayonnante, voire même des flammes ! Le feu vous tient alors à distance ! Sa puissance devient insoutenable !

Pouvez-vous imaginer la crainte qui s’empara de Moïse lorsque celui-ci entendit cette voix qui parlait du milieu de la fournaise ?

Malheureusement, certains croient trop souvent que le Dieu de l’Ancienne Alliance est sévère et que celui de la Nouvelle Alliance est miséricordieux. En fait, Dieu reste le même quelles que soient les alliances et les dispensations. Il ne change pas ! Il demeure le même, il est magnifique en sainteté ! C’est son "design" !

Devriez-vous craindre le Dieu de l’Ancienne Alliance et vous montrer cool avec celui de la Nouvelle Alliance ? Il n’y a pas deux dieux mais un seul Dieu et Père, un seul Sauveur, le Seigneur Jésus-Christ et un seul Saint-Esprit.

Craignez le Dieu de la Bible ! Veillez à ne pas faire du Seigneur un bon copain ou un bon pote… mais soyez animé d’un profond respect à son égard. En Jésus, vous vous approchez de bien plus que d’une sainte montagne ! N’oubliez jamais que c’est lui qui a été établi juge des vivants et des morts.

Une action pour aujourd'hui
Réalisez qu'en Jésus, vous avez bien plus qu’une montagne embrasée, et laissez le feu de sa sainteté brûler en vous ! Franck Alexandre



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4230
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: En Dieu j’habite en paix   Ven 13 Juin 2014 - 7:59

  Car tu es mon refuge, ô Éternel ! Tu fais du Très-Haut ta retraite. {Psaume 91:9}

Les Israélites dans le désert étaient sans cesse confrontés au changement. Chaque fois que la colonne de nuée suspendait son mouvement, les tentes étaient plantées. Mais le lendemain, avant le lever du soleil, la trompette sonnait, l’arche se mettait en route et la nuée de feu montrait le chemin entre les défilés étroits de la montagne, à flanc de coteau ou dans les étendues arides du désert. A peine avaient-ils le temps de se reposer un peu qu’ils entendaient « en route ! Ce n’est pas jour de repos. Il vous faut encore voyager en direction de Canaan ».

Ils ne restaient jamais longtemps à un endroit. Même le puits et les palmiers ne pouvaient les retenir. Ils avaient pourtant une maison d’habitation dans leur Dieu, Sa colonne de nuée leur était comme un toit pour eux, Sa flamme, la nuit, comme leur âtre. Ils devaient avancer, de lieu en lieu, changer sans cesse, sans s’installer jamais et dire « maintenant nous sommes en sécurité. Nous demeurerons en cet endroit. Moïse dit pourtant : Bien qu’en perpétuel mouvement, tu as été notre demeure à chaque génération, Seigneur".

Le croyant ne connaît pas de changement en rapport avec Dieu. Il peut être riche aujourd’hui et pauvre demain, malade aujourd’hui et bien demain, heureux aujourd’hui et en détresse demain, mais il n’y a pas de changement en ce qui concerne sa relation avec Dieu. Si Il m’a aimé hier, Il m’aime aujourd’hui.

Ma demeure fixe de repos est mon Seigneur Béni. Mes perspectives peuvent être ternies, mes espoirs anéantis, ma joie flétrie, tout peut être détruit par la rouille, mais je n’ai rien perdu de ce que j’ai en Dieu. J’ai mon lieu fort auquel je peux avoir constamment recours. J’erre dans le monde, mais en Dieu j’habite en paix. Ch. Spurgeon

 

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4230
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Si le feu de Dieu est avec vous, ne craignez pas les ténèbres de l’obscurité   Ven 13 Juin 2014 - 16:22

 Ne vous laissez plus intimider !

"L'Eternel allait devant eux, le jour dans une colonne de nuée pour les guider dans leur chemin, et la nuit dans une colonne de feu pour les éclairer, afin qu'ils marchassent jour et nuit" Exode 13.21

Les Israélites parvinrent à traverser la mer rouge car leurs yeux restèrent fixés sur la colonne de feu qui les précédait. Dans cette colonne résidait la présence de l’Eternel, celle du Tout-puissant. Ce feu fut à l’origine même de la confusion qui éclata dans le camp des Egyptiens au moment où ils se lancèrent à la poursuite des enfants d’Israël (Exode 14.22-25).

Cette scène illustre parfaitement le programme de rédemption de Dieu. Le mot rédemption signifie délivrance, libération ! Et c’est ainsi que l’Eternel libéra tout un peuple de l’esclavage.

Prenons un autre exemple. Lorsque les troupes syriennes se lancèrent à la recherche du prophète Elisée, le serviteur du prophète fut saisi d’une forte crainte. Le diable est passé maître dans l’art d’exploiter nos moments de craintes, car il sait que nous nous laissons facilement intimider !

Mais, Elisée pria l’Eternel pour qu’il ouvre les yeux de son serviteur. L’Eternel exauça la prière du prophète. Les yeux du serviteur s’ouvrirent sur le monde invisible. Il vit une grande armée environnée de flammes (2Rois 6.17).

Si le feu de Dieu est avec vous, ne craignez pas les ténèbres de l’obscurité ! Ne craignez pas vos ennemis, quels qu’ils soient ! Si vous êtes rempli du feu de Dieu, l'Eternel jettera la confusion dans leur camp. Restez confiant en son intervention.

Une confession de foi pour aujourd’hui
Seigneur, je te remercie pour cette parole qui me fortifie. Quelles que soient les difficultés auxquelles je dois faire face, tu es avec moi et tu me demandes d’avancer par la foi, les yeux fixés sur toi. Désormais je ne me laisserai plus intimider et je remporterai la victoire. Amen.  Franck Alexandre

 

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4230
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Entretenir le feu   Sam 14 Juin 2014 - 7:53

  Entretenir le feu

W. Brengle fut un serviteur de Dieu particulièrement zélé à la fin du 19ème siècle. Un jour, sur le quai d'une gare, il rencontra un ami chrétien qui lui dit :
- Attention au feu qui est dans votre coeur, car il a tendance à s'éteindre !

Brengle se trouvait à côté de la locomotive à vapeur; il se mit à réfléchir sur ce que le chauffeur devait faire pour entretenir le foyer et obtenir l'énergie nécessaire pour entraîner les wagons. Il découvrit que trois choses étaient nécessaires à cet effet: 1) maintenir le tirage ouvert, 2) secouer les cendres, 3) ajouter du combustible.

Or, pensa-t-il, précisément, c'est ce à quoi le chrétien doit veiller :
- "maintenir le tirage", cela voulait dire témoigner, parler du Seigneur...
- "secouer les cendres", c'était ne pas se contenter des bénédictions reçues dans le passé. Comme les cendres qui ne peuvent s'enflammer de nouveau et donner de la chaleur, de même les bénédictions reçues autrefois ont été excellentes, mais leur souvenir n'est pas plus efficace qu'une cendre qui n'a plus la possibilité de brûler de nouveau.

- "ajouter du combustible". Ce combustible, ce sont de nouvelles expériences. Le foyer de la locomotive a toujours brûlant d'une recharge de combustible. De même, le feu brûlant en nous a chaque jour besoin de nouvelles grâces spirituelles pour ne pas s'éteindre. (Article adapté de A. Thomas-Brès)  Lucien Clerc

 

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4230
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Détrônez la culpabilité de votre vie !    Sam 14 Juin 2014 - 8:02

 Détrônez la culpabilité de votre vie !

"Il a été précipité, l’accusateur de nos frères …" Apocalypse 12.10

Une des stratégies du diable est de vous maintenir esclave de votre passé. Il vole votre avenir avec les souvenirs de vos échecs et de vos fautes passés.
L'autorité de vos propres paroles : Ne donnez pas accès au diable, par des paroles négatives !

Vivez-vous dans ce cycle : "espérance - souvenir du passé - culpabilité - découragement - espérance… ?"

Aujourd'hui, vous pouvez briser ce cycle et sortir de ce piège de l'ennemi. Dieu vous dit : "L'accusateur a été précipité, détrôné, dépouillé…" Alors, relevez-vous et croyez dans la Parole de Dieu, en ce qui concerne ces trois vérités :

La délivrance de vos péchés : Confessez-les au Seigneur qui vous pardonnera et vous purifiera (1 Jean 1.9). Soyez assuré que vos péchés confessés seront jetés au fond de "la mer de l'oubli de Dieu". Et il ne s'en souviendra plus (Psaumes 103.12 et Michée 7.18-19).

Votre importance aux yeux de Dieu : Croyez qu'il vous a accepté en Christ. Il vous a aimé, alors que vous étiez encore pécheur et rebelle. Vous êtes la prunelle de ses yeux (Deutéronome 32.10).

L'autorité de vos propres paroles : Ne donnez pas accès au diable, par des paroles négatives ! Fermez la porte de votre cœur par des pensées pures, bonnes, honnêtes. Résistez à l'ennemi de votre âme, avec une foi ferme, en demeurant dans la parole infaillible. Et si le diable vous rappelle votre passé, arrêtez-vous et dites-lui qu'un avenir sûr et certain lui est réservé dans l'étang de feu (Apocalypse 20.10).

Une prière pour aujourd'hui
Seigneur, je crois que je suis pardonné, et purifié. Je rejette les accusations du diable contre moi. Je sais que tu m'aimes d'un amour éternel, cela me suffit. Dans le nom puissant de Jésus. Amen.  Mamadou Karambiri

 
 

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4230
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Quand vous aurez droit aux feux de la rampe   Sam 14 Juin 2014 - 14:45

Jésus doit être le centre de votre vie !

"C’est là qu’il fut crucifié, et deux autres avec lui, un de chaque côté et Jésus au milieu." Jean 19.18

Si vous relisez attentivement le Nouveau Testament, vous découvrirez des textes comme celui cité plus haut, mettant l’accent sur l’importance que Jésus soit au centre, par exemple : "Là ou deux ou trois sont assemblés en mon nom, je suis au milieu d’eux" (Matthieu 18.20) ou encore, dans le temple de Jérusalem "Jésus assis au milieu des docteurs de la loi" (Luc 2.46) ; plus tard, dans le livre de l’Apocalypse (1.13), on le voit marchant au milieu des sept chandeliers.

Jésus est-il encore le centre de votre vie, de votre piété, de votre service chrétien, de vos projets ? La question est d’importance. Pourquoi faites-vous telle ou telle chose, pourquoi avez-vous tel ou tel projet ? Pourquoi envisagez-vous tel changement ? Il n’est pas question pour moi de vous culpabiliser par ce genre de questions, mais de vous ramener à l’essentiel, à savoir Jésus !

Le jour où la contrariété arrivera, le jour où la déception pointera son nom dans votre vie, le jour où de l’opposition se fera jour, le jour où l’on vous oubliera, si Jésus n’est pas le centre de votre vie, vous ne le supporterez pas ! Il y a plus fort que la déception, que l’ingratitude des autres, que leur mépris à votre égard, ou que leurs vexations et leur jalousie, c’est Jésus au centre de toute votre vie, de vos pensées, de vos sentiments, de votre piété !

De la même manière, mais à contrario cette fois, quand le succès arrivera chez vous, quand on vantera vos mérites et votre réussite, quand vos talents seront reconnus et que vous aurez droit aux feux de la rampe, si Jésus n’est pas le centre de votre vie, vous succomberez dans la facilité, l’orgueil, l’arrogance et l’inutilité.

Dans tous les cas vous n’êtes pas plus fort que les autres ; ce qui a toujours fait la différence dans la vie de ceux et celles qui ont marqué le christianisme, c’est la présence de Jésus au centre de leur vie ; il n’y pas de secret ou plutôt si, il y en a un, et c’est celui-là. Travaillez à protéger l’essentiel et l’essentiel c’est lui : Jésus !

Une prière pour aujourd’hui
Mon Dieu, je prie au nom de Jésus, afin que tu me fasses la grâce de ne pas manquer le but de ma vie. Je veux que lui, Jésus, soit le centre de ma vie ! Je prie pour que tu m’aides. Amen. Samuel Foucart



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le feu et les flammes sont cités plus d’un millier de fois dans la Bible.    

Revenir en haut Aller en bas
 
Le feu et les flammes sont cités plus d’un millier de fois dans la Bible.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les femmes ont trop de pouvoir ?
» question sur le seigneur du levant et du couchant
» Deux erreurs dans une sourate !?!
» Les destructeurs de l'Eglise
» Récit biblique d'Adam et Eve : mythe ou réalité ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM ROSE D'AUTOMNE :: SELON LA PAROLE DE DIEU :: Gouttes de Rosée (Méditations journalières - un thème par semaine)-
Sauter vers: