FORUM ROSE D'AUTOMNE

L'ART DE VIVRE ET DE VIEILLIR SELON DIEU !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Forum pour quatre sites que je vous invite à visiter : La vie chrétienne: Gouttes de rosée : http://www.rosee.org/rosee - L’art de vieillir: Rose d’automne : http://www.rosee.org/rosedautomne - Vie communautaire: La roseraie: http://www.rosee.org/roseraie - Famille, Ecologie: http://www.rosee.org/famillebiblique - Bienvenue à tous ! Le but de ce forum est d'être une petite oasis pour chacun de ceux qui le visite... et Je prie le Seigneur de nous permettre de nous encourager, nous édifier et de le voir glorifié dans le partage de sa Parole, que chaque visite sur ce forum soit pour chacun de nous une bénédiction de plus dans notre vie. N’hésitons pas non plus à partager nos sujets de prières afin que plusieurs puissent intercéder avec nous… L'expression des dons de chacun est bienvenue....
Sujets similaires
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Forum
Partenaires
Forum gratuit


Tchat Blablaland

Partagez | 
 

 L’arbre est symbole de force.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4230
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: L’arbre est symbole de force.    Dim 1 Juin 2014 - 6:12

 
Bien-aimés - Les arbres sont fréquemment mentionnés dans la Bible.
Grâce au climat favorable de la Terre Sainte il y avait des acacia, aloès, amandier, casse, cèdre, chêne, cinnamone, cyprès, ébène, figuier, galbanum, genêt, grenadier, mûrier, noyer, olivier, olivier sauvage, orme, palmier, peuplier, pin, platane, pommier, santal, saule, sycomore, tamarin, térébinthe, thuya, troène.
L’arbre est symbole de force.
L’arbre planté près de l’eau représente la vitalité, la réussite et la longévité.          
Dans le Nouveau Testament, l’arbre a surtout une signification symbolique : le royaume des cieux est semblable à une graine de moutarde qui pousse si haut qu’elle finit par ressembler à un arbre.
L'image de l'arbre est utilisée, à plusieurs reprises, pour dire le comportement ou les sentiments de l'homme :
L’homme qui se confie en l’Éternel « sera comme un arbre planté près des eaux ; et il étendra ses racines vers le courant …  et sa feuille sera toujours verte ; et dans l’année de la sécheresse il ne craindra pas, et il ne cessera pas de porter du fruit » (Jérémie 17:8).
Étendre ses racines vers le courant, c’est puiser à la source pure et toujours renouvelée de l’amour de Dieu qui est en Christ.
Rappelons-nous aussi qu’«Une langue bienfaisante est un arbre de vie» (Proverbes 15:4)
Bonne semaine bénie à chacun… Josy

Les arbres de l’Éternel se rassasient, {Psaume 104:16}

Sans sève, un arbre ne pourrait fleurir ou même exister. La « vitalité » est essentielle pour le chrétien. Nous ne pouvons être des arbres de l’Éternel si nous n’avons pas la «vie», ce principe vital intégré en nous par Dieu le Saint-Esprit.

Le chrétien ne s’identifie pas à la mort ; il est rempli de l’esprit de la vie divine. Cette vie est « mystérieuse ». Nous ne comprenons pas la circulation de la sève, par quelle force elle monte et par quelle force elle redescend. La vie en nous est donc un mystère sacré. La régénération est mise en œuvre par le Saint-Esprit qui entre en l’homme et devient la vie de l’homme. Cette vie divine chez le croyant dépend de la chair et du sang de Christ. Ainsi, elle est alimentée par une nourriture divine. Mais quoi de plus secret que cette sève ! Qui peut expliquer d’où elle vient et où elle va ?

Les racines s’activent sous la terre mais nous ne les voyons pas absorber les différents gaz ou transformer les substances minérales en substances végétales. Ce travail est fait dans les profondeurs de l’obscurité. Notre racine est Jésus-Christ et notre vie est cachée en lui ;  ceci est le secret de l’Éternel. Les bases de la vie chrétienne sont toutes aussi secrètes que la vie elle-même.

La sève du cèdre du Liban est active en permanence. Chez le chrétien, la vie divine est toujours remplie d’énergie, non seulement par le fruit qu’il porte mais aussi par les transformations intérieures. Le croyant ne bénéficie-t-il pas constamment de la grâce ? Mais sa vie ne cesse jamais de palpiter. Il ne travaille pas toujours pour Dieu mais son cœur dépend toujours de lui. Alors la sève a pour fonction de produire le feuillage et le fruit de l’arbre, le chrétien véritable proclame la grâce de Dieu dans ses conversations et dans sa vie de tous les jours. En discutant avec lui, il ne peut s’empêcher de parler de Jésus. Si tu l’observes, tu remarqueras qu’il est un enfant de Dieu. Il a tant de sève en lui que cela influence son comportement et ses conversations qui sont remplis de la vraie vie. Ch. Spurgeon

 
 
 
Jésus dit: « Je suis la lumière du monde. Celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres,
mais il aura au contraire la lumière de la vie. » Jean 8 : 12

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4230
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Tous les arbres des champs battront des mains   Dim 1 Juin 2014 - 15:55

  Car vous sortirez avec joie, et vous serez conduits en paix; les montagnes et les collines éclateront en cris de joie devant vous, et tous les arbres des champs battront des mains. Esaïe 55 : 12

Une abondance de chants

Quand notre péché est pardonné, notre plus grand sujet de peine prend fin et fait place à la plus vraie de nos joies. Tel est le bonheur que le Seigneur répand sur ceux qui se sont réconciliés avec lui, qu'il semble déborder sur la nature et le remplir de ses accents. Il y a dans le monde matériel une musique latente que le coeur renouvelé peut en tirer, et sait transformer en harmonie sensible. La création est comme un orgue dont l'homme de la grâce connaît la clef et sur lequel il n'a qu'à poser la main pour faire éclater l'univers tout entier en un concert de louange. Les montagnes et les coteaux, avec les choses grandioses de la nature forment la basse, tandis que les arbres de la forêt et la création animée donnent la mélodie et le chant.

Quand la Parole de Dieu produit des fruits au milieu de nous, et que des âmes sont sauvées, alors tout semble chanter autour de nous. Quand nous entendons les témoignages des nouveaux convertis, et les expériences des chrétiens plus avancés, nous nous sentons si heureux que nous ne pouvons que louer le Seigneur, et qu'il nous semble que les rochers et les collines, les bois et les champs répercutent nos notes joyeuses et font du monde un riant orchestre.

Seigneur, je voudrais en ce beau jour de juin me joindre à cette symphonie universelle, et, ainsi qu'un pinson, chanter tes bontés et ta gloire. Ch. Spurgeon

 
 
Grâ

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4230
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Dieu vous nourrira des fruits de l’arbre de vie   Lun 2 Juin 2014 - 8:04

LA DISCIPLINE PAR LES DIFFICULTÉS    

   Vous aurez des tribulations dans le monde ; mais prenez courage, j’ai vaincu le monde.     Jn 16:33

   On pense souvent que la vie chrétienne nous apporte la délivrance de toute épreuve. Ce qu’elle apporte, c’est la délivrance dans l’épreuve, ce qui est tout différent. « Heureux celui que le Très-Haut admet en sa présence... pour qu’il habite dans ses parvis... là, aucun malheur ne l’atteindra » — aucun fléau ne peut vous atteindre dans l’intimité de Dieu.

   L’enfant de Dieu n’échappe pas aux épreuves, mais Jésus vous dit de ne pas en être surpris : « Vous aurez des tribulations dans le monde ; mais prenez courage, j’ai vaincu le monde — ne vous laissez effrayer par rien. » Certains qui, avant leur conversion, n’auraient pas songé à parler de leurs épreuves, deviennent souvent, une fois nés de nouveau, des « faiseurs d’embarras », car ils se font une fausse idée de la vie d’un racheté.

   Dieu ne nous donne pas une vie triomphante, il nous donne la vie à mesure que nous triomphons. L’effort même nous communique une force. S’il n’y a pas d’effort, la force ne nous est pas donnée. Est-ce que vous demandez à Dieu de vous donner la vie, la liberté et la joie ? Il ne vous les donnera pas, tant que vous n’accepterez pas l’épreuve. Dès que vous ferez face à l’épreuve, vous recevrez la force. Surmontez votre crainte, allez de l’avant, et Dieu vous nourrira des fruits de l’arbre de vie. Quand on dépense ses forces physiques, on s’épuise. Mais, quand on dépense ses forces spirituelles, on devient encore plus fort. Dieu ne nous donne jamais des forces pour demain, ou pour tout à l’heure, mais il nous les donne pour l’effort du moment présent. Nous sommes tentés d’affronter les difficultés en nous appuyant sur notre bon sens commun. Mais l’enfant de Dieu peut se rire des difficultés qui l’écrasent, car il sait que Dieu peut accomplir l’incroyable. O. Chambers


Grâ

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4230
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: L’arbre et ses racines    Lun 2 Juin 2014 - 16:57

 L’arbre et ses racines

     « Il sera comme un arbre planté près des eaux ; et il étendra ses racines vers le courant ; et il ne s’apercevra pas quand la chaleur viendra, et sa feuille sera toujours verte ; et dans l’année de la sécheresse il ne craindra pas, et il ne cessera de porter du fruit. » Jérémie 17:8

  Les arbres sont fréquemment mentionnés dans la Bible et ont souvent un sens figuré. Le palmier symbolise la fécondité, l’utilité. Dans le désert, il indique les points d’eau. Le cèdre est un emblème de la majesté. On l’admire pour son allure, la beauté de ses branches et la qualité de son bois. Plusieurs points sont importants :

- Le terrain de plantation : la nature du terrain et sa composition en éléments nutritifs ont une grande influence sur la croissance d’un arbre.

- L’enracinement : pour qu’un arbre résiste aux intempéries, il faut qu’il ait des racines profondes, dont la longueur soit proportionnelle à la hauteur de sa cime.

  Ainsi, pour grandir dans la foi et résister aux épreuves, le croyant va développer des racines spirituelles en se nourrissant de la Parole de Dieu (1Ti 4:6) et en se fortifiant dans la grâce de Dieu (2Ti 2:1).

- L’apport d’humidité : certains arbres réclament davantage d’eau que d’autres, mais tous ont besoin d’un minimum d’humidité pour survivre. Dans les régions désertiques, les arbres ou arbustes ont des racines extrêmement profondes pour atteindre les eaux souterraines. Celui qui boit de l’eau de la vie, la Parole de Dieu, produit du fruit, acquiert la force dans l’épreuve et prospère spirituellement (Ps 1:3).

- La stabilité du terrain : seules certaines espèces d’arbres subsistent dans les zones de glissement ou de marécage. C’est elles qu’on plante volontiers pour que leurs solides racines consolident le terrain. Pour que les croyants ne glissent pas dans l’erreur, Dieu leur accorde des hommes pour les avertir (1Th 5:12). Sachons les respecter et leur obéir.

  Les Japonais sont maîtres dans l’art de produire les « bonsaïs », qui sont des arbres miniatures. Ils y parviennent en coupant leurs racines, ce qui raccourcit leurs branches. De même le croyant qui n’a pas de racines spirituelles ne fait pas de progrès.

  Nous avons besoin d’être « enracinés et fondés dans l’amour » (Ep 3:18), « enracinés et édifiés » (Col 2:7) en Christ. Notre vitalité spirituelle en dépend. Plaire au Seigneur


Grâ

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4230
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Des racines plus profondes   Mar 3 Juin 2014 - 7:34

 Des racines plus profondes

Jérémie 17 verset 8 : " Il est comme un arbre planté près des eaux, et qui étend ses racines vers le courant ; il n’aperçoit point la chaleur quand elle vient, et son feuillage reste vert ".

La nature, si belle qui nous environne, nous parle de la grandeur et de la sagesse de Dieu. Considérons les arbres qui nous entourent, leur diversité, la beauté de leur feuillage et la majesté de leurs troncs.

La bible nous compare à des arbres, à des térébinthes, appartenant à Dieu. Nous formons une plantation de l’Eternel (Esaïe 61 verset 3). Le térébinthe est un arbre tout-à-fait particulier. Non seulement il porte des fruits abondants et par grappes, mais on peut également extraire de son tronc la térébenthine, utilisée pour soigner les plaies.

Si parfois, tel un térébinthe, nous avons un feuillage verdoyant, qu’en est-il de nos racines ? Elles représentent notre vie intérieure, cachée. Elles symbolisent notre relation avec notre Père Céleste. C’est d’elles que nous tirons notre substance spirituelle véritable, extraite du terreau de notre intimité avec Dieu. Or, à chaque saison de nos vies, notre responsabilité est de porter des fruits qui demeurent, afin de glorifier notre Dieu (Jean 15 verset 16).

Dans quelle saison vivez-vous actuellement ? Etes-vous sous une pluie de la bénédiction divine ? Alors que cette eau bienfaisante pénètre vos racines spirituelles et les vivifient. Passez-vous par un temps de sécheresse ? Dans ce cas, il vous faut chercher, sous le sol, le courant de Dieu. Alors que vous êtes dans le désert, déployer vos racines, avec confiance, et plongez-les dans l’amour incommensurable de votre Père Céleste (Ephésiens 3 verset 17).

Tirez toutes vos forces et votre subsistance dans une relation profonde avec lui. Laissez son amour et sa parole œuvrer en vous, jusqu’à pénétrer et nourrir vos racines, afin qu’elles soient puissamment fortifiées. Ainsi, dans les temps difficiles, vous pourrez persévérer (Mathieu 13 verset 21).

Privilégier notre communion avec Dieu est le garant de la solidité de l’arbre que nous sommes et ce n’est que plantés près du courant d’eau divin que nous tiendrons fermes.

PRIERE : Seigneur, fais de moi un arbre verdoyant enraciné dans ton amour, qui porte du fruit en toutes saisons, et dont le feuillage est un remède pour les autres. AMEN. Corinne Montout

 
 Grâ

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4230
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Le vent risque de déraciner l’arbre et de l’emporter   Mar 3 Juin 2014 - 17:02

Luttez intelligemment

Chaque fois que l'opposition se présente, la grâce de Dieu vit en nous.
Pensez à ce qui se passe à un arbre, quand une grande tempête bat violemment contre lui.

Le vent risque de déraciner l’arbre et de l’emporter.
Il casse les branches et disperse ses feuilles.
Il desserre ses racines et disperse ses bourgeons.
Et quand la tempête est terminée, les choses sont sans espoir.

Pourtant, regardez de plus près, la même tempête qui a créé des crevasses dans le sol autour du tronc de l'arbre a aidé les racines à s’approfondir. L'arbre a maintenant accès à de nouvelles sources plus profondes de nutrition et d’eau. Et il a été purgé de toutes ses branches mortes. Il se peut que les bourgeons aient disparu, mais d'autres vont entièrement repousser. Je vous le dis, cet arbre est maintenant plus fort, poussant par des moyens invisibles. Et attendez juste jusqu’à la récolte parce qu’il va porter beaucoup de fruit!

Peut-être que vous êtes dans une tempête en ce moment. Le vent souffle fort, vous secouant violemment, et vous pensez que vous êtes en train de sombrer.
Bien-aimés, ne paniquez pas!
Vous devez savoir que dans le milieu de la tempête, vous créez des racines spirituelles profondes. Dieu développe en vous une humilité approfondie, une plus grande lamentation et tristesse pour le péché, une grande soif pour sa vertu.

Dieu est en train de vous transformer en un soldat expérimenté de la croix marqué par la lutte, mais devenu intelligent par la lutte et courageux. Il se peut que vous sombriez par moment mais le Seigneur ne ne sombre jamais. Le fait est, qu’il aurait pu agir souverainement à tout moment en vous arrachant de votre lutte. Mais il ne l’a pas fait parce qu’il voyait que celle-ci produisait en vous une plus grande soif de lui!

Romains 5:3 dit: “L'affliction produit la perseverance." Le mot produit signifie “accomplir.”

Dans 2 Corinthiens 4:17, nous lisons: “Car nos légères afflictions du moment présent produisent pour nous, au delà de toute mesure." Le mot produisent dans ce verset est le même que dans Romains 5:3. David Wilkerson


Grâ

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4230
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Le fruit d'un arbre est l'accomplissement de la loi de vie et de multiplication du Créateur   Mer 4 Juin 2014 - 9:04

"Pour marcher d'une manière digne du Seigneur... portant des fruits en toutes sortes de bonnes oeuvres et croissant par la connaissance de Dieu." Colossiens 1:10

La prière que l'apôtre Paul fait ici pour les Colossiens comprend un plan complet pour la vie de celui qui veut être agréable à Christ et réaliser pleinement sa vocation.

Il le résume avec une grande simplicité: Portant des fruits en toutes sortes de bonnes oeuvres. Le fruit d'un arbre est l'accomplissement de la loi de vie et de multiplication du Créateur; et l'apôtre emploie cette image pour montrer que cette loi divine a son parallèle dans la vie de chaque chrétien.

Cette prière contient aussi un solennel avertissement, l'absence de fruits étant la preuve d'un état anormal. La faute n'est pas dans la sève, mais dans l'arbre lui-même. Il n'est pas naturel que notre vie ne porte pas de fruits.

De plus, Paul révèle ici notre grand privilège: le croyant est aussi destiné à être rempli de la connaissance de Dieu, et premièrement de la connaissance de Sa volonté. 1:9. N'est-ce pas magnifique que nous, Ses faibles enfants, soyons appelés à Le connaître, et à connaître Sa volonté suprême, pour la réaliser dans notre vie? Quelle protection et quelle inspiration!

Remarquez la liaison de pensée: le fruit que le Seigneur veut que nous portions est lui-même le fruit de notre connaissance de Dieu. Combien de chrétiens ne le comprennent pas, se contentant d'une activité qu'ils développent, même indépendamment de la connaissance réelle de Dieu. Notre communion intime avec le Père céleste est la sève, la lumière et l'air frais nécessaires à l'arbre de notre service.

C'est seulement quand nos racines plongent dans un terrain fertile – la Parole de Dieu – que nous sommes nourris nous-mêmes et en état de secourir et de nourrir les autres. Que nous soyons cet arbre "planté près d'un courant d'eau, qui donne son fruit en sa sai¬son, et dont le feuillage ne se flétrit point", Psaume 1:3, et que dans toutes les voies de la vie, dans toutes les circonstances de notre travail quotidien et matériel, nous portions "des fruits en toutes sortes de bonnes oeuvres". H.E. Alexander

 
Grâ

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4230
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: L'arbre planté près de la source produit des fruits savoureux et abondants   Mer 4 Juin 2014 - 15:53

La soif de Dieu

"Voici, les jours viennent, dit le Seigneur, l'Éternel, où j'enverrai la famine dans le pays, non pas la disette du pain et la soif de l'eau, mais la faim et la soif d'entendre les paroles de l'Eternel." (Amos 8.11)

Dieu fait une promesse : "Voici, les jours viennent" . Oui, mais la question demeure : "Quand ?". Si je dois en croire ce que de nombreux chrétiens et serviteurs de Dieu prétendent, le monde d'aujourd'hui, plongé dans un abject matérialisme, ayant perdu tout repère et ne s'intéressant qu'à la recherche effrénée du plaisir, est loin de ressentir cette faim et cette soif.

On attribue à André Malraux la célèbre phrase : "Le 21ème siècle sera spirituel ou ne sera pas". Qu'il l'ait dite ou non sous cette forme a peu d'intérêt ; ce qui compte, c'est qu'elle exprime une certaine vérité. Car je suis convaincu que sous l'apparence de frivolité et d'indifférence de nos contemporains se cache une profonde soif de spirituel. Tous ceux qui ont eu la possibilité de goûter à tous les plaisirs qu'offre le matérialisme sont unanimes à dire qu'on en a vite fait le tour. Si l'argent à profusion, la bonne chère, le sexe et j'en passe peuvent donner une illusion de bonheur, très vite l'âme est blasée, et l'être n'a plus qu'à chercher refuge dans les paradis artificiels, qui ne sont, en définitive, que des chimères destructrices.

Parlant de cette eau qui risque bientôt de nous manquer, Jésus a dit :
"Quiconque boit de cette eau aura encore soif ; mais celui qui boira de l'eau que je lui donnerai n'aura jamais soif, et l'eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d'eau qui jaillira jusque dans la vie éternelle." (Jn 4.13-14)

Le matérialisme de notre époque n'est que le résultat d'un terrible aveuglement :
"Si notre Évangile est encore voilé, il est voilé pour ceux qui périssent ; pour les incrédules dont le dieu de ce siècle a aveuglé l'intelligence, afin qu'ils ne vissent pas briller la splendeur de l'Évangile de la gloire de Christ, qui est l'image de Dieu." (2Co 4.3-4)

Les gens ressentent la soif, mais quelque chose les empêche de boire. Spirituellement, c'est un peu comme les personnes atteintes de la rage. Ces malades sont fébriles, agités, transpirent abondamment et ont une soif intense. Mais la moindre déglutition d'une gorgée d'eau fait naître un spasme brutal, horriblement douloureux. Par réaction se crée un réflexe d'hydrophobie à la simple vue d'eau ou au bruit de l'eau qui coule.

Mais Dieu est puissant pour guérir cette "rage" spirituelle. L'Évangile de Jean nous rapporte une merveilleuse promesse de Jésus :
"Le dernier jour, le grand jour de la fête, Jésus, se tenant debout, s'écria : Si quelqu'un a soif, qu'il vienne à moi, et qu'il boive. Celui qui croit en moi, des fleuves d'eau vive couleront de son sein, comme dit l'Écriture. Il dit cela de l'Esprit que devaient recevoir ceux qui croiraient en lui ; car l'Esprit n'était pas encore, parce que Jésus n'avait pas encore été glorifié." (Jn 7.37-39)

Celle ou celui qui accepte de croire en Jésus et qui vient à lui peut non seulement boire et désaltérer son âme, mais par le Saint-Esprit qui vient habiter en lui, il devient lui-même une source qui déverse des fleuves d'eau vive pour abreuver les autres.

Cela me rappelle une autre belle image de l'Ancien Testament :
"Joseph est le rejeton d'un arbre fertile, le rejeton d'un arbre fertile près d'une source ; les branches s'élèvent au-dessus de la muraille." (Gen 49.22)

L'arbre planté près de la source produit des fruits savoureux et abondants, et ses branches, qui passent au-dessus du mur d'enceinte du verger, viennent offrir ses fruits aux passants du chemin. Jean-Claude Guillaume


Grâ
 

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4230
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Les leçons du houx    Jeu 5 Juin 2014 - 8:58

 Les leçons du houx

     « Le juste poussera comme le palmier, il croîtra comme le cèdre dans le Liban. Ceux qui sont plantés dans la maison de l’Éternel fleuriront dans les parvis de notre Dieu. Ils porteront des fruits encore dans la blanche vieillesse, ils seront pleins de sève, et verdoyants, afin d’annoncer que l’Éternel est droit. Il est mon rocher, et il n’y a point d’injustice en lui. » Psaume 92:12-15

     « Jusqu’à votre vieillesse je suis le Même, et jusqu’aux cheveux blancs, je vous porterai. Moi, je l’ai fait ; moi, je porterai. » Esaïe 46:4

  Voici près de quatre-vingts ans, un jeune houx avait été planté, en bordure de jardin.

  Depuis plusieurs années, cet arbrisseau ne donnait plus aucune baie, ce qui fait pourtant son charme en hiver, lorsqu’elles sont d’un rouge éclatant. Faut-il le laisser encore encombrer inutilement la terre ? En outre, ses feuilles épineuses tombent partiellement en cours d’été. En se desséchant, elles deviennent une sérieuse entrave pour le nettoyage des alentours. L’arbuste est encore sur pied, il a grandi, mais il a vieilli.

  À l’âge de quatre-vingts ans, cet arbuste est-il encore assez vigoureux pour supporter plusieurs hivers ? Je le regarde attentivement depuis le balcon de mon appartement et je m’aperçois d’une particularité qui m’avait échappé jusqu’à maintenant : Ses feuilles supérieures sont lisses, semblables à des feuilles de laurier. Loin d’être moribond, il paraît encore en pleine vigueur, car ses rameaux sont couverts de grains rouges dès le mois d’octobre.

  J’en retire une importante leçon : ma vie ressemble-t-elle à celle du houx ? Les piquants de mon caractère disparaissent-ils en vieillissant ? Y a-t-il un fruit plus abondant qu’autrefois ?

  Autre particularité du houx : Son fruit n’est pas comestible pour l’homme, mais les oiseaux les dévorent quand la neige a recouvert la campagne. C’est une des seules nourritures qui leur est disponible. Dieu a pourvu à tout : « Tous s’attendent à toi, afin que tu leur donnes leur nourriture en son temps. Tu leur donnes, ils recueillent ; tu ouvres ta main, ils sont rassasiés de biens » (Ps 104:27-28).

  Merci, Seigneur, pour les leçons que nous donne la nature ! Accorde-moi de les comprendre, de les accepter et de les mettre en pratique ! Par l’action de ton Esprit, je réaliserai les paroles du #Ps 92 pour ta gloire, car tu es mon Rocher. Plaire au Seigneur


Grâ
 

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4230
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: L'arbre du Ténéré    Jeu 5 Juin 2014 - 16:33

 L'arbre du Ténéré

Bien chers amis,
Impressionnés par son aridité, les géographes n'ont pas hésité à surnommer le Ténéré «désert dans le désert». Il s'agit d'une enclave de 400000 km2 (l0 fois la superficie de la Suisse !) dans un Sahara de 8 millions de km2, une des régions les plus ingrates du globe.

Tout le monde au Niger connaît l'incroyable histoire de l'arbre du Ténéré. Cet acacia radiana était le seul arbre présent dans cet immense désert. A ce titre, signalé sur toutes les cartes géographiques, comme point de repère des caravaniers et autres mordus de ces vastes solitudes. Hélas, en 1973, un camionneur ivre n'a pas pu éviter l'arbre, dont la dépouille soigneusement récupérée à été placée sous un mausolée au Musée National de Niamey.

Par quel miracle une graine avait-elle pu atteindre cette région aride pour y germer et donner naissance à l'arbre devenu célèbre et vénéré par tous les nomades? Sa mort peu glorieuse aura au moins permis de soulever un coin du voile de mystère couvrant son histoire. Là où il se dressait fièrement, on a creusé mètre après mètre jusqu'à ce qu'on parvienne à l'extrémité de sa plus profonde racine... et c'est à 33 mètres de profondeur que la fouille s'est arrêtée, dans le lit d'un fleuve qui traversait le Ténéré il y a bien longtemps.

Si vous possédez une carte géographique du Ténéré, surtout ne supprimez pas le petit signe indiquant la présence de l'acacia ! Pour ne pas tromper les voyageurs, l'arbre a été remplacé par une surprenante sculpture de métal ressemblant à un porte-manteau sur pied, à côté d'un puits, et couverte de graffitis...

Cette étonnante histoire nous interpelle. A plusieurs reprises dans la Bible, l'homme cultivant une étroite relation avec Dieu est comparé à un arbre plongeant ses racines jusqu'au courant d'eau: Joseph est le rejeton d'un arbre fertile près d'une source... (Gen 49.22), Heureux l'homme qui trouve son plaisir dans la loi de l'Eternel, et qui médite sa loi jour et nuit! Il est comme l'arbre planté près du cours d'eau, qui donne son fruit en son temps, et dont le feuillage ne se flétrit pas: Tout ce qu'il fait réussit (Ps 1.1-3). Béni soit l'homme qui se confie en l'Eternel, et dont l'Eternel est l'assurance! Il est comme un arbre planté près des eaux, et qui étend ses racines vers le courant,. il ne voit pas venir la chaleur et son feuillage reste verdoyant; dans l'année de la sécheresse, il est sans inquiétude et il ne cesse de porter du fruit (Jér 17.7- 8).

Quel genre «d'arbre» sommes-nous? Sculpture métallique, froide, sans vie, sans racines... sans profondeur, ou acacia bien vivant enfonçant ses racines bien avant jusqu'au fleuve abondant de Dieu lui communiquant continuellement sa vie par Jésus-Christ?

N'avons-nous pas été plantés pour un temps dans le désert de plus en plus inhospitalier de ce monde pour y servir de signes, «d'arbres indicateurs» afin que nos contemporains ne se perdent pas mais trouvent le salut? Il importe donc que nous buvions continuellement et à longs traits l'eau pure de la parole de Dieu et que nous cultivions avec vigilance une intimité toujours plus grande avec lui dans la prière. S'il est une dimension que nous devons absolument préserver et développer, c'est bien celle de la profondeur. Or, nous préférons de loin être des aigles! La qualité et l'impact de notre vie publique sont déterminés par l'importance que nous donnons à notre vie cachée dans la présence de notre Dieu, loin des regards humains. Alors... acacia vivant... ou arbre métallique?  Maurice Decker

 
Grâ

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4230
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Dieu utilisa la métaphore de l'amandier. Cet arbre est le premier à bourgeonner   Ven 6 Juin 2014 - 7:51

   Dieu est fidèle

"Celui qui vous a appelés est fidèle, et c'est lui qui le fera." 1 Thessaloniciens 5.24

L'Eternel appela Jérémie à devenir prophète sur les nations. Quel appel ! Ce fardeau était aux yeux de l'adolescent trop lourd, trop difficile à porter. Il ne se sentait pas capable d'une telle mission. Alors, le Seigneur utilisa plusieurs leviers pour encourager son protégé. Dans un premier temps, il lui fit comprendre que Sa Parole est certaine. Dieu utilisa la métaphore de l'amandier. Cet arbre est le premier à bourgeonner, vers janvier, quand les autres dorment, lui veille. La région de Jérémie en possédait de nombreux. Donc, l'amandier lui était familier et il en connaissait les particularités. Il n'y a pas de doute, ce que Dieu déclare est certain, ce qu'il dit s'accomplit. Sa Parole, en sa saison, finit toujours par bourgeonner et porter son fruit. Tout comme l'amandier, Dieu veille sur Sa Parole.

Vous devez apprendre à laisser Dieu vous montrer ce que vous pouvez devenir en lui plutôt que de refuser la mission qu'il vous confie.

Pendant la phase de préparation de son jeune prophète, le Seigneur travailla sur son caractère afin de le fortifier et lui donner de la confiance. Des paroles de vie furent prononcées par Dieu pour que Jérémie change la vision qu'il avait de lui-même. Il lui montra que désormais, il serait comme une ville forte, une colonne de fer et un mur d'airain. Peu importe les attaques, personne ne pourra le vaincre car, l'Eternel marchera à ses côtés. Dieu lui-même sera avec lui pour le délivrer de toute attaque.

Vous devez apprendre à laisser Dieu vous montrer ce que vous pouvez devenir en lui plutôt que de refuser la mission qu'il vous confie. Jérémie se sentait incapable, mais Dieu lui fit réaliser qu'avec sa puissance personne ne pourra l'arrêter. Mes bien-aimés, si Dieu est avec vous qui sera contre vous ? Apprenez à obéir à Dieu, à aller au-delà de vos doutes et du mauvais regard que vous portez sur vous-même. Celui qui vous a appelé est fidèle, il marchera à vos côtés.

Une prière pour aujourd'hui
Seigneur, je crois que tu es fidèle et que tu accompliras ta promesse et ton appel en moi. Amen. Philippe Martorano

 
 
Grâ

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4230
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Ce n'est pas tant la taille de votre foi qui détermine votre succès, mais sa qualité   Ven 6 Juin 2014 - 7:53

Servez-vous de votre "mesure de foi"

"Que chacun se juge comme il est, selon la mesure de foi que Dieu lui a donnée en partage." Romains 12.3

La quantité de foi que Dieu vous a accordée dépend de la tâche qu'il vous a assignée. Ainsi, dans l'épreuve, dites-vous que Dieu vous a donné la foi nécessaire pour réussir.
Certains obstacles de votre vie ne seront franchis qu'avec l'aide de la foi.

Rien n'est plus important que votre foi. Jésus a dit à Pierre : "Satan vous a réclamés pour vous passer au crible comme le blé. Mais j'ai prié pour toi, afin que ta foi ne défaille pas" (Luc 22.31-32).

La foi est plus précieuse que l'argent, la réussite ou la réputation. On pourrait tout vous ôter, avec la foi, vous rebondirez. La foi est comme une ligne directe vers Dieu. Lorsque monte la prière de la foi, la puissance du Seigneur coule en abondance. Vous êtes alors fin prêt pour l'épreuve.

L'échec n'est jamais définitif tant que la foi subsiste. C'est pour cette raison que Satan fera tout pour vous éloigner de la lecture quotidienne des Écritures. "La foi vient de ce qu'on entend, et ce qu'on entend vient de la parole du Christ" (Romains 10.17).

Jésus a dit : "Si vous avez de la foi comme un grain de moutarde, vous direz à cette montagne : Transporte-toi d'ici là, et elle se transportera" (Matthieu 17.20). Certains obstacles de votre vie ne seront franchis qu'avec l'aide de la foi. Pas besoin d'en avoir un container, une graine suffit. Pensez à ce minuscule grain qui a la force de pousser, par-delà les embûches, pour devenir un arbre majestueux. Il se fraye un chemin dans la terre autour des rochers, brave les tempêtes, résiste aux animaux et autres dangers.

Une action pour aujourd'hui
Ce n'est pas tant la taille de votre foi qui détermine votre succès, mais sa qualité. Alors aujourd'hui, servez-vous de votre "mesure de foi". Bob Gass

 
Grâ

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4230
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Gémis, cyprès, car le cèdre est tombé   Ven 6 Juin 2014 - 15:49

Gémis, cyprès, car le cèdre est tombé,... {Zacharie 11:2}

Quand dans la forêt se fait entendre la chute d’un chêne abattu, c’est un signe que le bûcheron est de sortie et chaque arbre de toute la compagnie peut trembler de peur que demain le tranchant de la hache ne le trouve aussi. Nous sommes tous comme des arbres, marqués pour la hache, et la chute de l’un devrait nous rappeler que pour chacun, qu’il soit grand comme le cèdre, ou humble comme le sapin, l’heure fatidique, comme un compte à rebours, s’avance à grand pas.

Mais que nous ne soyons jamais comme les oiseaux dans le clocher, qui y font leurs nids quand les cloches tintent, et dorment paisiblement quand le carillon du glas déchire l’air. Puissions-nous considérer la mort comme le plus solennel, le plus grave de tous les événements, et être sobres à son approche. Il est peu judicieux pour nous de nous divertir, tandis que notre destinée éternelle est suspendue à un fil de la trame. L’épée est sortie du fourreau, ne badinons pas, elle est fourbie, et le bord est tranchant, ne jouons pas avec elle. Celui qui ne se prépare pas pour mourir, est pire qu’un insensé, c’est un fou. Quand la voix de Dieu se fait entendre parmi les arbres du jardin, puissent le figuier, le sycomore, l’orme et le cèdre de même en entendre le son, l’appel.

Sois prêt, serviteur de Christ, car le Maître vient soudainement, quand les pécheurs du monde l’attendent le moins. Sois vigilant, que tu sois fidèle à l’œuvre, car la fosse sera bientôt creusée pour toi. Sois prêt, et vous parents aussi, veillez à ce que vos enfants soient élevés dans la crainte de Dieu, car ils seront bientôt orphelins ; soyez prêts hommes d’affaires, prenez soins que vos affaires soient correctes, et que vous serviez Dieu de tout votre cœur, car les jours de votre activité terrestre arrivent à leurs fins, et vous serez appelés pour rendre compte pour toute œuvre faite, étant dans votre corps, soit en bien, soit en mal. Puissions-nous nous préparer tous pour le tribunal du grand Roi avec un soin qui sera récompensé par cette parole de grâce : Bien fait, bon et fidèle serviteur. Ch. Spurgeon


Grâ

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4230
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Les arbres du Liban   Sam 7 Juin 2014 - 7:59

   Les arbres du Liban

"Et nous, nous couperons des bois du Liban autant que tu en auras besoin ; nous te les expédierons par mer en radeaux jusqu'à Japho, et tu les feras monter à Jérusalem." (2 Chr. 2.16)

Huram, roi de Tyr, va préparer du bois pour le temple que Salomon va construire. Ses bûcherons vont aller couper des cyprès et des cèdres au Liban, et lui envoyer en radeaux par mer jusqu'au port de Japho (actuellement Jaffa).

Il y a bien longtemps, je me trouvais sur un pont enjambant un cours d'eau, en Norvège. Je voyais descendre des radeaux de troncs de sapin les uns à la suite des autres ; ils se dirigeaient vers une fabrique de papier près du lac où débouchait la rivière. Et cet épisode de la vie de Salomon me revint en mémoire.

Étant assez rêveur de nature, je me pris à imaginer que les bûcherons parcourant les forêts du Liban demandaient aux arbres s'ils voulaient venir pour orner l'habitation du grand roi Salomon. Mais cela nécessitait leur abattage, et le dépouillement de leur verte parure. De nombreux arbres acceptèrent ce sacrifice, à l'exception d'un grand cèdre majestueux, le roi de la forêt. Mais quand les bûcherons furent partis, un incendie se déclara. Le cèdre regretta alors amèrement son orgueil qui lui avait fait refuser d'être utile dans la maison du roi. Il était maintenant trop tard, car ses puissantes racines le fixaient solidement au sol ; bientôt il ne serait plus qu'un tas de cendres !

C'est ainsi que pour être sauvé du feu du jugement de Dieu, il est nécessaire d'accepter de renoncer à nous-mêmes et à notre orgueil, pour participer à l'édification du véritable Temple de Dieu :
"Vous avez été édifiés sur le fondement des apôtres et des prophètes, Jésus-Christ lui-même étant la pierre angulaire. En lui tout l'édifice, bien coordonné, s'élève pour être un temple saint dans le Seigneur. En lui vous êtes aussi édifiés pour être une habitation de Dieu en Esprit." (Éph. 2.20)

Mais pendant que je méditais ainsi sur le pont, mon attention fut attirée par un drame qui se jouait dans le fleuve. Les liens d'un des radeaux s'étaient rompus, et les troncs s'emmêlaient et se fracassaient les uns sur les autres, dans leur cheminement vers l'usine.

Nous sommes dans les radeaux de l'église locale, en route vers une Japho spirituelle, où le Seigneur Jésus viendra nous chercher pour nous emmener dans la Jérusalem céleste. Mais il est indispensable que les éléments de ces radeaux que nous sommes soient étroitement liés entre eux : "Mais par-dessus toutes ces choses revêtez-vous de l'amour, qui est le lien de la perfection." (Col. 3.14)

C'est lorsque ces liens se relâchent qu'apparaissent les rivalités, les disputes, les divisions. Le radeau se disloque. Prenons soin de bien vérifier nos cordages, car ils nous viennent du grand bûcheron flotteur de bois sur l'océan du temps.

"Je les tirai avec des liens d'humanité, avec des cordages d'amour" (Osée 11.4) Par Jean-Claude Guillaume  

 
Grâ

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4230
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Le Seigneur vient   Sam 7 Juin 2014 - 8:22

 Voici, je vous dis un mystère: Nous ne nous endormirons pas tous, mais nous serons tous changés: en un instant, en un clin d’oeil, à la dernière trompette, car la trompette sonnera et les morts seront ressuscités incorruptibles et nous, nous serons changés. 1Corointhiens 15:51-52

LE SEIGNEUR VIENT!

Dans le Nouveau Testament, le mot mystère désigne la révélation faite par le Seigneur à un apôtre d’une disposition du plan de Dieu restée inconnue jusque-là. C’est ainsi que Paul a reçu et communiqué la manière dont le Seigneur va revenir pour chercher ses rachetés.

Nous ne nous endormirons pas tous, déclare-t-il pour nous montrer l’imminence de cet événement susceptible d’intervenir déjà au cours de sa propre génération. Dès lors, le chrétien n’attend plus la mort, mais la venue du Seigneur.

Près de deux millénaires ont passé depuis et nous ont rapprochés de ce moment merveilleux qui nous mettra dans la présence de notre Sauveur. Quelle raison supplémentaire pour penser que nous sommes la génération qui sera enlevée vivante!

A l’appel de la trompette, signal du départ, les corps de ceux qui nous ont précédés dans le chemin de la foi revivront sous une forme aussi différente que l’est un chêne du gland dont il procède. Notre corps, à nous les vivants, subira une transformation semblable avant que, les uns et les autres, nous nous trouvions immédiatement enlevés au ciel. Nous avons grand besoin de nous encourager à tirer toutes les conséquences de la proximité de cet événement qui mettra fin à la période de grâce dans laquelle nous nous trouvons.

Si nous réalisions vraiment l’imminence du retour du Seigneur, toutes choses prendraient leur vraie valeur. Pourquoi amasser des biens qui seront demain au service du diable, alors qu’aujourd’hui je peux les utiliser pour l’Evangile? Plus de temps perdu en occupations futiles, ou en disputes fraternelles ridicules! Chacun de notre côté et tous ensemble, nous obéirions avec plus de sérieux et d’énergie à l’ordre qui nous a été donné de proclamer la bonne nouvelle du salut. Quel zèle nous aurions alors pour essayer de convaincre nos proches de venir aujourd’hui au Seigneur pendant qu’il est encore temps! Plaire au Seigneur


Grâ
 

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L’arbre est symbole de force.    

Revenir en haut Aller en bas
 
L’arbre est symbole de force.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» feng shui/ les symboles
» Arbre et force du bois
» L'Arbre des Refuges vous souhaite ses Meilleurs Voeux pour 2012!
» sigil force psychique
» Le figuier arbre de la générosité, symbole de la volonté de survie.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM ROSE D'AUTOMNE :: SELON LA PAROLE DE DIEU :: Gouttes de Rosée (Méditations journalières - un thème par semaine)-
Sauter vers: