FORUM ROSE D'AUTOMNE

L'ART DE VIVRE ET DE VIEILLIR SELON DIEU !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Forum pour quatre sites que je vous invite à visiter : La vie chrétienne: Gouttes de rosée : http://www.rosee.org/rosee - L’art de vieillir: Rose d’automne : http://www.rosee.org/rosedautomne - Vie communautaire: La roseraie: http://www.rosee.org/roseraie - Famille, Ecologie: http://www.rosee.org/famillebiblique - Bienvenue à tous ! Le but de ce forum est d'être une petite oasis pour chacun de ceux qui le visite... et Je prie le Seigneur de nous permettre de nous encourager, nous édifier et de le voir glorifié dans le partage de sa Parole, que chaque visite sur ce forum soit pour chacun de nous une bénédiction de plus dans notre vie. N’hésitons pas non plus à partager nos sujets de prières afin que plusieurs puissent intercéder avec nous… L'expression des dons de chacun est bienvenue....

Partagez | 
 

 Lydie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4174
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Lydie   Lun 19 Mai 2014 - 8:55



LYDIE
Femme d’affaires, elle met Dieu en premier

Lire Actes 16 : 11-15 + 16 :40.

Par quel moyen Lydie fut-elle contactée ?
Paul eut une vision au cours de la nuit : un Macédonien se tenait devant lui et le suppliait : «Viens en Macédoine et secours–nous !
Dans le livre des Actes Luc nous montre que les missionnaires, qui étaient venus près de la Mysie, à la frontière de cette province, se disposant à aller en Bithynie. Ils se seraient avancés ainsi vers le nord-est et auraient été conduits au bord de la mer Noire. Mais l’Esprit de Jésus ne le leur ayant pas permis, ils passèrent la Mysie, se dirigeant vers l’ouest, et ils descendirent à Troas, au bord de la mer Egée. Là, ils sont en face de la Macédoine et de l’Europe, but vers lequel les conduisait l’Esprit de Dieu.
C’est bien le Saint-Esprit qui dirigeait les serviteurs de Dieu dans ce voyage, et non leur propre esprit de sagesse et de prudence.
En résumé, Paul à l’origine avait d’autre projet. Son intention l’aurait conduit en Bithynie, mais dans une vision nocturne, une vision, l’Esprit de Jésus l’en avait empêché. L’urgence de se rendre en Macédoine fut clairement révélé à Paul

Paul arrive à Philippe après avoir fait un rêve
Job 33:14  Dieu parle tantôt d’une manière, tantôt d’une autre...Il parle par des songes, des visions nocturnes...... Il donne des avertissements et met un sceau sur ses instructions afin de détourner l’homme du mal, le préserver de l’orgueil afin de garantir son âme du gouffre...
Joël 2:28   Vos fils et vos fille prophétiseront, vos jeunes gens auront des visions, vos vieillards auront des songes.
Actes 2:17 Voici ce qui arrivera, dit Dieu, dans les jours de la fin des temps: Je répandrai de mon Esprit sur tous les hommes. Vos fils, vos filles prophétiseront, vos jeunes gens, par des visions, vos vieillards, par des songes, recevront des révélations.

Songes & Rêves: Idées qui se présentent pendant le sommeil, elles doivent se classer ainsi :
* Rêves sans importance spirituelles : Ps.73:20 - Es.29:8 Comme celui qui a faim rêve qu’il mange puis s’éveille l’estomac vide
*  Rêves que Dieu emploie selon ses desseins en les suscitant : Act.2:17
Dieu travaille selon les lois de la pensée  et peut se servir de causes secondaires - Ses rêves là ont pour but d’influencer la vie spirituelle des individus.
Ex.: Le songe d’un Madianite déprima l’ennemie et encouragea Gédéon. (Jug.7:13-15) - Le rêve de la femme de Pilate (Mat.27:19)
A l’époque moderne, des rêves ont souvent été accordé ex.: Newton, inquiet pour son âme fit un rêve qui lui révéla le chemin du salut.
*  Rêves d’origine satanique :
Les rêves contenant des révélation étaient soumis à des tests qui décelaient leur nature : si c’était un rêve immoral on le déclarait faux - Quiconque essayait au moyen de songes de détourner Israël du culte à l’Eternel était mis à mort.

Il nous est dit : 1Jn.1:4  Eprouvez les esprits, n’ajoutez pas foi à tout esprit. (1 Jean 4:1) Mais attention, « ne vous fiez pas à n’importe quel esprit ; mettez les esprits à l’épreuve pour voir s’ils viennent de Dieu, car bien des prophètes de mensonge se sont répandus à travers le monde.)
Ayant mentionné le Saint-Esprit, Jean se rappelle qu’il existe d’autres esprits aujourd’hui dans le monde et que les enfants de Dieu ont besoin d’être mis en garde contre eux. Ainsi il avertit le croyant de ne pas croire à tout esprit. Le mot esprit ici se rapporte sans nul doute essentiellement à celui qui apporte un enseignement, mais pas exclusivement. Quiconque parle de la Bible, de Dieu et de Jésus ne s’avère pas forcément un véritable enfant de Dieu. Il nous faut éprouver les esprits, pour savoir s’ils sont de Dieu, car plusieurs faux prophètes sont venus dans le monde. Ce sont des personnes qui professent accepter le christianisme, mais qui enseignent un tout autre évangile.

Vision: C’est ce que Dieu montre de façon surnaturelle à l’esprit ou aux yeux du corps.
Dans l’AT la vision est tenue pour un phénomène étroitement apparenté aux songes - Les deux termes font souvent allusion  à la même expérience et sont équivalent dans le parallélisme hébreux.
Le songe étant la forme  -  La vision le contenu
L’expression : vision de nuit, reflète la même conception. Dieu parle aux hommes pendant la nuit, quand, les yeux fermés, les facultés conscientes suspendues par le sommeil.
Tandis que la vision est présentée comme un état d’extase accompagnée de perception spirituelle très vive.
Les visions ne sont pas réservées aux croyants, les païens en ont aussi…
Les rêves ou visions de l’Eternel porte l’empreinte de son Esprit de sagesse, de pureté, de vérité, de justice.

Ce récit s’est passé en l’an 52 à Philippe en Macédoine, en Europe, qui est une colonie Romaine, un centre médical. Certain disent que c’est là que Luc passa sa jeunesse et suivit des cours de médecine.
Comme dans toute la province de la Macédoine en général, les femmes y jouaient un rôle actif dans la vie public et les affaires
Lydie apparaît au bord de la rivière Gangas, qui, a défaut de Synagogue, est un oratoire à ciel ouvert en vue des ablutions rituelles (Il y avait une cérémonie de la purification par l’eau imposée aux prosélytes, au moment de leur entrée dans le judaïsme - et, si les juifs contractaient une souillure, ils devaient se laver dans de l’eau courante). Puisqu’ils se réunissaient au bord de la rivière, cela laisse entendre qu’il n’y avait pas les 10 hommes nécessaires pour la constitution d’une synagogue.
La colonie israélite se composait surtout de Juives qui avaient épousé des païens, et de prosélytes, comme Lydie. La religion d’Israël gagnait des adhérents parmi les femmes plus que parmi les hommes.
Lydie était originaire de la ville de Thyatire, ville dont la corporation des teinturiers était renommée.
Son titre professionnel la classe comme commerçante de premier ordre et suppose des ressources financières considérables.
Elle a de la famille. Elle semble veuve.
Elle utilise la pourpre, extraite d’un coquillage rare, teinture écarlate servant aux habits des rois, des officiers, des dames aristocratiques.
Elle est déjà convertie au judaïsme, même si il n’y avait pas beaucoup de personnes qui adoraient le seul vrai Dieu, elle ose se compromettre avec des juives pieuses, et elle devient la première chrétienne d’Europe.

Paul a rencontré en Lydie une personne bien disposée. Lydie était ouverte au message de Paul, elle était comme la bonne terre dont parle Luc 8:15 La semence semée dans de la bonne terre désigne ceux qui après avoir écouté la Parole avec un esprit ouvert, s’en pénètre, la retienne dans un cœur honnête et bien disposé. Ils persévèrent et portent du fruit.
La prédication de Paul, semence de Dieu tomba en une bonne terre en la personne de Lydie, puisqu’elle l’écoute avec un esprit ouvert,  s’en pénètre, la retient, persévère et porte du fruit à son tour.
Rom.10:17 dit : La foi vient de ce que l’on entend. Le message qui suscite la foi, c’est celui qui, sur l’ordre de Christ, s’appuie sur sa Parole.
Pendant qu’elle écoutait le message de Paul qui était inspiré du St Esprit, Dieu ouvrit son cœur.  

Lydie adorait Dieu V.14  
* elle écouta, elle accepta le message, s’en pénétra, persévéra, porta du fruit.
* Elle témoigna dans sa maison à sa famille, à ses employés
* Elle se fit baptiser avec ceux qui crurent aussi.
* Elle exerça l’hospitalité, ce qui permit à Paul et à ses compagnons de continuer l’œuvre de Dieu à Philippe.
* Elle témoigne en tout premier à ses proches : La vie de Christ ayant commencé en elle, autour d’elle on est frappé de son changement d’attitude.

Elle témoigne non seulement à ses proches mais aussi à ses voisins et pas seulement en parlant, en priant, par quelques oeuvres mais aussi en passant par les eaux du baptême: Paul lui-même obéit aux paroles du Seigneur qui a dit: « faites des disciples puis, baptisez-les et apprenez leur à observer tout ce que je vous ai prescrit ». Puis, il explique : Gal.3: 27 ; Oui, vous tous, lorsque vous avez été baptisés pour le Christ, immergés dans une communion spirituelle avec lui, vous vous êtes revêtus du Christ, vous avez pris sa ressemblance, son caractère. L’union avec Christ, qui a lieu au moment de la conversion, est confessée par le baptême d’eau.
Ce baptême ne fait pas du baptisé un membre de Christ ou un héritier du royaume de Dieu. Il signifie l’identification publique avec Christ, ce que Paul nomme «revêtir» Christ. Tout comme un soldat se proclame membre de l’armée en «revêtant» son uniforme, un croyant s’identifie avec Christ comme lui appartenant en étant baptisé d’eau. Par cet acte, il exprime publiquement sa soumission à l’autorité de Christ comme étant son Chef. Il affiche visiblement qu’il est un fils de Dieu.
Il est certain que l’apôtre ne suggère pas que le baptême d’eau unit le baptisé à Christ. Ce serait en contradiction criante avec sa thèse de base, selon laquelle le salut ne s’obtient que par la foi.
Par le baptême, le croyant atteste aussi que sa chair est ensevelie et ne peut plus s’efforcer à obtenir la justification. Il marque la fin de l’ancienne manière de vivre et le commencement d’une vie nouvelle.

Jean 15: Je suis le cep  
En suivant les ordonnances de ce passage Lydie :
* Fut émondée, purifiée par la Parole et l’enseignement de Christ
* demeura en communion avec le Seigneur Jésus-Christ, ainsi Dieu pu agir en elle et par elle
* Resta attachée au cep, unis à Christ ( car séparé de lui on ne peut rien faire selon sa volonté)
* Ses instructions demeurèrent vivantes en elle
* Elle fut disciple, c’est à dire : celle qui écoute et qui pratique
* Elle s’est maintenu dans l’amour de Christ en observant ce qu’il a prescrit
* Elle fut amie de Christ car nous sommes son ami dans la mesure où nous faisons ce qu’il nous commande.

Par son histoire nous la comprenons être un témoin convainquant et très hospitalière.
Jésus dit à chacun de nous: Jean 15:5  Je suis le cep de la vigne, vous en êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure, portera du fruit en abondance, car sans moi, vous ne pouvez rien faire.
Christ lui-même est le Cep ; les croyants sont les sarments. Il ne s'agit pas pour le sarment de vivre pour le Cep, mais simplement de laisser la vie du Cep couler à travers lui. Parfois nous prions: " Seigneur, aide-moi à vivre ma vie pour toi". Il serait plus exact de dire: "Seigneur Jésus, vis ta vie à travers moi". Sans Christ, nous ne pouvons rien faire. Un sarment a un grand but: porter du fruit. Il est inutile pour la fabrication de meubles ou la construction de maisons, et ne constitue même pas un bois de chauffage valable. En revanche, il est capable de porter du fruit, à condition de demeurer attaché au cep.

Lydie fut à l’origine de l’évangélisation de 2 groupes de personnes.
Elle fut à l’origine de la conversion de ceux envers qui elle témoignait et pour qui elle priait;  dans le texte nous la voyons ainsi être à l’origine de la conversion de ceux de sa maisonnée et de ses relations d’affaires.
Par son hospitalité elle fut aussi à l’origine de la conversion d’autres païens mais aussi de juifs de la région, des européens qui se convertirent par le moyen de ceux qu’elle recevait, comme par ex. le geôlier et de sa famille qui étaient des Européens.

L’œuvre à Philippe a prospérée
* L’œuvre à Philippe a commencée vers l’an 52 avec Lydie, première personne convertie en Europe
* puis a continuée avec la famille de Lydie, sa maisonnée
* Le geôlier et sa famille
* la jeune esclave diseuse de bonne aventure
* En Act.16:40 nous voyons plusieurs personnes s’être jointent au groupe  puisque nous lisons que Paul et ses amis retrouvèrent chez Lydie avec tous les frères
* Paul, Silas et Timothée quittèrent assez rapidement les lieux ; ils y laissèrent Luc sur place, semble-t-il pour affermir la jeune Eglise qui devint vite une communauté digne d’être imitée. Ainsi Luc y continua le témoignage au départ de Paul, Silas et Timothée. Certain disent que c’est là que Luc passa sa jeunesse et suivi des cours de médecine.
* Ils devinrent nombreux, car lorsque Paul leur écrit, il s’adresse à tous les saints, aux évêques et aux diacres.
Paul y retourna en 57 pour une collecte qu’il organisa pour les frères de Jérusalem. Puis en 59 où il y passa la semaine de Pâques.
En Phil.4:15 nous voyons les Philippiens soutenir Paul par des envoies d’argent - 2Co.11:9

Que dit la Bible au sujet de l’hospitalité ?
"hospitalité" philoxenia, c’est l’amour des étrangers
En Orient, on a considéré de tout temps comme un devoir sacré d’accueillir, nourrir, loger et protéger tout voyageur qui s’arrête devant la tente ou la maison. L’étranger est traité comme un hôte, et ceux qui ainsi ont mangé ensemble sont liés par les plus forts liens d’amitié, confirmés par des présents mutuels et entretenus de père en fils. - La Loi de Moïse recommandait l’hospitalité.  
Le N.T. enseigne ce que doit être l’hospitalité chrétienne. Luc 14.12-14 : Jésus dit : Quand tu donnes un déjeuner ou un dîner, n’invite pas tes amis, tes frères, ta parenté ou de riches voisins, car ils pourraient t’inviter à leur tour et te payer ainsi de ta peine. Non, si tu donnes une réception, invite des pauvres, des estropiés, des paralysés, des aveugles. Si tu fais cela, tu en seras très heureux, précisément parce que ces gens-là n’ont pas la possibilité de te rendre la pareille. Et Dieu te le revaudra lorsque les justes ressusciteront.
1Pie 4.9: Exercez l’hospitalité les uns envers les autres, sans vous plaindre.
Heb. 13.2: Ne négligez pas de pratiquer l’hospitalité. Car plusieurs, en l’exerçant, ont accueilli des anges sans le savoir.
Ce devoir est d’ailleurs d’autant plus agréable qu’une merveilleuse promesse lui est attachée.
Mt 10.40-42: Si quelqu’un vous accueille, c’est moi qu’il accueille. Or celui qui m’accueille, accueille celui qui m’a envoyé. Celui qui accueille un prophète parce qu’il est un prophète recevra la même récompense que le prophète luimême. Et celui qui accueille un juste parce que c’est un juste aura la même récompense que le juste lui-même. Si quelqu’un donne à boire, ne serait-ce qu’un verre d’eau fraîche, au plus insignifiant de mes disciples parce qu’il est mon disciple, vraiment, je vous l’assure, il ne perdra pas sa récompense.

Conclusion: Lydie était une femme d’affaire, pourtant nous la voyons ne pas se laisser accaparer par son métier pour s’occuper de valeurs plus importantes
* Elle fait preuve de recherche, elle ne s’est pas contentée de pratiquer le culte d’Apollon pratiqué dans sa région; elle pris du temps pour réfléchir, se renseigner, prier, écouter - Le texte nous dit qu’elle craignait Dieu, ce qui l’amène à la foi en Jésus Christ.
* Dès sa conversion elle prend le temps de témoigner, elle montra la réalité de sa foi en recevant le baptême et en ouvrant généreusement sa maison
Ainsi son exemple nous parle de recherche, de prières, d’écoute de la Parole, d’obéissance, de persévérance, d’hospitalité et de progression dans la connaissance de Dieu, il en résulte un témoignage efficace.
Comme elle, accueillons la Parole dans un esprit doux et paisible comme cela nous est recommandé en Ja.1:21, c’est ce qui la fit croître dans la connaissance de Dieu. Nous sommes exhortés aussi à croître, a ne pas rester stationnaire, et cela n’est possible que si nous mettons en pratique ce qui  nous est recommandé dans la Parole.
IPie.2:2, Rechercher donc avidement le lait spirituel et pur de la Parole afin qu’il vous fasse croître dans la vie nouvelle.
Col.1:10 Croissez dans la connaissance  de Christ, ce qui aura pour résultat, comme pour Lydie, de faire de nous des flambeaux dans le monde
* Paul aimaient beaucoup les Philippiens et les appelait «sa joie et sa couronne» Ce fut la première Eglise d’Europe.

C’est aux Philippiens, mais à nous aussi, que Paul dit: 2:12 à 15 « …faites donc fructifier votre salut, avec crainte et respect, non seulement quand je suis présent, mais bien plus maintenant que je suis absent. Car c’est Dieu lui-même qui agit en vous, pour produire à la fois le vouloir et le faire conformément à son projet plein d’amour.
Faites tout sans vous plaindre et sans discuter, pour être irréprochables et purs, des enfants de Dieu sans tache au sein d’une humanité corrompue et perverse. Dans cette humanité, vous brillez comme des flambeaux dans le monde ».
Josette Risnes d’après « Eve et ses Filles » de Gina Karssen et certains commentaires Bibliques de la Bible Online

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
 
Lydie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sainte Lydie de la pourpre
» 3 Juillet 2011 : Ste Lydie de la Pourpre (Ier s.)
» LA POLITIQUE ET DIEU
» coucou
» L'affaire Caluire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM ROSE D'AUTOMNE :: FEMMES DE LA BIBLE :: Femmes de la Bible N.T-
Sauter vers: