FORUM ROSE D'AUTOMNE

L'ART DE VIVRE ET DE VIEILLIR SELON DIEU !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Forum pour quatre sites que je vous invite à visiter : La vie chrétienne: Gouttes de rosée : http://www.rosee.org/rosee - L’art de vieillir: Rose d’automne : http://www.rosee.org/rosedautomne - Vie communautaire: La roseraie: http://www.rosee.org/roseraie - Famille, Ecologie: http://www.rosee.org/famillebiblique - Bienvenue à tous ! Le but de ce forum est d'être une petite oasis pour chacun de ceux qui le visite... et Je prie le Seigneur de nous permettre de nous encourager, nous édifier et de le voir glorifié dans le partage de sa Parole, que chaque visite sur ce forum soit pour chacun de nous une bénédiction de plus dans notre vie. N’hésitons pas non plus à partager nos sujets de prières afin que plusieurs puissent intercéder avec nous… L'expression des dons de chacun est bienvenue....

Partagez | 
 

 Pratiquer la joie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4277
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Pratiquer la joie   Dim 16 Mar 2014 - 6:28

    Bien-aimés - Tout être humain aspire à la joie et se sent fait pour elle. L’Écriture en apporte à l’homme le secret.
Les exhortations à la joie retentissent partout dans l’A.T, et le N.T.
Ainsi la joie est l’état normal de l’enfant de Dieu. « Les saints tristes, dit saint François de Sales, sont de tristes saints »; et Vinet: « La foi peut être sans allégresse et sans transport; mais la foi sans joie n’est pas la foi. »
La source de la joie est EN DIEU, car l’âme a été faite pour Dieu et c’est en Dieu seul qu’elle trouve son objet.
L’Évangile ne prétend pas affranchir l’homme de la souffrance, mais, au sein même de la souffrance, il apporte le secret de la joie et parfois il en fait un sujet de joie. Jésus l’affirme dans le discours qui inaugura son enseignement: « Heureux ceux qui pleurent, heureux les persécutés ». Il répète à la fin: « Votre tristesse sera changée en joie »
Si Jésus a été l’être le plus éprouvé et le plus affligé, il a été en même temps le plus joyeux.
La joie est un fruit de l’Esprit, et elle ne se laisse pas affecter par les circonstances contraires ou douloureuses.
L’épître aux Philippiens en particulier, écrite pourtant à un des moments les plus douloureux de la vie de l’apôtre, est un hymne de joie.
«Mes frères, réjouissez-vous dans la communion avec le Seigneur. Je me répète, je le sais, mais il ne m’en coûte pas de vous rappeler cette même recommandation, car elle vous met sur la bonne voie : la joie sera pour vous une force et vous donnera de l’assurance tout en vous affermissant.» Philippiens 3:1
La joie peut s’éteindre par le péché. Aussi est-il nécessaire d’entretenir sa joie en Jésus-Christ.
À la fin des temps, les croyants seront réunis avec Jésus-Christ dans une joie éternelle.
Belle et joyeuse semaine ! Affectueusement à vous tous, Josy

Certainement notre cœur se réjouira en Lui, parce que nous avons mis notre confiance en son Saint Nom. Psaume 33:21

Sur la plante de la foi pousse la fleur de la joie du cœur. Elle ne fleurit pas toujours tout d’abord, mais elle vient, en son temps. Confions-nous en l’Éternel dans nos heures de tristesse, et au jour marqué, il répondra à notre confiance en nous donnant la joie du Seigneur pour fruit de notre foi. Le doute engendre la souffrance, mais la confiance amène la joie.

L’assurance exprimée ici par le Psalmiste est, en réalité, une promesse dont une sainte confiance nous garantit l’accomplissement. Approprions-nous-la donc. Si nous ne pouvons nous réjouir en cet instant, aussi sûr que le Dieu de David est notre Dieu, nous aurons lieu de le faire bientôt.

Méditons sur le Saint Nom de ce Dieu, afin que nous ayons d’autant plus confiance, et que nous nous réjouissions d’autant plus sûrement. Il a pour caractère d’être saint, juste, miséricordieux, fidèle, invariable. Un Dieu semblable n’est-il pas digne de notre confiance ? Il est tout sage, tout-puissant, et toujours et partout présent. Ne pouvons-nous pas nous reposer sur lui avec abandon ? Faisons-le dès maintenant, et sans réserve. Jehova-Jiré pourvoira ; Jehova-Shalom enverra la paix, Jehova-Tsidkenu justifiera ; Jehova-Schamma sera toujours là, et avec Jehova-Nissi, nous vaincrons tous nos ennemis. Ceux qui mettent leur confiance en ton Saint Nom se réjouiront en Toi, Seigneur ! Ch. Spurgeon

 
 
 
Tout joyeux bénissons le Seigneur :


_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne


Dernière édition par Josy le Sam 22 Mar 2014 - 7:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4277
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Ma joie... votre joie...    Dim 16 Mar 2014 - 16:14

 Ma joie... votre joie...

“Je vous ai dit ces choses, afin que ma joie soit en vous, et que votre joie soit parfaite . ” Jean 15:11

En quoi consistait donc la joie de notre Seigneur? Aucun bonheur humain n'en peut approcher. La joie de Jésus consistait dans l'abandon total, dans l'entier sacrifice de lui-même à son Père; c'était la joie de faire ce que le Père lui avait ordonné. "Faire ta volonté est tout mon plaisir." Jésus demande à Dieu que notre joie puisse devenir parfaite, c'est-à-dire pareille à la sienne. Est-ce que je laisse Jésus-Christ répandre en moi sa joie?

L'essentiel dans ma vie, ce n'est pas ma santé, ce ne sont pas les circonstances extérieures, c'est la connaissance de Dieu, et la parfaite communion avec Lui, pareille à celle que possédait Jésus. Le plus grand obstacle à cette communion, c'est le souci constant et fallacieux de scruter attentivement tous les événements de notre vie. Les soucis de ce monde, comme dit Jésus, étouffent en nous la parole de Dieu. Avant même que nous ayons pu nous reconnaître, nous sommes entraînés dans le tourbillon des vaines apparences. L'oeuvre que Dieu a entreprise pour nous ne peut être vraiment réalisée que lorsque nous sommes devenus Ses témoins, capables de dire aux hommes qui est Jésus.

Soyez en communion avec Dieu, trouvez dans cette communion votre joie, et il coulera de vous des fleuves d'eau vive. Ne pensez plus à vous-même, et soyez l'instrument docile dont Jésus pourra se servir. Quittez tout orgueil, vivez de la vie cachée avec le Christ en Dieu. La vie normale du chrétien est aussi naturelle que la respiration du jeune enfant. Ceux dont l'influence est la plus bienfaisante sont ceux qui ne le savent pas. Ch. Spurgeon




_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4277
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Ma joie... votre joie...   Lun 17 Mar 2014 - 8:15

Ma joie... votre joie...

...pour que ma joie demeure en vous, et que votre joie soit parfaite. Jean 15,11.

En quoi consistait donc la joie de notre Seigneur? Aucun bonheur humain n'en peut approcher. La joie de Jésus consistait dans l'abandon total, dans l'entier sacrifice de lui-même à son Père; c'était la joie de faire ce que le Père lui avait ordonné. "Faire ta volonté est tout mon plaisir. " Jésus demande à Dieu que notre joie puisse devenir parfaite, c'est-à-dire pareille à la sienne. Est-ce que je laisse Jésus-Christ répandre en moi sa joie?

L'essentiel dans ma vie, ce n'est pas ma santé, ce ne sont pas lesirconstances extérieures, c'est la connaissance de Dieu, et la parfait communion avec Lui, pareille à celle que possédait Jésus. Le plus grand obstacle à cette communion, c'est le souci constant et fallacieux de scruter attentivement tous les événements de notre vie. Les soucis de ce monde, comme dit Jésus, étouffent en nous la parole de Dieu. Avant même que nous ayons pu nous reconnaître, nous sommes entraînés dans le tourbillon des vaines apparences. L'oeuvre que Dieu a entreprise pour nous ne peut être vraiment réalisée que lorsque nous sommes devenus Ses témoins, capables de dire aux hommes qui est Jésus.

Soyez en communion avec Dieu, trouvez dans cette communion votre joie, et il coulera de vous des fleuves d'eau vive. Ne pensez plus à vous-même, et soyez l'instrument docile dont Jésus pourra se servir. Quittez tout orgueil, vivez de la vie cachée avec le Christ en Dieu. La vie normale du chrétien est aussi naturelle que la respiration du jeune enfant. Ceux dont l'influence est la plus bienfaisante sont ceux qui ne le savent pas. O. Chambers




_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4277
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: "Les dix commandements de la joie"   Lun 17 Mar 2014 - 8:42




"Les dix commandements de la joie" :

Chaque matin, fidèlement,
tu demanderas la joie à Dieu.

Même en cas de désagrément,
tu montreras calme et sourire.

En ton cœur, tu te rediras :
"Dieu qui m'aime, est toujours présent".

Sans cesse tu t'appliqueras
à voir le bon côté des gens.

Tu banniras de toi la tristesse,
impitoyablement.

Tu éviteras plainte et critique,
car il n'est rien de plus déprimant.

A ton travail tu t'emploieras,
d'un cœur joyeux, allègrement.

Aux visiteurs tu réserveras
un accueil toujours bienveillant.

Les souffrants, tu les réconforteras,
en t'oubliant totalement.

En répandant partout la joie,
tu l'auras pour toi, sûrement...

Amen.      La Tente de la Compassion

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4277
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Une joie accomplie   Lun 17 Mar 2014 - 17:57

   Afin que votre joie soit accomplie. Lire les versets suivants et leur contexte: Jean 15:11 16:24 17:13 1Jean 1:4

UNE JOIE ACCOMPLIE

Le Seigneur désire que la joie de ses rachetés soit accomplie, c’est-à-dire parfaitement, entièrement formée en eux, sans arrière-pensée. L’apôtre Jean dans ces quatre versets emploie cette expression, chaque fois en rapport avec un aspect plus élevé de notre vie chrétienne.

La première fois c’est en rapport avec l’obéissance: ‘Si vous gardez mes commandements...’. {Jn 15:10} Lors de notre conversion une joie immense nous inonde: la joie du salut. Pour la conserver il nous faut Marcher dans l’obéissance. Les commandements du Seigneur ne sont pas pénibles pour ceux qui l’aiment, ils sont une source de joie. Si nous désobéissons, nous devons demander comme David après sa faute ‘Rends-moi la joie de ton salut’. {Ps 51:12}

La seconde nous parle de la dépendance: ‘Demandez et vous recevrez, afin que votre joie soit accomplie’. {Jn 16:24} Le croyant est invité à faire un pas de plus et à réaliser qu’en toutes choses, il dépend du Père, qu’il a accès auprès de lui pour ouvrir son coeur, exposer ses besoins, présenter ses actions de grâce, recevoir encouragement et instruction.

La troisième concerne l’importance de la confiance. Le Seigneur vient de demander ‘Père saint, garde-les en ton nom que tu m’as donné...’. {Jn 17:11} Il avait gardé ses disciples quand il était avec eux et avant de quitter la terre, il les remet au Père pour qu’il les garde. Quelle confiance cela devrait-il nous donner de nous savoir entre les mains du Père et entre celles de son Fils.

La quatrième nous amène au niveau le plus élevé de la vie chrétienne: ‘Notre communion est avec le Père et avec son Fils Jésus Christ’ {1Jn 1:3-4} C’est là que le Seigneur veut nous conduire, ici, sur la terre. Dans le ciel, notre joie sera non seulement accomplie, mais aussi inaltérable et éternelle.

Le plan de grâce de Dieu est incommensurable: avoir préparé pour des hommes révoltés et méchants une joie parfaite à laquelle rien ne pourra jamais être comparé!

‘Ô profondeur des richesses et de la sagesse et de la connaissance de Dieu! A lui soit la gloire éternellement! Amen’. {Ro 11:33,36} Plaire au Seigneur




_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4277
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Les vrais chrétiens d'aujourd'hui sont encore des gens heureux   Mar 18 Mar 2014 - 8:03

   (Jésus dit : ) Je vous ai dit cela afin qu'en moi vous ayez la paix. Vous avez de la tribulation dans le monde ; mais ayez bon courage, moi j'ai vaincu le monde. Jean 16. 33

Je vous ai dit cela afin que ma joie soit en vous et que votre joie soit complète. Jean 15. 11

Au troisième siècle de notre ère, Cyprien, qui fut évêque de Carthage et devait mourir en martyr sous l'épée du bourreau, écrivait à un de ses amis, Donatus :

“Nous sommes dans un monde mauvais, Donatus, un monde incroyablement mauvais. Mais j'ai découvert au milieu de ce monde un peuple tranquille, saint, qui a appris un grand secret. Ceux qui le composent ont trouvé une joie qui est mille fois meilleure que tous les plaisirs de nos vies de péché. Ces gens sont méprisés et persécutés, mais ne s'en soucient pas. Ils sont maîtres de leur âme. Ils ont vaincu le monde. Ces gens, Donatus, sont les chrétiens, – et je suis l'un d'entre eux.”

Les chrétiens d'aujourd'hui éprouvent-ils et montrent-ils la même paix et la même joie ?

Actuellement, l'opposition de la société ne se traduit pas toujours de façon violente, mais le mépris est toujours là, associant Jésus et ceux qui déclarent le connaître. “La victoire qui a vaincu le monde, c'est notre foi” (1 Jean 5. 4), notre foi en Celui qui, sur la croix, a été le vainqueur de la mort puisqu'il est ressuscité. Rien ne peut ébranler le croyant qui sait que Jésus Christ est le Fils de Dieu. Nous avons besoin de cette foi vivante.

Ce n'est pas une simple religion, mais un attachement personnel à Jésus qui nous a donné la vie éternelle. Celui qui est venu du ciel nous a communiqué cette vie par sa résurrection, après avoir donné la sienne pour nous.

Les vrais chrétiens d'aujourd'hui sont encore des gens heureux. En faites-vous partie ? La Bonne Semence




_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4277
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Réjouissez-vous toujours dans le Seigneur   Mar 18 Mar 2014 - 16:37

   Réjouissez-vous toujours dans le Seigneur ; je le répète, réjouissez-vous." (Philippiens 4.4)

Voici une exhortation qui s'adresse, selon toute évidence, à ceux qui ont la vie belle, ceux à qui tout sourit, qui n'ont pas de fins de mois difficiles, dont la santé est florissante ; On peut y inclure tous les favorisés de la vie, les stars de cinéma aux cachets énormes, les top-models à la beauté fracassante, les footballeurs transférés à coup de millions, bref, tous les gens comme vous et moi !

Vous et moi ? C'est selon ! D'ailleurs, je ne suis pas si convaincu que tous les gens que je viens d'énumérer se réjouissent vraiment. Que la vie leur offre certains plaisirs, je le concède volontiers. Sinon, à quoi servirait-il d'être "né sous une bonne étoile" ? D'ailleurs, quand j'y pense, nous sommes tous nés sous une bonne étoile, le soleil (oui, c'est une étoile !), sans lequel la vie n'existerait pas sur notre planète bleue !

Mais "se réjouir", c'est exprimer sa joie. Or la joie, c'est autre chose que le plaisir. Le plaisir est étroitement lié aux circonstances. Sauf pour les masochistes, la souffrance ne procure pas de plaisir. Il faut chercher longtemps le plaisir dans les problèmes, les difficultés, les crève-cœurs de l'existence, car il ne s'y trouve point.

Parlant de l'amour de Dieu et de celui qu'il a pour les siens, Jésus affirme : "Je vous ai dit ces choses, afin que ma joie soit en vous, et que votre joie soit parfaite." (Jn. 15.11). Jésus est venu nous donner la vraie joie, celle que l'on peut connaître lorsque toute cause de plaisir a disparu. "Je suis comblé de joie au milieu de toutes nos tribulations." (2 Co. 7.4), dira l'apôtre Paul. Parlant des églises de Macédoine, le même apôtre écrit : "Au milieu de beaucoup de tribulations qui les ont éprouvées, leur joie débordante et leur pauvreté profonde ont produit avec abondance de riches libéralités de leur part." (2 Co. 8.2)

Plaisir et joie sont des sentiments fort différents. Le plaisir se ressent uniquement "à cause de ".

La joie y ajoute la dimension "en dépit de".

La vraie joie est d'essence  divine, elle fait partie du fruit de l'Esprit : "Le fruit de l'Esprit, c'est l'amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, la douceur, la tempérance" (Gal. 5.22 23).

Elle se ressent même au sein de dures épreuves : "Bien-aimés, ne soyez pas surpris, comme d'une chose étrange qui vous arrive, de la fournaise qui est au milieu de vous pour vous éprouver. Réjouissez-vous, au contraire, de la part que vous avez aux souffrances de Christ, afin que vous soyez aussi dans la joie et dans l'allégresse lorsque sa gloire apparaîtra." (1 Pi. 4.12 13). La joie du Saint-Esprit n'est pas une acceptation passive des circonstances, une sorte de stoïcisme.

C'est un sentiment éclairé sur ce qui est en train de se passer et sur ses conséquences :
"C'est là ce qui fait votre joie, quoique maintenant, puisqu'il le faut, vous soyez attristés pour un peu de temps par diverses épreuves, afin que l'épreuve de votre foi, plus précieuse que l'or périssable (qui cependant est éprouvé par le feu ), ait pour résultat la louange, la gloire et l'honneur, lorsque Jésus-Christ apparaîtra, lui que vous aimez sans l'avoir vu, en qui vous croyez sans le voir encore, vous réjouissant d'une joie ineffable et glorieuse, parce que vous obtiendrez le salut de vos âmes pour prix de votre foi." (1 Pi. 1.6 9)

Oui, nous pouvons vraiment chanter "Y a d'la joie !" Jean-Claude Guillaume




_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4277
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Plutôt que de vous inquiéter, faites confiance à Dieu    Mer 19 Mar 2014 - 8:31

    Plutôt que de vous inquiéter, faites confiance à Dieu

"Qu'il s'appuie sur son Dieu !" Esaïe 50.10

Un matin, un homme avait déjà répondu à quatre appels téléphoniques avant-même d'être sorti du lit. Tout le monde veut voir ses problèmes résolus dans la minute ! Trop pressé pour déjeuner, il a bondi dans sa voiture qui a refusé de démarrer. Il a donc appelé un taxi. Une fois à bord, il a hurlé : "En route". Au chauffeur qui lui demandait : "Où allez-vous ?", il a crié : "Peu importe, j'ai des problèmes partout !"

Lorsque vous priez en son nom, vous faites confiance à sa puissance, son caractère et sa fidélité.

Êtes-vous aujourd'hui dans cet état ? Avez-vous tout essayé, sans voir le moindre résultat ? "Qui parmi vous craint l'Éternel, en écoutant la voix de son serviteur ? Quiconque marche dans les ténèbres, et manque de lumière, qu'il se confie dans le nom de l'Éternel".

Dieu donne de la valeur à son nom. Il est sa puissance, son caractère et sa fidélité. Lorsque vous priez en son nom, vous faites confiance à sa puissance, son caractère et sa fidélité. C'est comme être debout sur un rocher !

Nous passons tellement de temps à nous inquiéter de la veille comme du lendemain. Mais le passé est mort et l'avenir pas encore né. Leur seul pouvoir est de nous voler le présent.

Le Psalmiste a dit : "C'est ici la journée que l'Éternel a faite : À cause d'elle, soyons dans l'allégresse et la joie !" Psaumes 118.24. C'est pourquoi vivez cette journée avec ses bénédictions et ses défis, et profitez de chaque instant.

Une action pour aujourd'hui
N'attendez pas le jour propice. "Dieu est pour nous un refuge et un appui" Psaumes 46.2. Confiez-lui simplement vos soucis et laissez-le s'en charger pour vous. Bob Gass

 
 

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4277
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: L’amour, la joie, la paix, sont les trois premiers caractères du fruit de l’Esprit   Mer 19 Mar 2014 - 16:25

    Demeurez dans mon amour. Jn 15:9

Je vous ai dit ces choses afin que ma joie soit en vous. #Jn 15:11

Je vous donne ma paix #Jn 14:27

MON AMOUR, MA JOIE, MA PAIX
L’amour, la joie, la paix, sont les trois premiers caractères du fruit de l’Esprit. Normalement, chaque racheté du Seigneur les manifeste puisque, à sa conversion, il a reçu le Saint Esprit, même s’il n’en est pas pleinement conscient.

Il les manifeste dans toutes ses relations, conjugales, familiales, fraternelles et, ne l’oublions pas, dans ses relations professionnelles ou de voisinage. C’est ainsi qu’il témoigne, d’une façon concrète et naturelle, qu’il appartient à Christ dont il possède la vie en lui.

N’essayons pas de manifester ces caractères seulement par un effort de notre volonté, comme s’il s’agissait de commandements péremptoires. Plus ou moins rapidement suivant notre caractère ou notre éducation, nous irions à un échec, source de profondes frustrations. Pour les montrer dans la pratique de chaque jour, il faut que nous les goûtions nous-mêmes auprès du Seigneur qui veut nous faire participer à son amour, à sa joie, à sa paix.

Pour demeurer dans son amour, il n’y a point d’effort à faire, ni d’oeuvre à accomplir. Pour profiter du soleil, je me place là où il brille, pas à l’ombre des arbres, mais sur ce chemin où je peux sentir sa chaleur sur ma peau. Il en est de même pour l’amour de Christ: je veille tout simplement à rester là où je le sens.

Pour avoir la joie de Christ en moi, je cherche son approbation dans toutes mes occupations; je prends vis-à-vis des autres la position d ‘humble serviteur qui a été la sienne; je considère ses intérêts et non pas les miens. Je trouve ainsi ma joie à faire ce qui lui plaît.

Pour avoir sa paix, je réalise que, grâce à lui, je suis dans la faveur de Dieu et que le Père m’aime du même amour qu’il l’a aimé. De quoi m’inquiéterais-je quand je me souviens qu’il n’a pas épargné son propre Fils? Ne me fera-t-il pas don de toutes choses avec lui?

Nous ne sommes pas là dans le domaine de la théorie, mais sur le chemin de la réalité chrétienne, un sentier dans lequel nous progressons par la seule grâce de Dieu. Plaire au Seigneur



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4277
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Un cœur joyeux    Mer 19 Mar 2014 - 16:28

  Un cœur joyeux

"Allons acclamer l’Éternel ! Lançons une joyeuse clameur vers le rocher de notre salut. Allons au-devant de lui pour le célébrer, avec des psaumes, lançons vers lui une joyeuse clameur." Psaumes 95.1-3

Ce psaume commence dans la louange et l'adoration, la joie et l'action de grâces. Le peuple de Dieu n'a aucun problème, aucun sujet de se plaindre ; il est uni dans une foi simple. Mais voilà qu'au verset 7, le ton change subitement.

Soyez rempli de joie à cause de tout ce que Dieu a fait pour vous.

Le psalmiste revient à ce qui s'est passé à Mériba, où les enfants d'Israël ont endurci leur cœur et cessé de vouer une confiance simple à Dieu, de l'adorer et de le louer. Cette génération a inspiré du "dégoût" à Dieu, qui parle d'"un peuple dont le cœur est égaré" et qui ne connaît pas ses voies. Aussi, a-t-il déclaré : "ils n'entreront pas dans mon repos" (Psaumes 95.7-11).

La Bible nous rapporte cet épisode comme une mise en garde, pour que nous ne ressemblions pas à ces Israélites. Si nous les imitons, nous n'entrerons jamais dans le repos de Dieu.

Comment pourrions-nous en arriver là ? En décidant de ne pas "fléchir le genou devant l'Éternel qui nous a faits". En choisissant de ne pas chanter à l'Éternel ni louer son nom. En abandonnant notre foi d'enfant.

Aujourd'hui, Dieu veut que vous entriez dans son repos. Il veut que vous jouissiez de ses bénédictions et que vous viviez dans la paix, la joie et le contentement. Mais pour cela, vous devez lui vouer une confiance inconditionnelle, tel un enfant. Confiez-lui votre vie et remplissez votre cœur et votre esprit de louange et d'adoration.

Laissez-vous enseigner par l'expérience des Israélites. Louez Dieu et adorez-le. Soyez rempli de joie à cause de tout ce qu'il a fait pour vous. Chantez, poussez des clameurs joyeuses et remerciez-le avec une simplicité d'enfant. Fléchissez le genou devant lui. Il pourra ainsi vous faire entrer dans son repos.

Une prière pour aujourd'hui
Père, pardonne-moi d'avoir laissé mes doutes et ma chair faire obstacle à mon adoration. Je te consacre ma vie. Aide-moi à entrer dans ton repos. Remplis mon cœur de joie. Je te loue. Au nom de Jésus. Amen. John Roos

 

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4277
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: La joie et l’allégresse ou la tristesse et la dépression !   Jeu 20 Mar 2014 - 8:37

 La joie et l’allégresse ou la tristesse et la dépression !

"Rassasie-nous chaque matin de ta bonté et nous serons tous les jours de notre vie dans la joie et l’allégresse" Psaume 90.14

Vous pourrez toujours me rétorquer que c’est Moïse qui a écrit cela, que vous n’avez pas le même niveau spirituel que lui, que vous, c’est différent etc. Mais pardonnez-moi, vous aurez toujours tort de dire tout cela !

D’abord il s’agit d’une prière de Moïse, ce qui signifie que cet homme de la même nature que vous avait compris ce que Dieu voulait pour sa vie, mais qu’il ne pouvait pas y arriver sans son aide ! Voilà pourquoi il prie !

C’est ensuite une manifestation de sa foi ! Il sait que son Dieu peut le garder de la dépression, l’en faire sortir si nécessaire, et en tous les cas lui faire la grâce de surmonter les nombreux sujets de tristesse qui pouvaient être les siens au quotidien ! Et vous, vous croyez quoi ?

Et puis c’est une belle confession ! Vous avez perdu l’habitude de confesser ce que vous croyez ! Personnellement je confesse cela très souvent dans mes prières. Il est simple pour vous de confesser tout un ensemble de choses qui vont vous conduire à la tristesse et à la dépression. Confesser c’est parler de quelque chose, c’est y penser ! Franchement, vous devriez confesser le Dieu capable de vous donner la joie et l’allégresse plutôt que tout le reste !

Il n’est pas question pour Moïse de rêver tout éveillé ; il a les pieds sur terre, cela rend encore plus forte cette prière !

Dieu ne vous a pas créé pour que vous soyez dans la tristesse et la dépression ! Je ne voudrais pas que ceux et celles qui passent par ce chemin difficile se sentent accusés d’aucune manière par ce que j’écris là. Mais pour vous aussi et peut-être bien pour vous surtout, cette prière en forme de promesse, ou cette promesse en forme de prière, vous concerne. Faites-en votre propriété, serrez-la dans votre cœur, attachez-y votre foi et regardez ce que Dieu va faire pour vous, votre couple, vos enfants !

Vous êtes né pour la joie et l’allégresse et pas l’inverse ! Même si votre nature est peu expansive (ce qui n’est pas un péché), si vous n’arrivez pas forcément à manifester une joie extérieure visible, celle qui compte est à l’intérieur et c’est d’ailleurs là que tout se joue pour votre vie. Laissez Dieu changer votre perception des choses, des gens et des événements et vous rassasier de sa joie et de son allégresse. Il est fidèle et il le fera !

Une prière pour aujourd’hui
Seigneur, je fais mienne la prière de Moïse ; je sais que ma nature, mes circonstances, les autres, mon cœur inquiet me poussent vers la tristesse et la dépression, mais je ne veux plus les laisser faire. Je te donne tout cela et je te demande de changer ma tristesse en joie, ma dépression en allégresse. Au nom de Jésus je t’ai prié. Amen ! Samuel Foucart

 
 

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4277
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Que le Dieu de l'espérance vous remplisse de toute joie et de toute paix dans la foi   Jeu 20 Mar 2014 - 16:57

  "Ne t'ai-je pas donné cet ordre: Fortifie-toi et prends courage?" Josué 1:9

Celui à qui cette parole fut adressée autrefois était au seuil de la conquête de ce pays promis, objet des promesses divines depuis qu'Abraham avait cru et que Dieu le lui avait imputé à justice. Nous qui vivons à la fin du temps de la grâce devons arracher – pendant qu'il est encore temps – des âmes à l'ennemi; devant nous, il y a du territoire à conquérir, des postes à enlever.

"Fortifie-toi et prends courage... " dans les circonstances présentes, jamais vécues auparavant, en face des surprises, au sein de l'écroulement des choses visibles. Que notre esprit soit gardé dans la paix qui surpasse intelligence, cette paix qui donne assurance et espérance, et se communique au monde troublé. "Que le Dieu de l'espérance vous remplisse de toute joie et de toute paix dans la foi, pour que vous abondiez en espérance, par la puissance du Saint-Esprit!" Romains 15:13

"Fortifie-toi et prends courage..." Veillons à vivre une vie conséquente, persévérante; ayons un coeur rempli de la compréhension des souffrances d'autrui et de l'amour qui animait le Sauveur.

Soyons forts en étant toujours du côté de la justice, de l'ordre, et de la confiance. Ne soyons pas sur la défensive, mais sur l'offensive. Il y a encore beaucoup de pays à conquérir, beaucoup d'âmes à sauver. A perte de vue, dans toutes les directions, il y a du travail à achever, et cela nécessite le courage que donne Dieu Lui-même et qu'inspire une foi simple et entière. Ayons le courage de nous placer au centre de la bataille en gardant un esprit calme, au-dessus de la mêlée; le courage de descendre dans les profondeurs de la souffrance des hommes, sans nous laisser gagner par le désespoir qu'elle engendre; le courage d'aller contre le courant, sans faire attention aux opinions et aux jugements de ceux qui ne veulent rien d'une vie de combattant; le courage d'être seuls.

Quels sont le ressort caché, l'inspiration secrète de cette force, de ce courage et du service qui en résulte? Le voici: "Ne t'ai-je pas donné cet ordre?" Rien n'est plus simple; Dieu a parlé, Il a commandé, et révélé Sa volonté. Ce qu'Il nous a dit, ne le ferons-nous pas? Méditation biblique quotidienne par H.E. Alexander

 

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4277
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Servez l’Éternel, avec joie   Ven 21 Mar 2014 - 7:35

    Servez l’Éternel, avec joie, {Psaume 100:2}

Se réjouir dans le service divin est un témoignage d’acceptation. Ceux qui servent Dieu avec une figure affligée, parce qu’ils ne font pas ce qui leur est agréable, ne servent pas du tout ; ils apportent la forme d’un hommage, mais la vie est absente.

Notre Dieu n’exige pas des esclaves pour orner son Trône ! Il est le Seigneur de l’empire d’Amour, et voudrait avoir ses serviteurs revêtus d’un costume de joie. Les anges de Dieu le servent avec des chants, non avec des gémissements ; un murmure ou même un soupir serait considéré comme une mutinerie dans leurs rangs. Une obéissance qui ne serait pas volontaire serait une désobéissance, car le Seigneur regarde le cœur, et s’Il voit que nous le servons de force, et non parce que nous l’aimons, il rejettera notre offrande.

Un service doublé de bonne humeur est un service du cœur, et c’est pourquoi il est véritable.

Enlevez la joyeuse bonne volonté du chrétien, et vous avez fait échouer l’épreuve de sa bonne foi. Lorsqu’un homme doit être conduit au combat, il n’est pas forcément un patriote ; mais celui qui marche au combat avec un œil étincelant et un visage rayonnant en proclamant qu’il est agréable de mourir pour son pays démontre la sincérité de son patriotisme.

La bonne volonté est le soutien de notre force dans la joie du Seigneur, et c’est alors que nous sommes forts. Ceci agit comme le décapant des difficultés. Cela sera à notre service ce que l’huile est aux roues des wagons des chemins de fer. Sans huile, l’essieu va bien vite chauffer, et des accidents surviendront ; et s’il n’y a pas une sainte bonne volonté pour huiler nos roues, nos esprits seront envahis par la lassitude.

Celui qui est de bonne humeur dans son service pour Dieu, démontre que l’obéissance est son élément ; il peut chanter :

« Fais-moi marcher à tes ordres,
Car ta route est ravissante ! »

Lecteur, laisse-nous te poser cette question : Est-ce que tu sers le Seigneur avec joie ? Montrons aux gens du monde qui pensent que notre religion est un esclavage, que c’est en réalité pour nous un plaisir et une joie ! Que notre joie proclame que nous servons un Bon Maître. Ch. Spurgeon




_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4277
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Réjouissez-vous toujours dans le Seigneur...    Ven 21 Mar 2014 - 16:21

   Ne vous inquiétez de rien, mais, en toutes choses, exposez vos requêtes à Dieu par des prières et des supplications avec des actions de grâces; et la paix de Dieu, laquelle surpasse toute intelligence, gardera vos coeurs et vos pensées dans le Christ Jésus. Philippiens 4:6,7

LA JOIE ET LES SOUCIS

Dans chacun des quatre chapitres de cette épître, l’apôtre Paul déclare se réjouir ou exhorte les croyants à le faire: « Réjouissez-vous toujours dans le Seigneur... ». Dans les trois premiers chapitres, nous trouvons l’état spirituel qui nous fera éviter les obstacles à la réalisation continue de cette joie dans notre vie de tous les jours. Le dernier nous montre comment faire pour que les soucis ne viennent pas prendre la place de cette joie dans nos coeurs.

Nous avons, naturellement, à prévoir, à tenir compte d’un certain nombre d’éventualités dans notre vie et à prendre des dispositions, des précautions pour ne pas être pris de court; agir autrement serait de la pure négligence.

Se mettre en souci n’est-ce-pas envisager et craindre plutôt les pires conséquences d’événements sur lesquels nous n’avons pas la possibilité d’exercer une influence? c’est ce qui ressort des paroles du Seigneur lui-même: « Ne soyez pas en souci pour le lendemain »? {Mt 6:34}

Nous ne pouvons pas empêcher les soucis de surgir: rien n’est facile ici-bas. Mais la seule manière de ne pas nous laisser envahir par eux, c’est de mettre en pratique les exhortations de notre verset: ouvrir nos coeurs devant Dieu, lui exposer nos problèmes, nos craintes, nos besoins de tous ordres, tout simplement, avec actions de grâces, pour les réponses passées et celles qui viendront.

L’apôtre Pierre qui écrivait à des chrétiens dispersés et affligés par de terribles épreuves leur recommandait: rejetez sur Dieu tout votre souci car il a soin de vous. Ne gardons rien pour nous, vidons entièrement nos coeurs devant lui.

Quelle bonté de Dieu de nous donner ainsi un libre accès auprès de lui, d’accepter de s’occuper de nos petites personnes avec un intérêt parfait et une totale attention! Tout cela pour que nous puissions pleinement nous réjouir dans le Seigneur. Plaire au Seigneur



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4277
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Réjouissez-vous   Sam 22 Mar 2014 - 7:49

    Réjouissez-vous

"Fais de l'Éternel tes délices, et il te donnera ce que ton coeur désire." Psaume 37.4

Qu’est-ce qui vous rend vraiment heureux ?

La plupart des gens dans cette vie sont heureux et satisfaits d’avoir pu trouver un travail décent, de s’être marié, d’avoir eu des enfants. Il n’y a rien de mal à cela, mais est-ce la chose la plus importante dans la vie ?

Dieu désire que vous preniez plaisir dans les choses qui le concernent. Les choses et les gens sur terre peuvent vous rendre heureux mais en fin de compte, votre plus grand plaisir et votre plus grande joie devraient être en Dieu.

La raison pour laquelle cela est important, c’est ce que déclare le verset du jour. Si vous faites de lui vos délices, il vous donnera ce que votre cœur désire.

Alors, si vous désirez véritablement être joyeux et épanoui, faites donc de Jésus vos délices !

Une prière pour aujourd’hui
Père, merci de m’avoir promis tes bénédictions et ta force dans le service. Que je puisse me reposer en toi, et trouver ma joie en toi, et toi seul. Au nom de Jésus. Amen. Joël Osteen




_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4277
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Ce dont se nourrit la joie   Sam 22 Mar 2014 - 8:16

   Ce dont se nourrit la joie

Jésus désire pour nous une vraie joie, une joie parfaite. Et Il l’offre.

Que de chrétiens, pourtant, - peut être nous - chez qui la joie est fréquemment absente ou passagère ! Pourquoi ? C’est que Sa présence dépend aussi de nous !

Katell  Berthelo, chargée de recherche au CNRS à écrit fort justement que « la joie s’appuie sur deux dispositions du cœur essentielles, la reconnaissance et la confiance ».

Or ces deux dispositions dépendent de nous.

Etrangement, l’adjectif  reconnaissant n’apparait qu’une fois dans les Ecritures.

On sait la place qu’y prend, par contre, l’action de grâce qui en désigne la manifestation à l’égard de Dieu.

La meilleure manière de définir la reconnaissance est probablement  de l’opposer à son contraire qui est l’ingratitude.

La joie ne peut côtoyer l’ingratitude - pas plus que l’inquiétude, opposée à la foi. Elle ne peut se développer si elle  ne reconnait pas les raisons qu’elle à d’exister.  Sans la reconnaissance, elle s’étiole donc et finit par faire place à l’insatisfaction et à la morosité chronique. On sait comment celles-ci descendent dans la rue en perpétuelles  revendications. Il ne devrait pas en être ainsi pour le chrétien. Car la joie peut habiter le cœur qui reconnait, dans chaque détail de sa vie, la main de Dieu qui utilise toutes choses pour le bien de ceux qui l’aiment. Richard Doulière

 
 

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne


Dernière édition par Josy le Sam 22 Mar 2014 - 14:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4277
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Il en faut peu pour être heureux    Sam 22 Mar 2014 - 14:54

  Il en faut peu pour être heureux    

Certains l’appellent « l’Ecclésiaste », d’autres « Qohéleth ». Ce livre de la Bible, connu pour son refrain désespérant « vanité des vanités », réserve plus d’une surprise.

Spontanément, ce n’est pas dans l’Ecclésiaste qu’on irait chercher le bonheur. Son goût pour les énigmes affligeantes et son insistance à rappeler que la mort attend l’être humain ne sont pas très engageants. Et pourtant, c’est certainement le livre de la Bible qui évoque le plus le bonheur, dans le sens commun du mot et sans le dénigrer.

La trame déconcertante du livre est le reflet de notre existence. Le bonheur y intervient comme un refrain, ou plutôt un motif en contrepoint. Il est en contraste avec les constats décevants que l’auteur accumule sur le travail, la politique, la sagesse, et jusqu’à la piété elle-même.

Par trois fois, le refrain apparaît, timidement, mais avec une certaine insistance : « Il n’y a rien de mieux pour l’être humain que de manger, de boire et jouir de la vie au milieu de son travail » (1). À la quatrième reprise, l’auteur s’enhardit : « C’est une chose belle et bonne pour l’être humain… » (2). À la reprise suivante, on en revient à la formule modeste : « Il n’y a rien de mieux… » (3), mais c’est pour mieux ménager la surprise de la réapparition du chapitre suivant où le refrain se fait positif, insistant, entraînant : « Va, mange avec joie ton pain et bois d’un cœur content ton vin car depuis longtemps Dieu prend plaisir à tout ce que tu fais » (4) et le refrain s’amplifie évoquant le vêtement, le parfum, la femme aimée (5).

À la septième et dernière reprise, c’est au jeune que s’adresse le sage : « réjouis-toi… livre ton cœur à la joie… marche dans les voies de ton cœur… bannis de ton cœur le chagrin… » (6).

L’énigme du bonheur

Ce refrain si insistant, et qui pourtant débouche inexorablement sur l’évocation poétique de la vieillesse et de la mort (7), n’est pas aisé à situer dans le cadre du livre lui-même et plus largement du message biblique. Ce n’est pas une invitation à poursuivre le bonheur, il est reçu sans être recherché. C’est un bonheur modeste, fait de petites satisfactions quotidiennes et ordinaires. Il est accordé au milieu de la peine, comme un don de Dieu qu’on ne peut ni escompter ni mériter. Il ne permet d’échapper ni aux devoirs des humains, ni aux déceptions de l’existence, ni surtout à la mort. C’est en fait un lot de consolation mystérieux que Dieu accorde aux humains au milieu de leur existence déconcertante.

Ne comptons pas sur l’auteur pour nous dire quel peut être le sens de cette attention divine. Le post-scriptum nous invite à chercher ailleurs : « crains Dieu » (8), et seul le reste de la Bible nous donnera la clef de l’énigme, en nous révélant que Dieu nous aime, nous appelle au salut par la foi en Jésus-Christ. Le bonheur évoqué par l’Ecclésiaste ne serait-il pas un signe discret de sa part pour nous inciter à croire en lui ? Émile Nicole

1. Ecclésiaste 2.24 et, avec quelques variantes : 3.12-14 ; 3.22
2. Ecclésiaste 5.18
3. Ecclésiaste 8.15
4. Ecclésiaste 9.7
5. Ecclésiaste 9.8-9
6. Ecclésiaste 11.9-10
7. Ecclésiaste 12.1-7
8. Ecclésiaste 12.13

 

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pratiquer la joie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pratiquer la joie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Exercices à pratiquer pour lâcher prise
» Vos citations ou textes ou images sur le bonheur et la joie
» Le geste ouvre le coeur à la joie !
» PAIX JOIE BONHEUR A TOUS
» Méditation Quotidienne : Riches de la joie qui nous habite

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM ROSE D'AUTOMNE :: SELON LA PAROLE DE DIEU :: Gouttes de Rosée (Méditations journalières - un thème par semaine)-
Sauter vers: