FORUM ROSE D'AUTOMNE

L'ART DE VIVRE ET DE VIEILLIR SELON DIEU !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Forum pour quatre sites que je vous invite à visiter : La vie chrétienne: Gouttes de rosée : http://www.rosee.org/rosee - L’art de vieillir: Rose d’automne : http://www.rosee.org/rosedautomne - Vie communautaire: La roseraie: http://www.rosee.org/roseraie - Famille, Ecologie: http://www.rosee.org/famillebiblique - Bienvenue à tous ! Le but de ce forum est d'être une petite oasis pour chacun de ceux qui le visite... et Je prie le Seigneur de nous permettre de nous encourager, nous édifier et de le voir glorifié dans le partage de sa Parole, que chaque visite sur ce forum soit pour chacun de nous une bénédiction de plus dans notre vie. N’hésitons pas non plus à partager nos sujets de prières afin que plusieurs puissent intercéder avec nous… L'expression des dons de chacun est bienvenue....
Sujets similaires
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Forum
Partenaires
Forum gratuit


Tchat Blablaland

Partagez | 
 

 l’Éternel. Celui qui est, « d’éternité en éternité ».

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: La Bible dit que « Dieu a mis dans le cœur de l’homme la pensée de l’éternité ».    Sam 18 Jan 2014 - 15:28

  Même les incroyants pressentent souvent qu’il y a quelque chose après la mort. Ouvrir la Bible sur le sujet, c’est aller plus loin et recevoir des promesses fabuleuses.

Tout semble terminé quand un être cher a disparu. Il n’est plus possible de lui parler, de s’occuper de lui, de le serrer dans ses bras. C’est un silence profond, définitif, une perte radicale et totale. Oui, c’est fini et bien fini. Tout nous parle encore de lui : ses affaires, sa chambre, les souvenirs surtout ; mais en ce qui le concerne, c’est le silence total et bientôt, la disparition de son corps, pour toujours.

Une conscience bien enracinée
Jamais les hommes, depuis les temps les plus lointains, n’ont accepté cette situation. Ne dit-on pas que « l’homme est le seul animal qui enterre ses morts » ? Les signes de sépulture, au fond des cavernes, sont les plus anciennes traces de l’espèce humaine. Ils témoignent que l’homme était convaincu, dès la nuit des temps, qu’il y avait une vie après la mort. Elle n’était qu’un passage. Il fallait aider celui qui venait de mourir à franchir ce passage et préparer l’au-delà dans la mesure du possible.

Or il fallait y croire, puisque tout dit le contraire. D’où vient donc cette conviction ?
La Bible dit que « Dieu a mis dans le cœur de l’homme la pensée de l’éternité ». C’est ce qui fait sa différence avec l’animal, même le plus évolué. Il sait qu’une vie se prolonge au-delà de la mort, bien qu’il ne sache pas de lui-même comment ni pourquoi. Et cela l’inquiète à juste titre. Il cherche des réponses et les multiples systèmes religieux lui en fournissent. Certaines sont effrayantes, angoissantes. D’autres se veulent consolantes, cherchant à adoucir l’incertitude pénible quant à ce qui arrive dans l’au-delà. Mais dans tous les cas, rien n’est totalement sûr. Jusqu’au bout, les hommes et les femmes seront inquiets quant à ce qui va advenir après la mort.

Bonne ou mauvaise nouvelle ?
La question n’est donc pas de savoir s’il y a une vie après la mort. Cela, tout le monde en est à peu près persuadé depuis des millénaires. Le vrai problème, c’est l’incertitude sur ce qui arrive « après »

C’est ici que plusieurs paroles de la Bible sont déconcertantes. Devant le cadavre de Lazare, mort depuis quatre jours, Jésus ose dire à Marthe sa sœur : « Moi, je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, quand même il serait mort, et quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais. Crois-tu cela ? » Plusieurs années plus tard, le vieil apôtre Jean résume ainsi le but de sa lettre : « Je vous ai écrit ces choses afin que vous sachiez que vous avez la vie éternelle, vous qui croyez au Fils de Dieu ».

De telles affirmations, aussi catégoriques, surprennent au sein de l’angoisse générale quant à l’au-delà. Mais le plus surprenant encore, c’est la façon dont elles rattachent leur assurance à la personne de Jésus. « Dieu nous a donné la vie avec lui pour toujours et son Fils est la source de cette vie. Celui qui a le Fils a la vie, celui qui n’a pas le Fils n’a pas la vie » (2). Comment donc « avoir le Fils ».

Comment la vie, au-delà de la mort, est-elle « en lui » ?

Au-delà de la tombe où tout semble fini, il s’agit, de lever les yeux vers Jésus. La Bible témoigne qu’il est venu sur cette terre pour « détruire le dernier ennemi, la mort » (3). Mais comment cela est il possible, alors qu’il est mort lui-même, et de façon horrible, sur une croix ? Elle répond : cette mort était un sacrifice pour nous. C’était en fait la mise à mort de la mort ! En effet, trois jours après, la tombe était vide. Le corps, le cadavre de Jésus n’y était plus, il avait disparu. Il avait vaincu la mort, lui le premier.

Ne cherchez plus !
Pour la Bible, c’est clair : la vie après la mort, c’est Jésus. Si donc nous le voulons bien, il nous appartient alors de relire les évangiles en nous attachant à tout ce que Jésus a enseigné à ce sujet. Il nous faut y croire, sérieusement, fortement, et ainsi nous « attacher au Fils ». Alors la paix viendra avec la certitude que la mort n’est pas un gouffre horrible où nous disparaissons à jamais, mais un passage vers la vraie vie.

La Bible évoque les horribles souffrances qu’a dû endurer Job, un homme qui a mis toute sa foi en Dieu, avant même la venue du Christ. C’est fort de l’espérance que sa foi a fait naître qu’il a pu s’écrier: « Je sais moi que mon défenseur est vivant. Après que cette peau aura été détruite, moi, dans mon corps, je contemplerai Dieu. Oui, moi, je le verrai…et de mes propres yeux je le contemplerai et il ne sera plus étranger pour moi.

Ah ! Mon cœur se consume d’attente au fond de moi ! » Bernard & Madeleine Huck



  

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: nous pouvons et devons manifester autour de nous ce souffle de l'éternité, qui est Dieu Lui-même   Sam 18 Jan 2014 - 8:17

   "En Lui habite corporellement toute la plénitude de la divinité. Vous avez tout pleinement en Lui." Colossiens 2:9-10

Le Père S'est fait connaître par le Fils, et le Fils nous a introduits dans cette relation de coeur parfaite avec le Père. Non seulement nous Lui disons "Abba, c'est-à-dire, Père", mais le Père nous ouvre Son coeur et déverse Ses bontés sur nous. Nous étions aveugles, livrés à nous-mêmes, livrés au néant d'une vie de tradition et d'irréalité. Mais en Se donnant à nous, le Père nous a pris à Lui, afin que nous possédions la vie qui est en Lui-même. Il nous fait connaître Son amour parfait, Sa force, Sa fidélité, Sa vérité... tout ce que le mot de Père représente.

Christ est notre vie, et Sa vie est en nous, remplissant nos coeurs, nos pensées, nous sanctifiant esprit, âme et corps. Sa vie est éternelle, non seulement en ce qui concerne l'éternité à venir, mais aussi celle du passé. Saisissons ce grand fait: ce qui appartient à l'éternité, à l'infini, Dieu nous le donne! Nous, dont la vie n'est qu'une vapeur qui monte et s'évanouit, nous qui vivons dans ce monde où tout change — sauf sa corruption et son impiété croissantes —, nous qui sommes nés dans le péché, nous pouvons et devons manifester autour de nous ce souffle de l'éternité, qui est Dieu Lui-même. Quelle récompense pour notre simple acte d'obéissance à Le suivre où qu'Il nous conduise! Quand Dieu peut faire de nous ce qu'Il veut, nous pouvons demander ce que nous voulons, et cela nous est accordé.

Nous avons tout pleinement en Lui, et quelque chose de cette plénitude doit jaillir de nous sur les autres. Dieu voudrait nous donner une vie qui Le reflète et qui rejette tout ce qui n'est pas de Lui; une vie donnée au service et au salut des autres; une vie qui n'est pas un grand et fatigant effort, mais qui tout simplement exprime ce qu'Il est.

Alors notre vie d'irréalité cédera la place à la vie des réalités: l'amour, la vérité, la ressemblance à Lui-même, vivante et virile. Jésus a dit: "Je suis venu, afin que Mes brebis aient la vie et qu'elles l'aient même avec abondance." Jean 10:10 V.O. Méditation biblique quotidienne par H.E. Alexander



  

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Pourquoi Dieu vous donnerait-il le ciel sur la terre, s'il a prévu l'éternité pour cela ?    Ven 17 Jan 2014 - 16:25

   N’attendez pas le ciel sur la terre

"Il faut vous laisser complètement renouveler dans votre coeur et votre esprit. Revêtez-vous de la nouvelle nature, créée à la ressemblance de Dieu et qui se manifeste dans la vie juste et sainte qu’inspire la vérité." Éphésiens 4.23-24  
 
Beaucoup de religions et de philosophies du Nouvel Âge prônent le vieux mensonge selon lequel nous serions de nature divine ou pourrions devenir des dieux. Je tiens à être parfaitement clair : vous ne serez jamais Dieu, ni même un dieu.  
 
Ce mensonge arrogant est la plus ancienne tentation de Satan. Le diable avait en effet promis à Adam et à Ève que s'ils l'écoutaient, ils deviendraient "comme des dieux" (Genèse 3.5).  
 
Ce désir d'être un dieu s'exprime chaque fois que nous cherchons à contrôler nos circonstances, notre avenir ou les autres. Mais en tant que créatures, nous ne serons jamais le Créateur. Dieu ne veut pas que vous deveniez un dieu ; ce qu'il veut, c'est que vous grandissiez à sa ressemblance, que vous adoptiez ses valeurs, ses attitudes et revêtiez sa nature. D'où cette exhortation de Paul : "Il faut vous laisser complètement renouveler dans votre coeur et votre esprit. Revêtez-vous de la nouvelle nature, créée à la ressemblance de Dieu et qui se manifeste dans la vie juste et sainte qu'inspire la vérité" (Éphésiens 4.23-24).  
 
Le but ultime de Dieu pour votre vie sur terre n'est pas votre bien-être, mais la formation de votre caractère. Il veut que vous croissiez spirituellement à l'image de Christ. Devenir semblable à Christ ne veut pas dire perdre sa personnalité ou se transformer en un clone dépourvu d'intelligence. Dieu a fait de vous un être unique et il veut que vous le restiez. C'est votre caractère qui doit changer, non votre personnalité.  
 
Chaque fois que vous oublierez que la formation de votre caractère est un des objectifs de Dieu pour votre vie, vous serez frustré par vos circonstances. Vous vous demanderez : "Pourquoi cela m'arrive-til ? Pourquoi dois-je subir ces difficultés ?" Un élément de réponse est que la vie est censée être difficile ! C'est ce qui nous permet de grandir. Rappelez-vous que la terre n'est pas le ciel !  
 
Beaucoup de chrétiens comprennent à tort que la vie "en abondance" promise par Jésus dans Jean 10.10 signifie une excellente santé, un bonheur sans nuage, la réalisation de tous leurs rêves et la solution immédiate à leurs problèmes par la foi et la prière. En un mot, ils s'attendent à ce que la vie chrétienne soit facile. Ils attendent le ciel sur la terre.  
 
Cette conception égocentrique voit Dieu comme un génie qui n'existe que pour vous servir et vous aider dans votre recherche égoïste d'accomplissement personnel. Mais Dieu n'est pas votre serviteur et si vous pensez que la vie doit être facile, soit vous vous exposez à être cruellement déçu, soit vous vivrez dans le déni de la réalité.  
 
N'oubliez jamais que la vie ne tourne pas autour de vous ! Vous existez pour servir Dieu et non l'inverse. Pourquoi Dieu vous donnerait-il le ciel sur la terre, s'il a prévu l'éternité pour cela ? Le temps que nous passons sur terre est destiné à forger et fortifier notre caractère en vue du ciel.  
 
Une action pour aujourd'hui  
 Dieu veut que vous développiez les qualités présentées dans les Béatitudes de Jésus, dans la liste du fruit de l'Esprit, le merveilleux chapitre de Paul sur l'amour et l'appel de Pierre à une vie efficace et productive.
(Matthieu 5.1-12 ; Galates 5.22-23 ; 1 Corinthiens 13 ; 2 Pierre 1.5-8).  Rick Warren



 
 

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Il nous a choisi dès l’éternité et nous aimera pour l’éternité tout entière   Ven 17 Jan 2014 - 16:17

    Le Seigneur ne rejette pas à toujours. {Lamentation 3:31}

Il peut nous rejeter pour une saison, mais non pas à toujours. Une femme peut quitter ses bijoux pour quelque temps, mais elle ne les oublie pas et le les jette pas aux balayures. Cela ne ressemblerait point au Seigneur de rejeter ceux qu’il aime, car il est dit que : « Comme il avait aimé les siens, il les aima jusqu’à la fin. » Quelques-uns parlent de chrétiens en état de grâce ou sortis de grâce, comme s’il s’agissait d’animaux qui rentrent dans leur gîte, ou en sortent à volonté.

Or l’amour de notre Sauveur envers les siens est trop profond et trop fidèle pour qu’il puisse en être ainsi.

Il nous a choisi dès l’éternité et nous aimera pour l’éternité tout entière. Il nous a assez aimé pour mourir pour nous et nous pouvons être sûr que son amour ne cessera jamais. Son honneur est engagé dans le salut du croyant, et rejeter celui-ci serait le dépouiller de son vêtement de Roi de gloire. Non, non ! La tête ne se sépare point des membres ; l’Époux ne répudiera jamais son épouse.

Vous êtes-vous cru rejetés ? Comment avez-vous pu si mal penser du  Seigneur qui est le fiancé de votre âme ? Repoussez désormais de  telles craintes et ne leur donnez aucun accueil. « Le Seigneur n’a point rejeté son peuple qu’il avait connu auparavant » {Ro 11:2}.  « Il hait la répudiation » {Mal 2:16} Ch. Spurgeon



  

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Re: l’Éternel. Celui qui est, « d’éternité en éternité ».    Ven 17 Jan 2014 - 8:26

Richesses éternelles

"Il te manque une chose ; va, vends tout ce que tu as, donne-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans le ciel. Puis viens, et suis-moi. Mais, affligé de cette parole, cet homme s'en alla tout triste ; car il avait de grands biens." Marc 10.21-22 (Louis Segond)

Un jour, un jeune homme riche demanda à Jésus comment il pouvait "hériter de la vie éternelle". L‘homme avait gardé les commandements divins et semblait sincère. Cependant, Jésus déclara qu'il lui manquait une chose : "Va, vends tout ce que tu as, donne-le aux pauvres".

Pourquoi Jésus demanda-t-il à ce jeune homme d'entreprendre une action si radicale ? Parce qu'il savait que cet homme ne pouvait pas recevoir les richesses éternelles de Dieu s'il était consumé par les choses de ce monde. Cependant, les récompenses valaient bien le sacrifice, puisque Jésus lui promettait "un trésor dans le ciel".

Mais cet homme avait une vision limitée et ne voulait pas d'un pareil engagement. Il considéra tout ce qu'il possédait et, face au choix, décida que ses biens étaient plus importants que les richesses offertes par Jésus. Il s'en alla triste et désespéré.

Jésus offre les mêmes richesses éternelles à chacun de nous mais, nous aussi, nous avons le choix. Qu'est-ce qui est le plus important pour nous : passer notre vie à accumuler puissance et pouvoir, expériences ou plaisirs ? Ou alors être comme Pierre, Jean, et les autres disciples qui abandonnèrent tout pour suivre Jésus (Marc 8.34) ?

Aujourd'hui, Dieu veut voir comment vous allez réagir. Il vous offre la victoire, la puissance, la bénédiction, une vie transformée et des récompenses éternelles. Mais cela signifie mettre votre vie à son service. Entièrement et sans aucune réserve. Il ne faut rien retenir et ne consentir à aucun compromis. Il faut être un disciple de Jésus, prêt à tout donner pour le suivre. Consacrez-vous à lui – ainsi que tout ce que vous possédez. Il vous récompensera, dès maintenant et dans l'éternité.

Une prière pour aujourd'hui
Père, je te remets mon temps, mes talents et mes biens. Je déclare que Jésus est mon Seigneur ! Je te servirai toute ma vie. Utilise-moi pour en toucher d'autres avec ton Évangile. Au nom de Jésus. Amen. John Roos



  

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Le temps et l'éternité   Jeu 16 Jan 2014 - 16:29

  Le temps et l'éternité

Voici une devinette, pour commencer quel est l'auteur et quelle est la date de cette citation :
"Seules des mesures efficaces contre le chômage et l'insécurité économique de l'individu peuvent réellement écarter les dangers qui nous guettent. Tous ceux qui s'intéressent à la sauvegarde des droits civiques doivent être prêts aussi à porter sincèrement une solution au problème du chômage et à accepter les sacrifices nécessaires pour y parvenir. "

Peut-être pensez-vous que ce texte émane d'un leader politique très en vue ? Vous n'y êtes pas ! C'est l'illustre savant Einstein qui a fait cette déclaration en 1939, voici plus de soixante ans ! Le bulletin d'un centre social le reproduisait voici quelques années à l'occasion des vœux. Décidément, les problèmes de notre société n'ont guère varié, sinon qu'ils ont empiré.

On a dit que l'histoire est un perpétuel recommencement. Au cours de cette première année de millénaire, allons-nous retomber dans les mêmes problèmes que précédemment ?

Mais voici une autre piste de réflexion toujours à propos du savant Einstein. Alors qu'il se trouvait dans un banquet, il eut pour voisine une dame snob qui l'accabla de questions sur la théorie de la relativité.

Puis elle lui demanda s'il admettait l'éternité. Comme il répondait par l'affirmative, elle insista :
- Mais alors, qu'entendez-vous exactement par éternité ?

- Par éternité, répondit-il en souriant, j'entends cette durée de temps qui me serait nécessaire pour vous faire comprendre ce qu'il faut entendre par là.

Pas davantage qu'Einstein, nous ne pouvons expliquer ce qu'est l'éternité, mais nous savons qu'elle est une réalité. Mieux même : elle est là réalité. Si vous consultez un dictionnaire, vous lirez cette définition : Durée qui n'a ni commencement ni fin.

La Bible dit que Dieu est éternel, et qu'il a mis au cœur de l'homme la pensée de l'éternité (Ec 3.11). Ici-bas, nous vivons dans un temps qui passe et qui ne reviendra pas. C'est ainsi qu'au 1er janvier nous sommes obligés de remplacer nos agendas et nos calendriers périmés. Mais Dieu veut nous faire vivre dans son éternité. Il donne la vie éternelle aux hommes et femmes, jeunes ou âgés, qui confient en Jésus-Christ après s'être repentis et lui avoir avoué leurs péchés. Jésus dit : Celui qui croit en moi a la vie éternelle. (Jn 6.27)

L'apôtre Paul écrit : le don gratuit de Dieu c'est la vie éternelle en Jésus-Christ. (Rm 6.23).
Comment allons-nous vivre cette année ? En nous situant seulement dans le temps, le monde présent qui passent, ou dans l'éternité ?

La Bible dit : Veillez avec soin, à votre manière de vivre. Ne vous comportez pas comme des insensés, mais comme des gens sensés. Mettez à profit les occasions qui se présentent à vous, car nous vivons des jours mauvais (Ep 5.15-16).

Conduisez-vous avec sagesse dans vos relations avec ceux qui n'appartiennent pas à la famille de Dieu mettant à profit les occasions qui se présentent à vous. (Col 4.5) Lucien Clerc



 

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Votre destinée a une portée éternelle    Jeu 16 Jan 2014 - 8:28

  Votre destinée a une portée éternelle

"Il nous faut travailler, tant qu’il fait jour, aux œuvres de celui qui m’a envoyé ; la nuit vient où personne ne peut travailler." Jean 9.4

Votre destinée a une portée éternelle. De plus, elle influera sur celle d'autres personnes. Elle compte donc beaucoup plus que n'importe quel travail, accomplissement ou objectif que vous réaliserez durant votre vie sur terre.

Dieu veut que vous annonciez la Bonne Nouvelle là où vous êtes.
Contrairement à votre travail, votre mission aura des conséquences éternelles. Aider les autres à entrer dans une relation éternelle avec Dieu est la tâche la plus importante que vous puissiez jamais accomplir.

C'est pourquoi vous devez vous empresser de découvrir votre destinée et d'accomplir votre mission. Jésus a dit : "Il nous faut travailler, tant qu'il fait jour, aux œuvres de celui qui m'a envoyé ; la nuit vient où personne ne peut travailler" (Jean 9.4).

L'horloge égrène les minutes qui vous restent, aussi n'attendez pas un jour de plus.

Allez vers les autres sans plus tarder, aujourd'hui même ! Nous aurons toute l'éternité pour nous réjouir avec ceux que nous aurons amenés à Jésus, mais nous n'avons que notre vie terrestre pour les atteindre.

Cela ne veut pas dire que vous devez démissionner de votre emploi pour devenir évangéliste à plein temps. Dieu veut que vous annonciez la Bonne Nouvelle là où vous êtes.

Une action pour aujourd'hui
Que vous soyez étudiant, mère au foyer, enseignante auprès de jeunes enfants, commerçant, directeur ou quoi que ce soit d'autre, annoncez l'Évangile à ceux que Dieu place sur votre chemin. Saisissez toutes les occasions favorables ou non pour prêcher l'Evangile (2 Timothée 4.2). Rick Warren



  

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: L'éternité est dans votre coeur    Mer 15 Jan 2014 - 15:58

    L'éternité est dans votre coeur

"Il fait toute chose belle en son temps ; même il a mis dans leur cœur la pensée de l'éternité, bien que l'homme ne puisse pas saisir l'œuvre que Dieu fait, du commencement jusqu'à la fin." Ecclésiaste 3.11

Dieu a placé la pensée de l'éternité dans le cœur des hommes. Tout ce que nous vivons participe à un but non seulement sur cette terre, mais également dans l’éternité.

Ne laissez pas les petites irritations vous mettre hors course ou vous détourner de l'appel de Dieu pour vous.

À cet instant précis, Dieu travaille en vous et met en vous tout ce dont vous avez besoin pour accomplir votre destinée éternelle. Il vous prépare à régner avec lui. Du moment que vous avancez et que vous vous fortifiez, vous vous approchez de la victoire éternelle.

Apprenez à considérer ce qui se passe dans votre vie dans une perspective éternelle ! Votre vocation est plus élevée, votre but plus noble.

Concentrez-vous sur ce que Dieu fait dans votre vie. Ne laissez pas les petites irritations vous mettre hors course ou vous détourner de l'appel de Dieu pour vous. Ouvrez votre cœur et votre esprit et permettez-lui de vous préparer pour l'éternité. Si vous adoptez une perspective éternelle et restez déterminé à être celui que Dieu vous a appelé à être, vous verrez sa main agir dans votre vie et vous vivrez en vainqueur, dès maintenant et pour l'éternité.

Une prière pour aujourd’hui
Père céleste, merci d'avoir placé l'éternité dans mon cœur. Aide-moi à rester concentré sur ce qui a une valeur éternelle, pour que ma vie te rende gloire. Au nom de Jésus. Amen. Joël Osteen



  

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Le dessein de Dieu est pour l’éternité d’habiter avec les hommes    Mer 15 Jan 2014 - 15:53

  Ensemble, une seule habitation

     Ainsi donc, vous n’êtes plus étrangers ni forains, mais vous êtes concitoyens des saints et gens de la maison de Dieu …  vous êtes édifiés ensemble, pour être une habitation de Dieu par l’Esprit. Ep 2:19,22

  Il est difficile de réaliser quel fossé culturel séparait les Juifs élevés dans la croyance en un seul Dieu - l’Éternel, le Dieu d’Israël - d’avec les païens imprégnés de fables mythologiques et de superstitions idolâtres. Comme le christianisme s’ancrait dans l’Ancien Testament - les Écritures sacrées des Juifs - on comprend que les chrétiens tirés du milieu des nations aient pu éprouver des craintes et se demander s’ils pourraient se mettre au niveau de leurs frères Juifs.

  C’est pourquoi dans les deux premiers chapitres de l’épître aux Éphésiens, l’apôtre Paul insiste sur le fait que les chrétiens d’origine païenne se trouvaient sur le même pied devant Dieu que leurs frères d’origine juive. À plusieurs reprises, il emploie le pronom « vous » pour désigner les premiers et le pronom « nous » pour les seconds montrant que les uns et les autres méritaient le jugement divin, mais que par la grâce de Dieu, ils accédaient ensemble à la bénédiction.

  Cette bénédiction ne repose pas sur une tradition ou sur un privilège de naissance, mais sur l’œuvre de Christ à la croix. « C’est lui qui est notre paix » (Ep 2:14) ; « et il est venu et a annoncé la bonne nouvelle de la paix » tant à ceux qui étaient loin (les nations) qu’à ceux qui étaient précédemment plus près (les Juifs).

  Il n’y a donc plus de distinction entre les croyants. Chacun d’eux est au même titre une pierre de l’édifice de Dieu, l’Église ou l’Assemblée, l’habitation de Dieu par son Esprit. Le dessein de Dieu est pour l’éternité d’habiter avec les hommes ; et l’Assemblée est son habitation, une maison édifiée sur la maîtresse pierre du coin, « Jésus Christ lui-même », l’homme des conseils divins.

  L’unité de cette maison n’est plus visible sur cette terre à cause de la désobéissance des hommes (la nôtre) mais elle n’en reste pas moins réelle pour Dieu. C’est notre privilège de la reconnaître, et notre responsabilité de la manifester par notre amour pour tous les enfants de Dieu quelles que soient leurs origines. Plaire au Seigneur



  

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Il était de Nazareth aussi bien que de toute éternité   Mer 15 Jan 2014 - 7:56

  Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos. Prenez Mon joug sur vous et recevez Mes instructions, car je suis doux et humble de coeur." Matthieu 11:28-29

Cette invitation du Seigneur ne s'adresse pas seulement au pécheur chargé qui cherche le pardon et le repos, mais elle est aussi la condition d'un service agréable à Dieu. Que de chrétiens dévoués et sincères sont chargés par un service légal, accompli dans l'énergie propre, ou dans l'esprit du mercenaire! Aux uns et aux autres le Maître dit: "Venez à moi" tels que vous êtes, qui que vous soyez.

Ne soyez donc pas préoccupés de ce que vous pouvez et voulez faire pour Lui. Confiez-vous plutôt en ce qu'Il veut accomplir en vous et ensuite par vous.

"Prenez Mon joug sur vous." Dans ce texte se fondent la divinité et l'humanité de Celui qui est vrai Dieu et vrai Homme. Il était en effet un homme véritable; Il était de Nazareth aussi bien que de toute éternité. Dans l'atelier de Joseph, le charpentier, se fabriquaient précisément les jougs des bêtes de somme destinées à la charrue ou aux sacrifices: symbole du vrai service.

Lui, le Créateur, n'a certainement jamais façonné un joug qui n'ait été parfait. Il n'aurait jamais voulu blesser aucune créature, même une bête. Les jougs du charpentier de Nazareth étaient sans défaut; combien plus le joug du service de Ses enfants est-il aisé, n'apportant aucune charge blessante, aucun fardeau épuisant. Soumettons-Lui nos plans et nos capacités, et le joug ne blessera pas.

"Recevez Mes instructions." Nous avons constamment besoin d'apprendre, mais aussi de désapprendre. Cette attitude est un merveilleux secret et une source de puissance dépassant ce que nous pouvons concevoir. Ne résistons pas, quand une circonstance contrecarre notre volonté, car Celui qui est doux et humble de coeur est en train de nous bénir.

"Je vous donnerai du repos." Ainsi s'établira dans notre être une harmonie divine qui n'est pas la quiétude ni la passivité, mais le vrai repos du coeur qui se manifeste par une action sans fièvre, un travail sans usure et une puissance sans bruit. Méditation biblique quotidienne par H.E. Alexande



 
 

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: D’éternité en éternité    Mar 14 Jan 2014 - 16:07

  D’éternité en éternité

     « Seigneur, tu as été notre demeure de génération en génération. Avant que les montagnes fussent nées et que tu eusses formé la terre et le monde, d’éternité en éternité tu es Dieu. »  Psaume 90:1,2

  Le psaume 90 a deux sujets : d’un côté la brièveté pathétique de la vie humaine, de l’autre l’éternité de Dieu. L’homme a une vie limitée et les générations se succèdent ; mais les croyants peuvent témoigner, de génération en génération, que Dieu est leur refuge. C’est donc que Dieu, Lui, ne change pas. De toute éternité et pour l’éternité, il est Dieu.

  La divinité comporte un absolu qu’il nous est impossible de saisir. Comment comprendre l’éternité ? En regardant en arrière, notre esprit butte à la limite de l’histoire ou de la préhistoire. On est obligé d’admettre l’existence d’un commencement. Et que dire du futur ? La fin du monde peut faire peur à certains, ou susciter des imaginations relevant souvent de la science-fiction chez d’autres. En contraste avec tout ce que l’homme peut imaginer, la Bible, en un raccourci magistral, déclare simplement : « D’éternité en éternité, tu es Dieu ». Autrement dit, à Lui appartient le passé comme le futur.

  Quelle est alors la place de l’homme par rapport à Dieu dans l’histoire du temps ? Moïse ne commence pas ce psaume en évoquant ce qui est propre à la divinité, mais par ce qui concerne l’homme et sa relation avec son Créateur. Oui, « de génération en génération », donc pour toutes les périodes de l’histoire humaine, Dieu est celui qui veut l’homme dans sa proximité.

  Le péché a rompu toute relation heureuse de l’homme avec Dieu. Mais Dieu, dans son plan, avait prévu le moyen pour ôter le péché du monde : « Voilà l’agneau de Dieu qui ôte le péché du monde ! » (Jn 1:29). Le chemin vers Dieu est ouvert, sa « demeure » est accessible : un refuge pour tout homme qui réalise son indignité, sa culpabilité et met sa confiance en Jésus.

  Transmettons à la génération suivante ce que Dieu nous a révélé en Jésus. Faisons connaître son grand salut et proclamons sa fidélité et « sa bonté qui demeure à toujours », malgré nos défaillances.

  Oui, Dieu est notre demeure : il nous abrite, il nous protège, il nous aime pour l’éternité. Plaire au Seigneur



  

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: L'âme chrétienne est dès à présent entrée dans l'éternité   Mar 14 Jan 2014 - 8:19

  La vraie vie

Ce n'est pas la croix qui sauve l'homme, c'est Dieu par Jésus, c'est la foi en Jésus crucifié. Etre sauvé, c'est, simultanément, saisir Jésus et être saisi par lui; c'est posséder Jésus et être possédé par lui, se livrer à Jésus comme il s'est livré à nous; c'est, renonçant à soi-même, s'abandonner à Jésus, se charger chaque jour de sa croix et le suivre...

Le pasteur G. Frommel a écrit : "Je ne crois pas que nous soyons immortels par nature; il me semble que si nous l'étions, la nature nous le dirait... mais nous sommes capables d'immortalité par Jésus-Christ. C'est dans la seule communion avec lui que le chrétien se sent vivre de cette vie qui n'a qu'un nom: la vie éternelle...

Demandez à un organisme vivant qui croît et se développe s'il doute du lendemain! Un bouton désespère-t-il d'être une rose ? la fleur, de donner son fruit ? La graine, son germe ? et le germe, la plante ? Tout ce qui vit croit à la vie, mais, ceci est grave, tout ce qui meurt croit à la mort. Le chrétien affirme la vie éternelle; le débauché sceptique proclame le néant. La vie en Christ, L'expérience vivante de la présence de Dieu, bannit la pensée et jusqu'à la réalité de la mort. C'est ce qui explique cette parole si profonde de Jésus: Dieu n'est pas le Dieu des morts, mais des vivants."

Pour celui qui possède en soi la vie indestructible de l'éternité, la mort cesse d'être l'épouvantail qui terrifie... Dans la communion de son Sauveur et de son Dieu, le chrétien possède une certitude immédiate de son immortalité. Il ne l'attend pas, il en jouit dans chaque moment, puisque, ayant la vie même de Dieu, il renferme en lui, de la sorte, le germe de tous les temps futurs. A ce point de vue là, il n'y a pas d'autre vie; il n'y a que la continuité de la seule et même vie impérissable dans toute l'éternité. Il n'y a pas de différence entre le temps et l'éternité.

L'âme chrétienne est dès à présent entrée dans l'éternité, dans cette période de temps qui ne saurait prendre fin, où les sources de la vie ne tarissent jamais, où toujours surgissent des activités nouvelles, de nouvelles connaissances, de nouvelles affections..."

Le professeur Henri Bois, qui fut un témoin émerveillé du Réveil du Pays de Galles en 1905, a écrit : "Au fait, dans l'univers, il n'y a actuellement de morts que ceux qui restent éloignés de Christ qui est la source de vie."

Laisses les morts ensevelir leurs morts, a dit Jésus (Mt 8.22, Lc 9.60). Pour le développement de l'existence individuelle, l'instant décisif n'est pas celui où le corps meurt, mais celui où l'âme commence à vivre de sa vie réelle (nouvelle naissance). L'instant décisif, ce n'est pas le jugement dernier; car le racheté ne vient pas en jugement, il n'a pas à recevoir de nouveau la vie comme un bien qui lui serait conféré par une sentence spéciale, puisqu'il ta possède déjà, pleine, inaltérable, jaillissante, en dépit des obstacles et jusque dans l'éternité. Celui qui croît au Fils est, par ce fait, passé de la mort à la vie : c'est une révolution accomplie. Celui qui croit au Fils a la vie éternelle (Jn 3.36).

Je crois qu'il est, au-delà de ce séjour d'épreuve et de péché, une demeure, la maison du Père le ciel, où nous retrouverons ceux qui nous ont été momentanément arrachés et qui appartenaient à Dieu, la mort les ayant mis en pleine possession de la vie qu'ils avaient déjà reçue en Christ dès ici-bas.

Pour nous, chrétiens, "mourir, ce n'est pas cesser d'être, c'est cesser d'apparaître". Car pour nous, les choses invisibles sont bien plus réelles encore que les choses visibles (Lire 2 Co 4.17-18).
Texte adapté d'Albert Cadier - Pasteur Lucien Clerc


  

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: D’éternité en éternité : la grâce de Dieu    Lun 13 Jan 2014 - 16:22

  D’éternité en éternité : la grâce de Dieu

     Dieu …  nous a sauvés et nous a appelés d’un saint appel, non selon nos œuvres, mais selon son propre dessein, et sa propre grâce qui nous a été donnée dans le Christ Jésus avant les temps des siècles, mais qui a été manifestée maintenant par l’apparition de notre Sauveur Jésus Christ. 2Ti 1:9-10

  La grâce de Dieu, c’est l’amour divin qui se déploie à l’occasion du mal. Ce verset, et d’autres, nous apprend que, comme Dieu, elle existe éternellement : elle découle de la nature même de Dieu qui est amour.

  La grâce de Dieu se manifeste dès que le mal est introduit sur la terre par la désobéissance d’Adam et d’Ève : des animaux sont mis à mort pour leur fournir des vêtements. Ce sacrifice annonce celui de Jésus Christ par lequel Dieu peut exercer sa grâce envers des coupables sans que sa sainteté en soit ternie. Soulignons que Dieu n’a pas été pris au dépourvu par le péché de l’homme : il avait par devers lui « l’agneau préconnu dès avant la fondation du monde » (1Pi 1:19-20).

  C’est en vertu de ce sacrifice encore à venir que la grâce de Dieu supporte les descendants d’Adam, tous pécheurs par nature. Des hommes de foi font plus particulièrement l’expérience de cette grâce : ils s’appellent Abel, Noé, Abraham, Moïse, etc. Le peuple d’Israël en éprouve les bienfaits dans sa délivrance d’Égypte : il n’est pas meilleur que les Égyptiens, mais le sang de l’agneau pascal autour des portes permet à la grâce de Dieu de le préserver de l’ange destructeur.

  Heureusement, ensuite, que la grâce s’exerce envers ce peuple qui a accepté de se placer sous la loi ! Cette dernière fait ressortir le péché de l’homme sous forme de transgressions. D’innombrables sacrifices permettent à l’Éternel de faire longtemps grâce aux Israélites.

  Enfin, Jésus Christ paraît sur cette terre et, avec lui, la grâce et la vérité (Jn 1:17). Il manifeste cette grâce envers tous ceux qu’il rencontre et, suprême effet de la grâce divine, donne sa vie pour effacer nos péchés.

  Aujourd’hui, dans sa grâce, Dieu appelle encore les hommes à se repentir et s’occupe de ses chers enfants pour les former. Il prépare ainsi l’éternité où il montrera à tous : « les immenses richesses de sa grâce, dans sa bonté envers nous dans le Christ Jésus » (Ep 2:7). Plaire au Seigneur



  

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Re: l’Éternel. Celui qui est, « d’éternité en éternité ».    Lun 13 Jan 2014 - 8:22

         BÂTIR POUR L’ÉTERNITÉ      
     Car lequel de vous, s’il veut bâtir une tour, ne s’assied d’abord pour calculer la dépense et voir s’il a de quoi la terminer. Luc 14:28

     Notre Seigneur ne parle pas ici d’un prix que nous aurions à payer mais du prix qu’il a payé Lui-même. C’est le prix de ces trente années à Nazareth, de ces trois années de ministère où il a connu la popularité, l’opposition et la haine, de l’insondable agonie de Gethsémané, du dénouement brutal du Calvaire — ce pivot autour duquel tourne l’histoire éternelle. Jésus-Christ a calculé la dépense. Les hommes n’auront pas le droit de se moquer de lui et de dire : « Cet homme a commencé à bâtir, mais il n’a pas été capable d’achever. »

     Les conditions à remplir pour être ses disciples, sont définies par notre Seigneur dans les versets 26, 27 et 33. Elles spécifient que les hommes et les femmes qu’il emploiera à sa vaste entreprise de construction sont ceux dans le cœur desquels il aura tout accompli. « Si quelqu’un vient à moi et ne hait pas … , il ne peut être mon disciple. » Les hommes et les femmes qu’il emploiera, dans son entreprise, sont ceux qui l’aiment, Lui, de tout leur cœur, passionnément, d’un amour qui dépasse infiniment les liens terrestres les plus étroits. Ces conditions sont sévères, mais glorieuses.

     Tout ce que nous bâtissons sera inspecté par Dieu. Dieu va-t-il déceler, par l’épreuve du feu, que nous avons bâti sur les fondements de Jésus quelque édifice à notre façon ? Aujourd’hui on réalise des entreprises formidables. Alors que nous essayons de travailler pour Dieu, ne tombons pas dans ce piège. À vrai dire, nous ne pouvons jamais travailler pour Dieu. C’est Jésus qui nous embauche dans son entreprise, pour ses projets de construction, et personne n’a le droit de revendiquer telle au telle place sur le chantier. O. Chambers



  

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: c’était depuis l’Éternité qu’Il se livra sans un murmure   Dim 12 Jan 2014 - 16:26

  Et dont l’origine remonte aux temps anciens, Aux jours de l’éternité. {Mic 5:2}

Le Seigneur Jésus est intervenu pour son peuple comme son Représentant, son Médiateur devant le trône, longtemps avant que ce peuple n’apparaisse sur la scène du temps. C’était depuis l’Éternité qu’Il avait signé le contrat avec Son Père, qu’Il dut payer sang pour sang, souffrance pour souffrance, agonie pour agonie, mort pour mort, en faveur de son peuple ; c’était depuis l’Éternité qu’Il se livra sans un murmure. Que depuis le sommet de Sa tête jusqu’à la plante du pied Il dut suer des grumeaux de sang, qu’Il dut recevoir des crachats, qu’Il fut percé, outragé, déchiré en deux, écrasé sous le poids de la douleur de la mort.

Son intervention pour venir au devant de nous était prévue de toute éternité. Ô mon âme ! Contemple ton bonheur : tu as un intercesseur en la personne de Jésus depuis l’Éternité ! Le Seigneur ne t’a pas aimé seulement depuis que tu es au monde, mais Christ a aimé les fils des hommes avant qu’il y en eut un seul, avant leur création. Il pense à eux d’éternité en éternité ; Il a déployé son affection envers eux.

Quoi ! Mon ami, S’est-il intéressé depuis si longtemps à ton salut pour ne pas l’accomplir ? A-t-Il intercédé depuis l’Éternité pour me sauver, et me perdrait-Il maintenant ? M’aurait-t-Il porté dans Ses mains, comme un joyau précieux, pour me laisser maintenant glisser entre Ses doigts ? Il m’a choisi avant que les montagnes fussent nées et que les chenaux des profondeurs furent creusés et Il me rejettera maintenant ? Impossible ! Je suis sûr qu’Il ne m’aurait pas aimé depuis si longtemps si Son Amour n’avait été inaltérable. S’Il avait pu m’avoir en dégoût, Il se serait passé de moi depuis longtemps. S’Il ne m’avait pas aimé aussi profondément et aussi fort que la mort, Il se serait détourné de moi depuis longtemps déjà.

Ô Joie au dessus de toutes Joies, savoir que je suis sien, Son héritage inaltérable et éternel, qui Lui est donné par Son Père avant que la terre fut ! L’Amour Éternel sera mon oreiller pour ma tête ce soir. Ch. Spurgeon



  

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: l’Éternel. Celui qui est, « d’éternité en éternité ».    Dim 12 Jan 2014 - 7:35

 
 

Bien-aimés - Les mots traduits par éternel ont le sens fort de durée infinie lorsqu’ils se rapportent à Dieu : l’Éternel. Celui qui est, « d’éternité en éternité ».
Lui et sa Parole subsisteront quand les cieux et terre actuels auront disparu.
Toutes ces vérités s’appliquent aussi à Jésus-Christ.
En Christ, l’éternité fait irruption dans le temps : son origine remonte « aux jours d’éternité », il est Dieu, Il est éternellement le Vivant, il demeure et régnera dans toute l’éternité.
Cette alliance conclue avec l’homme inclut un salut éternel qui a été révélé par Jésus-Christ.
Par lui, Dieu fait participer ceux qui croient en lui, à son éternité, c’est-à-dire à sa gloire, à sa perfection…  ce qui est la raison de notre foi.
La voie de la piété est une voie éternelle,  elle est agréable à Dieu, et profitable pour nous-mêmes ; sa fin, c’est la vie éternelle.
C’est pourquoi le croyant fidèle demande : «Sonde-moi, ô Dieu ! Et connais mon cœur ; éprouve-moi, et connais mes pensées !» pour pouvoir reconnaître à temps tout ce qui, en lui, mettrait en danger sa relation avec Dieu : N’est-ce pas la chose la plus importante que d’avoir l’approbation de Dieu ? N’est-ce pas là « la voie éternelle » ?
Affectueusement à vous, Josy R

A lui soit la gloire, maintenant et pour l’éternité. Amen {2P 3:10}

Le ciel sera rempli d’incessantes louanges de Jésus. Éternité ! Tes années innombrables défileront leurs courses éternelles, mais, pour l’éternité et à jamais, à lui soit la gloire. N’est-il pas un souverain sacrificateur pour toujours selon l’ordre de Melchisédek ? A lui soit la gloire. N’est-il pas Roi pour toujours ? Roi des rois et Seigneur des seigneurs ; le Père Éternel ? A lui soit la gloire à jamais.

Jamais ne cesseront les louanges. Celui qui est acheté avec du sang mérite de demeurer le temps de l’immortalité.

La gloire de la Croix ne doit jamais être éclipsée, l’éclat de la tombe et de la résurrection ne doit jamais être terni. Ô Jésus, tu seras loué pour toujours. Aussi longtemps que les esprits immortels vivent, aussi longtemps que le trône du Père demeure, à jamais, à toi soit la gloire. Croyant, tu es en train d’anticiper le temps où tu te joindras aux saints d’en haut en imputant toute la gloire à Jésus ; mais es-tu en train de le glorifier maintenant ? Les paroles des apôtres sont : A lui soit la gloire « maintenant et pour toujours ». Ne veux-tu pas en ce jour en faire ta prière ?

Seigneur aide-moi à te glorifier. Je suis pauvre, aide-moi à te glorifier par le contentement. Je suis malade, aide-moi à t’honorer par la patience. J’ai des talents, aide-moi à t’exalter en les dépensant pour toi. J’ai du temps aide-moi à le racheter afin que je te serve. J’ai un cœur pour ressentir ; Seigneur fais que seul ton amour soit mon sentiment et ne me fais briller que de la flamme d’affection pour toi. J’ai une tête pour penser ; Seigneur aide-moi à ne penser qu’â toi et pour toi. Tu m’as mis dans ce monde pour quelque chose Seigneur. Montre-moi cette « chose » et aide-moi à exprimer le dessein de ma vie.

Je ne peux pas faire beaucoup, mais comme la veuve qui mît ses deux petites pièces, ce qui était tout ce qu’elle avait pour vivre, ainsi Seigneur, je jette mon temps et mon éternité aussi dans le trésor ; je suis tout à toi, prends moi, qualifie-moi pour te glorifier maintenant dans tout ce que je dis, dans tout ce que je fais, et avec tout ce que j’ai. Ch. Spurgeon




Les cieux proclament la gloire de Dieu


_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: l’Éternel. Celui qui est, « d’éternité en éternité ».    

Revenir en haut Aller en bas
 
l’Éternel. Celui qui est, « d’éternité en éternité ».
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "D‘éternité en éternité tu es Dieu. "
» Saint Hubert et commentaire du jour "Heureux celui qui participera au repas..."
» "Le meilleur d’entre vous, est celui ..."
» Credo druidique… 1- « Celui qu’on ne nomme pas », est :
» Invitation à celui qui détient un petit savoir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM ROSE D'AUTOMNE :: SELON LA PAROLE DE DIEU :: Gouttes de Rosée (Méditations journalières - un thème par semaine)-
Sauter vers: