FORUM ROSE D'AUTOMNE

L'ART DE VIVRE ET DE VIEILLIR SELON DIEU !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Forum pour quatre sites que je vous invite à visiter : La vie chrétienne: Gouttes de rosée : http://www.rosee.org/rosee - L’art de vieillir: Rose d’automne : http://www.rosee.org/rosedautomne - Vie communautaire: La roseraie: http://www.rosee.org/roseraie - Famille, Ecologie: http://www.rosee.org/famillebiblique - Bienvenue à tous ! Le but de ce forum est d'être une petite oasis pour chacun de ceux qui le visite... et Je prie le Seigneur de nous permettre de nous encourager, nous édifier et de le voir glorifié dans le partage de sa Parole, que chaque visite sur ce forum soit pour chacun de nous une bénédiction de plus dans notre vie. N’hésitons pas non plus à partager nos sujets de prières afin que plusieurs puissent intercéder avec nous… L'expression des dons de chacun est bienvenue....

Partagez | 
 

 Faire le bien: Une bonne action a bien plus de valeur qu’un millier de théories brillantes.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4280
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Faire le bien: Une bonne action a bien plus de valeur qu’un millier de théories brillantes.   Dim 15 Déc 2013 - 6:19


Bien aimés - Prenez garde que personne ne rende le mal pour le mal ; mais recherchez toujours le bien, soit entre vous, soit envers tous. 1 Thessaloniciens 5:15. Paul interdit tout esprit de vengeance. La réaction normale est de rendre la pareille. Mais le chrétien doit être si intimement en communion avec le Seigneur Jésus qu’il réagira d’une manière surnaturelle. Autrement dit, il fera instinctivement preuve d’amabilité et d’amour envers d’autres croyants aussi bien qu’envers les incrédules.
Dans l’Ancien Testament, « bien » traduit deux mots hébreux que l’on trouve environ 600 fois :
1. yatabh signifiant être bon, faire (le) bien, être content, plaire. Dieu dit à Caïn de bien agir pour dominer le péché. Bien est aussi contenu dans les expressions : faire du bien, bien jouer d’un instrument....
2. Tobh désigne les personnes, objets, paroles provoquant des sensations agréables ou de grandes joies. L’Éternel est le bien et la bonté ensemble.
Dans le Nouveau Testament, bien est surtout utilisé dans les expressions faire le (du) bien. Bien est le privilège divin : Dieu est le seul bon, le seul bien.
2 Thessaloniciens 2:16 ¶  Notre Seigneur Jésus–Christ lui–même, et Dieu, notre Père,.. vous remplissent de courage et vous accordent la force de pratiquer toujours le bien, en actes et en paroles.
Affectueusement à vous tous, Josy

Tout ce que ta main trouve à faire avec ta force, fais-le;  (Ecclésiate 9:10).

"Tout ce que ta main trouve à faire" se réfère aux oeuvres qui sont possibles. Il y a beaucoup de choses que notre coeur trouve à faire, et que nous ne ferons jamais. C’est bien que ce soit dans nos coeurs; mais si voulons être éminemment utiles, nous ne devons pas nous contenter de former des projets dans notre coeur, et d’en parler; nous devons d’une manière pratique "faire tout ce que notre main trouve à faire." Une bonne action a bien plus de valeur qu’un millier de théories brillantes.

N’attendons pas de grandes occasions, ou une autre sorte de travail, mais faisons seulement les choses que nous "trouvons à faire" jour après jour. Nous n’avons pas un autre temps dans lequel nous pouvons vivre. Le passé est parti; le futur n’est pas encore arrivé; nous n’aurons jamais un autre moment que le temps présent.

N’attendez pas alors que votre expérience soit arrivée à maturité avant d’entreprendre de servir Dieu. Efforcez-vous dès maintenant de porter des fruits. Servez Dieu maintenant, mais soyez prudents en ce qui concerne la manière dont vous réaliserez ce que vous trouverez à faire, "je le fais avec ta puissance." Faites-le rapidement; ne gaspillez pas votre vie dans la pensée de ce que vous avez l’intention de faire demain, comme si cela pouvait vous récompenser pour l’inaction d’aujourd’hui.

Aucun homme n’a jamais servi Dieu en ne faisant les choses que demain. Si nous honorons Christ et que nous sommes bénis, c’est par les choses que nous faisons aujourd’hui. Quel que soit ce que vous faites pour Christ mettez-y toute votre âme. Ne donnez pas à Christ un petit travail non articulé, fait à la va-vite, de temps à autre; mais quand vous le servez, faites-le avec le coeur, avec votre âme, et de toutes vos forces. Mais où est la force d’un chrétien? Elle n’est pas en lui-même, parce qu’il est d’une faiblesse parfaite. Sa force repose dans le Seigneur des Armées.

Recherchons alors son aide; continuons avec prière et foi, et quand nous aurons fait ce que notre "main trouve à faire," attendons-nous au Seigneur pour sa bénédiction. Ce que nous ferons ainsi sera bien fait, et ne faillira pas dans son effet. Charles Spurgeon



L’œuvre de mes mains  



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4280
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Heureux l’homme que sa bonté occupe toujours en secret, car ses bienfaits ignorés sont pour lui une source intarissable de joie.   Dim 15 Déc 2013 - 15:32

C’est par la grâce, en effet, que vous êtes sauvés au moyen de la foi. Cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu.  Ce n’est pas en vertu des œuvres, pour que personne ne puisse faire le fier.  Car nous sommes son ouvrage, nous avons été créés en Jésus–Christ pour des œuvres bonnes que Dieu a préparées d’avance, afin que nous nous y adonnions. Ephésiens 2:8 - 10  

Que de donner souvent et beaucoup soit dans ta vie une chose aussi naturelle que de prendre tes repas, en sorte que tu puisses noter combien de fois tu l‘as fait... Adonnons nous donc aux bonnes oeuvres préparées pour nous !

Mais quand tu fais l’aumône, que ta main gauche ne sache pas ce que fait ta droite, afin que ton aumône se fasse en secret; et ton Père,  qui te voit dans le secret, te le rendra publiquement. Matthieu 6:3,4

Aucune promesse n’est faite à ceux qui donnent afin d’être vus des hommes. Ils ont déjà leur récompense et ne peuvent pas espérer être payés deux fois. Cachons donc nos actes de charité, cachons-les même à nos propres yeux.

Que de donner souvent et beaucoup soit dans ta vie une chose aussi naturelle que de prendre tes repas, en sorte que tu puisses noter combien de fois tu l‘as fait. Fais ton aumône sans te murmurer tout bas à toi-même: "Comme je suis généreux!" Ne cherche pas à t’en rémunérer ainsi. Laisses-en le soin à Dieu qui ne manque jamais de voir, de se souvenir et de récompenser.

Heureux l’homme que sa bonté occupe toujours en secret, car ses bienfaits ignorés sont pour lui une source intarissable de joie. Ce pain-là lui est une nourriture plus agréable que les banquets des rois. Comment pourrai-je m’accorder ce luxe si délicieux? Ne sera-ce pas en laissant déborder ce qu’il y à de tendresse et de générosité dans mon âme?

Dès ici-bas et ci-après, le Seigneur sera lui-même le rémunérateur de celui qui donne en secret. Il le récompensera au temps convenable et de la manière qu’il jugera la meilleure? L’éternité seule nous révèlera la portée complète de cette promesse. Ch. Spurgeon


  

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4280
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Il n’y a qu’une véritable liberté, c’est la liberté de Jésus à l’œuvre dans notre pensée pour nous rendre capables de faire le bien.    Lun 16 Déc 2013 - 8:14

   LA LIBERTÉ SELON L’ÉVANGILE        
C’est pour la liberté que Christ nous a affranchis. Demeurez donc fermes...     Galates 5:1

   Un homme conduit par l’Esprit de Dieu ne viendra jamais vous dire — « Croyez ceci ou cela », mais il vous pressera seulement de conformer votre vie aux enseignements de Jésus. Il ne nous est pas demandé de croire à la Bible, mais de croire à Celui que la Bible nous révèle (voyez Jn 5:39-40). Nous sommes appelés à donner l’exemple d’une conscience libérée, mais non de la liberté des opinions. Si nous sommes libres de la liberté de Christ, les autres seront conduits à cette même liberté — la liberté de ceux qui sont sous la domination de Jésus-Christ.

   Que votre vie se conforme toujours aux enseignements de Jésus-Christ. Courbez la tête sous son joug et sous le sien seul.

   Prenez bien soin de ne pas imposer aux autres un joug qui ne soit pas celui de Jésus-Christ. Dieu a besoin de beaucoup de temps pour nous faire comprendre que ceux qui ne pensent pas comme nous ne sont pas nécessairement dans l’erreur. En jugeant les autres nous nous écartons du point de vue de Dieu. Il n’y a qu’une véritable liberté, c’est la liberté de Jésus à l’œuvre dans notre pensée pour nous rendre capables de faire le bien.

   Ne soyez pas impatients, mais rappelez-vous avec quelle patience et quelle douceur, Dieu vous a traités ! N’atténuez pas la vérité de Dieu. Laissez-la s’épanouir et ne vous excusez jamais d’apporter une vérité si absolue. Jésus dit : « Allez, et faites des disciples », mais il n’a pas dit : « Convertissez-les à vos opinions. » O. Chambers



  

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4280
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Trois axes pour notre vie   Lun 16 Déc 2013 - 16:48

   Il t’a déclaré, ô homme, ce qui est bien. Et qu’est-ce que l’Éternel recherche de ta part, sinon que tu fasses ce qui est droit, que tu aimes la bonté, et que tu marches humblement avec ton Dieu? Michée 6:8

TROIS AXES POUR NOTRE VIE

Dans les versets qui précédent celui-ci, l’Israélite fidèle réalise qu’il est pécheur et que les formes religieuses, même les plus orthodoxes et les plus spectaculaires, ne pourront l’approcher du Dieu saint et juste. Car Dieu regarde au coeur {1Sa 16:7} et juge d’après les dispositions intérieures de l’homme envers lui.

La réponse du prophète s’applique donc à nous aussi, et s’articule autour de trois points qui constituent autant d’axes pour orienter notre vie chrétienne et plaire à notre Dieu.

1- Que tu fasses ce qui est droit. Être droit dans nos paroles, dans nos attitudes, dans la pratique de nos relations avec autrui est le fruit de la crainte de Dieu et du souci que nous avons d’obéir à sa Parole. Celle-ci est en effet le guide du croyant et la lumière qui éclaire sa conscience. Cette droiture se remarque vite dans ce monde imprégné de mensonge, et elle donne sa crédibilité à notre témoignage verbal.

2- Que tu aimes la bonté. Aimer la bonté, c’est s’appliquer à avoir une attitude de bienveillance envers chacun. Nous sommes naturellement portés à nous méfier des autres et à nous placer, par rapport à eux, dans une position avantageuse. La bonté nous conduit au contraire à chercher, même à notre détriment, le bien de ceux qui nous entourent, et à répondre à leurs besoins spirituels, affectifs ou matériels sans nous laisser rebuter par l’indifférence ou le mépris.

3- Que tu marches humblement avec ton Dieu. Les deux premiers points concernent nos relations avec nos semblables; celui-ci touche à notre attitude envers Dieu. Il est notre Créateur; il est notre Dieu sauveur, le Rédempteur qui nous a payés très cher; c’est lui qui nous tient debout dans notre vie chrétienne. Si je réalise vraiment que je dois absolument tout à Dieu, je reste très humble vis-à-vis de lui, comptant sur son secours pour faire sa volonté dans le chemin qui me conduit vers lui.

Un seul a parfaitement répondu à ce que Dieu recherchait de l’homme, Jésus notre Seigneur. Il nous invite à l’imiter. Plaire au Seigneur



  

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4280
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Le Seigneur exige des hommes : […] d'aimer agir avec bonté   Mar 17 Déc 2013 - 8:31

  La bonté

"Le Seigneur exige des hommes : […] d'aimer agir avec bonté." Michée 6.8

Chaque jour, pour gagner quelques secondes, nous perdons des occasions d'être aimables. Un auteur a écrit : "Lorsque je traite les gens comme des obstacles ou des moyens d'obtenir quelque chose, je régresse dans mon humanité. À chaque parole brusque, chaque regard méprisant, je perds un peu de moi-même et ma relation avec Dieu en souffre".

Vous ne regrettez jamais un acte de bonté.

Paul a dit : "Le fruit de l'Esprit est : […], bonté, […]" (Galates 5.22). Nous ne pouvons pas aimer Dieu sans aimer ceux qu'il aime.

Considérez Ruth et Noémi. Quand le destin les a rendues veuves, Ruth a dit à sa belle-mère : "Ne me force pas à te quitter […]. Que le Seigneur me punisse très sévèrement si ce n'est pas la mort qui me sépare de toi !" (Ruth 1.16-17).

Considérez Jonathan et David. Lorsque Saül a essayé de tuer David, Jonathan est resté avec lui, quitte à sacrifier ses chances d'être roi, car il "l'a aimé comme lui-même" (1 Samuel 18.3).

Considérez David et Mephibocheth. À une époque où chaque nouveau monarque bannissait les proches de son prédécesseur, David a dit au fils de Jonathan : "Je vais user de bienveillance envers toi à cause de ton père Jonathan. Je te rendrai toutes les terres de ton père Saül, et tu mangeras toujours à ma table" (2 Samuel 9.7).

Considérez la Sunamite préparant une chambre pour Élisée (2 Rois 4.10). Vous ne regrettez jamais un acte de bonté.

Une action pour aujourd'hui
L'auteur américain Og Mandino a dit : "Traitez tous ceux que vous rencontrez comme s'ils devaient mourir aujourd'hui. Manifestez toute l'attention, la bonté, la compréhension dont vous êtes capable sans espoir de récompense, et votre vie ne sera jamais plus la même".  Bob Gass



  

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4280
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Dieu vous demande de faire ce que vous pouvez avec ce que vous avez,   Mar 17 Déc 2013 - 16:00

   Servez du mieux que vous pouvez                      

"Celui qui a peur que vienne le vent ou la pluie ne pourra jamais semer ni moissonner." Ecclésiaste 11.4

Dieu vous demande de faire ce que vous pouvez avec ce que vous avez, là où vous vous trouvez. Un service même imparfait est toujours préférable à la meilleure des intentions.
La vérité est que si nous faisons quelque chose pour la première fois, c'est presque toujours mal fait.

Une des raisons pour lesquelles beaucoup ne servent jamais est qu'ils ont peur de ne pas être assez performants. Ils ont ajouté foi au mensonge qui veut que le service de Dieu soit réservé aux superstars. Certaines églises ont nourri ce mythe en pratiquant le culte de l'excellence, de sorte que les personnes moyennement talentueuses hésitent à s'impliquer.

Les vrais serviteurs font de leur mieux avec ce qu'ils ont. Ils ne cherchent pas d'excuses, ne remettent pas à plus tard et n'attendent pas des circonstances meilleures. Les serviteurs ne disent jamais : "Un de ces jours" ou "Quand ce sera le bon moment". Ils font simplement ce qui doit être fait.

La Bible dit : "Celui qui a peur que vienne le vent ou la pluie ne pourra jamais semer ni moissonner" (Ecclésiaste 11.4).

Peut-être avez-vous déjà entendu cette phrase : "Faites-le avec excellence ou ne le faites pas." ? Eh bien, Jésus n'a jamais dit cela ! La vérité est que si nous faisons quelque chose pour la première fois, c'est presque toujours mal fait – c'est ainsi que nous apprenons.

Dans notre église de Saddleback, nous appliquons le principe du "satisfaisant" : un travail n'a pas besoin d'être parfait pour être utile à Dieu et béni. Nous préférons impliquer des milliers d'hommes et de femmes ordinaires plutôt que d'avoir une église parfaite dirigée par une petite élite.

Une réflexion pour aujourd'hui
Quelles excuses avez-vous avancées pour ne pas servir et faire ce que Dieu vous demande ? Quels sont les pas que vous devez faire aujourd'hui pour vous engager dans le service ? Rick Warren



  

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4280
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Peur de mal faire ?    Mer 18 Déc 2013 - 8:25

   Peur de mal faire ?

Question d'un Internaute : "J'ai toujours peur de ne pas bien faire, et cela me rend intransigeant, pour moi-même et pour les autres. Que puis-je faire ?"

L'Écriture nous enseigne l'équilibre dans tous les domaines, loin de tous les extrémismes qui sont, en général, inspirés par l'orgueil. Elle nous dit :

"Ne sois pas juste à l'excès, et ne te montre pas trop sage : pourquoi te détruirais-tu ?" (Ecc 7.16)

Voilà un texte bien étrange. Peut-on vraiment être trop juste ou trop sage ? À première vue, il semblerait que non. La justice est une valeur qui ne peut être que tout ou rien. Peut-on être à moitié juste ? La sagesse, elle, connaît des degrés divers. On peut être plus ou moins sage, mais le mieux est naturellement d'être le plus sage possible !

"Être juste à l'excès" et "être trop sage" semblent donc être deux expressions impropres. Pourtant l'Écriture ne parle jamais pour ne rien dire. Ce texte s'adresse à certaines personnes qui vivent dans une crainte perpétuelle de ne pas être "à la hauteur". Elles sont atteintes de ce que j'appelle la "scrupulite", l'excès de scrupules. Elles ont constamment l'impression de ne pas être assez justes ; elles appréhendent de prendre des décisions, craignant de manquer de sagesse. Leur problème est la crainte, qui est l'opposé de la foi.

Quatre-vingt-quatorze fois la Bible nous exhorte à ne pas craindre. Jésus dit : "Ne crains pas, crois seulement" (Marc 5.36 ; Luc 8.50). Se torturer l'esprit dans la crainte de n'être pas assez juste, ou se montrer d'une rigueur maladive dans une prétendue sagesse qui mène à un zèle amer et un esprit de dispute (ce que Jacques appelle une sagesse terrestre, charnelle, diabolique : Ja 3.13-18), est une voie assurée vers l'autodestruction. Le même apôtre nous donne un excellent conseil :

"Si quelqu'un d'entre vous manque de sagesse, qu'il la demande à Dieu, qui donne à tous simplement et sans reproche, et elle lui sera donnée. Mais qu'il la demande avec foi, sans douter ; car celui qui doute est semblable au flot de la mer, agité par le vent et poussé de côté et d'autre. Qu'un tel homme ne s'imagine pas qu'il recevra quelque chose du Seigneur : c'est un homme irrésolu, inconstant dans toutes ses voies." (Ja 1.5-8)

Nous sommes appelés à vivre dans une confiance totale en Celui qui nous a "rachetés de notre vaine manière de vivre" (1Pi 1.18), et qui nous transforme "par le renouvellement de l'intelligence" (Rom 12.2), et non dans une crainte perpétuelle de mal faire. Et s'il devait nous arriver de mal faire, le Seigneur saurait bien le révéler à notre conscience renouvelée. David avait bien compris cela, lorsqu'il dit :"Sonde-moi, ô Dieu, et connais mon cœur ! Éprouve-moi, et connais mes pensées ! Regarde si je suis sur une mauvaise voie, et conduis-moi sur la voie de l'éternité !" (Ps 139.23-24) Par Jean-Claude Guillaume  



  

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4280
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Confie-toi en l’Éternel et pratique le bien   Mer 18 Déc 2013 - 18:31

  Invitations à la confiance

     Confie-toi en l’Éternel et pratique le bien ; habite le pays, et repais-toi de fidélité, et fais tes délices de l’Éternel : et il te donnera les demandes de ton cœur. Psaume 37:3

  Quelle douceur dans les invitations de ce verset à mettre notre confiance en Dieu ! Chacun de nous peut tomber dans le piège de l’anxiété. Certes, par leur tempérament ou leur éducation, certains sont plus en danger que d’autres à cet égard. Mais celui qui paraît le mieux assis peut très vite être pris de panique lorsque telle circonstance survient devant lui ou que telle pensée surgit en son esprit. Aussi Dieu nous encourage-t-il à regarder à lui.

  En effet, chers amis chrétiens, Dieu nous aime et par conséquent ne désire que notre bien. Il est le Tout-puissant qui fait travailler toutes choses en notre faveur (Ro 8:28). Il est celui qui ne sommeille pas (Ps 121:3) et qui ne change pas (Ja 1:17). Nous l’entendons nous dire au travers de ce verset : ne te fais pas de souci, mais va de l’avant ; ne te laisse pas paralyser par la crainte, mais applique-toi à pratiquer le bien. Satan met-il devant tes yeux les obstacles qui pourraient t’empêcher d’habiter le bon pays de mes promesses : ta jeunesse, ta faiblesse pour résister au péché, ton manque de foi et d’énergie, ton besoin de faire ta place dans ce monde, etc. ?

Ne le crains pas, mais confie-toi en moi ; habite-le, ce pays de la communion avec moi dans lequel tu jouiras de mon approbation pour ta fidélité. Tu apprendras ainsi que je peux répondre à toutes les aspirations de ton être renouvelé et te remplir d’une joie paisible.

  Bien entendu, nous ne trouvons pas dans ces invitations la garantie d’une vie facile et exempte de circonstances éprouvantes. Nous y apprenons quel doit être notre état d’esprit d’une manière courante dans notre vie quotidienne et comment notre confiance en Dieu doit se fortifier par la pratique persévérante de sa volonté et la recherche d’un contact permanent avec lui. Alors quand notre Père, dans sa sagesse et son amour, jugera bon de nous faire passer par une épreuve, au lieu de sombrer dans l’angoisse, nous saurons lui demander la force de la traverser pour sa gloire et « il te donnera les demandes de ton cœur ». Plaire au Seigneur



  

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4280
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Là où nous sommes, que nos lampes soient allumées et fassent contraste avec la nuit environnante.   Jeu 19 Déc 2013 - 8:34

    "Que vos reins soient ceints, et vos lampes allumées. Et vous, soyez semblables à des hommes qui attendent." Luc 12:35-36

Que nos reins soient ceints. Pour les Israélites il ne suffisait pas que le sang de l'agneau soit sur les portes de leurs maisons, et qu'ils aient cru à la Parole de l'Etemel, ils devaient être prêts au départ, avoir les reins ceints. Exode 12:11. De même pour nous, pour suivre la colonne de nuée où qu'elle nous conduise, il nous faut l'attitude et l'équipement de l'étranger, du voyageur, du combattant du Seigneur.

Quand nous sommes sauvés, nous nous habituons si vite aux privilèges du salut! Nous restons, pour ainsi dire, dans la maison, derrière la porte protégée par le sang... mais ce n'est pas ainsi que la Parole nous enseigne. Nous devons sortir, partir, marcher et voyager. Que tout ce qui est stagnant, passif ou cause d'arrêt dans notre vie nous soit révélé, et que le Seigneur nous en délivre! Que nos reins soient ceints; soyons de ceux qui marchent avec Dieu, et vont de l'avant, apprenant de chaque expérience, et ne se laissant décourager par rien dans leur course victorieuse.

Que nos lampes soient allumées. Cette phrase nous fait penser à la solennelle vérité biblique des ténèbres du siècle présent, qui s'épaississent toujours davantage. "Nous n'avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres..." Ephésiens 6:12. Ces ténèbres, il nous semble par moment pouvoir les toucher, comme le dit Exode 10:21. Avoir nos lampes allumées, c'est maintenir un témoignage effectif et positif, agissant précisément au sein des ténèbres. Combien de lampes s'éteignent aujourd'hui, sous l'effet de l'obscurité présente! Combien de lampes demeurent inutiles; n'ayant pas d'huile, elles ne sont plus que des formes de piété biblique.

Là où nous sommes, que nos lampes soient allumées et fassent contraste avec la nuit environnante. Que des actes de courage, de témoignage et de consécration nous caractérisent! La nuit doit devenir plus noire encore; ne le craignons pas; gardons nos lampes allumées et soyons, comme le dit la suite de notre texte comme "des hommes qui attendent que leur maître revienne". Méditation biblique quotidienne par H.E. Alexander



  

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4280
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Les pauvres avec nous   Jeu 19 Déc 2013 - 16:40

   Les pauvres avec nous

Des pauvres, vous en aurez toujours avec vous, et vous pourrez leur faire du bien quand vous le voudrez…Marc 14 : 7

Pascal disait que s’occuper des pauvres était la vocation universelles des chrétiens ; qu’ils n’avaient pas besoin d’appel spécial pour qu’on s’y consacrât puisque c’est sur cela que Jésus-Christ nous jugera. Il insistait sur la nécessité de le faire soi-même. Il faut, comme il disait, « servir les pauvres pauvrement ». laisser aux spécialistes le soin d’étudier les lois et les mesures générales qui sont peut être plus utiles mais ne suppriment pas ton devoir personnel.

Tu as peur être été séduit par le souci moderne de mettre l’équité plus haut que la bonté. Tu as senti l’hypocrisie de cette charité qui distribue des miettes alors que le gâteau tout entier est volé. Il t’a semblé que trop souvent l’aumône prolongeait la misère et ne l’éteignait pas ; que les œuvres pieuses contrariaient le vrai progrès social. Et tu en as conclu: «la justice incrédule est plus utile aux pauvres que l’amour des chrétiens.»

C’est évident, l’amour est un mensonge s’il ne fait pas au moins autant que la justice. Tu seras prêt d’abord à appuyer de ton effort et de ton propre sacrifice tout ce qui sera fait dans le cadre social pour soulager les pauvres et supprimer l’abîme entre les dépourvus et les privilégiés.

Mais cela fait il faut aller plus loin. La société la mieux organisée ne saurait empêcher qu’il y aura toujours des gens plus malheureux que toi. Ton maître veut que tu les serves. Il veut qu’un lien plus fort qu’un lien de sang te réunisse à eux. Pour cela, il dit : Rends leur l’amour que tu me dois.»  Philippe Vernier.


  

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4280
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Faire le bien: Ne négligez personne   Ven 20 Déc 2013 - 8:10

    Faire le bien: Ne négligez personne

Et il leur répondra : Je vous le dis en vérité, toutes les fois que vous n’avez pas fait ces choses à l’un de ces plus petits, c’est à moi que vous ne les avez pas faites. Matthieu 25 : 45

Le passage de ce jour nous lance un défi surtout quand nous considérons que Christ nous rencontrera aujourd’hui au travers de quelqu’un qui sera «l’un de ces plus petits». Christ a promis : Je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde. Matthieu 28 :20.

Nous pensons souvent que ce verset veut dire que Jésus intervient dans nos besoins particuliers pour nous apporter du réconfort et de la force. Cela est souvent vrai, mais n’oublions pas la chose étonnante qu’il nous a dite aujourd’hui dans ce passage troublant. Où le trouverons-nous ? Souvent dans le plus invraisemblable, le plus petit. Qui est-ce ? Une personne dans le besoin.

Comment répondrons-nous à Christ ? Nous utilisons des mots tels que engagement, soumission et consécration. Alors ne devons nous pas lui répondre en ces mêmes termes au travers de «l’un de ces plus petits». Nous devons nous engager à aider, être prêts à servir, à suivre Son exemple comme si Christ apparaissait lui-même.

Nous connaissons des gens qui font partie de ces «plus petits». Il s’agit de personnes qui ont des besoins émotionnels, spirituel et physique. Nous les trouveront parmi notre famille, nos amis, à notre travail, et même dans les quartiers pauvres de notre ville. Prenez garde à l’existence de deux catégories de personnes qui sont dans le besoin. Nous pouvons négliger les nécessiteux de notre ville en nous préoccupant outre mesure du cercle de nos proches, mais nous pouvons aussi ne pas voir les besoins les plus immédiats en nous engageant à répondre trop aux besoins évidents de la communauté.

Nous courons donc le danger de négliger l’un ou l’autre par manque d’équilibre. «Le plus petit» change souvent pour nous. Il peut être une épouse, un enfant ou un ami intime ; d’autres fois il sera quelqu’un que la société rejette ou défavorise ; ou encore il peut s’agir de quelqu’un qui se sent seul, harassé par la vie. Comment saurons-nous de qui il s’agit pour chacun de nous.

Demandez à Christ quel est «votre plus petit». Il nous le montrera ; voila le miracle de la prière.

Pensée : Nous devons montrer autant de consécration à servir «l’un de ces plus petits» qu’à servir Christ lui-même.   L.J. Ogilvie



  

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4280
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Chacun récolte ce qu'il a semé   Ven 20 Déc 2013 - 16:13

   Faites ce qui est bien

"Chacun récolte ce qu'il a semé." Galates 6.7

George Bernard Shaw a dit : "Les gens incriminent sans cesse le destin pour justifier ce qu'ils sont. Je ne crois pas au destin. Les gens qui font leur chemin dans la vie sont ceux qui se lèvent le matin et qui cherchent, et même créent, les circonstances qui leur sont favorables".
Faites ce que vous n'avez pas l'habitude de faire...

Un fermier peut semer tout ce qu'il veut. Imaginez qu'il sème du blé en même temps qu'une plante toxique. La terre rendra la plante toxique aussi abondante que le blé. Votre esprit est bien plus fertile, mais le même principe s'applique.

Peu importe que vous semiez le succès ou l'échec, le bien ou le mal, l'anxiété ou la paix, vous récolterez ce que vous aurez semé. La Bible dit : "Celui qui sème pour sa chair, moissonnera de la chair la corruption ; mais celui qui sème pour l'Esprit, moissonnera de l'Esprit la vie éternelle" (Galates 6.8).

Si vous désirez réussir dans votre vie quotidienne, apprenez à mieux connaître Dieu dans sa Parole et dans la prière. Chaque jour, mettez-vous au service de quelqu'un, affrontez une difficulté qui vous dépasse, encouragez ceux que vous croisez. Commencez à combattre une vieille habitude, faites quelque chose pour celui qui ne pourra pas vous le rendre, réjouissez-vous pour chaque journée et non pour le week-end seulement. Faites ce que vous n'avez pas l'habitude de faire, soyez reconnaissant de ce que vous avez, demandez éventuellement de l'aide et donnez à Dieu le meilleur de vos journées.

Une action pour aujourd'hui
Le psalmiste a dit : "Voici le jour que le Seigneur a fait. Chantons et dansons de joie !" (Psaumes 118.24). Le temps pour être heureux, c'est maintenant, et l'endroit pour être heureux, c'est ici. Bob Gass


  

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4280
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Bonne action, mauvaise attitude    Ven 20 Déc 2013 - 16:19

  Bonne action, mauvaise attitude

"Je ne juge pas de la même manière que les hommes. L’homme ne voit que ce qui frappe les yeux, mais l’Éternel regarde au cœur." 1 Samuel 16.7

Aux yeux de Dieu, le pourquoi de vos actes est beaucoup plus important que les actes en eux-mêmes.

Votre état de cœur importe beaucoup plus à Dieu que vos actions.

Dieu dit à Samuel : "Je ne juge pas de la même manière que les hommes. L'homme ne voit que ce qui frappe les yeux, mais l'Éternel regarde au cœur." Il est parfaitement possible de faire ce qui est juste, mais avec la mauvaise attitude.

C'était le problème d'Amatsia, qui "fit ce que l'Éternel considère comme juste, mais non pas d'un cœur sans partage" (2 Chroniques 25.2).

Lorsque vous vous placez devant Dieu lors de votre culte personnel, votre attitude devrait être caractérisée par :

- L'attente. Venez devant Dieu avec anticipation et espoir. Attendez-vous à vivre un bon moment de communion avec lui et à recevoir une bénédiction de ce temps passé ensemble. C'était l'attitude de David : "Ô Dieu, tu es mon Dieu ; je te cherche, j'ai soif de toi" (Psaumes 63.2).

- La révérence. Ne vous précipitez pas dans la présence de Dieu, mais préparez votre cœur en faisant silence devant lui et en laissant le calme dissiper les pensées du monde. Écoutez le prophète Habacuc : "L'Éternel, lui, se tient dans son saint Temple. Que le monde entier fasse silence devant lui !" (Habacuc 2.20 ; Psaumes 89.8).

- La fraîcheur. Soyez bien réveillé. Rappelez-vous que vous vous apprêtez à rencontrer le Créateur du ciel et de la terre, le Rédempteur des hommes. Soyez reposé et ayez l'esprit vif. La meilleure préparation à un culte personnel le matin commence la nuit précédente. Couchez-vous tôt pour être en forme pour rencontrer Dieu ; il mérite toute votre attention.

- La volonté d'obéir. Cette attitude est primordiale : vous ne démarrez pas votre culte personnel avec l'idée de choisir ce que vous ferez ou ne ferez pas, mais en étant déterminé à obéir en tous points au Seigneur. Jésus a dit : "Si quelqu'un est décidé à faire la volonté de Dieu, il reconnaîtra bien si mon enseignement vient de Dieu ou si je parle de ma propre initiative" (Jean 7.17). Présentez-vous donc devant Dieu en ayant déjà décidé de faire sa volonté quelle qu'elle soit.

Une action pour aujourd'hui
Souvenez-vous que votre état de cœur importe beaucoup plus à Dieu que vos actions, aussi bonnes soient-elles. Adoptez la bonne attitude lorsque vous vous placez devant Dieu. Rick Warren



  

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4280
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Le don silencieux rayonnera de notre être    Sam 21 Déc 2013 - 8:27

    Une main gauche qui ignore tout

Mais quand tu fais l’aumône, que ta main gauche ne sache pas ce que fait ta main droite. Matthieu 6 :3

Comment pouvons nous suivre le conseil de Jésus de laisser luire notre lumière devant les hommes afin qu’ils voient nos bonnes œuvres, Matthieu 5 :16, s’il nous dit d’autre part que notre main gauche ne doit pas savoir ce que fait la droite ? Y a-t-il une contradiction ? non, pas si nous en percevons le sens profond.

Robertson McCall a fait a ce sujet une remarque intéressante : «Montrez quand vous êtes tenté de cacher ; cachez quand vous êtes tenté de montrer.» La clé consiste à donner gloire à Dieu.

Nous devrions partager librement avec d’autres certaines choses que nous faisons, tandis que d’autres ne pourraient être racontées sans donner lieu à de l’ostentation. Nous nous interrogeons : qui en reçoit la gloire ? Les gens nous exaltent-ils, ou louent-ils l’œuvre de Dieu en nous ? nous cachons souvent la foi qui nous motive et nous mettons en avant ses manifestations. Il en résulte que les gens croient que nous sommes ainsi par nos propres forces, et que nous agissons conformément à notre bienveillance naturelle.

Nous devrions donner de telle façon que les autres voudront savoir pourquoi nous agissons de la sorte et pourquoi nous donnons de nous-même.. il ne faut pas rapporter ce qu’a fait la main droite pour que la main gauche la loue.

Faisons une expérience aujourd’hui. Chaque fois que nous sommes tentés de taire notre foi, faisons un effort concerté pour témoigner de l’espérance de notre vie, et chaque fois que nous sommes tentés d’attirer l’attention sur ce que nous avons fait, recherchons consciencieusement l’anonymat.

Le don silencieux rayonnera de notre être et le don extériorisé en intensifiera l’éclat. L.J. Ogilvie

 
 

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4280
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Que la bonté et la fidélité ne t'abandonnent pas   Sam 21 Déc 2013 - 15:42

Que la bonté et la fidélité ne t'abandonnent pas    "Que la bonté et la fidélité ne t'abandonnent pas; lie-les à ton cou, écris-les sur la table de ton coeur. Confie-toi en l'Eternel de tout ton coeur, et ne t'appuie pas sur ta sagesse; reconnais-Le dans toutes tes voies, et Il aplanira tes sentiers." Proverbes 3:3, 5-6

Le Seigneur fait ici appel à nos coeurs; Il veut que nous vivions comme Ses fils et Ses filles. Ses enseignements doivent contrôler et diriger toute notre vie, en être la source et le point de départ. Il veut que Sa volonté lie notre cou, que Sa vérité soit écrite sur la table de notre coeur. C'est seulement alors que nous trouverons grâce devant Dieu et devant les hommes.

C'est ici le premier point à considérer et à accepter: que Sa Parole et Sa volonté inspirent les pensées et les gestes de notre vie. Il nous demande de nous confier en Lui de tout notre coeur. Il peut communiquer Ses pensées à un coeur ouvert et y écrire Sa volonté; et si nous Le laissons faire, nous serons en sécurité.

Si facilement, et quelquefois même sans nous en rendre compte, nous nous appuyons d'abord sur notre propre sagesse. Nous nous laissons influencer par nos propres désirs; et quand nous faisons ensuite appel à Sa volonté et que nous désirons nous confier en Lui, il n'y a pas de réponse. L'ordre a été renversé, et les résultats de ce renversement ne peuvent être bons. Dans ce passage des Proverbes, Dieu est à la source, au point de départ; c'est Lui qui fait naître nos pensées, les contrôle et dirige ainsi nos voies.

Pour connaître le bonheur de nous confier de tout notre coeur en notre Père céleste, nous n'avons qu'à Lui remettre tout, absolument tout notre être, et renoncer à tout ce qui ne vient pas de Lui, tout ce qui n'est pas le fruit de Sa communion. Alors Sa volonté et Ses plans, même si ces derniers vont à l'encontre des nôtres, deviendront notre volonté et nos plans. Les choses seront changées; nous ne prendrons plus comme auparavant notre volonté pour la Sienne et nos plans pour les Siens.

Et le verset 2 nous dit que ceux qui suivent Ses enseignements prolongent les jours et les années de leur vie! H.E. Alexander


  

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4280
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir    Sam 21 Déc 2013 - 15:53

   « Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir ».  Actes 20 :35

La vraie façon de recevoir, c’est de donner. Chaque fois que tu ouvres ton cœur à ton frère, le Maître fait en sorte que non seulement tu ne perds rien, mais tu te trouve immensément comblé. Quand, pour l’amour de lui, tu quittes quelque chose, il l’a dit tu reçois au centuple. Et c’est strictement vrai.

Pour bien s’en rendre compte chaque chrétien devrait savoir, tout comme un physicien réduit les aliments en calories, réduire  en «éléments de bonheur selon Dieu» tous les bonheurs qu’il a. il s’apercevrait alors que des objets ou des actions qu’il croyait très féconds en bonheur ne valent rien tandis que d’autres ont un pouvoir enrichissants qu’il ne soupçonnait pas. Par exemple, il saurait que refermer ses bras sur les biens qu’on possède est une pauvre opération : tu gardes ta porte fermée afin que rien ne sorte de chez toi mais, ce faisant, tu diminues ton « bonheur selon Dieu».

Tel au contraire qui donne largement, s’il avait de bon yeux verrait, au moment où il ouvre sa porte pour faire don d’un peu de pain, d’un peu d’amour à quelques malheureux, cent fois l’équivalent de son cadeau en «bonheur selon Dieu» se faufiler dans sa maison.

Tu te rappelles ces contes de ton enfance où une bonne fée déguisée en pauvresse vient demander l’aumône à d’humbles paysans. Pour le peu qu’ils lui donnent, elle les comble de richesses.

C’est là ce que le Maître fait chaque jour. Dès qu’un pauvre cœur d’homme donne le peu qu’il a , s’oublie autant qu’il peut et aime autant qu’il sait, les écluses du ciel lui vers un grand flot, une inondation  d’un bonheur sans égal.  Philippe Vernier



  

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4280
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Employons alors le maximum du temps qui nous reste sur la terre pour agir, pour témoigner, pour faire le bien    Sam 21 Déc 2013 - 15:58

  Le temps qui passe

« Éternel ! fais-moi connaître ma fin, et la mesure de mes jours, ce qu’elle est ; je saurai combien je suis fragile. Voici, tu m’as donné des jours comme la largeur d’une main, et ma durée est comme un rien devant toi. » Psaume 39:4-5

On entend souvent autour de soi : « Encore une journée passée ! » ou « Je n’ai pas vu passer cette semaine … ou ce mois … ou cette année ! »

La fuite du temps a souvent été évoquée par les poètes et les vers de Lamartine nous reviennent en mémoire :

« Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices !
Suspendez votre cours :
Laissez-nous savourer les rapides délices
Des plus beaux de nos jours ! »

« Comme le temps passe » est même l’expression choisie par Robert Brasillach comme titre à l’un de ses ouvrages !

Mais la Bible donne d’autres accents à cette fuite inexorable du temps : « Mes jours s’en vont plus vite qu’un coureur ; ils fuient, ils ne voient pas ce qui est bon ; ils passent rapides comme les barques de jonc, comme un aigle qui fond sur sa proie » (Job 9:25-26). « La poussière retourne à la terre, comme elle y avait été, et l’esprit retourne à Dieu qui l’a donné » (Ec 12:7).

Ces paroles revêtent une autre solennité pour l’homme ! La vie est courte et quel en est le but ? Combien l’incrédule doit être tourmenté de contempler ces jours qui défilent rapidement et de ne pas savoir quelle en est la fin ! Par contre, pour le chrétien, quel bonheur de savoir que chaque jour le rapproche du moment où il sera dans la présence de son Sauveur et où il pourra enfin le contempler dans toute sa beauté !

Mais une autre question doit se poser à tout croyant : De tout ce temps que Dieu nous a donné, qu’en avons-nous fait ? À quoi avons-nous employé ces jours octroyés ? Force est de constater que nous avons souvent rencontré de l’opposition et que les occasions de témoigner de Jésus Christ étaient limitées. Employons alors le maximum du temps qui nous reste sur la terre pour agir, pour témoigner, pour faire le bien : « Marchez dans la sagesse envers ceux du dehors, saisissant l’occasion (ou rachetant le temps) » (Col 4:16). Chaque jour davantage de personnes meurent sans Christ et notre Seigneur peut revenir à chaque moment ! Plaire au Seigneur



  

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Faire le bien: Une bonne action a bien plus de valeur qu’un millier de théories brillantes.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Faire le bien: Une bonne action a bien plus de valeur qu’un millier de théories brillantes.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La bonne action ...
» un fil que je propose pour faire du papotage de bonne femme, comme on dit dans nos campagnes!! les messieurs sont les bien venus!!
» Tout finit toujours bien.
» Déclaration universelle pour le bien etre animal
» Attention aux sectes liées à la santé, au bien-être !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM ROSE D'AUTOMNE :: SELON LA PAROLE DE DIEU :: Gouttes de Rosée (Méditations journalières - un thème par semaine)-
Sauter vers: