FORUM ROSE D'AUTOMNE

L'ART DE VIVRE ET DE VIEILLIR SELON DIEU !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Forum pour quatre sites que je vous invite à visiter : La vie chrétienne: Gouttes de rosée : http://www.rosee.org/rosee - L’art de vieillir: Rose d’automne : http://www.rosee.org/rosedautomne - Vie communautaire: La roseraie: http://www.rosee.org/roseraie - Famille, Ecologie: http://www.rosee.org/famillebiblique - Bienvenue à tous ! Le but de ce forum est d'être une petite oasis pour chacun de ceux qui le visite... et Je prie le Seigneur de nous permettre de nous encourager, nous édifier et de le voir glorifié dans le partage de sa Parole, que chaque visite sur ce forum soit pour chacun de nous une bénédiction de plus dans notre vie. N’hésitons pas non plus à partager nos sujets de prières afin que plusieurs puissent intercéder avec nous… L'expression des dons de chacun est bienvenue....

Partagez | 
 

 La souffrance + une vidéo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Que faites-vous quand vous traversez ces temps difficiles ?    Sam 18 Mai 2013 - 15:12

Le dessein de Dieu

"Ceux qu’il a connus d’avance, il les a aussi prédestinés à être semblables à l’image de son Fils… " (Romains 8.29).

Est-ce que Jésus a souffert ? Est-ce que Jésus s’est parfois senti seul ? A-t-il été tenté d’être découragé ? A-t-il été incompris, calomnié et critiqué injustement ?

Si vous voyez le film de Mel Gibson, La Passion du Christ, alors vous saurez que la réponse à toutes ces questions est OUI.

Alors, qu’est ce qui pourrait nous faire croire que nous serons exempts de souffrance, de solitude, de découragement, ou de critiques injustifiées ?

La vérité est que Dieu est en train de développer en vous la personnalité de Christ, et pour y parvenir, il doit vous faire traverser toutes les circonstances de la vie qu’il a fait traverser à Christ.

Cela signifie que Dieu s’intéresse plus à votre caractère qu’à votre confort, et il est plus concerné par votre sainteté que par votre bonheur.

Donc, la question n’est pas de savoir SI vous allez traverser des périodes sombres mais plutôt QUAND vous allez les traverser.

Mais maintenant, est-ce que Dieu provoque ces tragédies ? Non. Dieu est bon, et il ne peut causer de mal ni faire du mal.

MAIS Dieu peut UTILISER ces périodes sombres et stressantes pour le bien. Il va les utiliser pour forger en vous un caractère à la ressemblance de Christ.

Alors, que faites-vous quand vous traversez ces temps difficiles ?

Refusez d’être découragé. David a dit : "Je ne crains aucun mal" (Psaume 23.4). Cela implique un choix, un acte décisionnaire. Dans les douze dernières heures de la vie de Christ, vous voyez clairement qu’il a fait le choix de suivre la volonté de Dieu. Il a fait le choix d’affronter sa peur, Il a fait le choix d’ignorer sa détresse.
Rappelez-vous que Dieu est avec vous. David a dit : "Tu es avec moi" (Psaume 23.4). Dieu n’a pas seulement promis sa puissance, il a aussi promis sa présence. Nous n’aurons jamais à affronter une sombre journée seuls. Jésus savait qu’il n’était pas seul au moment de sa Passion.

Comptez sur la protection et la direction de Dieu. David a dit dans le Psaume 23.4 que la houlette et le bâton de Dieu le rassuraient. La houlette et le bâton étaient des outils basics du berger pour protéger et guider le troupeau. Dieu sera avec vous, il vous protégera et vous guidera. Jésus aurait pu faire appel à dix mille anges. Il aurait pu demander à ses disciples de prendre les armes. Au lieu de cela, il s’est confié en Dieu pour sa propre protection et sa direction.
Peu importe qui vous êtes, que vous soyez croyant ou non. Nous traversons tous des moments difficiles. La différence pour le chrétien, alors, n’est pas l’absence d’ombre mais la présence de la Lumière. Rick Warren



:Paixpourtous:

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: L'école de la souffrance    Sam 18 Mai 2013 - 7:55

L'école de la souffrance

A propos de la souffrance : la LOUPE du bois, qui est une tumeur du bois, issue d’une blessure sur le tronc, faîte par l’homme, la nature, ou un insecte, fournit le meilleur des bois destinés au plaquage. Il est très recherché.

Dans le même registre, pour les plaquages très rares on utilise aussi la RONCE de Noyer, ce qui est la partie souterraine de l’arbre ; les racines de ces arbres sont enfouies très profondément en terre.

Cette fois dans un tout autre registre d’idée, on sait que l’huître blessée, soit par un autre mollusque, soit par l’immiscions dans sa chaire d’un grain de sable, d’un petit morceau de coquille brisée ou autre, va pouvoir ainsi à partir de cette souffrance formée en son sein, de sa plaie, une PERLE précieuse. Une huître qui n’a jamais souffert cela ne produira jamais de perle !

Enfin pour bien dompter un lion, un tigre ou tout autre animal de ce genre, il faut qu’il soit affamé ; on le sait tous, la faim est une souffrance. Ainsi affamé, le dompteur fera tout ce qu’il veut du félin. Dans ces milieux du cirque et du domptage il est bien connu qu’un animal avec le ventre plein FAIT CE QU’IL VEUT.

Le chrétien, l’âme pleine de ses assurances charnelles, n’apprend pas à faire la volonté de Dieu, il fait ce qu’il veut !

Ainsi, il arrive parfois que le Seigneur Jésus, le divin dompteur des âmes rebelles privent celles ci de leurs misérables sécurités humaines et il le fait par la SOUFFRANCE, par des épreuves amères pour notre chair !

La souffrance est une école, à laquelle la vie nous inscrit d’office ! Quelqu’un à dit : «La souffrance est une promesse que la vie tient toujours» ! Mais c’est aussi bien souvent l’occasion de se tourner vers le Dieu vivant et vrai, de venir à Jésus et de se convertir. « …Mes souffrance sont devenues mon salut… » disait un homme de la Bible, sous entendu : « Quand j’ai souffert, je me suis tourné vers Dieu et il m’a sauvé… » ! Vous tous qui souffrez, faites comme lui ! Samuel Foucart



:Paixpourtous:

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Lorsque la difficulté arrive, ce qui compte réellement c'est votre manière de l'aborder !   Sam 18 Mai 2013 - 7:50

Rester intègre quoiqu’il arrive !

"Sa femme lui dit : Tu demeures ferme dans ton intégrité ! " Job 2.9

L'intégrité est l'état de ce qui est sain, de ce qui n'a subi aucune altération. C'est le caractère, la qualité d'une personne dont la conduite et les actes sont irréprochables.

Job était un homme de cette nature. Sa droiture et son honnêteté vont être remarquées par Dieu : "Il n'y a personne comme lui sur la terre : c'est un homme intègre et droit, craignant Dieu et se détournant du mal" (Job 1.8).

Malgré toutes ses qualités, il va connaître de cruelles épreuves habilement orchestrées par le diable dont le seul objectif était de le détourner de Dieu !
Chaque personne connaîtra malheureusement au cours de sa vie son lot de douleurs et de difficultés. Qui ne fera jamais face au deuil, à la maladie, au chagrin ou autres ?

"Bien-aimés, ne soyez pas surpris comme d'une chose étrange qui vous arrive, de la fournaise qui est au milieu de vous pour vous éprouver" (1 Pierre 4.12).

Lorsque la difficulté arrive, ce qui compte réellement c'est votre manière de l'aborder ! Avec ou sans Dieu ?

Job a fait le choix de ne pas permettre à ses souffrances de remettre en cause sa dévotion envers Dieu. Il lui resta attaché: " ne pécha point et n'attribua rien d'injuste à Dieu" (Job 1.22). Dans cette attitude de confiance absolue, il vit Dieu lui rendre au décuple ce que le diable lui avait injustement dérobé.

Quelles que soient les circonstances que vous traversez, n'oubliez jamais que Dieu reste le Maître de chaque événement de votre vie. Il est capable de retourner n'importe quelle situation en votre faveur. Ainsi, vous apprendrez à découvrir davantage sa grandeur et sa puissance. " Mon oreille avait entendu parler de toi, maintenant mon œil t'a vu" (Job 42.5).

Un engagement pour aujourd'hui
Seigneur, je prends l'engagement de te rester fidèle en tout temps et en toutes circonstances ! Au nom de Jésus. Amen. Yannis Gautier



:Paixpourtous:

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Comment exprimer notre communion avec les souffrances de Christ ?   Ven 17 Mai 2013 - 16:26

Communion de ses souffrances

« Pour le connaître, lui, et la puissance de sa résurrection, et la communion de ses souffrances. » Philippiens 3:10

Trouver la mention de la communion aux souffrances de Christ après l’évocation de sa personne et de la puissance de sa résurrection, nous arrête dans notre lecture et nous conduit dans la méditation.

Bien entendu, nous ne saurions partager les souffrances expiatoires du Seigneur sur la croix. Mais nous sommes invités à avoir communion avec les souffrances qu’il a endurées dans son chemin sur cette terre et qui sont encore d’une certaine manière sa part maintenant qu’il est glorifié.

Souffrance du Seigneur qui voyait sa création gâchée par le péché et plus encore sa créature, faite à son image, asservie au péché et à la crainte de la mort.

Souffrance à cause de la haine dont il était l’objet sur la terre, signe du refus par l’homme du message d’amour de Dieu, offense directe au Père qui l’avait envoyé.

Souffrance de voir les résultats de la violence et du mensonge dans son propre peuple et même parmi ses disciples.

Comment le Seigneur a-t-il réagi à ces souffrances ? Pas autrement que par le don de soi-même en se penchant sans compter sur les malheureux pour leur apporter du soulagement, en parlant la vérité aux grands de ce monde comme aux plus modestes et en exhortant ses disciples à lui rester fidèles.

Ne souffre-t-il pas encore maintenant lorsque, dans le monde christianisé, il constate le mal qui s’étale et progresse sans que la conscience collective y trouve à redire, mais aussi lorsqu’il le discerne parmi les authentiques chrétiens qui composent son Église ?

Comment exprimer notre communion avec les souffrances de Christ ? Pas autrement qu’en adorant le Seigneur qui a souffert de tant de manières pour nous et qu’en nous penchant, comme lui, vers ceux qui souffrent afin de les lui apporter par la prière et de leur procurer, avec ses propres sentiments et autant que nous le pouvons, le soulagement spirituel, moral ou matériel dont ils ont besoin ; en nous encourageant aussi les uns les autres à lui rester attachés de tout notre cœur. Plaire au Seigneur



:Paixpourtous:

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Aucune tentation (ou épreuve) ne vous est survenue qui n’ait été humaine.    Ven 17 Mai 2013 - 8:21

Aucune tentation (ou épreuve) ne vous est survenue qui n’ait été humaine. Et Dieu, qui est fidèle, ne permettra pas que vous soyez tentés (ou éprouvés) au-delà de vos forces… 1 Corinthiens 10.13

VRAIMENT AUCUNE ?

Nous disons parfois pour excuser une faute ou un abattement prolongé : « Je n’y puis rien, c’était (ou ‘c’est’) plus fort que moi ! » Notre texte ne serait-il pas vrai ? Epreuve ou tentation peuvent-elles être au-dessus de nos forces ? Notre vécu, parfois, semble le contredire, mais il serait blasphématoire de douter de ce que Dieu dit. Or, c’est lui qui parle par la plume de Paul. De fait, combien c’est à la fois rassurant et terrifiant. Terrifiant parce que cela signifie que nos chutes ou nos découragements excessifs sont de notre propre responsabilité : car épreuve ou tentations ne sont pas au-dessus de nos forces !

Mais, en même temps, combien c’est rassurant. Ce qui me reste à affronter aujourd’hui ou demain, le Seigneur le mesure à mes forces, c’est-à-dire, en fait, à ma faiblesse. Je n’ai pas à le redouter. Mes craintes seraient de l’incrédulité. Je pourrai faire face. Les forces que Dieu me donnent et me donnera suffiront. Tout le verset insiste sur cette pensée, puisque Paul le souligne, ajoutant cette promesse : avec l’épreuve Il préparera aussi le moyen d’en sortir afin que vous puissiez la supporter.

Nous devrions connaître par coeur tout ce verset. Il peut nous servir d’arme quand nous nous sentons assaillis ou près de nous laisser écraser. R.F. Doulière



:Paixpourtous:

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Le bénéfice indiscutable de la souffrance    Jeu 16 Mai 2013 - 18:30

Le bénéfice indiscutable de la souffrance

"Dieu délivre l’affligé par son affliction même, et c’est par la souffrance qu’il le dispose à l’écouter". Job 36.15 (Bible du Semeur)

Encore aujourd’hui, beaucoup croient à tort que la souffrance est un baromètre qui permet de mesurer l’amour de Dieu envers eux. En d’autres termes, nous sommes nombreux à penser ceci : "je saurais que Dieu m’aime si les épreuves que je traverse ne sont pas trop nombreuses". Rien n’est plus loin de la vérité.

En réalité, la souffrance n’est pas un but mais un processus utile et nécessaire, par lequel Dieu prend le temps de nous rapprocher de lui, de nous transformer et de nous délivrer de cette folie qui est attachée au coeur de l’enfant (Proverbe 22.15).

Dans notre nature charnelle et corrompue héritée d’Adam, quelque chose a tout simplement tendance à se rebeller contre Dieu et sa Parole. Seule la fournaise ardente peut ôter de telles impuretés. Avez-vous plus de valeur que l’or ? Bien sûr que oui ! Réalisez-vous qu’une simple éponge ne peut suffire à ôter les impuretés et à faire briller ce précieux minerai ? Pour le raffiner et faire ressortir tout son éclat, le feu est indispensable. Le feu ne détruit jamais l’or mais consume toutes les souillures qui s’y attachent. De même, le feu de l’épreuve n’est pas fait pour vous tuer, mais uniquement pour consumer ce qui n’appartient pas à la nature de Christ en vous.

L’arrogance, par exemple, se trouve dans la nature corrompue de tous les hommes, et ce, indépendamment de leur position sociale. Avez-vous remarqué que l’orgueil n’attend pas que vous soyez parvenu au sommet pour vous tenter ? Avez-vous également constaté que vous avez plus appris à développer l’humilité, non à travers les conseils des sages, mais plutôt à travers la fournaise de la souffrance ? Assurément, il y a des vertus que seul le feu peut produire. Le psalmiste a dit : "Avant d’avoir été humilié, je m’égarais ; Maintenant j’observe ta parole". (Psaume 119.67)

Notre nature charnelle héritée d’Adam n’aime tout simplement pas se soumettre à Dieu. La Bible dit encore : "Dieu délivre l’affligé par son affliction même, et c’est par la souffrance qu’il le dispose à l’écouter" (Job 36.15).

Si Jésus a appris l’obéissance par les choses qu’Il a souffertes (Hébreux 5.8), qui sommes-nous pour vouloir être épargnés ?

En regardant en arrière de manière sincère, je suis convaincu que parmi les souffrances que vous avez endurées, il y en a certainement au moins une, en particulier, pour laquelle vous pouvez dire "Merci Seigneur. Ce fut douloureux mais nécessaire". David l’a exprimé de la manière suivante : "Pour moi, la souffrance a été une bonne chose, elle m’a appris ce que tu voulais" (Psaume 119.71).

Aucune souffrance n’est vaine. Plus vite vous apprendrez à obéir à la sagesse divine, et plus vite, Dieu ouvrira le chapitre suivant de votre destinée. Non, les ténèbres ne règneront pas toujours sur la terre !

Une prière pour aujourd’hui
Seigneur, je reconnais que tu es le maître des temps et des circonstances. Accorde-moi la grâce de ne pas demeurer ignorant en t’accusant dans les saisons de souffrance. Aide-moi à comprendre ta volonté et à me discipliner afin de t’obéir davantage. Au nom de Jésus, amen ! Yvan Castanou



:Paixpourtous:

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: De tous les côtés, à perte de vue, s'étend la souffrance.   Mer 15 Mai 2013 - 20:12

"Il envoya Sa Parole et les guérit, Il les fit échapper de la fosse." Psaume 107:20

Il envoie Sa Parole, et en Son Nom, nous la transmettons à nos semblables; c'est pourquoi nous avons besoin du toucher humain, de la sagesse et des soins qui s'apprennent à l'école du Seigneur. Alors notre travail ne ressemblera pas à ce qui est "mômier", mécanique et mercenaire.

Ce texte nous donne l'inspiration nécessaire à notre travail. Nous sommes pleinement persuadés qu'Il envoie Sa Parole pour guérir les hommes et les délivrer de ce qui les détruit. Les maux dont souffre l'humanité pèsent-ils sur nos coeurs?

Ces maux sont aussi variés que les hommes sont nombreux, mais la Parole divine offre la guérison à tous. Notre travail est de semer la Parole dans ces coeurs, sachant qu'elle ne retourne pas à Dieu sans effet, sans avoir accompli Sa volonté.

Restons dans Sa présence pour recevoir la vision de l'humanité blessée, de la multitude des coeurs meurtris, ployant sous des puissances de destruction. Et nous comprendrons que c'est maintenant le temps de l'opportunité. De tous les côtés, à perte de vue, s'étend la souffrance. Elle se manifeste quelquefois sous forme de révolte, d'imprécation ou de violence; mais l'Auteur du Livre peut nous donner la sagesse de savoir atteindre même ces coeurs-là, avec le remède pour leur blessure.

Chez d'autres, la plaie se cache sous des dehors calmes, résignés ou indifférents. Mais là aussi, si nous vivons en communion avec l'Auteur du Livre, nous saurons atteindre ces blessés.

Un tel travail n'est pas en vain. Il aura sa récompense présente et future. Bien que nous ne travaillions pas pour une récompense, il est écrit: Chacun recevra "selon le bien ou le mal qu'il aura fait, étant dans son corps". 2 Corinthiens 5:10.

Ne l'oublions pas, rester passif, c'est faire le mal. Nous sommes dans un monde profondément blessé, mais ce monde ne viendra pas à nous; ne nous faisons pas d'illusion à ce sujet. C'est à nous d'aller à lui avec la Parole que Dieu a envoyée. Et après les larmes de celui qui sème, Il nous promet la joie du moissonneur. Psaume 126:5. H.E. Alexander



:Paixpourtous:

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Pourquoi l’épreuve ?    Mer 15 Mai 2013 - 17:18

Pourquoi l’épreuve ?

« Non seulement cela, mais nous nous glorifions aussi dans les tribulations, sachant que la tribulation produit la patience, la patience l’expérience, et l’expérience l’espérance ; et l’espérance ne rend pas honteux, parce que l’amour de Dieu est versé dans nos cœurs par l’Esprit Saint qui nous a été donné. » Romains 5:3-5

Pour mieux comprendre ces versets, pensons à l’athlète qui veut gagner une médaille d’or. Que doit-il faire pour la mériter ?

1. S’astreindre à un entraînement régulier, un dur exercice qui n’est pas exempt de souffrances.

2. Participer à une « épreuve » sportive.

Le terme « tribulation » dérive d’un verbe qui signifie en grec « presser » (des olives ou du raisin). Il évoque la forte pression exercée par les ennuis extérieurs ou l’angoisse intérieure. La tribulation produit la patience (la persévérance), c’est-à-dire le fait de tenir bon pour ne pas s’effondrer pendant la course. Cette persévérance produit à son tour l’expérience, une fidélité éprouvée par des épreuves successives. Le caractère se forme en surmontant une épreuve ou un échec. Aussi, c’est toujours pour notre bien que Dieu nous éprouve (Hé 12:7).

Joseph est un exemple de mûrissement spirituel extraordinaire suite à des épreuves successives. Jeune enfant gâté par son père, inapte à exercer la moindre autorité sur autrui, il est très tôt soumis à de dures épreuves avant d’être prêt à accomplir ce que Dieu avait prévu pour lui. Il lui a fallu 22 ans pour passer d’une prison à un palais (Ps 105:18-22).

Lors d’une épreuve beaucoup de questions restent sans réponses. Dieu ne doit aucune explication à ses enfants (Job n’a reçu aucune explication, il ne savait rien de l’enjeu du drame qui se jouait). En posant des questions à Dieu, nous croyons souvent rechercher des explications alors qu’en fait nous lui demandons surtout de nous rendre des comptes. Soumettons-nous simplement à Dieu et faisons-lui confiance en toutes circonstances.

Si, sur cette terre, le Seigneur a été ému de compassion envers des hommes et des femmes qui souffraient (Mt 14:14; 20:34; Lu 7:13), il reste aujourd’hui notre souverain sacrificateur qui compatit à nos faiblesses (Hé 4:15). « Du fait qu’il a souffert lui-même, étant tenté, il est à même de secourir ceux qui sont tentés » (Hé 2:18).

Un sculpteur disait devant un bloc de marbre : « Petit à petit j’enlève tout ce qui ne ressemble pas à un cheval !. » C’est ainsi que Dieu nous façonne. Plaire au Seigneur



:Paixpourtous:

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: N’oublie pas, aussi, que tu portes cette croix en association   Mer 15 Mai 2013 - 7:58

Et ils le chargèrent de la croix, pour qu’il la portât derrière Jésus. Luc 23:26

Nous voyons en Simon, portant la croix, une image de l’œuvre de l’église â travers toutes les générations; elle est le porteur de Croix après Jésus. Remarque alors, chrétien que Jésus n’a pas souffert pour t’exclure de la souffrance. Il porte une croix non pour que tu puisses y échapper, mais pour que tu puisses l’endurer. Christ te sépare du péché, mais pas de la douleur, pas de l’affliction. Souviens-toi de ça, et attends-toi â souffrir.

Mais consolons-nous avec cette pensée, que dans notre cas, comme dans celui de Simon, ce n’est pas notre croix, mais la Croix de Christ que nous portons.

Quand tu es molesté pour ta piété, quand ta religion t’apporte l’épreuve et que tu es couvert de cruelles moqueries, alors souviens-toi ce n’est pas ta croix, c’est la Croix de Christ; et combien il est réjouissant de porter la croix de notre Seigneur Jésus ! Tu portes la croix après lui. Tu es en bonne compagnie bénie; ton chemin est marqué des empreintes des pas de ton Seigneur. La marque de son épaule rouge de sang est sur ce lourd fardeau. Charge-toi de sa croix, et il marche devant toi comme un berger marche devant sa brebis. Charge-toi de ta croix quotidiennement, et suis-le.

N’oublie pas, aussi, que tu portes cette croix en association. Certains ont dit que Simon n’a porté qu’une extrémité de la Croix et non pas la totalité. C’est très possible; Christ peut avoir porté la plus lourde part, sous la poutre transversale, et Simon avoir porté la plus légère extrémité. Certainement qu’il en est ainsi pour toi; tu ne portes que le bout léger de la Croix, Christ a porté le bout le plus lourd.

Et souviens-toi, même si Simon n’a porté la Croix qu’un très petit moment, elle lui a donné en retour un honneur durable. De même ainsi la Croix que nous portons c’est seulement pour un peu de temps tout au plus, et alors nous recevrons la couronne, la Croix.

Sûrement nous devrions aimer la Croix, et, au lieu de la repousser, la considérer très chère, précieuse, quand elle produit pour nous au-delà de toute mesure un poids éternel de gloire. Ch Spurgeon



:Paixpourtous:

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Les difficultés s'accumulent...   Mer 15 Mai 2013 - 7:54

"Je resterai néanmoins à Ephèse jusqu'à la Pentecôte; car une porte grande et d'un accès efficace m'est ouverte, et les adversaires sont nombreux." 1 Corinthiens 16:8-9

Pour l'apôtre, la pression de l'adversité était nécessaire à la manifestation de la puissance de Dieu. Les deux choses étaient inséparables. Il savait que les clés de la porte étaient entre les mains de Dieu et non pas des hommes. En effet, c'est Lui qui ferme et personne n'ouvre, c'est aussi Lui qui ouvre, et personne ne ferme.

Paul n'a pas vécu à l'abri, comme une plante de serre; au contraire, il était constamment exposé à la tempête. Ne nous étonnons pas si les vents contraires soufflent contre nous. Les adversaires sont les instruments inconscients dont Dieu Se sert pour nous mieux faire connaître Sa puissance; ils sont aussi la clé que Dieu emploie pour ouvrir la porte, Sa porte.

Les adversaires de Paul sont mentionnés à plusieurs reprises. Il y avait ceux qui s'endurcissaient et qui décriaient la voie du Seigneur; c'étaient les gens religieux qui, tout en possédant la Parole de l'Ancien Testament, s'opposaient à Dieu. Il y avait aussi les spirites qui exerçaient un pouvoir occulte; certains imitèrent même l'apôtre. Actes 19:1-19. Une troisième source d'adversité nous est révélée dans 2 Corinthiens 1:8, où l'apôtre parle de ses souffrances personnelles, physiques et morales, ajoutées à toute la méchanceté des hommes. Mais toutes ces difficultés ne faisaient qu'augmenter sa foi et son obéissance avec, pour résultat, qu'un grand nombre entendait la Parole du Seigneur, qui prévalait.

Rien, absolument rien n'arrêtait ce combattant. Dans toutes les circonstances il voyait une opportunité de plus pour servir Dieu et faire triompher Sa Parole. L'adversité et les adversaires étaient ses marchepieds sur le chemin de la victoire.

Que nos coeurs acceptent cet esprit de triomphe et que nos yeux s'ouvrent aux opportunités qui ne manquent pas dans les moments critiques. Les difficultés s'accumulent, et le nombre des adversaires augmente. C'est là notre espérance de succès, car c'est ainsi que Dieu nous ouvre la porte que personne ne ferme!

Saisissons la grande opportunité qui est devant nous! Méditation biblique quotidienne par H.E. Alexander



:Paixpourtous:

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne


Dernière édition par Josy le Mer 15 Mai 2013 - 17:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: la création tout entière soupire et souffre    Mar 14 Mai 2013 - 17:09

Vivre dans un monde déchu

"[...] la création tout entière soupire et souffre [...]." Romains 8.22

Rien n'est parfait dans ce monde, parce que le péché a laissé sa marque partout. Il suffit de regarder le monde physique autour de nous pour le constater. Les catastrophes naturelles et les difformités sont omniprésentes. Nous vivons sur une planète brisée, qui n'a plus rien de sa perfection initiale.

Avant l'entrée du péché dans le monde, il n'y avait pas de tremblements de terre, de raz-de-marée, d'ouragans, de tempêtes ou de phénomènes météorologiques extrêmes. Il régnait un équilibre parfait dans la nature.

Mais, avec le péché d'Adam et Ève, "la création a été soumise à la vanité [...]" (Romains 8.20). Ou, comme le dit une version anglaise : "La création est soumise à la confusion". La confusion règne tout autour de nous, dans la nature, chez les animaux et chez les êtres humains.

Dieu n'a jamais voulu que les animaux et les humains souffrent d'anomalies et de difformités, de ruptures d'ADN. Pourtant nous avons tous des problèmes génétiques à un degré ou un autre. Aucun corps ne fonctionne à la perfection.

Les effets du péché originel se voient encore d'une autre manière : je veux parler de la décadence physique et de la mort. Avec le péché, la mort est entrée dans le monde ; c'est pourquoi tout se dégrade et finit par mourir. Salomon, le plus grand sage de tous les temps, l'a résumé ainsi : "Aucun homme n'a le pouvoir de retenir sa vie et personne ne peut reculer le jour de sa mort" (Ecclésiaste 8.8).

Mais cela ne nous empêche pas d'essayer ! Les êtres humains se donnent beaucoup de mal pour retarder leur vieillissement avec des crèmes, des lotions, des injections de Botox, la chirurgie esthétique, et j'en passe. Pourtant, malgré tous nos efforts, "[...] notre être matériel se détruit peu à peu [...]" (2 Corinthiens 4.16). C'est inévitable. C'est même une loi de la science. Le deuxième principe de la thermodynamique stipule que tout se dégrade.

Je sais qu'il existe des messages plus encourageants ! Nul n'est besoin de vous rappeler que votre corps vieillit et décline peu à peu. Mais il y a un espoir. Nous pouvons remercier Dieu, parce qu'il ne nous laissera pas pour toujours dans ce monde imparfait.

Quand nous sommes confrontés à la tristesse, au chagrin, à la souffrance, aux impasses et au découragement, n'oublions pas ceci : Dieu nous prépare un endroit meilleur. Il veut que nous vivions pour toujours avec lui dans un ciel parfait, où il n'y aura plus ni peine ni larmes.

Une action de grâces pour aujourd'hui La Bible nous dit : "[...] Quand le corps est mis en terre, il est mortel ; quand il ressuscitera, il sera immortel. Quand il est mis en terre, il est misérable et faible ; quand il ressuscitera, il sera glorieux et fort" (1 Corinthiens 15.42-43). Et ça, c'est une bonne nouvelle ! Rick Warren



:Paixpourtous:

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: la foule lui criait des insultes, s'amusant de ses souffrances   Mar 14 Mai 2013 - 8:14

Vous avez l’impression que Dieu vous a abandonné

"Celui qui n'a pas connu le péché, il l'a fait devenir péché pour nous, afin que nous devenions en lui justice de Dieu." 2 Corinthiens 5.21

Quand vous avez l'impression que Dieu vous a abandonné et que vous continuez néanmoins à lui faire confiance en dépit de vos sentiments, vous l'adorez au niveau le plus profond.

Souvenez-vous de ce que Dieu a déjà fait pour vous. Même s'il n'avait jamais rien fait d'autre, il mériterait que vous le louiez continuellement jusqu'à la fin de vos jours à cause de ce que Jésus a accompli pour vous sur la croix. Le Fils de Dieu est mort pour vous ! Existe-t-il une raison plus merveilleuse de l'adorer ?

Nous avons malheureusement tendance à oublier les détails cruels du sacrifice de Jésus. La familiarité engendre la complaisance. Avant même d'être crucifié, le Fils de Dieu a été dévêtu, battu jusqu'à en être presque méconnaissable, fouetté, injurié et hué, couronné d'épines et la cible des crachats méprisants des soldats. Malmené et raillé par des hommes sans cœur, il a été traité pire qu'un animal.

Puis, alors qu'il était presque inconscient à cause de tout le sang qu'il avait perdu, on l'a forcé à porter une lourde croix jusqu'au sommet d'une colline. Là, on l'a cloué au bois, où il a enduré le supplice long et atroce de la mort par crucifixion. Alors que la vie le quittait lentement, la foule lui criait des insultes, s'amusant de ses souffrances et le mettant au défi de se sauver lui-même.

Ensuite, alors que Jésus prenait sur lui tous les péchés et la culpabilité de l'humanité, Dieu s'est détourné de ce spectacle horrible. Au comble du désespoir, Jésus s'est écrié : "Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné ?" Jésus aurait pu se sauver lui-même - mais dans ce cas, il n'aurait pas pu vous sauver, vous.
Les paroles sont impuissantes à décrire l'horreur de ce moment. Pourquoi Dieu a-t-il permis et supporté un traitement aussi atroce ? Pourquoi ? Pour vous éviter de passer l'éternité en enfer et vous permettre de partager sa gloire à jamais ! La Bible dit : "Celui qui n'a pas connu le péché, il l'a fait devenir péché pour nous, afin que nous devenions en lui justice de Dieu".

Une action pour aujourd'hui
Jésus a renoncé à tout pour que vous puissiez tout avoir. Il est mort pour que vous viviez éternellement. Ce fait à lui seul mérite que vous le louiez sans cesse et lui rendiez grâces. Rick Warren



:Paixpourtous:

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Tentation, épreuve ou correction ?   Lun 13 Mai 2013 - 16:46

… l’épreuve de votre foi produit la patience. Jacques 1.3

TENTATION, EPREUVE OU CORRECTION ?

Le mot grec ici traduit « épreuve » est rendu ailleurs « tentation ». Il a effectivement les deux sens, tant il est vrai que l’épreuve représente en même temps une tentation, et que la tentation n’est permise par Dieu que pour mettre notre foi « à l’épreuve ». Il arrive aussi que les difficultés rencontrées soient voulues du Seigneur pour nous corriger.

Au sein de la difficulté, demandons-nous à quelle catégorie elle appartient, afin que notre manière de l’accueillir la rende aussi profitable que possible.

Est-ce une tentation, qu’elle éveille en nous la volonté de combattre et de vaincre ; est-ce une épreuve ? Cultivons-y la patience ou persévérance, sachant et nous réjouissant de ce que tel est son fruit normal (Romains 5.3,4) ; si nous y reconnaissons une correction, humilions-nous, repentants, mais avec une même reconnaissance.

Car épreuve, tentation et correction représentent les diverses manières dont Dieu nous met à son école pour nous former, nous façonner, nous corriger. Aucune n’est superflue et ne doit demeurer stérile. Notre manière de la vivre en fait toute l’efficacité. Chacune doit, au moins, nous jeter plus étroitement dans les bras divins, nous rendre plus étroitement et constamment dépendants de Lui.

A travers épreuve, tentation ou correction, c’est comme des fils que Dieu nous traite. Cela ne nous permet-il pas de les considérer comme autant de sujets de joie complète ? R.F. Doulière



:Paixpourtous:

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Le chrétien et la souffrance   Lun 13 Mai 2013 - 7:53

Le chrétien et la souffrance

Ainsi, que ceux qui souffrent selon la volonté de Dieu remettent leurs âmes au fidèle créateur, en faisant ce qui est bien. 1 Pierre 4, v. 19

Rechercher la souffrance est répréhensible, mais choisir la volonté de Dieu, même si elle implique la souffrance, est tout autre chose. Aucun chrétien normal ne recherche la souffrance pour elle-même; comme Jésus, il recherche la volonté de Dieu, dut-il en souffrir. Un chrétien ne doit jamais s'immiscer dans la vie d'un autre chrétien, pour interrompre la discipline de la souffrance.

Un chrétien qui fortifiera les autres chrétiens, et les affermira, réjouit le Seigneur.
Ceux qui nous font du bien ne sont pas ceux qui s'apitoient sur nous; ceux-là, au contraire, gênent notre marche, car en nous plaignant ils affaiblissent notre énergie.

Un chrétien ne peut comprendre un autre chrétien que s'il se tient tout près du Sauveur. Si nous laissons un frère nous témoigner de la sympathie, aussitôt nous pensons: " Dieu me traite durement. " C'est pourquoi Jésus a dit que la pitié de soi vient du diable (Matthieu 16, v. 23). Ne calomnions pas Dieu; il est facile de le faire car Dieu ne se défend pas, ne se venge jamais. Ne vous imaginez pas que Jésus éprouvait le besoin qu'on s'apitoie sur lui pendant sa vie terrestre. Il refusait la sympathie des hommes, car il savait trop bien, dans sa sagesse, que personne sur la terre ne pouvait comprendre son cœur. Il ne cherchait de sympathie qu'auprès de son Père et des anges du ciel (Luc 15, v.10).

Remarquez que Dieu semble parfois " gaspiller " ses serviteurs. Au point de vue humain, il les place à des endroits où ils semblent inutiles. Nous disons: " Dieu me veut ici parce que je suis tellement utile! " Mais Dieu place ses serviteurs là où ils pourront le glorifier; et nous n'avons pas à en juger nous-mêmes : il sait ce qu'il fait. O. Chambers



:Paixpourtous:

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Les joies du Ciel compenseront sûrement les peines, les chagrins de la terre   Dim 12 Mai 2013 - 17:42

: Parce que nous regardons, non point aux choses visibles, mais â celles qui sont invisibles; 2Co 4:18

Dans notre pèlerinage chrétien il est bon, pour la plupart d’entre nous, de regarder devant. C’est dans l’avenir que réside la Couronne, et en avant tel est le but. Le futur doit, après tout, être le grand objet de l’attention de l’oeil de la foi. En regardant dans le futur nous voyons le péché ôté, le corps du péché et la mort sont détruits, l’âme devenue parfaite et propre â être partenaire de l’héritage des saints dans la lumière.

Regardant encore plus loin, l’oeil illuminé du croyant peut voir la rivière de la mort passée, le fleuve des ténèbres franchi, et les collines de la lumière atteintes sur lesquelles se trouve la cité céleste. Il se voit lui-même entrer à l’intérieur des portes de perles, acclamé comme étant plus que vainqueur, couronné par les mains de Christ, et étreint par les bras de Jésus; glorifié avec lui, et destiné à s’asseoir ensemble avec lui sur son trône, de même qu’il a vaincu et qu’il s’est assis avec le Père sur son trône. La pensée de ce futur doit bien soulager les ténèbres du passé et l’obscurité du présent.

Les joies du Ciel compenseront sûrement les peines, les chagrins de la terre. Silence, silence mes doutes! La mort n’est qu’un ruisseau étroit, et tu l’auras bientôt franchi.

Le temps combien court, l’éternité combien longue! La mort combien brève, l’immortalité combien interminable! Je mange dès maintenant des grappes d’Eschol, et bois par petite gorgées du puits qui est â l’intérieur de la porte.

La route est si courte! Je serai bientôt là. Quand le monde déchire mon cœur avec ses orages les plus lourds de soucis, mes pensées joyeuses me transportent vers le Ciel, je trouve un refuge hors du désespoir.

La vision de l’éclat de la foi me soutiendra jusqu’à ce que le pèlerinage de la vie soit passé; les craintes peuvent me tenailler et les afflictions me faire souffrir, J’atteindrai ma maison à la fin. Ch. Spurgeon



:Paixpourtous:



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: La souffrance + une vidéo   Dim 12 Mai 2013 - 7:07

  Bien-aimés,

La Bible considère la souffrance, dans un monde que Dieu a créé bon, comme une intrusion. Lorsque le péché y est entré, la souffrance a suivi sous des formes variées : conflits, douleurs, décrépitude, dur labeur et mort.
L’œuvre du Christ est de libérer les hommes de la souffrance, de la mort et du péché.
Bien que Satan ait le pouvoir de faire souffrir les hommes, il agit seulement sous le contrôle de Dieu qui abolira finalement la souffrance dans les nouveaux cieux et la nouvelle terre.
Le fardeau de la souffrance a toujours été vivement ressenti par le peuple de Dieu et a donc dû être mis en relation avec les réalités que sont l’amour et la justice de Dieu.
La vraie foi est capable d’attendre sans comprendre les buts recherchés par Dieu au travers de la souffrance et peut trouver dans la présence et la bonté de Dieu une réponse qui l’emporte sur l’amertune même de la douleur.
Le livre de Job montre une personne se débattant avec le problème de parvenir à une sérénité qui lui permette de triompher de ses malheurs sans toutefois être capable d’en expliquer la raison.
La souffrance peut être une conséquence directe du péché, une punition de Dieu ou un moyen au travers duquel les hommes sont éprouvés et purifiés...
Les auteurs du Nouveau Testament voient dans la souffrance des chrétiens une participation aux souffrances du Christ et l’acceptent comme faisant partie de leur appel à le servir
. LLB_DBT

Bien à vous tous, Josy

Avant de considérer la souffrance considérons en tout premier les souffrances de Christ :

"Jésus ... en échange de la joie qui lui était réservée, à souffert la croix, méprisé l'ignominie, et s'est assis à la droite du trône de Dieu." Hébreux 12:2

Ô pensée sublime qui fait fondre le cœur de pierre ; cette joie qui lui était réservée était principalement de sauver son peuple ! Je sais qu'il s'agissait de la joie d'accomplir la volonté du Père, de le retrouver sur le trône divin et d'être amené à la perfection par la souffrance.

Connaissez-vous la joie qu'il y a à faire du bien aux autres ? Je vous plains si vous ne la connaissez pas car elle est une des plus douces de celles que Dieu a laissées dans le désert de ce pauvre monde. Avez-vous déjà ressenti la joie qu'il y a à utiliser ses biens pour les pauvres, à consacrer son argent  au Seigneur pour qu'Il allège le sort de l'affamé ? C'est la joie qu'éprouva Jésus; la joie de nous nourrir avec le pain du ciel; la joie de revêtir de pauvres pécheurs dénudés avec sa propre justice; la  joie de préparer des demeures dans les cieux pour des âmes sans abri; la joie de nous délivrer de la prison de l'enfer et de nous donner les joies éternelles du ciel.

Mais pourquoi faire cela pour nous ? Ni vous ni moi ne méritons rien de ses mains. Quand je vois la cène de Golgotha, et me souviens que Christ est là pour les péchés des siens, je ne vois pas Pilate, mais c'est moi qui marchande pour vendre Christ. Je n'entends pas les cris des juifs, mais le cri de mes péchés qui demande sa crucifixions. Je ne vois pas les clous cruels, mais plutôt mes iniquités qui le fixent sur la croix. Ce n'est pas la lance qui lui perce le coté, mais mon incrédulité.

Je sais que j'ai percé mon Sauveur, que je l'ai crucifié. Mais, d'une manière étrange, le sang que j'ai répandu me lave de mes péchés, et je suis accepté par Dieu dans le Bien-aimé. Pouvez-vous comprendre cela ? "En échange de la joie qui lui était réservée." Ch. Spurgeon



Psaume 23



Sujet développé chaque jour de la semaine sur ce forum:
http://rosedautomne7.forumactif.com/t2934-la-souffrance-une-video#6542

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne


Dernière édition par Josy le Ven 13 Déc 2013 - 16:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La souffrance + une vidéo   

Revenir en haut Aller en bas
 
La souffrance + une vidéo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vidéo abattoir en Angleterre à faire tourner !
» Vidéo documentaire "Galaxies"
» Vidéo "Aux confins de l'univers"
» Vidéo documentaire "La Lune"
» Quelques vidéos, suggestions de lecture et conseils divers pour débuter

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM ROSE D'AUTOMNE :: SELON LA PAROLE DE DIEU :: Gouttes de Rosée (Méditations journalières - un thème par semaine)-
Sauter vers: