FORUM ROSE D'AUTOMNE

L'ART DE VIVRE ET DE VIEILLIR SELON DIEU !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Forum pour quatre sites que je vous invite à visiter : La vie chrétienne: Gouttes de rosée : http://www.rosee.org/rosee - L’art de vieillir: Rose d’automne : http://www.rosee.org/rosedautomne - Vie communautaire: La roseraie: http://www.rosee.org/roseraie - Famille, Ecologie: http://www.rosee.org/famillebiblique - Bienvenue à tous ! Le but de ce forum est d'être une petite oasis pour chacun de ceux qui le visite... et Je prie le Seigneur de nous permettre de nous encourager, nous édifier et de le voir glorifié dans le partage de sa Parole, que chaque visite sur ce forum soit pour chacun de nous une bénédiction de plus dans notre vie. N’hésitons pas non plus à partager nos sujets de prières afin que plusieurs puissent intercéder avec nous… L'expression des dons de chacun est bienvenue....

Partagez | 
 

 Des Pierres + Une vidéo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: omme des pierres vivantes, édifiez-vous pour former une maison spirituelle,    Sam 20 Avr 2013 - 15:19

"Vous-mêmes, comme des pierres vivantes, édifiez-vous pour former une maison spirituelle, un saint sacerdoce, afin d'offrir des victimes spirituelles, agréables à Dieu par Jésus-Christ." 1 Pierre 2:5

Dans l'Epître aux Ephésiens, l'Eglise de Christ est comparée à un édifice, un temple, une maison spirituelle. A travers les siècles, le plan de Dieu pour la vie de tous Ses rachetés est qu'ils fassent partie de cette maison spirituelle; si l'ennemi a réussi à empêcher la pleine réalisation de ce plan, nous connaissons néanmoins l'unité en Christ avec tous les vrais enfants de Dieu, où qu'ils se trouvent.

Avec eux, nous formons cet édifice spirituel, où chaque pierre occupe sa place définie, dans une harmonie complète, parce que chaque vie connaît sa raison d'être là, sans vouloir autre chose. Chaque pierre est une pierre vivante – un paradoxe – non seulement régénérée, mais façonnée pour remplir le poste qui lui est désigné; son travail s'emboîte dans celui des autres, mais en dépend aussi. Chaque pierre vivante sait que tout ce qu'elle a et tout ce qu'elle fait est par grâce, que rien n'est dû à ses mérites, ses capacités ou son initiative privée. Elle reçoit son travail et la capacité de l'accomplir de Jésus-Christ Lui-même; loin d'être un élément de discorde ou de plainte, son activité s'harmonise entièrement avec ce qui est confié aux autres et complète la structure de l'édifice.

Aucune de ces pierres vives ne convoite la place d'une autre pierre, l'entrée de chacune d'elle dans la structure de l'ensemble est un élément nécessaire à l'accomplissement de la vocation de la maison. L'état spirituel de chaque pierre a sa répercussion sur tout l'édifice, en souffrance ou en bénédiction. Personne ne vit pour lui-même, mais chacun vit pour les autres. Dans la maison, la discipline intime et mutuelle est une source de force et un élément de paix.

Les membres de cette maison forment un sacerdoce spirituel; ils s'unissent pour offrir des sacrifices agréables à Dieu par Jésus-Christ. Et ces sacrifices sont des vies livrées, des actes de renoncement et de dévouement des uns envers les autres, la prière, et le témoignage rendu devant le monde.

Telle devrait être l'Eglise de Christ. Sommes-nous vraiment une pierre vive dans cet édifice? Méditation biblique quotidienne par H.E. Alexander




_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Et je vous donnerai un cœur de chair   Sam 20 Avr 2013 - 8:23

Et je vous donnerai un cœur de chair. {Ezékiel 36:26}

Un cœur de chair est reconnu par sa position en ce qui concerne le péché. Avoir laissé vagabonder son imagination, ou avoir permis à un désir sauvage de s’attarder ne serait-ce qu’un moment, est tout à fait suffisant pour faire qu’un cœur de chair soit chagriné devant le Seigneur.

Le cœur de pierre considère une grande iniquité comme n’étant rien, mais pas le cœur de chair. Si à droite ou à gauche je m’égare, à ce moment-là, Seigneur, blâme-moi ; et laisse-moi pleurer avec amertume, pour avoir chagriné ton amour.

Le cœur de chair recherche la volonté de Dieu. Mon maître « Moi je » est un grand fanfaron, et il est dur de le soumettre à la volonté de Dieu ; mais lorsque le cœur de chair est donné, la volonté frissonne comme une feuille tremble à chaque souffle de l’air, et se courbe comme un roseau à chaque brise de l’Esprit de Dieu.

La volonté naturelle est un acier froid, dur, qui ne peut pas être mis en forme par le marteau, mais la volonté renouvelée, comme le métal chauffé, est bientôt transformée par la main de la grâce. Dans le cœur de chair il y a une tendresse des affections. Le cœur dur n’aime pas le Rédempteur, mais le cœur renouvelé brûle avec affection envers lui…

Un cœur tendre est la meilleure défense contre le péché, et la meilleure préparation pour le ciel. Un cœur renouvelé se tient sur sa tour de garde et cherche la venue du Seigneur Jésus. Est-ce que vous avez ce cœur de chair ? Ch. Spurgeon




_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Ce que le monde estime une folie est la pierre angulaire de la foi chrétienne   Ven 19 Avr 2013 - 16:37

Suivre Jésus sans compromis

"[...] Le prophète est fou, l'homme inspiré a le délire à cause de la grandeur de ta faute et d'une grande haine." Osée 9.7

Paul était arrivé à cette conclusion audacieuse : "Nous sommes fous à cause de Christ" (1 Corinthiens 4.10). Nombreux étaient ceux qui pensaient que les chrétiens avaient perdu le contact avec la réalité. Qu'ils croyaient des choses absurdes, qui défiaient la logique.

De même, de nombreux contemporains du prophète Osée pensaient que les prophètes étaient fous, que les hommes inspirés avaient perdu la raison. Leur folie, estimaient-ils, les amenait à conspuer le peuple à cause de ses nombreux péchés et parce qu'il n'avait que de la haine pour ceux qui aimaient Dieu.

Mais, comme l'enseigne Paul, Dieu utilise les choses que le monde considère comme folles pour "sauver les croyants" (1 Corinthiens 1.21). En fait, il "a choisi les choses folles du monde pour confondre les sages" (1 Corinthiens 1.27). Ce que le monde estime une folie est la pierre angulaire de la foi chrétienne : "Dieu n'a-t-il pas frappé de folie la sagesse du monde ?" Et "la parole de la croix est folie pour ceux qui périssent ; mais pour nous qui sommes sauvés, elle est puissance de Dieu" (1 Corinthiens 1.18-29).

Combien souvent nous retrouvons ce schéma dans le monde ! Les gens se laissent facilement prendre par les façons d'être et les styles qui sont à la mode ou qui semblent "normaux". Mais si nous voulons être sages dans les choses de Dieu, nous devons lui faire confiance... entièrement. Nous devons croire sa Parole, même si c'est une folie aux yeux du monde. Si nous faisons entièrement confiance à Dieu, nous découvrirons que sa "folie" est la clé des richesses éternelles. D'une "sagesse" que le monde ne peut pas comprendre.

Ne soyez pas surpris aujourd'hui si le monde se moque de vous. S'il ne comprend pas votre foi. Prenez l'engagement ferme et sans compromis de suivre Jésus, quoi que les autres puissent dire. Répondez à l'appel d'être "fou pour Christ".

Une prière pour aujourd'hui Père, je veux m'engager fermement à te suivre et te servir. Je crois que ta Parole est la vérité. Je ne veux pas transiger avec le monde. Donne-moi de l'audace. Au nom de Jésus. Amen. John Roos




_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: En nous « approchant (du Seigneur), pierre vivante, rejetée par les hommes   Ven 19 Avr 2013 - 16:33

S’approcher du Seigneur

« Pour moi, m’approcher de Dieu est mon bien. » Psaume 73:28

Dans le tourbillon de la vie actuelle, dans la multiplicité des occupations, sans parler des distractions, il est bien difficile de trouver le temps de nous approcher de Dieu. Et le diable sait très bien se servir de toute occasion pour nous en éloigner.

À première vue, ce ne sont que de petites choses qui viennent comme un voile léger entre le Seigneur et nous. Mais lorsqu’elles s’accumulent, elles obscurcissent la lumière.

Il importe donc, à tout âge, mais spécialement dans la jeunesse, de prendre le temps nécessaire chaque matin (autant que cela est possible, sinon à un autre moment précis de la journée) de nous approcher du Seigneur, pour l’écouter et lui parler.

« Bienheureux celui que tu fais approcher » (Ps 65:4), disait David. C’est une grâce que Dieu nous fait de pouvoir nous approcher de lui. À nous de la saisir !

À travers les évangiles, combien de personnes se sont approchées de Jésus pour être guéries, l’un de sa lèpre, l’autre de sa cécité, l’autre encore pour que sa fille soit sauvée.

« Approche-toi pour entendre », disait l’Ecclésiaste (Ec 5:1). Les publicains et les pécheurs le faisaient (Lu 15:1), mais aussi les disciples, pour recevoir les enseignements de Jésus (Mt 5:1), ou pour qu’il leur explique ce qu’ils n’avaient pas compris (Mt 13:10).

« Approchons-nous donc avec confiance du trône de la grâce ». Dans quel but ? « Afin de recevoir miséricorde et de trouver grâce, pour recevoir du secours au moment opportun » (Hé 4:16). Miséricorde, grâce, secours, tout cela nous le recevons en nous approchant de notre Seigneur glorifié. Mais que pouvons-nous lui apporter en retour ?

En nous « approchant (du Seigneur), pierre vivante, rejetée par les hommes, mais choisie et précieuse auprès de Dieu », nous pouvons « offrir des sacrifices spirituels, agréables à Dieu par Jésus Christ » (1Pi 2:4-5) : non seulement notre adoration, mais aussi notre service.

Il y a une œuvre à accomplir, un service que le Seigneur nous confie. Ex 36 parle de « tous ceux que leur cœur porta à s’approcher de l’œuvre, pour la faire » (Ex 36:2). Il s’agit de venir travailler à la maison de Dieu, comme le disait le prophète Aggée : « Montez à la montagne et apportez du bois (évangélisation), et bâtissez la maison (édification) ; et j’y prendrai plaisir et je serai glorifié » (Ag 1:8). Plaire au Seigneur




_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Des pierres spécifiques   Ven 19 Avr 2013 - 7:57

L’appel spécifique de Dieu pour vous

"Il portera sur son cœur les noms des fils d'Israël, gravés sur le pectoral du jugement, pour en conserver à toujours le souvenir devant l'Éternel." Exode 28.29 (Louis Segond)

Difficile d'imaginer comment Dieu aurait pu être plus précis. Il avait expliqué à Moïse que le pectoral du jugement devait être fabriqué par un artisan habile, qui devait utiliser des pierres spécifiques, un tissu particulier, selon un ordre précis.

Moïse avait pourtant le choix : il aurait pu être tenté de prendre un raccourci et de ne pas être si précis. Il aurait pu se demander pourquoi Dieu était si spécifique. Mais Moïse résista à cette tentation et obéit à Dieu. Par la suite, l'objectif de Dieu devint clair : l'arrangement spécifique demandé était destiné à rappeler à Aaron que chaque fois qu'il se présentait devant Dieu, il portait le "jugement des fils d'Israël sur son cœur". Dieu savait ce qu'il faisait.

Dieu opère de la même manière dans la vie de chacun d'entre nous. Il a un but unique pour chaque personne et prépare chacun de manière unique. Pourtant, beaucoup ne coopèrent pas avec Dieu, ou ne lui donnent pas le meilleur. D'autres lui résistent ou ne lui font pas confiance lorsqu'il s'agit de la direction de leur vie. Dieu veut cependant que nous comprenions qu'il sait ce qu'il fait. Nous devons coopérer avec lui et croire qu'il va réaliser ses objectifs uniques pour nous.

Aujourd'hui, prenez au sérieux l'appel de Dieu dans votre vie. N'empruntez pas de raccourci, n'acceptez rien d'autre que le meilleur que vous puissiez donner. Faites toutes choses comme pour Dieu. Ne laissez pas libre cours au doute mais recherchez à accomplir chaque tâche fidèlement, même si vous ne comprenez pas tout ce que Dieu fait. Que votre objectif soit de lui plaire et d'accomplir les plans qu'il a pour vous. Croyez en lui. Faites-lui confiance. Et obéissez à sa Parole. A toute sa Parole.

Une prière pour aujourd'hui
Père, merci pour ton appel dans ma vie. Utilise-moi. Dirige-moi. Aide-moi à être fidèle avec le temps, les talents et les biens que tu m'as donnés. Je te donne ma vie. Au nom de Jésus. Amen. John Roos




_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Comme des pierres vivantes, êtes édifiés une maison spirituelle   Jeu 18 Avr 2013 - 16:15

Sainte sacrificature

Vous mêmes aussi, comme des pierres vivantes, êtes édifiés une maison spirituelle, une sainte sacrificature, pour offrir des sacrifices spirituels, agréables à Dieu par Jésus Christ. 1Pierre 2:5

L’apôtre Pierre s’adressant aux chrétiens d’origine juive dispersés dans le Moyen-Orient leur déclarait : « Vous qui n’étiez pas un peuple mais qui maintenant êtes le peuple de Dieu » (1Pi 2:10). En effet, comme Juifs, ils avaient par leur rébellion perdu tout droit à être le peuple choisi. Mais comme chrétiens, avec tous ceux qui, Juifs ou non, sont nés de nouveau, ils avaient l’immense privilège d’être « le peuple de Dieu. » Ce peuple, pour l’instant encore sur la terre, a deux missions qui sont ses raisons d’être ;

offrir des sacrifices spirituels agréables à Dieu par Jésus Christ … (1Pi 2:5)

-annoncer les vertus de celui qui nous a appelés … (1Pi 2:9)

C’était déjà les deux raisons d’être du peuple d’Israël. Dieu l’avait mis à part pour être un peuple d’adorateurs qui chante sa louange et un témoignage vis-à-vis des autres peuples. Ainsi qu’il en est advenu pour tout ce qui est confié à l’homme, la faillite a été totale, malgré la fidélité et la patience de Dieu.

C’est en tant que sainte sacrificature que nous devons remplir la première mission. Contrairement à ce qui se passait en Israël où la sacrificature était réservée à la famille d’Aaron, chacune « des pierres vivantes », c’est-à-dire chacun des croyants qui composent « la maison spirituelle », participe à ce service.

Les sacrifices offerts sont spirituels c’est-à-dire produits par le Saint Esprit : la louange, l’adoration certes, mais aussi l’offrande de nos corps (Ro 1:1) et de nos biens (Hé 13:16).

Insistons sur le fait qu’il s’agit d’une « sainte sacrificature » c’est-à-dire d’un peuple que Dieu a mis à part pour lui et qu’il fait participer à sa sainteté (Hé 12:10). Laissons-nous donc former par Dieu afin que nous puissions lui offrir ce qui le réjouit et non ce qui vient de la chair.

Louons Dieu de nous avoir ouvert une telle relation avec lui, et donné, avec le Saint Esprit, la possibilité d’en jouir pleinement ! Plaire au Seigneur




_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Comme la maison a besoin de chaque pierre, comme l’océan a besoin de chaque goutte...   Jeu 18 Avr 2013 - 8:40

A quoi donc puis-je servir ?

Je livre ici le texte d’une réflexion qui m’a fait... réfléchir. En voici le contenu:

Souvent, on se demande bien ce qu’on fait sur la terre. d’autant plus que notre influence paraît bien petite. Nous parlons à une dizaine d’amis, à nos parents, et encore ! Il nous semble que notre influence sur le monde est vraiment microscopique. Alors, que faire et que penser ? Pour répondre à cette question, voici quelques considérations

- Si la pierre disait : ce n’est pas une pierre qui peut monter un mur... il n’y aurait pas de maison.

- Si la goutte disait : ce n’est pas une goutte d’eau qui peut faire une rivière. il n’y aurait pas d’océan.

- Si le grain disait : ce n’est pas tin grain de blé qui peut ensemencer un champ, il n’y aurait pas de moisson.

- Si l’homme disait : ce n’est pas un geste d’amour qui peut sauver l’humanité, il n’y aurait jamais d’amitié et de paix sur la terre.

Comme la maison a besoin de chaque pierre, comme l’océan a besoin de chaque goutte, comme la moisson a besoin de chaque grain de blé, Dieu se sert de nous, là où nous sommes, uniques, indispensables.

Allez ! Sortez ! Soyez des pierres pour les maisons, des grains pour la moisson, Dieu t’attend dehors, dans chaque geste d’amour. Il est le Dieu de l’espérance, de la confiance et de l’amour. Il a tourné son regard vers l’homme. Il veut te bénir et te faire du bien et au travers de toi par de toutes petites choses, il veut faire du bien à d’autres.

Tu es minuscule, mais tu es le petit doigt de Dieu qui a envie de poser ses mains d’amour sur chaque être humain .

Dans l’Evangile, Jésus dit : J’ai eu faim et vous m’avez donné à manger; j’ai eu soif, et vous m’avez donné à boire. j’étais étranger et vous m’avez recueilli, j’étais nu et vous m’avez vêtu: j’étais malade, et vous m’avez visité; j’étais en prison, et vous êtes venus me voir. Je vous le dis :ce que vous avez fait pour l’un de ces plus petits c’est à moi que vous l’avez fait (Mt 25.35-41)

Même si ce que tu es ou ce que tu fais te paraît insignifiant. ne déprime pas, car Jésus le voit et l’utilise pour transformer des hommes. Il prend même tout ce que tu fais de bien, comme si c’était à lui que tu le faisais .

Je ne connais pas personnellement Christophe Monnot, l’auteur de cet article que j’ai reproduit presque intégralement..

Si jamais vous êtes découragés, en constatant le travail routinier que vous faites, ou en pensant à votre nouveau statut de retraité, si jamais, dans l’attente d’un emploi, vous vous demandez à quoi vous pouvez bien servir, pensez à cette pierre, à cette goutte d’eau, à ce grain de blé. Pensez surtout au geste d’amour que vous pourrez accomplir, à l’aide que vous pourrez accomplir autour de vous. dans le cercle où le Seigneur vous a placé.

C’est avec ceux qui se sont sentis les plus petits que Dieu a pu faire de grandes choses. Pensez à Moïse qui n’avait pas la parole facile, à Gédéon qui était le plus petit d’une famille pauvre (Jg 6.15), à David, qui n’était qu’un berger, à Jean-Baptiste qui n’était "qu’une voix dans le désert"...

A une pauvre femme âgée qui ne pouvait pratiquement plus rien faire, on avait demandé à quoi servait-elle encore :
- A aimer le Seigneur et le prochain, et à prier, répondait-elle...

N’est-ce pas là l’essentiel ? Lucien Clerc






_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: La pierre qu’ont rejetée ceux qui bâtissaient Est devenue la principale, celle de l’angle    Mer 17 Avr 2013 - 16:26

Matthieu 21:33-46 : Écoutez une autre parabole. Il y avait un maître de maison qui planta une vigne. Il l’entoura d’une haie, y creusa un pressoir et y bâtit une tour, puis il la loua à des vignerons et partit en voyage.

A l’approche des vendanges il envoya ses serviteurs vers les vignerons, pour recevoir les fruits de la vigne.

Les vignerons prirent ces serviteurs, frappèrent l’un, tuèrent l’autre et lapidèrent le troisième.

Il envoya encore d’autres serviteurs en plus grand nombre que les premiers ; et les vignerons les traitèrent de la même manière.

Enfin, il envoya vers eux son fils, en disant : Ils respecteront mon fils.

Mais, quand les vignerons virent le fils, ils se dirent entre eux : C’est lui l’héritier, venez, tuons–le, et nous aurons son héritage.

Ils le prirent, le jetèrent hors de la vigne et le tuèrent.

Maintenant, lorsque le maître de la vigne viendra, que fera–t–il à ces vignerons ?

Ils lui répondirent : Il fera périr misérablement ces misérables et il louera la vigne à d’autres vignerons qui lui donneront les fruits en leur saison.

Jésus leur dit : N’avez–vous jamais lu dans les Écritures : La pierre qu’ont rejetée ceux qui bâtissaient Est devenue la principale, celle de l’angle ; C’est du Seigneur que cela est venu, Et c’est une merveille à nos yeux ?

C’est pourquoi, je vous le dis, le royaume de Dieu vous sera enlevé et sera donné à une nation qui en produira les fruits.

Quiconque tombera sur cette pierre s’y brisera, et celui sur qui elle tombera, elle l’écrasera.
Après avoir entendu ces paraboles, les principaux sacrificateurs et les Pharisiens comprirent que c’était d’eux que Jésus parlait ; mais tout en cherchant à se saisir de lui, ils craignaient les foules, parce qu’elles le tenaient pour un prophète.

Une autre parabole illustre le terrible état du peuple et de ses mauvais conducteurs. Dieu attendait du fruit de sa vigne Israël. Il n’avait rien négligé pour en obtenir {comp. Esa 5:1,2}. Or les Juifs (et les hommes en général) ont montré non seulement leur incapacité d’en produire, mais un esprit de révolte et de haine contre le légitime Possesseur de toutes choses. Ils ont méconnu et rejeté ses esclaves les prophètes, ils s’apprêtent maintenant à chasser—et de quelle manière—l’Héritier lui-même, afin de rester seuls maîtres de l’héritage—c’est-à-dire du monde {1Th 2:15}.

Le Seigneur amène ces hommes à prononcer leur propre condamnation (vrst. 40, 41 {Mt 21:40,41}). Puis il montre qu’il est lui-même la «maîtresse pierre de coin, élue, précieuse» que Dieu avait posée en Israël. Ceux qui bâtissaient (les chefs des Juifs) n’en avaient pas voulu selon le Ps 118:22,23. Alors il est devenu à la fois la pierre d’angle d’une «maison spirituelle»: l’Assemblée, et «un rocher de chute» pour les désobéissants {1Pi 2:4-8}. Selon ce passage, Christ est, à proprement parler, la pierre de touche de la foi.

Précieux auprès de Dieu, et ayant ce prix pour nous qui croyons, il est rejeté par les hommes et devient une pierre d’achoppement pour les incrédules. Chaque jour les Ecritures




_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Celui d’entre vous qui est sans péché, qu’il jette le premier la pierre    Mer 17 Avr 2013 - 16:17

Comment respecter l’autre ?

« Un frère offensé est plus difficile à gagner qu’une ville forte, et les querelles sont comme les verrous d’un palais. » Proverbe 18:19

« Les scribes et les pharisiens lui amenèrent une femme surprise en adultère … Mais Jésus, s’étant baissé, écrivait avec le doigt sur la terre. » Jean 8:3,6

L’auteur du livre des Proverbes, inspiré par l’Esprit de Dieu, signale, dans le premier verset cité, combien une vraie relation avec autrui est fragile. Si on le blesse - ce qui est une faute, même si elle est involontaire - ce frère se ferme à tout ce qu’on peut lui dire. D’ailleurs il nous est facile de constater pour nous-mêmes combien la porte de notre cœur peut être verrouillée dans certaines circonstances, même si publiquement nous manifestons le contraire.

Notre Seigneur nous montre un bel exemple de comportement, plein de respect, dans une situation complexe. Quand les chefs du peuple lui amènent une femme adultère (second verset cité), les dispositions intérieures de chacun sont très claires. Les pharisiens veulent éprouver Jésus (Jn 8. 6). Ils sont donc fermés à toute autre pensée. La coupable, sans doute terrorisée, doit être apaisée pour pouvoir entendre quelque chose. Jésus est face à des personnes accusatrices, entourées d’une foule. Son objectif est de parler à cette femme et de faire réfléchir ses accusateurs.

Ces derniers sont sûrs d’eux : les faits sont bien établis, et ils ont la loi de Moïse de leur côté. Jésus ne répond pas immédiatement à leur question, sa parole n’aurait pas été entendue. Il se baisse pour leur montrer qu’il ne cherche pas à les dominer.

Quand Jésus prend la parole, il ne conteste pas les faits ni la validité de la Loi, mais il interroge les scribes et les pharisiens pour savoir qui peut l’appliquer : « Celui d’entre vous qui est sans péché, qu’il jette le premier la pierre contre elle » (Jn 8. 7). On connaît la suite : ils se retirent l’un après l’autre. Jésus n’est pas entré dans leur jeu, ne les a pas provoqués sur leur terrain et les a amenés à réfléchir sur les compétences qu’il faut pour juger.

Quant à la femme adultère, elle reste devant celui qui seul pourrait la juger. Il lui parle avec miséricorde et l’invite à abandonner son état. Le cœur de cette femme peut s’ouvrir à la grâce.

En agissant ainsi, Jésus a respecté les uns et l’autre ; ce faisant, il a pu les rencontrer et parler à leur conscience. Plaire au Seigneur




_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Pierres vivantes   Mer 17 Avr 2013 - 8:21

Pierres vivantes

Un mur de briques…

…une brique, là juste devant vous. Regardez-la bien. Au-dessus, deux briques qui s'appuient sur elle. Encore au-dessus, le poids de trois briques, puis davantage encore, de rangée en rangée.

Etes-vous cette brique? Ecrasée par les problèmes, les peines, les soucis… Ecrasée par tout le poids du monde? Ecrasée par le fardeau de ceux qui nous sont chers et que nous devons porter?

Je crois que chacun a, une fois ou l'autre, l'impression de n'être qu'une toute petite chose, ayant tant de fardeaux sur les épaules qu'il n'en peut plus et gémis d'angoisse et d'épuisement. Et pourtant…

…et pourtant, regardez sous la brique. Sous la brique, il y a deux briques qui la portent et encore trois au-dessous et davantage encore, de rangée en rangée.

L'apôtre Pierre a écrit "…et vous-mêmes, comme des pierres vivantes, édifiez-vous pour former une maison spirituelle…" (1 Pi 2:4-5).

Une pierre ou une brique, toute seule, ne peut pas faire un édifice. Pour cela, elle doit se réunir à d'autres pierres, reposer sur elles et porter les autres, le tout faisant un solide assemblage (cf. Ep. 4:16). Le tout, bien sûr, représente l'Eglise universelle. Mais sur le plan local, nous avons aussi besoin d'un édifice spirituel où les frères s'appuient sur les frères, se portant les uns les autres.

Formons-nous un solide assemblage? Pouvons-nous compter les uns sur les autres? Etes-vous à votre place dans ce mur? Faites-vous corps avec vos frères, partageant peines et joies? Avez-vous vraiment oublié ce que celui-ci vous a dit et que celui-là vous a fait? (Nous oublions si facilement nos propres erreurs, mais quant à celles des autres!).

Regardez à nouveau le mur de briques. Enlevez cette brique, là au milieu. Le mur ne va pas s'écrouler, mais il présente un point faible. Allez-vous créer une faiblesse dans l'édifice de votre église? Et si vous êtes tout seul, comment porterez-vous le poids de vos difficultés et de vos angoisses? Reprenez votre place dans l'édifice, car ce n'est que si vous êtes partie intégrante de cet édifice que non seulement vous ne portez pas le poids de vos problèmes, mais c'est vous qui êtes portés.

Mais le mur lui-même comment va-t-il tenir? Il ne tiendra bon que s'il est ancré au sol, basé sur un solide fondement. "Car personne ne peut poser un autre fondement que celui qui a été posé, savoir Jésus-Christ" (1 Co 3:11).

Maintenant, le tout est complet. Jésus-Christ est le fondement de tout l'édifice spirituel. Votre place est dans cet édifice, à l'endroit qu'Il a voulu pour vous. Et vous, portés par Christ et par vos frères, vous devez vous édifier mutuellement, selon qu'il est écrit:
"Approchez-vous de Lui, pierre vivante, rejetée par les hommes, mais choisie et précieuse devant Dieu; et vous-mêmes comme des pierres vivantes, édifiez-vous pour former un saint sacerdoce, afin d'offrir des victimes spirituelles, agréables à Dieu par Jésus-Christ" (1 Pierre 2:4-5). s.l. (Bible ouverte-Ch)




_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Une des pierres les plus prisées au monde est la perle   Mar 16 Avr 2013 - 16:28

Du grain de sable à la perle...

« Au commencement, Dieu créa le ciel et la terre. Or, la terre était alors informe et vide. Les ténèbres couvraient l'abîme, et l'Esprit de Dieu planait au-dessus des eaux. Et Dieu dit alors : "Que la lumière soit !" Et la lumière fut. » Genèse 1.1-3

Les ténèbres couvraient la création de Dieu... Cependant, et imprimez ceci en caractères gras dans votre cœur : L'Esprit de Dieu planait au-dessus de la création. Dieu était là malgré les ténèbres !

Dieu connaît vos ténèbres, il connaît vos larmes et il ne vous abandonne point. Son Esprit est là ! Il plane au-dessus de votre vie et au moment choisi, à l'heure fixée, Dieu dira pour vous : "Que la lumière soit !" Et les ténèbres laisseront place à la lumière.

Faites confiance au Seigneur. Même si autour de vous tout est informe et vide, réalisez qu'aujourd'hui son Esprit est là, il plane au-dessus de votre vie. Dieu ne vous a pas oublié, il vous appellera à son heure et vous ouvrira la bonne porte.

Une des pierres les plus prisées au monde est la perle. Sa fabrication est riche d'enseignement car ce joyau magnifique n'est autre qu'une épreuve dans la vie d'une huître. En effet, à la base c'est un grain de sable qui se retrouve par erreur dans le coquillage. Pour se défendre de cette intrusion, l'huître fabrique un produit qui enveloppe ce grain de sable, au bout de quelques temps cela donne une magnifique perle.

Nos attentes sont quelquefois comme le grain de sable pour l'huître, elles viennent nous empoisonner la vie mais si nous laissons le Saint-Esprit faire son œuvre en nous, alors naîtra une perle de grand prix pour notre vie.

Une prière pour aujourd'hui Seigneur, aide-moi à réaliser que tu es au-dessus de tout. Ton Esprit plane au-dessus de moi pour faire une œuvre dans ma vie, amen. Patrice Martorano




_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Jésus Christ est le roc, la pierre principale, « la pierre maîtresse de l’angle »   Mar 16 Avr 2013 - 8:20

La maîtresse pierre de l’angle

« La pierre que ceux qui bâtissaient ont rejetée, c’est elle qui est devenue la maîtresse pierre de l’angle ; elle est de la part du Seigneur, elle est merveilleuse devant nos yeux. » Matthieu 21:42

Simon Pierre avait déclaré : « Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant » et Jésus avait répondu : « sur ce roc je bâtirai mon assemblée » (Mt 16:16-18). Et maintenant, arrivé au bout de son chemin sur la terre, le Seigneur constate que les dirigeants de son peuple le rejettent définitivement. Quelle douleur pour lui ! Mais par ce rejet, pourrait-on dire, Jésus devient le fondement d’un autre édifice.

Jésus Christ est le roc, la pierre principale, « la pierre maîtresse de l’angle » (Ep 2:20) de cette Église qu’il construit depuis presque vingt siècles, et qui sera bientôt réunie au complet à son côté.

On comprend bien que ces paroles de son Maître soient restées gravées dans le cœur et la mémoire de l’apôtre Pierre. Il reprend dans sa première lettre ces images si appropriées pour nous parler de Jésus « la pierre vivante, rejetée par les hommes ». Les croyants, eux-mêmes « pierres vivantes », c’est-à-dire possédant la vie divine, s’en approchent pour constituer une maison spirituelle.

Nous avons une double assurance concernant la qualité de cette maison : c’est le Fils de Dieu lui-même qui en est le fondement, solide comme un roc ; et c’est lui qui bâtit son Assemblée. Il ne faut pas confondre, certes, cette Église avec ce mélange de pierres vivantes et mortes que les hommes ont bâti et qu’ils appellent des églises.

L’Église que le Seigneur construit n’est composée que de « pierres vivantes », c’est-à-dire de tous ceux qui ont cru en lui et qui, par conséquent, ont reçu la vie divine. Il n’est pas en notre pouvoir de les distinguer de ceux qui n’ont que le nom de chrétien ; mais le Seigneur n’oubliera aucun des siens quand il viendra les chercher pour les prendre auprès de lui.

Pendant l’éternité, l’Église sera le témoignage le plus éclatant de la grâce de Dieu. Elle portera la gloire de celui qui l’a aimée et qui s’est livré lui-même pour elle. Il sera alors non seulement la maîtresse pierre de l’angle, mais aussi la pierre de faîte qui ressort tout en haut de l’édifice et qu’on acclamera par des louanges : « Grâce, grâce sur elle ! » (Za 4:7). Plaire au Seigneur




_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Le Chrétien, une Pierre Vivante   Lun 15 Avr 2013 - 17:30

Le Chrétien, une Pierre Vivante

L’épître de Pierre a bien des vérités à nous transmettre quant au fait d’être Chrétien.

Passage clé : 1 Pierre 4/14,16 : Si vous êtes outragés pour le nom de Christ, vous êtes heureux, car l’Esprit de gloire, l’Esprit de Dieu repose sur vous !
Que nul de vous ne souffre comme meurtrier, comme voleur, comme malfaiteur ou comme se mêlant des affaires d’autrui ; mais si c’est comme chrétien, qu’il n’en rougisse pas ; qu’il glorifie plutôt Dieu à cause de ce nom.

Le nom de chrétien donné aux croyants (Actes 11/26) trouve ici tout son sens : c’est « porter le nom de Christ » (v. 14). Ce mot « chrétien » est devenu banal, il n’en était pas ainsi au commencement de l’Eglise : « que plutôt il glorifie Dieu à cause de ce nom » (v. 16).

L’Eglise est révélée en 2/4,10 comme « une maison spirituelle » formée de « pierres vivantes » dont Christ est la « pierre angulaire », qui supporte et oriente tout l’édifice. Combien, ici, résonnent les paroles de Jésus : « Tu es Pierre et sur cettepierre je bâtirai mon Eglise » (Mat. 16/17,19), et c’est Pierre lui-même qui en fait l’exégèse : l’Eglise ne repose pas sur Pierre, l’apôtre, mais bien sur Christ qui est la « Pierre angulaire ».

Ainsi le Chrétien est « une pierre vivante », pierre vivante d’un édifice spirituel.

Suivons ce processus spirituel qui fait du Chrétien une « pierre vivante » :
1. 1/1,2 – « Afin qu’ils deviennent obéissants », c’est la condition première. Cette « obéissance » est celle de la Foi (Rom. 1/5). 1/22 – « Ayant purifié vos âmes en obéissant à la vérité », amenant à la repentance et à la foi au sang précieux du Sauveur. « Obéissance » qui se concrétise dans le fait d’être baptisé par immersion selon l’enseignement de Jésus (3/21). Cela établi un principe dans la vie du Chrétien, il devient un « enfant obéissant » (1/14).

2. 1/3 – « Il nous a régénérés », c’est ici, dans cette œuvre de l’Esprit en nous, que la pierre devient « pierre vivante ». 1/23 – « Vous avez été régénérés… par la parole vivante et permanente de Dieu ». « Pierre vivante », fruit de la prédication de l’Evangile, qui est cette parole vivante et permanente de Dieu (v. 25). « Nés de Dieu », nous avons la vie éternelle, la vie de Dieu en nous. Cette « vie » qui nous donne d’aimer et de croire en Jésus-Christ sans même l’avoir « vu » (1/ .

3. 1/18,19 – « Vous avez été rachetés de la vaine manière de vivre », le salut est présenté ici par l’image du rachat d’un esclave. Celui qui a payé la rançon l’a affranchi, lui a donné la liberté. « Pierre vivante » désigne ainsi la liberté du Chrétien vis-à-vis de l’esclavage du péché. L’apôtre leur demande de ne pas se replacer volontairement sous l’ancien esclavage des passions.

4. 2/2,3 – « Comme des enfants nouveau-nés, désirez le lait spirituel et pur », la « pierre vivante » qu’est devenu le croyant a besoin de se nourrir pour rester « vivante », se développer et croître. Pour se faire, il s’agit de s’approcher du Seigneur dont nous avons goûté qu’il est bon (v. 3,4 ; 4/7).

5. 5/10 – « Le Dieu de toute grâce…vous perfectionnera lui-même… », « pierre vivante » qui le demeurera par l’action bienveillante de Dieu envers le croyant. Ici tout le cœur du message de 1 Pierre se retrouve avec le mot souffrance qui caractérise tout notre pèlerinage présent (1/5,7 ; 2/11,12).

Ce « chrétien – pierre vivante » a un « sacerdoce royal » (2/9), celui « d’annoncer les vertus » du Seigneur qui l’a racheté. C’est pourquoi nous avons a « sanctifier le Seigneur dans nos cœurs », nos vies vont témoigner pour Lui ou contre Lui (3/15,17). Philippe Bak




_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Les pierres les moins visibles, les petites, jouent un rôle irremplaçable   Lun 15 Avr 2013 - 8:07

Le mur de pierres sèches

« De fait, Dieu a placé les membres - chacun d’eux - dans le corps, comme il l’a voulu … L’œil ne peut pas dire à la main : Je n’ai pas besoin de toi ; ou bien encore la tête, aux pieds : Je n’ai pas besoin de vous. Bien plus, les membres du corps qui paraissent être les plus faibles sont nécessaires. » #1Co 12:18-22

Les murs de pierres sèches font partie des paysages de la chaîne jurassienne. Ils délimitent les propriétés, les communes et même la frontière entre la France et la Suisse.

Pour construire ces murs, les ouvriers, appelés « muratiers » ou « muretiers », rassemblaient les pierres trouvées sur les pâturages et en faisaient les uniques éléments de leur construction. Chaque pierre a sa place appropriée. Les pierres de fondation, grandes, solides et plates, ont pour rôle primordial de porter tout le poids des pierres de construction, de liaison et de couverture du mur. Des pierres de remplissage, plus petites, renforcent la structure.

Une des règles d’or est de disposer les pierres de manière à ce que chacune touche ses voisines, car les trous menacent la stabilité du mur.

On a là une image de l’Église, corps de Christ : ce n’est pas le chrétien aux capacités supérieures que Dieu place au sommet, son rôle est à la base pour affermir la structure entière. Et les pierres les moins visibles, les petites, jouent un rôle irremplaçable, en faisant le joint là où des conditions particulières empêcheraient tout ajustement.

Le « Muratier » spirituel est le Saint Esprit. C’est ainsi que Dieu place les membres du corps comme il le veut (#1Co 12:18). Cela est vrai pour l’Église entière, mais aussi pour chaque groupe local dont le fonctionnement devrait correspondre à ce qui caractérise l’Église dans sa globalité. Avouons que, dans notre inintelligence spirituelle, il nous arrive de vouloir disposer les choses différemment. Si nous revenions à l’Écriture pour le fonctionnement de la communauté locale … l’image que présenterait cette communauté serait un véritable témoignage à la valeur du nom de Jésus, car ce Nom devrait toujours être la seule enseigne de toute assemblée chrétienne. Et l’image donnée par les murs de pierres sèches sur les pâturages jurassiens aurait son application spirituelle dans le « paysage religieux » de nos contrées. Plaire au Seigneur




_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Le cœur de pierre considère une grande iniquité comme n’étant rien   Dim 14 Avr 2013 - 15:12

Et je vous donnerai un cœur de chair. {Ezékiel 36:26}

Un cœur de chair est reconnu par sa position en ce qui concerne le péché. Avoir laissé vagabonder son imagination, ou avoir permis à un désir sauvage de s’attarder ne serait-ce qu’un moment, est tout à fait suffisant pour faire qu’un cœur de chair soit chagriné devant le Seigneur.

Le cœur de pierre considère une grande iniquité comme n’étant rien, mais pas le cœur de chair. Si à droite ou à gauche je m’égare, à ce moment-là, Seigneur, blâme-moi ; et laisse-moi pleurer avec amertume, pour avoir chagriné ton amour.

Le cœur de chair recherche la volonté de Dieu. Mon maître « Moi je » est un grand fanfaron, et il est dur de le soumettre à la volonté de Dieu ; mais lorsque le cœur de chair est donné, la volonté frissonne comme une feuille tremble à chaque souffle de l’air, et se courbe comme un roseau à chaque brise de l’Esprit de Dieu.

La volonté naturelle est un acier froid, dur, qui ne peut pas être mis en forme par le marteau, mais la volonté renouvelée, comme le métal chauffé, est bientôt transformée par la main de la grâce.

Dans le cœur de chair il y a une tendresse des affections. Le cœur dur n’aime pas le Rédempteur, mais le cœur renouvelé brûle avec affection envers lui. Le cœur dur est égoïste et il demande froidement : « Pourquoi devrais-je pleurer pour le péché ? Pourquoi devrais-je aimer le Seigneur ? » Mais le cœur de chair dit : « Seigneur, tu sais que je t’aime ; aide-moi à t’aimer plus encore ! » Nombreux sont les privilèges de ce cœur renouvelé ; C’est là que le Saint-Esprit demeure, c’est là que Jésus se repose. Il est apte à recevoir parfaitement chaque bénédiction spirituelle, et chaque bénédiction vient à lui. Il est préparé à donner tout fruit céleste pour l’honneur et la louange de Dieu, et ainsi le Seigneur prend plaisir en lui.

Un cœur tendre est la meilleure défense contre le péché, et la meilleure préparation pour le ciel. Un cœur renouvelé se tient sur sa tour de garde et cherche la venue du Seigneur Jésus. Est-ce que vous avez ce cœur de chair ? Ch. Spurgeon




_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Des Pierres + Une vidéo   Dim 14 Avr 2013 - 7:23

Bien-aimés - La pierre est une image de dureté, d’impassibilité, d’insensibilité.
Le cœur de pierre est insensible aux bienfaits de Dieu et dans son froid égoïsme ne cherche que son intérêt propre, il est indifférent à la cause de Dieu et au bien des hommes.
Tandis qu’un cœur de chair est sensible à l’action divine et s’abandonne tout entier à l’amour qui lui est témoigné d’en haut.
Les pierres font obstacle à la marche et deviennent des «pierres d’achoppement».
Jésus s’est comparé à la pierre de l’angle.
Esaïe 28:16 « Voici ce que dit le Seigneur, l’Eternel: Je mets dans Sion, en guise de fondation, une pierre, une pierre choisie, angulaire, précieuse, solidement posée. Celui qui s’appuie sur elle sera en sécurité. »
En effet pour certains le Messie deviendrait une pierre d’achoppement et un rocher de scandale, tandis que d’autres mettraient leur confiance en lui et seraient en sécurité.
La pierre, symbole de dureté, d’insensibilité, représente aussi la force morale. Les disciples de Christ sont comparés à des pierres vivantes formant un temple spirituel, dont Christ est la pierre angulaire.
Transporté en esprit sur une grande et haute montagne, Jean voit de nouveau Jérusalem qui descendait du ciel d’auprès de Dieu, rayonnante de la gloire de Dieu et étincelante comme une pierre très précieuse.
Affectueusement, Josy

Celui qui opère toutes choses d’après le conseil de sa volonté {Ephésiens 1:11}

Notre confiance en la sagesse de Dieu suppose et nécessite qu’il a un but invariable et un plan dans l’œuvre du salut. Qu’est-ce que la création aurait été sans sa conception ? Est-ce qu’il y a un poisson dans les mers, ou un oiseau dans les airs, qui ait été laissé au hasard pour sa création ? Non, dans chaque os, chaque articulation, chaque muscle, tendon, glande, et chaque veine, vous remarquez la présence d’un travail d’un Dieu œuvrant d’après la conception d’une sagesse infinie. Et Dieu serait-il présent dans la création, régnant sur tout, mais pas dans la « grâce » ? La nouvelle création laisserait-elle le génie inconstant de la libre volonté présider tout cela alors que le conseil divin gouverne la vieille création ?

Regardez à la « Providence » ! Qui ne sait pas qu’un moineau ne tombe pas à terre sans l’accord de notre Père ? Même les cheveux de votre tête sont tous dénombrés. Dieu pèse dans ses balances les montagnes de notre douleur, et les collines de notre tribulation.

Y aurait-il un Dieu dans la prévoyance et non dans la grâce ? Accepterions-nous que le coquillage soit décrété par la sagesse mais que son contenu soit laissé au hasard aveugle ? Non, il connaît la fin depuis le commencement. Il voit, à l’endroit qui lui convient, non seulement la pierre angulaire, qu’il a posée avec de belles couleurs, dans le sang de son cher Fils, mais il aperçoit, là où il l’a décrété, chacune des pierres qu’il a choisies, extraites de la carrière de sa nature, pierres polies par sa grâce ; il en voit la totalité, depuis le coin jusqu’à la corniche, depuis la base jusqu’au toit, depuis la fondation jusqu’à l’apogée. Il a dans son esprit une connaissance évidente de chaque pierre qui sera posée dans l’espace qu’il a préparé, et combien sera vaste l’édifice, lorsque la pierre de voûte sera installée, dans les clameurs de : « Gloire ! Gloire à lui ! »

Pour terminer, il sera vu d’une manière évidente que dans chaque vase de miséricorde choisi, l’Éternel a fait comme il l’entend avec ce qui lui appartient ; et que dans chaque partie de l’œuvre de grâce il a accompli son but, et glorifié son propre nom. Ch. Spurgeon






_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des Pierres + Une vidéo   

Revenir en haut Aller en bas
 
Des Pierres + Une vidéo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Saint Antoine de Padoue (vidéo)
» Pierres brutes ou pierres roulées
» Vidéo documentaire "Les supernovae"
» Plaidoirie en vidéo !!
» Vidéo "Aux confins de l'univers"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM ROSE D'AUTOMNE :: SELON LA PAROLE DE DIEU :: Gouttes de Rosée (Méditations journalières - un thème par semaine)-
Sauter vers: