FORUM ROSE D'AUTOMNE

L'ART DE VIVRE ET DE VIEILLIR SELON DIEU !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Forum pour quatre sites que je vous invite à visiter : La vie chrétienne: Gouttes de rosée : http://www.rosee.org/rosee - L’art de vieillir: Rose d’automne : http://www.rosee.org/rosedautomne - Vie communautaire: La roseraie: http://www.rosee.org/roseraie - Famille, Ecologie: http://www.rosee.org/famillebiblique - Bienvenue à tous ! Le but de ce forum est d'être une petite oasis pour chacun de ceux qui le visite... et Je prie le Seigneur de nous permettre de nous encourager, nous édifier et de le voir glorifié dans le partage de sa Parole, que chaque visite sur ce forum soit pour chacun de nous une bénédiction de plus dans notre vie. N’hésitons pas non plus à partager nos sujets de prières afin que plusieurs puissent intercéder avec nous… L'expression des dons de chacun est bienvenue....
Sujets similaires
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Forum
Partenaires
Forum gratuit


Tchat Blablaland

Partagez | 
 

 La famille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Parents, vous avez AUSSI des droits !   Sam 9 Fév 2013 - 15:31

Parents, vous avez AUSSI des droits !

Ma profession m'amène à accompagner des parents autour de l'éducation de leur enfant ; un projet personnalisé est élaboré, avec des objectifs bien précis, visant à les aider à évaluer dans un premier temps leur situation familiale puis avec un professionnalisme olympique, l'accent va être mis sur leur fonction parentale. J'évoque avec eux les questions qui fâchent, du genre : vous avez des devoirs envers vos enfants, en les énumérant etc ...

Mais en réfléchissant bien, en étant à leur écoute, je crois entendre parfois un cri de désarroi, de révolte pour certains : pourquoi ? Parce que pour la plupart, leurs propres parents n'ont pas su assumer leur responsabilité envers eux. Tout ceci fait écho en moi, puisque je suis parent moi même. Alors la question
que je me pose et vous pose est : Comment faire, quand nous avons eu nous-mêmes des parents défaillants qui n'ont pas su remplir à notre égard leur rôle d'éducateurs ? Des parents qui n'ont pas pu nous inculquer certaines valeurs éducatives ?

Comment apprendre à fonctionner autrement ? Et d'autre part, quelle attitude aurais je, honnêtement, si un tiers venait me dire comment éduquer mes enfants ? Il me semble que nous ne pouvons parfois pas donner, ce que nous n'avons pas reçu ! Est-ce une excuse ? Non, juste une réflexion. Y aurait-il une école
pour apprendre à être parent ? Et quand bien même on aurait appris, quel est l'apprentissage qui se ferait sans erreurs ou sans failles ? Serions-nous devenus parfaits par le simple fait d'être parents, et parents chrétiens de surcroît ? Non, sûrement pas !!

Que faire ? La première démarche qui me vient à l'esprit, avant de mettre en place un accompagnement ou de prodiguer des conseils, est de prendre en compte que chaque famille, la vôtre, la mienne, est unique, avec une histoire et une dynamique propres, à cause des personnes qui la composent.

Ensuite, avant même d'évoquer la notion de devoirs, il serait peut être judicieux de commencer par dire, avec empathie et bienveillance, aux parents que j'accompagne, qu'ils ont aussi des droits : pourquoi ?

Parce que droits et devoirs vont de pair et, en reconnaissant leurs droits, je prends simplement en compte leur singularité, la vôtre aussi, leur humanité, la mienne, et leur histoire de vie, mais aussi la nôtre.

Alors détendons-nous car nous avons des droits et je les ai ainsi énumérés :
- VOUS avez le droit, en tant que parents, d'être déboussolés par moments par le comportement de vos enfants.
- VOUS avez le droit d'avoir des sentiments positifs ou négatifs, et d'en faire part à vos enfants, par exemple : « Je suis en colère, ton attitude m'exaspère, je suis fier ou fière de toi, etc.... »
- VOUS avez autorité chez vous, alors posez le cadre en fonction de l'âge et des besoins de vos enfants, osez commander, donnez-leur la cadence, des habitudes autour du quotidien : Qui fait quoi ? Quand ?
Comment ? Et aussi pourquoi ?
-VOUS avez le droit de mettre une hiérarchie dans vos priorités ; la relation de couple ne doit pas être en berne quand on a des enfants, car ils bénéficieront des fruits d'un mariage heureux, alors accordez vous du temps entre époux.
-VOUS avez le droit entre conjoints d'avoir des avis différents concernant l'éducation de vos enfants et de chercher des compromis ensemble.
-VOUS avez le droit de demander pardon à vos enfants, et de vous pardonner vous-même pour vos carences.
-VOUS avez le droit de les aimer, sans tout leur permettre. Vous avez le droit d'être fatigués, et si besoin, de passer le relais en les faisant garder une demie-journée ou plus, si vous le pouvez.
-VOUS avez le droit de vous tromper dans l'éducation de vos enfants, de ne pas savoir par moments, d'être imparfaits, illogiques, d'être vrais.
-VOUS avez le droit de préserver votre santé physique, psychique, spirituelle (en demandant de l'aide, sans culpabilité bien sûr)
-VOUS avez le droit d'être vous-mêmes, de vous occuper de vous.
-VOUS avez le droit de désapprendre, et d'apprendre des autres si ce que vous apprenez est en lien avec vos valeurs spirituelles et morales. - Par Titi Alerte




_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Ils prient pour vous parce qu'ils vous aiment   Sam 9 Fév 2013 - 8:53

Nous sommes tous le résultat de la prière des autres !

"Ils prient pour vous parce qu'ils vous aiment." 2 Corinthiens 9.14

Je suis le résultat de la prière de ma grand-mère et de ma mère. Ces deux femmes ont prié pour moi, alors que les chances n'étaient pas de mon côté dès ma naissance. Je dis souvent à l'église, que nous sommes le peuple issu du creuset de la prière des autres. J'ai la chance d'être pasteur au même endroit depuis plus de 21 ans maintenant et je sais de quoi je parle lorsque je dis cela !

Je me souviens de Françoise, une toute jeune fille, qui pour maintes raisons a quitté l'église et le Seigneur.
Ses parents, membres de l'église où je travaille, ne laissaient pas passer une seule occasion de prier pour leur fille unique afin qu'elle revienne vers son Dieu. Lors des réunions de prière, au moins l'un des deux le faisait, dans chaque visite nous le faisions ensemble. La maman est décédée sans rien voir, mais lors du
service d'inhumation, le coeur de Françoise a été touché par la grâce de Dieu. J'ai eu le bonheur de la baptiser quelques mois plus tard ! Le papa l'a vu lui !

Vous ne savez pas à quel point vos prières pour les autres sont importantes ! Vous ne mesurez pas dans la foi l'impact qu'elles ont dans la vie de ceux que vous aimez assez pour prier en leur faveur. Ne soyez jamais comme ces gens qui veulent voir tout de l'oeuvre que Dieu fait, tout de suite ! Vous avez raison de
prier pour votre conjoint comme c'est bien de prier pour vos enfants, même si apparemment rien ne change vraiment. Je ne peux que vous encourager à prier en faveur de ce collègue de travail, de ce voisin, de cet ami de la famille, vous n'imaginez même pas ce que Dieu fait et comment son exaucement prend toutes sortes de formes diverses et variées !

Et puis, que personne ne se fasse d'illusions ! Si vous et moi sommes utiles aux autres, encore debout dans la vocation que Dieu nous a adressée, c'est aussi parce que d'autres prient pour nous ! C'est bon de le savoir et de le confesser ! Personnellement je crois à la bonté de Dieu qui me garde et me délivre du danger, mais je sais que cette bonté là passe aussi par le simple fait que des gens simples, dont personne ne connaît le nom sur la terre, prient pour ma vie !

Au ciel, vous aurez la bonne surprise de voir des gens venir vous trouver en vous remerciant d'avoir prié pour eux, malgré leur indifférence, leur rejet apparent de Dieu , leur méchanceté peut-être ! Oui mais voilà, vous aurez su dépasser tout cela et prier pour eux !

Vous êtes le résultat de la prière des autres, alors priez pour les autres à votre tour !

Une décision pour aujourd'hui
Seigneur, je m'inscris dans cette logique de la foi à mon tour et je cesse de m'arrêter à ce que je vois, pour m'attacher à tes promesses. Samuel Foucart




_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: La vocation de la famille   Sam 9 Fév 2013 - 8:42

La vocation de la famille

La famille reste pour la plupart d'entre nous « le lieu matriciel par excellence ». C'est au sein de la famille que les enfants se construisent, avec l'aide des parents et le soutien des membres de la fratrie. La famille nous offre tout ce dont avons besoin pour faire face à la vie en société : c'est « le lieu de la tendresse et
des joies les plus profondes, lieu des pleurs et des déchirements, lieu de séparation et de renoncement, lieu de fondement et d'attachement.

Lieu protecteur qui nous protège de la violence du monde ambiant, la famille est le lieu de tous les apprentissages. La famille permet d'acquérir des valeurs de respect, de tolérance, de solidarité et d'entraide ; qu'il s'agisse d'une famille composée d'un père, d'une mère et de leurs enfants, d'une famille
monoparentale ou d'une famille recomposée.

C'est bien dans la famille que les enfants et les jeunes dialoguent et s'interrogent, qu'ils se rebellent et se cherchent, qu'ils s'identifient et peu à peu s'ajustent aux autres. Partant de là, la vocation de la famille, petite Eglise domestique est double : conduire celui qui grandit à son humanité singulière afin qu'il
devienne lui-même, et l'accompagner pour qu'il découvre Jésus-Christ, l'axe véritable de sa vie.

Les vocations peuvent naître dans des milieux familiaux forts divers, marqués parfois par la désunion, l'indifférence religieuse ou même une franche hostilité à l'institution ecclésiale. La plupart des vocations spécifiques, cependant, viennent des familles où la foi, l'attachement à l'Eglise, le sens du service et le
désir de s'engager ont permis à l'appel de Dieu d'être entendu.
La famille demeure le lieu privilégié où s'enracinent l'expérience de la foi, la prière parfois, où s'éprouvent la charité et le pardon, le sens du service et l'ouverture au monde. C'est au sein de la famille que se vérifient les désirs, les aptitudes et les motivations qui conduisent un jeune à rechercher sa juste place dans la
société et dans l'Eglise.

Familles, Dieu vous aime telles que vous êtes...dans toute l'imperfection de votre existence. C'est bien au creux de cette imperfection que le Seigneur continue d'appeler : vous ne devez pas tout faire ni être tout.

N'essayez pas de tout savoir, de tout pouvoir, mais passez le relais à d'autres en demeurant attentifs au choix de vos enfants et conformes à la volonté de Dieu.

Ma prière est que chaque famille soit guidée par le Saint-Esprit afin de répondre à sa vocation divine. Si nos familles sont enracinées dans la parole de Dieu, si au sein des familles et des églises nous nous aimons les uns les autres, nos églises locales seront solides comme le roc et l'Eglise du Seigneur sera belle et sans tâche. N. Grard

Familles des quatre coins de la terre habitée,
petites Eglises domestiques,
soyez donc Sel et Lumière afin d'attirer
tous ceux qui ne sont pas encore à Jésus-Christ,
pour la gloire de Dieu ! Dominique Dumond



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne


Dernière édition par Josy le Sam 9 Fév 2013 - 8:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Qui des deux préférons-nous ?    Ven 8 Fév 2013 - 16:29

Qui des deux préférons-nous ?

« Isaac aimait Ésaü, car le gibier était sa viande ; mais Rebecca aimait Jacob. » Genèse 25:28

Isaac est l’un des personnages importants de l’A.T. Il est l’image du chrétien dans sa position de « fils » de Dieu. Nous le voyons même, dans sa jeunesse, préfigurer le Christ (Ge 22) et dans une brève étape de sa vie, le Seigneur dans son caractère d’époux (Ge 24). Cependant très rapidement, un relâchement spirituel se détecte chez Isaac et c’est avec surprise que nous lisons le verset cité plus haut.

1. Comment un homme de la maturité spirituelle d’Isaac peut-il préférer l’un de ses fils à l’autre ?

2. Comment ose-t-il justifier cette préférence par une raison aussi sensuelle que celle d’aimer le gibier ?

3. Pourquoi la Bible tient-elle à nous entretenir de ces intrigues et de ces misères domestiques ?

Dieu « sait de quoi nous sommes formés ». « Comme un père a compassion de ses fils, l’Éternel a compassion de ceux qui le craignent » (Ps 103:14,13). Il nous enseigne de quoi nous sommes capables si notre volonté charnelle conduit nos actions et préside à nos choix. Dieu veut également attirer notre attention sur le fait qu’un cas aussi courant qu’une préférence entre deux enfants peut avoir des conséquences d’une gravité insoupçonnée. La préférence d’Isaac pour Ésaü et de Rebecca pour Jacob a été le point de départ d’une longue série de marchandages, de trahisons, de haines et de conflits armés qui durent encore de nos jours. En effet les descendants Ésaü sont les Édomites, peuple intégré dans les nations arabes du Moyen-Orient (Ge 36:8).

Soyons honnêtes ! Même si nous ne pensons ne pas faire de préférences dans nos familles, que ressentent nos enfants ? Et puis, qu’en est-il envers les chrétiens avec lesquels nous nous réunissons, avec nos « frères en Christ » (Col 1:2) ? Ne nous y trompons pas, si « les haines, les querelles, les jalousies, les colères, les rivalités, les divisions, les sectes, les désirs immodérés » sont des « œuvres de la chair » (Ga 5:19-21), elles ont très souvent débuté par une préférence d’apparence innocente. « Mon amour est avec vous tous » dit Paul. Imitons-le et ayons « un égal soin les uns des autres » (1Co 16:24; 12:25). Plaire au Seigneur




_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Le MARIAGE : le meilleur camp d'entrainement spirituel !!    Ven 8 Fév 2013 - 8:01

Le MARIAGE : le meilleur camp d'entrainement spirituel !!

Jean 2 : 9-11 Quand l'ordonnateur du repas eut goûté l'eau changée en vin,-ne sachant d'où venait ce vin, tandis que les serviteurs, qui avaient puisé l'eau, le savaient bien,-il appela l'époux,10 et lui dit : Tout homme sert d'abord le bon vin, puis le moins bon après qu'on s'est enivré; toi, tu as gardé le bon vin jusqu'à présent. Lire la suite...

- L'Évangile de Jean est connu pour être l’Évangile de l’amour.
- Pas étonnant qu’il soit le seul à nous raconter ce puissant miracle au cours d’un mariage !
- Dieu est intéressé par le mariage puisqu’Il l’a crée.
- Il est aussi intéressé plus spécifiquement par NOTRE MARIAGE.
- Le mariage est quelque chose de merveilleux parce que :
C’est le lieu dans lequel nous avons le plus l’occasion de développer les fruits de l’esprit et de manifester la nature de Dieu
C’est le plus grand révélateur de nos véritables cœurs et natures
C’est le meilleur camp d’entrainement spirituel qui puisse exister sur terre !

Si vous voulez avancer avec Dieu et ressemblez à votre Seigneur : C’est dans le mariage que cela commence !
- Lorsque Jésus est monté au ciel devant ses disciples, Il leur a donné ses dernières instructions en :
Actes 1 : 8 Mais vous recevrez une puissance, le Saint-Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu'aux extrémités de la terre.

- Impossible de servir Dieu dans les bas-fonds des lieux les plus dépravés et perdus du monde si vous n’êtes pas d’abord :
Un témoin de Jésus-Christ chez vous !
Un exemple d’amour, de paix, d’unité, de pardon… dans votre propre maison !
- Mes amis : Dieu a du BON SENS !
- Dieu a dit :
A JÉRUSALEM : Ta famille, ton mari, ta femme, tes enfants
EN JUDÉE : Tes voisins, tes collègues, tes proches
LA SAMARIE : Ta ville, ta nation
EXTRÉMITÉS DE LA TERRE : les nations du monde

- Tout commence donc à la maison !

- C’est le lieu ou il faut gagner, c’est l’endroit ou il faut manifester Christ, c’est l’emplacement ou doit se voir notre nouvelle nature d’enfants de Dieu sauvés, régénérés par le sang de Jésus, lavés de nos péchés, de nos colères, de nos impatiences et intolérances, de nos violences et injustices !

- La Bible dit : 2 Corinthiens 5 : 17 Si quelqu'un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées; voici, toutes choses sont devenues nouvelles.
- Paul parlait ici de la nouvelle naissance, du salut qui doit manifester en nous une nouvelle nature : LA NATURE DE DIEU.

- ET ATTENTION : ce n’est pas parce que les autres (comme notre mari, notre femme, nos proches, nos amis chrétiens…) ne la manifeste pas que nous en sommes dispensés.

Décidez aujourd’hui de faire de votre foyer un havre de paix et d’amour car : La maison, c’est l’endroit ou il faut gagner !! - Dorothée Rajiah





_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: L’amour dans un foyer, c’est comme un parfum qui se répand.    Jeu 7 Fév 2013 - 18:30

Tel un parfum

L’Amour, un parfum qui se répand.

Une petite fille offrit, en guise de cadeau, une petite boîte décorée à sa maman. En l’ouvrant, quelle ne fut pas la surprise de celle-ci, un simple mot sur un bout de papier : « Maman, je t’aime ».

Il faut si peu de chose parfois pour donner un baume au cœur, faire du bien à l’âme de quelqu’un, c’est alors comme l’odeur d’un parfum de qualité qui se répand et remplit toute la maison.

L’amour dans un foyer, c’est comme un parfum qui se répand.

L’amour est de Dieu, et ce qu’il donne au couple, à une maison, c’est : - Bonheur et Tendresse.

Ce sur quoi il vous faudra veiller jour après jour. S’aimer, c’est un choix ! Bonheur et tendresse, c’est dans la fidélité au choix fait de vous aimer que vous les verrez s’établir durablement entre vous.

Une fidélité qui dure, c’est une tendresse qui demeure au fil du temps et des changements qu’il entraîne.

1 Jean 4 : 7-11 Bien-aimés, aimons nous les uns les autres; car l'amour est de Dieu, et quiconque aime est né de Dieu et connaît Dieu.8 Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu, car Dieu est amour. Lire la suite

« L’amour est de Dieu - Dieu est amour ».
L’amour est de Dieu, et il se fonde sur une Alliance, marquée par un rite symbolique :

- Pour l’alliance avec Dieu et son peuple Israël, la circoncision

- Pour l’alliance entre Dieu et le croyant en Jésus-Christ, le baptême par immersion

- Pour l’alliance du couple devant Dieu, le mariage.

L’Alliance, c’est un engagement, un échange de promesses et de fidélité. Le « oui » a été donné pour vivre ensemble en s’aimant et en construisant son avenir, son foyer.

Genèse 2 : 24 C'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère, et s'attachera à sa femme, et ils deviendront une seule chair.

Il n’y a pas d’autre réalité au mariage que celle-là ! Dieu avait dit :
« Il n’est pas bon que l’homme soit seul », et il a choisi pour lui… une femme... qui sera son vis-à-vis, son épouse.
Tel est le vrai sens du mariage.

Ce qu’il faut dans une maison, l’amour qui se répand comme un parfum. Un parfum qui se répand, quelque chose d’invisible, ne faisant pas de bruit, mais produisant son fruit excellent : votre âme et ses bonnes dispositions, votre affection, fruit de votre vie en Christ.

Aimer, l’un des verbes les plus simples pour l’étude de la conjugaison à l’école, mais un des plus difficiles à conjuguer dans notre vie.

Quelqu’un aime vraiment, quand il en arrive à ne vouloir que le bonheur de l’autre, alors même que celui-ci ou celle-là, par son caractère, sa personne, le heurte et le repousse.

« Dieu est amour », quoi qu’en pensent les autres, soyez toujours assurés de ce fait ; quelle que soit la manière dont est dévaluée cette déclaration, contredite souvent par les jours d’épreuves, ayez foi en Dieu votre Sauveur qui se souvient toujours de ceux qui se confient en lui avec sincérité. Enseigne-moi.com




_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: demandez à Dieu de vous accorder sa faveur, pour votre famille   Jeu 7 Fév 2013 - 8:43

La faveur de Dieu

"J'accorderai à ce peuple la faveur des Égyptiens." Exode 3.21

La faveur. La bénédiction imméritée de Dieu. Accordée par lui à tout moment, en tout lieu.

Dieu promit cette faveur à son peuple alors même que celui-ci était encore esclave en Égypte. Sans armes.

Impuissant. Mais l'Éternel dit à Moïse qu'il ne fallait pas que les Israélites se laissent décourager par cette situation. Ils pouvaient avoir confiance quant à l'avenir. Sa promesse de faveur paraissait peut-être impossible, pourtant sa Parole s'accomplit.

En fait, quand le Pharaon accepta de les laisser partir, le peuple d'Égypte donna aux Israélites "des objets d'argent, des objets d'or et des vêtements". Confirmant la promesse de Dieu, la Bible déclare que "le Seigneur avait accordé au peuple la faveur des Égyptiens" (Exode 12.35-36).

Voilà ce qui peut arriver lorsque Dieu accorde sa faveur. La faveur divine ouvre des portes et rend possible l'impossible. Lorsque Esther "obtint faveur", son peuple fut sauvé (Esther 5.2). Dieu accorda sa faveur à Marie (Luc 1.30). Alors qu'il était encore enfant, Jésus "progressait en sagesse et en taille, et en faveur
devant Dieu et devant les hommes" (Luc 2.52).

Dieu peut accorder sa faveur n'importe quand, à n'importe qui. La Bible dit que "c'est toi, Seigneur, qui bénis le juste ; tu l'entoures de ta faveur comme d'un bouclier" (Psaumes 5.12).

Cette faveur assure protection et bénédiction à celui dont la vie plaît à Dieu.

Aujourd'hui, demandez à Dieu de vous accorder sa faveur, pour votre famille, vos finances, votre santé, vos relations et votre vie spirituelle. Il peut vous faire gagner la faveur de vos ennemis. Sa faveur ouvre des portes et vous permet d'accomplir ce dont vous seriez incapable par vos seules forces humaines. Elle vous
protège et pourvoit à vos besoins, même lorsque la situation paraît sans espoir. Cette faveur est la bénédiction surnaturelle de Dieu. Puissiez-vous être agréable à ses yeux, afin qu'il vous accorde sa faveur !

Une prière pour aujourd'hui
Père, je recherche ta faveur sur ma vie. Je te confie ma situation. Merci pour tes réponses, ta bénédiction et tes miracles. Avec toi rien n'est impossible. Amen. John Roos



!

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: La famille    Mer 6 Fév 2013 - 16:54

La famille

« Les hommes seront égoïstes, avares, vantards, hautains, blasphémateurs, désobéissants à leurs parents, ingrats, sans piété, sans affection naturelle, implacables, calomniateurs, sans frein, cruels, n’aimant pas le bien, traîtres, impulsifs, enflés d’orgueil, amis des voluptés plutôt qu’amis de Dieu, ayant l’apparence de la piété, mais ayant renié sa puissance. » 2Timthée 3:2-5

Quelle description que celle qui constitue le verset du jour ! Le temps est au futur, mais l’apôtre peut ajouter pour Timothée : « Détourne-toi de telles gens » (2Ti 3:5).

Ne retenons aujourd’hui que les expressions qui ont trait à la famille et faisons le point. Regardons ce qu’il en est plus de 19 siècles après que ces lignes ont été tracées.

Il y a plus de 40 ans un rapport du Conseil de l’Europe notait déjà : « La famille traditionnelle est en train de mourir au profit d’un nouveau type de famille recherchant avant tout l’épanouissement de chacun de ses membres. » Et depuis 40 ans les choses ont encore bien changé … et pas dans le bon sens ! Les foyers se disloquent, et aujourd’hui cela paraît presque naturel. Les enfants grandissent comme ils peuvent, sans amour, sans éducation parentale. Ils sont formés par la collectivité ou les couples dits recomposés, mais surtout par leurs instincts. La Bible ne s’est pas trompée !

La famille est pourtant au centre des préoccupations de Dieu et heureusement il y a de très nombreuses exceptions en ce qui la concerne. Là où se trouve une vraie ferveur chrétienne, la morale ne varie pas : le mariage est indissoluble et les enfants que Dieu confie aux époux sont élevés avec amour et instruits dans la connaissance de Dieu et de la foi. La cellule familiale est préservée et demeure unie par un amour vrai puisé en Christ ; les parents peuvent apporter aux enfants les soins nécessaires (matériels et spirituels) et leur enseigner les préceptes divins.

Ainsi la famille chrétienne a Christ pour centre. Cela ne se fait pas sans effort, mais que de joies en retour !

Aux temps anciens, alors que la première famille se constituait, Ève avait dit après avoir donné naissance à son premier fils : « J’ai acquis un homme avec l’Éternel » (Ge 4:1). Avait-elle réalisé que Dieu seul lui avait permis d’avoir un enfant en dépit de la sentence prononcée sur elle (Ge 3:16) ? Aujourd’hui, n’en doutons pas, la famille est toujours au centre du propos de Dieu. Plaire au Seigneur






_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: S'apprécier les uns les autres   Mer 6 Fév 2013 - 8:36

S'apprécier les uns les autres

"J'ai observé encore toutes les injustices qui existent ici-bas. Les opprimés crient leur détresse et personne ne leur vient en aide. [...]" Ecclésiaste 4.1

Pourquoi y a-t-il des conflits dans le monde ? Nous sommes témoins chaque jour de querelles entre des races, des nations, des partis politiques, les sexes, des générations, des religions, des amis et même des membres d'une même famille.

Ce constat n'a pas échappé à Salomon, le roi le plus sage qu'Israël ait connu. Il résume la situation dans notre verset du jour en affirmant que les hommes ne sont pas bons entre eux. Ils ne se soucient pas les uns des autres. Ils s'oppriment mutuellement, se traitent mal, se mentent et se manipulent.

Est-ce là ce que Dieu a voulu ? Non, c'est la conséquence du péché dans notre monde. Pourquoi Dieu le permet-il ? Parce qu'il laisse les hommes libres. Malheureusement, ils choisissent de se comporter de façon stupide et de se faire du mal, et nient leurs problèmes. Ce dysfonctionnement dans les relations est à
l'origine de beaucoup de souffrances dans le monde. Comme le fait remarquer Salomon : "Les opprimés crient leur détresse et personne ne leur vient en aide" (Ecclésiaste 4.1).

Tout a commencé avec Adam et Eve. Lorsqu'ils se sont rebellés contre Dieu, leur péché les a coupés, non seulement de Dieu, mais aussi l'un de l'autre. Leur première réaction après avoir péché a été de se confectionner des vêtements pour se couvrir.

Pourquoi le fait d'être coupé de Dieu me pousse-t-il à vouloir me cacher ? Pourquoi, quand ma relation avec Dieu est brisée, je ne veux pas que l'autre me voie tel que je suis vraiment ? Une mauvaise relation avec Dieu m'éloigne en même temps de mon entourage et est une source de mésentente.

Comme Adam et Eve, lorsque je commence à me cacher devant Dieu, je cherche aussi à me protéger et à me cacher des autres.

L'intimité cède la place à la peur et à la méfiance.

Adam et Eve "prirent conscience du fait qu'ils étaient nus. Ils se firent des ceintures avec des feuilles de figuier cousues ensemble" (Genèse 3.7). Et depuis ce jour, les êtres humains cherchent à se
dissimuler les uns aux autres.

Une action pour aujourd'hui
Le désir de Dieu est que nous vivions en bonne entente les uns les autres. Soyons vrais avec notre entourage et apprenons à nous bénir et à nous apprécier les uns les autres. Et si vous bénissiez quelqu'un aujourd'hui ? Rick Warren




_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: ...mais nous avons été arrêtés par "père, mère, femme, enfants, frères et soeurs"   Mer 6 Fév 2013 - 8:26

"De grandes foules faisaient route avec Jésus. Il Se retourna et leur dit: ... Lequel de vous, s'il veut bâtir une tour, ne s'assied d'abord pour calculer la dépense et voir s'il a de quoi la terminer?" Luc 14:25, 28

Il est possible de faire route avec Jésus, sans toutefois vivre avec Lui et s'identifier à Lui. Nous pouvons donner aux autres l'impression que nous Le suivons, et notre coeur peut être tout ailleurs. Et le Seigneur seul, qui regarde au coeur, voit que nous nous trompons nous-mêmes... et les autres. Jésus connaît ceux qui sont vraiment tout entiers pour Lui, ceux sur lesquels Il peut compter.

Nous avons pris la décision de travailler pour Lui, mais Il nous dit de nous asseoir d'abord, pour bien réfléchir aux conséquences de cet acte; car il est arrivé que nos élans n'aient pas eu de suites. Nous avions fait un commencement plein de promesses; mais nous avons été arrêtés par "père, mère, femme, enfants, frères et soeurs", ou bien par les réclamations de la vie propre. Qu'il n'y ait jamais de précipitation dans le domaine du service de Dieu!
Peut-être avons-nous dit et même chanté que nous voulons combattre pour Lui, mais nous en sommes restés aux paroles.

Nous ne nous sommes pas "assis d'abord" pour examiner si nous pouvions accomplir ce que nous Lui avions promis dans nos cantiques... (Il n'y a aucun domaine où nous, chrétiens, mentions aussi facilement que dans le chant!) A la sortie même de la réunion, "une ambassade" nous attendait pour nous demander la paix, et nous avons cédé pour éviter la guerre. Luc 14:32. Veillons à ces "ambassades" qui viennent nous faire déposer les armes après un bon début. C'est le diable qui les envoie pour demander la paix; et c'est la paix des morts qu'il nous offre: une activité sans lutte, sans opposition, sans feu et sans vie.

Une tour non achevée est un sujet de railleries pour les hommes, et un chrétien inconséquent est un sujet de mépris pour le monde. Comment le monde peut-il croire, si nous nous arrêtons à mi-chemin, si nous n'allons pas jusqu'au bout avec notre Seigneur? C'est pourquoi, avant de faire une promesse, asseyons-nous pour calculer la dépense, et ensuite chargeons-nous de notre croix pour Le suivre, non pas pendant un certain temps, mais jusqu'au bout! Méditation biblique quotidienne par H.E. Alexander




_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Être parent nécessite un investissement à long terme.   Mar 5 Fév 2013 - 18:37

Semer pour moissonner !

Galates 6 verset 9 : Ne nous lassons pas de faire le bien ; car nous moissonnerons au temps convenable, si nous ne nous relâchons pas.

Comme vous le savez, être parent nécessite un investissement à long terme. Nous ne sommes pas toujours conscients que les actes que nous posons aujourd'hui ou que les paroles que nous adressons à nos enfants, auront une portée considérable sur leur avenir et leur vie d'adulte. Nous pouvons intervenir à plusieurs niveaux dans notre relation avec nos enfants.

Le premier niveau, fondement de toute relation saine consiste à semer dans l'amour en faisant du bien à son enfant. C'est avant tout l'accepter tel qu'il est dans sa singularité sans le comparer à qui que ce soit.

C'est lui inculquer les valeurs bibliques jusqu'à ce qu'il ait lui-même une révélation personnelle de Dieu et de son amour. C'est aussi respecter son cheminement personnel, son niveau de maturité psychologique ou spirituel ; c'est l'accompagner dans sa croissance sans vouloir le faire grandir trop vite et le guider vers
une autonomie progressive, en lui accordant notre confiance.

C'est semer de bonnes graines dans sa vie : l'aider à établir des relations équilibrées, savoir donner et recevoir des autres, c'est consolider son estime de soi ...

Pourtant, il semble parfois que nous n'ayons pas un retour sur investissement. Ce que nous avons semé produit peu ou pas de fruit du tout. Nous constatons dans la vie de nos enfants des attitudes ou des choix que nous n'approuvons pas et qui ne sont pas en adéquation avec nos valeurs profondes. C'est à ce moment qu'il faut passer au deuxième niveau : persévérer dans l'amour.

Ne pas se relâcher et continuer à semer. Même s'il semble que la terre du coeur de nos enfants soit sèche, refusons d'abandonner malgré les circonstances ou les vents contraires. Il faut continuer à manifester de l'amour et faire monter vers notre Père Céleste nos prières d'intercession en leur faveur, en nous rappelant que Dieu désire bénir les enfants du juste (Psaumes 103 versets 17-18). Nous pouvons également proclamer sur leur vie la faveur et
l'intervention divine, dans une attitude de foi.

C'est alors que nous arrivons au troisième niveau, qui suit la persévérance et qui consiste à moissonner dans l'amour. La Bible nous encourage en ce sens : si nous gardons ses commandements et que nous faisons ce qui Lui est agréable, nous recevrons ce que nous Lui avons demandé (1 Jean 3 verset 22).

Dieu connaît nos enfants et sait ce qu'il y a de mieux pour eux. Il se plaît même à agir au-delà de nos requêtes. Il interviendra en son temps dans leurs vies pour accomplir une oeuvre excellente comme il sait si bien le faire.

Alors, attendez-vous à la récolte, car elle risque d'être plus surprenante que vous ne le pensez ! Corinne Montout




_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: La prière en famille    Mar 5 Fév 2013 - 15:59

La prière en famille

Verse ta fureur sur les nations qui ne t’ont pas connu et sur les familles qui n’invoquent pas ton nom. Jérémie 10:25

Ce verset concerne, sans doute, des peuples qui ne connaissent pas Dieu ; mais avez-vous pensé que si vous négligez la prière en famille, vous ressemblez étrangement à ces gens qui méprisent Dieu ? Comment peut-on négliger d’invoquer chaque jour en famille le Dieu qu’on prétend connaître ?

Même les païens, dans l’antiquité et encore maintenant dans certains pays, avaient leurs dieux domestiques et un autel en leur honneur dans chaque maison. Et nous, qui disons être dans la faveur du grand Dieu des cieux, du Dieu vivant et vrai, nous oublierions de glorifier ensemble le Dieu en la main duquel est notre souffle, et à qui appartiennent toutes nos voies (#Da 5:23) ?

Autre chose : notre bien-être familial, les grâces temporelles et les privilèges spirituels, tout nous vient gratuitement de Dieu, de son amour et de sa grâce. Est-ce que vous allez toujours recevoir et jamais vous réunir en famille pour remercier celui qui vous comble de ses dons ?

Autre chose encore : qui sait de quoi demain sera fait ? Or quelqu’un a écrit : « une famille sans prières est comme une maison sans toit, ouverte et exposée à toutes les tempêtes du ciel », et « la prière familiale scelle la porte contre les dangers de la nuit et, le matin, l’ouvre pour la réception des compassions divines ».

Dans nos prières familiales, ne restons pas centrés sur notre propre maison : il y a tant de besoins autour de nous. Prenons-en conscience et intercédons ensemble pour les voisins encore inconvertis, les camarades des enfants ou les collègues du papa, et les misères que l’actualité place devant nous. Prier ainsi en famille pour les autres élargit nos affections et met les membres de la famille à l’unisson.

L’indispensable prière personnelle ne dispense pas de la prière en famille et celle-ci ne saurait remplacer la première. Peut-être la pression de la vie moderne vous a-t-elle conduit à négliger cette habitude — qui ne doit pas devenir une routine — de la prière en famille ? Alors, humblement, essayez donc de recommencer aujourd’hui. Plaire au Seigneur




_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Leader de votre famille   Mar 5 Fév 2013 - 8:40

Leader de votre famille

"Instruis l’enfant selon la voie qu‘il doit suivre ; et quand il sera vieux, il ne s’en détournera pas" Proverbe 22.6

Comprenez bien que votre engagement personnel aura des effets sur ceux qui vous entourent. Le comportement des parents influence celui des enfants. Si les parents montrent le bon chemin à leurs enfants, alors il est plus que probable que les enfants marcheront sur les traces de leurs parents. Mais si
les parents traînent des pieds, il ne faut pas s'attendre à voir de l'enthousiasme chez les enfants sur le plan spirituel.

Les parents font fonction de leaders dans le foyer ! Ils se doivent de nourrir spirituellement leurs enfants. Le prophète Jérémie adresse cet avertissement vis à vis des enfants qui tombent en défaillance au coin des rues, parce qu'ils manquent de nourriture "spirituelle" (Lamentation 2.19). Moïse insistait auprès du peuple sur cette importance de transmettre un héritage spirituel aux enfants (Deutéronome 6.20).

S'il a été vérifié par des sociologues que les spectacles de Guy Lux, le célèbre animateur de télévision, ont été à l'origine du déclin des chorales catholiques du jeudi soir, comment les églises évangéliques pourront-elles résister à ces rouleaux compresseurs de la télé réalité qui offrent toutes sortes de programmes réunissant des millions de téléspectateurs ?

Les émissions du style : La Star Academy, A la recherche de la Nouvelle star, Secret Stories, et je ne sais encore quelle nouvelle émission... font exploser l'audimat. Il suffit aussi parfois d'une mauvaise météo et d'une bonne émission pour retenir des intercesseurs dans leur chaumière !

Quel exemple donnez-vous à vos enfants ? Celui de parents consacrés ou de parents tièdes sur le plan spirituel ? Placez votre famille sous la bannière de Christ et dites comme Josué : "Moi et ma maison, nous servirons l'Eternel"

Une décision pour aujourd'hui
Parents, si vous vous reconnaissez dans ce portrait, arrêtez-vous et demandez au Seigneur de vous accorder sa sagesse pour instruire vos enfants selon la voie qu'ils doivent suivre tel que vous le recommande Proverbes 22.6. Franck Alexandre




_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Une famille heureuse, c'est possible    Lun 4 Fév 2013 - 15:52

Une famille heureuse, c'est possible

L'amour inconditionnel

Le fondement d’une relation solide est l’amour inconditionnel, c’est-à-dire sans réserve.

" … mais si je n’ai pas d’amour, je ne suis rien. L’amour est patient, l’amour est bon, il n’est pas envieux, il ne se vante pas, il n’est pas orgueilleux, l’amour ne fait rien de honteux, il n’est pas égoïste, il ne s’irrite pas, il n’éprouve pas de rancune ; l’amour ne se réjouit pas du mal mais il se réjouit de la vérité. L’amour permet de tout supporter, il nous fait garder en toute circonstance la foi, l’espérance et la patience. " 1 Corinthiens 13. 2, 4-7

L’amour inconditionnel c’est aimer l’enfant tel qu’il est, même si, par moment, sa conduite laisse à désirer.
Dieu lui-même nous donne le modèle de l’amour inconditionnel : " Voici comment s’est manifesté l’amour de Dieu au milieu de nous : Dieu a envoyé son Fils unique (Jésus-Christ) dans le monde, afin que nous vivions par Lui. Voici ce qu’est l’amour : ce n’est pas nous qui avons aimé Dieu, c’est Lui qui nous a aimé et qui a envoyé son Fils pour que, grâce à son sacrifice, nos péchés soient pardonnés. Mes amis, si c’est ainsi que Dieu nous a aimés, nous devons, nous aussi, nous aimer les uns les autres. " 1 Jean 4. 9-11

" Mais en ceci Dieu prouve son amour envers nous : Christ est mort pour nous alors que nous étions encore pécheurs. " Romains 5. 8

TRANSMETTRE LES VRAIES VALEURS
Les enfants ont besoin d’un code moral cohérent auquel se référer. Ce désir s’exprime de différentes façons.
Un adolescent a besoin d’un " sens à sa vie ", un " modèle pour le guider ", ou de quelque chose à quoi " s’accrocher ". Un enfant regarde d’abord vers ses parents dans ce domaine. Pour trouver chez eux ce qu’il recherche, il faut que les parents aient des valeurs fortes.

Nous, parents, avons besoin d’un fondement sur lequel baser nos vies et qui résiste au temps. Quelque chose qui pourra nous soutenir dans les hauts et les bas de la vie. Quel est le secret indispensable qui donne à la vie un sens et un but et que l’on peut transmettre à nos enfants ?

" Ne crains pas, car je suis avec toi, n’aie pas ce regard anxieux, car je suis ton Dieu. Je te rends robuste, oui, je t’aide, oui je te soutiens par ma droite qui fait justice. " Esaïe 41. 10

Jésus-Christ a dit :
" Demandez, on vous donnera ; cherchez, vous trouverez ; frappez, on vous ouvrira. En effet quiconque demande reçoit, qui cherche trouve, à qui frappe on ouvrira. " Matthieu 7. 7-8

C’est Dieu seul qui peut nous donner la paix au cœur. Il fortifie dans les temps de trouble et rassure dans la détresse. Il donne son aide aujourd’hui comme hier et promet encore plus pour l’avenir.
Il veut que nous l’aimions parce qu’Il nous a aimé en premier, mais Il nous donne la liberté de l’accepter ou de le rejeter. Si nous voulons ce qu’Il veut – une relation d’amour de Père et d’enfant – nous devons accepter son offre. Il attend que vous deveniez son enfant. Jésus-Christ, le Fils de Dieu, est venu sur cette terre pour payer de sa vie la dette que nous avons auprès de Dieu, à cause de nos péchés.

En acceptant Jésus-Christ comme Sauveur, nous entrons dans une relation personnelle et intime avec Dieu. C’est là l’événement le plus important de notre vie.

Jésus-Christ a dit :
" Je suis le chemin et la vérité et la vie. Personne ne va au Père si ce n’est par moi. " Jean 14. 6

Dieu nous offre une vie de famille heureuse. C’est à nous de Le laisser entrer dans nos vies et de suivre la bonne direction qu’Il nous indique dans sa Parole, la Bible.

Jésus-Christ a dit :
" Ecoute, je me tiens à la porte et je frappe : si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui… " Apocalypse 3. 20 Source : FEEBF




_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Que le mariage soit tenu en honneur à tous égards…   Lun 4 Fév 2013 - 15:38

Les engagements du mariage

« Que le mariage soit tenu en honneur à tous égards… » Hébreux 12:4

Sous l’influence des raisonnements du monde, les croyants risquent d’oublier les engagements que le mariage comporte pour chacun des conjoints l’un vis-à-vis de l’autre, même si la conduite du foyer incombe au mari d’une manière particulière. Les deux s’engagent réciproquement dans tous les aspects de leur vie.

En effet, si, ayant quitté leurs parents, ils sont devenus « une seule chair », ils n’en restent pas moins deux personnalités distinctes qui s’engagent à tenir compte l’une de l’autre, non pour se supporter seulement, mais pour s’aimer positivement, et s’oublier au profit de l’autre. Cela se traduit :

Sur le plan de l’esprit : par la recherche en commun de la volonté du Seigneur, par la jouissance d’un même cœur de son amour, par le désir partagé de le glorifier en tout. Quel ciment et quelle source de joie quand les deux vont de pair dans le domaine spirituel, dans le service chrétien sous ses différentes formes !

Sur le plan de l’âme : les sentiments féminins et masculins sont, nous le savons bien, de nature différente. Il est important d’en tenir compte et de veiller à ce que le conjoint reçoive sa part de satisfaction. Par exemple, un mari trouve sa satisfaction dans le fait de pourvoir aux besoins de sa famille, tandis que l’aspiration profonde de sa femme est de se sentir aimée et d’être considérée comme essentielle à l’épanouissement de la famille. L’un et l’autre doivent prêter attention à la différence de leurs objectifs.

Sur le plan du corps : la Bible nous enseigne pleinement à ce sujet : « Que le mari rende à la femme ce qui lui est dû, de même aussi la femme au mari » (1Co 7:3 et lire les suivants).

Un couple qui assume ces engagements avec fidélité est une bénédiction pour la famille de la foi. Que de ménages chrétiens cherchent une famille de référence auprès de laquelle trouver des solutions à leurs problèmes ! Quel témoignage puissant pour les non convertis qui peuvent voir une manifestation pratique de l’amour de Dieu dans une relation si fréquemment mal vécue ! Quant aux enfants, l’influence sur eux de la bonne entente des parents est tellement évidente qu’il est inutile d’en parler ! Plaire au Seigneur




_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Heureux quiconque craint l'Éternel et marche dans ses voies ! Tu jouis alors du travail de tes mains, tu es heureux, tu prospères. Ta femme est comme une vigne féconde dans l'intérieur de ta maison ; tes fils sont comme des plants d'olivier, autour de la    Lun 4 Fév 2013 - 7:53

Les bénédictions liées à la crainte de l’Éternel

"Heureux quiconque craint l'Éternel et marche dans ses voies ! Tu jouis alors du travail de tes mains, tu es heureux, tu prospères. Ta femme est comme une vigne féconde dans l'intérieur de ta maison ; tes fils sont comme des plants d'olivier, autour de la table." Psaumes 128.1-3

Les êtres modernes que nous sommes aiment être indépendants et agir à leur guise. L'idée de craindre l'Éternel peut nous paraître archaïque et irréaliste. Mais Dieu promet des bénédictions à ceux qui le craignent. Comment pouvons-nous savoir si nous avons "la crainte de l'Éternel" ? Le psalmiste nous donne une indication simple : nous craignons véritablement l'Éternel si nous marchons dans ses voies. Si nous lui obéissons et prenons sa Parole au sérieux. Si nous agissons ainsi, Dieu promet de nous bénir.

Ceux qui le craignent mettent ses principes en pratique. Lorsque nous lui consacrons nos vies et nos ressources, il nous bénit en retour. Il pourvoit à nos besoins. Il nous guide, nous protège et nous donne sa sagesse. Il exauce nos prières et nous avons accès à sa puissance.

Ensuite, Dieu nous bénit en faisant fructifier notre labeur. Nous ne connaîtrons pas la frustration, mais jouirons au contraire du travail de nos mains et verrons des résultats à nos actions. De plus, il nous donnera la joie, le bonheur et le contentement en récompense et nous libérera de l'agitation et du trouble.

Enfin, les bénédictions de Dieu s'étendront à notre famille et nos enfants. Nous pouvons les lui confier et lui demander de pourvoir à leurs besoins.

Ce sont autant de bénédictions qui découlent de la crainte du Seigneur et de l'obéissance à sa volonté.

Aujourd'hui, Dieu est prêt à vous bénir. Il vous suffit de le craindre, de le chercher et de marcher dans ses voies. Faites de cette attitude la règle de votre vie.

Une prière pour aujourd'hui
Père, je te crains et je t'adore. Je veux marcher dans tes voies. Bénis-moi et permets que je porte du fruit.
Je veux investir le temps, les talents et les trésors que tu m'as confiés. Au nom de Jésus. Amen. John Roos



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Y a-t-il une Église dans ta maison ?   Dim 3 Fév 2013 - 16:45

L’Église dans ta maison... {Philémon 1:2}

Y a-t-il une Église dans ta maison ? Tes parents, tes enfants, tes amis, tes serviteurs, en sont-ils tous des membres ? Ou bien y a-t-il encore certains qui ne sont pas convertis ? Arrêtons-nous ici et posons-nous la question. Suis-je un membre de l’église dans cette maison ? Comme le cœur du père sauterait de joie, et les yeux de la mère se rempliraient de saintes larmes si depuis le plus âgé jusqu’au plus jeune tous étaient sauvés !

Prions pour cette grande grâce jusqu’à ce que le Seigneur l’exauce. Il est probable que ce fut le désir le plus cher de Philémon d’avoir toute sa maisonnée sauvée ; mais ce désir ne fut pas entièrement exaucé dès le début. Il avait un serviteur méchant, Onésime, qui, l’ayant trompé, l’abandonna complètement. Les prières de son maître le suivirent, et finalement, comme Dieu le voulut, Onésime fut conduit à écouter la prédication de Paul ; son cœur fut touché, et il retourna vers Philémon, pas seulement pour être un serviteur fidèle, mais un frère bien-aimé, et il fut ajouté comme un autre membre dans la maison de Philémon.

Y-a-t-il un serviteur inconverti ou un enfant absent ce matin ? Fait monter une supplication spéciale, pour qu’ils puissent retourner dans leur maison, réjouir tous les cœurs avec les bonnes nouvelles de ce que la grâce a accompli pour eux ! Y en a-t-il un qui soit présent ? Qu’il prenne part à la même supplication sincère.

S’il y a une telle église dans notre maison, dirigeons la bien, avec toutes nos actions faites sous le regard de Dieu. Que toutes nos démarches domestiques communes de la vie soient expédiées avec la marque de la sainteté, avec diligence, avec délicatesse et intégrité. Il est demandé d’avantage de l’Église que d’une communauté ordinaire ; le culte de la famille doit, dans un tel cas être plus dévot et cordial ; l’amour interne doit être plus sanctifié et à la ressemblance de Christ. Nous ne devons pas craindre que le plus petit d’entre nous ne soit exclu des églises, car le Saint Esprit ici a rassemblé, engagé la famille de l’Église universelle, et supplions-le de nous accorder la grâce de briller devant les hommes pour la gloire de son nom. Ch. Spurgeon




_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: La famille   Dim 3 Fév 2013 - 7:59

Bien-aimés –Pour le Christ, l’union intime, profonde, indissoluble, du mari et de la femme est la base indispensable de la famille.
Au sens figuré, le mot « maison » désigne souvent la lignée ou la famille.
La maison a été un facteur important dans la croissance et la stabilité de l’Église primitive car parmi les Juifs elle constituait déjà le cadre de pratiques religieuses et, c’était dans les maisons qu’on « rompait le pain ».
Les Églises se formaient souvent par « maison » ou autour d’elles.
Derrière chaque famille apparaît la paternité universelle de Dieu et l’Église est donc aussi considérée comme la famille de Dieu.
Une demeure est surtout bénie quand le chef de famille et sa compagne ont tous deux la crainte de Dieu ; mais un fils ou une fille, ou même un serviteur chrétien, peut attirer la bénédiction d’en haut sur la maison entière. C’est ainsi que, pour l’amour d’un ou deux qui, par sa grâce, sont justes à ses yeux, l’Éternel veillera sur toute une famille pour la protéger.
Bien-aimés, puisse Jésus être notre hôte constant et aimer de nous comme autrefois la famille de Béthanie, et nous serons sûrement bénis… Josy R.

Le juste marchera dans son intégrité ; heureux ses enfants après lui ! {Proverbe 20:7}

Nous préoccuper au sujet de notre famille peut être naturel, mais nous ferons bien de reporter ce soin sur notre propre caractère. Si nous marchons devant le Seigneur en intégrité, nous ferons plus pour nos enfants qu’en leur acquérant une fortune. La sainteté de la vie d’un père est le plus bel héritage de ses fils.
Le juste laisse à ses enfants son exemple, qui sera la plus riche source de bien-être véritable. Combien attribuent les succès de leur vie à l’exemple reçu de leurs parents !

Il leur laisse aussi sa réputation. Les hommes ont de nous une opinion d’autant meilleure que nous sommes les fils d’un homme sur qui l’on pouvait compter, les successeurs d’un commerçant d’excellente réputation. Oh, si tous les jeunes gens étaient soucieux de conserver intact le nom de leur famille !

Par-dessus tout, il leur laisse ses prières et la bénédiction du Dieu qui les exauce. C’est ce qui fait que sa prospérité est favorisée parmi les fils des hommes. Dieu sauvera nos enfants même après notre mort. Oh, puissent-ils l’être dès maintenant !

Notre intégrité peut être le moyen de sauver nos fils et nos filles. S’ils voient dans nos vies la réalité de notre religion, ils seront conduits à croire en Jésus pour eux-mêmes.

Seigneur, accomplis ta promesse pour ma maison ! Ch. Spurgeon





Aimez-vous les uns les autres




Sujet développé chaque jour de la semaine sur le forum:
http://rosedautomne7.forumactif.com/t2816-la-famille#6225

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La famille   

Revenir en haut Aller en bas
 
La famille
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Grains de café ? (famille des trivias)
» Famille d'ABOVILLE
» NEUVAINE A LA SAINTE FAMILLE Du 26 décembre 2009 (saint Etienne) au 3 janvier 2010 (fête de l'Epiphanie)
» Famille de KERGORLAY
» Neuvaine pour Charline et sa famille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM ROSE D'AUTOMNE :: SELON LA PAROLE DE DIEU :: Gouttes de Rosée (Méditations journalières - un thème par semaine)-
Sauter vers: