FORUM ROSE D'AUTOMNE

L'ART DE VIVRE ET DE VIEILLIR SELON DIEU !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Forum pour quatre sites que je vous invite à visiter : La vie chrétienne: Gouttes de rosée : http://www.rosee.org/rosee - L’art de vieillir: Rose d’automne : http://www.rosee.org/rosedautomne - Vie communautaire: La roseraie: http://www.rosee.org/roseraie - Famille, Ecologie: http://www.rosee.org/famillebiblique - Bienvenue à tous ! Le but de ce forum est d'être une petite oasis pour chacun de ceux qui le visite... et Je prie le Seigneur de nous permettre de nous encourager, nous édifier et de le voir glorifié dans le partage de sa Parole, que chaque visite sur ce forum soit pour chacun de nous une bénédiction de plus dans notre vie. N’hésitons pas non plus à partager nos sujets de prières afin que plusieurs puissent intercéder avec nous… L'expression des dons de chacun est bienvenue....

Partagez | 
 

 Un échec... Une défaite... + une vidéo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4280
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Un échec... Une défaite... + une vidéo   Dim 4 Nov 2012 - 6:28

Bien-aimés – Un échec inattendu, un accident de santé, des malentendus avec des amis … et nous nous demandons pourquoi Dieu permet ce qui nous arrive.
Le but de Dieu est de nous former, de nous apprendre à compter sur Lui.
Ce monde, nous réserve d’autres déconvenues, qui seront autant d’épreuves pour notre foi.
Quand les difficultés surviennent, c’est le moment de nous confier dans le Seigneur Jésus. Lui les transformera en sources de bénédictions.
Souvenons-nous de l’amour de Dieu, qui n’a pas épargné son propre Fils, mais l’a livré pour nous, et comprenons que son amour pour nous demeure immuable.
Dans chaque trouble cherchons en premier lieu à nous rendre compte de la présence de Dieu avec nous.
Me confier en notre Seigneur Jésus Christ, m’appuyer sur mon Dieu et Père, lui faire entièrement confiance, voilà la seule et efficace ressource quand je ne sais pas où j’en suis !
Avec Dieu dans notre vie, aucun échec ne sera jamais définitif et l'échec peut préparer le chemin vers la réussite…Vous n'êtes jamais un échec tant que vous n'abandonnez pas !
Affectueuesement à vous, Josy R.

Gad sera assailli par des bandes armées, mais il les assaillira et les poursuivra. {Genèse 49:19}

Plusieurs d’entre nous ont été comme la tribu de Gad. Nos adversaires ont été quelquefois fort nombreux et sont tombés sur nous comme une troupe. Ils nous ont d’abord battus et ont triomphé, mais ils ont montré par là que cette prophétie concerne encore le peuple de Christ, qui, de même que Gad, doit être aussi assailli et souvent battu par une troupe ennemie. Cette défaite, nous ne l’éprouvons pas sans souffrance, et nous aurions lieu de désespérer si, par la foi, nous ne saisissions la bénédiction contenue dans les dernières paroles de Job : « il les assaillira et les poursuivra ; »« Tout est bien qui finit bien, » dit-on. On ne juge pas du résultat définitif d’une guerre par les succès ou les revers des premières escarmouches, mais par l’issue de l’engagement final. Dieu donnera la victoire à la vérité et à la justice, en dernier lieu, c’est-à-dire d’une manière définitive et à toujours.

Ce dont nous avons besoin, c’est de patience et de persévérance à bien faire, et d’une confiance assurée en notre glorieux capitaine. Il nous enseignera comme à Ézéchiel, à endurcir saintement notre face comme un diamant, afin que nous puissions tout traverser, travail, persécutions et souffrances, jusqu’à ce que nous puissions nous écrier avec bonheur : « Bataille gagnée ! Victoire ! Alleluia ! » Croyons à sa promesse. Ch. Spurgeon






Tu es ma force : http://youtu.be/M9HM91NRSDE



Sujet développé chaque jour de la semaine sur le forum:
http://rosedautomne7.forumactif.com/t2710-un-echec-une-defaite-une-video#5919

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne


Dernière édition par Josy le Sam 10 Nov 2012 - 10:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4280
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Dans chaque trouble nous devons chercher en premier lieu à nous rendre compte de la présence de Dieu avec nous   Dim 4 Nov 2012 - 15:17

Oh ! Si je savais où le trouver, {Job 23:3}

Lorsque Job a vraiment atteint la pire des extrémités, il a crié au Seigneur. L’aspiration d’un enfant de Dieu affligé est surtout de voir le visage de son Père. Sa première prière n’est pas « Ô que je puisse être guéri de la maladie qui s’étend maintenant dans chaque partie de mon corps ! » ni même « Ô que je puisse voir mes enfants revenir des profondeurs du tombeau, et mes biens de jadis m’être rendus de la main du pillard ! » mais le premier et le plus important des cris est : « Ô que je sache où je peux le trouver LUI, qui est mon Dieu ! Que je puisse venir jusqu’à son trône ! »

Les enfants de Dieu courent vers leur maison quand la tempête arrive sur eux.

C’est là l’instinct venu du ciel pour une âme ayant reçu la grâce que de chercher le refuge contre tous ses maux sous les ailes de l’Éternel. « Celui qui a fait sa demeure en Dieu » peut être le titre donné à un véritable croyant.

Un hypocrite, lorsqu’il est affligé par Dieu, est contrarié par l’affliction, et, comme un esclave, s’enfuit du Maître qui l’a châtié ; mais il n’en est pas ainsi du véritable héritier du ciel, il embrasse la main qui l’a frappé, et cherche refuge contre le bâton sur la poitrine du Dieu qui a froncé les sourcils à son propos. Le désir de Job de communier avec Dieu était renforcé par l’échec de toutes les autres sources de consolation. Le patriarche s’est détourné de ses amis désolés, et a levé les yeux vers le trône céleste, de même qu’un voyageur se détourne de sa gourde vide, pour se précipiter vers la source. Il fait ses adieux à ses espoirs terrestres, et crie : « Ô que je puisse savoir où peux trouver mon Dieu ! » Rien ne nous apprend autant de choses précieuses sur le Créateur, que lorsque nous découvrons la vanité de tout le reste. Détournons-nous avec un mépris amer des choses de ce monde, où nous ne trouvons pas de miel, mais seulement beaucoup de dards tranchants, nous réjouissant en celui dont la fidèle parole est plus douce que le miel.

Dans chaque trouble nous devons chercher en premier lieu à nous rendre compte de la présence de Dieu avec nous. Prenons plaisir à son sourire, et nous pourrons porter notre croix journalière avec un cœur bien disposé à son égard. Ch. Spurgeon




_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4280
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Apprenez à surmonter vos échecs   Lun 5 Nov 2012 - 8:15

Apprenez à surmonter vos échecs

"David fut irrité de ce que l'Éternel avait frappé Uzza d'un tel châtiment" 1Chroniques 13.11

Vous pouvez penser que David n'a pas tort, que sans doute le Seigneur n'y est pas allé de main morte avec le malheureux Uzza, etc. Vous avez alors besoin d'apprendre que c'est toujours le Seigneur qui a raison.

David commet une erreur dans la direction du culte, ce qui peut arriver à n'importe qui. Il va chercher un modèle de culte chez les Philistins (1Samuel 6.7); ce sont eux qui vont installer l'arche de l'alliance sur un char tiré par des boeufs.
David le fait, alors qu'il existe un modèle biblique (Exode 25.14, Josué 3.6 ou 6.12). Il était impossible que David ignore ce commandement.

Chaque fois que vos références en matière spirituelle n'ont pas été bibliques, vous avez souffert, connu l'échec, la contrariété, la violente déception. Cela arrive, même à un David, l'homme selon le coeur de Dieu ; alors pourquoi pas vous ? Certes, mais pour quelles suites ?

On découvre au chapitre 15 versets 24 à 29 un culte d'adoration conduit par David et parfaitement agréé de Dieu, cette fois. Vous ne devez jamais rester sur un échec cuisant; cet échec a des raisons et vous pouvez les découvrir - là où David a découvert son erreur - dans la Bible, sa lecture, sa méditation.

Et puis on ne peut que constater l'état d'esprit remarquable de cet homme qui ne va pas s'installer dans l'orgueil, en cherchant à se justifier auprès des autres. Il a commis une erreur grossière: qu'à cela ne tienne, il la reconnaît et veut construire à nouveau. Il ne va pas davantage bouder le Seigneur, sa communion. Il va prendre le temps pour cela, comme nous le voyons dans le chapitre 14 de ce livre.

Et au bout du compte, le résultat est là : il a géré victorieusement son échec.
Vous pouvez en faire autant; votre déception est légitime; votre désir de tout laisser tomber est compréhensible. Mais ne vous installez pas sur ce terrain-là; quittez-le vite et laissez passer le "chapitre 14" de la guérison intérieure, pour mieux repartir!

Une prière pour aujourd'hui
Jésus, cher Sauveur, viens à mon secours et délivre-moi de mon orgueil qui m'empêche de reconnaître mes erreurs, qui me pousse à croire que j'ai toujours raison. Je veux apprendre de toi à bien les gérer et à les surmonter victorieusement. Amen. Samuel Foucart




_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4280
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Ne reculez pas, après un premier échec   Lun 5 Nov 2012 - 17:38

Pendant que vous avez la lumière, croyez en la lumière. Jean 12:36

Nous avons tous des moments où nous nous sentons transportés au-dessus de nous-mêmes, et nous disons : « Je me sens capable de tout, si seulement je pouvais être toujours ainsi ! » Ce sont des moments lumineux, qui nous permettront d’accomplir notre tâche lorsque nous ne sommes plus dans les mêmes conditions. Il y en a beaucoup parmi nous qui ne sont bons à rien pour la vie terne de tous les jours, il leur faudrait connaître constamment ces sommets de l’inspiration. Notre effort doit tendre à réaliser dans le train-train de la vie quotidienne, l’idéal qui nous a été révélé dans les moments d’exaltation.

Ne laissez pas cette émotion s’évaporer sans effet. Ne mettez pas vos pieds sur les chenets, en disant : « Comme il est bon d’être là ! » Agissez sans délai, faites quelque chose, surtout si vous n’en avez pas envie. Si, dans une réunion de prières, Dieu vous a indiqué quelque chose à faire, ne dites pas : « Je le ferai plus tard » — faites-le ! Prenez-vous par la peau du cou, et secouez votre paresse naturelle. Cette paresse se révèle toujours dans notre désir d’évasion. Nous parlons d’atteindre les sommets, mais nous devons apprendre à travailler dans la grisaille, en nous guidant à la clarté de ce qui nous a été révélé sur la montagne.

Ne reculez pas, après un premier échec. Coupez les ponts derrière vous, engagez-vous envers Dieu délibérément. Ne revenez jamais en arrière, mais avancez résolument, en laissant la lumière des cimes éclairer votre marche. O. Chambers




_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4280
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: La crainte de l’échec va-t-elle me paralyser ?    Mar 6 Nov 2012 - 8:28

Peur, découragement ?

« Le pays où tu nous as envoyés … est ruisselant de lait et de miel … Seulement le peuple qui habite dans le pays est fort … , plus fort que nous … des géants. Et nous étions à nos yeux comme des sauterelles. » Nombres 13:27-33

Les fils d’Israël, aux portes du pays promis, ont entendu le rapport des espions envoyés par Moïse. Ils pleurent, s’apitoient sur leur sort et refusent de faire confiance à l’Éternel qui les a délivrés et accompagnés à travers le désert jusqu’à l’entrée du pays promis.

Une des armes puissantes de l’Ennemi est le mensonge : il sème le doute en provoquant la peur. Il joue de nos émotions, se sert de nos sentiments de culpabilité, d’infériorité : « Je n’y arriverai pas. J’en suis incapable. Je vois déjà la défaite et l’échec. » La crainte de l’échec va-t-elle me paralyser ? Ne suis-je qu’un insecte ? Oui, l’ennemi est fort, pourtant Josué et Caleb n’ont pas la même perception : « L’Éternel nous fera entrer dans ce pays-là et nous le donnera …

Seulement ne vous rebellez pas contre l’Éternel et ne craignez pas le peuple du pays, car ils seront notre pain (nous n’en ferons qu’une bouchée) … l’Éternel est avec nous ; ne les craignez pas » (No 14:8-9). Pouvons-nous oublier que nous sommes les enfants du Dieu Tout-puissant, qu’il nous donne une armure pour résister aux flèches empoisonnées ? Et surtout le bouclier de la confiance contre les dards enflammés du méchant (Ep 6:16).

William Carey, le cordonnier anglais missionnaire en Inde, avait l’habitude de dire : « Attendez-vous à de grandes choses de la part de Dieu et tentez de grandes choses pour Dieu », c’est-à-dire : ayez une grande confiance en Dieu et ne sous-estimez pas non plus ce qu’il veut faire par vous. Dieu choisit-il des stars pour accomplir son œuvre ? « Il n’y a pas beaucoup de sages selon l’homme, pas beaucoup de puissants, pas beaucoup de nobles … Mais … Dieu a choisi les choses faibles du monde pour couvrir de honte les choses fortes » (1Co 1:26-28). Pourquoi ? Parce que Dieu démontre sa puissance dans nos faiblesses (2Co 12:9-10).

La peur est une émotion. Mais l’inquiétude est une peur entretenue, donc un manque de foi. Qu’y faire ? Comme un enfant qui a peur de traverser une rue passante saisit la main de son père, « donnez la main à l’Éternel » (2Ch 30:8). Plaire au Seigneur




_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4280
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Comment réagissez-vous face à un échec inattendu ?   Mar 6 Nov 2012 - 17:40

Comment réagissez-vous face à un échec inattendu ?

Nous savons, du reste, que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu." Romains 8.28

Il n'est pas question pour moi de vous entrainer sur un terrain où la psychologie moderne prône le positivisme. Jamais l'Évangile ne s'inscrit dans cette conception de la vie, bien au contraire ! Il me semble aussi important de noter que ce texte qui fut inspiré à Paul, et destiné aux Romains, n'est jamais une excuse facile pour vivre n'importe comment et faire n'importe quoi ! Il y a des échecs qui ne sont rien d'autre que les conséquences de votre manque de sérieux. Et enfin, je voudrais attirer l'attention sur la fin de ce texte : "ceux qui aiment Dieu." Et là je pense à tous ceux qui ne l'aiment pas, ne veulent pas de lui, le rejettent et qui eux n'ont pas droit à ce traitement béni. Une raison de plus pour prier pour eux et pour elles !

Avec Dieu dans votre vie, aucun échec ne sera jamais définitif. Souvent nos déboires deviennent formateurs, pédagogiques, constructifs à terme lorsque nous apprenons à prendre du recul afin d'en tirer un enseignement pour notre avenir. Votre insuccès est évident, il est là et vous pleurez, qu'allez-vous faire maintenant ? Et ce n'est même pas le premier échec. C'est alors que vous vous enfermez dans cette phrase négative : "rien de ce que j'ai entrepris ne fonctionne !" Vous vous demandez ce qui se passe, alors que vous aviez prié ! Est-ce bien normal ?

Après une nécessaire introspection, dans le cas où vous devriez régler certaines choses dans votre vie, faites-le c'est le moment ou jamais ; de plus, il vous faut des réponses. Dieu aurait-il changé ?

N'auriez-vous pas tenté, malgré tout, de faire entrer le Seigneur dans vos plans plutôt que de vous soumettre aux siens ? C'est étonnant la capacité de notre nature à imputer à Dieu nos échecs !

Stop, arrêtez-vous un moment ! Rien n'est perdu avec Jésus dans votre vie. Cet échec précis qui vous fait dire encore ce matin : "Dans tout ce que je fais, rien ne marche !" est là pour vous apprendre à regarder au Dieu qui change le mal en bien. Rien n'est terminé, votre vie doit passer par cette contrariété-là, par ce chemin précis, par cette expérience, mais vous n'allez pas mourir, ni couler ou disparaître et surtout la fidélité de Dieu pour vous n'est pas défunte, ni son amour d'ailleurs. Voudriez-vous attendre la suite tranquillement maintenant ?

Une prise de position pour aujourd'hui
Je n'y comprends rien Seigneur, je crois vraiment avoir été sérieux avec toi dans ma quête de ta volonté et puis l'échec est là, visible de tous... J'ai mal, mais je prends la décision de te laisser changer le mal en bien, je ne sais pas quand, ni comment, mais tu agis je le sais ! A présent, je désire mettre mon cœur humilié à tes pieds. Samuel Foucart




_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4280
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Toute construction bâtie par l’homme sans tenir compte de la volonté de Dieu, est vouée à l’échec   Mer 7 Nov 2012 - 8:15

Comment bâtir ?

« Si l’Éternel ne bâtit la maison, ceux qui la bâtissent y travaillent en vain. » #Ps 127:1

Quand, après le déluge, les hommes commencent à se multiplier sur la terre, ils déclarent : « Allons, bâtissons-nous une ville, et une tour dont le sommet atteigne jusqu’aux cieux ; et faisons-nous un nom, de peur que nous ne soyons dispersés sur la face de toute la terre » (#Ge 11:4). Dieu met fin à ce grand projet, destiné à permettre à l’humanité de se passer de lui, en brouillant les langages. Les hommes ne peuvent plus communiquer entre eux.

Beaucoup plus tard, Nebucadnetsar, au lieu de reconnaître que c’est de Dieu qu’il détient sa puissance et sa gloire, proclame : « N’est-ce pas ici Babylone la grande, que j’ai bâtie pour être la maison de mon royaume, par la puissance de ma force et pour la gloire de ma magnificence ? » (#Da 4:30). L’Éternel le rabaisse au niveau d’un animal qui mange de l’herbe.

Dans le psaume cité, David, inspiré par l’Esprit, reconnaît que toute construction bâtie par l’homme sans tenir compte de la volonté de Dieu, est vouée à l’échec. Une maison sortira peut-être de terre, mais à quoi bon si Dieu n’en bénit pas l’usage ?

Il est bien normal que nous souhaitions accomplir notre tâche du mieux possible. Alors cherchons à l’accomplir avec le Seigneur, dans sa dépendance de tous les instants. Ainsi la gloire en reviendra au Seigneur, car ce que nous faisons sans lui n’a aucune valeur à ses yeux. Restons attachés à Christ. Vivons en communion avec lui tout au long de la journée. Ce que nous bâtirons avec le Seigneur gardera alors de la valeur pour l’éternité. Oui, souvenons-nous que le Seigneur Jésus a déclaré : « Séparés de moi, vous ne pouvez rien faire » (#Jn 15:5).

Que cela nous stimule à vivre de façon permanente dans sa présence, dans une pleine communion de pensées et de sentiments avec lui. Plaire au Seigneur




_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4280
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: La valeur de nos échecs   Mer 7 Nov 2012 - 8:18

La valeur de nos échecs

"Voici, mes souffrances mêmes sont devenues mon salut" Ésaïe 38.17

Quand s'enchaînent leurs "cata" comme ils disent, les hommes ont un proverbe : "Un malheur n'arrive jamais seul." Certains lâchent, en de fâcheux événements, des paroles du genre : "Y a rien qui marche, aujourd'hui... J'ai pas de chance... J'ai tout loupé..." D'autres, dépités, se comparent à "Gaston la gaffe", ce personnage de BD, le roi de la guigne à qui rien ne sourit.

Vous pouvez avoir tout raté, jusqu'à présent, mais cela ne fait pas de vous un raté ! Si vous vous tournez vers Christ, il vous change en une nouvelle personne et vous conduit désormais, de victoire en victoire.

Votre défaite n'est jamais qu'une porte fermée qu'il peut rouvrir ! Ou bien, vous présentera-t-il un autre accès, ailleurs...

Car ce n'est pas l'échec lui-même, mais l'appréciation erronée que vous en tirez, qui vous conduira sur une voie de garage. De votre réaction face à cette cruelle réalité, découlera l'une ou l'autre de ces attitudes diamétralement opposées. Soit vous restez prostré, anéanti ; soit vous vous relevez et repartez plus fort que celui qui n'est jamais tombé ! Ainsi, la valeur de votre échec consiste dans les leçons qu'il vous apporte...

Soyez donc disposé à vous confier en ce Dieu de la Bible qui prend plaisir à votre bonheur (Deutéronome 28.1-14). Comme un père désire voir son enfant réussir, le Père céleste veut accorder la réussite à toutes vos entreprises (Josué 1.7-9 ; Psaume 1.3). Et si d'aventure, il vous arrivait d'échouer, apprenez à en tirer les leçons salutaires. Puis, saisissant la main paternelle, reprenez le chemin du succès...

Une prière pour aujourd'hui
Seigneur, je ne me laisserai plus arrêter par les échecs. Je crois, comme tu le promets dans ta Parole, que sur ma route tu as placé des bénédictions. Je te fais confiance, car je sais que tu marches avec moi, pour m'aider à réussir. Amen. Paul Ettori



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4280
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: L'échec révèle ce qui constitue la vraie source du succès   Mer 7 Nov 2012 - 16:05

La tristesse mène à la joie, tout comme l'échec mène au succès

Un jour, quelqu'un plein de sagesse m'a fait une observation qui m'a fait réfléchir pendant un bon moment.
Il m'a dit: "La tristesse, c'est la porte qui mène à la joie, et les épreuves sont le chemin qui mènent à la paix". Que voulait-il donc bien vouloir dire? Comment cela pouvait-il être vrai? Après tout, s'il y a quelque chose que nous voulons soigneusement éviter, c'est bien la tristesse et les épreuves.

Tandis que je continuais de méditer sur cette affirmation étonnante et paradoxale, je parvins à une autre pensée qui semblait constituer un principe corollaire: " Les succès continuels sont un chemin garanti vers l'orgueil et l'arrogance". Si la tristesse, les épreuves et l'échec peuvent servir à nous conduire dans la joie, la paix et l'humilité, il semblerait que le succès - jamais freiné par les revers de la vie - peut facilement nous entraîner à nous centrer sur nous-même, à nous réjouir trop tôt de nos réussites ou à devenir ensorcelé par ce que disent les manchettes de journaux à notre sujet.

Dernièrement, j'ai eu l'occasion d'interviewer un homme qui déclarait que son père lui avait tellement inculqué l'éthique du travail tout au long de son éducation, qu' "il croyait sincèrement qu'il ne pourrait jamais connaître l'échec s'il travaillait suffisamment dur". Il n'y avait qu'un problème: Le jour arriva où - admit-il - lorsque "je connus l'échec, malgré tous les efforts et le travail fournis, je ne pus pas me sortir de cette triste situation"

En fin de compte, cette crise s'avéra une expérience magnifique et un enseignement très riche pour ce leader, qui finit par transformer son approche des affaires et révolutionna sa perspective sur les gens qui travaillaient avec lui.

L'échec ne changea pas l'appréciation qu'il avait de la valeur du travail et de l'assiduité, mais pour la première fois de sa vie, il fut capable de reconnaître ses propres limites. Et ce qui est encore plus important, c'est qu'il prit conscience de son besoin de dépendre de Dieu pour la sagesse et la force qu'il n'avait pas en lui-même.

La Bible parle précisément de ces questions - de cette réalité qui veut que la joie se drape souvent dans un emballage de tristesse, et que l'échec peut préparer le chemin vers la réussite:
La joie remplace la douleur quand on atteint le but. Que ce soit au travail, dans notre foyer ou dans nos quêtes personnelles, nous faisons souvent face à la douleur et à la détresse au cours du processus qui nous pousse vers les buts recherchés. Jésus Christ comprenait bien cela. Lorsqu'il parlait à ses disciples dans le but de les préparer à l'agonie à laquelle il allait bientôt devoir faire face, il utilisa l'analogie de la naissance: "La femme, lorsqu'elle enfante, éprouve de la tristesse, parce que son heure est venue ; mais lorsqu'elle a donné le jour à l'enfant, elle ne se souvient plus de la souffrance, à cause de la joie qu'elle a de ce qu'un homme est né dans le monde" (Jean 16 ; 21). Jésus savait qu'ils connaîtraient un immense chagrin à l'occasion de sa mort, mais que, quelques jours plus tard, cette tristesse se changerait en joie infinie. "Vous donc aussi, vous êtes maintenant dans la tristesse ; mais je vous reverrai, et votre coeur se réjouira, et nul ne vous ravira votre joie" (Jean 16 :22).

L'échec révèle ce qui constitue la vraie source du succès. On ne sait pas pourquoi, mais on apprend toujours plus de nos échecs que de nos réussites. La réussite peut résulter de plusieurs facteurs que nous ne contrôlons pas nous-même - allant de la simple chance au fait d'être, par hasard, au bon endroit, au bon moment - mais elle peut aussi être le fruit de notre travail assidu et de notre initiative personnelle. Mais, lorsque nous échouons, cela semble plus facile d'en identifier la cause. Honnêtement, bien souvent nous découvrons que la raison de notre échec est en nous même. C'est ce que David, roi d'Israël, avait compris il y a quelques siècles de cela: "Je disais dans ma sécurité: Je ne chancellerai jamais! ...tu cachas ta face, et je fus troublé. Eternel, j'ai crié à toi, j'ai imploré l'Eternel...Aie pitié de moi, Eternel, secours-moi! Et tu as changé mes lamentations en allégresse, tu as délié mon sac, et tu m'as ceint de joie..." (Psaume 30 :7-12)

Comme nous vivons dans un monde tangible, nous sommes souvent tentés de dépendre, de placer notre confiance dans nos entreprises, dans notre statut, dans nos biens matériels ou dans nos forces et aptitudes personnelles. Mais nous pouvons perdre n'importe laquelle de ces choses là en un clin d'oeil. La seule ancre inamovible et digne de confiance, c'est Dieu. Robert J.Tamasy © MANNE DU LUNDI est un article hebdomadaire de CBMC INTERNATIONALun ministère évangélique à but non lucratif ,




_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4280
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Nous ne pouvons plus supporter la défaite   Jeu 8 Nov 2012 - 8:06

"C'est assez, en effet d'avoir dans le temps passé accompli la volonté des païens, en marchant dans la dissolution, les convoitises, l'ivrognerie, les excès du manger et du boire, et les idolâtries criminelles."
1 Pierre 4:3

Jésus-Christ est mort pour nous amener à Dieu par Ses souf­frances de Substitut; mais Son sacrifice a encore pour but de nous rendre victorieux de la chair et de ses oeuvres.

Regardons à Christ sur la croix, où la chair est crucifiée avec Lui. Galates 5:24. Armons-nous de la pensée que c'est bien là la place de la chair, et par la foi soyons-en convaincus. Notre Seigneur a souffert dans la chair pour nous délivrer de ce feu ron­geur des appétits et des habitudes de la chair. Elle est là, exposée dans toute son horreur, crucifiée avec ses passions, par Celui qui S'est écrié: "Tout est accompli." "Ainsi donc, Christ ayant souffert dans la chair, vous aussi armez-vous de la même pensée. Car celui qui a souffert dans la chair en a fini avec le péché, afin de vivre, non plus selon les convoitises des hommes, mais selon la volonté de Dieu, pendant le temps qui lui reste à vivre dans la chair." 1 Pierre 4:1-12.

"Armez-vous de la même pensée." Prenons comme armure cette pensée victorieuse, et quand l'ennemi nous tentera par ses ruses, ce cri d'indignation et de triomphe s'élèvera en nous: "C'est assez!" – "C'est assez, en effet, d'avoir dans le temps passé accompli la volonté des païens, en marchant dans la dissolu­tion..." 4:3.

Alors un chant de triomphe remplacera le gémissement de la défaite; l'espérance qui ne trompe pas prendra la place de la tris­tesse et du découragement. "C'est assez!" Assez longtemps nous avons été vaincus et esclaves; nous ne pouvons plus supporter la défaite. Cette fois, "c'est assez"! Soyons remplis de la vision de la croix et de la résurrection. "Il n'y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus-Christ. En effet, la loi de l'Esprit de vie en Jésus-Christ m'a affranchi de la loi du péché et de la mort." Romains 8:1-2.

A chaque assaut du diable, soyons armés de la pensée de la croix et de ce qu'elle signifie. Méditation biblique quotidienne par H.E. Alexander




_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4280
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: il peut y avoir un échec pour commencer mais ...   Jeu 8 Nov 2012 - 16:01

Il agit de tout son cœur, et il réussit dans tout ce qu’il entreprit, {2Ch 31:21}

Ceci n’est pas un fait inhabituel. C’est la règle générale de l’univers moral que les hommes qui travaillent de tout leur cœur prospèrent, alors que ceux qui laissent la moitié de leur cœur derrière eux en allant travailler sont pratiquement sûrs d’échouer.

Dieu ne donne que des récoltes d’épines aux hommes paresseux et il n’envoie pas non plus de richesses à ceux qui ne sont pas prêts à bêcher dans le champ pour y trouver le trésor caché. Il est confessé universellement qu’un homme qui veut prospérer doit être assidu au travail. C’est la même chose en religion. Si vous voulez prospérer dans votre travail pour Jésus, que ce soit un travail de cœur, qu’il soit fait de tout votre cœur. Mettez plus de force, d’énergie, de courage et de conscience dans votre foi que dans votre travail car elle en mérite beaucoup plus.

Le Saint-Esprit aide nos infirmités mais n’encourage pas notre inactivité, notre paresse. Il aime des croyants actifs. Quels sont les hommes les plus utiles dans l’église chrétienne ? Ceux qui font de tout leur cœur ce qu’ils entreprennent pour Dieu. Quels sont les moniteurs de l’école du Dimanche les plus fructueux ? Est-ce que ce sont les plus talentueux ? Non ! Ce sont les plus zélés, ceux dont le cœur est en feu, ceux-ci étant les chrétiens qui voient leur Seigneur chevaucher vainqueur dans la gloire de son salut. {Ps 45:4}

La sincérité de cœur se révèle dans la persévérance ; il peut y avoir un échec pour commencer mais le travailleur consciencieux et sincère dira « C’est l’œuvre du Seigneur, et elle doit être faite ; mon Seigneur me l’a commandé et je l’accomplirai par sa puissance ». Chrétien, servez-vous votre Maître de tout votre cœur ? Rappelez vous l’ardeur de Jésus. Pensez au travail de cœur qui était le sien ! Il pouvait dire « le zèle de ta maison me dévore ». {#Jn 2:17}

Quand il transpira des grosses gouttes de sang, ce n’était pas un fardeau léger qu’il devait porter sur ses épaules bénies ; ce n’était pas non plus un faible effort quand il épancha son cœur pour le salut de son peuple.

Jésus était fervent, et nous, sommes-nous tièdes ? Ch. Spurgeon




_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4280
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: JUSTICE PROPRE = ÉCHEC   Ven 9 Nov 2012 - 8:27

JUSTICE PROPRE = ÉCHEC

Dans un article, j’ai cité ce passage de l’Épître aux Romains (10:1-4) où l’apôtre Paul démontre que la justice propre est la cause première du rejet du Messie par le peule juif. Nous avons aussi vu que la justice propre repose essentiellement sur l’opinion que l’homme se fait lui-même de ce qui est bien et de ce qui est mal.

Un exemple
Dans l’Évangile de Luc (9:51-56), Jésus envoie ses disciples dans un bourg de Samarie chercher une place pour demeurer durant un court séjour à cet endroit. Mais les Samaritains refusent de les recevoir. Quelle est alors la réaction de Jacques et Jean: «veux-tu que nous commandions que le feu descende du ciel et les consume?» Comment se fait-il que les disciples n’aient pas encore saisi le sens de la mission de Jésus?
«Vous ne savez de quel esprit vous êtes animés. Car le Fils de l’homme est venu, non pour perdre les âmes des hommes, mais pour les sauver, leur dit Jésus».

Une autre justice
Les disciples Jacques et Jean ont réagi de cette manière simplement parce qu’ils étaient contrôlés par un autre système de justice. Ils ont utilisé leur propre évaluation du bien et du mal comme les juifs dont parle l’apôtre Paul dans Romains 10:1-4. Les disciples ne connaissaient donc pas plus qu’eux la justice de Dieu. Et que fait l’homme lorsque qu’il ne connaît pas la justice de Dieu? Il établit sa propre justice fondée sur les valeurs éthiques du vieil homme. À ses yeux, sa justice parait tout à fait appropriée en ce qu’elle est une approche équitable pour redresser un tort. La justice propre de l’homme repose sur un support de justice qui s’appuie lui-même sur un jugement qui évalue le bien et le mal.

Une justice refusée
«Car, je vous le dis, si votre justice ne surpasse celle des scribes et des pharisiens, vous n’entrerez point dans le royaume des cieux.» Matthieu 5:20. Dans ce texte, Jésus sert un avertissement musclé à ses disciples. Ce qu’il leur dit est simple; la justice, celle qui anime le cœur des scribes et des pharisiens est une justice propre qui conduit l’homme à la perdition. Les disciples étaient appelés à vivre sous le contrôle d’une nouvelle justice; celle de Dieu. Et ce qui est vrai pour eux l’est également pour vous et moi.

Justice de Dieu?
Il ne faudrait pas croire que le simple fait d’être chrétien, né de nouveau, soit suffisant pour bien saisir le caractère exclusif de la justice de Dieu. Les juifs du temps de Jésus connaissaient mieux que nous la Parole de Dieu, et pourtant, cela ne les a empêchés de crucifier le Seigneur. La justice de Dieu utilise le sens que Dieu donne au bien et au mal. C’est la Parole de Dieu sans aucun levain. C’est la vie chrétienne dépouillée de toute tradition humaine. Il ne s’agit pas seulement de connaître par cœur la Parole de Dieu pour prétendre saisir la justice de Dieu, encore faut-il accepter de se dépouiller nous-mêmes de nos idées propres quant à ce qui est bien ou mal.

Matthieu 6:33 «Cherchez premièrement son royaume et sa justice et tout cela vous sera donné par-dessus.» Réal Gaudreault




_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4280
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Nos doutes, nos défaites, nos découragements et nos désespoirs doivent être engloutis ...   Ven 9 Nov 2012 - 8:39

"Fortifiez-vous dans le Seigneur et par Sa force toute-puissante." Ephésiens 6:10

Epître aux Ephésiens révèle la position glorieuse de l'enfant de Dieu en Christ, Sauveur et Triomphateur de toutes les oeuvres de l'ennemi. En Lui, le croyant est béni de toutes sortes de bénédictions spirituelles dans les lieux célestes.

Dans toutes ses Epîtres, Paul insiste sur la nécessité d'être en Christ; pour le croyant c'est le secret d'une vie chrétienne fructueuse. En dehors de Lui, c'est la confusion; car nous sommes alors en nous-mêmes, jouets de nos sentiments, de notre humeur et de notre sensibilité. Ainsi nous faisons le jeu de l'ennemi et sommes une cause de trouble autour de nous.

Avant de parler de la véritable nature de la vie et du service chrétiens, qui sont un combat; avant de mettre devant le croyant toutes les armes de Dieu sans lesquelles il ne peut vaincre ni croire, l'apôtre sonne l'alarme. Il nous appelle à la réalité, nous annonce notre droit d'aînesse et nous dit quelles sont notre position et notre possession: "Fortifiez-vous dans le Seigneur, et par Sa force toute-puissante." Ou, selon une autre version: "Que vos coeurs soient fortifiés dans le Seigneur et dans la force conquérante de Sa puissance."

Les connaissances intellectuelles ne suffisent pas; notre coeur et notre esprit doivent être en Christ, engagés en toute réalité dans le combat spirituel. Indépendamment de Lui, nous sommes livrés à nos propres forces qui se prouvent bien vite insuffisantes; c'est pourquoi nos coeurs doivent se fortifier dans le Seigneur, le Vainqueur absolu de toute la puissance de l'ennemi.

Vivons notre vocation; faisons valoir notre position en Christ. Par la foi, affirmons que nous sommes forts, mais en Christ et dans la force conquérante de Sa puissance. Cette force est active, jamais passive, et elle veut faire de nous des hommes et des femmes qui savent combattre de la bonne façon. Nos doutes, nos défaites, nos découragements et nos désespoirs doivent être engloutis dans cette force conquérante!

Rendons grâces à Dieu pour ce don. En face de l'ennemi, Il prouvera Sa puissance et nous serons en bénédiction aux autres. Méditation biblique quotidienne par H.E. Alexander




_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4280
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: L’échec : une si longue et si cruelle tradition familiale   Ven 9 Nov 2012 - 16:22

L’échec : une si longue et si cruelle tradition familiale

“Ézéchias agit de tout son coeur et réussit“ 2Chroniques 31.21

Il ne faut pas que cette lecture vous trompe. Cet homme, Ézéchias, était né dans cette logique terrible de l'échec. Son père Achaz échoua partout et tout le temps ; sur les plans personnel, professionnel, économique, militaire aussi bien que spirituel. Quand vous grandissez avec ce genre de choses à la maison, c'est difficile d'échapper à la logique implacable de l'échec.

Vous avez connu cette trop longue et trop cruelle tradition familiale, et quelque part, vous avez fini par vous en accommoder : "C'est ainsi, je n'y peux rien, je ne suis pas né sous une bonne étoile !"

Révoltez-vous contre cette tradition qui doit mourir ! C'est ce qu'a fait notre ami Ézéchias. Il n'a pas accepté d'entrer dans cette logique d'échec. Il a cassé le modèle que son père lui avait laissé ; il a brisé la spirale infernale de l'échec et vous pouvez décider d'en faire autant !

A l'exemple d'Ézéchias, vous pouvez chercher l'Éternel, vous tourner vers le ciel de Dieu et vers le Dieu du ciel ; rouvrir les portes du temps, retrouver le chemin de la communion avec Dieu et ce, bien au-delà des idées religieuses. Il vous appartient de revenir à la Bible comme lui l'a fait, de remettre Dieu à l'honneur dans votre vie et rétablir le culte au Dieu vivant et vrai dans votre vie quotidienne. Depuis des siècles, c'est ainsi et ainsi seulement, qu'on brise cette si longue et si pénible tradition familiale qu'est l'échec !

Cessez de vous arrêter à vos modèles de vies issues du passé familial. Jésus-Christ veut pour vous une vie heureuse, épanouie, bénie, libre et en paix ! Le croyez-vous ? Voudriez-vous secouer le joug de la culture familiale, le joug du passé laissé en héritage, et proclamer dans la foi que vous allez réussir votre
vie grâce à votre foi en Jésus-Christ ?

Il est grand temps de vous révolter contre cette trop longue et trop cruelle tradition familiale et l'Évangile va vous y aider, aujourd'hui et dans la suite !

Une prière pour aujourd'hui
Seigneur, je dis enfin STOP ! à ma misère, héritée de cette tradition familiale et culturelle ; chez moi on a toujours échoué, mais moi je sais que je vais réussir ma vie et réussir dans ma vie grâce à Jésus-Christ. Je mets donc toute ma foi en lui et je confesse sa bénédiction pour ma vie, celle de mon couple, celle de mes enfants, dès aujourd'hui. Amen. Samuel Foucart




_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4280
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Quand nous avons l’impression d’aller d’échecs en déceptions, ne perdons pas courage   Ven 9 Nov 2012 - 16:28

Héros pour Dieu

« D’autres furent torturés, n’acceptant pas la délivrance, afin d’obtenir une meilleure résurrection. » Hébreux 11:35

Afin d’encourager ses destinataires, l’auteur de l’épître aux Hébreux décrit, au chapitre 11, un panorama grandiose de la vie de la foi, vécue par des hommes et des femmes de Dieu. Mais la place lui manque pour développer son sujet ; aussi se contente-t-il de dresser une liste d’actions d’éclat accomplies par la foi : vaincre des rois, fermer la gueule des lions, guérir de graves maladies, gagner des batailles … Quels héros ! Quels exploits !

Mais l’auteur continue en donnant une seconde liste, beaucoup plus surprenante : des hommes et des femmes torturés, errants, égorgés, lapidés, emprisonnés … Que viennent faire, dans ce contexte, ceux que le monde appellerait volontiers aujourd’hui des « perdants » ?

Pourtant, selon Dieu, ces derniers sont, tout autant que les premiers, des héros de la foi. Le terme grec utilisé pour « d’autres » est précis : il désigne des personnes de la même nature, sans différence qualitative avec les premières. Vainqueurs et martyrs, ils ont tous reçu un témoignage de leur foi (v. 39). La foi ne se caractérise, ni par le fait d’échapper au tranchant de l’épée (v. 34), ni par le fait de mourir sous une épée (v. 37) : elle est avant tout l’attitude du cœur qui se confie en Dieu, dans les succès, comme dans les défaites apparentes.

Nous sommes souvent prompts à juger la qualité de la vie chrétienne (la nôtre ou celle de nos frères et sœurs) à la mesure des succès : tel croyant a été guéri d’un cancer a priori incurable ; tel autre a été le moyen de dizaines de conversions ; un autre voit ses affaires prospérer … En effet, que nous le reconnaissions ou pas, nous pensons que le bien doit se constater d’abord dans notre vie terrestre. Mais Dieu, dans sa providence, n’a pas promis de garantir les siens contre les épreuves que connaissent tous les hommes ; au contraire, il annonce plutôt des souffrances particulières pour ses fidèles (#Ac 14:22).

Aussi, quand nous avons l’impression d’aller d’échecs en déceptions, ne perdons pas courage, car la « puissance (de Dieu) s’accomplit dans la faiblesse » (#2Co 12:9) et le Seigneur sera glorifié un jour dans la vie de foi de ses enfants. Plaire au Seigneur




_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4280
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Comment s’y prendre avec l’échec ?   Sam 10 Nov 2012 - 8:18

Comment s’y prendre avec l’échec ?

Personne n'a une vie qui est une chaîne ininterrompue de victoires. Nous expérimentons tous des revers… des défaites… des pertes … des échecs. Personne ne gagne à 1000%. Nous commettons tous des erreurs. Puisque nous avons tous l'échec en commun, un des savoir-faire les plus importants que nous puissions apprendre, c'est comment réagir à ce dernier. Les gens qui ont du succès savent comment changer chaque échec en une expérience d'apprentissage – un tremplin vers un futur succès.

Bien que les raisons de l'échec soient nombreuses, il y a cinq raisons communes :
1. Quand nous ne prévoyons pas. Un vieux dicton dit : « Si tu échoues à planifier, tu planifies d'échouer. »
Proverbes 27.12 dit : « L'homme avisé voit venir le malheur et se met à l'abri. » Rappelez-vous, Noé a commencé à construire son arche bien avant qu'il commence à pleuvoir!

2. Quand nous pensons que nous sommes « arrivés ». Rappelez-vous la leçon de la baleine : au moment où vous arrivez en haut et où vous commencez à souffler – c'est le moment où vous êtes harponnés !
Proverbes 16.18 dit : « L'orgueil précède la ruine ; un esprit fier annonce la chute. » En d'autres mots, l'homme qui devient trop gros pour ses pantalons sera éventuellement exposé.

3. Quand nous avons peur de prendre des risques nécessaires. La peur de l'échec peut causer un échec.
Nous nous soucions de ce que les autres penseront de nous si nous échouons alors nous n'essayons même pas. Fran Tarkenton dit : « La crainte fait de toi un perdant. » Nous échouons à prendre avantage d'occasions en or. « La crainte que vous avez des hommes tend un piège sous vos pas. » Proverbes 29.25

4. Quand nous abandonnons trop tôt. Souvent le succès est juste derrière la porte. Rappelez-vous, la partie est souvent gagnée pendant les dernières secondes du match. Si vous ne réussissez pas au départ
– vous êtes normal ! Continuez de continuer ! La valeur d'un timbre postal réside dans sa capacité à coller à l'enveloppe jusqu'à ce qu'elle arrive à destination. « Le chemin du paresseux est une haie de ronces. »Proverbes 15.19

5. Quand nous ignorons le conseil de Dieu. La Bible est le manuel de notre propriétaire pour la vie. Elle est remplie de conseils pratiques et de lignes directrices pour le travail, la maison, les finances, les relations et la santé. Quand nous échouons à les suivre, nous nous mettons dans les ennuis. « Telle voie PARAIT droite devant un homme, mais à la fin c'est la voie de la mort. » Proverbes 14.12

… rappelez-vous de ceci : l'échec n'est jamais final à moins que vous décidiez qu'il l'est. Vous n'êtes jamais un échec tant que vous n'abandonnez pas. Rick Warren




_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne


Dernière édition par Josy le Sam 10 Nov 2012 - 8:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4280
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Quand nous sommes en face de la faillite de nos efforts ou de nos élans sincères dans la sanctification, disons-nous...    Sam 10 Nov 2012 - 8:25

"Car nous sommes Son ouvrage, ayant été créés en Jésus-Christ pour de bonnes oeuvres, que Dieu a préparées d'avance, afin que nous les pratiquions." Ephésiens 2:10

Cette parole est un grand encouragement. Quand nous sommes en face de la faillite de nos efforts ou de nos élans sincères dans la sanctification, disons-nous que non seulement nous sommes Son ouvrage, mais que nous avons été créés à nouveau en Christ. Une vie divine, une vie créatrice est implantée en nous, afin que les choses vieilles tombent. Ainsi l'oeuvre de la grâce opérant en nous fait tomber les anciennes habitudes, les goûts et les chaînes d'autrefois, et voici, "toutes choses deviennent nouvelles" par l'Esprit de vie qui est en Jésus-Christ. La sanctification n'est pas le fruit de nos efforts, mais une vie divine qui croît et qui triomphe; personne n'en peut forcer l'épanouissement.

Mettons cette vérité à l'épreuve; apprenons à marcher avec Dieu. A la fin du jour, passons en revue nos victoires et nos défaites. Sachons que le lendemain, l'Esprit de vie qui est en Jésus-Christ, cet Esprit créateur, nous fera progresser encore dans la ressemblance à Son image et dans un témoignage qui L'honore.

Non seulement les oeuvres que nous devons pratiquer sont préparées d'avance par Dieu, mais Il nous prépare nous-mêmes à Son service. Toutes les circonstances de notre vie contribuent à notre éducation.

C'est ainsi que nous entrons dans la voie du service auquel Dieu nous destine. Nous expérimentons que le travail qui nous est confié est semblable à une maison construite selon un plan minutieux, où tout se trouve à sa place. Nous n'avons rien à forcer, mais simplement à y entrer, à marcher dans ce qui s'ouvre devant nous. Et quand nous serons conscients d'être dans l'oeuvre préparée d'avance pour nous, nous verrons aussi que nous ne sommes qu'au début de ce que Dieu peut faire par nous. Nous ne voulons pas mettre de limite à Son plan; car s'Il peut continuer Son oeuvre en nous, et si nous continuons à nous reposer sur l'oeuvre qu'Il a accomplie pour nous, Il développera les possibilités de service de notre vie au-delà de tout ce que nous pouvons même demander et penser. Méditation biblique quotidienne par H.E. Alexander




_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4280
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Il nous faut sans cesse désirer davantage   Sam 10 Nov 2012 - 15:14

UNE PATIENCE INALTÉRABLE

Si la vision tarde, attends-la. Habacuc 2:3

La vraie patience n’est pas de l’indifférence. La patience évoque l’idée d’un immense et solide rocher, résistant à tous les assauts. La vision de Dieu est la source de la patience, car elle communique une inspiration morale. Moïse tint ferme, non parce qu’il avait un idéal de droiture et d’obéissance, mais parce qu’il voyait Dieu. « Il tint ferme, comme voyant celui qui est invisible. » Un homme qui a la vision de Dieu n’est pas attaché à une cause ou à un but particulier, il est attaché à Dieu lui-même. Pour savoir si la vision vient réellement de Dieu, il suffit de constater l’élan intérieur qui en résulte. L’élargissement de la pensée, l’énergie pour l’action, viennent de ce que tout est dynamisé par Dieu. Si Dieu vous envoie dans un désert de silence comme Il le fit pour son Fils, tenez ferme. Vous pourrez tenir ferme, parce que vous voyez Dieu.

« Si la vision tarde à s’accomplir, attends-la. » La preuve que nous avons la vision, c’est que nous cherchons à saisir plus que ce que nous avons déjà saisi. Il n’est pas bon, dans le domaine spirituel, d’être satisfait. « Comment rendrai-je à l’Éternel », dit le psalmiste, « tous ses bienfaits envers moi ? J’élèverai la coupe des délivrances ». Nous avons une tendance naturelle à être satisfaits de nous-mêmes : « Je suis arrivé au but ; maintenant je suis entièrement sanctifié ; je suis sûr de tenir ferme. » Et nous voilà sur le chemin de la défaite ! Il nous faut sans cesse désirer davantage : « Ce n’est pas que j’aie déjà remporté le prix, ou que j’aie déjà atteint la perfection. » (Php 3:12) Si nous possédons seulement ce que nous avons expérimenté, nous n’avons rien. Si nous avons l’inspiration que produit en nous la vision de Dieu, nous possédons infiniment plus que ce que nous ne pourrons jamais saisir par l’expérience. Veillons à ne jamais nous relâcher, sur le plan spirituel. O. Chambers




_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un échec... Une défaite... + une vidéo   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un échec... Une défaite... + une vidéo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vidéo abattoir en Angleterre à faire tourner !
» Vidéo documentaire "Galaxies"
» Vidéo "Aux confins de l'univers"
» Vidéo documentaire "La Lune"
» Quelques vidéos, suggestions de lecture et conseils divers pour débuter

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM ROSE D'AUTOMNE :: SELON LA PAROLE DE DIEU :: Gouttes de Rosée (Méditations journalières - un thème par semaine)-
Sauter vers: