FORUM ROSE D'AUTOMNE

L'ART DE VIVRE ET DE VIEILLIR SELON DIEU !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Forum pour quatre sites que je vous invite à visiter : La vie chrétienne: Gouttes de rosée : http://www.rosee.org/rosee - L’art de vieillir: Rose d’automne : http://www.rosee.org/rosedautomne - Vie communautaire: La roseraie: http://www.rosee.org/roseraie - Famille, Ecologie: http://www.rosee.org/famillebiblique - Bienvenue à tous ! Le but de ce forum est d'être une petite oasis pour chacun de ceux qui le visite... et Je prie le Seigneur de nous permettre de nous encourager, nous édifier et de le voir glorifié dans le partage de sa Parole, que chaque visite sur ce forum soit pour chacun de nous une bénédiction de plus dans notre vie. N’hésitons pas non plus à partager nos sujets de prières afin que plusieurs puissent intercéder avec nous… L'expression des dons de chacun est bienvenue....
Sujets similaires
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Exhortations journalières
Aujourd'hui à 6:48 par Josy

» Les nuages fournissent de nombreuses figures poétiques dans la Bible.
Aujourd'hui à 6:29 par Josy

» 13 Novembre : Journée Mondiale de la gentillesse
Lun 13 Nov 2017 - 19:26 par Josy

» L'Armistice
Sam 11 Nov 2017 - 9:30 par Josy

» Exhortations journalières - Mais je vous dis, à vous qui m'écoutez:
Sam 11 Nov 2017 - 7:24 par Josy

» Mettez-vous vous-mêmes au service de Dieu
Sam 11 Nov 2017 - 7:14 par Josy

» Fête des morts
Jeu 2 Nov 2017 - 11:59 par Josy

» La Toussaint (Premier Novembre)
Mer 1 Nov 2017 - 16:55 par Josy

» Halloween
Mar 31 Oct 2017 - 18:25 par Josy

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Forum
Partenaires
Forum gratuit


Tchat Blablaland

Partagez | 
 

 Les Proverbes mettent en garde contre la colère et prônent la maîtrise de soi.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4182
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: La pression de la colère excite la querelle   Mer 25 Jan 2012 - 8:34

Avertissement

« Si tu as agi follement en t’élevant et si tu as pensé à mal, mets la main sur ta bouche ; car la pression du lait produit le beurre, et la pression du nez fait sortir le sang, et la pression de la colère excite la querelle. » #Pr 30:32-33

À la fin de son oracle, Agur donne un avertissement en utilisant une métaphore qui ne manque pas d’originalité. Elle est dans le style général du livre des Proverbes, typique du langage oriental.

Nous pouvons apprendre à bien agir par le comportement des animaux. Agur en a observé attentivement plusieurs espèces pour en tirer des leçons pratiques pour la conduite de nos vies. Mais il utilise aussi des images surprenantes pour rendre inoubliable son appel final à l’humilité et son avertissement à garder notre sang-froid en toutes provocations. Si on agite violemment la crème, on produit du beurre ; si on écrase un nez, il va saigner. Ces exemples de cause à effet démontrent qu’au-delà d’une certaine limite, la colère ne peut qu’entraîner des conflits. Pour faire ressortir ce principe de cause à effet, le verbe hébreu est le même (produire, faire sortir, exciter) dans les trois exemples. Enfin, Agur recourt à un jeu de mots qu’on ne peut rendre en français, car un même mot est utilisé en hébreu pour le nez et la colère !

Nous touchons là à ce qui est franchement mauvais (voir #Ja 1:20). Si nous excitons les passions des autres, si nous entretenons leur colère par la médisance ou toute sorte de mauvais souvenirs, nous pouvons être certains de provoquer des disputes. Si nous nous occupons de notre colère, si nous l’entretenons contre un frère, une sœur, un voisin, au lieu de la confesser, si nous la « pressons » selon notre texte, nous pouvons être sûrs qu’elle excitera encore davantage la querelle.

Que rien ne puisse être dit ou fait avec violence, mais que toute chose soit accomplie avec douceur et tranquillité. Ayant trouvé la paix avec Dieu, continuons par la paix avec tous les hommes. Écoutons encore l’avertissement final de l’oracle d’Agur : « Si tu as agi follement en t’élevant et si tu as pensé à mal, mets la main sur ta bouche ». Autrement dit, tais-toi ; mais cela ne suffit pas, car le cœur est la vraie source de nos paroles. Demandons alors : « Seigneur, garde mon cœur ! » Plaire au Seigneur



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4182
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Exprimez votre colère de façon appropriée   Mar 24 Jan 2012 - 17:50

Exprimez votre colère de façon appropriée

"Si vous vous mettez en colère, prenez garde de ne pas tomber dans le péché." Éphésiens 4.26

Il existe de bonnes et de mauvaises façons d'exprimer notre colère. Par exemple, nous préférons parfois demeurer dans notre colère que de reconnaître celle-ci.

Pourtant, la Bible dit que celui qui est furieux et ne le reconnaît pas est menteur. Or le mensonge est un péché.

Rappelez-vous que la colère n'est pas nécessairement mauvaise. Elle le devient seulement lorsque nous l'exprimons d'une manière inappropriée ou destructrice. Mon expérience de pasteur m'a montré que la plupart d'entre nous continuent à extérioriser leur colère comme ils le faisaient à l'âge de deux ou trois ans.

Inutile de dire que c'est parfaitement inadapté.

Beaucoup manifestent leur colère d'une manière qui les éloigne encore plus du résultat escompté. La colère, lorsqu'elle est mal exprimée, produit l'effet inverse de celui qui est recherché. Le fait de s'emporter contre autrui n'amène jamais de changement durable ; cette attitude ne fait qu'augmenter la colère et la distance avec l'autre. Nous le savons, mais nous le faisons quand même. L'emportement ne produit pas d'effet durable.

Il ne faut pas oublier que la colère n'est jamais le véritable problème. Elle n'est généralement qu'un symptôme qui révèle une des trois réalités suivantes : une blessure, une peur, une frustration.

Ce sont là les trois causes de la colère et c'est pourquoi nous devrions toujours nous arrêter pour nous poser ces questions :
- Ai-je été blessé ?
- Ai-je peur ? Me sens-je menacé ou ai-je l'impression que je vais perdre quelque chose à quoi je tiens ?
- Suis-je frustré ?
Comprendre la source de votre colère vous aidera à réagir de manière appropriée, pour éviter de "tomber dans le péché" (Éphésiens 4.26).

Une action pour aujourd'hui
Ce texte vous a t'il interpelé ? Pourquoi ne pas prendre un moment pour comprendre la source de votre colère et apprendre à l'exprimer de façon plus appropriée ? Rick Warren




_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4182
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: La colère : un verrou   Mar 24 Jan 2012 - 17:45

La colère : un verrou

Psaumes 37 : 8 Laisse la colère, abandonne la fureur; Ne t'irrite pas, ce serait mal faire.

Il n’est pas toujours facile de garder son calme face à certaines situations injustes.

Chacun de nous est plus ou moins irritable de par son tempérament, et tous nous le sommes au moment de certaines fatigues ou de la maladie ou de l’épreuve.

Cependant, rappelons trois ou quatre mauvais fruits de la colère :
Nous le savons tous, combien de blessures on aurait pu éviter en laissant la colère de côté :
Proverbes 12 : 18 Tel, qui parle légèrement, blesse comme un glaive; Mais la langue des sages apporte la guérison.

De ces blessures venant de mots et de paroles qui nous échappent et que nous regrettons amèrement.

Combien d’éloignement, de séparation on a créés entre nous et les autres par notre emportement excessif:
Actes 15 : 39 Ce dissentiment fut assez vif pour être cause qu'ils se séparèrent l'un de l'autre. Et Barnabas, prenant Marc avec lui, s'embarqua pour l'île de Chypre.

les enfants s’éloignent de leurs parents, le conjoint s’éloigne de l’autre, des frères se tournent le dos.

Combien d’amertume et de poison dans nos vies et celle des autres aurions-nous pu éviter de mêler à notre âme et à celle des autres:
Hébreux 12 : 15 Veillez à ce que nul ne se prive de la grâce de Dieu; à ce qu'aucune racine d'amertume, poussant des rejetons, ne produise du trouble, et que plusieurs n'en soient infectés;

Si nous avions su et pu laisser la colère.
Proverbes 18 : 19 Des frères sont plus intraitables qu'une ville forte, Et leurs querelles sont comme les verrous d'un palais.

Combien de situations désespérément bloquées, fermées du fait de nos colères, de notre obstination à ne pas vouloir revenir, estimant être dans notre bon droit ! Des verrous !

La colère n’accomplit pas la justice de Dieu.

Elle fait partie de ces choses qui attristent le Saint-Esprit de Dieu donné à ceux qui croient.

Que ferez-vous ? Lisez le conseil de Paul aux Ephésiens:
Ephésiens 4 : 26-27 Si vous vous mettez en colère, ne péchez point; que le soleil ne se couche pas sur votre colère,27 et ne donnez pas accès au diable.

Si vous vous mettez en colère, puisque cela vous arrive, même si vous estimez que cette colère est légitime : Ne péchez pas, ne laissez pas le soleil se coucher sur votre colère, revenez et réconciliez-vous.

Avant que les blessures ne deviennent inguérissables, avant que l'éloignement ne devienne un fossé infranchissable, avant que l'amertume n’empoisonne indéfiniment votre vie, revenez, pardonnez, supportez, à cause de Jésus-Christ qui est votre paix et sait la donner à ceux qui espèrent en Dieu. Enseignemoi.com




_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4182
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Renoncez … à tout ce qui est colère   Lun 23 Jan 2012 - 8:30

La colère

« Laisse la colère et abandonne le courroux ; ne t’irrite pas. » Psaume 37:8

« Renoncez … à tout ce qui est colère, animosité, méchanceté, injures… » Colossiens 3:8

La colère a mauvaise réputation. On peut être en colère contre soi, parfois contre Dieu, et le plus souvent contre les autres. Les autres, ce sont nos proches, notre conjoint, nos frères, nos voisins, nos collègues de travail …

La colère naît d’une contrariété, d’une parole blessante, d’une injustice vraie ou supposée, d’une accusation. Un instant contenue, elle éclate brusquement, s’embrase et, comme un feu de broussaille, devient rapidement incontrôlable. La colère humaine ne règle aucun problème et « n’accomplit pas la justice de Dieu » (Ja 1:20). Bien plus, elle peut causer des dommages graves et des blessures profondes qui cicatrisent difficilement.

Nous sommes fermement mis en garde contre cette tendance de nos cœurs naturels, car les mouvements mauvais de colère font partie, avec les querelles, les jalousies, les intrigues et autres choses semblables, de ce que la Parole appelle « les œuvres de la chair » (#Ga 5:19).

Pourtant, certaines colères sont justifiées, comme celle de Moïse descendant du Sinaï : il constate que le peuple est tombé dans l’idolâtrie et il brise les tables de la Loi. S’il ne l’avait pas fait, le peuple aurait été consumé par la colère de Dieu (Ex 32:19). Mais la plupart des colères sont coupables, comme celle de Caïn, irrité de ce que son offrande n’ait pas été acceptée par Dieu (Ge 4:5,6). Souvenons-nous donc de l’enseignement des Proverbes : « L’homme prompt à la colère agit follement » et « excite les querelles » (Pr 14:17; 29:22). Par opposition, « la lenteur à la colère est grande intelligence » et « celui qui est lent à la colère apaise la dispute » (Pr 14:29; 15:18).

Celui qui est lent à la colère manifeste une maîtrise de soi conforme à la douceur d’esprit que le croyant devrait manifester en toute occasion (Ph 4:5). Et si nous sentons la colère nous envahir, ayons le réflexe de prendre du recul, d’examiner la situation avec calme et lucidité, cherchant la pensée de Dieu dans la prière. Par-dessus tout, ne laissons pas s’installer dans nos cœurs un état de colère permanent, ce qui s’appelle amertume ou irritation, dont il serait ensuite difficile de nous défaire. C’est pourquoi il est dit : « Mettez-vous en colère, mais ne péchez pas : que le soleil ne se couche pas sur votre irritation » (Ep 4:26). Plaire au Seigneur




_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4182
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Les Proverbes mettent en garde contre la colère et prônent la maîtrise de soi.    Dim 22 Jan 2012 - 6:30

     Bien-aimés,
La colère et le péché sont étroitement liés. Les Proverbes mettent en garde contre la colère et prônent la maîtrise de soi.
Lorsque nous nous mettons en colère, assurons-nous qu’elle est dirigée contre l’offense et non contre l’offenseur.
Souvenons-nous qu’« une réponse douce détourne la fureur tandis qu’une parole blessante excite la colère ».
Chez les chrétiens, la colère, n’a pas sa place, surtout pas dans la prière. « C’est pourquoi je veux qu’en tout lieu les hommes prient en élevant vers le ciel des mains pures, sans colère ni esprit de dispute. »
Bonne semaine dans la paix du Seigneur, Josy

Dieu dit à Jonas: Fais-tu bien de t’irriter. Jonas 4:9

La colère n’est pas toujours nécessairement coupable, mais elle a une telle tendance à s’émanciper, à prendre des libertés qu’à chaque fois qu’elle se manifeste elle-même, nous devrions être prompts à identifier son caractère, sa nature, en faisant cette investigation interrogative: "Fais-tu bien de te mettre en colère" ? Il se peut que nous puissions répondre "oui".  

Très fréquemment la colère est le tison de cette même colère, mais quelquefois c’est le feu d’Elie descendant du ciel. Nous faisons bien quand nous sommes en colère à propos du péché, à cause du mal qu’il commet contre notre Dieu bon et gracieux; ou avec nous-mêmes parce que nous restons si étourdis après tant d’instruction divine; ou avec les autres quand l’unique cause de colère est le mal qu’ils peuvent faire.

Celui qui ne se met pas en colère face à la transgression en devient un partenaire. Le péché est une chose répugnante et haïssable, et un cœur non renouvelé peut facilement, patiemment, le supporter.

Dieu lui-même est en colère avec le méchant chaque jour, et il est écrit dans sa Parole, "vous qui aimez le Seigneur haïssez le mal". Bien plus fréquemment il est à craindre que notre colère ne soit ni louable, ni même justifiable, et alors nous devons répondre "NON".

Pourquoi serions-nous irritables avec les enfants, emportés avec les serviteurs, et coléreux avec nos compagnons, ou compagnes ? Une telle colère est-elle à l’honneur de notre profession chrétienne, ou glorifie-t-elle Dieu ? N’est-ce pas le vieux cœur mauvais cherchant à dominer, et ne devrions-nous pas lui résister avec toute la force de notre nouvelle nature ?

Plusieurs professeurs donnent libre cours à leur humeur comme si elle était inutile pour essayer la résistance; mais que le croyant se souvienne qu’il doit être vainqueur en tout point, sinon il ne sera pas couronné. Si nous ne pouvons maîtriser nos humeurs, qu’est-ce que la grâce a fait en nous ? Quelqu’un a dit: "la grâce est souvent greffée sur un tronc, mais le fruit ne sera pas un tronc... Nous ne devons pas faire de notre infirmité naturelle une excuse pour le péché, mais nous devons courir à la croix et prier le Seigneur de crucifier nos mauvais
caractères, et nous renouveler dans la douceur et dans l’humilité d’après sa propre image. Ch. Spurgeon
 






Sujet développé chaque jour de la semaine sur:
http://rosedautomne7.forumactif.com

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne


Dernière édition par Josy le Sam 12 Nov 2016 - 16:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Proverbes mettent en garde contre la colère et prônent la maîtrise de soi.    

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Proverbes mettent en garde contre la colère et prônent la maîtrise de soi.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mise en garde contre chalgoumi
» Mise en Garde Contre les Innovations (Ibn Baz)
» MISE EN GARDE CONTRE LES AHBACHE
» mise en garde contre amr khaled
» Mise en garde contre Abdulhamid Kishk (audio)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM ROSE D'AUTOMNE :: SELON LA PAROLE DE DIEU :: Gouttes de Rosée (Méditations journalières - un thème par semaine)-
Sauter vers: