FORUM ROSE D'AUTOMNE

L'ART DE VIVRE ET DE VIEILLIR SELON DIEU !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Forum pour quatre sites que je vous invite à visiter : La vie chrétienne: Gouttes de rosée : http://www.rosee.org/rosee - L’art de vieillir: Rose d’automne : http://www.rosee.org/rosedautomne - Vie communautaire: La roseraie: http://www.rosee.org/roseraie - Famille, Ecologie: http://www.rosee.org/famillebiblique - Bienvenue à tous ! Le but de ce forum est d'être une petite oasis pour chacun de ceux qui le visite... et Je prie le Seigneur de nous permettre de nous encourager, nous édifier et de le voir glorifié dans le partage de sa Parole, que chaque visite sur ce forum soit pour chacun de nous une bénédiction de plus dans notre vie. N’hésitons pas non plus à partager nos sujets de prières afin que plusieurs puissent intercéder avec nous… L'expression des dons de chacun est bienvenue....
Sujets similaires
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Forum
Partenaires
Forum gratuit


Tchat Blablaland

Partagez | 
 

 Apprentissage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Avec Dieu nous pouvons aussi apprendre les principes de l'amitié   Sam 27 Nov 2010 - 15:29

Avec Dieu nous pouvons aussi apprendre les principes de l'amitié

Nous avons besoin d'avoir du discernement pour savoir que notre amie a vraiment besoin de nous malgré ses protestations.

Le rêve de beaucoup de jeunes filles de 13 ans est d'avoir une " meilleur amie ". En fait c'est même un besoin vital. Ensemble elles souhaitent partager leurs rêves, leurs joies, leurs questions...

De même, nous les femmes avons la capacité de chercher un soutien affectif, et aussi de le donner. Dieu nous a crée avec une dimension relationnelle qui nous pousse à aller vers les autres.

Tout au long de notre vie nous avons l'occasion de connaître des joies, des peines, de faire des projets et d'avoir des rêves.

Il est bon, dans ces moments, de pouvoir partager avec une amie nos questions, nos craintes, nos émotions, nos sentiments.

Notre amie nous apporte un éclairage parfois différent qui enrichit notre réflexion. Elle nous aide à persévérer ou parfois à être prudente dans nos décisions ou dans nos réactions.

Avec Dieu nous pouvons aussi apprendre des principes sur l'amitié. Dans la bible nous avons plusieurs exemples : Naomi et Ruth, Marie et Elisabeth, David et Jonathan.

Quels sont ces principes ?

1 . La volonté et la persévérance :
• Prenons l’exemple de Ruth et Naomi.
Naomi et son mari sont arrivés avec deux fils au pays de Moab. Là elle perd son mari et ses deux fils. Elle a le coeur brisé mais il lui reste ses deux belles-filles. L'une va retourner chez elle et l'autre, Ruth, décide de rester avec sa belle-mère. Toutefois Naomi ne le souhaite pas.Ruth pourtant décide de s'attacher à sa belle mère. (Récit à lire dans la bible, dans le livre de Ruth).
• Comment Ruth a-t-elle pu surmonter le rejet de Naomi et persister dans sa volonté de rester à ses cotés ?
Elle comprend que Naomi a besoin d’elle.
Son intuition, son amour et sans doute l’Esprit de Dieu (déjà à l’œuvre en elle) l’ont convaincue que c’est prêt de Naomi qu’elle doit rester.
Elle comprend aussi qu’elle peut faire confiance au Dieu de Naomi.

C’est ainsi que Ruth, sans le savoir est entrée dans la lignée de Jésus Christ pour la rédemption du monde.

Bel exemple où Dieu utilise une amitié pour être une bénédiction et pour guérir des cœurs brisés.
Dieu est à l’œuvre même si nous ne savons pas quel est Son plan pour nous et nos amies.

2 . Ne critique pas ton amie.
Durant ce temps, Naomi est dépressive, elle a même de l'amertume. Les besoins de Ruth ne sont pas son souci.
Face à cela aucune critique ne sort de la bouche de Ruth. Elle comprend qu'il y a un temps pour parler et un temps pour se taire.
Avec beaucoup de sagesse Ruth s'est simplement tenue aux côtés de Naomi. Elle a porté son fardeau avec elle.
Naomi n'avait pas besoin de jugements, elle avait juste besoin d'expérimenter la bonté du Seigneur par la présence et l'amitié fidèles de Ruth.

3 . Sois patiente et prends le temps qu'il faut.
Ne demandez pas combien de temps il faut porter le fardeau de l'autre. La réponse est tant qu’elle en a besoin !
Gal. 6.9 nous dit : " Faisons le bien sans nous laisser gagner par le découragement… "

Souvenons-nous qu’une personne blessée demande rarement de l'aide. En effet elle a plutôt tendance à renvoyer ceux qui l'entourent.
Il faut donc du discernement, comme Ruth, pour savoir quand notre amie a vraiment besoin de nous et ceci malgré ses protestations.
Avec Ruth nous avons vu ce qu'est une " bonne " amitié.

Voici maintenant un exemple d'une amitié déficiente :
Un jour une jeune femme est abandonnée par son conjoint. Ses amis ne lui donnent alors plus signe de vie. Pourtant c'est maintenant qu'elle aurait besoin de leur présence. Durs moments de solitude.

Voici une liste de ce que cette jeune femme aurait souhaité :
Un coup de téléphone, un petit mot,
Une invitation pour une activité normale, une promenade, faire des courses, un repas,
Une amie assise près d’elle à l’église,
Un geste d’affection,
La compréhension de ses émotions,
La possibilité de prier avec elle.

Comment construire une amitié ?
1. Prendre du temps pour l’autre. Savoir partager en profondeur.
2. Découvrir une certaine complicité, faire des projets ensemble.
3. S'accepter malgré nos opinions divergentes.
4. S’engager à être loyale, vraie, tolérante, l’encourager et reconnaître ses dons.
5. Prendre au sérieux les mises en garde que mon amie m’adressera.
6. Pardonner quand elle me décevra.

Une relation de qualité n’est pas gagnée d’avance.
Il faut y travailler et parfois cela nous coûte.
Ce n’est pas une relation de convenance mais le don de nous même.
Cela vient de notre relation d’amour avec Jésus Christ qui nous pousse à aller vers les autres.

Pour finir nous vous laissons ce texte de Sarah Biguet :

L'AMITIE
L'amitié c'est une main qui nous soutient dans la douleur et le désarroi.
C'est une oreille qui écoute
Tantôt votre peine, tantôt votre joie.
C'est un regard qui voit jusqu'au plus profond
De votre âme sans jamais se faire juge.
C'est un coeur qui s'ouvre et jamais
Ne se ferme comme un refuge. Par Ginette Gaasch



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Nous pouvons demander au Seigneur de nous apprendre à avoir une riche et heureuse vie de prière et d’actions de grâce   Mar 23 Nov 2010 - 16:57

Or il arriva, en ces jours-là, qu’il s’en alla sur une montagne pour prier. Et il passa toute la nuit à prier Dieu. Luc 6:12

Persévérez dans la prière, veillant en elle avec des actions de grâce. Colossiens 4:2

IMPORTANCE DE LA PRIÈRE

La prière est l’activité primordiale de notre vie chrétienne La prière est la communication que nous établissons avec Dieu pour l’adorer, le louer, intercéder, présenter nos requêtes et rendre grâce. Se tenir face à face avec un Dieu souverain mais aussi plein d’amour est le privilège le plus élevé qu’un homme puisse espérer.

Cette activité spirituelle si importante reflète en général la condition spirituelle du chrétien: en examinant sa vie de prière, devant Dieu, le croyant peut juger de son réel état spirituel. Nos autres activités ne sont pas aussi significatives que celle-là: elles peuvent nous tromper car elles sont plus faciles à réaliser en dehors de l’approbation de Dieu que la prière: il est plus facile de prêcher que de prier; il est plus facile de se dépenser pour les autres que de prier: même un incrédule peut, avec des sentiments altruistes, faire du bien à son prochain.

Il est important que nous passions du temps en prière. Longtemps avant le jour le Seigneur montait sur la montagne pour prier; l’apôtre Paul que nous voyons très actif dans les Actes, nous parle beaucoup de ses prières dans les épîtres: prières d’adoration, de louange, d’intercession.

Mais la durée du temps consacré à la prière n’est qu’un aspect de notre vie de prière. Il y a aussi la qualité, c’est-à-dire la sincérité de notre prière. Prenons-nous nos délices dans ces moments passés avec Dieu? Ouvrons-nous nos coeurs en vérité devant lui? Nos prières peuvent, par exemple, être plus ou moins empreintes de la satisfaction de soi-même qui remplissait le pharisien de Luc 18:11.

Jean le baptiseur a enseigné ses disciples à prier. Les douze disciples en sentait le besoin quand ils demandent au Seigneur de leur apprendre à prier Nous aussi, nous pouvons demander au Seigneur de nous apprendre à avoir une riche et heureuse vie de prière et d’actions de grâce. Plaire au Seigneur



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Le chrétien doit apprendre à faire la différence entre ce qui est naturel et humain, et ce qui est surnaturel et divin   Mar 23 Nov 2010 - 9:03

"Soyez forts... et travaillez... car je suis avec vous." Aggée 2:4

La Parole de Dieu nous donne cet ordre; à nous de nous y conformer. Quand Dieu parle et que nous répondons, notre vie est engagée. Nous n'avons plus le droit d'agir selon nos propres désirs, plus la liberté de suivre nos propres pensées, mais tout notre être doit être soumis à la Parole du Chef. Vous désirez posséder le secret du fruit et de la bénédiction? Vous l'aurez dans la mesure où vous accepterez joyeusement la discipline de votre Père céleste.

Que cette parole: "Soyez forts... et travaillez", lie nos vies et inspire toutes nos actions! Nous verrons alors notre âme échapper à l'esprit du siècle présent, pour être contrôlée par le sacerdoce de notre Souverain Sacrificateur. Et toute notre vie Lui étant soumise, nous ferons l'expérience qu'Il est fidèle.

Quand nous avons commencé une oeuvre sur l'ordre de Dieu, ne la laissons pas inachevée. Le Seigneur nous dit: "Soyez forts... et travaillez", cela revient à dire: Commencez bien, mais surtout persévérez! La grâce de la persévérance est un don de Dieu. Il y a des personnes qui sont d'un tempérament persévérant, mais notre nature propre est vite à bout de ressources. Des caractères naturellement optimistes et persévérants peuvent réussir jusqu'à un certain point, mais dans l'oeuvre de Dieu il arrive toujours un moment où les forces propres font défaut. Le chrétien est alors obligé d'apprendre à faire la différence entre ce qui est naturel et humain, et ce qui est surnaturel et divin, fruit de la nouvelle naissance et don de Dieu.

"Soyez forts et travaillez... car Je suis avec vous." Nous ne sommes pas seuls; Celui qui nous précède et qui nous accompagne est un Sauveur glorifié. Par le Saint-Esprit habitant dans nos coeurs, nous sommes appelés à une communion personnelle et consciente avec notre Souverain Sacrificateur, vainqueur et triomphateur, sous les pieds duquel se trouvent soumises et vaincues toutes les puissances, toutes les dominations et tout nom qui se peut nommer dans ce siècle et dans le siècle à venir. Voilà Celui qui est avec nous, Celui qui nous accompagne, Celui devant lequel Satan rampe et l'enfer tremble! Soyons-en conscients, et dans les moments d'adversité, soyons forts et travaillons! Méditation biblique quotidienne par H.E. Alexander



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Re: Apprentissage    Lun 22 Nov 2010 - 16:39

Apprendre à dépasser la déception

"J’ai recours à toi, Seigneur ; ne me laisse pas déçu, jamais !" Psaume 31.2

J’aime beaucoup cette traduction du texte original hébreu, où David fait part à Dieu de sa déception. À qui parlez-vous de vos déceptions ? Qui est votre confident ? David avait choisi d’en parler à son Dieu ; libre à vous de faire autrement ! N’empêche, la déception vous rend amer, injuste ; vous souffrez et vous devez évacuer votre souffrance, parfois avec des mots qui peuvent blesser pour longtemps vos interlocuteurs.

David sait qu’un être humain déçu n’est plus bon à rien.

Qui vous a déçu ? La lecture du Psaume 31 laisse penser que David avait été déçu par… lui-même ! Je suis la plus grande source de déceptions pour moi-même ; tout simplement parce que je vis largement au-dessus de mes moyens ; je suis petit et je m’imagine grand ; je suis faible et je me crois fort ; je pense être invulnérable et je suis si fragile ! Et vous ? Pas mieux n’est-ce pas ?

Mais David sait qu’un être humain déçu n’est plus bon à rien ; alors il fait une prière remarquable ; il ne veut pas rester sur cette énième déception ; et d’ailleurs il insiste auprès de son Dieu pour que jamais la déception ne s’installe durablement chez lui ; il n’en veut pas dans sa vie ; et vous ?

Déçu vous l’avez été, vous le serez encore ; vous l’êtes peut-être bien en lisant ces lignes... Et alors, c’est humain ! Ce qui va être surnaturel dans votre vie, pour tout dire, miraculeux, c’est que vous allez refuser la déception et que vous la dominerez, que vous la dépasserez et qu’enfin vous la dompterez. Certaines personnes aiment côtoyer la déception, l’entretenir, la caresser dans le sens du poil. Mais pas vous, vous valez mieux que cela ! La déception n’engendre jamais rien de bon. Au mieux vous allez vous apitoyer sur votre sort ; au pire vous aller devenir aigri, amer, haineux ! Ne restez plus déçu, jamais plus !

Une décision pour aujourd’hui
Seigneur, je veux sortir de ma déception ; je veux que cette prière de David devienne la mienne. Au nom de Jésus je prends une position ferme face à mes déceptions. Amen. Samuel Foucart



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Nous devons apprendre à lui laisser de la place pour agir   Lun 22 Nov 2010 - 8:39

Mais quand il a plu à Dieu… Galates 1:15

Serviteurs de Dieu, nous devons apprendre à lui laisser de la place pour agir, et ne pas le gêner dans ses mouvements. Nous calculons et prévoyons que ceci doit arriver, puis cela ! Mais nous oublions de « laisser du champ » à Dieu afin qu’il intervienne au moment qu’il choisira lui-même. Nous serions fort surpris si Dieu, tout à coup, interrompait une réunion, ou un sermon, d’une manière tout à fait inattendue !

Ne vous attendez pas à ce que Dieu intervienne de telle ou telle manière, mais attendez-le, lui. C’est le vrai moyen de lui faire place. Comptez fermement sur sa venue, mais sans imaginer à l’avance comment il viendra. Bien que nous connaissions Dieu, apprenons cette grande leçon : Dieu peut se manifester à chaque instant. Nous oublions trop facilement cet élément de surprise, et pourtant Dieu n’a jamais agi autrement. Tout à coup, Dieu est là, rencontrant notre vie… « Quand, dans son bon plaisir, Dieu décida… ! »

Gardez sans cesse le contact avec Lui, afin que son pouvoir surprenant puisse se manifester sans peine, qu’il vienne d’un côté ou d’un autre. Attendez tout de lui, et laissez-lui toute la place pour agir, comme il lui plaît, dans votre vie. O. Chambers


_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Apprenez à développer une oreille spirituelle   Dim 21 Nov 2010 - 15:07

Connaissez-vous la voix de Dieu ?

"Le berger fait sortir toutes ses propres brebis, il marche devant elles ; et les brebis le suivent, parce qu'elles connaissent sa voix" Jean 10.4

David, exprimant sa confiance envers Dieu, dira : "L'Éternel est mon berger". Vous connaissez tous le psaume du berger (Psaume 23), mais connaissez-vous la voix du berger ?

Apprenez à développer une oreille spirituelle. Pour le suivre, vous devez écouter et discerner cette voix dont le désir est de vous guider vers de verts pâturages auprès d'un courant d'eau. Le Seigneur marche devant vous.

Et pourtant, il arrive que certaines brebis se perdent (Luc 15.4-6) et se retrouvent dans un fossé, remplies de craintes et d'angoisses.

Comment une brebis peut-elle se perdre ? Le berger marche devant son troupeau qui le suit au son de sa voix. Mais si une seule de ses brebis ne prend plus le soin d'écouter la voix du guide, alors elle s'égare.

La brebis perdue n'est pas une étrangère, elle fait partie intégrante du troupeau. C'est pourquoi quand le berger la retrouve, il s’exclame :
"Réjouissez-vous avec moi, car j'ai retrouvé ma brebis qui était perdue" (Luc 15.6)

Combien d'hommes et de femmes qui faisaient partie du troupeau de Dieu et qui, à un moment donné de leur vie, ont connu une histoire similaire ?

Si comme cette brebis perdue vous n'entendez plus la voix de votre divin berger. Si vous êtes rempli de craintes et ne savez plus où aller, restez calme et confiant. Le berger sait lorsqu'il lui manque une brebis. Son désir est de vous secourir, de prendre soin de vous et de vous ramener dans sa volonté. J'aimerais vous encourager en vous disant ceci : "lorsque le berger s'aperçoit qu'il lui manque une brebis il part immédiatement à sa recherche".

Apprenez à développer une oreille spirituelle. Parfois il vous arrive d'être déconcerté devant la volonté de Dieu. Vous vous posez ces questions : Où dois-je aller ? Quel est mon appel ? Etc. Les brebis suivent le berger "Parce qu'elles connaissent sa voix".

Désirez-vous faire sa volonté? Apprenez à reconnaître sa voix.

Une prière pour aujourd'hui
Seigneur, je veux être plus près de toi afin d'entendre ta voix. Tu es mon berger et je suis ta brebis, parle moi car je désire te suivre sur le chemin que tu as pour moi. Amen. Patrice Martorano



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Apprendre à connaître Dieu   Dim 21 Nov 2010 - 14:59

Apprendre à connaître Dieu

“Quand le consolateur sera venu, l'Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité…“ Jean 16.13

Dieu veut nous aider à prendre la bonne décision. Il est là pour nous prévenir lorsque nous sommes sur le point de commettre une erreur, ou de nous aventurer sur un terrain glissant et qui pourrait nous causer du tort.
C’est exactement comme un réveil-matin qui se met à sonner dans notre conscience. C’est ce sentiment de nervosité que vous ressentez, ce malaise qui nous parle à tous, nous avertissant lorsque nous sommes sur le point de faire quelque chose qui n’est pas dans le meilleur de nos intérêts.

Le Saint-Esprit peut nous parler par un sentiment intérieur, une impression qui ne vient pas de votre tête mais de votre cœur. Dieu parle à travers votre conscience et vous pouvez apprendre à écouter sa voix. Plus vous passerez de temps avec Dieu, et plus vous serez capable de discerner sa voix qui vous guide, vous dirige et vous conduit vers un nouveau niveau de joie et de plénitude.

Une prière pour aujourd’hui
Seigneur, lorsque je passe du temps avec toi, je m’approche de toi et j’apprends à mieux entendre ta voix.
Merci de me donner ton Esprit, pour que je croisse en sagesse. J’écouterai et obéirai à ta voix. Au nom de Jésus. Amen., Joël Osteen



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Apprentissage    Dim 21 Nov 2010 - 9:34

Bien-aimés - ….Chargez-vous de mon joug, et apprenez de moi, parce que je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos de vos âmes... Matthieu5 : 25
Christ invite chacun à venir à lui pour le repos de l’âme. Il est le seul à faire cette invitation et les hommes viennent à lui quand ils ressentent leur culpabilité, leur misère, et croient que son amour et sa puissance peuvent les aider, ils le cherchent alors dans une prière fervente.
Tous ceux qui viendront ainsi recevront le repos comme le don de Christ, et obtiendront la paix et le réconfort dans leurs cœurs. Mais en venant à lui ils doivent prendre son joug, et se soumettre à son autorité. Ils doivent apprendre de lui toutes choses, et en particulier l’obéissance.
Nous ne devons pas craindre son joug. Ses commandements sont saints, justes, et bons. Il exige le désintéressement, et expose à des difficultés, mais ceci est abondamment remboursé, même dans ce monde, par une paix et une joie intérieures.

Bien à vous tous et affectueusement, Josy

Il s’est humilié lui-même. {Philippiens 2:8}

Jésus est le professeur de l’humilité du cœur.

Nous avons besoin quotidiennement d’apprendre de lui.

Voyez Le Maître prenant un linge et lavant les pieds de ses disciples ! Disciple de Christ, ne veux-tu pas t’humilier toi-même ? Vois-le comme le serviteur des serviteurs, et sûrement tu ne peux pas être fier ! Cette phrase n’est-elle pas le condensé de sa biographie, « Il s’est humilié lui-même » ? N’était-il pas sur la terre toujours se dépouillant d’abord d’une gloriole puis d’une autre, jusqu’à la nudité, il a été cloué sur la croix, et là ne se vida-t-il pas de son propre être intérieur, versant le sang de sa vie, le donnant pour nous tous, jusqu’à ce qu’ils le
laissent complètement démuni dans un sépulcre qui n’était pas le sien ?

Comme il était humble notre cher Rédempteur, comme il a été humilié ! Comment alors pouvons-nous être orgueilleux ? Tiens-toi au pied de la Croix et compte les gouttes pourpres par lesquelles tu as été purifié, lavé ; vois la couronne d’épines, remarque ses épaules flagellées, lacérées, jusqu’à l’effusion d’un ruisseau cramoisi. Vois ses mains et ses pieds cédant sous le rude fer des clous, et toute sa personne livrée à la moquerie, à la raillerie ; vois l’amertume, et les angoisses, et les douleurs, échos de la souffrance intérieure, démontrées
elles-mêmes sur ce corps extérieur, écoute le cri aigu, émouvant : Mon Dieu, Mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ? Et si tu ne te prosternes pas face contre terre devant cette Croix, c’est que tu ne l’as jamais vu ; si tu ne t’es pas humilié devant Jésus en sa présence, c’est que tu ne le connais pas. Tu es si perdu que rien ne pourrait te sauver en dehors du sacrifice du Fils unique de Dieu. Pense à cela, et comme Jésus s’est incliné vers toi, penche-toi aussi dans l’humilité à ses pieds.

Une intuition du merveilleux amour de Christ a plus d’effet sur nous pour nous humilier que d’avoir conscience de notre propre culpabilité. Puisse le Seigneur nous conduire à le contempler au Calvaire, alors notre attitude ne sera plus celle d’un homme pompeux, fier, mais nous prendrons l’humble position de celui qui aime beaucoup, parce qu’il lui a été beaucoup pardonné. La fierté, l’orgueil ne peuvent pas vivre à l’ombre de la Croix. Puissions-nous nous asseoir là et apprendre notre leçon, et ensuite nous lever et la mettre en pratique. Ch. Spurgeon



Sujet développé chaque jour de la semaine sur:
http://rosedautomne7.forumactif.com
Forum auquel vous êtes invités à vous joindre

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Apprentissage    

Revenir en haut Aller en bas
 
Apprentissage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le bouddhisme est un apprentissage
» Matinée de découverte et d'apprentissage de la méditation zen - dimache 9 mai 2010
» Manuels d'apprentissage de l'héraldique
» apprentissage du tambour
» L'apprentissage modulaire d'une langue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM ROSE D'AUTOMNE :: SELON LA PAROLE DE DIEU :: Gouttes de Rosée (Méditations journalières - un thème par semaine)-
Sauter vers: