FORUM ROSE D'AUTOMNE

L'ART DE VIVRE ET DE VIEILLIR SELON DIEU !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Forum pour quatre sites que je vous invite à visiter : La vie chrétienne: Gouttes de rosée : http://www.rosee.org/rosee - L’art de vieillir: Rose d’automne : http://www.rosee.org/rosedautomne - Vie communautaire: La roseraie: http://www.rosee.org/roseraie - Famille, Ecologie: http://www.rosee.org/famillebiblique - Bienvenue à tous ! Le but de ce forum est d'être une petite oasis pour chacun de ceux qui le visite... et Je prie le Seigneur de nous permettre de nous encourager, nous édifier et de le voir glorifié dans le partage de sa Parole, que chaque visite sur ce forum soit pour chacun de nous une bénédiction de plus dans notre vie. N’hésitons pas non plus à partager nos sujets de prières afin que plusieurs puissent intercéder avec nous… L'expression des dons de chacun est bienvenue....

Partagez | 
 

 Nos noms

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: En nous disant que nos noms sont écrits dans les cieux, Christ veut nous donner l'assurance que nous avons un titre de propriété en bonne et due forme au ciel   Ven 13 Aoû 2010 - 16:50

  Le trésor du ciel                

En réalité, tout ce qui nous est vraiment cher, à nous, chrétiens, se trouve au ciel.
[/size][/font]

Le Père est au ciel, et c'est la raison pour laquelle Jésus nous a appris à prier "Notre Père qui es aux cieux ! Que ton nom soit sanctifié" (Mt 6:9).

Jésus lui-même est assis à la droite du Père. Hébreux 9:24 nous dit que "Christ n'est pas entré dans un sanctuaire fait de main d'homme, en imitation du véritable, mais il est entré dans le ciel même, afin de comparaître maintenant pour nous devant la face de Dieu". Notre Sauveur se trouve donc au ciel, où il intercède en notre faveur (Hé 7:25).
De nombreux frères et sœurs en Christ sont également au ciel. Hébreux 12:23 nous apprend que, lorsque nous nous sommes tournés vers Dieu, nous nous sommes approchés de "l'assemblée des premiers-nés inscrits dans les cieux, du juge qui est le Dieu de tous, des esprits des justes parvenus à la perfection". Nos bien-aimés dans la foi qui nous ont quittés sont au ciel.

Tous les croyants de l'Ancien et du Nouveau Testament qui sont morts sont maintenant au ciel. Nos noms sont écrits au ciel. En Luc 10:20, Jésus dit à ses disciples, qui se réjouissaient de pouvoir chasser des démons : "Ne vous réjouissez pas de ce que les esprits vous sont soumis; mais réjouissez-vous de ce que vos noms sont écrits dans les cieux". En nous disant que nos noms sont écrits dans les cieux, Christ veut nous donner l'assurance que nous avons un titre de propriété en bonne et due forme au ciel. Ce sera notre héritage. Nous sommes régénérés en Christ "pour un héritage qui ne peut ni se corrompre, ni se souiller, ni se flétrir; il vous est réservé dans les cieux" (1 Pi 1:4).

"Nous, nous sommes citoyens des cieux", nous dit Philippiens 3:20. Autrement dit, nous appartenons au ciel. Nous ne sommes que des "étrangers et voyageurs sur la terre" (Hé 11:13). Notre but n'est donc pas la simple accumulation de richesses ici-bas. Jésus dit que notre vrai trésor, le seul que nous posséderons éternellement – notre récompense éternelle – se trouve au ciel (Mt 5:12; 6:19-21).
En d'autres termes, tout ce que nous devrions aimer durablement, tout ce qui a de la valeur à nos yeux, tout ce qui est éternel est au ciel.

Le laisser-aller et le matérialisme au sein de l'Eglise conduisent à une attitude spirituelle des plus destructrices. Ils anéantissent tout ce que l'Eglise est censée représenter. Ils arrachent les chrétiens à leurs amarres célestes. Et ils les rendent à l'image de ce monde. Il est vrai que l'on peut paraître un peu dépassé par son temps en parlant d'attachement aux choses de ce monde. De nombreuses personnes vous trouveraient étroit d'esprit, légaliste et vieux jeu. Nos grands-parents avaient entendu des sermons sur "le péché" qui provient de l'attachement aux choses de ce monde. Mais nous, nous nous croyons trop avancés, trop sophistiqués pour être concernés par de telles peccadilles. Le vrai problème cependant est que nous ne sommes pas conscients de la valeur du trésor céleste, c'est pourquoi nous ne voyons pas la gravité du péché d'attachement aux choses de ce monde.

Cela est l'essence de ce que l'on pourrait appeler la mondanité chrétienne : elle comprend l'amour des choses du monde, une haute appréciation des valeurs terrestres et des préoccupations tournées vers les biens de ce monde. L'Ecriture appelle cela clairement un péché – et un péché de la pire espèce. En effet, on peut le considérer comme une forme d'adultère spirituel qui tourne l'homme contre Dieu lui-même : "Adultères que vous êtes ! ne savez-vous pas que l'amour du monde est inimitié contre Dieu ? Celui donc qui veut être ami du monde se rend ennemi de Dieu" (Ja 4:4).

Il m'est arrivé d'entendre des chrétiens dire qu'ils ne veulent pas aller au ciel avant qu'ils n'aient profité de tous les plaisirs que le monde peut offrir. Lorsque toutes les joies terrestres ont été épuisées, ou lorsque l'âge ou la maladie commencent à entraver leurs plaisirs, alors seulement ils se sentent prêts pour le ciel. "Oh Dieu, s'il te plaît, ne m'emporte pas encore au ciel", prient-ils ardemment. "Je ne suis même pas encore allé à Hawaii !"
Mais si vous vivez votre vie sans cultiver un amour pour les choses d'en haut, vous ne serez jamais en mesure d'aller au ciel. L'Ecriture nous dit en effet : "N'aimez point le monde, ni les choses qui sont dans le monde. Si quelqu'un aime le monde, l'amour du Père n'est point en lui; car tout ce qui est dans le monde, la convoitise de la chair, la convoitise des yeux, et l'orgueil de la vie, ne vient point du Père, mais vient du monde. Et le monde passe, et sa convoitise aussi; mais celui qui fait la volonté de Dieu demeure éternellement" (1 Jn 2:15-17).

Certaines personnes, qui affirment pourtant connaître Christ, aiment en réalité tellement le monde que, très franchement, il y aurait de bonnes raisons de se poser la question s'il est possible qu'elles aillent jamais au ciel. Comme un vieux cantique le dit bien, "tous ceux qui parlent du ciel n'y vont pas forcément".

Il est toutefois triste de constater que tous ceux qui, certes, iront au ciel en parlent si peu. "Il ne faut pas, mes frères, qu'il en soit ainsi" (Ja 3:10). L'espérance du ciel devrait nous remplir d'une joyeuse expectative qui libère nos cœurs de ce monde, dont la figure passe. La gloire du ciel - John Macarthur





_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Je t'appelle par ton nom   Ven 13 Aoû 2010 - 8:55

"Jésus lui dit: Marie! Elle se retourna, et Lui dit en hébreu: Rabbouni! c'est-à-dire, Maître!" Jean 20:16


Dans sa grande douleur, cette femme était désemparée; mais la seule mention de son nom a suffi pour qu'elle retrouve l'équilibre de la paix de Dieu qui surpasse intelligence. En prononçant son nom, le Seigneur a montré qu'Il reconnaissait Son enfant; car si elle avait pensé que Jésus était le jardinier, Lui ne pouvait pas Se tromper au sujet de Son enfant. En l'appelant ainsi, Il lui faisait comprendre qu'Il ne l'avait pas
perdue de vue, que le grand bouleversement par lequel elle avait passé n'avait pas pu la ravir de Sa main.

"Jésus lui dit: Marie!" C'était aussi un signe d'approbation; le Seigneur la faisait Sienne comme tout à nouveau. "Ne crains rien, car je te rachète, je t'appelle par ton nom: tu es à Moi! Si tu traverses les eaux, je serai avec toi; et les fleuves, ils ne te submergeront point; si tu marches dans le feu, tu ne te brûleras pas, et la flamme ne t'embrasera pas." Esaïe 43:1-2. En effet, Il appelle Ses brebis par leur nom; Il leur prouve que non seulement Il ne les oublie pas, mais qu'elles Lui appartiennent pour toujours.

Mais il y a plus encore dans cette mention du nom de Marie: Il lui parle en Seigneur ressuscité. Il lui révèle Son Père céleste: "Je monte vers Mon Père et votre Père, vers Mon Dieu et votre Dieu." Il révèle à Son enfant qu'elle n'est plus seule, qu'elle est l'enfant bien-aimée du Père céleste et qu'Il lui ouvre la gloire éternelle.

Comme les noms des tribus d'Israël étaient inscrits sur les épaules et sur le coeur du souverain sacrificateur quand il se présentait devant l'Eternel, ainsi nos noms sont inscrits sur les épaules et sur le coeur de notre Souverain Sacrificateur, présentement dans la gloire. "Voici, je t'ai gravée sur Mes mains; tes murs sont toujours devant Mes yeux". Esaïe 49:16.

Recueillons-nous au milieu de la tempête jusqu'à ce que nous entendions notre Seigneur dire notre nom, et comprenons tout ce que cela signifie. Manne du matin par H.E. Alexander

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Pour quiconque porte le nom de chrétien.    Mer 11 Aoû 2010 - 8:30

Je me dois aux Grecs et aux barbares... Romains 1:14

Paul était accablé par le sentiment qu’il était le débiteur de Jésus-Christ ; et ce sentiment dominait et dirigeait toute sa conduite. La pensée que Jésus était son créancier divin inspirait toute sa vie. Suis-je animé par le sentiment que j’ai une dette à l’égard de Christ, concernant toute âme qui n’est pas encore sauvée ? Mon honneur de chrétien, c’est d’acquitter ma dette envers le Christ en sauvant d’autres âmes.


Tout ce qui, en moi, a la moindre valeur, c’est à la Rédemption opérée par Jésus-Christ que je le dois. Est-ce que je fais tout ce qui est en mon pouvoir pour que sa Rédemption puisse se manifester dans d’autres vies ? Je ne peux le faire que si le Saint-Esprit suscite en moi le sentiment d’être le débiteur de Christ.

Je ne suis pas appelé à être un grand personnage parmi les hommes, mais un esclave du Seigneur Jésus. « Vous ne vous appartenez point à vous-mêmes. » Paul s’était livré lui-même à Jésus-Christ. Il disait : « Je me dois à toute créature dans le monde entier, à cause de l’Évangile de Jésus ; je ne suis libre que pour être totalement esclave de Jésus-Christ. » Il doit en être de même pour quiconque porte le nom de chrétien.

Cessez de prier pour vous-même et dépensez-vous au service des autres. Soyez esclaves de Jésus. C’est ainsi que l’on peut être fait pour les autres pain rompu et vin répandu. O. Chambers




_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Réjouissons-nous parce que nos noms sont inscrits dans les cieux    Mar 10 Aoû 2010 - 9:02


C'est pas la joie

" Réjouissez-vous toujours dans le Seigneur " Philippiens 4.4

Voilà une phrase qu'on entend souvent... " C'est pas la joie ", dira la mère de famille surchargée, l'employé harassé par un patron exigeant ou des clients mécontents, la malade qui n'arrive pas à trouver le sommeil tant elle souffre, le veuf désemparé à la suite du décès de sa compagne, l'enfant qui se sent incompris par des parents absents, le téléspectateur qui tremble devant les attaques terroristes, etc. Et le chrétien n'est pas exempt de ces source d'angoisses.

Il en a même d'autres : comment se réjouir quand il voit son assemblée se dépeupler, les disputes entre églises ou entre frères, la montée du sectarisme ou de la mondanité, sans parler de la sécheresse de son propre coeur ou du triste constat de ses défaillances.

" C'est pas la joie ", aurait pu dire Paul lui-même : il était prisonnier, apparemment arrêté dans un service fructueux, parfois très juste financièrement (Phil 4.12), attristé par le comportement de certains soi-disant croyants (3.18), à certains moments inquiet pour un ami proche (2.27)...

Alors Paul est-il masochiste ? Comment se réjouir toujours ?
Le préalable est de comprendre que notre joie ne peut pas être liée aux circonstances. L'exemple de Paul le prouve : il avait appris à être content quelle que soit la situation où il se trouvait (4.11). Si nous attendons que tout " roule " parfaitement pour nous réjouir, nous risquons de ne jamais mettre en pratique l'exhortation de l'apôtre...


Notre joie est " dans le Seigneur ", c'est à dire liée à ce qu'il est et qu'il nous a révélé de lui même, et aussi à tout ce que nous avons en lui : le pardon des péchés, l'assurance de la vie éternelle, une place dans le ciel, la possibilité d'avoir accès à Dieu comme un Père, etc. Réjouissons-nous parce que nos noms sont inscrits dans les cieux (Luc 10.20) ; réjouissons-nous parce que le Seigneur nous réserve une récompense (Matt 5.12).

Notre joie est également " dans le Seigneur " parce qu'elle est partagée avec lui : par le chant d'un cantique, une prière de reconnaissance, nous pouvons entretenir une communion qui nous remplira de joie.

" Toujours ", ajoute Paul. Si notre joie tenait à nos circonstances, elle serait temporaire et intermittente. C'est seulement parce qu'elle est liée à celui qui est " le Même " qu'elle peut être durable.

Alors, " c'est la joie " ! Aujourd'hui, maintenant, là où nous sommes, réjouissons-nous dans le Seigneur ! Plaire au Seigneur




_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Dieu veut changer votre nom    Lun 9 Aoû 2010 - 8:35

Dieu veut changer votre nom


"Tu es Simon, fils de Jonas ; tu seras appelé Pierre" Jean 1.42

Lorsque nous acceptons de devenir enfant de Dieu, nos vies et nos caractères changent. Bien sûr, cela à condition de laisser Dieu se manifester en nous et de crucifier spirituellement notre vieille nature.

À l’époque biblique, lorsqu’un enfant naissait, souvent les parents ne lui donnaient pas de nom dans l’immédiat, à l'exception d'une circonstance particulière entourant la naissance. Dans un premier temps l’enfant portait le nom de son père. Ainsi, s'il s’appelait Joseph alors l’enfant prenait le nom de "Bar Joseph", ce qui signifie : "le fils de Joseph". En grandissant, le caractère de l’enfant se révélait et c’est alors seulement qu’on lui donnait un nom qui était le reflet de sa personnalité.

Une des choses extraordinaires et merveilleuses que nous trouvons à travers la Bible est de voir que Dieu change les noms et au-delà des mots, il change le caractère.

Voici plusieurs exemples :
- Simon, l’homme en "dents de scie", devient Pierre, une "colonne de l’église primitive"
- Saul de Tarse, le persécuteur d’église, devient l’apôtre Paul, un fondateur d’église
- Jacob, le trompeur, devient Israël le père des douze tribus
- Etc.


Dieu a la capacité de voir votre devenir plus que votre passé. Une rencontre personnelle avec Dieu change votre vie à jamais.

Une prière pour aujourd’hui
Seigneur, tu connais ma vie et tu sais mes manquements. J’ai besoin que tu changes mon caractère. Change mon nom. Je suis appelé
"colérique", que je puisse être appelé "doux". Je suis appelé "impur", que je puisse être appelé "pur" dans le nom de Jésus. Amen. Patrice Martorano


_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Je t’ai appelé par ton nom, tu es à moi.   Dim 8 Aoû 2010 - 16:30

Esaïe 43 : 1 « Ne sois pas effrayé car je t’ai délivré, je t’ai appelé par ton nom, tu es à moi.


On voit pourquoi Dieu se plaît à bénir ses enfants fidèles : c’est parce qu’il les a aimés le premier. On voit, après cela, dans quel but l’Éternel convertit les pécheurs, les crée de nouveau, les forme et les façonne, c’est pour sa propre gloire.

Or ce peuple qui lui appartient, ce peuple qu’il a doublement créé pour sa gloire, ce peuple doit célébrer ses louanges et non pas l’oublier et le mépriser ; mais de quoi louerons-nous le Seigneur, si ce n’est de ce qu’il « a effacé nos forfaits pour l’amour de lui et de ce qu’il consent à ne pas se souvenir de nos péchés ? ».

— Ces dernières paroles méritent particulièrement notre attention. Le Saint-Esprit nous y fait connaître en quoi consiste le pardon des péchés. Ils sont effacés, et l’Éternel les chasse de sa mémoire. C’est donc comme s’ils n’avaient jamais été commis ! Mais, en vertu de quoi s’opère une si grande merveille ? Méritons-nous cette grâce ? Non ; c’est pour l’amour de lui-même et pour la gloire de sa grâce que l’Éternel en use ainsi.

Oh ! Qu’il daigne donner à tous mes lecteurs de comprendre un tel amour et d’y croire ! Ch. Spurgeon


_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Nos noms   Dim 8 Aoû 2010 - 10:17

Bien-aimés,

« Toutefois, ce qui doit vous réjouir… c’est de savoir que vos noms sont inscrits dans le ciel. » Luc 10 : 20
Pour devenir enfants de Dieu, nous devons croire en son Fils Jésus. Nous devons recevoir Jésus dans notre cœur par la foi. C’est ce que


signifie « recevoir Jésus ». Au moment où nous recevons Jésus le Fils de Dieu, Dieu nous reçoit, et nous devenons membres de Sa famille.
Les «noms inscrits dans les cieux» représentent les croyants ; leur nouveau nom exprime leur nature profonde, conforme à celle de Dieu.
Le succès dans l’activité chrétienne renferme des pièges, tandis que le fait de savoir nos noms écrits dans les cieux nous appelle à la

reconnaissance envers Dieu et envers son Fils.

Alors Soyons reconnaissants et réjouissons nous en Lui ! !! Josy


Vous êtes tous fils de Dieu par la foi en Jésus-Christ. {Galates 3:26}

La paternité de Dieu est commune à tous ses enfants. Ah ! Petite foi, vous avez souvent dit : Oh que j’aie le courage d’un grand cœur, afin
que je puisse manier son épée et être vaillant comme lui ! Mais hélas, je trébuche à chaque fétu de paille, et une ombre me donne des frayeurs.

Écoute, toi, petite foi ! Grand cœur est enfant de Dieu et toi tu es enfant de Dieu aussi ; et grand cœur n’est pas un iota plus enfant de Dieu que tu ne l’es. Pierre et Paul, les apôtres par excellence, étaient de la famille du Tout Puissant ; de même toi aussi tu en fais partie ; le chrétien faible est autant un enfant de Dieu qu’un fort.

Cette alliance demeure rassurante
Quoique les colonnes de la terre plient
Le fort, l’infirme, et le faible,
Sont un en Jésus maintenant.


Tous les noms sont dans le même registre familial. On peut avoir plus de grâce qu’un autre, mais Dieu notre Père céleste a le même cœur tendre à l’égard de tous.

On peut accomplir plus d’œuvres puissantes, et on peut apporter plus de gloire à son Père, mais celui dont le nom est le moindre dans le royaume des cieux est autant un enfant de Dieu que celui qui se tient parmi les hommes d’un puissant Roi.

Que ceci nous réjouisse et nous console, quand nous nous approchons de Dieu et disons : « Notre Père ». Encore que nous soyons consolés en sachant ceci, ne nous contentons pas de nous reposer sur une faible foi, mais demandons, comme les apôtres de l’augmenter.

Cependant notre foi pouvant être infirme, si elle est réelle en Christ, nous atteindrons le ciel à la fin, mais nous n’honorerons que peu
notre Maître durant notre pèlerinage, et nous n’abonderons pas en joie ou en paix.

Si alors vous voulez vivre pour la Gloire de Christ, et être heureux dans son service, recherchez à être remplis de son Esprit d’adoption
de plus en plus complètement, jusqu’à ce que l’amour parfait chasse la crainte. Ch. Spurgeon


Sujet développé chaque jour de la semaine sur:
http://rosedautomne7.forumactif.com
Forum auquel vous êtes invités à vous joindre

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nos noms   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nos noms
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les noms Féminins en -té et en -tié et noms masculins en -ée
» Signification des prénoms.
» Les racines celtiques des noms des hauteurs.
» Noms de personnes
» genre des noms: variations dialectales et celui des emprunts au français

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM ROSE D'AUTOMNE :: SELON LA PAROLE DE DIEU :: Gouttes de Rosée (Méditations journalières - un thème par semaine)-
Sauter vers: