FORUM ROSE D'AUTOMNE

L'ART DE VIVRE ET DE VIEILLIR SELON DIEU !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Forum pour quatre sites que je vous invite à visiter : La vie chrétienne: Gouttes de rosée : http://www.rosee.org/rosee - L’art de vieillir: Rose d’automne : http://www.rosee.org/rosedautomne - Vie communautaire: La roseraie: http://www.rosee.org/roseraie - Famille, Ecologie: http://www.rosee.org/famillebiblique - Bienvenue à tous ! Le but de ce forum est d'être une petite oasis pour chacun de ceux qui le visite... et Je prie le Seigneur de nous permettre de nous encourager, nous édifier et de le voir glorifié dans le partage de sa Parole, que chaque visite sur ce forum soit pour chacun de nous une bénédiction de plus dans notre vie. N’hésitons pas non plus à partager nos sujets de prières afin que plusieurs puissent intercéder avec nous… L'expression des dons de chacun est bienvenue....

Partagez | 
 

 Appel ! (fait d'appeler, inviter à)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4280
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Appel ! (fait d'appeler, inviter à)   Dim 20 Juin 2010 - 7:29

Bien-aimés,


Les termes « appel » et « appeler » sont attestés environ 700 fois dans l’AT et le NT. Appeler (« invoquer ») le Seigneur, c’est demander sa protection.
Dans le NT, il est question de l’appel (ou vocation) que Dieu adresse aux hommes « en Christ », pour qu’ils lui appartiennent. Dans les lettres de Paul, Dieu appelle au salut, à la communion et au service ; ceux qui répondent sont les « appelés ». Dans Mt 22.14, Jésus fait la distinction entre « les appelés » (ceux qui entendent) et « les élus » (ceux qui répondent).
2 Thessaloniciens 1:11 "C’est pourquoi nous prions continuellement notre Dieu pour vous : qu’il vous trouve dignes de l’appel qu’il vous a adressé et que, par sa puissance, il fasse aboutir tous vos désirs de faire le bien et rende parfaite l’oeuvre que votre foi vous fait entreprendre. N’oublions jamais que nous avons été appelés par Dieu. Nous sommes ses enfants et ses héritiers. Que notre prière constante soit d’être trouvés dignes d’une telle vocation!


Bien affectueusement à tous, Josy

Que chacun demeure dans la situation qui était la sienne lorsque Dieu l’a appelé. {1Corinthens 7:20}

Certaines personnes ont la folle idée de s’imaginer que la seule manière par laquelle elles peuvent vivre pour Dieu est de devenir ministre de la Parole, ou missionnaire... Hélas ! combien seraient exclus de toute opportunité de magnifier le Très Haut si tel était le cas.

Bien-aimés ce n’est pas un service, c’est une ferveur ; ce n’est pas une position, c’est la grâce qui nous qualifie à glorifier Dieu.

Celui-ci est le plus sûrement glorifié dans cette échoppe de cordonnier, où le pieux ouvrier, tandis qu’il fait la navette avec l’alêne, chante toujours l’amour du Sauveur, glorifié bien plus que dans de nombreuses stalles canonnières où la religiosité accomplit ses devoirs serviles.

Le nom de Jésus est glorifié par le pauvre ignorant charretier alors qu’il conduit son cheval, et bénit son Dieu, ou parle à son voisin, ce laboureur d'à côté autant que par le théologien populaire qui, à travers le pays, comme Boanergès, est en train de tonner, de claironner l’évangile.

Dieu est glorifié parce que nous le servons dans notre propre vocation. Prends garde, cher lecteur, de ne pas abandonner le chemin du devoir en laissant ton occupation, et prends garde de ne pas déshonorer la profession dans laquelle tu te trouves. Pense peu à toi-même, mais ne pense pas peu à ton appel. Chaque métier légal peut être sanctifié par l’évangile et conduit à de nobles fins.

Retourne à la Bible et tu trouveras les formes de travail les plus humbles, les plus domestiques liées ou bien avec les œuvres de la foi les plus hardies, ou aux personnes dont les vies se sont illustrées par la sainteté. C’est pourquoi ne dédaigne pas ton appel.

Quelque soit la position que Dieu t’a donnée, ou ton œuvre, demeure en cela, à moins que tu ne sois tout à fait sûr qu’il t’appelle pour quelque chose d’autre. Aie soin d’abord de glorifier Dieu au plus haut niveau avec la force que tu as.

Remplis ta présente sphère à sa louange, et s’il a besoin de toi dans une autre, il te le montrera. Ce soir mets de côté l’ambition contrariante, et embrasse le contentement paisible. Ch. Spurgeon



Sujet développé chaque jour de la semaine sur:
http://rosedautomne7.forumactif.com
Forum auquel vous êtes invités à vous joindre

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4280
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Ce salut complet est accompagné d’une sainte vocation, d’un saint appel.   Dim 20 Juin 2010 - 14:48

« Qui nous a sauvés, et nous a adressé une sainte vocation » {2Timothée 1:9}


L’apôtre utilise le temps parfait et dit : « qui nous a sauvés ».
Les croyants en Christ Jésus sont sauvés. Ils ne sont pas regardés comme des personnes qui sont dans un état d’espérance et peuvent à un moment ultime être sauvés, mais ils sont déjà sauvés.

Le salut n’est pas une bénédiction dont on pourrait jouir sur le lit de mort, et pour être chanté, acclamé dans le futur, là-haut, mais c’est une chose obtenue, reçue, promise et dont on jouit maintenant.

Le chrétien est parfaitement sauvé maintenant dans le dessein de Dieu ; et ce dessein est complet. Il est sauvé aussi par le prix qui a été payé pour lui : « tout est accompli » fut le cri du Sauveur avant qu’il ne meure.

Le croyant est aussi parfaitement sauvé dans l’alliance et dès le commencement. Car de la même manière qu’il a chuté en Adam, de même il vit en Christ.

Ce salut complet est accompagné d’une sainte vocation, d’un saint appel. Ceux que le Sauveur a sauvés sur la Croix sont au temps propice, d’une façon efficace, vraiment appelés par la puissance de Dieu, par le Saint Esprit, à la sainteté. Ils abandonnent leurs péchés, ils se perfectionnent pour être semblables à Christ ; ils choisissent la sainteté, non par contrainte mais comme moyen de sortir de l’esclavage pour venir à la nouvelle nature, qui les conduit à se réjouir dans la juste sainteté de la même manière naturelle qu’autrefois ils se réjouissaient dans le péché.

Dieu ne les a pas choisis parce qu’ils étaient saints, mais il les a choisis afin qu’ils deviennent saints, et la sainteté est le produit de son œuvre parfaite, accomplie en eux.

Les perfections qui sont vues dans un croyant sont autant l’œuvre de Dieu que de l’expiation elle même. Ainsi est apportée doucement la plénitude de la grâce de Dieu. Le salut doit être par grâce, parce que le Seigneur en est l’auteur et quel motif d’autre que la grâce pourrait l’animer pour sauver le coupable ?

Le salut doit être par grâce parce que le Seigneur œuvre de telle manière que notre justice soit pour toujours exclue. Tel est le privilège du croyant : Un salut actuel et présent qui est l’évidence qu’il est appelé à une vie sainte, à une sainte vocation. Ch. Spurgeon



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4280
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Participants à l’appel céleste, considérez l’apôtre et le souverain sacrificateur de notre confession Jésus   Lun 21 Juin 2010 - 8:47


C’est pourquoi, frères saints, participants à l’appel céleste, considérez l’apôtre et le souverain sacrificateur de notre confession Jésus. Hebreux 3:1

CONSIDÉRER JÉSUS

Au début de cette épître, le Saint Esprit nous montre les gloires du Seigneur Jésus comme Fils, comme créateur, comme celui qui, ayant fait la purification des péchés, est assis maintenant à la droite de Dieu (ch.1).

Au chapitre 2, le Seigneur nous est présenté comme l’apôtre, l’envoyé de Dieu, qui nous a annoncé un grand salut (:3) et comme le souverain sacrificateur qui nous dispense sa sympathie et son secours dans l’épreuve (:17).

Le verset d’aujourd’hui nous engage à considérer Jésus dans ces deux services. Le verbe ‘considérer’ comporte, dans l’original comme dans notre langue, cette notion d’attention particulière portée à l’objet de l’examen, qui le différencie du verbe ‘voir’ employé au chap. 2:9.11 signifie donc rechercher avec soin, s’appliquer à discerner ce qui caractérise le Seigneur.

Nous sommes ainsi encouragés à méditer sur toute la vie du Seigneur dans son service pour Dieu comme l’envoyé de Dieu, celui qui révèle Dieu, celui qui révèle le Père. Il est notre exemple pour que nous Marchions sur ses traces afin de l’annoncer aux hommes: ‘Comme le Père m’a envoyé, moi aussi je vous envoie’. {Jn 20:21}

Invités à considérer Jésus dans sa carrière terrestre, nous le considérons aussi dans le ciel comme le souverain sacrificateur à la suite duquel nous pouvons entrer par la foi dans la présence de Dieu. Il sympathise certes à nos infirmités quelle grâce- mais il veut aussi nous faire connaître dès maintenant les bénédictions célestes qui sont notre part en lui.

Bien entendu. il ne s’agit pas des choses visibles. qui ne durent que pour le temps où nous sommes sur cette terre. mais des invisibles qui sont éternelles: {2Co 4:18} la connaissance de l’amour de Dieu et de ses pensées, la jouissance de l’amour du Christ qui surpasse toute connaissance. Ces choses qui peuvent combler notre homme intérieur d’une plénitude de joie et de paix. {Eph 3:19-20} Plaire u Seigneur




_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4280
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Appelés à la communion avec son Fils, Jésus-Christ notre Seigneur   Lun 21 Juin 2010 - 16:01

Appelés à la communion avec son Fils, Jésus-Christ notre Seigneur. 1 Corinthiens : 1 : 9


Dans l’Eglise de Corinthe il y avait beaucoup de sujets de réprimandes ; l’apôtre Paul ne recule pas devant son devoir, mais il rappelle aussi aux Corinthiens que la base de la vie chrétienne, c’est la fidélité de Dieu, et son but, la vie de communion avec le Seigneur Jésus-Christ. Sans nous en apercevoir, nous pouvons nous éloigner de la simplicité et de la vérité tels quelles sont en Jésus-Christ, pour nous faire toutes sortes d’illusions sur nous mêmes et notre profession
chrétienne.

« Appelés à la communion de Jésus-Christ notre Seigneur ». Ces paroles nous mettent en face de ce qu’est en réalité la vie chrétienne, et nous comprenons à quel point nous nous éloignons de ce modèle. Les Evangiles nous révèlent la vie terrestre de Jésus-Christ et nous montrent d’emblée notre responsabilité d’être un disciple d’un tel maître !

Dieu nous appelle à une marche quotidienne avec le Seigneur, au sein des mêmes circonstances qu’Il a rencontrées en parcourant la Terre sainte. Notre communion avec Son
Fils Jésus-Christ nous conduit sur le chemin toujours plus étroit qui aboutit à la croix.

Soyons sur nos gardes, car à mesure que notre Seigneur S’approcha du grand sacrifice qui devait être accompli, Ses disciples montrèrent une incompréhension grandissante provenant de la dureté de leur cœur. Nous sommes exposés au même danger.

Où en sommes nous ? Le suivons-nous de loin comme Pierre ?

Sommes nous peut être en train de le renier ? La croix, est-elle remplacée par un zèle superficiel et par une profession
extérieure, même Biblique, qui nous suffisent ? Si oui, nous sommes hors du chemin, nous vivons dans la confusion et nous ne connaissons rien de la communion de Jésus-Christ, notre
Seigneur.

Ne reculons pas devant la communion de Ses souffrances, elles nous font connaître la joie parfaite ; elles nous ouvrent la gloire et nous donne accès au trône de la grâce, où notre Seigneur est couronné de gloire et d’honneur. Voila le secret de la puissance, de la vie abondante, victorieuse et fructueuse. Et Dieu qui est fidèle, Lui qui nous a appelés à cette communion de Son Fils Jésus-Christ. H.E. Alexander


_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4280
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Vis avec le désir et la résolution de glorifier Celui qui viens ton appel...   Mar 22 Juin 2010 - 8:56

Car de Lui vient mon espérance. {Psaume 62:5}


C’est le privilège du croyant d’user de telles paroles. S’il cherche quoi que ce soit de la part de ce monde, c’est une bien pauvre attente.

Mais s’il s’attend à Dieu pour qu’il pourvoie à ses besoins, qu’ils soient temporels ou spirituels, son attente ne sera pas vaine. Il peut tirer en permanence à la banque de la foi, et voir ses besoins comblés par les richesses de la bonté de Dieu.

Plutôt que tous les Rothschild, il vaut mieux que ce soit Dieu mon banquier. Mon Seigneur ne faillit jamais à Ses promesses lorsque nous les apportons à Son trône, Il ne les renvoie jamais sans réponse. Par conséquent j’attendrai devant une seule porte, la Sienne, car Il ouvre toujours avec une main pleine de grâce généreuse. C’est Lui que je vais solliciter encore pour ce temps-ci. Mais nous avons des « attentes » qui vont au delà de cette vie.

Bientôt nous mourrons et alors notre « attente » est en Lui.

Ne nous attendons nous pas à ce qu’il envoie des anges pour nous porter dans Son sein lorsque nous serons sur un lit de maladie ? Nous croyons que lorsque le pouls est faible, que le cœur bat lourdement, un messager angélique se tient à nos côtés pour chuchoter « âme sœur, viens » alors qu’Il pose sur nous son regard plein d’amour. En approchant des ports célestes, nous nous attendons à entendre l’invitation de bienvenue. « Viens, bénis de mon Père, hérite du royaume préparé pour toi dès la fondation du monde ».

Nous attendons des harpes d’or et des couronnes de gloire.

Nous espérons nous trouver bientôt parmi la multitude de ceux qui brillent devant son trône.

Nous appelons de nos vœux le temps où nous serons semblables à notre Seigneur glorieux car « nous le verrons comme Il est ». Si telle est ton attente, alors, oh mon âme, vis pour Dieu.

Vis avec le désir et la résolution de glorifier Celui de qui vient tout don, de la grâce duquel tu tires ton élection, ta rédemption, ton appel afin que tu tires toute ton « attente » de la gloire à venir. Ch. Spurgeon

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4280
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Je vous met au défi aujourd’hui de découvrir votre appel   Mar 22 Juin 2010 - 15:37

Trouvez votre appel


« Dieu a donné la capacité à chacun de bien faire certaines choses…" Romains 12 : 6 Puisque nous avons des dons différents, selon la grâce qui nous a été accordée, que celui qui a le don de prophétie l'exerce selon l'analogie de la foi...

Dieu vous connaissait avant même la fondation du monde et vous avait tracé un plan spécifique. Vous n’êtes pas sur terre par accident. Il vous a donné des talents, des idées, de la créativité et il y a un domaine dans lequel vous excellez. Vous devez trouver le but que Dieu vous a tracé et veiller à le poursuivre.

Bien des gens traversent la vie misérablement sans jamais savoir à quoi Dieu les appelle. Un homme dit un jour « Les endroits les plus riches du monde ne se trouvent pas dans les mines de diamants d’Afrique du Sud ou dans les palais du Moyen-Orient mais dans les cimetières, car plein de rêves inaccomplis s’y trouvent. » Combien de livres, de ministères, d’entreprises ou d’œuvres artistiques sont-ils enfermés dans ces tombes et ne verront jamais le jour ?

Il y a un trésor en nous et ce monde ne brillera pas aussi bien qu’il le devrait tant qu’il ne sera pas libéré. Je vous met au défi aujourd’hui de découvrir votre appel et de le poursuivre avec passion, force et enthousiasme.

Trouver sa place n’est pas compliqué. Il s’agit juste de faire l’examen de soit et de trouver ce qui nous passionne, ce que nous savons naturellement faire et nous apporte de la satisfaction. Votre destinée divine suivra toujours en partie ce qui vous passionne.

Nos dons, nos talents naturels, nos goûts et nos désirs se trouvent dans notre cœur parce que Dieu les y a mis. Il ne faut donc pas trop spiritualiser les choses pour connaître sa volonté. Dieu ne va pas prendre sa grosse voix et vous dire « Ainsi parle l’Eternel, ma volonté est que tu fasses ceci ». Ce que vous aimez faire vous indique ce que vous devez faire.

Par exemple, si vous aimez les enfants, une partie de votre appel aura un rapport avec eux, que cela soit dans un cadre professionnel ou dans l’église. Si vous prenez facilement à cœur les intérêts des gens, il se peut que Dieu vous oriente vers une carrière médicale ou sociale. Si vous avez un fort désir de prêcher, il se peut qu’il vous oriente vers la prédication.

Votre destinée divine est liée en partie à votre nature et ce qui vous passionne. Si ce que vous faites est une lutte ou vous donne des migraines alors il y a de fortes chances que vous ne soyez pas à votre place. Lorsque vous êtes à votre place, cela est toujours un plaisir et jamais une contrainte.

Prenons l’exemple du monde animalier. Dieu a créé toutes sortes d’animaux avec différentes caractéristiques. Le hibou a une vue qui lui permet de voir dans l’obscurité. Il veille le jour et vie la nuit pour capturer des proies. Cela est naturel pour lui et jamais une lutte. Son don le porte. Les chiens de traîneaux peuvent tirer des charges des heures durant et vivre dans des conditions climatiques extrêmes. Ils aiment cela et s’est ainsi qu’ils s’éclatent.

Lorsque vous rentrez dans votre destinée, vous ne luttez pas et cela vous semble naturel et facile. Vous connaissez un profond sentiment d’accomplissement et de plénitude.

Bien sûr, nous avons aussi des efforts à fournir et connaissons des souffrances lorsque nous travaillons à l’accomplissement de nos rêves mais ceux-ci sont sains et valorisants.

Dieu ne vous demande pas de savoir tout faire mais il vous rend excellent dans un domaine. Si vous ne parvenez pas à faire certaines choses, il faut alors que vous déléguiez et laissiez quelqu’un d’autre le faire à votre place. Dieu vous a donné de bien faire certaines choses, et non toutes. Ne vous sentez pas obligée d’embrasser une carrière de commerciale si ce qui vous procure du bonheur est d’être mère au foyer. Visez juste l’excellence dans votre domaine et faites ce à quoi vous avez été vraiment appelé.

Si vous faites ce que vous vous sentez devoir faire aujourd’hui, que vous donnez le meilleur de vous et que vous êtes fidèle, Dieu vous confiera et vous établira sur de nouvelles choses.

Dieu regarde au cœur et voit votre fidélité. Si vous n’êtes pas fidèle dans les petites choses, vous ne le serez pas dans de plus grandes.

Enfin, ne soyez pas focalisé sur votre domaine. Dieu peut vous orienter vers quelque chose qui avoisine votre domaine. Soyez ouvert. Par exemple, un golfeur professionnel dut stopper sa carrière à cause d’un accident et se mit à écrire des livres sur les techniques du golf. Il ne fit plus de championnats mais resta en contact avec sa discipline en devenant un brillant auteur.

Soyez alerte et trouvez ce qui vous passionne. Excellez dans ce domaine et donnez le meilleur. Si cela concerne le ministère, Dieu ouvrira les portes et vous porterez sans cesse plus de fruits. Si cela concerne le domaine professionnel, l’argent ne sera pas un souci car la promotion suit toujours l’excellence. Olivier Moulin

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4280
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Quand Dieu appelle   Mer 23 Juin 2010 - 8:34

Quand Dieu appelle



"… prends courage, lève-toi, Jésus t'appelle" Marc 10.49

Retraçons brièvement le contexte de ce récit. Il est question d'un aveugle assis au bord du chemin, qui entend passer une foule. Cela l'intrigue et en se renseignant autour de lui, il apprend que c'est Jésus qui marche à la tête de tous ces gens. Il a probablement déjà entendu parler des miracles que le Seigneur opère. Alors l'aveugle se met à crier, très fort : "Jésus, aie pitié de moi !" Quelqu'un vient lui dire: "Prends courage, il t'appelle". Et sans tarder, notre homme se dirige à tâtons vers le Seigneur.

Si vous transposez cela à votre cas personnel, il est évident que vous ne laisseriez pas échapper une telle occasion. Jésus passe ! Comment ne pas saisir cette opportunité ?

"Prends courage, Il t'appelle". Il nous semble entendre l'écho des paroles que Dieu adressa à Adam et Ève, après leur chute. Dans cet appel, il n'y a pas l'ombre d'un reproche ni d'une réprimande mais un immense espoir.

Quelqu'un a dit que cet appel peut aussi être traduit (de l'Hébreu) par : "Comment en es-tu arrivé là ?" L'appel de Dieu n'est pas accidentel. C'est un appel préparé de toute éternité et qui se répercute à travers les âges. Dieu n'est jamais pris au dépourvu.

L'apôtre Paul déclare dans l'épître aux Romains 8.30 : "Ceux que Dieu a appelés, il les a aussi justifiés". Cet appel n'est donc pas dicté par l'arbitraire, le fatalisme ou par un Dieu prétendument despotique.

Le Créateur vous a donné une volonté propre ! Dieu dans un acte souverain de sa grâce, vous appelle. L'apôtre Pierre vous dit, dans sa première épître 2.9 : "Dieu nous a appelés des ténèbres à son admirable lumière". C'est une pure grâce de Dieu, qui n'a rien à voir avec vos mérites personnels.

Dans la 2° épître de Paul aux Thessaloniciens 2.13, vous pourrez lire ces paroles pleines d'encouragement : "Dieu vous a choisis dès le commencement pour le Salut… c'est à quoi il vous a appelés par notre évangile pour que vous possédiez la gloire de notre Seigneur Jésus".

L'aveugle de notre récit, sera guéri de sa cécité par Jésus. Par la suite, cet homme suivra le Seigneur.

N'oubliez pas les paroles de Jésus dans Matthieu 22.14 : "Car il y a beaucoup d'appelés, mais peu d'élus". C'est à vous de choisir et de répondre à cette invitation. C'est à cette seule condition que vous entrerez dans ce plan merveilleux du salut offert par Dieu ! "Prenez courage, il vous appelle !"

Une prière pour aujourd'hui
Seigneur, comment ne pas être reconnaissant de tout ton amour pour moi ? Permets qu'avec l'aide du Saint-Esprit, j'entende distinctement ton appel. Je comprends maintenant le but et le sens de ma vie. Merci Seigneur. Amen. Lucien Botella



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4280
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: L’appel de Dieu   Mer 23 Juin 2010 - 17:52

L’appel de Dieu


Il y a un verset, qui nous dit : Il y a beaucoup d’appelés, mais peu d’élus (Mt 22.14). Et : la moisson est grande, mais il y a peu d’ouvrier ! (Mt 9.37).

Nous sommes tous appelés à servir Dieu ! Il dit : faites de toutes les nations des disciples (Mt 28.19).
Il y a des personnes, qui se contentent de prier ( qui est une très bonne chose ) pour la moisson que Dieu envoyait des ouvriers et eux même ne se sentent pas concernés, car ils croient que c’est seulement pour certains serviteurs.
Mais Dieu s’adresse à tous ses disciples. Suivre Jésus nous demande entrer dans son œuvre et à le suivre !

Etre prêts de tout abandonner !
Lc 9.23-24 : Puis il dit : si quelqu’un veut venir après moi, qu’il renonce à lui-même, qu’il se charge chaque jour de sa croix. Car celui qui voudra sauver sa vie la perdra, mais celui qui la perdra à cause de moi la sauvera. Et que servirait-il à un homme de gagner tout le monde, s’il se détruisait ou se perdait lui-même.


Renoncer à soi même, est un sujet délicat, qui peut nous éloigner du plan de Dieu pour notre vie. C’est à moi de choisir, si je veux le servir et payer le prix ! Cela sera mon choix, et le Seigneur respect mon choix, car il ne force jamais !
Il nous laisse libre de choisir ! Si je veux suivre le Seigneur, je dois être prêt à renoncer à tout pour Lui !


Il dit aussi, que c’est par beaucoup de tribulations, qu’il faut entrer dans le Royaume de Dieu !

Est-ce que je réalise le coût ! Et je reconnais, que le Seigneur a encore beaucoup de travail avec moi, mais je veux le servir de tout mon cœur, et je le demande de créer en moi le vouloir et le faire ! Et ce qui fait que tous ne sont pas élus, car tous ne sont pas prêts à tout abandonner.

Quand je lis les évangiles, je vois que certains disciples, ne vivaient pas dans l’abondance et dans la richesse du monde.
Oui être prêt à abandonner son confort ? Est-ce que je suis prête ?


Mt 10.9 : Ne prenez ni or, ni argent, ni monnaie dans vos ceintures ; ni sac pour le voyage, ni deux tuniques, ni souliers, ni bâtons car l’ouvrier mérite sa nourriture.
Cela ne veut pas dire, que nous devons passer, par le même chemin, mais être prêts, si le seigneur, nous le demande !


Tout lui donner ! Il dit bien que le chemin est étroit qui conduit au ciel et que peu le trouvent, et large le chemin qui mène à la perdition et beaucoup va choisir ce chemin, car il est facile !
Pour ceux qui ont grandit dans un milieu pauvre, c’est peut être facile de renoncer, mais pour nous qui vivons dans l’abondance, c’est loin d’être facile.
Ce jeune homme dans les évangiles, disait d’avoir obéi à tous les commandements de Dieu, mais nous voyons combien qu’il était attaché, aux richesses et à l’argent. C’est qu’il empêcha de voir la grâce de Dieu !


Mt 6.20-21 : Ne vous amassez pas des trésors sur la terre, où la teigne et la rouille détruisent et où les voleurs percent et dérobent ; mais amassez-vous des trésors dans le ciel, où la teigne et la rouille ne détruisent point et où les voleurs ne percent, ni ne dérobent. Car là où est ton trésor, là aussi sera ton cœur !
Mt 6.26 : Regardez les oiseaux qui volent dans les airs ; ils ne sèment ni ne moissonnent, ils n’amassent pas de récoltes dans des greniers, mais votre père qui est au ciel les nourrit ! Ne valez-vous pas beaucoup plus que les oiseaux ?


Nous devons apprendre, à faire confiance à Dieu pour nos besoins et c’est le premier pas vers la liberté pour le servir.
Nous devons abandonner le monde.
Lc 9.59 : Il dit à un autre homme : - suis-moi ! Mais l’homme dit : -maître, permets-moi d’aller d’abord enterrer mon père. Jésus lui répondit : - laisse les morts enterrer leurs morts ; et toi, va annoncer le Royaume de Dieu.


Est-ce que nous sommes prêts à cet appel ?
Je crains, que pour beaucoup d’entre nous ce ne soit pas le cas.
Tout laisser, le plaisir du monde, les soucies de cette vie, et se consacrer au Seigneur, car le meilleur est devant nous.
Ne pas regarder au passé, ni aux problèmes présents ou à venir !


Jésus doit être le centre de ma vie et apprendre à toujours regarder à lui et lui faire confiance !
Est-ce qu’il n’a pas dit : je serai avec vous tous les jours jusqu’à la fin de temps !

Laissez les oeuvres mortes qui ne servent a rien.

Nous voulons répondre à l’appel c’est à nous de choisir d’obéir ou non.
Nous voulons servir Christ pour que son règne vienne et que sa gloire resplendisse dans nos pays.
Etre des ambassadeurs pour Christ dans chaque lieu où nous nous trouvons.
Jusqu’à ce qu’il revienne car son Royaume est proche. Source : Lueur - Eliane Pfeiffer



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4280
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: SAISIS PAR DIEU   Jeu 24 Juin 2010 - 8:27

SAISIS PAR DIEU


Ce n’est pas que j’aie déjà remporté le prix... Mais je cours pour tâcher de le saisir, puisque moi aussi j’ai été saisi par Jésus-Christ. Philippiens 3:12

Ne choisissez jamais par vous-même d’être « serviteur de Dieu ». Mais quand Dieu lui-même vous a appelé, malheur à vous si vous vous détournez du chemin à droite ou à gauche ! Nous ne sommes pas ici parce que nous en avons décidé ainsi, mais parce que Dieu nous a saisis. Il n’est donc pas question de dire : « Je ne suis pas qualifié. » Ce que vous avez à prêcher est déterminé par Dieu, et non par vos goûts naturels. Gardez votre âme en étroite communion avec Dieu, et souvenez-vous que vous n’êtes pas seulement appelés à rendre témoignage, mais à prêcher l’Évangile. Tout chrétien doit témoigner ; mais quand on se sent appelé à prêcher l’Évangile, c’est que la main de Dieu vous a saisi comme un étau. C’est dans ce but précis que Dieu vous a saisi et vous tient fermement dans sa main. En est-il bien ainsi pour chacun de nous ?

N’atténuez jamais la parole de Dieu ; prêchez-la dans toute sa sévère rigueur. Transmettez le message de Dieu avec une entière loyauté. Mais, dans vos rapports personnels avec vos semblables, rappelez-vous que vous êtes, non pas un être exceptionnel façonné au ciel, mais un pauvre pécheur sauvé par grâce. « Je ne pense pas l’avoir saisi », dit Paul ; mais je fais une chose... » O. Chambers


_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4280
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: C’est son amour puissant qui nous lancera ce cri d’appel.    Jeu 24 Juin 2010 - 9:03

Et ils entendirent une grande voix venant du Ciel qui leur disait : montez ici {Apocalypse11:12}


Sans considérer ces mots dans leur sens prophétique, regardons-les comme une invitation de notre grand précurseur à son peuple sanctifié. Au temps opportun il sera entendu de chaque croyant une grande voix venant du Ciel disant : Montez ici.

Ceci devrait être pour les saints le sujet d’une joie anticipée. Au lieu de redouter le temps où nous quitterons le monde pour aller vers le Père, nous devrions être impatients dans l’attente de notre heure d’émancipation. Notre chant devrait être :

Sonnez, trompettes de joie,
Et vous, criez : vive le roi des rois,
Annoncez qu’il est digne de régner
D’établir son règne de paix.


Nous ne sommes pas appelés à descendre dans la tombe, mais à monter aux Cieux. Nos esprits nés des cieux devraient languir après leur pays natal. Le céleste est appelé à être objet de patience et d’attente. Notre Dieu sait parfaitement quand il doit nous ordonner : « Montez ici ». Nous ne devons pas souhaiter avancer le moment de notre départ. C’est son amour puissant qui nous lancera ce cri d’appel.

Ô, Seigneur des Esprits, devant ce qui nous divise, que ta patience puisse accomplir parfaitement son œuvre. Dieu ordonne avec une grande sagesse le temps le plus convenable où nous devons demeurer ici-bas. Il est certain qu’au ciel les saints peuvent se lamenter de ne pas avoir vécu plus longtemps sur la terre, pour y faire davantage de bien, pour amasser plus de gerbes pour le grenier de notre Seigneur, plus de joyaux pour sa couronne !

Lorsque nous sommes occupés entièrement à servir Dieu, et qu’il est en train de nous exhorter à répandre la précieuse semence, et à moissonner au centuple, nous devons pouvoir dire : Il est bon que nous soyons là où le Seigneur nous a mis.

C’est à notre Maître de nous dire « reste » ou « monte », nous devons en être contents, puisqu’il nous accorde l’indulgence de Sa présence. Ch. Spurgeon


_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4280
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: L’appel brûlant de Dieu    Jeu 24 Juin 2010 - 15:43

L’appel brûlant de Dieu


"Dieu l'appela du milieu du buisson, et dit : Moïse ! Moïse ! Et il répondit : Me voici !" Exode 3.4

Dieu parle et il appelle. Quand Dieu appelle un homme, soudainement, son cœur brûle ! Un exemple frappant d’appel est celui de Moïse (Exode 3.1-8)

Dans cet appel que Dieu adressa à Moïse, nous avons des éléments qui ne laissent aucun doute quant à la nature de cet appel. Cet appel fut un appel divin : La voix de Dieu retentit du sein du feu, l’Éternel révéla à Moïse la grandeur de sa sainteté. Il lui exigea d’ôter ses souliers. Il lui expliqua qu’il ne pourrait pas s’approcher de lui n’importe comment. L’Éternel consolida la vocation de Moïse en incrustant sa vision dans son esprit. Il lui montra qu’il allait devenir le grand libérateur du peuple hébreu. Moïse prit conscience de la nature de Dieu et de sa sainteté.

L’Éternel parla du sein du buisson ardent pour manifester sa sainte présence et communiquer ses directives. S’il est évident que ce récit nous permet de prendre conscience de la sainteté de Dieu, il nous fait aussi réaliser que ce feu est un feu puissant, aimant et protecteur.

Lorsque nous nous penchons sur cette période de la vie de Moïse, il apparaît que Moïse était à un moment crucial de sa vie où il cherchait plus d’onction, plus d’intimité avec Dieu. La faim et la soif de Dieu gagnaient de plus en plus son cœur.

L’onction implique une soif, une faim de Dieu. Elle implique une profonde recherche de la présence de Dieu.

Il n’y a pas de secret ! L’onction de Dieu ne vient pas par hasard, ni par accident dans la vie d’un croyant. Sa venue est le résultat d’une soif, d’un désir profond, d’une recherche permanente et languissante de Dieu.

Avez-vous soif de plus d’onction divine ? Alors poursuivez le Seigneur dans son intimité ! Mettez-vous à part.

Une décision pour aujourd’hui
Arrêtez de repousser sans cesse le moment où vous consacrerez entièrement votre vie à Dieu. Laissez-le dès à présent prendre le contrôle de votre vie et répondez à son appel ! Franck Alexandre



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4280
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Votre principal et plus grand appel    Ven 25 Juin 2010 - 8:26

Votre principal et plus grand appel


1 Corinthiens 1 : 9 Dieu est fidèle, lui qui vous a appelés à la communion de son Fils, Jésus-Christ notre Seigneur.

Savez-vous ce que Dieu veut que vous fassiez, plus que toute autre chose, aujourd'hui? Il veut que vous soyez en communion avec Lui.


Il veut que vous marchiez et que vous parliez avec Lui. Il veut que vous discutiez des choses de la vie avec Lui. Il veut que vous vous approchiez davantage de Lui et que vous partagiez réellement Sa nature.

Trop d'entre nous sont tellement pris par le désir de plaire à Dieu dans les choses que nous faisons, que nous en oublions notre premier et plus important appel: être en communion avec Lui.

N'avez-vous jamais considéré combien il serait significatif de votre part d'aller vers Dieu et de Lui dire: Père, je ne suis pas venu aujourd'hui pour obtenir quelque chose. J'ai déjà prié au sujet de mes besoins, et Ta Parole dit que Tu y réponds selon Ta richesse, avec gloire en Jésus-Christ. Aussi, je viens simplement pour être avec Toi. Si Tu as quoi que ce soit à me dire, je suis prêt à écouter... et je veux que Tu saches que quoi que ce soit que je vois dans ta Parole, je vais y obéir. Je vais le mettre en pratique dans ma vie.

Pourquoi ne dites-vous pas cela à Dieu aujourd'hui? Il attend d'être en communion avec vous. - Kenneth et Gloria Copeland
Lecture Biblique: 1 Jean 1:1-7



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4280
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Tu es appelé à rester en place   Ven 25 Juin 2010 - 8:39

Ne craignez rien, restez en place, et regardez la délivrance que l’Éternel va vous accorder en ce jour ; { Exode 14:13}


Ces mots contiennent un ordre de Dieu au croyant quand celui-ci est réduit à de grandes épreuves et en face de difficultés extraordinaires. Il ne peut pas reculer ; il ne peut pas avancer plus ; il est enfermé aussi bien à droite qu’à gauche ; Que va-t-il faire maintenant ? La parole du Maître pour lui est : « reste en place ». Il serait bon pour lui qu’à un moment pareil il écoute seulement la parole de son Maître, car des mauvais conseillers vont venir avec leurs suggestions. Des chuchotements de désespoir, « Couche-toi et meurt ; abandonne tout ». Mais Dieu nous a donné un courage joyeux, et même dans nos moments les plus pénibles, nous voulons nous réjouir dans son amour et sa fidélité. La lâcheté dit : « Recule ; retourne vers le monde, sur le chemin de l’action ; tu ne peux pas jouer la partie du chrétien, c’est trop difficile. Abandonne tes principes ». Mais, quelle que soit la manière qu’utilise Satan pour vous influencer, vous ne pouvez pas le suivre si vous êtes un enfant de Dieu.

Son décret divin te permet d’aller de force en force, et donc ni la mort ni l’enfer ne pourront te détourner de ta route. Qu’importe si, pendant quelques temps, tu es appelé à rester en place, cela n’est fait que pour renouveler ta force pour une plus grande avancée au moment opportun. La précipitation crie : « fais quelque chose. Remue-toi ; rester en place et attendre est une ineptie ». Nous pouvons effectivement faire quelque chose tout de suite — nous pouvons faire comme nous pensons — au lieu de regarder au Seigneur, qui non seulement fera quelque chose mais fera toute chose.

La présomption murmure : « Si la mer est devant toi, marche sur elle, et attend un miracle ». Mais la Foi n’écoute ni la Présomption, ni le Désespoir, ni la Lâcheté, ni la Précipitation, mais elle entend Dieu dire : « reste en place », et elle reste en place, immuable comme le rocher.

« Ne craignez rien, restez en place ; gardez l’attitude d’un homme droit, prêt pour l’action, attendant des ordres ultérieurs, guettant gaiement et patiemment la voix qui vous dirige ; et il ne se passera pas beaucoup de temps avant que Dieu ne vous dise, aussi distinctement que Moïse l’a dit au peuple d’Israël : ‘Avancez’. » Ch. Spurgeon


_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4280
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Aussi devez-vous proclamer bien haut les perfections et les šuvres merveilleuses de celui qui vous a appelés à passer des ténèbres à son admirable lumière.    Ven 25 Juin 2010 - 17:06

1 Pierre 2: 9 Mais vous, vous êtes une « race élue », un corps de « rois-prêtres », vous constituez une « nation sainte », un peuple que Dieu s’est acquis en le libérant et qui lui appartient. Aussi devez-vous proclamer bien haut les perfections et les šuvres merveilleuses de celui qui vous a appelés à passer des ténèbres à son admirable lumière.


Le fait que Dieu, par une grâce immense, a appelé ses enfants des ténèbres (Eph 5:8-14 ; Col 1:12) de l’ignorance, du péché, de la condamnation, à une lumière que l’apôtre appelle merveilleuse, étonnante, doit leur inspirer l’ardent désir de publier ce qu’il a fait pour eux, afin que d’autres aussi y aient part comme eux. Cette lumière merveilleuse, c’est Dieu lui-même (1Jn 1:5), et c’est pour amener à lui ceux qui sont encore dans les ténèbres que les enfants de Dieu doivent annoncer ses vertus, c’est-à-dire ses perfections, sa justice, sa sainteté, son amour. C’est par leurs oeuvres (Mt 5:16), par toute leur vie, aussi bien que par le témoignage de leur parole qu’ils sont appelés à le faire.

Pierre reprend ici quelques-unes des expressions que l’Ancien Testament appliquait au peuple d’Israël. Les chrétiens sont vraiment le nouvel Israël. Ils sont une race élue (Esa 43:20), un sacerdoce royal et une nation sainte (Ex 19:5-6), un peuple racheté (voir Tit 2:14). Dieu a fait de nous son peuple afin que nous annoncions les vertus de Dieu ( Esa 43:21). Il nous a appelés des ténèbres, du monde de l’incrédulité et du péché, à son admirable lumière, le royaume des cieux (voir Ac 26:17-18 ; Ep 5:8 ; Col 1:13-14). Hale


2 Pierre 1:10 C’est pourquoi, frères, puisque Dieu vous a appelés et choisis, redoublez d’efforts pour éprouver dans toute leur force les effets de cet appel et de ce choix : car si vous agissez ainsi, vous ne tomberez jamais.La foi unit le croyant qui est faible à Christ, elle en fait vraiment quelqu’un de fort, et elle purifie un cœur pour en faire vraiment celui d’un autre ; et chaque croyant sincère est par sa foi justifié au regard de Dieu. La foi amène la piété, et produit des effets que nulle autre grâce dans l’âme ne peut faire. En Christ demeure toute plénitude, et le pardon, la paix, la grâce, la connaissance, et de nouveaux principes sont ainsi donnés au travers du Saint-Esprit.

Les promesses à ceux qui sont participants d’une nature divine, nous ferons nous enquérir si nous sommes vraiment renouvelés dans le fond de nos esprits ; transformons toutes ces promesses en prières pour la grâce du Saint-Esprit, cette grâce qui transforme et qui purifie.

Le croyant doit ajouter de la connaissance à sa vertu, une connaissance croissante avec toute la vérité et la volonté de Dieu. Nous devons ajouter la modération à la connaissance ; la modération au sujet des choses du monde ; et ajouter à la modération la patience, ou une soumission joyeuse à la volonté de Dieu. La tribulation exerce la patience, par laquelle nous portons toutes nos calamités et nos croix avec silence et soumission. A la patience nous devons ajouter la piété : ceci inclut les saintes affections et les dispositions que l’on trouve dans le véritable adorateur de Dieu ; avec une tendre affection pour tous nos compagnons chrétiens, qui sont enfants du même Père, serviteurs du même Maître, membres de la même famille, voyageurs dans le même pays, héritiers du même héritage. C’est pourquoi les chrétiens doivent travailler à atteindre la promesse de leur vocation, et de leur élection, en croyant, et en faisant le bien ; et de pouvoir ainsi mettre tous leurs soins dans leurs efforts est un ferme argument de la grâce et de la miséricorde de Dieu, qui les soutient pour qu’ils ne puissent pas entièrement tomber.

Ceux qui sont appliqués dans l’oeuvre de la religion, auront une entrée triomphante dans ce royaume éternel où Christ règne, et ils régneront avec lui pour toujours et toujours ; et c’est dans la pratique de toute bonne oeuvre que nous devons nous attendre à l’entrée au ciel. Henry


_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4280
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Quand Dieu appelle !    Sam 26 Juin 2010 - 8:20

Quand Dieu appelle !


… prends courage, lève-toi, Jésus t'appelle" Marc 10.49

Retraçons brièvement le contexte de ce récit. Il est question d'un aveugle assis au bord du chemin, qui entend passer une foule. Cela l'intrigue et en se renseignant autour de lui, il apprend que c'est Jésus qui marche à la tête de tous ces gens. Il a probablement déjà entendu parler des miracles que le Seigneur opère. Alors l'aveugle se met à crier, très fort : "Jésus, aie pitié de moi !" Quelqu'un vient lui dire: "Prends courage, il t'appelle". Et sans tarder, notre homme se dirige à tâtons vers le Seigneur.

Si vous transposez cela à votre cas personnel, il est évident que vous ne laisseriez pas échapper une telle occasion. Jésus passe ! Comment ne pas saisir cette opportunité ?

"Prends courage, Il t'appelle". Il nous semble entendre l'écho des paroles que Dieu adressa à Adam et Ève, après leur chute. Dans cet appel, il n'y a pas l'ombre d'un reproche ni d'une réprimande mais un immense espoir.

Quelqu'un a dit que cet appel peut aussi être traduit (de l'Hébreu) par : "Comment en es-tu arrivé là ?" L'appel de Dieu n'est pas accidentel. C'est un appel préparé de toute éternité et qui se répercute à travers les âges. Dieu n'est jamais pris au dépourvu.

L'apôtre Paul déclare dans l'épître aux Romains 8.30 : "Ceux que Dieu a appelés, il les a aussi justifiés". Cet appel n'est donc pas dicté par l'arbitraire, le fatalisme ou par un Dieu prétendument despotique.

Le Créateur vous a donné une volonté propre ! Dieu dans un acte souverain de sa grâce, vous appelle. L'apôtre Pierre vous dit, dans sa première épître 2.9 : "Dieu nous a appelés des ténèbres à son admirable lumière". C'est une pure grâce de Dieu, qui n'a rien à voir avec vos mérites personnels.

Dans la 2° épître de Paul aux Thessaloniciens 2.13, vous pourrez lire ces paroles pleines d'encouragement : "Dieu vous a choisis dès le commencement pour le Salut… c'est à quoi il vous a appelés par notre évangile pour que vous possédiez la gloire de notre Seigneur Jésus".

L'aveugle de notre récit, sera guéri de sa cécité par Jésus. Par la suite, cet homme suivra le Seigneur.

N'oubliez pas les paroles de Jésus dans Matthieu 22.14 : "Car il y a beaucoup d'appelés, mais peu d'élus". C'est à vous de choisir et de répondre à cette invitation. C'est à cette seule condition que vous entrerez dans ce plan merveilleux du salut offert par Dieu ! "Prenez courage, il vous appelle !"

Une prière pour aujourd'hui
Seigneur, comment ne pas être reconnaissant de tout ton amour pour moi ? Permets qu'avec l'aide du Saint-Esprit, j'entende distinctement ton appel. Je comprends maintenant le but et le sens de ma vie. Merci Seigneur. Amen. Lucien Botella



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4280
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Besoin de conseil : faites appel à Dieu !   Sam 26 Juin 2010 - 17:29

Besoin de conseil : faites appel à Dieu !


"Car l’Éternel donne la sagesse et de sa bouche viennent la connaissance et l’intelligence" Proverbes 2.6

Le Seigneur accorde la sagesse. Il donne du bon sens à l’homme pieux. Il enseigne comment distinguer le bien du mal et comment prendre la bonne décision à chaque moment.

Cher ami, vous pouvez prendre de bonnes décisions dans la vie, à chaque instant, quand vous prêtez l’oreille à la sagesse de Dieu et que vous choisissez d’y obéir. Une définition du mot "sagesse" est simplement le bon sens. Je crois que bon nombre d’obstacles auxquels vous devez faire face dans la vie peuvent être contournés en utilisant le bon sens que Dieu vous a donné.

Si vous rencontrez une difficulté aujourd’hui, peut-être à votre travail, dans votre foyer, dans vos finances ou vos relations, demandez au Seigneur sa sagesse. Demandez-lui de vous montrer s’il y a quoi que ce soit que vous ayez fait qui soit à l’origine du problème, ou que vous devez entreprendre afin de le résoudre. Quand il révèlera sa réponse à votre cœur, soyez prompt à agir en conséquence, et vous expérimenterez la victoire !

Une prière pour aujourd'hui
Seigneur, je confesse que souvent je me tourne vers mes amis, des émissions et des livres pour y trouver de l’aide, avant même de penser à chercher ton intervention. Aide-moi, s’il te plaît, à découvrir les réponses que je recherche à cet instant. Accorde-moi la sagesse et l’intelligence pour résoudre ce à quoi je fais face aujourd’hui. Dans le nom de Jésus. Amen. Joël Osteen



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4280
Age : 85
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: DIGNES DE L’APPEL    Sam 26 Juin 2010 - 17:43

C’est pour cela que nous prions aussi toujours pour vous, que notre Dieu vous juge dignes de l’appel, et qu’il accomplisse tout le bon plaisir de sa bonté et l’oeuvre de la foi en puissance, en sorte que le nom de notre Seigneur Jésus Christ soit glorifié en vous, et vous en lui, selon la grâce de notre Dieu et du Seigneur Jésus Christ. 2Thessaloniciens 1:11-12


DIGNES DE L’APPEL

Les Thessaloniciens traversaient de terribles persécutions à cause de leur foi; certaines personnes cherchaient à les troubler en prétendant qu’ils vivaient le jour du Seigneur, jour de jugement sur le monde. Non, leur assure Paul, au contraire, ces persécutions sont la preuve que vous faites partie du royaume de Dieu, et lorsque le Seigneur viendra vraiment pour juger les incrédules, vous ferez partie de sa suite glorieuse.

Puisque vous serez les ornements et la gloire de Jésus Christ, ajoute Paul, je prie toujours pour vous afin que vous soyez dignes de ce rôle auquel vous êtes destinés. Etre dignes, ne signifie pas: ‘être autorisés à faire partie du cortège royal’, mais bien plutôt: ‘avoir la tenue qui correspond à cet honneur’, ne pas être déguenillés au milieu de personnes habillées comme des princes à la suite de leur roi.

Afin que vous soyez dignes de cet honneur, continue Paul, je prie Dieu également pour que, par sa puissance, il vous donne de vous comporter sur cette terre à sa gloire, comme aussi vous avez le saint désir de le faire.

Pour être à la gloire de Dieu, vous n’avez pas besoin d’accumuler péniblement des oeuvres de loi que vous vous imposeriez; par contre, Dieu attend de vous que vous produisiez des oeuvres de foi, c’est-à-dire qui soient le fruit et la démonstration de votre foi en lui et de votre consécration à sa sainte volonté.

Cela nous fait penser à la robe dont sera vêtue l’épouse de l’Agneau, une robe ‘de fin lin, éclatant et pur, car le fin lin, ce sont les actes justes des saints’. {Ap 19:8}

Il est encourageant et sérieux de penser que, par pure grâce, nous avons aujourd’hui le privilège de participer quelque peu à la gloire officielle qui sera demain celle de notre cher Sauveur et Seigneur. Plaire au Seigneur


_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Appel ! (fait d'appeler, inviter à)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Appel ! (fait d'appeler, inviter à)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Appel au secours (pas de moi lol)
» URGENT ! APPEL A LA PRIERE
» Savoir appeler à l’islam
» Appeler le Lama au loin
» Projet officiel du FN : "appel du pied" pour les enseignants

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM ROSE D'AUTOMNE :: SELON LA PAROLE DE DIEU :: Gouttes de Rosée (Méditations journalières - un thème par semaine)-
Sauter vers: