FORUM ROSE D'AUTOMNE

L'ART DE VIVRE ET DE VIEILLIR SELON DIEU !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Forum pour quatre sites que je vous invite à visiter : La vie chrétienne: Gouttes de rosée : http://www.rosee.org/rosee - L’art de vieillir: Rose d’automne : http://www.rosee.org/rosedautomne - Vie communautaire: La roseraie: http://www.rosee.org/roseraie - Famille, Ecologie: http://www.rosee.org/famillebiblique - Bienvenue à tous ! Le but de ce forum est d'être une petite oasis pour chacun de ceux qui le visite... et Je prie le Seigneur de nous permettre de nous encourager, nous édifier et de le voir glorifié dans le partage de sa Parole, que chaque visite sur ce forum soit pour chacun de nous une bénédiction de plus dans notre vie. N’hésitons pas non plus à partager nos sujets de prières afin que plusieurs puissent intercéder avec nous… L'expression des dons de chacun est bienvenue....
Sujets similaires
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Forum
Partenaires
Forum gratuit


Tchat Blablaland

Partagez | 
 

 Nos biens (avoir, fortune, possessions, richesse...)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4186
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Car il a rassasié l’âme qui était vide, et rempli de bien l’âme affamée   Sam 1 Mai 2010 - 20:00

Car il a rassasié l’âme qui était vide, et rempli de bien l’âme affamée. {Psaume 107:9}

Il est bon d’avoir des soupirs, et plus ils sont intenses, plus ils ont de valeur. Dieu aime à satisfaire ces désirs de nos âmes, quelque profonds et absorbants qu’ils puissent être. Désirons beaucoup, afin que Dieu donne beaucoup.


Notre état d’âme n’est jamais sain, tant que nous sommes satisfaits de nous-mêmes et ne sentons pas de besoins. Ces soifs d’une grâce plus grande, ces soupirs qui ne peuvent s’exprimer sont des peines qui vont croissant d’intensité ; mais ces peines, nous voudrions les ressentir toujours davantage. Oh, que ton Esprit de grâce nous fasse soupirer et crier toujours plus ardemment pour des choses toujours meilleures !

La faim n’est jamais une sensation agréable ; mais heureux ceux qui ont faim et soif de justice. Non seulement leur faim sera apaisée, mais elle sera entièrement rassasiée. Ils recevront, non une nourriture grossière et ordinaire, mais il leur sera servi des aliments dignes de leur Seigneur, et fourni des biens provenant de l’abondance de l’Éternel.

Qu’ils ne se tourmentent donc point, ceux qui soupirent à cause des besoins et de la faim qu’ils éprouvent, mais qu’ils joignent leur voix à celle du Psalmiste, qui, lui aussi, languit que Dieu se magnifie, et « qu’ils célèbrent les bontés de l’Éternel et ses merveilles parmi les fils des hommes. »

Tu ouvres ta main, et ils sont rassasiés de biens. Ch. Spurgeon


_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4186
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: nous met en garde quant à l'utilisation de la richesse   Sam 1 Mai 2010 - 8:27

Gardez-vous de l'avarice

Luc 12 : 15-21Puis il leur dit : Gardez-vous avec soin de toute avarice; car la vie d'un homme ne dépend pas de ses biens, fût-il dans l'abondance. Et il leur dit cette parabole : Les terres d'un homme riche avaient beaucoup rapporté... Lire la suite...

Le Seigneur nous donne une recommandation importante : Gardez-vous avec soin de toute avarice. L'avarice est la recherche effrénée de biens, et le maintien avec anxiété de ce qu'on possède. Au travers de la parabole d'un homme riche, Jésus nous invite à être riche pour Dieu.

Voici les caractéristiques de cet homme : Il est riche, il est égoïste, il est auto-centré. Il ordonne à son âme de se reposer, de manger, de boire et de se réjouir. Il ne se soucie pas des autres, pourvu que son âme se réjouisse.

L'erreur de cet homme n'est pas dans l'acquisition des biens, mais dans l'utilisation qu'il fait de ses biens. Il a oublié qu'il y a autour de lui des gens qui manquent du strict nécessaire.

L'égoïsme fait oublier les nécessiteux, et on oublie même Le Seigneur. La richesse est devenue le dieu de cet homme, il adorait sa richesse. Cependant, qu'on l'oublie ou pas, Le Seul vrai Dieu est vivant, et c'est à Lui que revient le dernier mot.



Dieu est intéressé par notre âme. Il a demandé à cet homme son âme, et non ses biens. Malheureusement, cet homme n'avait pas préparé son âme à rencontrer Dieu. C'est pourquoi, Dieu l'appelle insensé.

L'unique chose qui ait de la valeur dans notre vie est notre âme. Dieu n'est pas contre la richesse, mais Il nous met en garde quant à l'utilisation de cette richesse, particulièrement dans la civilisation actuelle, qui favorise la multiplication sans limites des nécessités superflues.
Par Martin Mutyebele



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4186
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: NE VOUS ATTENDEZ QU’À DIEU   Ven 30 Avr 2010 - 17:28

NE VOUS ATTENDEZ QU’À DIEU

Je suis avec toi pour te délivrer, dit le Seigneur. Jérémie 1:8

Dieu promit à Jérémie qu’il le délivrerait. « Je te donnerai ta vie pour butin. » C’est tout ce que Dieu promet à ses enfants. Où qu’il nous envoie, il protège notre vie. Nos propriétés, nos biens personnels, n’ont pas d’importance ; nous ne devons pas nous en inquiéter ; sinon nous serons dans l’angoisse, dans la détresse, et nous aurons le cœur brisé. Si Dieu protège notre vie, nous sommes à couvert. N’allons pas entretenir dans notre cœur des inquiétudes de toute espèce.

Le sermon sur la montagne nous enseigne que, chargés d’exécuter les ordres de Jésus-Christ, nous n’avons pas à nous préoccuper de nos intérêts personnels. Les paroles de Jésus signifient : « Ne vous tourmentez pas pour savoir si on vous traite avec justice. » Si nous nous attendons à la justice, nous montrons par là que nous ne sommes pas vraiment consacrés au Seigneur. Sur cette terre, ne comptez pas que l’on vous traite avec justice, mais vous-même, pratiquez-la. Si nous comptons sur la justice des autres, nous aurons l’esprit revendicateur, et la pitié de nous-mêmes nous rendra mécontents de notre sort. « Pourquoi me traite-t-on de cette manière là ? » Si nous sommes soumis à Jésus-Christ, peu importe ce qui nous arrive. Jésus dit : « Allez de l’avant, faites ce que je vous demande ; je protège votre vie. Mais ne cherchez pas à vous protéger vous-mêmes ; vous ne seriez plus sous ma garde. » Sous ce rapport, les plus pieux d’entre nous sont comme les athées ; nous ne croyons pas en la puissance de Dieu, et nous ne nous fions qu’à notre bon sens, dont nous faisons une idole. Nous nous appuyons sur notre intelligence, au lieu de nous attendre à Dieu. O. Chambers


_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4186
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Le problème n'est pas dans la possession de biens temporels   Ven 30 Avr 2010 - 8:49

Le lait des chèvres te suffit!

Vouloir à tout prix sortir de sa condition, en enviant ceux et celles qui ont de grands biens sur cette terre, n'est pas selon Dieu qui nous demande d'être reconnaissants et satisfaits de ce qu'il nous accorde. En regardant ailleurs que vers ce que Dieu nous a confié, on en vient à négliger les siens et à appauvrir sa propre famille. Sous prétexte d'augmenter son train de vie, de donner le meilleur à son conjoint et à ses enfants, on tombe dans le piège de l'amour de l'argent qui est la source de bien des maux (1 Timothée 6:10). Les chrétiens qui veulent devenir riches sont la cause de la ruine de leur famille. Il n'est pas question de faire le procès de la richesse matérielle à laquelle Dieu fait participer plusieurs de ses enfants.

Il n'y a pas de mal à être aisé, et plus encore, quand Dieu nous place dans cette condition. Le problème n'est pas dans la possession des biens temporels mais dans notre approche vis-à-vis d'eux. On peut ainsi être sans beaucoup d'argent et être obsédé par son attrait.

Trop de maris, d'épouses, de couples pensant devoir accroître leurs revenus se mettent à négliger leurs devoirs dans le foyer, tant envers les enfants que vis-à-vis du conjoint. Ainsi, même si le niveau de vie augmente, la famille s'appauvrit !

Comme tout est équilibre dans la vie chrétienne, il ne faut pas non plus travailler moins qu'il ne le faut sous prétexte que les relations familiales passent avant tout. La paresse peut se cacher sous le couvert d'un refus de bonne gestion des moyens et capacités que Dieu accorde à chacun. Il faut être conscient de ce qu'on possède et des besoins physiques, psychiques et spirituels des siens pour travailler selon Dieu avec persévérance, gratitude et contentement.

"Connais bien chacune de tes brebis, donne tes soins à tes troupeaux;car la richesse ne dure pas toujours, ni une couronne éternellement.Le foin s'enlève, la verdure paraît, et les herbes des montagnes sont recueillies.

Les agneaux sont pour te vêtir, et les boucs pour payer le champ; le lait des chèvres suffit à ta nourriture, à celle de ta maison, et à l'entretien de tes servantes".

Proverbes 27:23-27 "Celui qui cultive son champ est rassasié de pain, mais celui qui poursuit des choses vaines est rassasié de pauvreté...

Celui qui a hâte de s'enrichir ne reste pas impuni...


Un homme envieux a hâte de s'enrichir, et il ne sait pas que la disette viendra sur lui". Proverbes 28:19-22
www.famillejetaime.com



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4186
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Respecter le bien d'autrui (2)   Jeu 29 Avr 2010 - 19:09

Respecter le bien d'autrui (2)

La semaine dernière, nous avons vu que le non-respect du bien d’autrui constitue une violation de l’un des commandements de Dieu : « Tu ne voleras point » et conduit à dévaloriser les personnes, à détruire notre caractère et à perdre confiance en Dieu. Cette semaine, jetons un coup d’œil à d’autres façons dont nous pouvons violer ce principe et à quelques moyens qui nous inclinent à développer l’honnêteté.

FRAUDER c’est de l’escroquerie ou l’usage de supercherie dans le but d’inciter quelqu’un à se départir de quelque chose qui a une certaine valeur. Est-ce que vous avez déjà exagéré une demande de remboursement auprès de votre assurance ? Est-ce que vous avez déjà utilisé un espace de stationnement pour handicapé en faisant semblant de boiter ? Avez-vous déjà triché lors du remplissage de votre déclaration d’impôts ? Une enquête de US News and World Report montre que 25 % des gens trichent quand vient le temps de remplir leur déclaration d’impôts. J


ésus nous a dit de rendre à César ce qui est à César et de donner à Dieu ce qui est à Dieu. Les faux procès coûtent aux entreprises des millions de dollars. Un autre forme de vol, c’est lorsque les entreprises surchargent des taux d’intérêt excessifs ou bien exigent des garanties inutiles, ou encore font signer une foule de clauses écrites en minuscules dans un langage incompréhensible. S’il vous faut tricher et profiter d’autrui pour faire partie de l’équipe… alors cela veut dire que vous êtes dans la mauvaise équipe. Le fait de ne pas rendre un objet trouvé, cela aussi c’est du vol.

Le quotidien Chicago Tribune conte cette histoire d’un homme qui a ramené 12.000 $ à un couple de jeunes mariés qui l’avaient perdu. Cet homme avait beaucoup de dettes et il aurait certainement amélioré son sort s’il s’était servi de cet argent. Mais il a dit : « Peu importe que ce soit un billet de 50 $ ou un million de dollars. Cela ne m’appartient pas et je fais la différence entre le bien et le mal ». Suite à cette affaire, cet homme se vit proposé un emploi par des entreprises prestigieuses comme Motorola, Ameritech, les hôtels Hilton et un concessionnaire Honda. Il y a un marché pour l’intégrité. Plagier, c’est voler. On peut aussi voler la pureté de quelqu’un, leur self-esteem. Si vous empruntez de l’argent sans intention de le rembourser, ça aussi c’est voler.

Et on peut aussi voler Dieu. Dans Malachie 3.8 il est dit : « En quoi un homme trompe-t-il Dieu ? Dans les dîmes et les offrandes »


Voici quatre choses à faire pour vous aider à rester honnête :
1. Repentez-vous de votre péché et, si possible, restituez ce que vous avez pris. Je connais un homme qui a pris sa retraite et qui – deux mois plus tard – a envoyé un chèque à son ancien employeur pour des fournitures de bureau qu’il avait emporté chez lui et pour l’utilisation personnelle du photocopieur… Il déclara qu’il se sentait beaucoup mieux, libéré de savoir que le mal avait été réparé.

2. Gardez votre conscience en éveil. Une femme avait perdu sa bague, d’une valeur de 5.000$. Elle rédigea sa déclaration pour l’assurance, puis reçut l’argent et le dépensa. Plusieurs mois plus tard, elle retrouva sa bague ; mais malgré le fait qu’elle avait dépensé tout l’argent, elle déclara la chose à sa compagnie d’assurance et procéda au remboursement ! Voilà une conscience en éveil.

Vous, les parents, prenez bien soin d’enseigner et de modeler ainsi vos enfants. Chaque fois que vous mentez sur l’âge de vos enfants (pour qu’ils puissent bénéficier d’un repas à prix d’enfant ou pour une place de cinéma moins chère) vous vous privez d’une formidable opportunité de modeler chez eux l’intégrité… et tout cela pour une piètre économie d’environ 3 dollars. Et au bout du compte, c’est vous qui vous ferez avoir, car vos enfants vont prendre modèle sur vous durant toute leur vie.

3. Ne cherchez pas des excuses et ne rationalisez pas. Si vous justifiez le vol en disant par exemple : « Cela ne fait de mal à personne ; ça ne coûte rien à personne ; je ne fais que l’emprunter et je le rendrais plus tard ; tout s’équilibre ; j’ai travaillé dans cette entreprise pendant si longtemps et je suis sous-payé, donc ils me le doivent ; c’était la faute de la serveuse : elle a servi les boissons sans réclamer le règlement… ou bien elle m’a rendu trop de monnaie, j’en ai de la chance ! » Tout cela constitue des mensonges rationnels. Ils ont endormi votre conscience et étouffé le St Esprit qui vous incitait à l’honnêteté.

4. Soyez quelqu’un de généreux et croyez que Dieu pourvoira. Quand vous choisissez de donner plutôt que de recevoir, vous réalisez que la vie c’est tellement plus que les choses matérielles. Jésus a dit : « Donnez… Faîtes-vous des bourses qui ne s’usent point, un trésor inépuisable dans les cieux, où le voleur n’approche point, et où la teigne ne détruit point ». Et Paul ajoute, dans sa lettre aux Philippiens 4.19 « Et mon Dieu pourvoira à tous vos besoins, selon sa richesse, avec gloire, en Jésus-Christ ».
Par Robert J.Tamasy



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4186
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Respecter le bien d'autrui   Jeu 29 Avr 2010 - 18:33

Respecter le bien d'autrui

Si votre maison ressemble à celle des Criswell, elle doit être remplie d’une foule d’affaires ! Et une chose est certaine : nous n’aimons pas que les gens touchent à nos affaires. Est-ce que cela vous est déjà arrivé de vous faire voler votre portefeuille ou votre sac ? Ou votre voiture ? Est-ce que quelqu’un a déjà pénétré chez vous par effraction ?


Pour vivre en société de façon organisée, dans le but d’assurer le bien-être des gens et pour maintenir une bonne relation avec un Dieu Saint, il nous faut respecter le bien d’autrui.

Voilà pourquoi Dieu le mentionne dans sa liste des Top Dix, en disant, dans Exode 20 ; 15 « Tu ne voleras point ». C’est quoi voler ? C’est l’acquisition illégitime d’une propriété. C’est le fait de prendre ou de garder quelque chose qui appartient de plein droit à quelqu’un d’autre.

Pourquoi Dieu trouve-t-il cela important ?
• Parce que cela DEVALORISE les gens. Dieu nous a donné le droit d’acquérir des biens. Ils deviennent partie intégrante, inanimée, de la personne qui les possède. Et Dieu désire que nous respections le bien d’autrui à cause de l’esprit humain qui le possède. Et quand quelque chose nous est enlevé, il y a un sentiment de dévalorisation, de violation, qui nous envahit.


• Parce que cela DETRUIT notre caractère. On parle ici du cœur d’une personne. Voler, cela met en lumière de gros défauts comme l’agitation, l’insécurité, l’avarice et le besoin de gratification immédiate. Cela détruit notre caractère. Lisez Exode 22 ; 1 à 4 et Nombres 5 ; 6-7 et vous découvrirez plusieurs peines sérieuses infligées à ceux qui volent. Mais dans aucun de ces vols on ne jeta le voleur en prison. Le crime ne payait pas, mais le criminel, lui, payait ! (A ce sujet, j’aimerais bien qu’on ait le code pénal de Dieu au lieu du nôtre).


• Parce que cela montre de la DEFIANCE envers Dieu. Le voleur fait de Dieu un menteur, en disant qu’il ne peut pas subvenir à ses besoins, ni à ses désirs. Alors même que Dieu déclare qu’il pourvoira à tous nos besoins (Philippiens 4 ;19).

Comment viole-t-on ce commandement de nos jours ? Bien entendu, nous serons tous d’accord pour dire que les personnes suivantes le violent : le voleur de banque, le voleur à la tire, le voleur de voiture, le voleur de maison. N’est-ce pas ? Mais il y a d’autres formes de vols, comme par exemple les vols d’entreprise perpétrés par les salariés. Les gérants d’entreprise vous diront qu’ils se soucient davantage des vols de l’intérieur que des vols provenant de personnes extérieures. C’est tout aussi mal de voler quelque chose dans une entreprise que de pénétrer par effraction chez quelqu’un.

Un autre va voler, sur son lieu de travail, en comptant des heures sans raison ou en affectant des dépenses personnelles à son entreprise, ou même en se faisant porter malade alors que ce n’est pas justifié. Le vol à l’étalage est endémique, de nos jours. Les deux tiers des collégiens déclarent avoir volé à l’étalage au cours de la dernière année. Savez-vous que l’industrie hôtelière perd 100 millions de dollars par an en vols commis par leurs clients ? A votre avis, qui paye pour cela ? Nous, bien entendu... Par Robert J.Tamasy

©️ MANNE DU LUNDI est un article hebdomadaire de CBMC INTERNATIONAL, un ministère évangélique à but non lucratif


_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4186
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Êtes-vous de ceux qui n’auront vécu qu’en considération des réalités terrestres?   Jeu 29 Avr 2010 - 8:39

REPOSE-TOI MON AME

La Parole de Dieu confirme un fait que nous devrions tous savoir: l’homme est définitivement perdu. Mais attention! Être perdu ne signifie nullement qu’il ne peut rien faire par lui-même. Au contraire, l’homme sans Dieu arrive à de grandes réalisations technologiques tout à fait épatantes. Là où la perdition de l’homme est manifeste, c’est dans son rapport avec Dieu. Voilà tout!

Voilà tout?
Non, en fait, la situation est beaucoup plus grave qu’elle en a l’air. La plupart des gens vivent et se débrouillent très bien sans Dieu. Ils organisent leur vie autour de leurs besoins les plus pressants. Évidemment, on peut vivre sa vie sans jamais se soucier de l’éternité.

Pourtant, qu’on soit d’accord ou non, on fera face à l’éternité de toute façon. Êtes-vous de ceux qui n’auront vécu qu’en considération des réalités terrestres? Écoutez ce qu’en disait Jésus: Luc 12:16-21 "Et il leur dit cette parabole: Les terres d’un homme riche avaient beaucoup rapporté. Et il raisonnait en lui-même, disant: Que ferai-je? car je n’ai pas de place pour serrer ma récolte. Voici, dit-il, ce que je ferai: j’abattrai mes greniers, j’en bâtirai de plus grands, j’y amasserai toute ma récolte et tous mes biens; et je dirai à mon âme: Mon âme, tu as beaucoup de biens en réserve pour plusieurs années; repose-toi, mange, bois, et réjouis-toi. Mais Dieu lui dit: Insensé! cette nuit même ton âme te sera redemandée; et ce que tu as préparé, pour qui cela sera-t-il? Il en est ainsi de celui qui amasse des trésors pour lui-même, et qui n’est pas riche pour Dieu."

"Riche pour Dieu"
Nous aurions tort de croire que ce passage vise les incroyants seulement. Il s’applique tout aussi bien à celui qui se dit chrétien et pour qui Dieu est relégué au dernier rang des priorités. Être riche pour Dieu n’a rien à voir avec le fait d’avoir un jour connu le Seigneur, même par une expérience personnelle intense. Être riche pour Dieu n’a pas non plus rapport avec toutes nos bonnes œuvres. Être riche pour Dieu dépend davantage de notre intimité avec Lui.

Éphésiens 3:14-19 "A cause de cela, je fléchis les genoux devant le Père, duquel tire son nom toute famille dans les cieux et sur la terre, afin qu’il vous donne, selon la richesse de sa gloire, d’être puissamment fortifiés par son Esprit dans l’homme intérieur, en sorte que Christ habite dans vos cœurs par la foi; afin qu’étant enracinés et fondés dans l’amour, vous puissiez comprendre avec tous les saints quelle est la largeur, la longueur, la profondeur et la hauteur, et connaître l’amour de Christ, qui surpasse toute connaissance, en sorte que vous soyez remplis jusqu’à toute la plénitude de Dieu."

Connaître Dieu, c’est le rencontrer dans Sa Parole, lui parler de tout ce que nous sommes, mais surtout, c’est se réfugier en Lui.

Bonne semaine! Réal Gaudreault,


_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4186
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Protéger notre bien le plus précieux   Mer 28 Avr 2010 - 18:33

Protéger notre bien le plus précieux

La Déclaration d’Indépendance américaine stipule que tous les êtres humains sont créés égaux. C'est-à-dire qu’ils ont droit aux mêmes chances de vivre une vie épanouissante et de bénéficier de certains “droits inaliénables”. Cependant, sous d’autres aspects, il est évident que les hommes et les femmes ne sont pas tous égaux – du moins en termes de biens matériels, de talents, de force ou d’aptitudes individuels.

Il y a des gens qui semblent avoir naturellement une plus grande capacité à générer de la prospérité. D’autres ont une intelligence plus innée, tandis que d’autres encore sont plus agiles et plus doués sur le plan athlétique. Certains sont des leaders nés; d’autres ont des aptitudes dans le domaine artisanal ou dans des taches qui requièrent des aptitudes mécaniques. Les uns sont fort en vente et en marketing; d’autres sont particulièrement doués en communication. Nous sommes peut-être tous égaux, mais nous ne sommes assurément pas tous identiques.

Il y a cependant une “matière première” que nous partageons tous, quelque chose dont chacun de nous dispose en quantité identique – du moins au début : c’est l’intégrité. Quelqu’un a défini l’intégrité comme ‘ce que vous êtes vraiment à l’intérieur’. Un autre l’a exprimé ainsi : celui que vous êtes dans l’ombre, quand personne ne vous regarde. Pour moi, je vois l’intégrité comme l’expression de la volonté de quelqu’un qui a choisi de tenir ses engagements, de faire ce qu’il a promis et d’être ce qu’il prétend être, même lorsque cela ne l’arrange pas.

L’intégrité diffère de façon marquée des autres “biens” personnels. Dans la plupart des cas, nous pouvons toujours gagner plus d’argent si nous en avons besoin. Grâce à la formation et à l’entraînement, nous pouvons d’habitude améliorer nos aptitudes professionnelles ou physiques. Par contre, lorsqu’on perd l’intégrité, c’est difficile – voire quelque fois impossible – de la regagner.

C’est peut-être la raison pour laquelle l’intégrité est un sujet récurrent dans la Bible, en particulier dans le Livre des Proverbes. Il y a de nombreux passages qui traitent de l’importance de l’intégrité, soulignant ses vertus et mettant le lecteur en garde à propos des conséquences de celui qui agit sans elle. Voici quelques échantillons de principes relatifs à la préservation de l’intégrité, tels que nous le propose ce Livre des Proverbes :
L’intégrité sert de bouclier. Que ce soit sur le lieu de travail, à la maison ou ailleurs, si vous dites toujours la vérité, vous n’aurez jamais besoin de vous remémorer des mensonges que vous aurez inventés. De la même façon, si vous essayez de toujours faire ce qui est juste, vous n’aurez jamais à vous excuser d’avoir sciemment fait la mauvaise chose. “La justice garde celui dont la voie est intègre, mais la méchanceté cause la ruine du pécheur” (Proverbes 13:6)

L’intégrité a en elle le pouvoir de guérison. Nous vivons dans un monde où, malheureusement, la malhonnêteté et la mauvaise conduite sont devenues chose courante. Dans certains contextes, c’est même devenu inhérent à la culture ambiante. Pour cette même raison, ça fait du bien de rencontrer et de s’associer avec des gens qui sont décidés à conserver des normes élevées d’intégrité. “Un envoyé méchant tombe dans le malheur, mais un messager fidèle apporte la guérison” (Proverbes 13:17)

L’intégrité mérite le respect. Nous pouvons tous penser aux exemples de gens qui ont été injustement punis ou maltraités, mais d’habitude la personne qui fait montre de moralité et de normes éthiques élevées est respectée, même parfois admirée par ceux qu’elle côtoie. En s’efforçant de faire ce qui est juste, nous gagnerons la confiance de ceux avec qui nous travaillons, de ceux qui nous entourent. “Il n’est pas bon de condamner le juste à une amende, ni de frapper les nobles à cause de leur droiture” (Proverbes 17:26)

L’intégrité rencontre l’opposition. Etre quelqu’un d’intègre n’est pas chose facile. Ceux qui ne partagent pas ces valeurs élevées peuvent représenter une forte opposition, surtout lorsque faire la chose ‘juste’ menace l’atteinte de leurs objectifs tortueux.

Agir avec intégrité signifie souvent refuser de prendre des raccourcis ou de choisir la voie de l’intérêt personnel. Mais les récompenses à long terme sont incomparables, que ce soit au niveau personnel ou professionnel. “Les hommes de sang haïssent l’homme intègre, mais les hommes droits protègent sa vie” (Proverbes 29:10). Par Robert J.Tamasy

©️ MANNE DU LUNDI est un article hebdomadaire de CBMC INTERNATIONAL, un ministère évangélique à but non lucratif


_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4186
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Re: Nos biens (avoir, fortune, possessions, richesse...)   Mer 28 Avr 2010 - 8:31

La prospérité

"Bien-aimé, je souhaite que tu prospères à tous égards et sois en bonne santé, comme prospère l'état de ton âme." (3Jn 1.2)

Jésus nous promet une vie d'abondance : "… moi, je suis venu afin que les brebis aient la vie, et qu'elles soient dans l'abondance" (Jn 10.10). Le souhait de l'apôtre Jean va dans le même sens. L'abondance que promet Jésus est tout d'abord spirituelle. Il faut lire cette promesse dans son contexte :
"Je suis la porte. Si quelqu'un entre par moi, il sera sauvé ; il entrera et il sortira, et il trouvera des pâturages. Le voleur ne vient que pour dérober, égorger et détruire ; moi, je suis venu afin que les brebis aient la vie, et qu'elles soient dans l'abondance." (Jn 10.9-10)

Un peu plus loin, Jésus affirme qu'il est le bon berger. Difficile de ne pas faire le rapprochement avec le magnifique Psaume 23 : "L'Éternel est mon berger…". Toutes les métaphores de ce psaume parlent à l'évidence de bienfaits spirituels ; il en est de même des pâturages dont parle Jésus. Il ne m'est pas possible de citer tous les textes qui nous disent quelle richesse nous avons en Jésus. Rappelons seulement ceux-ci :

"Car vous connaissez la grâce de notre Seigneur Jésus-Christ, qui pour vous s'est fait pauvre, de riche qu'il était, afin que par sa pauvreté vous fussiez enrichis" (2Co 8.9)

"… qu'il illumine les yeux de votre cœur, pour que vous sachiez quelle est l'espérance qui s'attache à son appel, quelle est la richesse de la gloire de son héritage qu'il réserve aux saints" (Éph 1.18)

Mais le Seigneur ne se désintéresse pas de notre vie terrestre, et il désire nous combler également de biens matériels, dans la mesure où nous sommes capables de les bien gérer. Et quand j'évoque une bonne gestion, je ne parle pas d'être un homme d'affaires avisé. L'apôtre Jean lie intimement la prospérité "à tous égards", et même la santé physique à "l'état de notre âme". La générosité de Dieu est immense, mais empreinte aussi d'une grande sagesse. Agur l'avait bien compris, qui a dit :

"Ne me donne ni pauvreté, ni richesse, accorde-moi le pain qui m'est nécessaire. De peur que, dans l'abondance, je ne te renie et ne dise : Qui est l'Éternel ? Ou que, dans la pauvreté, je ne dérobe, et ne m'attaque au nom de mon Dieu." (Pr 30.8-9).

On entend prêcher ici et là un faux évangile, qui ferait reposer notre prospérité matérielle exclusivement sur notre foi. Ces gens-là vous disent qu'il est normal pour tout chrétien de rouler en Rolls, d'avoir une résidence secondaire sur la Riviera, et vous débitent d'autres sornettes de la même eau. C'est l'évangile de la prospérité, prôné par certains "télévangélistes", dont le très haut train de vie n'a pas grand chose à voir avec le Très-Haut !

N'oublions pas que Satan est le dieu de ce siècle, et qu'il est, lui aussi, parfaitement capable de nous enrichir matériellement, non pour nous bénir, mais pour nous détruire. N'oublions pas cette seconde partie de la salutation johannique : "… comme prospère l'état de ton âme". Par Jean-Claude Guillaume


_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4186
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: bonheur présent, futur, éternel, ne réside pas dans la recherche et dans la possession de biens matériels avant tout   Mar 27 Avr 2010 - 16:45

Vivre pour consommer?

La société dans laquelle nous vivons, vous et moi, est affectée d'un mal endémique: la surconsommation. Progrès, confort, qualité, goût de luxe, standing, facilité ont fait de nous des matérialistes effrénés. La publicité, grande dévoyeuse, a envahi tous les moyens de communication pour exciter notre narcissisme latent qui n'en demandait pas autant pour se déployer: Voyez ma nouvelle voiture rapide, ma grande caravane, ma belle résidence, ma super-chaîne Hi-Fi vidéo, ma garde-robe de chez X, mes bijoux signés Y, etc., que j'ai ou auxquels je rêve!

Ne voyez pas, lecteur ou lectrice, en ces lignes un jugement de valeur sur votre personne car je suis aussi concerné par ce phénomène, notamment par le biais du graphisme.
Dans "La publicité n'affiche pas la couleur" (Denoël, 1984), Françoise Guyon fait l'analyse de la "doctrine" et des "mécanismes" de la publicité. En voici quelques extraits révélateurs: La vocation de l'humain n'est plus d'être mais de paraître... (c'est nous qui soulignons). En accord avec la pensée dominante, la publicité signe l'arrêt de mort de la personne pour consacrer le règne de l'objet: Je ne suis rien par moi-même. C'est l'objet qui m'apporte tout. Doté de pouvoirs quasi magiques, il lui est donné de me restituer un corps, une âme, une identité". Toutefois, le message publicitaire repose sur une ambiguïté parce que, simultanément, il "revendique pour la personne un droit au bonheur, au plaisir, qui se résume en une obligation de consommer". Ainsi, "la publicité-fiction garantit au lecteur du message la réalisation, au travers de l'achat (d'un vêtement par exemple), de ses désirs secrets: séduction, affirmation sociale, bonheur personnel... tandis que le réel (concernant le produit) est relégué au rang d'accessoire".

De manière plus générale et plus dangereuse parce qu'idéologique, "le discours publicitaire tend à se constituer en une instance normative qui conseille et censure, décide de ce qui est bien et mal, fixe un cadre de référence, essaye d'imposer un système de valeurs et définit des modèles de comportement".

N'y a-t-il pas là matière à réflexion sur le bien-fondé de nos habitudes? Avant de conclure, voici ce que constate encore Françoise Guyon quant au soi-disant bonheur lié à la consommation: "De toute façon, l'objet en tant que signe est assurément incapable de satisfaire aux attentes de la personne... et le rite de l'acquisition ainsi accompli n'ouvre la porte d'aucun paradis... le bonheur promis par la magie publicitaire se découvre mirage et ne peut laisser dans la conscience bafouée du sujet qu'un arrière-goût d'amertume..."

Voici plus de 19 siècles que l'apôtre Paul écrivait: "Ne vous coulez pas simplement dans le moule de tout le monde. Ne conformez pas votre vie aux principes qui régissent le siècle présent: ne copiez pas les modes et les habitudes du jour" (Romains 12:2 "Parole vivante", A. Kuen)

Pourquoi? Parce que le bonheur présent, futur, éternel, ne réside pas dans la recherche et dans la possession de biens matériels avant tout, mais dans la réalisation de la promesse faite par Jésus-Christ: "Heureux ceux qui écoutent la parole de Dieu et qui la gardent!" (Luc 11:28)

Les auteurs de ce petit journal témoignent de cette vérité capitale et vous invitent à l'expérimenter à votre tour en devenant lecteur régulier de la Bible... et ne pas en être que consommateur! F. B.

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4186
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: C’est par sa pauvreté que nous avons été enrichis de biens non pas matériels mais spirituels.   Mar 27 Avr 2010 - 9:28

Car vous connaissez la grâce de notre Seigneur Jésus Christ, comment, étant riche, il a vécu dans la pauvreté pour vous, afin que par sa pauvreté vous fussiez enrichis. 2Corinthiens 8:9

RICHESSE ET PAUVRETÉ DU SEIGNEUR

Quel magnifique sujet de louanges ce sera dans l’éternité, de rappeler que le Fils de Dieu, qui tient toutes choses en sa main et dont les anges sont les serviteurs, a vécu pauvrement sur la terre.

Pourtant, qu’il était riche! Toutes choses ont été crées par lui et pour lui. Le soleil et tous les astres, la terre et tout ce qu’elle contient lui appartiennent. L’or et l’argent sont à lui, et les bêtes sur mille montagnes. {Ps 50:10}

Et voici, il vient sur cette terre, prend la forme humaine et naît de parents pauvres; il vit et travaille humblement au milieu de son peuple. Pendant les trois années et demie qu’a duré son ministère, il accepte d’être assisté matériellement par des femmes qui le suivent. {Luc 8:3}

Lorsque le percepteur demande à Pierre si son Maître paie l’impôt des didrachmes, le Seigneur ne dispose pas de l’argent nécessaire pour l’acquitter.

Il n’avait point de maison, pas un lieu où reposer sa tête. {Luc 9:58} Il acceptait l’hospitalité de la part de ceux qui l’aimaient {Mt 21:17} et pourtant passait souvent la nuit sur la montagne des Oliviers. {Luc 21:37} il possédait tout et vivait comme un pauvre. Pourquoi? Pour être accessible à tous, même aux plus déshérités.

Il a même accepté d’être dépouillé de tout ce qu’il aurait pu revendiquer comme étant sa propriété: son droit à la royauté sur Israël comme Messie, sa dignité d’homme quand on lui a pris tous ses vêtements. {Ps 22:18}

C’est par sa pauvreté que nous avons été enrichis de biens non pas matériels mais spirituels. Par le péché, l’homme a perdu toute relation avec Dieu son créateur. Mais celui qui met sa confiance dans l’oeuvre de la croix reçoit beaucoup plus que ce qu’Adam avait perdu: le pardon de ses péchés et la vie éternelle. Adopté par Dieu comme un enfant, il devient héritier de Dieu, cohéritier de Christ ressuscité. {Ro 8:17} Quelles richesses! Plaire au Seigneur


_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4186
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Les biens matériels sont une bénédiction de Dieu ! Mais reste-t-il de la place pour le prochain et le pauvre   Lun 26 Avr 2010 - 19:00

Mener un style de vie simple : est-ce absolument indispensable pour un chrétien ?


Un chrétien peut-il vivre dans le luxe ? Pourquoi pas ? Les biens matériels sont une bénédiction de Dieu ! Mais reste-t-il de la place pour le prochain et le pauvre dans l’existence de celui qui vit dans le luxe ? Qu’en est-il de la relation avec Dieu ? Et au fait, qu’entend-t-on par style de vie simple ? Est-ce indispensable pour un chrétien ?

1. Superflu, nécessaire, essentiel
2. Un style de vie simple : qu’est-ce que c’est ?
3. Un style de vie simple est-il indispensable pour un chrétien ?
Conclusion : quelques questions


1. Superflu, nécessaire, essentiel
- Je veux profiter de la vie !
Chacun de nous souhaite pouvoir profiter de la vie. Il n’y a là rien de mal en soi. Mais qu’entendons-nous par « profiter de la vie » ? Et faisons-nous notre possible pour que les faibles et les pauvres en profitent aussi ?
La société de consommation dans laquelle nous vivons nous pousse à en vouloir toujours plus.
L’une des préoccupations majeures des Français est l’augmentation du pouvoir d’achat. Nous pensons que nous n’en avons jamais assez : jamais assez pour être en sécurité, jamais assez pour être heureux. Est-ce cela profiter de la vie ?
Pour ceux d’entre nous qui sont parvenus à une situation plus stable, est-ce que nous en profitons seuls ou est-ce que nous en faisons aussi profiter les autres ?

- De quoi as-tu vraiment besoin ?

L’apôtre Paul écrit : « Si donc, nous avons la nourriture et le vêtement, cela nous suffira. » (1 Timothée 6.8)
La nourriture et le vêtement résument les besoins de base de l’être humain : ceux qui concernent l’entretien de la vie (nourriture) et ceux qui concernent sa protection, en particulier la protection du corps (vêtement). Il faut inclure sous le terme de « nourriture » la boisson et sous celui de vêtement le logement. Le pauvre manque de ce nécessaire : il a besoin qu’on partage son pain avec lui ou qu’on lui donne un habit.

Attention cependant! Le texte ne dit pas : « Si nous avons plus que la nourriture et le vêtement, c’est mal. » Mais si notre vie est orientée de la bonne façon, nous serons capables de vivre avec le seul nécessaire.

- L’essentiel : la relation avec Dieu
Pour bien comprendre l’affirmation de l’apôtre Paul sur la nourriture et le vêtement, il faut se souvenir de ce que Jésus a dit : notre Père sait de quoi nous avons besoin. Il nous le donnera.
Ce ne sont pas la nourriture et le vêtement qui nous suffisent : ce sont la nourriture et le vêtement reçus de la main de Dieu. C’est dans le contexte de la relation avec Dieu – quand je marche humblement avec mon Dieu – que je peux me contenter de ce qu’il me donnera.
Et après avoir parlé de cela, Jésus ajoute : « Vendez ce que vous possédez et donnez-le en aumône. » (Luc 12.33) Apprendre à vivre de ce que Dieu me donne me rend capable de devenir généreux.

2. Un style de vie simple : qu’est-ce que c’est ?
- Une image biblique : la marche
La Bible utilise souvent l’image de la marche pour parler de la manière dont on peut décrire notre vie. Par exemple, il est dit que Hénoc a marché avec Dieu (Genèse 5.24) ou que les païens marchent dans leurs fautes et dans leurs péchés (Ephésiens 2.2).
Le prophète Michée résume ce que Dieu attend de l’homme par trois expressions : pratiquer la justice, aimer la miséricorde et marcher humblement avec son Dieu.
Notre style de vie, c’est notre manière de « marcher ».

- La simplicité : un concept relatif ?
Ce qui paraît un luxe pour l’un apparaîtra comme quelque chose de naturel pour l’autre (par exemple avoir l’eau courante chez soi).
Que veut dire vivre de façon simple ? Tout le monde ne répondra pas de la même manière.
Cela dépendra de son histoire, de sa culture, de ses moyens financiers, de sa position sociale, etc.
La simplicité n’est pas pour autant un concept vide où chacun met ce qu’il veut. Il s’agira d’apprendre à être content de ce que Dieu nous donne et de se montrer réellement généreux avec les autres. Cette générosité est quelque chose d’exigeant. Un style de vie simple a à voir avec la façon dont je gère mon argent et à la place que j’accorde aux autres – et en particulier aux pauvres – dans mon budget.

3. Un style de vie simple est-il indispensable pour un chrétien ? Oui !
- C’est indispensable comme moyen de faire le bien
Ne nous faisons pas d’illusions : si nous voulons vraiment aider les autres et en particulier les pauvres, il faudra dépenser moins d’argent pour nous.
Il est vrai que l’Ecriture dit que « celui qui répand la bénédiction sera dans l’abondance » (Proverbes 11.25) : on ne « perd » pas ce que l’on donne. Mais décider de donner généreusement, c’est décider d’utiliser son argent pour les autres plutôt que pour soi. D’ailleurs si quelqu’un devient plus riche en étant généreux, n’est-ce pas pour avoir les moyens d’être encore plus généreux ?

Faire de la place dans ma vie pour mon prochain, pour le pauvre, cela implique de renoncer à une partie de mon superflu – et dans certains cas à tout mon superflu.
- C’est indispensable pour marcher avec Dieu
L’amour de Dieu et l’amour de l’argent sont incompatibles : l’amour de l’argent est la racine de tous les maux (1 Timothée 6.9)
Notre style de vie ne doit pas être caractérisé par l’amour de l’argent : « Que l’amour de l’argent n’inspire pas votre conduite ; contentez-vous de ce que vous avez, car le Seigneur lui-même a dit : Non, je ne te lâcherai pas, je ne t’abandonnerai pas ! » (Hébreux 13.5)


Celui qui fait confiance au Seigneur n’a pas besoin d’en avoir toujours plus. Il profite de la vie : quand Dieu lui donne généreusement des biens matériels, il accepte simplement, il en profite… et il partage avec les autres, parce qu’il veut être généreux à l’image de son Père qui est généreux (voir 1 Timothée 6.17-19).

Conclusion : quelques questions
- Rechercher les priorités dans ma vie : comment marcher humblement avec Dieu ?
- De quelle manière puis-je me montrer généreux avec les autres ? Que pourrais-je faire pour
ceux qui sont plus pauvres que moi ?
- A quoi puis-je renoncer pour pouvoir donner plus ? Daniel Hillion



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4186
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Tel fait le pauvre et a de grands biens   Lun 26 Avr 2010 - 9:06

"Tel fait le riche et n'a rien du tout, tel fait le pauvre et a de grands biens."Proverbes 13:7

La vue d'en haut sur les choses et les gens est très différente de celle d'en bas. Le texte d'aujourd'hui nous rappelle le dernier avertissement de Christ à Ses enfants: "Tu dis: je suis riche, je me suis enrichi et je n'ai besoin de rien." Où règne cet esprit de satisfaction, de contentement de soi-même, on est tranquille, riche, très riche, enrichi de justice propre... mais en vérité on est pauvre, seul et inutile. Le Seigneur le dit et ajoute qu'il ne faut rien de moins qu'une intervention de Lui-même pour que Ses enfants se réveillent à la réalité, et qu'ils acceptent Son conseil d'acheter du collyre pour leurs yeux, afin de voir.

Que nous enseigne "Tel fait le pauvre et a de grands biens"? Non pas l'anéantissement de la personnalité, mais bien le contraire: le don complet et intelligent de soi-même à Dieu pour l'amour de Jésus et des hommes; le véritable renoncement à soi-même, pour que les autres soient bénis; le sacrifice vraiment désintéressé de soi, afin que d'autres soient enrichis. Ces actes de consécration ne se font pas en public, mais en privé, au fond du coeur et de la conscience, dans la présence de Dieu, à la lumière des valeurs spirituelles et éternelles. Ils impliquent des décisions prises par amour pour Lui, à une croisée de chemins, là où d'autres choisis-sent le chemin large.

Jésus-Christ nous en a donné l'exemple, Lui "qui pour vous S'est fait pauvre, de riche qu'Il était, afin que par Sa pauvreté vous fussiez enrichis". 2 Corinthiens 8:9. Voilà ce que Dieu nous demande. Ainsi se réalise ce que l'apôtre Paul dit dans 2 Corinthiens 6:10: "Pauvres... nous en enrichissons plusieurs." Seule une vie qui a payé ce prix peut en enrichir d'autres et apporter au monde les grands dons de la grâce. L'Esprit de Jésus-Christ qui nous inspire à le faire est une réalité cachée et puissante. Quand Il agit ainsi en nous, les hommes en voient le fruit. par H.E. Alexander


_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4186
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Sachant que vous avez dans les cieux des biens plus excellents, et qui sont permanents   Dim 25 Avr 2010 - 16:19

Sachant que vous avez dans les cieux des biens plus excellents, et qui sont permanents. Hébreux 10: 4

Voilà qui est vrai ! Les biens d’ici-bas donnent en définitive peu de bien-être et sont de peu de durée. Mais Dieu nous promet dans le pays de la gloire des biens positifs et permanents ; et cette promesse produit dans nos cœurs la certitude que nous avons là-haut une possession durable.

Un « tiens » vaut mieux que deux « tu l’auras. » Nous avons le « tiens » et nous avons le « tu l’auras. » Le ciel est déjà à nous ; nous en avons les prémices.

Nous avons la promesse du ciel et nous avons le ciel lui-même en principe. Ceci, nous le savons, non seulement pour l’avoir entendu, mais parce que nous en portons en nous-mêmes le témoignage.

La pensée des biens meilleurs sur l’autre rive ne devrait-elle pas nous réconcilier avec les pertes du présent ? Nous pouvons perdre notre argent de poche, mais le trésor reste intact. Nous n’avons perdu que l’ombre, mais la substance demeure, car le Sauveur vit, et la place qu’il nous a préparée subsiste.

Il y a un pays meilleur, des biens meilleurs, une promesse meilleure ; et tout cela nous vient d’une alliance meilleure. C’est pourquoi bénissons l’Éternel à toujours et louons son Nom chaque jour. Ch. Spurgeon


_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4186
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Nos biens (avoir, fortune, possessions, richesse...)   Dim 25 Avr 2010 - 7:46

Bien-aimés tous,

Quant à moi, m’approcher de Dieu, c’est mon bien. J’ai choisi pour abri le Seigneur DIEU - afin de raconter toutes tes œuvres. Psaume 73 : 2828
Les aléas qui menacent les fortunes d’ici-bas: faillites, vols, dévaluations…, se chargent de démontrer que ce sont des richesses de peu de durées. C’est pourquoi le Seigneur recommande: «Fabriquez-vous des bourses inusables et constituez-vous un trésor inaltérable dans le ciel où aucun cambrioleur ne peut l’atteindre, ni aucune mite l’entamer.». L’abondance des biens matériels contribue à endurcir le coeur: Vis-à-vis de Dieu, car on perd alors facilement le sentiment de sa dépendance et des vrais besoins, qui sont ceux de l’âme. Et vis-à-vis de son prochain, parce que l’on a plus de peine à se mettre à la place de ceux qui manquent du nécessaire.

Approchons-nous de lui... Choisissons le pour abri ... Racontons Ses oeuvres...
Bien affectueusement, Josy

[size=18Il n’épargne aucun bien à ceux qui marchent dans l’intégrité. {Psaume 84:12}


Le Seigneur nous refusera plus d’une chose qui nous plaît, mais « aucun bien » réel. Il est le meilleur juge de ce qui nous est bon. Les choses vraiment bonnes pour nous, nous les recevrons en les demandant par Jésus-Christ notre Sauveur.

La sainteté est une chose bonne, et Dieu nous la donnera gratuitement.
Il nous accordera la victoire sur nos tendances mauvaises, sur notre caractère et nos habitudes fâcheuses ; il l’accordera avec joie ; ne soyons pas satisfaits avant de l’avoir obtenue. Il nous donnera en outre la pleine assurance de notre adoption, la communion intime avec lui, la connaissance de toute la vérité et la puissance dans la prière. Si nous ne possédons pas ces biens, c’est notre manque de foi qui nous en prive, et non le manque de libéralité de Dieu ; tout au contraire, son désir est de nous faire présent sans retard de ces choses, et cela dans un beau et céleste cadre, celui d’une grande patience et d’un fervent amour.

Mais, pour cela, il faut « marcher dans l’intégrité, » ne prendre aucun chemin de traverse, n’user d’aucun moyen détourné, n’avoir ni
hypocrisie ni fraude. Si nous ne marchons pas de droit pied, Dieu ne peut pas nous donner ces grâces. Ce serait une prime au péché. La
droiture est le chemin de la prospérité de l’âme, prospérité céleste qui inclut tous les biens. Quelle promesse à la prière d’intercession !

Agenouillons-nous pour demander ces grâces à notre Dieu.]
Ch. Spurgeon


Sujet développé chaque jour de la semaine sur:
http://rosedautomne7.forumactif.com
Forum auquel vous êtes invités à vous joindre [/size]

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nos biens (avoir, fortune, possessions, richesse...)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nos biens (avoir, fortune, possessions, richesse...)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pentacle pour un besoin d'argent
» Pourquoi Jésus dit-Il : Faites-vous des amis avec la Richesse malhonnête ?
» UNE BELLE PRIÈRE POUR OBTENIR LA PAIX DE L'ÂME...
» Avoir un animal de compagnie: un choix égoïste?
» Règles d'accord du participe passé avec être /avoir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM ROSE D'AUTOMNE :: SELON LA PAROLE DE DIEU :: Gouttes de Rosée (Méditations journalières - un thème par semaine)-
Sauter vers: