FORUM ROSE D'AUTOMNE

L'ART DE VIVRE ET DE VIEILLIR SELON DIEU !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Forum pour quatre sites que je vous invite à visiter : La vie chrétienne: Gouttes de rosée : http://www.rosee.org/rosee - L’art de vieillir: Rose d’automne : http://www.rosee.org/rosedautomne - Vie communautaire: La roseraie: http://www.rosee.org/roseraie - Famille, Ecologie: http://www.rosee.org/famillebiblique - Bienvenue à tous ! Le but de ce forum est d'être une petite oasis pour chacun de ceux qui le visite... et Je prie le Seigneur de nous permettre de nous encourager, nous édifier et de le voir glorifié dans le partage de sa Parole, que chaque visite sur ce forum soit pour chacun de nous une bénédiction de plus dans notre vie. N’hésitons pas non plus à partager nos sujets de prières afin que plusieurs puissent intercéder avec nous… L'expression des dons de chacun est bienvenue....
Sujets similaires
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Forum
Partenaires
Forum gratuit


Tchat Blablaland

Partagez | 
 

 LES RAMEAUX

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Hosanna !   Dim 9 Avr 2017 - 19:01



Hosanna

Hosanna ! Connaissez-vous ce mot ? Peut-être que quelques-uns d'entres vous se souviendront que ce mot est un mot propre à la Bible et qu'il rappelle particulièrement une fête : celle des Rameaux ! C'est dans les Evangile que nous en trouvons le récit. Un récit inoubliable pour les disciples. Jésus, monté sur un ânon, chemine en route vers Jérusalem. Les gens de la foule qui se pressent pour le voir passer, se mettent à étendre leurs vêtements sur le chemin ; d'autres coupent des branches d'arbres et en jonchent la route. Toute une cohorte fait aussi route avec lui. Ceux qui le précédent et ceux qui le suivent crient : " Hosanna au Fils de David ! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur ! Hosanna dans les lieux très hauts ! " (1).

Cette acclamation de la foule en fête nous rappelle quelle était la vraie mission de Jésus, celle pour laquelle Il était venu habiter parmi les hommes. Matthieu, Marc et Jean, rapportent cet événement de la vie du Christ qui précéda la Pâque. C'est cet événement que la tradition chrétienne appelle encore aujourd'hui : "Jour des Rameaux".

A l'origine, chez les hébreux, le mot "hosanna" avait le sens d'une supplique : " sauve maintenant " ; ou encore : " sauve, nous t'en prions " ! C'est bien le sens qu'il faudrait lui donner pour cette circonstance particulière. Car Jésus est bien venu " pour chercher et sauver ce qui était perdu " (2). Toutefois, le contexte des Evangiles montre que le mot avait quelque peu évolué. Il était alors utilisé beaucoup plus comme une exclamation de joie, ce que nous faisons encore aujourd'hui dans bien des communautés chrétiennes, lorsque nous chantons certains refrains qui emploient ce mot " Hosanna ". En effet, Jésus est bien le Roi qui mérite d'être acclamé par son peuple, dans l'attente du Royaume éternel de gloire dont Il sera le chef suprême (3).

En voyant Jésus revenir à Jérusalem, la foule exprimait ainsi sa joie débordante. C'était sa façon de lui dire, de manière spectaculaire, qu'Il était le bienvenu et qu'on espérait qu'il allait prendre le pouvoir, chasser l'envahisseur Romain et régner, comme David, sur tout Israël. La foule certes se trompait ; mais elle était certainement sincère en le faisant.

Le récit biblique a son importance car il confirme l'un des multiples liens existant entre le Nouveau et l'Ancien Testament. Matthieu le souligne particulièrement en disant : " Ceci arriva afin que s'accomplit ce qui avait été annoncé par le prophète..." (4). On retrouve, dans ces quelques versets relatant cette journée mémorable (1), pas moins de 11 références, directes ou indirectes, à des textes prophétiques de l'Ancien Testament (5). Ainsi en est-il tout au long des textes qui nous rapportent la vie terrestre de Jésus-Christ. Nous y découvrons l'accomplissement de nombreuses paroles prophétiques le concernant, puisque tout avait bien été annoncé d'avance par Dieu, au moyen de ses prophètes.

La venue du Fils de Dieu dans le monde n'a pas été accidentelle. Elle avait été prévue et voulue par Dieu. L'apôtre Paul le précise en écrivant : "Lorsque les temps ont été accomplis, Dieu a envoyé son Fils ..." (6). "Christ, au temps marqué, est mort pour des impies..." (7).

En matière de prophétie, certains détails peuvent avoir leur importance. Ils nous aident à mieux étayer notre foi. La logique humaine aurait-elle pu imaginer un Roi monté sur un ânon pour entrer triomphalement dans la capitale de son Royaume ? Pourtant, Dieu avait annoncé cet événement insolite par la bouche du prophète Zacharie, près de cinq siècles avant qu'il ne se réalise ... à la lettre.

Tout au long des Evangiles une même constatation s'impose : Jésus parle, agit "...afin que s'accomplit ce qui avait été annoncé par le prophète..." Quelles raisons aurions-nous de douter de la Parole de Dieu ? Beaucoup d'évidences semblables à celle de cette histoire d'ânon nous confirment que tout s'est accompli selon les desseins mêmes de Dieu. Tout nous pousse donc à Lui faire confiance, à croire toujours plus en Lui. Avec l'apôtre, ayons cette foi solide qui peut affirmer sans réserve : " Dieu a accompli de la sorte ce qu'Il avait annoncé d'avance par la bouche de tous ses prophètes..." (8).

La description que fait Matthieu de ce jour des Rameaux est intéressante pour d'autres raisons. En effet, l'évangéliste précise : " Les disciples allèrent et firent ce que Jésus leur avait ordonné " (9). Saluons ici leur obéissance. Grâce à elle, la foule pouvait suivre en direct l'accomplissement d'une promesse faite par Dieu bien longtemps à l'avance. N'était ce pas aussi pour cette raison qu'elle criait : " Hosanna, au Fils de David ! Béni soit Celui qui vient au nom du Seigneur ! " Pourtant, nous le savons, quelques jours après cette même foule vociférait : " crucifie-le ! " Comment expliquer un changement d'opinion et de comportement aussi rapide ?

Les disciples avaient obéi à l'ordre de leur Maître, participant ainsi eux-mêmes à l'accomplissement de la prophétie. Ils n'avaient pourtant pas encore compris qui était vraiment Jésus. Pas plus que la foule qui ne voyait en Lui qu'un libérateur politico-socio-religieux, capable de soulever le peuple pour chasser de Palestine l'envahisseur romain. Et les disciple nourrissaient aussi cette espérance ; espérance qui n'était qu'une illusion humaine ! Or, la foule n'était pas interressée par un Messie promis venu simplement sauver les hommes de leurs péchés... En fait, les choses n'ont guère changé, encore aujourd'hui.

Cette ferveur religieuse, le jour des Rameaux, ne fut que de courte durée. Elle céda vite le pas aux pulsions incontrôlées de la nature humaine qui poussent les êtres humains à faire tout le contraire de ce qu'ils espèrent ; au point de crier " crucifie-le ", après avoir chanté des " hosannas " à en perdre haleine.

Quelle contradiction ! N'était-ce pas aussi pour cette même raison qu'à Gethsémané les disciples eux-mêmes abandonnèrent leur Maître ? Mais l'événement, là encore, avait été annoncé par les prophètes (10) .

Mais comment pouvons-nous, nous-mêmes, échapper à une telle contradiction ; sinon en acceptant sans condition la divine et souveraine inspiration de l'ensemble des textes bibliques ? En affirmant : Il est écrit ; je le crois ! La vraie foi en Dieu, c'est la confiance. Si nous adhérons sans restriction à la révélation biblique, elle nous donnera l'assurance et la force pour surmonter nos doute et résister au diable. Avec la foi, la soumission à la Parole de Dieu nous conduit toujours plus loin sur le chemin de la vérité, de la bénédiction et de la vie éternelle. Car Pâques fait suite aux Rameaux ! Avec Jésus ressuscité, tout a pu changer pour les disciples ; et tout peut changer pour nous aussi.

Une dernière remarque : c'est ce même jour des Rameaux que Jésus entra dans le Temple de Jérusalem pour en chasser tous les vendeurs, changeurs et acheteurs qui faisaient leur commerce sous couvert de la religion. En accomplissant là encore la prophétie, Jésus dit : " Il est écrit : Ma maison sera appelée une maison de prière. Mais vous, vous en faites une caverne de voleurs " (11). En tant que chrétiens nous sommes le Temple du Saint-Esprit (12). En ce jour des Rameaux Jésus rappelle à ses disciples et à la foule qui l'entoure que le Temple de Dieu a été construit pour être saint. C'est ce que, nous aussi, nous sommes appelés à être : un temple saint pour le Seigneur ; une maison de prière et non une caverne de voleurs. S'il n'en est pas ainsi, le Saint-Esprit ne peut nous remplir de sa présence bienfaisante. Il ne peut pas non plus accomplir son ministère d'intercession en nous (13).

Le temple de notre corps est-il propre, ou abrite-t-il quelque commerce impur ? Faudrait-il que Jésus y entre avec un fouet, comme dans le Temple de Jérusalem, pour faire le grand nettoyage ? Cela ne sera pas nécessaire si nous nous approchons sans tarder du Seigneur, avec humilité, dans la repentance, afin d'être purifié et de prendre les décisions nécessaires qui permettront un véritable changement dans nos coeurs et dans nos vies. L'enseignement semble clair : il n'y a pas de vie chrétienne victorieuse sans purification et sanctification.

Amis auditeurs, veillons ! Les marchands du Temple, même s'ils ont été chassés au début de notre vie chrétienne, sont parfois bien prompts à se réinstaller. Revenons donc constamment au pied de la croix du Christ, là où nous sommes assurés du pardon et de la victoire. " Ayant donc de telles promesses, bien­aimés, purifions-nous de toute souillure de la chair et de l'esprit, en achevant notre sanctification dans la crainte de Dieu " (14). Info Bible.org


Références Bibliques :
- 1) lire Mat. 21 : 1 à 17 - 2) Luc 19 : 10 - 3) cf. Ap. 11 : 15 - 4) Mat. 21 : 4
- 5) 11 références : v.5 = Zach. 9:9 ; v.8 = Ps. 42:5 ; v.9 = Ps. 118:25-26 et Ps. 148:1 v.12 = Mal. 3:1 et Ps. 69:10 ; v.13 = Es. 56:7 et Jér. 7:11 ; v.14 = Es. 35:5-6 ; v.15 = Es. 12:4-6 ; v.16 = Ps. 8:3).
- 6) Gal. 4 :4 - 7) Rom. 5 : 6 - 8) Act. 3 : 18 - 9) Mat. 21 : 6
- 10) lire Mat. 26 : 31, 54 à 56 - 11) Mat. 21 : 13
- 12) 1 Cor. 3 : 16 et 17 ; 6 : 19 et 20 - 13) Rom. 8 : 26 et 27 - 14) 2 Cor. 7 : 1.

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Le serviteur   Sam 19 Mar 2016 - 21:05


Le serviteur

“Le lendemain, la foule nombreuse de gens venue pour la fête apprit que Jésus se rendait à Jérusalem […] Jésus trouva un ânon et s’assit dessus.” Jean 12.12-14

Quand nous pensons au dimanche des rameaux, nous évoquons surtout l'entrée triomphale de Jésus et les multitudes qui étaient venues louer “le roi d'Israël”, “celui qui vient au nom du Seigneur” (v.13). Il ne faisait aucun doute pour de nombreuses personnes qu'il était le Messie.

C'est dans des moments comme celui-ci que les célébrités et les personnalités, à travers l'histoire, se réjouissent de l'adulation, de la reconnaissance et des récompenses qu'ils reçoivent pour ce qu'ils ont pu faire. Mais Jésus n'a agi ni en héros, ni en célébrité. Il a montré son humilité et sa véritable nature lorsqu'il est entré dans Jérusalem en choisissant de le faire assis sur un ânon. Pourrions-nous imaginer une seconde l'empereur de Rome agissant de la sorte ? Ou Hérode ? Ou Pilate ? Ou même Pierre, Jacques, Jean ou les autres disciples ?

Jésus était différent. Il est entré à Jérusalem comme un serviteur, nous donnant par là même un exemple puissant. Même dans ce moment triomphal, il était un serviteur. À travers son ministère, Jésus a enseigné ses disciples sur l'importance d'être au service de son prochain. Il a continué cet enseignement encore après son entrée triomphale quand il dit à Philippe “Si quelqu'un me sert, qu'il me suive, et là où je suis, là aussi sera mon serviteur. Si quelqu'un me sert, le Père l'honorera” (v.26).

Aujourd'hui, si vous désirez ressembler à Jésus, apprenez à devenir un serviteur. Il ne veut pas que vous soyez serviteur quand cela vous arrange, mais tout le temps. À votre travail comme dans votre foyer, à l'église comme dans votre environnement, ainsi qu'auprès de vos amis. Cherchez à le servir avec votre temps, vos talents et vos biens. Et remettez-lui votre vie et tout ce que vous possédez pour le servir.

Une prière pour aujourd'hui
Seigneur, merci d'avoir donné ta vie pour moi. Je te remets ma vie en retour. Aide-moi à te servir avec ma vie. Montre-moi comment je peux servir mon prochain. Au nom de Jésus, Amen. John Roos

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Hosanna au Fils de David ! Béni soit Celui qui vient au nom du Seigneur !    Dim 29 Mar 2015 - 18:45


De toutes parts, la foule crie : Hosanna au Fils de David ! Béni soit Celui qui vient au nom du Seigneur !

Cette citation tirée de Ps 118.25, 26 s’applique clairement à la venue du Messie. Le sens premier de « Hosanna » est « sauve maintenant » ; peut-être la foule veut-elle dire : « Sauve-nous de l’oppresseur romain ! » Par la suite, ce mot deviendra une expression de louange. Les paroles Fils de David et Béni soit Celui qui vient au nom du Seigneur ! Montrent qu’à cet instant, Jésus est reconnu comme le Messie. Il est Celui qui est béni et qui vient avec le pouvoir de Yahvé pour accomplir sa volonté.

A ces acclamations de la foule, Marc ajoute encore celle-ci : « Béni soit le règne qui vient, le règne de David, notre père ! » (Mr 11.10). Cela indique que les Juifs s’attendaient alors à ce que Christ s’asseye sur le trône de David et instaure le royaume. En criant : Hosanna dans les lieux très hauts !,  la foule désire que les cieux s’associent à la terre pour acclamer le Messie ; peut-être aussi fait-elle appel au Messie pour qu’Il la sauve du plus haut des cieux.

Marc (Mr 11.11) rapporte qu’arrivé à Jérusalem, Jésus entra dans le temple, non à l’intérieur mais dans le parvis. C’était bien la maison de Dieu, mais le Seigneur n’était toujours pas chez lui dans ce temple, parce que les prêtres et la foule refusaient encore de lui accorder la place qui lui revenait de droit. Après avoir observé les lieux pendant quelques instants, Jésus se retira à Béthanie avec les douze. C’était le dimanche soir. Mac Donald

_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Hosanna ! Crie Hosanna !    Dim 13 Avr 2014 - 9:29


Hosanna ! Crie Hosanna !    

"Le lendemain, une foule nombreuse de gens venus à la fête ayant entendu dire que Jésus se rendait à Jérusalem, prirent des branches de palmiers, et allèrent au-devant de lui, en criant : Hosanna ! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur, le roi d'Israël !" Jean 12.12-13

Jeanette Threlfall est née en 1821 à Blackburn, en Angleterre. Elle vécut plusieurs tragédies personnelles, dont le fait de devenir orpheline à un jeune âge et d’avoir un accident qui la laissa invalide toute sa vie. Cependant, rien ne semblait pouvoir la décourager ou l’empêcher de servir Dieu. Au lieu de broyer du noir, elle consacra beaucoup de temps à l’écriture de poèmes et de cantiques. Il a été dit qu’elle irradiait de gaieté et de courage, et qu’elle n’attirait jamais l’attention sur elle-même.

En 1873, alors qu’elle méditait sur l’histoire du dimanche des Rameaux, elle écrivit un poème intitulé "Hosanna, Loud Hosanna" (litt. "Hosanna ! Crie Hosanna !"). Elle y déclare : « Hosanna, crie hosanna, chantaient les petits enfants ; entre les piliers de la cour et du Temple cet hymne résonnait. À Jésus, qui les avait bénis en les tenant contre son cœur, les enfants chantaient leurs louanges, simplement, merveilleusement ».

Elle y décrit une "foule exultante" qui chantait clair et haut ; et elle s’imagine se joignant, avec d'autres croyants, au chœur chantant : « Hosanna au plus haut des cieux ! Nous pouvons chanter car Christ est notre Rédempteur, le Dieu des cieux est notre roi. Ô puissions-nous à jamais le louer de tout notre cœur, par notre vie et notre voix, et dans sa présence bienheureuse éternellement nous réjouir ! » Ce poème est devenu un cantique qui est encore chanté dans beaucoup d’églises.

Aujourd’hui, consacrez votre vie à Jésus, et servez-le. Élevez votre cœur et votre voix vers lui. Chantez et proclamez "Hosanna dans les lieux très hauts !" Il est digne de toutes nos louanges.

Une prière pour aujourd’hui
Jésus, je t’adore comme mon roi. Tu es mon Sauveur et Seigneur. Je t’adore. Merci pour tout ce que tu as fait pour moi. Puisse ma vie t’apporter louanges et gloire. En ton nom. Amen. John Roos



_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne


Dernière édition par Josy le Dim 29 Mar 2015 - 18:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Le dimanche des rameaux nous rappelle pour quelle raison nous devons remplir nos vies de louange pour Jésus...   Dim 24 Mar 2013 - 15:58

   

Ce qui était important pour Jésus

“En vérité, en vérité, je vous le dis, si le grain de blé ne tombe en terre et ne meurt, il reste seul; mais s’il meurt, il porte beaucoup de fruit. […] Si quelqu’un me sert, qu’il me suive, et là où je suis, là aussi sera mon serviteur. Si quelqu’un me sert, le Père l’honorera.’” Jean 12.24-26 (Version à la Colombe)

La nouvelle de l'arrivée de Jésus se répandit dans tout Jérusalem. Les foules avaient entendu parler de ses enseignements merveilleux, des miracles qu'il faisait, de la résurrection de Lazare. Et ils l'accueillirent avec des cris de triomphe, "Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur, le roi d'Israël". C'était un moment de grande joie et même les Pharisiens disaient “Vous voyez que tout le monde est allé après lui” (Jean 12-19).

Mais, juste après, quand Philippe s'entretient en privé avec Jésus, ce dernier ne parle pas comme un conquérant. Au lieu de parler de puissance, il parle d'une attitude de service. Au lieu de parler de la vie, il parle de la mort. Il ne parlait pas de comploter ou de fomenter une révolte. Au lieu de cela, il disait que le seul moyen de porter du fruit, c'était d'être comme le grain de blé qui tombe sur le sol et qui y meurt.

Alors que le dimanche des rameaux nous rappelle pour quelle raison nous devons remplir nos vies de louange pour Jésus, nous devons aussi songer à ce qui était important pour lui ce jour-là. Il savait que la popularité et le succès terrestre sont des choses éphémères. Mais si nous voulons que nos vies portent du fruit, nous devons tout lui remettre, semer avec tout ce qu'il nous a donné, être pour lui un sacrifice vivant, le servir avec loyauté et le suivre partout où il nous conduira.

Aujourd'hui, que le but de votre vie soit de servir Jésus. Si vous le faites, Dieu vous honorera, il donnera un sens à votre vie et vous fera porter du fruit.

Une prière pour aujourd'hui
Seigneur, je te loue et je t'adore. Je te confie ma vie. Je te servirai avec mon temps, mes talents et tout ce que je possède. Utilise-moi pour ton royaume et pour ta gloire. Au nom de Jésus. Amen. John Roos




_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne


Dernière édition par Josy le Dim 13 Avr 2014 - 9:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: La journée des Rameaux   Sam 31 Mar 2012 - 22:05


La journée des Rameaux

Sois transportée d’allégresse, fille de Sion ! Pousse des cris de joie, fille de Jérusalem ! Voici, ton roi vient à toi. Il est juste et victorieux, il est humble et monté sur un âne, le petit d’une ânesse.  Zacharie 9.9

Relisez le récit de la “journée des Rameaux”, ce jour où Jésus est monté à Jérusalem, sachant qu’il allait y mourir. Il révèle que Jésus-Christ est véritablement le Seigneur.

Il connaît toutes choses. Il sait que dans le village d’en face il y a un ânon sur lequel personne ne s’est encore assis. Il sait aussi que son propriétaire interpellera ses disciples : Pourquoi détachez-vous l’ânon ? Il leur dit à l’avance qu’il faudra lui répondre : « Le Maître en a besoin »…

Tout se passe comme Jésus l’avait dit. Oui, il est souverain, et il dispose de tout comme il veut. Et l’entrée à Jérusalem est triomphale. La foule des disciples est saisie de joie et sa louange monte vers le ciel : « Béni soit Celui qui vient au nom du Seigneur. » C’est l’accomplissement des paroles du prophète Zacharie.

Hélas ! Les critiques aussi se sont fait entendre. « Dis à tes disciples de se taire », disent les pharisiens. En réponse, Jésus affirme avec autorité sa mission et leur dit : « S’ils se taisent, les pierres crieront. »

Jésus sait aussi que ces cris de louange cesseront bientôt et que d’autres cris monteront de la foule, les cris du Vendredi Saint : « Crucifie, crucifie ! Nous ne voulons pas que celui-ci règne sur nous. »

Jésus a accepté la croix. Remercions-le pour son œuvre d’amour. Francis Bailet




_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne


Dernière édition par Josy le Dim 29 Mar 2015 - 18:58, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Josy
Admin
avatar

Nombre de messages : 4267
Age : 86
Localisation : Annecy - France
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Hosanna ! Béni soit celui qui vient de la part du Seigneur !   Sam 16 Avr 2011 - 8:57




Jean 12:13 Alors les gens arrachèrent des rameaux aux palmiers et sortirent à sa rencontre en criant : - Hosanna ! Béni soit celui qui vient de la part du Seigneur ! Vive le roi d’ Israël !

Nous arrivons maintenant à l’entrée triomphale de Jésus à Jérusalem. C’était le dimanche avant sa crucifixion.

Il est difficile de savoir avec exactitude ce que cette foule nombreuse pensait de Jésus. Comprenait-elle vraiment qu’Il était le Fils de Dieu et le Messie d’Israël ? Ou le considérait-elle simplement comme un roi susceptible de les délivrer de l’oppression des Romains ? Se laissa-t-elle emporter par l’émotion de l’événement ? Sans nul doute plusieurs dans cette foule étaient-ils de vrais croyants, mais la plupart n’entretenaient aucun intérêt réel pour le Seigneur.

Les branches de palmiers sont un symbole de repos et de paix après l’épreuve.

Le mot Hosanna signifie « Sauve maintenant, nous t’en prions ». En unissant ces deux pensées, il semble que la foule reconnaissait Jésus comme Celui envoyé par Dieu pour les sauver de la cruauté des Romains et leur accorder le repos et la paix après l’oppression si longtemps exercée sur eux par les païens. Mac Donald




_________________
Josy

Vous êtes aussi invité à visiter :
Roseraie: http://www.rosee.org/roseraie
Gouttes de rosée: http://www.rosee.org/rosee
Famille Biblique: http://www.rosee.org/famillebiblique
Rose d'automne: http://www.rosee.org/rosedautomne


Dernière édition par Josy le Sam 31 Mar 2012 - 22:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rosee.org/rosee
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LES RAMEAUX   

Revenir en haut Aller en bas
 
LES RAMEAUX
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prières des rameaux
» Des Rameaux jusqu'à Paques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM ROSE D'AUTOMNE :: DIVERS :: Fêtes et évènements-
Sauter vers: